Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. DEMON WARS
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Dim 15 Mar - 23:09

Raison


" Pour surmonter les obstacles, fait appel à la raison. "


Malgré tous les malheurs qui ont traversé la route de ces enfants, ils continuent de sourire et d'offrir. Si nous n'avons pas pris de repas ce repas ce soir, ce n'était pas pour venir mendier les restes de Charly et Lëo. Mais les voilà qui nous les offrent sans même se poser des questions. Ont-ils l'estomac suffisamment rempli ? Je n'en sais absolument rien, mais je ne peux me permettre de les forcer à manger ; ni même gâcher de la nourriture. Leur geste m'ont touché et redonné le sourire dans un moment sombre. Ces petits ont le cœur sur la main et je sens le mien se serrer à l'idée de devoir quitter Lëo d'ici peu de temps. Oh, j'aurai adoré qu'il reste à nos côtés, mais je ne veux pas lui offrir cette vie de misère, non..


Pendant que l'Âme Errante finissait son repas, les deux petites têtes se dirigèrent vers leur lit commun, avant de s'y allonger, l'esprit presque embrumé et la tête dans les étoiles. Lorsque l'aîné souleva une certaine question, la jeune femme manqua de s'étouffer, mais se contenta d'avaler avec difficulté ce qu'elle avait en bouche. Sans dire le moindre mot, elle posa son regard vers les deux confidents. Le regard brillant, Charly ne put que faire l'éloge de sa tendre mère. Où que soit Nephthys en ce triste jour, son cœur n'avait que put recevoir tous ces tendres mots ; et qui sait, peut-être finirait-elle par débouler d'un instant à l'autre, avant de prendre son fils dans ses bras. La bohème en rêvait, pour le petit blondinet comme pour elle ; l'un comme l'autre avait besoin de son soutien, même si, au fond, l'enfant tenait bien mieux le coup qu'elle. La Lockwood était consciente de la triste réalité qui soulignait sans doute l'absence de sa marraine : soit elle avait été tué ou blessée à un tel point qu'elle ne pouvait les rejoindre, soit elle avait dû être kidnappée par l'Ordre Noir. Pour la chasseuse à gage, Nora n'aurait sut dire qu'elle sort aurait été le pire ; mais la brunette, elle, ne pouvait qu'espérer qu'elle soit en vie.

Puis soudain, l'ambiance devint plus tendue lorsque le français retourna la question à son ami portugais. Ce dernier ne dit pas un seul mot, laissant une triste larme parler pour lui ; ce genre de réaction voulait tout dire. Alors, pour couper court à la conversation, la Vagabonde termina en vitesse son repas avant de repartir sur une note plus joyeuse et légère. Peut-être que ces deux petites têtes passeraient une meilleure nuit en compagnie d'une figure maternelle que chacun de leur côté ! Tout du moins, ce fut ce que la parisienne songea.

Mais avant de passer une bonne nuit au chaud, Lëo se devait de contacter la Congrégation de l'Ombre, pour les prévenir de son emplacement et de sa bonne santé. Qu'importe ce que pouvait bien risquer la Lockwood en lui prêtant son golem ; la vie du petit garçon valait plus que la sienne.

" Nora, je peux le bidouiller un peu… parce que si central intercepte la transmission, il risque de vous retrouver… Je ne ferai rien de mal et je ne le casserai pas… " fit-il tout en prenant le golem entre ses doigts.

Surprise, l'exorciste cligna des yeux en le toisant. Il était capable de faire ça ? Quel ingénieux petit garçon ! Impressionnée mais néanmoins perplexe, Nora ne put s'empêcher de souffler ces quelques mots :

" Ne t'en fais pas ; je te fais confiance. "

Puis, en silence, le petit artisan se mit à son œuvre, le tout sous le regard de la Vagabonde et de son petit protégé ; qui n'avait pas prit son temps pour grimper sur l'autre lit afin de l'observer travailler, les yeux brillants d'intérêt. Mais cela ne fut que de courte durée, car Lëo travaillait vite ; et il fut bientôt sorti dans le couloir afin de passer son appel. Laissant une bohème et une marmot dans le silence. Tout du moins.. pendant quelques secondes.

" Lëo va partir.. C'est ça ? " souffla Charly, la voix muée de chagrin et de fatigue.

Cette question, l'Âme Errante l'avait appréhendée depuis qu'ils étaient tombés sur le corps inerte du jeune exorciste. La mort dans l'âme, elle finit par prendre son protégé dans les bras, avant de lui caresser la joue dans un geste presque maternel.

" Il doit retourner chez lui. " lui répondit-elle alors d'une petite voix, " Comme nous nous devons de retourner à Paris. Tu comprends ? "
" Oui je.. je comprends.. "

Suite à ces quelques mots, le petit garçon sanglota encore de longues secondes dans les bras de la bohème, avant de se frotter les yeux. Sa mère l'attendait sûrement là-bas, chez eux ; sans doute était-ce la même chose pour Lëo. Alors, sur ces tendres pensées chagrinées et la tête posée sur les cuisses de la Vagabonde, Charly commença tout doucement à se laisser partir pour le pays des songes ; le tout sous le regard attristé de la Lockwood. Lorsque Lëo refit son apparition dans la chambre, elle lui fit signe de ne pas parler trop fort, afin de ne pas réveiller l'endormi.

" Voilà ton golem, merci. Il y a déjà des gens qui son parti de la congrégation pour aller me chercher. Et avec ce que j’ai fait sur ton golem, tu pourras appeler sans qu’on puisse te repérer ou l’intercepter. Tu devrais être plus tranquille, j’espère… "

Si sur le coup, la jeune femme avait sourit tout en prenant le golem dans sa main, la suite des évènements brisa cette tendre mimique. Des gens étaient déjà en route pour venir chercher Lëo ; combien de temps avant qu'ils ne débarquent ? Quelques minutes, des heures, des jours ? Elle n'aurait su dire. Pourtant, une chose était sûre : impossible de passer la nuit ici dans ces conditions. La décision était difficile à prendre, mais nécessaire. Avant que Nora ne puisse dire un mot au petit exorciste, le retour de Jean manqua de réveiller son protégé.

" Eh bah, vous êtes pas encore au lit ? " fit-il d'un ton presque enjoué.

Une nouvelle fois, l'Âme Errante intima un certain silence, le tout sous le sourire embarrassé du bohème ; mais cette fois-ci, le regard de Nora se fit plus sombre.

" L'Ordre Noir est déjà en retour pour venir chercher Lëo. " fit-elle d'un ton grave, " Pas le temps de se reposer.. "

Et là, ce fut au tour de Jean de perdre son sourire ; il ne souhaitait pas revivre la traque occasionnée par l'attaque de ces chiens à Varsovie. Tant pis pour la nuit au chaud et l'auberge payée, la survie et la liberté comptaient plus que tout. La gorge nouée, l'Âme Errante finit par prendre l'endormi bien dans ses bras, avant de tourner son regard embrumé en direction du petit blessé.

" Je suis désolée, Lëo.. Mais nous allons devoir partir au plus vite. C'est bien trop risqué pour nous de rester en ville si l'Ordre Noir est déjà en route. "

Oh, elle ne voulait pas de tels adieux, elle ne voulait pas quitter ce petit ange ; mais ils n'avaient pas le choix, lui non plus d'ailleurs. Nora ne le laisserait pas gâcher sa vie en les accompagnant dans leur fuite, mais ne se pardonnerait sans doute pas d'avoir eu à l'abandonner.

Le monde était cruel.


HRP:
 




I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Jeu 26 Mar - 20:24







Ne grandis pas trop !Je déteste les adieux…



01101001110100101110001
Fier de son travail et d’avoir pu aider ses sauveurs, Lëo était empli de joie en tendant le bout de métal à sa propriétaire. Si celle-ci ne comprendra sans doute jamais les "amélioration" qu’il avait effectuer, elle comprendra au moins qu’il l’a aider, du moins c’est ce qu’il en avait l’impression.

Le travail était sur de bonne qualité, l’enfant borgne savait contrecarrer son handicape et peut rivaliser avec n’importe qu’elle horloger. Sa passion pour les automates et surtout pour les golems lui faisait passer de nombreuses nuits blanches et était l’une des causes du manque de rangement dans sa chambre. Mais pour le coup, les protagonistes avaient trouvé une chambre chaude est douillette comparer à l’affreuse nuit qu’il avait passé la veille perdu entre peur, doute et douleur.

Parlons de la douleur, son ventre le faisait moins souffrir. Même si rigoler était difficile, se baisser était difficile, il n’avait ni hémorragie interne, ni côtes cassés et il ne crachait pas de sang. Seul quelques lésions internes minimes persistaient avec le gigantesque hématome.

Si le premier sourire de Nora fut empli de joie, il changea du tout au tout. Elle sembla réaliser se qu’aucun des deux enfants n’aurait pus prédire, même si le portugais aurait du y pensé. Pour lui, il allait passé la nuit prés de Nora, une mère de substitution et de Charly, un frère de substitution.

Toujours aussi enjoué, ce fut avec deux sacs emplis de provision que Jean revenait. Le portugais fut encore plus content, il avait utilisé ses sous. Comme ça ni Nora, ni Jean, ni Charly ne manquera de quoique ce soit pendant un temps. Seulement, au moment où Lëo s’attendait à une habituelle blague du français, ce fut l’inverse.

«  Pas le temps de se reposer.. »

Le borgne se figea, pris d’un frisson de compréhension. Pas le temps !?

« Vous allez partir ? »

L’exorciste, rationnel en temps normal, ne comprenait pas. Ou plutôt, il ne voulait pas comprendre. Il ne pouvait pas, ils venaient de passer ce court moment ensemble, déjà il était l’heure des séparations, alors qu’il se sentait tellement bien entouré de ces quatre âmes aussi belles que leurs liens qui les unissent. Pour une fois, le garçon voulait faire parti de leur groupe de leur communauté. Il ne voulait pas partir. Tout ce qu’il voulait, c’était être avec toutes les personnes avec lesquels il se sentait bien. Pourtant en ce funeste jour, chez lui, il avait compris que ce n’était pas possible.

" Je suis désolée, Lëo.. Mais nous allons devoir partir au plus vite. C'est bien trop risqué pour nous de rester en ville si l'Ordre Noir est déjà en route. "

Ce n’est pas tant ces mots qui firent réagir l’enfant, mais plutôt le visage sur lequel quelques perles salées brillaient. Et de sons seul œil, l’enfant pleura et renifla baissant la tête. Il ne pleurait pas bruyamment. Il s’avança doucement comme s’il traînait son cœur trop lourd. Il intima à la française de s’accroupir. Elle s’abaissa, Charly pris tendrement dans ses bras. Il dormait à point fermer. Lëo, malgré une légère douleur, entoura sa mère de cœur. Charly n’ouvrit pas ses yeux. Après une longue étreinte, le portugais se pencha comme pour parler à l’endormi.

Eclairer par quelques bougies, il lui prit la main en lui disant :

« Je te promet que si je trouve ta maman, je lui dirai où tu seras ! »

Puis ce fut au tour de bohême. Le blagueur ne se fit pas prier et il prit l’enfant dans ses bras, lui glissant dans l’oreille :

« Évites de trop grandir, sinon on fera comment pour te reconnaître !? »

Il tenta un sourire quelque peu amer cachant un chagrin bien plus grand que le français cachait toujours dans ses blagues. Toujours pendu à son coup, le pleurnichard laissa glisser un timide « Merci. »

« Merci… de m’avoir sauver la vie… Je vous la dois… Je ne vous oublierais jamais… »

D’après ce que disait le parisien, ils se reverront un jour. Le garçon l’espéra de tout son cœur. Les bagages furent rapidement emballer, ils n’avaient pas eut le temps de les défaire. Tendant le sac de la bohème, le portugais tenta un sourire, ayant ravaler ses larmes, il se devait de rendre les adieux moins douloureux. Seulement, ça risquait d’être beaucoup plus difficile après ce qu’il venait de se passer.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia



† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Jeu 2 Avr - 0:16

Cadeau


" Le plus beau cadeau que l'on puisse me faire, est le sourire d'un enfant heureux. "


C'est une décision soudaine, prise sur un coup de tête, mais ne nous ne pouvons pas rester ici une minute de plus. Nous n'avons pas la moindre idée de la position de l'escouade de l'Ordre Noir, elle pourrait très bien être à notre porte, que nous ne l'aurions même pas remarqué. Pour Jean et Charles, le sacrifice d'Ellie et la protection du secret de Lëo et moi, je ne peux me permettre de passer une nuit ici ; même si au fond, nous n'avons pas la force de continuer à marcher. Mais il le faut, nous devons nous montrer forts, ne pas baisser les bras, et continuer quoi qu'il arrive. Malgré tout, j'aurai tout donné pour que nos adieux ne soient pas aussi douloureux et brefs.. J'espère que tout ira bien pour lui désormais.


Cette décision, la bohème l'avait prise en l'espace d'un très court instant, sans même penser à ce que le petit garçon pourrait bien éprouver. Après tout, ils s'étaient tous mis en tête de passer une paisible soirée ensembles, avant de s'endormir dans un lit bien chaud ; mais malheureusement, tout ceci ne serait que de tendres rêves. Adieu les bons coussins, au revoir la chaleur d'une chambre, à bientôt petit Ange, bonjour la vie réelle. Même s'il fallait se rendre à l'évidence, et que le fait de quitter l'auberge au plus vite était la meilleure des solutions, Nora ne put s'empêcher de sentir des larmes perler aux coins de ses yeux. Pourquoi tout devait toujours être aussi difficile ? La fuite, les rencontres, les adieux, la vie tout simplement ? Oh, si vous saviez à quel point la parisienne aurait aimé continuer sa route en compagnie de Lëo, si vous saviez ! Elle aurait aimé le sauver des griffes de l'Ordre Noir et de Central, mais la vie qu'elle vivait actuellement était mille fois pire que de se laisser enchainer et mener au combat.

C'était comme vivre, tout en étant sous l'emprise de la mort. L'enfer incarné. Pourtant, l'Âme Errante préférait de vivre parmi ces flammes, plutôt que de renoncer à sa liberté et d'entrainer les siens dans la tombe. Nora avait trop vécu, trop souffert pour retourner là-bas. Voilà pourquoi elle n'avait pas plutôt décidé de se rendre, ce soir-là.

Alors, malgré de discrète larmes qui avaient commencé à couler le long de ses joues, la jeune femme tenta de sourire.

Le cœur lourd face à la vision du petit exorciste qui sanglotait à son tour, la brunette ne put que s'accroupir suite à la demander de ce dernier. Souhaitait-il lui dire quelque chose que Jean ne devait pas entendre ? A moins qu'il ne veuille tout simplement s'adresser à Charly ? Au fond, c'était un peu des deux. La Lockwood s'en rendit compte lorsque les petits bras tremblants de l'enfant entourèrent son dos.

" Je te promets que si je trouve ta maman, je lui dirai où tu seras ! " souffla-t-il à son camarade endormi.

Et puis, après une longue étreinte douloureuse pour l'un comme pour l'autre - et pas seulement moralement - le portugais les lâcha, avant d'aller offrir un dernier câlin au vieux de la bande, qui chercha une dernière fois à alléger les cœurs :

" Évites de trop grandir, sinon on fera comment pour te reconnaître ? "

Cette phrase sembla innocente sur le coup, mais résonnait dans les oreilles de la bohème comme un long adieu ; Dieu seul savait combien de temps passerait avant que leurs chemins ne se recroisent. Des semaines, des mois, des années peut-être ? Personne n'aurait pu répondre à cette question.

" Merci. " souffla Lëo d'une petite voix nouée par le chagrin, " Merci… de m’avoir sauvé la vie… Je vous la dois… Je ne vous oublierai jamais… "

Et sur ces tristes paroles, l'enfant lâcha le cou du bohème, avant de tendre son sac à dos à l'autre. Pourquoi fallait-il que ce soit si dur ? Au fond, Nora ne put s'empêcher de culpabiliser.

" Tu n'as pas à nous remercier. " lui répondit tout d'abord Jean, l'air moins jovial qu'auparavant.
" C'est plutôt nous qui devrions le faire. " reprit la Lockwood.

Suite à ces quelques mots, l'Âme Errante s'avança alors de nouveau vers l'enfant, avant de se remettre à sa hauteur. Sans dire le moindre mot sur l'instant, elle lui déposa un baiser sur le front ; gage de sa tendresse à son égard. La nuit serait sans doute longue dans l'auberge pour lui qui serait tout seul, mais il n'imaginait sans doute pas à quel point elle le serait pour les deux bohèmes ; pourtant, Nora ne chercha pas de courage auprès de l'enfant. Au contraire, elle chercha à lui en insuffler. D'une main, elle se mit alors à fouiller son sac.

" Je vais te confier quelque chose. " fit-elle tout en ouvrant ses mains et dévoilant son golem, " Elle m'est très chère, c'est mon frère qui l'a construite. Si tu le souhaites, elle pourra te tenir compagnie en attendant l'arrivée de l'Ordre Noir et.. si tu ne veux pas la garder, laisse-la ici, elle nous retrouvera peut-être. "

Éteinte, Misaïki ne bougea pas, de remua même pas ses ailes ni n'ouvrit les yeux. Depuis qu'elle avait quitté la Congrégation de l'Ombre, Nora avait préféré la garder en état de veille prolongée, avant d'éviter d'user ses batteries ; comment aurait-elle pu la recharger de toutes manières ? Mais dans tous les cas, la petite créature dorée devrait pouvoir tenir l'espace d'une nuit. Tout du moins, Nora l'espérait. Après lui avoir confié ce petit robot si cher à ses yeux, la jeune femme se releva tout en serrant doucement son petit protégé endormi dans ses bras.

" Sois fort et n'abandonne pas, Lëo. "

Un dernier sourire lui fut adressé, et de lourdes larmes quittèrent ses joues pour s'écraser sur le sol. Le cœur lourd, son sac sur l'épaule, la bohème finit par tourner les talons.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  ©️ by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1125 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Watashi wa Ganuguryonu desu !!
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Sam 2 Mai - 22:34







ConfianceJ’en prendrais soin.



01101001110100101110001
Son bras fut rapidement soulager de son poids, soulager du sac qu’il tendait. Et pourtant sa main retomba lourdement. L’enfant luttait contre son œil qui lui piquait, contre son nez qui voulait qu’il renifle. Pourtant, il gardait son semblant de sourire fixant ses trois amis : l’endormi, le blagueur et celui qui aura été pour ces quelques temps une sorte de maman, gentille, douce, prévenante…

« Tu n'as pas à nous remercier. On pouvait sentir dans sa voix comme enrouée que le départ était proche.
- C'est plutôt nous qui devrions le faire. »

Et ce, le garçon n’arriva pas à le comprendre. Il ne voyez pas ce qu’il avait pu leur apporter mise à part de la fatigue pour l’avoir porté, du temps perdu pour l’avoir aider et soigner… Mais de toute manière, à ce moment précis, il ne pouvait pas réfléchir. On pouvait voir sur le visage du gamin que son cœur se serrait peu à peu.

La française, sac à l’épaule, s’avança vers l’enfant. Il la regarda avancer, comme un dernier pas en avant vers lui, il imprima cela dans sa mémoire et il ferma les yeux. Quand il sentit le doux contact des lèvres sur son front, il serra les poings, déglutit et serra sa mâchoire. Savourant à la fois chaque instant de ce baiser et essayant, sans succès, de rester distant, le garçon se passa un main sur sa joue. Puis, il rouvrit les yeux pour voir la bohême s’agenouiller devant lui. Les mains du borgne tremblaient.

De son sac, Nora sortit ce qui semblait être un golem personnel.

« Je vais te confier quelque chose. Elle m'est très chère, c'est mon frère qui l'a construite. Si tu le souhaites, elle pourra te tenir compagnie en attendant l'arrivée de l'Ordre Noir et.. si tu ne veux pas la garder, laisse-la ici, elle nous retrouvera peut-être. »

La française le mit dans les mains du garçon. Encore toutes tremblantes, les mains se serrèrent dessus. De nouveau le cœur du garçon se serra. Le faites que la française lui demande de garder son golem était un symbole de la confiance qu’elle avait en lui. Le garçon fixait le petit bout de fer doré qu’il tenait fébrilement dans ses mains, fier et attristé. Un sourire rayonné maintenant son visage, il avait une raison de la retrouver. Il devra bien un jour lui redonner ce golem. Pourtant, ça n’arrangeait rien au moment. Le garçon releva les yeux pour voir qu’elle était déjà prés de Jean.

« Sois fort et n'abandonne pas, Lëo. »

Sonnant comme une demande, le portugais se fit la promesse dans sa tête. Il ne pouvait absolument aligner de mots. Mais le plus dur dans ce moment, c’est quand il vit qu’ils tournèrent les talons, qu’ils passèrent la porte et que même si l’enfant l’aurait voulu, qu’il l’aurait souhaiter de toute ses forces, il restait là. Ses jambes me répondirent pas à son envies de les suivre, alors il resta là à fixer ce qu’il tenait en main. Il se repasser le visage amaigri mais néanmoins magnifique de la dame Lockood, revoyant les larmes qu’elle avait sur le visage, qui brillait sur sa peau blanche éclairé par les rayons de lune et de bougie.

Dans un dernier effort, le garçon alla à la fenêtre. Il vit les deux silhouettes sortirent de l’auberge et s’enfoncer dans la ville. Et au moment où il vit que Nora se retournait, comme pour ne pas revoir son visage de peur d’aller la rejoindre, l’adolescent se retourna et se laissa choir dos contre le mur sous la fenêtre.

Visage au dessus du golem, cheveux en bataille au, les gouttelettes vinrent briller sur le métal doré. Ses mains tremblaient toujours. Fermant les yeux pour les revoir, il passait de plus en plus la tête. Il plaça le golem de son amie sur la table de nuit à côté de lui avant de prendre ses genoux dans ses bras.

01101001110100101110001

© Jawilsia sur Never Utopia





Histoire d'achever... :cries:
 


† Berger des Cieux †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Etre utile dans cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Lëo de Olivieira† Berger des Cieux †
« Ses parents lui avaient donné un œil
Ses amis lui en ont offert un deuxième
Pour voir comment la vie est deux fois plus belle.
»

« Comme s’il ne s’était rien passé… »

« Stupide œil ! Stupide notion des distances ! »



Lëo réfléchit en #006633

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Nathanael Elmsley ~ Asya Zubkova ~ Haydar A. Bara'Layal ~ Ehsan Sa‘di de Chirāz ~ Ulric
Masculin
▐ RPG Age : 14 ans
▐ Personnalité : Curieux ¤ Ingenieux ¤ Trés Timide ¤ Gentil ¤ Poli ¤ Sérieux ¤ Secret ¤ Calme ¤ Reflechi ¤ Genereux ¤ Interessé
▐ Parcours RP :
Libre

RP en cours 3/3

- Mission Intrigue : Chapitre IV Groupe III {3}
- Rififi au réfectoire ! {4}
- Mary Risatina {10}

HRP : 300 + RP : 1400
Pts : 1700

Rang C

Rang B dans : 3/4 combats
Rang A dans : 800pts et 3/6 combats

Fiches :
Présentation / Technique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour d'un chemin de campagne [PV Nora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chemin de campagne + Format carré
» Au détour d'un chemin sur Bréhat
» fleur bleue au détour d'un chemin
» Ma belle au détour d'un chemin de fer
» campagne bfg : Tour 2

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Russie-
Sauter vers: