Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
[FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Lun 6 Avr - 23:58












« Les maux sont moins néfastes au bonheur que l'ennui. » ▬ Giacomo Leopardi




Patinant dans les couloirs de l’Ordre, je cherchais, lasse, quelque chose à faire. Quel changement ! Je m’ennuyais encore … Que faire, quand on a déjà fait le tour de ses rares occupations la veille ? Oui, l’ennui est présent chaque jour que je passe dans cette tour. Ce goût tellement affreusement délicieux d’emmerdement, pique mes papilles à toutes heures, dés que je suis ici. Coudre, lire, grignoter, vadrouiller, farfouiller, dessiner, embêter une ou deux personnes … J’avais déjà fait ça le jour précédent, ainsi que le jour qui le précédait, sans compter celui qui le précédait à son tour, de même pour la semaine précédente. Trop de précédent à mon goût. Impossible de vivre au jour le jour ici, sinon on finit par être tuer par l’ennuie.
Si je pouvais me voir depuis les yeux de quelqu’un d’autre, je me ferais pitié. Sérieusement, je déambule comme une âme en peine, et la seule chose que j’ai à faire c’est de donner des coups dans une petite balle que j’ai trouvé, une heure plutôt. J’ai bien du faire au moins cinq fois le tour de la Congrégation aujourd’hui. Un long soupire s’échappait de ma cage thoracique.

«  _ Ne, Akito … Il n’y a pas une idée qui te traverserait soudainement l’esprit ? Enfin, qu’importe ce que ça traverse, car là, moi c’est le néant total. »
« _ Wari, Agito, c’est la traversé du désert pour moi aussi … »

Au même instant, je frappais brutalement la balle qui se trouvait à mes pieds … un peu trop violemment même. Je vis cette dernière faire un aller simple et direct dans un bureau dont la porte était entre ouverte, cassant au passage, l’un des carreaux, sans compter sur le faite d’avoir renversé tout une pile de dossier au passage. Je vins sur la pas de la porte, et observa la scène qui s’offrait à mes yeux, avec l’air le plus blasé que pouvait afficher mon visage. Je laissais ma tête se renverser en arrière avant de claquer ma main sur mon front, dans un mouvement d’affliction le plus totale. Ba bravo …

« _ Kuso … »

Sifflais-je entre mes dents. Au revoir la balle, et en plus, j’ai dois ranger maintenant. Vraiment … Après une longue minute de ruminement contre cette journée bien, mais alors bien … bref, vous avez compris, si vous avez, j’espère pour vous, un minimum de réflexion ; je finissais par entrer dans la pièce et commencer un ranger un peu le bordel que j’avais causé.
Et au bout d’une heure, deviné quoi … Je n’avais toujours pas finis. Non, parce qu’il y avait énormément à ranger. Tout simplement car un crayon et une feuille blanche, c’était bien plus intéressant que de faire la bonniche, même si, je sais, tout était de ma faute. Me voilà donc, assit sur le fauteuil de la personne qui semblait travailler dans cette pièce habituellement, un crayon en main, entouré de piles ranger et de feuilles éparpillées. Une brise vint s’engouffrer dans la vitre brisée, pour venir soulever doucement mes cheveux. Au moins, c’est une journée ensoleillé aujourd’hui. Tellement fatigué par tout cet ennui, je vins à peine de remarquer à qui appartenait ce bureau. Un sourire, pour la première fois de la journée, amusé s’étira sur mon visage. Je n’aurais pas cru que l’ennui réussirait à faire en sorte que je ne me rende pas directement compte où j’étais. Et surtout, que le hasard, m’amène jusqu’ici.



Akito rit en #6666CC & Agito râle en #666699
† Denki Same †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rentrer chez nous.
Aime:
N'aime pas: avatar
Akito/Agito Miyabi† Denki Same †

« Le sang attire le sang. »
William Shakespeare

« Tout amour est à la fois douceur et violence. »
Georges Dor




▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 265 ▐ Autres Comptes : Gabriel O'Keith
Masculin
▐ RPG Age : 15 ans.
▐ Personnalité : Akito ; Doux - Mature - Attentionné || Agito ; Sauvage - Fier - Observateur
▐ Parcours RP :
« La force du sadisme, l'attrait qu'il présente, gît tout entier dans la jouissance prohibée de transférer à Satan les hommages et les prières
qu'on doit à Dieu... »
Joris-Karl Huysmans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Mar 7 Avr - 0:58


Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis.
« J'ai longtemps imaginé que je finirais seul. »
PV AKIGI & LIAM
Je baillais, laissant un bruit des plus désagréables résonner à travers les couloirs de la congrégation. J'étais littéralement sur le point de mourir de fatigue. Je n'avais aucune envie de travailler et cela depuis la matinée. La veille je m'étais couché très tard après avoir tenté pour énième fois de draguer la demoiselle dont la chambre se trouve prêt de moi. Mauvaise idée, car après une claque et un autre coup mal placé j'étais retourné la queue entre les jambes dans ma chambre, oui oui, elle est toujours là, la douleur qu'elle me provoque encore n'en est qu'un rappel douloureux.

Je m'étais alors effondré sur mon lit plus occupé à m'imaginer des scénarios totalement différent plutôt qu'à dormir. L'imagination est une chose bien cruelle parfois. Je n'avais réussi à m'assoupir que sur les coups de deux heures du matin et le réveil de sept heures avait été plutôt difficile. Je traînais alors des pieds depuis l'heure du petit déjeuner. Ce que je désirais le plus n'était qu'une petite sieste de rien du tout, pour rattraper ma nuit. Je m'étais alors élancé en direction de mon bureau, tenant dans mes bras mon matériel pour "travailler". Alors que je menaçais pour la énième fois de m'effondrer sur le sol à cause d'un croisement de jambes incontrôlable durant ma marche, je remarquais la vitre cassée de mon bureau. Mon sang ne fit qu'un tour. ON VIENT DE ME CAMBRIOLER ! Je réfléchis un instant, je n'ai plus rien de précieux depuis bien des années en dehors du peu de choses que je garde sur moi en permanence. Des voleurs bien déçus doivent encore traîner dans la congrégation.

Je m'avance alors sur les lieux du crime et je pose alors mes yeux sur le malfaiteur. Un jeune garçon qui à présent dessine au milieu de mon bureau totalement en pagaille. Mon visage se fige et se crispe. Il met le bordel et il dessine ? Pour qui il se prend celui là ! Je m'avance encore de lui sans faire attention au bruit que je fais. Alors que je prends le temps de le regarder avec plus d'attention, je le reconnais, ce jeune garçon exorciste que je vois souvent rouler à travers la tour. Je soupire.

« Qu'est ce que tu fais là toi ? »

Comme si je ne le savais pas.


Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 376 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Dim 19 Avr - 18:54












« L'enfant qui dessine va droit à l'essentiel. Il suit la perspective du coeur qui dessine ce qui n'est pas, pour mieux voir ce qui est. » ▬ Christian Bobin




Assit sur une jambe, l’autre se balançant dans le vide, je faisais claquer les roues de mes B.A.G. d’un mouvement sec ; ces dernières se mettaient à tourner, tout en créant une petite étincelle électrique à chaque fois qu’elles touchaient le sol. Pendant les mêmes instants, je dessinais, ma fois, de la manière la plus royale possible. Tranquille, sans personne pour m’enquiquiner – c’est un peu comme se répéter mais c’est un fait assez important à noter quand on est à la Congrégation – le soleil qui me réchauffe tranquillement, et une petite brise qui caresse doucement mes cheveux. C’est rare, une telle atmosphère.

« _ Je ne sais pas si je ferais mieux de te conseiller de profiter ou de ranger … »
« _ D’une manière comme d’une autre, y’a de grandes chances que je me fasse enguirlander au finale, alors au pire, autant profiter. »
« _ Ce n’est pas ce qu’il y a de plus sage, mais en même temps, je veux bien reconnaître que tu as raison. »

Je lui répondais d’un simple « Hum » sur un ton plutôt satisfait avant de continuer à dessiner.  Je sais à qui appartient ce bureau, et je peux d’or et déjà assurer, qu’il ne va rien nous arriver de bien méchant de toute façon. Et cette simple pensée, ne fit qu’agrandir le sourire qui était peint sur mes lèvres. On ne s’est croisés que peu de fois, mais je me souviens très bien des traits de son visage ; plutôt aisé d’en faire un croquis.
Et alors que je continue de dessiner, dans un silence où seul le son du crayon grattant doucement le papier se faisant entendre, des bruits de pas vinrent attirer mon attention. D’abord un peu bancal, instable, pour enfin devenir plus soudain. Il était à peine au pas de la porte, que je pouvais l’entendre respirer. Adieu, paisible tranquillité. Je l’entends se rapprocher, puis je sens son regard se poser sur moi. Mais je ne prends pas la peine de me retourner. Je n’ai pas besoin de regarder mon modèle pour continuer de dessiner. Et c’est alors que sa voix se fait entendre.

« Qu'est ce que tu fais là toi ? »
« _ Je suis sûr que tu sais déjà, que je n’ai pas besoin de te répondre. »

Et sans le moindre problème, je pris le temps de finir mon dessin, avant de me retourner vers lui. Je plongeais mon regard dans le sien, sans dire un mot de plus.



Akito rit en #6666CC & Agito râle en #666699
† Denki Same †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rentrer chez nous.
Aime:
N'aime pas: avatar
Akito/Agito Miyabi† Denki Same †

« Le sang attire le sang. »
William Shakespeare

« Tout amour est à la fois douceur et violence. »
Georges Dor




▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 265 ▐ Autres Comptes : Gabriel O'Keith
Masculin
▐ RPG Age : 15 ans.
▐ Personnalité : Akito ; Doux - Mature - Attentionné || Agito ; Sauvage - Fier - Observateur
▐ Parcours RP :
« La force du sadisme, l'attrait qu'il présente, gît tout entier dans la jouissance prohibée de transférer à Satan les hommages et les prières
qu'on doit à Dieu... »
Joris-Karl Huysmans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Dim 26 Avr - 22:27


Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis.
« Des enfants ? Plutôt mourir. »
PV AKIGI & LIAM
« Je suis sûr que tu sais déjà, que je n’ai pas besoin de te répondre. »

Un soupire passe mes lèvres. À quoi bon chercher à résonner un enfant ? C'est impossible et je le sais pour être resté un grand enfant malgré mes 30ans dépassés. Je le regarde et je me revois à son âge, peut-être même plus vieux lorsque Paul m'avait sauvé des griffes de mes parents. Je me revois, souriant, cherchant seulement à assouvir la moindre de mes envies. Après avoir été privée de chaque parcelle de mes libertés, je les avais serrées contre moi et je les avais chéris à tel point que même aujourd'hui j'ai du mal à m'en passer. Rien que perdre hypothétiquement une de ces libertés que j'ai gagnées si durement me créer des crises paniques incontrôlables. Je suis égoïste je le sais, mais je me répète chaque jour que je le mérite après ce que j'ai traversé. J'ai trop perdu pour encore m'inquiéter des autres. Il faut que je fasse attention à moi aussi. Je me regarde dans cet enfant et je comprends, je le comprends. Même s'il n'a pas vécu la même chose que moi, comment pourrais-je dénoncé la volonté de rester jeune et sans responsabilité alors que je continue encore à les fuir à mon âge ?

« Agito, c'est ça ? »

Un léger sourire prend mes lèvres, je suis attendrie par sa jeunesse et étrangement je me transpose en lui sans pour autant lui souhaiter de devenir ce que je suis devenu. Je suis heureux dans mon existence inconstante, mais peu de personnes pourraient supporter de vivre sans aucune attache. J'ai moi-même lutter de nombreuses fois face à des envies de me lier, des envies de m'accrocher à l'idée que je peux continuer avec une seule âme liée à la mienne, Neil et aujourd'hui Camélia. Et pourtant j'ai toujours cette peur, cette impression qu'il va me quitter bien trop vite. Je renvois ces pensées dans mon esprit, les faisant disparaître en un nuage de fumée.

« Ça ne te dirait pas de t'amuser plutôt que de rester ici à nettoyer le bazar que tu as fait ? »

Je n'avais aucune envie de ranger moi-même alors je ne me voyais pas le forcer à le faire.


Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 376 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Sam 9 Mai - 20:24












« Celui qui se libère, loin d'être incapable de jouer le jeu, le joue encore mieux car il voit la vie comme un jeu. » ▬ Allan Watts




De ma seule et unique pupille reptilienne, je redessinais lentement les contours de son visage, observant les moindres détails. Un visage fin encadré par de longues mèches couleur nuit, des yeux plus clairs encore que l’océan, qui étaient à leurs tours posés dans les miens, une bouche quelque peu rosée qui laissait s’échapper un soupir qui m’était certainement destiné. Le silence n’eut à peine le temps de s’installer entre nous, qu’il fit de nouveau entendre sa voix.

« Agito, c'est ça ? Ça ne te dirait pas de t'amuser plutôt que de rester ici à nettoyer le bazar que tu as fait ? »

Un sourire vient légèrement se poser sur ses lèvres à la suite de sa proposition. Quant à moi je suis plutôt surpris. Sur mon visage, un peu scepticisme vient prendre la place à ma malice. Arquant un sourcil en premier lieu, je garde le silence une longue minute durant. Je m’attendais à bien des choses, mais pas à cela. Je veux bien avouer que pour une fois, j’ai été pris de court. Est-ce que cela cachait quelque chose ? Je me le demandais bien.

« _ Ne, Aki’, tu en penses quoi ? »
« _ Hm … Au vu de ce que l’on a pu voir, je ne pense pas que l’on ait vraiment besoin de se méfier, mais n’oublie pas, quand il le faut la sourit peut devenir un tigre. »
« _ On est plutôt d’accord, mais tu sais aussi bien que moi que la vie n’est intéressante, que lorsqu’elle est mise en jeu. »

Quand bien même c’est un geste intérieur, je le sens sourire à ma réplique. Il est plus posé et plus prudent que moi, mais dans le fond, nous savons l’un comme l’autre, qu'il aime le jeu autant que je l’aime. Fixant toujours Liam dans les yeux, d’un petit geste de provocation, je pousse l’une des pilles que j’avais rangé peu de temps avant. J’avais perdu du temps déjà perdu, à ranger cette pile, mais l’envie de l’inciter à un petit défi était bien trop tentant. Je préférais commencer à m’amuser par le tester, avant de passer à des choses un peu plus « sérieuses ».

« _ Si ce n’est pas moi qui ait à ranger tout ça, qui va le faire dans ce cas ? »

Je poussais doucement une autre pile, laissant les feuilles retombées au sol en virevoltant délicatement. Si tu as envie de jouer, on va jouer dans ce cas. Me relevant, je vins à poser ma main sur son épaule gauche. Je lui lançais un regard narquois, tendis qu’un petit rire amusé émanait de ma poitrine. Prenant appuie sur lui, je me propulsais en l'air, entraînant mon corps dans un salto. Mais au moment d’atterrir, je poussais les jambes de Liam de telle manière, qu’en posant à nouveau ma main sur son épaule, je l’entraînais dans ma chute. Les pieds à nouveau sur le sol, je m’appuyais contre le dos de ce scientifique à présent à terre.

« _ Et à quoi veux-tu jouer ? »




Akito rit en #6666CC & Agito râle en #666699
† Denki Same †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rentrer chez nous.
Aime:
N'aime pas: avatar
Akito/Agito Miyabi† Denki Same †

« Le sang attire le sang. »
William Shakespeare

« Tout amour est à la fois douceur et violence. »
Georges Dor




▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 265 ▐ Autres Comptes : Gabriel O'Keith
Masculin
▐ RPG Age : 15 ans.
▐ Personnalité : Akito ; Doux - Mature - Attentionné || Agito ; Sauvage - Fier - Observateur
▐ Parcours RP :
« La force du sadisme, l'attrait qu'il présente, gît tout entier dans la jouissance prohibée de transférer à Satan les hommages et les prières
qu'on doit à Dieu... »
Joris-Karl Huysmans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Dim 31 Mai - 20:45


Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis.
« Je hais les gosses ... »
PV AKIGI & LIAM
Je m'étais montré gentil, ou presque, j'avais souri, je lui avais offert une porte de sortie et voilà que maintenant cela se retournait contre moi. Je n'aurais jamais deviné que les enfants puissent être aussi insupportables. Moi qui m'étais promis de ne jamais avoir le malheur de devenir parent, aujourd'hui, j'aurais souhaité abandonner mon pacifisme pour frapper ce petit garnement. Je me retiens en serrant les poings. Il vient tout juste de me provoquer. Je n'allais évidemment pas ranger tout ce qu'il avait laissé tomber, étant bien trop occupé pour ça, mais je partageais mon bureau avec un collègue très maniaque et dès qu'il verra cette catastrophe, il se déciderait assez rapidement et rangerait le tout, mais je n'allais très certainement pas lui dire.

« Quelqu'un le fera de toute manière. »

J'aurais voulu lui arracher la tête et la jeter contre un mur, mais j'étais bien trop passif pour faire quoi que se soit et sans que je ne puisse rien dire de plus je me retrouvais au sol, sentais la pression de son corps sur moi. J'allais véritablement le tuer. Mon corps ne se défendit pas une seconde de plus et je restais au sol. Un léger rire passa mes lèvres. À quoi bon s'énerver.

« Pourquoi ne pas jouer à "On reste gentil avec le vieux bonhomme très fragile". »

Je restais encore au sol, cherchant un moyen de me tirer de ce bordel. J'aurais du simplement fuir en voyant ce gamin, lancer mes dossiers dans la salle puis courir sans perdre de temps, après tout, je n'étais pas fait pour m'entendre avec les enfants, pas plus qu'avec les femmes. Je n'étais pas solitaire, mais les relations avec attachements était-ce que je fuyais plus que tout et lorsqu'il s'agit d'enfant et de femmes, les caprices et les prises de tête sont bien trop nombreuses pour que je ne perde pas de temps avec ces histoires. Finalement je me décide et je me sors de cette situation d'un mouvement rapide et très maladroit pour me remettre sur mes deux jambes.

« Puisque c'est toi le plus enfant de nous deux, enfin j'espère, je te laisse le soin de choisir. »


Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 376 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Mar 20 Déc - 20:54












« Entre les croquis et la toile, la couleur fait foi de tout, la couleur crée l'émotion et laisse jaillir l'étincelle de la création. » ▬ Normand Reid




«Puisque c'est toi le plus enfant de nous deux, enfin j'espère, je te laisse le soin de choisir. »

Malhabilement mais malgré tout rapidement, il se releva. Par pur réflexe, je me décalais alors afin de ne pas être emporté dans son mouvement. De ma jambe gauche, je poussais mon corps délicatement en prenant appuie sur le sol afin de le contourner quelque peu et lui faire fasse. Posant mon regard dans le sien, je réfléchis à sa proposition. À présent j’avais un partenaire de jeu “physique” ; étant donné qu’Akito serait à jamais mon partenaire dans toutes nos aventures. Néanmoins, que faire ? Pensant un court instant, je fis le tour des rares idées qui me vinrent en tête. Même si aller “taquiner” le personnel de la Congrégation était l’un de mes passe-temps favoris … ou devrais-je dire, l’un de mes “tue le temps” favoris, j’étais déjà dans d’assez beau draps si on apprenait que j’étais la cause du carreau cassé. Et bien que grand bien me fasse de ce que l’on peut me dire, je suis déjà ennuyé à l’idée simple de devoir écouter un sermon.
Cependant, j’avais tout de même une petite idée derrière la tête qui n’était pas la plus sage de toutes. Mais au diable la sagesse, on ne possède qu’une vie, et ces murs d’un blanc morose allaient finir par me rendre plus fou que je ne l’étais déjà si je ne m’occupais pas. Et en parlant de murs blancs, mon idée actuelle se transforma en une toute nouvelle. Prenant le portrait que j’avais dessiné de Liam, je collais la feuille contre son torse, puis tout en le fixant, je répondis :

« Ça te dirait de transformer ces ennuyeux murs blancs en quelque chose de plus … sympathique à regarder ? »

Lui laissant mon dessin en cadeau, -qu’allais-je bien faire avec ça de toute manière-, je me dirigeai vers la porte du bureau, et lui fit un signe de tête afin qu’il me suive. Je n’avais pas attendu la moindre réponse de sa part. Après tout, il m’avait demandé mon avis, non ? Le dessin était quelque chose de particulier pour moi, c’était important ; alors pourquoi ne pas profiter de sa présence pour m’amuser un peu plus ? Je le conduisis dans un morceau d’escalier que presque personne n’empruntait. Ici, on serait assez tranquille. Du moins je l’espérai. Une fois arrivé, je me tournai à nouveau vers lui :

« J’vais ramener des trucs qui vont nous permettre de redécorer cette affreuse misère, attends-moi 2 minutes. »

Ce n’était pas des plus conseillé d’utiliser son innocence dans l’enceinte des murs, voir pas du tout, mais ce n’est pas si j’écoutais beaucoup les conseils venant de plus haut. Activant mon innocence, je patinais rapidement jusqu’à ma chambre afin de récupérer mon matériel. Le troisième art était une telle passion que je possédais toutes sortes de matériels : des simples crayons, aux crayons gras ou même craies. C’est d’ailleurs ces dernières que je pris avec moi.

« Si je trouve que c’est plutôt une bonne idée, tu es sûr que l’on ne risque rien ? Même si ça m’a l’air plutôt chouette, on risque de se faire réprimander, non ? »
« Ne t’en fais pas, ce n’est pas quelques dessins à la craies qui devrait changer quoi que ce soit. En tout cas je l’espère car sinon c’est vraiment qu’ils n’ont que ça à faire. Puis c’est de la craies, ça s’efface d’un claquement de doigts. Je ne suis pas encore assez fou pour y aller à grand coup de peintures … et dans le pire des cas, on a un “adulte responsable” à nos côtés. »
« Évite cette dernière solution, ce n’est pas très sympathique pour le pauvre Liam. »
« Si tu le dis. De toute manière, je trouve toujours comment nous sortir de situations ennuyantes. »
« Je sais. Mais malgré tout, si on pouvait éviter ce genre de situations, ça serait parfait. »
« T’inquiète pas. »

Alors que je discutais avec ma moitié, j’eus le temps de prendre mes affaires, et promptement revenir aux côtés de Liam. Un petit sourire en coin, je lui tendis l’une des deux boîtes que j’avais avec moi.

« Prêts à faire quelques petites … modifications ? »




Akito rit en #6666CC & Agito râle en #666699
† Denki Same †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rentrer chez nous.
Aime:
N'aime pas: avatar
Akito/Agito Miyabi† Denki Same †

« Le sang attire le sang. »
William Shakespeare

« Tout amour est à la fois douceur et violence. »
Georges Dor




▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 265 ▐ Autres Comptes : Gabriel O'Keith
Masculin
▐ RPG Age : 15 ans.
▐ Personnalité : Akito ; Doux - Mature - Attentionné || Agito ; Sauvage - Fier - Observateur
▐ Parcours RP :
« La force du sadisme, l'attrait qu'il présente, gît tout entier dans la jouissance prohibée de transférer à Satan les hommages et les prières
qu'on doit à Dieu... »
Joris-Karl Huysmans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Ven 11 Aoû - 12:03


Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis.
« Je hais les gosses ... »
PV AKIGI & LIAM
Mes yeux se lèvent sur les murs de mon bureau, je me demandais si j'aurais la force de l'empêcher de dessiner sur mes murs avant qu'ils ne ressemblent à une fresque de maternelle. Sûrement pas. Les exorcistes avaient des atouts dans leurs manches que je ne pouvais même pas imaginer. Heureusement pour moi, il ne semblait pas avoir de crayons ou quoi que ce soit d'autre à disposition pour réduire mes murs en simple œuvre d'art pour enfant. Ma surprise ne fut que plus grande lorsqu'il décida que mon bureau n'était pas la salle de jeux idéale pour ce qu'il avait prévu. Je regardais un instant le dessin qu'il venait de me donner avant de relever les yeux vers lui, mais il avait déjà disparu. Le déposant sur mon bureau, en haut d'une pile de documents dont je repoussais la lecture depuis quelques jours pour partir à sa poursuite.

J'avais beau jouer les rabat-joie, j'étais en réalité plutôt excité à l'idée de faire autre chose que travailler aujourd'hui. J'adorais mon travail, il me permettait d'exercer mes talents manuels dans un tas de domaines et lorsque l'on travaille pour la congrégation cela donne un peu de prestige même lorsque l'on est qu'un simple concierge. Mais toucher à des technologies, les réparer alors qu'elle n'existe même pas en dehors de ce lieu, est vraiment quelque chose d'extraordinaire et surement la raison qui fait que je ne me sois toujours pas lassé de ce boulot.

J'attends alors le jeune exorciste dans cette cage d'escalier vide, observant le mur blanc face auquel je me tiens et je me demande durant un instant ce que ça va pouvoir donner et si jamais je serais suspecter si jamais quelqu'un venait à tomber dessus. Surement pas. Après tout je serais surement celui qui devrait nettoyer tout ça au final. Mais comment résister ? J'avais toujours adorer dessiner, peindre, qu'importe l'activité ou l'art manuel qu'il me fallait apprendre, j'étais toujours enthousiaste et d'un naturel rapide pour obtenir de bon résultat. Cela énervait souvent les personnes qui se donnait beaucoup de mal, mais je n'y pouvais rien après tout. Camélia m'en voulait toujours d'avoir appris le piano aussi rapidement, mais lorsque je jouais il finissait toujours par oublier sa frustration.

"Bien sûr que je suis prêt !"

Après tout, je n'étais qu'un grand enfant moi aussi.


Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 376 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[FLASHBACK] ||« Il n'y a point de désert si affreux que de vivre sans amis. » || PV - Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rail de mise au point pour macro
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» [Sondage] De l'usage du clignotant en rond-point ...
» poules et poulettes au point de croix

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Les RPs Spéciaux :: Mini-Rps :: L'Ordre Noir-
Sauter vers: