Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Jeu 23 Avr - 23:18
" V.. Vous n'avez pas à pleurer pour ça, ce.. c'était très gentil d'y avoir pensé.. "
Les paroles réconfortantes du clown firent cesser les larmes. Reniflant bruyamment, l’îlienne lâcha le bras du jeune homme pour s'essuyer le visage d'un revers de main tandis que Soren expliquait au fugitif la raison de leur présence à tous.


"
Allen, nous ne sommes pas venus pour te capturer. Nous sommes venus ici de la part de Komui et de lui seul. Seuls Saige, Hereata, Lëo et moi-même sommes au courant. Si nous sommes ici, c'est parce que nous croyons en toi, et nous voulons t'aider, Allen. Tu n'es pas seul... Tu veux bien nous écouter ? "

Hereata hocha la tête parfaitement d'accord avec son camarade blond. Elle adressa un pauvre petit sourire de soutient à l'arlequin.

Tout d'un coup, un cri lui fit tourner la tête :

"Encore ! Encore !"


Une jolie petite fille sautillait sur place en battant des mains à quelques mètres d'eux.

Hereata se figea, surprise. Elle ne s'était pas aperçut à quel point ils étaient exposés.
Les conseils du grand intendant revinrent à la mémoire de la demoiselle à la couronne de fleurs. La discrétion devait être le mot d'ordre de cette mission. Et bien là on pouvait dire que c'était loupé, raté... C'était même une catastrophe.


Derrière eux , l'exorciste voyait la foule qui s'agitait. Beaucoup de spectateurs pensaient que la scène qui venait de se dérouler sous leurs yeux faisaient parti du spectacle. Certains même applaudissaient à tous rompre sans se rendre compte des enjeux de l'instant.

La jeune fille se sentit rougir sous le feu de tant de regards. Instinctivement, elle agrippa à nouveau le bras du clown . Bon sang, ils devaient faire un peu plus attention. Et surtout, surtout, il fallait qu'elle se calme. Arrêter de se comporter ainsi et un peu plus prendre exemple sur ses confrères.

Hereata releva la tête vers Saige qui finissait de dire :

"Vous ... vous avez un but c'est ça ... ? Mais ... vous ne pouvez pas affronter ça seul ! Il ... il y a des gens qui ... sont blessés, tristes ..."

Pour toute réponse Allen fit une remarque qui jeta l'inquiétude sur le petit groupe :

" Où est passé le petit garçon ?
- Lëo ... !"

C'est vrai ça. Où était Lëo ?
Hereata releva la tête et regarda autour d'elle avec inquiétude espérant voir arriver le petit portugais accompagner de son innocence volante. Mais Hina et son propriétaire étaient bel et bien aux abonnés absents.
Pourvu qu'il ne leur soit rien arriver. La porteuse d'innocence lâcha le clown pour se redresser d'un bond. Tout ses sens étaient en alerte. Elle avait trop vécu cette scène récemment. Et à chaque fois les conséquences avaient été effroyables. Le cœur de la vanuatane se mit à s'accélérer. D'horribles idées noires traversèrent son esprit.

Mais contrairement à elle, sa consœur aux cheveux roses réagit avec optimisme en sautant sur ses pieds :

"Dans ce cas, allons tous le chercher ensemble ! ... Non ?"

Hereata en retrouva le sourire. Elle se détendit. Décidément elle était vraiment trop à cran ces derniers temps. Lëo ne devait pas être loin.
La couronnée éclata de rire pour dissimuler son trouble et répondit joyeusement :

«   Allons y ! »

Puis elle se pencha vers le pitre fugitif, lui tendant une main secourable pour l'aider à se relever comme elle l'avait fait quelques mois plutôt. Son sourire était de nouveau rayonnant :

«  Allez, venez monsieur le clown, ça va être amusant. Mais avant, n'oubliez pas de saluer votre public qui vous applaudis. »

La demoiselle désigna la foule.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Ven 1 Mai - 14:57







VoyousLes rues d’Orléans sont aussi sur que n’importe quels rues.



01101001110100101110001
L’oiseau mécanique était toujours là pour lui venir en aide. Sans lui, le borgne serait resté dans la rue, seul à sangloter et à avoir peur. Même si dans ses moments, les enfants sont toujours persuader que sa famille fera toujours tout pour le retrouver, il y a toujours cet once de désespoir, de peur, de crainte… Lëo était un garçon intelligent et il aurait sûrement retrouvé son chemin s’il ne se laissait pas avoir par la panique.

Heureusement, il lui restait cet oiseau qu’il suivait aveuglement. Il voulait retrouver ses amis et les aider avec le clown triste. Ça n’avait pas échappé au garçon et tout le long de chaque rue, à chaque croisement, il revit le regard du clown. Ce regard cachait beaucoup trop de chose que le garçon devait découvrir. Mais ce qu’il voulait surtout, c’était les retrouver pour qu’ils ne s’inquiètent plus de lui, mais de leur mission, de leur but. A force de passer pour la troisième fois dans les mêmes ruelles, le portugais commençait à les reconnaître. Il devait rester disons deux ou trois croisements avant d’arriver à l’hôtel.

Le garçon courut aussi vite qu’il put et percuta quelque chose de plein fouet. Il sentit une des lanières de son sac se casser et tomba violement dessus. Il senti la boîte en métal lui rentrer dans un côté du dos et il la sentit se déformer. Sonner, il ne put qu’entendre quelques rires gras et malfaisant. Finalement, alors que la douleur partait quelque peu et que sa vue se refit plus clair, il entendit quelqu’un lui dire :

« Regarder sur quoi on est tombé, un petit garçon perdu avec une veste noir qui doit bien coûter cher, tu pense pas Pierre ?
- Et son sac doit être bien rempli ! »

Le borgne ne comprit pas de suite, il mit du temps à voir les deux hommes mal habiller. Un était plutôt maigre et l’autre un peu plus gras. Le dos encore endolori, le portugais recula comme il put. Il n’avait pas très bien comprit ce que les deux hommes disaient. Avec son niveau moyen de français, il avait compris que leurs attentions n’étaient pas très gentilles. À mesures qu’il reculait, les deux hommes avançaient.

« Je croit qu’il a peur, le pauvre petit bonhomme. Que fait un petit garçon aussi bien habiller tout seul dans les ruelles d’Orléans ? »

Le garçon ne savait pas quoi faire. On lui avait appris à se battre, sa maréchale l’entraînait, mais pour combattre des horribles abominations de matière, pas des bandits qui voulaient l’attaquer. Hina tenta d’attaquer et tout ce qu’elle sut faire c’était de griffer la joue du gros. Seulement, ce dernier arriva à la prendre dans ses mains.

« Ne…ne lui faites pas de mal… » Le garçon commençait à avoir la vue embrumer par les larmes et la peur.
« Oh ! Il parle le petit garçon. » Lança celui qui tenait son innocence en s’accroupissant pour se rapprocher de l’enfant. « Il est à toi ce beau petit joujou. C’est triste pour toi qu’il faille qu’on le vende. Un tel trésor ne doit pas rester dans les mains d’un jeunot comme toi. »

Alors qu’il disait ses mots qui firent mal à l’exorciste, l’autre arriva par derrière et arracha violemment le sac au garçon. Perdant son équilibre, l’enfant retomba sur le dos sentant les pavés lui rentrer la où il venait de se faire mal. En rouvrant les yeux, il vit les deux hommes se pencher sur le contenu du sac.

« C’est… c’est à moi ça… »

Le borgne tenta de se relever et de se donner un tant soit peu d’assurance. Pourtant les deux hommes se mirent à rire. Ils vidèrent peu à peu le contenu du sac du pauvre garçon.

« Des papiers, des bouts de ferrailles, une jolie trousse avec des outils dedans. On garde. Un machin avec des ailes. On garde…
- Laissait ça c’est à moi… »

Le portugais, commençant à s’énerver couru vers eux et tenta de donner un coup de poing. Et les deux hommes se mirent à rire encore une fois.

« Tu crois vraiment pouvoir nous faire mal petit gringalet ? »

Avec leur rire, le gros repoussa violement l’enfant au sol. Il resta là à regarder ses affaires se faire voler et jeter sur le sol impuissant. Tout ce qu’il pouvait faire c’était pleurer. Même Hina ne pouvait rien faire, il ne pouvait pas activer son innocence si elle était trop loin.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Lun 11 Mai - 23:32
Ça y est, ils étaient là, devant Allen, leur mission était presque finie. Le quatuor avait trouvé le fugitif, maintenant, il suffisait juste de le convaincre de les écouter.
Autrement dit, le plus dur restait à faire. Car malgré les petits discours des deux têtes blondes, Allen ne semblait pas du tout être disposé à collaborer. Au contraire, le maudit avait commencé à regarder de tous les côtés, semblant chercher une issue pour leur échapper.
Soren baissa le bras, déçu. Visiblement, il avait parlé pour rien.
Enfin pour l’instant, le français devait juste être attentif, pour ne pas que Allen s’éclipse.

-Où est passé le petit garçon ?
-Lëo ... !

D’un coup, Soren se raidit. Oui c’était bien vrai, cela faisait un moment maintenant que Lëo avait disparu.
La dernière fois que Soren avait vu l’enfant, c’était parmi la foule, lorsqu’il avait démasqué le clown. Puis tout s’était passé trop vite, l’artiste avait pris la poudre d’escampette, et la foule s’était dispersée, séparant les deux exorcistes. Et ensuite, l’adolescent s’était mis à la poursuite d’Allen, sans se rendre compte que le petit portugais manquait à l’appel.
Autrement dit, tout était la faute du blondinet. Si seulement il avait cherché l’enfant dans la foule au lieu de poursuivre le clown, Lëo serait avec eux.
Soren baissa la tête, tremblant. Par sa faute, Lëo était peut être en danger.

-Lëo était avec moi la dernière fois, et... Je... Je l’ai perdu de vue... C’est entièrement ma faute...

L’exorciste au fouet serra les poings et se mordit la lèvre, rongé par la culpabilité.
Décidément, Allen avait trouvé l’excuse parfaite pour faire paniquer ses assaillants.

Mais heureusement, les deux filles étaient bien plus optimistes que le blondinet. Si au début elles avaient eu le même air horrifié que lui, Saige se remit bien vite, et se releva, soudain regonflée à bloc.

-Dans ce cas, allons tous le chercher ensemble ! ... Non ?


Soren releva les yeux vers son aînée. Oui bien sûr, partir à la recherche du petit garçon ensemble était la solution qui arrangeait bien le trio, mais sûrement pas Allen. Et sans doute le maudit n’était pas assez imprudent pour les suivre dans leur recherche.
Ou peut être était ce simplement le français qui était trop pessimiste, car la fille des îles sembla se détendre elle aussi, et éclata de rire.

-Allons y !

Ce fut au tour de la jeune fille de tendre une main amicale vers le clown.

- Allez, venez monsieur le clown, ça va être amusant. Mais avant, n'oubliez pas de saluer votre public qui vous applaudis.


Les mots de ses camarades lui remirent les idées en place, et le rassurèrent un peu. Décidément il était temps qu’il se calme et qu’il arrête de broyer du noir.
Et puis finalement elles n’avaient pas vraiment tord, ça valait le coup d’essayer et de convaincre Allen de les suivre.

-C’est vrai, après tout si tu es vraiment inquiet pour lui, on devrait partir tous ensemble chercher Lëo. On ne sait jamais ce qui a pu lui arriver, il est peut être en danger... Quatre exorcistes valent mieux que trois.

Bien sûr, Soren espérait vraiment se tromper, mais peut être cela pouvait pousser Allen à les suivre.

Mais pour l’instant, le plus important était de localiser l’enfant. Et pour ça au moins, Soren pouvait être utile.

-Je reviens tout de suite!

Profitant que toute l’attention du public était rivée sur le «spectacle» du clown, Soren se dirigea vers une maison au toit assez bas et activa son innocence. En allongeant son fouet au maximum, il réussit à l’accrocher au toit et à utiliser son innocence comme un grappin pour s’y hisser. Geste qui, à ses débuts d’exorciste, l’avait fait pâlir, mais qui s’était avéré bien utile pour se cacher.
De sa hauteur, Soren pouvait voir toute la rue. Et en regardant bien, il vit plus loin, de l’autre côté de la rue, deux adultes autour d’un enfant... et un oiseau semblait attaquer l’un des adultes.
C’était Hina et Lëo!
Très vite, Soren s’emballa. Et si les deux hommes étaient en fait des akumas? Ou bien même des Noés?
Quoi qu’il en soit, il fallait vite retrouver Lëo, il pouvait très bien être en danger.

Une fois l’enfant repéré, le blondinet descendit de son perchoir grâce à son fouet, comme un escaladeur, puis courut rejoindre ses camarades, paniqué.

-J’ai repéré Lëo! Il est plus loin, de l’autre côté, mais il est avec deux hommes. Et j’ai vu son oiseau attaquer l’un d’eux... J’ai peur qu’il ne soit en danger, il faut se dépêcher!

Soren se retourna vers le maudit. Peut être Hereata l’avait finalement convaincu de les suivre, ou peut être même Allen allait saisir cette occasion en or pour filer, et le quatuor allait devoir le chercher encore une fois dans tout Orléans...
Et pourtant, ils ne pouvaient pas vraiment faire autrement. Après tout, ils n’étaient pas comme les corbeaux de Central, ils étaient là pour convaincre Allen, pas pour le capturer, alors ils ne pouvaient pas vraiment le forcer à les suivre.
Dissimulant plus ou moins son malaise, le français se retourna vers Allen et lui sourit, voulant lui faire montrer qu’ils n’étaient pas ses ennemis et qu’il pouvait les suivre.
Et même si le clown refusait et s'échappait, la sécurité de Lëo était le plus important pour l’instant.
NEVERENDING STORY

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNEVERENDING STORY
Soren sourit en limegreen

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 368 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre
▐ Parcours RP : Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+20)
Mauvaise rencontre (+50)
Remember me for centuries (+100)

Total: 2280 points
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Ven 15 Mai - 18:46

Aide


" Ce n'est pas tant l'aide de nos amis qui nous aide que notre confiance dans cette aide. "


Je ne peux pas rester avec eux et pourtant, je ne peux pas les abandonner pour le moment, pas avec la disparition du petit garçon de.. Lëo, d'après ce que j'ai compris. Même si je ne ressens pas la présence d'Akumas à proximité, je sais bien qu'ils ne sont pas les seuls êtres à pouvoir faire du mal aux habitants de cette ville. N'importe quoi aurait bien pu lui arriver, et si ce n'était pas un être humain comme vous et moi, un descendant de Noé aurait très bien pu retrouver notre trace et tomber sur lui. Lorsqu'on l'aura retrouvé, je pourrais enfin partir.


Heureusement, en attendant, la jeune femme qui l'avait fais tomber et qui avait causé le saignement de son nez lui avait tendu un mouchoir ; qui lui serait également utile afin de se frotter les yeux par la suite, lorsque tout le monde se mettrait à pleurer. Qui aurait cru que le Destructeur du Temps déguisé en Clown finirait en larmes aux côtés d'une fille des îles et une allemande exorciste depuis longtemps ? Ah ça, si Allen s'était levé le matin et qu'on lui avait dit cela, sans doute n'y aurait-il pas cru ; mais il fallait bien se faire une raison, l'Ordre Noir qui avait retrouvé sa trace l'avait poussé aux larmes. Si l'une s'était mise à pleurer sans doute à cause de la chute, c'était surtout les larmes de la jeune fille aux sandwich qui l'avaient poussé hors de ses retranchements. Il n'y avait pas lieu de s'inquiéter autant pour lui, même si.. des dangos après tout ce temps lui auraient fait le plus grand bien.

Mais tout à coup, la situation changea de bord. De chaleureuses et émouvantes retrouvailles venaient de se transformer en inquiétude, lorsque l'anglais fit remarquer qu'un enfant manquait à l'escouade. Entre ça et la foule qui continuait d'applaudir comme si tout ceci faisait partie du spectacle, le maudit espérait bien pouvoir filer dés que la première occasion se présenterait.

" Lëo ... ! " siffla la jeune femme tout en regardant autour d'elle.
" Lëo était avec moi la dernière fois, et... Je... Je l’ai perdu de vue... C’est entièrement ma faute... " répondit alors le pauvre Soren.
" Dans ce cas, allons tous le chercher ensemble ! ... Non ? "

Et merde.

Visiblement, le jeune Walker n'avait pas trop le choix que de rejoindre cette escouade à la recherche du petit Lëo. Ne pouvaient-ils pas tout simplement y aller sans lui ? Ils étaient nombreux, et ils avaient réussi à maitriser le Destructeur du Temps, ils ne feraient qu'une bouchée d'humains sans innocence ; sauf que parfois, les hommes possédaient des armes bien plus létales. Un soupir nerveux s'échappa alors des lèvres d'Allen, tandis qu'il rendait son mouchoir tâché de sang à l'allemande.

" Allons y ! " répondit l’ilienne encore en plus il y a quelques instants, " Allez, venez monsieur le clown, ça va être amusant. Mais avant, n'oubliez pas de saluer votre public qui vous applaudis. "

En silence, le jeune garçon reporta alors son attention vers la foule, afin d'esquisser un léger sourire et d'accepter cette main tendue en sa direction. Avec l'aide d'Hereata, il put alors se relever sans encombres, avant de saluer la foule tout en faisant un large signe du bras en avant. Même si son maquillage n'avait pas fière allure actuellement, le Clown ne put s'empêcher de sourire et de remercier ceux qui étaient restés jusqu'à présent pour les regarder.

La représentation était officiellement finie.

" C’est vrai, après tout si tu es vraiment inquiet pour lui, on devrait partir tous ensemble chercher Lëo. " souligna alors le blondinet, ramenant le fuyard sur terre, " On ne sait jamais ce qui a pu lui arriver, il est peut être en danger... Quatre exorcistes valent mieux que trois. "

Pensivement, l'anglais hocha alors la tête, tandis que Soren signalait qu'il revenait ; sans doute partait-il chercher des indices sur l'enfant disparu. Le dos encore douloureux, le Destructeur du Temps resta silencieux pendant quelques instants tout en se le frottant, avant de se pencher en avant pour récupérer le gant qu'il avait perdu. Tout en le remettant, il reporta alors son attention vers les deux jeunes femmes qui étaient restées à ses côtés ; peut-être pour le surveiller.

" Je vais vous aider à le retrouver. " se résigna finalement le Clown.

Et une fois le petit sauvé, à la première occasion, il filerait.

D'un coup, du bruit se fit entendre parmi la foule qui commençait à se séparer : l'exorciste au fouet semblait de retour et.. pas avec de très bonnes nouvelles.

" J’ai repéré Lëo ! Il est plus loin, de l’autre côté, mais il est avec deux hommes. Et j’ai vu son oiseau attaquer l’un d’eux... J’ai peur qu’il ne soit en danger, il faut se dépêcher ! " avait-il dit, affolé.

Sans dire un mot, le fuyard hocha alors la tête, parvenant même à esquisser un fin sourire face à celui que le blondinet venait de lui adresser. Ils se devaient d'agir vite. Alors, d'un coup, le jeune Walker fila à travers la foule, ses affaires à la main, avant de regarder derrière lui si les autres suivaient ; on aurait presque cru qu'il filait, mais quel genre d'exorciste il aurait été s'il abandonnait ses compagnons dans le besoin ? Même si c'était plus raisonnable de fuir tant qu'il en était encore le temps, il ne pouvait s'y résoudre.

Il finit alors par apercevoir la rue en question, et le pauvre gosse être malmené par ces hommes ; et ce fut sans mal que l'anglais se revit des années auparavant, lorsqu'il lui fallait payer les dettes de son maître. Le fuyard serra alors le poing, avant de jeter un coup d’œil en arrière, puis de faire signe aux deux donzelles du groupe.

" Entrez dans la rue de ce côté ! " leur lança-t-il, avant de faire signe à Soren, " Viens, on va les empêcher de fuir en les prenant à revers à l'autre bout de la ruelle ! "

Ainsi, ensembles, ils pourraient encercler les malfrats et protéger Lëo. Le tour était presque joué ; il fallait juste courir maintenant, et espérer que Saige et Hereata fassent diversion en attendant.

Le temps tournait.



I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥ :allenxcaem: ♥


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Sam 27 Juin - 12:31

Partons à l'aventure !


Au moins, on ne pouvait pas dire qu'Allen allait filer à l'anglaise. Surtout pas devant toute l'assemblée réunie. Et puis, cela ferait mal, là dedans ... dans ce creux de poitrine que serrait du poing la jeune allemande. Oui, Saige était anxieuse, sentant que cette demande ne serait que malheureusement éphémère et surtout à double tranchant. Suffisait-il de relâcher son attention et l'exilé exorciste se remettrait à filer dans les quatre coins du monde. Mais ce n'est pas maintenant qu'il fallait se laisser abattre hein ? Elle en tordit ses lèvres en une grimace qui devait sans doute être un sourire confiant, quand Allen se mit à saluer le public encore bien médusé par la scène s'étant jouée devant leurs yeux ignorants. Ça riait, ça posait des questions innocentes et ça en redemandait même, à basse voix. Si seulement ils savaient ...

"... Si seulement ..."

Puis soudain, la voix d'Allen résonna et fit vibrer son oreille jusque là sourde à toute autre chose que les bruits de foule. Les sourcils blonds se froncèrent alors, tantôt suspects, tantôt soulagés. Lëo était sain et sauf. Pour le moment. Mais si ils n'agissaient pas assez vite cela pourrait vite tourner en leur défaveur. Ce fut durant leur petite course qu'une idée lui vint. Certes cela ne l'arrangeait pas qu'Allen parte avec Soren, mais au moins avec Hereata, il serait plus facile de maîtriser les deux boeufs français.

"Here. J'ai une idée."

Les yeux bleus de la blonde se mirent à pétiller d'une violente excitation, une excitation appelée sens de la justice. Même avec ce risque d'activer de l'innocence devant des civils, ils n'allaient pas comprendre que justement, c'était de la "sorcellerie". Son sourire s'étira à mesure qu'elles aboutissaient à la fin de leur chemin qu'empruntaient les dits voleurs.

"Ça te dit de lancer des fruits ? Et des petites racines par-ci, par là ?"

Bon, pas qu'elle soit pour le gaspillage de nourriture (ou d'innocence dans ce cas ?) mais ... ça allait leur servir à ralentir la marche. Normalement. Enfin, il suffisait de bien viser. Normalement. Saige fit alors un petit clin d'oeil à Hereata, un index posé sur ses lèvres avant de filer à vive allure vers les deux badauds, tout en chantant à pleine voix, et en dansant sur la pointe de ses chausses un peu trop volantes sur ses pieds fins. On pouvait même croire qu'elle tanguait, comme sortie d'un bar, un peu trop embrumée par l'alcool.

Come all you young sailor men, listen to me,
I'll sing you a song of the fish in the sea;
And it's...
Windy weather, boys, stormy weather, boys,
When the wind blows, we're all together, boys;
Blow ye winds westerly, blow ye winds, blow,
Jolly sou'wester, boys, steady she goes.

HEEEEEEY MAIS C'EST JEAN ! T'ÉTAIS PASSÉ OÙ ?


PAOW
L'innocence de Saige s'était activée en une teinte faible sur le cristal de sa boucle, tandis que l'homme frappé à l'épaule se retrouvait à terre, la face dans une flaque d'on ne sait quoi.

"Ah ils avaient raison, l'alcool ça rend fort !
- Espèce de traînée ! T'as vraiment pas les yeux en face des trous hein ? !"

Ça y est, le gars se relève avec l'aide de son ami borgne, furax et prêt à en découdre. Sur le moment, l'impertinente frémit, se disant que son plan n'était peut-être pas une si bonne idée au final. Mais au moins ça allait laisser le temps aux garçons de s'occuper de Lëo, à terre de ce qu'elle pouvait voir de loin. Reprenant alors un air légèrement aguicheur et provocateur, l'allemande répond, en pointant son index vers le garçon

"Heeeeey vous mettez pas en pétard pour si peu, les gars. Par contre, je sais pas mais je vous ai donné une claque, je peux recommencer hein ? Je peux même dire que le petiot là bas est de cet avis."

Les deux hommes grognèrent, quand même un peu rebutés de s'en reprendre une. Sauf que leur intérêt se porte alors soudainement sur la boucle de la demoiselle. Ça brille, donc ça a l'air cher. Mais il y a pas que la boucle qui brille, il y a le regard de la blonde. Et un truc en verre un peu bizarre, vu qu'il était couvert de noir.

"Un petit sourire ?"

Et quand le bouchon fut retiré, il y eut une réaction immédiate sous forme de flash intense. Heureusement Saige avait fermé les yeux et ne se retrouvait pas autant éblouie que les deux hommes, en train de déjà se cacher leurs yeux brûlés de leurs mains. Enfin libérée et la main tenant la fiole toujours tendue vers les deux agresseurs, l'allemande se mit à crier en tanguant cette fois-ci, pour de vrai.

"C'est quand vous voulez !"





Spoiler:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Ven 3 Juil - 18:06


« -C’est vrai, après tout si tu es vraiment inquiet pour lui, on devrait partir tous ensemble chercher Lëo. On ne sait jamais ce qui a pu lui arriver, il est peut-être en danger... Quatre exorcistes valent mieux que trois. »


A cette sentence, hereata serra un tout petit peu plus fort la main du clown avant de dire à voix haute , autant pour se rassurer que pour rassurer les trois autres :

«  Je suis sure qu’il ne lui ai rien arrivé de mal. Lëo est un garçon débrouillard et un vrai génie. Il ne risque rien. Et puis, il a Hina avec lui. »

Le clown hocha de la tête tandis que le blond s'éloignait rapidement:


« -Je reviens tout de suite! »

Soren prit les devant et s’éloigna dans la foule. La fille des îles et Saige restèrent en compagnie d’Allen. Le pauvre clown était dans un état pitoyable. Ses compagnes essayèrent d’avoir des paroles réconfortantes. Hereata multipliait ses excuses pour la perte des dangos. Elle aurait vraiment voulu lui en offrir. En compensation, elle proposa même de cuisiner à l’auguste tous les parfums de cookies qui lui feraient plaisir. La demoiselle parlait, parlait comme pour mieux se rassurer.

Allen quant à lui gardait un air résigné. Il finit par déclarer :

" Je vais vous aider à le retrouver. "


Le jeune homme en fut récompensé par le plus beau sourire d’Hereata.

Mais L’exorciste au fouet revint bien vite. Son air inquiéta la couronnée de fleurs. Quelque chose clochait. Le blond le confirma :

« -J’ai repéré Lëo! Il est plus loin, de l’autre côté, mais il est avec deux hommes. Et j’ai vu son oiseau attaquer l’un d’eux... J’ai peur qu’il ne soit en danger, il faut se dépêcher! »


Le cœur de l’adolescente s’emballa de nouveau. Les pires scénarios se mirent à défiler dans sa tête. Et la foule qui était toujours compacte... Ce n’était vraiment pas un bon endroit pour se battre. Ils étaient trop exposés. Sans parler des recommandations de discrétions de Komui. Malédiction.

Malgré tout le quatuor se mit en mouvement. On ne pouvait laisser le petit portugais.

Soudain , le clown lâcha sa main pour filer à travers la cohue. Était-ce une tentative de fuite ? Non il avait dit qu’il aiderait les exorcistes et la vanuatane avait confiance en sa parole. Comme pour le confirmer , l’auguste se retourna afin de vérifier si les deux filles et le garçon le suivait bien. Ce qui était le cas. Ils arrivèrent ainsi rapidement à la hauteur de la rue où le pauvre enfant se faisait raqueté par de sinistres individus.

Des humains tousce qu'il y avait de plus normal. La demoiselle ne sut si elle devait en être rassurée ou non. il n'empêche que ce qu'elle vit la mit en colère.

Hereata gonfla les joues. Elle allait marcher sur eux et leur mettre une bonne correction. Mais Allen l’arrêta, lui disant à Saige et elle :

" Entrez dans la rue de ce côté ! Viens, on va les empêcher de fuir en les prenant à revers à l'autre bout de la ruelle ! "


L’îlienne eut un hochement de tête et remonta des manches imaginaires avant de dire au maudit en anglais :
«  Pas de problèmes Big boss… On refait comme quand on s’est rencontrée ? Et tu sais quoi plus question de fuir ! ça va être leur fête ! »


Les deux jeunes hommes partirent.
Saige s’adressa à la plus jeune des filles du groupe :
"Here. J'ai une idée. Ça te dit de lancer des fruits ? Et des petites racines par-ci, par là ?"

L’exorciste à la couronne de fleurs secoua la tête. Ses couettes dansèrent autour de son visage.
« -Je ne peux pas Saige. C’est trop voyant et il ne faudrait pas qu’on se fasse repérer. Par contre, j’ai été élevé avec 8 frères et sœurs. La bagarre ça me connait. Et je tire très bien les cheveux. »

C’est ainsi que les deux demoiselles se mirent en route. La sirène se mit à chanter pour attirer l’attention des horribles bonhommes :
« Come all you young sailor men, listen to me,
I'll sing you a song of the fish in the sea;
And it's...
Windy weather, boys, stormy weather, boys,
When the wind blows, we're all together, boys;
Blow ye winds westerly, blow ye winds, blow,
Jolly sou'wester, boys, steady she goes.

HEEEEEEY MAIS C'EST JEAN ! T'ÉTAIS PASSÉ OÙ ? »

La plus grande bouscula un homme qui s’écroula. L’autre persuadée d’avoir affaire à une pocharde se mit à brailler :
« - Espèce de traînée ! T'as vraiment pas les yeux en face des trous hein ? !" »

Pour l’agacer  Hereata éclata de rire, se moquant d’eux :
«  Hey l’autre… il s’est fait bousculé par une fille et il est tombé.»

L’allemande en rajouta une couche :
« "Heeeeey vous mettez pas en pétard pour si peu, les gars. Par contre, je sais pas mais je vous ai donné une claque, je peux recommencer hein ? Je peux même dire que le petiot là bas est de cet avis." »

Puis elle sorti dont ne sait où une fiole. Hereata qui en avait déjà vu des pareils dans le laboratoire des scientifiques ferma les yeux. Mais pas les hommes. Ils furent complétement aveuglé. C’était moment idéal pour agir. La sirène hurla :
"C'est quand vous voulez !"

Sa compagne quant à elle ouvrit les yeux et fonça sur les hommes leurs assenant à chacun un bon coup de genoux au niveau du service trois pièces avec un cri de guerre :
«  TECHNIQUE ANCESTRALE DE LA CASTRATION DU COCHON SAUVAGE! »

C’était une technique secrète très ancienne qu’on se passait de mère en fille depuis des générations. Imparable contre les garçons et les petits frères casse pied. Et encore une fois, ce fut une réussite !
Les hommes tombèrent à terre terrassés. Victoire par K.O. finale, il n’y avait plus qu’à récupérer Lëo !

La demoiselle eut un sourire triomphal. elle fit le V de la victoire suivit d'un clin d’œil à Saige. Tout allait rentrer dans l'ordre et il rentrerait tout les cinq sous peu.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Sam 11 Juil - 22:10







AideJ’aurais pas du utiliser mon innocence.



01101001110100101110001
Il avait peur.
Il était tétanisé.
Pour une fois qu’il n’avait pas son bout de verre pour se protéger,
Que ses amis étaient loin.
Qu’il était seul.
Il n’était qu’un asticot, une larve.
Il pleurait, noyant les pavés de cette ruelle sombre  d’Orléans.
Il avait beau être intelligent, être futé,
Ça n’avait pas empêché les deux brutes de le malmener.

Finalement, il n’était que la policier courageux seulement derrière son pistolet, le militaire derrière son fusil, le banquier derrière sa vitre, il se sentait protéger. Ainsi, sans, il se sentait nu, vulnérable, dépouillé.

Et il voyait ses biens, les cadeaux de ses amis jeter au sol, jeter dans leur sac. Et tout ce qu’il pouvait faire s’était fixer la grosse brute s’émerveillant avec un visage idiot sur l’automate empli d’innocence qu’il tenait dans ses mains.

Et il avait peur, peur qu’on voit ses affaires éparpillés sur le sol, que ses méchants n’en ai pas assez de ses affaires et qu’ils s’en prenne à lui. Finalement, quand le sac paru vide. Le maigrichon retourna le bout de tissu pour constater qu’il avait tout fouillé.

« Et bin, qu’elle bien maigre butin. Mis à part des babioles et des outils, ce gamin n’avait rien. Pourtant t’avais dis que c’était un gosse de riche.
- J’avais cru. Regardes son oiseau, y a qu’un gosse de riche pour avoir des trucs aussi hallucinant.
- Crétin ! » Il gifla l’arrière du crâne chauve du gros. « Enfin, on a au moins le moineau, on pourra en tirer un bon prix ! »

Un regard haineux fut envoyé par le gamin dont la tristesse était devenue de la colère. Et au même moment, il dissimula sa petite sacoche dans son dos : Dedans, il y avait des choses de bien plus grande valeur comme la montre à gousset offert par Gwen. Le maigrichon lui redit un regard dédaigneux.

« Bon, on va se casser. On va voir si y a pas quelqu’un d’autre qu’on pourrait dépouiller. Ah ! Tiens ! Regardes les mignonnes demoiselles qui arrive ! »

Voyant qu’ils se sont détournés de lui, le garçon se jeta sur son sac vide, essuyant ses larmes. Il prit au plus vite tous ce qui tombait sous ses mains, les fourrant sans se souiller de leur état dans le sac. Le pire aurait été que ses amis tombes sur ses fiches. Surtout que lors de ses missions, il emportait toutes celle qui pouvait l’aider. Il en avait donc une pour chaque exorciste.

Et sous le coup de l’îlienne et le flash –dont Lëo fit à peine attention dos à la bataille-, les deux hommes tombèrent à genou, libérant Hina. L’oiseau revint se poser sur mes épaules.

Toujours en colère, le Portugal se glissa discrètement derrière les deux hommes trop occupés à se tenir les noix. Il suptilisa le sac des deux individus. Il l’ouvrit, le vida sur le sol et rempli le sien avec tout ce qui semblait lui appartenir, le cœur tambourinant de peur que l’un des deux hommes s’en rende compte. Alors il remplissait son sac et le remplissait.

Mais quelque chose clochait. Où était Soren et Allen ? Peut être que le clown s’était enfuit et que Soren avait du le suivre et que du coup, c’était sa faute si les deux filles n’avait pas pus le suivre. Et du coup si la mission était un échec, ce serait de sa faute. Se laissant à cette angoisse, le borgne commença à verser une nouvelle larme. Mais sa peur d’être trop lent dans sa récupération de ses affaires prenait le dessus.

Et ce jusqu’à ce qu’il vit la main de l’homme fouiller dans sa poche et le couteau qu’il tenait dans sa main.

« ATTENTION HEREATA ! »

Et le plus vite qu’il put, le portugais siffla par réflexe. Alors que l’acier recouvrait son œil, il fit apparaître dans sa main un batte. Pris par l’adrénaline et la colère, le borgne frappa avec sa force, mais surtout celle de l’innocence le bras du salop.

Il fit un petit cri de douleur lâchant machinalement son arme. Mais ne pouvant pas s’arrêter devant la lâcheté de l’homme, le dégoût et la haine, il continua à frapper l’homme, à le frapper. Et le gros voyant le garçon s’énerver sur son collègue rampa en arrière avant de se mettre à courir loin de ses folles, de ce gamin, de tout ça.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Jeu 16 Juil - 14:01
Il fallait agir maintenant, et vite. Il n’était plus question d’hésiter, et Soren espérait vraiment qu’Allen fasse son choix. S’ils ne se dépêchaient pas, Lëo pourrait bien être en danger.
Mais heureusement, le maudit pensait d’abord à ses camarades avant sa fuite. Et si Soren avait d’abord cru à une tentative de fuite lorsque Allen s’était mis à courir, il se rassura bien vite en remarquant que le clown empruntait le même chemin qu’il avait indiqué. Finalement, Allen allait les suivre pour l’instant.
Le petit groupe finit enfin par arriver dans la ruelle. Les voyous étaient encore là, entourant le jeune garçon, ses affaires éparpillées par terre.

-Entrez dans la rue de ce côté ! Viens, on va les empêcher de fuir en les prenant à revers à l'autre bout de la ruelle !

Le français hocha la tête. Oui, les cerner était une bonne idée, ainsi s’ils voulaient s’enfuir avec les affaires du portugais, ils seraient piégés.
Les deux filles s’éloignèrent, tandis que les deux garçons se mirent à courir, attendant que les demoiselles fassent diversion.
Puis Soren réalisa que c’était l’occasion en or pour parler à Allen. Après tout, l’artiste n’avait jamais assuré qu’il allait les suivre. Sans soute allait-il prendre la poudre d’escampette juste après s’être assuré que Lëo soit sauf.
Mais non, il fallait essayer de le convaincre de se calmer, de les écouter. Komui avait confiance en eux...

-Allen, s’il te plaît écoute nous. Nous sommes venus ici en secret, dans le dos de Central. Certains croient encore en toi, et veulent essayer de t’aider. Nous sommes bien conscients du danger. Mais c’est notre choix.

Mais une voix l’interrompit dans son discours. La mélodie de Saige emplit bientôt la rue, attirant l’attention des autres.
Soren leva les yeux vers Allen , espérant enfin qu’il allait bien vouloir les écouter. Enfin, rien  ne semblait gagné, l’anglais semblait vraiment obstiné. Et pourtant, qu’est ce que Soren pouvait faire d’autre? Le blondinet n’avait rien pour prouver qui que ce soit, Allen ne pouvait qu’essayer de croire en la bonne foi de ses paroles.

Puis tout se passa très rapidement. L’exorciste au fouet reporta son attention sur ce qui se passait devant lui. En quelques minutes, l’un des voyous avait déjà été mis à terre. Et après un flash éblouissant qui aveugla tout le monde, Hereata vint se précipiter pour aider son aînée... avec une technique plutôt spéciale.

-TECHNIQUE ANCESTRALE DE LA CASTRATION DU COCHON SAUVAGE!


Et ce fut un coup de genou bien placé qui finit par mettre à terre les deux assaillants.
Soren siffla légèrement, impressionné. Il en était presque désolé pour les voyous. En tout cas, ils avaient bien eu la leçon qu’ils méritaient. Il ne restait plus qu’à récupérer Lëo.
Finalement, Soren n’avait rien eu à faire, les filles avaient fait un travail remarquable. Et au fond, il en était rassuré. Les voyous, les bagarres, tout ça n’avait jamais été pour lui. Sans son fouet, Soren ne savait pas prendre en charge ce genre de situation et pensait beaucoup plus à la fuite qu’à l’attaque. En ce moment même, il était plutôt rassuré d’avoir la présence d’Allen à ses côtés.
Un fin soupir s’échappa de ses lèvres. Bon sang, il était toujours aussi lâche finalement.

Mais tout s’emballa très vite. Après une telle défaite, le petit groupe pensait que les malfrats allaient filer sans demander leur reste. Mais ils n’avaient vraiment pas apprécié cette humiliation.

-ATTENTION HEREATA !

Soren sursauta et fut horrifié en voyant le couteau que l’homme avait sorti de sa poche.
Mais heureusement, Lëo avait vite réagi en matérialisant une batte pour lui faire lâcher son arme.
Mais les coups se répétèrent, inlassablement. Lëo était aveuglé par la colère et l’humiliation, et ne pensait plus qu’à une chose: se venger.
Soren se précipita alors vers Lëo et activa son innocence à son tour. Avec son fouet, il agrippa la batte du portugais, et tira, empêchant le jeune garçon de donner plus de coups.

-Lëo arrête, ils ont eu leur leçon d’accord? Ils ne s’en prendront plus à toi, nous sommes là. La vengeance n’a jamais résolu les choses.

Le français sourit à son cadet, essayant de le calmer. Les deux malfrats en profitèrent pour s’éloigner, sans un butin et roués de coups. Soren ne bougea pas, les rattraper serait inutile. Les affaires de Lëo avaient été récupérées, et le petit exorciste n’avait pas été blessé, c’était l’essentiel.

Bon, tout semblait être rentré dans l’ordre finalement. Même si Lëo et Soren avaient utilisé leur innocence en public alors qu’ils devaient rester discrets... Enfin, tant qu’ils n’avaient pas attiré l’attention.
Soren se tourna alors vers les deux filles, et leur sourit.

-C’était vraiment bien joué les filles.

Bon, et maintenant ils n’avaient plus rien à faire ici. Surtout avec Lëo dans et état.

-Je pense qu’on devrait rentrer à l’auberge. Lëo a besoin de reprendre ses esprits.

Soren se retourna alors vers Allen, et lui adressa un petit sourire.

-Allons-y tous ensemble.

Et pourtant, malgré son sourire, le jeune exorciste espérait vraiment que le maudit n’allait pas filer à l’anglaise. Allaient ils devoir se lancer dans une course poursuite, à la recherche d’un clown en cavale? Oh pitié, faites que ses paroles aient réussi à convaincre Allen.


Spoiler:
 
NEVERENDING STORY

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNEVERENDING STORY
Soren sourit en limegreen

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 368 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre
▐ Parcours RP : Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+20)
Mauvaise rencontre (+50)
Remember me for centuries (+100)

Total: 2280 points
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Mer 9 Sep - 23:39

Repos


" Trop de repos n'a jamais fait mourir personne. "


Pourquoi est-ce que je me suis mis en tête de rester avec eux et de leur venir en aide ? J'aurai mieux fais de profiter de cette.. diversion pour reprendre ma route et m'enfuir, afin qu'ils soient en sécurité, et cessent de me chercher, mais.. je n'ai pas pu me résoudre au fait d'abandonner Lëo, même si trois exorcistes auraient suffit à mettre quelques malfrats en déroute. Si j'avais fuis et continué ma route, peut-être que certains se seraient remis à ma recherche, et que le petit aurait été blessé, par ma faute. J'en avais suffisamment fait pour le moment ; après tout.. c'était à cause de moi s'ils étaient ici, risquant de s'attirer les foudres de Central. Il faut que je leur vienne en aide et ensuite, ensuite je pourrais partir.


Sans dire un mot de plus, le Destructeur du Temps avait filé dans les ruelles afin de prendre les ravisseurs du petit homme par surprise ; et ainsi les faire reculer avec plus de facilité. Ils ressemblaient à s'y méprendre aux brutes qu'il avait dépouillé au poker il y a quelques temps de ça à Londres, le jour où il avait fait la rencontre de la jeune ilienne. Sans doute était-ce un petit clin d’œil du destin de les avoir de nouveau réuni en ce jour pour repousser des brigands qui s'attaquaient à un plus petit qu'eux ; mais pas forcément plus faible. Toutefois, si le Clown portait la même tenue qu'il y a quelques mois, son identité n'était désormais plus un secret, et c'était aujourd'hui avec un petit pincement au cœur qu'il aidait ces compagnons dans leur quête. Au fond, Allen savait très bien qu'une fois l'enfant secouru, la troupe souhaiterait une fois de plus lui parler, afin de le persuader de revenir, de trouver un compromis avec Central ; mais c'était impossible, il était devenu un danger pour eux. Quand bien même il leur venait actuellement en aide.

Courant devant son camarade français, le jeune anglais ne pouvait s'empêcher de repenser à toutes ces choses, espérant au fond de lui qu'une nouvelle conversation ne débuterait pas pendant la course.. et bien sûr, le sort n'était jamais du côté du maudit. Sa bonne chance, il ne l'avait décidément qu'au poker.

" Allen, s’il te plaît écoute nous. " lui implora Soren, " Nous sommes venus ici en secret, dans le dos de Central. Certains croient encore en toi, et veulent essayer de t’aider. Nous sommes bien conscients du danger. Mais c’est notre choix. "

Déglutissant tout en détournant légèrement le regard, le jeune exorciste préféra alors rester silencieux pendant quelques instants ; avant de finalement reporter son attention vers son interlocuteur.

" Cela ne changera rien. " lui répondit-il d'une voix légèrement tiraillée, " Je ne peux pas rentrer à la maison avec vous. "

Malgré ses paroles, une sorte de chagrin semblait alors faire briller ses yeux ; perles grises qui ne tardèrent pas à disparaître derrière ses paupières, tandis que le fuyard clignait des yeux en entendant une drôle de mélodie chantonnée dans la rue où les malfrats s'en prenaient sans doute toujours à l'enfant. Accélérant le pas, les deux exorcistes ne mirent pas bien longtemps avant de rejoindre la rue, avant de se rendre compte que leurs homologues féminines n'avaient besoin d'aucune aide pour se débarrasser des brutes. L'une d'entre elles était même déjà à terre, tandis que l'autre..

" TECHNIQUE ANCESTRALE DE LA CASTRATION DU COCHON SAUVAGE ! " hurla la jeune ilienne.

Pinçant des yeux suite à l'attaque - solidarité masculine, ou quelque chose comme ça - le jeune Walker ne put qu'imaginer l'efficacité d'un tel coup sur les voleurs. Ils furent tous deux mis à terre en moins de temps qu'il n'en fut pour le dire. Elles avaient réussi ! Mais c'était sans compter le premier qui venait de se relever en un bond, brandissant un poignard.

" ATTENTION HEREATA ! " reprit le petit garçon.

Instinctivement, le Destructeur du Temps s'était avancé en direction du combat, avant de se rendre compte que le petit garçon agressé était plus vif que lui ; et qu'il prenait déjà sa revanche sur l'homme en le ruant de coups. ... Trop de coups, même. Sur l'instant, ce ne fut plus un enfant qu'Allen vit devant lui, mais bien un soldat qui massacrerait un ennemi sans se poser de questions. Dérouté et déglutissant un peu, il ne put qu'être rassuré lorsque le français intervint pour le remettre dans le droit chemin.

La vengeance ne résolvait rien, ils avaient eu leur leçon.

" C’était vraiment bien joué les filles. Je pense qu’on devrait rentrer à l’auberge. Lëo a besoin de reprendre ses esprits. " reprit alors Soren une fois la tension redescendue, " Allons-y tous ensemble. "

Au milieu de toute cette foule, bien malgré lui, le Clown ne put que se résoudre à les accompagner encore un moment ; pas longtemps, mais suffisamment pour les convaincre de retourner à l'arche et à la Congrégation de l'Ombre dés que possible. Ils n'étaient pas en sécurité avec lui.

" Je vais vous emmener là où j'ai séjourné jusqu'à présent. "

Toutefois, rien ne signalait qu'il allait rester à leurs côtés une fois arrivé là-bas ; même, dés qu'il aura été certain que l'escouade révolutionnaire soit en sécurité, il repartirait aussi vite qu'il était arrivé. Espérons juste que ce soit moins en fanfare.

Il se remit alors en route, une main légèrement portée au front.



I’ll keep on walking.
My left I give you to the Akuma. My right I give you to the humans. Both are a part of me. And equally important. So neither side be disappointed. Humans as well as Akuma will be saved!
   
† Le Destructeur du Temps †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre.
Aime:
N'aime pas: avatar
Allen Walker† Le Destructeur du Temps †
Compte lié à celui de Néah D. Campbell.

" Il faut aller de l'avant. "

♥ :allenxcaem: ♥


Allen exorcise en Darkred

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans.
▐ Personnalité : Facile à connaitre non ?
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Mer 25 Nov - 12:22

La beauté du monde



"Lëo ... Lëo ... ? ... Tiens c'est pour toi."

C'était un geste comme un autre, juste une petite broche qu'elle avait repérée. Juste au creux de ses mains, juste un petit cadeau du fond du coeur. Comme un oiseau que l'on voit poindre du bec, trop longtemps caché par sa coquille. Bec levé vers l'horizon; son espoir.


Elle savait qu'Hereata prendrait de suite la relève. Elle savait aussi que la jeune ilienne à la peau de braise ferait en sorte que le jeune garçon s'apaise. Aussi c'est pourquoi, quelques minutes auparavant, l'allemande avait attrapé l'épaule d'Hereata, pendant que tout ne semblait qu'être noirceur, humiliation pour le petit bout d'homme. Sa main avait attrapé celle de la brune, non sans perdre quelques couleurs au passage à la vue de cette scène quelque peu ... déstabilisante.

"Attends ..."

L'accent de l'est refit surface, clinquant, pressant mais en rien froid comme l'on pourrait s'attendre des descendants de ceux qui firent face aux intransigeants romains. Même sa prise se faisait chaleureuse, malgré l'hésitation qui y régnait. Oui, Lëo était trop instable pour le moment et y aller à plusieurs, de suite ne ferait sans nul doute qu'enclencher un braquement encore plus violent. Confortée dans son idée et voyant surtout Soren prendre les choses en main, la blonde hocha la tête, avec ce regard qu'ont ceux qui ont décidé de ne pas reculer; même devant la peur, a colère d'un des leurs. Et quand ce fut le moment, le lâcher prise devint un frôlement puis un simple souvenir, un souvenir encore tiède se logeant contre un bras froid et tendu. Soren avait réussi à calmer quelque peu Lëo et Hereata était la seule personne en qui pouvait avoir confiance le petit homme. Les séparer serait aussi idiot que d'entendre un jour Noé chanter un hymne à la paix. Saige se permit de lâcher un petit rire, las, mais caressé par les alizés doux du soulagement. Le plus difficile de la journée était passé. Et maintenant ?

"Maintenant ..."
Elle regarde ses mains, tantôt tremblante, tantôt perdue entre deux ballotements de son âme
"Pourquoi partir, plutôt qu'affronter ... ?"
Chuchotement, qui teinte de couleurs de larmes de cette boucle d'oreille irréelle.

Saige se posait des questions, seule. Dans un monde qui n'accepte qu'elle, qu'elle et ses sentiments; qu'elle et ses interrogations. Cette partie, affronter sans être de front, n'était-ce pas ce qu'elle avait vécu là bas, entre ciel et terre rougie par les couchers de soleil ? À aider, et vivre en même temps sans que la Congrégation s'en mêle ... Ses doigts se mirent à tracer les reliefs de ses lèvres avant de se faire ronger à l'ongle; ou ne serait-ce que mordillé. Oui, Saige restait bel et bien perplexe quand à sa mission première et ainsi comprenait-elle pourquoi Allen ne voulait pas y retourner. Sauf que cette solution n'était pas non plus la bonne. Ce n'est pas la Congrégation qui a besoin d'Allen ...

"Ce sont les gens qui sont au sein de la Congrégation qui ont besoin de toi, Allen."

L'allemande sent certains se retourner quand celle-ci lâche les mots, alors que tout semblait reprendre le cours de la normalité. Une marche, Hereata qui s'occupe de Lëo, Soren rasséréné et Allen qui les guide dans cette ville. Elle releva alors la tête pour faire face à leurs regards, certainement surprise de s'être elle-même entendue, mais cela s'effaça vite sous une lueur de conviction dans cet iris azuré.

"Je veux dire ... Les dirigeants ... se fichent de ce qu'on ressent non ... ? Mais nous, regarde Allen."

Ses bras fins et blancs englobent lentement, sans les toucher, mais pour les représenter. Lëo, Hereata, Soren, les passants. Cela en fit plisser les yeux de la jeune fille qui sentit soudainement son coeur s'emplir du lourd sentiment qu'était la mélancolie.

"Nous, on a besoin de toi. Comme tu nous guides en ce moment. Et ... je sais que c'est beaucoup t'en demander."

Cette fois-ci, elle baissa sa tête, rétractant ses longs bras pour serrer son pantalon un peu déchiré.

"Mais on est là pour s'entraider. N'est-ce pas ... ?"

C'était idéaliste non ... stupide. Stupide de penser qu'un court monologue sur l'aide, le soutien pourrait avoir une quelconque influence sur l'exilé. Et stupidement Saige se mit à s'empourprer, des joues au nez en souriant tout aussi stupidement. Il fallait l'avouer, c'était vain car après tout ... elle aussi n'en avait fait qu'à sa tête le jour de son départ.

"Je n'aurai pas dû dire ça. Je m'en excuse."

Même si dans le fond, tu savais Saige. Tu savais qu'il fallait le dire, sortir cette ronce de ton coeur rongé par les doutes que t'apportent la Congrégation, Central. Et aussi ta rencontre avec Seth. Toute cette logique manichéenne avait planté cette mauvaise herbe, et il fallait que l'arracher. C'était chose faite.

Peut-être pour apaiser la douleur, tu avais fait ce cadeau à Lëo, quand tout fut oublié, ou que tu fis semblant d'oublier. Mais pour toi, ce garçon n'avait pas le droit de sombrer dans une spirale de colère et de dégoût de l'être humain. Il fallait garder un peu espoir en l'humanité. Même guidé par les mauvaises personnes; car sinon, on a plus rien et l'humanité aura perdu ce qui la rend si belle. Et maintenant, il fallait continuer cette longue marche pour l'aider à ne pas s'amocher.






Spoiler:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment attraper un Allen sauvage (P.V : Hereata, Soren, Lëo, Allen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» urgent !! comment fait-ton du jus de prunes ?
» Deux Zoruas !? [Mia Shijima][Fini]
» Desperate Housewives. Partage. Patrick Logan/Sam Allen. Drabble. G.
» Allen Iverson au bic noir
» Comment traire une chèvre ??

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: