Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Mer 27 Avr - 18:54
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

La Bulgarie, sérieusement, pourquoi la Bulgarie ? Qu'elle idée m'avait poussé à accepter d'aller en Bulgarie ? En vérité je n'avais même pas compris le nom du Pays lorsque l'on me l'avait prononcé, la géographie n'a jamais vraiment été mon fort et en dehors de quelques pays européens, je n'en connais très peu sur ce continent. Je soupirais alors que je passais dans les rues de la Capitale de ce pays dont je ne savais rien, Sofia, qu'elle s'appelait d'après ce qu'on m'avait dit. Oh bien sûr que j'aime voyager et que je veux découvrir le monde, mais je souffrais encore de mon combat contre ce cher exorciste aux maillets et j'étais fatigué, en particulier à cause de mon camarade de routes, qui me direz-vous ?  Max, un chien de bois que j'ai fabriqué et à qui j'ai donné la vie après avoir posé le pieds sur la terre Bulgare.

« La ferme, Max, arrête de chantez cette foutue chanson !
- Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel ! »

Je passais une main exaspérée sur mon visage pour tenter de calmer ma colère. Ca faisait presque un quart d'heure qu'il ne cessait de prononcé les paroles de ce chant de Noël, bien que je lui ai répété au moins 30 fois qu'on était même pas en décembre, mais que voulez-vous, les jouets peuvent être idiots et bornés parfois. J'aurais chanté avec lui si mon humeur n'était aussi mauvaise, ça n'arrivait pas souvent, mais depuis que j'avais décidé de m'impliquer corps et âmes à ma famille de Noés, j'avais bien moins de temps à consacrer à mon petit bonheur personnel et c'était une première depuis mes 16ans. Et ce changement radical dans ma vie me rendait dingue, que voulez-vous, même les pus positif peuvent avoir des coups de mou parfois. Et à cet instant j’avais foutrement envie de fracasser ce sale chien en chêne dans un mur, mais puisque j’ai la violence en horreur je préférais continuer à lui hurler dessus.

« Si tu continues, je vais te faire aboyer comme tu n’aurais jamais dû arrêter de faire.
- Tu te sentirais trop seul sans personne à qui parler. »

Je le fixais un instant, plissant les yeux, essayant de le menacer du regard, mais rien à faire, il continue tout simplement sa route, m’ignorant comme un mal propre alors que je lui avais donné la vie. Quel fils ingrats, non mais je vous jure. Je finis tout simplement par le suivre en soupirant alors qu’il avait arrêté de parler, ça m’arrangeait un peu, c’était bien plus discret, déjà qu’il n’était qu’un chien de bois, il ne faudrait pas que l’on se pose des questions sur moi, ça risquerait d’attirer l’attention d’ennemi que je ne souhaite pas voir aujourd’hui. Les mains derrière la tête, appréciant quelques rayons de soleil qui caressait mon visage avec douceur, je commençais à apprécier ce voyage, un moment de détente n’est jamais de refus. Pourtant avant même que je puisse réellement profiter, ce sale clébard c’était mis à courir en direction d’une foule de jeune gens regroupés devant une école. Certainement la sortie des cours. Je grognais avant d’accélérer le rythme et de rattraper la bestiole qui me servirait de chauffage le soir même et qui était bien moins rapide qu’un vrai chien, heureusement pour moi. Une fois placé devant lui pour le stopper dans sa course, mon visage se teinta de gris, les stigmates sur mon front se gravèrent et mes yeux se teintèrent d’un dorée très peu naturel.

« Je t’avais prévenu ! »

Attrapant la bestiole entre mes mains, je lui retirais ce comportement humain que j’avais insufflé en lui pour qu’il ne se comporte plus que comme ce qu’il était, un chien. Je me relevais alors, le laissant courir avec sa propre queue de bois avant de me retourner et sans le vouloir renverser une jeune fille. Le choc ne m’avait fait que fermer les yeux un instant et avant même que je puisse reprendre mon apparence humaine, elle avait déjà posé ses yeux sur moi. Et merde. Max 1, discrétion 0.



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Dim 1 Mai - 1:02
Discerner la vérité derrière le mensonge
feat. L. A. Ludrick


Nouvelle journée. Et pourtant rien de nouveau. La maladie était toujours là. Elle avait beau appliqué des crèmes sur sa poitrine, prendre des cachets ; elle en était toujours au même point. Elle n’avait pas l’intention de renoncer, loin de là. Seulement… C’était difficile de se battre contre cette maladie qui la tuait à petit feu. Un beau jour ; elle ne pourrait tout simplement plus respirer et ce serait la fin. Il fallait bien qu’elle regarde la vérité en face. Elle ne pourrait être que plus forte ; c’était certain. Alors chaque jour, elle se battait contre cette maladie… C’était fatiguant et difficile. Mais elle se battrait pour les gens qu’elle aime, pour sa mère et son « père » ; il le fallait, plus que tout. C’était pour ça qu’elle allait le plus de fois possible à l’école, parce que cela travaillait son endurance. Elle espérait que cela irait mieux avec le temps si elle forçait sur ses poumons. Yuliya n’allait pas se laisser abattre si facilement. Elle ne se laisserait pas faire, hors de question qu’elle se laisse mourir dans un coin.

S’armant de son sac à dos, la jeune Bulgare sortit de sa maison. Elle marcha tranquillement. Parce qu’elle n’allait tout de même pas se pousser à la mort. Il ne fallait pas pousser non plus. Heureusement, la journée se passa convenablement, quelques crises, évidemment… Mais elle ne pouvait pas tout contrôler, c’était impossible. Tout comme ce qui allait se passer à sa sortie d’école. Si elle avait pu l’éviter… Elle l’aurait fait, croyez-moi.

A la sortie de l’école, lorsque Yuliya se battait dans la foule d’enfants et qu’elle fut finalement poussée à l’extérieur. Elle attendit tout simplement et tout bêtement qu’ils sortent tous afin de pouvoir sortir calmement à son tour. Elle tourna sur la droite et continua sa route. Elle passa quelques rues et finalement traversa à gauche. Elle regardait un peu ses pieds, pensive. Pourquoi la prenait-on pour quelqu’un de fragile, quelqu’un que l’on ne percevait pas. Quelqu’un de fantomatique. Pourquoi ? C’était sa peau pâle qui donnait cette impression ? Toujours était-il qu’on la bouscula. Encore une fois. Sauf que cette fois-ci, elle laissa tomber son sac aussi lourdement que son corps sur le sol. Son derrière heurta le sol, ce qui la fit gémir de douleur… Son visage entier se crispa.

Elle aurait voulu ne jamais rouvrir ses yeux. Car ce qu’elle vit. Ce fut comme la prédiction de sa mère. Yuliya aperçut un visage gris, et des iris dorés. Un chien de bois derrière. Qui courrait. Elle cligna plusieurs fois des yeux… Est-ce que ce qu’elle voyait était vraiment réel ? Des sueurs glissèrent le long de sa colonne vertébrale. Elle déglutit. Puis soudainement sa peau redevint blanche. Et ses iris reprirent une tinte normale. »Que… Qui êtes-vous…? » Parvint-elle à articuler difficilement. Elle resta au sol, figée par l’angoisse. Est-ce qu’ils venaient la chercher pour faire du mal à sa mère ? C’était bien ce qui allait se réaliser ? La gorge de Yuliya se fit soudainement sèche, sa bouche devint sèche et bientôt ses lèvres eurent du mal à s’ouvrir. « Je… Je n’ai rien vu d’accord ? » Tenta-t-elle de le convaincre.

Ses muscles tremblaient à vue d’oeil, sa respiration se faisait sifflante… Elle pressentait une crise. En tout cas, si elle ne faisait pas plus attention, si elle ne se calmait pas tout de suite. Mais comment se calmer lorsque l’on faisait face à ses futurs tortionnaires ? Yuliya était persuadé qu’il était là pour elle. Sa mère le lui avait dit… Qu’ils tenteraient de la trouver et qu’elle devait à tout prix faire attention et se cacher. Faire en sorte qu’ils ne la trouvent jamais. Car sinon, ils finiraient par l’utiliser contre Olya… Cela risquait de très mal se terminer.

Alors Yuliya re dit plus un mot, et attendit une réaction quelconque.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Dim 1 Mai - 13:44
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

Quel idiot je fais, moi qui voulait être discret et ne pas créer le moindre problème il a fallut que je laisse une jeune fille apercevoir mon visage de Noé. J’entends Gameline rire dans un coin de ma tête. Sale emmerdeuse. Un soupir passe mes lèvres, au fond je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, je suis l’idiot qui a donné vie à un chien plus qu’énervant. Je le fixe alors un instant du regard, espérant peut-être pouvoir lui faire prendre feu par télépathie, mais c’est peine perdu. Je repose ensuite mon regard sur la jeune fille, un regard qui se veut un peu plus sympathique tout de même, je ne suis pas un monstre, même si je suis de mauvaise humeur. Je tente alors un sourire pour essayer de faire comme si de rien n’était, avec un peu de chance, penserait-elle qu’elle a simplement rêvé ma peau grise et tout le reste. Alors que je me m’apprêtais à m’excuser parce que j’étais clairement en tort dans cette histoire, elle resta au sol, à me fixer de ses yeux brillant d’une peur qui me fit grogner de l’intérieur. Et merde, elle ne pensait pas qu’elle avait rêvé. Elle tenta alors de me convaincre qu’elle n’avait rien vu, mais c’était peine perdu, la peur que je pouvais lire sur son visage et ses tremblements ne mentait pas, contrairement à cette jeune fille.

« Je ne te ferais pas de mal, je m’appelle Liam, et toi ? »

J’affichais le plus doux des sourires que j’avais en stock avant de me pencher légèrement pour lui tendre la main. Pourquoi avait-elle si peur ? Il est vrai que voir un homme avec un visage aussi étrange pouvait surprendre, mais puisque je n’étais pas hostile, pourquoi ? Peut-être connait-elle déjà l’existence des Apôtres ? Ca expliquerait bien sa réaction ou alors il s’agit tout simplement d’une femme très méfiante. Peut importe au final, je ne pouvais pas la laisser partir aussi facilement, déjà parce que je ne voulais pas qu’elle s’amuse à répéter qu’elle avait vu un homme à la peau grise et aux yeux dorées, ça attirerait les exorcistes ici et rester en dehors de leur champ de vision est une chose précieuse en ces temps perturbés. Et aussi parce que je trouve cela bien plus amusant que de m’occuper de ma mission qui consiste à rechercher une fille qui pourrait s’avérer dangereuse pour ma famille. Quel Civil serait assez idiot pour s’en prendre à nous ?

« Pas besoin d’avoir peur de moi comme ça, je vais finir par croire que je suis terrifiant. »

Et ce n’était absolument pas le cas en réalité. Je suis un homme au physique banal, au sourire rassurant et aux yeux sincères, je le sais, c’est avec cette apparence que je finis par en doubler plus d’un. Voler avec un sourire sincère ça marche toujours mieux que de le faire en tentant de se faire discret. Oh, mais cela ne fait pas de moi un homme mauvais pour autant, après tout je vole les femmes les plus riches et détestables pour donner aux femmes moins privilégiées et qui selon moi mérite tellement plus. Une mauvaise habitude que j’ai dû attraper lorsque j’étais adolescent. Je sens alors Max qui après avoir aboyé s’approche de la jeune demoiselle, sa bouche dénuées de langues lance des petits soufflements bruyants qui montre tout son bonheur et son envie de jouer avec elle. Foutu chien, j’essaye de calmer cette inconnue et tu te ramènes comme une fleur avec ta tête en chêne et tes yeux peint. Comment veux-tu qu’elle ne prenne pas peur en voyant un jouet possédant sa propre personnalité ? Je suis foutu, c’est ça ?



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Lun 9 Mai - 12:02
Discerner la vérité derrière le mensonge
feat. L. A. Ludrick


Ballotée entre la peur et l’insécurité, Yuliya tenta de dévisager littéralement le jeune inconnu face à elle. Sauf que dès qu’elle le fit, elle ne pu voir qu’un cheval de bois courir dans tous les sens… Elle déglutit, transpirante, haletante, et se remit à regarder son inconnu. Son inconnu qui était comme sa mère. Cette mère qu’elle aurait aimé découvrir d’une autre façon. Car une partie de cette femme que Yuliya affectionnait déjà tant… Etait comme ce qu’elle venait de voir. Violente. Capricieuse. Sans bornes. La Bulgare se souvenait encore comment Elle l’avait envoyé valser… Cette dame qui était une véritable connaissance de sa mère. Une prostituée… Comme l’avait été sa mère. Elle se doutait parfaitement bien que désormais, elle ne vendait plus ses charmes. Une autre « profession » l’en empêchait sûrement. Ce n’était pourtant pas celle qui lui permettait d’avoir la tête à la surface de l’eau, rien n’en était plus certain. Pourtant, elle avait bien voulu la croire, cette mère qu’elle ne connaissait à peine. Cependant, elle avait cet instinct… Cette intuition qui lui hurlait de la croire, qu’elle n’avait que raison ! Que justement, elle n’en avait pas de lui mentir, de la mener en bateau. Sa mère était bienveillante, et Yuliya était certaine que c’était pour cela qu’une « graine de Mal » avait poussé en elle. Le Diable ne persécutait que les bonnes âmes, les autres se ralliant à lui sans qu’il n’ait besoin de bouger le petit doigt.

Celui qui se trouvait en face d’elle, de quelle catégorie se trouvait-il ? A en croire sa première parole, pas des bonnes âmes ; « Je ne te ferai pas de mal, je m’appelle Liam et toi ? » Selon sa mère, ce serait bien tout le contraire. L’écolière n’avait aucune preuve pour dire qu’ils tuaient les Humains, mais vu leur force… Ce ne serait pas compliqué à faire ; alors cela devenait une possibilité. Une possibilité que Yuliya prit en compte sans même réfléchir ; elle avait peur, il semblait dangereux et mentait selon sa mère alors il était capable de tuer. Voilà son raisonnement rapide. Intuitif. Pourtant, elle lui répondit. Comme si elle pensait attirer sa sympathie et être épargnée. « Y-Yuliya… » Bégaya-t-elle lamentablement. Son souffle court était toujours présent. Et malgré tout ça, il lui tendit la main pour qu’elle se relève. Face à cette situation et en inspectant son état, elle ne pu que l’accepter ; à son plus grand regret. « M-merci… » Fit-elle simplement, une fois debout, son sac à ses pieds.  Si elle devait courir, il ne devait pas la gêner. Bien que … S’il avait une force incommensurable dans les bras, il l’aurait aussi dans les jambes. Finalement, était-elle piégée depuis le début ? N’avait-elle aucun moyen de fuir ?

La voix de Liam la ramena à la réalité et la fit sursauter ; « Pas besoin d’avoir peur de moi comme ça, je vais finir par croire que je suis terrifiant. » C’était comme faire face à un meurtrier qui ne voudrait pas laisser de témoin. Un homme dangereux qui jouerait jusqu’au dernier souffle de sa victime. Heureusement pour Yuliya, elle mourrait bien vite, s’ils s’amusaient à jouer au chat et à la sourire. Elle avait le souffle bien court.

« Qu’est-ce que vous attendez de moi…? »

Malgré tout ce qu’elle pouvait ressentir, la jeune fille le vouvoyait. Mais pourquoi ? A quoi bon ? Il avait tout un tas de choses sur son fonctionnement qu’elle ne parvenait pas spécialement à comprendre. Tout semblait se faire automatiquement. C’était un peu frustrant malgré tout.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Lun 9 Mai - 17:48
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

Yuliya. Son prénom se répercuta dans mon esprit plus rapidement que je l’aurais souhaité. Quel hasard avait mit sur ma route la demoiselle que j’étais venu surveiller ? Foutu hasard hein ? Cette jeune fille était la raison de ma venue dans ce pays et il avait fallut que je la rencontre en lui fonçant dedans ? Le destin peut-être ? Même si je n’y ai jamais vraiment cru. Je la fixe alors un instant alors qu’elle semble avoir du mal à retrouver son souffle. C’est ça la jeune fille qui pourrait s’avérer être un obstacle à notre famille ? Sérieusement ? J’espérais sérieusement mettre tromper, mais ça me semblait peu probable. Cette demoiselle semblait réellement connaitre les noés, vu la terreur que j’avais put lire dans ses yeux, elle devait avoir reconnu ma peau grise et mes stigmates, pas de doute.

« Qu’est-ce que vous attendez de moi…? »

Un soupire passe mes lèvres faisant disparaitre mon sourire durant un instant, cette journée n’aurait pas put être plus catastrophique. Alors que je devais être discret et ne pas me faire repérer par la demoiselle que je devais surveiller, il a fallut que je lui fonce dedans. En vérité je sais que tout cela est la faute de Max, ce foutu Max, ce sale chien … Je grogne avant d’éteindre la dernière lueur de vie en lui alors que soudain il se fige, redevenant le morceau de bois que j’ai un jour taillé. Je le ramasse pour le glisser sous mon bras avant de poser ma main sur ma hanche pour donner m’expliquer à la demoiselle. Après tout, que puis-je dire de plus que « Oui je suis un noé, mais je ne suis pas là pour te tuer » ? Et puis me croirait-elle ? Surement pas, mais il fallait bien essayer.

«  Tu es déjà au courant pour nous, non ? Ceux à la peau grise et aux yeux dorés ? »

Je posais la question, connaissant pourtant déjà la réponse. Elle pouvait toujours nier, il était difficile de ne pas l’avoir remarqué. J’avais rencontré beaucoup de gens dans ma vie et peu avait réagit comme elle en me rencontrant, même si je l’avais bousculé. La peur des noés était, elle plutôt présente chez les gens par contre. J’en avais eu peur moi aussi à une époque, lorsque j’étais encore humain. Ces êtres mystérieux dont on ne sait rien étaient source d’angoisse et le sont toujours pour la congrégation, mais à présent je sais il n’y a plus rien de mystérieux en eux pour moi puisque j’en fais partit.

« Dire que j’étais censé rester discret et ne pas me faire repérer, je crois que c’est mort. Bravo Max … »

Je soupire de nouveau avant de fixer le morceau de bois avec rage. Quelle idée géniale j’ai eu de l’emmener lui. De toutes mes créations il avait fallut que je choisisse le plus exécrable. J’aurais put choisir Camélia, même s’il parle beaucoup trop et qu’il s’amuse à m’étrangler quand je l’ignore. En réalité je me demande encore pourquoi je m’impose ces idiots qui n’ont au final aucun respect pour moi. Peut-être pour ne pas m’ennuyer ou par peur d’être seul, totalement seul, dans tous les cas, maintenant je regrette amèrement de m’être fait avoir par un chien qui n’est même pas vraiment réel. Je continue pourtant d’afficher mon visage le plus sympathique possible, je ne veux pas effrayer cette pauvre enfant, car il est vrai que je ne veux pas lui faire de mal et ce n’est absolument pas le but de ma mission, mais plutôt de savoir ce qu’elle sait exactement et ce qu’elle compte faire de ces informations.



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Jeu 19 Mai - 13:22
Discerner la vérité derrière le mensonge
feat. L. A. Ludrick


Il n’avait pas répondu à la question, quand bien même elle fut extrêmement bien posée. A quoi jouait-il hein ? Est-ce qu’il avait envie de s’amuser ? Visiblement oui, il suffisait de regarder son compagnon — qui n’était désormais plus qu’un simple cheval de bois. D’ailleurs, il le prit sous son bras et posa une main sur sa hanche. « Tu es déjà au courant pour nous, non ? Ceux à la peau grise, et aux yeux dorés. » Fine déduction, c’était sûr. Comment n’avait-il pas pu remarquer plus tôt ? Il avait tout de même joué son jeu de « je ne te veux pas de mal, ne t’en fais pas. » au cas où elle y croirait. Malheureusement — et même si cela pouvait être vrai — Yuliya n’était ni en état, ni n’avait l’esprit de le faire. Il était complètement tordu, et bizarre. Et tout un tas de choses encore aussi. Elle acquiesça simplement, sans faire de bruit. Ce n’était pas parce qu’il l’avait relevé qu’ils étaient amis de confiance. Il ne fallait pas exagérer non plus. Quoiqu’elle en pense, la jeune écolière était apeurée, mais également paniquée. Elle traversa sa crise d’angoisse, gardant une énorme boule au ventre, sans faire plus de dégâts. Il y avait des jours comme ça… Où rien ne se produisait. Probablement les produits miracles de son « père »… Qui savait vraiment ?

Transpirant légèrement d’angoisse, et tendue comme une crampe, la jeune fille attendait simplement qu’il en dise plus. Après tout, c’était lui qui l’avait bouleversé et c’était donc à lui — car il était aussi dangereux — de s’expliquer. De prouver qu’il n’était pas méchant. Néamoins, la Bulgare gardait en tête les mots de sa mère à leurs égards. Ils ne devaient pas savoir qu’elle était Sa fille. Il y avait peut-être la ressemblance, mais jamais ils ne sauront. A moins qu’ils ne mènent l’enquête ; mais valait-elle la peine ? Valait-elle tous ces futurs efforts d’enquête ? Non. Bien sûr que non. Ils avaient de choses plus importantes à faire ; comme tuer des Exorcistes, par exemple.

Il soupira encore une fois et fusilla du regard son cheval de bois après avoir lâché quelques mots. « Dire que j’étais censé rester discret et ne pas me faire repérer, je crois que c’est mort. Bravo Max… » Se faire discret ? Pourquoi faire ? Devenue récemment paranoïaque parce qu’elle devait garder tout prix son identité secrète ; la jeune fille se fit les plus grands films au monde. Dans sa tête. Est-ce qu’ils avaient des doutes ? Est-ce qu’ils cherchaient des choses sur Olya ? Elle déglutit. Il ne fallait pas qu’elle cède à la panique. « Pourquoi vous avez besoin de suivre une simple écolière…? » Demanda-t-elle, angoissée. Est-ce qu’ils avaient des pistes ? Des idées en tête ? Elle devait arrêté d’y penser. Où cela mènerait à la déroute.

Soudainement. Elle y pensa. Si elle avait le moindre problème, cela pourrait l’aider à le résoudre. Timidement, et avec un peu de retenue. Elle lui demanda. « Quel est votre nom ? » Elle aurait pu paraître froide, mais elle tremblait malgré tout. Ses muscles étaient tendu depuis qu’ils s’étaient rentrés dedans rencontrés. Yuliya commençait à avoir du mal à les garder en place. D’autant plus que la sensation était affreuse. Elle était comme courbaturées. Comme si elle avait couru comme jamais, et dépassé ses limites.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Mer 25 Mai - 11:45
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

J’étais repéré et c’était peu dire au vu de la situation. Je n’étais pas repéré, j’avais foncé droit dans la cible, la seule chose que je n’aurais très certainement jamais dû faire. La discrétion n’avait jamais été mon fort, j’ai un penchant pour l’extravagance, pour le fait d’attirer les regards, un trait de mon caractère qui me vaut très souvent quelques ennuies. Se vouloir différent à une époque où celle-ci peut vous coûtez cher, ce n’est pas une bonne idée, mais c’est une chose que je ne peux pas changer, même si j’essaye du mieux que je peux de me réfréner lorsque la situation le demande. Comme aujourd’hui où je m’étais habillé de manière le plus sobre possible, un tee-shirt gris, un long manteau noir ainsi qu’un pantalon de la même couleur. Qui aurait pu croire que j’étais autre chose qu’un banal habitant de cette ville ? Cette fille l’a vu, cette fille l’a deviné, cette fille que était la seule qui n’aurait pas dû savoir, l’a malheureusement remarqué.

« Pourquoi ? … Et bien, tout simplement parce qu’on me l’a demandé. »

Autrefois j’aurais surement ignoré les ordres ou au moins pris le temps de profiter de la ville avant de me charger de cette mission, mais j’étais en train de changer, j’étais en train d’évoluer et ça me faisait peur. J’avais toujours mis un point d’honneur à ne jamais changer, de rester moi-même ou du moins le moi qui rendait ma vie moins compliquée et douloureuse, pourtant reprendre cette mauvaise habitude avait été si simple. L’inquiétude, l’envie d’aider, la peur de la solitude, tout était revenu si facilement que ça en était presque rageant. Il parait que c’est dans la nature humaine de vouloir s’attacher, que la compagnie est un besoin plus qu’un désir. Je l’ai combattu durant des années, j’ai fuit les relations, j’ai fuit l’engagement, parce que c’était plus simple, parce que ça m’offrait une liberté qui me permettait de vivre de nouveau. Pourtant aujourd’hui me voilà, exécutant des ordres pour rendre service à d’autres, pour rendre service à une famille à qui je ne dois rien et qui pour laquelle pourtant je me sens redevable. Les sentiments peuvent être un poison, un poison que l’on boirait avec plaisir, la nature humaine est surement la plus stupide jamais inventée.

« Je suis Liam, le Noé du Jeu. »

J’étais censé surveiller le fait qu’elle n’en sache pas trop et pourtant je me dévoilais plus que nécessaire. Qu’importe après tout. Mon nom et mon souvenir ne sont pas des choses qui pourraient me porter préjudice. Surtout de la part d’une humaine, d’une jeune humaine à la santé fragile. Elle pouvait toujours en faire part à l’ennemi, ce n’est pas comme si Lavi avait dû s’en priver lorsque nous nous étions battus, surtout qu’il me connaissait déjà, j’avais été dans son camp, j’avais été un membre de la congrégation avant de devenir l’ennemi.

« Mais comme je te l’ai déjà dit, je ne suis pas là pour te faire du mal. Je ne fais pas de mal aux enfants. »

Etrangement dans mon esprit une pensée prit naissance « Pas encore. ». J’avais du mal à m’imaginer en monstre sans cœur ne vivant plus que pour la violence et la protection de sa famille, mais les changements qui se produisaient en moi à mon insu était nombreux et je ne savais pas où ils s’arrêteraient. La violence était une chose qui me rebutait réellement, mon enfance en était très certainement la cause et pourtant je m’étais battus, j’avais tenté de blesser une autre personne. Peut-être n’était-ce que Gameline qui me poussait à agir dans l’intérêt de sa famille, je le sais, je le sens, la violence est une partie du jeu qui ne la dérange pas vraiment, elle est même une chose qu’elle semble apprécier. Ou peut-être n’est-ce que le fait de me faire agir selon son propre désir que l’amuse, me faire agir contre mes propres principes, me briser petit à petit pour me façonner comme son jouet. C’est surement cela qui la fait rire derrière mon dos.



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Sam 4 Juin - 13:57
Discerner la vérité derrière le mensonge
feat. L. A. Ludrick


« Pourquoi ? … Eh bien, tout simplement parce qu’on me l’a demandé. » Il avait cette façon de répondre aux questions, sans donner ce que le questionneur voulait vraiment. Il était à côté de la plaque, ou jouait parfaitement son rôle de clown. D’agent secret. Enfin, pour le coup, au niveau de l’agent secret, ils s’étaient totalement trompés au casting. Du coup, cela laissait penser à Yuliya qu’il était totalement abruti… Mais. Elle soupira simplement et déglutit. Elle devait se détendre ; s’il avait voulu la tuer ; il l’aurait déjà fait, n’est-ce pas ? Alors la Bulgare avait encore sa chance de savoir ce qu’on lui voulait exactement ! Et elle allait la saisir maintenant. « D’accord mais. Je ne suis pas dangereux, alors qu’est ce qu’il y a que j’ai qui vous intéresse ?… » Si l’angoisse commençait à partir, car elle prenait conscience qu’il ne lui voulait — visiblement — aucun mal, les symptômes de la mucoviscidose, eux, restaient présents. Ils mettraient plusieurs minutes à partir… Elle risquait même de les garder jusqu’au bout de leur entrevue.

Lors que le Noé se présenta, Yuliya toussota. Elle avait quelques vertiges qui la prenaient et quelques toux. C’étaient ses symptômes en général, il n’y avait aucun doute. Mais les symptômes avaient été « déclenchés » avec son stress, probablement. C’était la théorie que son père adoptif lui avait exposée. « Je suis Liam, le Noé du Jeu. » Commença-t-il. Du Jeu ? C’était une blague, clairement ? Pourquoi « du Jeu » ? Ils avaient tous un thème ? Mais bon sang, Yuliya ne comprenait pas… « Je suis Yuliya, fille de médecin. » Mentit-elle. Son prénom, même si sa mère avait appris qu’elle avait au moins réussi à le lui laisser n’allait rien changer. Peut-être même qu’il le savait. Après tout, depuis quand la surveillait-il ? « Pourquoi, du Jeu ? Qu’est-ce que ça signifie ? » Fit-elle tout simplement. Pourrait-il masquer ça aussi ? Derrière une réponse dénuée d’information ? « Du Jeu » voulait-il dire qu’il était actuellement entrain de jouer ? En tout cas, si c’était un surnom ; Yuliya avait bien comprit qu’elle ferait mieux de se méfier de lui.

Son entrevue avec Edward avait changé totalement sa perception du monde. Sa mentalité. Elle n’était plus qu’une simple gamine de 15 ans. Innocente.

« Mais comme je te l’ai déjà dit, je ne suis pas là pour te faire du mal. Je ne fais pas de mal aux enfants. » Ses réponses sonnaient comme celles d’un fou qui parlait. Comme si, toujours, il sous-entendait des choses, et des choses et des choses. Cela angoissait Yuliya. Cette petite bulgare qui en savait déjà beaucoup trop, et qui angoissait des représailles. Elle déglutit. « Comment est-ce que je peux vous faire confiance ? Je ne vous connais pas, et vous êtes censé être l’ennemi des civils. » Et elle était une civile. Une jeune fille. Ecolière. Qui n’avait rien demandé à personne ; à part connaître un peu plus sa mère. Jamais elle n’aurait cru que cela allait la mener jusqu’ici.

En tout cas, elle espérait qu’il ne la ferait pas tourner en bourrique pendant des heures ; parce qu’elle était malade. Ses jambes, ses muscles, sous l’angoisse lui faisaient horriblement mal — comme si elle avait des courbatures.  Elle tremblotait, et elle avait des vertiges à cause de sa malade. Elle toussait aussi à cause d’elle. Si elle ne se posait pas ; elle en viendrait sûrement à vomir.« Est-ce que l’on pourrait au moins aller s’installer quelque part ? J’ai du mal à tenir debout… » Lui demanda-t-elle sans ton agressif, juste avec de la sincérité. Parce qu’elle était vraiment mal en point.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Sam 18 Juin - 3:37
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

La question me resta un instant perplexe, qu’est-ce qui nous intéresse tant chez elle ? C’était une bonne question que je ne poserais pourtant pas au Comte, s’il avait voulu que j’en sache plus sur elle, il me l’aurait très certainement déjà dit. Il ne tenait pas à ce que je sache la raison pour laquelle il m’avait envoyé auprès d’elle ou peut-être bien qu’il ne la savait pas lui-même et que j’étais ici pour en apprendre plus, dans les deux cas je ne me gênerais pas pour tenter d’en savoir le plus possible sur cette jeune fille. Je me penche alors légèrement en avant pour poser mes yeux dans les siens pour tenter d’y découvrir quelque chose, n’importe quoi, peut-être la raison de cet intérêt, mais pour moi elle semble n’être qu’une fille banale, voir même plus faible que la normale. Il n’y a pas grand chose qui sorte de l’ordinaire chez elle, peut-être ses cheveux blancs qu’il est rare de voir porté par une femme si jeune.

Je pousse un soupire avant de me redresser, ce n’est pas en l’observant et en la perturbant par ma proximité que je comprendrais ce qu’elle peut bien avoir de différents du reste des civils. Peut-être une future membre de notre famille ou au contraire une compatible ? Pour quelle autre raison me demanderait-on de la surveiller autrement ? Après on ne peut pas dire que la stratégie et la protection entière des apôtres soit ma spécialité, sûrement pour cette raison que j’en sais si peu sur cette mission.

« Pour tout te dire, je ne sais pas vraiment pourquoi j’étais censé te surveiller, mais j’aimerais le découvrir tout autant que toi. »

J’étais devais très certainement passer pour un idiot face à la jeune femme, mais ce n’est pas comme si j’avais de toute façon tenu ma priorité dans cette mission : rester discret. C’était trop tard pour suivre aveuglément les ordres, j’allais devoir faire à ma manière, qui n’était pas celle attendue à mon avis. Je souris lorsqu’elle me demande la signification du Jeu dans ma présentation. Elle ne sait donc ce que sont réellement les noés, elle ne sait pas que nous liés à un souvenir à une autre entité qui doucement nous bouffe de l’intérieur ? J’affiche alors un sourire, elle ne sait donc pas tout. Dois-je lui dire ? Peut-être.

« Tu pensais que les noés étaient des simples personnes à la peau grise et un peu plus chanceux que la moyenne ? Nous sommes tous quelque chose de plus. Je suis le Jeu, il y a aussi la colère, la luxure et bien d’autre. »

Ce n’est pas comme si je lui dévoilais réellement la signification de ces mots, de ce que cela voulait dire pour nous ou même ce que cela faisait de nous. Je ne lui donne que des informations sans réelle importance après tout. Peut-elle avoir réellement confiance en moi ? Certainement pas. Elle faisait bien de se méfier, c’était le plus intelligent à faire dans cette situation, mais je n’allais pas lui dire. J’avais besoin de savoir ce qu’elle savait, besoin était un bien grand mot dans cette situation, mais maintenant que j’avais loupé ma mission de toutes les manières possibles autant tenter d’en tirer quelque chose.

« Ennemi des civils ? J’imagine que seul un exorciste a put te raconter ça. Notre seul but dans ce monde est de survivre et pour cela nous devons nous battre. Nous ne sommes pas mieux, ni pire que les exorcistes, seulement nous ne pouvons pas vivre les uns avec les autres. »

J’hésitais un instant à lui tendre un bras pour qu’elle puisse s’y appuyer et la conduire sur le banc sur le trottoir d’en face, mais accepterait-elle seulement mon aide ? Peu importe, ça ne serait pas la première fois qu’une femme refuse mon bras. Je me place alors à ses côté, pliant mon bras pour lui proposer de l’aide pour traverser. Elle semble vraiment bien plus faible que la normale. Peut-être une maladie ? Une chose pour laquelle je n’avais plus besoin de m’inquiéter grâce à ce nouveau statut de noés, comme de la vieillesse et de la faiblesse.



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Mar 2 Aoû - 14:49
Discerner la vérité derrière le mensonge
feat. L. A. Ludrick


« Pour tout te dire, je ne sais pas vraiment pourquoi j’étais censé te surveiller, mais j’aimerais le découvrir tout autant que toi. » La remarque fit lever le sourcil de Yuliya. Il ne savait réellement pas pourquoi ? Elle n’était spécialiste du mensonge, alors comment savoir si ce qu’il disait était vrai ? C’était impossible. Elle devrait le croire sur parole ou bien continuer à se méfier de lui comme la peste. Et elle préférait largement le deuxième choix ; cela lui éviterait une quelconque mauvaise surprise. Alors la jeune Bulgare lui posa une question. « Vous ne surveillez que vos ennemis ? Ou bien des personnes qui vous intéresse ? » En d’autres termes, est-ce que l’on avait envoyé ce type pour la tuer ? Cette question lui fit rater un battement ; en aucun cas, elle avait l’impression d’être une menace pour qui que ce soit. Elle n’avait encore jamais parlé d’eux à une autre personne, et tout ce qu’elle cachait était la véritable identité de sa mère. Jamais, ô grand jamais, elle ne lâcherait cette information. Jamais.

Elle déglutit, pour tenter de reprendre le contrôle. Sa maladie ne devait pas prendre le dessus. En aucun cas. Même si ses jambes commençaient à devenir extrêmement lourde, elle devait tenir bon. D’autant plus que le jeune homme lâchait des informations qui l’aidait à mieux comprendre la situation. « Tu pensais que les Noés étaient des simples personnes à la peau grise et un peu plus chanceux que la moyenne ? Nous sommes tous quelque chose de plus. Je suis le Jeu, il y a aussi la luxure, la colère et bien d’autres. » Yuliya écarquilla les yeux. Ca, elle ne le savait pas. Cela correspondait aux péchés capitaux ? La colère et la luxure en faisait partie. Le Jeu, non. Alors à quoi est-ce que cela correspondait ? En tout cas, s’ils s’inspiraient des Enfers, ce n’était pas étonnant que l’Eglise et Dieu lui-même se mettent à les pourchasser. Leur bataille était peut-être le récit des combats entre Satan et Dieu. Mais qui étaient-ils pour s’identifier à des entités supérieures de la sorte ? « Le Jeu ? Ca veut dire que vous aimez jouer ? Faire tourner les autres en bourriques ? » Une réelle volonté de comprendre se dégageait de la jeune fille ; même si — bien évidemment — elle prenait des notes, plaçant quelques détails importants dans le coin de sa tête. Restant sur ses gardes. Bien que quoiqu’il puisse arriver, elle ne serait pas en mesure de se défendre.

La suite de la discussion dévia sur le statut des Noés. Liam s’insurgea de la « stupidité » qu’elle venait de sortir, et bien évidemment, il blâma son ennemi farouche. « Ennemis des civils ? J’imagine que seul un exorciste a put te raconter ça. Notre seul but dans ce monde est de survivre et pour cela nous devons nous battre. Nous ne sommes pas mieux, ni pire que les exorcistes, seulement nous ne pouvons pas vivre les autres avec les autres. » Yuliya fronça les sourcils. Elle avait très bien vu sa « mère » envoyé valser son amie. Pourquoi s’en prendre aux innocents si ce n’est que pour survivre. Ce ne sont pas les plus dangereux, visiblement. Alors pourquoi ?  Elle s’empressa de réagir. « Alors pourquoi s’en prendre aux innocents ? Pourquoi créer des « Akuma » hein ? Ca aussi, je le sais, voyez-vous… J’ai vu un des leurs s’en prendre à une femme tout à fait innocente, et elle est peut-être morte aujourd’hui. » Elle s’en voulu immédiatement d’avoir lâché ce détail. Puisque cela rapprochait le sujet de sa mère, et qu’elle ne devait surtout pas en parler ! Sa mère le lui avait bien dit. Quel enfant stupide elle faisait, décidément. Enfin, ce n’était peut-être pas perdu, probablement qu’il ne relèverait pas ce détail…

Lorsque la Bulgare lui demanda s’ils pouvaient se poser quelques parts parce que ses jambes commençaient à fléchir, le Noé accepta. Même, il lui tendit son bras pour qu’elle puisse le tenir et se reposer sur lui. Elle accepta, restant méfiante. Elle traînait son sac avec elle, de sa main libre. Quelques secondes plus tard, ils avaient traversé, et s’étaient posés sur le banc. La jeune fille pu souffler un peu. Elle s’adossa contre le dossier du banc, et regarda le ciel. « Quel est votre but final, à vous, les Noés ? » Demanda-t-elle. Parce qu’après tout, elle jugeait, elle jugeait. Mais. Est-ce que cela ne finirait pas par se retourner contre elle ? Yuliya avait des preuves grâce à sa mère et Edward. Curieusement, elle avait envie de connaître la réponse à cette question. Pourquoi se battaient-ils vraiment ?  
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Mar 1 Nov - 11:53
Discerner la vérité derrière le mensonge
FEAT Yuliya Georgevia
#code by Nyxiel

Je lève les yeux vers le ciel, réfléchissant à sa question. Ennemis ou personnes qui nous intéresse ? Elle se demande surement dans quel tas elle se situe. Je l’observe une nouvelle fois, sûrement le second, à n’en pas douter. Ce que je n’arrivais pas à comprendre c’est pourquoi le Comte la trouverait intéressante, pas qu’elle ne puisse pas cacher un secret qui pourrait faire d’elle une bonne cible pour le Comte, mais une simple lycéenne, ce n’est pas comme si elle allait pouvoir devenir une alliée, créer une usine à akuma afin d’avoir un petit avantage dans cette guerre. Il devait y avoir autre chose, une chose qu’elle ne voulait pas partager avec moi. Je ris à sa question, elle ne peut pas avoir plus tort, si c’était si simple, mais vie serait moins compliquée et je ne me battrais pas constamment contre Gameline qui me manipule.

Si c’était si simple, le monde se porterait sûrement mieux.

Si les souvenirs n’existaient pas, si nous n’étions pas contrôlé par une conscience sans humanité, peut-être que cette guerre serait fini depuis longtemps, peut-être que nous aurions perdu, peut-être que nous aurions gagné ou alors peut-être que celle-ci n’aurait jamais commencé. Ou alors peut-être que cela n’avait rien à voir et même si je préférais l’ignorer, peut-être que cette guerre n’avait à voir qu’avec l’envie de pouvoir, celle qui me pousse à chérir mon immortalité même alors que je hais devoir être un pion.

Je ne parlerais pas au nom de tous les noés, bien évidemment, comme chez les humains, il y en a des cruels et monstrueux, mais en ce qui me concerne, je ne blesse pas les innocents. Je me suis réveillé un jour et je n’étais plus moi-même, j’avais changé … Ce n’est pas pour ça que j’ai abandonné mon humanité et je ne suis pas le seul. Nous sommes condamné à être acteurs de cette guerre, ça ne veut pas dire que nous le faisons parce que nous le voulons.

Elle ne me croirait peut-être pas, elle penserait surement que je venais tout simplement de lui mentir, de lui sortir l’argument que tout bon coupable sortirait pour passer pour un être innocent, mais c’était la vérité. La vérité pure. Si j’avais pu choisir d’être un noé, si on m’avait expliqué tout ce que ça impliquerait, j’aurais refusé poliment l’offre, je n’aurais alors jamais ressenti cette puissance, cette sensation d’être invincible, mais aussi cette peur, cette peur toujours présente parce que je sais que cela est éphémère, que je vais finir par disparaître tout simplement, que le jeu prendra le contrôle de mon corps. Pourtant je serais incapable d’abandonner mon immortalité, incapable de redevenir ce que j’étais et de ressentir de nouveau la faiblesse et le temps qui passe, il est facile de naître humain, on ne se rend jamais compte de sa fragilité, mais lorsque l’on connaît l’immortalité, que l’on ne craint plus la maladie, il serait dingue de choisir de vivre à nouveau comme un humain. J’en serais incapable, j’en deviendrais fou, tout simplement, la peur rongeant jusqu’à la dernière part de conscience en moi.

Les akumas sont des monstres sans conscience. Ils tuent parce qu’ils en ont besoin, comme un animal tuerait parce qu’il a besoin de manger, mais encore une fois, ce n’est pas comme s’ils avaient le choix.

Sa dernière question me fit relever les yeux vers elle. Pourquoi est-ce qu’on se battait vraiment ? Voulait-elle que je lui donne la raison de notre naissance ? La raison de chacun de nos choix ? Je ne le savais pas moi-même.

Pour le Comte, pour survivre, pour le plaisir, parce qu’au plus profond de nous on en ressent le besoin. Il y a pas mal de raison qui nous pousse à nous battre pour notre famille, mais si tu me demandes quel est le but final à tout ça, je n’en sais rien. D’après beaucoup de monde ce serait la destruction de l’humanité, mais je ne saurais pas dire si c’est vraiment ça.

Je souris alors, plongeant de nouveau mon regard dans le sien, parce que moi aussi j’ai une question, une qui me semble plus qu’importante.

Et toi, comment as-tu découvert l’existence des noés ?



Vava by Nyxiél - Signa by Ophelia

« Le passé nous hante tel un poison »



MERCI NINA POUR CES SIGNATURES ♥:
 

♗ Le fou du jeu

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Liam A. Ludrick♗ Le fou du jeu


Liam drague en #9999cc

FPFT
---------------------------------------------
• LIAM VOICE •
--------------------------------------------- RSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : Caem, Abel, David, Hazel, Ílknur & Pearl.
Masculin
▐ RPG Age : 34 ans.
▐ Personnalité : T O U P H I L E
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/3]
HRP : 380pts - FINIS : 1330pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 1900pts + 2 cond
POINTS DEPENSES : 1200pts

RANG C

A K I G I : www {3/3=10}
L I L Y : www {40}
Y U L I Y A : www {60}
A M B R O I S E : www {30}
O P H E L I A : www {50}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Discerner la vérité derrière le mensonge [PV : Yuliya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 4 - Mensonges et vérités
» Mensonge
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Adivina,adivinanza,devinez qui est derrière la photo..
» Vos 7 vérités

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: