Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Mésange bleue et Mésange charbonnière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mésange bleue et Mésange charbonnière
Ven 13 Juin - 21:29
Mésange bleue et Mésange charbonnière

Rencontre volatil


Cette mission au Canada l’avait décidément bien fatigué, aussi bien physiquement que mentalement. Qu’était-il arrivé à Kyle, le noé ? Lors qu’ils avaient balayé la forêt, il n’avait retrouvé que le manteau de Lëo. En tout cas, l’exorciste avait eu beaucoup de chance. Mis à part les éraflures sur ses jambes, il s’en était bien sorti.

Quand à musclor, il avait eut beaucoup moins de chance. Le défunt petit vieux n’était autre que son grand père. L’exorciste avait eu du mal à s’en remettre et est rester longtemps prés de sa tombe, malgré ses lourdes blessures. Encore maintenant, il était à l’infirmerie de l’aile américaine.

Lëo avait assisté aux funérailles des traqueurs et du vieillard et Dieu sait que c’était dur. « Encore des morts ! » se disait il. Pour central s’étaient des sacrifices nécessaires. Mais dans une guerre, il n’y a pas de sacrifice, il n’y a que des morts.

Le garçon était d’autant plus fatigué que ses nuits étaient courtes et perturbé par des cauchemars : des images des visages des traqueurs dont la peau noircissait à vu d’œil, et celui de l’exorcisant agonisant tendant une main vers le ciel. C’était la première fois que Lëo voyait quelqu’un mourir et ce ne sera pas la dernière. Il s’était pourtant préparer psychologiquement. Heureusement le travail lui prenait beaucoup de temps et lui monopoliser son esprit.

Mais à central, tout exorciste en bonne santé (voir même en mauvaise santé) se doit de partir au front. Aussi tôt rétablit que le garçon fut enrôlé pour un travail. Profitant de sa présence à l’aile américaine, le chef le convoqua. Lëo cacha sa réticence. Déjà parce qu’il ne voulait se faire voir et en plus parce qu’il faut obéir aux ordres des supérieurs. Quand Lëo sera en age, il sera au sommet de la hiérarchie. Il sera le chef.

Les rêves pour plus tard, de nombreux villages sont dévastés après le passage d’un oiseau noir. Les informations restent floues. Mais en étudiant la trajectoire de l’oiseau et la position des villes attaquées, la créature semblait avoir rejoint la côte et la remontée. Le doute persistait sur le lieu de la prochaine attaque, mais on envoya Lëo à New York.

Juste après le topo, Lëo fut envoyé en train. Il adorait le train, ce bijou technologique le fascinait. Cependant, il trouvais que sa vitesse était plutôt lente. Il faudrait l’améliorer mais bon… La gare aussi était belle : plus grande et avec une plus grand clocher. Il n’eut pas le temps de s’extasier sur la prouesse des horlogers.

Les traqueurs planifièrent une séparation pour mieux cadrier la ville. Lëo sortit Hina de sa poche et s’enfonça dans la ville. Ils n’étaient pas à New York même, du moins pas dans la presque île mais à la périphérie entre la ville et la plaine. Soudain, Hina, posé sur son épaule, s’excita. Elle pris son envol et se mit à suivre un joli oiseau jaune. Il reconnu de suite l’espèce de l’oiseau : c’était un American Goldfinch ou Chardonneret Jaune. Lëo fut contraint de la suivre. Il s’enfonça dans la plaine puis dans un petit bois.

Pourquoi Hina éprouvait-elle autant d’intérêt à cet oiseau ?


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mer 18 Juin - 22:48

Escale


" A chacune de ses escales, le bateau du Temps débarque une gloire. Mais il arrive qu'il la réembarque lors d'une escale nouvelle. "


J'ai commencé mon voyage migratoire il y a un peu plus d'un an et demi, pas loin de deux ans, depuis que j'ai retrouvé un semblant de conscience avec mon passage au niveau deux. J'ai passé de nombreux mois à voler à travers les cieux des Etats-Unis. J'ai vu tout ce qu'il y avait à voir dans ces contrées, toute la côte Ouest, tout le centre, absolument tout ! Maintenant, je me retrouve en dernier sur la côte Est, dans la belle et grande ville de New York ! La Statue de la Liberté était juste là. Mes grandes ailes ont pu me porter jusqu'à sa tête, sur laquelle je me suis postée pour observer l'horizon. Sous ma vraie forme, je suis restée de longues heures à griffonner mon petit journal de bord d'aventurier. A jamais mes voyages resteront inscrits dans ce cahier, même le jour où je finirais par tomber.


Après avoir passé une semaine entière à arpenter les environs de New York en quête de nouvelles choses à voir, de nouveaux trésors à découvrir, l'enfant-machine avait finit par faire ce pour quoi il avait été programmé il y a trois ans : tuer et semer le chaos. Bien qu'il ne soit pas de nature agressive, l'Oiseau en Cage avait finit par fondre sur la ville en compagnie d'autres créatures du Comte plus faibles, virevoltant entre les bâtiments et en détruisant certains au passage. Lorsqu'il passait en mode combat, le jeune américain oubliait toutes ses conquêtes le temps d'une bataille : ce qui était poussière redevient toujours poussière. Un Akuma est une machine à détruire tout sur son passage, même avec les meilleures attentions possibles avant la transformation.

L'oiseau noir, posé tout en haut d'un haut bâtiment, observait de son unique œil rouge la ville qui reprenait petit à petit son calme après l'attaque. Cody était posé sur le sommet de sa tête et ne cillait pas. Bientôt, si Elliot ne quittait pas la ville, des hommes en noir finiraient par arriver. Sans doute avait-il encore le temps de passer quelques heures dans la ville.

Dépliant ses larges ailes aussi noires que la nuit, l'enfant-machine fit quelques pas sur lui-même pour se préparer au décollage avant de prendre de l'élan et de se laisser tomber dans le vide. Pendant de longues secondes, le monstre ailé se laisser tomber à pic sans se redresser ni tendre ses ailes. Ce n'est qu'au dernier moment qu'il les déploya et redressa la tête pour remonter directement dans les airs. De nouveaux cris fusèrent dans la ville parmi les quelques personnes encore dehors. Frappant avec force le vent, Elliot se retrouva au-dessus des nuages après un court instant.

Se laissant planer durant de longues minutes, l'Akuma finit par s'éloigner du cœur même de la ville, voyant la Statue de la Liberté et Ellis Island au loin, il se dit qu'un jour il retournerait ici, tôt ou tard. Rapidement, il se retrouva juste au-dessus d'une forêt : l'endroit idéal. Ses énormes pattes se posèrent sur une énorme branche capable de supporter son poids. Ce n'est qu'ici qu'il pourrait profiter encore un peu de la beauté des lieux.

Gardant sa forme monstrueuse tel un oiseau posé sur sa branche, Elliot vit son petit Cody s'envoler de sa place pour partir au loin. Quelque chose avait sans doute du attirer son attention, mais le jeune Brooks ne s'en faisait pas, son petit protégé finissait toujours pas revenir. Cependant, soucieux qu'il ne retrouve pas sa trace, l'oiseau noir ne bougea pas d'un pouce, laissant seulement le vent l'ébranler de la même manière que les feuilles et les branches. Une flaque d'eau sur le sol lui permit de voir son reflet : sa tête d'oiseau des cauchemars montrait un œil rouge vif droit tandis que le gauche ne représentait qu'un globe oculaire vide, brisé par endroits. Les coups du père d'Emily seront toujours visibles par tous sous cette forme. Il resta silencieux pendant un long moment, pensif.

Soudain, les gazouillis de Cody lui firent lever la tête. Le voilà qui revenait, suivit d'un autre oiseau voletant des mètres plus loin derrière lui. Son compagnon se posant sur sa tête mécanique, le monstre finit par faire sonner sa voix rauque puis fluette tandis qu'il reprenait forme humaine :

" Quel est cet oiseau qui t'a suivi ? "

Mais soudain, des bruits de pas incertains et inconnus firent balancer les petits pieds de l'américain dans le vide. Cet oiseau était désormais tout proche, quelque chose faisait battre son cœur et lui donnait la nausée. Sa tête se mit alors à tourner l'espace d'un instant, puis il croisa le regard d'un petit garçon aux cheveux noirs. Quelque peu tremblant, l'enfant-machine mit sa main devant sa bouche pour se retenir de vomir. Il lui fallut quelques instants pour se reprendre ; il avait comprit, mais ne put s'empêcher de sourire.

" Mais quel drôle de Petit Poucet tu es ! Te serais-tu perdu ? "

La tête légèrement penchée de côté, le jeune américain aux nombreux bandages continua de battre des pieds dans le vide, sans descendre de sa branche. Il était tel le chat du Cheshire faisant face à une pauvre Alice masculine. Sauf que là, le chat finirait par manger la gamine.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mer 25 Juin - 19:37
Ornithologie

(Petit) oiseau descend de l’arbre

Décidément, son innocence n’en faisait qu’à sa tête. Enfin, si Lëo sifflait il savait qu’Hina rappliquerait sur le champ. Il le sait. Nombreux sont les fois où Hina semblait avoir disparu mais un simple sifflement dont ils avaient décidé ensemble le faisait revenir prés de son maître et ami. Mais ce n’est pas la première fois qu’Hina était aussi excité. C’est la deuxième. Ce n’était pas l’excitation de pouvoir voler au grand air sous un soleil radieux. Non, c’était la même excitation que lors de sa récente mission au Canada.

Hina était une innocence, elle ressent donc la présence de matière noire comme les akumas. Mais pourquoi en avait il après cet oiseau jaune. Ce dernier volait vite pour sa taille, mais Hina n’avait pas de problème pour la suivre. Pour Lëo c’était autre chose. Garder une vive allure tout en évitant branche et racine était relativement difficile.

Après encore quelques foulés l’oiseau d’Amérique piqua vers les arbres. Hina fit de même. Le garçon accéléra encore le pas, il devait arriver rapidement à l’endroit où ils se sont posés. Hina venait tout juste de faire demi-tour et vint se poser sur l’étoile de Rosaire de sa jolie tenue d’exorciste. Comme il était beau son uniforme, fait d’une matière souple mais résistante. Et ce qui le rendait le plus fière, c’est qu’il avait l’impression d’appartenir à une communauté, une armée, comme papi.

D’ailleurs, le Chardonneret Jaune venait de rejoindre un jeune enfant vêtu d’un uniforme de capitaine de navire. Le petit blondinet balancerait ses jambes dans le vide et était déjà en train de le fixer. Lëo commença doucement à baisser les yeux, il n’aimait pas être regardé. Mais c’était un enfant et en plus il devait être plus petit que lui. En plus, il aime bien les oiseaux. Il n’y avait pas de quoi avoir peur. Lëo releva alors la tête vers le marin. Malgré la légère inclinaison de sa tête sur le coté, il ressemblait à un enfant tous ce qu’il y a de plus normale.

Peut être savait il des choses sur l’akuma qui traînait dans les parages. Il fallait entamer la conversation. Il pourra aussi le prévenir pour qu’ils se mettent à l’abri en cas d’attaque. Lëo fit tourner six fois la langue dans sa bouche et avala un peu de sa salive pour commencer à parler.

« Bonjour… Comment appelles tu ? Moi c’est… c’est Lëo. Et… et il est super joli ton oiseau. Regardes moi aussi j’en est un. Tu… tu aimes les oiseaux ? Moi, je les adore. »

Il en avait presque oublié comment six phrases semblaient si difficiles à dire dans sa bouche. Lëo préférait être seul ou avec Hina. Au moins, même s’il devait paraître fou à lier, il pouvait parler librement et sans bafouiller. Il se surprit même à chercher comment supprimer certains mots de certaines phrases pour qu’elles soient plus courtes.

La conversation est établie. Pourvu qu’il lui réponde, au moins pour que ce dur labeur, qu’est le faite parler, ne soit pas vain.


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Jeu 3 Juil - 23:42

Oiseau


" Même quand l'oiseau marche on sent qu'il a des ailes. "


Ce petit garçon a une drôle d'allure, avec son œil clair et son oiseau fait tout en métal. Il ne m'a pas fallut beaucoup de temps pour comprendre que cette croix qui ornait sa poitrine était le signe des exorcistes, de l'Ordre Noir, de cette pourriture abjecte que nous nous devons, nous, Akumas, de détruire. Pourtant il m'intrigue, c'est la première fois que je rencontre un petit comme lui - enfin la première fois que je rencontre un exorciste tout court, même. Je vais attendre un petit peu avant de l'attaquer, car tout aventurier se doit de prendre des notes dès qu'il rencontre un nouvel animal !


Ses pieds se balançant dans le vide, le jeune américain aurait été certain de se briser les chevilles en tombant d'une hauteur pareille ; mais quand on avait un squelette mécanique, on se remettait de bien des blessures, même les plus mortelles. Enfin, encore fallait-il qu'elles n'aient pas été commises par la lame putride d'une innocence. Cet oiseau, là, il l'empestait. Elliot était curieux : que pouvait-on ressentir lorsque l'on était touché par une telle arme ? Que ressentirait le monstre en lui lorsque l'innocence à l'état pur le toucherait ? D'une certaine manière, l'enfant-machine voulait connaître la réponse à cette question ; mais pas trop vite quand même.

Pendant ce temps là, le petit exorciste semblait avoir perdu sa langue, incapable de répondre à la salutation de l'Oiseau en Cage. Serait-il timide par tout hasard ? Muet, peut-être ? Ah, non, le voilà qui faisait enfin entendre le son d'une voix aussi hésitante que fluette :

" Bonjour… Comment appelles tu ? Moi c’est… c’est Lëo. Et… et il est super joli ton oiseau. Regardes moi aussi j’en est un. Tu… tu aimes les oiseaux ? Moi, je les adore. "

Surprit qu'il ait autant de mal à parler, Elliot se demanda s'il n'était pas bègue au fond. Ah, un exorciste qui a du mal à parler et handicapé de surcroît, ça devait être drôle ! Enfin, niveau infirmité, l'enfant-machine n'était pas mal dans son genre.

" Mes parents m'ont donné le nom d'Elliot Christopher Brooks. " dit-il comme un lirait un livre, enlevant son chapeau par la même occasion, " Enchanté de faire ta connaissance, Leo. "

Il ne l'avait alors pas du tout prononcé de la manière dont l'exorciste l'avait fais, mais d'un accent fortement américain : Li-o pour être exact. Un sourire plus grand naquit alors sur son visage.

Gardant sa grande casquette entre ses doigts, il ne fallut pas longtemps au petit oiseau noir et jaune pour venir s'y loger tout en poussant des petits gazouillis joyeux. Comme pour répondre à ce chant, le petit garçon se mit à rire : il était vrai qu'il n'avait même pas présenté son compagnon à son futur ennemi. Il fallait être poli, après tout.

" Lui c'est Cody, c'est comme un frère pour moi. "

Ceci dit, l'oiseau chanta de plus belle.

Aidé de ses mains, après avoir remit sa casquette sur la tête, le jeune américain se hissa de nouveau sur la branche afin de jouer aux funambules. Laissant ses mains danser autour de lui, Elliot se devait de trouver un point d'équilibre. Joyeusement, il clama alors :

" Oh, sache que je n'aime pas seulement les oiseaux, je suis un oiseau ! "

Puis il se laissa tomber en arrière.

C'est avec agilité que ses jambes s'accrochèrent à la branche, pour lui mettre la tête à l'envers - bien sûr, il rattrapa sa casquette adorée à temps et Cody s'était depuis remit à voler. Le regard posé sur cette chauve-souris d'exorciste, l'enfant-machine ne pouvait s'empêcher de sourire, encore et toujours. Ce n'était pas là un air de chasseur qui se dessinait sur son visage, simplement.. de la curiosité.

" Pourquoi vos petites ailes mécaniques vous ont-elles menées jusqu'ici ? "

Était-il venu pour le détruire ? Se doutait-il seulement qu'il était un Akuma, comme lui savait qu'il était exorciste ? Non, ce n'était pas l'adolescent qui trouvait grâce à ses yeux. Ce n'était qu'un pion qu'il finirait pas écraser. Un vers de terre à gober.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Sam 5 Juil - 23:29
Le vrai visage de la mésange charbonnière

Méchant oiseau

Lëo paraissait presque stupide quand il entendait parler les autres si librement. Sa maladie tel qu’il l’appelait commençait tout de même à disparaître. En tant qu’exorciste, il se devait de parler avec les autres. D’ailleurs, le jeune garçon à l’œil bandé lui répondait :

" Mes parents m'ont donné le nom d'Elliot Christopher Brooks. Enchanté de faire ta connaissance, Leo. "

Il avait quelque peu déformé son nom, pas vraiment déformé mais dit de façon différente on va dire. Ce petit accent américain qu’avait le garçon avait de quoi faire rire. Il sourit même, Lëo lui rendit son sourire.

Il avait retire son chapeau de capitaine et de suite, l’oiseau jaune alla se cacher dans ses cheveux blonds en gazouillant joyeusement. La tête blond ria. Qu’ils étaient mignons tous les deux, Lëo voyait que le lien qui les unissait était fort comme celui qui liait Hina et lui-même.

" Lui c'est Cody, c'est comme un frère pour moi. "

Cody quel joli nom. Il voulut lui dire mais rien ne sorti de sa gorge. Elliot confirma le lien fort qui le liait son oiseau. Il voulut aussi le lui dire mais rien ne sorti non plus. Pendant qu’il se lamentait sur ses mots coincés dans sa gorge, il ne fit pas attention à son interlocuteur. Quand il leva les yeux, il le vit les bras tendu, il faisait le funambule sur sa branche.

Lëo eut un haut-le-cœur. Il ne put s’empêcher de dire : « Fais attention ! Tu vas tomber ! ». Mais le gamin semblait ne pas l’avoir entendu alors qu’il continuait sa course.

" Oh, sache que je n'aime pas seulement les oiseaux, je suis un oiseau ! "

Cette dernière phrase fit un petit tilt dans la tête du portugais. Mais, il n’eut pas le temps de remettre ses idées en place. Elliot se laissa tomber en arrière. Instinctivement, il lâcha un petit hoquet et se cacha les yeux. Il attendit le bruit de l’impact mais il n’arriva jamais. Il dut tout de même ouvrir les yeux. Le garçon était suspendu la tête en bas par les jambes. Il le regardait de manière un peu bizarre comme pour savoir si ses mots avaient eut un effet sur lui.

" Pourquoi vos petites ailes mécaniques vous ont-elles menées jusqu'ici ? "

Lëo resta dans ses pensées. Il avait bien entendu sa question. Mais il préféra prendre un peu de temps, d’abord pour calmer son petit cœur puis pour réfléchir. En effet, il était venu chercher un akuma, ça tout le laissait penser. Au début, il n’y avait pensé mais…

Lëo regarda autour de lui. Hina poser sur son épaule était un peu trop existé. En plus, Hina avait éprouvé un intérêt bizarre au petit Cody. Le garçon qui lui dit qu’il était un oiseau. Soit il était très imaginatif, soit il possède des pouvoirs relatifs aux oiseaux. L’akuma rechercher était sans aucun doute un oiseau noir. Tout laissait dire que… Lëo en était sur. Mais il devait faire profil bas.

Maintenant, il pris une grande inspiration. Il mit ses mains dans le dos et se pinça le bras. La douleur l’aidait à parler :

« Je fais parti d’une organisation secrète qui nous fait voyager pour enquêter sur des phénomènes bizarres. Il repris une grande inspiration. C’est pour enquêter que je suis là et Hina, mon oiseau, m’a conduit jusqu’ici. Seconde inspiration. Mais tu devrais rentrer te mettre à l’abri, tu risques de te retrouver dans de sales draps. »

S’il était un akuma, il savait bien pourquoi l’exorciste était là. Mais son raisonnement était infaillible, trop de chose se recoupait. Il fit un sifflement sourd, celui pour prévenir Hina d’une activation imminente. Prés à se défendre, Lëo jugeais le garçon, tout en gardant un sourire amical pour garder profil bas.

Tu es découvert mon petit !


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Dim 13 Juil - 3:41

Dévorer


" Bientôt ils auront dévoré le monde. Alors ils connaîtront la faim... "


Cet exorciste est intéressant, je me demande s'il est capable de voler comme son petit oiseau. Enfin.. Dès que j'aurai réduis en miette ce petit moineau, il ne restera plus que Leo le compatible, Leo le fragile petit humain ! Un exorciste sans son innocence est comme un soldat sans pistolet : fragile. Si mon sang venait à effleurer ne serait-ce qu'une minime parcelle de sa peau, il serait mort, détruit par les pentacles ! Quel spectacle, moi qui n'avait encore jamais tué un exorciste avant ce jour ! Il faudra que je prenne des notes dans mon carnet.


La tête à l'envers, alors qu'il ressemblait plus à une chauve-souris qu'à un oiseau de malheur, Elliot se demanda quand son interlocuteur ferait enfin entendre le doux son de sa voix. Dire qu'il faisait face à un exorciste, une petite chose fragile qui ne devait pas être bien plus vieux que lui ; enfin, si on oubliait le fait que d'une certaine manière, l'américain avait aujourd'hui 15 ans. A jamais, l'enfant-machine se verrait figé dans le temps ; corps de moineau, personnalité de corbeau.

Tenant toujours sa casquette entre ses mains, l'Oiseau en Cage vint malgré tout à se demander si la Congrégation de l'Ombre n'était pas désespérée au point d'engager de si jeunes armes. Enfin, Christopher était sans doute mal placé pour parler.

L'oisillon finit par se mettre à gazouiller avec timidité.

" Je fais parti d’une organisation secrète qui nous fait voyager pour enquêter sur des phénomènes bizarres. ... C’est pour enquêter que je suis là et Hina, mon oiseau, m’a conduit jusqu’ici. ... Mais tu devrais rentrer te mettre à l’abri, tu risques de te retrouver dans de sales draps. "

Les yeux de l'Akuma s'arrondirent d'intérêt. Il était là pour lui ? A cet instant précis, l'aventurier eut l'impression de devenir l'objet d'une conquête ; et non plus un simple conquérant. Un large sourire traversa alors son visage, brillant d'un intérêt tout nouveau.

" Oh, ne t'en fais pas pour moi ! "

Ceci dit, l'américain usa de toute la force qu'il avait dans les jambes pour se redresser et se retrouver à nouveau assis sur la branche ; dos à l'exorciste. Une fois sa casquette remise en place, Elliot finit par tendre ses bras, étirant sa cape comme un oiseau déploierait ses ailes. D'une voix enjouée et forte, il clama alors :

" Le seul qui va finir dans des draps, ce sera toi ! Oui ! Un grand drap, sans doute blanc, peut-être noir, comme les ailes de l'oiseau ! Une chose est sûre : il sera parsemé de tâches rouges. "

Un rire cristallin s'échappa de ses lèvres.

Tout en prenant appui sur la branche sous lui, le monstre se releva en un bond, retombant sur ses pieds nus sur le bois dur de l'arbre. Reportant son attention sur le petit homme qui ne savait pas grimper, un lueur folle semblait briller dans son unique œil doré. S'approchant de plus en plus de l’exterminé fine de la branche, celle-ci commença tout doucement à craquer sous son poids plume d'enfant oiseau.

" Savais-tu que les corbeaux mangent souvent des oiseaux plus petits qu'eux ? Ah, jamais je ne toucherais à Cody, ça non ! Mais toi par contre.. "

Un sourire carnassier traversa son visage d'ordinaire si angélique ; tandis que son œil vire au rouge vif.

" Aurais-tu enfin compris ? "

Un craquement, la branche cède.

S'il s'était écrasé sur le sol et qu'il avait vraiment été humain, l'enfant aurait put voir tous ses os se briser après une pareille chute. Cependant, il n'y eut aucun bruit sourd relatant d'une chute mortelle. Ses ailes noires s'étaient dépliées, sa peau s'était assombrie et avait tout de plaques de fer mécaniques. Malgré ces transformations, Elliot garda un corps d'enfant ; ce n'était que là sa forme semi-Akuma. A cet instant précis, l'enfant-machine avait tout d'un ange du chaos. Il se posa délicatement sur le sol, faisant face à l'exorciste.

Tendant ses mains vers lui même, ses ailes noires se renforçant, l'Oiseau en Cage finit par clamer de sa voix mécanique digne du monde des cauchemars :

" Je suis l'oiseau noir qui parcourt le monde à la recherche d'aventures ! Aujourd'hui, elle s'arrête pour toi. "

Pour clôturer ses paroles, l'Akuma avait désigné son adversaire de l'un de ses doigts. Allait-il pleurer et fuir ou se battre ? La réponse était simple : un moineau ne cherche pas à vaincre le corbeau qui en veut à sa vie. Quoi que..






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Lun 14 Juil - 0:05
Duel

Connais tu l’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf ?

Lëo avait vu juste. Le sourire qui illuminait le visage enfantin mais trompeur du jeune blondinet en était la preuve. Lëo lui répondit aussi avec un sourire. Maintenant, il fallait attendre que le démon se dévoile entièrement aussi bien sous sa forme maléfique et métallique que se pouvoirs. Lëo devait mettre au point un plan.

En sachant, ce qu’il disait, le garçon se disait être un oiseau. Il devait donc pouvoir voler. Sûrement ! Elliot le coupa de ses pensées.

" Oh, ne t'en fais pas pour moi ! "

Mais, il ne s’en faisait, ne t’inquiète pas. Tu goûteras à son innocence pour purifier tes pêchés. C’était peut être une des choses les plus vrai que Central disait. Que l’innocence était l’épée purificatrice des exorcistes. En revanche, les akuma étaient aussi des créatures mortelles pour lui. Il ne devait pas se laisser faire, et éviter d’être blessé sous peine de mort.

L’opossum se remit sur ses pattes ne voulant pas quitter sa branche. Il reposa sa casquette. Il étira son écharpe et étira sa cape. Il avait plus l’air d’une chauve souris que d’un oiseau. Il disait ça, il disait rien.

" Le seul qui va finir dans des draps, ce sera toi ! Oui ! Un grand drap, sans doute blanc, peut-être noir, comme les ailes de l'oiseau ! Une chose est sûre : il sera parsemé de tâches rouges. "

Il voulut lui dire : « Pour l’instant, c’est toi qui est dans un drap ! Et il sera parsemé de sang mais du tien ! » Il ne réussit pas à ouvrir la bouche, mais le portugais accompagna le rire du vampire par un sourire en coin assez discret.

L’américain se mit debout sur sa petite branche. Il fit quelques pas vers le bout de la branche qui commençait à craquer sous son poids. En temps normal, il aurait eu peur pour lui, peur qu’il tombe. Cependant savoir qu’il était son ennemie, ça changeait tout. Tombes ! Tombes ! Il atteignit le bout de la branche. Lëo savait qu’une chute ne le tuera pas, ni même le blessera, au pire il volera. Il continua tout de même à espérer.

" Savais-tu que les corbeaux mangent souvent des oiseaux plus petits qu'eux ? Ah, jamais je ne toucherais à Cody, ça non ! Mais toi par contre.. "

Devait-il comprendre que Lëo était le petit oiseau et lui le corbeaux ? Il va voir ! Lëo siffla de manière aiguë. Hina reprit son envol alors qu’Elliot s’exclama :

" Aurais-tu enfin compris ?
- Ça fait longtemps que j’ai compris ! »

C’était sorti tout seul et fort en plus ! Il se surprit même à rigoler. La branche craqua et tomba, l’akuma dévoila ses ailes noirs et ténébreuses, lui évitant une chute sans doute mortel. Heureusement, Lëo se serait mal vu rempli de sang parce qu’un inconscient s’était écraser sur le sol. Il garda le reste de son corps d’enfant. Il ressemblait à un ange déchu comme dans un des bouquins qu’il avait lus.

Techniquement, il était un ange déchu : mi enfant, mi démon. Hina plongea sur son oeil gauche de Lëo alors que l’akuma se posait. Il se disloqua et le monocle vint se plaquer sur l’œil fantôme et des rouages vint se poser autour. Se mettant encore plus en scène, le gamin se montra de ses mains et frima de sa voix mécanique :

" Je suis l'oiseau noir qui parcourt le monde à la recherche d'aventures ! Aujourd'hui, elle s'arrête pour toi. "

Autant que Lëo joue le jeu et se mette aussi en scène. Alors que l’américain le montrait du doigt, il leva sa main paume vers le haut. Il fit apparaître une boule de poussière d’innocence, illuminant légèrement en vert les troncs alentour. Elle était aussi grosse que sa tête. Le portugais montra toutes ses jolies dents blanches et lui répondit :

« Faut attention petit colibri, tu risque de te brûler tes ailes ! »

De son autre main, le garçon fit apparaître deux hexagones de la taille de sa petite paume. Il regarda droit dans les yeux l’autre garçon d’un air de défi. Il lança le premier en visant au dessus de la tête de son adversaire pour l’empêcher de prendre son envol. Ensuite, il visa l’aile gauche du second hexagone et l’aile droite de la boule luminescente.

Il ne pouvait éviter ni par le haut, ni par la droite, ni par le gauche. Si l’une des formes le touche, il subira un choc assez puissant, en revanche la poussière le rongera doucement. Ces projections étaient faites d’innocence. Mais même s’il le touchait il restera debout.

Lëo arbora donc une position défensive paume en avant, prés à tirer.


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mer 16 Juil - 14:00

Envol


" Même pour le simple envol d'un papillon tout le ciel est nécessaire. "


J'avais observé, suffisamment pour voir que ce petit exorciste était plutôt timide et réservé au prime abord. Mais si les livres et mes voyages m'avaient permis de comprendre quelque chose, c'était bien qu'un animal en crise avait des réactions tout à fait différentes de la normale. Pour une fois, j'attaquais de face, peut-être parce que je l'avais jugé bien faible ; mais aussi, car je me doutais qu'il ne m'aurait pas laissé tranquille avec toutes ces questions. Face à un si petit adversaire, je ne replierais pas mes ailes !


Tandis qu'il avait déployé ses ailes et qu'il s'était posé sur le sol, l'exorciste en avait profité pour activer son innocence. Le petit oiseau mécanique du nom de Hina avait disparu et s'était mué en un œil gauche - tandis que Cody lui s'était réfugié loin dans le ciel, à la cime des arbres afin d'éviter le combat. Certains aimaient à utiliser l'expression « cervelle de moineau » pour désigner l'intelligence des oiseaux, dans un sens péjoratif ; mais le petit chardonneret jaune n'était pas de cette avis ! S'il avait survécu jusqu'à ce jour, cela ne pouvait que montrer ses capacités intellectuelles !

Face à la phrase moqueuse de l'américain, Lëo dut se sentir pousser des ailes tandis qu'un sourire traversait lui aussi son visage. Il n'avait plus rien à voir avec le timide garçonnet d'il y a quelques instants.

" Fais attention petit colibri, tu risques de te brûler tes ailes ! "

Un nouveau sourire égailla le visage du petit explorateur meurtri, même lorsque l'horrible lumière de l'innocence se porta jusqu'à son unique œil rouge. Avant ce jour, jamais il n'avait vu pareille chose ; jamais il n'avait rencontré un compatible. Alors c'était ça, l'unique chose capable de le détruire en ce funeste jour ? Ça avait quelque chose de fascinant. Une passion morbide. Enfin, les américains étaient connus pour apprécier la compagnie d'armes dangereuses pour la vie.

De la lumière se mit à étinceler au-dessus de sa tête, ainsi que près de l'une de ses ailes ; pourtant, il ne perdit pas le sourire. Une boule d'énergie à la main, l'enfant semblait prêt à tirer, même si son adversaire se contenta de pencher la tête de côté, toujours aussi souriant.

" Je n'ai rien à envier à Icare, petit humain. Mes ailes me porteront dans le ciel quoi qu'il arrive ! Où sont les tiennes ? "

Il fallait agir vite, il n'avait pas le temps de l'attaquer pour le moment. Ne connaissant pas son niveau malgré son jeune âge, Elliot n'aimait pas prendre des risques. Se blesser inutilement, souffrir tout court.. Ce n'était pas dans la liste de ses petits plaisirs personnels.

" Auraient-elles brulées à cause du soleil, toi aussi ? "

En un instant seulement, les ailes du semi-Akuma disparurent et l'enfant reprit sa forme humaine. Se tournant avec rapidité, il prit la fuite de ses petits pieds nus, évitant de courir en ligne droite pour ne pas se prendre la boule d'énergie éventuellement jetée par l'exorciste. Quelques instants plus tard, il reprenait son envol, fuyant vers les hautes cimes des arbres.

Ce n'est qu'une fois arrivé là-haut qu'il put prendre sa forme d'énorme oiseau noir, restant malgré tout caché pour observer les faits et gestes du petit homme. Étrangement, son aile gauche commençait à le picoter sans que Christopher ne puisse comprendre pourquoi. Lëo avait-il réussi à le toucher malgré tout ? Ce n'était pas le moment de penser à ça.

Sous sa forme mécanique, le monstre toisait sa victime - son bourreau - de son unique œil rouge, l'autre n'étant qu'une crevasse brisée. Son œil se mit à luire dans les ténèbres. Serait-il ainsi débusqué ?

Une boule d'énergie faite de matière noire commença à se former dans sa gueule.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Lun 21 Juil - 22:31
Parti de cache-cache

C'est qui qui compte ?

Alors que Lëo avait envoyer ses projectiles vers le gamin, ce dernier, sous sa forme humaine, fuyait en zigzaguant. Lorsqu'il ouvrit ses ailes pour s'envoler, la boule de poussière épousa la forme de chaque plume de son aile droite. Cette parti de son corps luisant d'une fluoresence verte. Ainsi marquer, l'ange déchu ne plus surprendre le jeune homme. Si l'akuma pouvait déterminé ou se trouvait le garçon de par son innocence, maintenant l'exorciste pouvait faire de même.

Juste avant, le gamin déguisé en capitaine avait baraguinner quelque chose à propos d'Icare et d'aile brûlé. Encore un élan d'assurance de la par de l'akuma. Rien de très important.

L'aventurier, aillant pris son envol, se métamorphose en oiseau d'un noir sombre avec un unique oeil rouge. À l'emplacement de l'autre se trouvait d'innombrables fissures. Profitant d'un certaine avantage qu'était le ciel, il se mit hors de tout champs de vision. Lëo sentait sa presence, il survolait les arbres au ras de la cime. De cette emplacement, il ne pouvait que piquer sur le portugais ou faire une attaque à distance. L'exorciste ne connaissait pas encore ses pouvoirs. Il fallait qu'il les découvre. Lui avait dévoilé ses attaques de bases mais en gardait une en réserve.

Il L'avait mis au point après des heures de recherches sur innocencences, surtout sur la sienne, et de nombreux calculs compliqués. Si ce petit blond était un minimum intelligent, il évitera de descendre de son petit nuage.

Si lui pouvait profiter du ciel, Lëo profiterait des avantages de la terre ferme. Il regarda autour de lui pour trouver l'endroit le plus sombre de la forêt, là où le feuillage était le plus dense. Il se sépara de son oiseau qui alla voler un peu plus loin. Lëo était hors de vue de l'américain et comme Hina n'était pas avec lui, l'oiseau des ténèbres ne pouvait qu'attaquer l'innocence.

Hina profitera de sa petite taille et de son agilité pour échapper à l'ennemi pendant que Lëo mettait son plan à exécution en restant proche de son compagnon tout en restant cacher histoire de pouvoir l'appeler et de voir les attaques qu'avait son adversaire en stock alors qu'il survolait la forêt.


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Dim 27 Juil - 15:33

Destruction


" La main destructive de l'homme n'épargne rien ; il tue pour se nourrir, il tue pour se vêtir, il tue pour attaquer, il tue pour se défendre, il tue pour s'instruire, il tue pour s'amuser, il tue pour tuer ; il a besoin de tout, et rien ne lui résiste. "


Ce petit oiseau chante peu, pourtant, il réfléchit comme deux. Je l'ai à peine entendu parler depuis son arrivée dans la forêt mais il a réussi à prévoir un coup d'avance sur moi. Je me suis laissé emporter, c'est la première fois que je m'attaque à un exorciste alors.. Sans doute ai-je agis comme un aventurier découvrant sa première île, n'hésitant pas à se jeter à corps perdu face à des indigènes. Lui aussi, avec sa petite peau matte là.. Il n'était pas comme les gens présents en Amérique, d'où pouvait-il venir ? Même en écoutant son cri, impossible de savoir d'où il vient.. Enfin, il mourra très vite de toute façon.


Posé tout en haut d'un arbre, son unique œil rouge brillait entre les cimes sombres, observant avec intérêt les faits-et-gestes de sa future victime. Cependant, l'exorciste avait rapidement disparu à ses yeux, ayant soit fuit ou s'étant caché dans les buissons ou derrière les arbres. L'innocence était toujours présente, l'américain en était presque certain.. Il sentait sa présence, comme on se sentirait mal en sachant quelqu'un dans son dos armé d'un couteau.

Le chasseur savait que sa proie était présente, pourtant, il n'avait aucune idée d'où cette dernière se trouvait. Sa boule d'énergie de matière noire toujours présente dans sa gueule, l'enfant-machine n'attendit que quelques instants avant de la lâcher, aléatoirement, dans les racines d'un immense arbre. Il y eut une violente explosion et toute la forêt sembla craquer. Un long déchirement fendit les airs à des lieux à la ronde, tandis que le pauvre géant commençait sa chute pour s'écraser avec lourdeur sur le sol quelques secondes plus tard. Avec un peu de chance, le petit exorciste ne serait pas loin et finirait aux mieux écrasé, sinon blessé.

Des oiseaux s'envolèrent à cause de la peur.

" Où est-il passé.. "

Sans descendre de son piédestal, une nouvelle boule d'énergie se forma dans sa gueule béante. Près de dix secondes plus tard, un second géant s'écrasait dans la forêt. S'il le petit môme ne se montrait pas bien vite, il finirait sans doute écrasé. Était-il déjà mort ? Allez savoir. Si l'Oiseau en Cage devait retourner toute la forêt pour ça, il le ferait. Les aventuriers doivent parfois faire quelques petits sacrifices pour arriver à leurs fins.. Les massacres, il ne s'en était jamais rendu compte avant sa renaissance, mais ils étaient essentiels pour la connaissance.

Se penchant en avant, l'Akuma se mit à chercher l'exorciste du regard. Il n'y avait ni marre de sang, ni son odeur, ni de croix de rosaire brillant dans les ténèbres de la forêt. Rien, seulement le calme. Qu'importait, Elliot pouvait rester là durant des heures, retournant chaque arbre de la forêt tout en préservant celui sur lequel il était. Néanmoins, cela pouvait attirer d'autres prêtres noirs et ça, il ne pouvait pas se le permettre. Christopher était encore trop faible, d'un niveau pas assez élevé pour combattre autant d'élus de la sorte.

D'une voix rauque, le monstre fit de nouveau entendre le son de sa voix métallique, la laissant se porter dans les airs tel le cri du vent :

" Serais-tu encore en vie ? As-tu été écrasé petit Dodo cloué au sol ? "

Son regard perçant mais solitaire cherchait le moindre mouvement capable de lui indiquer la position de l'exorciste. L'innocence était toujours présente, quelque part, mais un Akuma ne pouvait décrire un cristal divin lui-même. La personne qu'il devait détruire, c'était ce petit garçon à l’œil aveugle ; même si, au fond, il lui ressemblait un peu.

" Faisons un marché ! " reprit-il d'une voix plus forte, " Sors de ta cachette et je te promets de ne pas t'attaquer depuis la cime des arbres. Si tu ne sors pas.. Je finirai par te débusquer moi-même en arrachant chaque arbre de cette si magnifique forêt ! "

Joignant la parole aux gestes, l'oiseau de malheur concentra une nouvelle boule de matière noire dans sa gueule. Un troisième arbre s'écroulait dans le fracas.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Dim 27 Juil - 23:19
Chasse au canard

On ne touche pas à la nature, aux arbres, aux oiseaux, à leurs nids…

Le cœur du garçon s’accélérait, avoir perdu son ennemi de vue l’angoissait quelque peu. Cependant, de là où il était, il était difficilement visible. Son adversaire ne donnait pas de signe de vie. Non loin, Hina était posé sur une branche. Ce qui intriguait le plus le portugais, s’était la boule noir qui voletait dans le bec de l’oiseau lorsqu’il était passer juste au dessus de lui. Il ne pouvait pas se montrer sous peine d’être pris en chasse. En revanche, il pouvait rester cacher éternellement. Il devait faire face.

Un souffle d’une violente explosion manqua de faire tomber le portugais. Ses oreilles sifflait alors que des morceaux de terre et de boue roulait jusqu’à ses pieds. Un craquement de tronc et un arbre qui tombait attirèrent le regard de l’enfant. Il dut se recroqueviller alors que l’arbre tombait dans sa direction. Du moins, c’est ce qu’il cru, l’arbre fini sa course à une dizaine de mètre de lui. À la base du tronc, un cratère fumait.

Quelques secondes plus tard, une nouvelle explosion retentit un peu plus loin cette fois. L’arbre qui se tenait fièrement tomba rapidement faisant trembler la terre. Son attaque était puissante, mais il semblait qu’il ait un temps de latence, comme s’il avait besoin d’un temps de chargement. Je siffla Hina qui rappliqua à toute vitesse en s’activant. Le destructeur de la forêt se trouvait au dessus de lui, à un ou deux arbres derrière moi. Lui ne semblait pas pouvoir le repérer, du moins c’est se que témoignait ses paroles et sa voix rauque :

" Serais-tu encore en vie ? As-tu été écrasé petit Dodo cloué au sol ? "

Il était vraiment fana des oiseaux celui là, ça en devenait un obsession. Lëo amorça sa nouvelle attaque, allait elle réussir. Il fit apparaître un grand nombre de projection devant lui au même endroit, l’hexagone qui se tenait devant devenait d’un vert de plus en foncé, presque noir. Pendant ce temps, l’oiseau continuait à jacter.

" Faisons un marché ! Sors de ta cachette et je te promets de ne pas t'attaquer depuis la cime des arbres. Si tu ne sors pas. Je finirai par te débusquer moi-même en arrachant chaque arbre de cette si magnifique forêt ! "

Il osait faire du chantage, il n’avait aucun scrupule. De toute façon, il parlait de trop. On ne lui a pas appris à se taire et à réfléchir. Lëo lui savait se taire, peut être un peu de trop. Dix secondes justes après ses dernières paroles, un nouvel arbre s’écroulèrent. Il était sérieux. Comment pouvait il se dire ami des oiseaux et détruire tout leur nid, leur garde manger, leur habitat ? Lëo commençait à être en colère. Il va comprendre qu’on ne détruit pas la nature comme ça.

Le portugais concentra encore plus son pouvoir dans son tir. La forme devint totalement noir avec de léger reflet vert. Pour ce montrer, il allait se montrer. Il fit le tour de l’arbre, et regarda son ennemi qui se tenait là haut. D’un regard noir, je le fusillai du regard.

« T’as pas honte de détruire les nids de tous ces oiseaux que tu dis aime tant ? Tu vas voir ! C’est moi qui vais te faire descendre ! »

Je visai le gibier et lança mon tir en criant :

« Prends toi mon rayon gemme ! »

Un trait de laser vert fusa vers la cible à toute vitesse. Lëo mit bien ses pieds dans le sol surpris par le recul qu’il n’avait pas calculé. Il espère que l’ange noir y avait laissé des plumes. Après l’attaque, Lëo perdu l’oiseau de vu une seconde fois. Profitant de l’arbre qui était tombé, il courut le long faisant attention au tour de lui. Le tronc lui protégera le flanc droit.


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mar 5 Aoû - 23:12

Honte


" Quand l’orgueil chevauche devant, honte et dommage suivent de près. "


Je lui ai proposé un marché et dans la mesure du possible, je comptais m'y tenir. Pour mieux attraper un lapin, il faut savoir se faire oublier et ce n'est pas en haut dans un arbre qu'on pourra planter ses griffes à l'intérieur. Néanmoins, je suis patient - enfin presque - et je vais attendre qu'il sorte de son trou. si tous les arbres doivent y passer, alors je retournerai toute la forêt pour arracher l'innocence de son petit oiseau métallique tandis que Lëo poussera son dernier soupir. Ah, dommage qu'il eut été exorciste, je l'aurai bien aimé, sinon.


L'attente fut longue pour l'enfant-machine, bien trop même. Un arbre était tombé depuis l'annonce de sa proposition et toujours pas de traces de l'exorciste borgne. Sans doute était-il déjà mort, enseveli sous un arbre lourd de plusieurs tonnes au moins, à moins qu'il ne se cache comme un vulgaire rat, attendant son heure pour amener la peste et la mort. Ah, ah non, ça c'était le travail des Akumas, donc, d'Elliot ! Mais lorsqu'il n'y a pas d'humains, c'est dur de semer une maladie.

Au bout de quelques secondes, une lumière verte percuta la prunelle rouge de l'Oiseau en Cage, le forçant à baisser la tête.

" Alors c'est là que tu te cachais.. "

Un grondement rauque s'échappa de sa gorge : l'innocence, il détestait ça, sa vue lui donnait envie de vomir, il n'imaginait même pas la douleur que pouvait apporter sa morsure. Quelque chose avait changé dans le regard du jeune exorciste, lui qui avait semblé si timide il y a quelques minutes, paraissait désormais habité par une haine inexplicable.

" T’as pas honte de détruire les nids de tous ces oiseaux que tu dis aime tant ? Tu vas voir ! C’est moi qui vais te faire descendre ! "

Surprit, l'oiseau d'ébène pencha la tête de côté. Alors c'était pour ça qu'il s'inquiétait ? Pendant un moment, le monstre regarda autour de lui, comme perturbé par les paroles de son adversaire. Comment allait Cody ? Sans doute s'était-il réfugié dans les hauteurs, le plus loin possible ; il était intelligent.. Alors pourquoi son maître s'inquiétait-il ? Ressentait-il une sorte de.. culpabilité ou de honte ? Voyons, ce n'était qu'une machine.

Prends toi mon rayon gemme !

Trop perdu dans ses pensées, le monstre n'avait rien vu venir. Ce n'est qu'au dernier moment qu'il put espérer bouger, l'innocence venant malgré tout le lacérer au niveau du flanc droit. Ça faisait mal.. Terriblement mal même ! Le cri du monstre du s'entendre des lieux à la ronde, tandis que sa tête se mit à lui tourner violemment. Christopher fit un pas de côté, loupant sa branche et se laissa tomber dans le vide, s'écrasant quelques mètres plus bas dans un lourd fracas. La douleur avait été trop vive, lacérante, bien plus que la plaie en elle-même. S'il y avait une chose que l'américain ne supportait pas, c'était bien la souffrance.

Durant de courtes secondes, l'Oiseau en Cage resta étendu sur le sol, face contre terre ; pensif, mais également souffrant. Se redressant avec peine sur ses pattes, il chercha à former une boule d'énergie dans sa gueule, mais cette dernière se brisa et la matière noire se mit à couler de sa gueule. Rien de très productif ni de dangereux, en somme.

" Enfoiré.. Sale.. gosse.. Je vais.. je vais.. "

Aveuglé par la colère, Elliot se redressa, son œil rouge se mettant à briller d'une lumière nouvelle. Un grondement sourd s'échappa alors de sa gorge :

" JE VAIS TE MASSACRER ! "

Reportant son attention sur le sol, il ne lui fallut pas longtemps à l'Aventurier pour voir les traces de pas de l'exorciste dans le sol meuble de la forêt. Alors comme ça il se cachait derrière un arbre ? Soit.. Selon la volonté du petit monstre, ses ailes se renforcèrent en matière noire, afin d'être les plus dures possibles. Il ne lui fallut pas plus de temps pour frapper avec fracas l'arbre derrière lequel se cachait le petit homme.

S'il n'était pas blessé pas la chute de l'arbre, il avait toutes les chances de se prendre le coup porté par l'aile. D'une certaine manière, Elliot avait tenu sa promesse.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mer 6 Aoû - 22:21
Aïe !

Juste dire que quand j’ai écrit, je me suis dit : Aïe !

Un bruit sourd de quelque chose de lourd qui tombe et s’écrase retentit dans toute la forêt une grand branche craqua au dessus de sa tête. Un regard en arrière et il vit l’oiseau au sol, il ne pouvait pas tombe plus bas. Il avait du chuter. Le portugais accéléra sa course. Un cri bizarre et sourd arriva jusqu’à ses oreilles :

" JE VAIS TE MASSACRER ! "

Le portugais accéléra encore plus sa course. Il avait réussi à le faire sortir de ses gonds. Ils étaient maintenant tout deux énervés.

« Note à moi-même : Faire un peu plus de sport à la congrégation. » Pensa Lëo alors qu’un poing de côté eut la bonne idée de se montrer. Il dut s’arrêter dix secondes. Plus aucun bruit ne se fit entendre dans les bois. Trop silencieux ! Les dix secondes étaient de trop. Le tronc qui était sensé le protéger explosa en milles, non en millions de morceaux. Une violent douleur  au ventre frappa le portugais l’obligeant à cracher du sang. La douleur était forte et il eut du mal à reprendre ses esprits. Mais quand il les reprit, il se vit affaler sur l’aile droit de son ennemi. Ils volaient toujours, pas très haut, à seulement quelques mètres du sol.

Que faire ? Que faire ? La vitesse rendrait les manœuvres difficiles, mais il ne voyait pas d’autre solutions. S’il sautait, il risquait de se blesser du moins, d’être le seul blesser. L’akuma par contre ne pouvait pas faire grand-chose non plus. Il fallait que j’en profite un minimum.

Avec son physique athlétique et ses muscles en bétons /ironie/, il se glissa tant bien que mal sur le dos de l’animal. Il manqua de se laisser tomber à cause du vent, mais trouva une prise dans la soudure de l’aile. Maintenant ici, où le garçon devait frapper ? Dans le dos ? Ca risquait de ne pas faire assez mal. Dans la nuque ?  Elle n’était aussi pas assez sensible. L’aile !

Le garçon se dépêcha avant qu’il ne puisse réagir. Il mit sa main pile au milieu de se que devait être son humérus. Il fit apparaître un triangle qu’il prit dans sa main droite.

« Prend toi ça corbeau ! Oiseau de malheur ! »

Comme un couteau, il planta la projection dans l’humérus avec toute sa colére. Il n’avait pas beaucoup de force, mais l’innocence compensa. L’oiseau blessé perdit l’équilibre et ils tombèrent tout deux sur le sol.

Lëo eut la mauvaise idée de mettre sa main en avant. Elle prit le sol de plein fouet et craqua. Il cria de douleur alors qu’il roulait sur le sol. En faite la douleur ne vit pas tout de suite, c’est quand il voulut utiliser son bras gauche pour se relever qu’il fut envahit par la douleur. Il utilisa son autre main pour se relever et s’essuya le sang qui avait coulé de sa bouche.

Il était plutôt satisfait de se qu’il venait de faire.


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Lun 11 Aoû - 10:11

Souffrance


" Tout le monde est faible devant la souffrance. "


Je n'ai pas pu le rater, c'est impossible, à moins que cet exorciste ait eut le temps de faire de fausses empreintes dans le sol. Non.. Il n'a pas d'ailes, c'est impossible qu'il puisse faire ça. Ce n'est qu'un gamin cloué au sol, incapable de s'envoler comme moi. Je suis un aventurier, je retiens tout, je note tout au fond de ma tête et plus tard je les retranscrirai dans mon journal de bord. Les moindre détails définissant Lëo, je suis certain de les avoir retenus dans un coin de ma tête ; rien ne m'arrêtera, je serai plus fort que la souffrance ! Je suis un Akuma, je ne me laisserai pas détruire aussi facilement.


Le monstre avait frappé son adversaire au niveau du ventre, si fort que du sang s'était échappé de sa bouche, salissant au passage les plumes mécaniques de l'Akuma. Cette vision - même si très excitante et alléchante pour une créature comme lui - ramena Elliot des années auparavant ; un flash. Du sang qui coule des lèvres d'une jeune fille en pleurs et parcourue de tressaillements, puis plus rien si ce n'est de lourds sanglots. Non, tout ceci n'avait rien à voir. Aujourd'hui, Elliot - ou tout du moins son corps - désirait tuer, il appelait le sang comme il aurait pu souffler le nom de Cody pour le ramener à lui.

A cause de la force du choc, l'exorciste se retrouva sur son aile gauche, étendu. Conscient ? Allez savoir, en tout cas, le monstre sentit que ses doigts étaient agrippés à lui. Christopher ne le supportait pas, qu'il n'essaye pas de le toucher, ni même de lui faire de nouveau du mal. D'une simple impulsion sur ses pattes, l'Oiseau en Cage prit son envol, mais l'enfant à la tignasse sombre, lui, ne lâcha pas prise.

" Qu'est-ce que tu.. ! "

Il voulait jouer comme ça ? Le monstre d'ébène s'envola alors plus haut dans les airs, restant malgré tout sous la cime des arbres, essayant d'écraser l'autre petit imbécile à une branche ou à un tronc ; mais Lëo était agile, en moins de temps qu'il ne fallut pour le dire, ce monstre était sur le dos du pauvre petit américain. De là, Elliot était incapable de l'atteindre. Paniqué, l'oiseau tourna plusieurs fois sur lui-même ; plus que la crainte de la souffrance, il avait désormais peur de voir son âme réduit à néant par la pourriture de l'innocence.

" Dégage ! Dégage ! Dégage de là ! "

En plus de sa simple présence, Elliot pouvait également sentir l'une de ses mains au niveau de l'une de ses ailes. Pour une fois, l'américain n'avait plus du tout envie de rire ni de sourire. Tout se passerait beaucoup trop vite.

Prend toi ça corbeau ! Oiseau de malheur !

Suite à ces mots, le rapace sentit une intenable douleur, pile à l'endroit où le gamin avait posé sa main ; la morsure lacérante de l'innocence. La bête poussa un hurlement et son aile blessée se rétracta, les faisant alors tous deux piquer droit vers le sol. Cet exorciste était-il donc fou pour faire ça ? L'Akuma ne pouvait mourir d'une telle chute, un humain, par contre.. Cependant, Elliot ne songeait plus à tout cela. S'il avait désiré, le blessé aurait pu faire en sorte d'atterrir d'une certaine manière, pour que l'exorciste soit écrasé sous son poids ; mais il avait trop mal, bien trop mal. Il détestait ça.

On entendit un sourd craquement lorsque les deux ennemis s'écrasèrent sur le sol ; le poignet de l'exorciste et une partie du visage de l'Akuma, qui était tombé tête la première sur le sol. De nouvelles fissures s'étaient ajoutées à son œil brisé. Pendant de longues secondes, il ne bougea pas, finissant par reprendre sa forme primaire, visage contre le sol meuble de la forêt.

" ... "

Sa respiration était sifflante, Christopher ne réfléchissait plus à ce qui l'entourait. N'était-il pas censé être une machine, une arme ? Ce genre de choses n'étaient pas censées êtres dénouées de sentiments, de sensations ? Pourquoi avait-il fallut qu'il vive autant ? Il allait lui faire payer, montrer à cette petite enflure d'exorciste que lorsqu'on se piquait à un Akuma comme lui, on y laissait forcément des plumes.

Se redressant d'une main - parce que son bras droit lui faisait affreusement mal - l'enfant-machine finit par se relever, le regard plus sombre que jamais. Un simple coup d’œil sur son visage suffisait à dévoiler la triste scène qui se dévoilait sous les yeux de l'exorciste : les bandages de l'américain avaient glissés, dévoilant un œil gauche gardé fermé par des coutures et une joue fissurée au possible. Son petit corps frêle de presque-fillette tremblait ; cela n'annonçait rien de bon pour l'autre gamin.

Peinant à marcher, la tête tournante, le monstre posa sa main valide au niveau de sa bouche, prit d'une violente nausée ; il s'en fallut de peu pour qu'il ne vomisse pas sur les chaussures de l'exorciste.

" De.. quel.. droit.. tu.. ... Je n'ai.. "

Tombant à genoux, la tête basse - mais le regard toujours porté sur son adversaire, discrètement - l'Oiseau en Cage ne put s'empêcher de hoqueter, toujours aussi nauséeux. Il faisait faible, tel un pauvre enfant battu à mort, tel celui qu'il avait été des années auparavant. Pourtant, la suite des évènements se passa très vite ; après tout, il était plus machine que réellement humain.

Se saisissant d'un coup du poignet cassé du gamin, de son côté meurtri, l'Akuma se mit à serrer, le plus possible, autant que sa douleur dans le bras lui permettait. C'est grâce à cet accroche que le monstre put se relever, saisissant au passage de sa main libre une pierre de taille conséquente qui se trouvait sur le sol. D'un geste vif de la main, il l'abattit sur la tempe de son pauvre adversaire, le visage déchiré par la colère et la souffrance. D'une voix muée de chagrin, il cria :

" Je n'ai jamais voulu faire tout ça ! "

Lui même, il ne savait pas pourquoi il avait dit cette phrase ; ce n'était qu'un vieux souvenir qui faisait surface, tandis que le cœur meurtri de l'Akuma le faisait affreusement souffrir. Il ne tuerait pas l'exorciste aujourd'hui, tout ce qu'il souhaitait faire, c'était de le neutraliser, pour prendre la fuite à pied et se laisser tomber dans un coin reculé des bois pour reprendre des forces. Il avait tellement sommeil..






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mar 12 Aoû - 14:47
Évanouissement

Est-ce mon dernier jour ?

Lëo avait mal à la poitrine et sa respiration était difficile comme si à inspiration des flammes lui brûlaient ses poumons. Il avait sûrement des côtes cassés mais pas de conclusion hâtive. Son adversaire était mal en point, mais lui aussi était bien amoché. Ses jambes tremblaient et menaçait de céder à tout moment. Il devait en finir. Il se mit à avancer vers l’enfant démon.

Ce dernier se leva aussi difficilement que l’exorciste. Il lui en voulait aussi à mort. Le portugais fut choqué, choqué de voir le visage meurtrit de l’akuma. Son œil, au départ bandé était… cousu ! Et sa joue était comme fissurée. Comment pouvait on être aussi défiguré ? Lëo dut faire abstraction de toute pitié, il devait le tuer, le détruire. Elliot avait aussi du mal à marcher, il fit quelques pas avant de mettre sa main devant sa bouche, comme s’il allait vomir.

" De.. quel.. droit.. tu.. ... Je n'ai.. "
Il tomba même à genou gardant le regard fixé sur le portugais. Il fallait en profiter. Lëo tendit sa main valide vers son adversaire. Il devait faire une projection et le tuer. Il se concentra. Un peu de poussière lumineuse apparu, mais rien ne pris forme. Les paillettes se contentèrent de s’évanouir. Non ! Non ! Il était trop épuisé ! Il allait échouer dans sa mission.

Une violente douleur ! Au bras ! Sa fracture, le salop le serrait. Lëo cria de douleur, il cria de toutes ses forces faisant retentir sa voix dans toute la forêt. Il eut juste le temps de voir le blondinet se saisir d’une grosse pierre avant que sa vision devienne floue. Non ! Il ne pouvait pas se défendre pas avec cette douleur. Une autre douleur arriva à la tête, il sentit la pierre sur sa peau, le sang couler sur sa joue et ses jambes qui cédèrent. Il tomba au sol et son étreinte au bras se desserra. Un court moment de lucidité lui permit de voir Elliot traîner la patte en s’enfonçant dans les bois. Il désactiva son innocence et vit Hina s’envoler. Après plus rien.

Hina, tu es mon dernier espoir. Vais-je dormir aujourd’hui ?

*****************************
« Lëo !... Lëo !... Ca va ? »
Seul des échos arrivaient à ses oreilles.

« C’est bon ! On est là ! »
En ouvrant les yeux, il vit le visage d’un des traqueurs qui l’accompagnait, Hina sur son épaule. Il était sauvé ! Trop fatigué pour faire quoi que se soit d’autre, son cerveau se déconnecta du monde, et le monde devint noir ! Tout noir !


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Mar 19 Aoû - 17:17

Adieux


" Prolonger des adieux ne vaut jamais grand-chose ; ce n’est pas la présence que l’on prolonge, mais le départ. "


J'ai mal, je souffre, ce n'est pas possible, je vais mourir ici, c'est obligé.. Dans toute ma vie d'Akuma, je n'ai jamais autant souffert. Mon aile va tomber, je ne vais jamais plus pouvoir voler ! Un oiseau sans ailes est juste bon à mourir, à disparaitre de la chaine alimentaire. Si les dodos se sont éteints, ce n'est pas à cause des hommes ; mais parce qu'ils ne pouvaient pas voler ! Ça y est, mon heure est venue.. Je préfère mourir dans mon coin plutôt que de laisser ce misérable me voir mourir. Adieu, je m'en vais ; Adieu, vil petit volatile ! Si je meurs aujourd'hui, j'espère t'emporter dans ma tombe.


Le pauvre petit exorciste avait sans doute voulu terminer ce qu'il avait commencé, voilà pourquoi il s'était approche imprudemment de son ennemi. Il était tel le lion qui avait vaincu le buffle, mais, un tel animal, même à terre, n'en perd pas ses cornes ! Un seul coup de tête à la gorge du lion et les deux créatures mourraient l'une à côté de l'autre ; c'était cruel, mais telle était la vie. Elliot avait comprit depuis longtemps cette funeste règle ; et en tant qu'Akuma, il s’évertuait à l'appliquer de son possible. Lui aussi, au fond, il souffrait, tout autant que Lëo, lui pauvre enfant aux cheveux d'ébène qui hurlait de douleur tandis que son bourreau serrait ses doigts sur son poignet cassé. L'américain ne se délectait pas de cette scène, seule la colère habitait ses yeux.

Souffre exorciste, souffre. Dans ses yeux aussi se lisait la peine, la douleur et la panique ; ils étaient tels un miroir, plaque de verre que Christopher brisa d'une lourde pierre. L'exorciste du sentir ses jambes l'abandonner ; il s'écroula sur le sol.

" Foutu.. Foutu exorciste.. "

La respiration du monstre était haletante, il ne bougeait pas, observant le sang de sa victime s'échapper de sa tête pour couler sur son visage. La pierre que tenait le monstre tenait entre ses doigts était elle aussi tâchée du sang de l'enfant. Ses doigts se serrèrent, mais il ne jeta pas la pierre ; il aurait pu, il aurait pu, jeter une nouvelle fois ce poids en plein dans le visage du gosse, lui crever son seul œil valide, mais non, il ne le fit pas.

Elliot restait là, se contentant d'observer l'exorciste endormi. Allait-il un jour se réveiller ? Sans doute, son ventre continuait à se soulever, même si irrégulièrement. Un souffle s'échappa des lèvres de l'américain :

" Je te laisse.. pour le moment.. Tu es trop petit.. oui, trop petit ! Nous ne tuons pas les bébés.. Hein.. Hein Cody ? Les bébés oiseaux.. on les sauve. "

Pendant ces quelques paroles, le fidèle compagnon de l'Akuma s'était reposé sur son épaule, piaillant d'une voix tiraillée pas un drôle de sentiment. Culpabilité ? Non, inquiétude. Passant douloureusement ses doigts valides et non-tâchés de sang dans le plumage de son ami, le monstre finit par dire :

" Nous te sauvons de.. ce que je suis.. Adieu, Leo. "

Le pas lourd, l'un de ses bras ballant et affreusement douloureux ; le monstre finit par tourner les talons et par s'enfoncer dans les tréfonds de la forêt. Sa souffrance n'a d'égal que sa honte ; il a échoué. Encore une fois, son objectif n'a pas été atteint et le voilà de nouveau seul, et blessé.

Le monstre disparait dans l'obscurité du soleil qui se couche, se mue aux ombres pour soigner ses blessures. Un jour, il te retrouvera, Lëo de Olivieira.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mésange bleue et Mésange charbonnière
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mésange bleue et Mésange charbonnière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un RG qui faire rougir une mésange bleue
» Mésange bleue
» Première Mésange Bleue de l'Automne + Ajouts
» Mésange bleue et Mésange charbonnière
» mésange bleue...

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Amériques :: États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: