Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [Mission] A la poursuite du lapin blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
[Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mar 9 Sep - 1:22



Nascence


« Mais tu ne veux pas qu’on te voie ;
Tu viens et tu fuis tour à tour ;
Tu ne veux pas te nommer joie,
Ayant dit : Je m’appelle amour. »




Mercy observait le paysage pluvieux, entre les rideaux de la voiture. Elle sentait les pavés glisser sous les roues, malgré la qualité de l’engin mobile. Ses iris se perdaient dans la bruine qui recouvrait Londres et les nuages qui dominaient les toits. La température n’était pas des plus basses, mais assez pour l’obliger à porter un châle noir. D’ailleurs, le noir dominait les rues, et les tenues ne se paraient que de cette couleur. Il valait mieux se fondre dans la masse, rester impassible, ne rien laisser paraître. Ce qui était bien difficile pour Mercy. Car cette dernière était inquiète, inquiète à l’idée de ne pas retrouver l’objet de sa venue dans ces rues.

Mercy avait commis une erreur, Mercy avait perdu sa sœur. Elle se mordit l’intérieur de la joue, comme pour se punir de son absence d’attention, tandis que ses yeux parés de couleurs ne cillaient pas, espérant retrouver la demoiselle aux cheveux blancs et au couvre-chef des plus atypiques. La zélandaise devait récupérer l’enfant, la retrouver dans cette immense capitale. Oh, elle n’avait pas été seule sur ce coup, la Liberté l’avait accompagné, ce qui l’avait soulagé. Le jeune Noé était bien l’un des rares que Savage semblait apprécier, et donc laissait Mercy tranquille en sa présence. Quoiqu’il en soit, Mercy avait retrouvé avec Lloyd la demoiselle, dans un magasin qui semblait vendre des peluches. A la seconde où Mercy l’avait quitté des yeux pour avertir son confrère, Daret avait disparu. Et retrouver une enfant dans la foule n’était pas chose aisée, surtout quand on n’appréciait pas la foule de base…

Mercy se pinça l’arête du nez, sous l’effort de concentration intense qu’elle avait demandé à ses iris. La clarté du jour lui donnait de fortes migraines. A moins que ce ne soit Savage qui lui fasse payer son erreur par ce supplice. Mercy soupira, replaça son chapeau noir armé d’un pan en résille cachant le haut de son visage, et toqua contre le bois de la voiture de sa main gantée pour faire signe au cocher de s’arrêter. La zélandaise avait noté le magasin plutôt spécial dans lequel elle avait découvert sa sœur…Peut-être était-ce un signe ? Mercy sentit son cœur se serrer à la pensée qu’elle pourrait ne pas la retrouver. Elle avait bien compris que l’enfant n’était pas des plus sociables…De là à disparaître, à fuir ? Mercy aurait aimé fuir, elle aussi, cette pensée lui fit lâcher un soupir.

Et si la petite tombait sur des exorcistes ? Non. Elle ne devait pas penser ainsi, les chances étaient trop infimes, elle le croyait, elle l’espérait. Et cette ville était trop grande pour que ce genre d’évènement arriva. Mercy posa pied à terre, dans l’eau stagnante d’une flaque, tachant sa robe d’un bleu abîme d'une humidité opaque. Elle avait adopté le style londonien des bourgeoises, par coquetterie, et pour se fondre dans la masse…Mais là où elle se trouvait, dans un endroit moins fréquenté que le centre ville, elle se sentait dénoter, elle se sentait gêner.

Mercy paya le cocher puis resta face à la dite boutique. Honnêtement, le renseignement donné par une passante ne lui avait servi à rien : une vaste arnaque ou un mensonge, il n’y avait aucun réel magasin de peluches ou loisirs enfantins, seulement un bar tout proche, des ruelles, et des habitations plus vieilles que celles des gens mondains. Mercy serra les mâchoires, espérant que Lloyd aurait eu plus de chance qu’elle et ramènerait l’enfant saine et sauve au Comte…Sans croiser d’exorcistes. La dame ne savait que peu de choses sur la Liberté, simplement qu’ils avaient quelques points communs et qu’elle l’appréciait, qu’elle pouvait l’apprécier sans que Savage ne lui fasse de difficultés…Et elle ne savait trop pourquoi, Mercy était sûre qu’il trouverait la demoiselle plus facilement qu’elle. Une intuition. Un instinct. Qui se révéla plus faux que vrai. Elle ressentait sa présence toute proche, ils cherchaient au même endroit. Et l’enfant ? La petite fille aux cheveux blancs ?

Tu posas ton regard sur les alentours, n’espérant pas la trouver dans le coin ni dans les détours. Tes mains posées sur ta robe, tu t’étais abritée sous les abords d’un magasin, les sourcils froncés par le soucis, et le désir de la retrouver, en vain. Tu aurais pu mettre tes sens en éveil, tenter de devenir louve, mais dans une ville si bruyante et emplies d’odeurs, la traque aurait été trop difficile. Alors te voilà, chose inutile qui espérait être utile.

Tellement futile.

Codage par Bambi.

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mar 9 Sep - 20:16





Dans ma prospérité que d'amis à ma suite ! Au bruit de ma disgrâce ils ont tous pris la fuite.


Jean-Antoine Du Cerceau, L'Enfant prodigue



Pied droit, pied gauche, deux pieds... Sautillant sur les quais de la Tamise, Daret s'amusait à poser ses pieds sur une marelle imaginaire. Pied gauche, pied droit, deux pieds... Insouciante des passants, elle était dans son petit monde, sautant d'un pavé à l'autre, dessinant dans sa tête les bords de cet immense terrain de jeu surmonté d'un ciel se trouvant plusieurs centaines de kilomètres plus loin. Ainsi elle pourrait jouer plus longtemps. Ou s’arrêter quand elle le voudrai, lassée par le jeu. Ce qui semblait plus probable. Pour le moment... Pied gauche, pied droit, deux pieds... Elle éclaboussa un passant en envoyant joyeusement son pied dans une flaque. Elle tira la langue devant le regard couroussé de l'homme et repris son jeu sans plus lui accorder la moindre attention.

Le temps gris et pluvieux de la grande capitale d'Angleterre commençait à l'ennuyer. Elle n'était ici que depuis quelques heures mais, depuis qu'elle avait quitté la jeune scientifique, elle s'ennuyait ferme. Ou plutôt elle trompait l’ennui de toutes les manières possibles. Elle avait chassé des pigeons, joué avec un groupe de gamins, avait même hésité à aller piquer une tête dans le fleuve traversant la capitale avant de se raviser et d'aller se promener sans autorisation sur le site de construction de Big Ben. Elle avait traîné une bonne demi-heure parmi les poutres et les échafaudages avant de suivre un papillon en chantant comme une gamine.

Et depuis elle jouait sur les quais, bien que la lassitude soit de nouveau en train de pointer le bout de son nez. Elle avait espéré un moment que la scientifique irait chercher des Exorcistes pour que la Folie puisse s'amuser un peu mais il commençait a se faire tard. Peut être la pensaient ils déjà partie. Comme si elle était saine d'esprit... Elle avait toujours trouvé qu'elle portait bien la Folie avec ses comportements aléatoires et ses illogismes. La Folie Douce, sans l'ombre du Loup, elle était comme ça. Mais elle se savait différente des autres. Tant mieux, le monde était si ennuyeux quand on le voyait comme tout le monde.

Elle suspendit son geste, en équilibre sur le pied gauche, interrompant l'élan d'un saut pour au final se laisser tomber sur les mains et continuer sa marelle en poirier. Lièvre pointa son museau juste sous sa tête, frottant ses moustaches contre le nez de Daret. Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune Noah et, après quelques sauts de mains, elle se remit debout normalement et pris le petit rongeur dans ses bras. Peut être était il temps d'y aller...


" - Tu en pense quoi, Lièvre? On fait encore un petit tour puis on rentre embêter le Comte? "


Elle posa le petit animal invisible au reste du commun des mortels sur son épaule et se fondit dans la foule, s'éloignant assez vite de la Tamise pour, sautillant, partir à l'assaut des ruelles les plus sombres de la ville. Tournant à gauche, à gauche encore, à droite. Elle dépassa un petit parc, hésita à s'y arrêter puis décida d'au final continuer son chemin. Elle fini par déboucher sur une rue plus large, grouillante de monde et polluée par les commerçant alpaguant les clients potentiels à grand cris. Passant près d'un étal elle attrapa une pomme de ses doigts agiles, l'air de rien. Trop concentré sur son client actuel, le marchand ne remarqua rien. Le sourire de Daret s'effaça. Elle aurait bien eu besoin d'une petite course poursuite, pour se dégourdir les jambes.

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mer 10 Sep - 11:34




Hereata se remémorait la description qu'on lui avait faites de la personne à retrouver : une fillette de type caucasien, très petite, yeux bleus, cheveux blonds qui porte un long manteau noir.

En bref, dans Londres, autant chercher une aiguilles dans un tas d'épines de pin.

Mais pourtant, c'était la mission du jour. Il fallait la retrouver. Pourquoi ? Parce que c'était une Noé et donc un des méchants d'après ce que la vanuatane avait compris. ( même si elle avait du mal à imaginer qu'une demoiselle de 12 ans puisse faire le moindre mal à quelqu'un...)

Par contre, le grand intendant, qui s'appelle Komui Lee,( l’îlienne essayait de retenir les noms car ça fait à peine un mois qu'elle était arrivée dans l'ordre), a bien dit que le but de la mission n'était pas de se battre. Juste d'obtenir le plus d'informations possible sur la Descendante de Noé et sur ses éventuels accompagnateurs.

De toute façon, l'adolescente n'aimait pas se battre. Comme lui avait dit un des traqueurs avec qui elle s'était entrainé récemment, elle est et restera sans doute l'une des exorcistes les plus faibles de la congrégation. Mais c'est pas sa faute à elle si son innocence n'en fait qu'à sa tête... quoi que repérer des porteurs de matières sombres parce que sa couronne de fleurs commence à sentir bon , c'est quand même vraiment pratique... d'ailleurs ne serais-ce pas pour cela que le responsable du Q.G l'a choisi ? Qu'il est malin ce monsieur Lee !

Quoi qu'il en soit, les voici tout les deux à déambuler dans les rues londoniennes.

Tout les deux ? Oui il y a un petit garçon qui l'accompagne. Un autre exorciste.  Rusty... quelque chose. Hereata n'a malheureusement pas saisit son nom... est ce o'malley, o'nell, o'connor ? Hum... dans le doute , il vaut mieux l'appeler par son prénom. De toute façon , il semblait bien plus jeune qu'elle. A vu de nez, il d'un âge équivalent à celui de son frère Bonnaventure.

Cependant, même s'il a l'air gentil, il est pas très causant... et ce silence pése un peu à la prêtre noire.  

Elle avait bien tenté une ou deux fois d'ouvrir la bouche, mais son air tout triste l'avait fait se taire...  la demoiselle de Montcalm en était même amenée à se demander sérieusement si elle n'allait pas lui faire un câlin... pour essayer de le rendre heureux. Mais en pleine rue cela ne se faisait surement pas. Les gens du continent étaient tellement bizarres, avec pleins de coutumes incompréhensibles.

Regardez les arbres par exemple ... Ils les mettent dans des cages ! Et puis on a pas le droit de se balader tout nu... ni de cueillir les fleurs et j'en passe des meilleurs.

Enfin bref... concentration, mission, chercher une petite fille blonde.

Mais comment faire ? Parcourir la ville au hasard ? Pourquoi pas ! C'était la première visite qu'hereata faisait à Londres. Elle n'était pas contre un peu de tourisme. Voir la tour de la terreur, bukingham palace, big ben en construction ( paraît il que ça va être une grosse horloge, c'est fou la technologie)

D'un autre coté, vu comme il pleuvait, c'était peut être pas une bonne idée. Malgré les manteaux noirs à rosaires bien imperméables, et ses horribles chaussures aussi, marcher sous le crachin londonien risquait de pas être drôle. Surtout s'il fallait le faire toute la journée. Un coup à attraper un gros rhume. Pourtant, ça n'avait pas l'air de gêner les habitants de la perfide Albion ( c'est comme ça que son père appelait la capitale de Londres, la demoiselle des îles ne savait pas pourquoi)

D'ailleurs, dans ce grand marché à ciel ouvert qu'était une des artères principales, une foule de badauds se pressait entre les étales tout en faisant leur commission. Avec curiosité, la vanuatane regarda les marchandises proposées. Il y avait de tout et même … là à coté d'un tas de pommes ! Des noix de cocos.

Hereata ne put s'empêcher d'aller les voir de plus près, abandonnant son petit camarade.
@Eques sur Never-utopia.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Jeu 11 Sep - 0:59

Poursuite


" L'animal poursuit sa proie ; l'être humain court après son salut. "


J'avais été embarqué dans une mission, une vraie. D'après le grand Intendant il n'y aurait pas d'affrontements mais.. Je n'y crois pas vraiment ; et ça me fait peur. Nous allons devoir.. prendre en chasse une petite descendante de Noé pour obtenir des informations sur elle. Si nous sommes discrets, nous n'aurons pas à nous battre ; est-ce qu'on va seulement y arriver ? Je ne suis pas le plus fort des exorcistes et.. ma camarade est une petite nouvelle, là depuis quelques semaines seulement, pas même un mois, alors.. Oui, j'ai peur, vraiment.. Si.. Si elle nous attaque.. On en ressortira pas vivants, hein ?


Le petit homme avait eut du mal à en croire ses oreilles lorsqu'on lui avait parlé de sa future mission : obtenir le plus d'informations possible sur une descendante de Noé. Rien qu'à l'intitulé, sa gorge s'était noué et il avait presque trouvé la force de protester afin de refuser de partir. C'était beaucoup trop dangereux, et il n'était pas du tout qualifié pour ce genre de choses. Enfin, son innocence lui permettait de se téléporter à sa guise, cela pouvait être intéressant s'il était poursuivi mais.. ça s'arrêtait là ! Pourquoi lui ? Pourquoi une jeune exorciste également ? Cela ne pouvait que mal se passer ; pourtant, il resta silencieux et finit par obéir.

Le Pleurnichard avait promit à Bak d'être courageux et de se battre pour Rusty ; il ne pouvait faillir à sa tâche aussi facilement que ça. C'est les nerfs en pelote ainsi que l'estomac et la gorge noués que l'exorciste s'était avancé aux côtés de l'ilienne au sein de l'arche blanche. Le voyage avait été de courte durée et très vite, les deux comparses se retrouvèrent dans les rues de Londres. Il y avait beaucoup de monde et d'agitation, pourtant, cela rassura le gamin ; plus il y avait de foule, moins on le remarquerait. C'était toujours ça de prit. Enfin, passer inaperçu.. C'était sans doute raté lorsqu'on était aux côtés de Hereata.

Elle posait des questions, tout le temps, parlait trop, beaucoup trop. Polit comme on lui avait apprit, l'irlandais répondait à ses questions mais écourtait ses réponses au possible. D'ordinaire, le gamin n'était pas bien causant ; puis là, vu comme il était stressé, ce n'était même pas la peine. Rusty aurait souhaité s'excuser de son comportement, mais n'en fit rien, se contentant de fixer le sol tout en avançant. De tant à autres, il levait malgré tout la tête pour regarder les gens qui passaient à leurs côtés ; histoire de vraiment chercher cette fameuse Daret. Aucune trace de petite fille blonde.

Un fin soupir s'échappa alors des lèvres de l'enfant fatigué, qui mit alors ses mains dans ses poches tout en levant les yeux vers le ciel, l'espace d'un instant. Il aurait tout donné pour rentrer à la Congrégation ; il ne voulait pas souffrir. Pensivement, il commença à parler tout en tournant la tête vers sa camarade de mission :

    " Dites. Est-ce que vous pensez qu.. ... Hereata ? "

    Aucune trace de la jeune fille à ses côtés. Disparue, comme lui était capable de faire avec son innocence. Il avait suffit de quelques secondes d'inattention pour la perdre de vue ; avait-elle été kidnappée ou la foule l'avait-elle happée ? Tout ce que Rusty savait, c'est qu'il était désormais tout seul.

Faisant plus attention à l'endroit où ils s'étaient tous les deux retrouvés à force de marcher, le Pleurnichard remarqua qu'il était désormais à l'entrée d'un grand marché. Pourtant, comme anxieux à l'idée de se perdre - ou comme un gosse attendrait sa mère à un point stratégique - le petit exorciste ne bougea pas. Enfin, tout du moins, durant les premières minutes. Lassé d'attendre là à ne rien faire, le jeune O'Connor avait finit par se diriger vers un banc, afin d'aller s'y asseoir. Tout en remontant légèrement son foulard blanc - enfin, celui de son double - devant son menton et sa bouche, il se mit à observer les gens qui furetaient autour du marché et dans cette grande ruelle.

Rusty avait alors tout d'un enfant normal, bien qu'ayant perdu ses parents ; enfin, si on oubliait sa tenue d'exorciste rouge et noire qui devait forcément taper à l’œil. La peur ne l'avait pas quitté ; mais au moins là, il pouvait voir l'ennemi approcher.


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 755 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Jeu 23 Oct - 22:54


À la poursuite du lapin blanc.





Du Lapin blanc, les yeux du Lion sont à l’affut...


Envoyé en mission pour retrouver l’une des sœurs d’Eleftheríam, voilà une journée des plus passionnantes surtout lorsque celle-ci prend la poudre d’escampette à peine retrouvée. Lloyd soupira mais tâcha néanmoins d’y mettre du cœur car après tout, laisser un apôtre de Noé dans la nature n’était peut-être pas si bénéfique pour la population. Alors sur cette pensé, l’assassin c’était lancé en quête de la Folie, accompagné de la Bestialité. Ils s’étaient d’ailleurs séparés pour la recherche pour être plus efficace. Planté là-haut, sur les toits en pente des bâtiments de Londres, le japonais observait son environnement, le dos bien droit et les mains dans les poches. Il portait son fidèle long manteau noir, une écharpe bleu d’encre assez sombre et avait relevé sa capuche pour passer le plus inaperçu possible. Le Lion de Yokohama était à la recherche d’un attroupement, une zone de renseignement par excellence. À défaut d’avoir le flair de Savage, il fallait utiliser son environnement avec efficacité.


Au loin, l’œil vif d’Al’noah fut attiré par une petite place grouillant de monde. Il se rapprocha en sautant de toit en toit, agile, sinistre et silencieux. Le temps maussade était presque aussi utile qu’une nuit noire, Lloyd devait juste être plus délicat avec ses déplacements sur les tuiles pour ne pas glisser et risquer une mauvaise chute. Le Noé atteint la dite place et se faufila dans le peuple, ayant descendu de son perchoir dans une rue latérale fine et non fréquentée. Il ouvrit ses sens, se rendit attentif aux couleurs claires et aux discutions banales des passants et des marchands. Un marché. Voilà un endroit des plus idéals.


Lloyd ressentit très légèrement la présence désagréable d’une innocence mais elle fut si infime qu’il ne sut n’y d’où elle vint, ni même si ce fut l’Ordre. Cela aurait pu aussi bien être un humain en phase de transition, rien de bien tentant, il avait d’autres chats à fouetter. Il se glissa entre la populace et les étales et se stoppa net face à un marchand de pomme. Il ferma les yeux un court instant et sans s’y méprendre, Eleftheríam s’agitait légèrement, clamant intérieurement que sa sœur était là, quelque part ! Lloyd ouvrit les yeux et laissa filer une grossièreté étouffé entre ses lèvres avant de reprendre la route d’un pas plus rapide. Dans son élan, il bouscula une jeune femme qui renversa ses quelques fruits et légumes que le jeune asiatique prit soin de tout de suite récupérer en s’excusant le plus pompeusement possible en anglais. ❝ Oh excuse me Mylady. I was in rush and I didin’t pay attention, I’m truly sorry. ❞ Dit-il d’une voix navré en rendant ses biens à l’inconnue qui lui sourit en secouant la tête pour signifier que tout allait bien et qu’il en faisait surement trop. Son accent n’était pas des plus parfait, Lloyd avait eu quelques lacunes à apprendre à maîtriser cet accent particulier. Maintenant, il se débrouillait mieux mais la technique n’était toujours pas parfaite.


Ses pas le menèrent à un parc relativement vide du fait du temps impropice à son utilité première. Une balançoire de bois et quelques jeux d’éveil dégoulinaient d’eau que crachait le ciel depuis des heures. La Liberté s’impatientait, la piste menant à la Folie n’avait mené à rien. Le parc était vide et Lloyd ne ressentait plus la présence de Daret dans les environs. Il soupira bruyamment, cette gamine allait leur en faire voir plein la tronche... Al’noah sortit du parc et retrouva Mercy quelques minutes plus tard. ❝ Hey. ❞ Fit-il pour attirer son attention. ❝ Je l’ai perdue. Et toi, une nouvelle piste ? ❞ Demanda-t-il d’une voix posé, le ton dénué de tension.

❝ Lloyd A. Helheim — #877A95❞
© fiche créée par ell — Code titre & en-tête par Arnumera

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mar 16 Déc - 13:33
Mercy Ys est rappelée d'urgence à l'arche. La mission devra reprendre sans elle.



Merci Malcolm pour cette signature monstrueusement magnifique.
Spoiler:
 
Le Faiseur ★

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener le Monde à sa perte
Aime:
N'aime pas: avatar
A. Comte MillénaireLe Faiseur ★



« Un bon exorciste est
un exorciste mort. ♥ »


« Il était une fois...
La Fin du Monde. Merveilleuse
histoire, n'est-ce pas ? ♪ »



Adam marche sur le Monde en purple.

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 236 ▐ Autres Comptes : Compte administratif
Masculin
▐ RPG Age : 7000 ans
▐ Personnalité : A votre avis, quel genre de personne peut-on être lorsque l'on souhaite l’éradication de l'espèce humaine depuis plus de 7000 ans ?
▐ Parcours RP : ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mer 24 Déc - 17:49





Il faut hurler avec les loups, si l’on veut courir avec eux.


Proverbe Français



La petite fille aux peluches avait ralentit le pas, marchant désormais doucement dans la grande rue commerçante, presque sur la pointe des pieds, cherchant, dans la cohue et le bruit, au milieu des innombrables senteurs de l'endroit, à ne pas réveiller une quelconque entité que son imaginaire avait fait naître, incertaine et indéfinie. Non loin de la Tamise, dans l'immense ville grise qu'était Londres, elle ne savait, définitivement, plus quoi faire pour passer le temps. Et l'ennui commençait à la mordre plus sûrement que le froid.

Distraitement, elle croqua à pleine dents dans la pomme bien rouge qu'elle venait de chaparder, gouttant au plaisir sucré du fruit. Elle avait toujours eu une manière étrange de manger ces fruits, pourtant si communs. Tout d'abord elle plantait ses dents le plus large possible, là où certains se contentaient de peu et, aspirant du mieux qu'elle le pouvait, en extrayait le jus comme un vampire aurait aspiré le sang d'une malheureuse victime. Coupant un petit bout, elle le recracha aussitôt dans sa main pour le tendre à Lièvre.

Avançant distraitement, sans vraiment chercher à aller où que ce soit, la jeune Noé se retrouva finalement à l'entrée du parc qu'elle avait laissé passer quelques minutes plus tôt. Avec un haussement d'épaules et sans prêter la moindre attention aux passants se trouvant non loin, elle s'engouffra dans le petit parc, bien décidée à finir tranquillement sa pomme et, si elle ne trouvait rien à faire d'ici là, à retourner bien sagement au bercail pour s'endormir entourée de Lièvre, Chat Pelier et Chacal. A moins qu'elle n'aille jouer un mauvais tour à un de ses frères et sœurs...

Prenant appui sur une branche basse elle se hissa dans un arbre assez dégarnit. Elle s'assit sur une branche, laissant ses pieds pendre dans le vide, les remuant l'un après l'autre, balançant les jambes comme la gamine insouciante qu'elle était. En contrebas, deux gamins jouaient à chat perché, apparemment, courant, riant, criant à qui mieux mieux... Chacun accompagné d'un chien, l'un d'eux arborait sur son épaule une jeune pie, malicieuse et espiègle tandis ce que l'autre était poursuivit tant bien que mal par un lapin curieux et fragile. Un sourire cruel étira les lèvres de la Folie. Pointant un doigt nonchalamment vers un des deux garçons, elle commença à fredonner une petit comptine.

« Érable. Sable.
Attrape et frappe.
Braises et cendres.
Baies de sureau.
»



La doigt, voletant d'un gamin à l'autre, s’arrêta sur le blondinet, celui dont la pie voletait désormais gaiement autour de lui. Le sourire de la Folie s'élargit. elle se laissa glisser au bas de l'arbre et, touchant au passage la petite pie, éteignit l'espièglerie du bambin. Comme on souffle une chandelle. Perdre ainsi, aussi brutalement, une partie de soit même est une chose éprouvante, que l'on ressent souvent au plus profond de son être. Même si la Pie n'était qu'endormie, pas réellement disparue, elle n'avait plus aucune prise sur le gamin qui, ne comprenant pas du tout ce qui se passait en lui, venait de s’immobiliser d'un coup, les yeux dans le vague, une expression de peur et d’incompréhension peinte sur ses traits innocents. Daret lui jeta un sourire moqueur puis, jetant son trognon de pomme à terre, se dirigea vers la sortie du Parc. Elle s’arrêta à l'entrée. En continuant à droite elle se rapprocherait de l'Arche et donc de la maison. De l'autre côté se trouvait la rue commerçante et la promesse, au final, de pousser quelques humains au bord du gouffre auquel il se trouvaient. La fillette leva la main, l'index pointé vers la droite.

« Filou. Caillou.
Frêne et Chêne.
Serments fervents.
Fumées au vents.
»


avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mer 15 Avr - 17:41
La demoiselle à la couronne de fleurs en fut pour une grande déception.

Non seulement les fruits n'étaient pas frais, ils étaient même carrément secs, et en plus le marchand les vendaient à un prix excessivement cher. Aux yeux de l’îlienne c'était même du vol . Quoi ? Tant que ça pour des fruits qu'on pouvait aller cueillir soit même en haut d'un arbre ? Non merci ! Ces continentaux étaient décidément bel et bien fous.

Hereata allait faire part de ses observations à son petit camarade quand soudain elle s'aperçut qu'elle était seule. Rusty avait disparut.

Mille noix de coco ! Le pauvre garçon avait du se perdre dans la foule ! Il fallait vite le retrouver ! Il devait être mort de peur , abandonner au milieu de tous ses gens qui se bousculait.

Inquiète l'exorciste à la couronne de fleur se mit sur la pointe des pieds pour regarder autour d'elle. Pas de trace de l'enfant. Pourtant vu la couleur de ses vêtements elle devrait le voir. Mais non ! Rien de rien.

Avec lenteur , elle tourna sur elle même. Mais la foule était si dense qu'il semblait impossible de retrouver ainsi l'irlandais.

Hereata décida donc de revenir sur ses pas dans l'espoir de tomber sur son jeune compagnon. Elle fit ainsi plusieurs fois le chemin . Malheureusement sans succés.

De plus en plus anxieuse, la vanuatane se mit alors à interroger quelques passants donnant le signalement de celui qu'elle recherché. Après quatre tentatives infructueuse, enfin un homme lui indiqua avoir vu un garçon correspondant, assit sur le banc à l'entrée du marché.

Vite, l'adolescente fit demi-tour, bousculant les gens sur son passage . (elle ne manqua tout de même pas de s'excuser).

Finalement ! Là bas ! Elle reconnu la capuche noir et l'uniforme de la congrégation. Ni une, ni deux la jeune fille bondit sur Rusty , le souleva de son banc et lui fit un énorme câlin en le gourmandant comme elle l'aurait fait avec un de ses petits frères un peu trop aventureux.

« J'ai cru que je t'avais perdu !!! Ne me refait jamais un coup comme ça. Si tu étais fatigué, il suffisait de me le dire, on serait allé dans un parc et tu aurais pu t'asseoir. Tiens d’ailleurs regarde ! Là bas je vois des arbres. Ce doit être un square comme vous dites en Angleterre. On va y aller comme ça tu auras un endroit calme où te détendre. Mais tu me donnes la main ! »

Tout sourire, la vanuatane entraîna l'irlandais jusqu'à l'ombre des arbres où deux enfants jouaient à chat.... elle avait plus ou moins oublié sa mission, trop heureuse d'avoir retrouver son partenaire d'un jour.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Lun 20 Avr - 14:36

Accident


" La vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure. "


Je me demande où est-ce que Hereata a bien pu passer.. J'espère qu'elle n'est pas trop loin et qu'elle finira par se rendre compte de ma disparition, enfin.. même si c'est elle qui est partie loin devant. Disons que.. je l'ai perdue dés qu'il y a eut un peu de monde dans le marché. Alors.. pour le moment, j'attends là, son retour. Il ne faut pas que je m'éloigne, sinon.. elle risque de ne pas me retrouver et.. je pourrais me retrouver face à un éventuel ennemi. ... Je.. tout seul, je ne pourrais rien faire, rien du tout, non.. je.. J'espère que Hereata va bientôt revenir..


Assit seul sur son banc, le pauvre enfant eut l'impression qu'une éternité passait tandis qu'il attendait le retour de sa compagne de mission. Et, au fond, c'était peut-être réellement le cas.

Durant tout ce temps passé loin du marché, le Pleurnichard avait observé les différents passant qui allaient de-ci de-là, vaquant chacun à leurs occupations respectives, mais.. qu'en était-il vraiment ? Vu le monde qu'il y avait dans les environs, il était tout à fait possible - même plus plausible - qu'il y ait des Akumas parmi les civils, là, dissimulés sans se faire remarquer. Si Rusty était incapable de voir où ils se cachaient, ce n'était pas le cas de ses ennemis, qui ne mettraient qu'un instant à ressentir la présence de l'innocence et à poser leur regard sur sa croix de rosaire. Que se passerait-il si ces monstres venaient à s'en prendre à lui ? Oh, sans doute ne pourrait-il pas se défendre bien longtemps et finirait par tomber au combat. Secouant nerveusement la tête et serrant ses doigts sur son poignet, l'irlandais chercha à faire taire ces tristes pensées.

Capuche sur la tête et foulard relevé jusqu'au niveau de la bouche, le jeune O'Connor essayait de se faire oublier, de ne pas attirer l'attention ; mais comment ne pas remarquer un enfant seul habillé de noir et de rouge ? Impossible, cela n'avait pas échappé à certains civils, ni même.. à Hereata. Sur le coup, le petit homme crut voir la tenue de sa compagne de mission, mais n'eut pas le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait que déjà on le soulevait dans les airs. Ses pieds ne touchaient plus le sol ! Quelle horreur !

Presque paniqué, il hoqueta tout en levant de grands yeux ronds en direction de la jeune femme. Qu'est-ce qui lui était passé par la tête ?

" J'ai cru que je t'avais perdu !!! Ne me refait jamais un coup comme ça. Si tu étais fatigué, il suffisait de me le dire, on serait allé dans un parc et tu aurais pu t'asseoir. " fit-elle comme pour le gronder, mais avec une voix beaucoup trop douce pour ça, " Tiens d’ailleurs regarde ! Là bas je vois des arbres. Ce doit être un square comme vous dites en Angleterre. On va y aller comme ça tu auras un endroit calme où te détendre. Mais tu me donnes la main ! "

Incapable de comprendre quoi que ce soit à ce qu'il se passait, l'enfant se laissa reposer sur le sol ainsi que prendre la main. Ce genre de contacts, il n'y était vraiment pas habitué ; toutefois, il était bien trop docile pour oser dire quoi que ce soit.

" Je.. je suis d-désolé.. " fit-il, tout penaud et les joues légèrement rougies, " Je.. ne voulais pas vous inquiéter.. "

Enfin, tout de même, c'était elle qui l'avait perdu, pas l'inverse ! S'il y avait quelqu'un qu'on pouvait engueuler pour sa négligence, c'était sans doute l'ilienne ; toutefois, le Pleurnichard garda ces sombres pensées pour lui-même. En réalité, il était bien content de ne plus être seul, et se laissa tirer jusqu'au parc où jouaient deux enfants. Face à cette vision, le regard de Rusty s'assombrit, et ses doigts se serrèrent sur ceux de sa protectrice. A cet instant précis, il aurait tout donné pour être à leur place, en compagnie de son double, comme si rien n'était jamais arrivé, comme si leurs vies n'avaient jamais été brisées. Un soupir s'échappa même de ses lèvres.

On ne changeait pas le passé.

Toujours perdu dans ses pensées, ce fut un malheureux accident qui le rappela sur Terre. Une calèche, visiblement de passage dans les allées du parc, vint rouler dans une flaque de boue à proximité de l'enfant ; le trempant et le salissant de la tête aux pieds. Dégoulinant d'eau et de terre, tremblant comme pas deux, Rusty eut l'impression d'avoir sauté la tête la première dans une grosse mare de boue ; sauf qu'en réalité, c'était elle qui était venue à lui.

" Je.. je.. ... " tenta-t-il de dire, avant de doucement lâcher la main de l'ilienne pour se frotter les yeux et nettoyer son visage.

S'il n'allait pas pleurer pour si peu, c'était tout comme : avec toute cette saleté dans ses pauvres yeux rougis, Rusty ne put retenir de douloureuses larmes. Et plus il les frottait, plus des petites particules de terre s'y glissaient, et plus il pleurait. Même le foulard de son grand frère était sale ! Oh, bon dieu, heureusement que ce n'était que de la boue, mais quand même..

Heureusement qu'ils étaient censés être en mission.


HRP:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 755 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Mer 22 Avr - 17:02


À la poursuite du lapin blanc.





À chasse gardée.


Mercy avait été rappelé à l’Arche avant même d’avoir pu lui répondre et dire que cela déplaisait fortement à Lloyd aurait été un euphémisme... Voilà qu’il se retrouvait seul, perdu au milieu de nulle part, recherchant la Folie qui se baladait au grès de ses envies enfantines. Lloyd laissa son regard s’éterniser sur l’Arche qui se refermait et soupira sans cacher son agacement, enfouissant ses mains dans ses poches. Il leva les yeux au ciel et continua sa recherche, le pas trainant, s’engouffrant dans ce parc qui lui faisait face. Vide au premier abord, le jeune Noé découvrit rapidement des enfants jouer dans un coin à un jeu qu’il ne reconnut point. Il faut dire que l’enfance de Lloyd avait été assez mouvementée, les périodes de jeux se comptaient sur les doigts de ses mains.


Envieux, la tête dans les nuages, perdus dans des souvenirs doux et éphémères, le Lion de Yokohama avait baissé sa garde. Ayant sentie la présence non lointaine de sa sœur, la Liberté avait pris le dessus, usant de son influence pour guider son hôte. Un fin sourire satisfait avait illuminé le visage habituellement neutre du jeune japonais et son iris bleuté vira à un or iridescent. Ses pupilles de rapace avaient fini par se poser sur la fine silhouette de Daret alors que celle-ci jouait déjà avec l’innocence et la naïveté des enfants... La description physique correspondait parfaitement et le jeu de la Folie confirma rapidement son identité. Eleftheríam se délectait de son petit manège, observant la petite fille faire son œuvre. Elle se laissa glisser au pied de l’arbre auquel elle était auparavant perchée et s’accapara la petite pie du petite garçon blond qui se figea, une moue emplie de frayeur sur son visage enfantin. Daret semblait beaucoup s’amuser.. Tant, que la Liberté en était jalouse. Il se rapprocha d’une marche lente, un sourire en coin étirant ses fines lèvres. En compagnie de la Folie, le jeu prenait place avant tout raisonnement. Eleftheríam était d’humeur à jouer. Alors pourquoi ne pas jouer avec leurs vies ? Il ne souhaitait pas arriver trop vite, le spectacle ne faisait que commencer après tout.


Pourtant, surement lassé, la Folie avait déjà pris le pas vers la sortie. Un brin déçu, le Souvenir pourtant s’élança à sa poursuite, léger et rapide comme un félin traquant une proie. Il arriva rapidement à hauteur de la fillette et posa une main leste sur son épaule frêle alors que son bras pointait vers la droite. ❝ Si ce n’est pas la Folie que voilà ! As-tu terminé de jouer ? Le Compte nous attend et c’est justement par là. ❞ Dit-il d’une voix légèrement espiègle à Daret, son fin sourire ne l’ayant pas quitté. Non loin de là, deux sous fifres d’un faux dieu se rapprochaient. Mais ça, c’est une autre histoire. Qui sait ce qu’il se passera ensuite...

❝ Lloyd A. Helheim — #877A95❞


C'est ultra pourri, je suis désolé, faut que je me remette dans le bain.
J'espère que ça ira quand même ;_;...
© fiche créée par ell — Code titre & en-tête par Arnumera

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Sam 18 Juil - 0:54





Rien ne sèche plus vite qu'une larme.


Apollinos de Rhode, Les Argonautiques



La main se posant sur l'épaule de Daret effaça son sourire de la même manière qu'elle avait soufflée la petite pie quelques instants (Quelques minutes?) auparavant. Comme on souffle une bougie. La main en suspend sur la droite, à une syllabe de finir sa comptine, elle tourna un regard froid, presque courroucé vers la personne ayant osé interrompre son jeu de hasard. Elle se trouva nez à nez avec un Lion et, immédiatement, le loup disparut de son esprit. Si elle ne connaissait pas tous les membres de sa famille, bon sang ne saurait mentir. Les iris dorés de la Liberté la dévisageait, un fin sourire tendant ses lèvres délicates.
« Si ce n’est pas la Folie que voilà ! As-tu terminé de jouer ? Le Compte nous attend et c’est justement par là. »


Il avait parlé d'un ton enjoué, presque joueur, aux antipodes de sa propositions consistant à arrêter de jouer et retourner se morfondre dans sa petite chambre. Une moue boudeuse s'afficha sur les trait de la Folie. Elle commençait à peine à s'amuser, pourquoi fallait il s’arrêter maintenant alors que le hasard était sur le point d'en décider autrement? Elle s'était ennuyée pendant au moins une demi-heure alors pourquoi maintenant?

Avec un profond soupir, sans se départir de sa moue d'enfant contrariée, elle se détourna un instant, grattant Lièvre sur le bout des oreilles. Que devait elle faire? Ecouter les ordres et retourner bien sagement compter les poutres du Manoir ou bien s'en tenir à son rôle de gamine folle et s'enfuir en courant pour continuer à jouer? Après tout cela s'apparentait à un chat... Mais bon, cela ne manquerait pas de déplaire à la Liberté ainsi qu'au Comte et si elle aimait jouer avec sa Famille, elle appréciait moins les punitions et les réprimandes auxquelles elle avait parfois droit.

C'est alors que son regard fut attiré par deux silhouettes, en retrait. Habillées de noir et rouge, un petit garçon et une jeune femme se tenait par la main, encore sales du passage d'une calèche. Un sourire tira les lèvres de l'enfant, cruel et joueur, allumant dans ses yeux une petite flamme. Deux prêcheurs du Dieu qu'elle était sensée combattre, sans doute à la recherche de la fillette dont le signalement devait désormais être connu à la Congrégation. Elle se retourna vers la Liberté et lui fit signe de l'attendre une seconde, un sourire carnassier tendant ses traits.

La Folie s'approcha des deux bambins, l'un toujours prostré l'autre tentant de le faire réagir. Tirant la manche du premier, elle attira son regard dans ses yeux, devenus d'Or alors que la Folie s'éveillait en elle. Son sourire, masque rassurant, se mua lentement, alors qu'elle attrapait entre ses mains la pie joueuse et tordait son aile, en rictus malsain, dérangeant. Lorsque l'aile se brisa, le garçon défaillit, sentant en lui son côté espiègle se tordre et se briser lui aussi comme une allumette. Une larme commença à perler au coin de son œil et, alors que ses pleurs commençaient à naître dans sa gorge, Daret se retourna et commença à s'éloigner, touchant au passage le chiot de l'autre bambin, lui insufflant une peur terrible, mettant le jeune garçon en panique la plus total. Lorsque Daret fut de nouveau aux côtés de la Liberté, les deux garçons étaient en pleur, l'un de son espièglerie arrachée, l'autre d'une terreur qu'il ne comprenait pas.

Attrapant la main de son compagnon, Daret tourna le visage vers les deux Exorciste et leur tira la langue... Avant de partir en courant, tirant son compagnon par la main. Sautillante, gamine au milieu de ses jouets, elle le tira vers l'Arche, insensible au fait de rentrer puisqu'elle avait eu sa dose de jeu. Et puis... Les deux autres avaient encore une chance de les rattraper, non?

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Ven 7 Aoû - 12:57
" Je.. je suis d-désolé.. Je.. ne voulais pas vous inquiéter.. "

Hereata sourit au petit garçon qui semblait tout penaud. Peut-être l’avait-elle grondé trop fort ? Le pauvre chou. C’est qu’il avait dû être effrayé, perdu comme ça, tout seul au milieu de la foule. Alors elle tenta de le rassurer et de lui montrer qu’elle n’était pas fâchée contre lui :

«  Allons, c’est oublié. Ne t’en fait pas. C’est juste que j’ai eu très peur. Mais, Le plus important c’est qu’on se soit retrouvé. Tu ne crois pas? Et puis tu sais, ça ne sert à rien de me vouvoyer. Tu peux me tutoyer si tu veux. Cela sera bien plus facile pour discuter, non ? »


L’ilienne regarda autour d’elle pour trouver un banc sur lequel son petit compagnon pourrait se reposer. Elle en repéra un, accueillant et en plus à quelques mètres de l’entrée du square. Parfait. En plus, il était un peu à l’ombre. Le rouquin ne risquerait pas d’avoir trop chaud, ni de prendre de coups de soleil. Hereata avait entendu dire que cela arrivait assez souvent à ceux qui avaient la peau claire.

Juste au moment où le duo d’exorcistes allait le rejoindre, une calèche passa le long du trottoir. Une de ses roues rencontra une flaque. . Hereata eut juste le temps de faire un bond de côté pour éviter la gerbe d’eau et de boue.  Malheureusement, son compagnon ne réagit pas assez vite. Rusty fut aspergé des pieds à la tête. Tous ses vêtements étaient maintenant sales et dégoulinants.  En plus, la vanuatane vit ses yeux rougirent et une larme coulait sur sa joue.

Le cœur de la demoiselle se sera. Elle ne pouvait pas le laisser dans cet état. Surtout qu’il risquait d’attraper un rhume. Alors vite, elle se mit à farfouiller dans l’immense gibecière qui ne la quittait jamais. Après en avoir extrait divers objets (ça allait du sandwich au carnet de voyage, en passant par un pyjama à lapin) , la brunette retrouva une serviette de bain. Elle allait s’en servir pour sécher son compagnon quand des sanglots attirèrent son attention.

L’exorciste se retourna, surprise. Les deux enfants du square c’étaient arrêté de jouer. L’un pleurait comme s’il venait de se faire mal. L’autre hurlait à s’arracher la gorge. Que se passait-il ? Un accident était-il arrivé ? Le regard caramel de la demoiselle à la couronne de fleurs survola le parc pour tenter de comprendre la scène.

Soudain, elle se figea. Là-bas. A l’autre entrée… une petite fille la regardait. Blonde, caucasienne, très petite, avec un long manteau noir… pas de doute, la description correspondait. En plus, comme pour mieux narguer la représentante de l’ordre, la gamine lui tira la langue avant de s’enfuir , entrainant un homme dans sa fuite.

Hereata poussa un cri de surprise. Puis saisissant de nouveau la main de Rusty , elle l’entraina à la suite de la petite Noé en lui disant :
« Vite ! C’est elle ! »
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Lun 17 Aoû - 19:59

Poursuite


" La chasse au renard : l'inqualifiable à la poursuite de l'immangeable. "


Aaaah mes yeux me font mal à cause de la boue et de la saleté qui sont rentrés à l'intérieur, comme si je m'étais mis du savon par mégarde dans les yeux en prenant ma douche.. mais en pire encore. J'ai beau frotter, rien n'y fait, j'ai même l'impression d'avoir plus mal encore, comme si je ne faisais que faire rentrer un peu plus la saleté sous mes paupières.. J'ai essayé d'être fort et de ne pas pleurer juste pour ça, mais.. là, les larmes ont coulé toutes seules, sans doute pour permettre à mes yeux de se débarrasser de tout ça. En vain, il faut bien le dire.. Pourquoi est-ce que ce genre de choses n'arrivent qu'à moi ?


Sur le chemin dans le parc, avant l'attaque de la diligence pour les pauvres yeux du gamin, la jeune fille lui avait offert un sourire chaleureux afin de le rassurer - sans doute pour lui montrer qu'il n'avait pas à s'en faire pour sa petite fugue non-désirée - le couvrant d'une sorte de regard que toutes les mères devaient avoir un jour pour leur enfant. Tout du moins, ce fut ce que Rusty lut dans ses yeux, le faisant même détourner le regard tout en se frottant les poignets ; il n'était vraiment pas - plus - à l'aise avec ce genre de regards, surtout depuis qu'un Ange l'avait toisé de la sorte il y a si peu de temps qui paraissait pourtant être une éternité. Par la même occasion, tout en tentant de rassurer son coéquipier, l'ilienne lui donna l'autorisation de la tutoyer, afin que les discussions soient plus faciles. Pensivement, le Pleurnichard s'était alors contenté de hocher la tête sans dire le moindre mot ; comme à son habitude à cette époque-là.

Puis, la calèche passa à côté de lui et patatras.

Dégoulinant d'eau et de boue, le l'irlandais ne sut combien de temps il passa à se frotter les yeux pour en retirer la boue et avoir un visage plus reconnaissable ; toujours sale, mais au moins, on pouvait voir ses yeux. Sans vraiment prêter attention à ce qu'il se passait autour de lui, le jeune O'Connor ne releva la tête que lorsqu'un cri terrible retentit dans le parc. Que se passait-il ? Suivant le regard de sa camarade de mission, la vision un peu floue à cause des larmes et de la douleur, il ne fut toutefois pas difficile à l'exorciste miniature de reconnaître celle qu'ils cherchaient tant.

Alice venait de retrouver le lapin blanc ; sauf que ce dernier semblait accompagné du chat de Cheshire. La petiote leur tira alors la langue, avant de filer à l'anglaise, main ancrée dans celle de son ainée.

" Vite ! C’est elle ! " siffla Hereata d'un coup.

Sans comprendre ce qu'il se passait, le mioche fut entrainé dans la course de son ainée, encore tout dégoulinant de boue et manquant de tomber tête la première dans l'herbe. Ce ne fut après quelques secondes de vacillements que Rusty parvint à se redresser, avant de faire marcher sa tête afin d'empêcher leurs proies de fuir. Et ce fut sans réellement réfléchir aux conséquences de ses actes qu'il activa son innocence, avant de disparaître - seul - dans un éclair vert. Pouf ! Plus de gamin plein de boue tenant la main de la jeune française ; rien qu'une main vide et un peu sale.

Dans la seconde, l'exorciste réapparut dans le sillage des deux fuyards, les poignets encore verts ; témoignant que son innocence était encore activée. Ah ! Si vous saviez à quel point il fut terrifié à cet instant là.

" V.. Vous n'irez pas plus loin.. ! " fit-il d'une petite voix.

Soit ils allaient s'arrêter.. soit ils lui fonceraient dessus. Le Pleurnichard n'avait plus qu'à prier que ce serait la première option.



Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 755 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Mission] A la poursuite du lapin blanc
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] A la poursuite du lapin blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessin Animé Lapin de Pâques
» A la poursuite de l'OSCAR??? image chokante de 50 cent.
» Godiveau de veau, de volaille ou de lapin
» COMICS PLACE : la petite émission
» Nouveautés BD de la semaine du 23/08/10 au 28/08/10

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: