Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 La fille lunaire rencontre un homme poisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
La fille lunaire rencontre un homme poisson
Sam 27 Déc - 9:16
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily


J’étais là, allongé dans l’herbe à regarder ces si belles étoiles dans le ciel, à ne penser à rien en particulier. Que c’est beau la Nouvelle-Zélande, autant que ce que j’en ai entendu parler. J’aime beaucoup ce genre d’endroit, calme, beau, où seule la nature règne, cela me met dans un état de contemplation très agréable.

Ce que je fais là ? C’est une histoire assez longue qui remonte à mon recrutement dans l’Ordre Noir. Non pas que je sois réticent à participer à cette guerre sainte mais ce mois que j’y ai passé, à Central, n’a pas été de tout repos.

A peine arrivé que j’ai été suivi par une équipe de scientifiques, certes à l’écoutes, un peu comme des docteurs finalement, appelons les comme ça d’ailleurs, des docteurs.
Donc ces docteurs ont voulu en savoir plus sur mon innocence et l’ont étudié pendant un bon mois, et de mon côté, j’essayais d’en apprendre plus par moi-même. Et ce ne fut pas de tout repos, oh que non, après avoir eu quelques pistes, je décidai de prendre une pause loin de toute cette agitation et de cet ascenseur émotionnel qu’elle entrainait en moi.

J’ai donc décidé de prendre une bonne semaine de repos auprès d’un supérieur, je ne me souviens même plus de son nom d’ailleurs, je lui ai parlé de tout ça et il m’a conseillé une semaine ici, en Nouvelle-Zélande et bon Dieu ce qu’il a vu juste.

Mais revenons-en au présent, je contemplais, certains compare ça à de la méditation, soit. Je faisais réagir les poissons volants avec mes mains, sachant que moi seul les vois, je dois avoir l’air fin.
Quand j’entendis une voix fluette, je n’ai pas compris ce qu’elle m’avait dit mais je me relevai avec nonchalance pour voir de qui il s’agissait.
D’après la silhouette que j’apercevais, c’était une fille, plutôt maigre et haute en couleur, habillée d’un pull dont les manches tombaient jusqu’à ses genoux, et d’après la réactions des poissons qui restaient impassibles ce n’était ni un akuma, ni un membre de l’Ordre venu parler travail.

Je répondi en souriant :

« Tu peux approcher tu sais. »

modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Sam 27 Déc - 17:34
J' ai quitté l'Australie il y a plusieurs jours maintenant, direction la Nouvelle Zélande. La traversée fut mouvementée. Ne sortant que la nuit, j'ai eu du mal à dormir. Ce que les marins peuvent être bruyants ! Mais ce fut tout de même très agréable. L’équipage de Marc est composé de gens adorables. J'ai rapidement été acceptée. Et l'un d'entre eux a pu soigner ma brûlure à la joue. J'ai encore une marque, mais rien de bien grave.
Le plus extraordinaire fut la mer. Ce qu'elle peut être magnifique. Chaque jour, je faisais une nouvelle aquarelle, car elle changeait sans cesse. J'ai aussi fait de nombreux portraits. Les membres de l’équipage sont tannés par la mer et le soleil. Sans parler de leurs tatouages. J'ai posé de nombreuses questions à ce sujet, toujours plus curieuse. Et je sais que j'aurais de quoi apprendre un fois arrivée.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Après une semaine, si ce n'est plus, de traversée ; nous avons du nous séparer. J'ai failli être cassée en deux par l'embrassade de mon ami, avant de prendre mes sacs et de partir. Je ne suis pas triste. Nous nous reverrons, j'en suis certaine.

Me voilà donc en Nouvelle Zélande. Tout est beau ici. La nature pousse à foison. Les fleurs sont multicolores. Les gens sont couleur caramel. Leurs cheveux sont plus noirs que du charbon, faisant écho aux arabesques dont leurs corps sont couverts. Sans parler de leur regard, plein de sagesse. Ce pays n'est pas si différent de l'Australie. Surtout avec les colons anglais. Pourtant, j'ai le sentiment d'être très loin de mon île natale.
J'ai trouvé un logement temporaire, dans une taverne sur le port. J'ai toujours aimé l'ambiance particulière qu'on y trouvait. Une taverne, encore plus sur les docks, c'est comme une maison dans laquelle les inconnus deviennent une famille.

Dès le lendemain de mon arrivée, j'ai commencé à faire le tour de la ville. J'ai goûté de drôles de fruits. J'ai aussi trouvé un magasin de peinture dans lequel j'ai pu faire de nouveaux achats. Me voilà parée pour la suite de mon voyage.

La nuit est tombée, je vais pouvoir sortir. Il fait frais, si ce n'est froid. J'ai donc opté pour un grand pull bordeaux, sur une longue jupe serrée dans les tons ocres. Aujourd'hui, pas de chapeau, mais des rubans multicolores rassemblant mes cheveux en une tresse. La fatigue de la traversée me rend pâme. J'ai encore plus l'air d'un fantôme que d'habitude. Je mets du fard sur mes joues, espérant me donner bonne mine, attrape ma besace et sors. Dehors, il n'y a presque personne. Cependant il y a des lumières aux fenêtres, et en tendant l'oreille, on peut attraper des petits bouts de conversations. Pour chaque maison, pour chaque bribe de phrase, j'imagine une vie. Là, une vieille femme vivant seule, ne parlant plus qu'avec son chat. Ici, deux amants profitant de la longue nuit à l’abri des regards. Je me promène dans ce dédale d'instants volés lorsque j'aperçois une drôle de personne. Un homme est là, remuant les mains, comme s'il jouait avec chose que lui seul peut voir. Je le fixe. Il danse avec l'air. J'aimerais le dessiner. Mais comment capturer un tel mouvement. Des mots s’échappent de mes lèvres, sans que je ne m'en rende compte, plus pour moi que pour lui. Mais il m'a entendu. Il se fait doux et me demande d'avancer.
Je me rapproche à petits pas et lui souris. Puis j'aperçois quelque chose. Une drôle de chose même. L'homme possède une espèce de tatouage bleu sur l’épaule. On dirait celui de mon fantôme. Serait là une mode ?
Je ramène ma pensée vers le jeune homme, me rendant compte qu'il m'attend.

  «  Avez vous déjà attrapé le vent ? »



© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Sam 27 Déc - 19:01
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily


« Tu peux approcher tu sais. »

Elle s'approcha, tout doucement, aussi légèrement qu'une brise, mais en plus timide. Il faut dire que rencontrer un grand inconnu en pleine nuit n'est pas forcément très rassurant, c'est pourquoi j'étais le plus calme et chaleureux possible.

Une fois à porté de voix, elle parla à nouveau, cette fois-ci je compris clairement ce qu'elle me disait, ou plutôt, ce qu'elle me demandait, car c'était une question:

«  Avez vous déjà attrapé le vent ? »

J'éclata de rire, elle était plutôt marrante, puis en m'arrêtant de rigoler, je la regarda et je vit à son regard qu'elle était tout à fait sérieuse. Elle témoignait de l'incompréhension, sans doute qu'elle ne s'attendait pas à un telle réaction.

Tout en gardant mon sourire, je répondit à sa question avec autant de sérieux qu'elle n'en attendait.

« Et bien non, ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant, c'est marrant non? Le vent est là, partout, il est en contact permanent avec nous mais tout nous empêche de l'attraper. Si proche et pourtant si distant. »

Bien sûr je ne parlais pas que du vent comme je ne parlais pas qu'à elle, il est vrai que ces poissons que seul moi peux voir, je ne les ai jamais attrapé, pas une seule fois, cependant ils restent à mes côtés. Ce n'est pas comme si je voulait leur faire du mal.

Elle souriait à son tour, je ne savais pas si c'était de la satisfaction quand à ma réponse mais au moins j'étais content de ne pas l'avoir vexé en riant à sa question.

Je m’assis à nouveau par terre, en tailleur, comme j'ai l'habitude de faire, en lui faisant signe de s'asseoir à son tour, en attendant sa réponse.

Je leva à nouveau les yeux vers le ciel, c'était si calme, si reposant, et cette rencontre me semblait si intéressante, après tout ce n'est pas tout les jours que l'on rencontre en pleine nuit une jeune fille vêtu ainsi et avec de telle questions.

C'est vrai, demander à quelqu'un s'il a déjà attrapé le vent avant même de demander son prénom, c'est assez improbable. D'ailleurs il faudra que je lui demande, son prénom, et que je me présente, cela me semble être la moindre des politesses.


modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Dim 28 Déc - 0:12
Spoiler:
 
L'homme explose de rire. Je ne comprends pas. Je n'ai pas l'impression d'avoir dit quelque chose d'amusant. Mais il n'y a aucune trace de méchanceté. Alors j'attends patiemment, pas le moins du monde blessée. Au contraire, je trouve que son rire a un petit côté touchant. Mais ce qui l'est encore plus, c'est la façon dont il se reprend, comprenant que je ne rigolais pas. Il est amusant. Je souris, mais suis cachée par le col de mon pull. Tant mieux. Je ne veux pas l’embarrasser un peu plus.

Avec un sourire franc il me répond. Je l'écoute attentivement. Il me plaît. Enfin pas lui. Pas vraiment. Et puis, je ne le connais pas. Mais sa façon de penser. Elle est singulière, poétique. Mon sourire s'agrandit envahissant mon visage. Mon pull ne peut plus rien faire. Il ne peut plus servir de rempart. De toute façon, il n'y a aucun monstre dont je dois me protéger. L'homme qui me fait face n'a pas l'air méchant.
Il s'assoit en tailleur dans un geste souple, signe de l'habitude. Puis il me fait signe d'en faire de même. Je regarde ma jupe. Cela risque d'être compliqué. Je tourne la tête et aperçois une énième taverne. Je pose mes sacs à côté de l'homme et pars en direction du bâtiment.

  «  Surveillez mon sac, il a tendance à bouger tout seul. »

J'avance doucement, absolument pas pressée. L'homme ne va pas disparaître d'un seul coup. Et mon sac ne partira pas non plus. Il a de nombreuses fois bougé tout seul. Mais c'était seulement dû à Nox qui aimait dormir dedans. Maintenant qu'il n'est plus là, ma besace a perdu toute vie. Ce n'est plus qu'un objet inanimé.
J'ouvre la porte et entre. J'attrape une chaise et ressors avec. Elle est plus lourde que ce que je pensais, et je suis obligée de la traîner sur le sol. Je la place aux côtés de l'homme et m'assois.
Je le regarde. Aucun de nous ne parle. Je ne sais pas quoi lui dire. Je ne le connais pas. Et je ne sais pas faire la conversation. A quoi bon ? Nous ne pouvons parler de la météo, il fait nuit.
Je bascule ma tête en arrière et regarde le ciel. Les étoiles brillent de milles feux. Je tends la main vers mon sac, le regard toujours fixé vers la voûte céleste. Je le cherche et finis par le trouver. J'en sors mon calepin et un crayon de papier.

Je reporte mon attention sur l'homme et commence à le croquer. Mes doigts courent d'une partie à l'autre du papier. Mais je sens que quelque chose ne va pas. Je ne suis pas concentrée. Pas comme d'habitude. Pas assez. Le souvenir de mon fantôme m'obsède. Il me revient à chaque fois que je pose le regard sur le tatouage bleu de mon compagnon de fortune.
D'ailleurs, je remarque que le sien n'a rien à voir. En fait, ce n'est pas vraiment un tatouage. Je descends de ma chaise et m'accroupis face à lui. Ce sont des écailles. J'approche la main pour les toucher puis me ravise. Je n'aimerais pas être tripotée de la sorte pas une inconnue.

  «  Alors, vous aussi. »

Je relève les yeux et croise son regard. Il ne comprend pas. C'est pourtant évident, non ? Peut être devrais expliciter ma pensée.

  «  Vous aussi, vous êtes un être surnaturel. »

Je fixe ses écailles, tends le bras en arrière, attrape mon carnet et commence à les croquer. En plus d'être extraordinaire, je pourrais faire une jolie robe en me servant de ces motifs. Je sors des pastels et saisis sur le papier l'étrange couleur qu'elles ont.



© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Dim 28 Déc - 18:40
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily



A mon invitation, la jeune fille posa son sac et alla chercher une chaise dans une taverne non loin de là, elle la traîna jusqu'à moi, qui surveillais attentivement son sac. Que voulait-elle dire par bouger tout seul?

Elle posa la chaise et s'installa à côté de moi, et, sans un mot, nous regardions le ciel, puis elle regarda de plus près mes écailles. Elle avait l'air fascinée, elle approcha sa main, puis se ravisa, elle sorti un carnet et commença à les dessiner.

Tout en dessinant, et après un long silence elle prononça ces quelques mots:

«  Vous aussi, vous êtes un être surnaturel. »

J'avais une envie folle de lui répondre en débattant sur ce qui est surnaturel mais je me contentai de lui répondre simplement:

« D’un certaine manière, cependant, malgré ces authentiques écailles je suis tout aussi humain que toi, on peut me définir comme une sorte de magicien. »

Elle releva la tête de son dessin et me regarda intriguée, je pense qu’elle n’avait pas compris le rapprochement avec les écailles, c’est vrai qu’habituellement un magicien fait apparaitre ou disparaitre des objets et ne transforme pas sa peau en écaille.

Je décidai donc d’appuyer mon propos en lui montrant un de mes « tours de magie », je tendis la main vers elle et la fit briller d’une aura bleu claire. Elle regarda, admirative, ses yeux brillaient autant que les étoiles aux dessus de nous et son sourire était semblable au croissant de lune nous surplombant.

Elle continua à dessiner de plus belle et avec encore plus d’enthousiasme et de rapidité que tout à l’heure, ne perdant pas une seule image de ce qu’elle était en train de voir, je pense que si elle n‘était pas d’un naturel aussi calme, elle serait devenue hystérique.

Je souriais en la regardant, elle était amusante, et je pense qu’il faudrait que je me présente avant d’oublier, je décidais donc de rompre un nouveau silence qui s’était installé (même si celui-ci était beaucoup moins gênant).

« Je m’appelle Ryuji, je suis issu d’une famille japonaise : Nabaru, et toi, comment t’appelles-tu curieuse jeune fille ? »

modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Jeu 1 Jan - 20:42
Je continue de dessiner ses écailles, essayant de reproduire le reflet de la lune. Je l'écoute parler. D'après lui, il serait un magicien. Un magicien fait sortir des lapins de ses chapeaux. Alors que lui a une partie du corps semblable à celle d'un poisson. Il me paraît plus être un triton. Ou alors, un sorcier. C'est ça, un sorcier.
Il tend la main vers moi, je m'arrête donc de bouger. Je la fixe attendant. Peu à peu ses doigts s'éclairent d'une lumière bleue. J'ouvre de grands yeux ébahis. C'est la chose la plus incroyable que je n'ai jamais vu. Et en plus d'être extraordinaire, c'est magnifique. Mes propres mains s'affolent. Je dois capter chaque images, ne rien perdre. Je suis concentrée sur mon dessin mais ne le regarde pas. Je sais ce que font mes mains. Alors, je regarde cette magie pour la graver dans ma mémoire. Plus rien ne compte. Je suis tellement heureuse d'avoir fait sa rencontre. Me voilà redevenue une enfant. Ai-je seulement cessé de l'être ?
Il me parle à nouveau, me faisant presque sursauter. J'étais absorbée par ses mains. Et même si je les fixais, je l'avais oublié, lui.

  « Je m’appelle Ryuji, je suis issu d’une famille japonaise : Nabaru, et toi, comment t’appelles-tu curieuse jeune fille ? »

Je lève mon crayon de ma feuille. Ryuji. Un nom aux sonorités qui me sont étrangères. Un pays dont je ne connais presque rien, si ce n'est ce qui est écrit dans les livres. Et les livres n'en parlent pas beaucoup. L'île s'est refermée sur elle même et semble ne plus jamais vouloir s’ouvrir au monde.
Il me regarde et attends. Je devrais peut être lui répondre.

  «  Je m'appelle Lily. Ma famille est anglaise, mais je suis née en Australie. »

Je tends les bras dans le vague, en direction de l'océan.

  «  C'est la grosse île par là bas. »

Je pose mon crayon sur le sol et feuillet mon carnet, à la recherche de croquis que j'ai fait de mon pays natal. Je les lui tends et le laisse regarder. Mon cœur se sert légèrement quand je vois passer le visage du fantôme d'Uluru. Je me lève et danse lentement dans le vent, chantonnant un air pour moi même. J'aime sentir la brise jouer avec mes cheveux,  s'engouffrer dans ma jupe et remonter le long de mes jambes pour atteindre mon bas ventre. Je n'ai as froid. Au contraire, je l'accepte et le fait mien. Dans un geste souple, j' enlève mon pull et le dépose sur le sol.
Mais en l’ôtant, j'ai décroché l'un de mes rubans. Je le vois partir au loin et décide de le suivre, laissant là mon pull en un tas de laine, mais plus important encore, laissant là le jeune homme.
Je suis concentrée sur le petit bout de soie qui bouge au gré des courants aériens. Finalement, il s'accroche à une branche d'arbre. J'arrive au pied du végétal et lève les yeux. Il est très très haut. Et ma robe est beaucoup trop étroite pour grimper. Tant pis.
Je détache l'un des autres rubans tressés dans mes cheveux. Il est fait dans le même tissus que celui perché dans la canopée. Je l'attache alors à une branche plus basse. Si je dois l'abandonner là haut, je préférais qu'il ne soit pas seul.



© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Mar 6 Jan - 16:36
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily



« Je m’appelle Ryuji, je suis issu d’une famille japonaise : Nabaru, et toi, comment t’appelles-tu curieuse jeune fille ? »

Ma phrase la fit sursauter, elle était si concentrée sur son dessin qu’elle avait sans doute perdu tout sens de la réalité. Cependant, elle m’avait répondu plutôt rapidement, sans se laisser déstabiliser.

«  Je m'appelle Lily. Ma famille est anglaise, mais je suis née en Australie. C'est la grosse île par là-bas »
Dit-elle en pointant une direction vers l’océan.

Elle ouvrit son carnet et me montra, page après page, tous ses croquis  représentant des paysages de son pays natal, l’Australie à l’air d’être un aussi beau pays que la Nouvelle-Zélande… En plus chaud… J’espère ne jamais y aller en fin de compte… Pensais-je avec appréhension.
Dans ses croquis, un avait capté mon attention plus que les autres, celui d’un homme qui avait l’air étrange, pâle avec des tatouages tout aussi étrange que ce qu’il dégageait. Mes poissons y avaient réagi aussi, était-ce un akuma ? Si c’en était un, la pauvre fille ne devrait pas être vivante en ce moment.
Je chassa tout de suite ces pensées de ma tête, moi qui voulait m’éloigner de cette Guerre Sainte, cela semblait mal parti…

Pendant que je pensais devant les dessins de Lily, celle-ci avait laissé son pull ainsi que toutes ses affaires à côté de moi, elle s’était mise à danser, l’un de ses rubans c’était détaché et accroché dans un arbre non loin de là, elle détacha le deuxième ruban et l’accrocha à une branche plus basse de l’arbre en question.

Elle semblait avoir oublié ma présence, et s’était mise à marcher de façon aléatoire en regardant autour d’elle, c’était assez amusant à regarder. Cette démarche reflétait assez bien sa capacité de concentration apparemment, qui était à peu près égale à celle d’un papillon.
Je m’étais rallongé dans l’herbe et j’avais rassemblé ses affaires tout en gardant un œil sur elle, il ne faudrait pas qui lui arrive quoi que ce soit à cette heure. Et puis au moins avec ses affaires ici, j’étais sûr qu’elle n’allait pas trop s’éloigner.

« Et dis-moi, que fais-tu si loin de chez toi Lily ? »


modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Dim 25 Jan - 16:39
Spoiler:
 


J e regarde le vent faire bouger le petit bout de tissus et trouve cette danse harmonieuse, presque hypnotisant. Une rafale un peu plus forte que les autres le fait claquer d'un bruit sec, comme un coup de fouet. Je comprends que je l'importune. Cette parade ne m'est en rien destinée. Elle est là pour son congénère perché un peu plus tôt. Alors je m'éloigne à petits pas, un sourire accroché sur mon visage.
Je recommence ma visite de la ville, doucement, scrutant les moindres détails. Je regarde les maisons devant lesquelles je suis déjà passée. Presque toutes les lumières sont éteintes. La ville est un peu plus plongée dans l'obscurité. Un étrange sentiment de solitude me prend. J'aimerais voir un peu plus de monde. N'était ce d'ailleurs pas la raison première de mon voyage ? C'est parfois dur d'être obligée de vivre la nuit. Je lève les yeux au ciel et oublie immédiatement cette pensée. Vivre quand il fait noir est quelque chose de magique et de précieux. Il n'y a rien pour interférer dans la beauté de la nature. Pas de méchanceté, pas de bruits. Tout est simple. Et pour moi qui ai toujours vécu à l'abris des regards, c'est peut être mieux que je ne croise personne.
Ryuji me parle. Je me rends alors compte que je me suis éloigné de lui. Presque trop à mon goût. Une pennyworth ne délaisse pas ainsi ses partenaires d'aventure. Enfin, si nous pouvons appeler cela une aventure. Il est allongé dans l'herbe et fixe la voûte céleste lui aussi. Je retourne vers lui et m'allonge à ses côtés. L'herbe est fraîche et humide. Ainsi contre le sol, je peux sentir l'odeur de la terre. C'est étrange, mais elle n'a rien a voir avec l'odeur de la terre Australienne. Chez moi, c'est plus … sec. Je crois que c'est cela. L'odeur est plus sèche. Alors qu'ici, c'est un parfum humide et chargé de sel.
Je me souviens de sa question et cherche les mots pour y répondre. Comment exprimer l'intensité d'un désir refoulé si longtemps. Comment lui dire que malgré l'amour ressenti pour les miens, je rêvais de voyages. Je m'étire et me roule en boule sur le côté pour le voir.

  «  Je voulais voir le monde. Découvrir pour de vrai ce que j'ai lu des milliers de fois dans les livres. Mettre des images sur les récits d'aventures des marins. »

Du bout des doigts, j'attrape l'étrange fleur poussant devant moi et l'observe. Elle est toute mignonne. Je relève les yeux vers le japonais.

  «  J'aimerais aller dans la forêt. Voudrais tu m'accompagner ? »

Je ne sais pas vraiment pourquoi je lui demande cela. Je n'ai pas particulièrement peur de me promener seule. Peut être est ce seulement sa compagnie qui m'est agréable. Ce doit être cela.
Je me relève, attrape mes affaires et remarque alors qu'il a pris la peine de les rassembler et de les ranger dans un coin. Je ne sais pas trop quoi faire. Dois je le remercier ? Je ne me souviens pas d'un livre parlant d'une chose pareil. Tant pis. Je lui fais un signe de tête pour lui montrer que j'apprécie et pars à la conquête de la jungle.

  «  Et toi, pourquoi être venu ici ? »

Je ne sais pas s'il me suit, mais je lui pose tout de même la question.
© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Mar 10 Fév - 21:41
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily



Curiosité et hasard, plus je regarde la petite Lily et plus elle m’évoque ces deux mots et puis elle est amusante à regarder, je ne sais pas pourquoi, elle n’agit pas comme un humain lambda, comme si elle ne s’était jamais considérée comme tel.

«  Je voulais voir le monde. Découvrir pour de vrai ce que j'ai lu des milliers de fois dans les livres. Mettre des images sur les récits d'aventures des marins. »

Elle attrape une fleur avec toute la délicatesse que l’on aurait en prenant un nouveau-né dans les bras, la fixe un petit moment avec attention et tendresse avant de se tourner vers moi pour me demander de l’accompagner en balade dans la forêt. C’est vrai que contrairement aux forêts que j’ai pu voir la nuit, celle-ci n’a pas l’air inquiétante.

Elle n’attend pas ma réponse, elle récupère ses affaires et part devant en trottinant, ses bras se balançant au même rythme que ses pas avec enthousiasme. Je la suis, un peu en retrait mais à la même vitesse qu’elle, rester au sol m’aurais sûrement endormi.

Lily ralentit, comme si son attention était sollicitée par quelque chose que je n’avais pas remarqué, et tout en continuant à marcher elle me demande :

«  Et toi, pourquoi être venu ici ? »

Pauvre fille, si seulement tu savais, si seulement tu pouvais savoir ce qu’il se passait en ce bas monde, la raison de ma venue en ce lieu si paisible. Sûrement que tu le regretterais et que tu ne serais plus la même.

Les lamentations auraient pu continuer un moment avec tout ce que l’on m’a raconté de cette guerre sainte mais je me contentais de lui répondre rapidement.

«  Comme toi, je voyage, je recherche des endroits calmes et beaux à contempler pendant de longues heures. Du repos aussi, ce genre d’endroit m’en procure beaucoup. »

La forêt commence à s’épaissir, un ruisseau coule devant nous, Lily commence à articuler une phrase mais le cours d’eau capte aussitôt son attention et elle s’accroupie pour l’observer de plus près, sans doute pour voir si des poissons passerons par là.
Je fais de même et met un doigt dans l’eau puis l’illumine de bleu pour attirer des poissons, les yeux de Lily reprennent l’expression admirative de tout à l’heure, ce qui me fais légèrement sourire, elle est vraiment amusante cette petite.

modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Mer 18 Fév - 19:42
J 'écoute sa réponse avec attention. Je doute qu'il soit comme moi. J'en suis même certaine, puisque je suis incapable de faire des trucs aussi impressionnants avec mes mains. Mais il y a du vrai dans ce qu'il dit. Je cherche le calme et la beauté. Bien sur, je cherche surtout le contact humain. Mais parfois, être seule avec la nature c'est agréable aussi.
Nous avançons et entrons das la forêt. Les bruits nous entourant sont incroyables. Le bruissement des feuilles, l'écoulement d'une rivière non loin, le crissement des insectes. Même la nuit, c'est rempli de vie. Contrairement aux humains, le monde animal ne s'arrête jamais. Je regarde attentivement chaque chose, chaque couleur, chaque ombre, chaque tâche, les gravant dans ma mémoire.
Je me stoppe face à un petit ruisseau. Les rayons de la lune viennent se refléter sur l'eau, la faisant briller d'un éclat incroyable. Je m'accroupis et regarde la présence d’éventuels poissons. Comme je m'y attendais, ils sont incroyables. La lumière vient aussi jouer sur leurs écailles. C'est merveilleux.
Ryuji s'agenouille à mes côtés et plonge ses mains dans l'eau. Presque aussitôt, une lumière bleue prend place. Elle est diffusée par l'eau. C'est vraiment trop …. beau. Trop bien. Je n'ai même plus de mots pour exprimer ce que je ressens.
Je regarde Ryuji dans les yeux. Il est content de lui, et amusé. Le voir si heureux me fait rire. Ce n'est pas de la moquerie. C'est juste qu'il est mignon comme ça. Comme un enfant qui vient de découvrir quelque chose de magique. Sauf que de nous deux, l'enfant c'est moi. Je m'assois, pose mes affaires au sol et enlève mes chaussures. Puis, tenant ma robe pour ne pas la mouiller, j'entre dans l'eau. Sa température me fait légèrement frissonner, mais je continue. Ce n'est pas désagréable, au contraire. Les pierres sont douces, et le courant n'est pas fort. Les poissons effrayés se faufilent entre mes jambes, me chatouillant légèrement. Un poisson, un peu plus paniqué que les autres, me rentre dedans, me faisant sursauter. Je perds l’équilibre et finis les fesses dans l'eau. Je crois que si je voulais éviter d'être mouillée, c'est loupé. J'ai de l'eau jusqu'à la poitrine. Je ris de plus belle, pas le moins du monde inquiète de savoir comment je vais me sécher. Le plus important, c'est que je ne me sois pas faite mal. Les poissons, intrigués s'approchent doucement. Je retiens ma respiration afin de me faire la plus immobile possible. Sur la rive, Ryuji me regarde faire, de plus en plus amusé.

 «   Tu devrais venir, elle n'est pas si froide que cela. »
Et puis, je suis curieuse de voir s'il va se transformer en poisson. Peut être est il une espèce de sirène. Pouvant vivre sur terre. J'ai bien rencontré un fantôme. Alors une sirène homme pouvant sortir de l'eau, ça ne me semble pas si improbable. Surtout quand on sait ce qu'il peut faire avec ses mains. Il semble quelque peu réticent. Je décide donc d'employer la méthode forte. Je me relève en vitesse et sors de l'eau. Puis, murmurant une musique, fouille dans mon sac, sors un pot que j'utilise pour mes aquarelles, retourne dans l'eau, le remplis et le vide finalement sur le jeune homme. Voilà.
Satisfaite sans vraiment savoir pourquoi, je retourne m'installer dans le ruisseau. Je m'allonge pour regarder le ciel, faisant bien attention à ne pas boire la tasse. La canopée est somptueuse, dans les tons verts. J'aimerais pouvoir la dessiner dans une telle position, mais cela risque d'être compliqué. Alors, comme pour tout à l'heure, je grave tout ça dans ma mémoire attendant d'avoir assez de temps.
Je détache tout ce qui était dans mes cheveux, les gardant contre moi afin de ne pas les perdre et laisse mes mèches flotter au gré du courant.
Je me sens étrangement libre. Je pourrais rester ici une éternité. Malheureusement, je sais que le temps m'est compté. D'ailleurs, je devrais faire attention avant d'être coincée comme la dernière fois. Ma joue est encore brûlée, j'aimerais éviter de subir une telle douleur de nouveau.
Soudain, un bruit un peu plus fort que les autres me fait sursauter. Je me relève en vitesse et cours me cacher derrière mon compagnon. Les fourrées devant nous bruissent et bougent.



© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Ven 24 Avr - 23:24
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily



Lily m’observe entrain d’illuminer l’eau avec le halo de mon innocence, je dois avouer que je me suis laissé prendre au jeu, un sourire plus large fit son apparition sur mon visage qui se propagea sur celui de Lily qui se mit à rire, comme amusée par ce que j’étais en train de faire. Elle décida de faire de même, les poissons se faufilant à côté d’elle, la jeune fille tomba à l’eau, trempée, elle qui avait pourtant fait attention à rester sèche.

 «   Tu devrais venir, elle n'est pas si froide que cela. »

Je réfléchi un instant, me demandant si je ne vais pas attraper froid par ce temps mais à peine eu-je le temps de commencer une négation qu’une trombe d’eau m’arriva dessus, me trempant de la tête au pied. Face à moi, la petite arborait un grand sourire satisfait, comme si elle allait garder en mémoire quelque chose qu’elle avait découvert. Je la regarda, intrigué, avant d’éclater de rire.

Elle retourna s’installer dans l’eau et s’allongea un court moment, pensive et admirative de ce qu’elle était en train de voir. J’observa à mon tour la forêt qui nous entourait, elle était luxuriante mais pas inaccessible, comme si elle voulait avoir l’air inquiétante pour dissuader les moins téméraires d’y entrer mais offrait ce qu’elle avait de plus beau aux plus courageux, un peu à la manière de certains humains.

Un bruissement nous sorti de nos réflexions, d’abord méfiant je fixa la direction du bruit d’un regard froid, peut-être que da la mauvaise compagnie était arrivée. Mais il n’en était rien, un groupe de cinq petits oiseaux bipèdes sortirent des fourrés et s’arrêtèrent, fixant Lily puis moi. Pensant qu’ils allaient fuir, je me figea pour ne pas les effrayer  mais ceux-ci firent comme si nous n’étions même pas présent et passèrent entre moi et Lily en traversant le ruisseaux.

Lily les regarda avec des grands yeux brillants, les mêmes qu’elle avait fait en voyant que je pouvais créer des halos bleus, sans doute ceux qu’elle fait à chaque fois qu’elle découvre quelque chose.
Elle s’installa doucement devant eux et tendit la main doucement, les oiseaux reculèrent d’un pas, méfiant.

 «   Bonsoir vous, faut pas avoir peur. »
Leur dit-elle avec un grand sourire.

modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Mer 13 Mai - 14:32
J'attends, immobile, derrière Ryuji. C'est à peine si je respire. Les buissons bougent encore un peu, puis des drôles de petits oiseaux en sortent. Je relâche la pression sur les épaules de mon ami et m'approche. Pas le moins du monde impressionnées, les petites créatures continuent leur chemin tranquillement. Je m’accroupis devant elles et tends la main, émerveillée. Ils sont adorablement mignons. Je n'en avais jamais vu de la sorte. Pourtant, mon île comporte son lot de curiosités. Les oiseaux ont un mouvement de recul comme je m'approche d'eux. Mais je les rassure en parlant tout doucement.
Alors l'un d'eux, plus téméraire que les autres, vient poser sa tête sur ma main, me faisant frissonner. Je m'interdis le moindre mouvement. L'oiseau repart aussi vite qu'il est venu mais ne me quitte pas des yeux. La douleur dans mes jambes me rappelle à l’ordre. Je m'assois et les étends face à moi, tendant au supplice ma jupe. Du coup, je la remonte jusqu'aux genoux, sans aucune gêne, puis-qu’ici je ne trouverai aucune chaise.
Je tapote le sol pour inviter mon compagnon à s'approcher. Toujours sans bouger mon postérieur, je me penche et attrape ma besace que j'avais laissée sur le sol. Je suis persuadée d'avoir pris mon appareil photo. Pourtant, malgré la taille de l’engin, impossible de le retrouver. Je commence donc à vider mon sac. J'en sors une multitude d'affaires, parmi lesquelles des pinceaux, crayons, carnets, pots de peinture, deux écharpes, mon pull, une paire de chaussettes, un scarabée qui s'était perdu, une tasse un peu fendue, une boîte avec du sucre et le pot contenant un doigt.
Je m'arrête en le saisissant.  Je l'avais presque oublié. E je pensais surtout l'avoir laissé dans ma valise. Mon partenaire d'aventure bredouille quelque chose, me rappelant sa présence. Il a l'air... déconfit. Surpris et horrifié. Et peut être déçu, mais je ne suis pas sûre. Il est vrai que ce n'est pas habituel. Et encore moins venant de ma part. Qui pourrait s'imaginer que je voyage avec un tel objet. Et pourtant, c'est le cas. Pire encore, il m'est précieux.
Je rougis, soudainement gênée. J'ai peur que cela coupe court à notre amitié. Alors je cherche à me justifier. Mais les mots ne me vienne pas. J'ai déjà du mal à comprendre moi même. Mon esprit s'embrume et je fronce les sourcils. Que dire ?

 « C'est une longue histoire. »

est la seule chose que j'arrive à prononcer. Une longue histoire. Il est vrai qu'elle est longue. Et pourtant, je serais capable de la raconter. J'ai toujours adoré raconter des histoires, ayant passé mon enfance dans chacune d'entre elles. Mais celle ci est différente.
L'un des oiseau commence à arracher mon carnet de croquis, me tirant un cri d'effroi, de douleur et de tristesse. Je jette le souvenir macabre au sol et me précipite pour sauver mes esquisses de la curiosité un peu trop poussée de l'animal.
Finalement, mes dessins ne sont pas trop abîmés, me faisant soupirer de soulagement.

 «  Tu me rappelles Nox. Je suis certaine que vous vous entendriez à merveille. »

Pour sûr qu'il serait amis. Mais je ne vais pas pouvoir le ramener avec moi. Le tour du monde lui ferait du mal.
E retourne auprès de mon sac et en sort (enfin) mon appareil photo. Le temps de faire quelques réglages, et je pourrai alors immortaliser ce petit chenapan.

 «  Il te faut un prénom. Que penses tu de Sand ? »

Je me retourne vers Ryuji et l'inclut dans la conversation en l'interrogeant à son tour.

 «  Peut être veux tu le nommer toi ? »

Et je lui souris, oubliant qu'il y a quelques minutes à peine, je sortais un doigt coupé de mon sac.
© Halloween





♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Jeu 11 Juin - 11:04
La fille lunaire rencontre l’homme poisson


Lily



La petite Lily semblait à nouveau m’avoir oublié, elle parlait avec les drôles d’oiseaux qui hésitaient à l’approcher. Elle s’asseya donc en face d’eux leur faisant signe de s’installer à ses côtés. Elle se mit à fouiller dans son sac, de plus en plus frénétiquement, elle semblait chercher quelque chose sans parvenir à le trouver. Elle décida donc de le vider, beaucoup de choses en sorti toutes plus farfelues les unes que les autres mais la plus intrigante était sans doute le doigt qui se trouvait dans un bocal.

Je ne pus retenir une expression de stupeur et d’étonnement, mes yeux s’ouvrir en grand. Lily semblait toute aussi surprise que moi d’avoir cet objet dans son sac. Je lui demanda avec hésitation :

« Qu’est-ce que c’est exactement ? »

La question semblait la gêner, elle fronça un peu les sourcils, sans méchanceté mais pour faire comprendre qu’elle ne comptait pas en parler.

« C’est une longue histoire. »

On dirait bien que je n’en saurais pas plus, mais cela ne me dérange pas outre mesure. Un des oiseaux nous arracha de ce sujet tout comme il arracha le livre de croquis de Lily avant de courir avec. Paniquée, elle rattrape l’oiseau immédiatement avant de récupérer tous ses croquis qui n’en avait pas spécialement souffert.

Elle retourna vers son sac, sorti son appareil photo qu’elle semblait satisfaite d’avoir enfin trouvé avant de parler directement à l’oiseau à nouveau.

«  Il te faut un prénom. Que penses-tu de Sand ?  »

Puis elle me demande mon avis à propos du prénom, en ignorant totalement ce qui venait de se passer. C’est que ça ne doit pas être si grave que ça, en tout cas elle ne l’aurait pas arraché à quelqu’un c’est sûr. Je me détendis un peu plus avant de lui répondre en souriant :

« Sand m’a l’air très bien comme prénom pour ce drôle d’animal. »

L’air commença à être humide et de plus en plus froid, quelques gouttes tombèrent une à une avant de former une légère bruine. Lily redevint un peu plus sérieuse et rangea ses affaires presque à la hâte.

modèle par (c) Miss Yellow
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Ven 10 Juil - 18:41
Je suis contente que le nom lui convienne, qu'il lui plaise. Je me retourne vers les oiseaux et les regarde faire encore quelques secondes. Jusqu'à ce qu'une première goutte ne vienne me déconcentrer. Bientôt suivi d'une deuxième. Je lève les yeux au ciel et les regarde tomber vers nous. En quelques secondes à peine c'est un rideau gris qui nous entoure. Je me dépêche alors de ranger mes affaires, ne voulant pas les abîmer. J'enfourne tout ce que j'avais dans mon sac, en faisant quand même attention à mon appareil photo. J'enroule mon écharpe autour de ma tête pour me garantir une protection contre la pluie et me relève.
Je jette un regard à Ryuji, et nous nous mettons en route, rapidement, jusqu'au village. Enfin, rapidement.. c'est un bien grand mot. Je saute dans toutes les flaques que je trouve et tourne dans tous les sens pour sentir l'eau couler sur mon visage. J'adore la pluie. Ma Maman m'avait raconté une fois que c'était les larmes d'un géant. Il avait perdu sa belle lors d'un terrible tremblement de terre. Et depuis, à chaque fois que le chagrin le prenait, il pleurait tellement que ses larmes devenaient des gouttes de pluie. Je lève les yeux au ciel et adresse des encouragements silencieux à cette pauvre âme en peine.
Puis j'attrape la main de mon ami, et nous rentrons dans un auberge. Je reconnais l'endroit où j'ai piqué une chaise tout à l'heure. Chaise qui est toujours dehors. Oups. Je me faufile entre les marins, pas le moins du monde impressionnée, et file m'asseoir au comptoir.

 «  On sert pas les gamines ici, p'tite. Tu f'rais mieux d'être couchée ».

La remarque du tavernier est saluée par un rire venant d'un homme à ma droite. Je m'arrête et le regarde avec étonnement. Il a quelque chose... d'étrange. Mais peut importe. Je me retourne vers l'homme bourru derrière le comptoir et ne me démonte pas.

 «  J'aimerais une ... »

Je réfléchis. C'était comment déjà ? Ah. Pourquoi je n'arrive pas à me souvenir du nom de cette drôle de boisson jaune avec des bulles. Mais oui !

 «  Une pinte. S'il vous plaît ».

J'enlève mon écharpe de ma tête et la pose devant moi. Ryuji m'a rejoint. Je lui souris avant de fixer le plafond. J'ai cru entendre du bruit. Ce ne sont peut être que quelques souris. Je ne sais pas trop. En tout cas, les rainures du parquet sont magnifiques.

 «  T'es sourde ou quoi. J' tai dit qu'on servait pas les gamines. »

Je prends une mine boudeuse et le fixe. Puis une idée me vient à l'esprit. J'attrape mon sac laissé sur le sol et recommence à fouiller dedans. J'en sors une drôle de chaussette. Je la retourne sur la comptoir et laisse tomber les quelques pièces qu'il y a dedans. Ça devrait être assez. Je regarde à nouveau l'homme, sans une parole. Son regard a changé. Hum. Décidément, je n'aime pas beaucoup les gens dans cette salle. Ou du moins, ces deux hommes. Qui sait qui je vais rencontrer ici.

 «  Donnez en une aussi à mon ami. »

Je me retourne à nouveau vers le Japonais et lui explique en quoi une pinte est quelque chose de merveilleux.

 «  C'est d'une jolie couleur. Et il y a plein de bulles dedans ! Bon, c'est vrai que c'est un peu amer. Mais ce n'est pas mauvais. »

je lui souris et attrape le verre que me donne le tavernier. Lorsque mes lèvres gouttent la boisson tant attendue, je ne peux retenir une grimace. C'était meilleur dans mon souvenir. Mais tant pis.

 «  Alors ? »

Au fond de la salle, quelqu'un se lève en hurlant d'un coup. Il attrape quelque chose juste devant lui et le lance sur son voisin. Un autre homme se lève et lui donne un coup de poing. Bien vite, la scène dégénère. Je regarde tout cela d'un œil interrogateur. Quelles sont les raisons qui ont mené cet homme à se battre ? Et quelles sont celles des hommes qui ont joint le combat ?
Je n'ai pas le temps de réfléchir plus, car l'un des protagoniste me tombe dessus. Je l'évite d'un bond sur le côté, trébuche sur Ryuji et tombe sur les fesses.



© Halloween






♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699

Image de blvnk


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 471 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [8/3]
www ۞ Elliot [2/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La fille lunaire rencontre un homme poisson
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La fille lunaire rencontre un homme poisson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BUSTES Frankenstein, Dracula et wolf man
» One Piece 575
» [SPOILER Manga] One Piece
» Le voleur de visages - Junji Ito
» Patrons pour DoD (~MSD)

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Asie & Océanie :: Autres pays-
Sauter vers: