Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Le chevalier, la princesse et le dragon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Le chevalier, la princesse et le dragon.
Ven 3 Juin - 1:05


Fuite



Le chevalier & la princesse & le dragon

J'avais jeté ma dernière pièce. C'était vraiment ma dernière arme, mon dernier recours. Je comptais vraiment là dessus.
Et si je n'ai pas eu tout à fait l'effet espéré -c'est à dire lui trancher le bras - au moins je l’ai bien touché. Son bras se fait lacérer par la pièce, laissant une large blessure. Le blond se met alors à hurler de douleur, pressant vainement une main sur sa plaie béante pour essayer de stopper le saignement. Et cette fois, je le vois s'effondrer à genoux devant moi, tandis que ma pièce rétrécit a vue d'œil, et roule à quelques mètres de lui seulement.
Est ce que ça veut dire que c'est fini ? Que je les ai vaincus ? Que cette foutue bataille est finie ? Ça me parait un moment irréel... Et dire qu’au début, rien de tout ça n'était prévu. Je devais juste ramener ce semi akuma à notre cause, et l'arrivée de cette exorciste a tout chamboulé.
Mais maintenant, ils sont presque à ma merci. Je dois d'abord détruire l'innocence de la fille. Et ensuite, je m’occuperai du semi.

Mais j'ai crié victoire beaucoup trop vite. Trop confiant, je regardai le semi akuma au sol, devant moi, ne prenant pas garde à mes arrières. Je n'avais rien à me préoccuper, après tout la gamine était évanouie, et si des renforts arrivaient, je les aurais entendus.
Enfin, c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que je me retrouve face contre terre. Je ne comprends pas tout de suite ce qu'il se passe, sonné, jusqu'à ce que je sente quelqu'un m’immobiliser.

-Rhian ! Les talismans, vite ! Je ne tiendrai pas longtemps !


Cette sale garce ! Je croyais en avoir fini avec elle ! N'était elle pas évanouie dans son coin ? Décidément, je l'ai sous estimée...

-Dégage !

Je me débats vivement, pour essayer de me dégager de son emprise. Et finalement, j'y parviens. A force de faire des mouvements brusques, je la repousse plus loin, puis je reprends rapidement mon souffle. Je la vois, juste derrière moi, à terre, et lui lance un regard assassin. Oh elle n'aurait pas du tenter quelque chose d'aussi stupide...

Mais encore une fois, j'ai été trop confiant. Je pensais qu'elle avait épuisé toutes ses forces pour activer son innocence, mais encore une fois, je me suis lourdement trompé. J'écarquille les yeux avec horreur en voyant une lumière bleue émaner de ses mains. Je sais exactement ce que c'est... Mais je n'ai pas le temps de me reculer que je me prends la barrière de plein fouet. Je tombe en arrière encore une fois, complètement sonné. Et cette fois, je ne réussis pas à me reprendre à temps. L'attaque de l'exorciste a réussi à faire gagner du temps à son partenaire, et j'entends le semi akuma s'approcher, mais j'ai à peine le temps de me retourner que je sens une vive douleur qui me coupe le souffle. Il m’a donné un coup de poing directement dans le ventre. Ce sale type avait encore la force de donner des coups !
Je m’effondre au sol sous la violence des coups, cloué sur place pendant un moment. Ce salopard ! Je ne pensais pas qu'il aurait encore assez de force pour asséner des coups... Ma vision est brouillée, mon souffle est coupé... Et merde, merde, si je reste comme ça je suis foutu… Je me redresse difficilement, affichant une grimace de douleur, et toujours plié en deux. Je fais un pas en arrière, me tenant prêt pour essayer d'esquiver une nouvelle attaque. Sauf que le semi a l'air trop mal en point pour attaquer une nouvelle fois. Et moi, je suis sans armes. Et même s'ils sont plus blessés, seul et démuni contre eux deux, je ne peux absolument rien faire... Je ne peux plus lutter.

Il est temps pour moi de me faire la belle. Oh mais je n'ai pas l’intention de prendre la poudre d’escampette en les laissant en plan derrière moi...
Je recule légèrement, toujours sur mes gardes, alors que je contacte mentalement l’akuma resté à l'extérieur de l'usine.

« Akuma ! Fais s'effondrer cette usine ! »
« Mais maître Noé, vous êtes toujours... »
« Tu viendras me chercher à la sortie ! Tout de suite ! »

Cette fois, ça y est. Je n'ai plus de temps à perdre ici. Il est temps de tirer ma révérence.

-Adieu, les mioches. Il faut croire que ce ne sont pas de beaux discours de soldats qui réussissent à vaincre un « monstre ».

Et sur ces mots, je leur adresse un dernier rictus avant de me retourner et de partir en courant. Oui, je prends la fuite, c’est peut être lâche, mais dans un combat il n’y a pas de règles. Il se trouve que je suis en mauvaise posture, alors je dois filer. Mais s’ils se croient tirés d’affaire comme ça, ils se trompent lourdement…

Les tirs de l’akuma retentissent, ébranlant les murs. Ça y est, ça a commencé.

J’accélère encore alors que l’akuma continue de tirer inlassablement sur le bâtiment. Cette fois, le plafond tremble encore plus, sur le point de s'écrouler. Et alors que je me demandais ce que pouvait bien faire cet akuma, je le vois foncer vers moi. Je m'accroche à lui, et nous filons tous deux droit vers la sortie, alors que le plafond s'écroule laissant derrière nous une usine complètement détruite.








Merci Wil pour la signa ♥️

Thanks ❤:
 


Pile ou Face ? ♣

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre tranquillement avec ma famille... mais d'abord détruire l'innocence de ma fille.
Aime:
N'aime pas: avatar
Ayden HydePile ou Face ? ♣
Ayden ronfle en royalblue

Ma p'tite vie tranquille
Tu veux tenter ta chance avec moi ? ~
Mes amis mes amours mes emmerdes
Mon chemin de petit bonhomme
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 237 ▐ Autres Comptes : Soren D - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 43
▐ Personnalité : Paresseux-Rêveur-Insouciant-Familial-Naïf-Calme-Protecteur
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Aventures farfelues (+20)
Trou paumé (+20 )
I solemnly swear that I am up to no good
Some kind of family (+20)

Total: 1302 points
Conditions : 3/12
Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le chevalier, la princesse et le dragon.
Mar 14 Juin - 21:58
Ton corps ne répond plus, tu es physiquement à bout ; les petits prismes menaçant de se détacher de les avants-bras ne disparaissent toujours pas. La conséquence d'une trop grande sollicitation de ton Innocence. Ton organisme n'a pas supporté et a manifesté ce désaccord avec tes désirs de protection, d'aide, de secours. Tu as tenté le tout pour le tout afin de permettre à Rhian d'agir, mais le Noé s'était vite rebellé et t'avais repoussé.

Tu es devenue impuissante ; pauvre soldat épuisé, inutile. Mais ton geste a permis à Rhian de riposter, d'attaquer. Pas comme tu l'aurais souhaité ; capturer le Noé aurait pu être intéressant pour l'Ordre, pour Central. Mais ton partenaire, lui aussi, est à bout ; tu le vois bien. Tu dois l'aider. Tu rampes, cherches à te lever, regardant autour de toi pour t'emparer d'un quelconque objet pouvant faire office d'arme. Mais rien, ou pas le temps.

Le Noé riposte, parle, mais tu ne comprends pas, tu ne comprends plus. Mais tu le vois bien partir, en courant ; il prend la fuite. Tu pestes, cherchant à te redresser. A genoux, tu avances difficilement, grognant, te mordant la lèvre jusqu'au sang tout en priant pour que ton corps réponde enfin à tes suppliques silencieuses. Mais tu t'effondres, face contre terre. Et le Noé disparaît de ton champ de vision. Tu tournes la tête pour regarder où se trouve ton partenaire, mais un bruit attire ton attention.

Un bruit sinistre, prémices d'un drame imminent. La structure du bâtiment même semble tanguer, vaciller ; le Noé cherche à vous ensevelir vivants, à vous tuer pour de bon. Tu es presque sûre de ça. Ta main se tend vers Rhian, tu l'appelles et, une nouvelle fois, tu te concentres. Un minuscule faisceaux apparaît dans le creux de ta main ; tu dois ériger Aegis pour vous protéger de l'éboulement. Mais la faile lueur d'espoir dans ta paume disparaît.

La fatigue trouble ta vue, et ta blessure te lance énormément. Tu entends la tôle grincer, tomber à certains endroits ; ainsi, tu vas mourir ici ? Aha, c'est presque triste de mourir sous les décombres, toi qui a toujours vécu dans le dépotoir qu'est la misère et la pauvreté. Tes paupières sont lourdes et la douleur te fait gémir. Tu perds connaissance mais, la dernière image que tu vois, c'est celle du corps de Rhian se faisant bouclier alors que le bâtiment, au dessus de vos têtes, semble céder pour de bon.

***

Lorsque tu te réveilles, tu ne peux que reconnaître, avec surprise, les murs de l'infirmerie de la Congrégation. Tu te redresses, trop vite, et la douleur t'arrache un couinement ; tout ton corps est lourd, douloureux. Tu grimaces avant de regarder l'ampleur des dégâts ; des bandages sur les avants-bras, un sur la tête, des pansements ici et là. Tu pousses un soupire avant de regarder autour de toi ; dans le lit voisin, il y a Rhian. Tu clignes des yeux, l'observant attentivement avant d'afficher un sourire rassuré.

« Contente de voir que tu as repris du poil de la bête, partenaire. » Tu marques une pause avant de te masser la nuque, détournant le regard. « Désolée pour… enfin… De pas avoir pu arrêter ce Noé… Tu as même dû l'affronter seul à deux reprises... » Nouvelle pause, mais cette fois tu plonges ton regard dans le sien, assuré, confiant. « Je deviendrai plus forte, et la prochaine fois, tu ne seras plus seul à te battre, Rhian. »


boîte magique:
 
† El Escudo de Dios †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Protéger les gens et sa famille.
Aime:
N'aime pas: avatar
Sofia Vasquez† El Escudo de Dios †




Sofia vous protège en #4CB7CC

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 200 ▐ Autres Comptes : Tyki & Emy & Percy & Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 26 ans
▐ Personnalité : Souriante • Aventurière • Curieuse • Un peu maladroite
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 1000
Points HRP △ 150 [anniversairex3]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 1200

Rang actuel △ C
Nombre de combats réalisés △ 2
Nombre de combats avant rang B △ 4
Rang B dans 300 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le chevalier, la princesse et le dragon.
Ven 17 Juin - 15:25


Le chevalier, la princesse

et le dragon.


Je fixais le plafond blanc. Je n'avais que des souvenirs flous de la fin du... "Combat". Un grand bruit, des pans entier du plafond qui tombait, et un ultime objectif: "protéger Sofia". Je ne savais même pas d'où j'avais tiré la force de me déplacer, ou même de penser: j'étais à deux doigts de l'inconscience, ou pire. Il fallait croire que, cellules d'Alma ou pas, il me restait de l'adrénaline pour les situations d'urgence...

Mais pas assez. Oui, j'avais sauvé ma compagne, mais cet enfoiré de Noé s'était échappé. Nous étions à deux doigt de tuer l'un de ces assassins... A un coup de poing, à un choc d'innocence!
Rien que d'y repenser m'enrageait, me donnait un goût amer d'échec, d'impuissance et de regret. Ce lâche... Après tous ces efforts! Si j'avais été plus rapide, plus fort, si je n'avais pas fait tant d'erreurs! J'avais la cruelle impression que j'aurais pu me donner mieux encore, tout en sachant que c'était faux: je ne m'étais pas retenu. J'étais simplement trop faible...

Mais Sofia bougea, à côté. Elle croisa mon regard, et sourit. Alors, ma colère se dissipa; au moins, j'avais pu la sauver. L'échec en devenait moins pesant, et mon sentiment de faiblesse et d'inutilité avec. Nous aussi, nous aurions pu mourir, avec une erreur de plus...
 - Contente de voir que tu as repris du poil de la bête, partenaire.
Je sortis du lit sur lequel je m'étais allongé.
 - Mon corps se régénère rapidement, grâce aux cellules. Le voyage de retour était suffisant pour me rétablir.
Depuis, j'attendais qu'elle se rétablisse. J'avais eu ce temps libre, parce que j'étais censé écrire mon rapport; il avait été fait en une heure, et cela en faisait trois que j'attendais. Je me sentais responsable des blessures de l'exorciste, et pour cause: c'était parce que je m'étais fait avoir comme un crétin, qu'elle avait dû se jeter dans la gueule du loup.
 - Désolée pour… enfin… De pas avoir pu arrêter ce Noé… Tu as même dû l'affronter seul à deux reprises...
Je soupirai: elle était décidément trop gentille. Que ce soient les attaques ou les responsabilités, elle voulait tout prendre sur elle.
 - C'est moi qui m'excuse. C'est de ma faute, entièrement... Pour m'être fait capturer, pour m'être emporté, pour mes erreurs stupides.
"Pour avoir voulu te sacrifier", hésitais-je à rajouter. Mais ce serait hypocrite: si c'était à refaire, je le referais. J'avais déjà bien assez à me faire pardonner, de toute manière. Chacune de ses blessures...
 - Sans toi, je me serais battu seul du début à la fin. Non... Je n'aurais même pas pu.
Que ce serait-il passé, sans elle? Aurait-il vraiment réussi à me laver le cerveau?
Non... Il aurait dû abandonner. Je n'aurais jamais cédé. Mais il aurait fini par me tuer...
 - Je deviendrai plus forte, et la prochaine fois, tu ne seras plus seul à te battre, Rhian.
Elle m'avait regardé droit dans les yeux, en prononçant cela. Des yeux bleus, purs, sans malice...
Je détournai le regard, gêné. Elle avait toutes les raisons de me haïr, et pourtant, elle continuait à me soutenir. J'eus un rire nerveux:
 - Je te dois déjà une vie, attends que te la rende avant de m'en sauver une autre.
J'aurais aimé rester ici plus longtemps. C'était la seule personne avec qui j'avais des débuts de lien, dans l'Ordre. Peut-être était-ce le contexte de notre rencontre qui l'avait permis; je n'avais pas eu le temps d'être désagréable. Autrement, je l'aurais méprisée, comme tous les exorcistes... Une sacré méprise.
Mais je ne pouvais rester. D'une part, parce que Central n'apprécierait pas que je perde du temps à veiller sur quelqu'un qui n'en avait plus besoin. Et surtout -autorité bien plus effrayante-, je sentais les yeux de l'infirmière en chef me fusiller, dans le dos: la blessée avait besoin de repos. A force de voir toutes sortes de soi-disant surhommes gémir comme des enfants sur ses lits, elle ne devait plus craindre grand monde...

Je trouvai le courage de supporter son regard, et souris en retour
 - Merci. Moi aussi, je m'entraînerai. Et, la prochaine fois... On aura cette enflure. Mais surtout... Remets-toi bien.
Je n'étais pas doué pour exprimer ma gratitude, ou d'autres sentiments. J'étais plus fort pour railler et répliquer... Pourtant, avec elle, je me sentais plus paisible. J'espérais que nous nous reverrions...
 - A la prochaine, Sofia.
Et je sortis de la salle, mitigé entre l'amertume pour avoir laissé filé l'ennemi, et le soulagement qu'il n'y ait pas de perte...

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):





Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡
Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥️ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥️ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 442 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] II
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) X/3
* Course au bord de l'eau [Pv. Madalia] IV
* A la poursuite de l'impost-broker [mission Reynald, Lucifer] II
Rang C.
1465 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le chevalier, la princesse et le dragon.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le chevalier, la princesse et le dragon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Remarques et avis sur le Pack Chevalier Noir vol 2 : Dragon et Cygne
» Combat chevalier vs ecuyer
» [CDZ] Saint seiya, les chevaliers du Zodiaque
» [Texte court] - Le chevalier et le dragon - G
» Chevalier dragon de sang femme

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: