Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. DEMON WARS
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
"J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 24 Aoû - 12:30
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Fin juin, l’été commençait à peine, les feuilles étaient vertes de partout, l’herbe arborait la même couleur et à chaque endroit où il posait son regard, il ne voyait que la vie. Le printemps était passé et avec lui, la forêt, les plaines, tout avait revécu, tout avait éclot et maintenant, le temps de la reproduction et donc de la vie était arrivé. Mais Dirty n’avait pas le temps d’apprécier les jours comme ceux qui l’avaient vu naître. La tâche qu’on lui avait attribué était bien plus importante … et contrastait grandement avec cette nature vivante. Il était là, dans l’ouest russe pour donner la mort.

Il n’était pas seul, loin de là et d’ailleurs, il soupçonnait ses trois camarades d’être là uniquement pour le surveiller, pour qu’il fasse son devoir jusqu’à la fin. Leur cible était un déserteur, enfin une. Nora Lockwood, une évadée de la Congrégation. On avait rapporté son apparition dans l’est de l’Europe et Central avait donc envoyé plusieurs détachements de corbeaux pour la retrouver. L’Ange s’était donc retrouvé, là, en Russie en priant pour qu’ils ne se retrouvent pas face à la fugitive. Il avait eu le droit à un rapide briefing sur leur cible et ses capacités … qui faisaient froids dans le dos. Elle pourrait aisément jouer les Jack l’Eventreur avec son Innocence s’il lui en prenait l’envie. Et l’Irlandais n’avait pas franchement envie de jouer la victime éplorée. Et puis, elle n’était qu’une jeune femme sûrement apeurée par on ne sait quoi et elle était exorciste, une élue de Dieu. Et même s’ils avaient ordre de la ramener vive, ils pouvaient tout aussi bien le prendre morte. Dirty en était dégoûté. Comment Central pouvait ne serait-ce imaginer supprimer les seules personnes capable de donner au monde son salut ?

L’Irlandais était assis sur le rebord d’un puits, les yeux rivés sur la terre humide sous ses pieds. Les corbeaux s’étaient posés dans une petite bourgade paysanne à une centaine de kilomètres de Moscou et interrogeaient les habitants en brandissant un cliché de la fugitive. Ils avaient un russe dans l’équipe ce qui facilitait le travail mais la réponse était toujours négative de la part des habitants éberlués de voir débarquer trois hommes et un gosse vêtus d’écarlate dans leur campagne si tranquille.


« Eh le gosse, lève-toi ! »

Le chef de leur unité venait de crier fortement pour que même de si loin et avec sa surdité partielle, Dirty l’entende. Le ‘gosse’ comme il l’appelait avec dédain leva la tête vers ses collègues regroupés, prêts à partir. Il soupira et fit en bon pour retrouver la terre ferme et grasse puis à regret, les rejoint sans vraiment presser le pas. Ils allaient partir à présent, sûrs que personne n’avait croisé la Bohème ou ne l’avait aidé. Encore un village sans aucune information, cela ne faisait que le quatrième en trois jours.

« Dépêche-toi, on va pas t’attendre jusqu’au Déluge, l’infirme. »

Il les haïssait bien plus que tous les autres corbeaux, haïssait aussi l’administrateur qui les lui avait collés pour la mission. Pour eux, il n’était qu’un déchet en plus de n’être qu’un gosse. Ils le considéraient moins bon parce que sourd, croyait qu’il ne pouvait pas avoir toutes les capacités d’un Corbeau et que donc, il ne méritait pas que les instructeurs s’échinent à en faire un soldat, un vrai.

L’Ange usurpé baissa la tête en arrivant près d’eux et ne dit rien bien que la rage lui submergeait et risquait de lui faire commettre un acte qu’il regretterait par la suite. Il n’avait qu’une envie, de leur clouer le bec à tous et accessoirement de se passer les nerfs sur eux, peut-être en les entravant d’un shibaribane, qui sait. Mais malheureusement ce n’était qu’un rêve, si seulement il le faisait, il passerait devant la cours martiale et au mieux, il serait relevé de ses fonctions.

Alors il ne dit rien, ne fit rien, faisant croire que ce n’était que leur petit corbeau soumis qui obéissait bien gentiment parce qu’il avait peur d’eux. Et en un sens, ce n’était pas si éloigné de la vérité. Ils étaient trois hommes ayant fini leur entraînement depuis des lustres et il n’était qu’un gosse qui avait à peine commencé le sien. Ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient de lui s’il leur en prenait la fantaisie. Alors mieux valait faire profil bas et obéir aux ordres.

Ils quittèrent le village, puis les champs tout autour pour finir par s’enfoncer dans une forêt irradiée par la lumière éclatante de l’été. D’ailleurs, cette lumière, avait-elle brillé si fort il y a exactement onze ans comme pour célébrer la naissance des deux O’Connor ? Dirty n’en savait rien mais il lui plaisait de se dire que oui. Le prochain village était à quelques quinze kilomètres de celui qu’ils venaient de quitter et la plupart du trajet se ferait dans les bois. Ils suivaient une sente à travers les arbres, longeant par moment un cours d’eau, par d’autres une pente douce couverte de feuilles mortes de l’automne dernier.

Le chef décréta qu’ils feraient une pause, là maintenant à la moitié du parcours et Dirty fut alors partagé. Est-ce parce qu’il le pensait trop faible pour faire le chemin d’une traite ou était-ce simplement parce qu’il voulait faire une pause ? En tout cas, celle-ci était bienvenue puisque l’Ange en profita pour s’éclipser un moment pour soulager sa vessie qui le tirailler depuis pas mal de temps déjà. Il s’éloigna de ses collègues et se posta devant un arbre pour faire ce qu’il avait à faire. Une fois cela fait, il se retourna pour retrouver ses acolytes lorsqu’il lui sembla qu’un buisson devant lui venait de frémir. Pourtant, il n’y avait pas de vent.

Intrigué, il s’avança jusqu’à arriver devant lui et posa une main fébrile sur l’une des branches qu’il écarta.



Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mer 27 Aoû - 3:19

Fuite


" Les femmes font les pires folies pour allumer une passion et prennent la fuite devant l’incendie. "


L'été arrive, cette saison que je ne supporte pas. Je n'aime ni les chauds rayons du soleil, ni la joie que cette saison procure aux autres gens, enfin.. Disons plutôt que je ne les comprends pas. L'été est pour moi synonymes de malheurs, de vieux souvenirs que je ne souhaite pas voir resurgir, un passé que je tente d'oublier mais dans lequel je reste malgré tout enlisé. J'aurai cent fois préféré être en compagnie de ma famille, à Montmartre, voir même à l'Ordre Noir mais.. pas seule. ... Qu'est-ce que je suis en train de penser, là ? Le quartier général aurait sans doute été tout aussi triste, mais.. ...


Voilà déjà quelques temps que la bohème avait réussi à fuir l'Empire Austro-Hongrois après son altercation mouvementée avec l'Akuma dénommé Sirius. La jeune femme n'avait pas seulement tiré de cette expérience des blessures physiques, mais également de nombreuses portées à son moral. Comment pouvait-elle survivre dans un monde où il était impossible de faire confiance à qui que ce soit ? Si même un simple voyageur - et artiste ! - devenait un ennemi pour la Lockwood alors.. qui étaient ses alliés ? La réponse était simple : très loin d'elle ; à l'Ordre Noir, à Montmartre, en Allemagne. Tous ses proches et toutes les personnes de son côtés étaient loin de la petite chanteuse. Aujourd'hui, elle était plus seule que jamais.

Pour une fois, malgré tout, la jeune fille menait une existence pour le moindre.. tranquille. Les campagnes russes étaient calmes et paisibles, un lieu retiré du monde occidental. Comme convenu, la bohème s'était rendue il y a peu dans la ville de Wrocław, pour y récupérer la lettre de son bien-aimé ; ah, il fallait qu'elle lui réponde au plus vite !

Les villes russes étaient à des années lumière de ce que pouvaient être les habitations autrichiennes, encore plus éloignées de celles françaises dans lesquelles Nora avait grandit. Hautes en couleur et grandes comme pas deux, les maisons avaient toutes l'air de mini-palais ambulants ; enfin, cela dit, quand on avait passé une majeure partie de sa vie dans un cosy petit appartement.. tout paraissait immense. Mais cette ville avait marqué la Vagabonde, que ce soit pour sa verdure, sa beauté ou.. ses grandes étendues d'eau. Vous pouvez aisément imaginer que passer sur un pont était un exploit en soi pour la Lockwood. Enfin, bref, voilà déjà une bonne semaine que la parisienne l'avait quitté de toute manière.

Malgré des réserves d'argent et de nourriture dans son sac, ainsi qu'une main gauche enfin guérie, l'Âme Errante broyait du noir. Dire que son véritable dernier contact humain et amical remontait à un mois, lors de sa rencontre avec Alexander.. Tout ceci semblait si lointain maintenant ; et on ne pouvait pas dire que les rares discussions avec Amelia étaient un véritable contact, même si.. même si ça lui faisait à chaque fois un bien fou d'entendre le son de sa voix.

Enfin, sauf aujourd'hui.

" Cen.. tral te p-piste... ils ont re-retrouvé ta t-trace en Ru-Russie. Une.. esc-couade a d-déjà été env-envoyée s.. s.. sur p-place... Sois p-p-prudente. "

L'exorciste en fuite ne put s'empêcher de hoqueter, lorsque son golem avait transmit ces mises-en-garde.

Ici ? Même dans la campagne ? Ah, dieu savait qu'elle aimait la nature en règle générale, mais lorsqu'on est traqué, une grande ville vaut toujours cent fois mieux ! Là, dans les petites villages environnant, Nora n'avait nul part où se cacher et tout le monde se connaissait.. Si quelqu'un avait vu une étrangère, ils ne la couvriraient sans doute pas.

" Je.. Entendu, merci de m'avoir prévenue Amelia. Je vais passer par la forêt afin de les éviter. ... Je te tiendrai au courant une fois suffisamment loin d'eux. "

Coupant la transmission de crainte d'être localisée ou qu'Amelia ne se mette à parler dans un moment fatidique, ce n'est qu'à partir de là que la jeune fille reprit sa route. Capuche sur la tête, elle contourna le dernier village sur sa route avant de s'enfoncer dans les bois comme un vulgaire petit chaperon rouge. Ce qu'elle ne savait pas, c'était que les membres de Central étaient un peu plus en avance sur elle. Une fois profondément avancée dans la forêt, c'est là qu'elle les entendit, jacqueter comme les misérables oiseaux qu'ils étaient, aboyer comme de vulgaires chiens sauvages.. Pourtant, ce ne fut pas la colère qui habita la Lockwood, grand dieu non ! La panique, par contre..

Fuir en courant ne servirait à rien, on finirait par l'entendre ; mais où fallait-il aller ? Fort heureusement, Nora se tenait non loin d'un mini-falaise de seulement un mètre de haut, creusé par les racines d'un arbre et faisant comme un renfoncement dans la terre. Poussant des buissons pour y accéder, la bohème se mit accroupie, le cœur battant la chamade et le regard fou, oscillant de gauche à droite puis de haut en bas. Les voix des corbeaux ne s'éloignaient pas.. Qu'est-ce qui les retenait à leur emplacement ?

Puis, l'un des buissons face à elle se mit à frémir et le cœur de l'exorciste loupa un battement. Ça y est, c'était la fin. Adieu les efforts et les souffrances de ces derniers mois, elle avait fait tout ça pour rien.. Attendez une minute.. Ce n'était pas un membre de Central ça, si ? Ces cheveux en bataille, ces yeux bleus et ces tâches de rousseurs.. C'était l'un des enfants du quartier Général ! Rusty, si ses souvenirs étaient bons.

Sur le cul - et c'était un peu le cas de le dire - la jeune femme tira une tête pas possible, presque grimaçante. Elle n'en croyait pas ses yeux !

" Qu'est-ce que tu fiches ici ? " demanda-t-elle dans un murmure sifflé, surprise, même si en réalité ce fut plutôt : " Kesketufichici ? "

Craignant qu'ils soient tous deux remarqués, la parisienne agrippa de ses longs doigts bandés le haut du petit homme pour le tirer dans les fourrés avec elle. Le faisant s'asseoir à ses côtés - peut-être un peu brusquement - elle posa un doigt sur sa bouche pour lui intimer le silence, le cœur battant à tout rompre. Pourvu que personne ne l'ait vue faire, sinon elles.. ils étaient fichus, tous les deux ! L'Âme Errante ne savait pas ce qu'on pouvait faire un petit exorciste comme lui pour avoir osé entrer en contact avec une traitresse.

Un léger soupir s'échappa de ses lèvres, tandis que la Lockwood cherchait à se calmer. Le tact n'avait jamais été son fort. Murmurant, toujours, elle s'expliqua :

" Désolée, mais il ne faut surtout pas qu'on te voit en train de me parler je.. "

Ce n'est qu'à ce moment que quelque chose fit tilt dans la tête de la parisienne. Ce gamin, même s'il ressemblait à l'un de ses anciens petits camarades.. Il avait quelque chose de différent.. Sa tenue, peut-être ? Oui ! Le petit garçon qu'elle avait connu était exorciste, pas membre des Corbeaux ! Mais alors..

" Attend.. Qui es-tu ? "

A nouveau, le cœur de la jeune femme repartit au quart de tour. Voilà, elle avait agressé un jeune corbeau et très vite les autres, adultes, allaient lui tomber dessus et la réduire en pièce comme vengeance. Adieu, Anna, Luce, Astride, Nora Lockwood, qui que tu sois réellement.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mer 27 Aoû - 15:41
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


De ? Dirty n’eut pas même comprendre, voir ou même analyser ce qui se trouver dans ce fourré qu’il fut happé par la gueule béante du buisson, jeté sans jugement, sans procès ni compassion dans les ténèbres et les enfers. Des doigts cadavériques parsemés de quelques bandelettes agrippèrent son uniforme rouge sang et le tirèrent son vergogne dans l’antre noire du buisson. Il poussa un hoquet de surprise mais rien d’autre, trop choqué par ce qu’il se passait.

« Kesketufichici ? »

Ce fut le seul mot, oui un mot, qu’il entendit et comprit. Il fut jeté à terre ou plutôt perdit l’équilibre si bien qu’il s’effondra sur le dos, son agresseur juché sur lui. Surprise, peur, réflexes, entraînements, conditionnement. Tout cela se bouscula dans la tête du gamin qui ne réfléchit pas une seconde et fit ce que son corps avait envie de faire, conditionné par sa formation de Corbeau. Sa lame cachée glissa de son avant-bras et son fil vint se plaquer sur la carotide de l’inconnu. En un instant, l’artère serait tranchée et la mort serait le résultat inchangeable pour la personne. Et cet instant n’allait pas tarder … sauf si l’inconnu faisait quelque chose inattendue, tellement que Dirty en serait paralysé. Ce qu’il fit.

Une main vint plaquer sur sa bouche aux lèvres infantiles et il ne crut alors qu’une chose. Je vais mourir, il va me tuer, là. Il ? Non, elle. Une jolie jeune femme d’une vingtaine d’année aux cheveux châtains et à l’air paniqué. Elle avait aussi peur que lui, elle était terrifiée mais elle finit par retrouver son calme pour une raison étrange. Et elle finit par s’expliquer et comme elle ne l’empêchait pas de respirer, l’Ange décida qu’elle ne voulait pas l’étouffer donc qu’elle n’était pas une menace, du moins pas pour le moment. Il baissa sa lame tout en écoutant ce que la fugitive avait à lui dire.

Elle lui parlait comme si elle le connaissait, comme si elle se préoccupait de sa sécurité et qu’il allait être en danger de mort s’il restait avec elle. Et … Pourquoi s’arrêtait-elle ? Quelque chose n’allait pas ?

«Attend.. Qui es-tu ? »

What ? Ce revirement de situation tellement improbable laissa Dirty sur la touche pendant quelques instants. La Bohème lui parlait comme à un ami et la seconde d’après, elle ne le connaissait pas. Alzheimer précoce ? C’était à se demander, vraiment (même si bien sûr ce n’était pas connu à l’époque). Pendant le long silence qui suivit, l’Irlandais analysa les traits de l’inconnue pour tenter de savoir s’il la connaissait, si par hasard il l’avait déjà croisé dans les rues des villages précédemment inspectés. Et la vérité lui sauta aux yeux. Il la connaissait mais il était impossible qu’elle le connaisse, lui. Elle était la fugitive, Nora Lockwood, leur cible.

Toutefois, Dirty ne comprenait toujours pas comment elle avait pu croire qu’ils se connaissaient et qu’au final, non. A moins que … elle restait une exorciste et par conséquent, elle avait dû fréquenter son frère, au moins quelques fois. Et la ressemblance entre les O’Connor l’avait induite en erreur. Une seule pensée alors : Elle connait Rusty. Il se décida alors à répondre.

« Je … je m’appelle Dirty. Je suis un corbeau … enfin presque. »

Ça, il ne pouvait pas le nier et on ne pouvait pas non plus ne pas le remarquer. Avec le rouge écarlate de l’uniforme, c’était très voyant, trop par moment. Et l’Ange avait lâché ses quelques derniers mots avec rancœur. Pas parce qu’il n’était pas encore vraiment un membre des unités Crow mais bien parce qu’il détestait sa condition, ce travail qui conditionnait toute sa vie et dont il ne pouvait se délivrer sans en mourir. Il rangea sa lame en signe d’apaisement, pour montrer à Nora qu’elle n’avait rien à craindre de lui.

« Tu es Nora, n’est-ce pas ? … Je te ferai pas de mal. »






Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Ven 29 Aoû - 15:11

Doutes


" Croire, c'est être capable aussi de porter ses doutes. "


Voilà, ça y est, si je pouvais faire une connerie de plus, c'était fait. Dans toutes les choses possibles et imaginables à faire dans une cavale, il avait fallut que je me retrouve nez-à-nez avec un corbeau et.. qu'en plus, je le prenne pour un exorciste et le tire dans les fourrés ! La fuite était terminée, j'avais signé là mon arrêt de mort. Même s'il ressemblait physiquement à Rusty, ce n'est visiblement pas lui ; à moins qu'en l'espace de quelques mois il n'ait vendu son âme à Central. De toute manière, ce petit garçon a quelque chose de différent, une chose que je ne pourrais pas expliquer.. Enfin, dans tous les cas, c'est trop tard pour y réfléchir désormais.


Comment aurait-elle pu voir cette lame cachée sous le poignet du petit homme et qui s'était glissée sous sa gorge ? Pour la bohème, le gamin ne cherchait qu'à la repousser en vue d'une éventuelle attaque ; rien de grave, en somme. La panique liée à cette rencontre était trop grande pour que Nora ne fasse attention à ce genre de détails ; enfin, elle n'était pas bien clairvoyante non plus. Après tout, il aurait suffit qu'elle songe à Amelia et à sa façon de se battre pour se rendre compte que faire ce genre de surprise à un corbeau n'était vraiment, mais alors vraiment pas une bonne idée. Enfin, lorsqu'on panique, on ne doit pas réfléchir énormément.

Lorsque la parisienne se rendit compte de son erreur de jugement, elle lâcha son petit captif et le toisa d'un drôle d'air ; comme si, en l'espace d'un instant, la personne qui aurait dû se tenir devant ses yeux avait disparu. C'était comme sauter à l’élastique puis de se rendre compte qu'on était rattaché à rien ; enfin, en moins dangereux, cela dit.

D'ailleurs, ce revirement de situation surprit le gamin, qui tira lui aussi une drôle de tête. Ce fut le silence complet durant de longues secondes ; avant qu'il ne fasse enfin entendre le son de sa petite voix :

" Je … je m’appelle Dirty. Je suis un corbeau … enfin presque. "

Presque ? Qu'est-ce que ça voulait dire, ça ? Enfin, il était jeune, peut-être était-ce la raison de ce léger doute quant à sa fonction. Dans tous les cas, la bohème était désormais sûre de l'identité du petit garçon. Dirty, voilà son réel prénom. En plus de ressembler physiquement avec l'exorciste pour lequel elle l'avait prit, son nom également ressemblait un peu à celui de l'autre. Enfin, ils n'avaient qu'une syllabe en commun mais.. C'était trop de coïncidences pour de si jeunes enfants.

Ce n'est qu'en baissant le regard vers le petit homme que Nora remarqua la présence de ces lames ; avait-il tenté de la tuer ? A nouveau, son cœur se mit à battre la chamade, bien qu'elle ne laissa rien paraître sur son visage. Puis, le jeune corbeau les rangea. Tiens ?

" Tu es Nora, n’est-ce pas ? … Je te ferai pas de mal. "

Aie, ça se compliquait. Amelia avait raison, les corbeaux envoyés en Russie en avaient après elle ; et là, l'Âme Errante n'avait aucun moyen de donner un faux nom ni même une histoire inventée de toute pièce. Soupirant, c'est un triste sourire qui berça le visage de la jeune fille.

" Tu as vu juste. "

Pour une fois, la jeune française avait du mal à trouver ses mots et n'était guère très loquace ; craignait-elle la vérité ? Voilà un peu plus d'un mois que Nora n'avait pas fait surface ; mais il fallait bien trouver quelque chose à dire.

" Je suis désolée de t'avoir effrayé Dirty, je.. je t'ai pris pour quelqu'un d'autre. " fit-elle sans quitter son regard bleuté du sien, " Merci de.. Hm.. de ne pas m'avoir attaqué. Tu ne t'es pas fait mal, tout.. tout va bien ? "

Malgré ses paroles bienveillantes, la jeune femme était stressée ; craignant l'arrivée de compagnons du petit homme perdu. S'asseyant par terre, jambes ramenées sous elle, la Lockwood commença à s'appliquer à remettre les bandages autour de ses doigts en place. Malgré une large cicatrice à la main gauche, voilà quelques jours qu'elle ne souffrait plus ; tout ceci ne servait qu'à cacher les marques de l'innocence sur ses mains.

Le regard porté sur ces dernières, l'exorciste souffla alors :

" Il ne faut pas que tu restes ici.. je pourrai t'apporter des ennuis si tu es vu en ma compagnie. "

Mais tu pourrais également m'en apporter si tes compagnons venaient jusqu'ici, aurait-elle également pu dire ; bien que la Vagabonde se contenta de le songer. Levant à nouveau ses yeux bleus fatigués en direction du petit corbeau, un fin sourire étira son visage. En plus de la peur, la rancœur habitait désormais son cœur : comment pouvait-on envoyer de si jeunes enfants sur le terrain, d'autant pus s'ils n'étaient pas compatibles ?

Un peu plus, Nora se mit à haïr Central et l'Ordre Noir.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Sam 30 Aoû - 18:05
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Dirty avait vu juste et il était inutile de le nier. Les corbeaux avaient avec eux des clichés photographiques de la fugitive, les diffusaient dans chaque village où ils passaient e à force, ils commençaient à connaître ce visage fin bordés de longs cheveux ondulés. Même si Dirty avait posé une question du type « Qui êtes-vous ? », Nora n’aurait pas pu mentir bien longtemps. Ainsi elle se contenta de sourire paisiblement, un rictus de façade sûrement, tout en acquiesçant quant à sa nature.

Bien qu’elle se montra soulagée de ne pas avoir à éliminer le garçon, pensant qu’il serait une menace pour elle, Dirty ne savait pas s’il avait bien fait de prononcer les quelques mots qui avaient franchis la barrière de ses lèvres. Il ne savait rien d’elle, ne savait pas si elle prendrait peur et tenterait quelque chose. Il n’avait pas envie de donner la mort, il était trop jeune pour que même avec les doctrines de Central il puisse l’imaginer. Néanmoins, il ne tenait pas à finir égorgé et les tripes à l’air dans un fourré parce qu’il avait hésité et n’avait pas su faire ce pour quoi on l’entrainait. Mais Nora sut lui faire oublier ses doutes … pendant quelques instants.

« Je suis désolée de t'avoir effrayé Dirty, je.. je t'ai pris pour quelqu'un d'autre. »

Quel fait étrange, n’est-ce pas ? A force, Dirty commençait à s’y faire. Chaque membre de l’Ordre Noir qu’il rencontrait avait potentiellement rencontré Rusty et ça lui jouait des tours. Mais même s’il s’était attendu à ce que la Bohème le confonde avec son jumeau, le fait que ce soit le cas le surpris comme au premier jour. Rusty, elle connait Rusty !

Nora lui demanda s’il allait bien, si elle ne l’avait pas blessé. Trop omnibulé par cette possibilité qu’elle soit proche de sa moitié, l’oisillon ne fit que secouer la tête de bas en haut pour dire qu’il allait bien, malgré son cœur qui battait la chamade encore quelques instants après. Il la regardait remettre ses bandages en place alors qu’il pesait le pour et le contre quant à l’utilité de lui demander si elle connaissait bien le pleurnichard. Etait-elle blessée ? Saignait-elle ? La réponse à la seconde question était plutôt évidente puisqu’aucune parcelle des fines bandes de lin ne présentait une tâche écarlate. Ce n’était peut-être pas encore cicatrisé, alors.

«Il ne faut pas que tu restes ici... »

L’ouïe défaillante du garçon ne perçut pas exactement le reste des paroles de la brunes mais ce fut de toute façon peu important puisque Dirty réagit au quart de tour.

« Et retourner chez ces fous qui ne me voient que comme un presque-infirme couplé à un gamin qui ne peut leur apporter que des problèmes ?! Non. Sûrement pas ! Et ... »

Il s’arrêta soudain. Il avait crié, s’était emporté et avait sûrement à présent révélé leur position à ses collègues tout en leur faisant croire qu’il avait des problèmes. Merde … Il ne termina pas plus sa phrase et même s’il en avait envie, les mots restèrent coincés dans sa gorge. Et c’est bien mieux avec toi. Au moins tu t’inquiètes à mon propos même si on se connait pas, voulait-il dire. Il baissa les yeux sur le sol couvert de mousses et de feuilles en décomposition et se mordilla la lèvre. Il finit par bredouiller.

« D... désolé. Je voulais pas crier... »

Mais le mal était fait, il le savait. Nora allait vite prendre panique et allait soit poussé bien gentiment le gosse dehors de son buisson et s’y terrer en espérant que Dirty prenne du large ou soit elle allait prendre si peur que sans réfléchir, elle allait courir dehors et se faire cueillir comme une idiote. Alors il devait trouver un moyen pour qu’elle ne fasse ni l’un ni l’autre. L’Ange devait occuper l’esprit de la fuyarde pour qu’elle ne fasse pas de choses insensées.

« Je … tu disais que tu m’avais confondu avec quelqu’un, qui donc ? Oh et puis, tu es blessée ? C’est grave ? »

Vous savez, les enfants ça pose toujours plein de questions sans cesse et sans queue ni tête et surtout sans rapport les unes aux autres. Et bien là, c’était la même chose et même que Dirty jouait les niais pour avoir des réponses qu’il connaissait déjà.

Il ne restait plus qu’à espérer que cela fonctionne.






Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 7 Sep - 1:11

Danger


" La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. "


J'ai eu vraiment beaucoup de chance de tomber sur Dirty - ou que lui me tombe dessus, en fait - et pas sur un corbeau plus âgé. Il était différent des autres membres de Central, un peu comme Amelia mais.. en plus jeune. Personne ne devait lui avoir retourné la tête pour le moment, ou je ne sais pas quoi d'autre. Peut-être venait-il tout juste de rejoindre leurs rangs ? Mais pourquoi ressemblait-il autant à Rusty.. D'ailleurs, un jour, j'aimerai comprendre pourquoi Amelia avait changé du tout au tout après sa longue disparition. Je me pose beaucoup de questions, mais ce n'est sans doute pas à l'autre bout du monde que je trouverai des réponses..


Une petite voix à l'intérieur de la jeune fille était littéralement en train de lui crier dessus " Ne reste pas ici ! " ou bien encore " C'est un enfant, mais un corbeau quand même ! " puis même " Tu ferais bien de l'assommer avant de prendre la fuite. " ; mais la bohème n'était pas ce genre de personnes. Déjà, même si elle était terriblement lâche, Nora n'était pas du genre à faire du mal aux autres gratuitement. De plus, ce corbeau n'était qu'un petit garçon. Elle avait toujours été proche des enfants, que ce soit à cause de son passage à l'orphelinat qui lui avait apprit la compassion ou bien sa relation avec le petit Charly qui lui avait apprit la tendresse. Dans tous les cas, la Lockwood semblait avoir toujours aimé les petites bouilles un peu joufflues ; et Dirty ne faisait pas exception à la règle.

Il y avait quelque chose dans son regard, une sorte d'étincelle qu'elle ne connaissait que trop bien : la détresse. Peut-être était-il juste en état d'alerte à cause de ce que l'exorciste lui avait fait subir ; ou était-ce quelque chose de plus vicérale ? Nora n'en avait pas la moindre idée, tout de moins, jusqu'à ce qu'elle n'ose lui dire de partir.

" Et retourner chez ces fous qui ne me voient que comme un presque-infirme couplé à un gamin qui ne peut leur apporter que des problèmes ?! Non. Sûrement pas ! Et ... "

Dans un mouvement de panique, la brunette avait tenté de bouger, prête à plaquer sa main sur sa bouche afin de le faire taire. Dirty venait de crier ! D'ici quelques minutes, son escouade allait débouler et là, ce serait vraiment la fin ; le cœur de la Vagabonde dut louper quelques battements. Pour toute riposte défensive, alors que le gamin n'avait pas réussi à finir ses phrases, la Lockwood avait alors reculé plus encore dans son buisson, lui intimant le silence en déposant un de ses doigts bandés sur ses propres lèvres ; l'air terrorisée.

" D... désolé. Je voulais pas crier... " fit-il d'une petite voix, le regard bas.

Ce n'est pas toi qui as des corbeaux à tes trousses, songea-t-elle, l'air toujours aussi perturbée. Elle cherchait une solution, son esprit tournait à toute vitesse - faut dire que ça changeait de d'habitude ! - mais la parisienne était incapable de trouver un moyen de se sortir de ce pétrin. Sortir du buisson et fuir en courant ? Impossible, on la remarquerait. Grimper dans un arbre ? Déjà, elle n'avait rien d'un singe, puis elle se retrouverait très vite bloquée. Rester ici et attendre ? C'était comme être un champignon attendant d'être cueillit. ... Mieux valait éviter de bouger pour le moment, qui sait, Dirty aurait peut-être une solution s'il entendait ses collègues arriver.

Cette simple rencontre était dangereuse, vraiment ; autant pour Nora que pour son petit acolyte. Si les autres corbeaux la voyaient là en compagnie du gamin, ils la prendrait pour un renard souhaitant dévorer un oisillon ; alors qu'elle n'était qu'une lapine apeurée ayant vu tomber un petit oiseau devant elle. La vie était faite de quiproquos.

" Je … tu disais que tu m’avais confondu avec quelqu’un, qui donc ? Oh et puis, tu es blessée ? C’est grave ? "

Reportant son regard vers ses doigts bandés, la parisienne resta silencieuse pendant de longues secondes encore. Pourquoi continuait-il de parler ? Pourquoi ne partait-il pas ? C’était évident : Dirty ne souhaitait pas retourner auprès de ses soi-disant compagnons. Un léger soupir aurait pu s’échapper des lèvres de l’Âme Errante ; tout du moins, si elle ne s’était pas remise enfin à parler.

" Ce.. Ce n’est qu’une vieille blessure.. " fi-elle nerveusement, le regard un peu vague, " Rien de très grave maintenant, mais.. c’est pas très joli à voir. Pis.. Enfin.. Ca me permet aussi de cacher mon innocence. "

Approchant ses doigts tremblotant d’angoisse vers ses bandages salis par le temps et la vie dans les rues, Nora finit par soulever l’une des bandelettes pour dévoiler une partie du tatouage de son bras droit. Le petit n’avait pas besoin de voir sa main gauche, là où on affreuse cicatrice la traversait de part en part.

" Y a vraiment pas lieu de s’inquiéter pour ça.. "

Par contre, pour les corbeaux.. Elle secoua alors la tête afin de se changer les idées. Levant légèrement les yeux au-dessus de son buisson, la jeune femme resta alors silencieuse quelques secondes ; à la recherche du moindre son annonçant sa fin prochaine : le bruit de pas des corbeaux. Néanmoins, ils ne devaient pas être encore assez proches pour qu’on puisse les entendre ; tout du moins, elle l’espérait.

Reportant son attention vers le petit bout d'homme, la Vagabonde se décida enfin à répondre à son autre question ; quand bien même le cœur n'y était pas.

" Tu ressembles beaucoup à un exorciste que j'avais pu côtoyer, un.. Rusty, Rusty O'quelquechose. ... J'ai pas vraiment la mémoire des noms et.. " fit-elle avant de déglutir, " Le moment est très mal choisi pour en parler.. "

Un fin sourire emplit de tristesse traversa alors son visage ; il y avait quelque chose derrière tout ça. Quoi, elle ne le savait pas. Mais la bohème aurait aimé continuer de converser avec ce petit bout d'homme toute la journée durant, si ça pouvait lui éviter la mort. Passant une délicate main - tremblante ! - sur sa joue, Nora murmura alors :

" J'aimerai t'aider, vis-à-vis de ton ressentiment envers tes compagnons, mais ils ne v-... "

Trop tard. A seulement quelques mètres d'eux, une branche venait de craquer. Incapable de bouger, l'Âme Errante ne parvint même pas à lever le regard : le monde semblait s'être arrêté. Pourtant, elle avait sans doute tellement de choses à dire à ce petit garçon en proie à la colère et au doute ! Mais la terreur l'avait alors tétanisée.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Lun 8 Sep - 20:29
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Nora avait l’air encore plus affolée que ce que Dirty avait espéré et prévu. Elle avait eu tellement peur à cause des cris du petit bout d’homme qu’elle avait plaqué ses doigts bandés sur sa propre bouche pour lui intimer le silence. Mais c’était si involontaire qu’on aurait pu croire que lorsqu’elle faisait ça, elle espérait que le bruit cesse comme s’il était venu de ses propres cordes vocales. Mais malheureusement, ce n’était pas le cas et le mal était fait à présent et les Corbeaux devaient déjà être sur les pieds, tournant leur tête comme s’il s’agissait d’une girouette pour trouver le lieu des cris, hurlements qui n’allaient plus avoir lieu, l’Ange allait y veiller … et sa complice aussi, assurément.

Néanmoins, malgré le stress qui devait monter en elle, Nora répondit aux questions sans vrais intérêts de Dirty. Bien, il fallait juste espérer que ça lui enlève l’arrivée imminente des oiseaux de malheur et que ça la calme. L’oisillon crut un instant, alors qu’elle lui montrait les sortes de tatouages qui formaient son innocence, que la partie était gagnée et qu’elle n’allait pas penser à décamper sur le champ. Mais c’était sans compter sur la crainte de son sort si elle restait là, à se terrer comme un lapin.

« Tu ressembles beaucoup à un exorciste que j'avais pu côtoyer, un.. Rusty, Rusty O'quelquechose. ... J'ai pas vraiment la mémoire des noms et... »

Et bien qu’elle évoque le jumeau centre de toutes les conversations avec Dirty, elle se coupa elle-même, laissant pantois l’Irlandais qui avait déjà la bouche ouverte pour finir le nom de son reflet, Son nom à lui aussi.

« Le moment est très mal choisi pour en parler... »

Oui, ça le petit corbeau le savait très bien et à vrai dire, il commençait sérieusement à se demander si sa tactique pour leur échapper était bien branlante. Comme pouvait-il seulement espérer les entendre arriver, lui qui n’était qu’à moitié entend, comme il l’avait si bien souligné de lui-même. Et puis, que faire s’ils les entendaient arriver, à pas de loups ? Ils allaient décider de rester cachés jusqu’à ce qu’ils les trouvent et qu’il soit convoqué en conseil de discipline et soit condamné à quelques temps de mise à pied. Et pour Nora, ce serait pire. Il ne voulait pas la tuer, pas même la capturer mais en mettant en place sa tactique, il allait l’amener au terme de sa cavale, ce qu’il ne voulait pas, ce qu’Elle ne voulait pas.

Et alors une branche craqua non loin d’eux, Nora se rigidifia comme si elle était frappée par la foudre. Et plus un mot ne sortit ni de la bouche de la Bohème, ni de celle de l’Ange qui allait les faire prendre tous les deux. Les autres étaient là, prêts d’eux et l’un des corbeaux avait eu le malheur de marcher sur une branche morte qui avait craquée. Si ça n’avait pas été le cas, l’enfant et la fugitive auraient été pris sans même s’en rendre compte. Les Corbeaux volent, ils ne marchent pas, ne font pas de bruits.

«Ne bouge pas, ne parle pas, ne respire pas. Attends quelques minutes avant de sortir. Rejoins-moi par ici ce soir, je t’aiderai à sortir de cette forêt saine et sauve. »

Sur ce, il soupira et se leva pour sortir du buisson. Il fit quelques pas, contourna un bosquet d’arbres et trouva ses compagnons droits comme des I en le voyant ainsi arriver si nonchalamment. Pourtant, tous affichaient une mine sévère et interrogatrice. Chacun voulait savoir ce qu’il avait fait et pourquoi, ô grand dieu pourquoi il avait crié. Et il se rendit alors compte qu’il n’avait pas du tout pensé à cela. Il allait devoir inventer une excuse et prier pour qu’elle prenne. Sans même qu’il ne soit soumis à la question, il répondit, espérant que ça jouerait en sa faveur.

« Je … Je suis tombé sur un sanglier, j’ai eu peur et j’ai crié … désolé. »

Il s’avança, tête baissée, les yeux rivés au sol, faisant croire qu’il était tout penaud. Il arriva devant le chef de l’unité mais ne leva pas la tête pour autant. Il valait mieux se montrer apeuré que brave. Ce qui aurait levé des soupçons. Et cela parut satisfaire son supérieur qui se retourna en grommelant qu’il ne devait plus partir si loin seul. Les autres avancèrent et lui attendit que tous l’eurent dépassé pour se mettre en branle. Il fit un pas et un magistral coup vint fouetter le haut de son crâne pour le réprimander. Il se retourna stupéfait, se tenant la zone douloureuse de la main. Il découvrit son agresseur : un membre de l’unité, le pire en vérité. Celui qui ne désirait que de le voir mourir accidentellement en mission pour ne plus l’avoir dans les pattes. Celui-ci l’aborda alors, suspicieux.

« Alors le gosse, il était gros comment ce sanglier ? C’était pas plutôt une laie ? »

L’homme n’attendait pas de réponse, il voulait simplement le prévenir qu’il ne croyait pas en son histoire de bête sauvage. Ainsi il s’éloigna, laissant l’enfant seul entre les arbres. Avant de reprendre la route vers le campement, il posa son regard derrière lui, là où derrière les arbres se tenait encore camouflée Nora. Il n’espérait qu’une chose, une seule pour la Bohème.

Ne te fais pas prendre.






Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mer 10 Sep - 19:44

Assistance


" Conseil sans assistance est un corps sans âme. "


Les hasards font mal les choses. Pour moi, il y avait forcément quelque chose derrière le fait que Rusty et Dirty se ressemblent.. comme deux gouttes d'eau. De là à affirmer qu'ils sont parents.. Non, je ne sais pas du tout, mais toute cette histoire me parait étrange. J'aurai aimé en savoir plus sur eux, sur lui, sur ce petit corbeau. Pourquoi était-il là en leur compagnie ? Comment avait-il fait pour intégrer Central ? Pourquoi semblait-il les détester ? Si j'avais pu, je lui aurai posé toutes ces questions, enfin, pas aussi directement ; c'était un enfant, après tout. Mais nous n'avons pas le temps de faire plus amples connaissances, il a crié sous le coup de la colère et bientôt, ses camarades nous retrouveront.. Adieu la liberté, pour moi, comme pour lui.. Je n'ose pas imaginer ce qu'ils pourraient me faire, à moi une compatible traître, mais si Dirty, un simple corbeau, était suspecté de trahison je.. Je ne veux même pas y songer.


Même si la discussion avait prit un ton plus léger lorsque la Vagabonde s'était mise à parler, cette dernière ne pouvait s'empêcher de penser à l'arrivée prochaine des autres corbeaux à cause des cris de l'un de leurs oisillons. Lorsqu'on voit leurs nuées dans le ciel, on voit à quel points ces animaux sont soudés ; sans doute seraient-ils prêts au pire si un renard osait s'attaquait à un de leurs petits tombé du nid. Enfin, même si en réalité l'animal avait juste tenté de le renifler ; il n'en demeurait pas moins une bête avec des crocs et des griffes. Nora n'en demeurait pas moins une exorciste en fuite et.. avec des griffes également. ... Peut-être serait-il temps d'arrêter de tous les comparer à des animaux de la forêt.

Puis il y eut un craquement, une branche écrasée par un pied peut-être trop maladroit ; et le cœur de la bohème fit un bond dans sa poitrine. Soit c'était un animal - mais vu l'activité humaine et la luminosité, ce n'était que peu probable - soit c'était l'un des membres de Central. Terrée, comme un lapin au fond de son terrier - et c'est reparti pour le Livre de la Jungle - la Lockwood craignait plus que tout qu'on vienne à la débusquer. Si la mort n'était pas assurée, les chaines et l'enfermement, ça, c'était certain ; quand un lapin s'échappe une première fois de sa cage, on veillera à la fermer à double tours dès qu'on l'aura à nouveau attrapé.

Portant son regard troublé vers le petit homme, Nora attendait des réponses, une solution, une aide qui ne viendrait peut-être jamais. Et pourtant..

" Ne bouge pas, ne parle pas, ne respire pas. Attends quelques minutes avant de sortir. Rejoins-moi par ici ce soir, je t’aiderai à sortir de cette forêt saine et sauve. "

Un fin soupir s'échappa de ses lèvres, comme si désormais le monde entier reposait sur ses frêles épaules. Je suis désolée de t'infliger ça, voulut dire la bohème en un dernier regard porté en sa direction. Puis l'enfant disparu dans les buissons.

Il était vrai que sortir toute seule de la forêt risquait d'être dangereux, surtout quand on avait aucune idée d'où l'ennemi se trouvait. L'Âme Errante pouvait très bien les contourner sans aucun soucis, comme leur tomber dessus par inadvertance ; et Dieu savait qu'elle était suffisamment maladroite pour que cela arrive vraiment. Dirty avait du courage - et pas qu'un peu ! - pour oser proposer ainsi son aide à une fugitive recherchée par les siens. La jeune fille aurait adoré trouver quelque chose à lui offrir pour toute sa gentillesse ; mais mis à part une écharpe, deux golems, de maigres provisions, des feuilles et de l'encre, la Vagabonde ne possédait absolument rien. Aucun bijoux, pas même un misérable bracelet, encore moins une bague ou un collier. Nora avait toujours vécu à Montmartre avec le strict nécessaire et ça ne changerait sans doute jamais.

Des voix la sortirent de ses pensées. Fébrile, l'exorciste tenta de voir ce qu'il se passait plus loin entre deux feuilles ; à défaut de réussir à comprendre ce qui se disait. Dirty avait visiblement réussi à rejoindre sa troupe et les voilà qui commençaient déjà à repartir puis.. Un bruit sourd. Le sang de la parisienne se mit à bouillir l'espace d'un instant : l'un des corbeaux avait frappé la tête du gamin si fort qu'il en avait basculé en avant, sans toutefois tomber. Ce fut difficile et douloureux à la jeune fille de ne pas sortir en trombe histoire d'aller mettre une bonne claque à ce bourreau.

Tout ceci, c'était encore une fois de sa faute. Elsje avait périt car Nora n'avait pas réussi à la protéger ; Alexander avait été blessé car un Noé et des Akumas l'avaient prise en chasse ; Dirty avait été frappé car elle l'avait retenu dans ces buissons. Était-elle seulement capable de faire quelque chose de bien ? Les mots de son confident exorciste lui revinrent en tête ; mais rien n'y fit, la parisienne était prise de regrets. Plus loin, le petit bout d'homme lui adressait un dernier regard.

Je suis désolée, songea-t-elle une nouvelle fois, tandis qu'elle se terrait à nouveau dans ses buissons, patiente. Sans doute ne bougerait-elle pas d'ici de la journée.



" Dis, tu m'entends ? J'ai failli tomber sur leur escouade en voulant les éviter par la forêt, mais je ne suis pas vraiment passée inaperçue.. Un petit garçon, un corbeau - tu vois de qui je parle ? - m'a vu, mais.. Il ne m'a pas dénoncé. C'est trop dangereux pour moi de repartir toute seule je.. il va m'aider à sortir de la forêt. Ne me répond pas, je te laisserai de nouveau un message demain matin, lorsque je serai suffisamment loin. ... Merci encore pour ton aide. "



Ce message, la bohème l'avait passé à son amie alors que le soleil commençait à décroître dans le ciel. Elle n'avait strictement aucune idée de si Amelia connaissait le petit Dirty, mais avait préféré taire son prénom afin de lui éviter le moindre ennui ; personne mis à part l'italienne n'était censé recevoir ce message, mais on ne savait jamais.

Désormais, la nuit avait prit place et la forêt semblait grouiller de vie. S'étant endormie après avoir passé son message, ce fut le hurlement lointain d'un loup qui l'avait ramené dans le monde des vivants. Avait-elle fait attendre le jeune garçon ? Non, sans doute l'aurait-il réveillé sinon. Le corps légèrement ankylosé, il fallut quelques instants de préparation mentale pour que la jeune fille ne se décide à sortir de son terrier de fortune. Autour d'elle, il n'y avait pas âme qui vive ; tout du moins, aucune discernable dans la pénombre. La forêt grouillait de vie, de sons, d'odeurs totalement différentes que lors de la journée.

Les chouettes hululaient ; les cerfs bramaient et les loups hurlaient ; pourtant, la Vagabonde était incapable de les voir, de la même manière que si on lui avait tendu une embuscade, elle se serait fait prendre. La lune éclairait faiblement la forêt, de telle sorte à ce que la jeune fille puisse voir à quelques mètres devant elle, mais cela s'arrêtait là. Puis il y eut des bruits, comme si une bête s'approchait furtivement, prête à attaquer.

Instinctivement, l'exorciste fit quelques pas en arrière et s'accroupit légèrement, prête à activer son innocence à tout moment. Cela pouvait être Dirty, comme.. comme n'importe qui d'autre. Alors, elle demanda :

" Qui est là ? "

Plutôt que " Est-ce toi ? " ; afin de ne pas attirer d'ennuis au petit homme si c'était plutôt un de ses collègues qui était en approche. L'Âme Errante le saurait bien vite..




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Sam 13 Sep - 17:03
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Le reste de la journée se passa lentement, voyant le petit corbeau ruminer les évènements de la matinée et tenter de comprendre comme Nora avait-elle pu être prise en chasse par les chiens de garde du Vatican. Elle était une élue de Dieu, une des quelques cent neufs personnes pouvant encore apporter la paix dans le monde et en finir avec le Comte Millénaire et ses acolytes immortels. Elle était en quelques sortes le salut du monde et l’autorité pontificale ainsi que l’Administration Centrale voulait sa tête et dans la mesure où elle était capturée vivante, veilleraient à ne plus la laisser partir de la cage aux oiseaux. Qu’avait-elle fait de mal à part ne plus pouvoir cautionner cette guerre ‘sainte’ et les massacres qu’elle engendrait. Dirty pouvait tellement bien la comprendre. Il était comme elle, n’en pouvait plus et ce fait d’être similaire à la Bohème le rendait fou. Il voulait l’aider, lui permettre de s’éclipser, d’être oubliée à jamais et de pouvoir vivre une vie loin de la guerre. Mais c’était dangereux, tant pour la jeune femme que pour l’oisillon. Il pouvait être accusé de trahison ou pire et ne jamais revoir Dirty.

Mais son sens de l’intégrité lui avait dicté sa conduite et maintenant il était trop tard pour reculer. Qu’il ne vienne pas à son rendez-vous et Nora se mettrait en danger en perdant, en prime, toute confiance avec peut-être celui qui était sa seule attache dans les rangs de Central. Il devait y aller et même si cela le mettait aussi en danger. Après tout, n’avait-il pas été en danger permanent depuis la mort de Neil ?

Jusqu’au coucher du soleil, l’enfant tenta de cacher sa moue étrange et si révélatrice. Et finalement, ses compagnons se décidèrent à établir le camp dans la forêt. Pendant les longues heures de marches, l’Irlandais crut qu’ils allaient en sortir et que, par conséquent, il ne pourrait rejoindre Nora. Mais ça n’aurait pas été un mal puisqu’elle aurait pu sortir de la forêt sans encombre. La nuit vint sur ce bois russe et à la belle étoile, les corbeaux dormirent. Du moins tous sauf Dirty. Malgré sa presque-surdité, les craquements de la forêt, la vie de celle-ci, les hurlements et hululements l’empêchaient de trouver le sommeil. Il espérait seulement qu’il soit le seul à en être incommodé.

Lorsque la lune fut haute, pleine et radieuse, il se décida à se mouvoir, se couler hors de son duvet pour ainsi avancer, fort d’une vision plus performante que la normale, avec aisance dans les sous-bois. Çà et là, un oiseau apeuré prenait son envol, rappelant au corbeau à quel point il l’était aussi, apeuré. Il faisait quelques haltes pour ne pas être repéré des loups qui verraient en lui une proie facile même si son attitude était ô combien futile. Il frissonnait à chaque branche qui craquait près de lui et finalement, une voix retentit, sourde et presque inaudible, une voix qu’il connaissait certes, mais qui lui fit manquer un battement.

« Qui est là

Sans un bruit, l’Ange se faufila vers la personne qui avait rompu le silence effrayant de la nuit en forêt. Lorsqu’il arriva à porté de chuchotement, il s’annonça, l’anxiété percevable dans sa voix.

« C’est moi, je suis là... »

Il s’avança alors encore un peu, se révélant à la lueur pâle et diffuse de l’astre lunaire. Il était plein et haut dans le ciel, et à la lumière, l’Ange avait un air surnaturel comme sa comparse d’ailleurs. On aurait dit deux âmes en peine errant dans une forêt lugubre à la recherche d’une raison de vivre. Et en un sens, ce n’était pas si éloigné de la vérité. Le garçon arriva alors à niveau de celle à qui il avait promis son aide. Il planta ses yeux dans ceux tout aussi bleus de Nora. Avec la différence de taille, on aurait dit un gamin effronté qui cherchait l’affrontement. Mais il ne cherchait qu’à l’apaiser, à gagner sa confiance.

«Je suis là, plus besoin de craindre quelque chose. Tu viens ? C’est par là. »

Il lui prit la main doucement, sans la brusquer et surtout pour ne pas lui faire croire qu’il allait l’empêcher de partir et qu’il allait appeler ses collègues pour l’avoir. Si jamais la Bohème pensait cela, il allait falloir lui faire sortir cette idée si futile de la tête. Dirty ne l’avait pas trahie dans le buisson, il n’allait pas plus le faire maintenant. Ainsi, main dans la main, le petit Ange tira doucement Nora vers une direction différente de là d’où il était venu pour détruire à jamais toute idée de trahison. Nora se laissa faire au grand soulagement de Dirty qui se retint de soupirer.

Ils marchèrent quelques minutes dans les sous-bois, faisant en sorte de faire le moins de bruit possible pour ne pas être repérés. Et bien sûr, la marche se fit sans un mot, Dirty guidant l’exorciste avec assurance. Il s’arrêta alors, regarda à droite puis à gauche et estima qu’ils avaient dépassé le campement des corbeaux. Il se tourna vers la fugitive et juste après lui avoir fait de signe qu’ils pouvaient reprendre la marche, il se mit à parler, pensif.

« A propos du Rusty O’quelquechose, eh bien il s’appelle O’Connor … Et si je lui ressemble tellement, c’est parce que nous sommes jumeaux... »

Il fallait que ça sorte, qu’il le lui dise, qu’il la mette au courant de la relation si ambigüe qu’ils entretenaient lui et son frère. Est-ce que Dirty se souvenait encore de lui, son petit frère peureux qui était devenu le plus courageux lorsqu’ils avaient échangé leurs bandanas et leurs vies ? Est-ce que le pleurnichard pensait à lui comme l’oisillon pensait à lui chaque jour. Et surtout …

« Je me demande s’il pense à moi aujourd’hui... »

Il avait lâché cela encore plus pensif qu’avant, sans même se rendre compte que les quelques mots avaient franchis ses lèvres.


Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 14 Sep - 20:27

Fratrie


" On est tous frères, c'est entendu. Mais on n'est pas jumeaux. "


Si j'ai peur, là, tout de suite ? Bien sûr que oui, je suis même terrorisée. Dirty a très bien pu me mentir et se faire passer pour la gentille petite victime pour mieux me planter un couteau dans le dos. Je ne suis qu'une fugitive, j'aurai sans doute pu le tuer dans ce buisson - enfin il aurait très bien pu se l'imaginer - et je lui ai peut-être offert ma confiance trop vite mais.. Ce n'est qu'un petit garçon, et même s'il fait partie intégrante de Central, je le vois mal adopter ce genre de comportement. Peut-être suis-je totalement à côté de la plaque et c'est exactement ce qu'il désire. ... Il faut que j'arrête de penser à tout ça et que j'attende. Tout simplement.


Comment la bohème avait pu accepter une telle rencontre au beau milieu de la nuit ? Sans doute n'avait-elle pas vraiment eut le choix, les circonstances ayant fait que Dirty lui propose son aide sans qu'elle n'ait absolument rien à redire. Certes, la bohème aurait très bien pu fuir d'elle-même avant que le petit garçon n'arrive mais.. Inconsciemment, elle en aurait été incapable ; incapable de laisser seul un gamin comme lui. Après tout, il y avait des loups et des animaux sauvages dans ces forêts, n'importe quoi pouvait lui arriver ; quand bien même il avait sans doute dû être suffisamment entraîné pour pouvoir s'en débarrasser convenablement. Enfin, cela n'aurait pas empêché l'Âme Errante d'avoir très mauvaise conscience en lui posant un lapin.

Alors elle l'avait attendu, longtemps, presque nerveuse à l'idée de se dire qu'il ne viendrait peut-être pas ; ou alors accompagné.. Ce fut des craquements dans les ténèbres qui la ramenèrent sur terre tandis qu'elle attendait, presque cachée et fébrile. Dès lors que la Lockwood eut posé sa question, il n'y eut plus un bruit ; seulement une voix, un murmure :

" C’est moi, je suis là... "

Un frisson nerveux parcourut l'échine de la parisienne suite à ces quelques mots, mais malgré tout, elle parvint rapidement à se détendre en apercevant la silhouette du petit homme dans la pénombre. Son regard bleuté à lui était plongé dans le sien, comme s'il cherchait à y lire quelque chose. Craignait-il qu'elle ne l'attaque ? Pourtant, Nora n'avait rien du grand méchant loup ; hormis les griffes, peut-être. Un léger sourire traversa alors le visage quelque peu crispé de la bohème, tandis que l'enfant ne tardait pas à reprendre la parole.

" Je suis là, plus besoin de craindre quelque chose. Tu viens ? C’est par là. "

Quelle ironie ! Un enfant qui réconforte et tente d'apaiser un adulte, cela serait un scénario parfait pour une comédie. Cependant, il fallait dire que ça marchait plutôt bien..

Suite à ces quelques mots, l'enfant-corbeau s'approcha de la Vagabonde avant de lui prendre doucement la main ; ce qui - ne nous mentons pas - la surprit. Ses doigts étaient fins et frêles, semblant aussi fragiles que ceux de la plupart des enfants ; pourtant, s'il faisait partie aussi intégrante de cette guerre, Dirty n'avait rien en commun avec les autres gosses de son âge. Tristement, le regard de l'Âme Errante s'assombrit alors tandis qu'elle lui souffla :

" Je ne pourrai jamais assez te remercier pour ton aide.. "

Main dans la main, les deux êtres de la nuit reprirent leur route dans les bois. Pendant un long moment, tout ne fut que silence naturel et angoisse. Les animaux continuaient à vivre leur vie tandis que les deux traîtres marchaient avec peu d'assurance et beaucoup de prudence. Au bout de longues minutes, l'enfant s'arrêta et l'autre fit de même ; il n'y eut besoin que d'un signe de la main de son petit compagnon pour qu'ils reprennent leur route sinueuse.

Ce silence était bien trop pesant pour celle qui parlait sans cesse mais.. sa gorge était trop nouée pour qu'elle ne parvienne à articuler quelque chose de son propre chef. De plus, si Dirty ne parlait pas, peut-être était-ce pour leur sécurité mutuelle ? Sans doute, oui.

" A propos du Rusty O’quelquechose, eh bien il s’appelle O’Connor … Et si je lui ressemble tellement, c’est parce que nous sommes jumeaux... "

Surprise, la jeune fille cligna des yeux de nombreuses fois tout en reposant son regard sur la petite tête brune qui l'accompagnait. Sans doute aurait-elle pu se mettre une claque pour ne pas avoir remarqué ça tout de suite ! Ils étaient le sosie l'un de l'autre, qu'auraient-ils pu être d'autre si ce n'est des jumeaux ? Décidément, la bohème n'était pas très dégourdie.

" Je me demande s’il pense à moi aujourd’hui... "

Pourquoi sa voix semblait si déchirée ? C'était étrange ; avait-il de mauvais contacts avec son double, de la même sorte que Nora était en conflit avec les jumeaux de sa propre fratrie ? Ça, la jeune femme n'avait pas trente mille façons de le savoir.

" Je ne savais pas qu'il avait un frère. " fit-elle pensivement, presque pour elle-même, " Enfin, ce n'est pas non plus quelqu'un de très causant, hein ? "

Un sourire sincère s'étira alors sur son visage, ne songeant pas une minute que cette question pourrait troubler l'enfant. Comment aurait-elle pu connaitre la vérité ? Dirty n'avait sans doute aucune idée de ce trait de caractère de son jumeau et ça, Nora ne le doutait pas une seconde.

" Pis.. Je suis sûre qu'il pense à toi, surtout si tu es sur le terrain. On ne s'en remet pas forcément compte, mais les liens du sang sont les plus forts.. "

Un nouveau sourire traversa alors son visage fatigué tandis que ses doigts bandés s'agrippaient doucement aux siens. Le petit homme n'avait pas à s'en faire, néanmoins Nora comprenait son ressentiment et son regard s'assombrit lorsqu'elle pensa à sa fratrie ; brisée. Enfin, passons. Peut-être avait-il peur, si loin de son frère ? Après tout, ce n'était qu'un petit garçon et s'il ne semblait pas avoir peur du noir, c'était sans doute différent pour la solitude.

Instinctivement, une nouvelle question franchit la barrière des lèvres de l'Âme Errante ; celle de trop, sans doute.

" Dis-moi, comment t'es-tu retrouvé là ? "

Ou plus clairement : comment es-tu devenu corbeau ? Pourquoi restes-tu avec des gens que tu n'apprécies pas ? Le tact n'avait jamais été une des caractéristiques de la parisienne, quand bien même elle réfléchissait à ses mots en présence d'un enfant. Qui était-il réellement ?




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Lun 15 Sep - 19:20
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


La première des réflexions de Nora quant à la question à lui-même du petit ange fut sûrement la plus dure mais bien évidemment, il ne pouvait pas juger de la dureté des mots de Nora qu’avec une tirade. Et au final, toutes se révélèrent difficile à vivre pour le jeune garçon. Elle ne savait pas qu’il avait un frère, n’est-ce pas ? Elle le disait elle-même peu causant et du coup, ceci expliquait cela. Un peu tatillon au sujet de ses relations familiales, Dirty lui aurait bien répondu qu’au final, elle n’avait pas à s’occuper de la situation du jeune O’Connor. Mais il fut incapable de sortir ces mots. La raison la plus simple était qu’il ne pouvait pas se montrer si amer avec Nora, si froid parce qu’il n’avait pas envie de l’être avec celle pour qui il avait décidé de risquer sa vie et sa ‘carrière’ à Central. La seconde raison et la plus tragique aussi était qu’il comprenait on-ne-peut mieux son frère. Il savait ce que c’était de taire son passé et connaissait cette sensation de boule dans la gorge lorsqu’il allait en parler. Il savait qu’après tout, Dirty n’allait pas parler de lui parce qu’il se sentait coupable de la prétendu mort du vrai Rusty. Responsable, tous les deux se considéraient comme tels et cela ne faisait qu’envenimer la situation.

Voyant peut-être qu’elle avait ‘blessé’ son sauveur, la Bohème tenta de le réconforter. Les liens du sang, le fait qu’il pense forcément à lui … On était le vingt-neuf juin et si Rusty n’avait pas une pensée pour son frère défunt, ç’aurait été le comble. Défunt, ce mot qu’il avait à peine pensé lui resta en travers de la gorge. Tellement de questions, non pas de questions, d’affirmations se bousculaient dans sa tête et la plupart, si elles étaient dévoilées au grand jour, le détruirait et le feraient passer pour un frère jumeau indigne. Est-ce que parce que le petit frère considérait son grand frère comme mort, il ne le cherchait pas et se lamentait de sa perte ? Assurément, on ne pouvait pas rechercher un mort si ce n’est jusqu’à retrouver sa tombe. Et pourtant, pourtant, l’oisillon avait mené sa petite investigation pour finir par le savoir réellement en vie et même où le trouver. Mais cette volonté de le retrouver était partie d’une certitude : ne pas le croire mort. Mais est-ce que le vrai Dirty avait cette même certitude qui régissait sa vie ? Le corbeau en doutait fortement.

Jumeau indigne …

« Dis-moi, comment t'es-tu retrouvé là

Nora le sortit de ses pensées et il leva des yeux ronds, effarés sur le visage de la fugitive. Pendant un instant s’y lu toute la détresse et la rancœur envers ceux qui avaient détruit sa vie, leur vie. Mais bien vite, ses yeux s’assombrirent pour reprendre cette expression résignée, mature qui était maintenant son propre. Elle … voulait savoir pourquoi, du haut de ses onze ans, il faisait parti des forces d’interventions de Central ? Elle le toucha en plein cœur avec cette question, parce qu’une certaine manière, en parlant il trahissait la volonté qu’à l’air d’avoir son frère de faire taire leur passé mouvementé.

Il ne sut pas ce qu’il lui prit mais il s’arrêta net, lâchant la main de Nora et allant se poser sur un tronc abattu juste à coté d’eux. Il n’avait pas les pieds qui touchaient le sol et son regard ainsi que son esprit étaient perdus à faire bouger ces menus petons dans le vide. Il ne leva pas un regard vers Nora ni même ne se demanda si elle paniquait. Il avait cette boule au fond de la gorge et l’impression de trembler de partout. Pourquoi ? Il était grand, il était fort, il avait traversé bien plus qu’une simple question posée innocemment. Mais c’était justement le fait que ces choses affreuses refassent surface qui le chamboulait. Pourtant, il n’avait pas ressenti ça avec Dylan.

Etrange …

« Je … j’ai pas choisi de m’engager. On a décidé à ma place parce que je n’étais pas capable de me synchroniser avec une innocence. J’étais une loque qui Dieu n’avait pas voulu mais j’en savais trop, j’en avais trop vu … Ils … Ils m’ont fait croire que Dirty était mort et m’ont enrôlé de force pour que je finisse comme l’un de leurs pantins... »

A la fin de sa phrase, il releva la tête et dévoila des yeux rageurs et humides de larmes refoulés. Il leur en voulait tant, ils leur en voulaient de leur avoir supprimé d’abord leurs parents puis ensuite la seule famille, le seul lien qui leur restait : leur frère, la moitié d’eux-mêmes. Les larmes finirent par couler sur ses joues infantiles. Une trainée se forma jusqu’à la commissure de ses lèvres et répandit dans sa bouche un goût salé, affreux. Ce goût, cette sensation il ne l’avait que trop sentie. Il n’avait que trop pleuré, s’était bien trop lamenter. Il essuya d’un geste brusque les quelques gouttes qui osaient traverser son visage.

« Dé… désolé. C’est pas franchement une histoire de conte de fée. Tu comprends maintenant pourquoi tu ne sais rien de mon frère. Il ne doit pas être du genre à se confier à des inconnus, même si cette inconnue est aussi une exorciste. »








Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Ven 19 Sep - 22:55

Histoire


" L'histoire est un perpétuel recommencement. "


J'ai posé trop de questions, j'en suis presque sûre. Il n'aurait pas affiché un tel air sur son visage sinon. Sans doute suis-je allée trop loin, pour un enfant comme lui, mais.. Il n'a pas du tout le même regard que Timothy ou même que Charly, il est.. beaucoup plus sombre et triste. Qu’a-t-il bien pu traverser comme épreuves pour en arriver là ? Je n’en ai pas la moindre idée, j’aimerai le connaître un peu plus, savoir ce qui le tourmente, de la même manière que d’autres s’étaient déjà confiés à moi. Ce n’est qu’un petit garçon, il n’a pas sa place dans une guerre aussi sombre que la nôtre et malheureusement.. Je doute qu’il ait seulement eu le choix. Sinon, il n’aurait pas réagi de la sorte lorsque plus tôt, je lui avais dit de rentrer auprès des siens. … J’aimerai tellement comprendre..


Tandis que la jeune fille enchaînait répliques sur répliques, le petit homme restait silencieux, l’air interdit. Souhaitait-il rester concentrer pour qu’ils ne se perdent pas tous les deux dans la forêt ? Etait-il tout aussi stressé que la fuyarde ? Peut-être bien que oui, ou peut-être bien que non. L’exorciste n’avait « pas encore » la capacité à lire dans les pensées des autres et pour le moment, le gamin ne laissait pas ressortir assez d’émotions sur son visage pour que Nora ne puisse les lire. Il faudrait pour cela attendre qu’il ne daigne enfin ouvrir la bouche ; après la dernière question de la jeune femme. Elle aurait mieux fait d’y réfléchir à deux fois avant d’oser demander une telle chose à l’oisillon.. Qu’est-ce qui l’avait amené à devenir corbeau ?

Nerveux, la petite âme avait levé un regard outré en sa direction, comme si la bohème lui avait posé la question la plus traumatisante de toute sa vie. Et c’était peu dire ! Il y avait tant de détresse et de tristesse dans son regard. Pendant un instant, l’Âme Errante crut ne pas réussir à soutenir ce dernier ; tout du moins, jusqu’à ce que l’enfant ne se décide à retrouver son air habituel.

D’un coup, l’irlandais lâcha la main de sa comparse et sous le regard effaré de cette dernière, s’éloigna. En avait-elle trop demandé, au point de perdre toute la confiance de Dirty ? Allait-il l’abandonner en plein cœur de la forêt, avant de la dénoncer à Central comme une sorte de mini-vengeance ? Non, ce ne fut pas aussi « violent » car l’enfant s’était alors contenté de s’asseoir sur un tronc d’arbre gisant sur le sol, ses pieds balançant dans le vide que son regard semblait contempler. A cet instant précis, la parisienne se sentit plus mal que jamais ; bien plus lorsque le petit ange se mit à raconter son histoire.

N’étant pas compatible avec l’innocence, on avait tracé pour lui son destin de corbeau. Rejeté par Dieu, l’enfant en savait alors trop sur la guerre pour espérer retourner à un mode de vie normal. Central leur fit croire que « Dirty » était mort et il fut alors enrôlé de force. Malgré le regard fuyant de la Vagabonde, une question un peu étrange lui vint à l’esprit : N’était-il pas censé parler de son frère « Rusty » et pas « Dirty » ? Ce n’était qu’un détail, mais cela piqua encore plus la curiosité de la Lockwood. Enfin.. Au vu des circonstances, elle ne poserait plus de questions avant bien longtemps de toute manière. Sans doute ne saurait-elle jamais.

Tirade terminée, l’oisillon releva alors le regard vers son interlocutrice, les yeux emplis de larme mais également de colère. Etait-ce après Central qu’il en avait, ou également pour Nora ? Mieux valait ne pas se le demander.. Déjà de douloureuses larmes coulaient le long des joues de la petite âme, tant et si bien que la bohème dut se retenir pour ne pas se mettre à pleurer en retour. La Lockwood ne pouvait pas se le permettre, surtout pas devant lui qui d’une certaine manière, semblait avoir mille fois plus besoin d’aide qu’elle.

Les larmes disparurent en un brusque mouvement de bras ; comme si Dirty tentait par-là de refouler sa véritable nature, celle d’être un enfant.

" Dé… désolé. C’est pas franchement une histoire de conte de fée. Tu comprends maintenant pourquoi tu ne sais rien de mon frère. Il ne doit pas être du genre à se confier à des inconnus, même si cette inconnue est aussi une exorciste. "

Pensivement, la jeune femme hocha la tête suite aux dernières paroles du gamin. Son frère n’était de toute manière pas un enfant qui appréciait la compagnie, cela pouvait expliquer bien des choses. Enfin, là, ce n’était pas de Rusty – ou Dirty si c’était son vrai nom, allez savoir – dont il fallait s’occuper, mais bien de son double.

Toujours plantée comme un piquet, les bras le long du corps, la bohème chercha une façon de réagir aux paroles de son interlocuteur ; afin de ne pas le détruire une nouvelle fois par inadvertance. Ce n’était pas comme avec Timothy car là, indirectement, elle était la source de sa détresse. Enfin, ce n’était pas un raison pour l’abandonner à son triste sort. Faisant quelques pas en sa direction, l’Âme Errante finit alors par se mettre à sa hauteur, accroupie face à lui. Pendant quelques instants, la jeune femme fut incapable de le regarder, les yeux rivés sur le sol sombre de la forêt. D’une faible voix, emplit de remords et de chagrin, elle souffla :

" Je suis.. vraiment désolée de t’avoir posé cette question.. … Pardonne-moi.. "

Après un effort surhumain, la parisienne finit par relever la tête pour croiser le regard rougi du gamin, affichant au passage un énième sourire sur son visage ; pour lui montrer que ses paroles étaient réellement pensées. Ensuite, dans un geste doux, presque maternel, Nora se saisit des mains du petit garçon, reportant alors son attention vers ces dernières.

" C’est que je pose trop de questions, puis, oui.. vraiment désolée. " fit-elle avant de relever le regard vers lui, " Je ne suis pas la meilleure pour remonter le moral des gens, je.. surtout pour des choses auxquelles je ne peux rien faire, mais.. non. Rien de ce que je pourrais dire ou faire ne pourra te rendre ta vie d’avant. "

Un léger soupir s’échappa de ses lèvres tandis que son regard se perdait à nouveau dans la forêt. C’était bien plus difficile que de parler avec Timothy ou Alexander, car il n’était pas question d’une voie à suivre ou bien d’un cauchemar à oublier, mais bien d’une vie entièrement brisée par l’Ordre Noir. Serrant doucement ses doigts sur ceux du petit garçon, elle finit par souffler à nouveau :

" J’aimerai t’apporte mon aide, de la même manière que tu l’as fait pour moi, je.. "

Une nouvelle fois, la bohème fut incapable de trouver les mots justes. Pourquoi était-ce si difficile avec Dirty ? Nora n’en avait pas la moindre idée et pour tenter de pallier à cette erreur, finit par se redresser pour prendre le petit garçon dans ses bras, la serrant contre son cœur. Durant quelques secondes, ce ne fut que silence. Après ce long moment, la Lockwood finit par le relâcher tout en passant une main incertaine derrière sa propre nuque pour décrocher l’écharpe que sa mère lui avait offerte, il y a près d’un an de ça. Elle n’était pas dans son état d’origine, mais il suffirait sans doute de la laver pour lui rendre son éclat. D’un geste lent, la bohème finit par entourer les épaules et le cou du petit homme ; souriant tandis que son regard plongeait à nouveau dans le sien.

A l'aide de ses longs doigts bandés, la bohème entreprit même de se faire deux tresses discrète sous sa longue chevelure, avant de répéter les mêmes gestes dans celle de Dirty. En plus de cette écharpe, quelque chose d'autre les liait désormais.

" Mais sache que tu n’es pas tout seul. "

Ce n’était qu’un geste banal, qu’un vieux morceau de tissu dont le commun des mortels n’aurait que peu à faire, mais pour la bohème, c’était un bien très précieux. De par ce geste, elle lui offrit une part d’elle-même, une façon de lui montrer qu’il n’était pas tout seul.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Sam 20 Sep - 11:30
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Nora était mal, ça se voyait, ça se sentait. Tout son corps était tendu et elle n’osait pas même esquisser le moindre petit mouvement. Inutile de dire aussi que son cerveau devait fonctionner à vive allure, tentant certainement de trouver un moyen de se faire pardonner … ou d’oublier qu’elle avait sûrement fait une erreur en lui posant cette question sur ce point ô combien sensible de la vie du jeune O’Connor. Pourtant, pourtant … Dirty ne lui en voulait pas. Ce n’était pas à elle que s’adressait ce regard empli de fureur et de tristesse. Elle n’y était pour rien dans ce qui était arrivé à l’enfant par la Volonté du Seigneur. Comment pouvait-elle se sentir peiné de l’avoir blessé alors que rien n’était de sa faute. D’un coup, alors que la Bohème se rapprochait de lui et se mettait à sa hauteur tout en n’osant pas lui adresser un regard qui de toute façon serait empreint de culpabilité, Dirty sentit son cœur se serrer.

C’était de sa faute. Ce que Nora ressentait à présent, c’était à cause de lui et rien que de lui. En réagissant comme ça, l’Irlandais lui avait fait croire qu’il avait été blessé par ses paroles et par sa voix si douce et pourtant, ce n’était qu’une vieille blessure qui s’était rouverte juste parce qu’il avait décidé de parler. Cette blessure, jamais elle ne se refermerait complètement et le point en était sensible mais il ne fallait pas se croire responsable de cela. Elle ne devait pas ressentir ça.

« Je suis.. vraiment désolée de t’avoir posé cette question.. … Pardonne-moi... »

De ? La français attrapa les mains du petit homme et les pressa maternellement. L’oisillon voulut parler mais l’émotion l’en empêchait. Nora … Elle ne devait pas chercher le pardon de l’enfant simplement parce qu’il n’y avait rien à pardonner et Rusty aurait bien aimé le lui dire. Mais il n’y arriva pas, ses cordes vocales refusant d’être sollicitées.

La Bohème continua de se répandre en plates excuses. Elle se disait incapable de remontre correctement le moral des gens, qu’elle incapable de lui rendre sa vie d’avant, sa vie d’il y a cinq ans. Ces doux moments où leur mère leur donnait un amour sans limite à lui et à son frère, où ils jouaient au ballon avec Neil et Chelsea … où la vie elle-même était simple. Elle ne le pouvait pas, non. Pas plus que Dylan, pas plus que lui avec toute la volonté qu’il pouvait encore lui rester. Allen Walker devait aller de l’avant et en un sens, Dirty devait suivre le chemin du Destructeur de Temps. Se lamenter sur le passé n’allait pas le faire revenir. Il devait chercher un moyen de s’offrir un futur radieux, et l’offrir aussi à son jumeau. Il devait laisser son utopie de passé derrière et se consacrer à son but.

La fugitive tenta de lui exprimer encore une fois son regret de ne pouvoir l’aider bien qu’elle le souhaitait de tout son cœur. Dirty allait lui dire qu’il avait compris, qu’il le savait et qu’elle n’avait pas besoin de parler tout comme elle n’avait pas besoin de tenter de se faire pardonner. Mais Nora lâcha ses petites mains pour venir le prendre dans ses bras. Un geste que Dirty ne connaissait plus depuis longtemps mais cela lui fit le plus grand bien en plus de l'empêcher de parler. Puis la Bohème décrocha son écharpe. Elle la lui mit autour du cou, autour même de son si précieux bandana écarlate.

Ce geste, Nora ne savait pas ô combien il pouvait toucher le petit irlandais. Son frère avait fait la même pour le réconforter il y a tant d’années. L’Ange Usurpé ne tint plus, il ne put plus retenir ses larmes. Nora lui offrait sûrement un objet précieux à ses yeux, et cela prouvait toute la reconnaissance qu’elle pouvait nourrir à son égard. Il en fut touché, bien plus qu’avec la malheureuse question d’avant. Alors que déjà les larmes se mettaient à nouveau à ruisseler sur son visage enfantin, Dirty se laissa tomber dans les bras de Nora, serrant le corps de la fugitive du plus fort qu’il pouvait.

« Mais sache que tu n’es pas tout seul. »
« No… Noraaa ! Merci ... Merci... »

Et il se laissa aller dans les bras de la Bohème, laissant resurgir ce qu’il était vraiment : un simple enfant.







Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mar 23 Sep - 21:46

Tendresse


" Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse. "


Là, dans mes bras, Dirty a l’air bien plus fragile que ce qu’il n’est réellement. Il a tout d’un petit ange aux ailes blessés qui se serait échoué là, dans la forêt. Au premier abord, je l’ai vu bien plus sûr de lui et fort que maintenant. Aurais-je détruit sa carapace encore fragile ? L’aurais-je poussé dans ses derniers retranchements ? C’était fort probable et je continuais à m’en vouloir, malgré toutes les excuses que j’avais pu lui adresser. Ce n’était qu’un petit garçon et je l’avais sans doute blessé. J’espère au moins que mon « cadeau » lui fera plaisir. Ce n’est qu’une vieille écharpe mais.. C’est Louise qui me l’a offert quand j’ai quitté la maison et c’est l’un de mes biens les plus précieux ; ça et mes photos de famille que j’ai toujours dans mon sac. … J’espère lui avoir un peu remonté le moral.


Cette écharpe avait accompagné la bohème au cours de cette dernière année. Ce n’était qu’un morceau de tissu et pourtant, elle avait une histoire bien à elle. L’écharpe blanche avait vu la trahison d’Aloïs, la rencontre avec le petit londonien puis plus tard leurs retrouvailles, l’Ordre Noir, les voyages, la peur, la solitude, la mort. Dirty pouvait-il seulement se rendre compte de tout cela ? Peut-être, peut-être pas, cela n’importait que peu à la jeune femme. Tout c’à quoi elle songeait pour le moment, c’était à faire sourire le petit irlandais. L’Âme Errante ne supportait pas voir le visage de ces enfants tiraillés par le chagrin ; cela avait déjà été la même chose avec Timothy. Lorsqu’on vient d’un orphelinat où l’on ne voit que des visages tristes et déchirés, on ne souhaite plus jamais en revoir au cours de sa vie. Voilà pourquoi la Lockwood souriait, continuellement. Le monde était suffisamment sombre pour que des visages ternes ne l’assombrissent encore plus.

Les mains dans le dos de la petite âme, la parisienne espérait que ce dernier ne vienne pas à se braquer et ne sorte à nouveau ses lames de combat comme plus tôt dans la journée. Cependant, son visage montrait son état de peine ; comment aurait-il pu réagir autrement qu’en lui rendant son étreinte ?

Fatalement, c’est ce qu’il fit. Quelques secondes après que Nora ne l’ait prit dans ses bras, l’oisillon y répondit en passant également ses bras dans son dos, la serrant sans doute avec toute la force qu’il avait dans ses frêles bras. La nuque désormais à nue, il ne fut pas difficile de sentir quelques gouttes d’eau s’écraser là. Pleuvait-il entre eux deux ? Non, le petit garçon s’était mis à pleurer.

" No… Noraaa ! Merci ... Merci... "

Sa voix était tiraillée par un triste chagrin et était nouée de sanglots. Si la jeune femme avait réussi à lui remonter le moral, Dirty lui montrait sa reconnaissance avec des larmes. De bonheur ? Peut-être, à moins que ce ne soit de la tristesse refoulée au cours de toutes ces longues années passées au sein de Central. Se laisser aller à ses émotions.. Ce n’était pas dans les habitudes de la bohème, elle qui cachait la plupart d’entre elles pour esquisser de chaleureux sourires, la plupart faux.


Malgré tout, celui que Nora arborait là tout en bordant doucement le corbeau dans ses bras, lui était sincère. Remontant l’une de ses mains bandées pour la porter à l’arrière de la tête de l’irlandais, elle se mit alors à la lui caresser avec douceur.

" Shh.. Shht, ne pleure pas.. Je t'en prie. "

Elle avait dit à Timothy il y a de longs mois de ça qu’il pouvait pleurer s’il le désirait, si ça lui faisait du bien ; mais ce petit homme-là n’avait rien à voir avec lui. Et la Nora de cette époque-là n’avait rien à voir avec la Vagabonde d’aujourd’hui.

Sans s’en rendre compte, les yeux de la jeune femme s’étaient humidifiés à leur tour et désormais, de fines larmes s’écoulaient le long de ses joues. Comment avait-elle pu se laisser aller aussi « facilement » ? Non, ce n’était pas ça. La présence du petit garçon lui était sans doute favorable ; pour son humanité. Resserrant doucement son étreinte, un léger rire finit par s’échapper de ses lèvres ; sa voix également muée par quelques sanglots.

" Enfin, je suis mal placée pour parler, hein.. "

Relâchant doucement le petit irlandais, Nora finit alors par essuyer ses larmes du revers de la main, arborant un doux sourire par la suite. Tout en basculant en arrière, l’Âme Errante fini par totalement lâcher son petit protégé pour poser ses mains bandées sur ses joues, séchant ses larmes avec ses pouces.

" Ne perd jamais espoir, Dirty. "

Un tendre sourire traversait son visage, ce dernier illuminé par les quelques rayons lunaires traversant la cime des arbres. L’espoir, qu’elle beau mot. Dire que c’était grâce à son petit londonien qu’elle croyait en ce simple mot : l’espoir d’un monde meilleur. Un monde sans guerre, sans Akumas, Descendants de Noés ni même d’Ordre Noir. Juste un monde de paix - avec quelques divergences malgré tout car rien n’était parfait – une vie meilleure, tout simplement. Une vie où les enfants ne seraient pas enrôlés de force dans la guerre. Un monde normal, en somme.

Faisant toujours face au petit homme, la parisienne finit par d’un coup tourner la tête en arrière. Etait-elle paranoïaque ou y avait-il un animal qui s’avançait dans les fourrés ? Il y avait eu un bruit, Nora en était presque sûre.

" Tu as entendu ça ? … J’espère que ce n’était pas un loup ou un ours. "

Un rire nerveux s’échappa de ses lèvres, tandis que son regard continuait de scruter la pénombre. Quelque chose avait bougé il y a des mètres de cela ; si ce n’était pas une créature nocturne, il y avait peu de chance qu’elle ait vu les deux comparses chouinards. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ?




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Ven 26 Sep - 15:40
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood


Nora ne pouvait que s’attendre à ce que le petit bout d’homme lui rende cette étreinte si chaleureuse par une nuit russe si froide pour un été. Pourtant, le doux ruissèlement de larmes de joie mais aussi peut-être de reconnaissance que lâcha l’enfant parut effaroucher la Bohème qui, posant une main maternelle à l’arrière de la tête du garçon, lui demanda de cesser de pleurer. Mais il ne le pouvait pas, pas tout de suite, pas comme ça. Trop de souvenirs venaient d’être ressassés, bien trop pour qu’ils soient tous refoulés intégralement dans la seconde. Et puis, cela faisait des semaines, des mois voire des années que l’Irlandais n’avait pas verser une larme. Il lui fallait évacuer et si Nora craignait pour leur sécurité, elle n’avait pas conscience alors qu’ils étaient bien loin du nid des corbeaux.

Mais finalement, la Lockwood se ressaisit et comprit que Dirty n’était qu’un enfant et que malgré tout les traitements qu’il a subit, il n’en restait pas moins un gamin de onze ans. Toutefois, la Bohème relâcha son étreinte et vint essuyer ses yeux humidifiés. Ce contact court mais tendre lui avait attendri le cœur et l’avait peut-être, pour quelques instants, fait oublier sa condition de fugitive. Dirty reposa ses mains sur ses cuisses et garda la tête baissée. Toutefois, celle-ci ne le resta pas bien longtemps puisque Nora essuya les trainées de ses larmes du bout des doigts. Ainsi, le garçon garda la tête haute, plongeant ses yeux bleus étincelants de larmes dans ceux tout aussi magnifiques de Nora.

« Ne perd jamais espoir, Dirty... »

Alors qu’un rayon de lune pénétrait la couche de nuage, un sourire doux et sincère illumina le visage de la fuyarde, un sourire que Dirty lui rendit, un peu hésitant toutefois. Il ne devait pas perdre espoir, il ne le pouvait pas. Dylan le lui avait rendu, ce n’était pas pour le perdre à nouveau. Un jour, il retrouverait Rusty et plus le temps passait, plus le moment de leurs retrouvailles approchait, il en était convaincu. L’Ange finit par hocher la tête timidement, faisant comprendre qu’il essayera. Et alors, Nora tourna vivement la tête vers un coin de forêt. Une réaction si vive n’était pas normale et la Bohème, rendu peureuse par sa traque, était devenue sensible à la moindre chose pouvant troubler sa quiétude.

« T u as entendu ça ? … J’espère que ce n’était pas un loup ou un ours. »

D’abord, Rusty avait secoué la tête pour infirmer mais lorsqu’il comprit le doute de Nora, il se leva d’un bond, près à se défendre, à La défendre si c’était nécessaire. Il était étonnant qu’un loup s’approche si près d’eux, humains, mais si c’était le cas, il devait y en avoir plusieurs, toute une meute. Ce qui était bien plus problématique. Quant à la possibilité d’un ours, bien qu’il s’agisse d’une montagne de muscles et de puissance, ensemble, l’oisillon et la Griffue pouvait s’en occuper.

D’un geste sûr, le gosse dégaina une lame et tira quelques talismans de sa poche. Il aurait été difficile de l’imaginer pleurant dru il y a à peine quelques instants. Il scrutait la pénombre, tentant d’y déceler un mouvement suspect mais comme il ne vit rien, il décida qu’il valait mieux bouger que de rester ici. A voix basse, il fit :

« Viens, il ne faut pas rester là. »

La formule était maladroite. Nora aurait aisément pu croire qu’il s’agissait vraiment d’une meute de canidés et qu’ils allaient se faire dévorer s’ils restaient ici. Toutefois, l’enfant savait qu’il pouvait avoir confiance en Nora parce que lui lui faisait confiance. Elle n’allait pas prendre ses jambes à son cou, du moins l’espérait-il.

Ils traversèrent un sentier, ne le suivant que peu pour ne pas croiser quelqu’un d’indésirable puis longèrent un menu ruisseau. La troupe marchait d’un pas vif mais en essayant de faire le moins de bruit possible ; ce qui sur un tapis de feuilles mortes était ardu. Ils avaient atteint une petite clairière baignée par intermittence par la lueur pâle et froide de la lune. Ici, ils pourraient voir leurs ennemis arriver. Oui, ennemis. Car Dirty, lui, était persuadé que ses collègues avaient fini par retrouver leur trace et que lui avait commis une erreur et il le fit savoir. Ils allaient devoir se battre et Nora devait être au courant.

« Nora ... Ce n'est pas un ours ... C'est un corbeau. »

Ils attendirent là, au beau milieu de cette clairière que le loup sorte du bois.



Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Sam 27 Sep - 23:39

Réalité


" La foi, c'est prier un doute pour qu'il protège des réalités. "


Ce n'est qu'un enfant et ses larmes ont fini par me faire craquer à leur tour. Au fond, je ne suis pas aussi forte que j'en air l'air, là, perdue au beau milieu des bois. Il a suffit de quelques larmes et d'une tendre éteindre pour m'en tirer également. De quoi ai-je l'air, là, à pleurer dans les bras d'un enfant qui a visiblement bien plus de soucis que moi ? Sans doute ne ressemble-je pas à grand chose, si ce n'est à grande gourde incapable de retenir ses émotions. J'aimerai lui dire à quel point je suis désolée, mais dans une situation comme celle-ci, tous les mots sont inutiles. ... Peut-être n'est-ce pas une si mauvaise idée, de parfois se laisser aller.


Plus la tendre étreinte durait, plus les larmes commençaient à sécher, pourtant, cela n'empêcha pas la bohème de la rompre afin de cesser une bonne fois pour toutes ce flot en provenance de ses yeux. D'un geste doux et maternel, l'Âme Errante avait même essuyé les dernières larmes du petit garçon, avant de lui lancer quelques paroles lourdes de sens, accompagnées d'un sourire. Jamais l'oisillon ne devait perdre espoir, car lorsqu'on se retrouve sans sa protection, il n'est pas difficile de céder à sa sombre jumelle. Désespoir. Dirty devait continuer de se battre, chaque jour tant qu'il n'était encore un enfant et qui sait, peut-être que plus tard il pourrait prendre son propre envol, loin de toute cette guerre, en compagnie de son frère, même. La parisienne ne pouvait que l'espérer pour lui.

Malgré tout, la réalité finit tristement par les rattraper, en la présence de bruits étranges dans les buissons. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Sur le coup, la bohème songea à une meute de loup ou alors à un ours isolé ; ou pire encore ! Elle n'avait aucune idée de quels animaux carnivores la Russie pouvait bien regorger et d'une certaine manière.. ne souhaitait pas le savoir.

" Viens, il ne faut pas rester là. "

Son ton avait été sec, pourtant, l'exorciste n'y avait descellé aucune trace de crainte. Sans doute avait-il déjà eut à affronter ce genre de bêtes au cours de précédentes missions ? Allez savoir.

Néanmoins, la bohème finit par le suivre sans faire d'histoires, marchant à sa suite comme un caneton suivrait sa mère. Il était le seul à pouvoir le sortir de ce pétrin, de cette forêt sans encombres ; elle avait mis toute sa confiance en lui. Sans doute était-ce beaucoup, de mettre tous les espoirs d'une presque-adulte sur le dos d'un si jeune enfant mais.. en contrepartie, Nora lui en avait également offert. Ce n'est qu'une maigre compensation face à tous les risques que l'oisillon prenait mais.. elle n'avait pas plus à lui offrir ; hormis une vieille écharpe.

Comme deux compagnons silencieux, ils traversèrent un sentier avant de disparaître à nouveau dans les bois, longeant par la suite un ruisseau, qui, aux yeux de l'aquaphobe, avait tout d'un fleuve déchainé. D'une petite voix, elle s'était permise de souffler, nerveusement :

" On ne va pas avoir à traverser le ruisseau, hein.. ? "

Un rire s'échappa de ses lèvres même si, au fond, la simple vue de cette étendue d'eau lui avait glacé le sang. Fort heureusement, ils finirent tous deux par arriver dans une clairière et par stopper leur course.

Levant les yeux au ciel, la bohème y vit de nombreuses étoiles briller avec passion. Il y en avait une pour son père, quelque part, qui brillait plus fortement que les autres, puis une seconde moins puissante mais tout aussi belle aux côtés de l'autre, pour sa mère ; et là, dans un coin reculé, dans l'Ombre, une minuscule brulait pour Elsje. La protégeaient-ils ? Était-ce eux qui avaient mis Dirty sur sa route ? Le destin n'avait jamais été vraiment clément avec la Lockwood et ce soir.. elle se rendrait compte que les illusions ne durent jamais vraiment longtemps.

" Nora ... Ce n'est pas un ours ... C'est un corbeau. "

Surprise, l'Âme Errante reporta son attention vers le petit homme, croisant son regard pétrifié tandis qu'il avait déjà sorti les armes. Pourquoi craignait-il un simple oiseau ? Ce n'était rien d'autre qu'un.. Oh la crétine.

Toutes ses paroles ne furent alors plus que murmures.

" Ne me dis pas que.. " fit-elle avant de reporter son attention vers les bois, " On va avoir des ennuis.. "

Y en avait-il un seul ? Plusieurs ? Les avait-on vu discuter ensembles ? Le petit homme risquait-il d'être inculpé pour haute trahison et hérésie ? Que risquait-il si tel était le cas ? La mort ? Pire encore ? L'Âme Errante n'avait aucune réponse à ces questions, pourtant, une certitude l'avait désormais gagnée : c'était à son tour d'apporter son aide à son comparse.

" C'est à moi de te protéger maintenant. Fais-moi confiance, d'accord ? "

S'il ne l'avait pas forcément entendue, le regard que la parisienne lui lança à ce moment là dû suffire à révéler ses bons sentiments envers sa personne. Puis, tout à coup, sans crier gare, le chat qui ronronnait il y a quelques instants encore sortit les griffes.

De puissantes griffes noires prirent alors la place des longs doigts bandés de la bohème. Pour un œil avisé, il ne serait pas difficile de voir qu'un profonde balafre lui traversa la main gauche de pars en pars ; sans que cela ne la gène, par ailleurs. La douleur avait finit par disparaître, au fil des semaines. Enfin, là n'était pas l'histoire. Adieux les sourires et les gestes tendres ; une expression tordue par la crainte et la colère baignait désormais le visage de la jeune fille. Du chagrin, également, ses yeux brillant à cause de l'astre lunaire.

Griffes positionnées à la défensive, c'est une voix plus forte et portant loin qui s'échappa des lèvres tremblotantes de la parisienne :

" Tu pensais me suivre comme ça pendant longtemps ? "

S'abaissant légèrement dans ses jambes, la bohème semblait prête à s'en prendre à la petite âme ; de même que cette dernière semblait l'être en retour, armé d'une lame et de ses talismans. Nora espérait que la ruse fonctionnerait et que Dirty prendrait peur ; même si, au fond, elle préférait que ce soit un ours qui vienne à leur rencontre.

Qui d'autre qu'une bohème comme Nora pouvait jouer de ces théâtres ?




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Ven 3 Oct - 11:52
J'ai voyagé en Bohème.
feat. D. O'Connor, N. Lockwood
Pour la postérité  

Nouvelle mission.
Gregory n'avait plus vraiment l'habitude du terrain, et pourtant, voilà que l'on l'y envoyait. Cela faisait un petit moment que la demi-portion n'avait rien vécu de passionnant, car désormais le terrain était considéré comme un « entraînement » pour les faibles. Cela les forgeait, c'est ça ? Soupirant, et ouvrant le dossier que l'on venait de lui confier. Où allait-on l'envoyer cette fois-ci. Tremblotant, car étranger rimait avec Neratzo. La dernière fois.. Avait été plutôt déroutante. Et il ne s'en était pas tout à fait remis. De plus, la dualité était toujours présente. Corbeau ou Amour ? Il était difficile pour le petit homme de choisir. La mission lui changerait peut-être les idées ? Hm ? Cela restait à voir...

Ses pupilles dévoraient les lignes. Synthétiquement ; il devait aller en Russie, rejoindre une escouade déjà envoyée à la recherche de Nora Lockwood. Alors on l'envoyait en renfort parce qu'ils n'étaient pas assez compétents, c'est bien ça ? On envoyait, l'élite de l'élite, à la poursuite d'une simple personne ? Nora Lockwood ? Mais qui c'était ça ? Il n'en avait jamais entendu parler. Enfin. Les ordres étaient les ordres, hein ? Alors il suffisait de se mettre en route pour... LA RUSSIE OCCIDENTALE ? Écarquillant les yeux, Gregory n'en revint pas. Ce fut intelligent de la part de cette demoiselle ( exorciste exilée ; comme il vint à le lire ) d'aller se terrer là-bas. Mais pas assez, visiblement, car Central était à ses trousses.

Bon... Ils mettaient un peu trop de temps à la retrouver... De manière concrète. Mais tantôt cela changerait. Car l'élite s'en chargeait désormais.

Le nain quitta alors Central d'un pas décidé et se rendit en Russie Occidentale. Là où il s'attendait à un temps plutôt froid ; il y trouvera une température fraîche mais supportable. Ce fut en fin de journée que concorda son arrivée là-bas. Il devrait d'abord retrouver les incapables avant de se lancer dans la poursuite. Il s'arrêta subitement en chemin. Depuis quand faisait-il partie d'une équipe ? Il toussota pour lui-même et reprit son chemin. Gregory prit le chemin décrit dans le dossier et finit par passer par une forêt plutôt danse. Dieu qu'il n'aimait pas courir après quelqu'un. Enfin... Même si bon... Là, il ne faisait que marcher.

Cependant, quelque chose, ou plutôt quelqu'un attira son attention. Une silhouette. En plus d'être dans une forêt où la luminosité est plutôt réduite, il fallait en plus... Que le soleil se soit couché. S'il avait su, il n'aurait pas marché mais couru dès le début. Enfin, rien ne sert de courir ; il faut partir à point. N'est-ce pas ? Gregory se lança véritablement dans sa poursuite. Heureusement pour lui, la lumière blanche de la lune était suffisamment puissante pour pouvoir apercevoir une silhouette, peut-être deux. Enfin. Il saurait bientôt. En tout cas, il ne croisa pas la route de l'escouade. La forêt était plutôt grande alors peut-être étaient-ils tous simplement plus loin. Dans ses pensées, depuis un moment, le Corbeau ne fit pas attention à la branche qu'il écrasa violemment. Un craquement se fit alors entendre, et immédiatement, la demi-portion se camoufla derrière un arbre.

Sa tenue entièrement noire, et ressemblant peut-être un déguisement, était pratique dans ses cas là. Parapluie toujours sous sa veste / cape, la moitié de son visage caché par sa tenue, cette extension qui jouait le rôle de masque où était apposée une tête de mort.

« Eh merde. » murmura-t-il à son propre égard, tandis qu'il patientait quelques instants par pure prudence. Cela lui faisait perdre la trace de cette ou ces silhouettes. Peut-être était l'escouade ? Il aurait cru qu'ils seraient bien plus nombreux. Pas étonnant qu'il l'ait appelé en « renfort » ; ce fut ainsi qu'il le prit. Même avec une troupe de plus de vingt hommes, ces empaffés ne seraient pas capable d'attraper une petite souris.

Ayant attendu suffisamment longtemps, Gregory reprit sa route, mais en marchant cette fois-ci. La lumière de l'astre lunaire se faisait plus intense que dans cette forêt. La sortie était presque à portée de ses mains. Mais avant même qu'il n'en sorte. Restant camouflé juste avant cette sortie, et le début de la plaine ; une jeune femme s'exprima.

Serait-ce donc Nora Lockwood ? Celle qu'il cherchait ?

« Tu pensais me suivre comme ça pendant longtemps ? » Le nain pouffa de rire, se fichant parfaitement qu'il puisse être entendu ou non.

Le petit homme s'avança doucement, et sortit finalement de la forêt. Son masque de Corbeaux s'abaissa, et la dualité n'était plus. Désormais, il n'était que l'irréprochable élite de Central, et cette personnalité cynique qui était là dans l'unique but d'accomplir la mission que l'on lui avait confié. Voyant qu'elle tenait un autre corbeau en otage, Gregory eut presque envie de jouer son jeu. Aller, quoi, sérieusement ? Personne au monde ne regretterait cet enfant. S'il s'était fait piéger, c'est bien qu'il n'était pas à la hauteur.

« Tu es fatigante, Exilée. Tu devrais avoir pitié de moi... Moi qui aie de si petites jambes. » Il rit, même si au fond, il avait sorti la vanne uniquement pour éviter qu'on la lui sorte. « Que tu tues ce gosse ou non... Il faudra que tu me suives. Et j'aimerais que cela se fasse calmement. » Gregory semblait avoir retrouvé son sérieux. « Laisse-toi faire gentiment, et tout ira pour le mieux. » mentit-il.

Elle aurait le châtiment qu'elle mérite.

« Ne me force pas à me faire passer pour le méchant de l'histoire. » Fit-il presque sincèrement.

Neratzo... Non. Non. Il chassa cet amour. L'enferma dans ce coffre, au fond de son âme. Le Corbeau devait obéir. Le Corbeau devait arrêter et ramener l'exilée coûte que coûte.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Sam 4 Oct - 17:53
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood Et Gregory Baekeland


Les paroles de l’enfant furent accueillies par un silence de mort, effroyable. Il n’aimait pas cela. Ça lui rappelait bien trop ces longs et angoissants moments où, après avoir été en contact avec l’Innocence, il se sentait vide de toute vie, de toute énergie, qu’il se sentait mourir à petit feu dans un silence total ou dans un bourdonnement atroce créé par ses oreilles de plus en plus défaillantes. Mais ce malaise était aussi dû à sin incapacité à déchiffrer les pensées de la Bohème. Il ne savait pas ce qu’elle allait faire, si elle allait prendre peur ou si elle allait faire quelque chose d’insensé.

« ...confiance, d'accord ? »

Confiance ? Mais pour quoi ? Nora avait-elle pour but de le protéger des corbeaux en chasse ? De ces charognards qui étaient venu prendre de la viande morte ? Mais elle n’avait pas à donner sa vie, sa liberté pour un gamin qui n’avait que trop enfreins les règles et avait joué avec son devoir pour faire ce qui lui avait semblé juste au détriment de sa propre liberté à lui. Il avait une mission à terminer, un ordre venant de lui-même et de son esprit encore libre et non-conditionné. Mais là, il ne comprenait pas, ne savait pas quoi faire. Les oiseaux s’étaient posés sur les branches autours de la clairière et bientôt, il allait fondre sur leur proie blessée.

Dirty n’eut pas le temps de réagir qu’il vit les bandages de la Bohème se déchirer et laisser apparaître un lot de griffes noires et inquiétantes, sombres comme le jais. Instinctivement, à cause de l’entraînement, l’Ange se tourna un peu pour faire face à la Lockwood. Il ne comprenait pas. Celle qui lui avait donné de l’espoir, pour qui il risquait sa vie alors qu’il ne la connaissait même pas, cette personne semblait se retourner contre lui comme si elle croyait qu’il l’avait trahi.


« Tu pensais me suivre comme ça pendant longtemps ? »

La remarque de Nora, cette question si dure et froide resta plantée dans l’esprit du jeune Irlandais comme s’il s’agissait d’un tison brûlant. C’était fini, elle le pensait traître, retord et … inhumain. L’espoir s’évanouit alors pour l’enfant qui ne pouvait faire autre chose que de bégayer d’incompréhension. Que faire ? Devait-il tenter de raisonner la fugitive ou bien se ranger du coté de ses collègues terrés on-ne-sait où, son coté à lui aussi ? Engager la conversation aurait fait comprendre aux corbeaux le lien qu’avaient l’enfant et la Parisienne mais obéir aux ordres aurait été trahir Nora et ça, il ne le pouvait tout simplement pas. C’était au dessus de ses forces.

Mais une voix sortant des bois trancha le dilemme. Un corbeau, frêle mais écrasant de prestance, au plumage noir sortit à la lueur de la lune et déballa son entrée en scène plutôt … égocentrique et légèrement pathétique. Mais au moins, le décor était posé. Dirty avait beau être un corbeau, il n’en restait pas moins un gosse aux yeux de Gregory et par conséquent, il était sacrifiable pour le bien de la mission. Toute l’horreur de Central personnifiée dans une seule personne, grotesque en plus.

Que faire, encore que faire ? Il ne savait pas, ne savait plus. Il perdait tous ses moyens, lui qui avait été si sûr de lui quelques instants plus tôt. Etait-ce la présence dérangeante du nain qui le troublait ou bien le fait qu’il soit dans une impasse, avec une fugitive stressée et se croyant trahie. Il ne pouvait pas s’en sortir, ne pouvait pas sauver Nora et se sauver lui-même, pas avec ce zélé en face. Alors il décida de se donner corps et âme à la Bohème, à lui faire confiance. Mais pour cela, il devait lui faire part de ces volontés.

Pour se faire, l’Irlandais se jeta sur le félin humain pour tenter de la blesser … ou du moins d’être convaincant dans sa comédie. Il ne pouvait pas faire de mal à Nora, il ne le ferait d’ailleurs pas. Ainsi, en faisant semblant d’attaquer la Bohème, il pourrait tenter ‘d’accomplir’ la mission de Central sans toutefois la garantir sa réussite. Le choc entre les deux corps fut rapide et surprenant, la parisienne se retrouva par terre avec le poids de l’oisillon sur elle, la lame sur sa gorge. Les mots furent brefs, murmurés.

« Je te fais confiance. Prends-moi en otage, dépêche-toi. »

Et Dirty se laissa rouler sur le coté, simulant que Nora le maîtrisait. Il fallait qu’elle obéisse, qu’elle ait confiance. Sinon, gregory passerait à l’attaque et ce serait fini de leurs misérables vies.
A tous les deux.



Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 5 Oct - 0:03

Mensonge


" La vie et le mensonge sont synonymes. "


Nous y voilà, le jour où le rêve prend fin. J'ai cru bon de me lancer dans cette aventure sans craindre de me brûler les ailes, mais j'avais tort.. Central avait finit par retrouver ma trace et pour de bon. Cette fois-ci, Amelia ne pourra rien faire pour les faire partir et au fond, je ne peux accepter que Dirty ne prenne trop de risques pour moi. Ce n'est qu'un enfant.. Il n'avait rien à faire ici, dans ces bois, en compagnie de gens qu'il haïssait, tout ça pour me retrouver moi. Au fond, je me sens coupable de ce qui lui arrive ce soir ; si je n'avais pas fuis, il serait sans doute paisiblement - enfin.. - au Vatican, à passer une bonne nuit dans un lit chaud. Même si.. au fond.. ce n'était rien à côté de son ancien chez-lui.


Lorsque la bohème s'était dressée contre son petit adversaire, ce dernier eut l'air de tomber de très haut. Ne l'avait-il pas entendu ? Impossible ! A moins qu'il ne lui fasse pas vraiment confiance et la craigne comme la traîtresse qu'elle pouvait être ? Oui, il y avait plus de chances que ce soit ça. L'irlandais fit un pas en arrière, puis tenta même de balbutier quelques mots, incapable de dire quoi que ce soit. Soit Dirty avait des dons cachés dans l'art du théâtre, soit il était réellement perturbé par les faits et gestes de la fuyarde. La Lockwood lui lança quelques mots, comme si elle venait tout juste de se rendre compte de sa présence ; mais sans le savoir, ces mots furent également entendus par une tierce personne.

Puis là, comme sorti de nulle part, un rire raisonna dans les bois. Était-ce un monstre tapit dans les fourrés, prêt à les dévorer ? Une sorte de Grand Méchant Loup, peut-être ? Ou alors un Akuma ? Non, la réalité était bien pire..

Telle une ombre, un homme tout de noir vêtu sorti des bois pour laisser les rayons de la lune l'éclairer. Un homme ? Il avait l'allure d'un enfant, sans doute à peine plus grand que l'était Dirty et pourtant.. Il y avait quelque chose dans son regard qui montrait qu'il n'avait rien d'un gamin innocent ; une ombre aussi noire que la plus sombre des nuits. Ironiquement, la petite taille de cette ombre rappela le grand Toulouse-Lautrec à la vagabonde ; peut-être avait-il une âme bohème et artiste, lui aussi ?

Malheureusement, Montmartre n'était pas au rendez-vous.

" Tu es fatigante, Exilée. Tu devrais avoir pitié de moi... Moi qui aie de si petites jambes. " fit-il avant de rire, cyniquement, " Que tu tues ce gosse ou non... Il faudra que tu me suives. Et j'aimerais que cela se fasse calmement. Laisse-toi faire gentiment, et tout ira pour le mieux. "

Nerveusement, l'Âme Errante ne put s'empêcher de faire un pas en arrière tout en déglutissant. De bien belles paroles que voilà.. Étaient-elles seulement fondées et sincères ?

" Ne me force pas à me faire passer pour le méchant de l'histoire. "

Ça, c'était la meilleure ! Dans cette histoire, c'était lui le terrible loup - bien que court sur pattes - et Nora le chaperon rouge acculé au fond des bois. Reportant l'espace d'un instant son regard sur la petite âme à la tenue rouge, l'exorciste crispa ses griffes dans le vide.

" Alors comme ça tu n'étais pas seul.. " fit-elle, la gorge nouée avant de reporter son attention vers le Corbeau, " Me rendre ? Parce que tu penses que je vais te suivre sagement sans faire d'histoires.. C'est mal me connaître ! "

La colère l'habitait mais au fond, ses paroles ne relataient aucunement de son origine. Se fichait-il réellement de l'avenir de Dirty ? Ses paroles en avaient tout l'air et ça, la bohème ne pouvait le cautionner.

Enfin, elle n'eut pas vraiment le temps d'y songer longtemps, car prise de court, Nora se retrouva par terre. Que venait-il de se passer ? L'inconnu ne l'avait pas attaqué, c'était certain ; elle ne l'avait pas quitté des yeux jusqu'à maintenant. Mais alors.. qui ? La parisienne n'eut de réponse qu'en plongeant son regard dans les prunelles claires de son assaillant : Dirty. Dans un contact glacial, la jeune fille sentit l'une des lames de son ennemi se coller sur sa gorge. Avait-il décidé de la trahir ? Malgré la confiance que la Lockwood avait en le jeune O'Connor, son cœur ne pouvait s'empêcher de battre la chamade.

" Je te fais confiance. Prends-moi en otage, dépêche-toi. "

Le petit homme n'avait alors pas perdu les pédales ; mieux encore, il lui faisait confiance ! Pour la Vagabonde, il ne pouvait y avoir meilleur espoir dans cette bataille. Vivant malgré tout toujours la colère, elle lui lança :

" Dégage de là ! "

Suite à ces mots, le gamin se pencha de côté et la bohème put se redresser tout en le maîtrisant. Du point de vue de Nora, cette scène avait tout d'une pièce de théâtre ; même si, le couteau qui était censé la poignarder à la fin de la représentation risquait d'être véritable. Le rideau tomberait alors pour ne plus jamais s'ouvrir à nouveau. Enfin, pour le moment, le spectacle se devait de continuer ! The Show must go on, comme disaient si bien les anglais.

Griffes plantées dans le sol, l'exorciste se permit d'immobiliser son petit assaillant au sol, sans toutefois le blesser. Une fois la mascarade mise en place, elle put se redresser tout en élongeant ses griffes, la gorge nouée. A quoi rimait tout ceci, au fond ? Pourquoi ne prenait-elle pas tout simplement la fuite en traînant le jeune irlandais derrière elle ? Sans doute serait-il bien plus heureux sur les routes en sa compagnie qu'en restant auprès de Central, mais.. Ce n'était pas une vie qu'il mènerait à ses côtés, mais de la survie. En cas de capture, Nora n'imaginait pas ce qu'il pourrait arriver à la petite âme. Mieux valait sans doute qu'il soit vu comme un oisillon encore trop jeune pour bien se battre, plutôt qu'un traître.

Reprenant ses esprits, la Vagabonde reporta alors son attention vers l'acteur principal de cette triste scène : le corbeau aux ailes aussi noires que son âme devait l'être. Ses griffes gauches libres et arborant une vilaine cicatrice se placèrent alors au-devant de leur compatible ; dans une posture défensive.

" Tu n'aurais aucun.. remord si cet enfant venait à mourir.. c'est ça ? " souffla-t-elle avec peine, " C'est donc ça, le vrai visage de Central ? "

La colère, vieille comme le monde, guidait désormais ses paroles. Comment pouvait-on laisser l'un des siens derrière soi sans rien faire ? Décidément, hormis Amelia et Dirty, tous les membres de cette fichue organisation étaient tous les mêmes ; de tristes machines. Pouvait-on seulement blâmer les Akumas après ça ?

" Sache que je préfère mon statut d'Exilée au tien, Corbeau. "

Sans doute y avait-il de l'orage dans l'air ; car l'atmosphère semblait désormais électrique.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 5 Oct - 21:12
J'ai voyagé en Bohème.
feat. D. O'Connor, N. Lockwood
Pour la postérité  

Désormais, il leur faisait face. A ces idiots. Ces deux idiots. Non seulement, il y avait le Corbeau incapable d'accomplir sa tâche, puis cette Exilée ; Nora Lockwood. Trop bête pour se rendre. Ne comprenait-elle pas ? Être capturée revenait à une paix profonde : elle arrêterait de fuir comme elle le fait ; et peut-être qu'alors son cas serait revu. Peut-être que la punition ne serait pas si terrible pour elle. On pourrait éventuellement trouver des circonstances atténuantes. Ou tout du moins, lui faire croire. Mais à quoi bon ? Elle était loin d'être dupe, et Gregory aussi. C'était inutile de jouer les pitres et de tenter d'avoir le dessus par les mots ; jamais... Jamais il n'y aura de différences de puissance entre les deux par la voie des mots. Ce qu'il fallait c'était un combat, et bien évidemment ; c'était là la meilleure façon pour Rien de ramener l'exilée. Une fois parfaitement K.O, la jeune femme n'aurait plus son mot à dire.

Suffisait simplement de trouver une bonne stratégie.

Comme il le pensait, face à ses mots ; Nora ne se laissa pas faire. Tout d'abord, elle s'adressa au mioche : comme si cet abruti pouvait être venu tout seul, hein. Secouant la tête de gauche à droite, Gregory soupira. Jouant avec son parapluie sous sa tenue, il regarda la scène d'un air glacial. Indifférent. Puis la Lockwood s'adressa à lui. Comme il s'y était attendu, celle-ci n'était pas prête à se rendre, visiblement. Bon, et bien, le combat était réellement la seule issue possible. Après ça, une décision devra être prise. Enfin... Le dénouement se fera.

« Tu te serais rendue sans faire d'histoire, j'aurais trouvé ça ennuyeux, je te le concède. » haussant les épaules.

Se déroula ensuite, face à lui, une scène bien risible où le petit Corbeau tenta quelque chose. Que ce soit réel ou non, sincère ou non, Gregory n'y fit pas attention. Il n'en avait que faire, tout ce qui lui fallait c'était ramené Nora ; un point c'était tout. Nora se défendit et le maîtrisa facilement. Ce n'était pas étonnant. Le mini-Corbeau était désormais au sol. Entre les griffes de l'exorciste, au sens propre du terme. Son Innocence était effroyable, et puissante, il fallait l'admettre. Gregory aurait peut-être un peu de mal à en venir à bout.

Sa main gauche vint en avant, et la jeune femme prit une posture défensive. Puis elle le questionna quant à l'intérêt qu'il portait au gamin. Elle demanda - rhétoriquement, il le comprit - si c'était vraiment ça le vrai visage de Central. Par la suite, elle tenta une insulte. Oh si Gregory n'avait pas errigé un mur de pierre, cela l'aurait touché de plein fouet. Seulement, il était trop tard pour ça ; l'Humanité de Rien était enchaînée au plus profond de son âme.

« Central a simplement comprit que la faiblesse de l'Homme était son Humanité. Les sentiments ralentissent et bloquent. Sans Humanité, nous sommes infiniment plus puissant. Depuis notre jeune âge nous avons appris à nous battre. Tu ne fais pas le poids contre moi, Exilée. » Gregory ne bougea pas. Comme s'il n'avait pas besoin d'une quelconque position.

Et c'était bien vrai. Rapidement, il envoya sur l'Exilée les premières lames cachées dans ses manches. Bien entendu, c'était élémentaire, mais couplé à une autre action c'était parfaitement différent. A la suite de cette action, Rien fonça sur Nora et glissa sur le sol de tout son poids afin de la tacler au niveau de la cheville gauche. Comme un mauvais et agressif joueur de football pourrait parfaitement le faire. Peu importait si ça tenue se retrouvait tâchée ; l'essentiel était de la ramener à Central et qu'elle paie pour son abandon, et son irresponsabilité.

On ne quittait pas la Congrégation de l'Ombre sans s'en mordre les doigts.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 12 Oct - 12:17
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood Et Gregory Baekeland


Dirty fut relevé sans ménagement, tel un pantin dans les doigts, ou plutôt les griffes, d’un marionnettiste. Il ne pouvait rien faire que d’attendre, attendre que Nora prenne une décision qui pourrait les sauver tous les deux. Se débattre pour mieux paraître en victime n’était pas une solution, certainement pas. Ce n’aurait que le mérite de faire ployer la Bohème et l’empêcher de se défendre correctement. Parce que oui, elle allait devoir se défendre, les défendre elle et lui, sa victime, son otage mais aussi celui-ci qui avait été quelques instants plutôt son sauveur.

« C'est donc ça, le vrai visage de Central ? »

La jeune femme tenta de jouer le sentimentalisme avec le nain. Ça n’avait aucune utilité, Dirty le savait et fut affligé de voir la Bohème espérer ainsi pouvoir s’en tirer. De l’apparence de Rien, tout transpirait l’abnégation à Central, le renoncement aux valeurs morales qui faisait de lui, de ses congénères, des hommes. C’était ce contre quoi Dirty luttait pour lui-même. Il ne voulait pas, ne devait pas devenir comme ça, comme ces choses qui ne sont humaines que parce qu’elles en ont l’apparence. Il avait un but et Central était là pour l’aider dans sa tache, pas pour que lui aide Central dans ses sombres desseins.

Et ce que l’enfant voulu dire à Nora, le nain le lui fit comprendre bien sèchement. Et ces quelques mots, quelques phrases, sonnèrent dans l’esprit de l’enfant. C’était la triste vérité de l’Administration Centrale et à cet instant, l’Irlandais avait honte, encore plus que d’habitude, d’avoir été la victime de Central et de participer à ses actions odieuses.

L’Ange Usurpé avait envie de crier, de crier haut et fort que ce n’était pas vrai, que ce n’était qu’un tissu de mensonge et les agents de Central ne valaient pas mieux que les créatures du Comte s’ils se comportaient ainsi. Mais il ne le put pas, les mots restèrent coincés dans sa gorge comme si son corps lui-même le criait qu’il ne devait rien dire pour sa survie. Et ce ne fut pas plus mal car se manifester ainsi l’aurait clairement rangé du côté de la Bohème et donc, pour le Nain, il deviendrait une cible à abattre.

Ainsi dans les griffes de la parisienne, Dirty ne pouvait rien faire que de paraître inoffensif. Mais cela allait gêner Nora dans leur défense. Il n’était qu’un poids, un vulgaire poids qui ne servirait qu’à les faire tuer un peu plus vite. Mais il ne pouvait rien faire mis à part enjoindre sa ravisseuse à fuir. Toutefois, il n’eut pas même le temps de faire cela puisque le corbeau au noir plumage s’élança, s’aidant de deux armes de jet qui allaient déstabiliser la Bohème le temps qu’il passe à quelque chose de plus fort. Néanmoins, l’enfant pouvait les parer. Ainsi, comme s’il avait peur des lames fondant sur eux, il porta ses bras devant sa tête, lames de combat levées et vint bloquer la trajectoire de l’attaque. Néanmoins, l’Irlandais ne vit pas leur adversaire se coucher en un tacle rapide et assassin.

L’effet fut immédiat et le gamin sentit qu’il perdait pied tout comme Nora sûrement et il se rétama sur le sol, le souffle à moitié coupé par le choc. Il était désemparer, ne savait plus quoi faire. Il était à moitié couché sur Nora et Gregory se relevait de tout son long (si court soit-il). Il allait la frapper, l’achever et ce serait fini de la cavale nocturne de la Bohème et de l’enfant. Il devait agir, lui, l’oisillon. Il avait promis de venir en aide à Nora et devait donc l’aider, il ne pouvait pas la laisser tomber maintenant, surtout pas maintenant.

Dirty roula sur le coté comme pour se libérer de l’étreinte de sa ravisseuse et ainsi parfaire leur représentation théâtrale. Toutefois, Baekeland s’approchait inexorablement. Lui vint alors une idée farfelue mais qui prenait tout son sens lorsqu’on voyait le dédain que portait le corbeau nain au sujet de son collègue enfantin. Dirty devait arrêter Nora, c’était sa mission première mais rien ne l’empêchait de mal l’accomplir.

De fait, il chercha à faucher la Bohème encore tout groggy par l’assaut et qui se relevait tout juste mais ses jambes d’enfant, trop courtes, ne la touchèrent pas. Ce qui ne fut pas le cas de Gregory qui en vérité était la cible de cette drôle d’attaque à 360°.



Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 12 Oct - 16:35

Humanité


" L'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité. "


C'est trop, je ne peux plus faire machine arrière désormais. Fuir était impossible, tant que ce corbeau était à mes trousses. Je pouvais tenir la course pendant quelques temps, mais lui était entrainé - et sans doute en meilleure forme physique que moi - tandis que j'étais épuisée. Tout ceci pouvait également être un piège et en réalité, toute l'escouade de Central m'attendait à la sortie des bois, profitant de ma fuite pour m'attaquer par surprise. Rien, je ne sais absolument rien sur ce qu'il se passe et sur ce qu'il pourrait arriver. J'ai mis ma vie entre les mains d'un petit garçon.. Quel genre de monstre suis-je donc ?


La bohème n'avait pas fuit des mois auparavant pour se rendre si facilement, sans quoi tous ces sacrifices auraient été vains. La solitude, la souffrance, la fatigue, la faim, le froid ; tout ceci aurait été éprouvé pour.. rien ? Nora ne pouvait se permettre de se livrer à l'ennemi dès la première contrainte, mais savait également que si elle survivait à cette soirée, sa cavale prendrait une toute nouvelle tournure. Amelia saurait-elle la protéger de ses pairs encore longtemps ? Pourquoi ne l'avait-elle pas prévenu de l'arrivée de ce corbeau solitaire ? Avait-elle seulement été mise au courant ? La Lockwood tenterait de lui poser la question, une fois tout ceci terminé.

Le plus déroutant dans toute cette histoire, c'était l'expression qu'arborait le corbeau : neutre, presque indifférente à tout ce qu'il pouvait bien se passer. Fatalement, il lui rappelait Aloïs, quand bien même la bohème tentait de ne pas y penser. Chacune de ses paroles semblait empreinte d'un détachement sans égal, de quoi vous donner froid dans le dos.

" Tu te serais rendue sans faire d'histoire, j'aurais trouvé ça ennuyeux, je te le concède. "

Suite à cette remarque et à ce haussement d'épaule nonchalant, le bohème avait resserré ses griffes sur elles-mêmes, tel un chat qui planterait ses griffes dans le sol sous le coup de la colère et de la peur. Ce n'était pas le moment de perdre pied. La suite, quant à elle, avait déjà été contée et l'oisillon, maîtrisé grâce à cinq longues griffes. Le corbeau aux cheveux de jais ne pouvait tout de même pas rester indifférent à une telle scène, non ? L'Ordre Noir et ses partisans n'étaient pas censés être les gentils de l'histoire, ceux qui sauvaient les victimes ? Foutaises.

" Central a simplement comprit que la faiblesse de l'Homme était son Humanité. Les sentiments ralentissent et bloquent. Sans Humanité, nous sommes infiniment plus puissant. Depuis notre jeune âge nous avons appris à nous battre. Tu ne fais pas le poids contre moi, Exilée. "

Des armes, voilà tout ce qu'ils étaient, des soldats sans aucune âme. Dirty finirait-il par devenir comme eux ? L'Âme Errante espérait de tout cœur que non, et remerciait le ciel d'avoir offert une conscience propre à son amie italienne. Ces deux exceptions lui avaient sauvé la vie, mais ce soldat là risquait de tout foutre en l'air.

" Dans ce cas, vous ne valez pas mieux que nos ennemis.. "

Colère. Une phrase lourde, mais pleine de vérités.

Sans attendre une seconde de plus, l'oiseau d'ébène lança quelque chose dans les airs, si rapidement que la petite française ne put voir exactement ce que cela pouvait bien être. Inconsciemment - enfin, en apparence - l'enfant chercha à s'en protéger grâce à ses lames, en parant une, tandis que l'autre frôlait la joue de l'Âme Errante en une giclée de sang. Serrant les dents, la Lockwood songea à être plus prudente pour la suite, mais avec Dirty dans les pattes, la mission risquait d'être ardue ; mais il était déjà trop tard.

L'ennemi avait déjà chargé, frappant avec la force les chevilles de la Vagabonde qui cédèrent sous son poids à cause de la force de frappe. Sonnée, étalée par terre, elle n'en revenait pas d'avoir été aussi facilement maitrisée. Voilà donc la véritable force de Central, bien plus fourbe et sombre que celle des partisans du Comte Millénaire. L'irlandais, quant à lui, s'était retrouvé étendu de tout son long sur la bohème, libéré de sa cage d'innocence. Rapidement, il en profita pour rouler de côté et s'éloigner raisonnablement d'elle. Profitant de ce poids en moins, la Lockwood se redressa alors, le souffle encore court et la tête continuant encore de tournoyer. Il fallait être franc, cette attaque, elle ne l'avait vraiment pas vue venir.

Reportant son attention vers son adversaire, Nora put voir - du coin de l’œil - l'enfant tenter une attaque, se ratant avec brio et frappant le tibia de son dit collègue. Le petit O'Connor était courageux pour chercher à aider sa camarade, mais risquait de se prendre un sacré raclée de la part de son supérieur, voire pire.. Elle n'osait imaginer le sort qu'on réservait aux corbeaux incompétents. Allongeant à peine ses griffes, l'exorciste attrapa un pan de tissu de l'habit de l'oisillon, avant de le soulever en l'air pour l'éloigner de son adversaire.

Sourcils froncés, il ne fallut qu'un simple geste de la main pour que la petite âme ne se retrouve projeté plus loin dans la clairière ; le plus loin possible des deux combattants.

" Je t'ai dis de dégager ! "

Clamant ces quelques mots, la parisienne avait presque crié ; ce qui n'était en rien dans ses habitudes, elle qui se faisait souvent discrète. La chute risquait d'être rude, mais Nora n'était pas partie avec l'intention de faire du mal au gamin, simplement de lui faire comprendre qu'il ne devait plus les approcher. La voix de la bohème finit par sonner avec tristesse.

" Je n'ai pas quitté l'Ordre Noir pour me battre contre mes pairs. " fit-elle avant de reporter son attention vers Dirty, " Encore moins contre des enfants.. Alors reste en dehors de ça, ce n'est pas ton combat. "

Une fois ces quelques mots dits, l'Âme Errante reporta son attention vers le corbeau au parapluie. Se battre contre des descendants de Noés, Nora n'aimait déjà pas ça, mais contre un humain, de son ancien camp, ça, c'était impensable pour elle. Cependant, il l'avait dit lui même : ils n'avaient plus aucun humanité et le combat était de ce fait, inévitable.

Sans dire un mot de plus, l'exorciste reprit ses positions, avant de charger de front son adversaire, levant le bras droit, prête à le frapper de ses griffes avant de changer ces dernières en poing massif, visant alors sa cage thoracique. Même techniquement qu'il y a de ça quelques semaines face à un descendant de Noé, et qui avait alors porté ses fruits. Plus la brunette passait du temps à combattre le corbeau, plus ses petits camarades risquaient de rappliquer. Il fallait agir vite, quitte à faire quelques sacrifices.

L’électricité dans l'air n'était toujours pas redescendue, mais la foudre ne risquait pas de tomber pour le moment ; pas encore, l'espoir était trop présent.




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Dim 12 Oct - 23:09
J'ai voyagé en Bohème.
feat. D. O'Connor, N. Lockwood
Pour la postérité  

L'attaque avait porté ses fruits. La joue de l'Exilée fut touchée, la lame avait crée une entaille certes peu profonde, mais Nora Lockwood perdait quelques précieuses gouttes de sang. Gregory n'en sourit pas pour autant. Quand il avait dit qu'il n'y avait aucune humanité, pour beaucoup c'était vrai. Mais pas lui. Pas lui. Neratzo le sauvait ; rien qu'en ayant existé. Elle avait, juste avant que ne se ferment les portes de l'Indifférence, réveillé, reboosté son Humanité qui avait ainsi continué à vivre. Il en était tombé amoureux. L'amour peut sauver un homme, ce petit homme en était la preuve vivante. Pour en revenir au combat, Dirty s'était protégé. Vraiment, ce gamin avait eu peur d'être blessé ? Quel trouillard. Il avait cependant bloqué une lame ce « bel » enfant. Néanmoins, cela n'empêcha pas l'application de la deuxième attaque. Qui eut lieu tout de suite après, Gregory ayant parfaitement ignoré la comparaison qu'avait fait Nora.

Pas mieux que nos ennemis ? A la différence d'eux, Central protégeait. Protéger et servir. Cela aurait pu être leur slogan. Cela aurait été bien trop humain. Ils étaient là, ils agissaient, un point c'était tout. Peu importait que cela plaise ou non ; ils agissaient pour tenter de sauver l'Humanité. D'une façon pas toujours bien vu. Parfois, il fallait être l'ombre pour savoir la repousser, et Central se fichait éperdument d'être compris ou non. Tout ce qu'il fallait, c'était que la mission, et l'ordre donné soient accomplis.

L'attaque fut donc un succès complet. Non seulement Nora tomba face contre terre, mais en plus de ça, le petit Dirty suivit. Cependant, il y eut bien quelque chose de louche. L'apprenti Corbeau manqua son geste et donna un coup à Gregory qui perdit quelque instant l'équilibre et manqua de tomber à la renverse. Celui-là était un véritable cas, mais avant qu'il n'ait le temps de faire ou de dire quoique ce soit, la jeune femme l'envoya plus loin à l'aide de son Innocence. Lui lançant de dur mots, Rien pouffa légèrement. « Ne soyez pas si dur, vous allez le faire pleurer. » se moqua-t-il. L'Elite de l'Elite n'en avait que faire de ces apprentis qui ne savaient pas se battre. Il était pire qu'un débutant et bien trop humain pour parvenir à quoique ce soit. Pourquoi se faisaient-ils appeler Corbeaux, si ce n'était pour leur noirceur totale ? Nora Lockwood faisait désormais face à un véritable Corbeau... Pas un de ces misérables, incapable de rien.

Le silence se fit rapidement après ça. Il était évident qu'elle préparait quelque chose, une stratégie ou ne serait-ce qu'une attaque. Gregory devrait se tenir prêt et regarder, observer avec un œil de lynx les moindres gestes afin d'anticiper au maximum sa prochaine attaque et quelque chose lui murmurait à l'oreille que cela n'allait pas tarder. En effet, à peine quelques secondes plus tard, la jeune femme fondit sur le Corbeau, toutes griffes dehors. Sortant son parapluie avec habilité, Rien se prépara à parer comme il le pu, plaçant son objet à l'oblique. Cependant, la jeune femme feinta. Violemment, et aussi soudainement que ce changement technique, il essaya de le parer. Le poing de la jeune femme vint heurter le parapluie, mais pas assez pour le bloquer totalement. Celui-ci glissa contre le parapluie et atteignit Gregory en plein buste. Il émit un gémissement sous le coup.

Elle était aussi fourbe que lui.

« Vous savez vous battre, je l'admets. » Il aurait pu faire une révérence pour la charrier. Mais il le pensait. Et c'était plutôt rare. Gregory comprenait maintenant pourquoi elle leur avait si longtemps échappé. Elle était forte. Cette jeune femme avait du faire face à de nombreux adversaires – et c'était à n'en point douter – de là elle tirait sa force. « Pourquoi ne pas nous rejoindre ? Nous serions capable d'oublier vos tords. Vous savez, nous savons faire preuve d'indulgence.  » Il ne pouvait s'empêcher de se moquer d'elle. De la taquiner. C'était plus fort que lui, tout ça.

N'ayant même pas touché sa poitrine dès lors qu'elle l'avait touché, Gregory préparait une stratégie. Elle allait ré-activer son Innocence, ce serait dangereuse de lui faire face au corps-à-corps. Que fallait-il faire ? Il avait bien une idée... Cependant, c'était risqué. Il lui fallait suffisamment de temps pour occuper ses griffes. Qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas ?

Alors le Corbeau se lança. Il fondit sur Nora, et l'attaqua de ses « petits poings ». Il était puissant et n'hésitait pas, désirant atteindre ses côtes, son bassin, ainsi que sa gorge. Gregory tenta d'asséner les coups le plus rapidement ainsi que le plus précisément possible. Le soucis, c'est que plus il essayait d'être rapide, et plus il perdait en précision. D'autant plus qu'elle risquait de riposter avec ses griffes. Il faudrait alors reculer rapidement. Ce que Rien tenta de faire.

Que valait l'Elite de l'Elite face à cette Exilée ?  
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mar 14 Oct - 19:29
"J'ai voyagé en Bohème"



« L'amour est enfant de Bohème »
Avec Nora Lockwood Et Gregory Baekeland


Le coup apparemment maladroit de l’enfant mais au final incroyablement bien exécuté pour faire croire à sa victime qu’il était un incapable, toucha avec succès, ébranlant assez le petit corbeau pour l’empêcher de porter un coup qui aurait pu être fatal à la Bohème. Nora, d’ailleurs, eut le temps ainsi de se préparer et d’ourdir sa stratégie. Mais elle ne fit pas ce à quoi l’enfant s’attendait …
Pas du tout.

Dirty sentit une main griffue se poser sur sa nuque, empoignant son bandana ainsi que l’écharpe crème de saleté de Nora. Cette main, c’était bien sûr celle de la jeune femme qui, l’agrippant au col, le souleva avec force et le projeta loin derrière elle tout en criant une chose que l’Irlandais ne sut percevoir. Et cela ne fit qu’aggraver le malaise du gamin. Il tenta, tel un chat, de retomber sur ses pattes mais ne fit que glisser de tout son long sur l’herbe fraîche. Pourquoi ? Pourquoi l’avoir ainsi écarté ? Gênait-il le passage ? Avait-elle peur pour sa vie, si misérable avait-elle était jusqu’à présent ? Oui, c’était cela mais Dirty fut incapable de le comprendre, pas tout de suite du moins.

« Ne soyez pas si dur, vous allez le faire pleurer . »
« Je n'ai pas quitté l'Ordre Noir pour me battre contre mes pairs. Encore moins contre des enfants.. Alors reste en dehors de ça, ce n'est pas ton combat. »

Pleurer, l’oisillon en était à deux doigts. Il lui faisait confiance, elle lui faisait confiance. Et il avait cru que dans un sourd et commun accord, ils s’étaient mis en tête d’abattre le parasite ensemble. Et pourtant, alors que l’enfant-corbeau lui offrait une ouverture, Nora refusait d’attaquer car il était là, si proche du front. Il ne l’avait peut-être pas choisit, sa vie mais elle était la sienne et si on avait voulu faire de lui un combattant, il l’était devenu et avait gagné sa place au combat, même s’il n’était qu’un enfant.

Qu’importe que Gregory le considère comme un incapable, un apprenti minable tout juste bon à lui lécher les bottes, lui qui était si grand malgré sa si petite taille. O’Connor se savait bon, meilleur que le reste des apprentis, et pour lui, Baekeland n’était rien, Rien comme il se surnommait. Alors ce qu’il pouvait dire ne lui faisait rien. Toutefois, les paroles de Nora ravagèrent l’enfant. N’était-il que cela ? Un gamin tout juste bon à protéger et à faire fuir lorsque la situation était jugée trop difficile pour lui.
Le corps de Dirty tremblait légèrement sous le coup du choc émotionnel, il ne savait pas quoi faire, ne savait pas ce qu’il Devait faire. Aucun mot ne sortait de sa bouche, simplement coincés dans sa gorge. Lentement, il réalisait que Nora faisait ça pour son bien car s’il tentait quelque chose, sa position au sein de Central serait en péril et il serait incarcéré pour trahison. Sans aucune possibilité de revoir son frère.

Alors il se ressaisit, observant d’un regard vide le combat féroce que se livraient chat et oiseau. Il devait partir, allait ‘chercher’ du renfort pour ne pas paraître suspect et se protéger parce qu’il n’était qu’un enfant. Ravalant ses larmes, il fit volte-face et s’éloigna en courant dans la forêt. Ses collègues n’allaient pas le revoir avant le lever du soleil.

Dans sa course, il pria pour Nora.




Spoiler:
 





Spoiler:
 
L'Ange Usurpé

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver son frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Dirty O'ConnorL'Ange Usurpé
Je sais que tu n'es pas mort.
Je l'aurais senti ...

Dirty affronte la vie en #1BA04C


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Seth, Josh, Émile & Harald
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Mature, parle franchement, réfléchi.
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation100 pts
Vatican90 pts
Russie110 pts
France120 pts
Ordre Noir30 pts
Vatican80 pts
Rome80 pts
États-Unis50 pts
Paris43.3 pts
Texas110 pts
Ordre Noir50 pts
Os 10 ans plus tard20 pts
Os Noël 201410 pts
Event 1er Avril5 pts
Hors-RP • 170pts

Rang B1065 pts
Rang A dans • 1035 pts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Mer 15 Oct - 0:12

Chagrin


" Un peu de chagrin prouve beaucoup d’amour, mais beaucoup de chagrin montre trop peu d’esprit. "


J'aimerai que tu saches à quel point je suis désolée, Dirty. Je t'abandonne comme on a déjà dû te laisser par le passé, mais.. Je refuse que tu prennes le moindre risque de plus pour ma survie. Tu en as déjà beaucoup trop prit et je ne pourrai jamais suffisamment te remercier pour ton aide. Ce corbeau est intelligent, j'en suis certaine ; si tu avais continué à faire l'enfant maladroit, il aurait pu t'arriver quelque chose, de grave même, peut-être.. Au fond, je n'en savais rien.. Mais je préfère t'écarter du combat pour le moment, tant que tu le peux encore.. Un enfant n'a pas sa place dans cette guerre, surtout pas un comme toi. Continue à vivre, mais ne change jamais, petit Ange.


Tout dans l'attitude du corbeau angoissait la demoiselle, bien qu'elle n'en montre rien. Il ressemblait tellement à son frère aîné ; en pire, cela va s'en dire. L'oiseau d'ébène avait la même façon d'être qu'Aloïs, avec ce détachement et cette indifférence tellement durs à supporter pour une bohème comme elle. De plus, il était également capable d'un cynisme dont son frère n'était pas capable - ou tout du moins, pas à toutes les phrases - et d'une certaine manière, c'était bien ce qui la troublait au plus au point. Sans doute aurait-elle préféré un homme aussi froid que la pierre, plutôt qu'un qui semblait prendre cette altercation comme un jeu. Serait-elle si facilement capturée ? Non, la Lockwood n'abandonnerait pas ; mais il était hors de question de mourir. On - son Monde - l'attendait ailleurs.

Dans tous les cas, l'Âme Errante ne songeait à ni l'un ni l'autre à cet instant précis, tous ses sens s'étant focalisés sur le petit irlandais qu'elle avait envoyé bazarder plus loin. Allait-il bien ? Nora espérait ne pas l'avoir blessé et ce, malgré des mots assassins.

" Ne soyez pas si dur, vous allez le faire pleurer. "
" La ferme. "

Ces mots lui avaient échappé tandis que la Vagabonde s'élançait vers son adversaire pour le frapper de son poing fait d'innocence suite à une feinte. Cependant, le corbeau était vif et réagissait rapidement, malgré la colère de la bohème. Son seul bouclier fut une sorte de parapluie qui, au fond, ne servit qu'à amortir une partie du choc. Son attaque avait touché sa cible, mais pas avec autant d’intensité que prévu. Enfin, c'était toujours ça de prit du point de vue de l'exorciste.

Le corbeau miniature fit mêmes quelques pas en arrière tandis que la fuyarde reprenait ses positions avec ses griffes, prête à attaquer à nouveau.

" Vous savez vous battre, je l'admets.  " souffla-t-il, d'un ton indescriptible, " Pourquoi ne pas nous rejoindre ? Nous serions capable d'oublier vos tords. Vous savez, nous savons faire preuve d'indulgence. "

Serrant les dents, la parisienne croyait rêver. Se moquait-il vraiment d'elle ou ses paroles cachaient un semblant de franchise ? Au vu du ton qu'il prenait depuis le début de leur entrevue, le second choix était malheureusement à proscrire.

" Ne te moque pas de moi.. "

Suite à ces mots, l'Âme Errante détourna son regard de celui de son adversaire, croisant une dernière fois les prunelles bleues terrorisées du jeune O'Connor avant que ce dernier ne décide enfin à quitter la clairière. A n'en point douter, l'enfant avait tout l'air de partir chercher des renforts pour incarcérer l'exilée au plus vite ; mais Nora lui faisait confiance : elle ne serait pas enfermée ce soir. Tout du moins, pas par sa faute. Esquissant un léger sourire nerveux, la brunette ne put s'empêcher de souffler, comme pour elle-même, mais dans un énième théâtre :

" Je suppose qu'il ne me reste plus beaucoup de temps.. "

Tandis que la Lockwood reportait son attention vers son adversaire, celle-ci fut prise de court pas une attaque de sa part. Même s'il était petit, ses coups de poings risquaient d'être tout aussi puissants que les siens sans son innocence ; voire même bien plus. Reculant, la jeune fille tenta d'esquiver un maximum ses coups, sans riposter, mais le corbeau était rapide, bien plus qu'elle ne pouvait l'être. L'oiseau devançait le chat de part sa rapidité d'action ; puis le félin eut l'impression d'entendre un craquement au niveau de ses côtes. Une vive douleur la traversa, avant que l'Âme Errante ne se décide à frapper le sol d'une de ses paumes et à repousser vivement son ennemi de ses griffes. Ceci fait, elle put se projeter en l'air afin de prendre à nouveau ses distances.

Retombant sur ses pieds quelques mètres plus loin, la Vagabonde eut l'impression qu'on venait de lui planter un poignard en plein dans les côtes ; même s'il n'en était rien. Son adversaire avait frappé fort et une de ses côtes en avait subit les frais. Il n'était plus question de se laisser distraire désormais.

" Je comprends mieux pourquoi tout le monde vous craint.. " souffla-t-elle douloureusement, " Mais pourquoi mener un combat comme celui-ci ? Qu'est-ce qui.. te pousse à me poursuivre ? Je continue à défendre la cause de Dieu, et ce.. malgré ma fuite. Je refuse de retourner là-bas - sache-le - .. je ne veux pas avoir d'autres morts sur la conscience. "

Voilà tout ce que l'Ordre Noir évoquait pour la fuyarde : morts et sacrifices inutiles. Elsje en avait été la preuve et désormais, les jumeaux O'Connor la rejoignaient. Parler, voilà l'une des choses de la parisienne savait faire le mieux et visiblement, il en allait de même pour son adversaire. Parviendrait-elle à le faire changer d'avis pour autant ?




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: "J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
"J'ai voyagé en Bohème" [Nora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Roberts, Nora] L'île des trois soeurs - Tome 1: Nell
» Adresse et texte au dos d'une carte voyagée en 1905
» [Roberts, Nora] L'île des trois soeurs - Tome 3: Mia
» [Roberts, Nora] Si tu m'abandonnes
» Nora

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Russie-
Sauter vers: