Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Jeu 1 Mai - 19:18
Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre.


Foutu Comte, foutus akumas et foutue guerre. La rancœur emplissait le principal organe de Seth, un dégoût qui ne l’avait pas quitté depuis des années. Le Seigneur ne l’avait déjà pas épargné, lui prenant sa mère, faisant sombrer son père dans le désespoir et dans l’alcool et en le choisissant, lui, pour être un compatible pour qu’il se batte en son nom jusqu’à sa mort. Et puis il y eu le comte et ses légions de démons. Les Cairn auraient pu vivre dans une certaine stabilité, faisant le deuil de la défunte Solveig mais là encore, le Divin et le Diable personnifié avaient décidé de les faire plonger encore plus dans l’abysse. Abyssus Abyssum invocat dit-on. L’abyme entraine l’abyme. C’était le parfait exemple de ce qui arrivait à Seth. La mort de sa mère et la folie de son frère avaient définitivement brisé les liens qui unissaient faiblement les Cairn. Noah était mort à cause du comte et le père avait disparu. Ils n’étaient plus que deux, deux certes mais irrémédiablement seuls. Lui-même avait sombré dans la folie. Quand était-il de sa sœur ? Seth lui rendait visite quand il le pouvait, se rendant à l’orphelinat de Bergen, en Norvège. Dans une chambre presque glauque, il la trouvait, Adah, une adolescente qui semblait si distante de lui comme si elle ne le connaissait pas. Et n’était-ce pas le cas ? Elle n’avait que cinq ans lorsqu’elle a été placée et lui interné. Et c’était il y a dix ans. L’exorciste avait réussi à s’en sortir … brièvement. Le maréchal Yeegar avait été son père, son mentor, son confident pendant des années. Malgré ce que le vieil homme lui avait apporté de bien, il y eut aussi de moins bons cotés comme la guerre sainte. Seth voulait s’expliquer avec Adam mais cette envie farouche était atténuée par les innombrables morts que le compatible avait vu au cours de ses années de service. Le Créateur le mettait une nouvelle fois à l’épreuve et il devait se montrer digne. Et la cause était juste. Qu’importe si des centaines de gens meurent si l’humanité perdure. N’était-ce pas le raisonnement de Noé ? Il n’a pas reculé devant sa tâche même en sachant qu’il condamnait des milliers d’enfants de Dieu.

Voilà donc en quoi se résumait l’existence de Seth : vivre, subir le courroux à jamais inapaisé du Seigneur et le servir en disant oui et Amen tout en le priant dévotement. Et c’était justement dans la troisième de ces perspectives que le prêtre noir avait rallié l’Angleterre et son temps morne et gris. Des activités étranges avaient été rapportées par des traqueurs dans une certaine ville du centre du pays et la congrégation y a donc dépêché un exorciste pour être certain que les habitants ne craignent pas un coup fourré du comte millénaire. Ce fut Sem qui fut envoyé du fait de son expérience non négligeable. Là-bas, le blond trouva rapidement des représentants de l’abominable engeance du prince … ou plutôt ce furent eux qui le trouvèrent. Ce furent des niveaux un et le sombre dévot ne mit pas longtemps afin de les réduire au silence et ainsi libérer leurs âmes torturées de ces corps de métal immondes.

Il avait alors fini la mission et s’était assuré qu’aucun démon ne traine dans les parages et, cela fait, avait vite levé le camp. Il était alors parti pour Fawley où l’attendait un bateau pour rentrer à ce que certains de ses pairs appelaient la ‘’maison’’. Seth ne partageait pas ce sentiment. Il y avait vécu pendant des années et pourtant, il n’arrivait toujours pas considérer la congrégation comme son foyer. Il y vivrait jusqu’à sa mort mais c’était ainsi et peut-être qu’un jour cela viendrait. Son vrai foyer se trouvait à Bergen, si loin de là où il se trouvait. Et puis, il avait été revendu il y a longtemps. Plus rien n’appartenait aux Cairn en Norvège. Plus rien mis à part leurs origines scandinaves et leur attachement à ce pays.

Seth était finalement arrivé dans le dit-port. Il avait déambulé dans ses rues pittoresques et avait rallié le ponton où devait se trouver le bateau. Mais la dite embarcation n’avait pas encore accostée, ce qui offrait du temps au scandinave. Et celui-ci fut attiré par le doux roulis des vagues qui déferlaient sur la plage non loin de là. La vue était assez dégagée pour qu’il puisse marcher sur le sable et voir le bateau arriver. Il n’y avait pas de risque qu’il parte sans lui. L’exorciste s’avança alors vers l’étendue aqueuse, berceau de la vie. Le jour commençait à décliner comme l’astre incandescent. Et bien, Seth allait certainement avoir droit à un coucher de soleil. Il continua donc à marcher vers la mer, bientôt le sable devint humide. Il continua toujours d’avancer jusqu’à que l’eau fraiche vienne chatouiller ses pieds auxquelles il avait retiré toutes chaussures ou chaussettes. Seth resta alors là pendant longtemps, il souffla, décompressa et pensa. Il aurait pu rester ainsi pendant des heures si une mouette n’avait pas décidé de le sortir de ses rêveries. Elle venait du large et se dirigeait vers la terre ferme. Sem la vit arriver et la suivit du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse derrière une habitation. Là, le regard azur de Cairn se posa sur une personne. Il avait été seul sur cette plage mais apparemment Dieu avait décidé qu’il devait avoir de la compagnie. Il observa la silhouette pendant quelques minutes et finit par comprendre de qui il s’agissait. Il ne crut d’abord pas à ce que ses yeux lui montraient mais il devait bien se rendre à l’évidence. Des cheveux blancs pour un corps paraissant jeune … c’était lui, le traitre. Allen Walker se présentait à lui.


Hors-RP:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Sam 3 Mai - 17:53

Cirque


" Le cirque est un petit bout d'arène close, propre à l'oubli. "



Voilà quelques temps déjà que j'ai dû fuir l'Ordre Noir, seulement quelques jours que j'ai quitté Londres. Je suis à la recherches de réponses, d'un moyen de ne pas laisser le quatorzième prendre le dessus sur moi.. Quoi qu'il arrive, il faut que je continue à suivre la voie que Mana m'a dicté : toujours aller de l'avant. Malgré tout ce qui s'est passé, je n'en demeure pas moins un exorciste. J'ai promis à Lenalee de continuer à me battre en tant que l'un d'entre eux quoi qu'il arrive. Je ne romperais pas cette promesse.


Cela ne faisait que quelques temps qu'Allen avait rencontré le temps d'une après-midi bien mouvementé cette jeune exorciste dont il ne connaissait même pas le nom. Avait-elle reconnu Allen Walker en ce clown à la recherche d'un maudit greffier ? Allez savoir. Même si la demoiselle s'était montrée fort agréable et de bonne compagnie, l'exorciste en fuite ne pouvait s'empêcher de se demander si elle avait finit par le dénoncer. Allen Walker est à Londres ! Voilà ce que la brunette aurait pu crier en retournant à l'Ordre Noir ; même si, d'après ce qu'elle avait laissé entendre : elle avait d'autres chats à fouetter.

Dans tous les cas, le maudit quitta la ville de Mother dès la nuit tombée.

Son voyage devait le mener à quitter le Royaume-Uni - et par conséquent l'Angleterre - à un moment où à un autre. Dans chaque ville qu'il rencontrait, il jouait au Clown le jour et au Poker le soir ; le but était de réunir suffisament d'argent pour manger mais également pour se déplacer sans encombre. Jusqu'à se jour, tout s'était passé pour le mieux - si on oubliait ce jour où Timcampy avait été croqué tout entier par un chat, encore.

C'est ainsi qu'il fut amené à se rendre dans la petite ville portuaire de Fawley ; même si au fond, cela avait plus l'air d'un village tant l'endroit semblait rustique. Ici aussi, le même schéma sembla s'appliquer : des pitreries pour amuser les gens, mais pas de tours de poker cette fois-ci. Avec tout ce qu'il avait gardé, le jeune Walker aurait de quoi s'incruster sur un bateau - moneyant sans doute salaires et corvées diverses. Enfin, si cela pouvait lui permettre de traverser la manche sans encombres, il ne pouvait pas se plaindre.

Il ne fallut pas longtemps au Walker pour se renseigner sur les directions que prenaient les quelques bâteaux présents dans le port, il fut même agréablement surprit d'apprendre que l'un d'entre eux prenait la direction de Dunkerque dès le lendemain matin, aux aurores. Force était de constater que pour une fois, la chance semblait de son côté - c'était si rare, lui qui était considérer comme la malchance incarnée ! Enfin, dans tous les cas, le protégé de Dieu se tiendrait là, demain matin, dans l'espoir de pouvoir traverser la Manche en compagnie de cette petite troupe de marins.



La soirée était paisible, le jeune homme n'avait rien à faire si ce n'est - pour une fois - profiter du décor et laisser son esprit vaquer vers de nouveaux horizons. La tête ailleurs, c'est ainsi qu'il se retrouva à errer sur la plage, sa valise à la main, en simple tenue de civil. Seul le doux roulis des vagues semblait briser le silence d'une mer paisible et seraine. D'une certaine manière, ce fut la même chose avec l'esprit du maudit : pour la première fois depuis longtemps, il se sentait comme apaisé. Cependant, il savait que ce n'était qu'un état stationnaire, car très vite Allen aurait à refaire face à ce démon qui le tourmentait depuis qu'il avait prit le contrôle de l'arche blanche. Mais pour une fois, mieux vallait ne pas songer à tout ça.

Timcampy, quant à lui, profitait également de cette liberté et de cette tranquilité pour fureter dans le ciel à ailes déployées. Ici non plus, personne ne semblait pouvoir remarquer sa présence. Pourtant, son propriètaire ne put s'empêcher de lui intimer ces quelques mots :

" Ne t'éloignes pas top, je ne voudrais pas qu'il t'arrive des ennuis comme la dernière fois. "

Suivant du regard le golem doré qui s'envolait haut dans le ciel, le jeune garçon fut surprit de voir que ce dernier avait finit par se stabiliser, net, d'un seul coup. Tout portait à croire que quelque chose - ou plutôt quelqu'un - avait retenu son attention.

" Tim' ? " ne put-il s'empêcher de dire.

Ce n'est que lorsqu'il suivit son regard du sien que le fuyard put voir ce que Timcampy avait remarqué. Il sentit son sang se glacer tout à coup quand il croisa le regard sombre de cet unique autre homme présent ce soir-là sur la plage.

Un exorciste.

Durant quelques longues secondes, celui que tous considéraient comme traitre et cet exorciste au nom inconnu se fixèrent. Pour Allen, ce laps de temps sembla durer une éternité. Même Timcampy n'avait pas reprit ses pirouettes aériennes.

Comme si le temps s'était totalement arrêté.

L'avait-il seulement reconnu ? Il y avait un faible pourcentage de chance que non. Que fallait-il faire ? Fuir ? Faire comme si de rien n'était ? Une chose était sûre : plus Allen fixait ce jeune exorciste, plus il pouvait devenir suspect pour ce dernier. Dans tous les cas, il devait trouver une solution, et rapidement. Le destructeur du temps prit une profonde inspiration avant de soupirer.

La fuite sembla la solution la plus appropriée.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Sam 3 Mai - 19:18

Seth le vit, lui, le traître, ce garçon qui avait rejoint les Noés après avoir si activement combattu les légions du comte. Le gamin se tenait là, sur cette plage si paisible accompagné par son fidèle golem d’or. Il était là à regarder les vagues et à profiter de la tranquillité du lieu comme celui qui dans d’autres circonstances et il n’y a pas si longtemps était son collègue, son homologue. Mais plus rien de cela n’était vrai à présent Il avait fuit, les avait trahis, leur avait planté un couteau dans le dos. Il n’était qu’un ennemi à présent, un des partisans du comte, un de ces foutus monstres qui avaient brisé la famille de Seth.

Ils étaient seuls sur cette plage, il n’y avait rien d’autre que le sable fin, le roulement des vagues et deux exorcistes faisant face à la mer et fatalement, le regard du blond croisa celui du fugitif. Walker aurait pu passer inaperçu, ses habits semblaient le prouver. Mais Cairn n’était pas un de ces civils qui ignoraient ce que l’ordre noir faisait pour eux. Il le connaissait et sa chevelure blanche était tel un phare dans les ténèbres. Ce qui n’aidait pas vraiment lorsqu’on était en cavale. D’ailleurs, le norvégien fut plus que surpris qu’Allen ne se soit pas coupé les cheveux ou fait quelque chose pour dissimuler cette tignasse si voyante pour des yeux avisés. Mais toujours est-il que tous deux se toisèrent. Seth savait qui il avait en face de lui mais était-ce réciproque ? Le blond avait beau être à la congrégation depuis longtemps, on ne lui avait jamais donné de mission avec Walker, ce qui réduisait grandement les chances que ce dernier le connaisse.

Des yeux bleus fixèrent des iris argentés et le temps interrompit son cours. C’était comme si Dieu avait ordonné un arrêt sur image et que le monde lui avait obéit. Allen ne bougeait pas devant l’un de ses confrères qui, franchement, ne savait pas non plus que faire. Devait-il faire comme s’il n’avait rien vu ? Non, ça se saurait à la longue et il en serait blâmé. Mais quoi alors ? Engager le combat contre quelqu’un qui était considéré comme un ennemi à abattre et d’assurément bien plus puissant que lui ? Ce n’était en rien une solution. Derrière le calme et l’expression morne apparents, Seth réfléchissait et en même temps fulminait. Il avait devant lui l’archi-traître et il ne pouvait que lui en vouloir, l’exécrer comme il le faisait à l’égard d’Adam. Allen avait trahi la confiance que le Seigneur avait placée en lui en lui offrant une innocence, en faisant de lui son clown. Et pour un dévot comme Seth, il passait pour un hérétique, un démon, quelqu’un que l’on devait écraser et faire disparaître. Alors pourquoi Sem ne bougeait-il pas encore ? Avec toute cette rancœur et cette colère au sujet de Walker auraient dues le pousser à agir, à le provoquer en duel et faire ce que le Créateur lui ordonne. Mais il n’avait pas esquissé un mouvement depuis qu’il l’avait vu. La peur ? Sûrement qu’elle n’y était pas étrangère mais ce n’était pas que cela.

Le scandinave hésitait à porter la main sur lui. Il avait été un camarade autrefois et même s’il avait déserté, il restait un prêtre noir qui portait le don de Dieu en lui. Il ne pouvait pas tuer un exorciste. Ce serait une perte tragique et une avancée majeure pour les armées des Noés. Et puis, Allen n’avait pas non plus bougé. Etait-il tétanisé à la vue de l’un de ses anciens frères de bataille ? Peut-être et c’était même probable. Pas plus qu’il n’avait esquissé de mouvements, il n’avait attaqué. Cela voulait dire que le quatorzième n’avait pas encore prit possession de son corps car lui n’aurait pas hésité à supprimer un prêtre noir. Alors lentement, l’idée que Walker était toujours lui et qu’il n’avait pas l’intention de nuire à l’intégrité de son homologue fit son chemin dans le crâne de Seth. Et aussi tout aussi doucement, la haine du blond s’amenuisait. Cela ne voulait pas dire qu’elle avait disparu, ça non. Il n’allait simplement plus lui sauter à la gorge au premier geste suspect.
Et le dévot sombre s’avança.

Un pas dont il ne s’était même pas rendu compte. Sanctum Rosarius Tenebris pendait à son bras gauche, son uniforme laissant entrevoir la croix de jais de l’arme anti-akuma. Seth avait bougé et il ne pouvait plus faire marche arrière. Sa gorge était sèche lorsqu’il fit un autre pas, laissant une empreinte dans le sol. Il n’avait pas lâché Walker des yeux et d’une façon paraissant assurée de l’extérieur seulement, il marcha lentement jusqu’au fugitif. Des minutes s’étaient écoulées depuis et aucuns mots n’étaient sortis de la bouche de personne. Finalement, alors que Sem arrivait au niveau de son interlocuteur, il déclara, prenant le ton assuré qui était si caractéristique de sa personne mais qui dans de telles circonstances aurait tendance à s’effacer :


« Je te pensais plus intelligent que ça. Se promener ainsi sur une plage déserte … Tu fais une cible bien facile. »

Sem n’était pas très bien placé pour dire cela et il se maudit aussitôt pour avoir laissé ces paroles franchirent ses lèvres.




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Jeu 8 Mai - 19:18

Fuite ?


" On peut tout fuir, sauf sa conscience. "


L'espace d'un instant, j'ai cru être tranquille, là, sur cette plage au bout du monde de l'Angleterre. Un village si paisible ne pouvait que contenir - au pire ! - des Akumas, même si je n'avais ressenti la présence d'aucune âme en peine. Voilà quelques jours que mon œil gauche était resté au repos. En toute logique, je m'étais dis que s'il n'y avait pas d'Akumas à détruire, je ne risquais pas de tomber sur un ou une exorciste en mission, comme ça avait été le cas il y a quelques jours. J'avais dû me tromper..


Il aurait eut le temps de partir en courant vu la distance qui séparait les deux hommes, il y avait songé, pourtant, le Walker n'avait pas bougé d'un pouce. S'il fuyait, quelles étaient ses chances de semer l'exorciste ? Il n'avait aucune idée de ce que pouvait bien être son innocence, si elle lui aurait permit de l'attraper et de le bloquer, ou quoi que ce soit d'autres. Pendant un long moment, le Clown démasqué s'était contenté de toiser son adversaire ; dans l'espoir peut-être que ce dernier passe son chemin sans le reconnaître. Enfin, il ne fallait pas non plus rêver.

L'exorciste se mit en marche, un long chapelet pendant le long de son bras gauche - arme anti-Akuma ou simple signe religieux ? Allen n'en avait pas la moindre idée pour le moment. Le fuyard ne bougea pas, se contentant de plisser les yeux tandis que son camarade s'approchait de plus en plus. Seule une violente vague sembla capable de briser ce long silence pesant ; ça, et le jeune garçon aux cheveux dorés.

" Je te pensais plus intelligent que ça. Se promener ainsi sur une plage déserte … Tu fais une cible bien facile. "

Surprit par de telles paroles, le jeune maudit cligna des yeux tout en affichant une mine désabusée. Qu'avait bien pu dire Central aux membres de l'Ordre Noir pour qu'on vienne à le considérer comme une cible ?

" Une cible ? "

Ces deux mots, Allen n'avait pas put se retenir de les prononcer d'une voix tiraillée. Central l'avait fait emprisonner dans les sous-sols de l'Ordre Noir durant de nombreux jours, cela ne l'étonnait même pas au final qu'ils aient pu raconter les pires horreurs à ses anciens camarades pour que l'on vienne à le suspecter de traitre. Pourtant, il avait bien dit à Lenalee que même s'il n'était plus à leurs côtés, jamais il ne cesserait d'être un exorciste. Visiblement, la jeune chinoise devait être la seule à encore croire en lui à ce jour.

" Ah, ils sont donc bien à ma poursuite.. " soupira-t-il d'une faible voix.

L'esprit ailleurs l'espace d'une seconde, le jeune Walker aurait voulu revenir des mois en arrière, lors de son arrivée à la Congrégation de l'Ombre. La guerre faisait déjà rage, pourtant, le Destructeur du Temps avait encore un camp pour être à ses côtés. Désormais, il était seul ; contre les Noés et les exorcistes. Comment songer à un pire cauchemar pour celui qui avait toujours fait passer la vie de ses compagnons avant la sienne ?

Un long soupir s'échappa des lèvres du jeune garçons tandis que Timcampy revint se poser sur son épaule. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il leva à nouveau le regard vers son interlocuteur.

" Je n'ai aucune envie de me battre contre toi, si c'est ce que tenais à savoir. " soupira-t-il une nouvelle fois, " Passe ton chemin et je passerai le mien. "

Le Clown ne put s'empêcher d'esquisser un fin sourire à la fin de ces quelques mots, comme pour montrer à son assaillant qu'il n'était pas habité par d'obscurs desseins. Pourtant, Allen savait pertinemment qu'il ne s'en tirerait pas aussi bien qu'avec la demoiselle qu'il avait rencontré il y a quelques jours de cela. Là, il restait sur le qui-vive.

Prêt à sortir les armes pour mieux fuir.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Ven 9 Mai - 20:04

Les paroles de Seth auraient pu être interprétées comme une déclaration d’agression ou comme un coup de sommation avant une potentielle action qui de toute façon ne risquait pas de venir vu l’indécision et l’incertitude qui régnait dans l’esprit du blond quant au sort qu’il devait réserver à Walker. Mais deux mots sortirent prestement de la bouche de celui qu’il venait de traiter de cible. Et le fait qu’ils soient sortis si vite prouvait bien qu’il s’agissait plus d’un réflexe qu’autre chose. D’ailleurs, c’était précisément une question montrant ostensiblement l’incompréhension du jeune garçon. Il ne comprenait pas en quoi il pouvait faire une cible ou plutôt, il ne voulait pas comprendre que le Central avait ordonné qu’il était comme un ennemi à présent et que ses anciens compagnons devaient agir en conséquence. De plus, Seth avait évoqué l’impertinence de se présenter ainsi sur une plage déserte d’un point de vue stratégique. Il était en fuite et ce n’était pas l’idée du siècle de se montrer si découvert dans un endroit comme celui-ci. Cairn ne savait pas si le comte avait toujours une dent contre la chose qui se tapissait dans la personne d’Allen et même si la trahison de ce dernier semblait prouver le contraire, on ne pouvait pas omettre la possibilité que le joufflu démon veuille le supprimer.

" Ah, ils sont donc bien à ma poursuite…"

Ce son pourtant faible brisa à nouveau le silence et le calme de cette plage anglaise. Une faible brise souffla alors ensuite, venant de la mer et faisant battre les cheveux et l’uniforme de l’exorciste. Seth n’avait pas eu besoin de dire quelque chose et honnêtement, il ne savait pas s’il l’aurait fait. Mais Allen avait comprit tout seul, ou plutôt se rendit à l’évidence. Au plus profond de lui, il avait toujours su depuis sa désertion qu’il allait être traqué mais il s’était voilà la face. Peut-être alors qu’aujourd’hui il venait de se rendre compte de son erreur. Croire ce qui n’était pas vrai, Sem connaissait bien. Mais tous deux étaient différent, Allen savait ce qu’il avait fait et Seth pensait toujours qu’il pouvait calmer la colère divine à son égard, en eut-il eu un jour. Mais là encore, l’exorciste encore en service ne dit rien, absolument rien, laissant donc le silence reprendre ses droits.  

Avec ce calme revenant, l’adolescent retomba dans ses pensées, baissant le regard et cherchant à éviter celui de Seth. Mais à quoi bon ? Le scandinave n’avait pas d’œil maudit, lui et ne pouvait donc pas sonder l’esprit de ses ennemis comme le faisait le clown avec les akumas. Mais peut-être que Walker pensait que l’innocence de Cairn se trouvait dans ses pupilles. Et ce ne serait pas étonnant vu la couleur de ses iris. Mais il se trompait. Seth avait ostensiblement montré Sanctum Rosarius Tenebris. Encore fallait-il savoir voir le cristal divin et ne pas prendre le chapelet pour un simple objet de dévotion.


" Je n'ai aucune envie de me battre contre toi, si c'est ce que tenais à savoir. "

Ces paroles semblaient être si faciles à prononcer, cela semblait si simple, si enfantin. Il était évident qu’Allen n’allait pas pointer son arme contre un de ceux qu’il considérait encore comme ses compagnons. Mais était-ce si évident pour Sem ? La réponse était non et il le regrettait amèrement. Une partie de lui voulait le laisser partir. Après tout, on pouvait lui avoir forcé la main pour déserter. Mais la partie la plus forte de son être voulait obéir à ses ordres et à son envie de représailles envers les Noés et donc envers le quatorzième. Mais il était évident qu’il n’était pas de taille face à Walker. S’il engageait le combat, il pourrait peut-être se défendre quelques temps mais le maudit finirait pas prendre le dessus et donc s’enfuir. Les deux cas se termineraient par un échec et on le blâmerait pour cela …

A moins que … Sem avait trouvé la solution et il en remerciait Dieu.


" Passe ton chemin et je passerai le mien. "

Etait-il niais ou bien persuadé qu’il avait encore la confiance de ses anciens camarades ? Sûrement un peu des deux. Mais cette remarque aurait pu avoir un impact décisif sur la décision de Seth s’il n’avait pas été si prompt à suivre les ordres et qu’il n’était pas là pour faire ce qu’il était venu faire : attendre un bateau de la congrégation. Si le blond arrivait à retenir Allen assez longtemps, le navire arriverait peut-être et les occupants pourraient lui venir en aide et le neutraliser. Et c’était cela qu’il avait prévu.

Alors qu’un sourire sincère s’affichait sur le visage du garçon pour tenter de prouver ses bonnes intentions, celui de Sem resta figé, comme de marbre. Il n’avait pas envie de faire ce qu’il allait faire mais c’était les ordres et Leverrier était déjà bien assez flippant comme ça. Alors que le silence allait revenir, la voix du norvégien retentit :


« Si seulement c’était aussi simple … »

Et il ne fit rien d’autre que de malaxer la croix de son innocence après cela. Il attendait la réaction de Walker, redoutant les conséquences de ses actes. Fichue mission et Fichu Seigneur. Pourquoi l’avoir envoyé ici en ce jour ? Etait-ce voulu qu’il rencontre le traitre ? Il n'avait pas la réponse mais il devait faire ce que Dieu lui demandait, même si ça ne l'enchantait pas. Il poussa un soupir de ses talons juste après avoir prit la parole et sera la croix de son rosaire. C'était la première fois qu'il allait porter la main sur un camarade même si celui-ci n'était plus vraiment des leurs.

Alors il leva le bras, révélant à tous son innocence brillant d'une lueur verte signe de son activation. Il se prépara à l'abattre sur Walker pour l'emprisonner et ainsi le ramener à la congrégation. Seth comptait sur l'effet de surprise mais nul doute qu'Allen, du fait de ses missions périlleuses, avait été entrainé à réagir promptement.





Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Ven 16 Mai - 17:42

Fuyons !


" Fuir : prendre son courage à deux pieds. "


C'est un exorciste et il m'a traité de cible, bien sûr que c'est évident qu'il ne va pas me lâcher aussi facilement que ça.. Enfin.. Je ne peux pas m'empêcher d'espérer qu'il finisse malgré tout par passer son chemin ou finisse par accepter de me laisser partir à mon tour. Sans doute aurait-ce été pire avec Lenalee ou un autre de mes compagnons, eux, ils ne m'auraient vraiment pas laissé repartir. Enfin.. Avec eux, il n'y aurait pas eut de combat à craindre, si ce n'est une claque de Lenalee et encore.. Était-ce une chance que je sois tombé sur lui ?


Le silence de ce bord de mer si paisible avait quelque chose d'agaçant, de stressant, même. Lorsqu'il y était seul encore, il y a quelques minutes, Allen l'avait apprécié, mais il fallait croire que la présence impromptue de cette exorciste l'avait perturbé au plus au point. Quoi qu'on puisse dire, il ne se remettait pas du fait qu'on l'ait qualifié de cible. Même si jusqu'à ce jour le fuyard se doutait qu'on l'avait prit en chasse, jamais il n'aurait pu imaginer que ce soit pour l'abattre.

Un frisson le parcourut.

Quelle vaine tentative ce fut de proposer à cet exorciste que chacun passent mutuellement leur chemin ; cependant, le Walker n'avait pas pu s'empêcher d'espérer, ne serait-ce qu'un instant, que cela marcherait. Il avait même souris, alors que l'autre continuait d'afficher un visage de marbre, impassible, insondable pour le maudit.. C'était comme une statue qui vous regardait droit dans les yeux ; une statue qui ne souffla qu'une seule phrase, glaciale :

" Si seulement c’était aussi simple… "

De ses longs doigts fins, le jeune garçon jouait avec le chapelet qui pendait au bout de son bras. Était-ce un tic nerveux de sa part ? Priait-il pour son salut face au combat qui semblait désormais inévitable ? Allen n'en savait rien ; il ne murmura que ces quelques mots :

" Rien n'est inévitable.. "

Pourtant, tout à coup, l'exorciste leva son bras et la croix de rosaire de son chapelet se mit à briller d'une vive lumière verte ; innocence. Le Walker n'avait que quelques secondes pour réagir. N'ayant pas la moindre idée de ce qui allait lui tomber dessus, mieux valait ne pas faire la plante verte beaucoup plus longtemps.

D'un vif saut en arrière, le fuyard se retrouva à quelques mètres de son agresseur, puis ensuite, le clown continua de reculer, rapidement, sans quitter du regard celui qui avait osé lever la main sur un ancien compagnon ; un camarade considéré comme un Noé, certes, mais un exorciste malgré tout ! Allen n'avait jamais tourné le dos à Suman Dark alors qu'il avait trahi les siens et était devenu un rejeté, n'aurait jamais laissé Kanda et Alma retourner entre les mains de Central.. Peut-être était-ce pour cela qu'il était désormais aussi seul..

Se redressant face à son adversaire tout en cessant de fuir, le jeune homme finit par serrer le poing gauche. Ce qu'il s’apprêtait à faire était, tout compte fait, inévitable.

" Désolé. " se contenta-t-il de dire.

Un léger sourire émergea à nouveau sur le visage balafré du traître, tandis qu'il prenait une posture offensive, brandissant son bras gauche encore recouvert par le pan d'une chemise et un gant immaculé. Tout le monde avait dû entendre parler de son bras gauche ainsi que du Clown Couronné, si ce n'était au moins une fois dans leur vie ! Tout sembla porter à croire que le fuyard allait activer son innocence pour riposter face à une éventuelle attaque.

Cependant, tout ce que le jeune garçon fit, c'est prendre ses jambes à son cou. Courant à toute hâte dans la direction opposée à l'exorciste, le Walker croyait en ses capacités à le semer une fois de retour dans le village. Sans doute n'aurait-il aucun mal à disparaître hors de sa vue au coin d'une ruelle et de payer un aubergiste pour son silence. De toute manière, Allen n'avait plumé personne au poker dans ce joli petit village ; personne ne pouvait alors lui en vouloir hormis cet exorciste.

Prit de panique face à la fuite de son maître, Timcampy se mit à battre des ailes frénétiquement tout en fixant l'autre avec son chapelet. Pendant un instant, il lui fit même face afin de l'empêcher de s'avancer tout de suite. Cependant, il ne lui fallut pas attendre bien longtemps avant de se lancer à la suite d'Allen, rattrapant même ce dernier avec vitesse.

Feinter pour mieux régner ; à jamais il resterait un Clown.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Sam 17 Mai - 15:26
" Rien n'est inévitable.. "

Un moment d’hésitation, ultime instant où Seth se posa la question fatidique : Ses actes étaient-ils justifiés ? La phrase du garçon, juste soufflée comme on expire de l’air, suffit à faire douter l’assaillant. Malheur au Seigneur qui lui avait insufflé ce questionnement et qu’il l’avait ralenti dans son acte et maudit soit ce gosse pour avoir dit cela. Toujours avec ses belles paroles et son éternel optimisme. Cet instant où l’exorciste avait le bras en l’air, où Sanctum Rosarius Tenebris brillait d’une lueur maladive et où il aurait dû abattre son arme, permit à l’autre de s’enfuir, de battre en retraite. Dieu avait-il donc décidé que, cette fois-ci, Sem n’agissait pas en Son nom et avait préféré laisser Walker faire quelques pas en arrière pour éviter la charge et le coup de chapelet. Le norvégien avait du mal à le croire mais au final, ça n’aurait pas été étonnant. Le Créateur ne l’avait jamais aimé, pas plus qu’il ne portait dans son cœur les membres de sa famille, abominable engeance de deux pêcheurs.

Toujours était-il que le coup avait manqué sa cible et que le crucifix effilé était venu se planter dans le sable blanc de la plage, soulevant un fin nuage de poussière qui prit une teinte verte du fait des rayonnements de l’innocence. Le maudit était à présent à quelques mètres de son agresseur. Il aurait pu prendre la fuite, lui tourner le dos et prendre ses jambes à son cou et espérant qu’il ne lui courre pas après. Mais il n’en fit rien. Il faisait face à Cairn, apparemment déterminé à vendre chèrement sa liberté. Cependant, il semblait assez dubitatif quant à l’idée de porter la main sur un de ceux qu’il considérait comme ses camarades. Il murmura une excuse en prévision de ce qu’il allait faire. Oui vraiment, il était trop bon, ce gamin. Seth n’avait pas hésité à l’attaquer, à le prendre par surprise. Pourtant Allen avait été un de ses compagnons. Ils avaient agi pour la même cause, auraient pu combattre cote à cote. Et pourtant, Sem n’avait hésité qu’à la dernière seconde.

La vue d’un bras se levant le sortit de ses pensées. C’était le bras gauche de Walker, son innocence, le Clown couronné. Le traitre pointait son arme, désactivée certes, sur l’exorciste, sûrement prêt à libérer sa puissance colossale. Le blond connaissait de nom l’arme du Destructeur de Temps et il savait ce qu’il pouvait en faire. Autant dire qu’il n’avait pas envie de voir de ses propres yeux la vraie forme du Clown. De fait, il leva son bras pour que la croix de son rosaire sorte du sol et se prépara à la charge adversaire. Néanmoins … celle-ci ne vint jamais. Le garçon préféra s’enfuir, tenter sa chance ainsi.

Seulement il ne savait rien de son adversaire, ni même de l’innocence de ce dernier, contrairement à Seth. Le rosaire sombre avait de nombreuses ressources dont celle de pouvoir s’étirer. Le norvégien n’attendit pas longtemps pour se mettre à la poursuite de sa proie et tenter de la ramener à lui. Allen ne pouvait pas s’enfuir, pas si son poursuivant était Cairn. Alors que Timcampy s’élançait à la poursuite du Maudit, Sem en fit de même. Il n’arriva pas à rattraper le fuyard mais à quoi bon ? Il était à un ou deux mètres de lui et lança la croix noire faire le travail à sa place. Le crucifix parcourut rapidement la distance qui séparait son compatible et sa cible et, au lieu de l’empaler comme il l’aurait fait pour un akuma, il s’enroula autour du buste d’Allen, prenant les bras avec.
Le prêtre noir tira alors son fardeau, le faisant basculer en arrière et parcourut les quelques mètres qui les séparait. Il retourna le garçon comme un fétu de paille pour lui faire face et qu’ils puissent discuter en face à face. Puis dans un soupir, il lâcha :


« Tu comprends bien que nous avons reçu des ordres quant à ta fuite. Et tu pourras dire ce que tu veux là-dessus. Cela n’en reste pas moins de la trahison. Et de fait, je dois te ramener à la Congrégation, que tu le veuille ou non. Et crois-moi, ce serait beaucoup plus simple si tu te laissais faire. »

Seth n’avait pas envie de se battre. Il avait connaissance de sa perte si Walker décidait de jouer avec d’autres cartes que les siennes. Mais le tout était de voir si le gamin l’avait aussi comprit.

Hors-RP:
 




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Dim 18 Mai - 18:00

Capture


" L’aigle a beau avoir des serres, il ne pourrait capturer une mouche. "


Tout ce que j’ai trouvé à faire, c’est de fuir face à cet exorciste. Que faire de plus ? Je n’ai aucune envie de me battre contre lui, pourtant, lui, malgré ce que j’ai pu lui dire, ne veut pas en démordre. Dire que c’est l’un de mes anciens compagnons et qu’il a activé son innocence pour entamer le combat.. Quelle sorte de monstre suis-je devenu pour eux ? Un descendant de Noé, ou juste un traitre à abattre ? Sans doute un peu des deux je pense..


Visiblement, la pseudo-ruse du Walker avait marché. Que ce soit de par ses actes ou ses mots, il avait réussi à bluffer son adversaire et ce dernier avait été incapable d’attaquer au moment le plus approprié. Tant mieux pour le fuyard, qui, pendant ce temps, prit ses jambes à son cou. Merci aux entraînements au quartier général et tous ces combats sur le terrain qui lui ont permis de se former une endurance à toute épreuve. Enfin, ça, c’était le sort de nombreux exorcistes. Au fond, le Clown aurait tout donné pour ne passer ne serait-ce qu’une après-midi avec ses compagnons. Alors qu’il fuyait cet exorciste à ses trousses, Allen repensa avec nostalgie à ce petit moment passé avec tous ses camarades peu de temps après l’attaque du niveau quatre. Il se souvenait s’être battu face à Kanda dans une sorte de comble sablonneuse ; le perdant aurait dû se raser la tête ! A la fin, ils s’étaient retrouvés encore plus cabossés que lorsque quelques jours plus tôt, ils avaient été internés à l’infirmerie. Malgré tout, cela reste un doux souvenir pour le jeune garçon.

De par ses pas furtifs soulevant le sable de la plage, le jeune Walker brisait le silence de l’endroit. Derrière lui, il n’entendait aucun bruit, comme si son adversaire ne s’était pas décidé à se lancer à sa poursuite. Avait-il laissé tomber ? C’était trop beau pour être vrai. Cependant, trop confiant de cette absence de bruit, Allen ne pensa pas à jeter un coup d’œil en arrière pour voir ce que manigançait l’exorciste. Peut-être que s’il avait fait ça, le jeune homme aurai pu éviter ce qui allait arriver.

D’un coup, l’exorciste en fuite sentit une vive pression au niveau de sa poitrine, le bloquant net dans sa course. Cette sensation de compression le ramena quelques temps en arrière, dans cet Akuma albinos l’avait pris dans ses chaines. L’étonnement était à son comble.

" Qu.. .. ! "

Baissant le regard vers ses entraves, le Destructeur du Temps y reconnut les perles gravées d’un chapelet – l’innocence du jeune homme blond. Y opposant tout d’abord une résistance en tentant de dégager ses épaules et ses bras, Allen abandonna bien vite sa lutte pour se laisser tirer en arrière, poussant par la même occasion un long soupir. Décidément, il aurait mieux fait d’être plus prudent, mais aussi, bien plus rapide.

Une fois tiré en arrière comme un cow-boy tirerait un veau, le jeune Walker fut ensuite tourné en direction de son kidnappeur. Un profond air de lassitude traversa alors le visage du Clown, ce genre d’air qui serait lisible sur le faciès d’une personne n’ayant jamais souris de toute sa vie.

" Tu comprends bien que nous avons reçu des ordres quant à ta fuite. "  commença-t-il alors après avoir lâché un soupir, " Et tu pourras dire ce que tu veux là-dessus. Cela n’en reste pas moins de la trahison. Et de fait, je dois te ramener à la Congrégation, que tu le veuille ou non. Et crois-moi, ce serait beaucoup plus simple si tu te laissais faire. "

Restant silencieux, le captif détourna le regard tout en affichant une mine déconfite. Pensait-il vraiment qu’il allait abandonner aussi facilement et se laisser trainer jusqu’à la Congrégation de l’Ombre ? Non.. Il en valait de la survie de tous ses compagnons. S’il retournait là-bas, ce serait beaucoup trop dangereux pour tout le monde. Sa vie d’errance les protégeait, en quelques sortes.

" Comprend bien dans ce cas-là que je ne me laisserais pas traîner là-bas comme du bétails. "

Tout ceci avait été dit d'une voix si monotone..

Plus loin, Timcampy avait compris la situation depuis peu et s’était approché vivement des deux comparses, bien plus gros qu’auparavant. La seule fois où il avait pris une taille aussi démesurée, c’était face à Alma Karma et Yû Kanda, pour protéger son petit maître. Là, c’était la même chose. Grondant, il vint se placer derrière le jeune Walker, l’air mauvais.

" Laisse, Tim’.. " ordonna ce dernier après un bref regard en arrière, " Ne le touche pas. "

Un fin soupir s'échappa alors de nouveau des lèvres du maudit tandis qu'il reportait à nouveau son attention vers son ancien compagnon. Derrière lui, il continuait d'entendre le golem doré et géant de feu son maître gronder de colère. Pourtant, il se gardait de désobéir aux directives du jeune garçon.

" Quoi qu'on ait pu te dire ou que tu penses, je n'ai jamais trahi l'Ordre Noir. " reprit-il alors d'un ton toujours aussi calme, " Je continue d'être un exorciste même si je ne porte plus la veste.. De toute manière, même avant mon départ nombreux étaient ceux qui ne m'accordaient plus leur confiance, alors à quoi bon ? "

Un nouveau soupir s'échappa alors de ses lèvres. Depuis qu'il avait été attaché, le jeune Walker était resté très calme. Dans la mesure du possible, il ne souhaitait pas recourir à son innocence pour se défendre de l'exorciste ; parce qu'au fond, il craignait alors de le blesser. Cependant, tôt ou tard, le combat finirait par être entamé.

" Malgré tes chaines, je ne changerai pas d'avis.. "

Suite à cette remarque, l'air serein du Walker laissa place à une mine plus déterminée que jamais. Même si on le considérait comme étant un traitre, jamais il ne se laisserait traîner de force à la Congrégation.

Même si, au fond, ses compagnons lui manquaient terriblement..


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mar 20 Mai - 20:41

Il aurait été difficile de croire que les actions aussi bien du blond que du blanc allaient menées à un affrontement certain. L’un d’eux était enchainé par le chapelet de l’autre et tous deux parlaient d’une voix monotone, contrastant avec ce qu’on avait pu voir. On aurait pu penser que cela se serait arrêté là, que le blond allait garder sa proie sous son joug et ce que fit le maudit nous aurait conforté dans cette idée. Pourtant, des deux opposants, chacun savaient que, d’un moment à l’autre, tout pouvait basculer vers un conflit ouvert. Et Seth redoutait cela, autant pour la supériorité qu’aurait Walker que pour ce que le Seigneur pourrait déclarer de cette joute entre ses apôtres. Il pourrait très bien les déclarer traîtres et les déchoir de leur position privilégiée, faisant d’eux des rejetés par le divin cristal. Cette option morbide était très présente dans l’esprit de Cairn et c’était pour cela qu’il n’avait haussé le ton ni n’avait esquissé de mouvement pouvant faire dégénérer la chose. Son attention était seulement de garder Allen sous ses chaînes le temps que le bateau arrive.

D’ailleurs, la réaction de l’autre le surprit et le soulagea quelque peu. Il parlait d’une voix toute aussi monocorde que lui, lassé par cette mascarade et ce traitement tout autant que son adversaire. Il avait répondu d’une façon très calme en choisissant des paroles qui se voulaient plus dures. Pourtant il n’accompagna pas ses dires de gestes, restant totalement immobile alors qu’il aurait au moins pu tenter de se débattre. Mais apparemment, lui n’allait rien faire puisque le golem de feu chargea, prêt à gober sa cible tellement il était gros. Pourtant, de cette voix toujours exaspérée, Allen le lui interdit. Son ton n’avait rien de ferme mais Timcampy obéit prestement et se hâta d’obtempérer. Et en voyant cela, Seth adressa ses remerciements à Dieu pour lui avoir permit de gagner du temps. Alors que le norvégien fixait sa prise de l’air morne et totalement détaché qui lui sied si bien, celle-ci jugea nécessaire de lui exposer son point de vue quant à sa fuite de la Congrégation.


" Quoi qu'on ait pu te dire ou que tu penses, je n'ai jamais trahi l'Ordre Noir. "

Seth soupira mentalement, demandant à Dieu de la garder. Cette discussion était en train de tourner au dialogue de sourd, du moins si ce n’était déjà fait. L’un se croyait toujours exorciste et avait fait cela pour protéger ses compagnons tandis que l’autre avait eut le crâne bourré par l’administration au sujet de la traîtrise de Walker. Cairn aurait pu réfuter les dires de Central et de Leverrier et se forger sa propre opinion mais celle-ci était déjà bien ancrée. Il savait ce qu’il s’était passé et les paroles des supérieurs allaient dans ce sens. Alors qu’Allen l’ai fait pour de bonnes raisons ou non, il les avait quitté, trahit ses frères d’armes.

" ...De toute manière, même avant mon départ nombreux étaient ceux qui ne m'accordaient plus leur confiance, alors à quoi bon ? "

Le masque de l’exorciste fut rompu sans même qu’il s’en rende compte. Il sourcilla, le gauche se leva promptement à l’entende d’une telle défense de la part du maudit. Etait-ce une raison pour déserter ? Parce que certaines langues de bois qui voyaient en lui une menace ou ne sais-je quoi, il devait partir, faire ce qu’ils voulaient pour qu’ils puissent le déclarer traître et en finir avec lui en lançant toute une organisation à ses trousses. Vraiment, Seth pensait celui qui avait tenu tête au Comte et était revenu d’entre les morts beaucoup plus malin. Il n’écouta même pas lorsque les lèvres de l’autre se mirent à se mouvoir pour dire encore une autre ineptie. Il couvrit même ses paroles par les siennes, haussant légèrement le ton pour appuyer ses dires et montrer son indignation face au raisonnement du gamin :

« Et ta mission ? Ça ne t’est pas venu à l’idée que tu l’abandonnes comme tu délaisses le Seigneur en faisant ce que tu as fait ? Il avait confiance en toi et toi, tu désertes parce que certains de tes ‘’compagnons’’ disent du mal sur tes actes. Le Comte ne recherche que ça. Nous devons être uni pour pouvoir le vaincre et toi, sa plus grande peur, tu pars et nous laisse seul face à ses légions de démons ! Pathétique …»

Il avait accentué volontairement le mot compagnons, lui montrant là encore un défaut dans son raisonnement. Il voulait les protéger et les considérait toujours comme ce qu’ils avaient été pour lui alors que certains n’hésitaient aucunement à lui cracher dans le dos. Il reprit après une courte pause, faisant de son mieux pour ne pas crier comme il aurait voulu le faire.

« Tu as peur de ce qui peut arriver ou peur qu’on te blâme pour ce que tu es ? Si tu savais ce que j’ai enduré à cause de mes parents et de ce que les gens pensaient à leur sujet. J’étais regardé comme un pestiféré et pourtant, je ne les ai jamais reniés, je leur suis resté fidèle. Et ce seulement parce que les conséquences auraient été pires pour moi … »

Il finit alors sa phrase dans sa tête. Il en manquait une partie que le gosse ne devait absolument pas entendre mais que Seth ne put s’empêcher de faire taire en son fort intérieur. ‘’Et pourtant le Seigneur ne m’a pas pardonné pour ma fidélité …’’. Il respira un grand coup après cela. Il avait raconté en partie son histoire à quelqu’un qui n’en avait sûrement rien à faire. Et puis, il avait brisé le calme qu’il s’était imposé pour ne pas envenimer la situation. Autant dire qu’il redoutait qu’Allen le prenne mal et se délivre de ses chaînes, engageant ainsi un combat perdu d’avance pour le blond.

Det var dumt …*


*Idiot qu'il était




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Ven 23 Mai - 20:04

Jugement


" Le satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement. "


J'avais vraiment eut trop confiance en moi pour me laisser attraper de la sorte, c'était ridicule.. Sans doute aurait-ce été pire si j'avais porté mon costume de Clown et que mon visage avait été barbouillé de peinture. Sans doute serais-je capable de me libérer de son étreinte avec mon innocence mais.. En ai-je seulement l'envie ? Non pas que je renonce à aller de l'avant, loin de là, je refusais de toute évidence de retourner à l'Ordre Noir mais.. Ce n'était pas raisonnable d'utiliser mon arme sur un exorciste. Cela ne les réconforterait que plus dans leurs idées de trahisons.. ... Pourtant, plus le temps passe, plus je me dis que ce sera inévitable.


Lorsqu'il avait soufflé ces derniers mots, sans doute le Walker avait été maladroit dans leur usage. Face à ce qu'il avait dit, on aurait pu comprendre qu'il avait quitté la Congrégation de l'Ombre parce que certains ne lui faisaient plus confiance, alors, qu'au fond.. C'était sans doute tout le contraire. Même si depuis ces derniers mois il s'était montré de plus en plus solitaire, le jeune homme n'avait eut de cesse de craindre pour la vie de ceux qui croyaient encore en lui. Ceux qui le pensaient Noé pouvaient bien croire ce qu'ils désiraient, cela ne l'affectait pas. Cela ne l'affectait plus.. Depuis toujours il avait apprit à ne pas faire attention au regard des gens à cause de ses cheveux blancs et de sa cicatrice ; ce n'était alors qu'un médisance de plus à ne pas prendre en compte. Un fin soupir s'échappa de ses lèvres ; une nouvelle fois.

Visiblement, ce qu'avait dit le fuyard n'avait pas convaincu l'exorciste, car ce dernier afficha un drôle d'air sur le visage. Allen recommença à prendre la parole, mais il fut coupé de court dans ses propos par la voix du blond qui s'élevait et couvrait largement la sienne.

" Et ta mission ? Ça ne t’est pas venu à l’idée que tu l’abandonnes comme tu délaisses le Seigneur en faisant ce que tu as fait ? Il avait confiance en toi et toi, tu désertes parce que certains de tes ‘’compagnons’’ disent du mal sur tes actes. Le Comte ne recherche que ça. Nous devons être uni pour pouvoir le vaincre et toi, sa plus grande peur, tu pars et nous laisse seul face à ses légions de démons ! Pathétique … "

Ces mots eurent l'effet d'un violent coup de poignard dans la poitrine du Clown. Pourquoi avait-il dit ça ? L'air impassible de l'anglais se transforma d'un coup pour laisser place à la colère. Ses dents se serrèrent si violemment qu'il eut l'impression qu'elles allaient toutes céder d'un seul coup sous la pression de sa mâchoire. Ses poings se serrèrent à leur tour.

" Non, tu ne comprends pas.. "

Pourtant, cela n'arrêta pas l'exorciste dans ses propos. Après seulement quelques secondes de silence, il reprit d'une voix hargneuse :

" Tu as peur de ce qui peut arriver ou peur qu’on te blâme pour ce que tu es ? Si tu savais ce que j’ai enduré à cause de mes parents et de ce que les gens pensaient à leur sujet. J’étais regardé comme un pestiféré et pourtant, je ne les ai jamais reniés, je leur suis resté fidèle. Et ce seulement parce que les conséquences auraient été pires pour moi … "

Connaissait-il seulement l'histoire d'Allen ? Ce dernier n'aimait pas qu'on le plaigne, mais dans une guerre sans fin, tout le monde avait des histoires tragiques. Lui n'avait jamais connu ses parents parce que né infirme, avait travaillé dans un cirque avant d'être adopté par un homme qui fut voué à voir mourir devant lui quelques années plus tard. A ce moment-là, le petit garçon qu'il avait été avait perdu tout espoir de vivre. Aller de l'avant, tout ça, cela n'avait alors plus aucune espèce d'importance pour lui. La seule personne à avoir réussi à lui faire redresser la tête était le Maréchal Cross et voilà que ce dernier était parti à son tour. Comme si, au fond, le destin du jeune Walker était de se retrouver seul. Un marcheur solitaire à tout jamais.

" C'est simple de parler lorsque l'on ne sait rien.. " répliqua-t-il d'un ton amer.

Timcampy, lui, n'avait toujours pas bougé et avait continué à gronder pendant toute la tirade du jeune exorciste ; comme si, au fond de lui, l'animal réfutait chacune de ses paroles. Malgré la colère qui se lisait sur son visage, le prisonnier, lui, restait calme, beaucoup trop calme pour qu'il puisse tenir bien plus longtemps encore.. Si le ton continuait à monter, le jeune homme n'aurait alors plus aucun remord à se libérer de ses chaines.

" Je ne suis pas parti parce que certains m'ont tourné le dos. " reprit-il alors en levant les yeux vers son interlocuteur, " J'ai quitté l'Ordre Noir car je n'avais pas d'autre choix. En restant aux côtés de mes compagnons je n'aurais rien pu apporter de bon.. Le Seigneur se serait déjà retourné contre moi s'il avait jugé mes actes comme étant liés à de la trahison.. "

Le regard sombre et perdu dans de vieux souvenirs, le jeune garçon repensait à Suman Dark ; cet homme qui avait vendu ses compagnons pour survivre et qui avait finit par devenir un rejeté. Allen aurait put mépriser une telle personne, s'il n'avait pas su, comme il lui était arrivé de le faire avec les semi-Akumas, mais encore une fois, il n'avait pas su à ces moments-là. Après tout, si cet exorciste connaissait la vérité, peut-être auraient-ils pu être en de bons termes, lui et Allen. Mais le manque de connaissance et la propagande de Central semblait avoir tourné de nombreuses têtes..

" Mon œil me permet de voir les âmes des Akumas.. Penses-tu vraiment que je passe à côté d'eux sans les détruire, juste parce que je ne porte plus l'insigne ? Non.. Je ne le supporterais pas.. " dit-il en murmurant ces derniers mots, " Si je venais à voir l'un de mes compagnons en danger, bien sûr que je viendrais à son secours, comme je me battrais sans crainte face à un Noé. Je l'ai déjà dis mais.. Même si je suis parti.. "

L'air toujours aussi en colère, il prononça ces mots avec fermeté :

" Je demeure un exorciste. "

La conversation tournait au dialogue de sourd. Allen ne cessait de plaider pour son innocence et pour ses convictions de toujours être un exorciste, l'autre, lui, ne semblait pas prêt à entendre la vérité. Comment le Walker pouvait-il lui en vouloir ? Il ne savait pas, après tout..

" J'aurai aimé que nous nous comprenions.. " soupira-t-il alors, " Mais si tu ne finis pas par me libérer, sache que je le ferais moi-même. "

Sa décision était prise. Malgré les risques, le Destructeur du Temps laissa son bras gauche se transformer en longues griffes et sa cape du Clown Couronnée apparaître autour de ses épaules, cette dernière repoussant légèrement les chaines de l'innocence de l'exorciste. Sans doute ne faudrait-il qu'une petite pression pour l'envoyer valdinguer.

Il était prévenu.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Dim 25 Mai - 12:12
Les grondements du golem flamboyant amenaient un nouveau son à cette symphonie, d’abord le calme roulis des vagues puis la forte voix de Seth furent accompagnés par ces grognements à la manière féline. Toutefois cela ne recouvrit pas les mots remplis de fiel de l’apôtre qui put finir sa tirade. Allen avait glissé une phrase dans le silence qui avait précédé la colère du blond, des mots eux-aussi prononcés avec force et soulignant ce que Sem voulait oublier. Il ne comprenait pas, il ne savait rien et l’autre s’acharnait à le lui faire remarquer. Il lui faisait la morale, à lui, le destructeur de Temps, l’un des seuls à s’être tenu face au Comte et à lui avoir tenu tête. Mais pourquoi tenter d’avoir raison dans ce dialogue de sourd ? Il ne savait rien de son ex-compagnon et il critiquait ses agissements. Pourquoi ? Parce qu’il était son ainé aussi bien en âge qu’en temps à la Congrégation ? Non, ça aurait stupide et complètement puéril. C’était sûrement parce qu’il pensait pouvoir le comprendre. Bon nombre de gens connaissaient plus ou moins le malheur Walker et Seth se disait qu’il connaissait ce que le gosse avait vécu. Mais la vérité était que les malheurs des Cairns n’avaient rien à voir avec ce qui avait pu se passer pour le Maudit. Et par conséquent, l’exorciste n’avait aucune raison valable de lui aire la morale. Et cela lui fit tirer une grimace étrange.

" C'est simple de parler lorsque l'on ne sait rien.. "

Walker enfonça encore le clou. Comme si le norvégien ne s’était pas déjà rendu compte de son erreur. Toutefois, même s’il était en proie à d’immenses doutes quant à ses paroles et à leurs conséquences, Sem n’allait cependant pas libérer le traître pour autant. Il avait une mission à effectuer et celle-ci comptait plus que tout. Il suffisait simplement de faire durer la conversation encore un moment pour que le bateau arrive et les ramène tous deux à l’ordre noir. Le seul problème était que la dite-discussion tournait au vinaigre et que le prêtre noir n’avait peur de parler à nouveau, peur d’envenimer encore plus la situation. Après tout, les chaînes qui retenaient Walker étaient bien précaires et s’il le voulait, d’un coup, il se libèrerait, mettant en échec toute la procédure.

Néanmoins, Seth n’eut rien besoin de dire, Allen jugeant qu’il avait besoin d’expliquer son point de vue et de mettre son interlocuteur encore plus mal.


".. Le Seigneur se serait déjà retourné contre moi s'il avait jugé mes actes comme étant liés à de la trahison.. "


Ce fut un argument qui faillit abattre le blond. Il avait lui-même évoqué le Créateur et Son rôle, avait parlé de trahison envers lui et pourtant, son argument venait de se faire détruire d’un revers, d’un seul. Dieu n’avait pas abandonné Walker comme il ne l’avait pas jugé indigne de porter Son présent divin. Il était encore considéré un prêtre noir aux yeux du Seigneur et donc, il devait l’être encore par la Congrégation et le Central. En une phrase, une seule, Allen venait de prouver son innocence à Seth.

L’exilé parla mais ses mots n’atteignirent pas les oreilles de leur destinataire ou plutôt celui-ci ne les enregistra pas. Il était perdu, s’était perdu dans ses pensées, il revoyait ses actes depuis la rencontre fortuite et à aucun moment il ne pouvait dire avoir bien agi. Il ne savait pas quoi faire pour résoudre le problème. Son cœur lui criait de le libérer, de le laisser partir et d’enterrer au plus profond de lui cette rencontre. Mais son esprit lui commandait d’obéir aux ordres, de le ramener pour qu’il soit jugé. Il se maudissait aussi. Il s’en voulait pour l’avoir vu à cause de cette foutue mouette et d’avoir causé tout cela. Emergea alors une idée, et s’il convainquait Allen de retourner à la Congrégation pour exposer sa théorie sur le Divin ? Ils étaient tous aussi pieux qu’un pape et tous seraient forcés de croire en son innocence totale et en le bien fondé de sa désertion. Mais n’était-ce pas simple que de penser cela ? Seth n’en savait rien et il devait tenter de l’en convaincre.


" J'aurai aimé que nous nous comprenions.. Mais si tu ne finis pas par me libérer, sache que je le ferais moi-même. "


Et Seth donc. Ils se seraient bien entendu si les circonstances n’avaient pas été celles-ci. D’ailleurs pourquoi l’exorciste exécrait donc le Walker ? Il n’y avait pas de raisons ou du moins plus maintenant. Les paroles d’Allen mettaient son interlocuteur sans dessus dessous. Il ne savait plus quoi penser, plus quoi faire et surtout, il s’en voulait terriblement. Quoi qu’il fasse les conséquences seraient horribles. S’il laissait le garçon s’enfuir, tôt ou tard, les supérieurs en auraient vent et il serait blâmer voire pire. S’il ramenait le captif à la Congrégation, ce serait pour lui que ce serait désastreux. Vraiment, que pouvait-il faire ?

A trop réfléchir et à se torturer l’esprit, il laissa Allen activer le Clown Couronné et ainsi la libération commença. D’un geste, s’il le décidait, le gosse pourrait s’enfuir mais il ne fit rien pour le moment, laissant une ultime chance à Seth de le libérer de son plein gré. Le soleil allait bientôt faire place à sa jumelle nocturne et avec elle arriverait le bateau. Ce n’était qu’une question de minute ou de dizaines de minutes. La décision de Seth était prise. Il allait engager le combat et tenter de retenir Allen encore quelques temps. Lorsque le navire arriverait, il serait plus facile de capturer Walker et lorsque ce serait fait, Sem lui expliquerait son intention. Mais s’il ne voulait pas que le fugitif prenne ses jambes à son cou, il allait devoir être convaincant et le provoquer. D’un geste fluide, il tira sur son chapelet et les perles glissèrent prestement sur le corps du Clown, le laissant libre de ses mouvements. Mais cela ne dura pas longtemps, Seth profita du temps que le gamin allait mettre pour se relever pour l’attaquer, il leva son innocence, le collier et la croix s’élevant dans les airs et les abattit droit sur Allen, cette fois sans hésitation.


« Je ne peux pas te relâcher. » Lâcha-t-il alors que Sanctum Rosarius Tenebris fusait droit vers le traître.




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Dim 25 Mai - 19:37

Libération


" Nul ne peut apprendre aux autres à se libérer s’il n’a pas commencé à se libérer lui-même. "


Face à tout ce que je venais de dire à cet exorciste, j’espérais au moins le voir changer d’avis sur ma personne. Central était bien connu pour retourner les têtes de ses soldats, j’en avais eu la preuve de nombreuses fois. Si certains préféraient avoir leurs propres opinions sur certaines questions, d’autres, quant à eux, fonçaient combattre leurs anciens compagnons sans même se poser des questions. Certes, je ne connaissais celui-ci que de vue, mais si j’avais été à sa place, jamais je n’aurai levé sa main sur lui ; comme je n’aurai jamais pu le faire avec Suman Dark.. Si je lui avais tranché le bras, c’était pour lui permettre de survivre et d’éviter ainsi de nombreuses autres morts. Mais pour lui, c’était déjà trop tard.. Parviendrais-je à ramener cet exorciste à la raison avant qu’il ne commette aussi l’irréparable ?


Une fois activée, la cape du Clown se mit à muer dans les airs, peu convaincue par le fait d’être retenue par des chaines. Son aspect vaporeux semblait s’échapper de chacune des mailles de ce filet qui au fond, n’en portait même pas le nom. Se glissant tel un serpent en colère par un trou de souris, la cape du Clown semblait capable de briser les chaines qui la retenaient d’un seul coup. Pourtant, tant que son symbiotique ne le désirait pas, elle n’agissait pas. Il lui était arrivé par le passé de se mouvoir de son propre chef, mais cela n’avait été que dans un but de protéger Allen d’une éventuelle menace. Sans doute que cette fois-ci, elle ne ressentait qu’un danger moindre face à cet exorciste. Après tout, ce n’était pas lui qui risquait de tuer le jeune Walker, ni même de lui briser son innocence ; même si, l’anglais ne savait rien de la force de son adversaire.

Petit à petit, les perles se mirent à bouger, de sorte à ce qu’Allen n’ait plus l’impression d’être un saucisson géant retenu contre son grès et prêt à être mangé. D’un geste fluide de la main, l’exorciste libéra son adversaire qui lui, eut enfin l’occasion de se relever ; tandis que la cape du Clown pouvait enfin se mouvoir à sa guise au grès du vent. Un air surprit s’afficha alors sur le visage du fugitif, qui dans un dernier geste d’ultime bonté, tendit sa main vers celui qui, il y a un instant encore, le retenait entre les perles de son chapelet.

Convaincu, le golem fit quelques pas de côté, la mine moins agressive, mais sa taille l’étant toujours tout autant. Autour d’eux, le silence avait finis par s’installer à nouveau, seul le roulis régulier des vagues montantes au fur et à mesure se faisant entendre. A l’horizon, l’astre du jour avait commencé sa descente infernale ; d’ici quelques longues minutes, il disparaitrait dans l’eau pour réapparaître de l’autre côté le lendemain matin. La lune, quant à elle, avait déjà pris place avec timidité dans le ciel, accompagnée d’une ou deux étoiles afin de ne pas paraître trop stupide. La paix semblait s’être installée.

Mais tout se passa extrêmement vite, brisant cette béatitude apparente. Les apparences sont souvent trompeuses, le jeune Walker l’apprit à ses dépens ce soir-là.

" Je ne peux pas te relâcher. "

Ses doigts se crispant d’un coup, le fuyard put voir l’arme de son adversaire s’élever dans les airs, la croix de rosaire de son chapelet dirigée vers lui. Cette dernière fusa droit devant, avec le pauvre Walker pour cible. Surprit mais néanmoins agile, le Destructeur du Temps fit un pas de côté pour éviter l’attaque ; bien trop tard, car il sentit son bras gauche s’entailler, tandis que ses griffes bloquèrent les perles du chapelet dans le sable meuble de la plage.

" J’aurais dû être plus prudent.. " murmura-t-il pour lui-même comme pour Timcampy qui grondait à ses côtés – il l’engueulait ?

Un fin soupir s’échappa alors des lèvres du jeune garçon tandis qu’il levait de nouveau le regard vers son adversaire. Un rapide saut en arrière accompagné de la cape du Clown lui permit de prendre ses distances avec le jeune garçon. Sans doute ce dernier serait prêt à lui lancer une nouvelle attaque d’ici peu.

" Je ne voulais pas entamer le combat avec toi.. Mais je vois que tu ne m’en laisses pas le choix. "

Utiliser son épée face à cet exorciste ? De prime abord, il aurait songé au fait que cela ne serait d’aucune utilité, car ce n’était pas un démon à purifier ; après tout, son épée n’avait aucun effet sur les êtres humains. Puis, lorsqu’il y songea une nouvelle fois, il sembla qu’utiliser l’épée serait la meilleure chose à faire, justement en vue de ne pas blesser son adversaire. Les griffes, elles, étaient beaucoup trop dangereuses..

Dévoilant son bras gauche de sous sa cape, il ne fallut pas longtemps à ce dernier pour disparaitre petit à petit afin de laisser place à l’énorme épée blanche et noire jumelle de celle du Comte Millénaire. Tout de même, quel paradoxe cocasse de posséder une réplique presque parfaite de l’arme de son pire ennemi. Dieu devait avoir un sacré sens de l’humour, tout de même. Ou alors c’était une drôle de coïncidence. Le hasard faisait de sacrées choses tout de même. En tout cas, voilà que le fuyard se tenait face à son adversaire, son épée à la main.

Etait-ce un air peiné qui s’affichait désormais sur le visage du jeune homme ? Sans doute trouvait-il cela triste de se battre contre un ancien compagnon autrement que pour un paisible entrainement au bord d’une comble sablonneuse.. Cette fois-ci, son adversaire cherchait à le frapper pour de bon, afin de le ramener l’Ordre Noir où il finirait à nouveau enfermé, exécuté peut-être même. La mort était sans doute ce qui l’attendait s’il retournait là-bas, à la maison. Mais Allen avait fait une promesse à Mana il y a des années de ça. Même si au fond, le jeune homme ne savait plus si son père adoptif l’avait réellement aimé ou si c’était envers son très cher frère que ses affections étaient tournées ; il continuerait à aller de l’avant.

" Comprend que je ne lèverai pas la main sur toi sauf si tu venais à m’y obliger.. "

Plantant à peine le bout de son épée dans le sable, le fuyard était prêt à en démordre. Pourtant, face à toute la bonté qui habitait encore son âme, il était incapable de riposter pour le moment alors que l’autre n’avait plus lancé d’attaque. Une étrange douleur aux flancs le fit pincer des yeux ; sans doute ne tiendrait-il pas le combat très longtemps.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mar 27 Mai - 17:35



Un cirque sur une plage, Dieu pourrait être contre
Allen leva une main vers son vis-à-vis, une main qui n’avait rien d’agressive, aucunes pensées négatives, aucunes envies de se muer en poing rageur qui viendrait rencontrer la joue de Seth, lui attribuant de fait un air des plus pathétiques et l’envoyant bouler sur le sable refroidissant. Rien, seulement une main tendue en signe de réconciliation, de paix. Et pourtant, l’exorciste avait déjà levé son bras et Sanctum Rosarius Tenebris volait déjà gracieusement dans l’air frai du soir qui arrivait timidement. Cette vision inspira à Seth de la culpabilité, rien que de la culpabilité, du regret et un brin de colère envers lui-même. Walker n’inspirait qu’à faire la paix avec lui, de passer l’éponge sur ce qu’il venait de se produire et lui, que faisait-il ? Il levait son arme, le don de Dieu qu’il avait reçu, il le levait sur l’un de ses compagnons alors que celui-ci était sans défense. A ce moment, Allen n’avait plus rien d’un traître, plus rien. Sem l’était.

Pourtant, malgré tous ses efforts, toute cette volonté d’arrêter ce qu’il faisait, il n’y arriva pas. Il était impossible d’arrêter son innocence maintenant qu’elle était lancée. Alors il pria, pria le Seigneur pour que le Maudit est assez de jugeote pour esquiver, pour réagir et passer outre la croix qui lui fondait dessus. Et Dieu lui répondit. Walker fit un pas de coté, bloquant d’un geste vif la chaîne du rosaire dont le crucifix s’était planté dans le sable blanc de la plage. Seth soupira de soulagement. L’autre allait bien.

Pendant un court instant, Cairn se demanda à quoi cela rimait. Pourquoi est-ce qu’il était si prompt à porter la main sur le garçon et que, juste avant d’attaquer, il doutait tellement alors qu’avant, il n’en était rien. Pourquoi rechignait-il à s’en prendre au traître même en sachant que c’était pour la bonne cause, pour une solution qu’il espérait voir fonctionner. Voilà de telles questions, des interrogations qui ne trouvaient pas échos, pas de réponses en lui, le laissant dans le plus grand désarroi. Il ne bougeait pas, son regard planant dans le vide. Il était là sans l’être. Si Allen n’avait pas bougé dans la seconde, celui-ci aurait comprit qu’il n’allait rien lui faire étant en proie à un si grand trouble.

Mais le gosse fit un saut en arrière, laissant retomber la chaîne de Sanctum Rosarius Tenebris sur le sol. Un mouvement brusque qui sortit Seth de ses sombres pensées mais qui, par cette brutalité, n’eut pas l’effet voulu. Sem prit cela pour une agression, poussant un soupir de surprise et se préparant à lancer une nouvelle fois son innocence au contact de l’adversaire. Celui-ci était déjà loin, épée en main, prêt à frapper. Et ce fut cette vision de l’ennemi prêt à fondre qui le décida, machinalement, à attaquer alors que celui-ci venait de planter son arme dans le sol, délivrant quelques paroles :


" Comprends que je ne lèverai pas la main sur toi sauf si tu venais à m’y obliger.. "

Ces mots parvinrent aux oreilles de Seth alors que le chapelet fonçait déjà, mené par le cruficix d’ébène. Il venait, par cette action, ce réflexe, d’engager un combat qu’il savait perdu d’avance. Voyant son erreur, il tenta de freiner son arme, de la dévier. Donnant un grand coup de bras, il la tira en arrière, la freinant brusquement. Celle-ci retourna dans le sable en produisant un bref nuage de poussière.


« Je …, balbutia-t-il, je ne sais plus quoi penser … »

Ces paroles étaient sorties d’eux-mêmes, comme poussés par la Volonté Divine. Pourtant, elles avaient franchies ses lèvres et étaient sûrement arrivées à Allen. Seth ne savait plus quoi penser, plus quoi faire, ne savait plus si ces actes avaient quelques bons cotés ou si, au contraire, ils étaient régis par un esprit voué à perde. Devait-il continuer le combat ? Devait-il le laisser partir alors que le bateau n’allait pas tarder ? Il n’en savait rien et là encore le Créateur décida pour lui.

Alors qu’il faisait face à la terre, la mer dans son dos, il décida de rechercher son soutien, espérant trouver une réponse dans les vagues, dans l’air iodé. Il se retourna donc, laissant Allen derrière lui, sûr qu’il n’allait rien tenter contre lui. Et là, que vit-il ? Un bateau, noir de coque, avançant à la force de la vapeur. C’était lui, le navire qu’il attendait. Il arrivait enfin. Cependant le Norvégien ne fut en rien soulagé de le voir là. Il avait envisagé très sérieusement de laissé partir Allen mais maintenant, le pouvait-il alors que des membres de la Congrégation allaient le voir faire cela ? Il ne préférait même pas y penser. Ils le blâmeraient, le vendraient à Central en lui affichant la dénomination de ‘’Traître’’. Non, il ne pouvait plus laisser Walker s’enfuir, il en allait de sa propre survie au sein de l’organisation.

Il se retourna alors, un air étrange s’agrippant sur ses traits, un mélange de peine, de colère et de regret. Il fixait Allen de cet air dérangeant, les dents serrées. Jamais il ne lui pardonnerait, jamais. Toutefois, il fallait le faire, il le fallait pour lui. S’il arrivait à le chasser, à le faire fuir d’une façon convaincante, ce serait la meilleure des solutions. Mais le Maudit devait comprendre. Pour cela, alors qu’il se préparait à lever une nouvelle fois son arme contre lui, Seth déclara sur un ton amer :


« Comprends que ce n’est pas contre toi. Je serais accusé de traîtrise … »

Et il lança la croix en direction de son compagnon.




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Ven 6 Juin - 16:58

Combat


" Le premier coup fait la moitié du combat. "


Le temps m'est compté, cet exorciste n'est pas là par hasard. Plus le temps passe, plus le soleil commence à disparaitre à l'horizon et plus je crains d'avoir été prit dans une embuscade. Pourtant, mis à part lui et moi, il n'y a personne sur cette plage ; et aucun Akuma dans la ville. J'en reviens encore à me poser les mêmes questions : pourquoi était-il présent ici ? Avait-on retrouvé ma trace ? Ou s'était-il perdu par mégarde lors d'une mission ? Qu'attendait-il sur cette plage ? Un bateau ? Des alliés ? Je n'avais aucune réponse, pourtant, tout ce que je savais, c'était que le combat avait commencé.


Face à ces accusations meurtrières et cinglantes qui avaient piqué le jeune Walker à vif, ce dernier n'avait pas eut à se creuser les méninges pour répliquer ce qu'il avait sur le cœur. Quoi qu'on ait pu raconter à ce jeune exorciste à son sujet, c'était totalement faux, et le fuyard se devait de rétablir la vérité. Ensuite, ce n'était au jeune exorciste en mission d'apprendre à faire la part des choses. Il est dur de reconnaitre la vérité lorsqu'on nous a rempli la tête d'innombrables mensonges. Le cœur pincé, Allen aurait tout donné pour que tout redevienne comme cela avait toujours été. Cependant, si Mana lui avait appris une chose, c'était de ne pas se lamenter sur le passé et de continuer à avancer quelles que soient les embuches. Il irait de l'avant.

Cependant, comme si ces paroles étaient tombées dans l'oreille d'un sourd, le crucifix de l'exorciste se dirigea de nouveau à toute hâte vers le Destructeur du Temps. D'une poigne de fer, l'anglais attrapa le manche de son épée, près à riposter, à se défendre ; mais l'innocence de l'autre revint vers son propriétaire sous la volonté de ce dernier.

" Je … je ne sais plus quoi penser … "

Même s’il était loin, le calme de la plage anglaise permit au maudit d’entendre ces quelques mots. Etait-ce une façon de se résilier à combattre ? Allen ne souhaitait que ça, d’autant plus que cette douleur qui le lançait aux flancs ne disparaissait pas. Décidément.. Allait-il seulement se remettre de l’attaque que Kanda lui avait portée avec son innocence ? Sans doute pas avant un petit moment ; il fallait juste espérer que l’activation du Clown Couronné n’attirerait pas Apochryphos. Un fin soupir s’échappa de ses lèvres.

Visiblement en proie à de profonds doutes, le jeune exorciste aux cheveux de paille laissa son regard se perdre au loin, à l’horizon, comme s’il se noyait dans les vagues. Mais son innocence ne se désactiva pas pour autant. Restant sur ses gardes, le jeune Walker garda le manche de son épée entre ses doigts gantés, tandis que la cape du Clown continua à danser sur ses épaules. Intrigué par cette longue quiétude, Allen suivit le regard de son ancien compagnon, de son adversaire.

C’est là qu’il le vit.

Un grand bateau qui approchait à l’horizon, avec une coque aussi noire que l’ombre elle-même. A n’en point douter, c’était l’une des embarcations de l’Ordre Noir. Alors c’était donc ça que le jeune exorciste angoissé attendait si patiemment ? Des alliés, d’autres exorcistes peut-être, sans doute même des amis du fuyard.. Il ne fallait plus qu’il s’attarde plus longtemps et ça, le jeune homme face à lui ne put que confirmer ses pensées tandis qu’il reportait son attention vers lui :

" Comprends que ce n’est pas contre toi. Je serais accusé de traîtrise … "
" Tu ne fais que suivre les ordres.. "

Ces quelques mots, le jeune Walker les avait soufflé d’une voix à demie-étranglée par le chagrin, tandis qu’un léger sourire avait malgré tout traversé son visage. Comment blâmer cet exorciste ? Il risquait d’être accusé d’hérésie et de trahison s’il laissait le fuyard repartir. Le crucifix du chapelet de cette arme Anti-Akuma se dirigea à toute allure vers lui ; il fallait absolument qu’Allen abrège cette joute au plus vite.

Le combat reprit alors.

Le crucifix fendait l’air aussi vivement qu’une lame de vent, rapide comme un aigle fondant sur sa proie, mais la cape du Clown l’était plus encore. En un instant elle porta le jeune Walker de côté, esquivant avec minutie ce qui pouvait l’endommager. Que fallait-il faire ? Se contenter de toujours se défendre sans riposter ? Frapper cet adversaire au risque de la blesser et de passer aux yeux de l’Ordre Noir pour le monstre qu’il n’était pas. Allen eut un instant de relâchement, où son épée finit par tomber sur le sol tandis que les doigts de sa main droite agrippaient cette douloureuse plaie.

" Pas maintenant.. " maugréa-t-il.

Ses yeux devinrent fou l’espace d’un instant, tandis que l’épée qui jonchait sur le sol commençait à se mouvoir anormalement. Paniqué, le cœur battant la chamade, il ne fallait surtout pas qu’il perdre pied, qu’il cède à la panique, Allen devait se calmer, sinon c’était la fin.

" Tout va bien.. Tout va bien.. Tout va bien.. "

Ses yeux reprirent une forme normale, mais le trouble n’avait pas disparu dans la tête du jeune Walker. Le bateau approchait, il serait là dans une demi-heure, si ce n’était moins. Ce genre d’embarcation allait vite, bien plus vite que la plupart des navires présents sur les sept mers. Il ne pouvait pas fuir, il ne pouvait pas se permettre de blesser cet exorciste, mais devait éviter à tout prix ce fichu bateau. Le jeune homme aurait voulu hurler, hurler à s’en briser les cordes vocales pour exprimer son angoisse et sa colère. Mais il resta silencieux, ou tout du moins, se contenta de répéter inlassablement :

" Tout.. va.. bien.. "

Son adversaire avait désormais tout loisir de porter une attaque qui pourrait neutraliser le jeune homme, mais le ferait-il seulement ? Allen, quant à lui, tout en essayant de reprendre son calme, réfléchissait à une éventuelle stratégie. Il fallait réussir à le bloquer assez longtemps pour pouvoir partir.

L’épée disparut pour laisser la place aux griffes. Il lui fallait juste désormais se calmer.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Sam 7 Juin - 17:32



Un cirque sur une plage, Dieu pourrait être contre
Quelques mots soufflés, une réponse étranglée. Voilà ce que le Maudit réussit à donner comme réponse. Des paroles étouffées par le chagrin de voir son compagnon se retourner contre lui à cause d’une chose que lui-même connaissait plus que bien : la traîtrise. Allen n’a jamais tourné le dos à qui que ce soit, son compagnon le savait à présent, mais il savait ce que fuir et vivre caché voulait dire, connaissait le poids qu’était la menace qu’être exécuter. Et toutes ces choses pouvaient arriver d’une seconde à l’autre pour le blond. Allen aurait pu prendre la fuite et ainsi monter à tous ceux qui approchaient la couardise de son compagnon et de fait, le livrer à une mort certaine administrée par le Central. Toutefois il n’en fit rien, laissant simplement la tristesse accompagnée par quelques mots s’échapper de ses cordes vocales.

" Tu ne fais que suivre les ordres.. "


Des paroles lourdes, pesantes et pourtant si résignées. Walker, à nouveau, savait ce que pouvait endurer Seth à cause d’ordres bien injustes et motivés par une vérité fausse. Entendre ainsi l’autre s’offrant à la lame de Sanctum Rosarius Tenebris eut un effet étrange sur le norvégien. Il était prêt à se faire blesser pour sauver quelqu’un qui, certes, avait été et est son compagnon mais qui n’avait pas hésité une seconde à lever la main sur lui sans avoir essayé d’en apprendre plus. Cairn remerciait le Seigneur que Walker ne soit pas comme lui. Si les rôles avaient été inversés, nul doute que le scandinave n’aurait pas laissé passé cela. Mais Allen avait bon cœur, ce qui les différenciait grandement à vrai dire.

La croix, telle une lame de fond, fusait droit sur sa cible, sa proie. Elle semblait voler à quelques dizaines de centimètres du sable, fendant l’air si aisément, montrant ostensiblement que rien ne pourrait l’arrêter, rien à part son compatible mais ce n’était pas lui, si résolu, qui allait la sommer d’aller se ficher dans la plage une nouvelle fois. Seth avait toujours trouvé son innocence fascinant, il aimait la voir trancher les alizés et se diriger inexorablement vers son adversaire. La plupart de ses tactiques, de ses façons de mener le combat était empruntée à feu son maître, le maréchal Yeegar. Lorsqu’il combattait, le scandinave rendait en quelques sortes hommage au grand-père aujourd’hui décédé. Mais à ce jour, durant ce combat, voir Sanctum Rosarius Tenebris ainsi n’avait pas la même saveur. Il s’attaquait à l’un des leurs, à quelqu’un qui avait été élu par le Créateur, une personne qui portait une innocence, sûrement une des plus puissantes. Le maréchal devait être bien affligé de voir ainsi se comporter son élève. Mais Seth ne doutait pas que Yeegar comprenait les raisons de toute cette mascarade et l’en pardonnerait.

Combattre Walker était la seule solution qu’il avait trouvé pour s’en tirer mais inutile de dire qu’il ne souhaitait pas voir son ami être blesser par sa propre arme. Il espérait du fond de son âme que le maudit serait à même de contrer ou de passer outre tous ses assauts jusqu’à ce que le bateau accoste. Et il fut soulagé de voir, grâce à la célérité impressionnante du Clown Couronné, l’être blanc s’écarter, laissant le chapelet continuer sa route jusqu’à embrasser le sable fin. Allen ne bougea pas plus qu’avant, se laissant sûrement faire. Set était plus que dubitatif quant à cette façon de faire, ce combat ne pourrait être convaincant si l’un des partis ne faisait rien. Cependant, Sem comprit bien vite que quelque chose n’allait pas et que ce n’était pas du fait de Walker qu’il ne se mouvait pas. Bientôt l’épée tomba lourdement au sol et alors que son propriétaire se répétait de manière anormale quelque chose, celle-ci vibrait et se mouvait d’une façon tout aussi étrange.


" Tout.. va.. bien.. "

A l’évidence, c’était bien le contraire qui se passait sur cette déserte plage anglaise. Allen se tenait le flanc comme si celui-ci le faisait atrocement souffrir. Il était courbé sous la douleur, crispé. L’épée anti-démon reprit sa forme plus conventionnelle de bras difforme, indiquant clairement à Cairn que Walker n’avait plus le contrôle de son innocence. Une pensée le traversa alors, une unique pensée qui cette fois n’était pas mêlée à quelque chose de faux. Claire comme de l’eau de roche était la situation et avertis qu’avaient été les exorcistes de la condition du ‘’traître’’, Sem ne pouvait que penser à l’apparition soudaine de l’être qui se tapissait au fond du Maudit. Le Quatorzième était-il en train de posséder son nouveau corps ? Tergiverser n’allait pas porter ses fruits, Seth devait agir. Fuir ? Non, il aurait fuit devant son devoir. Ses compagnons et lui-même avaient reçu l’ordre de récupérer Allen pour qu’il soit sommairement exécuté. Et ce n’était pas pour rien, on voulait empêcher la venue du XIVème. Donc, si cela était en train de se produire maintenant, Sem devait agir en conséquence et appliquer la sentence par lui-même.

Alors l’exorciste donna un coup sur son arme, délogeant le crucifix et le faisant revenir à lui, le collier reprenant alors sa taille originelle. Il s’approcha à grands pas de l’autre qui était à présent à sa merci mais s’arrêta à un mètre d’Allen … ou du quatorzième, il ne le savait plus trop. Il tenait la croix dans sa main, un mouvement, un tressaillement, et celle-ci venait lui tailler la paume. Il la lança alors, sûr de ne pas rater sa cible. Mais dans un court instant, une forme, une masse, une ombre dorée traversa l’espace entre les deux humains, happant le crucifix et le tirant sur le coté. Timcampy s’en était mêlé, toujours aussi imposant qu’avant. Dans ce geste si brusque, entrainé par la force du golem, le collier à proprement dit du Saint rosaire sombre glissa du bras auquel il était enroulé. Seth, surpris, parvint de justesse à rattraper son innocence d’une poigne ferme. Mais celle-ci était à présent bloquée entre son compatible qui voulait la récupérer et la machine d’or qui s’apprêtait à la gober au moindre relâchement de Cairn. Pire, le collier était tendu à quelques dizaines de centimètres d’Allen. S’il était devenu le Noé, d’un bref geste, il pourrait briser le cristal divin.

Le scandinave jura non sans tirer sur son arme anti-akuma. Il priait aussi pour que Walker reprenne ses esprits.




Hors-RP:
 




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mar 10 Juin - 16:38

Destruction


" Il n'y a pas de gloire à la guerre. Seulement des ruines, du sang, des morts, de la destruction. "


Je n'aime pas cette sensation, ce cœur qui bat la chamade dans ma poitrine et cette impression de ne plus être maître de mon corps.. Je n'ai ressenti ça que deux fois dans ma courte vie, face au combat avec Alma et Kanda, ainsi que le soir de l'attaque d'Apochryphos. Quelque chose prend le contrôle de mon corps parce que je cède à la panique. Il faut que je me reprenne.. Avant que quelque chose de terrible n'arrive. Et s'il faisait du mal à cet exorciste ? ... Non, il faut que je me reprenne, tout va bien.. Tout va bien..


Une main sur le flanc, l'autre agrippant son crâne douloureux, Allen avait perdu toute cette prestance qu'il pouvait avoir lors de ses anciens combats. Là, sur cette plage, il n'était plus un exorciste en fuite, mais bien un animal blessé que la septicémie commençait petit à petit à terrasser. Oh, il ne mourrait pas de cette blessure, quand bien même elle infectait tout son corps ; quelque chose de nouveau avait prit place à l'intérieur de lui.. A moins que cette chose n'ait toujours été là, attendant son moment pour se réveiller ? C'était une tumeur maligne, restée endormie depuis des années, qu'une mauvaise infection à l'innocence l'avait sortit de ses songes. La douleur n'en demeurait pas moins insoutenable ; le Walker n'avait qu'une hâte : que cela cesse au plus vite.

L'autre exorciste avait planté son arme dans le sable et, au vu de l'état du traître, semblait totalement perdu. Hésitait-il sur le comportement à adopter ?

" Tout.. ... va.. ... bien.. "

Tentait-il de sourire derrière cette douleur et cette folie qui l'habitaient désormais ? Peut-être savait-il que sa fin était désormais plus proche que jamais. Face à lui, son adversaire se tenait désormais à moins d'un mètre du pauvre Walker, son crucifix à la main, prêt à transpercer le maudit comme il aurait pu le faire avec un Akuma ou avec un descendant de Noé. Mais peut-être était-ce le cas ? Seth faisait-il désormais face au quatorzième ? Impossible pour lui de savoir la personne qu'il allait poignarder, il ne voyait même plus ses yeux, n'entendait plus sa voix, seul son souffle saccadé venait rompre le roulis régulier des vagues. Une nouvelle blessure à l'innocence le ferait sans doute autant souffrir que celle infligée par Kanda. Pourquoi tous les exorcistes ne pouvaient pas être comme cette gentille brunette qu'Allen avait rencontré à Londres ?

L'exorciste à la chevelure d'or leva son arme, prêt à frapper, mais c'est une autre créature dorée qui lui fonça dessus sans crier gare, attrapant dans sa gueule béante le crucifix du chapelet du jeune homme.

" Tim.. ? "

Jurant comme pas deux tout en tirant sur la cordelette, l'exorciste tentait de récupérer son arme auprès de l'énorme animal. Timcampy, lui, n'était pas prêt de lâcher l'affaire. Mais qui protégeait-il en réalité ? Allen ou.. Son ancien propriétaire ?

Une vive et nouvelle douleur traversa l'anglais de part-en-part, bien plus cinglante que les précédentes. Il se sentit défaillir, perdre pied ; tout devint noir pour ses yeux. Intérieurement, il fut certain d'être tombé dans l'inconscience, face la première contre le sol. En réalité, il était toujours debout, à genoux à terre, ses griffes devenant aussi folles que ses yeux étaient devenus jaunes. Allen n'était plus ; tout du moins, pour le moment.

" Merci. " murmura-t-il alors.

Avant que l'innocence ne se désactive totalement, le jeune homme aux yeux d'or se releva alors et trancha net quant à l'issue de ce combat de tir à la corde entre Seth et Timcampy. Le chapelet fut scindé en deux, net, tandis que les griffes du Clown disparaissaient.

Le flancs encore douloureux, Néah passa une de ses mains au niveau de sa blessure, se rappelant avec exactitude que c'était cette plaie qui lui avait permit de se réveiller totalement pour la première fois il y a prêt d'un mois. Combien de temps allait-il pouvoir garder le contrôle du corps d'Allen ? Quand finirait-il par reprendre entière possession de lui-même ? Le Noé était incapable de répondre à cette réponse, car quand bien même l'anglais avait cédé à la panique, il n'accepterait pas bien longtemps qu'on le parasite de la sorte. La Destruction n'avait pas encore retrouvé toute sa force.

Un fin soupir s'échappa de ses lèvres tandis qu'il se passait une main dans les cheveux, reportant alors son attention sur son golem qu'il n'avait pas vu depuis fort longtemps.

" Ne le relâche pas tout de suite. " fit-il tout en désignant le crucifix qu'il tenait dans sa gueule, " Approche, Tim. "

Un sourire étira alors son visage. Le pas hésitant, le golem s'approcha de son ancien maître. S'il savait à qui il avait affaire ? Bien sûr que oui, on ne peut oublier son créateur, cependant, et ce malgré toute la fidélité qu'il offrait à Néah, Timcampy ne pouvait s'empêcher d'éprouver un certain regret quant à la disparition d'Allen. Avait-il totalement disparu ?

Reportant alors son attention vers l'exorciste tout en affichant une mine plus basique, le Noé finit par croiser les bras, l'air détaché.

" Ne prend pas ça pour toi, mais je ne pouvais pas te laisser lui faire du mal. Reprend ce qu'il reste de ton arme et avertie tes camarades de ne plus se mettre en travers de notre route. D'accord ? "

Un nouveau sourire traversa son visage. Écoutant les paroles de son maître, le golem entrouvrit la gueule, laissant choir le crucifix au sol. Tout en continuant de grogner, la menace était lancée : l'exorciste avait tout sauf intérêt de porter à nouveau une attaque.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mer 11 Juin - 11:27



Un cirque sur une plage, Dieu pourrait être contre
Seth tirait et tirait sur ce chapelet qui, même s’il lui appartenait, ne semblait pas vouloir se libérer du joug de la bête d’or en la transperçant de part en part. Etait-ce parce que lui-même ne voulait pas réduire en miette Timcampy car cela s’annoncerait comme une attaque envers Allen alors qu’il n’en nourrissait pas l’envie ? Il y avait sûrement de cela. Et puis, que pouvait-il faire ainsi pendu à son innocence tendue comme fil à linge par un golem bien trop gros et trop entreprenant que ses pairs ? Vraiment, on pouvait peiner à croire que cela faisait sept ans, sept longues années d’apprentissage et de mission, que le scandinave était exorciste. Il était pathétique à voir et ce depuis le début de cet affrontement fortuit. Il avait été incapable de mener à bien sa mission, se laissant balancer à droite puis à gauche en entendant le Maudit, avait changé quinze fois de décision et voilà que maintenant, il n’était même pas capable de faire ce qu’il fallait : Détruire le golem pour éviter que le Saint rosaire sombre ne soit une seconde de plus à la merci d’Allen ou plutôt de l’être qui se tenait, prostré juste à coté de lui. Car oui, Sem avait bien conscience que sa vie et l’intégrité de son cristal divin étaient en jeu.

Mais … il était incapable d’agir en conséquence. En bref, il était incapable d’agir tel que l’aurait fait un exorciste, un vrai. Et à présent dans son esprit se mêlaient un dégoût de soi-même et qu’un regret immense dû au fait qu’il avait l’impression, en cet instant, de bafouer la mémoire de son Maître en se battant si piteusement. Il en venait même à se demander si, après cela, il pourrait encore être considéré comme un prêtre noir. Tant de questionnement, tant de tergiversation, tant de culpabilité. En occultant cela, il aurait pu faire quelque chose contre cette maudite machine d’or mais, trop prit dans les méandres de ses pensées, Seth ne réagit pas plus que de tirer sans arrêt sur Sanctum Rosarius Tenebris comme s’il s’agissait d’une corde.

" Merci. "

Cet unique mot le sortit alors de ses réflexions sans fin. Etait-ce toujours Allen qui parlait ? Il n’en avait pas plus vraiment l’impression, le timbre de la voix semblait avoir changé non sans oublier que Walker était pratiquement à terre juste avant, parlant d’une voix exténuée, ce qui n’était plus le cas ici. Alors est-ce que, dans ses idioties Cairn avait réussi à réveiller la chose qui sommeillait en le Maudit ? Est-ce que le quatorzième était de retour ? Et dans ce cas, il remerciait qui et pourquoi ? Sa gratitude allait-elle à Sem qui l’avait à nouveau éveillé ou est-ce qu’il s’adressait à Timcampy pour avoir bloqué l’attaque meurtrière ?

Les yeux du norvégien s’écarquillèrent en pensant à cela. Il le remerciait d’avoir gobé le crucifix, assurément. Et Neah était un Noé ainsi il faisait ce que ses pairs faisaient : détruire le divin cristal. Seth vit Allen ou le quatorzième ou la chose qu’il avait devant lui lever le bras divin du clown et l’abattre sur le chapelet tiraillé. Il voyait cela comme au ralenti, comme si le traître agissait pour faire durer le supplice d’une fin inéluctable pour le compatible et son innocence. Et vint le choc entre les doigts griffus d’une main qui n’appartenait pas à Neah et les perles du rosaire sombre. Les chaînes se brisèrent, les perles de jais volèrent, l’arme se désactiva et l’exorciste, trop choqué, resta silencieux, les yeux tout aussi ouvert qu’avant.

Avec la force qu’appliquaient Tim et Seth, tous deux partirent en arrière lorsque le chapelet fut scindé. Prostré, ce dernier ne fit rien d’autre que de choir sur ses genoux dans le sable fin, laissant tomber ce qu’il restait de son arme à terre. Il regardait sans voir, écoutait sans entendre. Il avait été brisé au même moment que son innocence. Il n’était pas nécessaire de regarder le Noé faire ce que sa condition lui ordonnait. C’était inévitable et Seth le savait, il attendait juste la mise à mort de Sanctum Rosarius et la sienne aussi.

Qu’avait-il fait au Bon Dieu pour qu’il le châtie de la sorte ? N’avait-il pas prié et fait ce qu’Il ordonnait pour expier les pêchés de ses parents ? N’avait-il pas détruit assez de machines du Diable et accomplit une partie de Son œuvre ? Pourquoi l’avoir élu il y a si longtemps pour qu’en ce jour, on le mette à mort sans que le Seigneur ne fasse quelque chose pour sauver son mouton ?


" Ne prend pas ça pour toi, mais je ne pouvais pas te laisser lui faire du mal. Reprend ce qu'il reste de ton arme et avertie tes camarades de ne plus se mettre en travers de notre route. D'accord ? "

De ? Que disait-il ? Il lui laissait la vie sauve et en prime son innocence brisée ? Non, impossible. Le Créateur avait-il tendu la main à son apôtre ? Toujours était-il que le golem recracha la croix de jais qui tomba avec le reste du chapelet. Son propriétaire posa fébrilement sa main dessus et son regard se détacha enfin du vide pour venir fixer le dos de sa main. Il n’en revenait pas, Neah n’avait pas agi comme ses frères alors ce pouvait-il qu’il ne soit pas comme eux ? Se pouvait-il qu’il soit différent, un électron libre ? Cairn ne le savait pas et il ne le saurait sûrement jamais.

Pour réponse à la question du quatorzième, le prêtre noir hocha la tête tout aussi fébrilement. Il passerait le message du Noé quitte à se faire incendier. Il ajouta alors, relevant la tête vers cet Allen à la peau grise :


« Partez, alors. D’autres arrivent et je ne veux pas qu’il leur arrive malheur … »



Hors-RP:
 




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mer 18 Juin - 12:57

Départ


" Avant notre venue, rien ne manquait au monde. Après notre départ, rien ne lui manquera. "


Ce n'est pas la première fois qu'il prend le contrôle de mon corps, encore une fois je me retrouve bloqué là, incapable de faire quoi que ce soit. Impossible pour moi de voir à travers ses yeux, je ne sais pas ce qu'il fait en ce moment de cet exorciste. Était-il en train de se battre contre lui ? Timcampy lui avait-il rendu son innocence ? Que se passait-il là au-dehors ? Que faisait-il exactement ? Je ne peux que rester là à me poser inlassablement des questions sans pouvoir y répondre. Tout ce que j'espère, c'est qu'aucun mal ne sera fait à cet exorciste, quand bien même il avait levé la main sur moi. Il n'a fait qu’exécuter les ordres..


L'exorciste ne lui avait même pas adressé un regard, la tête baissée, craignant sans doute la sentence que comptait lui infliger son bourreau. Ce jeune garçon n'avait pas idée de l'entendue des pouvoirs de Néah, voilà ce qui le faisait sans doute trembler de la sorte. Cependant, le Noé ne comptait pas lever la main sur lui, chose que ce dernier lui expliqua clairement tout en lui intimant de faire attention à son innocence, pour une prochaine fois. Son arme brisée en deux, le blond ne représentait plus aucun danger désormais ; ni pour lui, ni pour Allen.

Face à ce que tout le jeune homme lui avait dit, l'exorciste finit par se redresser légèrement, levant ses yeux bleus en direction de l'ambre de ceux du Walker. Lui qui faisait le mariole il y a encore quelques minutes, désormais il ne était plus bas que terre.

" Partez, alors. D'autres arrivent et je ne veux pas qu’il leur arrive malheur … "

Un bref regard en direction de l'horizon permit au Noé de voir que le bateau était plus proche que jamais. D'ici quelques minutes, il prendrait place au port et ses occupants mettraient encore moins longtemps à arriver jusqu'aux deux protagonistes. Néah se passa une main dans les cheveux tout en soupirant ; il avait dit à l'exorciste qu'il ne souhaitait pas lui faire du mal, alors pourquoi en ferait-il à ses camarades ? Décidément, les humains étaient parfois d'un illogique.

" Fais plus attention à où tu laisseras traîner ton arme, la prochaine fois. "

Un certain sourire s'afficha sur ses lèvres, tandis que l'une de ses mains se glissait sur la tête du golem doré. Ce dernier, rassuré par son maître sans vraiment l'être, finit par reprendre sa taille normale, s'envolant à nouveau dans les airs avant de se poser sur le crâne du jeune homme. Allen finirait par revenir, c'était certain. Mais avant toute chose, il fallait fuir cette plage et cet exorciste à l'arme brisée. Baissant son regard doré en sa direction tandis que ses pas recommençaient à fouler le sable de la plage, il lui souffla :

" Adieu, Monsieur l'exorciste. "

Les mains dans les poches, le jeune Walker s'éloigna alors petit à petit de l'exorciste brisé. Qu'allait offrir cette rencontre à Seth Sem Cairn ? Un nouveau regard sur le monde ? Un nouvel opinion sur Central ? Ou bien plus de haine encore envers les traîtres ? Seul le temps pourrait le dire et ça, ni Allen ni Néah ne pouvaient le prévoir.

Dans tous les cas, une chose était sûre : son départ de l'Angleterre risquait d'être un peu retardé.


I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥️ :allenxcaem: ♥️


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Mer 18 Juin - 15:00



Un cirque sur une plage, Dieu pourrait être contre
Pouvait-on qualifier la tournure que prenaient les évènements de chanceuse ? Pouvait-on dire que le sombre dévot avait eu une quelconque chance dans cette joute, cet affrontement si on pouvait le nommer ainsi ? De la veine, oui il en avait eu parce qu’il aurait pu finir prostré sur ce sable blanc, le teintant de rouge écarlate et tenant dans sa main déjà raidie par la mort les restes de son innocence, le Don que le Divin lui avait confié. Neah aurait pu le supprimer, ça lui aurait été aisé vu la condition du rosaire mais il avait des raisons, de bonnes raisons de laisser Seth ainsi. Des raisons heureusement suffisantes pour qu’il le laisse vivre cette vie humaine si courte. Et le norvégien pouvait s’en estimer heureux. Le quatorzième lui avait passé un message et il n’allait pas l’enfuir au fond de lui-même.

Cette altercation avec Allen puis avec le descendant lui avait fait comprendre à quel point lui et à fortiori ses camarades étaient manipulés par Central et qu’ils ne connaissaient pas la moitié de la vérité. A ce moment, Sem se sentait idiot, inutile, il se sentait tel un mouton qu’on effarouchait avec un chien pour qu’il suive bien gentiment le troupeau. Et puis sa pensée au sujet de Walker, des deux qui partageaient le même corps, avait changé elle-aussi. Allen avait réussit à lui ouvrir les yeux sur les fils avec lesquels Leverrier et ses acolytes les manipulaient tous et ainsi, il avait changé sa vision sur son exil parce qu’il était à présent évident que le Maudit n’avait pas trahi qui que ce soit. Il était parti pour les protéger tous, même ceux qui voulait sa mort.

" Adieu, Monsieur l'exorciste. "

Ces quelques mots résonnèrent dans le crâne de l’intéressé pendant longtemps. Déjà Neah s’était lentement éloigné, nonchalamment et Seth n’avait pas bougé d’un pouce. Sa phrase sonnait encore et encore comme un écho qui ne voulait jamais prendre fin, une litanie qui le faisait culpabiliser à chaque relent. ‘Exorciste’ … alors que le Noé n’avait certainement pas accentué ce mot précis, cela paraissait être le cas comme si son cerveau voulait le faire culpabiliser encore plus. Etait-il encore un exorciste après ce qu’il venait de se passer ? Le saint rosaire n’était pas touché au cœur, il pouvait donc être réparé mais son compatible avait-il encore l’étoffe d’un prêtre noir ? Il avait porté la main sur un camarade, avait tenté de le supprimer puis avait songé à faillit à son ordre. Qu’est-ce qui pouvait encore faire de lui ce qu’il était à ce jour ? Absolument rien, à part peut-être la confiance que le Seigneur lui portait et qu’il ne semblait pas vouloir retirer … pour le moment du moins.

Walker avait à présent dépassé la dune et il rejoindrait bientôt les quelques masures du front de mer. Il s’était mis à l’abri et comme s’ils avaient attendu ce moment pour faire surface, les sympathisants de la Congrégation et traqueurs rallièrent la plage et le prêtre. Lui tenait encore les restes de son arme anti-akuma dans ses mains couvertes de sable humide et ne détacha son regard du sol que lorsque l’un d’entre eux vint lui poser une main sur son épaule. Les yeux bleus acier de l’exorciste vinrent se planter dans ceux du traqueur encapuchonné. Celui-ci déclara alors :


« Que s’est-il passé ici ? »

Seth n’avait pas de comptes à lui rendre, il n’avait donc pas besoin de lui expliquer les faits. Mais partir ainsi sans un mot serait soupçonneux. Alors il se leva, ramassant précautionneusement son innocence et partit en direction du bateau, laissant s’échapper une parole :

« La volonté du Seigneur. »



Hors-RP:
 




Spoiler:
 
† J'accorde Sa grâce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Acquérir le pardon de Dieu
Aime:
N'aime pas: avatar
Seth S. Cairn† J'accorde Sa grâce †
J'aime la pluie ... J'aime croire que le Seigneur pleure du sort de ses enfants.



Seth snakker Lightsteelblue

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 221 ▐ Autres Comptes : Dirty, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : Taciturne, calme, pieux
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation50 pts
Angleterre100 pts
Norvège50 pts
Île de Pâques60 pts
Angleterre20 pts
Etats-Unis100 pts
France, Intrigue140 pts
Allemagne60 pts
Congrégation40 pts
Portail RP40 pts
Transylvanie80 pts
Paris130 pts
Bergen60 pts
OS Dix Ans Plus Tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril10 pts
Hors RP • 300pts

Rang C1270 pts
Rang B dans • 230 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Un cirque sur une plage. Dieu pourrait être contre. [Allen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cirque
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» [Thème] Cirque
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
» coffret "le donjon de Naheulbeuk à la plage"

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: