Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Qui a volé l'orange du marchand ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Qui a volé l'orange du marchand ?
Sam 26 Mar - 13:20
Vol
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier



Cristal venait tout juste d'arriver a Paris. Après l'Amérique, elle avait fini par atterir en France. Cela faisait à peine plus d'un mois qu'elle avait quitté l'Espagne, et pourtant Cristal avait l'impression que bien plus de temps s'était écoulé. Jamais elle n'aurait cru un jour regretter sa vie de gamine des rues a Tolède. Mais même ça, c'était mieux que de fuir en Europe.
Cela faisait quelques jours maintenant que Cristal avait fuit de l'Amérique. Pour une fois, la fillette était vraiment effrayée. Elle avait commis l'irréparable en osant s'en prendre à une de ces exorcistes. Alors la fillette avait préféré fuir au plus vite, au plus loin, craignant ce qui pourrait lui arriver pour un tel acte. Sa décision  était sans doute exagérée, mais pour rien au monde l'espagnole ne voulait avoir à faire avec ces membres de l'Ordre noir. Ils lui avaient déjà trop pris par le passé, elle ne voulait pas qu'ils viennent achever son futur. Alors elle avait décidé de retourner en Europe, et même d'aller plus loin encore si elle le devait.
Et voilà comment elle avait fini par atterrir dans la capitale française. Le petit groupe de brooker avait atterri en territoire inconnu, dans un pays dont ils ne connaissaient pas un seul mot. Mais cela lui importait peu à vrai dire. Tout comme elle l'avait fait lorsqu'elle avait quitté l'Espagne pour la première fois, comme toujours en fait, elle se débrouillerait. C'était comme ça depuis son enfance. Si la vie à la rue lui avait bien appris quelque chose, c'était de  devoir s'adapter a n'importe quelle situation.

Mais pour l'instant, plus que ses soucis passés, d'autres problèmes plus rudimentaires s'imposaient. Elle était perdue, et avec un groupe de mioches -c'est a dire à peine moins âgés qu'elle- affamés sur les bras. Et ces incapables ne bougeraient pas le petit doigt l'estomac vide.
Et justement, Cristal savait comment y remédier. La demoiselle avait déambulé au hasard dans des rues inconnues et arriva finalement devant un vendeur de fruits. Bien trop imprudent pour exposer ainsi d'aussi belles pommes.
Il n'en fallut pas plus pour que la petite voleuse passe à l'action. D'un mouvement fourbe et agile, Cristal s'empara de plusieurs fruits, profitant que le marchand soit occupé avec un autre client du côté des oranges.
Pourtant, alors que leur petite chaparde semblait se dérouler à merveille, il fallut que Raquel fasse tomber une pomme pour tout gâcher. Cristal lança un regard assassin a sa cadette alors que le fruit perdu roula jusqu'aux pieds du marchand, qui tourna aussitôt la tête vers les enfants. Son visage s'empourpra immédiatement sous le coup de la colère. Il s'était enfin rendu compte du délit .

Mais déjà bien trop tard. A peine eut il remarqué les petits voleurs que l'homme hurla des phrases incompréhensibles pour les étrangers, et il se précipita vers eux, décidé a leur montrer ce qu'il en coûtait de s'en prendre à son stand.
C'était sans compter sur la petite teigne. La blondinette avait presque toujours été insaisissable, ce n'étaient pas ces fromages qui puent qui allaient l'effrayer. Alors, poussée par l'adrénaline de la situation, Cristal poussa violemment le stand, renversant tous les fruits qui tombèrent aux pieds du vendeur. Ce dernier jura alors que la petite troupe profita de la diversion créé pour s'éclipser. Le français cria en désignant les voleurs, qui déjà courraient à toutes jambes en riant au nez des passants attirés par tout le raffut.
Mais ça, les sales garnements s'en moquaient totalement. Ils étaient simplement satisfaits d'avoir quelque chose pour remplir un peu leur estomac. Un léger sourire imperceptible étira les lèvres de la fière tête. Pendant un moment, elle en publia tous ses problèmes, laissant le sentiment exaltant d'un larcin réussi l'envahir a nouveau, comme au bon vieux temps ou elle n'avait que le problème de la nourriture a se préoccuper. Elle en oublia même de faire regretter Raquel sa maladresse. Et les rires des diablotins résonnèrent dans la petite ruelle de Paris.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Dim 8 Mai - 22:51
Tu déambulais dans les rues maintenant familière de la capitale. Tes mains te faisaient encore mal, surtout la gauche, mais tu n'y prêtais pas attention. Si tu n'étais pas capable d'endurer la douleur, tu n'arriverais à rien dans la vie. C'était une évidence. Alors tu ne disais rien, et gardait cette souffrance pour toi. Même si, malgré tout, tu avais peur que ta main gauche ne lâche l'affaire. Qu'elle ne se casse une bonne fois pour toute. Que ferais-tu alors ? Tu laisses cette pensée dans un coin de ton esprit et continues d'avancer.
Tu es fatiguée, et chaque pas est un calvaire. Mais tu arriveras bientôt chez toi, où tu pourras te reposer. Ton salaire en poche, tu imagines déjà les sourires des garçons perdus. Vous aurez quelque chose de consistant à manger ce soir. Tu ne sais quand est-ce que c'est la dernière fois que tu as fait un vrai repas. Et savoir que ce soir sera le soir, mais également savoir que c'est grâce à toi, et à ton effort, te remplie de joie.
Enfin, tu fais quelque chose d'utile pour tes protégés. Enfin, tu leur assures un peu plus que de l'eau et de la boue. Et même si ce n'est pas encore le grand luxe, et que tu ne sais quand vous aurez un vrai toit au dessus de vos têtes, il n'empêche que c'est un début. La preuve que malgré ton handicap, tu es encore capable de faire quelque chose.

Alors ta fatigue semble s'envoler un peu, et tes épaules s'alléger. Tu traînes moins les pieds et avances d'un pas moins lourd. Tu seras auprès de ta troupe d'ici quelques minutes.
Mais il faut croire que tu n'aurais pas le droit à ce repos bien mérité. Pas encore du moins.
Des cris retentissent derrière toi, et tu te retournes pour savoir ce qu'il se passe. L'agitation semble venir du marché. Tu l'as quitté il y  a une poignée de minutes à peine, et tout allait bien. Enfin, ce n'était pas pire que d'habitude.

Tu avais essayé de prendre quelques fruits et légumes, ceux qui étaient invendables. Mais ton allure de pouilleuse t'avait empêché d'avoir quoi que ce soit. Mais peu t'importait, puisque tu avais ton salaire.
Il y avait aussi eu ces nobles qui t'avaient montrée du doigt, et t'avaient moquée. Certains t'avaient pris en pitié, sans pour autant faire quoi que ce soit pour te sortir de ta crasse. Et puis, il y avait eu ceux qui t'avaient repoussée, comme on chasse un insecte ou une mauvaise idée.
Rien d'inhabituel donc.

Alors, curieuse, tu essaies de savoir ce qu'il se passe. C'est à ce moment que tu les entends. Des rires s'élèvent d'une ruelle non loin. Des rires d'enfants. D'abord intriguée, tu t'avances doucement vers eux. Puis peu à peu, un mauvais pressentiment te prend. Tu a l'impression que ces rires, tu les connais. Tu as peur que ce soit tes garçons perdus qui aient voulu prendre les devants. Pourtant, tu es certaine de n'en avoir vu aucun. Mais malgré tout, le doute persiste. Le doute et la colère. Si l'un d'eux a fait ça, c'est qu'il a outrepassé tes ordres. Et il n'y a pas de place pour les mutins dans tes rangs.

Tu te mets alors à courir, jusqu'à rattraper le groupe de gamins. Aucun d'eux ne te semble familier, et tu soupires de soulagement. Tu les regardes passer, l'air victorieux. Puis quelques secondes plus tard, tu vois des enfants passer. Ils ne sont plus très loin maintenant.
Tu fais demi tour dans la ruelle et te représentes le plan du quartier en même temps que tu cours. Si tu ne trompes pas, en prenant a droite deux fois, tu devrais leur tomber dessus.

Et c'est ce qui arrive. Te voilà face à eux, essoufflée. Tu leur pointe la ruelle d'où tu viens et leur cries à la figure.

« Prenez par là. Faites moi confiance. Dépêchez vous »

Puis, sans voir s'ils te suivent ou non, tu t'engages dans la dite ruelle, et ouvres une porte dans laquelle tu t'engouffres. Tu restes immobile, et attends de voir s'ils te font confiance ou non.
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Lun 16 Mai - 10:42
Drôle d'inconnue
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier





Satisfaits de leur larcin, les petits diablotins riaient encore de leur mauvais tour. Cristal, quand à elle, se contentait de croquer dans sa pomme. Pourtant en vérité rien ne lui faisait plus plaisir que de récolter un petit butin. L'excitation de la chaparde ressemblait presque à un jeu auquel la demoiselle s'adonnait avec plaisir et qu'elle ne perdait presque jamais.
Ayant semé les marchands, les enfants s'éloignaient de la grande place, leur "repas" en main. Ces quelques fruits semblaient être bien maigres pour nourrir tout un groupe de gamins. Pourtant, ils en avaient l'habitude. Les orphelins n'avaient pas pris de vrai repas depuis longtemps, et avaient de toute façon abandonné l'espoir d'en avoir un un jour. Tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était se contenter d'avoir ce qu'il fallait pour tenir et survivre.
Heureusement, leur "travail" de brooker leur permettait de mettre un peu de beurre dans les épinards. L'argent était loin de couler à flots étant donné la difficulté à trouver des informations qui pourraient être utiles au Comte, mais cet argent leur était tout de même précieux. Pour survivre, ils avaient choisi la corruption. Car c'était à ça qu'ils étaient le plus doués.

Marchant tranquillement dans les ruelles françaises dont ils ignoraient tout pourtant, les orphelins ignoraient totalement les regards en coin qu'on leur lançait. Déjà, il fallait réfléchir à un endroit tranquille pour pouvoir se poser et discuter de leur prochaine destination. Car ils étaient bel et bien arrivés en France, mais n'avaient pas l’intention d'y rester. Où aller ensuite, trouver un moyen de retourner à Tolède, ou poursuivre leur route toujours vers l'inconnu ? Dans l'immédiat, Cristal n'avait pas encore décidé. Et il fallait qu'elle le fasse bientôt.
Mais quelque chose l’interrompit dans sa réflexion. Alors qu'ils arrivaient dans au recoin d'une rue, une fille, habillée en guenilles, déboula devant eux, essoufflée. Surprise d'une telle arrivée, Cristal serra les poings, sur ses gardes, puis regarda rapidement la nouvelle arrivante de bas en haut. Elle ne devait sans doute pas être plus âgée que la blondinette, peut être même plus jeune. La brune avait l'air bien maigre, et était petite -plus que l'espagnole, ce qui fit légèrement sourire cette dernière. En tout cas, elle n'avait pas l'air dangereuse, ce qui rassura la voleuse –quoiqu’elle avait déjà l'air plus contagieuse.

-Prenez par là. Faites moi confiance. Dépêchez vous

Et sans même attendre leur réaction, l'inconnue partit en courant. Immédiatement, son groupe de brooker commença à la suivre.

-Attends nous !
-Stop !

Tous s’arrêtèrent immédiatement, lançant un regard interrogateur à leur petite chef, qui en retour les assassina presque du regard.

-Vous allez la suivre comme ça, sans même vous demander un instant ce qu'elle nous veut ?

Tous se mirent alors à bredouiller, gênés. Ce que ces idiots pouvaient être naïfs...

-Mais, euh, peut-être qu'elle veut nous aider ! On est perdus après tout...

Cristal poussa un soupir agacé. La naïveté de Raquel l'agaçait au plus haut point. Qui irait aider des gamins des rues comme eux ? Surtout pas une fillette encore plus sale qu'eux.
Pourtant, il fallait bien l’avouer: ils n’avaient aucune idée de l'endroit où ils étaient. Ce qui n’était surement pas le cas de cette inconnue. Au moins si elle la suivait, elle pourrait lui demander quelques informations utiles.

Mais il y avait toujours un risque. Cette fille pouvait toujours être, malgré les apparences, dangereuse pour eux. Il fallait prendre des précautions.
La fière tête saisit alors Raquel par le bras et l’entraina avec elle.

-On va la suivre toutes les deux. Vous, vous restez en arrière. Surveillez toujours de loin, on ne sait jamais. Si on est en danger, alors seulement là vous intervenez, pas avant. Compris ?

Les enfants hochèrent la tête. Tout ce qu'il fallait espérer maintenant, c'est que cette bande d’incompétents interviendrait à temps s'il le fallait. Quand à Raquel, elle lui sera bien utile pour hurler en cas de problème. Elle n'était bonne qu'à ça...
Les deux fillettes se mirent alors à la poursuite de l'inconnue. Celle ci s’était arrêtée, semblant les attendre. Et lorsqu’elle arriva à son niveau, Cristal accéléra, ne laissant pas le temps à la française de reprendre sa course, et lui attrapa le bras sans ménagement, et reprit d’un ton menaçant.

-Qu'est ce que tu nous veux exactement ?

Cristal entendit Raquel couiner derrière elle, ne s’attendant sans doute pas à une telle réaction de la part de son aînée. Mais la blonde l'ignora complètement. Il était temps de passer aux aveux.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Ven 29 Juil - 18:41
Tu attends, la porte toujours grande ouverte. S'ils ne se dépêchent pas, ils seront rattrapés par les adultes. Et alors tu ne pourras rien faire pour eux. Mais d'ailleurs, pourquoi tu fais ça ? Tu ne les connais pas ces gamins, alors pourquoi leur venir en aide ? Parce qu'entre garçons perdus, on doit se venir en aide.
Tu commences à perdre patience malgré tout. Tu comprends qu'ils puissent ne pas te faire confiance, mais rester coincée ici – alors que tu pourrais déjà être avec tes amis – te fatigue.

Enfin je les vois arriver. Ils ne sont plus que d'eux, alors qu'il t'a semblé voir plusieurs enfants tout à l'heure. Mais peu importe. A force d'attendre, tu es certaine que les adultes ne sont plus très loin. Et tu ne veux pas être là lorsqu'ils voudront vous punir. Ton enfance est remplie de punitions injustes, tu refuses de recevoir celle là. Alors lorsqu'ils sont à l'abris dans la maison, tu choisis de prendre tes jambes à ton cou. Tu as fait de ton mieux pour les sortir de leur impasse, et ils devraient être en sécurité ici. Tu n'as donc plus rien à faire avec eux.

Mais la jeune fille blonde t'attrape le bras. Tu te défais immédiatement de son emprise et la regarde, une lueur d'effroi dans le regard. Tu n'as pas peur d'elle. Mais un geste comme celui qu'elle vient de faire ramène certains fantômes à la vie.

« Qu'est ce que tu nous veux exactement ? »

Tu te renfrognes et te mets sur la défensive. Elle pourrait au moins te donner un merci. Et puis, c'est quoi ce ton pour te parler ? Certes tu es couverte de boue, mais l'enfant n'a pas l'air beaucoup pus riche que toi. A ses côtés, le jeune garçon se tasse un peu, mal à l'aise. Tu ne lui jettes qu'un vague coup d'oeil et toises la blonde avec un air de défi. Si elle veut se battre, tu es prête. Tu es même entraînée.

« J'voulo juste t'sauver el peau. J'sais pô si t'as vu, mais t'avo les vieux aux trousses hein. »

Tu croises les bras et t'appuies contre le mur à côté de toi. Tu guettes le moindre de ses mouvements, prêtes à te mettre en mouvement à la moindre occasion. Que ce soit pour lui mettre une droite comme pour fuir.
Puis tu te rends compte qu'elle a peut être simplement eu peur. Après tout, pourquoi te ferait-elle confiance aussi vite ? Il n'y a bien que Célania pour avoir confiance en des gamins couverts de boue. Et tu sais que certains dans la misère ne reculent devant rien pour survivre.

« J'suis pô kôme ceux qui s'prennent aux plus faibles qu'eux. J'ai d'l'honneur mi. J'te ferai pô d'mal sans raison. »

Tu te redresses et essaies de lui sourire. Mais ce n'est pas un franc succès. Si tes lèvres se relèvent légèrement dans les coins, le reste de ton visage reste fermé. Tu n'arrives pas à lui faire confiance. Pas encore. Surtout que tu ne sais pas pourquoi les marchands lui courraient après. Et tu ne sais pas qui elle est. Le plus simple reste encore de demander, non ?

« T'es pô du couin, hein ? T'viens d'où ? Mi ch'est Max et ti z'aute? »


Spoiler:
 
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Jeu 4 Aoû - 1:29
Méfiance
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier




Pour Cristal, il n'y avait aucun doute. Cette gamine était louche, bien trop pour être sincère. Alors bien sur, elle se méfiait, assez pour se montrer hostile envers elle.
C'est donc tout naturellement que l’inconnue se rétracta face au geste brusque de la blonde. Elle se défit de  sa poigne et leur lança à son tour un regard méfiant.

-J'voulo juste t'sauver el peau. J'sais pô si t'as vu, mais t'avo les vieux aux trousses hein.

L’espagnole fronca les sourcils. Alors si elle avait bien compris ce qu’lle disait, elle voulait les aider ? Ha ! Ça c'était la meilleure. Qui aiderait des enfants des rues comme eux, des voleurs qui plus est.
Puis elle se rappela à qui elle parlait. Une fillette qui devait avoir son âge, sale et en haillons : ce n’était pas difficile de deviner qu’elle était dans la même situation qu'elle. Peut être même pire. Après tout, si Cristal avait réussi à s'en sortir jusqu'ici, c’était grâce au salaire qu’elle gagnait grace à leur travail pour le Comte Millénaire, mais aussi grave à ses mains très chapardeuses. Et sans ces deux chances, il était très difficile pour les orphelins des rues de survivre. Peut être cette fille en faisait elle partie.
En tout cas sa pitié ne convaincu pas la demoiselle, au contraire, elle la prit presque comme une insulte.

-Ces types, je peux facilement les courser. J'en ai plumé plus d'un, je m'en suis toujours sortie. Alors on n'a pas besoin de ton aide.

Alors qu’elle ne s’attende pas à recevoir quoi que ce soit en remerciement.

Mais contrairement à ce que Cristal croyait, l'inconnue ne leur demanda aucune compensation.

-J'suis pô kôme ceux qui s'prennent aux plus faibles qu'eux. J'ai d'l'honneur mi. J'te ferai pô d'mal sans raison.

Cette fois, la petite soupira. Bien sur, elle aurait du su attendre. En fait, c'étaient les « bons samaritains » qui aidaient juste par altruisme comme elle qui finissaient toujours par se faire avoir par les plus forts. A tout vouloir donner, on prend plus que ce qu'on nous donne. Au final, la seule faible ici, c'était bien cette gamine.
Mais encore une fois, Raquel ne put s'empêcher de se faire remarquer.

-T'inquiète pas, ils nous attraperont pas, on est des rapides !

La blonde fronça légèrement les sourcils. Elle avait toujours détesté la naïveté de Raquel –et de tous les autres d'ailleurs. Car elle, elle ne croyait pas vraiment aux gentilles intentions désintéressées des autres.

-Et je ne suis pas une faible.

Elle était égoïste, voleuse, grossière, brutale mais jusqu'ici, c'était ça qui lui avait permis de tenir. Au moins, elle se tenait encore debout, et elle pouvait elle aussi se vanter d'avoir sa fierté et son honneur. Alors que cette fille devant elle semblait encore plus sale et dans une mauvaise situation qu'elle. A faire sa gentille dans sa situation, elle ne tiendrait pas longtemps.

Néanmoins Cristal ne la rejeta pas immédiatement. Peut être était ce parce que cette mioche était dans la même situation qu'elle -une gamine des rues. En tout cas si elle se montrait toujours aussi désagréable -son air habituel en fait- elle se détendit légèrement. Après tout, si cette gamine était vraiment une voleuse elle aussi, elle n'aurait eu aucun intérêt à essayer de plumer des enfants comme eux.

-T'es pô du couin, hein ? T'viens d'où ? Mi ch'est Max et ti z'aute?
-Moi c'est Raquel !
-Cristal. On voyage un peu partout, là où il y a le plus de gain.

Ce qui après tout n'était pas entièrement faux. Après tout, tout ce qu'ils avaient pu récolter comme informations à Tolède s’était épuisé.  Même si, si elle avait voyagé jusqu'en France, c'était plus par fuite que par vrai choix. Mais après tout, elle n'allait certainement pas tout raconter à une inconnue.
Quant à Cristal, elle se fichait complètement de qui pouvait être Maxence exactement : orpheline depuis l'enfance ou non, d’où venait son dialecte qu’elle avait du mal à comprendre, ou même si elle était une fille ou un garçon -la aussi il y avait de quoi se poser la question. Et elle ne comptait pas trainer avec les rejetés de Paris.

Mais des bruits retinrent son attention. Cristal se retourne vers la source du grabuge, et grinça des dents lorsqu'elle remarqua qu'il s’agissait de l'endroit quelle venait juste de quitter. Et Raquel exprima à voix haute ce qu'elle pensait tout bas.

-Cris .. C'était pas Juan et les autres ?


La petite teigne serra les poings. Bien sur quelle les reconnaissait. Ces idiots étaient toujours aussi inutiles...
Puis elle se retourna vers Maxence, qui la regardait toujours. Et elle se rendit compte qu’elle avait eu raison... Mais hors de question de l'admettre.

-Si j'étais restée avec eux, ça ne serait pas arrivé..

Alors que cette sale mioche ne venait pas se la ramener.

Néanmoins, maintenant qu'elle était ici, autant qu'elle serve à quelque chose. Son « honneur » la poussait à aider les plus faibles ? En bien, elle en avait l'occasion maintenant, qu’elle se rende utile.

-Tu connais le coin par ici ?

Si elle devait aider ses mini acolytes, il fallait qu'elle les prenne à revers, ou au moins en grimpant sur les toits. Que cette gamine accepte de l'aider, elle irait avec elle ou sans.



[/color]





Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Ven 26 Aoû - 1:50
Elle n'a pas besoin de ton aide, et pourtant tu étais intervenue. Peut être qu'elle avait raison. Peut être que tu aurais dû rester en retrait. Tu ne sais pas trop et préfères laisser ça de côté.
Le garçon derrière elle répond intervient. Il te rappelle ceux qui font partie de ta petite bande. L'enthousiasme de sa phrase te tire un sourire amusé. Puis cet au tour de la jeune fille de répondre à ta première remarque.

« Et je ne suis pas faible. »

Tu sers les poings. Elle commence à t'énerver avec ses grands airs. Tu aurais dû la laisser se débrouiller. Tu aurais dû rentrer retrouver tes garçons perdus. Et en même temps, tu te souviens des autres gamins qui l'accompagne. Au moins, si elle n'est pas reconnaissante, peut être que les autres le seront. Tu ne veux pas être payée ou même qu'on élève une statue en ton honneur. Mais un simple merci serait le bienvenue. Et qu'elle perde ses airs de diva aussi. Tu fronces les sourcils et fermes les yeux quelques secondes, pour retrouver son calme.

Tu ne peux pas lui en vouloir. Tu sais que toi aussi, il t'arrive d'être aussi désagréable parfois. Et c'est normal lorsqu'on vit à la rue. La gamine fait ce qu'elle peut pour protéger ceux qui sont à ses côtés, et tu ne peux pas lui reprocher une chose pareille. Mais tout de même, elle pourrait te parler d'une autre façon. Elle pourrait se montrer respectueuse. Après tout, elle ne vaut pas mieux que toi.

Enfin, les deux inconnus donnent leur prénom, et une partie de ta colère part. Vous voilà sur un pied d'égalité. Elle évoque ses voyages sans entrer dans les détails et une pointe de curiosité t'envahit. Ainsi qu'un constat. Tu devrais bouger toi aussi. Si tu restes trop longtemps ici, il va te retrouver. Même si la ville est grande, tu sais qu'il en est capable. Tu revois son visage une poignée de secondes – trop longues à ton goût – et secoues la tête pour oublier. Il n'est pas là. Il n'est pas après toi. Tu es en sécurité.

Des bruits attirent ton attention et tu redresses la tête en leur direction. On dirait des cris et le son d'objets qui tombent sur le sol. Comme si une bataille était en cours. Tu fronces les sourcils et t'avances en direction de la porte. Les combats ne sont pas inhabituels dans cette partie de la ville, qui est souvent le refuge des sans-abris et autres marginaux lorsque la nuit tombe. Mais tu es certaine qu'il n'y avait personne dans la petite ruelle. Ou du moins, personne de suffisament conscient pour se battre. Et puis, on aurait dit des voix d'enfants.
Tu penses alors aux gamins qui accompagnaient Cristal, ceux qui ne vous ont pas rejoint. La phrase de Rachel vient confirmer tes pensées. Tu te tournes vers la Blonde et croises son regard quand elle daigne enfin te donner de l'attention.

« Si j'étais restée avec eux, ça ne serait pas arrivé.. »

Alors là, c'était trop pour toi. Tu t'es démenée pour leur trouver un abris. C'est elle qui a choisi de les laisser derrière, sans prendre le temps de les protéger. Elle est la seule fautive ici. Tu essaies de garder ton calme, mais a bien du mal. Tu as envie de lui crier ses quatre vérités  la figure et partir en claquant la porte. Elle ne veut pas de ton aide ? Elle n'a qu'à se démerder. Tu veux bien être gentille et aider, mais là c'était trop.

« Tu connais le coin par ici ?
A ton avis ? »

Tu ne pouvais t'empêcher d'être sarcastique. C'était un moyen comme un autre de défouler une partie de ta colère. Tu te tournes en direction de la porte et donnes un grand coup de pied dedans. Tu n'es pas du genre à perdre tes moyens de la sorte, mais la gamine commence vraiment à te saouler. Et savoir que ses acolytes sont coincés, t'énerve encore plus. D'autant plus que ça lui ferait plaisir de faire une telle chose. Tu es coincée et cela t'énerve un peu plus encore.

« J'veux bin t'aider. Mais j'le fais pô pour ti. J'le fais pour eux. »

Tu la fusilles du regard et poses tes mains sur les hanches. Vous n'avez pas beaucoup de temps devant toi, il faut que tu trouves une solution. Il y a bien les toits, mais tu ne sais pas comment les atteindre. Et une fois sur place, tu ne sais pas comment vous pourriez descendre. Et sinon, vous pouvez passer par les petites ruelles et arriver dans leur dos. En espérant qu'ils ne bougent pas trop.

« On peut aller par l'gauche, lô. »

Tu n'attends pas sa réponse et te mets en route. Tu remontes tes manches, prête à mener un combat contre les adultes. Tes garçons perdus vont encore s'inquiéter de te voir rentrer couverte de bleus, mais tant pis. Tu te retournes précipitamment et te mets face à Cristal.

« Un' dernière chose. V'falloir m'parler sur un aut' ton. Et jusqu'à ce qu'on ait récupéré tes gosses, j'chui l'chef, qu'ça te plaise ou non. Sans mi, t'perdue, alors va falloir t'y faire. Et s'ils sont din l'brun, ch'est entièrement ta faute. »

Après tout, c'est elle qui leur autorise le vol.


HRP:
 
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Mar 30 Aoû - 20:24
Passer à l'action
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier




Cristal n'avait pas de temps à perdre. Ses boulets s'étaient fourrés dans le pétrin, et encore une fois, ils ne savaient pas comment s'en sortir. C'était encore à elle d'intervenir.
Alors c'est d'un ton impatient, encore plus brutal que d’habitude qu’elle s’était adressé à la française. Puisque cette gamine était venue pour les aider, autant qu'elle se rende utile, maintenant qu'elle était la.

-A ton avis ?

La demoiselle haussa un sourcil. Finalement, elle avait du répondant. Elle n'était peut être pas comme ces chiens des rues battus. Au moins, elle aboyait.

-J'veux bin t'aider. Mais j'le fais pô pour ti. J'le fais pour eux.

Cette fois, l’espagnole afficha un léger sourire amusé, moqueur. Elle ne savait même pas ce qu’elle racontait... Il y avait à peine quelques minutes, elle voulait aider la blonde, et maintenant elle prétendait qu'elle voulait aider ses camarades et non elle directement. Qui sait, si elle apprenait à connaître ses larbins, peut être même qu'elle ne voudrait plus tellement les aider; eux aussi !
Enfin, c'était la faiblesse de ces bons samaritains qui aidaient "ceux dans le besoin". Ils parlaient de choses qu'ils ne connaissaient même pas. Et ils étaient tellement faibles. Et bien sur, Cristal allait bien profiter de cette faiblesse.

-Tu espères qu’ils t’acclament en héros, peut être ?

La petite avait pris un ton moqueur, bien sur. Pourtant, connaissant ces idiots, ce serait bien possible...
Enfin, au moins les comptes étaient fait : elle ne faisait pas ça pour elle, alors elle n'aurait rien à lui rendre.

Max ne perdit pas plus de temps en provocations inutiles. Déjà, la fillette lui montra le chemin à prendre pour contourner les adultes.

-On peut aller par l'gauche, lô.

Alors sans perdre plus de temps, le groupe de gamins se mit en route.
Mais c'était sans compter sur le répondant de Max. La fillette se tourna un moment vers Cristal, et lui parla d'un ton plus agressif.

-Un' dernière chose. V'falloir m'parler sur un aut' ton. Et jusqu'à ce qu'on ait récupéré tes gosses, j'chui l'chef, qu'ça te plaise ou non. Sans mi, t'perdue, alors va falloir t'y faire. Et s'ils sont din l'brun, ch'est entièrement ta faute.

Alors la, c’en était trop. La petite teigne préférait les gens qui avaient du répondant, certes. Mais de la a obéir à un chef ? Et puis quoi encore ?
Alors Cristal grinça des dents, grognant plus qu’elle n’articulait vraiment.

-Je te rappelle que je ne t'ai rien demandé, d'abord. C’est toi qui es venue nous faire chier la première. On n'en serait pas là si tu étais restée dans ton coin. Alors je n’ai pas de "chef" ici.

Derrière la voleuse, Raquel balbutiait quelque chose entre ses dents, gênée. Si Cristal était la chef de la bande, cela ne voulait pas dire qu'ils approuvaient tout ce qu'elle disait. Loin de la même. Mais elle était de loin la plus débrouillards et la plus apte à les diriger. Et puis, ce n'était pas comme si elle leur laissait une occasion de clairement s’exprimer.
Et encore une fois, Cristal n’eut qu'à fusiller de son regard rouge sang sa cadette pour que celle ci se taise immédiatement. C’était une discussion entre les deux teignes, les plus faibles n'avaient rien à voir dedans.

Mais un cri vint couper cours à leur discussion, qui commençait bien à tourner au vinaigre. Un cri que Cristal reconnaissait...

-Cristal...

L’interpelée hocha la tête. Elle avait bien compris. C'était le moment d'agir.

-Oh..  on dirait qu’ils ont besoin d'aide, maintenant.

La sale garce n'avait pas pu s’empêcher de paraître ironique. Elle avait dit qu'elle allait les aider ? Et bien, qu’elle assume.

Bientôt, elles arrivèrent à destination. Et Cristal voyait clairement la scène désormais. Au loin, la demoiselle voyait son petit groupe encerclé par trois marchands qu'elle avait vus plus tôt. Certains empoignaient les enfants et les traînaient derrière eux, tandis que ceux ci se débattaient en vain. L'un des hommes finit par donner une violente claque à Fernando, qui s’agitait un peu trop à son goût. Raquel ne put empêcher un frisson alors qu'une exclamation de peur retentit. Puis elle releva ses yeux humides vers Cristal, qui comprit le message. Encore une fois, c'était à elle de faire le boulot...
Alors la demoiselle n’attendit pas les directives de Max. Elle lui avait bien fait comprendre quelle ne lui obéirait pas de toute façon. Elle était bien trop fière pour ça.
Cristal se précipita vers le groupe, essayant de compenser sa petite taille par son regard rouge assassin. Ses yeux pouvaient souvent effrayer les gens, et elle aimait en jouer.

-Eh ! Relâchez ces gamins tout de suite !

Les trois hommes se retournèrent vers la fillette, et un sourire mauvais, moqueur étira leurs lèvres. Cristal serra les poings. Évidemment, elle s'en serait doutée...

-Ou sinon quoi, hein ?

La petite teigne ne se laissa pas impressionner pour autant. La scène pourrait être totalement ridicule d’ailleurs. Elle, une enfant, face à ces adultes. Autant dire qu'elle ne semblait avoir aucune chance.
Sauf qu'elle était armée. Et ça, ils ne le savaient pas.
D'un geste rapide et agile, Cristal se saisit d'un de ses poignards cachés dans sa manche. Aussitôt, les adultes blêmirent.

-Eh gamine, repose ça, tu ne sais pas avec quoi tu joues...


Un léger sourire mauvais, presque imperceptible, étira ses lèvres. Décidément, dès qu'ils se sentaient menacés, ils adoptaient un autre ton...

-Ah tu crois ?

Néanmoins, Cristal ne plaisantait pas. Elle n'avait aucune envie de devoir utiliser ses armes encore une fois. Pourtant, s'il le fallait vraiment, elle le ferait. Comme elle l'avait déjà fait avant, sur cette exorciste.





hrp:
 





Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Jeu 8 Sep - 14:32
Ses sarcasmes n'ont aucun effet sur toi. Ou presque aucun. Ils ne font qu'approfondir la colère que tu as contre elle. Pourtant, ce n'est pas ton genre de perdre ton calme de la sorte. Tu n'as pas de temps à perdre avec des choses aussi futiles, surtout que tes Garçons Perdus ne sont pas en danger. Mais c'est plus fort que toi on dirait. Cette gamine t'exaspère.

Tu t'apprêtes à lui répondre, mais te retiens de justesse. Vous hurler dessus ici n'arrangera rien à la situation et ses marmots seront toujours en danger. Alors tu sers les dents et les poings et te contentes de la fusiller du regard. L'enfant derrière elle veut parler, et tu te rends compte seulement maintenant que c'est une jeune fille. Un peu honteuse, cela vient effacer une partie de ta colère. Tu détournes le regard et te mets en route.

Mais tu n'as pas le temps de faire plus de quelques pas. Un cri retentit et tu t'arrêtes, le sang glacé. Tu ne connais pas les gamins qui l'accompagnaient, mais tu es certaine que c'était l'un d'eux. Tu te remets en route, courant aussi vite que tu le peux. Tu ne sais pas si Cristal te suit et quelque part, tu t'en moques bien. Si tu étais prête à la laisser se débrouiller avec ses bambins, maintenant ce n'est plus le cas. Tu te moques bien de ne pas les connaître. Et tu n'as pas l'intention du tout de les intégrer à ta bande. Mais tu ne peux les laisser tous seuls, face aux adultes.

Arrivés sur place, tu essaies de trouver un plan. Vous jetez dans la mêlée serait la pire idée. Ils sont trois et vous seulement deux. Il vous faut une stratégie ou quelque chose qui s'en rapproche. Tu essaies de regarder s'il n'y a pas quelque chose autour de vous qui puisse vous aider. Qui puisse vous redonner l'avantage.

Tout ce que tu vois, c'est Cristal qui fonce tête baissée dans le combat. Tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit, tu peux juste la regarder faire, un air à la fois surpris et choqué sur le visage. Tu décides de ne pas en tenir compte, et attrapes une arme de fortune. Une long bâton de bois. C'était ça ou la brique. Autant dire que tu es allée au plus pratique.

Tu t'avances vers les enfants, et leur fais signe d'aller dans la ruelle d'où vous êtes venus. Tu leurs dis qu'ils seront en sécurité là bas. Puis tu te mets au côté de Cristal. Avant de blêmir en même temps que vos adversaires. La gamine tient un couteau dans sa main. Et elle semble plutôt sérieuse et prête à l'utiliser. Tu lui envoies un énorme coup de coude dans les côtes, espérant la faire lâcher l'arme.

« MAIS CA VA PAS LA TETE ? »

Tu te tournes vers les adultes et fais mine de t'en prendre à eux. Puis tu attrapes la brique vue tout à l'heure et leur lances dessus. Tu n'as aucune idée si ça en touche un ou non, car tu te retournes vers ta comparse.

« Tu pensais les tuer, comme ça ? Tranquillement ? Mais t'as quoi dans la tête, de la marmelade ? Bidiou, et c'est moi qui suis pas fute fute. Tu sais ce qu'ils font aux gamines comme nous en prison ? Et puis même, tu pensais vraiment tenir face à trois hommes ? Et tes marmots ? Ils auraient fait quoi si t'étais plus là ? ET PUIS MERDE, T'ES VRAIMENT PRETE A TUER UN HOMME ? »

Tu es hors de toi. Ce n'est pas que ton honneur qui parle, ce sont aussi les longs mois que tu viens de passer dans les recoins les plus sombres de Paris, avant de rejoindre tes garçons perdus. Tu as vu plus d'horreurs que tu n'aurais du. Plus de cadavres que ce à quoi tu t'étais attendue. Tu n'étais pas prête pour tout ça, pas plus que l'est Cristal. Et si elle veut vraiment devenir une assassin, ce sera sans toi.

Tu baisses ton bâton et la regardes droit dans les yeux.



Spoiler:
 
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Ven 16 Sep - 23:26
Colère
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier




Coriace, ça Cristal l’était sans aucun doute. Jamais elle ne laisserait quelqu'un l’insulter ou lui tenir tête aussi facilement, que ce soit ces adultes qui jouaient les durs ou cette sale garce. Violente aussi, car elle n’hésiterait pas à attaquer s’il le fallait. Et un peu trop audacieuse... Car pour atteindre son objectif, elle était prête à utiliser tous les moyens. Même les pires.
Alors lorsque les hommes avaient blêmi en voyant son arme, Cristal se sentait encore plus satisfaite. Elle était peut être petite, elle pouvait presque paraître inoffensive avec ses couettes blondes. Mais elle savait utiliser cette arme. Et s'ils la forçaient à l’utiliser, elle n’hésiterait pas.
Pourtant, alors qu'elle s’avançait vers son groupe de brooker, la blonde reçut un coup violent dans les côtes, et elle ne put réprimer un gémissement de douleur. Prise par surprise, elle en lâcha même son arme, qui tomba à terre a côté d'elle.

- MAIS CA VA PAS LA TETE ?

L’espagnole releva son regard haineux vers la française qui déjà lançait une brique vers les adultes. Ha ! Une brique ! Croyait elle vraiment que ça allait faire fuir ces hommes ? Ce qu'elle pouvait être stupide, elle avait totalement brisé son effet.
Néanmoins, du coin de l'œil, Cristal put voir la petite troupe d’enfants profiter de la diversion pour s'échapper des griffes de leurs trois assaillants. Au moins, ils seraient tirés d'affaire...

Enfin, maintenant, Cristal avait un autre problème sur les bras. Car pour elle, Maxence était une véritable épine dans le pied. Cette gamine l’agaçait. Elle la prenait trop de haut, et maintenant elle osait la frapper... oh, elle n'allait pas s'en sortir comme ça.

-  Tu pensais les tuer, comme ça ? Tranquillement ? Mais t'as quoi dans la tête, de la marmelade ? Bidiou, et c'est moi qui suis pas fute fute. Tu sais ce qu'ils font aux gamines comme nous en prison ? Et puis même, tu pensais vraiment tenir face à trois hommes ? Et tes marmots ? Ils auraient fait quoi si t'étais plus là ? ET PUIS MERDE, T'ES VRAIMENT PRETE A TUER UN HOMME ?

Cette fois, c'en était trop pour Cristal. Le discours de cette gamine n'avait aucun sens. Elle voulait lui faire la morale, lui faire peur ? Allons bon. Aucun de ces mots ne la touchait. Oui, elle était prête à se défendre s’il le fallait, à tuer, même si elle voulait à tout prix l'éviter si possible. La prison ne lui faisait pas peur, anonyme qu’elle était, et elle avait toujours réussi à y échapper. Très peu de choses lui faisaient peur en fait -ce qui n'était pas forcément une bonne chose. Et cette gamine encore moins.
Alors lorsque celle ci baissa son bâton sur elle, Cristal réagit au quart de tout et sans réfléchir, se baissa vers son poignard tombé à terre, dans un geste complètement naturel, comme si c'était normal. Elle bloqua le coup que Maxence voulait lui asséner avec son arme.

-TA GUEULE!

Ses yeux rouges ne reflétaient que de la haine, de la colère, laissant ainsi tomber le masque de la petite "vampire" froide et impénétrable qui la suivait souvent.
Combien de fois lui avait on fait part de ces règles, de cette peur qu'on essayait de lui inculquer pour la freiner, comme si elle devait se plier aux règles de ces mêmes gens qui la méprisaient et ignoraient la gamine des rues qu'elle était ? Non, Cristal n'était pas comme eux, alors elle n’avait pas à se forcer à s’intégrer à leurs bonnes mœurs. Après tout, si elle était ainsi, petit animal sauvage en liberté, c'était uniquement de leur faute. Personne ne se préoccupait des orphelins abandonnés comme elle, alors pourquoi devait elle faire attention aux autres, elle ?

Prise d'un accès de rage, Cristal dévia le bâton de la française d'un mouvement circulaire vers la droite, et lâcha à son tour sa propre arme. Elle n'avait pas besoin de quoi que ce soit pour battre cette pouilleuse. C'était aussi sa fierté. Elle voulait lui montrer que son mode de vie, sans aucune mœurs, l'avait rendue forte.
Alors elle sauta au cou de Maxence, et, mettant sa jambe derrière la sienne pour l'aider à basculer, elle usa de tout son poids pour faire basculer Maxence en arrière et la plaquer au sol, agrippant fermement son col.

-Pour qui tu te prends, pour me donner des leçons comme ça ? Ca te plait de vivre dans la honte, dans la crasse toute ta vie ? Moi non ! Alors je me bas pour ça, je me bas pour survivre, je ne subis pas ! Quitte à blesser s’il le fait, je le ferai, parce qu'ils n’hésiteront pas, eux !

Autour d'elles, la petite bande de brooker les regardait, terrifiée. Certains s’étaient approchés, songeant un instant à séparer les deux filles, mais quelque chose dans les yeux de Cristal, sur son visage leur disait qu'il ne valait mieux pas essayer. Alors ils regardèrent le spectacle d'horreur se dérouler devant eux, criant avec effroi le nom des deux fillettes, dans un espoir vain de les séparer.

Mais Cristal était totalement sourde à tout ça. Seule la colère s’était emparée d'elle à cet instant et contrôlait ses gestes.

-C'est plutôt toi qui devrait te réveiller ! Tu préfères te laisser marcher dessus par les autres ? C’est ça, avoir de l’honneur, pour toi ? Plutôt creuver, oui !

Sa voix s’élevait au fur et à mesure, si bien qu'elle cria presque à sa dernière phrase.
C'était la toute sa vie que Maxence critiquait, tout son parcours pour en arriver là ou elle était. Et si elle avait fait des erreurs -notamment en Amérique- elle ne regrettait rien. Cette gamine n'avait pas le droit de remettre en question son honneur, elle ne valait pas mieux.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Ven 21 Oct - 17:35
Ton geste était pacifique. Jamais tu n’as voulu t’en prendre à l’Espagnole. Mais ton geste était surtout maladroit. Et, pendant que tu baisses ton arme, tu vois la jeune fille se précipiter pour récuperer son poignard. Alors tu réagis au quart de tour et attaques la première.

Les coups, tu connais. Et tu t’es promis de ne plus jamais laisser quelqu’un lever la main sur toi. Que ce soit un adulte ou une gamine comme elle. Alors s’il faut que tu frappes pour survivre, tant pis. Peut être y a t’il encore un moyen d’éviter l’affrontement physique. Mais tu sais pour de bon que jamais tu ne pourras t’entendre avec la blonde.

Elle part ton coup - qui dans tous les cas n’aurait pas été douloureux - et te hurles dessus. A la fois surprise et choquée, tu recules d’un pas, les yeux grands ouverts. Ce n’est pas sa vulgarité qui te surprendre. Après tout, tu es la première à pousser un juron lorsque la situation le permet.

Non, c’est bel et bien le ton qu’elle a employé. Cette fois-ci, elle n’est plus simplement arrogante, mais véritablement en colère. Tu en regrettes presque tes paroles. Car l’air de rien, tu as porté un jugement sur sa façon de vivre et de mener sa petite troupe. Alors que tu n’es personne pour lui faire la moindre remarque. Peut être que demain, quelqu’un en fera de même avec toi. Peut être même qu’on t'enlèvera tes Garçons Perdus. Un frisson court le long de ton dos en même temps que tu l’écoutes vider ton sac.

« Pour qui tu te prends, pour me donner des leçons comme ça ? Ca te plait de vivre dans la honte, dans la crasse toute ta vie ? Moi non ! Alors je me bas pour ça, je me bas pour survivre, je ne subis pas ! Quitte à blesser s’il le fait, je le ferai, parce qu'ils n’hésiteront pas, eux ! »

Tu voudrais lui répondre, lui hurler dessus à ton tour. C’est que tu commences à voir rouge, mine de rien. Elle te reproche d’agir avec une maturité qu’elle n’a pas. Tout du moins, c’est ce que tu crois. Car pour toi, tout ce que fait la gamine n’a rien d’un comportement d’adulte.

Mais es tu vraiment sûre d’être plus adulte qu’elle ?

Les enfants autour de vous ont peur, mais tu ne le vois pas. Tu es bien trop concentrée sur la jeune femme et toute la colère qu’elle vient créer en toi. Bien sûr qu’ils n’hésiteront pas, ton père te l’a bien appris. Mais justement, c’est à vous de faire différemment, d’apprendre de nouvelles choses à ceux qui vous accompagnent. Et puis surtout, qui est-elle pour te parler ainsi ?

« C'est plutôt toi qui devrait te réveiller ! Tu préfères te laisser marcher dessus par les autres ? C’est ça, avoir de l’honneur, pour toi ? Plutôt creuver, oui ! »

Cette fois-ci, c’en est trop. D’un naturel calme et renfermée, Cristal a réussi l’exploit de te mettre hors de toi. Tu balances ton bâton au loin et te jettes sur la gamine. D’un coup de pied, tu envoies voler son arme un peu plus loin - il ne faudrait pas prendre de risques - et assènes un premier coup de poing dans son visage. Tu ne réfléchis plus, ne cherches plus à parler. Tu frappes.


HRP:
 
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Lun 31 Oct - 23:35
Combat de rue
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier




Cristal était énervée, plus qu’elle ne l'avait été ces derniers temps. Et elle n'était pas la seule, d’ailleurs. Ses mots avaient réussi à atteindre Maxence, dont le visage se rougit de colère à son tour. D'un pont de vue extérieur, la scène aurait presque pu paraître ridicule. Deux gamines vivant à la rue qui étaient en train de s’insulter... Pouvait-on vraiment parler d’honneur, ici ?
Et pourtant, pour Cristal, c'était tout à fait sérieux. Elle ne supportait pas cette gamine, qui jouait les bons samaritains honorables, st qui la rabaissait et l’insultait. Oh, elle allait le regretter...Car l’espagnole n'avait rien d'un bon samaritain, elle. Elle  n’hésiterait pas à blesser si elle le devait.

Mais contre toute attente, ce n'est pas elle qui asséna le premier coup. Alors lorsqu'elle vit la française lever le poing, Cristal reste étonnée pendant un moment. Jusqu'à ce que la douleur du poing s’écrasant contre sa mâchoire ne la ramène brutalement à la réalité. Sonnée, Cristal grogna. Son visage était déjà en feu, mais elle ignora la douleur. Oh non, pour l’instant, cela lui importait peu. Elle se soucierait plus tard des bleus qu'elle récoltera, des dents qu'elle perdra. Pour l'instant, l’espagnole était juste enragée. Et seule l'envie de se venger la possédait. Seule la colère dominait ses actes.

La blondinette en passa elle aussi aux coups. Cristal se redressa, et donna un coup à pied derrière le genou de Maxence, pour lui faire perdre l'équilibre. Sans poser sa jambe à terre, elle enchaina tout de suite en lui donnant un coup de pied latéral dans les côtes, et poussa en même temps pour la repousser. Derrière eux, les enfants criaient d’effroi en voyant la scène de bagarre. Mais Cristal était sourde à tout ça. Tout ce qu'elle voulait, c'était faire mordre la poussière à cette sale gamine.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Dim 13 Nov - 22:44
C’est à son tour de frapper et les coups se font nombreux et précis. La jeune Espagnole est habituée à cogner, ça se voit et ça se ressent. Pourtant, malgré la douleur, tu ne pousses pas un seul cri. Elle serait bien trop heureuse. Et puis, ton honneur de gueuse te l’interdit. Alors tu sers les dents et tu reçois les coups en silence.

Puis une brèche s’offre à toi et tu la saisis à pleines mains, rendant à Cristal ce que tu viens de recevoir. Tu n’as aucune haine contre elle. Et pourtant, tes coups sont remplis de colère. Une colère si vive qu’elle te brûle l’intérieur de la poitrine. Depuis combien de temps retiens tu toute cette frustration, Maxence ? Depuis combien de temps as-tu cessé de ressentir ? C’est une question à laquelle tu ne peux répondre. Peut être parce que cette colère est en toi depuis toujours.

Vous vous battez de la sorte encore de longues minutes. Parfois tu prends l’avantage, parfois c’est elle. Les coups pleuvent dans toutes les directions : genoux, côtes, visages. Tu crois même avoir perdu une dent. Les passants vous regardent faire, à la fois intrigués et dégoutés. Et bientôt, deux d’entre eux interviennent enfin et vous séparent. Oh, c’est loin d’être facile. C’est que vous êtes bien accrochées toutes les deux. D’ailleurs, tu emportes une pleine poignée de cheveux avec toi.

Puis, tu réalises que tu es dans les bras d’un homme, inconnu qui plus est, et tu commences à te débattre, paniquée. L’Homme te lâche bien vite et reprend son chemin comme si de rien n’était. Mais c’est trop tard pour toi, la peur est ancrée dans ton esprit. Elle a pris la place de la colère.

Et c’est à ce moment que tu te rends compte de ce que tu étais en train de faire. Tu observes tes mains, tuméfiées et couvertes de sang par endroits. Tu ressens la douleur dans ton visage et tes côtes. En fait, tu ressens la douleur à peu près partout. La nuit promet d’être longue. Et puis, que diras-tu à tes Enfants Perdus ? Comment leur expliquer ton état ? Tu laisses toutes ces questions de côté et te concentres sur l’instant présent.

La jeune blonde n’a pas l’air en meilleur forme que toi, et une certaine fierté t’envahit. Au moins, tu t’es combattu comme il fallait. Et puis cette fierté s’efface bien vite à son tour pour laisser place à la culpabilité. Tu lui as faite mal car tu as perdu le contrôle. Et si c’était l’un des bambins qui te suit, il serait banni du groupe pour une telle action. Alors te voilà bien penaude, Maxence. Surtout que la carapace qui te protège en temps normal a volé en éclats. Tu es mise à nue, plus vulnérable que jamais.

Il serait temps de partir, tu ne crois pas ?


HRP:
 
Garçon Perdu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre
Aime:
N'aime pas: avatar
Maxence FournierGarçon Perdu
Max se bat pour Central en #336666
et elle a fait la manche en #B0C4DE

Kit fait par Wilma ♥
Sa dégaine avant Central

&


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 94 ▐ Autres Comptes : Liri & cie
Féminin
▐ RPG Age : 13 ans
▐ Personnalité : Slt c la pls
▐ Parcours RP :
2/3 Disponible

wwwAbel [2]
wwwJoe [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Ven 25 Nov - 23:37
Séparation
Cristal Gomez Ft. Maxence Fournier




Cristal continuait de frapper, encore et toujours. Et Maxence n'en démordait pas non plus. Les deux fillettes étaient complètement aveuglees par la colère, leur fierté idiote qui les poussait chacune a se battre pour leurs propres raisons. Et c'était pour ça que aucune des deux n'abandonnerait avant l'autre.
Alors les coups pleuvaient. Cristal donnait, recevait, mais l’adrénaline de la situation et sa colère lui faisaient́ temporairement oublier la douleur, et elle revenait toujours à la charge.

C'est un adulte qui dut intervenir pour arrêter leur stupide bataille. Lorsque Cristal sentit des bras puissants agripper, la petite ne put qu'essayer de se débattre, totalement aveugle au reste du monde, totalement sourde à la raison.
Sauf qu'elle dut bien arrêter au bout d'un moment, sinon, il ne la relâcherait jamais. Et ce n'est qu'à ce moment la qu'elle entendit enfin les braillement de ses cadets, le visage en sang de Maxence, et sa propre douleur dans son visage qui ne devait sans doute pas être meilleur à voir. Enfin, maintenant que l’adrénaline et la colère qui lui avaient retourné la tête étaient passées, elle ressentait tous les coups comme si on lui assénait encore.

L'homme finir par les lâcher, et s'éloigna sans dire un mot. Cristal resta la, debout, inerte un moment. Puis elle releva les yeux vers Maxence. Cette sale garce... Néanmoins, elle se retint de la frapper encore. Oh non, ce n'était pas maintenant qu'elle allait avoir une prise de conscience. Tout ce qu'elle voyait, c'était cette fille qu'elle détestait, qui l'avait frappé, et qu'elle avait frappé aussi.
C'était fini pour l'instant. Les deux filles avaient bien reçu des coups, mais aucune d'entre elle ne s'baisserait à montrer à l'autre qu'elle avait mal. Mais Cristal n'avait pas fini les hostilités.

-J'espère pour toi que tu ne recroiseras plus mon chemin. La prochaine fois, tu ne t'en tireras pas aussi facilement.

Elle lui ferait mordre la poussière...
Lançant un dernier regard haineux vers la française, Cristal se redirigea vers sa bande de brookers. C'était bien à cause de ces incapables si tout ça avait commencé d'abord... quelle belle bande de boulets.
Alors Cristal leur lança un regard noir, alors même qu'il avaient les yeux emplis de larmes et morts d'inquiétude. D'un geste de la main, elle leur fit signe de la suivre. Elle réglerait des comptes avec eux plus tard.
La blonde s’éloigna alors de l'ancienne scène de bataille, prenant la tête. Elle ne vit pas les autres se diriger vers Maxence, tout bredouilles.

-On est désolés... On ne voulait pas..

Gênés, les enfants finirent par détourner la tête, marmonnant des excuses, avant de rejoindre Cristal. Néanmoins, ils étaient vraiment sincères.






Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Qui a volé l'orange du marchand ?
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a volé l'orange du marchand ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as volé as volé as volé l'oooraaanggee du marchand !...
» RemoteTracker (Localisation de votre mobile volé)
» VOL chez un professionnel d'Orange ...
» VOL chez un professionnel d'Orange ...
» [SONDAGE] Partage de connexion Internet HD2 + User Agent / Orange

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: