Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Chasse au trésor [pv. Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chasse au trésor [pv. Lily]
Sam 3 Jan - 22:03


Chasse au trésor.




Fin du voyage! J'étais enfin arrivé au point de rendez-vous, dans le sud du Nouveau Continent, au cœur des ruines d'une ancienne civilisation: les Incas. J'aurais volontiers profité de la beauté des vestiges de ce peuple qui fut si savant, si important, mais... Nous étions en pleine nuit. Et les cellules d'Alma Karma n'offraient pas de vision nocturne, malheureusement.
Bref, j'avais trébuché dix fois, étais tombé trois fois, et m'étais cogné la tête cinq fois avant d'arriver à l'endroit, et pestais contre ces "sal*peries de ruines à la c*n" que leur partielle destruction avait rendues imprévisibles, chaotiques, aléatoires. Impossible de deviner où serait le prochain obstacle, le prochain mur! J'avais pris une lanterne avec moi, bien sûr, mais elle s'était brisée lors d'une de mes chutes.

Mais je ne m'énervai pas: la nuit avait toujours eu le don de m'apaiser, et mes périples dans ce labyrinthe sadique étaient terminés: j'avais atteint l'endroit. C'était donc avec calme et sérénité que je m'interrogeais sur les étranges instructions que j'avais eu, à propos de cette mission.

"L'ennemi ne doit surtout pas apprendre les tenants et aboutissants de votre mission. C'est pourquoi vous devrez vous rendre à [le lieu de rendez-vous était écrit ici, avec les coordonnées], pour tout entendre de la bouche de l'informatrice sur place. Mettre les informations par écrit est trop dangereux. Soyez à l'endroit dans dix jours, à minuit. Vous comprendrez tout de suite qui sera votre informatrice, une fois sur place."

Soit... J'avais obéi au ordres, curieux d'apprendre la nature de cette mission, et surtout la raison pour laquelle je n'aurais aucun doute quant à l'informatrice.
Et maintenant, j'attendais. Heureusement, nous étions en plein été, il ne faisait pas froid...
L'attente fut longue. Alors, je me mis à penser.

Les Incas... Un peuple plein de mystères. Certains fantasques prétendaient qu'ils savaient lire l'avenir dans les étoiles, parlaient aux dieux, et moult autres inventions tirées pas les cheveux.
Pourquoi allez chercher l'explication de la grandeur de ce peuple dans la magie? Sans doute par jalousie. Ils n'arrivaient peut-être pas à accepter le fait que les Incas furent tout simplement plus intelligents qu'eux, et plus avancés dans la plupart des domaines -technologie, astrologie, mathématique, etc.

Mais ils avaient disparu. Il fut un temps, je me serais demandé ce qui aurait pu causer la fin de cette civilisation, et la perte de tout leurs savoirs. Mais depuis la destruction de mon village, la réponse me paraissait évidente: les Akumas. C'étaient eux qui étaient la source de cette destruction, de ce gâchis.
Le Comte était plein de mépris pour la race humaine, et, pour cette raison, s'acharnait dessus pour la détruire. Quel crétin! S'il arrêtait de la tirer vers le bas,  l'humanité pourrait évoluer et devenir bien meilleure, et il ne devrait plus la détruire.
Ou alors, cette raison n'était qu'un prétexte pour semer mort et destruction.

Je laissais de côté ces sombres pensées -pas question de laisser le Comte gâcher mes moments de calme!- , et me refocalisai sur les ruines. j'imaginai, alors, ce à quoi elles avaient dû ressembler.
Alors, devant mes yeux, naissaient d'énormes bâtiments d'or et d'argent, illuminés de milles lampes et décorés par d'imposantes sculptures et de fines gravures aux cents détails. Dans la pièce où j'étais, une salle faisant des centaines de mètres carrés, j'imaginais d'imposants murs, se rejoignant au sommet pour former un dôme parfait. Les murs étaient recouverts de tapisseries, de peintures, tous plus beaux les uns que les autres...


Soudain, une lumière, quelques pièces -enfin, ce qui avait été des pièces- plus loin, m'extirpa de mes pensées.
Je me ressaisis, tous mes sens à nouveau en éveil, et me rapprochai discrètement.
Quand je fus suffisamment près pour voir qui portait la lampe, source de la lumière...
Je compris immédiatement ce qu' "ils" voulaient dire quand ils affirmaient que je reconnaîtrais l'informatrice.

C'était une jeune fille qui était présente. Son jeune âge ne me choquait pas -enfin... ne me surprenait pas, pour être exacte- : Central n'avait pas peur d'utiliser des enfants. Ils élevaient les corbeaux dès leur plus jeune âge, après tout!
Non, ce qui était surprenant, c'était...
Ses vêtements, pour commencer. On aurait dit un arc-en-ciel humain. Jaune, rouge, rose, bleu... Les couleurs se succédaient et se mélangeaient de telle sorte que, s'il y avait une logique dans l'ordre, elle échappait au commun des mortels. Ses chaussettes dépareillées paraissaient presque normales à côté de la foule de choses ornant ses cheveux blonds. Des rubans, des fleurs, des feuilles, des petits bijoux faits manifestement par elle-même avec des pierres et des tiges de pissenlits, des ailes de papillons...
Il y avait même des insectes qui se baladaient tranquillement entre tout cela.

C'était étrange. D'habitude, les agents se faisaient discrets, pour ne pas être repérés et tuer par des Akumas... Peut-être était-ce justement du bluff? Les Akumas auraient la même réflexion que moi, et la laisseraient tranquille.

De plus, il n'y avait aucune raison pour qu'une gamine normale se balade ici en pleine nuit.
C'était forcément elle, mon informatrice.

Elle ne m'avait pas encore vu, trop affairée à... A faire quoi, au juste? Elle était à genoux, et traçait des choses dans le sable avec un bâton et des cailloux.
Je brisai le silence:
- Bonsoir. Je suis Rhian. Puis-je avoir plus d'informations sur notre fameuse mission?
© Halloween






Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Mar 6 Jan - 20:38
Spoiler:
 

D  e nouveau sur les mers, à la découverte d'un nouveau continent, d'un nouveau pays. J'ai laissé Ryuji en Nouvelle Zélande et ai embarqué sur un navire marchand. L'homme parle un anglais rudimentaire, mais nous avons tout de même réussi à nous comprendre. J'aimerais pouvoir dire que je l’apprécie, mais cela va être compliqué. Pas qu'il soit méchant, bien sûr, mais je n'aime pas sa façon de me regarder. J'ai le sentiment qu'il pourrait me faire du mal n'importe quand. Et tout son équipage lui ressemble. Je me suis petite souris entourée de rats affamés. J'espère que nous arriverons rapidement en Amérique. L’Amérique. J'ai entendu de nombreuses histoires à son sujet. Les Incas, les Mayas, les Aztèques. Des peuples savants et hors normes. Les colons Espagnols et Portugais avides d'or. Les massacres et les bains de sang. Un frisson remonte le long de ma colonne vertébrale. J'enroule une énième écharpe autour de mon cou et me blottit dans mon pull. Même la mer n'a pas l'air aussi amicale que la première fois.

Nous sommes arrivés au Chili, je crois même apercevoir la Cordillère des Andes. C'est là bas que je dois aller si je veux des réponses à mes questions. Je paie le Capitaine et évite la main qu'il tend vers ma joue. J'ai encore mal au bras suite à sa dernière tentative pour être amical. D'ailleurs, je crois que l'énorme bleu n'a pas disparu. Colibris a perdu des plumes. J'attrape mes sacs et pars sans lui accorder le moindre regard. Mais je peux le sentir me fixer, me glaçant le sang.

Je trouve refuge auprès d'une vieille femme. Elle accepte de m'héberger mais surtout de me parler de ses légendes. Elle parle un anglais très très basique, et je connais quelques mots d'espagnol. Nous formons un drôle de couple. Mais je m'en moque. J'espère seulement ne pas l'ennuyer. Je fais de nombreux portraits d'elle. J'aime son visage. J'aime les rides aux coins de ses yeux et de sa bouche. J'aime son regard doux et paisible. Lorsqu'on lui prête l'attention qu'elle mérite, on peut y voir de la malice. Kala est une enfant ayant grandi trop vite.
Le soir, au coin du feu, elle me parle de son pays et de ses ancêtres en reprisant des chaussettes. Je ne comprends pas tout mais quelques mots suffisent à m’émerveiller. Serpent à plumes, temples, ruines, trésors. C'est décidé, demain soir j'irai. Mon hôte m'assure qu'il fera gris, me permettant de partir plus tôt.
Je sors prendre l'air lorsqu'une petite fille m'aborde. Elle porte de frôles d'habits, comme intemporelle. Qui est elle ? Et pourquoi me fixe t' elle ainsi ? Elle me tend un boite en souriant.

 «  Vous devrez dire à l'homme que le trésor qu' il cherche se cache dans les ruines. Il devra ouvrir l’œil et le bon. »

Elle m'indique la montagne du doigt. Lorsque je me retourne, elle a disparu. Décidément, ce pays me plaît de plus en plus.

Il est l'heure de partir. J'embrasse Kala sur les joues. Elle me garde mes affaires le temps de mon escapade. À lieu d'exception, tenue d'exception. Bariolée de toutes les couleurs, les cheveux remplis de rubans, sans oublier mes plus beaux bijoux, je quitte le village. Mon amie m'a trouvé un guide pour le voyage. Il m’attendra dans une grotte et viendra me chercher le lendemain. C'est un homme grand, aux airs d'ours. Je profite d'une pause pour le croquer. Un visage de plus dans mon carnet et dans ma mémoire.
Il me laisse à quelques pas seulement des ruines. J'imagine qu'il ne peut venir ici. Ce qui m'excite un peu plus. Je parcours les mètres me séparant du lieu mythique en apnée. J'y suis. Certes, j'ai mal aux pieds et le souffle coupé, mais la vue en valait la peine. C'est somptueux. On dirait que les montagnes embrassent les étoiles. Je ferme les yeux, m'inspirant de l'aura particulière du site. Lorsque je les ré-ouvre, j'imagine sans mal la cité dans toute sa splendeur et ses habitants. Là, un tisserand vendant ses étoffes de laine de lama. Ici, un forgeron. Là bas, un bijoutier. Chaque femme resplendit de bonté. Chaque homme inspire la bravoure. Je me crois bousculée par deux enfants chamaillant, mais ce n'est que le vent.
Il s'engouffrent dans les maisons laissées à l'abandon et offre une longue plainte. Je trébuche contre un cailloux et le fixe. Il est magnifique. Alors, j'attrape un bâton et lui dessine un décor. Le voilà acteur d'une vie, avec un passé et un futur. J’attaque les finitions lorsque je sursaute. Un homme vient de me parler. Je le fixe, mais il me faut du temps pour découvrir les traits de son visage, la faute à l'unique lanterne. Je suis d'abord attiré par l'or de ses cheveux. Ils prennent un aspect de flammes avec la lumière de la bougie. Je descends ensuite jusque ses yeux, couleur rubis. C'est beau, étrange, mais beau.
Je me lève et continue de le regarder, sans un mot. Il a l'air énervé, je me demande pourquoi. J'aperçois la poussière sur ses vêtements et comprends. Tout le monde n'est pas aussi alaise dans le noir. Je me retourne et commence à farfouiller dans mon sac. Il faut que je lui donne la boîte, mais difficile de la retrouver dans tout ce bizarre. Et c'était quoi déjà ce que je devais lui dire. Le nez plongé dans ma besace, je lui parle.

 «  On m'a parlé d'un trésor. Vous devez ouvrir l’œil et le bon. »

C'est tout ce dont je me souviens. Je sors la boîte avec un air triomphant. Je la lui tends, mais lorsqu'il l'ouvre, ce ne sont que des chocolats. C'est bon le chocolat. Mais à voir sa mine, je crois que ce n'est pas ce qu'il voulait voir. Je pourrais peut être l'aider. J'ai toujours aimé les chasses au trésor. Ma maman en organisait une à chacun de mes anniversaires. Et puis, peut être pourrais garder une partie du butin. Je n'ai pas besoin d'argent et là n'est pas la question. Je veux juste un souvenir. Il rejoindra le doigt dans le bocal d'Aniel.

 «  Je suis bonne pour trouver les trésor. Si vous voulez de l'aide. »

Attendant sa réponse, je remets tout ce que j'ai sorti dans mon sac et sors une paire de lunette aux verres épais. D'après la vendeuse, elles révèlent ce qu'on ne peut voir à l’œil nu. C'est le moment où jamais pour les essayer.
©️ Halloween






Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [7]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [9]
www ۞ Mary [14/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Sam 17 Jan - 16:47


Chasse au trésor.




Elle ne me répondit pas tout de suite, ce qui me laissa le temps de voir ce qu'elle faisait sur le sol. Un dessin, avec un caillou au centre...
Je serrai les poings, énervé. Si mes chutes et l'attente n'avaient su me mettre de mauvaise humeur, la vison de cette œuvre si enfantine y avait suffit. Pourquoi une jeune fille si innocente devait-elle être impliquée dans cette affaire? Si Central avait craint que la lettre de mission que j'avais reçue soit interceptée au point de rester extrêmement vague sur l'objet de la mission, c'était qu'il y avait une risque qu'elle le soit. Or, le lieu de rendez-vous avait été clairement écrit dessus...
Bref, si elle avait été interceptée par un Noé... Je n'osais imaginer quels moyens il aurait utilisé pour faire parler cette fille. Central espérait vraiment qu'un enfant attise la pitié de ces monstres et soit épargné? Ou n'en avaient-ils tout simplement que faire?

Elle n'ouvrit toujours pas la bouche, m'observant en silence. Ce qui me laissa, dans un premier temps, penser que je m'étais trompé de personne -peut-être était-elle surprise et inquiète de voir quelqu'un ici, en pleine nuit, d'où son mutisme. Elle se leva, et remarqua mes traits crispés.
Je m'apaisai alors, effaçant la grimace de colère qui me tordait le visage pour laisser place à mon habituelle expression mi-moqueuse, mi-calme. Je ne voulais pas l'effrayer: ma grande taille et mes yeux rouges, en pleine nuit dans des ruines désertes, faisaient déjà suffisamment peur pour que je ne tire pas, en plus, une tronche de psychopathe constipé...

Chose inutile. Elle ne paraissait pas du tout effrayée, ou même inquiète. Elle se retourna tranquillement, preuve qu'elle ne craignait rien de ma part, et chercha quelque chose dans son sac.

- On m'a parlé d'un trésor. Vous devez ouvrir l’œil et le bon.

"On m'a parlé de..."? Elle ne paraissait pas bien plus informée que moi...
J'allais devoir, semblerait-il, accomplir cette mission à l'aveugle -au sens propre comme au figuré. Et, si une étincelle d'espoir en moi naquit quand elle me tendit une boîte, elle fut vite douchée par son contenu.
Des chocolats?
J'avais de plus en plus de d'appréhension quant à cette mission. Cette fille avait-elle vraiment un rapport avec, ou était-ce juste, comme sa tenue le laissait penser, une agitée du bocal qui passait par ici par pure coïncidence? Dans ce cas, qu'en était-il de mon informatrice? Aurait-elle finalement décidé de ne pas venir? Aurait-elle oublié? Lui serait-il arrivé malheur?
Ou même, pire... Cette mission ne serait-elle pas un moyen pour Central de m'éloigner pour une raison inconnue? Ou pour un ennemi... Etais-je stupidement tombé dans un piège?

Des questions inutiles. Je n'avais pas trop le choix, pour le moment. Cette gamine était le seul début de piste que j'avais, alors autant la suivre et voir où ça me menait...
"Un trésor". Il devait s'agir d'une Innocence. Mais où? "Ouvrez l'œil'... Même une centaine d'yeux ne me permettraient pas de trouver quoi que ce soit dans les immenses vestiges qui nous entouraient, et encore moins dans l'obscurité.

La fillette me tira de mes pensées

- Je suis bonne pour trouver des trésors. Si vous voulez de l'aide.

Une proposition qui eut été plus intéressante si elle n'avait pas mis ensuite des lunettes, totalement inutile dans l'obscurité, rappelant ainsi les cases qui semblaient lui manquer.

- Excellente idée! A deux, fouiller ces ruines ne devrait prendre qu'un ou deux siècles! Alors, si, en plus, on met des lunettes...

Les paroles étaient sorties presque malgré moi, et je me sentais un peu coupable. Rejeter ma frustration sur elle était injuste. Elle n'avait pas été désagréable, que du contraire... Je tentai de me rattraper.

- Tu m'as déjà bien aidé en apportant la boîte, tu sais. Pas besoin de perdre ton temps... Et puis, c'est dangereux, ici. Tu devrais rentrer chez toi.

De une, si Innocence il y avait vraiment, il y aurait sans doute des Noé ou des akumas à sa recherche. De deux, parce que même de simples humains pouvaient être très dangereux pour une jeune fille seule dans un lieu sans témoins. Et, de trois, parce que si elle tombait et se blessait gravement, il n'y aurait personne pour l'aider.
Pour appuyer mon conseil, je la regardai droit dans les yeux.
Ils  étaient flous, à cause des lunettes. C'était dommage, de cacher ainsi la beauté de ses iris avec de grosses plaques de verres...

Cacher l'essentiel avec du superflu...
Mais oui!
Je saisis la boîte, et en scrutai, à la lumière de la lampe, le fond. Je pus découvrir alors une espèce de minuscule interrupteur. J'appuyai dessus, et... Le fond s'ouvrit.
Un double fond... Classique, mais efficace.
J'espérai pendant un moment trouver l'Innocence dedans,  mais me rappelai que mon bras aurait réagit, s'il y en avait une.
A la place, je sortis de la boîte un morceau de page, manifestement arrachée à un vieux bouquin -la page était jaunie. Il y avait des écritures, mais j'étais incapable de les comprendre. A la place, je focalisai mon attention sur le dessin.
Malgré la détérioration apportée par le temps, je pouvais deviner qu'il s'agissait d'une grande pyramide. A son sommet se trouvait... Un loup géant, couché en boule.
A côté de cette pyramide, trois arbres formaient un triangle et, au centre de ce triangle, je déchiffrai le mot "Innocence". Un nom intemporel...
L e dessin ne m'aidait pas beaucoup. Je devinai que l'innocence avait été enterrée entre ces arbres, et que ce dessin datait de l'époque Inca mais, si cette pyramide avait existé, elle devait avoir été détruite depuis longtemps. Quant aux arbres, s'ils pouvaient avoir survécu -certains arbres vivaient extrêmement longtemps- ... Et bien, il était impossible de les trouver: il y en avait trop dans les ruines pour creuser au centre de chaque triangle formé par les plantes.
Si seulement j'avais plus d'informations sur cette pyramide!
En désespoir de cause, je m'adressai à la jeune fille:

- Tu as déjà entendu parler d'une pyramide avec un loup? Ho, et merci: sans toi, je n'aurais jamais découvert ce double fond.

© Halloween




Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Mar 27 Jan - 20:34
Je suis plutôt contente. L'homme semble apprécier mes lunettes. Par contre, je crois qu'il exagère. Cela ne nous prendra qu'une nuit. Il suffit d'être efficace. Et ce qu'il ne sait pas, c'est que j'ai déjà visité des centaines de ruines dans ce genre là. Dont une en particulier. C'était lors de l'une de mes aventures avec Nox. Et je me souviens que Maman n'avait pas du tout aimé que je repeigne ses draps avec des motifs aztèques comme ceux que j'avais vus dans mon encyclopédie. D'ailleurs, je crois que je les ai toujours, en haut d'une armoire. Il faudra que je vérifie en rentrant un jour. Enfin, si je rentre. Je secoue le tête pour la vider de toutes ces mauvaises ondes. J'y suis aidée par le compliment de mon inconnu de la soirée. Je suis contente d'avoir pu l'aider, mais je me demande quand même qui était cette enfant. Et pourquoi c'est si important pour lui d'avoir une boîte de chocolat ?

  «  Je suis trop loin de chez moi. »

Je me penche sur mon sac et attrape une veste de plus. La nuit est plus fraîche que je ne l'aurais pensée. Je regarde le jeune homme. Il est en train de réfléchir. Je crois qu'il est convaincue du danger d'une telle aventure. Mais, à part quelques esprits errants, je ne vois pas ce qu'on aurait à craindre. Je hausse les épaules et le laisse faire. C'est alors que quelque chose semble faire tilt dans son regard et son esprit.
Il s'empare de la boîte et s'approche de ma lanterne posée au sol. Il aurait une soudaine envie de chocolat ? Peut être que ça pourrait l'aider dans sa réflexion. Mais il jette les friandises au sol et se concentre sur la boîte en elle même. Quel homme farfelu. Et quels manières ! C'est très malpoli de gâcher la nourriture ainsi. Et encore plus quand c'est un cadeau. Je voudrais le rabrouer, mais je sens qu'il cherche quelque chose. Et que ce n'est donc pas le moment de le déranger. De plus, il semble m'avoir complètement oubliée...
Un air de triomphe prend place sur son visage lorsqu'il actionne un truc dans un coin de la boîte. Je peux entendre le petit clic retentir, amplifié par le silence de la scène. Il est beau comme cela, concentré et satisfait. Sans faire un bruit, je sors mon carnet de mon sac et commence une esquisse au fusain. Ce n'est pas grand chose, mais il rejoindra ma collection. Je le vois sortir un truc de la boîte. Je pose mes affaires et m'approche au dessus de son épaule curieuse de voir ce que cela peut être. C'est un bout de papier. Je crois reconnaître une pyramide et des arbres en forme de triangle. Et ... Serait-ce un loup ? Je ne suis absolument certaine, la qualité des dessins étant mauvaise. On dirait que l'artiste avait la tremblote.

Il se relève et je m'écarte d'un bond pour ne pas le cogner. Il me regarde, comme désespéré. Je me demande pourquoi est ce qu'il est autant déformé, presque autant que les dessins. Puis je me souviens que je porte mes lunettes. Je les relève sur mon front, grimaçant légèrement lorsque je les sens entortiller mes cheveux et les tirer. Je crois que je vais avoir énormément de mal pour les retirer. Il s'adresse à moi. Je suis toute heureuse de voir qu'il m'intègre dans cette énigme.

  «  Je t'en prie. »

Je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle il me remercie. Et pour la pyramide au loup, il me semble que Kala m'a parlé d'une chose dans ce style là. Hum. Que je réfléchisse. Je sais ! Je tape dans ma main avec mon point tout contente. Puis je fais le tour du jeune homme pour retourner prendre mon carnet. Je le feuillette avant de trouver ce dont j'ai besoin. Sur les pages, on peut voir un couple s'enlaçant, puis une scène de bataille, une femme désespérée, un loup courant dans les bois et finalement la jeune femme en pleurs au pied d'une tombe. C'est bien cela.

  «  Il y a une légende. Mais on devrait s'asseoir, cela risque d'être long. »

Je joins le geste à la parole et m'assois en tailleur. M’inquiétant pour mon interlocuteur, je sors une couverture de mon sac et la pose aux côtés de ses pieds. Comme ça, il ne risque pas d'avoir froid. Je m'étire, éclaircit ma voix et attaque l'histoire, tenant mes dessins devant moi pour l'illustrer.

  «  Il était une fois, deux jeunes incas, Zia et Tanqui. Zia était la fille d'un Dieu et d'une humaine, lui offrant ainsi la capacité de se transformer en loup. Tanqui, lui, était le fils d'un grand guerrier et était réputé invincible. Tout deux tombèrent amoureux. Leur familles ne s'opposèrent pas à leur union, y voyant là quelque chose de merveilleux. Mais la guerre fût déclarée, et Tanqui dût aller se battre. Personne ne s'inquiéta de le voir partir, car il était un combattant de renom et n'avait jamais perdu aucun combat.

Zia attendit son retour pendant des jours qui devinrent des semaines. Mais sa moitié ne revenait toujours pas. Un jour qu'elle était en train de filer, elle ressentit comme un courant d'air frais remonter le long de son dos. Zia ressentit le mort de Tanqui au moment même où elle survint. Elle laissa tomber son ouvrage et s'effondra sur le sol. Son entourage lui demanda ce qu'il se passait. Elle répétait sans cesse «  Tanqui est mort. » Lorsqu'on lui demanda où et quand, elle ne put répondre, elle savait seulement que la moitié de son âme venait de s'éteindre. Alors elle éclata en sanglot et partit en courant, prenant apparence animal pour s'enfuir le plus loin possible.

Lorsqu'elle revint après plusieurs jours, ce fût au moment où l'on amena la dépouille de son aimé. Sur son corps se trouvait une lance. C'était celle-là même qui lui conférait tout son pouvoir et sa force. Zia se mit à la détester plus que tout. Elle savait que c'était à cause de cette arme que son cher et tendre avait perdu la vie. Il lui avait fait trop confiance et en avait payé le prix.
Tanqui eut droit à une sépulture digne de son courage et ses exploits furent peints sur les murs de la pyramide. Zia elle, se laissa dépérir et finit par mourir au pied du tombeau de son amant.

On dit que son esprit continue de rôder sous la forme d'un loup, protégeant pour toujours le corps de son adoré. »

Je baille. J'ai mal à la gorge. Je n'ai pas l'habitude d'être aussi bavarde. D'ailleurs, je crois que je n'ai jamais autant parlé en une seule fois. Le jeune homme ne dit rien. Je me demande à quoi il pense.

  «  Nous devons donc trouver un tombeau. »

Je me relève, attrape mon sac et la lanterne et attaque les recherches. Si j'étais le tombeau d'un guerrier légendaire, où serais-je caché ?
Je déambule dans les rues de cette ville fantôme. Mais je suis bien vite absorbée par la beauté de toute ce qui m'entoure, et plus particulièrement, par la façon dont la nature a repris ses droits sur les vestiges humain. J'attrape un bout de liane et le rentre dans mon sac. Il est bientôt rejoint par une pierre couverte de mousse.
© Halloween







Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [7]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [9]
www ۞ Mary [14/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Sam 7 Fév - 23:13


Chasse au trésor.




Ma compagne d'aventure sembla avoir compris quelque chose, car elle tapa dans sa main, un air ravi sur le visage.
Elle alla chercher un carnet, et proposa de s'asseoir.
Je suivis son conseil, curieux de savoir ce que contenait ce livret...

A vrai dire, j'étais surtout curieux d'en savoir d'avantage sur cette fille. D'abord, sa tenue et ses actes ne pouvaient laisser indifférents. "Inhabituel" était le mot qui les qualifiait le mieux... Et ce qui était hors du commun attisait la curiosité, c'en était ainsi depuis toujours. Du coup, j'attendais avec une impatience mal réprimée de voir ce qu'elle allait sortir de son cahier.

Il contenait des dessins. Forts biens fait, je l'admettais volontiers, mais... Je ne voyais pas en quoi ils allaient nous aider. Bien sûr, j'avais remarqué le dessin de loup, et le dernier dessin laissait supposer que nous devrions chercher une tombe, mais... Aucune information sur l'emplacement de cette sépulture.
J'étais un peu déçu. J'avais l'impression d'être retourné au point de départ, avec des images incompréhensibles sous les yeux, et aucun indice écrit.
Mais j'étais loin de me douter que le texte, s'il n'était pas inscrit sur papier, était gravé dans la tête de la jeune fille.

Elle me conta un récit qui, sans être un des plus frappants du genre, était agréable à écouter, et dont le scénario pouvait émouvoir les plus tendres. Pour ma part, je n'étais pas plus bouleversé que cela, bien sûr...
J'étais surtout estomaqué par la mémoire de la narratrice.

Elle avait retenu tout cela de mémoire? Sa façon de parler, et l'apparition de termes qu'une enfant de son âge n'utilisait pas spontanément, me permettait de déduire que ce n'était pas elle qui racontait, mais bien un texte qu'elle avait retenu par cœur. J'étais plus qu'impressionné... Presque effrayé.
N'était-elle vraiment qu'une simple humaine...? Il existait des êtres capables de choses surhumaines, après tout, qui pourraient bien vouloir m'utiliser pour trouver l'Innocence cachée puis tenter de m'éliminer... Les Noé.

Je serrai les poings, et me giflai mentalement. Il était hors de question de commencer à penser cela. Je ne laisserai pas ces abominations me faire me méfier de tous, ce serait une trop grande victoire pour eux...
Elle avait simplement une mémoire sur-développée, sa gentillesse et son innocence n'étaient pas une façade. Du moins, je l'espérais...

Ayant réglé ce point -je décidai de prendre le risque de lui faire confiance-, je me reconcentrai sur notre chasse au trésor.
La première question à se poser était: le conte avait-il été crée pour la carte, ou celle-ci s'en était inspiré?
Dans le premier cas, les éléments les plus importants étaient forcément des indices. La lance, la tombe, et peut-être même les murs de la pyramide. Dans le second... Et bien, certains de ces éléments ne reviendraient sans doute pas.
Mais même dans ce cas, si le récit et la carte étaient vraiment liés, je mettrais ma main à couper que la lance était un indice important. Sans doute la tombe était-elle au pied d'un édifice y ressemblant.

- Nous devons donc trouver un tombeau.
- Et quelque chose qui ressemble à une lance.
Complétais-je.

Une lance... je repensai à cette histoire d'arbres. Peut-être l'un d'eux ressemblait-il à cette arme. Nous devions donc trouver un arbre particulièrement effilé, formant un triangle avec deux autres plantes. Ou alors, un rocher pointu se trouvait non loin de ce triangle...

Du moins, j'espérais. Car, s'il s'agissait d'une ancienne construction...
Si les bâtisses les plus trapues n'avaient pas résistées au temps, une construction haute et fine n'avait aucune chance d'avoir subsisté.
Je me rendis compte que je gardais à nouveau mes réflexions pour moi. Je n'étais pas d'une nature ouverte, il fallait dire, alors je ne parlais pas beaucoup...
Mais elle avait prouvé son utilité, et plutôt deux fois qu'une. Mieux valait essayer de résoudre l'énigme avec elle.
Et puis... Elle me plaisait bien.  Ce ne serait pas grand sacrifice que de faire équipe avec elle.

- Un rocher ou un arbre, par exemple. Près de ce triangle d'arbres, sur la carte... le tombeau devrait être là, et le trésor avec.

Avec quelqu'un d'autre, j'aurais proposé de se séparer, et de trouver un moyen de faire un signal à l'autre quand on aurait trouvé l'endroit, mais je ne comptais pas laisser une enfant déambuler seule dans ces ruines.
Du coup, j'étais pieds et poings liés... Il faisait noir: seul, passer les ruines au peigne fin me prendrait au moins toute la nuit (après tout, maintenant, je n'avais qu'à chercher du regard un grand arbre ou rocher, je ne devrais plus regarder chaque parcelle de sol comme j'aurais dû le faire à mon arrivée ici).
Mais si je devais chercher au rythme de marche d'une gamine...

Il ne me restait pas trente-six solutions.
Je soupirai, puis m'adressa à ma complice de chasse:
- Tu montes sur mon dos?

© Halloween




Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Dim 1 Mar - 17:10
Spoiler:
 

A bsorbée par mon inspection des vieilles pierres et des végétaux, j'oublie une nouvelle fois mon compagnon. Ainsi, je sursaute légèrement lorsqu'il me parle. Il faut vraiment que je fasse quelque chose pour rester un peu plus concentrée sur les gens. Sa demande me fige dans mes gestes et mes pensées. Que je monte sur son dos ? Mais. Enfin. Je. Oulà.
Ce serait trop cool. Mais en même temps, je ne crois pas que ce soit très bien de monter sur le dos d'un inconnu. Mais ce serait trop bien. Et puis, je ne suis pas très lourde. Mais ma tenue est elle seulement adaptée ? Surtout que je suis capable de marcher. Mais ce serait trop cool !

  «  Hum... C'est très tentant. Mais j'ai deux pieds qui fonctionnent parfaitement bien vous savez. »

Comme pour prouver mes dires, je bouge mes orteils, faisant remuer le bout de mes bottines.

  « Je garde quand même votre proposition dans un coin de ma tête. »

Je sors mon visage de mon écharpe et lui souris. Il est gentil. Un peu bougon, mais gentil.
Je lève les deux mains vers le ciel, comme pour le motiver.

  «  C'est parti ! »

Je me retourne et reprends la marche. Il faut trouver un tombeau, trois arbres, dont un en forme de lance. Un tombeau, trois arbres dont un en forme de lance. Un tombeau, trois arbres dont un en forme de lance. Je regarde à droite et à gauche, à la recherche des éléments cités par l'homme. Je ne fais pas attention où je vais, pensant être sur un chemin en sécurité.
Du coup, je réalise qu'il y a une maison devant moi au moment où je la heurte de plein fouet. L'homme accourt à mes côtés. Je devrais plutôt dire les hommes. Je ne savais pas qu'il avait un jumeau. Ils ne devraient pas parler en même temps, ça n'aide pas à comprendre. Et pourquoi ils tanguent de la sorte ? Je m'allonge sur le sol et fixe les étoiles. J'ai mal à la tête. Mais c'est tout. J'imagine que mes nombreuses couches d'habits ont protégé les reste de mon corps.
L'homme m'aide à me relever en râlant. Je ne suis pas très utile là. Mais je ne veux pas abandonner pour autant. J'attrape un bout de tissue de sa tenue et tire dessus.

  «  Je .. reste... avec vous. »

J'ai très mal à la tête quand même, mais les choses ne tournent presque plus autour de moi. Je pourrai toujours regarder et chercher pendant qu'il marche. Et puis, je pourrai tenir la lampe.

  «  Votre proposition tient toujours ? »

il soupire et m'aide à monter sur son dos. C'est un peu plus compliqué que prévu, et je me décide à abandonner mes chaussures que je range dans mon sac. Il faut aussi que je remonte ma robe, découvrant un peu plus mes chaussettes en laine dépareillées.
Une fois qu'il se relève, je me rends compte qu'il est plus grand que je ne pensais. Voire le monde à sa façon, c'est drôle, quoi que un peu déstabilisant.
J'appuie ma tête contre son dos et serre fort son torse. Le rythme de sa marche me berce un peu, mais je sais qu'il n'y a aucun risque. Je suis un être de la nuit, je ne suis pas prête de m'endormir.
Je reprends donc mes recherches lorsque je le vois. Un arbre en forme de lance. Je me redresse d'un coup, manquant de nous faire tomber.

  «  Là bas ! »

Je descends de son dos avec précipitation et court dans la direction que je lui ai indiquée. J'ai un peu mal aux pieds, mais je m'en moque. Arrivée devant l'arbre je m'arrête ébahis. Il est immense. Et il surplombe les reste des constructions. Il est un peu le maître des lieux. Je suis admirative de voir qu'il est toujours debout et couvert de feuilles, alors qu'il doit être vieux. La magie de la nature.
L'homme me rattrape et regarde à son tour l'arbre. Je saute presque sur place tant je suis heureuse.

  «  On fait quoi maintenant ? »



© Halloween







Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [7]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [9]
www ۞ Mary [14/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Dim 22 Mar - 15:26


Chasse au trésor.




Seul le bruit de mes pas troublait le calme de la nuit, à présent.
Quand la jeune fille avait refusé ma proposition, je m'étais traité d'idiot. Bien sûr qu'elle ne voulait pas! J'étais un parfait inconnu, et un poil patibulaire qui plus était. J'avais passé tant de temps à traquer les akumas et à tourner en rond à Central que j'en avais oublié la bienséance lors d'une rencontre normale...
Ou avais-je toujours été aussi maladroit?

Quelle que fut la réponse, je n'avais apparemment pas le monopole de la maladresse: ma pauvre compagne d'aventure se cogna à une ruine, et s'écroula. Plus de peur que de mal, heureusement, mais, sonnée, elle accepta finalement que je la porte.

Quand j'avais proposé cela, c'était dans l'idée de pouvoir courir, et aller vite sans la laisser derrière, mais... Maintenant qu'elle était sur mon dos, je n'osais plus faire le moindre mouvement brusque, de peur de la cahoter.


Baka & Test - Himeji Mizuki

Je marchais donc le plus rapidement, mais surtout le plus doucement possible.
Du moins, au début. Peu à peu, presque inconsciemment, je ralentissais le pas. Je ne m'en rendais pas encore vraiment compte, mais je n'avais plus envie de trouver l'endroit. J'avais seulement envie de profiter du moment.
Goûter la fraîcheur de cette nuit étoilée... Savourer le calme, et la pureté de l'air de ces lieux...  Comme si une étrange harmonie liait soudain, par cette béatitude, l'endroit et moi, je ne trébuchais plus, ne me heurtais plus aux murs. J'avais l'impression de savoir où poser mes pieds sans même regarder le sol, et aucune ruine ne se trouvait sur notre chemin, comme si elles ne voulaient pas troubler cette marche paisible.
Ou peut-être ne me rendais-je même plus compte que je les enjambais et les contournais, trop plongé dans mes pensées?

Mais, plus que les vestiges et la douceur de cette nuit, c'était la respiration régulière dans mon dos et la pression des bras autour de moi qui me faisaient tant désirer que ce moment ne s'arrête jamais.

Cela faisait une éternité que je n'avais plus ressenti de chaleur humaine. Au sens propre, mais surtout au sens figuré. Ceux que je croisais, à Central, étaient soit des corbeaux ou des semi-akuma, peu bavard et encore moins chaleureux de par leur éducation, soit des êtres effrayés par ce que j'étais devenu, n'osant m'appeler monstre de peur de ma réaction, mais le pensant si fort que je le lisais dans leurs yeux.
Et, un monstre, j'avais commencé à craindre d'en être devenu un sans m'en rendre compte, à force de ne plus parler avec personne et d'être considéré comme tel.
Bien sûr, je ne me l'avouerais jamais, trop orgueilleux pour accepter que ces idiots puissent réellement avoir une influence sur moi, mais les même questions venaient hanter mes nuits, avec celles concernant ma sœur.

L'ambiance renfermée de Central m'avait-elle transformé et rendu incapable de m'adapter à nouveau au "monde extérieur", comme un poisson d'eau de mer suffoquant dans l'eau douce? Etais-je encore un humain capable de parler normalement avec d'autres, de tisser des liens, ou étais-je devenu une machine de combat, un akuma du camp saint?
Des questions qui pouvaient paraître stupides, mais que je ne pouvais étouffer, incapable d'avoir la réponse, faute de contact avec autre chose qu'un ennemi ou un "co-équipier".

C'est pour cette raison que j'accordais autant de valeur à celle qui utilisait mon dos comme un oreiller: elle m'avait apporté la réponse. Si elle avait suffisamment confiance pour somnoler ainsi, c'était bien qu'elle ne me voyait pas comme un monstre, aussi excentrique soit-elle, au point de se cogner au mur...

Je songeais soudain qu'elle avait peut-être des séquelles de son coup à la tête. Mieux valait vérifier que tout aille encore correctement dans sa tête -du moins, pas moins correctement qu'avant-, avec quelques questions.
Et puis, ce serait l'occasion d'en apprendre plus sur elle, et d'essayer de comprendre ce que faisait une jeune fille au milieu des ruines, en pleine nuit, "très loin de chez elle" comme elle l'avait dit elle-même.
J'allais lui demander son nom -je ne le connaissais même pas encore-, mais elle s'exclama, avant que je ne puisse dire un mot:
 - Là bas!
Elle avait trouvé l'arbre. Nous touchions au but... Malheureusement.
- On fait quoi maintenant ?

Je regardai autour, et vis deux souches à la même distance du premier arbre. Un triangle...
- Et bien, il ne reste plus qu'à creuser. Nous cherchons une tombe, non?
Je ramassai au sol un rocher grand et fin pour l'utiliser comme pelle, allai au centre des trois arbres, et commençai à creuser. J'en profitai pour lui poser les questions auxquelles j'avais pensé plus tôt.
- Tiens, comment t'appelles-tu? Pourquoi es-tu loin de tes parents? Tu t'es perdue?
A vrai dire, je croyais qu'elle avait tout au plus dix-sept ans, à cause de son apparence frêle, de son innocence et de sa fantaisie. J'ignorais qu'elle atteignait presque la vingtaine. Sa réponse m'inquiéta d'autant plus!
- Lily. Je suis loin, par choix. Je suis partie pour une aventure.

Quelque part, je regrettais ma question. Parce qu'à présent, je ne savais plus du tout quoi faire...
Avait-elle fugué? Si oui, devrais-je faire quelque chose? Même si je n'en étais pas un moi-même, j'avais souvent entendu dire qu'une fugue était la chose la plus terrible pour un parent...
Ne pas savoir où est un être aimé, s'il se porte bien, s'il est mort, s'il n'a pas besoin de nous en ce moment... Je connaissais bien cela.
Mais je n'avais pas le temps de la ramener chez elle, et je doutais qu'elle accepte de laisser tomber son projet. Et puis... Si elle avait dix-sept ans, comme je le pensais, c'était un âge suffisant pour quitter le cocon familial. Alors, je me contentai de dire:
- N'oublie pas de donner de tes nouvelles à tes proches, de temps en temps. Ils mourront d'inquiétude, sinon.

Au moment où je finis ma phrase, le rocher-bêche tapa contre quelque chose de dur. J'élargis le trou autour, et m'agenouillai pour prendre la boîte enterrée.
- Voilà le trésor. On a réussi,
lui dis-je avec un sourire, essayant de cacher mon amertume.

La boîte n'était pas spécialement belle, ni très complexe. Ce n'était presque qu'un cube en fer rouillé, avec une face qui s'ouvre.
J'aurais volontiers laissé à ma complice de chasse au trésor l'honneur de l'ouvrir la première, mais elle contenait quelque chose qu'elle n'avait pas à voir... L'Innocence.

J'avais prévu qu'elle veuille voir le trésor. En ramassant le rocher-bêche, j'avais vu une pierre à la forme étrange, assez jolie. Je l'avais ramassé: je comptais faire croire que c'était le contenu de la boîte. Excentrique comme elle était, elle y croirait facilement, j'en mettrais ma main à couper...
C'était malhonnête, mais je n'avais pas le choix... C'était ça, ou fuir comme un voleur avec le cristal avant qu'elle ne le voie.
Chouette façon de se dire adieu!

J'ouvris la boîte, prêt à réprimer la réaction de mon bras au cristal divin, mais...

J'éclatai de rire. Je ne devrais pas: la mission était un échec, mon camp n'aura pas de nouveau combattant, et je perdrai de la crédibilité auprès de mes supérieurs.
Mais je ne pouvais mettre fin à mon fou rire, trop enchanté, trop soulagé par le vrai contenu de la boîte.
Je donnai celle-ci à la fille, la laissant découvrir par elle-même le fruit de nos efforts, toujours en riant.

Il était marqué "Innocence", sur la carte... La guerre m'avait fait oublier que ce mot avait un autre sens.

© Halloween




Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Mer 13 Mai - 14:31
Mon impatience et mon excitation grandissent de secondes en secondes. Nous allons finir par trouver ce trésor. Que je suis heureuse d'être ici. Le Pérou est un endroit tellement extraordinaire. Je crois que je pourrais y rester pour toujours.
Mon ami commence à creuser. Malheureusement, je ne peux l'aider. Alors je danse, écoutant le chant des pierres nous entourant. C'est quelque chose de grave et de mélancolique. Et surtout, c'est lent, si beau. J'écarte les bras et tourne sur moi même doucement. Sa question me tire de ma rêverie quelques secondes. Il n'est pas le premier à me demander une chose de la sorte. Est il donc si étrange qu'une jeune femme soit seule ?
Je trouve tout de même cela mignon et lui souris gentiment. Je l'observe et vois ses sourcils se froncer. Oh ? Ma réponse serait elle inadéquate ? C'est pourtant la stricte vérité. Que pourrais-je dire d'autre, alors que ce voyage, cette aventure, me paraît être la raison de mon existence. Je m'approche et m'accroupis à ses côtés.

  «  N'oublie pas de donner de tes nouvelles à tes proches, de temps en temps. Ils mourront d'inquiétude sinon.
- Je le ferai sans fautes. »

Il a raison. Malgré ma lettre de départ, mes parents doivent être inquiets.  Je ne manquerai pas de leur écrire de et les tenir au courant de mon tour du monde.
Je me demande d'ailleurs comment ils vont de leur côté. Je les imagine en ce moment même et un sourire nostalgique prend place sur mon visage.

Sa phrase me fait doucement sursauter, me ramenant dans le temps présent. Je me relève d'un bond lorsqu'il sort une boîte de terre.

  «  Voilà le trésor, on a réussi.
- Oui, le voilà. »

Je trépigne d'impatience à l'idée de pouvoir l'ouvrir. Lorsqu'une crainte me saisit. Et s'il était vide ? Et si je m'étais trompée ?
Le souffle coupé, j'observe Rhian ouvrir la boîte. Mon cœur loupe un battement lorsqu'il se met à rire. Qu'y a t' il ? Que se passe t' il ?
Mon compagnon continue de rire en me tendant la boîte. Je la prends avec douceur et mille précautions. Je refrène ma curiosité et prends le temps d'admirer la boîte, en caressant chacune des faces, chacune des arrêtes. L'un des côtés est gravé. Je ne peux le voir, mais je peux le sentir. Des mois d'une langue maintenant oubliée, écrits par des personnes appartenant à une autre époque.
Profondément émue, je regarde à présent l’intérieur du coffret. Un sourire naît sur mon visage, et s'étend au fur et à mesure qu je découvre les différents objets de la boîte. Nous sommes loin d'un coffre rempli de pièces d'or ou de je ne sais quel artefact magique.
Mais ce qu'il contient est plus précieux encore, plus beau, plus touchant. J'y rentre ma main et en sors une poupée. Elle est magnifique. J'imagine alors la petite fille qui jouait avec et une larme roule sur ma joue. Je m'assois sur le sol afin de poser les objets sur mes genoux. La poupée, un papier couvert de dessins, un lance pierre et un collier de jade. Je les regarde sous tous les angles et ne peux retenir mes larmes.

 «  C'est le plus beau de tous les trésors. »

Je sers le jouet contre mon cœur et ferme les yeux. Autour de moi, les fantômes reprennent leur place parmi les ruines.
Toute la joie et le bonheur ressenti s'envole, remplacé par la tristesse d'une perte.
Ces habitants n'ont pas disparu eu jour au lendemain. Ils ont été tués. Le chant des pierres résonne à nouveau dans mon cœur et prends une signification autre.
Je pleure comme une petite fille, recroquevillée sur cette poupée, seule témoin de l'horreur passée.

À l'est, le jour commence à pointer le bout de son nez. Il va falloir que je parte, que je me cache. Mais je suis trop absorbée pour le moment pour m'en rendre compte.



© Halloween







Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [7]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [9]
www ۞ Mary [14/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Sam 6 Juin - 18:20


Chasse au trésor.




Ma compagne de chasse au trésor était ravie. Tant mieux... Son sourire et ses yeux brillants seraient le plus beau dernier souvenir de ce moment de paix possible.
Ce moment où, pour un instant, j'avais pu oublier la guerre, le Comte, la Congrégation, les Akuma...
Et presque ma sœur disparue. Mais cela, je ne voulais pas l'oublier...

Lily étalait les trésors, et semblait fascinée par eux. Elle les observait sous toutes les coutures, de ses yeux vifs, curieux. De ces yeux dans lesquels, pour la première fois depuis longtemps, je n'avais pas lu "monstre" quand ils me regardaient... Les reverrais-je un jour...?

Voilà que je me laissais aller au sentimentalisme. Il était grand temps de partir: à ce rythme, je finirai roulé en boule dans un coin, pleurant et me lamentant sur mon sort...
Et rester plus longtemps risquait surtout de rendre la froideur de Central encore plus insupportable, par contraste. Mieux valait ne pas perdre mes bonnes habitudes, comme accepter de me faire traiter comme un monstre, ou ne considérer les autres que comme un moyen de remplir ma mission...
Après tout, je devais sauver l'humanité, pas vivre avec.

Alors que j'avais pris ma décision de partir tout de suite, sans lui dire au revoir -des adieux ne rendraient pas la séparation plus facile-, j'entendis...
Ses sanglots.
C'était raté pour le beau dernier souvenir...

J'hésitai un instant à la laisser là et partir malgré tout. J'avais fini ma mission: je n'avais plus de raison de rester. Central finissait toujours par apprendre tout... Je ne ramènerai déjà pas d'Innocence: autant ne pas aggraver mon cas en restant plus longtemps. Je passerais pour un sentimental inutile, et serait relégué aux missions secondaires.

Mais je posai distraitement -et stupidement- mon regard sur elle... Et je ne pus plus partir. Si je l'abandonnais dans cet état, je ne me le pardonnerais jamais. Cela m'agaçait -des milliers de gens pleuraient dans le monde, et ils s'en remettaient, après tout-, mais je savais que ma conscience me tourmenterait. Alors, avec un soupir silencieux, je m'assis à côté d'elle.
S'était-elle fait mal? Ou un des trésors lui avaient rappelé un cruel souvenir?
Partie de son foyer si jeune... Ce ne serait pas étonnant qu'elle ait le cafard.

J'avais décidé de la consoler, mais... Je ne savais que faire. Déjà, je ne savais pas pourquoi elle pleurait. Elle ne semblait pas avoir une douleur physique, mais ça ne m'avançais pas beaucoup Ensuite, je n'avais jamais été fort pour cela.
Alors, plutôt que d'aggraver les choses en disant n'importe quoi, je restai simplement assis à ses côtés, silencieux.

Le temps passait. Je regardai le soleil, au loin, se lever doucement.
C'était presque drôle... Avant, je n'aurais pas pu faire cela, à cause de mes yeux trop sensibles à la lumière. Devenir exorciste de troisième génération avait fait disparaître cet handicap.
Devenir un monstre me permettait de voir la beauté du soleil levant...
Lily pleurait toujours, serrant la poupée contre elle. Cette poupée qui la faisait pleurer...

  - Parfois, le trésor est la chasse, et l'épreuve est le trésor.
Murmurai-je, brisant le silence.
La poupée me fit songer à celle dans ma chambre. C'est vrai... J'avais encore un trésor à trouver.
Alors, je me relevai.
  - Il est temps d'y retourner.
 Quitter ces vestiges d'un autre temps et ses fantômes pour retourner dans le monde actuel, le monde des vivants. Et se quitter, pour retourner dans nos mondes respectifs.
J'avais, malgré tout, encore une chose à demander.

  - Tiens... Tu n'aurais pas rencontré une femme nommée Caroll?

Après tout, avec son impressionnante mémoire, et son long voyage... Il n'était pas impossible qu'elle l'ait vu et s'en rappelle.
J'espérais vraisemblablement en vain, mais il fallait bien que j'essaye. Si je ne tentais rien, je ne la retrouverais jamais.
Un nom ne suffisait sans doute pas. Que pourrais-je dire de plus sur elle? Je levai la tête vers le ciel, comme si mes souvenirs y étaient accrochés.
  - Elle a les cheveux blonds, les yeux verts... Elle doit avoir dans les vingt-cinq ans, à présent. Elle à  un sale caractère: elle est capricieuse, espiègle, elle n'en fait toujours qu'à sa tête. Et elle est tellement maligne que malgré tout cela, elle arrive à se faire aimer. Elle aime aussi les livres. Surtout les livres romantiques. Elle...

Cela faisait longtemps que je n'avais plus parlé d'elle. Et je me rappelai pourquoi quand je devins incapable de continuer, la gorge noué, les yeux humides. Tsss... Même disparue, elle arrivait encore à m'enquiquiner.

Je tournai la tête vers elle:
  - Ca ne te dit rien?

© Halloween





Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Mar 7 Juil - 15:05
Je continue de pleurer, incapable de m'arrêter. Je ne sais même plus pourquoi je pleure. Je suis juste triste. Triste pour tout ces gens disparus. Triste devant la stupidité de l'être Humain. Je me pose jamais beaucoup de questions sur tout ces trucs de grande personne, mais ça ne veut pas dire que tout ça ne m'émeut pas. Les gens pensent que je ne suis qu'une petite idiote perdue dans mes rêves. Et pourtant, je m'inquiète du sort des autres et de ces questions de «  grands ».  C'est plus simple, et moins alambiqué que les adultes, mais c'est quand même là, dans mon esprit. Et c'est douloureux.
Rhian vient s’asseoir à côté de moi et reste silencieux. Il n'est pas plus doué que moi avec les autres on dirait. Mais ça me va parfaitement.

Le temps passe, et je finis par retrouver mon calme. Mon corps est encore pris de sanglots, mais mon chagrin est terminé. Sa phrase m'aide à me sortir de tout ça, et je décide donc de la graver dans un coin de ma mémoire.
Mon ami se lève et je décide de faire la même chose. Je remets tous les objets dans la boîte et la replace dans le trou. Tous sauf la poupée. Je décide de la garder et la mets dans mon sac.  Je peux y aller. Surtout que le jour n'est plus très loin. Je sors une paire de gants de ma besace et les enfile, protégeant mes mains des rayons sur soleil. Pour ce qui est du visage, j'ai laissé mon ombrelle plus bas, avec mon guide.

 «  Tu n'aurais pas rencontré une femme nommée Caroll »

Je papillonne des yeux et le fixe. Je ne m'attendais pas à une telle question. Je réfléchis et fouille dans ma mémoire. Mais non, aucune Caroll ne me vient à l'esprit. J’écoute quand même sa description et la colle aux bribes de souvenirs de foule que j'ai. Même ça ne marche pas. Ça ne me dit vraiment rien. Je suis triste pour lui, surtout lorsque sa voix se casse avant la fin de sa phrase.

 «  Je suis désolée, ça ne me dit rien. »

Une idée germe dans mon esprit. J'enlève les lunettes de mes cheveux, ce qui m'enlève deux trois grimaces de douleurs en arrachant quelques mèches, et les lui tend.

 «  Prends les. Ça te fera un souvenir de cette aventure. Et puis, chercher cette personne, c'est comme une chasse au trésor. Tu finiras par y arriver, j'en suis certaine. Surtout avec ces lunettes. »

Avant qu'il n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit, je passe mes petits bras entre les siens et lui donne un câlin. Je ne suis pas très tactile. Mais pour une fois, ça ne me gêne pas. Surtout qu'il en a besoin. Enfin je crois. Tant pis si ce n'est pas le cas.  Je défais mon étreinte et lui souris une dernière fois.

 «  Je dois partir. Le soleil est sur le point de montrer le bout de son nez. »

Je remets mes chaussures, lui adresse un dernier sourire et pars. Quelques mètres plus loin, je m'arrête et me retourne.

 «  Si jamais je croise cette Caroll, je te promets de lui parler de toi. Et si jamais tu veux me revoir, essaie les ruines des différents pays. J'y serai ! »

Je lui fais un grand signe de la main et me retourne. Je traverse le village et m'imprègne une dernière fois de cette ambiance si particulière.
Je retrouve mon guide, pile à l'heure. Il me tend mon ombrelle et nous nous mettons en route, sans un bruit. Je ferai le chemin le plus à l'ombre possible, avant de me réfugier chez Kala. Après lui avoir raconté mon histoire, et lui avoir montré mes souvenirs, je m'endormirai, épuisée, la tête remplie d'images et de sensations incroyables.



© Halloween




HRP:
 





Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 485 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [7]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [9]
www ۞ Mary [14/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Lun 20 Juil - 11:34


Chasse au trésor.




L ily s'était calmée, à présent. Elle remit les objets dans la boîte, et l'enterra. Je me promis, dans un coin de ma tête, de placer la boîte quelque part dans la gare, avec la carte dans le double fond. Qui sait, un enfant pourrait tomber dessus, et partir à son tour à la chasse au trésor...
Elle enfila ensuite des gants, mais je n'osai lui demander pourquoi. Je doutais même qu'il y ait vraiment une raison... Du moins, une que je puisse comprendre.
Après avoir réfléchi un moment, elle me répondit:
 - Je suis désolée, ça ne me dit rien.
Je soupirai. Encore un coup dans l'eau. au début, je pensais que je m'habituerais aux faux espoirs, ou que j'arrêterais d'en avoir, mais non: chaque fois, je ne pouvais étouffer mon espérance, et la déception restait aussi douloureuse. Fichu Caroll... Où se cachait-elle donc? Europe, Afrique, Amérique, Asie, Océanie, voir même les Pôles... Quel continent aurait sa préférence? En partant du principe qu'elle avait eu le choix...
C'était bien cela, le plus décourageant: n'avoir aucune piste, a tel point que j'en étais réduis à demander à une presqu'inconnue si elle ne l'avait pas rencontré, purement par hasard...
Une chasse au trésor sans carte, en quelque sorte. Combien de temps devrais-je creuser en vain...?
 - Tant pis. Merci quand même.
Alors, elle retira ses lunettes, au grand dam de ses cheveux, et me les donna.
 - Prends les. Ça te fera un souvenir de cette aventure. Et puis, chercher cette personne, c'est comme une chasse au trésor. Tu finiras par y arriver, j'en suis certaine. Surtout avec ces lunettes.
Je souris tristement. Ces fameuses lunettes... Au final, c'est grâce à elles que j'avais trouvé la première réponse. Je n'aimais pas m'attacher à des objets, mais je me voyais mal refuser le cadeau.
Et puis, quelques parts, ses paroles me redonnèrent un peu courage. Pas qu'elles me rassurèrent -pourquoi serait-elle si sûre de la réussite de cette chasse?-, mais elles me réchauffèrent le cœur, chassant, pour un moment, mes sombres pensées.
 - Merci, j'en prendrai soin. Et bien sûr que j'y arriverai! Après tout, nous avons bien trouvé le trésor, aujourd'h-
De surprise, ma voix mourut dans ma gorge: elle venait de me prendre dans ses bras.
J'espérais que le soleil naissant ne suffise pas à éclairer la rougeur qui s'emparait de mon visage... D'habitude, le seul contact humain que j'avais était quand j'abattais mon poing sur un ennemi. Aujourd'hui, c'était la deuxième fois que je ressentais la douceur, la tendre chaleur d'un autre humain... Et je me rendis compte, avec plus de force que jamais, à quel point cela me manquait. A quel point l'amour d'autrui me manquait. Je me refusais à me l'avouer, trouvant cela bien trop niais à mon goût, mais je le savais bien, quelque part.
Et cela rendit cette étreinte à la fois précieuse, et atroce. Car ce serait la dernière avant, à nouveau, fort longtemps; et, à nouveau conscient de ma solitude, j'en souffrirai un moment, avant que ce manque ne se dissimule une nouvelle fois dans un coin de mon âme. Malgré tout, j'étais incapable de la repousser. Alors, je l'enserrai maladroitement en retour, faute de savoir que faire d'autres, un peu gêné, très mitigé.

Enfin, cette douce instillation de poison prit fin. Elle me sourit, les yeux encore rouges d'avoir tant pleuré:
 - Je dois partir. Le soleil est sur le point de montrer le bout de son nez.
Je ne répond pas tout de suite. Que pourrais-je dire? "Adieu" ou "au revoir"? Le premier serait trop triste, le second trop naïf. J'eus alors un rire amer, et plaisantai

 - Serais-tu un fantôme, à craindre ainsi le soleil?
Je supposais qu'elle avait un rendez-vous, en vérité. Mais, à mes yeux, c'est bien ce qu'elle était: une fugitive apparition, qui disparaissait bien trop vite. Quoi que... Elle était bien trop colorée pour un fantôme.
Je soupirai. Ce n'était qu'une jeune fille errante, un peu fantaisiste. Il était temps d'arrêter d'imaginer n'importe quoi, et de me laisser déprimer. D'ailleurs, elle s'éloignait déjà. Je retournerai à mon quotidien, et cette journée deviendra un bon souvenir, voilà tout.
Elle se retourna, et cria
 - Si jamais je croise cette Caroll, je te promets de lui parler de toi. Et si jamais tu veux me revoir, essaie les ruines des différents pays. J'y serai !
Sacré elle. Mais à quoi bon lui expliquer que c'était impossible? D'autant plus qu'avec elle, je n'en étais même plus certain...
 - Pas de problèmes, je remonterai la piste de fleurs!
Plaisantais-je en montrant les pétales tombés de ses cheveux, là où elle venait de marcher.

Un dernier signe de main, et la voilà disparue. Et cette étrange et agréable nuit avec... Et les restes de ma joie, remplacés peu à peu par l'amertume.
Je tenais encore les lunettes en main. Je songeai un instant à les jeter au loin. Je n'avais pas besoin d'un couteau dans le cœur, prêt à remuer à chaque coup d'œil aux lunettes...
A vrai dire, j'avais envie d'oublier cette journée à l'instant. Chaque instant de bonheur devenait si rare, que s'en souvenir n'était que douloureux, comme un bout de pain qui réveillerait la faim d'un pauvre.
Mais c'était un cadeau. Je ne pouvais me contenter de m'en débarrasser: elle rejoindra la poupée dans ma chambre. Peut-être qu'en les lui mettant, je ne verrai plus ses yeux accusateurs...

©️ Halloween




Spoiler:
 


Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 431 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) VI/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] III
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1445 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Lun 20 Juil - 20:25
RP terminé :fleurs:



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 271 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chasse au trésor [pv. Lily]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse au trésor [pv. Lily]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» angle de chasse
» The Best- and Worst-Dressed Characters on TV [Lily Aldrin]
» Petit rapport de chasse du 07/05/09
» Chasse à la probable supercellule en Lorraine - 26 août 2010
» je vais à la chasse....aux timbres....lol

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Amériques :: Autres pays-
Sauter vers: