Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Grenouille et Papillon [PV Wisely]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Dim 3 Jan - 16:44
coâ ! coâ !




Elle était un peu triste, Emy.

Elle marchait dans le parc en regardant autour d'elle, emmitouflée dans son petit manteau, la lanière de son petit sac traversant son torse. Ce matin-là, un de ses petits camarades a été adopté. Elle ne le verrait plus, elle ne pourrait plus jouer avec lui, ni prendre le goûter et encore moins faire des petits dessins.

Et pourtant, elle est contente. Maintenant, le petit Hans a un papa et une maman. Un jour, Emy aussi aura une nouvelle famille qu'elle aimera de tout son petit coeur, et à qui elle fera plein de dessins et de câlins. Mais ce n'était pas son tour aujourd'hui. Ce n'est pas grave !

Et, comme à chaque adoption manquée pour elle, Emy éprouve le besoin de se faufiler dans les rues autrichiennes pour voir ses petits camarades partir. On tente de la surveiller pour qu'elle ne se sauve pas, mais il est difficile d'avoir un oeil sur tous les enfants. La petite Emy arrive toujours à ses fins et, en général, la petite suisse retrouve toujours son chemin jusqu'à l'orphelinat. Par ailleurs, si sortir est assez facile, rentrer sans se faire voir est un peu plus compliqué. Mais pas impossible.

La petite brune est donc là, dans ce parc aux couleurs automnales et à la fraîcheur presque hivernale. A cette époque de l'année, il n'y a plus de petits papillons qui virevoltent au dessus des fleurs, mais Emy se contente des ces dernières. Penchée au dessus d'un parterre de fleurs, personne ne fait vraiment attention à elle. Après tout, elle n'est pas bien grande et ne gêne pas l'allée et venue des promeneurs.

Soudain, un petit bruit attire son attention. Un bruit qu'elle n'avait jamais entendu et qui, pourtant, lui semble familier. Les souliers déjà crottés, elle n'hésite pas à marcher dans la terre un peu humide. Un mouvement dans les fleurs ; il y a une bête là-dessous ! Les yeux plein d'étoiles et la curiosité piquée à vif, la petite Emy attend le moment propice.

ET HOP !

La voilà qui a attrapé quelque chose ! Elle se redresse, toute contente, avant de regarder son butin. Un truc vert et froid avec des yeux globuleux. Elle approche ses grands yeux tout près de la chose comme pour facilité son identification. Et elle agite les bras lorsque la mémoire lui revient.

« T'es une grenouille, toi ! J'avais jamais vu de grenouille avant ! T'es toute sale ! Et puis t'es toute froide aussi ! Pourquoi tu es pas sortie avec ton manteau ? Attends Madame la grenouille, je vais te faire du chaud ! »

Ni une ni deux, cramponnant l'animal dans une main et enlevant sa petite écharpe de l'autre, voilà la petite brune en train d'emmitoufler le batracien dans la laine chaude.

« Tu pourras prendre un bain avec moi ! Tu seras toute propre, Madame la grenouille ! »

Elle rejoint le petit chemin pavé du parc, les yeux rivés sur la grenouille qui ne semble pas vraiment vouloir se sauver. Ou qui ne peut simplement pas, privée de liberté de se mouvoir. Emy babille, sans faire attention aux passants qui dévient parfois de justesse pour éviter la collision.

« Et puis il faudra te trouver un nom et peut-être que tu pourras être adoptée aussi et... »

Elle ne termine pas sa phrase, percutant quelqu'un et tombant sur les fesses. Elle cligne des yeux, un peu perdue, et relève la tête, la grenouille entre ses petites mains.

Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Ven 18 Mar - 17:15
Les minutes passaient, à mesure qu'une terrible inquiétude grandissait en lui. Un tel spectacle en aurait fait sourire plus d'un, à l'Arche : pas au sujet de ce qui parvenait à le mettre dans un tel état, non, certainement pas ; mais l'on était tellement peu habitué à le voir lui, le Noé le plus insouciant et flegmatique (les mauvaises langues diraient paresseux) du monde s'agiter dans tous les sens, courir à droite et à gauche dans les rues autrichiennes, le regard un peu hagard, que si un membre du clan Noé avait pu le voir, à ce moment précis, il n'en aurait certainement pas cru ses yeux.

Il fallait dire que son inquiétude était tout à fait légitime. Lorsqu'il avait quitté sa chambre, ce matin,  elle l'avait regardé avec ses grands yeux noirs aimants, qui ne cillaient jamais, et tout l'espoir qu'il avait lu dans ce regard l'avait fait céder. C'est qu'elle devait se sentir si seule, dans cette chambre. Alors il l'avait glissée dans la poche de son manteau, d'où elle pouvait prendre l'air et observer le monde en passant sa petite tête verte par l'ouverture lorsqu'elle le désirait. Et elle avait eu l'air tellement heureuse que sur le coup, il avait été certain d'avoir pris la bonne décision.

Seulement, il avait manqué de vigilance. Il ignorait si la petite grenouille avait chuté de son observatoire à cause des secousses de la marche, ou bien si elle avait délibérément choisi de fausser compagnie à son maître pour aller mener sa propre exploration ; mais toujours était-il que Gamako, sa si précieuse Gamako, sa première amie et son alliée de toujours, avait disparu, et qu'il n'avait pas la moindre idée de l'endroit où leurs chemins avaient pu se séparer. Et il ne connaissait que trop bien les dangers qui pouvaient guetter une petite grenouille comme elle égarée dans une si grande ville.

Paniqué, il avait fini par orienter ses recherches vers le petit parc près duquel il était passé un peu plus tôt. Il n'était pas impossible que Gamako ait eu envie d'aller se dégourdir un peu les pattes dans l'herbe fraîche de la pelouse, ou dans les parterres de fleurs. Dans tout les cas, il devait la retrouver, et au plus vite.

Soudain, et sans qu'il l'ait vue arriver, une petite fille haute comme trois pomme le percuta de plein fouet, avant de tomber en arrière. Il aurait pu s'étonner qu'une fillette si jeune se trouve seule dans ce parc -en effet, aucune trace de parent à l'horizon- mais la forme verte qui remuait dans les mains de la petite retint son attention.

« C'est là que tu te cachais, alors ! » soupira-t-il, à la fois incroyablement soulagé de retrouver son précieux batracien, et curieux de savoir comment elle était arrivée là.

Il adressa un sourire à l'enfant, et s'accroupit pour l'attraper sous les aisselles et l'aider à se remettre sur ses pieds. Gamako semblait se trouver en bonne compagnie, songea-t-il en avisant l'écharpe de laine qui entourait la petite grenouille.

« C'est toi qui l'as bien habillée comme ça ? Tu as bien fait, les grenouilles sont très sensibles au froid ; Gamako est une vraie frileuse, il faut la garder au chaud pendant l'hiver. »

D'ici quelques temps, la petite grenouille rentrerait en hibernation, et au moins, il n'aurait plus à s'inquiéter de ses folles escapades.

« Je m'appelle Wisely, et la petite grenouille que tu as trouvée, c'est Gamako. Elle est partie se promener sans que je ne m'en aperçoive, et je commençais à avoir peur qu'il ne lui soit arrivé quelque chose… Merci de t'être occupée d'elle.  »



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Sam 9 Avr - 0:26
coâ ! coâ !




Ses petits yeux surpris scrutent ce visage à la fois inconnu et presque familier. Elle plisse les yeux, affichant une petite moue enfantine et songeuse ; il était drôlement beau ce monsieur là, se dit-elle. Puis, quand ce dernier sembla s'intéresser au petit batracien entre les petites mains d'Emy, son regard fit la navette entre la grenouille et l'inconnu. Elle n'a pas bien saisi ses mots et elle n'a pas le temps de demander quoi que ce soit puisque l'individu la soulève avec une aisance déconcertante. Pour elle, en tout cas, c'est impressionnant.

Elle continue à le regarder, ses yeux s'arrêtant sur cette longue écharpe aux motifs plutôt particuliers ; elle n'en avait jamais vu des écharpes pareilles avec des dessins aussi droits. Elle sursaute presque quand l'homme s'accroupit devant elle, un sourire aux lèvres. Emy ne quitte pas son regard malgré le rouge lui montant aux joues. La peau halée de ce monsieur là, elle est comme la mienne, songea-t-elle. Et si c'était... ?

« C'est toi qui l'as bien habillée comme ça ? Tu as bien fait, les grenouilles sont très sensibles au froid ; Gamako est une vraie frileuse, il faut la garder au chaud pendant l'hiver. »

Elle cligne des yeux avant de regarder la grenouille. Gamako, c'est son nom ? Alors elle appartient à ce monsieur la grenouille ? Emy est un peu triste ; même Gamako elle a un papa. Pourtant, elle chasse vite cette petite tristesse, affichant un énorme sourire en lui montrant la grenouille bien enroulée dans son écharpe.

« Je m'appelle Wisely, et la petite grenouille que tu as trouvée, c'est Gamako. Elle est partie se promener sans que je ne m'en aperçoive, et je commençais à avoir peur qu'il ne lui soit arrivé quelque chose… Merci de t'être occupée d'elle. »

Emy plante ses grands yeux dans celui du dénommé Wisely ; c'est rigolo comme nom ! Elle affiche un grand sourire, simplement heureuse d'avoir pris soin de Gamako. Du bout de son doigt, Emy caresse le haut de la tête de la grenouille qui ne bouge pas d'un iota, confortablement installée dans l'écharpe de laine. La petite autrichienne relève alors le visage vers celui, magnifique, de son vis à vis, puis lui tend le petit paquet dans ses mains.

« Moi je m'apelle Emy ! Gamako elle a sauté dans la boue, elle est toute sale comme quand je vais dans la terre après la pluie ! Alors il faut la laisser dans l'écharpe, sinon elle va salir la jolie tienne ! »

Emy lui colle son écharpe avec la grenouille dans les mains sans vraiment lui demander son avis ; elle est encore un peu triste Emy. Elle pensait s'être fait une copine, mais elle ne pourra pas garder Gamako, c'est ça hein ? Elle secoue la tête avant de regarder Wisely.

« Toi aussi ta maman elle est partie se promener ? Les autres enfants, au début, ils disaient que ma maman elle était partie pour trouver un docteur pour guérir ma peau. » Emy attrape la main de Wisely pour lui montrer la similitude de leur peau, bien que celle de Wisely soit un peu plus foncée. « Mais en fait, c'est pas une maladie ! C'est la madame à l'orphelinat qui me l'a dit. Maman elle est juste partie se promener mais elle s'est perdue... »

Son large sourire est sincère ; elle est encore trop petite pour comprendre le concept de la mort, pour comprendre que sa maman ne reviendra jamais. Alors, pour adoucir quelque peu les choses, le directeur de l'orphelinat a demandé à ce qu'on dissimule la vérité à la petite. Comprendre ce qu'est la mort à un si jeune âge est, selon lui, très déstabilisant et peut provoquer quelques troubles dans le comportement d'un enfant ; indiscipline, isolement, violence... Emy a donc été bercée dans l'illusion que sa maman est partie se promener mais qu'elle s'est perdue en chemin.

La petite finit par tendre les mains vers le visage de Wisely avant de tapoter ses joues tout doucement ; elle affiche une petite moue, scrutant intensément son visage sous toutes les coutures. Elle finit par faire un pas en arrière, baissant les yeux vers Gamako.

« Est-ce que... » Elle détourne la tête, les joues rougies par le froid et la timidité. « Est-ce que Gamako... elle peut être ma copine à moi aussi, s'il te plaît ? »

Emy elle aimerait jouer avec Gamako, parce qu'elle est triste. Elle a perdu un ami aujourd'hui, alors elle en voudrait un autre. Même si c'est une grenouille. Soudain, elle éternue si subitement qu'elle manque retomber sur ses fesses ; heureusement pour elle, elle a réussi à rester sur ses deux pieds. Elle a un peu froid, Emy. Alors elle rentre sa tête dans ses épaules pour retrouver un peu de chaleur dans le petit col de son manteau, reniflant un peu.



Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Jeu 14 Avr - 21:17
La petite grenouille était désormais confortablement installée dans l'écharpe de sa sauveuse, qui lui caressait affectueusement le haut du crâne. D'après l'air satisfait qu'elle affichait, Wisely pouvait affirmer en toute certitude qu'elle ne regrettait rien de son escapade, malgré que celle-ci ait procuré tant d'inquiétude à son maître. Enfin, l'essentiel était qu'elle en soit revenue saine et sauve ; rien que pour cela, il en était infiniment reconnaissant envers la petite Autrichienne.

« Moi je m'apelle Emy ! Gamako elle a sauté dans la boue, elle est toute sale comme quand je vais dans la terre après la pluie ! Alors il faut la laisser dans l'écharpe, sinon elle va salir la jolie tienne ! » fit l'enfant, tout en lui fourrant la-dite écharpe et la grenouille dans les mains. Un instant, Gamako prend une mine un peu surprise, de passer ainsi des fines mains emmitouflées dans de chaudes moufles d'hiver d'Emy au long doigts de pianiste de Wisely, qui a encore oublié d'emporter des gants malgré le froid. Il acquiesce avec un sourire aux recommandations de la jeune fille, manifestement très préoccupée par la propreté de son turban aux motifs géométriques (transformé en écharpe pour la journée).

« Toi aussi ta maman elle est partie se promener ? » l'interroge-t-elle alors. Le Noé ne voit pas tout de suite où elle veut en venir avec cette question, qui semble sortir de nulle part, mais comprend sans trop de mal qu'elle doit être d'une importance toute particulière pour la petite. « Les autres enfants, au début, ils disaient que ma maman elle était partie pour trouver un docteur pour guérir ma peau. » Doucement, la compréhension commence à se frayer un chemin dans l'esprit de Wisely, alors qu'Emy attrape doucement sa main pour comparer leurs paumes -la sienne n'en paraît que plus grande, comparée à la main enfantine d'Emy-. « Mais en fait, c'est pas une maladie ! C'est la madame à l'orphelinat qui me l'a dit. Maman elle est juste partie se promener mais elle s'est perdue... »

La brunette confirme ce qu'il avait déjà compris. Elle parle de sa mère en souriant, sans douter un seul instant qu'elle reviendra de sa « promenade » ; une promenade qui dure de plusieurs années, sans doute, mais elle est confiante, et elle y croit. Elle est si jeune, encore, et elle semble si joyeuse ; ce n'est guère étonnant que les adultes chargés de s'occuper d'elle aient inventé cette histoire pour ne pas avoir à lui révéler l'horrible vérité.
C'est un schéma qu'il connaît bien. Enfin, pour lui, les choses étaient tout de même très différentes. Contrairement à Emy, il n'a jamais connu l'orphelinat. A l'époque, à Londres, les gamins des rues avaient plutôt intérêt à fuir l'institution comme la peste. : tous savaient que malgré les hivers où le désespoir les terrassait, vivre dehors était encore préférable. Au moins, on y était libre.

« Ma maman ? Oui, on peut dire qu'elle est partie se promener ; mais ça fait vraiment longtemps, tu sais, je ne me souviens presque plus d'elle. Tout ce dont je suis sûr, c'est qu'elle est très heureuse là où elle est. Et c'est déjà bien, non ?»

Pour être honnête, il ne se souvient pas du tout du visage de sa mère. Quelle ironie, pour celui qui se targue de tout savoir et de tout connaître. Enfin, le temps a passé, les blessures ont depuis longtemps cicatrisé, et il n'est même plus orphelin, depuis que Sheryl l'a accueilli au sein de sa famille. Il espère qu'il en ira de même pour Emy et que même si sa Maman ne revient pas, elle sera toujours entourée de personnes auxquelles elle tient, et qui tiennent à elle.

Il donne une légère pichenette au nez de la petite, et ajoute : « Garde les yeux bien ouverts. Je suis certain que tu finiras par la trouver, ta maman, et au moment où tu t'y attendras le moins. »

Soudain, les mains d'Emy viennent tapoter tout doucement ses joues, et elle se met à scruter son visage sous toutes ses coutures, au point qu'il commence à se demander s'il a quelque chose sur le nez. Cela ne semble pas être le cas, puisqu'elle reporte bientôt son attention sur Gamako, et lui demande timidement :

« Est-ce que... Est-ce que Gamako... elle peut être ma copine à moi aussi, s'il te plaît ? »

La question, posée en toute innocence, le fait sourire.

« Ah ça, c'est à Gamako d'en décider ! Mais si tu veux mon avis, elle sera très heureuse d'être ton amie. Tu as pris soin d'elle, et j'ai l'impression qu'elle t'aime bien… » , soudain, la petite Emy éternue violemment, et il s'interrompt. « … Mais tu as l'air gelée ! Je devrais te raccompagner chez toi, non ? … Ou bien, est-ce que tu veux aller boire quelque chose ? Un chocolat chaud ? »

Il n'aurait jamais pensé avoir un contact aussi facile -naturel, même- avec une enfant. Mais il faut croire que même lui, encore connu il y a peu comme le plus manipulateur de tous les Noés, est incapable de rester de marbre face à la bouille attachante d'Emy, la petite orpheline autrichienne, sauveuse de grenouilles en difficulté.



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Lun 18 Avr - 21:54
coâ ! coâ !




« Ma maman ? Oui, on peut dire qu'elle est partie se promener ; mais ça fait vraiment longtemps, tu sais, je ne me souviens presque plus d'elle. Tout ce dont je suis sûr, c'est qu'elle est très heureuse là où elle est. Et c'est déjà bien, non ? »

Elle penche la tête sur le côté en écoutant la voix douce et calme de Wisely ; pourquoi il est sûr de son bonheur alors qu'il ne la pas revu de puis longtemps ? Emy ne comprend pas, mais elle finit par hausser les épaules ; peut-être que, quand on devient grand, on ne vit plus avec sa maman et son papa. Elle, elle n'a jamais eu de papa, ce sont les gens de l'orphelinat qui lui ont dit ; il n'y avait que sa maman, et elle est partie se promener mais elle s'est perdue. Wisely la sort de ses pensées lorsque son doigt heurte le bout de son nez ; ça fait mal !

Pourtant, Emy ne lui en tient pas rigueur ; sans vraiment comprendre pourquoi, elle "sent" que Wisely n'a pas voulu lui faire de mal. Et puis la gentille Gamako ne resterait pas avec lui s'il était méchant ! Ce qui finit par la conduire à demander au jeune homme si elle peut devenir l'amie du petit être vert.

« Ah ça, c'est à Gamako d'en décider ! Mais si tu veux mon avis, elle sera très heureuse d'être ton amie. Tu as pris soin d'elle, et j'ai l'impression qu'elle t'aime bien… »

Emy se réjouit déjà, un large sourire heureux aux lèvres et... elle éternue. Si fort que ça coupe Wisely dans sa réponse ; il semble surpris. Emy se sent un peu honteuse ; on lui a dit que c'était très malpoli d'éternuer face à une personne. Elle baisse un peu les yeux, reniflant tout en enfonçant sa tête dans son manteau. Est-ce que Wisely va la gronder ? Elle a peur qu'il se fâche et qu'il emporte Gamako sans lui laisser lui dire au revoir.

« … Mais tu as l'air gelée ! Je devrais te raccompagner chez toi, non ? … Ou bien, est-ce que tu veux aller boire quelque chose ? Un chocolat chaud ? »

Elle relève aussitôt la tête, partagée entre surprise et excitation ; le chocolat chaud, c'est super bon quand il fait froid ! Ils en donnent toujours à l'orphelinat, avec des petits gâteaux pour le goûter. Le visage de la petite autrichienne s'illumine et elle sautille sur place, impatiente et heureuse de pouvoir rester plus longtemps avec Wisely et Gamako. Elle s'approche et attrape la main libre de Wisely, l'attirant vers elle pour le forcer à se redresser.

La tristesse est partie, pfiout, envolée !

Emy ne lâche pas la main de Wisely au fur et à mesure qu'ils avancent ; il n'est pas aussi grand que Monsieur Boeheim, mais Wisely fait des pas de géant, à ses yeux. Elle trottine donc presque à côté de lui pour ne pas être semée, cramponnant sa main comme un naufragé s'accrocherait à une bouée de sauvetage. La petite autrichienne regarde autour d'eux de temps à autre ; ça lui fait bizarre de se promener comme ça. C'est comme si elle était avec... un papa ? Son regard est attiré par la présence d'un enfant, plus loin, qui les montre du doigt avec une mine surprise. Elle entend vaguement l'autre enfant dire que "son" papa a les cheveux blancs. Emy risque alors un regard vers Wisely ; elle, elle le trouve très beau avec ses cheveux blancs. Elle esquisse un sourire en regardant de nouveau devant elle ; oui, elle est heureuse, Emy.

Ils se retrouvent dans une petite boutique coquette où une dame les accueille avec un sourire chaleureux avant de les conduire à une petite table près d'une fenêtre. Emy grimpe sur la chaise, la faisant vaciller un peu avant son immobilisation totale. Même sur la chaise, la table est encore un peu haute pour elle, mais elle s'en fiche. Wisely semble passer commande pendant qu'Emy, elle, attrape Gamako pour caresser sa tête, chantonnant en dodelinant de la tête.

Quelques instants plus tard, on leur apporte la commande. Emy se redresse, à genoux sur sa chaise pour attraper la grosse tasse de chocolat fumante ; un large sourire déforme ses lèvres. Il en faut peu à une petite fille comme elle. Elle inspire avant de souffler fort pour chasser la fumée au dessus de sa tasse et d'en boire une gorgée. Encore un peu tôt pour boire puisque la boisson lui brûle l'oesophage et la fait tousser, puis rire.

« C'est chaud ! »

C'est évident mais elle en rit avant de se rasseoir, balançant ses jambes dans le vide sans quitter Wisely du regard. Elle est comme subjugué par ses yeux, son visage, la couleur de sa peau, celle de ses cheveux, son sourire ; elle finit par comprendre pourquoi Wisely est aussi gentil et beau.

« Tu es un prince charmant ? Parce que les princes charmants ils sont beaux et gentils comme toi. Tu cherches ta princesse ? »

Emy elle adore les histoires de princes et de princesses !



Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Lun 16 Mai - 17:16
La proposition d'aller boire un chocolat chaud semble emballer la petite Emy, bien plus que celle de rentrer à l'orphelinat. D'un seul coup, son visage s'illumine et ses yeux se mettent à briller de milles feux, tandis qu'elle glisse sa petite main dans la sienne -qui n'en paraît que plus grande et plus longue !- pour le tirer vers le café le plus proche, où ils pourront se réchauffer un peu.

La petite Emy ne lâche pas sa main de tout le trajet, et semble particulièrement ravie de se promener ainsi avec lui. Wisely ne peut qu'afficher un sourire attendri lorsque son regard se pose sur la petite orpheline : il ne s'est jamais particulièrement intéressé aux enfants, mais elle, les choses sont un peu particulières. Il ne sait que trop bien ce que c'est, que de grandir sans parents ; ou du moins, il l'a su, à une époque. On a beau avoir tous les amis du monde, il y a toujours un vide, quelque part.

Ils finissent par pousser la porte d'un petit salon de thé, où ils s'installent à côté d'une fenêtre donnant sur la rue. Il commande deux chocolats chauds, pour lui et Emy. Gamako saute sur les genoux de la petite fille qui commence à jouer avec elle, tandis qu'il les regarde en souriant doucement. Si une serveuse se rend compte qu'ils ont fait rentrer une grenouille dans l'établissement, ils pourraient bien se faire jeter dehors. Il vaudrait mieux que cela n'arrive pas avant qu'ils aient eu le temps de boire leurs chocolats…

Emy a la présence d'esprit de dissimuler la petite grenouille sous la table, sur ses genoux, lorsqu'on leur apporte leur commande ; c'est qu'elle est loin d'être stupide, pour une fillette de son âge.

'' C'est chaud ! '' s'exclame la petite fille en riant, manifestement surprise par la boisson encore fumante qui a du lui brûler la langue. Le rire d'Emy est un véritable baume au cœur qui résonne de manière si spontanée et innocente, en décalage complet avec son quotidien fait de mensonges, de complots et de trahisons...

'' Tu es un prince charmant ? '' l'interroge-t-elle soudain, comme si cette question était d'une importance cruciale, fruit d'une réflexion intense, '' Parce que les princes charmants ils sont beaux et gentils comme toi. Tu cherches ta princesse ? ''

Il ne répond rien pendant un moment, se contentant de la fixer avec un air un peu surpris ; c'est qu'Emy a réussi à le prendre de court, avec cette question. C'est vraiment ainsi qu'elle le voit, alors ? Comme un prince charmant tout droit sorti d'un conte de fée ? Si seulement elle savait à quel point elle se trompe.
Quant à sa princesse…

'' Ah ah, non, pas du tout. Je suis désolé de te décevoir, mais je n'ai pas grand chose d'un prince charmant.. '' Il s'interrompt un instant, le temps de boire une gorgée de chocolat, même s'il est encore très chaud. '' Ou alors.. vraiment un très mauvais prince, le genre à faire pleurer sa princesse. ''

Il essaye de ne pas avoir l'air trop triste en disant ça, car ce n'est pas le genre d'histoire qu'il a envie de raconter à qui que ce soit, et encore moins à une enfant de 6 ans. Emy n'a pas besoin d'être mêlée à ces problèmes de grands, cela viendra bien assez tôt. Il aurait pu lui dire n'importe quoi, ou même lui raconter ce qu'elle avait envie d'entendre, mais.. il n'a pas voulu lui mentir. Et puis, penser à Nora lui permet de la garder en vie dans son esprit, encore un peu. Alors qu'elle est si loin, et qu'il n'est désormais plus qu'un monstre à ses yeux, sans doute. Peut-être que tout est fini, qu'il a gâché tout ce qui aurait pu être en lui dissimulant la vérité si longtemps.
Il essaye de sourire à Emy, mais ça fait encore tellement mal, de se souvenir.

Il y a des jours comme ça, où il aimerait juste ne pas avoir de cœur.



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Mar 14 Juin - 23:39
Emy le fixe avec ses grands yeux brillants, presque impatiente de découvrir l'histoire de ce prince charmant là. C'en est forcément un, songe-t-elle. Elle finit par pencher un peu la tête sur le côté en voyant sa surprise. Mais elle ne s'inquiète pas ; peut-être qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle découvre son identité secrète aussi vite ! Elle affiche un petit sourire, dodelinant un court instant la tête comme s'il y avait une quelconque mélodie qui en rythmait les mouvements.

« Ah ah, non, pas du tout. Je suis désolé de te décevoir, mais je n'ai pas grand chose d'un prince charmant… »

Elle retrousse son petit nez tandis qu'il boit une gorgée de chocolat chaud ; elle ne comprend pas pourquoi il dit ça.

« Ou alors... vraiment un très mauvais prince, le genre à faire pleurer sa princesse. »

Elle remue les jambes sous la table, gardant Gamako sur ses genoux, dans l'écharpe de laine. Elle ne comprend pas comment un prince peut faire pleurer une princesse. Le prince il tombe toujours amoureux de la princesse, et la princesse elle a toujours besoin de son prince pour qu'il la sauve.

« Y a que les vilaines sorcières qui font pleurer les princesses ! Pas les princes, jamais ! Ta princesse à toi elle pleure peut-être parce que la sorcière elle est très méchante avec elle ! »

Emy se met alors à fouiller frénétiquement dans la poche de son manteau avant d'en extraire un petit objet plat et sphérique qu'elle tend à Wisely, la main bien à plat et la paume vers le plafond ; dans sa main une petite pièce d'argent un peu sale. C'est une pièce qu'elle a trouvé en jouant plus tôt dans la journée. Mais elle n'en a pas besoin Emy.

« C'est pour toi ! Comme ça, tu pourras acheter un cheval et tu pourras rejoindre ta princesse plus vite ! »

Elle est confiante Emy.

« Et puis, de toute façon, tout le monde fait des bêtises ! Monsieur Boeheim il dit que, si on s'excuse, bah après on est pardonné ! Si tu as fait pleurer ta princesse, il faut lui dire que tu l'aimes et que tu es désolé. Elle te pardonnera, c'est sûr. Parce que t'es le plus gentil de tous les princes ! »

Elle boit une gorgée de chocolat chaud, se léchant goulument la babine après, toute contente avant de caresser la tête de Gamako.

« Et puis les méchants princes, ça existe pas. Et Gamako elle t'aimerait plus si tu étais un vilain ! »


Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Mer 27 Juil - 11:40
Un prince charmant, alors ? Ce n'est sans doute pas le rôle qui lui conviendrait le mieux, mais bon. Si cela peut faire sourire la petite Autrichienne, il peut bien se prêter au jeu, et devenir pour un moment un acteur de ce joli conte.

« Y a que les vilaines sorcières qui font pleurer les princesses ! Pas les princes, jamais ! Ta princesse à toi elle pleure peut-être parce que la sorcière elle est très méchante avec elle ! »

Les paroles d'Emy le surprennent un peu, mais cette fois, c'est un vrai sourire amusé qui apparaît sur ses lèvres, un peu caché par le dos de sa main. Et soudain, comme si elle venait de se souvenir de quelque chose d'extrêmement important, la petite fille sort une pièce de monnaie un peu sale de la poche de son manteau, qu'elle lui présente dans sa main tendue au-dessus de la table. Des étoiles plein ses jolis yeux violets, elle lui explique avec entrain qu'elle lui fait ce cadeau pour qu'il puisse  s'offrir un cheval, et ainsi rejoindre sa princesse au plus vite.

Pendant un moment il ne dit rien, se contente de regarder Emy sans faire mine de saisir la petite pièce qu'elle lui tend : il hésite un peu à lui avouer qu'avec cette unique piécette, ils sont bien loin de pouvoir s'offrir le cheval de ses rêves. Au mieux, ils pourraient peut-être avoir les oreilles. Il approche sa grande main de la sienne, si petite en comparaison, et s'applique à replier un par un les doigts de la petite Autrichienne sur la pièce.

« Merci Emy, ça me touche beaucoup. Mais tu devrais la garder pour plus tard, plutôt. Moi j'ai déjà Gamako, et… La petite grenouille, comme si elle avait reconnu son prénom dans ce flot de paroles, tourne vers lui ses grands yeux globuleux Je suis un peu magicien, alors je n'ai pas besoin d'un cheval pour voyager vite. Mais ça c'est un secret, bien sûr. » il sourit, et accompagne ses paroles d'un petit clin d’œil.Vérité, ou bien pure fiction ? Nul ne pourrait le savoir.

« Et puis, de toute façon, tout le monde fait des bêtises ! Monsieur Boeheim il dit que, si on s'excuse, bah après on est pardonné ! Si tu as fait pleurer ta princesse, il faut lui dire que tu l'aimes et que tu es désolé. Elle te pardonnera, c'est sûr. Parce que t'es le plus gentil de tous les princes ! »

Elle a l'air si confiante qu'il aurait presque envie de la croire, de se dire que les bons sentiments suffisent à régler tous les problèmes ; mais il est trop vieux et il connaît trop le monde pour le penser sincèrement. La petite fille conclut finalement sa tirade en affirmant que de toute manière, il ne peut pas être un si mauvais prince, ou Gamako ne l'aimerait plus.

« D'accord d'accord, je ne dirai plus que je suis un mauvais prince, c'est promis. » Il se rend, face aux arguments imparables de la petite fille, « Tu as peut-être raison, après tout. Peut-être que c'est une mauvaise sorcière qui a rendu triste ma princesse » Si seulement. « Mais c'est bien le travail d'un prince, de se battre contre les sorcières pour sauver sa princesse.. non ?

Il rajoute un sucre dans sa tasse de chocolat, et se met à mélanger tout en réfléchissant. Puis il pousse un grand soupir -un peu surjoué- avant de reprendre avec un léger sourire :

« Ce n'est vraiment pas facile, d'être un prince. Heureusement que j'ai une petite fée papillon avec moi, pour me donner de bons conseils. »



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Jeu 28 Juil - 13:13
Wisely refuse sa petite pièce en faisant refermer les doigts d'Emy sur le petit objet à l'aide de sa grande main. La petite brune cligne des yeux, regardant son geste sans en comprendre le sens. C'est ce que les adultes font normalement, non ? Pour acheter des choses, ils prennent ses petites choses rondes qui font du bruit quand elles tombent. Emy ne comprend pas et fait une petite moue mais, bientôt, la voix de Wisely lui apporte un semblant d'explication.

« Merci Emy, ça me touche beaucoup. Mais tu devrais la garder pour plus tard, plutôt. »

Ah ! Il veut qu'elle la garde pour quand il achètera son château pour vivre dedans avec sa princesse, c'est ça ? Voilà le visage d'Emy qui se pourfend d'un large sourire enjoué. Sourire qui s'estompe rapidement car son nouvel ami n'a pas terminé.

« Moi j'ai déjà Gamako, et je suis un peu magicien, alors je n'ai pas besoin d'un cheval pour voyager vite. Mais ça c'est un secret, bien sûr. »

Et là, à ces mots, ces simples mots, les yeux d'Emy se transforment en véritable ciel étoilé. Le regard brillant, impressionnée et totalement conquise par ce prince charmant là, Emy finit par porter son index à sa propre bouche pour mimer qu'elle gardera bien le secret au chaud. La brune lance ensuite un petit regard à la grenouille, caressant le haut de sa tête avec son doigt.

Leur conversation se poursuit donc sur cette lancée presque épique aux yeux de la gamine qui croit dur comme fer que Wisely est bel et bien un prince charmant qui cherche sa jolie princesse retenue prisonnière. Dans une grande tour peut-être. Ou dans une grotte bien sombre avec un gros dragon pas beau qui crache du feu !

« D'accord d'accord, je ne dirai plus que je suis un mauvais prince, c'est promis. »
« Croix de bois, croix de fer, sinon tu vas en enfer ? »
« Tu as peut-être raison, après tout. Peut-être que c'est une mauvaise sorcière qui a rendu triste ma princesse. Mais c'est bien le travail d'un prince, de se battre contre les sorcières pour sauver sa princesse… non ? »

Emy l'observe, interloquée ; pourquoi pose-t-il cette question dont la réponse est pourtant plus qu'évidente ? La petite brune se contente de hocher la tête avant de le regarder touiller son chocolat. Peut-être qu'il ne sait pas où sa princesse est retenue prisonnière ? C'est triste ! Emy fait une petite moue avant de froncer les sourcils, fixant Gamako comme si elle aurait pu être d'une quelconque aide pour expliquer à Wisely comment trouver sa princesse. Mais le soupir de son interlocuteur la fait redresser rapidement la tête.

« Ce n'est vraiment pas facile, d'être un prince. Heureusement que j'ai une petite fée papillon avec moi, pour me donner des conseils. »

Elle se sent rougir face au commentaire et à son sourire, comme si elle était visée par les mots du jeune homme. Mais ce n'est pas possible, pas vrai ? Elle n'a pas d'ailes elle, et elle n'est pas un papillon. Alors ça ne peut pas être là, n'est-ce pas ? Ce serait pourtant très amusant pour elle. Alors Emy penche la tête sur le côté avant de regarder autour d'eux ; pas de fée papillon à l'horizon.

« Elle est où la fée ? Elle se cache ? »

Et la voilà qui se dresse sur sa petite chaise, gardant bien Gamako cachée dans son écharpe contre elle afin qu'elle ne soit pas chassée dehors dans le froid. Elle scrute le petit café avec attention, plissant les yeux pour espérer voir une quelconque petite créature ailée qui laisserait une traînée de poussière dorée derrière elle.

Après un instant, la serveuse vient intimer à la petite autrichienne de s'asseoir tout en invitant Wisely à surveiller l'enfant. Emy ne veut pas que Wisely soit grondé alors elle s'excuse en baissant la tête, ajoutant que ce n'est pas la faute de Wisely si elle s'est levée. La serveuse ne semble pas insister et s'éloigne donc pour retourner à ses occupations. La petite brune relève un regard timide vers Wisely avant de réitérer ses excuses à voix basse, serrant Gamako contre elle. Un petit silence s'installe durant lequel elle n'ose pas regarder Wisely, par peur de se faire gronder pour son comportement. Mais elle finit par se risquer à poursuivre la conversation.

« Elle est comment ta princesse ? Pourquoi la sorcière lui a fait du mal ? »


Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Jeu 25 Aoû - 23:24
Toute étonnée par ses paroles, Emy se dresse debout sur sa chaise, et se met à guetter cette soit-disant petite fée papillon, censée voler quelque part dans les parages. Il prête attention à son manège un moment, un peu amusé ; c'est bien la première fois qu'il passe autant de temps avec une enfant de l'âge d'Emy, et sa compagnie s'avère étonnamment rafraîchissante. Dieu sait qu'il a besoin d'une pause de ce genre, en ce moment : Laisser ses pensées s'égarer sur autre chose que la guerre, et tout ce qu'elle implique.

« Elle est où la fée ? Elle se cache ? » demande alors Emy, sans pour autant descendre de son perchoir improvisé.
« Oh non, elle n'est pas si loin ! » répond-il, le plus naturellement du monde « En fait, elle est juste.. » et de nouveau, il vient doucement poser un doigt sur le nez de la petite brune -qui même debout, n'est pas si grande que cela- « Juste là. Sous mon nez. »

C'est alors qu'une serveuse s'approche de leur table, et vient demander à la petite fille de se rasseoir sur sa chaise, et à lui de mieux surveiller l'enfant. Ah, si seulement elle savait ! Il était bien le dernier à pouvoir reprendre une enfant sur son comportement ! Il suffisait de penser à Sheryl, son père adoptif qui malgré son âge, accordait toujours beaucoup d'importance à ce qu'il apprenne les bonnes manières. Une cause perdue, sans doute.

Tout cela bien entendu, Emy n'en a aucune idée. La petite fille présente ses excuses à la serveuse pour le désordre occasionné, et cette dernière a à peine tourné les talons que la petite fille se rassoit en affichant une moue un peu gênée. Elle s'excuse une nouvelle fois, cette fois à son égard. Pour un peu, il aurait presque cru qu'elle allait se mettre à pleurer.

« Tu sais Emy, ce n'est rien, vraiment. » Comment console-t-on les enfants, déjà ? Il poursuit avec un léger sourire, qu'il espère compréhensif « Je ne suis pas fâché. D'accord ? »

Heureusement, Emy se remet rapidement de cette mésaventure, et quelques moments plus tard, une nouvelle question franchit les lèvres de la fillette. Elle lui demande à quoi ressemble sa princesse, et pour quelles raisons la sorcière a décidé de lui faire du mal.

« Je pense que les méchantes sorcières n'ont pas besoin de raison pour faire du mal, aux jolies princesses. Elles sont jalouses, peut-être ? » puis il réfléchit un instant « Et ma princesse… le mieux serait que tu la rencontres un jour, tu ne crois pas ? Quand je l'aurai sauvée, tu sais. »



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Lun 5 Sep - 18:38
Finalement, avant de se faire réprimander par la serveuse, Wisely avait fini par la désigner comme étant la fameuse petite fée. Après tout ça, en y repensant, Emy ne s'en sent que très contente et a du mal à cacher son bonheur, les joues rougies par un sentiment qu'elle ne connaît pas. Pourtant, après s'être fait gronder, Emy se sent mal pour Wisely ; la serveuse l'a presque grondé aussi, et c'est de sa faute. Alors elle s'excuse une nouvelle fois, craignant d'avoir fâché le gentil prince.

« Tu sais Emy, ce n'est rien, vraiment. Je ne suis pas fâché. D'accord ? »

Le visage de la gamine s'illumine presque aussitôt ; il lui en faut pas beaucoup, à Emy. Wisely n'est pas fâché contre elle alors que n'importe quel autre adulte à l'orphelinat l'aurait grondé aussi pour son comportement. Ça ne fait que la conforter dans l'idée que Wisely est bel et bien le prince le plus gentil du monde ! Et la conversation reprend presque comme si elle n'avait pas été coupée par l'intervention de l'employée du café.

« Je pense que les méchantes sorcières n'ont pas besoin de raison pour faire du mal, aux jolies princesses. Elles sont jalouses, peut-être ? »

Elle hoche la tête, comme convaincue par cette suggestion.

« Et ma princesse… le mieux serait que tu la rencontres un jour, tu ne crois pas ? Quand je l'aurai sauvée, tu sais. »

Une nouvelle fois, le regard d'Emy se pare de milliers de petites étoiles, un sourire déformant son visage. Rencontrer la princesse de Wisely, c'est une merveilleuse idée pour la brune. A voir comme Wisely est beau, sa princesse, elle, doit être la plus belle du monde ! Et c'est pour ça qu'ils sont amoureux ! Et elle doit être gentille comme lui, elle aussi. Bref, le couple parfait aux yeux de la petite autrichienne.

Puis, elle réalise une chose et fronce doucement les sourcils, affichant une petite moue perplexe, interrogative.

« Oui mais… quand tu l'auras sauvé, vous allez devoir faire le jardin ! »

Face à la mine interloquée de son ami le prince, Emy poursuit, mimant inutilement ses mots en agitant les mains.

« Mais si tu sais bien ! Il faut planter des choux parce que les garçons ils arrivent par là ! Et puis pour les filles, il faut des roses ! » Elle marque une petite pause, fixant Gamako. « Mais toi, il faudra pas que tu sautes dedans hein ! Sinon tu vas déranger les bébés de Papa Wisely ! »

Et là, à l'énonciation même du titre de « papa », le regard d'Emy se pare d'un petit voile, sa main couvrant furtivement ses lèvres. Comme si elle avait dit une bêtise. Elle, elle n'en a pas de Papa, comme les autres enfants à l'orphelinat. Alors le fait de désigner Wisely de « papa » c'est quelque chose qui sonne bizarre pour elle. Comme ce n'est pas réellement son père, Emy pense qu'elle n'a pas le droit de l'appeler comme ça. Pourtant, la brune se surprend à vouloir le faire, encore et encore. Elle rougit alors avant de lâcher un petit rire désolé.

« Pardon… tu n'es pas mon papa alors… j'ai pas le droit de t'appeler comme ça. C'est Matronne qui l'a dit... »

Matronne désignant la chef des dames qui s'occupent des enfants à l'orphelinat. Emy, et les autres enfants certainement, ne connaissent pas son prénom ; chacun la désignant par ce terme. L'autrichienne balance ses jambes dans le vide, tenant Gamako dans l'écharpe sur ses petites cuisses.

« Et puis moi je sais pas faire les jardins... »


Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Dim 30 Oct - 15:37
« Oui mais… quand tu l'auras sauvé, vous allez devoir faire le jardin ! »
« Le jardin ? »

La réponse de la petite est survenue très vite, comme si c'était une évidence, mais il a un peu de mal à voir où elle veut en venir. A quel moment a-t-il bien pu parler d'un jardin ? Peut-être qu'Emy considère qu'il va de paire avec le château ? Ce serait étonnant ; il n'y connaît pas grand-chose en contes de fée, mais il est presque sûr qu'on y voit rarement des princes s'occuper des salades...

« Mais si tu sais bien ! » continue Emy, comme si elle avait senti, à l'air perplexe qu'il affichait, que son interlocuteur n'était pas entièrement convaincu « Il faut planter des choux parce que les garçons ils arrivent par là ! Et puis pour les filles, il faut des roses ! » Oh. C'est de cela qu'il s'agit, alors. Tandis que la petite fille se tourne vers Gamako pour la mettre en garde contre les dommages qu'elle pourrait causer aux bébés de Papa Wisely en sautant partout dans ce supposé jardin, il se surprend à y songer, vraiment. Des enfants, avec Nora ? Dans l'état actuel de leur relation, très improbable. Dans ce contexte de guerre, impossible. Mais si ça l'était, en voudrait-il, des enfants ? Ce n'était pas là une décision à prendre à la légère, bien sûr, et la seule formulation de cette idée suffisait à le terrifier ; comment lui, qui n'avait jamais connu de père ou de mère, pourrait-il assumer ce rôle ? Même un mauvais père aurait pu faire office de contre-exemple, sans doute, mais lui n'avait même pas ce repère.

Soudain, il remarque que le regard d'Emy semble s'être voilé un peu. Est-ce qu'il s'est passé quelque chose ?

« Emy ? Est-ce que tout va bien ? »

La petite fille rougit un peu, mais lui explique tout de même la raison de ce soudain changement d'humeur.

« Pardon… tu n'es pas mon papa alors… j'ai pas le droit de t'appeler comme ça. C'est Matronne qui l'a dit... »

Une nouvelle fois, elle parvient à le surprendre. Elle l'a déjà désigné comme un prince et comme un chevalier, alors c'est vrai qu'il n'a pas relevé ce nouveau surnom… qui est pourtant bien différent et bien plus lourd de signification, pour une orpheline comme Emy. Et pour un orphelin comme lui.

Il garde le silence un moment, le temps de digérer ce que vient de lui dire la petite Autrichienne, et la portée que ces mots peuvent avoir. Gamako, qui a bien senti la soudaine tristesse de la petite fille, vient poser ses pattes vertes sur son ventre, dans un geste qui semble se vouloir réconfortant.

« Et puis moi je sais pas faire les jardins... »
« Tu peux m'appeler Papa. Enfin, je veux dire, si tu veux.. moi ça ne me dérange pas. » Wisely, ou une espèce de guimauve qui n'aime pas voir les enfants tristes. « Je ne peux pas être ton vrai Papa, bien sûr.. mais on peut faire comme si?

Il est peut-être en train de faire n'importe quoi. Sans doute. Certainement. Mais l'expression d'Emy, il la connaît trop bien. Il a eu la même, trop souvent. Ce vide que crée l'absence d'une famille, il ne le souhaite à personne, et surtout pas à une petite fille comme Emy.

« Moi je n'ai pas de Papa non plus, tu sais. Alors si tu veux, je peux être le tien. Comme ça, on pourra retourner boire des chocolats chauds de temps en temps, et tu pourras voir Gamako plus souvent, aussi. Tu.. tu serais d'accord ? »

Mais comment peux-tu penser que tu feras un bon père pour cette fillette, Wisely ?

Spoiler:
 



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 18 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Lun 31 Oct - 16:17
Une nouvelle fois, le prince s'inquiète pour elle ; et elle cède à nouveau. Emy ne comprend pas pourquoi tout est plus facile avec le prince plus qu'avec quiconque. Même avec Matronne, ce n'est pas aussi facile. Alors pourquoi ?

« Tu peux m'appeler Papa. Enfin, je veux dire, si tu veux.. moi ça ne me dérange pas. »

Emy relève la tête vers le prince, des yeux plus gros que deux grosses billes ; son regard brille tellement, et son petit coeur loupe bien un battement ou deux.

« Je ne peux pas être ton vrai Papa, bien sûr... mais on peut faire comme si ? »

Emy le fixe longuement, ses petits doigts tenant toujours Gameko dans son écharpe. A-t-il réellement prononcé les mots qu'elle rêve d'entendre depuis si longtemps ? Emy n'y croit pas trop ; est-ce que la princesse elle voudra bien d'elle quand le prince l'aura sauvé ? Peut-être que la princesse aura peur qu'Emy soit la fille d'une autre princesse ! Emy a un peu peur, mais, grand dieu comme son regard est illuminé d'étoiles…

« Moi je n'ai pas de Papa non plus, tu sais. Alors si tu veux, je peux être le tien. Comme ça, on pourra retourner boire des chocolats chauds de temps en temps, et tu pourras voir Gamako plus souvent, aussi. Tu... tu serais d'accord ? »

Et les yeux d'Emy brillent, mais de larmes cette fois. De grosses larmes roulent sur les joues de la petite autrichienne. Elle n'est plus toute seule alors ? Elle a un papa qu'elle pourra appeler Papa ? Emy saute alors de sa chaise, contournant la table pour bondir sur Wisely, entourant son cou de son petit bras, l'autre maintenant Gamako contre elle.

« Pa… Papa ! »

Les gens autour d'eux semblent s'étonner et les fixent un moment avant de retourner à leur discussion et autres occupations. Emy sanglote, renifle et refuse de lâcher ce prince, son papa. Elle a une famille maintenant, elle n'est plus toute seule Emy. Elle ne le sera plus jamais ! De son côté, ses bras finissent par répondre à l'étreinte de la brune. Et elle est heureuse. Emy pense rêver, encore, mais cette chaleur contre son petit corps, elle est bien réelle. Elle finit par se reculer un peu, campée sur les genoux de Wisely. Non. De son papa. Emy se frotte les yeux avec sa main avant de regarder son interlocuteur.

« Ta princesse ce sera ma maman ? »

Elle a peur d'être rejetée par la princesse de son papa, mais les princesses sont toujours gentilles ! Alors ils devraient former une famille heureuse, pas vrai ? Emy regarde Gamako, cachée dans l'écharpe, lui adressant un sourire avant de se blottir contre Wisely ; elle se sent tellement bien, là, contre lui. Et même avant qu'il ne devienne son papa, elle avait ce sentiment de sécurité, de confort. De bien-être tout simplement. Elle ne parvient pas à mettre des mots sur cette joie qui fait battre son petit coeur, mais, une chose est sûre, le coeur de son papa il bat aussi fort.

A ses oreilles d'enfant, en tout cas.

« Mon papa c'est le meilleur papa du monde ! »

Elle marque une pause avant de prendre la main de Wisely, glissant ses petits doigts dessus, comme pour s'assurer qu'il ne s'agit pas encore d'un rêve. Et elle sourit bêtement conquise par la chaleur que la paume de son papa dégage. Soudain, elle réalise quelque chose et lève la tête vers Wisely.

« Ça veut dire que je vais partir de l'orphelinat et que je pourrais plus jouer avec les autres ? »

Elle le sait pourtant ; de tous les enfants qui sont partis, aucun n'est jamais revenu jouer avec elle et les autres.


Le papillon virevolte en #6633FF
Le Papillon Pastel
avatarEmy DelcourtLe Papillon Pastel
...

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Tyki, Sofia, Percy, Terry, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 6 ans.
▐ Personnalité : Enjouée •• Curieuse •• Rêveuse •• Spontanée
▐ Parcours RP : Points de départ △ 50
Points RP △ 150
Points HRP △ 50 [anniversaire x1]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 250

Rang actuel △ F
Rang E dans 150 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Grenouille et Papillon [PV Wisely]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la grenouille et le papillon (défi de Pierre)
» La grenouille et le papillon
» 4 aout.....Papillon et grenouille
» sos noeud papillon
» un papillon pour Sjoelie

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Les RPs Spéciaux :: Mini-Rps :: L'Eurasie-
Sauter vers: