Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 encounter ∆ ft. sohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
encounter ∆ ft. sohan
Dim 25 Jan - 2:41

everyone is alone
everyone is empty / ethan / sohan

La foule vivante de Londres te fait mal aux oreilles, trop de bruit, trop de gens, trop de vie. Ça te fait chier, tu n'avais pas vraiment eu le temps de te reposer, traverser l'Allemagne et la France en passant par le capitales respectives t'avais épuisé. Et je ne parle pas du bateau, pour te rendre sur l’île des Anglais, les gens avaient le mal de mer, ils se bourraient la gueule et plus d'une bagarre avait éclaté sur le navire et tu faisais partis des gens qui s'étaient battus. Ne jamais te faire chier, Ethan, jamais. T'as beau mesuré une mètre soixante, tu sais te servir de tes poings.


Soupir.


Une fois arriver en Angleterre, tu avais dû te dépêcher pour te rendre à Londres. Conclusion ? Tu es crevé, sans doute un peu malade et surtout d'une humeur bien plus massacrante qu'à l'habitude. Et comme si TOUT CA ne suffisait pas, il fallut que tu te rendes dans un bar, rien de bien méchant jusque là. Y'avait une femme bizarre tout à l'heure, une petite blonde aux yeux bleus, elle était toute seule en plus ! Une vraie beauté je te dis pas Lloyd, elle m'a regardé et m'a posé des questions à propos des meurtres récents là ... Un nom avait résonné dans ta tête. Barbara. La respiration coupé, tu t'étais levé, partant voir ces gens sans visage, tu avais demandé plus de renseignement sur cette dame. On avait rit à ta figure.

Ça t'as saoulé.
Coup de poing dans le nez.
Le sang a commencé à pissé.



Ce fut ainsi que tu te retrouveras à fouiller, les bars, les auberges, les restaurants, les bibliothèques. Tout. Aucune Barbara dans les parages.


Soupir.


De retour dans un bar sans nom, sirotant un café. Tu détestes le café mais bon. Un bouquin ancien à côté de toi, un cadeau de Barbara, écrit dans une langue que plus personne ne parle vraiment de nos jours. Le monde moderne laisse de côté le passé, mais toi ne fais que t'en préoccupé. Jetant de temps à autre des coups d'oeils autour de toi, tu ne tardes pas à remarquer un homme aux cheveux roux. Ses cheveux sont trop longs ... En temps normal tu devrais t'en foutre mais quelque chose bloque, ce type dégage quelque chose d'étrange. Tu ignores quoi.  Ah. Ça te fait encore plus chier. Et même si tu le fixes plutôt de façon neutre, pour les autres t'es juste entrain de fusiller le regard. Le pauvre. Ça aussi tu t'en fiches.

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: encounter ∆ ft. sohan
Lun 26 Jan - 2:09
encounter
ft. Ethan Bookman Junior.
 

 
Sohan était là, assis devant le bar, un verre d’alcool devant lui. Pourquoi est-ce qu’il était là déjà ? Ah oui, il en avait marre de squatter l’ordre noir pour le moment et avait décidé de partir dans un coin paumé – ou pas – et c’était tombé sur la terre anglaise. Ca faisait un moment qu’il n’avait pas mît un pied chez les anglais – et il s’en portait pas si mal que ça. Un soupir sortait de la fin bouche du roux alors qu’il regardait ses ongles vernis de noir. Pas qu’il n’aimait pas l’ambiance des pub – bien au contraire – mais le fait qu’il s’est poussé lui-même à prendre un verre de whisky lui laissait un goût amer en bouche. Pourquoi est-ce qu’il l’avait fait déjà ? Ah oui, son défunt mentor – Ymir – buvait souvent cette boisson lorsqu’ils étaient dans un endroit quelconque. Un deuxième soupir sortait de la bouche du jeune adulte, voilà que ses pensées se mettaient à divaguer vers son ancien mentor. C’était bête un peu, il savait qu’il déprimait facilement lorsqu’il pensait à Ymir. Ah, c’était obligé que c’était à cause de l’alcool ! Du moins, il pensait… Sa main droite enroulait doucement sa longue natte – qui avait suscité plusieurs retournements ainsi que quelques murmures à l’égard de son style… particulier. Il fallait le dire, Sohan n’était pas comme tout le monde. Il était ce petit point blanc qui se voyait dans une masse de noir. Enfin, les murmures n’étaient pas que négatif, heureusement pour lui. Le bookman junior avait juré entendre quelques filles se demander où il avait acheté sa veste. Cette pensée le faisait rire intérieurement, à la base, ce n’était qu’une pauvre veste noire. Sohan avait cousu lui-même le violet sur cette veste si spéciale. La main pâle du roux attrapait doucement le verre devant lui pour le porter à ses lèvres et prendre une gorgée de cet alcool qui lui brûlait l’œsophage avec douceur. Oh douce brûlure. Les yeux argentés se fermaient doucement alors que leur propriétaire inspirait l’air du pub. L’ambiance était comme une douce mélodie aux oreilles de Sohan, des rires – beaucoup de rires, des gens alcoolisés et surtout, beaucoup, beaucoup, d’informations qu’il notait dans son carnet pour mieux les retenir. Un doux sourire venait s’installer sur son visage, il reviendrait sûrement ici. Son coude se posait sur le bar et son menton venait se loger dans la paume de sa main gauche – la droite était occupée à écrire. Le serveur lui demandait ce qu’il pouvait bien écrire, le bookman junior lui avait tout simplement répondu qu’il écrivait ce qui lui passait par la tête et tout ça, avec le sourire. Et l’employé n’avait pas cherché à comprendre plus et s’était éloigné pour aller servir une autre personne.

Sa main s’arrêtait d’écrire, était-ce son imagination ? Sohan sentait un regard sur lui. Pas que cela le stressait, loin de là – si c’était une jolie fille, il se sentirait flatté qu’elle le fixe de la sorte. Le roux fermait son carnet pour le ranger dans la poche intérieure de sa veste. Sa main venait reprendre le verre qu’il avait délaissé pendant un petit moment alors qu’il se tournait pour être de dos au comptoir. Ses yeux argentés regardaient l’assemblée comme si de rien n’était. Où était cette personne qui le fixait ? Ses yeux allaient de personnes en personnes. Ah ! Il avait trouvé ce regard qui le fixait. Une paire d’yeux intenses – de quelle couleur étaient-ils ? Le roux hésitait entre le violet et le bleu marine. Doucement, Sohan se levait et se dirigeait vers l’homme – qui avait l’air d’avoir son âge – tout en le détaillant. Cheveux noirs qui tiraient vers le violet à la lumière, une peau opaline et ses yeux qui avaient l’air de cacher toute la rage du jeune adulte contre le monde. Et là, il s’asseyait devant lui, son verre de whisky posé sur la table, un sourire aux lèvres.

« Que se passe-t-il ? Je sens votre regard sur moi depuis un moment. »
 

© renako_dream
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: encounter ∆ ft. sohan
Lun 26 Jan - 20:28

everyone is alone
/ ethan / sohan

L'homme parait presque être une femme avec ses longs cheveux roux. De quoi faire jalouser n'importe quelle femme, je vous assure. Des traits fins voir délicats, si tu n'aurais pas été un tsundere refoulé tu aurais admis qu'il était beau. Dans la culture grecque et japonaise, la beauté est souvent associée à androgynie, en secret tu apprécies fortement cet aspect de leur culture. Il ne t'avait pas fallut longtemps pour prendre conscience du cahier à ses côtés. Ce monsieur écrit donc. Une légère curiosité s'éveille en toi, t'aimes les bouquins ça changera jamais ça.

Tu clignes des yeux lorsque son regard croise le sien, neutre, une expression indéchiffrable, tu te sens observé comme un nouveau né. Sans vraiment comprendre, tu le vois se lever et se diriger tranquillement dans ta direction ... Attendez quoi ? Le corps entier raidis comme si un orage venait d'éclater, tu l'observes s'installer juste en face de toi. C'est quoi ce type sérieux ? Silencieux tu le fixes, perplexe. Est-ce qu'il a conscience que vous êtes de manière réciproque de parfait inconnus.

... A moins que.
Tu pries pour qu'il ne t'ait pas confondu avec une adolescente en pleine purbeté. Bien que dans cette situation c'est plutôt à lui de penser ça. Verre de whisky posé sur la table, juste en face de ta médiocre tasse de café, il te sourit. P o u r q u o i ? Te demandes tu dans la plus grande incompréhension, c'est presque drôle à voir. Que se passe-t-il ? Je sens votre regard sur moi depuis un moment. Anglais d'apparence soutenue, très bonne intonation mais tu peux entendre un légers accent Allemand. Ta mémoire ne se résume pas à des images et des événements, elle est également auditive. Tu retiens les bruits, les sons, les voix dans leur détails les plus infimes. Ça fait partit du métier selon Barbara.

Jetant d'abord un regard à ton livre, tu t'empresses de le fermer d'un geste un peu brusque, reportant ensuite ton attention sur cet inconnu.

« Je t'ai pris pour une femelle. C'est pas courant de voir des femmes seules dans les bars. Surtout les tape-à-l'œil dans ton genre. » Ton neutre, voir un peu froid pour les personnes sensible, fallait pas s'attendre à une réaction positive de ta part. Ce type devrait s'estimer heureux de ne pas avoir été insulté dans les secondes qui venaient. Tu sirotes ton café tout en l'observant d'un regard complexe. Il n'avait pas l'air normal.

« Content ?» Douce gentillesse Ethan. Ta bonté ferait pleurer le ciel.
 

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: encounter ∆ ft. sohan
Mer 28 Jan - 4:06
encounter
ft. Ethan Bookman Junior.
 

 
Sohan regardait son verre d’alcool posé sur la table, juste devant cette tasse de café encore fumante, pendant un instant. Son sourire toujours encré sur son visage. Peut-être qu’il pensait qu’il le draguait ? Les gens sont si prévisibles parfois… Le roux avait bien vu le jeune adulte se tendre lorsqu’il était en route vers sa direction. Est-ce qu’il lui faisait « peur » ? Sûrement, toute personne censée ne serait pas assise en face de la personne qui la fixait. Mais Sohan n’était pas comme les autres, il était différent. Et il savait très bien ce qu’il faisait. Mais, pour faire baisser la garde du jeune brun devant lui, il allait faire l’idiot, comme d’habitude. Son sourire s’agrandissait, dévoilant alors ses dents blanches. Le bookman junior regardait sur la table pour y apercevoir un livre. Oh, alors ce garçon s’intéressait à ce genre de bouquin ? Le roux le notait dans un coin de sa tête. Sa main opaline venait prendre son verre pour le porter à ses lèvres alors qu’il venait de lui parler, Sohan n’était pas vraiment une lumière en anglais, mais il lui avait parlé – du moins, il pensait avoir réussi – de manière soutenue. Bien que son accent allemand était ressorti. Une gorgée de whisky et il reposait le verre juste en face de la tasse de café de l’inconnu. Il mettait machinalement son coude sur la table et pour mettre son menton au creux de sa paume. Ses yeux argentés analysaient de nouveau le jeune homme en face de lui, vous savez, ce genre de regard qui vous met à nu. Sa main gauche se dirigeait vers sa natte pour la mettre sur son torse. Sohan attendait dans le silence le plus total, le silence qui était parfait, ni pesant, ni stressant, il était parfaitement relaxant. Oh, il venait de fermer son livre d’un geste un peu brusque, cela le faisait sourire un peu plus. Depuis qu’il lui répondait qu’il l’avait tout simplement prit pour une « femelle » et qu’il était tape l’œil. Sohan décidait d’afficher un air idiot. Cela faisait tellement longtemps qu’on le prenait parfois pour une femme qu’il avait arrêté de s’en soucier et d’entrer dans le jeu de ces gens qui se faisaient avoir par son physique d’androgyne.

« Oh, je m’en sens flatté que tu penses cela de moi. Ça peut dire que je te plais, non ? »

L’index de sa main gauche traçait doucement le bord de son verre, son sourire n’était toujours pas parti, autant continuer d’avoir cette façade. Il pourrait se faire avoir comme tous les autres, mais Sohan le sentait, ce jeune adulte en face de lui était différent. Alors ? Allait-il tomber dans le panneau ou bien comprendre que le roux jouait ? Le bookman junior était impatient de savoir. Il avait fermé ses yeux pour les rouvrir peu après.

« Oui, je suis très content. Je peux me permettre de rester à table ? Le serveur est si ennuyeux. »

Jouer son rôle jusqu’au bout. Mentir encore et encore, il avait été entrainé à cela. En vérité, le serveur avait été une bonne compagnie alors qu’il buvait lentement son verre d’alcool. D’ailleurs, il le prenait de nouveau pour en boire une gorgée pour regarder de nouveau le jeune adulte en face de lui.

« Tu en veux ? Tu n’as pas l’air d’aimer le café. »
 

© renako_dream
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: encounter ∆ ft. sohan
Mer 28 Jan - 17:03

everyone is alone
ethan ••• sohan

L'air idiot, il te fixe. Tu ne comprends sérieusement pas ce mec, esquissant une légère grimace lorsque l'arôme amer se répand dans ton palais. Le roux ne semblait pas vraiment vexé par tes paroles, ton but n'était pas de le vexer de toute façon, être désagréable c'est naturel chez toi, personne ne pourra faire quelque chose pour ça. Peut-être Barbara, mais il faut bien une exception qui confirme la règle, n'est-ce pas ? ... Pardon ? Il est flatté vraiment ? Pour information, tu venais de l'information, non tu ne délires pas, Ethan. Tu es encore trop jeune pour devenir sénile ... Quoi que ? Non, je ne dis rien, je suggère. Ça peut dire que je te plais, non ? Quoi ? Sur le coup, tu te contentes de cligner des yeux, plongeant ton regard dans ses billes argentées. Regard singulier certes mais pas désagréable.

Aucune réaction. En fait pas vraiment, tu concentrais ce qu'il te restait d'énergie pour ne pas lui foutre un poing dans la gueule. Tu devais travailler bon sang. Fébrile, tu l'observes retracer le contour de son verre d'alcool, te permettant au passage de laisser échapper un soupir, reprenant une gorgée de café. Tu ne lui réponds pas non, tu n'en vois pas vraiment l'intérêt pour tout dire. De toute façon, le roux ne tarde pas à reprendre la conversation, ok c'est cool que tu sois content, penses-tu l'air grognon. Pitié pars et laisse-le tranquille. Ça ne sera pas si facile apparemment, Ethan. Il te demande s'il peut  rester.

Tu laisses ton ami le silence répondre à ta place.
Pourquoi se fatiguer ?

Au bout de quelques secondes, tu décides de rouvrir ton livre, étudiant attentivement les écrits. Aucun gamin de vingts ans ne fait ça de nos, à part les aristocrates. Ce bar n'était pas vraiment le genre de lieu que fréquentait les aristocrates. Mais tu t'en fiches, tu n'es pas là pour répondre à une classe sociale, t'es en dehors de tout ça toi. Tu en veux ? Tu n’as pas l’air d’aimer le café. Tu lèves la tête, le regarde droit dans les yeux à nouveaux. Certaines personnes trouveraient ça dérangeant mais comme dis plus haut : tu n'en as rien à foutre.

« Nan ... J'dois bosser. » Réponse pour le moins étrange n'est-ce pas mon cher Ethan. T'en as rien à faire, de toute façon c'est pas comme si tu mentais. Surtout que tu ne dois rien à ce type. Même si tu ne te serais pas refusé un verre de whisky. Ça faisait longtemps que t'avais pas bu, pas depuis ton arrivée en Angleterre. Pas le temps. L'alcool à tendance à t'endormir, à te faire somnoler et tu ne pouvais pas te permettre de faire le paresseux. Tu replonges dans ta lecture mais tu finis par relever la tête quelques minutes plus tard. Hésitant un moment tu finis par parler.

« T'es Allemand nan ? » Tu prends le risque de parler en allemand, au pire t'avais rien à perdre. Pour tout dire tu ignores pourquoi tu lui avais posé une telle. Au pire t'en qu'à faire c'est pas un peu de sociabilité qui te tuera mon petit Ethan.
 

avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: encounter ∆ ft. sohan
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
encounter ∆ ft. sohan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: