Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. DEMON WARS
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Charognard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charognard
Mar 14 Oct - 22:50







Charognard



01101001110100101110001
Voila seulement deux semaines que Lëo était rentré de cette horrible mission collective. Chaque souvenir était encore tous frais, les images passaient encore de temps en temps devant ses yeux. Ça fait quelques jours que son rythme de travail s’était accéléré. Lorsqu’il dormait, il ne pouvait s’empêcher de penser à lui, à ce grand noé au cheveu blanc qui pouvait lire dans ses pensées. Il voyait encore cet horrible troisième œil implanter en plein milieu de son front qui le scrutait. Son seul temps de repos étaient les moments où il s’endormait sur son travail. La caféine ne marchait plus à ce moment.

Mais dans cette usine qu’est la congrégation, on travaille à la chaîne. Lëo était déjà dans son train. Le topo de la mission était fini et chacun savait ce qu’il avait à faire, surtout le deuxième exorciste. Le portugais ne l’avait pas vu sur la plage, ni même autre par avant. Pourtant vu comment il parlait vite et fort, il était difficile de ne pas le remarquer. Le petit garçon aurait aimé passer le reste du voyage à dormir, ou à lire. Mais comment dormir avec un exorciste surexcité qui vous cri dans la cabine :

« De toute façon, tous ses akumas, je les bute un par un. Angelo n’a même pas besoin de mon innocence ! »

Lëo n’avait qu’une seule envie, lui dire de se la fermer. Cependant, il n’osa pas. Heureusement l’un des deux traqueurs lui demanda bien gentiment de fermer se taire, vexé, l’exorciste se tu et bouda tout le reste du trajet. Lëo voulut lui dire merci, mais toujours le même problème. Finalement, c’était dans le calme que le voyage se finit. Une fois en gare, Le portugais fut prise par la fraîcheur de cette air. Alors qu’il était en plein été, le portugais avait froid. Déjà qu’en Angleterre, il faisait déjà froid, mais alors en Russie. Il avait tout de même son manteau noir qui lui tenait bien chaud.

La priorité en arrivant était de se rendre au plus vite sur les routes. Une bande d’akuma saccage tous les villages alentours. D’après les informateurs, ils étaient du nombre de cinq tous de niveau deux au moins. Quel idée d’envoyer un gamin combattre des démons dans un pays où il fait frais en été. Le garçon n’avait pas le choix et ça l’énervait. S’il n’avait pas trouver quelques amis et perdu sa famille, ça aurait fait bien longtemps qu’il aurait imiter Nora. Enfin, il pense ça, mais jamais il ne l’aurait fait. Il était trop jeune, trop faible et trop peureux pour le faire. Surtout si c’est pour avoir une Dylan à ses trousses et laisser des enfants se faire torturer par ça faute. Si un jour, il arrive à être son supérieur hiérarchique, croyez le, elle va regretter d’avoir été si méchante.

Enfin, ce long monologue le fit voir défiler le temps, il s’était même à peine rendu compte qu’ils marchaient sur une plaine, ou plutôt une steppe. Aucun village à perte de vue seul quelques arbres brisent l’horizon. Combien de temps avaient ils marcher ? Il ne le savait pas, ils savaient juste qu’ils devaient arriver à couper la trajectoire de la bande d’akuma.

D’ailleurs, une tache se fit voir au loin. Alors qu’on ne l’avait pas entendu de tout le voyage, le surexcité se mit à rire et à courir :

« C’est seulement ça qu’on doit tuer. Ces akuma ne ressemble vraiment à rien. »

Il activa son innocence et sa course se fit plus rapide. Prétentieux, il se jeta sur le groupe de démon, sans réfléchir. Lëo de ses petites jambes tentaient de suivre les adultes qui criaient :

« Revient ! On doit rester groupé ! Tu vas te faire tuer tout seul ! »

Quel imbécile ! Tant pis pour, il récoltera se qu’il a semer.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Ven 17 Oct - 0:00

Charognard


" La mauvaise réputation du charognard est déjà faite dès la naissance. "


Voilà près de deux semaines que l'expédition sur la plage s'est soldé par un échec, ou tout du moins, par une non-victoire. Ah, j'ai été si faible, si faible ! Fleur et Dirty ont réussi à prendre le dessus sur moi et pourtant, pourtant ! Ce ne sont que des humains, fragiles et faibles, tandis que moi, je suis un Akuma, un aventurier qui plus est ! Mais Wendy m'a fait faux-bond.. Si elle s'était montrée plus prudente, nous aurions pu gagner, mais aussi.. Cette Semi-Akuma était trop puissante, ou alors elle me faisait bien trop peur.. Son bras, son horrible bras ; à lui seul représentait toutes mes craintes et mes angoisses. Personne n'a envie de finir terrassé par une telle abomination. Des créatures comme elles n'ont pas lieu d'être !


Chef d'expédition, on l'avait nommé chef d'expédition ! Ah, décidément, depuis que l'enfant avait fait la rencontre de Mieszko et de tous ces Noés durant la mission en Afrique, tout semblait aller pour le mieux ! Adieu les traquas liés à une forte mauvaise estime de soi, tout semblait désormais très loin derrière ; ou tout du moins, suffisamment caché pour ne plus refaire surface avant un long moment. Il ne fallait pas non plus oublier qu'Elliot était une âme torturée.. Mais pas aujourd'hui ! Et vous savez pourquoi ? Parce qu'il était l'Akuma du plus niveau de son escouade, ce qui faisait de lui le chef ! Certes, personne ne l'avait vraiment nommé à ce grade, mais.. Les niveaux supérieurs avaient toujours guidé ceux inférieurs, surtout lorsqu'ils étaient à la recherche d'une innocence. L'américain allait pouvoir leur montrer toute l'entendue de son savoir !

Parmi les siens étaient présents quatre Akumas de niveau un, mais il y avait également quelques niveaux deux, fraîchement évolués, tandis que lui savait pertinemment que son évolution n'allait pas tarder à avoir lieu. Ah ! Adieu sa forme d'oiseau et bonjour l'apparence de beau cavalier ! Tous les niveaux trois se ressemblaient, mais tous étaient également différents. Le petit monstre espérait au moins posséder de puissantes ailes sous cette forme-ci. Que devenait un oiseau s'il ne pouvait plus voler ? Une autruche, ou un dodo.

Voilà déjà plusieurs jours que tout ce joli monde saccageait des villages dans les steppes russes ; pour quelle raison, me diriez-vous ? Certainement pas pour y dénicher une innocence, mais plutôt pour vider ces terres de son peuple. Néanmoins, du point de vue de l'Oiseau en Cage, ce n'était en rien de la destruction, plutôt.. de la conquête !

Nouveau village rasé, la troupe se remit en route en passant par les steppes infinies de l'Empire Russe. Sous sa forme humaine, Christopher inspira un grand coup avant de lancer :

" Nous aurions vraiment dû venir en hiver, car je ne vois pas une seule parcelle de glace ! Aaaah quelle tristesse ! "

Un soupir s'échappa de ses lèvres, avant qu'il ne se décide à mettre ses mains dans ses poches. Guilleret, Cody s'éleva dans les cieux, laissant briller son plumage doré et noir comme un véritable petit soleil. Il fut le seul à répondre aux paroles de l'enfant-machine ; les regards de ses congénères étaient portés ailleurs.

" Décidément, vous n'êtes pas franchement loquaces vous autres ! "
" Elliot.. Il y a des innocences ici. "
" Ah ? "

Surprit, le blondinet tourna la tête dans la direction indiquée par l'un de ses comparses, tandis que des niveaux uns tournaient déjà leurs canons vers cet exorciste qui courrait en leur direction. Celui-là ne dit absolument rien au jeune Brooks ; par contre, l'autre, plus en retrait.. Ça par exemple ! Son petit ennemi préféré, cet oiseau qui ne peut pas voler, ce borgne avec une si bonne tête qu'on aurait envie de lui écraser une pierre dans la face ! Mais bien sûr !

Le regard brillant d'une excitation sans nom, l'américain se mit à tirer sur la manche de la forme primaire d'un de ses soldats. C'était incroyable !

" Oh ! J'arrive pas à le croire ! C'est notre petit dodo ! "

D'un geste enfantin et innocent, le monstre se surprit même à faire un large signe de la main au gamin, avant de froncer les sourcils, soudainement prit d'une pulsion plus forte que l'excitation : l'envie de tuer. Elliot n'avait jamais rejeté cette pierre avec laquelle il avait frappé la tête de sa victime, la laissant pour morte ; aujourd'hui, il s'assurerait que la tâche sera accomplie. L'heure de la vengeance avait sonné.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Sam 18 Oct - 14:49



Ils avaient beau courir le plus vite possible, ils avaient du mal à suivre l'autre exorciste. Et Lëo avait encore plus de mal. Non pas qu'il n'était pas endurant, au contraire Cloud Nine y avait rapidement remédier. Il ne pouvais juste pas courir tres vite à cause de ses petites jambes. De plus faire des efforts considérable lui donner des mots de crânes à cause de cet oiseau de malheur. Les lésions qu'avait fait la pierre avaient cicatrisées, mais des migraines venaient toujours lui rappeler ce jour.

Une première explosion avait retentit et une colone de fumée s'éleva dans la plaine. Les formes se faisait moins flou, il y avait des niveau un, quelques uns, rien de tres alarmant. Mais ceux qui avaient encore leur forme humaine semblait plus dangereux, du moins Lëo le soupçonnait. Une des trois silouhette se demarquait par sa taille, sa petite taille.


C'était lui ! Ce vautour qui l'avait assomer. Il allait regretter son erreur, de l'avoir juste assomer. Peut être avait il eut l'espoir que l'exorciste se vide de son sang, ou que les blessures subirent l'ait rendu handicapé à vie. Malheureusement, le portugais se tenait bien sur ses deux jambes et courait. Son bras qui était cassé s'était totalement rétabli, il l'avait juste obliger à devenir ambidextre.

D'un autre côté, il l'avait laisser en vie peut être par pitié ou tout simplement parce qu'il n'en avait pas eut la force. Il en douta. Si Lëo sera en position de choisir s'il le laisse en vie ou non, il y reflechira en temps et en heure après lui avoir demander pourquoi. Pour l'instant, ils devaient éviter les tires d'obus qui fusaient sur eux.

Un bouclier était apparu devant lui bloquant au maximum les obus des niveau 1 qui ne l'ebrechait pas le moins du monde. Une autre explosion retentit. Un deuxième venait de mourir, ou plutôt d'être purifié. Le portugais profita de ce petit moment de flottement pour diviser son bouclier en deux et les projeter sur deux autres. Lent, les deux niveau un exploserent à leur tour.

L'autre exorciste s'occupait d'un des deux akuma a forme humaine. Il semblait comme projeter de la fumée à partir d'une cigarette et prendre appui sur une fumée grise.

Les deux traqueurs utilisèrent leur projeteur de bouclier pour emprisonner le dernier akuma humain. Il ne restait que le rapace de mauvaise augure. Cette fois il ne se laissera pas faire et de toute facon dans cette steppe, aussi bien lui que l'autre ne pourront se cacher nul part. Les airs n'était pas la meilleur option pour l'oiseau akuma. Il serait entierement à découvert et Lëo pouvait toujours ce protéger avec un bouclier, pas lui. Il n'avait que de boules explosives.

« Alors ! La charogne n'est pas encore morte de faim ? » siffla t'il à son homologue akuma. « Ça faisait longtemps. En tout cas, tu ne m'as pas manquer, ni toi ni ton stupide caillou. »

Il aurait honnêtement préférer ne pas à avoir à le combattre, il aurait préférer pouvoir discuter avec lui, à propos des oiseaux, des animaux ou tout autre sujet. Il aurait voulu lui demander pourquoi cet uniform de capitaine. Mais il en avais décider autrement, c'était lui qui avait commencer.

Lëo fit apparaitre dans une de ses mains une petite mesange verte. Une vingtaine de mètres les séparait encore, l'oiseau pris son envol et se dirigea à toute vitesse vers l'enfant blond suivi par son propriétaire qui se positionna à bonne distance, sur la défensive.


[size=40]
Spoiler:
 
[/size]


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Jeu 23 Oct - 22:44

Retrouvailles


" La vie est une succession d'évènements qui nous paraissent incontrôlés et inopinés, pourtant nous en sommes à l'origine. "


Ah, quelle excellente surprise ! Jamais je n'aurai pensé retrouver mon petit dodo après tout ce temps ! Je dois dire que j'aurai préféré qu'il meurt d'un traumatisme crânien au beau milieu de la forêt, mais.. j'ai été naïve - j'ai dis naïve ? - de croire à une telle chose. Ah, un exorciste ne peut pas mourir aussi facilement, j'aurai dû m'en douter. Mais depuis mon combat contre lui, la Fleur ainsi que ce petit oisillon, j'ai progressé et j'ai désormais de l'expérience. Il ne s'en tirera pas aussi facilement que la dernière fois, ce petit Lëo ! La journée promet d'être riche en découvertes !


Visiblement, il y avait deux exorcistes de présents dans la bataille aujourd'hui ; l'enfant-machine ne pouvait les voir distinctement avec un seul œil valide, néanmoins, il était possible de se tromper sur la couleur de leurs vêtements. Deux personnes étaient vêtues de noir, tandis que deux autres portaient des tenues blanches. Deux exorcistes et deux traqueurs contre plusieurs niveaux deux et des niveaux uns. D'une certaine manière, le combat était plutôt équitable. Enfin.. si on prenait en compte le fait que les exorcistes étaient au même niveau que les Akumas ce qui n'était bien sûr pas vrai du tout. Ces raclures de Dieu leur étaient inférieurs et ils n'allaient pas mettre longtemps à le comprendre.

Rapidement, la plus petite des silhouettes fit son entrée dans le champ de vision net de l'américain et c'est grâce à ça qu'il le reconnut, son petit dodo. Quelle aventure !

Tandis que le chef d'équipe faisait un signe de la main à son ennemi, son regard finit par se poser sur l'autre exorciste, qui combattait un de ses compagnons Akuma qui aimait faire joujou avec de la fumée. Savait-il seulement que s'il restait trop longtemps dans cette brume toxique, le poison allait lentement gagner son corps pour le ronger de l'intérieur ? Parallèlement, les deux hommes en blanc avaient réussi à capturer un autre niveau deux grâce à leurs talismans. Il ne restait plus que lui, l'Oiseau en Cage pourtant si libre de ses mouvements.

Lorsqu'il se tourna à nouveau vers le bébé exorciste, celui-ci fut bien plus proche de lui qu'Elliot n'aurait pu l'imaginer. Enfin ! Il n'en perdit pas son sourire pour autant.

" Alors ! La charogne n'est pas encore morte de faim ? " pesta-t-il de sa voix de coucou, " Ça faisait longtemps. En tout cas, tu ne m'as pas manqué, ni toi ni ton stupide caillou. "

Suite à ces quelques mots, l'Aventurier laissa un rire s'échappa de ses lèvres. Après un léger coup d'épaule, son sac à dos tomba au sol et Christopher en sorti une pierre, encore écarlate par endroits. Un souvenir.

" Tu veux parler de celui-là ? "

Tout voyageur se devait de garder une trace de ses conquêtes passées ; mais ce n'était visiblement pas du goût de l'exorciste.

Lorsque l'américain vit une lumière verte fendre le ciel, il rangea son trésor dans son sac à dos avant de le remettre sur ses épaules. L'Autre n'avait pas intérêt à toucher à ses affaires, sinon ça irait très mal pour son matricule ; il en allait de même pour Cody. Un simple sifflement suffit à Elliot pour faire fuir son camarade de toujours ; jamais il ne devait périr par sa faute. Le chardonneret jaune s'éleva alors dans les airs, avant de filer à toute allure du champ de bataille. Même si c'était un combat d'oiseau, il n'avait pas sa place ici.

Une fois redressé, le petit blondinet finit par se balancer sur un pied avant de pencher la tête de côté, innocemment :

" Oh ? Tu attaques déjà ? " s'attrista-t-il, " Dommage ! J'aurai aimé discuter avec toi quelques instants encore. "

Tout en redressant sa casquette, le monstre céda petit à petit son corps chétif d'humain pour sa forme d'oiseau gigantesque. Presque quatre mètres de hauteur ; ça en jetait quand même ! Frappant le sol de l'une de ses serres, le monstre finit par clamer de sa voix rocailleuse :

" Tu ne m'en laisses pas vraiment le choix. "

Tandis que la petite mésange se dirigeait vers lui de plus en plus vite, le monstre chargea une boule d'énergie dans sa gueule béante. Une seconde, deux, trois, quatre... CINQ ! Avant qu'elle ne l'atteigne, la sphère noire comme la nuit éclata au contact de la petite chose. La base de données de l'exorciste devait être erronée, lui qui l'avait affronté alors qu'il mettait plus de dix secondes à charger une attaque. L'Oiseau d'ébène était deux fois plus fort qu'autrefois, aujourd'hui.

L'enfant était encore loin, il ne serait pas proche de lui en seulement cinq secondes. Alors, au bout de ce laps de temps, l'Oiseau en Cage tira une seconde boule d'énergie ; aux pieds du pauvre garçon.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Ven 24 Oct - 17:42







Frée styleQui est le plus malin ?



01101001110100101110001
L'americain semblait content de lui, de son petit souvenir maculé de sang. En soit, Lëo ne pouvait pas vérifier si c'était bien son sang ou la pierre qui l'avait frappé. Il n'avait de toute manière pas eut le temps de bien la voir. Mais quelle idée de conserver ce genre de chose et en plus le garder dans son sac. D'habitude, on garde des trucs utiles dans son sac. Lëo lui avait pris exemple sur Hereata et avait emporter des jus et de la bonne nourriture.  Certes les sandwich prenait un peu de place mais l'indienne avait démontrer son utilité. Ensuite, il avait tout ce qui pouvait être utile: lampe, son golem, un livre, des pansements, des outils pour réparer Hina au cas où, de l'huile pour Hina aussi et tout le kit du garçon bien préparer. Il avait surtout la montre à gousset que lui avait offerte Gwenaëlle, il en prenait autant soin Qu'Hina.

Enfin, il avait des choses utiles à la différence du blond et de sa pierre. Peut être voulait il faire la même chose que la dernière fois et l'assommer avec. Lëo ne se fera pas avoir deux fois.

La mesange s'éloignait à vu d'oeil. Alors que l'abominable corbeau prenait sa forme ailé. Il grossit et grossit, et grossit un peu trop à son goût.  De souvenir il n'était pas aussi grand, pas aussi volumineux. Peut être était ce à cause du fait qu'il ne l'avait vu que très peu sous cette forme, la majeur parti du combat s'étant déroulé caché. Ou alors, les akuma grossissent à mesure de se nourir de ses victimes.  Il avait du en faire de victimes. Comment un garçon qui aurait pu devenir un grand homme, un grand capitaine ou un général,  a-t-il pu finir ainsi ? À cause de la faiblesse humaine probablement, du désespoir, de la tristesse, de la mélancolie. Que des sentiments qui vous détruisent de l'intérieur mais qui peuvent aussi nous construire. C'était le même cas pour la peur, pour celle qu'il ressentait à l'instant. Celle qui nous fait nous surpasser. Il devait venger tous ses morts et faire en sorte que leur sacrifice ne soit pas vain. Ils devaient gagner cette guerre.

L'oiseau chargea un de ses tirs. Il lui fallait dix secondes environ. Vu la distance et la vitesse de sa mésange, il ferait mouche. Alors il conta. Un...deux...trois...quatre...cinq... Et le globe fut envoyé. Seulement cinq, pas dix. Alors il s'est amélioré, il fallait qu'il prenne cela en compte. Avec ce nouveau paramètre, il fallait faire de nouveau calcul, il sera plus difficile d'esquiver ses coups. Déjà un nouveau tir était amorcé. Difficile de fuir dans cette plaine. La meilleure solution était de se rapprocher,. Vu sa taille, il lui serait plus difficile de se mouvoir. Et de près il est plus difficile de visé.

Il fallait tirer l'avantage de son coup. Alors il se prépara. Un, deux... Il commença à sprinter à courir de toute ses forces. Trois, quatre, cinq ! Il sauta, fit apparaitre une plate forme et se plaça dessus. Avec un équilibre parfaitement maîtrisé grâce à sa maîtresse la maréchale. Debout comme un surfeur, il filait vers son ennemi. Au dernier moment, il passa par dessus la boule en sautant en tenant sa planche d'une main. La boule percuta le sol entraînant une explosion. Profitant du souffle, la vitesse de Lëo augmenta. L'américain n'avait pas le temps de recharger une de ses attaques.

À trois mètre de l'adversaire, il projets une seconde plate forme à côté et sauta dessus. La première continua dans sa trajectoire et alla se planté sur le monstre, il visait le thorax au départ.  Mais vu la grosseur de l'akuma et la vitesse du projectile, il ne pouvait l'esquiver.

Sur sa planche Lëo vit un demi-tour en épingle pour se replacer à cinq mètre de l'aventurier.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Mer 29 Oct - 23:58

Evolution


" Lorsqu'une chose évolue, tout ce qui est autour évolue de même. "


Il est impressionné, le petit oisillon ! Faut dire que ça fait déjà quelques mois que nous nous sommes rencontrés ; et j'ai depuis pris beaucoup de galon ! J'ai mis presque deux ans à passer au niveau deux et j'ai ensuite erré un an sans faire grand chose, mais depuis que je l'avais rencontré, tout était allé si vite. Grâce à lui - enfin, à cause ! - j'avais fuis les États-Unis puis j'ai fais la rencontre d'Ilias, avant de vivre de grandes aventures en sa compagnie. Paris devint ensuite mon refuge et j'y fis la rencontre d'Aloïs puis de Mathilde ! Ah, qu'elle magnifique rencontre que celle de ma maîtresse Noé ! Si vous saviez comme je l'aime ! Mais quelques semaines après notre rencontre, j'ai dû me battre sur les plages bretonnes et ça, je ne l'ai vraiment pas bien prit ! Heureusement que Mieszko était là pour me remonter le moral, pis.. Mathilde aussi ! Ah, tout ça grâce à Lëo.. Il serait triste de le tuer aujourd'hui.. Enfin, passons !


L'autre en face de lui n'avait pas dû s'attendre à un tir aussi rapide et c'était bien à cause de ça que sa petite mésange avait volé en éclats. Boum ! Explosée ! Disparue ! Annihilée ! Ah, qu'il était bon de voir ce genre de choses ! Le petit monstre avait perdu de peu lors de leur dernier affrontement, et aujourd'hui, il prenait sa revanche. Personne ne pourrait briser ses ailes en ce funeste jour, Elliot le savait ! L'Aventurier était puissant, bien plus que la plupart de créatures mécaniques présentes ici-bas. S'il le désirait, il pourrait tous les détruire et aspirer leur force, leurs pouvoirs. La matière noire à l'intérieur de sa carapace enfantine s'agite ; ce n'est pas la première fois que ça lui arrive et d'une certaine manière, ça ne peut qu'annoncer qu'un grand évènement. Grandiose ! Magnifique ! Spectaculaire !

Cinq secondes passèrent, plus rapidement que ce qu'on aurait pu penser mais.. le petit homme ne finit par réduit en charpie, bien au contraire ! Grâce à l'une de ses projections d'innocence, le gamin se retrouve dans les airs, poussé par le souffle de l'explosion ! C'est qu'il en avait dans la jugeote celui-là, cela ne cessait d'étonner le monstre. Intelligent ! Agile ! Astucieux !

Néanmoins, bien moins que l'Oiseau d’Ébène. L'une de ses projections frappa le poitrail de Christopher de plein fouet, le faisant reculer et perdre haleine. Serres plantées dans le sol, il lui fallut de la force pour ne pas tomber en arrière et se retrouver les fers en l'air. Un sourire narquois traversa alors la gueule béante du corbeau, tandis que son unique œil rouge toisait son ennemi reculer de quelques mètres à nouveau. L'exorciste prenait ses distances, comme à chaque fois : il était vraiment en avance sur son âge. Quelle triste guerre !

" C'est qu'on aurait perdu son sifflet ? ... Crois-moi, ce n'est pas le cas pour moi ! "

Sans lui laisser le temps de comprendre, le monstre ouvrit grand la gueule, comme pour lancer une nouvelle boule d'énergie, mais seul un funeste cri s'en échappa. Pour des êtres faits de matières, ce n'était qu'un chant aiguë et disgracieux ; mais pour un simple humain, c'était une véritable torture. Aussi puissant que destructeur, il ne faudrait pas longtemps à l'enfant pour perdre l'équilibre de sa plateforme et de ressentir les effets de son attaque. Son tympan serait touché, bien évidement ! Lëo allait revivre les derniers instants de la vie de la pauvre Emily.. dans la souffrance et l’incompréhension. S'il agissait rapidement, Elliot pourrait lui ôter la vie ; et il n'y aurait aucune Fleur pour venir le sauver.

Cependant.. l'Oiseau en Cage avait d'autres plans en tête. Laissant sa victime principale se retrouver sur le plancher des vaches, fébrile, un chant amusé finit par s'échapper de sa gorge.

" Laisse-moi m'occuper de tes petits copains d'abord. Comme ça, nous pourrons livrer un vrai combat ! " fit-il d'un ton guilleret, " Tu vas voir, ça va être génial ! "

Riant aux éclats, il n'en fallut pas plus au monstre pour se tourner vers les traqueurs dont le sceau avait finit par sauter. Personne n'avait été épargné de cette attaque sonore. D'un geste de l'aile, l'Aventurier ordonna aux autres monstres de cesser le feu.

" Contemple l'étendue de ta faiblesse, Lëo. "

Il ne fallut que cinq courtes secondes pour que les deux pauvres hommes en blanc ne finissent réduits en cendres, faisant alors briller la prunelle du monstre avec plus d'ardeur qu'auparavant. Un, il n'en restait plus à éliminer avant de retourner face à son ennemi de toujours. Un pauvre jeune homme tout de noir vêtu, étendu sur le sol, les oreilles en sang et les yeux larmoyants. Fébrile, le compatible leva les yeux vers l'Ange des Ténèbres qui créait déjà une boule d'énergie dans sa gueule. Il voulut fuir, mais l'effet du cri ne se dissiperait pas avant une trentaine de secondes, or.. il n'en fallait que cinq à Christopher.

" Bonne nuit. "

Une petite note française, une dédicace à sa belle Lockwood, une explosion, des cendres, un cristal qui tombe sur le sol ; ainsi que beaucoup de fumée. Silence.

Ravivée par une énergie nouvelle, l'Oiseau en Cage baissa la tête avant d'entourer son corps de ses immenses ailes. Telle une chenille, l'Akuma fit chrysalide de son propre corps ; un énorme cocon aussi noir que la nuit, dissimulé par une brume aussi épaisse que toxique. Aujourd'hui, Elliot Christopher Brooks se réveillerait en homme nouveau !






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Sam 1 Nov - 23:35







RennaissanceJE VAIS TOUS VOUS BUTTER !



01101001110100101110001
En équilibre sur sa plate forme et à bonne distance de ses ennemis, l’exorciste pouvait contempler la forme verte planté dans le poitrail du monstre. Il avait fait mouche. Il vit l’oiseau vacillé, ses serres se planter dans le sol. Il n’avait pas prévu cela, il avait sans doute pensé que ce serait plus facile de venir à bout de celui qu’il appellait dodo ? Il se mit en place pour une seconde attaque, mais il laissa l’akuma dire sa phrase.

" C'est qu'on aurait perdu son sifflet ? ... Crois-moi, ce n'est pas le cas pour moi ! "

Il ouvrit la bouche. Le garçon se mit à compter, attendant qu’une boule apparaisse. Cependant il ne la vit jamais. Un cri ! Strident, aigu, suraigu, mordant… Ses oreilles lui firent mal, il sentait ses tympans imploser. Les mains posées sur ses oreilles n’y changeaient rien. Sa tête se mit à tourner, il sentit sa plate forme vaciller. Il avait l’impression de se trouver à bord d’un bateau en pleine tempête. Par ailleurs, il sentit très bien le contact du sol. Déjà son estomac voulait se vider. Grâce à un grand effort, il réussit à conserver son contenu. Quand sa vision se fit un peu plus clair, il leva les yeux vers Elliot.

Il vit distinctement le sourire qu’il avait malgré son bec. Il le vit se tourner vers les traqueurs. Il vit son bec bougé, il parlait mais aucun son n’arrivait jusqu’à ses oreilles. Il vit un semblant de rire. Son bec s’ouvrit, une boule apparue. Malgré la nausée, le garçon cria : « NNNNNOOOOONNNNN ! ». Un main fut tendu, impuissante. Puis, une explosion. Il cru voir un moment, un traqueur le regarder, un regard désolé, désespéré mais plein d’inquiétude pour le jeune garçon. Encore un regard qui restera planté parmi ses souvenirs. Un regard qui restera là, devant lui, dans un coin de sa chambre éclairé par une bougie. Même s’il n’y avait plus de place dans ses coins.

La tête lui tournait toujours autant, non pas à cause du cri, mais à cause de ce qu’il venait de voir et ce qui suivi. Il vit la balle, malgré les larmes, fuser vers l’impétueux exorciste. Ses yeux plein d’étoiles et d’assurance d’il y a dix minutes n’existait plus. Il ne restait que des cendres éparpiller dans l’air, dans l’anonymat. Maintenant, Lëo était seul. Il finissait toujours seul, tout le monde autour de lui disparaissait. Tout prenait feu, tout partait en fumée. Et il n’y pouvait rien.

C’est pour ça qu’il pleurait, qu’il perdait pied. Il se mit à frapper le sol de son poing, en criant « Pourquoi ? ». À quoi bon continuer ? À quoi bon combattre pour sauver les autres s’il n’y pouvait rien ? Comment combattre quelque chose qui tue avec une telle cruauté ? Et ses morts revenaient à la vie, appeler par de stupide humain qui croit être plus fort que Dieu. Et ce Dieu qui semblait leur tourner le dos… L’innocence est censée les aider. Ou peut être que ce sont les humains qui font en sorte que les essaies de Dieu pour nous aider soit vaines. Peut être que les hommes voulaient leur propre mort.

Il commença doucement à entendre, à entendre les coups de feu, de canons. Les akumas tiraient autour de lui, ils tiraient se vidant de leur sang. Et pourtant, il sentait encore les larmes couler sur ses joues, il sentait encore l’air entrer dans ses poumons, il était encore sain. Ses yeux humides se levèrent sur un dôme vert le surplombant. Oui, Hina avait raison. Il devait vivre, il voulait vivre, pour lui, pour eux, pour l’humanité.

Il voyait les obus s’éclater sur la paroi. Il se mit à genou. De là, il voyait les akumas, ils étaient au même niveau, pourtant, ils volaient. L’herbe chatouillait pourtant ses genoux. Un regard en bas, il vit la terre ferme. Il n’en revenait pas, il était au dessus du sol dans une sphère et flottait. Il avait même emporté un bout du sol. Hina se tenait devant lui dans l’herbe. Lëo tendit sa main et l’oiseau sauta dedans. Il ne comprenait pas ce qu’il se passait. Il vit le métal fondre, le verre se liquéfier. Il en avait entendu parler.

Un petit voix féminine parla dans son esprit, elle lui disait :
« Fait moi confiance si tu veux vivre ! ».

Sa décision avait été prise, il vivra ! Il devait venger ses amis, ses camarades, il les pleurera plus tard. Quand il aura buté ce fumier, ses monstres. Oui, il va les massacrer, les purifier qu’ils le veulent ou non. Il inspira à fond et bu le liquide. Il sentit quelque chose de bizarre dans son corps. Il sentit un fluide chaud et froid à la foi le parcourir. Soudain, elle se concentra en un point, dans son œil. Il commença à le picoter avant de sentir une vive douleur. Pour tenter de ne pas la sentir et pour prévenir les monstres de leur mort, il cria :

« JE VAIS TOUS VOUS BUTER ! »

La douleur diminua peu à peu. Et enfin, il put ouvrir les yeux. Et il vit. Il vit sur tous les akumas autour de lui des centaines de pointes vertes, ils ressemblaient à des oursins. Lëo se nourrit de leur regard apeuré qui trahissait leur échec. Et ils explosèrent. Il vit aussi ce qu’il ressemblait à un cocon lui aussi transformer en hérisson. Une fois la fumée partie, il put faire le point. Il était vivant et sentait quelque chose de bizarre dans son œil gauche. Il allait la frotter de la paume de sa main, mais l’arrêta à mi-chemin. Il ferma le poing. Il ferma son œil droit et fut encore plus surpris, lorsqu’il rouvrit sa main. Il voyait ! Il voyait distinctement chacun de ses doigts, se plier, se déplier. Son cœur battait, il voyait. C’était bizarre, mais il voyait ! Il balaya le paysage du regard, la gigantesque steppe s’étendre à perte de vue.

Il imprima cela dans sa mémoire, il n’oubliait pas qu’il devait venger ses camarades. Mais il devait profiter. Ce n’est qu’après qu’il réalisa qu’il flottait au dessus du sol, qu’il ne toucher rien de ses pieds. Un regard dans son dos et il vit deux ailes verdoyantes battre l’air. Il volait comme un ange, il était devenu un ange. Il regarde le ciel.

« Vous voyez maman, papa, papi… Je vois de mon œil et je vole… et c’est grâce à vous… »

Sa voix se tut dans sa gorge alors qu’il redescendait vers le sol avant de se poser. Il ne revenait toujours pas de se qu’il venait de se passer et se sentait égoiste de savourer se moment. Mais sa vie en dépendait, et désormais il était seul dans ce silence. Enfin, presque… Il devait inspecter ce que représentait ce cocon. Il en fit le tour et pourtant il ne vit rien de plus que les aiguilles qui la transperçaient.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Jeu 6 Nov - 10:17

Réveil


" La vie est un rêve dont la Mort nous réveille. "


J'ai l'impression de sentir mon cœur battre à nouveau, j'ouvre les yeux, mais tout est encore noir autour de moi. Suis-je devenue aveugle, à force ? Non, il est censé lui rester un œil valide.. le seul que mon père lui a laissé ; ce n'est juste pas encore notre heure. Patience, il sera bientôt temps de déployer nos ailes à nouveau et de repartir sur les routes. Enfin, il faudra d'abord que je m'occupe du cas du petit dodo, avant de récupérer son innocence et celle de l'autre. Ah, Mathilde sera tellement fière de moi, j'en suis certaine ! ... certain. certaine. certain. certaine. Je sais qui je suis réellement, mais ces divergences là, je les garde pour moi !


" NNNNNOOOOONNNNN ! "

Dans son petit cocon d'Ombre, le monstre d'ébène ne bougeait pas, ne voyait plus, mais ressentait tout un tas de sensations toutes aussi diverses les unes que les autres. Il avait l'impression d'entendre son cœur battre, à moins que ce ne soit un tambour de guerre, annonçant son réveil prochain. Boum. Boum. Boum. Boum. Bientôt Elliot Christopher Brooks se réveillerait nouveau, changé, évolué. Mais le désirait-il seulement ? Là, dans son nid douillet, l'enfant était en sécurité, personne ne pouvait lui faire du mal, personne ne pouvait le blesser ; et certainement pas ce sale gosse de Lëo. Les autres monstres à l'extérieur ne vont pas tarder à le réduire en charpie, de toutes manière. Non, il est sa proie, l'Oiseau est un rapace ; il ne laissera personne dévorer sa petite souris, son oisillon tremblotant, sa future victime.. Cependant, pour cela, il fallait sortir. Ce n'est pas l'envie de tuer qui allait le faire ouvrir les yeux, mais bien une tendre pensée destinée à sa maîtresse.

Elle lui avait promit une vie meilleure, une tendresse toute particulière à l'égard d'un simple monstre mécanique comme lui ; l'enfant ne pouvait passer le reste de ses jours ici, dans les steppes russes. Parallèlement, il ne pouvait pas mourir non plus. Que deviendrait la jeune femme sans lui, elle qui avait perdu sa sœur et qui ne reconnaissait plus son frère ? Mathilde n'avait que lui et Elliot, lui, l'aimait plus que tout en ce monde ; bien plus que l'aventure et la découverte, même.

" JE VAIS TOUS VOUS BUTER ! "

Ouvrant ses yeux rouges suite à ce cri déchirant et haineux, un sourire ne put s'empêcher de traverser le visage du monstre transformé. L'heure était venue de sortir de son confortable petit habitacle, afin de clouer le bec à ce petit dodo. De plus, l'endroit devait dangereux : après une détonation, l'américain avait sursauté et ressentait désormais la morsure pourrissante de l'innocence tout autour de lui, sans pour autant que son corps nouvellement formé ne soit touché. Ah ! S'il avait su qu'il ressemblait à un gros hérisson, là, à l'intérieur de son cocon transpercé de tous les côtés par des lances d'innocence.

D'un coup de poing, le monstre brisa son nid et une fumée âcre gorgée de matière noire s'éleva à nouveau dans les airs ; le reste, lui, fut balayé par de puissantes ailes aussi noires que tranchantes.

" Waking up ! "

S'élevant dans les airs l'espace d'un instant, il ne fallut pas longtemps à Akuma pour se poser à nouveau sur le sol. Désormais, Elliot avait tout d'un niveau III ; à quelques exceptions près. D'immenses ailes noires sortaient de son dos - qu'aurait-il fait sans celles-ci ! - tandis que la moitié gauche de son casque de cavalier était tout aussi brisé que son œil l'avait été dans son ancienne forme ; et son corps tout entier, restait aussi sombre que les ténèbres.

Levant une main vers son visage, l'enfant ne put s'empêcher de se morfondre.. l'espace d'un instant :

" Ah, j'ai perdu mes magnifiques plumes.. Heureusement que mes ailes sont toujours présentes ! Ça va être dur de s'habituer à ce nouveau corps. Enfin ! Nous n'allons pas nous en plaindre ! "

Un rire s'échappa alors de sa gorge, tandis que son regard se portait en direction du petit exorciste qui se tenait juste à côté du cocon, les ailes déployées. ... Attendez, depuis quand Lëo possédait des ailes ? Ah, lui aussi avait dû évoluer ! Le regard du monstre ne put s'empêcher d'être brillant et lumineux.

" Tiens, te voilà également paré d'ailes ! "

Penchant légèrement la tête de côté, la créature mécanique se mit à observer son ennemi. Qu'il était étrange de voir qu'ils se ressemblaient en tant de points. Les ailes, l'amour des oiseaux et de la connaissance, un œil gauche aveugle.. Ils avaient tout l'air d'être des clones perdus chacun dans l'un des camps de la guerre sainte. Un doppelgänger, peut-être même ; et s'il y avait une chose à savoir, c'était que ce messager de la mort devait être détruit au plus vite.

Un sourire finit par déchirer le visage de Christopher avant que, sans avertir le petit homme, il ne se dirige d'un coup vers lui pour le frapper de son poing. Désormais, le combat rapproché risquait d'être un atout !






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Lun 10 Nov - 23:23







You must die.Qui de nous deux est l'ange de la mort ?



01101001110100101110001
À la fois fasciner et apeuré par la masse noir et vert qui trônait devant lui, le portugais ne pouvait que ce demander d’où il venait. Il n’en avait pas la moindre idée. C’était peut être cet oiseau de malheur qui a pondu un œuf avant de s’enfouir avec une trouille bleu. Lëo fit un sourire en pensant à cela. Curieux, il commença à s’en approcher tendant sa main vers la sombre paroi. Il allait l’effleurer, mais une main en sortit.

Instinctivement et comme si ses ailes étaient directement connecté à son cerveau, les ailes battirent violemment propulsant l’exorciste un peu plus loin en arrière. La fumée opaque qui en sortait ne pouvait qu’être ce sang souiller des akumas. C’était donc un akuma qu’il y avait à l’intérieur, un perfide akuma. Mais ce dernier semblait tout aussi surpris que lui.

" Ah, j'ai perdu mes magnifiques plumes.. Heureusement que mes ailes sont toujours présentes ! Ça va être dur de s'habituer à ce nouveau corps. Enfin ! Nous n'allons pas nous en plaindre ! "

Cette voix, cette façon de s’exprimer, ces ailes d’anges déchus et cette fissure qui balafrait le heaume du niveau trois. Ce ne pouvait être que lui, alors il n’était pas parti… Soit ! Il aurait peut être du. Lëo sentit la colère montée de nouveau en lui. Il avait promis de le buter et il le fera s’il en avait l’occasion. Il devait subir ce qu’il venait de faire subir à ces compagnons de routes.

" Tiens, te voilà également paré d'ailes !
- Pourquoi ? T’es jaloux ? "

Ce n’était pas la seule transformation du jeune garçon. Lui ne pouvait pas le voir malgré la perte de sa cécité, mais à la place de son iris, un rouage noir tournait lentement. De là des dizaines de veines d’un vert translucides coupaient le blanc habituel de l’œil en une mosaïque de formes. Devant la nouvelle manifestation de l’innocence, un autre rouage lévitait, tournant dans le sens contraire du premier rouage.

Lëo devrait avoir le temps de contempler sa transformation plus tard. Pour le moment, le chevalier souriait, immobile. Une impulsion, et il bondit sur l’exorciste poing en avant. Il tenta de l’attaquer directement, et il était bien plus rapide que Lëo n’y aurait pensé. Il eut juste le temps de rabattre ses ailes, les croisant devant lui. Il sentit le poing percuter la surface lumineuse de l’innocence. Pieds ancrés au sol, le garçon recula de trente centimètres creusant des sillons.

« Tu crois que ça allait suffire ? Tu te fous le doigt dans l’œil. Dans ton seul œil. »

Il avait dit cela avec un ton tellement méchant, qu’il avait presque honte de l’avoir fait. Cependant, il ressentit une tel satisfaction, comme s’il venait de jeter une pierre sur une vitre pour la briser. C’était un acte probablement tellement inutile, mais c’était plaisant. S’il avait su que parler faisait autant de bien.

Dépliant de nouveau ses ailes, le chevalier fut projeter en arriérer à cinq ou six mètres avant de retombé délicatement sur le sol. Il voulait du corps à corps, alors il en aura. Alors, Lëo imagina. Il imagina une épée. La lame simple au début, elle se finissait sur un trou en losange. La garde représentait deux petites ailes d’anges ouverts. De ses deux mains, il empoigna la garde.

« Et ça tu peux le faire ? »

Projetant deux hexagones sous ses pieds, il put se donner une impulsion bien plus puissante que s’il avait bondi normalement. Planant proche du sol, il combla rapidement la distance qu’il y avait entre lui et son adversaire se préparant à le frapper sur le flanc par un coup latéral.

Ce n’était pas le premier démon de cette puissance que le garçon affrontait. Et si Eliott combattait en se donnant à fond, Lëo fera de même, voir même plus.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Mar 18 Nov - 18:44

Pluie


" Chante la grive, la pluie arrive. "


D'une certaine manière, je serai presque triste si cet oisillon venait à mourir. Après tout, c'est que c'est un bon combattant au fond et même si c'est une vermine d'exorciste, il me ressemble. J'éprouve tant de plaisir à le combattre que je me demande ce que je ressentirai, le jour où il finira par trépasser.. sous les griffes de mes serres, bien sûr ! Ah, sans doute serai-je un peu triste, mais.. il faut toujours passer à autre chose ! Si on n'avance pas dans la vie, seule la mort viendra nous quérir ! Comme je suis déjà morte, déjà mort, ben.. c'est un peu compliqué. Ah ! Qu'est-ce que je raconte ?


D'une certaine manière, cette nouvelle forme ne plaisait guère au petit monstre, mais au moins, il pouvait s'estimer heureux d'avoir conservé ses ailes. Il allait maintenant falloir s'habituer à alterner attaques à distance et combat rapproché ; ce qui bien sûr devait une grande facilité grâce à ses bras et ses jambes. Néanmoins, cela ne s'accordait vraiment pas avec le style de combat de l'américain. Lui préférait prendre ses distances et attaque au moment propice, pas foncer dans le tas et récolter des blessures inutiles ! Enfin, il n'avait en rien perdu ses facultés d’antan et ça, c'était peut-être encore mieux que ses ailes ! Quoi que.. Non, il n'y avait rien de plus précieux que ça pour l'Oiseau en Cage.

Dans tous les cas, Christopher n'était pas jaloux de celles de l'exorciste ; les siennes étaient faites d'innocence, beurk, de quoi lui donner des nausées pendant des jours ! Et sa prunelle faite de rouages là, on dirait un robot ! Décidément, le petit homme avait tout autant évolué que lui. Cette constatation arracha un sourire satisfait sur le faciès du monstre.

Sans prévenir, l'Aventurier chargea alors son adversaire tout en lui assenant un puissant coup de poing. Ce dernier fut paré au dernier moment par les ailes d'innocences de la petite âme ; ce qui ne l'empêcha pas de reculer de quelques centimètres.

" Tu crois que ça allait suffire ? Tu te fous le doigt dans l’œil. Dans ton seul œil. "

Surprit, le monstre ne trouva rien à redire pendant quelques instants, perdant toute joie sur son visage. Ce genre de remarques, ça ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Si l'enfant avait souhaité le mettre en colère, c'était réussi.

" Eh, c'est pas très très gentil de se moquer des infirmités des gens ! Tu t'es regardé l'aveugle ? "

Puis, lorsque le marmot déplia ses ailes, une distance de sécurité se creusa entre les deux adversaires. Poing serré, Elliot sentait la matière noire bouillir en lui. Ses plaies, ses blessures, tout ça était un sujet très sensible chez lui ; ce monstre de Lëo ne s'en sortirait pas indemne pour avoir osé se moquer de lui. Mais le gamin était déjà prêt à attaquer à nouveau, tenant désormais une projection d'innocence en forme d'épée. Il avait l'air d'un chevalier prêt à affronter un dragon ; mais le seul qui allait périr aujourd'hui, c'était bien lui.

" Et ça tu peux le faire ? "

C'est qu'il se croyait malin en plus de ça ! Gardant un faciès haineux, l'américain ne put s'empêcher de clamer, tandis que l'exorciste se dirigeait vers lui :

" Je n'ai pas besoin d'une épée pour te tuer ! "

Bien, il allait avoir le temps de porter une attaque avant son arrivée. Ce serait serré, mais il n'avait besoin que cinq petites secondes. Cette fois-ci, ce ne fut pas une mais des dizaines de petites boules de matière noire qui se formèrent dans la gueule du monstre. D'un coup, sans crier gare, il les laissa filer dans les airs, comme s'il souhaitait directement attaquer Dieu depuis son petit nuage. Mais il n'en était rien. Dans quelques instants, elles retomberaient toutes sur terre, comme une pluie de bombes. Jamais personne n'aurait pu imaginer pire terreur.

Néanmoins, l'Oiseau en Cage n'avait pas été prudent sur ce coup, et l'enfant abattait son épée sur lui. Tout en faisant un pas en arrière, le cavalier des ténèbres para l'attaque de son bras, ce dernier finissant fatalement par être entaillé ; avant que le monstre ne profite de cela comme d'un point fort.

" Essaye d'éviter ça ! "

Son poing s'enfonça alors dans son ventre, de toute sa force.

Tôt ou tard, l'organisme du compatible finirait par s'affaiblir suite à cette évolution et tous ces enchainements d'attaque ; et c'est précisément là qu'Elliot en profiterait pour porter un coup fatal. Ce n'était qu'une question de minutes, de secondes..






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Sam 22 Nov - 19:01







Seul ?Allô… Quelqu’un… A l’aide… Non ? personne ?



01101001110100101110001
Voler était tellement exitant et jouissif. Sentir ce vent te parcourir de tout ton long et voir le sol défiler sous ses pieds. Lëo avait le mal de mer, mais voler ne lui posait aucun problème, au contraire. Et son reflet akuma devait le comprendre au plus haut point. Il avait déjà flotté avec ses plateforme mais avoir des ailes qui répondent au doigt et à l’œil était beaucoup mieux. En espérant qu’il survive, il pourra survoler la steppe russe et toucher les nuages.

Mais pour le moment, il était en pleine attaque, il entendit Elliot lui dire que lui n’avait pas besoin d’épée pour le tuer. Mais une fois purifié, avec ou sans épée, il ne pourra plus rien. Il vit l’akuma produire d’autre de ses boules explosives, il s’apprêtait à les éviter ou à les tranchés de sa lame incandescente verte, mais il fut extrêmement surpris de voir que seul le ciel était visé. Lëo n’était pas imbécile et le chevalier non plus. Ces tirs n’étaient pas anodins et le portugais avait assez longtemps étudié la physique. Il connaissait bien Newton et sa pomme.

Lancé dans son attaque, il était trop tard. Alors, il abaissa sa lame. Celle-ci se planta dans son bras. Il était au moins touché. Le problème était qu’il avait les deux mains posées sur la poigne de l’épée. Il sentit très bien le poing arrivé au niveau de son ventre. Une vive douleur se fit sentir comme si son estomac tentait de sortir par la bouche. En réalité ce n’était qu’un peu de sang qu’il cracha. Il fut contraint de lâcher son arme et de se laisser propulser en arrière. Il vola sur quelques mètres, roula au sol avant de s’immobiliser.

Il était encore conscient et il devait absolument agir au plus vite. Il se releva le plus rapidement qu’il le pouvait non sans devoir se tenir le ventre et sans vaciller. Il avait l’impression qu’on venait de lui perforer le ventre. Il cracha une nouvelle giclée de sang avant de relever les yeux. Si son œil droit voyait flou, il voyait très clairement de son œil gauche. Il voyait très clairement la lame encore plantée dans le bras de l’akuma qui tentait de le retirer sans se brûler.

« Un petit bobo ? Il toussa, les mots étaient dur à dire. Tu veux un peu d’aide ? »

Il toussa encore, mais cette fois sans rien cracher. Il se concentra, en tentant de faire abstraction de sa douleur au ventre, sur sa projection. Cette dernière vola en éclat, en de très fins éclats de poussière qui se dispersèrent dans l’air. Chaque particule en contact de la matière noir se fixait dessus. Elles s’infiltrèrent dans la plaie, sur le bras, le torse, le visage, l’œil, le brûlant certes qu’en surface, mais la douleur devait se faire ressentir aussi poignante que celle qu’il venait de subir.

Ce petit moment de satisfaction fut de courte durée. Les projectiles commençaient à redescendre. Le portugais eut le temps de se mettre en boule se servant de ses ailes comme d’un parapluie. Seulement, le contact de chacune de ces boules sur sa protection l’obligeait à rester concentré et à alimenter son bouclier. Des gouttes de sueur commençaient à goutter et sa respiration se faisait de plus en plus lente et douloureuse à cause de son ventre.

La pluie d’explosion s’arrêta. Lëo fit disparaître ses ailes trop coûteuse pour le moment. Un nuage de poussière totalement opaque venait de se soulever. Lëo profita pour se placer derrière un des seuls arbres de la steppe. Connaissant la position de l’ennemi grâce aux particules, il était sûr qu’il ne le verrait pas quand la poussière retombera et de toute manière, il avait sûrement une poussière dans l’œil ! Le garçon fouilla dans son sac et chercha son golem, il devait appeler quelqu’un, des renforts, de l’aide, ou au moins prévenir qu’il risquait de mourir… Il ne put que sortir une aile et une boule aplatie avec quelques bouts métalliques. Il était définitivement seul…

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Mer 26 Nov - 17:28

Seul


" C’est le temps seul qui révèle l’homme juste ; un seul jour dévoile le perfide. "


Le petit oiseau a évolué, c'est indéniable. Il a survécu à notre premier affrontement, ainsi qu'à cette mission sur la plage. Qui aurait cru qu'un petit enfant comme lui pourrait tenir autant de temps avant de trépasser ! Pourtant, aujourd'hui, c'était différent, j'en étais sûre. Sûr. Il ne se relèverait pas, je le refuse, car son horloge va finir par s'arrêter. Tic Tac Tic Tac, le temps défile ! Lëo est tout seul, aucun de ses soit-disant compagnon n'a pu survivre et ce n'est pas une mais deux innocences que je rapporterai à mon prince et ma maîtresse ! Celle de ce faiblard déjà mort, mais également celle de l'oisillon. Dommage, je l'aimais bien avec ses petites ailes vertes.


Le petit homme à l'épée avait été imprudent et ça, ça risquait de lui coûter la vie. Trop occupé à jouer avec les nouvelles évolutions de son innocence, il n'avait pu éviter un coup de poing puissant de son adversaire, en plein dans le ventre. Est-ce que Elliot avait réussi à lui casser quelques côtes ? Ça, le petit monstre ne le savait pas, mais ne pouvait qu'espérer que ce soit le cas ! Il aurait ainsi beaucoup de mal à se mouvoir correctement et n'aurait plus qu'à lui porter un coup fatal grâce à sa vitesse réduite. Parfait, ce plan était parfait ! Lëo avait même lâché son arme sous le coup de la douleur - ou plutôt, l'avait planté dans le bras gauche du monstre - mais ses foutues ailes le sauvèrent d'une seconde blessure. Même si le petit enfant était devenu bien plus fort que lors de leur dernière rencontre, l'écart les séparant tous les deux semblait s'être aminci. Bientôt, Christopher serait plus fort que lui, il en était certain. Cependant, aujourd'hui, l'issue du combat se jouera sur celui qui se fatiguerait le moins vite ; et il ne fallait pas être devin pour comprendre qu'une évolution d'innocence avait beau être quelque chose de néfaste pour les créatures du Comte de faible niveau, c'était un petit plus pour les plus fort. Épuiser l'adversaire devenait plus facile, et comptez sur l'américain pour jouer de ça.

L'exorciste avait eut du mal à fuir cette attaque et ses ailes, bien qu'efficaces, le firent rouler sur le sol. Bien sûr, il se releva rapidement, mais sa posture et cette main sur son ventre n'annonçaient rien de bon pour le portugais. Du sang coula même de sa bouche ! Excellent ! Enfin, pas tant que ça. L'Akuma aurait pu jubiler face à une telle scène, mais cette lame qui lui rongeait le bras le faisait beaucoup trop souffrir pour ça.

" Un petit bobo ? Tu veux un peu d’aide ? "

En colère, le monstre fronça les sourcils tout en esquissant un sourire mauvais. Le petit homme toussait, semblait avoir du mal à respirer, mais Elliot n'était pas mieux non plus. Pourtant, comme un enfant, il rétorqua :

" Tu ferais mieux de te taire. " hoqueta-t-il, " Regarde-toi plutôt ! "

Un rire s'échappa même de sa gorge, tandis que l'épée faite d'innocence du marmot disparaissait. Le voilà, il baissait les bras, il n'avait sans doute plus la force de se battre et dans quelques instants, l'Oiseau en Cage mettrait fin à sa vie. Pourtant, d'un coup, l'américain sentit une vive douleur à l'intérieur de son crâne, de ses plaies, dans tout son corps. C'est vif, douloureux, comme une flamme qui brûlait dans ses veines.

" Qu'est-ce qu.. tu m'as fais.. enflure.. "

Cependant, le petit exorciste ne risquait pas de rire bien longtemps, car les obus de son adversaire tombaient en rafale sur sa tête. Des cratères commençaient à se former dans le sol, tandis que le petit portugais déployait ses ailes pour se protéger. Il encaissa plusieurs coups, sous le regard embrumé du monstre. Le pauvre souffrait tellement, un véritable supplice et rien que pour ça, Lëo allait souffrir.

Un calme sinistre s'installa dans la plaine, tandis qu'un épais brouillard de matière noire et d'innocence semblait s'être levé. Dire que Christopher avait toujours aussi mal..

" La nature ne te sauvera pas cette fois-ci, petit oisillon tombé du nid. "

Il n'y avait pas de forêt capable de le dissimuler, seulement quelques buissons et arbres solitaires, ainsi qu'une brume qui se dissipait de plus en plus. Un sourire étira le visage du monstre qui avançait avec difficulté, sans parvenir à voir correctement à plus d'un mètre devant lui. Tout était sombre, comme si sa vue était obstruée. Ce n'était pas la première fois, pourtant, Christopher en était tout aussi terrifié.

Où se trouvait cette sale petite canaille ? Il ne pouvait se permettre de siffler con fidèle compagnon, craignant qu'il ne le tue par mégarde. Et ça, Emily ne se le pardonnerait pas, tout au fond de son âme. Alors, le monstre chercha à faire réagir l'enfant.

" Tu es tout seul Lëo. Tous tes compagnons, tes amis sont mort à cause de ta faiblesse. As-tu seulement encore une famille sur qui compter ? " demanda-t-il, sans attendre de réponse, " Personne ne viendra te chercher. "

Lui, quand il rentrerait à l'arche, il retrouverait sa tendre Mathilde et ça, c'était un fait qui ne semblait pas pouvoir changer. La descendante de Noé serait toujours à ses côtés ; quand bien même l'inverse n'était pas assuré. Un sourire déchira à nouveau son visage, tandis qu'il s'avançait à l'aveuglette. La vision lui revenait petit à petit ; bientôt, il pourrait retrouver ce petit monstre.

Alors, à nouveau, son cri déchirant les tympans retentit.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Dim 30 Nov - 0:35







FamilleSes parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.




01101001110100101110001
Serrant une dernière fois les bouts de métal dans sa main, il serra en même temps les dents. Il fallait en finir au plus vite. Il n’avait pas beaucoup de solution. C’était soit il l’annihilait soit c’était le portugais qui en ferait les frais… Alors qu’il tentait de trouver un moyen de reprendre le dessus, le garçon resta concentré sur son innocence, celle qui brûlait la peau de l’akuma. Elle le blessait mais permettait aussi de situer son adversaire. Son déplacement lent et saccader témoignait d’une démarche difficile. Lëo avait mal au ventre, Elliot avait mal un peu partout.

Le garçon reprenait doucement son souffle, la douleur à l’estomac devenait presque naturelle. Elle restait douloureuse mais s’atténuait quelque peu. Il prit même le temps de compté ses côtes et comparer à la dernière fois, elles avaient été plus solide. Le chevalier semblait ne pas savoir où aller et s’arrêta brusquement en plein milieu de la plaine.

" Tu es tout seul Lëo. Tous tes compagnons, tes amis sont mort à cause de ta faiblesse. As-tu seulement encore une famille sur qui compter ? Personne ne viendra te chercher. "

Seul ! Le garçon était seul comme ce jour où il était couché dans son lit, une infirmière la fixant. Des médecins étaient venu et l’avait regarder de manière inhumaine comme s’il n’était qu’un moins que rien et qu’il les obligeaient à travailler. Puis, ils étaient partis le laissant seul. Seul jusqu’à qu’Espérance arrive et fasse entré un semblant de rayon de soleil dans cette chambre si sombre et si bien rangé.

Puis vint la suite, ses compagnons ceux qui sont morts ! Ceux sur la plage en Bretagne, ceux dans la forêt en Bretagne également, ceux du Canada, ceux d’aujourd’hui… et bien d’autres. Toutes ces personnes qui auraient pus être encore en vie s’il avait était plus efficace, plus fort, moins discret, moins timide… Mais avait il été vraiment aussi faible que le serpent ailé le disait. Probablement sinon, il l’aurait déjà tuer, ce corbeau de malheur. Il n’avait même pas été foutu de sauver ses parents, ses propres parents. Certains diront que ce n’était pas de sa faute, mais s’il avait été auprès de sa mère ce jour là… s’il avait donné cet oiseau ce jour là… Peut être serait il rentrer. Peut être…

Une nouvelle larme perla le long de sa joue. Ils les avaient déçus, tous déçus… Lui qui s’était persuader qu’ils étaient fiers de lui. Et s’il mourait, il décevra Cloud Nine, qui avait mis tant d’espoir sur cette enfant, Komui Lee, Saige, Soren, Espérance, Hereata, Timothy, Gwenaëlle et Rusty O’Connor… Non il ne pouvait pas laisser Rusty tout seul, lui qui avait déjà perdu son frère, son maréchal… Il ne pouvait pas abandonner son cadet. Comment un enfant aussi petit que lui pourrait supporter de perdre quelqu’un d’autre ? Lëo voyait en lui le frère qu’il aurait aimer avoir, qu’il devait protéger, à qui il devait apprendre des tas de choses. Le frère qu’il avait demander à ses parents comme tout enfant le fait. Il avait finalement une nouvelle famille : un frère Rusty, une sœur Gwenaëlle, une deuxième sœur Hereata, une mére Cloud Nine… Il caressa la montre à gousset que Gwen lui avait offerte. Il devait encore goutter les cookies d’Hereata, il n’y avait encore jamais touché. Il devait encore rire avec elle, revoir son sourire. Il devait voir si le bureau de Komui était encore rangé. Il devait encore raconter des histoires à Gwen. Il devait rendre sa maréchale fière de lui. Mais par-dessus tout, il devait revoir ses amis, les serrés dans ses bras, leur montrer son œil.

Finalement, ses parents lui avaient donné un œil, ses amis lui ont offert un deuxième pour voir comment la vie est deux fois plus belle.

Si personne ne viendra le chercher… Il ira lui les chercher.

Puis ce cri.

Les noms toujours dans sa tête, il pressa ses oreilles qui sifflaient. Sa tête se mit de nouveau à lui tourner. Pour ne pas tomber dans les pommes, il se raccrocha à ses souvenirs. Le sifflement persista et le ramena de nouveau à la réalité. Il ne pouvait pas mourir maintenant, il devait faire abstraction de ses douleurs d’estomac, de ses nausées. Il fallait se reconcentrer et en finir. Le détruire, il devait respecter sa promesse faite précédemment. Il relocalisa le cavalier qui semblait s’être dangereusement approcher de l’arbre derrière lequel Lëo se cachait.

Les yeux fermés, il créa dix losanges, un pour chacun de ses amis et un pour lui-même. Il les fit partir dans toutes les directions autour de lui. Toutes les projections contournèrent l’arbre. Chaque losange vint se placer autour de l’akuma. Six autour de lui à auteur du buste, trois un peu plus haut et un au dessus comme un épée de damocles. Avant que le méchant n’ait le temps de comprendre, les dix losanges convergèrent vers l’adversaire.

Puis, comme s’il avait accompli ce qu’il devait faire. Il perdit tout contrôle. Son estomac se serra, lui arrachant un cri de douleur avant de l’obliger à se retourner. Et il rendit le peu qu’il avait dans l’estomac. Ses yeux s’embrumèrent alors qu’il ressentait une immense douleur. Il se releva tant bien que mal s’aidant de l’arbre. Il le contourna en titubant, chaque pas était un supplice. Et c’est alors qu’il le vit, couché sur le sol. La plupart de ses projectiles étaient planté.

Le garçon s’approcha doucement de son ennemi. Il avait sa vie entre ses mains, il ne semblait plus bouger. Il lui suffisait de faire exploser ses losanges et la matière noire serait consumée à petit feu. Il aurait pus se venger, assouvir son envie. Mais le garçon avait une dette envers lui, et il remboursait ses dettes, il lui devait un caillou. Un deuxième pour sa collection. Alors, il pris le premier qu’il vit, assez gros. Un dernier regard à l’akuma et le garçon abattit la pierre sur son casque, un bruit sourd et il laissa tomber la pierre à côté de lui.

Sans faire plus attention à l’américain, il devait trouver de l’aide. Il ne pourra pas tenir très longtemps comme ça. N’étant pas totalement lucide, le portugais pris une direction au hasard et marcha en zigzaguant. Il dut mettre sa main sur son ventre. Et il marcha droit devant lui, il devait trouver de l’aide.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Mar 2 Déc - 9:12

Mort


" La mort rattrape ceux qui la fuient. "


Le petit oisillon s'est caché derrière les arbres, ou peut-être un buisson. Je ne sais pas exactement où il se trouve, mais je ressens sa fichue innocence qui traîne dans les parages. D'ailleurs, il faudra que je récupère celle de cet imbécile que j'ai tué tout à l'heure. Mathilde sera fière de moi, d'autant plus si je vole celle de Lëo ! Oh, elle sera tellement heureuse, ma maîtresse, de voir que j'ai évolué, que je suis devenu plus fort, tout ça pour elle ! Dommage que je sois forcé de détruire mon adversaire favori pour ça. C'est qu'ensembles, on s'était bien amusés, malgré tout ! Il restera un vaillant souvenir dans ma mémoire, ainsi que de nombreux dessins dans mon carnet de voyage. Jamais, je ne l'oublierai, mon si cher petit ennemi.


Ce cri déchirant les tympans était l'une de ses plus belles techniques ; une de lâche, certes, mais on ne gagnait pas la guerre en faisant valoir la justice. Il savait, le petit monstre savait que ce que ressentaient ses victimes était semblable à ce que son âme avait enduré avant l'instant fatidique. D'une certaine manière, utiliser ce cri était une manière comme une autre pour se venger de son existence ou plutôt, de la vie qu'ils n'avaient pu mener, eux, ensembles. Emily et Elliot. Prisonniers de cette armure mécanique, ils pourraient rester ensembles pour toujours ; quand bien même, dans le fond, l'âme du petit marin n'était plus présente dans ce corps depuis le jour de sa mort. Enfin, pour des enfants, c'était toujours bon de se rattacher à ce genre de choses. L'espoir ? Non, l'innocence. Quel paradoxe, tout de même.

D'un coup, s'échappant de la brume, des losanges lumineux pourrissant d'innocence se retrouvèrent autour de lui. L'Oiseau en Cage était littéralement prit au piège, entouré par quelques-uns au niveau de son buste, ainsi que d'autres au niveau de sa tête. Incapable de bouger, Elliot n'aurait jamais pu apercevoir celui qui se tenait juste au-dessus de sa tête, prêt à s'abattre comme la plus traîtresse des lames. Le petit était fort, bien plus que le monstre n'avait pu l'imaginer. D'une certaine manière, il aurait pu en sourire, si une vive douleur incomparable à tout ce qu'il avait traversé jusqu'à ce jour ne l'avait pas prit, d'un coup. Dix losanges lumineux, dix points d'impacts déchirant la matière noire ; mais il en fallait plus pour détruire un niveau III. Si l'enfant avait évolué, son adversaire également. Néanmoins, cela ne l'empêcha pas de hurler et de tomber à genoux, tandis que son âme souffrait, souffrait ! L'américain aurait pu maudire cette sale peste une bonne centaine de fois pour toute cette douleur. Il allait le payer, le payer très cher.

Fort heureusement pour le cavalier des ténèbres, le revers de la médaille ne tarda pas. D'un coup, il entendit l'enfant hurler depuis sa cachette. Quel doux son pour les oreilles ! Dommage qu'il ne puisse pas en profiter à sa guise à cause de cette innocence qui souillait son pauvre corps déjà si fragile. Christopher finit par tomber sur le dos, incapable de bouger. C'est là qu'il put croiser le regard de son bourreau, de celui qui allait lui prendre sa vie. Était-ce terminé ? Non, impossible ! L'exorciste était tout seul, grièvement blessé et à bout de force ; il devait être incapable d'achever le monstre. En était-il seulement capable, mentalement ? Il n'aurait sans doute jamais la réponse, si ce n'était le jour où leurs chemins se croiseraient à nouveau et que l'un des deux finirait par perdre la vie.

Balivernes ! L'Aventure prenait fin aujourd'hui pour l'oisillon. Dans son état, abandonné par ses compagnons, il ne tiendrait pas longtemps dans les steppes russes. La ville la plus proche était à une vingtaine de kilomètres et la plupart des villages environnants avaient été rasés. De plus, ce n'est pas là-bas qu'il trouverait un moyen de communiquer avec la Congrégation de l'Ombre. Fini, le Berger des Cieux était fini.

" Jusqu'où comptes-tu aller comme ça, Lëo.. Tu n'as plus rien.. Et va pas me dire que tu es russe, hein.. " fit-il, tandis qu'un rire s'échappait de sa gorge, " T'as vraiment pas la tronche pour ça. "

Pourtant, l'enfant ne réagit pas à ces provocations ; qui au fond, n'étaient que le reflet de l'âme torturée d'Emily. Son ennemi lui adressa seulement un regard, avant d'attraper une grosse pierre entre ses mains tremblantes. Allait-il se donner la mort avec ? Ah, Elliot était si loin de la vérité ! Dans un geste presque précis, le gamin fracassa la roche sur le crâne métallique du monstre. Ce dernier poussa un cri, qui fut largement couvert par le son puissant provoqué par le choc entre les deux matériaux solides. L'espace d'un instant, l'Aventurier fut presque certain de voir toute la famille de Cody voleter devant ses yeux, alors que le son du choc résonnait encore dans son crâne. Une chose était sûre : il allait être malade pendant des jours après ça.

Levant à peine le regard vers l'exorciste qui venait tout juste de reprendre la route, le monstre ne put s'empêcher de lui souffler ces quelques mots :

" Quoi que tu fasses.. ton corps pourrira ici.. petit oiseau.. "

Un mise en garde, une promesse, un avenir. Le monstre reviendrait chercher son misérable corps et son innocence lorsqu'il irait mieux, il s'en faisait le serment. Bien qu'au fond, la mort de Lëo n'était pas prévue pour les jours à venir.

Lorsque l'enfant fut suffisamment loin et que la nuit finit par tomber, les projections de lumière finirent par disparaître, tandis que l'enfant avait dû désactiver son innocence, à bout de force. Christopher, quant à lui, mit quelques instants avant de se mettre assit, tout en reprenant sa forme humaine. Son corps, criblé de trous, était douloureux au possible, mais la présence des étoiles et de Cody réchauffaient son cœur mort et arrêté. Tandis que son unique prunelle brillait à l'aide de la voûte céleste, un sourire traversa son visage.

" J'ai enfin réussi, Elliot. "

L'espoir ; l'innocence.






Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Charognard
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Charognard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charognard
» Le vieux singe la gazelle et le charognard
» Photo de Silphidé : Grand nécrophore - Necrodes surinamensis - Red-lined Carrion Beetle - Insecte charognard - Insectes du Québec
» Récup 28mm - Vol de Stympales
» [vente] Comtes Vampires et Roi des Tombes

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Russie-
Sauter vers: