Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Lun 30 Mai - 0:40

Assurance


" La foi est l'assurance des choses qu'on espère."


Ce n'est pas ma première mission, et ce ne sera sans doute pas la dernière, bien au contraire. Depuis que je suis revenue à la Congrégation de l'Ombre, j'ai l'impression d'avoir passé plus de temps à l'extérieur qu'entre nos murs, mais.. ce n'est pas grave, après tout, je suis revenue pour ça. Et aujourd'hui encore, je me retrouve loin de mon foyer, toujours pour essayer d'apporter un peu de paix dans ce monde en guerre et d'aider mon prochain. Le Seigneur m'a donné une seconde chance, je ne peux pas me permettre de la gâcher en baillant aux corneilles. Et qu'importe si mon corps ne suit pas encore la cadence : je me battrai jusqu'à mon dernier souffle, et advienne que pourra. C'est mon destin de soldat de toutes manières.


Ce fut ainsi qu'aujourd'hui, encore une nouvelle fois, la jeune femme s'était levée dans cette chambre vide qu'elle commençait tout juste à connaître ; ou plutôt, à reconnaître. La toute ailleurs comme à son habitude, elle s'était laissée porter dans les couloirs après s'être habillée, avant de petit-déjeuner puis de se rendre au bureau du Grand Intendant après qu'un traqueur ne l'ait hélé. On l'envoyait faire une nouvelle mission, on l'envoyait se charger de nouveaux Akumas dans une ville qu'elle ne connaissait même pas ; ou plutôt, qu'elle ne reconnaissait même plus. On lui fit un récapitulatif, comme à chaque fois, on la mit en garde, on la prévint quoi faire en cas de soucis, on la pria de revenir saine et sauve, puis elle s'en alla. Ce n'était qu'une journée comme les autres, une journée que Nora commençait à enfin à connaître, et qui la rassurait un peu. Là, au mois, elle pouvait se dire qu'elle se souvenait avoir agit ainsi, même si ce n'était qu'il y a une semaine ou la veille. Aucun pas n'était négligeable lorsqu'on réapprenait à marcher seul.

Armée de sa tenue d'exorciste, de sa longue cape noire et de son golem, il ne fallut pas longtemps à l'Âme Errante pour reprendre le chemin des couloirs ; saluant de temps à autres d'un geste de la tête les inconnus ou plus connus qu'elle croisait. C'est que depuis tout ce temps, elle ne parlait plus beaucoup, la Nora. Qu'aurait-elle pu leur dire ? Elle ne savait plus grand chose sur le monde, sur ce qu'il se passait ou sur ce qu'il se faisait. Elle savait l'essentiel, sur la guerre, sur la vie, sur la religion, puis un peu sur les arts grâce à la bibliothèque. Mais cela s'arrêtait là. De toutes manières, elle n'avait jamais beaucoup de temps pour se faire, et n’appréciait pas ça plus que de mesure. Sans doute n'avait-elle jamais été une grande lectrice avant ; il faudrait qu'elle pose la question à Androméda un de ces jours.

Mais là, cela pouvait attendre : sa mission l'attendait.

Le pas déterminé, la jeune femme ne tarda pas à se glisser dans les couloirs de l'arche, suivant le trace indiqué par des gardes suisses pour se rendre à la porte menant à Londres. Au fond, lorsqu'on lui avait raconté d'un tel navire existait, la Lockwood ne s'était même pas réellement posé de questions à son sujet ; quand on peut transformer ses mains en griffe et qu'on a failli se faire tuer par un cube doté de la volonté du Seigneur, on arrête vite de se poser des questions. Tout ce qu'elle s'était alors dit, c'était que cette embarcation devait bien être pratique, surtout en temps de guerre. Un souci ? Ils pouvaient rappliquer très rapidement, sauver des vies, et détruire leurs ennemis. Malheureusement, eux aussi avaient une arche, et bien plus efficace que celle de l'Ordre Noir ; même si ce n'était pas une raison pour se laisser abattre.

Ils finiraient par avoir l'avantage sur leur ennemi, Nora en était persuadée ; et s'il lui fallait donner sa vie pour se faire, alors elle le ferait. Mais en attendant que ce triste jour n'arrive, elle se battrait. Comme elle se battrait aujourd'hui à Londres.

Toutefois, lorsqu'elle passa la porte de l'arche pour se retrouver sous une ville dévorée par l'approche de l'hiver et la pluie, un drôle de sentiment traversa le corps de l'exorciste. Ce n'était pas le froid, ni encore la peur d'un combat à venir, c'était quelque chose de différent, quelque chose qu'elle avait déjà ressenti de nombreuses fois auparavant : un sentiment de déjà vu. Mais il en fallait plus pour perturber la jeune française ; elle avait déjà ressenti ça tant de fois en si peu de semaines. Sans doute était-elle déjà passée par là un jour. C'était même fort probable.

Passé cette expérience désagréable, l'Âme Errante se remit finalement en marche, sa capuche sur la tête afin d'éviter de trop prendre la pluie ; sans se douter qu'elle passerait de toutes manières une grande partie de la journée à arpenter les rues londoniennes à la recherche d'Akumas, sans rien trouver. Elle posa de nombreuses questions aux habitants, à des aubergistes, essayant d'attirer l'attention sans trop en faire malgré tout, mais rien, pas l'ombre d'une attaque. Peut-être était-ce à cause des nouvelles capes qui cachaient la croix de rosaire ? Peut-être n'était-elle pas assez visible pour qu'on l'attaque ? Allez savoir ; en réalité, Nora ne s'était même pas posé ces questions là. Elle n'y avait pas pensé, pas encore.

Alors, elle continua son chemin infructueux jusqu'en milieu d'après-midi, sans baisser les bras ni soupirer une seule fois. C'est qu'on ne tombait pas toujours facilement sur des Akumas ; s'ils étaient de niveaux élevés et qu'ils ne voulaient pas se montrer, il était impossible de les reconnaître dans la foule.

Il fallait juste attendre que quelque chose se passe.

Et quelque chose se passerait.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Dim 19 Juin - 12:30

Assurance




C'était par une journée d'hiver. Il ne faisait pas particulièrement froid, mais l'on pouvait déjà ressentir la baisse des températures qui commençaient tout juste à rejoindre les moyennes de saison. Wisely s'était levé très tôt ce matin-là, suffisamment pour pouvoir regarder le soleil se lever depuis la fenêtre de sa chambre au manoir, toujours enroulé dans ses couvertures et un peu ensommeillé, dans ce nid chaud, douillet et confortable, qu'il avait mis un long moment à quitter. Cela lui arrivait de plus en plus souvent : il se réveillait avec les premières lueurs de l'aube et après, impossible de refermer l’œil. Il ne dormait plus beaucoup, de toute manière ; ses nuits étaient de plus en plus souvent agitées, lorsqu'il ne se réveillait pas en sursaut et en sueur après un cauchemar particulièrement réaliste. Contempler en silence le lever du jour était encore ce qui parvenait le mieux à l'apaiser ; peut-être car cela lui rappelait que même dans la nuit la plus sombre, la lumière finit toujours par triompher.

Quant au reste de la matinée, il se déroula plutôt paisiblement. Ou du moins, jusqu'à ce qu'un Akuma ne vienne l'informer que le Comte avait une mission à lui confier, et de toute urgence. Il n'était certes pas un homme de terrain mais cette fois, cette nouvelle ne lui arracha aucune grimace ni aucun signe de protestation. A vrai dire, il était plutôt soulagé de trouver un échappatoire à cette morne routine qu'était devenue sa vie. Cela durait depuis quelques temps, déjà ; il sautait sur n'importe quelle occasion de quitter l'Arche ou le manoir, même la plus triviale. Y rester était devenu insupportable. Il n'en avait pas toujours été ainsi, bien sûr, mais ces derniers mois avaient été bien trop terribles pour qu'il puisse parvenir à chasser tous ces souvenirs, qui revenaient inlassablement l'assaillir dès qu'une faille dans ses barrières mentales leur en offrait l'occasion.
Ceux à qui il tenait étaient partis, morts, disparus, absents, alors que lui restait, toujours debout, fidèle malgré tout.

Le chemin qu'il emprunta pour rejoindre le Comte le fit passer juste devant la chambre désespérément vide du Mythe, à laquelle il n'accorda pourtant pas un regard. Trop tôt, il était encore beaucoup trop tôt, la blessure laissée par sa disparition était encore bien trop douloureuse ; et le plus tragique dans cette histoire, c'est qu'il ne pouvait pas arrêter d'y penser.

Lorsqu'Adam lui annonça qu'il partait immédiatement pour Londres, où se trouveraient des exorcistes, selon les dires de ses informateurs, le cinquième apôtre se contenta d'acquiescer en silence. Malgré tout ce temps, la capitale anglaise restait sa ville, celle qui l'avait vu naître et grandir ; il la connaissait encore mieux que sa poche, et n'aurait aucun mal à débusquer ces exorcistes si exorcistes il y avait. C'était une affaire qu'il pouvait mener seul, rapidement, et de manière efficace. Tant mieux car dans sa position actuelle, mieux valait ne pas trop décevoir les attentes du Comte ; il ne lui pardonnerait pas une fois de plus, et Wisely avait plus que jamais besoin de regagner sa confiance, s'il voulait obtenir le pouvoir de changer de manière significative le cours de la guerre, ce pouvoir dont il avait désespérément besoin et qui lui faisait encore défaut.

En quelques minutes et grâce à l'Arche, il se retrouvait donc dans sa ville natale, couverte comme toujours d'un ciel gris et de nuages annonçant sans doute l'arrivée proche de la pluie. Mais les vrais Londoniens le savent, la capitale est toujours plus belle sous la pluie. Toutes ces rues il les connaissait bien, pour les avoir arpentées un nombre incalculable de fois. Enfin, aujourd'hui, il n'était pas venu pour flâner en se souvenant du bon vieux temps.
Il avait du travail.

Alors Wisely se mit en marche. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne trouve ces exorcistes, et l'affaire serait vite expédiée. Les Akumas qui se trouvaient dans la ville devaient déjà avoir ressenti son arrivée. Si l'un d'entre eux avait remarqué quoi que ce soit de suspect, il le lui ferait rapidement savoir, il n'avait qu'à faire preuve d'un peu de patience.

Et effectivement, comme il l'avait prédit, les machines du Comte ne tardèrent pas à montrer le bout de leur nez. Ils étaient deux, ayant l'apparence de deux hommes, le premier d'une vingtaine d'années et le second deux fois plus âgé. Tous les deux de niveaux 2. Ce fut le plus jeune qui pris la parole :
«Maître Wisely, je suis heureux de vous voir. Nous avons localisé l'exorciste : il s'agit d'une jeune femme et à première vue, elle semble être seule. Cela fait un moment que nous la suivons, elle a passé les dernières heures à interroger les passants et les commerçants au sujet d'éventuels phénomènes inhabituels ou étranges. Elle est vraisemblablement à notre recherche.
- Bien. Pas de temps à perdre, dans ce cas. Conduisez-moi à elle.
- Si vous voulez bien nous suivre.. »

Emboîtant le pas aux deux Akumas, Wisely ne put s'empêcher de se dire que cette mission allait être réglée encore plus rapidement qu'il ne l'avait cru. Pour une exorciste seule, deux Akumas de niveau 2 pouvaient suffire, il n'aurait peut-être même pas à intervenir. Et s'il y était forcé.. ma foi, il était assez confiant quant à ses capacités, et donc quant à l'issue du combat.

Il ne leur fallut pas longtemps pour rejoindre l'endroit où se trouvait l'exorciste, en restant toutefois à une distance raisonnable pour ne pas risquer de se faire repérer tout de suite. Elle était là, juste devant eux, mais impossible de distinguer les traits de son visage masqués par une grande capuche noire. Elle ne semblait pas bien épaisse et assez frêle, mais Wisely ne voulait pas tirer de conclusions trop hâtives, l'innocence pouvait très rapidement changer la donne. En particulier, le fait qu'elle soit seule supposait soit un piège -mais son petit talent lui aurait permis de débusquer les éventuels ennemis qui se se seraient cachés dans les environs- soit qu'elle était particulièrement forte.
Dans tous les cas, ils seraient vite fixés.

«Allez-y » indiqua-t-il seulement à ses deux acolytes.

Mais quelque chose clochait, non?



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Dim 19 Juin - 18:58

Assurance


" La foi est l'assurance des choses qu'on espère."


J'ai eu beau passer cette ville au peigne fin toute la journée, je n'ai pas trouvé la moindre trace d'Akuma. Oh, on m'a bien parlé des dégâts qu'ils avaient causé de-ci de-là, mais je n'ai rien appris de plus que ce que les traqueurs avaient raconté dans leur rapports. Sont-ils partis ? Je n'en sais absolument rien, mais je ne peux pas me permettre de rentrer, pas maintenant. Si ma mission est de débarrasser Londres de ces Akumas, alors, je resterai jusqu'à ce qu'elle soit accomplie ; ou alors, si on me donne l'ordre de rentrer. Je ne peux pas me permettre de fauter à nouveau, pas après tout ça.


La journée commençait petit à petit à se terminer, et la pluie, elle, n'avait pas eu de cesse de tomber jusqu'à présent ; foutue pluie, Nora en ressortirait sans doute avec la mort. Pourquoi n'avait-elle pas pensé à prendre un parapluie ? Certes, sa cape lui avait protégé la tête et le buste, mais au fond d'elle, elle était certaine qu'il y avait plus d'eau dans ses bottes que dans toutes les gouttes d'eaux qui tombaient actuellement. Plus d'une fois, elle avait dû s'arrêter pour dégager toute cette flotte qui lui noyait les pieds et les chaussettes. N'étaient-elles pas censées être imperméables ? Sans doute que si, s'il n'y avait pas eu des trous dans les semelles. Il faudrait qu'elle les fasse changer à son retour à la Congrégation de l'Ombre ; car sinon, elle ne passerait pas l'hiver sans avoir les pieds gelés et rongés par le froid.

Toutefois, cette histoire de chaussures cassées disparut bien vite de la tête de la Lockwood une fois la fin de journée amorcée. Il ne s'était rien passé durant tout ce temps, les gens avaient continué à vivre leur petite vie malgré - et en dépit - de la pluie constante. Oh, la jeune femme avait toujours les pieds trempés - ça, ça ne changeait pas - mais quelque chose avait finit par arriver. Elle les avait vu approcher, côte à côte, comme deux simples passants, comme - sans doute - un père et son fils, ou bien deux amis marchant dans la rue. Elle ne s'était pas inquiété, la petite brunette, pas plus que n'importe quel autre passant.

Puis, à seulement quelques mètres d'elle, ils avaient finit par prendre leur véritable forme. Des Akumas, bien sûr, mais seulement de niveaux II ; pas très puissants, mais gênants de par leur nombre. Ils n'allaient sans doute lui laisser aucune chance. Mais Nora avait de l'expérience, on le lui avait apprit, elle s'était entrainée en compagnie d'autres exorcistes ; et son corps, lui, s'était souvenu des réflexes qui lui avaient permit de survivre loin des autres. Combattre seule, c'était son truc à elle.

Presque instinctivement alors, l'Âme Errante n'avait pas hésité à activer son innocence dés l'apparition de ses ennemis, avant de frapper le sol de ses paumes pour se propulser plus loin en arrière ; et par conséquent, prendre une distance de sécurité avec les machines. Il n'en fallut pas plus pour que les quelques passants ne se mettent à crier et à fuir la zone. Tant mieux, il n'y aurait peut-être pas de victimes à déplorer aujourd'hui.

Ou alors peut-être juste elle. Non, pas face à eux. Pas aujourd'hui.

Sans doute attirés et mit en colère par l'activation de l'innocence, les deux monstres mécaniques ne tardèrent pas à passer à l'attaque ; usant dans un premier temps de leurs canons pour tenter d'abattre leur ennemie à distance. Malheureusement pour eux, ce n'était pas de vulgaires obus qui allaient l'arrêter, surtout pas elle, surtout pas une symbiotique. S'ils l'effleuraient, l'innocence parviendrait à la guérir du virus mortel ; mais elle ne pouvait pas se permettre d'être touchée pour autant. Ils n'étaient certes que deux pour le moment, mais rien ne lui confirmait qu'il n'y en avait pas d'autres cachés dans l'ombre de la ville, prêts à attaquer à tout moment. Il fallait qu'elle fasse vite, et, d'une certaine manière, c'est ce qu'elle fit.

Le combat ne dura que quelques instants, que quelques maigres minutes durant lesquelles l'Âme Errante s'était contenté d'esquiver et d'attendre la meilleure occasion pour foncer sur l'un des monstres avant de le transpercer de ses griffes. L'autre, en comparaison, ne tarda pas à voir ses armes être paralysées par l'innocence, avant d'un large poing ne lui écrase la tête dans un fracas de métal cassé. La rue n'en sortirait pas indemne, mais les civils, au moins, avaient été épargnés.

Et c'était sans doute le plus étrange dans toute cette histoire ; mais l'exorciste à la capuche, elle, se doutait malheureusement de ce que cela devait signifier. Il ne lui en fallut pas plus pour allumer son golem, et ce, son innocence toujours activée.

" Deux Akumas de niveau II sont venus à ma rencontre et on été détruits, il ne semble pas y en avoir d'autre pour le moment. " souffla-t-elle à son golem, " Il me semble avoir été prise dans une embuscade. Je vais continuer d'avancer dans la ville sans trop m'éloigner du point d'attaque, au cas où des renforts arriveraient. "

Un silence, puis quelques voix dans le fond qui semblent discuter de la situation ; sans doute pour estimer s'il était intelligent ou non de rester sur le champ de bataille. Bien sûr, quand la vie de civils était en jeu, la réponse était toujours oui.

" Restez sur vos gardes, ne prenez pas de risques inutiles. "
" Bien compris. Je reste en contact. "

Ceci dit, elle se contenta d'éteindre le micro de son golem pour éviter que le pauvre bougre au bout du fil ne se retrouve à entendre de nouvelles explosions à tout bout de champ s'il venait à y en avoir ; mais pouvait toujours être contactée à tout moment, en cas d'arrivée de nouveaux ennemis. Tout du moins, si son misérable petit robot noir n'était pas détruit en chemin, et ça, ce n'était pas donné à tous les golems. Rien que depuis son réveil, elle en avait déjà cassé deux en mission, et perdu le troisième on ne savait où. De l'étourderie ? Non, voyons, Nora n'était pas ce genre de personnes. N'est-ce pas ?

Enfin, ce n'était pas la question la plus importante pour le moment.

L'Âme Errante allait reprendre la route, voulut la reprendre, voulut également désactiver son innocence maintenant que la menace était écartée. Et c'est là qu'elle le vit, immobile et la toisant d'un drôle d'air, avec ses prunelles dorées ; ses cinq prunelles dorées et sa peau grisâtre. Un descendant de Noé, ici, et un connu des fichiers de la Congrégation : le Télépathe, un dangereux adversaire en perspective, mais une nouvelle cible à abattre. Nora ne s'était pas trompée : elle était bien tombée dans un piège, ils l'avaient trouvé et attendue, avant de finalement l'attaquer.

Toutefois, la combattante ne laissa pas le temps à son nouvel assaillant de prendre les devants. Sans crier gare, elle se décida alors à le charger de front ; face à un adversaire qui manipulait les esprits, il n'y avait rien d'autre à faire de toutes manières. Et Nora ne comptait pas se laisser mourir ici, pas entre ses mains.

Mais ça, c'était sans doute un risque inutile.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mar 5 Juil - 22:50

Assurance


Les deux Akumas se rapprochaient de cette jeune femme, comme des félins chassant leur proie, tandis que Wisely restait en retrait, observant la scène tout en se gardant bien de manifester sa présence. Une sensation étrange lui soufflait qu'il était encore trop tôt pour agir, qu'il serait une erreur de se jeter tout de suite dans la bataille, et cette sensation, ce mauvais pressentiment si l'on veut, grandissait en lui à mesure que les Akumas arrivaient à hauteur de leur cible et que l'imminence du combat se faisait de plus en plus sentir. Alors il attendait, les yeux fixés sur la scène qui allait se jouer à quelques mètres de lui, retenant son souffle comme celui assiste à un spectacle dans les quelques secondes qui précédent le moment où les projecteurs s'allument. Non, ce n'était pas tout à fait ça. Il n'était pas seulement un spectateur ; il était plutôt cet acteur, la vedette qui observe la scène depuis les coulisses et qui attend le moment propice pour faire son entrée, le moment de sa première réplique où tous les regards, toutes les lumières seront braqués sur lui, et où il ne sera plus possible de faire marche arrière.

Mais cette attente ne se prolonge pas plus longtemps, l'affaire de quelques minutes tout au plus, et soudain c'est l'explosion, c'est la panique. Les cris s'élèvent, les civils présents dans la rue fuient, mais lui n'esquisse pas le moindre mouvement. Il s'attendait à tout cela, c'est à peine s'il a cligné des cils lorsque que les deux hommes ont retrouvé leur véritable apparence de machine du Comte. Un homme tente de lui attraper le bras pour l'entraîner dans sa fuite, manifestement en proie à un désir héroïque de sauver la vie d'un illustre inconnu, mais le regard qu'il lui lance suffit rapidement à décourager cette louable intention. Un regard dangereux, doré, un regard de prédateur, tandis que sa peau commence à son tour à virer au gris.
Mais personne ne semble le remarquer, dans toute cette agitation.

Déconcentré par cette intervention, il a perdu de vue l'exorciste ; mais ne tarde pas à la retrouver, celle-ci semblant avoir trouvé le moyen de se projeter hors de portée des Akumas, qui l'assaillent de tirs. Et soudain, il les aperçoit. Les griffes de l'exorciste. Des griffes qu'il connaît, pour les avoir déjà vues se déployer, menaçantes, face au Premier apôtre, ce maître qu'il suivrait jusqu'au bout du monde. Une coïncidence ? Difficile à croire, il sait que les innocences sont uniques, et il serait presque impossible qu'un autre exorciste possède des griffes si semblables.. aux siennes.

Et quelques coups précis et efficaces de ces immenses griffes suffisent à trancher net ces Akumas. Le combat n'a duré que quelques minutes. La rue était désormais déserte, il ne restait plus que lui et l'exorciste, un peu plus loin, qui semblait faire une sorte de rapport à ses supérieurs, par l'intermédiaire de ces petits engins ailés qui servaient de moyens de communication à la Congrégation.

Enfin il avait mis le doigt sur ce qui le perturbait depuis le début de ce combat. C'était si évident qu'il n'y avait même pas fait attention, et pourtant, le moins qu'on puisse dire est que cela sautait aux yeux. Il ne pouvait rien lire, ou presque rien, dans l'esprit de cette demoiselle – il ne pouvait pas encore se résoudre à lui donner un autre nom, pas avant d'en être parfaitement certain et d'avoir vu son visage, parce qu'il ne réalisait pas encore l'étendue des conséquences que cela pourrait avoir, que ce soit elle, ici, maintenant, l'exorciste qu'il était chargé d'éliminer. Il avait déjà envisagé ce cas de figure, bien entendu. De nombreuses fois, avec tout autant de scénarii différents. Mais c'était une chose tout à fait différente que cette situation survienne véritablement ; dans la vraie vie.

Et pourquoi a-t-il cette étrange et désagréable impression que cette jeune femme juste devant lui n'est rien de plus qu'une coquille vide ?


Soudain, elle tourne son regard bleu vers lui
Et le fixe.
Et le temps s'arrête.


Elle a encore maigri, encore plus que la dernière fois qu'il l'a vue. Son teint est pâle, presque blanc, maladif. Il aurait pu s'en douter, elle lui avait déjà parlé de cette maladie dans sa.. dernière lettre. Cette fameuse lettre, celle-là même qui avait fini par le convaincre qu'il ne la reverrait plus jamais, que leur dernière rencontre avait été cette terrible journée où la vérité avait fini par éclater, où le Comte avait bien failli rompre pour de bon ce fil rouge qui les unissait, ce fil si fin qu'ils avaient mis tant de temps et d'énergie à protéger. Il y avait cru, d'ailleurs, il avait cru qu'à ses yeux, il ne pourrait plus jamais être autre chose que le pire des monstres. Et pourtant, il y avait eu cette lettre. Elle lui disait qu'elle était mourante. Qu'elle retournait à la Congrégation… et qu'elle l'aimait toujours.
Son coeur anesthésié s'était alors remis à battre dans sa poitrine, mais si douloureusement, comme celui d'un noyé revenu à la surface au dernier moment. Un coeur plein d'eau, tout comme l'étaient ses yeux.

Et soudain, le temps reprend son cours. Il ne s'est écoulé que quelques secondes, tout au plus. Un véritable coup de tonnerre pour lui, mais elle, l'expression de son visage n'a pas changé d'un iota. Ses yeux sont effroyablement vides et éteints.. comme semble l'être son esprit.

Il n'a pas le temps d'y songer davantage car d'un seul coup, elle se jette sur lui, toutes griffes sorties. Son temps de réaction est incroyablement long, il ne comprend pas ce qu'il se passe. Il évite in extremis un coup mortel, qui aurait facilement pu le décapiter, en sautant sur le côté, mais les griffes laissent trois sillons rouges et brûlants sur sa poitrine. Les blessures ne sont guère profondes, et jamais il n'a été si soulagés de posséder ces réflexes surhumains. Il leur doit probablement la vie.

« Nora ? Bon sang... Il passe une main sur son torse pour évaluer l'étendue des dégâts ; c'est douloureux, et la plaie cicatrise plus lentement à cause de l'innocence, mais il ne devrait pas y avoir d'autres conséquences. Là on arrive au moment où je dis quelque chose de stupide pour dédramatiser, normalement. Mais... c'est pas vraiment toi, hein ? »

Son œil démoniaque a beau tenter de sonder l'esprit de Nora… ou du moins, de cette personne qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Nora, mais qui n'est pas Nora, rien ne ressort de cette exploration mentale. Quelques pensées sur la situation actuelle, tout au plus ; en faisant attention, il devrait pouvoir prévoir sa prochaine attaque. Mais rien sur le passé. Et surtout, absolument rien, le néant total, à son sujet. En lisant ses pensées, il a l'impression de lire la fiche que Central doit tenir à jour sur lui. Pour elle il n'est plus que le Télépathe, le dangereux Noé qui peut lire dans les pensées.

Wisely recule de quelques pas ; il sent bien que cette attaque n'était pas la dernière. Il n'est pas un guerrier, pourtant… lorsqu'il doit se battre, il préfère bien souvent anéantir ses ennemis d'un battement de sourcil, ou avec un plan particulièrement bien conçu et efficace, ou en envoyant des Akumas. Si cela avait été n'importe quel autre exorciste, il n'aurait pas hésité une seule seconde, il aurait appelé d'autres monstres en renfort ou aurait déchaîné contre lui les pouvoirs de son œil démoniaque. Mais là, c'est impossible… n'est-ce pas ?

Car même si cette jeune femme est une coquille vide qui n'a plus grand-chose de celle qu'il a connu… Elle reste Nora, au fond.

Et là, Wisely a vraiment peur. Peur pour sa vie, peut-être bien pour la première fois.
Car c'est un face-à-face dans lequel il est complètement paralysé, pieds et poings liés car il est incapable de blesser son adversaire. Et même s'il l'avait voulu, aucun souvenir ne lui offre une prise suffisante pour percer une brèche dans ses barrières mentales.

« Tu n'as aucune idée de qui je suis. » C'est une affirmation. Il lit dans les pensées, il est bien le mieux placé pour savoir ça. Tu es une coquille vide.. tu.. tu  n'es même plus Nora. Est-ce que tu sais seulement ce qu'ils lui ont fait ? C'est Central, n'est-ce pas ? Est-ce que c'est réparable ? Est-ce que l'on peut revenir en arrière, rendre à la jolie Bohème tout ce qu'elle a perdu ? En réalité, si quelqu'un peut y faire quelque chose, c'est bien lui. Mais jamais il ne se risquerait à entreprendre une telle expérience sur Nora, là tout de suite, en plein combat. S'il n'est pas absolument certain de ce qu'il fait, il pourrait bien infliger des dommages irréparables à son esprit, et.. les choses ne feraient qu'empirer. «Bien sûr que c'est Central, c'est toujours Central. Ils ne reculent devant rien pour garder leurs précieux petits soldats. C'est à se demander qui sont vraiment les méchants, dans cette guerre.  »

Il parle vite, comme s'il était énervé ; en fait, c'est surtout parce que ça fait mal. C'est douloureux de parler à cette jeune femme comme si elle était Nora. L'est-elle ? Il ne sait plus trop. Il est en train de perdre pied.

Elle pourrait le tuer, là, tout de suite ; après tout, pourquoi cette marionnette écouterait-elle le monologue d'un étrange garçon du camp ennemi ?

« Tu ne te souviens vraiment de rien ? » demande-t-il tout de même, mais sans vraiment y croire. Il le saurait tout de suite, s'il restait en elle la moindre trace de sa Nora.

Dans l'immédiat, il ne peut rien faire pour la ramener. Et cela lui fait tellement mal.





Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mer 6 Juil - 2:37

Souvenir


" Se souvenir ranime ; vouloir se souvenir détruit."


J'aurais du me douter que ces attaques d'Akumas n'étaient pas aussi anodines qu'elles en avaient l'air ; mais maintenant, c'est trop tard pour faire machine arrière, pas maintenant que je fais face à un descendant de Noé. Si je veux prouver ma valeur et montrer que Dieu a bien fait de me donner une seconde chance, c'est maintenant ou jamais. Je vais devoir être prudente, et ne pas le laisser rentrer dans mon esprit ; je ne veux pas qu'il tente de ranimer de vieux souvenirs. Est-ce que je viendrais à perdre la vie si tel était le cas ? Est-ce que mon innocence se retournerait contre moi après tout ce que j'ai fais ? Je ne veux même pas y penser. Il faut que je me débarrasse de lui, et vite.


Toutefois, l'exorciste ne sous-estimait pas pour autant son adversaire.

Bien au contraire, elle savait au plus profond d'elle ce dont il était capable. Central l'avait mit au parfum au sujet des assaillants qu'ils avaient recensé, et celui-ci pouvait se montrer redoutable malgré son apparence assez juvénile ; l'habit ne fait pas le moine, comme on dit si bien. Toutefois, s'il semblait très doué pour prendre le contrôle et détruire l'esprit des gens, rien n'avait été renseigné au sujet de ses aptitudes au combat. Il pouvait être tout aussi dangereux, comme inoffensif ; et encore, le mot était mal choisi, car l'on parlait malgré tout d'un apôtre. Sans doute avait-il de nombreuses capacités que la Congrégation de l'Ombre ne connaissait pas encore.. mais cela ne découragea pas l'exorciste, qui voulait en démordre. Ce fut sans doute pour cela qu'elle se décida à jouer carte sur table en le chargeant sans prévenir ; mais force fut de constater que son adversaire avait sans doute plusieurs coups d'avance sur elle.

Comme la Lockwood aurait du s'y attendre, le descendant de Noé esquiva son attaque sans trop de mal - ou plutôt, elle en eut l'impression - mais n'en ressortit pas sans des griffures au beau milieu de son torse. Rien de très grave, mais sans doute assez pour le mettre en colère.. chose qui, bien étrangement, n'arriva pas. Toutefois, cela n'empêcha pas la combattante de reprendre  ses distances après cette attaque ratée.

On était jamais assez prudent face à un ennemi de son rang.

" Nora ? Bon sang... " avait-il soufflé tout en passant ses doigts sur ses plaies qui commençaient déjà à lentement cicatriser, " Là on arrive au moment où je dis quelque chose de stupide pour dédramatiser, normalement. Mais... c'est pas vraiment toi, hein ? "

Le regard lourd et sa capuche toujours sur la tête, la jeune femme ne put s'empêcher de ressentir une drôle de sensation en se rendant compte que son ennemi était déjà rentré dans sa tête, au point de réussir à en trouver son nom. Sans doute n'avait-elle pas été assez prudente, ou bien le Télépathe était réellement très puissant. Peut-être un peu des deux.

Malgré tout, l'Âme Errante ne garda pas le silence :

" Je crains que tu ne te sois pas trompé de personne. "

En réalité, ce n'était qu'une façon de parler : elle ne craignait en rien qu'il se trompe. Après tout, il était le Télépathe. S'il y avait bien une personne qui ne pouvait pas se fourvoyer, c'était bien lui. Toutefois, elle ne put s'empêcher de repenser au sens de ses paroles : qu'avait-il tenté de lui dire ? Elle n'eut pas le temps d'y penser plus longtemps.

En effet, son assaillant ne tarda pas à faire quelques pas en arrière ; geste face auquel la brunette ne put s'empêcher de répondre par une posture défensive, ses griffes bien déployées devant elle. S'il tentait de l'attaquer, elle serait prête à riposter ou bien à esquiver. Nora ne pouvait pas lui laisser la chance de s'en prendre à elle ou bien à son esprit.. mais c'était sans compter l'intelligence de l'apôtre. D'une voix qui témoignait d'un drôle de ressentiment, il ne tarda pas à dire qu'elle ne savait pas qui il était, qu'elle était vide, plus vraiment Nora, que c'était sans doute à cause de Central et qu'ils lui avaient fait quelque chose ; mais à qui ? L'exorciste n'eut pas le temps d'intervenir, car déjà son interlocuteur reprenait, en affirmant que c'était bien leur faute - à Central - et qu'ils ne reculaient devant rien pour conserver leurs soldats. Qui étaient les réels méchants de l'histoire ? La question ne se posait même pas.

Central l'avait aidé à se relever, à redevenir quelqu'un, à survivre, à être une personne bien. Pour qui se prenait-il à lui faire la morale ou bien à tenter de la retourner contre les siens ? Pourquoi osait-il faire ça ? Oh, Nora le savait très bien, et ses griffes bouillaient d'envie de lui fermer son clapet.

" Tu ne te souviens vraiment de rien ? " lui demanda-t-il finalement.

Face à une telle question, la jeune femme ne put s'empêcher de serrer les dents et une partie de ses poings. Bien sûr qu'elle ne se souvenait plus de rien, il avait bien du le voir dans sa tête. Son ennemi devait vouloir jouer avec ses nerfs ; la Lockwood ne voyait pas d'autre explication.

" N'essaye pas de me retourner l'esprit. " souffla-t-elle alors d'un ton direct et sec, " Je sais ce dont tu es capable, le Télépathe.. ou quel que soit ton nom. "

Ce n'était pas une invitation à des présentations en bonne et due forme ; bien au contraire, la parisienne voulait mettre un terme à cette conversation au plus vite. Lui montrer qu'elle savait ce dont il était capable, qu'il ne pouvait pas la manipuler aussi facilement.. voilà ce qu'il y avait de mieux à faire.

Et pourtant, Nora ne put s'empêcher de clarifier les choses.

" Ils m'ont sauvé et offert une vie meilleure. " finit-elle par reprendre, " Alors je ne vais pas te laisser briser ma seconde chance. "

Pour conclure ces quelques paroles, l'exorciste n'hésita pas à reprendre une posture offensive, tandis qu'un filet électrique commençait à les parcourir progressivement ; puis, elle chargea de front son ennemi, le regard plongé dans le sien. Et s'il tentait de l'esquiver, alors, elle n'aurait qu'à étendre ses griffes pour le frapper malgré tout. Scintilla ne pourrait sans doute pas bloquer totalement sa respiration si elle parvenait à le toucher, mais au moins, il aurait des difficultés à reprendre son souffle si elle parvenait à le toucher au torse.

Puis, si elle le ratait, alors, elle attaquerait à nouveau.

Encore et toujours.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Jeu 14 Juil - 19:36

Assurance


Il lui fallait un plan, ou il était perdu. Les blessures peu profondes sur son torse cicatrisaient à peine que la brunette se remettait déjà en position pour une nouvelle attaque, les griffes pointant directement dans sa direction. Dans l'immédiat, les choix qui s'offraient à lui étaient en réalité assez limités. S'il refusait toujours l'idée de se défendre correctement et de contre-attaquer en risquant de blesser l'exorciste, il pouvait au moins continuer à esquiver ses attaques du mieux qu'il le pouvait, et essayer de gagner du temps ; mais du temps pour quoi ? Il ne se faisait guère d'illusions : ses chances de ramener Nora à la raison, ou du moins, de lui montrer que les choses étaient un peu plus complexes qu'elle ne se l'imaginait, étaient presque nulles. Certes, il était un beau parleur, mais Central était passé avant lui, et les méthodes qu'ils avaient employées pour asservir l'esprit de la bohème s'étaient révélées particulièrement efficaces ; pour un peu, on aurait presque reconnu sa propre manière de faire. Une chose était sûre, il ne serait pas aisé de reconstruire tout ce qu'ils avaient brisé. Même pour celui qui possédait l’œil du démon.

« N'essaye pas de me retourner l'esprit. »  menaça-t-elle alors, comme en écho à ses pensées « Je sais ce dont tu es capable, le Télépathe.. ou quel que soit ton nom. »

Le Télépathe, hm. Ainsi donc, tel était le surnom qu'on lui avait attribué ; pourquoi pas, après tout, il résumait assez bien ses capacités. Mais cela avait quelque chose de très dérangeant d'entendre Nora utiliser ce terme si... froid, et impersonnel. Un peu malgré lui, il fronça les sourcils. Une nouvelle fois, il se trouvait anonyme devant elle ; comme s'ils étaient revenus au tout début, à Londres, comme s'ils étaient redevenus des étrangers l'un pour l'autre. Mais Nora avait beau avoir oublié jusqu'à son nom, ce n'était pas son cas. Lui ne le pourrait jamais. Et tant qu'il serait là pour se souvenir d'eux, Il ne laisserait rien de tout ce qu'ils avaient vécu, du meilleur au pire, tomber dans l'oubli. S'il devait être le seul garant que toute cette histoire ait un jour bien existé, alors il assumerait cette responsabilité. Sans hésiter.

« Wisely. » Ne put-il s'empêcher de corriger, avant d'ajouter, d'un ton peut-être un peu amer, « ça aussi tu le savais, avant. »

Déjà, il le sentait, les événements ne prenaient pas une tournure des plus favorables. Il ne répondait pas à ses attaques (et elle avait déjà dû s'en apercevoir, quand bien même elle n'en tenait aucunement compte) mais il lui faudrait faire un peu mieux que ça pour qu'elle accepte de l'écouter, ou au moins, d'entendre ce qu'il avait à lui dire. Rien ne serait possible sans cela. Inutile sans doute de vouloir la ramener à ce qu'elle était avant de retourner à la Congrégation. A supposer que cela soit possible, il faudrait du temps ; sans doute beaucoup de temps pour lui rendre tout ce qu'elle avait perdu.

Il avait fait erreur, un peu plus tôt, lorsqu'il avait affirmé qu'elle n'était plus vraiment Nora : ce n'était plus la Nora qu'il avait connu, peut-être. Ce n'était plus la Nora qui lui adressait de grands sourires lorsqu'elle le voyait, celle qui lui envoyait des lettres, celle qui lui disait qu'elle l'aimait. Mais c'était toujours Nora. Et à l'heure actuelle, c'était même la version de Nora la plus réelle que l'on puisse trouver sur cette Terre. Tout était à refaire, tout était à reconstruire, mais c'était encore Nora. C'était elle, et il ne pouvait pas l'abandonner comme ça. Car tant qu'elle était là, en vie, tout était encore possible, n'est-ce pas ?

« Ils m'ont sauvé et offert une vie meilleure. » continua-t-elle pourtant, toujours au sujet de Central. Ils l'avaient sauvée, c'était certain, et il ne pouvait leur retirer ça, même si l'idée qu'il puisse en être redevable à Central d'une quelconque manière était en soi un peu étrange. Ils l'avaient sauvée, oui, mais à quel prix ?  « Alors je ne vais pas te laisser briser ma seconde chance. »

A peine ces mots eurent-ils quittés sa bouche qu'elle se jeta en avant, droit sur lui, et toutes griffes dehors. Il avait pu prévoir l'attaque quelques instants avant qu'elle ne survienne, mais même avec cela, son expérience de combat était trop limitée pour qu'il puisse mettre à profit ces précieuses secondes pour esquiver. Il pourrait peut-être se jeter à terre, mais même lui savait que s'il devait en arriver là, il ne ferait pas long feu ; et il avait encore besoin de temps.

Les griffes se rapprochaient, terribles, tranchantes, et scintillantes d'innocence, tandis que lui reculait autant qu'il le pouvait, levant les bras de manière à protéger son visage.

Ça allait sans doute piquer un peu.

Et ce n'était rien de le dire. Lorsque les griffes d'innocence renforcées par un courant électrique qui semblait émaner d'elles commencèrent à déchirer la peau de ses épaules, presque le dos, puis de ses bras et du haut de son torse, Wisely eu l'impression qu'elle venait d'arracher d'un seul coup toute la peau de la partie supérieure de son corps. La douleur insupportable ; il aurait pu hurler. C'était comme si toute cette zone s'était transformée en un immense brasier, et que tous ses organes étaient en train d'y prendre feu, un par un. Un autre serait sans doute déjà mort, mais pas lui. Les Noés n'étaient pas immortels, mais il mettaient du temps à mourir, vraiment beaucoup, pour venir à bout de toutes leurs défenses. Il vacillait un peu, mais se tenait toujours debout.

« Aaaaaaah….. » il laissa passer un instant, il avait du mal à reprendre son souffle.

S'il ne faisait rien, elle allait encore frapper. Et encore. Et encore. Ses cellules régénératrices s'activaient déjà à soigner la chair lacérée, mais le processus était rendu plus long et difficile à cause de l'innocence. La seule idée qu'il puisse être à nouveau frappé par ces griffes lui donnait des haut-le-cœur. C'était bien trop douloureux, et il n'était pas un guerrier. Il ne pourrait pas le supporter. Il fallait qu'il trouve quelque chose, et vite, pour gagner un peu de temps.

« Tu sais Nora, on se connaissait bien, avant. » Même dans une situation pareille, sa voix restait tranquille et son visage relativement serein, même si ses yeux fuyaient ceux de l'exorciste. « Tu ne t'en souviens pas, bien sûr, et il te faudra du temps pour le croire, mais on a même passé pas mal de temps ensemble, tous les deux. »

Bien sûr qu'elle n'allait pas y croire ; il le savait très bien. Et dire qu'il ne mentait même pas, pour une fois. L'idée était d'abord de gagner du temps, et peut-être aussi de laisser à la jolie exorciste de quoi réfléchir un peu. Pour plus tard.

« Ça a commencé ici, à Londres. » reprit-il, laissant par la même occasion ses bras retomber le long de son corps. La plaie avait presque fini de cicatriser, à présent. « J'ai passé presque toute ma vie dans cette ville, et tu m'as rejoint à la fin. Toi tu venais juste d'arriver, tu avais quitté Paris pour partir à la recherche de la congrégation, et suivre la trace de tes parents. Tu n'avais pas grand-chose, juste quelques affaires, et ce golem, Misaïki.. un cadeau de ton frère, il me semble. Tu restais assez vague à ce sujet, c'était plutôt compliqué, entre vous. »  

Il parlait beaucoup, et ne semblait pas vouloir se remettre en position défensive. Peut-être qu'elle l'écouterait, ou peut-être pas. Mais en tout cas, elle l'aurait entendu. Et au fond d'elle, elle devait bien savoir qu'il s'agissait de la vérité.

« C'était il y a un peu plus d'un an. Tu crois que je mens ? »

Et sur ce, il ferma les yeux. Tout cela ne serait peut-être pas suffisant pour intriguer l'exorciste, et lui épargner une nouvelle attaque. Et il ne savait toujours pas se battre. En fait, avec lui, c'était tout ou rien : lorsqu'il s'en prenait à un ennemi, ce n'était pas pour le blesser, c'était pour l'anéantir. Il touchait au cerveau, cet organe si sensible et pourtant si important. Les dégâts qu'il faisait était presque toujours irréparable ; si Yu Kanda s'en était sorti indemne, lorsqu'il s'était chargé de le capturer, ce n'était que grâce à ses capacités de guérison hors du commun. L'innocence aidait à repousser ses assauts mentaux, bien sûr, mais cette défense était la plupart du temps insuffisante ; il suffisait d'interroger les exorcistes qui avaient croisé sa route à ce sujet. Combien avaient survécu ? Si peu.

S'il se mettait à répondre aux coups de Nora, il la détruirait, et cela, il n'en était pas question. Alors il allait sans doute avoir à subir encore un peu. Tout ce qu'il espérait, c'est que tout cela ne soit pas en vain.
Alors Wisely serra les dents.



Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Ven 15 Juil - 13:15

Ensemble


" On boit ensemble, mais on souffre seul."


Pourquoi faut-il que je sois tombée face à face avec le Télépathe, celui qui est capable de lire dans mes pensées, celui qui pourrait revoir celle que j'ai été avant ? C'est un foutu coup du destin ça, à moins.. à moins que ce ne soit le Seigneur qui ne me mette à l'épreuve, pour voir si je suis capable de tenir le coup ? Je n'en sais rien, ce n'est peut-être qu'un hasard, qu'une coïncidence mais.. Androméda, elle, elle penserait sans doute que rien n'est hasard pour qui a la foi, tout n'est que miracle. Je devrais me fier à son instinct à elle, et pas au mien qui ne doit plus être aussi infaillible qu'avant. Dans tous les cas, il faut que je m'accroche et me batte. Même si je dois mourir pour ça ; mais je ne mourrai pas seule.


Malgré les paroles du descendant de Noé, la jeune femme ne parvenait pas à se souvenir d'un dénommé Wisely qu'elle aurait pu connaître avant tout ça ; comme à peu près tous les noms qu'elle semblait entendre pour la première fois et qui pourtant elle connaissait si bien. A ses yeux, ce n'était qu'un inconnu, un ennemi qu'elle se devait d'abattre, un assaillant qui devait tenter de jouer avec son esprit pour tenter de la pousser à la trahison une seconde fois. Alors, bien sûr, l'Âme Errante ne préféra même pas revenir sur ce nom, ne le gardant dans son esprit que pour pouvoir le ressortir plus tard dans ses rapports ; et, bien sûr également, elle n'hésita pas un instant avant de frapper le Télépathe. Il était tout de même étrange que ce dernier ne cherche pas à rendre les coups, mais c'était mal connaître la combattante que de penser que ça pourrait l'arrêter ; bien au contraire, elle en profita même pour frapper plus fort, et tenter de donner plus de précision à ses attaques. Mieux valait faire le plus de dégâts possibles tant que l'autre ne ripostait pas.

C'était ainsi que l'ancienne Vagabonde avait entaillé les chairs de son adversaire, n'épargnant ni ses épaules, ni son torse, ni encore ses bras ; tout ce qui était à porté de ses griffes finit dans les plaies et le sang. Plic, ploc. Ce dernier ne tarda pas à s'écouler le long des doigts déformés de la jeune femme, avant de s'écraser lourdement par terre en flaques rouges et irrégulières. Puis, une fois ces quelque attaques bien placées, la brunette n'attendit pas un instant pour prendre à nouveau ses distances vis-à-vis de son ennemi ; deux ou trois mètres, tout au plus, à peine de quoi se préparer à une nouvelle attaque ou bien à une défense. Enfin, pour ça, il aurait fallut que Wisely daigne bien attaquer en retour. Et ce n'était pas avec ses actuelles blessures qu'il risquait de le faire.

Visiblement quelque peu tremblant à cause du sang qui s'échappait de ses plaies, le Télépathe - encore une fois - ne bougea pas après cette attaque ; attendant sans doute que ses blessures ne se referment grâce à ses capacités régénératrices. Nora aurait sûrement voulut profiter de cet instant pour le frapper à nouveau.. si le londonien ne s'était pas remit à parler tout à coup.

" Tu sais Nora, on se connaissait bien, avant. " souffla-t-il tout d'abord en laissant retomber ses bras, " Tu ne t'en souviens pas, bien sûr, et il te faudra du temps pour le croire, mais on a même passé pas mal de temps ensemble, tous les deux. "

Amère face à de telles paroles, la jeune femme ne put s'empêcher de resserrer les poings du mieux qu'elle pouvait ; c'est, qu'au fond, elle ne voulait pas entendre ce qu'il avait à dire. L'Âme Errante ne voulait pas savoir que tout avait commencé ici, que lui avait toujours vécu ici, qu'elle, elle avait fini par le rejoindre après avoir quitté Paris, tout ça avec seulement quelques babioles et ce pour rejoindre la trace de ses parents. Elle ne voulait pas non plus savoir que tout avait toujours été compliqué avec Aloïs, Aloïs son frère, Aloïs le Noé, Aloïs son ennemi. Tout cela n'existait que pour brouiller son esprit. Le Télépathe prenait des éléments de vrai pour fabriquer du faux, mais.. et si tout ça s'était vraiment passé ?

" C'était il y a un peu plus d'un an. Tu crois que je mens ? "

Malheureusement, la Lockwood n'en avait pas la moindre idée.

Et sur ces paroles, le descendant de Noé se contenta de fermer les yeux ; comme s'il savait qu'elle n'allait pas attaquer tout de suite.. ou comme s'il préparait lui une attaque de son côté. Troublée, la jeune femme, elle, ne bougea pas ; mais se prépara par contre à riposter en cas de besoin. On ne savait jamais ce qu'un adversaire pouvait bien préparer.

" Il y a peut-être du vrai dans tes paroles. " avait-elle fini par lui répondre, " Il y a des éléments que je ne peux pas réfuter, et d'autres, que je ne peux que supposer. Comme tu l'as dis, je ne me souviens de rien. "

Après tout, plus elle y pensait, plus cela semblait logique. Le descendant de Noé disait peut-être la vérité. Ils avaient peut-être passé du temps ensembles, peut-être que c'était à cause de lui qu'elle avait trahi la Congrégation de l'Ombre, peut-être même que c'était de sa faute si elle avait failli devenir une rejeté ; et donc, de sa faute si elle n'avait désormais plus qu'un énorme trou noir à la place de la mémoire. L'ancienne Vagabonde aurait pu lui demander des explications, aurait pu chercher à en savoir plus, mais non. Non elle ne voulait pas savoir, ne voulait rien savoir. C'était un risque de retomber, de mourir pour de bon.. et ça, elle ne le voulait vraiment pas. La parisienne préférait ne rien savoir.

Le visage crispé, elle observa alors son adversaire qui ne bougeait toujours pas, qui semblait attendre quelque chose ; qui était peut-être en train de lire dans sa tête, ou qui cherchait à lui détruire l'esprit pour de bon.

" Je ne sais pas à quel jeu tu es en train de jouer, Wisely. " reprit-elle, sans doute pour l'interrompre dans ses pensées à lui, " Mais sache que je ne me laisserai pas bercer par tes douces paroles. Je vais me battre jusqu'au bout et rentrer à la maison, même si tu ne me rends pas les coups. "

Bornée ? Un peu. Mais ce n'était pas de sa faute, c'était ainsi qu'on l'avait remodelée. La gentille petite Nora n'existait plus ; désormais, Wisely n'avait plus qu'une combattante en face de lui. Et cette combattante allait faire ce qu'elle savait le mieux désormais : frapper, encore et encore. Sans crier gare - même s'il avait du le voir venir - l'Âme Errante usa de ses griffes pour sauter en l'air, avant de les changer en poing pour chercher à l'abattre en plein dans les côtes du descendant de Noé. Elle ne le savait pas, mais cette attaque avait déjà fait ses preuves. Un bloc d'innocence pur en plein dans les os, ça ne fait jamais du bien. Et si cela ne marchait pas et qu'il l'évitait, elle changerait alors ses griffes en lame, afin de le transpercer pour de bon. Elle ne pourrait sans doute pas lui porter un coup mortel, mais la brunette ferait de son mieux pour le blesser à nouveau.

Mais cette fois-ci, même si le Noé se mettait à parler, elle ne reculerait pas. Nora avait décidé d'en finir. Et au fond, une voix aurait presque hurlé : arrête-moi.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Ven 15 Juil - 18:20

Assurance



Manifestement, son petit monologue n'avait pas suffit. Elle l'avait entendu, peut-être même écouté, mais rien de ce qu'il avait pu dire n'était parvenu à faire vaciller les convictions de la jolie exorciste. Il aurait sans doute du s'y attendre, après tout, les choses ne pouvaient pas être aussi simples. Il pouvait bien dire n'importe quoi, elle restait persuadée qu'il ne cherchait qu'à la manipuler et que toutes ces belles paroles n'étaient que la partie visible d'une vaste mascarade, d'un théâtre visant à la faire trahir la Congrégation. Si seulement elle savait à quel point elle se trompait, et combien il était rare qu'il se montre aussi sincère. Dans l'état actuel des choses, rien ne semblait pouvoir renouer ce lien qui les unissait, ou du moins, qui les avait unis si longtemps. Il était peut-être trop tard pour le réparer, cette idée ne quittait pas son esprit, mais il ne pouvait pas encore s'y résoudre. Pas avant d'avoir tout essayé.

« Il y a peut-être du vrai dans tes paroles. » avait-elle fini par reconnaître, et au point où il en était, c'était déjà ça de gagné. « Il y a des éléments que je ne peux pas réfuter, et d'autres, que je ne peux que supposer. Comme tu l'as dis, je ne me souviens de rien. »
«  Pourtant, ce n'est pas ça qui va te faire changer d'avis, » souffla-t-il pour toute réponse.

C'était plus fort que lui, il ne pouvait pas concevoir que tout ce qu'ils avaient vécu se termine si brutalement, et de cette manière-là. Si sage et pourtant, un véritable idiot. N'est-ce pas ? Tous ces coups qu'il prenait, son propre sang qui tâchait les griffes de Nora, et même la douleur -à présent diffuse- insupportable qu'il avait ressenti un peu plus tôt, tout cela n'était que le résultat de sa trop grande humanité, qui était aujourd'hui, plutôt qu'une force, son unique faiblesse. Elle le protégeait de la folie, mais pourrait tout aussi bien le détruire ; la preuve se trouvait juste sous ses yeux, dans le fait qu'il craigne moins l'innocence que les pouvoir qui pourraient le pousser à blesser celle qu'il aimait – car oui il l'aimait, c'était une évidence, et encore maintenant, même quand elle n'avait plus le moindre souvenir et qu'elle se trouvait armée de griffes d'innocence, cette matière qu'il haïssait du plus profond de ses entrailles, c'était toujours Nora, la même Nora, celle qu'il aimait, qu'il avait toujours aimée, aussi loin qu'il puisse s'en souvenir.

Et Nora valait un petit peu plus que cela.

C'était bien pour cela qu'il encaissait tous ces coups sans broncher. Peut-être n'était-ce que justice ; après tout, il était bien celui qui l'avait le plus blessée, en disparaissant, d'abord, et ensuite avec tous ses mensonges. Mensonges indispensables, mais mensonges tout de même ; qui avaient bien failli détruire toute la confiance qu'elle pouvait lui accorder. Puis il y avait eu cette dernière lettre, qu'il avait lue tant de fois, les mains tremblantes. Elle avait su lui pardonner tout cela ; comment pourrait-il l'abandonner maintenant, alors qu'elle avait tant besoin d'aide, plus que jamais, et sans même le savoir ?

«  Je ne sais pas à quel jeu tu es en train de jouer, Wisely. »des paroles dures, encore, et blessantes. Il avait bien du mal à reconnaître sa Nora sous ces airs menaçants. « Mais sache que je ne me laisserai pas bercer par tes douces paroles. Je vais me battre jusqu'au bout et rentrer à la maison, même si tu ne me rends pas les coups. »

Il soupira, un peu tristement. Bon, à ce stade, ce n'était pas son air de chien battu qui risquait de l'attendrir. Et déjà elle sautait en l'air, se préparant à porter une nouvelle attaque. Encore une qu'il ne pourrait pas esquiver, ou du moins, pas complètement. Lorsqu'elle voulut lui envoyer son poing d'innocence en plein dans les côtes, il eut cependant suffisamment de réflexes de survie pour sauter d'un bond en arrière, et ainsi esquiver cette attaque qui l'aurait vraisemblablement envoyé voler à l'autre bout de la rue. Mais la suite, même s'il la vit arriver, il ne put rien faire pour la parer. Les griffes devinrent des lames, et avant qu'il ait pu pleinement réaliser ce qui lui arrivait, ces lames vinrent l'embrocher au niveau du ventre, sans rencontrer plus de résistance qu'un couteau dans du beurre. Il n'osa pas poser les yeux les yeux sur cette nouvelle blessure, mais une chose était sûre, le sang coulait, encore. Et ça faisait mal. Un hoquet, et il lui sembla sentir ce goût si particulier, un peu ferreux, du sang dans sa bouche.

« Tu vas me tuer ? » demanda-t-il seulement, peinant un peu à articuler. Et plus que la douleur, c'était surtout une immense tristesse qui transparaissait à travers ses yeux dorés.

Son regard d'ailleurs, ne tarda pas à se voiler ; comme si une sorte de brume recouvrait son champ de vision. Il avait beau être presque immortel, il perdait beaucoup de sang ; et il restait humain. Le reste de la rue s'évanouissant dans une sorte de flou cotonneux, et il ne restait plus que lui, Nora, et tout ce sang qui s'écoulait de son corps.

Néanmoins, il se trouvait par la même occasion bien plus proche de la jeune femme. Et malgré son état, c'est sans aucune hésitation que son bras se dirigea en direction de sa tête à elle, jusqu'à ce que ses doigts se posent doucement sur ses tempes. C'était un geste bien trop doux, pour ce qui ressemblait vu de l'extérieur à un impitoyable combat à mort. Lui même ne savait pas exactement ce qu'il essayait de lui faire passer ainsi. Des images, des impressions, des sensations ; quelques morceaux de ses souvenirs à lui, en vrac. Ce vieux canapé qui se trouvait dans leur maison, à Londres. Un bol de riz à Munich, en Allemagne, là où ils s'étaient retrouvés. Cette drôle de chaleur qui s'épanouissait dans sa poitrine, à chaque fois qu'il recevait une lettre qui venait d'elle ; et encore des dizaines d'autres images, de petits détails qui faisaient qu'elle était si importante, si précieuse à ses yeux. Voilà tout ce qu'il essaya de lui transmettre. Ce n'était pas une tâche très habituelle pour son œil du démon, mais cela semblait tout de même fonctionner. Et finalement, cela le fit sourire ; un sourire fatigué et un peu triste, mais un sourire quand même.

S'il devait mourir maintenant, autant que ce soit de sa main à elle. Il aurait fait tout ce qu'il aurait pu ; et il lui semblait de toute manière impossible de vivre dans un monde où elle le détestait.
Il valait sans doute mieux mourir en tant qu'humain plutôt que vivre en tant que monstre. C'était en tout cas ce à quoi il songeait, là, à cet instant précis.

Mais… tout cela était peut-être un petit peu trop facile.




Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Sam 16 Juil - 23:23

Tuer


" Il est très facile de tuer un homme, mais tuer ce qu'il a de plus cher revient à le tuer 1000 fois..."


Il faut que j'en finisse au plus vite avec ce descendant de Noé, sinon, il sera capable de rentrer dans mon esprit et de faire des dégâts. J'ai peur de ce qu'il pourrait me faire voir, des souvenirs qu'il pourrait faire remonter à la surface. Cela pourrait anéantir ma deuxième chance, comme j'ai dis. Mon innocence pourrait à nouveau chercher à s'en prendre à moi, même avec toute la bonne volonté du monde. Je ne sais pas comment pourrait réagir le cristal divin si je venais à retrouver mes souvenirs, ou juste une partie. Je ne veux même pas tenter le coup, même si je dois passer le reste de ma vie à avoir ces infâmes sensation de déjà-vu. Mieux vaut ça que la trahison et la mort.


La jeune femme avait chargé, comme la féroce combattante qu'elle était devenue, comme l'exorciste qu'elle était depuis déjà un an maintenant ; comme la pacifiste bohème qu'elle n'était plus aujourd'hui. L'ancienne Nora n'aurait pas attaqué comme ça sans savoir à qui elle avait à faire, si ce n'était pour se protéger d'un ennemi qui en voulait à sa vie ou à celle d'innocents. Mais là, le Télépathe n'avait pas bougé, n'avait même pas cherché à la frapper ou bien à rendre ses coups. Il ne semblait même pas agressif ; mais ça, la brunette n'y avait pas prêté attention. Ou tout du moins, elle l'avait remarqué et en était conscience, mais préférait ne pas faire attention à ce genre de détails. Ce n'était sans doute qu'un piège s'il ne s'en prenait pas elle. Alors il fallait qu'elle s'en prenne à lui, avant que lui ne puisse le faire.

Toutefois, le londonien avait de bon réflexes. Non sans mal, il parvint à esquiver son coup de poing qui aurait pu lui briser plus d'une côte et même réduire en bouillie certains de ses organes ; mais ce ne fut pas le cas de sa seconde attaque. Le Télépathe ne parvint pas à éviter cette lame qui traversa son ventre jusqu'à sortir de l'autre côté. Son sang ne tarda pas à s'échapper de la plaie béante, coulant le long des bras encore transformés de l'exorciste et toujours juchés dans la chair du pauvre descendant de Noé. Plic, ploc. Plus que lors de l'attaque précédente, une flaque rouge vint s'étendre à leurs pieds.

Dans la rue, l'espace d'un instant, tout ne fut plus que silence et bruit de gouttelettes sur le sol ; mais était-ce le sang ou bien la pluie ? Sans doute un peu des deux.

" Tu vas me tuer ? " avait-il soufflé.

Suite à cette question, la jeune femme resta silencieuse, incapable de répondre. Pourtant, quelque chose dans son esprit actuel semblait répondre que oui ; ou tout du moins, qu'elle allait tout tenter pour y parvenir. Elle était une combattante de Dieu, une élue ; elle ne pouvait pas se permettre de laisser s'enfuir l'un des ennemis de l'humanité. Que penserait Dieu d'elle si elle faisait preuve de pitié d'eux, alors qu'eux tuaient des innocents ? Elle n'aurait su le dire. Tout ce que la Lockwood savait, c'était que Central lui, aurait tout fait pour se débarrasser de lui ; et Nora allait le faire.

Mais ça, c'était sans compter une nouvelle intervention de la part du Noé.

" Qu'est-ce qu.. " s'était-elle alors étranglé.

Aussi proche du Télépathe et l'une de ses lames toujours plantée dans son ventre, la jeune femme ne put l'empêcher de lever son bras en sa direction ; par contre, cela ne l'empêcha pas d'avoir un léger geste de recul. Pour un peu, elle aurait presque retiré d'un coup son arme pou se dégager de cette étreinte ; si toutefois son adversaire n'avait pas fini par poser sa main sur ses tempes, dans un geste si doux qu'on aurait eut peine à croire que ces deux-là étaient ennemis.

Et l'espace d'un court instant, il ne sembla n'exister plus que ces deux âmes.

Perturbée sans réellement comprendre pourquoi, la jeune femme finit par se sentir comme apaisée, comme lorsqu'on se plonge dans un bain bien chaud après une froide journée d'hiver ; mais en mieux encore. Cette sensation, l'Âme Errante fut bien incapable de mettre un nom dessus ; alors que l'ancienne Vagabonde, elle, aurait crié à l'Amour. Ah, l'Amour, encore et toujours cette ridicule obsession ! Un soldat comme elle n'en avait pas besoin ; alors pourquoi s'en serait-elle souvenu ? Déroutée comme jamais, la parisienne n'osa alors plus réagir, plus bouger, ni même seulement respirer, comme si quelque chose en elle lui hurlait de ne pas se défaire de cette sensation, et de ces choses qui avaient commencé à lui venir à l'esprit. Un odeur de poussière, un bon fou-rire, la pluie qui tombe et le pétrichor, ainsi qu'un repas tant attendu, un canapé où s'étendre après une longue journée ; et tant de choses encore. Puis cette sensation indescriptible, encore et toujours.

Ce fut le bruit de la pluie encore plus insistante qui la sortit de ces pensées agréables. Perdue à l'intérieur de sa propre tête - ou plutôt de celle de Wisely - elle n'avait même pas vu le temps passer. Ses cheveux avaient même fini par prendre l'eau, mais pas assez pour qu'ils soient aussi trempés comme après une douche ; pas comme cette soirée-là où ils s'étaient retrouvés à rire dans l'herbe. Mais ça, l'Âme Errante ne s'en souvenait plus de toutes manières. Mais cela ne l'empêcha pas de se rendre compte que de l'eau avait fini par noyer ses yeux et son visage ; et ce n'était assurément pas à cause de la pluie.

Les larmes se mêlèrent alors à la pluie et au sang.

Toutefois, la combattante ne se laissa pas perturber plus longtemps ; ou alors, ce fut à cause de toutes ces sensations qu'elle se mit à réagir de la sorte. Sans crier gare, et les yeux toujours dévorés par les larmes, la parisienne ne tarda pas à avoir un vif mouvement de recul et à retirer son arme du corps de son adversaire ; faisant encore couler le sang par la même occasion. Et d'un geste vif, l'ancienne bohème chercha alors à s'essuyer les yeux du revers de la main après avoir rechangé ses lames en griffes : mais rien n'y fit, les larmes ne s'arrêtèrent pas de couler pour autant.

Pire encore, quelques tâches de sang de son adversaire vinrent même s'ajouter aux perles salées coulant sur ses joues.

" Qu'est-ce que tu m'as fais.. " souffla-t-elle d'une petite voix, comme si cette expérience l'avait laissée épuisée.

Cette question attendait sans doute une réponse, mais la jeune femme ne lui laissa pas le temps de répondre. D'un coup, elle s'élança alors de nouveau vers le pauvre Wisely, n'ayant à faire que quelques pas pour arriver de nouveau bien face à lui. Cette fois-ci, elle ne fit pas mine de l'attaquer ; et pourtant, son intention était bien claire. D'un geste rapide, elle chercha alors à empoigner le crâne de son adversaire, et ce, avec ses griffes crissantes d'électricité : pour empêcher son esprit de la détruire, elle se devait de détruire le sien.

Et la pluie, elle, se fit plus battante que jamais.

Sans doute le ciel pleurait-il, lui aussi.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mer 27 Juil - 12:31

Assurance



Et il pleurait, lui aussi, quand bien même il ne se souvenait plus vraiment depuis quand. De lourdes perles salées dévalaient le long de ses joues, et venaient remplir cette grande flaque rougeâtre, sur le sol, cette flaque qui grandissait à vue d’œil et où se mélangeaient les gouttes de pluie, de sang -surtout le sien- et les larmes. Cette étreinte semblait pourtant si douce, vue de l'extérieur. Il ne tenait presque plus sur ses jambes, et seules les lames de l'exorciste (qui le transperçaient de part en part) lui conféraient un centre gravitationnel assez stable pour l'empêcher de s'effondrer. Ses doigts, pourtant, n'avaient pas quitté sa tête à elle. Il se sentait faible, nauséeux, il perdait bien trop de sang, mais il continuait à abreuver sa mémoire désormais bien vide de ses propres souvenirs, de ses propres expériences, qu'il sélectionnait pour elle. Ce n'était pas une attaque ; il ne cherchait pas à inonder son esprit pour en faire céder les barrières ; et pourtant il les voyait bien, les barrières. Toutes celles que Central avait placées dans l'esprit de la Lockwood pour l'empêcher de se souvenir. De véritables murs mentaux, sur lesquels il ne percevait pas la moindre brèche. Du bon travail, vraiment. Le Télépathe pourrait peut-être enfoncer ces murs, les détruire, les briser ; mais qu'adviendrait-il alors de l'esprit de la Lockwood ? Les réponses à cette question étaient bien trop fluctuantes et incertaines pour qu'il puisse prendre le moindre risque, et encore moins maintenant, alors qu'elle était on ne peut plus sur la défensive et que lui se trouvait en si mauvais état.

Soudain, le transfert s'arrêta. D'un geste vif, Nora retira ses lames (et le sang coula, encore, puisqu'il n'y avait plus aucun obstacle pour l'en empêcher) et recula de quelques pas. Comme s'il pouvait encore lui faire le moindre mal, dans son état actuel. Il avait déjà donné presque toutes les forces qui lui restaient pour lui transmettre ces images. Ces si précieuses. Images. Peut-être les dernières. Ses cellules de Noé avaient beau s'agiter pour essayer de remettre un peu d'ordre dans tous les endroits de son corps qui avaient été touchés par les griffes de l'exorciste, cela ne suffirait certainement pas à le remettre en forme, et en état de combattre. Il y avait tellement de sang.

« Qu'est-ce que tu m'as fais.. » il la voyait bien essuyer ses larmes sur la manche de sa longue cape de pluie, mais étrangement, cela ne ressemblait en rien à une victoire pour lui.

A cette question, il ne répondit rien. Peut-être n'y avait-il tout simplement rien à répondre. C'est aussi la conclusion à laquelle sembla arriver Nora, puisqu'elle ne lui laissa pas plus de temps pour réfléchir, et bondit une nouvelle fois dans sa direction.
Pause.
Comment tenait-il encore debout, déjà ?
Tout son être était en feu.
Il ne pensait pas avoir assez d'énergie pour l'empêcher de s'effondrer, une fois privé de son seul appui.
Sa vision s'obscurcissait, tout autour devenait flou. Comme si un écran de brume avait été déposé juste devant ses yeux.
Il aurait dû tomber, après qu'elle ait retiré ses lames.
Il y avait tellement de sang, par terre.
Comment pouvait-il y avoir autant de sang ?
Était-ce seulement le sien ?
Comment tenait-il encore debout ?

Et d'un coup, comme si une quelconque divinité l'avait soudainement pris sous sa protection, la douleur s'évapore. Et pas seulement la douleur, il ne ressent plus rien du tout. Tout s'évanouit. A-t-il perdu conscience ? Ce n'est pas exactement ça. Son corps n'a pas changé de place ; toujours quelques instants avant d'encaisser cette terrible attaque de l'exorciste, qui s'apprête à lui électriser le cerveau à l'aide de ses griffes. Mais c'est comme s'il n'en avait plus vraiment le contrôle. Comme s'il était devenu étranger à son propre corps. Un simple spectateur de sa défaite imminente, face à celle qu'il avait été incapable de combattre ; celle qui était peut-être son unique point faible.
Tout semble se dérouler comme au ralenti.

Et soudain tout redémarre. Le monde se remet à tourner. Il respire à nouveau.
Il n'a pas reçu le coup.
Face à lui, Nora se tient la tête en gémissant.
Son œil démoniaque semble s'être activé tout seul, de sa propre initiative. Comme ces deux policiers, le jour de son éveil, il était parti pour faire imploser le cerveau de Nora de la même manière. Il s'empresse d'arrêter cela, d'arrêter de faire du mal à celle à qui il tient tant ; si elle meurt, tous ses efforts et toute ces blessures auront été vains. A peine quelques secondes plus tôt, il était fermement décidé à ne pas en arriver là. Et à cet instant précis, il a l'air au moins aussi perdu que Nora elle-même.

Néanmoins, il mentirait s'il disait n'avoir pas la moindre idée de ce qu'il vient de se produire. Il le sait, au fond, mais c'est si terrifiant que les mots refusent de se former dans son esprit.

Wisely ne peut pas mourir sans se battre. S'il avait pu observer son visage quelques instants plus tôt, il y aurait découvert des yeux dont les pupilles, entièrement dorées, n'avaient plus grand chose d'humaines. Désormais, il a simplement l'air horrifié par ce qu'il vient de se passer.

« Je ne voulais pas.. Je ne voulais pas faire ça... Je suis désolé, je ne voulais pas... » Que voulait-il dire, déjà ? « Je ne veux pas te faire du mal... Nora... Va t'en, s'il te plaît... »

C'est peut-être étrange, de lui ordonner ainsi de fuir alors qu'elle semblait jusque là avoir l'avantage. Il devrait être celui à fuir, mais dans son état actuel, c'est inenvisageable. Il ne ferait pas dix pas avant de s'effondrer sur le sol : et pourtant il est encore loin d'être sans défense, comme son œil vient de le lui rappeler à l'instant. Mais si cela recommence, il n'est pas sûr de pouvoir l'arrêter une seconde fois. Wisely ne le laissera pas mourir ; et s'il faut sacrifier Nora pour sauver la vie de son hôte, il n'hésitera pas un instant. Cette attaque n'était qu'un avertissement. Wisely l'humain, Wisely le Londonien, le Wisely qui tient à Nora plus que tout au monde, n'est que l'ombre de Wisely le Noé, celui qui a complètement pris possession de ce corps. S'il l'avait oublié, cet incident devrait suffire à le lui rappeler.
He never was the one in control.

« Va t'en ! » Répète-t-il, un peu plus fort, à travers les larmes - et les gouttes de pluie.

Avec un peu de chance, elle l'écouterait.




Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mer 27 Juil - 19:05

Esprit


" Vide ton esprit de toi-même."


Qu'est-ce que c'est que tous ces sentiments, que tous ces souvenirs qui surgissent dans ma tête ? Est-ce qu'ils sont réels ? Ou n'est-ce que Wisely qui cherche à manipuler mon esprit ? Peut-être que tout ça est vrai, mais peut-être que je n'ai jamais vu ou ressenti toutes ces choses. Ce ne sont sans doute que des mensonges, des qui n'existent que pour que je trahisse à nouveau l'Ordre Noir. Après tout, les descendants de Noés sont nos ennemis, ils veulent détruire l'humanité avec leurs Akumas, alors.. pourquoi chercherait-il à m'aider ? Il doit y avoir une autre explication, ce n'est sans doute qu'un coup monté. J'en suis sûre, j'en suis sûre.. ... J'aimerai en être sûre.


Autour d'eux, tout n'était désormais plus que gouttelettes de pluie, larmes salées et perles de sang qui s'écrasaient lourdement sur le sol. Plic ploc. Et Nora pleurait, et Nora sentait le rouge de son assaillant couler le long de ses bras. Et Wisely pleurait, lui aussi, tandis que son propre sang s'échappait de ses plaies. Et la pluie, elle, s'écrasait sur tout ce monde, sans doute parce que le ciel lui aussi il pleurait. Plic ploc, plic ploc, encore et encore. Tout était si calme et si bruyant en même temps, comme une cacophonie à partir de rien. Mais c'était à l'intérieur de la tête de la jeune femme que tout était le plus bruyant. Ça tapait contre les barrières de son crâne, encore et encore. Tous ces souvenirs qu'elle n'arrivait pas à replacer ni à comprendre, tous ces sentiments qu'elle avait oublié ou n'avait peut-être jamais connu. Tout ça, ça faisait un terrible vacarme dans la tête de l'exorciste qui n'avait plus rien à l'intérieur. Lorsqu'il n'y a aucun bruit dans une pièce vide, on l'entend forcément. Alors quand les bruits viennent de partout à la fois, cela devient très vite assourdissant.

Sans doute était-ce pour faire taire tous ces souvenirs et toutes ces drôles de voix que l'Âme Errante avait chargé son adversaire sans même ressentir une vague once de pitié. Elle allait le tuer, finir ce qu'elle avait commencé, profiter de cet instant où le Télépathe semblait se remettre de ses blessures - ou cherchait à le faire - pour en finir une bonne fois pour toutes, et dire adieu à tout ce vacarme. Mais ça, c'était sans compter la combativité des descendants de Noé. Nora n'avait plus l'expérience du combat contre ces derniers, elle ne se souvenait pas qu'ils finissaient toujours par se battre à un moment ou à un autre. Comme Aloïs, ou comme Cyclamën. Des noms des noms qui ne lui revenaient même pas à l'esprit à ce moment-là. Et pourtant, il y aurait eu de quoi.

Sans qu'elle ne puisse comprendre pourquoi, la parisienne fut brusquement stoppée dans son attaque. Ses jambes décidèrent de s'arrêter, ses griffes, elles, de se désactiver, avant que ses mains ne se lèvent rapidement pour se glisser contre ses tempes. Tout s'était passé vite, beaucoup trop vite pour qu'elle ne puisse comprendre ; et lorsqu'elle réalisa, une violente douleur lui traversa toute la tête. C'était comme recevoir un coup de marteau en plein dans le crâne, mais de l'intérieur de la tête. En effet, à l'extérieur de sa pauvre tête, il n'y avait pas de marque, pas de blessure apparente. Juste du sang qui coulait de ses oreilles et de son nez. La douleur avait été violente, avait commencé à la détruire de l'intérieur.. mais tout s'était arrêté brusquement. Cet instant n'avait duré que quelques secondes, peut-être juste une fraction ; mais aux yeux de la jeune française, ce moment avait duré une éternité.

Et même lorsque l'attaque fut terminée, la douleur continua de lui vriller les tympans, comme lors d'un migraine puissance mille. Boum, boum, boum. Adieu le calme et bonjour les coups de tambours qui résonnaient encore et encore. Boum, boum, boum. Puis, plic, ploc, le sang qui coulait de ses oreilles. Et un gémissement douloureux qui s'échappait de ses lèvres tandis que ses doigts se crispaient sur son crâne.

" Je ne voulais pas.. Je ne voulais pas faire ça... Je suis désolé, je ne voulais pas... " avait-il soufflé, quand bien même la Lockwood ne l'écoutait qu'à moitié, " Je ne veux pas te faire du mal... Nora... Va t'en, s'il te plaît... "

Néanmoins surprise par de telles paroles, l'Âme Errante ne put s'empêcher de lever les yeux vers son assaillant. Tout était encore flou à cause de la douleur et elle peinait à se concentrer sur la silhouette ensanglantée de Wisely, mais au moins, elle pouvait voir qu'il ne s'était pas rapproché pour l'attaquer une nouvelle fois.

" Va t'en ! " s'écria-t-il finalement.

Et plic, ploc, boum, quoi, ça continue à vibrer et à taper dans son crâne.

Pourquoi lui disait-il de partir ? Pourquoi s'était-il excusé de son attaque ? Pourquoi ne réagissait-il pas comme un véritable adversaire ? Pourquoi s'était-il laissé frapper tout ce temps pour seulement riposter maintenant ? Pourquoi toutes ces questions ? Et pourquoi ça continuait de taper dans son crâne, encore et toujours ? Est-ce que cela allait finir par s'arrêter ? Est-ce qu'elle allait pouvoir de nouveau voir nettement ? Est-ce que la douleur allait finalement se calmer ? Et boum, boum, boum. Encore, encore, encore, et encore. Et Nora dans tout ça ? Rien. Elle se contentait de fixer le Télépathe d'un air hébété et épuisé. L'utilisation de l'innocence, sa maladie passée, cette attaque en plein de son esprit.. tout ça l'avait brisé en l'espace d'un instant. Et pourtant, ses jambes continuaient de la porter.

Crack, le mur avait commencé à se fissurer.

Une main toujours collée à la tempe, l'exorciste se mit alors à tituber d'un pied à l'autre, tout ça pour chercher à s'approcher de sa cible. Elle ne pouvait pas s'en aller, elle ne pouvait pas partir sans avoir rempli sa mission ; c'était la mort qui risquait de l'attendre sinon ! Et mourir, ça, Nora ne le voulait pas. Elle avait une seconde chance, elle ne pouvait pas la gâcher. Elle se devait de se battre jusqu'à son dernier souffle, même si cet adversaire lui détruisait l'esprit une bonne fois pour toutes.

Il lui était interdit de fuir ; on le lui avait inscrit ça dans le crâne.

" Tu ne peux pas.. comprendre.. " souffla-t-elle dans une grimace douloureuse, " Je ne partirai pas, je.. Je ne fuirai pas devant toi. "

Pourtant, une petite voix au fond d'elle lui aurait hurlé de le faire, de partir, d'arrêter ce massacre, d'arrêter d'être aussi bête, de simplement faire marche arrière, ou bien de serrer son précieux londonien dans ses bras. De tout oublier, de faire comme si rien de tout ça n'était arrivé, de revenir à leur petite vie étrange, brisée mais heureuse d'avant. Mais Nora, elle, ne pouvait pas entendre cette voix. Elle avait beau hurler encore et encore, mais elle était bien incapable de l'entendre. La seule façon qu'elle avait alors de s'exprimer, c'était par ces larmes qui n'avaient eu cesse de couler jusqu'à présent.

Une dernière fois, alors, l'Âme Errante chargea son adversaire. Son pas était lourd, le sang continuait à couler le long de ses joues, de même que ses larmes. C'était sa dernière chance. Soit elle le transperçait, soit il lui détruirait l'esprit, soit...

Et l'éclat de l'innocence vrilla les rues de Londres.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mer 3 Aoû - 3:14

Assurance



Elle devrait partir. Elle devrait s'enfuir, abandonner ce combat absurde pour mettre le plus de distance possible entre elle et lui, courir aussi loin que ses jambes pourraient la porter, immédiatement. L'incident qui venait de se produire ne faisait que confirmer, une fois encore, qu'il ne contrôlait finalement pas grand-chose dans cette histoire. Le sang qui s'écoulait des narines et des oreilles de Nora lui rappelait à chaque seconde qu'il pourrait la tuer sans même s'en rendre compte ; dans l'état où il se trouvait, il ne pourrait pas empêcher le Noé de reprendre possession de son corps -et de son esprit- pour assurer leur survie, à tous les deux, quitte à devoir pour cela sacrifier l'exorciste. Il fallait qu'elle s'en aille. Il ne savait pas se battre, mais il savait anéantir ses ennemis en un battement de cil, on l'oubliait trop souvent.. et ce petit talent pourrait bien se retourner contre lui, aujourd'hui. Il était dangereux bon sang, pourquoi ne le voyait-elle pas ?

Fuis, Nora. Cours, cours, vite, va t'en. Vite. Si seulement elle pouvait l'entendre, et comprendre le danger qu'elle courait - qu'il lui faisait courir. Cette fois encore, il avait échoué à la protéger. C'était toujours la même chose, la même rengaine, toujours la même histoire. Il l'aimait tellement, il aurait voulu la rendre heureuse - Le bonheur pour tous les deux, oui, voilà le rêve qu'il avait poursuivi, en vain peut-être. Il lui avait pourtant semblé le toucher du bout des doigts, ce rêve si fou, mais cela n'avait duré qu'un instant. Un instant, oui, car c'est c'est là tout ce à quoi ils avaient eu droit. Une petite pièce de bonheur éphémère, une bulle de savon perdue, flottant dans la ligne temporelle. Parce que malgré ce doux rêve qui était le sien et peut-être même inconsciemment, il avait toujours représenté une menace pour la Bohème, l'ombre d'un danger permanent. Depuis le moment de leurs retrouvailles jusqu'à ce jour terrible, où il l'avait conduite tout droit dans les griffes du Comte Millénaire. Son pire cauchemar à elle, et pour lui, celui à qui il devait une loyauté absolue.

Cela faisait bien longtemps qu'il aurait dû laisser partir Nora. Ainsi, ils auraient sans doute moins souffert aujourd'hui, tous les deux. Mais il était bien trop tard pour cela ; ils étaient allés si loin ensemble qu'il leur était désormais impossible de faire marche arrière. Ils avaient couru. Longtemps, même, et peut-être plus loin que quiconque aurait pu l'imaginer. Poursuivis par l'inévitable, qu'ils avaient voulu tenir à distance le plus longtemps possible ; tous les deux face au reste du monde, ils avaient tenté d'être heureux. Au fond, il avait toujours su qu'ils finiraient par en arriver là. Il ne savait pas précisément que les choses tourneraient de cette manière, bien sûr, mais il était bien conscient que leurs chances d'obtenir une fin heureuse étaient quasiment nulles.
Était-ce pour autant une si mauvaise chose, que d'avoir voulu aimer ?

« Tu ne peux pas.. comprendre.. il le pourrait, si seulement elle le voulait bien. Si elle lui en laissait une chance. Il pouvait comprendre beaucoup de choses, et même maintenant, il imaginait assez bien les mécaniques qui devaient agiter l'esprit de sa bien-aimée. Je ne partirai pas, je.. Je ne fuirai pas devant toi. »

Comme c'était parti, rien ne parviendrait à la convaincre. N'était-elle pourtant pas fatiguée de ce fichu combat, elle aussi ? Aussi fatiguée qu'il l'était ? Une nouvelle fois, ses blessures avaient finies par se refermer d'elles-mêmes, mais il avait perdu bien trop de sang, et il se sentait si épuisé... Il ne voulait plus se battre contre elle, tout cela n'avait que trop duré.

« Je ne veux pas te tuer, répéta-t-il une nouvelle fois. Mais en cet instant, les paroles semblaient bien vaines. Je peux le faire, bien sûr. J'en suis capable, mais... mais c'est impossible. »

Pourtant, il y avait encore une chose qu'il ne lui avait pas dite. Ce n'était pas une stratégie, ni même la dernière carte de celui qui se sait condamné. Mais une évidence, quelques mots qu'il devait absolument lui dire avant... avant la fin de ce combat absurde, quelle qu'elle puisse être.

Alors, il posa son regard doré épuisé sur les pupilles bleues de Nora, qui affichaient une expression assez similaire. Il esquissa un sourire fatigué, et ces quelques mots finirent par passer ses lèvres :

« Parce que tu sais, Nora, je t'aime plus que tout au monde. »

Peut-être qu'elle ne l'a pas entendu ; ou alors, elle pense que c'est un piège. Il est pourtant sincère, Wisely, honnête comme il ne l'est pas souvent.

Peut-être que ces jolis mots se sont perdus dans l'air et n'ont même pas atteint les oreilles de l'exorciste.

Il espère juste avoir l'occasion de le lui dire encore une fois. Et encore, et encore. Autant de fois qu'il le pourra, autant de fois qu'elle voudra l'entendre.

La décharge d'innocence le heurte de plein de fouet, et l'envoie s'écraser dans un mur du côté opposé de la rue avant qu'il n'ait le temps de réaliser quoi que ce soit. Il a vraiment fait tout ce qu'il a pu, mais sans pouvoir se résoudre à faire du mal à Nora  -du moins pas volontairement - mais ce coup est sans doute le dernier qu'il va pouvoir encaisser. Il ne se relève pas, cette fois-ci. Il reste assis là, le dos contre le mur, essayant d'évaluer les dégâts. Mais est-ce vraiment la peine ? Tout son corps lui fait mal, et il se sent vaciller, encore.

Il a perdu de vue Nora, et ses yeux se referment, doucement.

Cette fois, il se pourrait bien qu'il ait besoin d'aide.




Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Jeu 4 Aoû - 15:02
Installé en travers d'un fauteuil, tes doigts glissent sur les pages d'un livre à la couverture d'un rouge bordeaux assez élégant. Tes yeux parcourent chaque ligne, lisent chaque mot, mais le coeur n'y est pas. Ce n'est pas que l'ouvrage soit dénué d'intérêt, mais plutôt que tu ne parviens pas à t'y concentrer pleinement. Tu refermes le livre, le déposant contre toi avant de basculer la tête en arrière en poussant un profond soupir, le dos de ta main venant obscurcir ta vue.

Cela fait maintenant quelques jours que tu es revenu à l'Arche, mais être ici te semble toujours aussi étrange. Ou, tout du moins, l'être alors qu'elle n'y sera plus, c'est une sensation plutôt amère. D'autant plus que, à nouveau, tu as du laisser Izû derrière toi. Tu aurais aimé pouvoir rester auprès de lui plus longtemps, ou l'emmener avec toi. Mais encore une fois, c'est purement impossible. Et pourtant, une idée a germé dans ton esprit en ce qui le concerne.

Soudain, quelque chose semble s'agiter dans ta chambre. Non, dans ta tête. Tu te redresses vivement, les sourcils froncés et l'étrange sensation que quelque chose cloche. Tu portes ta main à ta cicatrice, comme si elle te lançait. Joyd s'est réveillé, et cette fois ce n'est pas pour intervenir en prenant possession de ton corps, comme il l'a déjà fait une ou deux fois il n'y a pas si longtemps.

Un Noé est attaqué.

Tu ne sais pas comment tu le sais, mais tu le sais. Tu le sens, ou plutôt Joyd le sent. Tu quittes ton ton fauteuil, quittant ton antre d'un pas pressé. Ta destination est simple puisque tu rejoins le seul endroit où ta nature te porte ; le bureau du Comte. Tu pousses la porte sans t'annoncer, croisant le regard troublé du premier Apôtre. Tu t'approches, scrutant ses pupilles avant qu'il ne te fasse part lui-même de son inquiétude ; Wisely est en danger, sur le lieu de sa mission.

Ton sang se glace à l'idée de perdre encore l'un des membres de ta famille. Surtout un membre auquel tu tiens énormément ; tu as déjà bien assez donné avec la perte de Nina, il est hors de question que tu laisses ces maudits pantins t'arracher Wisely. Adam te demande donc de te rendre sur place afin de comprendre ce qu'il se passe. Tu presses alors le pas, rejoignant les allées pour trouver la porte menant à la capitale de l'Angleterre.

Sur place, tu ne retrouves que la pluie et un froid typiquement londonien ; rien de surprenant donc. Tu regardes autour de toi, mais il n'y pas âme qui vive ; à croire que tout le monde a fui. Tu pestes et, plutôt que de t'être encombré d'Akumas, tu rejoins les toits afin de gagner du temps pour repérer Wisely. Ta recherche n'est pas bien longue puisqu'une lumière bleue verte attire ton regard ; l'innocence, à ne pas en douter. Tu empruntes donc le chemin se dressant devant toi.

Lorsque tu arrives, le spectacle te glace presque le sang. A moins qu'il ne l'ait enflammé. Sous ses yeux, Wisely est acculé. Ou plutôt encastré dans un mur, face à ce qui semble être une Exorciste dotée de griffes. Tu n'attends pas plus longtemps, les rejoignant d'un pas assuré, rapide. Colérique. Tu ne sais pas ce qu'il s'est passé pour que Wisely finisse dans cet état alors que l'autre semble bien debout sur ses jambes. C'est difficile à concevoir pour toi, mais peu t'importe.

Tu te dresses donc derrière cette Exorciste de petite taille, la toisant d'un regard noir, meurtrier. Ta main se pare de cette couche noire, la rendant aussi solide que le métal, aussi tranchante qu'une lame. Tes doigts se posent sur le crâne de la jeune femme avant de l'agripper sans aucune douceur. Tu ne lui laisses pas le temps de riposter, de parler. Usant de cette force caractéristique des Noés, tu la maintiens dans tes griffes, pivotant sur toi-même pour la faire basculer en arrière et l'encastrer à même le sol pavé londonien.

Tu n'en restes cependant pas là, libérant son crâne pour attraper la capuche de cette Exorciste. Tu pousses un soupir, traînant son corps sur les pavés.

« Le problème avec vous autres, Exorcistes, c'est que vous ne semblez pas retenir vos leçons. »

Sur ces mots, tu balances le corps de la jeune femme devant toi, la plaquant contre le mur le plus proche, presque adjacent à celui où le corps de Wisely se tient.

« Personne ne s'en prend à notre famille sans en payer le prix, gamine. »

Ta main glisse sur son bras gauche, s'enfonce dans sa chair pour y rencontrer son os. Et tu le brises, lui arrachant un hurlement. Tu aurais pu être satisfait par sa douleur, mais ce n'est pas le cas. Ce n'est que lorsqu'elle poussera son dernier soupir que tu pourras ressentir une quelconque satisfaction. Tu t'apprêtes à t'attaquer à son autre bras lorsqu'un gémissement te parvient. Tu émets un grondement sourd avant de flanquer un coup de poing dans l'estomac de cette fillette puis tu te retournes.

Tes yeux croisent ceux de Wisely ; éreintés et presque… suppliants ? Tu le rejoins en quelques enjambées, t'accroupissant devant lui pour jauger l'ampleur des dégâts ; les attaques dues à l'innocence mettent plus de temps à se refermer.

« T'es pas beau à voir, Wisely. Repose-toi, je m'occupe de cette morveuse, puis je te ramènerai à l'Arche. »

Ta main vient se poser délicatement sur la tête de ton frère Noé, comme par peur que le moindre choc pourrait lui coûter la vie. Et le voir dans cet état, même en sachant qu'il n'est pas vraiment du genre combattant, ça te laisse perplexe. Il a ses propres attaques, particulièrement douloureuses et bien souvent fatales. Alors quoi ?



Entre Noir et Blanc ▲

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Inconnu
Aime:
N'aime pas: avatar
Tyki MikkEntre Noir et Blanc ▲
all heil nína ♥ avatar & kit

tyna ftw


Chibis de Nina ♥ Merci !
( ég elska þig - N. ♥ )

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 227 ▐ Autres Comptes : Sofia, Emy, Percy, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 26 ans
▐ Personnalité : Black & White
▐ Parcours RP : Points de départ △ 100
Points RP △ 900
Points HRP △ 150 [anniversaire x3]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 1150

Rang actuel △ C
Rang B dans 2/5 combats.
Rang A dans 800 points et 7/7 combats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Ven 5 Aoû - 0:55

Drame


" Une œuvre sincère ne saurait être plus condamnable qu'un cri. Tout drame inventé reflète un drame qui ne s'invente pas."


Ne sommes-nous pas censés être en plein dans une guerre sainte, où un côté affronte l'autre, et c'est ainsi que tournent les choses ? Il y a nous, le bien, qui affrontons le mal, et qui devons donner notre vie pour apporter le salut à l'humanité, afin de sauver tout le monde. Je devrais me réjouir d'avoir presque abattu un ennemi, comme lorsque je parviens à détruire un Akuma. Je devrais être rassurée pour l'avenir, car c'est ainsi que les choses sont censées fonctionner, mais.. je ne comprends pas. J'ai l'impression que quelque chose cloche. Est-ce que j'ai fais de mauvais choix ? Aurais-je du m'en aller comme il me l'a dit ? Aurais-je du rentrer dès l'instant où les Akumas avaient été détruits ? Aurais-je du chercher à discuter avec lui ? Je n'en sais rien. Je crois que j'ai fais ce que j'étais censée faire mais.. Ça ne me convient pas.


Pourtant, comme le bon petit soldat qu'elle était, comme l'arme bien affutée qu'on avait retourné contre ses anciens camarades, la jeune femme ne tarda pas à se remettre en position d'attaque. Elle se devait d'en finir une fois pour toutes avant que le Télépathe ne l'attaque à nouveau, avant que son esprit ne finisse en charpie. Ce serait rapide, elle se devait de faire ce qu'elle avait à faire. C'était ainsi que les choses devaient arriver ; tout du moins, c'était ce qu'on lui avait apprit, ce qu'on lui avait rentré au fin fond du crâne. Les exorcistes combattaient les descendants de Noé et les Akumas, et eux les combattaient en retour. Ce n'était pas de simples combats, la mort était toujours présente. Soit un combattant vivait, soit l'autre ; et mieux valait ne pas être le perdant. Nora n'allait pas l'être, elle s'y refusait. Aujourd'hui ne serait pas le jour où elle perdrait la vie.

Pourtant, ce qu'elle ne savait pas encore, c'était que jamais sa vie n'avait été en danger ; que jamais elle ne l'aurait été si elle ne l'avait pas attaqué. La brunette aurait pu connaître la vérité, redevenir celle qu'elle était avant. Celle qui souriait et qui chantait, pas celle qui frappait son aimé ; celle qui dansait et qui vivait, pas celle qui agissait comme une arme vivante ; celle qui avait fui pour éviter la guerre, pas celle qui faisait tout pour faire couler le sang. Mais maintenant c'était trop tard, elle avait fait ses choix pour cette triste journée ; et la suite était déjà écrite.

Death was locked in.

" Je ne veux pas te tuer. " souffla-t-il d'une voix épuisée, " Je peux le faire, bien sûr. J'en suis capable, mais... mais c'est impossible. "

Ces quelques mots, l'anglais les avait soufflés alors que l'exorciste avait commencé à s'élancer vers lui. Peut-être cherchait-il à empêcher la suite des évènements, peut-être n'était-ce qu'un piège, ou alors que peut-être était-il vraiment sincère. Ça, la jeune femme ne le saurait sans doute jamais. Parce que le combat allait prendre fin, et que l'un des deux allait perdre la vie. C'était soit elle, soit lui.

Et la lumière de l'innocence annonça la fin de cette dernière altercation.

" Parce que tu sais, Nora, je t'aime plus que tout au monde. " lança-t-il dans un nouveau souffle, presque comme des dernières paroles.

Ces douces paroles, l'Âme Errante les avait entendues, mais ne put réellement prendre le temps d'y réfléchir, ni même de les écouter. Tout était allé très vite et en même temps très lentement. Elle s'était vue charger son adversaire comme au ralenti, activer son innocence, avant de le frapper de plein fouet pour l'envoyer se fracasser dans le mur le plus proche. Tout ça, tout ça s'était en réalité passé très vite. Pas même le temps de s'arrêter pour essayer de comprendre ou d'analyser les paroles de Wisely, pas même le temps de stopper son attaque pour l'épargner, et encore moins le temps de prendre une simple bouffée d'air frais. Et pourtant, tout s'était passé si lentement pour elle. Alors que pour lui, le monde avait du s'effondrer en l'espace d'un instant. Sans doute en même temps qu'une partie du mur qu'il avait percuté suite au coup de celle qu'il semblait tant aimer.

Le souffle court et les yeux trop grands ouverts, la jeune femme resta alors là, à seulement un ou deux mètres de son adversaire, à le toiser comme si elle avait fini par se rendre compte de ce qu'elle venait de faire. Non pas qu'elle avait presque abattu un descendant de Noé, mais plutôt qu'elle fracassé un homme qui venait tout juste de lui dire qu'il l'aimait plus que tout au monde. Et cela aurait mentir que de dire qu'elle n'avait pas éprouvé cette drôle de petite chaleur dans le ventre à cet instant-là ; la même que lorsqu'elle avait entrevu ces souvenirs d'un passé lointain, ou totalement inconnus à son esprit. Son corps réagissait à cet amour brisé, mais son esprit, lui, était incapable de comprendre ce qu'il se passait.

Alors, à cause de ce conflit inexplicable, la combattante resta là, le regard perdu sur le corps blessé de son adversaire, les griffes le long du corps, et les genoux claquant légèrement l'un contre l'autre. Son corps aurait presque pu s'écrouler d'un coup si elle n'avait pas tenu bon.

" Qu.. Qu'est-ce que tu viens de dire ? " laissa-t-elle s'échapper de ses lèvres, sans même attendre une quelconque réponse.

Et là, pour la première fois depuis le début de ce combat, la Lockwood ne savait pas quoi faire. Elle ne pouvait pas rester les bras ballants comme ça, à attendre que la pluie ne finisse de mêler les larmes et le sang tout en faisant dégouliner ses cheveux et ses habits. Elle ne pouvait pas non plus partir comme si de rien n'était, ne pouvait pas repartir sans l'abattre. Mais en même temps, elle ne se voyait pas le tuer, pas comme ça, pas après ça. Alors, de nombreuses secondes, elle resta là, le visage interdit, tandis que la pluie battait de plus en plus fort. Sans doute aurait-elle pu se tenir ainsi une éternité ou deux ; elle aurait pu, oui, mais le destin en décida autrement.

Tout se passa beaucoup trop vite.

Avant même de pouvoir se rendre compte que quelqu'un avait fini par se glisser dans son dos, la jeune femme se retrouva face contre le sol. Pas même le temps de ressentir la douleur ou d'entendre les paroles de son nouvel assaillant : tout devint noir. Pour quelques secondes tout du moins. Tout ce que l'exorciste fut certaine d'entendre, ce fut un craquement qui serait tout sauf indolore lorsqu'elle reprendrait ses esprits. Et malheureusement pour elle, ce black out ne dura que quelques secondes. Lorsqu'elle reprit ses esprits, elle sentit un liquide chaud couler de sa tête et de sa bouche. Le choc avait été violent, tant et si bien qu'elle ne parvenait même pas à concentrer son regard sur l'inconnu qui avait fini par la plaquer contre le mur. Dire qu'elle ne s'était même pas senti trainer sur le sol, ni même que du sang s'était échappé de sa bouche lors du choc entre sa tête et les pavés du sol.

La tête encore plus lourde qu'avant, l'Âme Errante avait l'impression que ses jambes ne la retenaient plus ; c'était d'ailleurs vrai, la seule chose qui la maintenait debout, c'était le mur qui se tenait dans son dos. C'était d'ailleurs le contact avec ce dernier qui l'avait réveillée, quand bien même - au vu de la douleur qui lui vrillait toute la tête - elle se doutait que ce n'était que de courte durée.

" Personne ne s'en prend à notre famille sans en payer le prix, gamine. "

A leur famille ? Où voulait-il en venir ? Ça, la jeune femme n'eut pas le temps d'y penser. Sans doute aurait-elle voulu lever le bras pour empêcher ce nouvel ennemi d'approcher, mais cela aurait été vain. Déjà, parce que son corps ne rendait plus, mais également parce que son innocence s'était désactivée lorsque sa tête s'était fracassée sur le sol. Ça, elle ne s'en rendit compte qu'à cet instant-là. Et, tristement, elle n'eut non plus pas le temps d'y réfléchir ni d'essayer de trouver une façon de se sortir de là. Déjà, parce que sa tête marchait encore plus au ralenti que son corps et que toutes ses pensées étaient aussi embrumées que sa vision, mais aussi parce qu'elle n'en n'eut pas le temps. Encore une fois.

L'autre - qu'elle ne pouvait pas identifier, pas maintenant - s'avança alors à nouveau - ah ? - vers elle, avant de traverser son bras gauche de sa main. Littéralement, comme si ce n'était que de l'air. Et pourtant, elle, elle la sentit sa main, elle le sentit agripper l'os de son bras - impossible de vous décrire cela, vous seriez incapable de pouvoir vous l'imaginer comme elle le vécut - avant qu'une violente douleur ne fasse vriller chacun de ses nerfs. Crac. Oui, pour de bon cette fois-ci. Ce nouvel adversaire lui avait brisé le bras sans qu'elle ne puisse seulement se défendre, et cette fois-ci, un hurlement s'échappa de ses lèvres pour résonner dans toute la rue. Pour un peu, face à ça, la pluie aurait presque parue silencieuse.

Elle se devait de réagir, elle ne pouvait pas rester là, elle allait mourir, mourir sans avoir seulement riposter ; sans même se rendre compte que c'était ce qu'elle avait fait au Télépathe. Sauf que la Lockwood, elle, n'avait aucune cellule régénératrice, et que son sang continuait à couler de sa tête pour se mêler à la pluie. Et un violent coup de poing dans le ventre plus tard, du sang vint à nouveau s'éclater sur le pavé, tandis que les jambes de l'ancienne Vagabonde se dérobaient sous son poids. Sous le poids de tous ces coups.

Elle n'eut même pas la force de tourner la tête vers le descendant de Noé blessé et son sauveur, qui avait fini par se diriger vers lui. Par contre, elle put entendre leur conversation.

" T'es pas beau à voir, Wisely. Repose-toi, je m'occupe de cette morveuse, puis je te ramènerai à l'Arche. " l'entendit-elle souffler à son camarade.

Ça, ça ce n'était pas bon du tout. Déjà, parce que cela signifiait qu'un descendant de Noé - ou alors un Akuma très puissant - était venu en renfort. Mais aussi parce que cela voulait dire qu'il n'en avait pas fini avec elle. Nora se devait donc de bouger, de fuir, d'appeler de l'aide, de faire quelque chose, mais pas d'attendre là, d'attendre que la mort vienne briser chacun de ses os les uns après les autres. Le problème était que son corps, lui, ne semblait pas de cet avis. Sans doute aurait-elle pu se relever si son corps n'avait pas été aussi affaibli par ces mois de cavale ; mais il était désormais sûr qu'elle n'avait pas encore récupéré de tout cela. Tout ce qu'elle fut capable de faire fut de replier l'une de ses jambes pour tenter de prendre appui dessus, ainsi que sur sa main valide.

Mais ça, c'était sans compter la brume qui continuait de danser devant ses yeux, et ce sang qui venait couler sur ses joues au même titre que ces énièmes larmes. C'était également aussi sans compter le retour de son adversaire. Non, le retour de son bourreau.

Alors, elle ne put que se mettre à prier.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mer 26 Oct - 18:28

Assurance


Adossé à ce mur dans un état lamentable, Wisely n'osait pas jeter un coup d'œil à ses blessures pour constater l'étendue des dégâts. Et même s'il l'avait voulu, il en aurait sans doute été incapable : comme si on lui avait administré à son insu une drogue ou un puissant somnifère, ses membres refusaient de lui répondre, et il se trouvait incapable du moindre mouvement. Cet impact contre le mur de briques était venu à bout des dernières forces qu'il pouvait lui rester. Pour un membre du clan Noé ayant la réputation d'être quasiment immortel, il n'aurait pas fait long feu. Ce terrible combat touchait à sa fin, et ses capacités de régénération, bien que miraculeuses, avaient atteint leurs limites. Avec des blessures telles que les siennes, combien de temps lui faudrait-il pour guérir ? Des heures ? Des jours ? Des semaines, peut-être ? Un temps que Nora ne lui laisserait pas.

Ce combat, il l'avait perdu bien avant de le commencer. Il le savait, pourtant, depuis le tout début, que les choses finiraient ainsi, sans que nul ne puisse rien y faire. Et malgré tout, il ne regrettait rien. Il avait fait ce qu'il fallait, il avait fait ce qu'il avait pu, ce qu'il avait cru être juste. Sa décision n'était peut-être pas la plus sage, ne l'était certainement pas, et il avait mis un temps infini pour y arriver ; mais il ne regrettait pas d'avoir choisi Nora, envers et contre tout. Ce monde ne leur avait pas permis d'être ensemble, mais il ne regrettait pas d'avoir essayé, malgré tout. Et dans un autre monde, peut-être... oui, peut-être qu'ils auraient pu s'aimer.

Tant pis.
Connaître l'imminence de sa fin s'accompagnait pour lui d'un triste fatalisme. L'espoir était mort, mais il ne voulait pas partir avec des regrets.
Il était désormais trop tard pour rêver.
Il avait fait ce qu'il avait pu.
Trop tard pour les regrets.

Mais même dans cet état de demi-conscience, le fracas d'un lourd objet projeté contre un mur parvint à ses oreilles, et lui fit rouvrir, autant que possible, ses yeux fatigués. La situation autour de lui était en train d'évoluer. Vers quelle direction ? Impossible de le dire. Un nouvel acteur semblait avoir fait fait son apparition, bien qu'il soit incapable de discerner sa silhouette derrière cette purée de pois qui encombrait sa vision. Qui était-il, d'où venait-il ? Et pourquoi ? Formes, couleurs, sons, tout se mélangeait avec les gouttes d'eau, si froides, qui s'écrasaient contre sa tête nue. Il n'y avait plus rien de clair dans ses idées, prisonnières de l'épais brouillard qu'était devenu sa raison. Mais là, à quelques mètres à peine, retentit un effroyable hurlement de douleur d'une voix qui lui est familière, et lui glace le sang.

Nora est en train de souffrir, terriblement ; et cette idée lui est insupportable. Car c'est précisément pour empêcher cela qu'il a tout enduré sans broncher, jusque là.

Il veut se lever, la protéger, mettre hors d'état de nuire celui qui est en train de lui infliger une douleur si vive, l'emmener loin, en sécurité, lui dire que tout ira bien, mais seul un faible gémissement parvient à franchir la barrière de ses lèvres. Et son impuissance lui retourne le cœur, comme les hurlements de Nora.

Soudain, une paume, chaude, vient se poser tout en douceur sur son front trempé. La silhouette, accroupie juste devant lui, lui est familière, mais il n'arrive pas à poser un nom dessus.

« T'es pas beau à voir, Wisely. Repose-toi, je m'occupe de cette morveuse, puis je te ramènerai à l'Arche. »

Mais cette voix, comment pourrait-il ne pas la reconnaître ? Il l'a entendue si souvent… ça ne peut qu'être celle de Tyki. Son oncle, son premier partenaire de pêche, pour lui une figure à la fois paternelle et fraternelle. En d'autres circonstances, entendre cette voix familière, chaude et un peu grave, aurait suffi à le rassurer et lui permettre de faire face à n'importe quelle situation. Il faisait confiance à Tyki, oui. Malgré les zones d'ombres qui l'entouraient encore, le Portugais comptait parmi les Noés dont il était le plus proche.

Mais Tyki avait presque tué Nora.
Il ne savait pas à quel point elle comptait pour lui, et combien sa souffrance, à elle, arrachait petit à petit des morceaux de son cœur, à lui ; que la tuer reviendrait à le tuer aussi.
Tyki ne le savait pas.
Pourrait-il le comprendre ?

Wisely savait que son oncle avait lui aussi ses amis, presque une famille, humains, auxquels il tenait comme à la prunelle de ses yeux. Mais Izu, Crack et Momo n'étaient que des humains, et c'était tellement plus simple. Nora, quant à elle… son innocence la plaçait d'entrée de jeu dans le camp ennemi. Demander à Tyki de faire une exception pour elle, de ne pas lui faire de mal, alors que pour lui elle n'est rien, sans doute, juste une inconnue, cela revenait à lui demander d'aller contre les fondements même de sa nature de Noé. Remettre en question cette haine si ancienne qu'elle en est devenue naturelle, entre Exorcistes et Descendants de Noé.

Mais à cet instant, tout cela n'a aucune importance. Tout ce dont il était sûr, c'est qu'il ne pouvait plus supporter de voir Nora souffrir.

Rassemblant ses dernières forces, ses doigts vinrent s'agripper à la manche de Tyki. Ce n'était pas suffisant pour l'empêcher de se défaire de ce contact, bien sûr, mais ses yeux parvinrent quand même à attirer le regard de l'autre Noé, tandis qu'un « non.. » à peine formulé s'échappait de ses lèvres, et qu'il secouait doucement la tête pour appuyer ses paroles.

Ne fais pas ça, Tyki.

Cette situation était insupportable. Parce qu'il les aimait tous les deux, Nora et Tyki, chacun à sa manière, parce qu'ils étaient si importants pour lui, et ça lui faisait tellement mal de les voir s'entre-tuer comme ça. Il était à bout, il voudrait juste tout abandonner, là, s'endormir et laisser la pluie glacée tout emporter, tout effacer.

Un murmure.

« Rentrons à la maison Tyki, s'il te plaît. »




Spoiler:
 
L'Incarnation de la Sagesse ♠

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Gagner la guerre Sainte, et revoir sa jolie bohème
Aime:
N'aime pas: avatar
Wisely KamelotL'Incarnation de la Sagesse ♠
"Qu'importe aux cœurs unis ce qui change autour d'eux ? "



Merci Nina !

Wisely lit tes pensées en #9999cc

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 289 ▐ Autres Comptes : Basile Armand
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Menteur - Manipulateur - Irresponsable - Paresseux - Indiscret - Peu motivé - & more
▐ Parcours RP : 1030 points

RANG C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Jeu 27 Oct - 14:20
Tu ne comprends toujours pas ce qu'il a pu se passer ; peut-être même que tu ne comprendrais jamais. Tu adresses un regard à l'Exorciste qui, visiblement toujours assommée, ne semble pas vouloir contre-attaquer. Ou peut-être ne le peut-elle simplement pas. Tu n'y es pas allé de main morte et, à la réflexion faite, tu te surprends de cette clémence. Elle devrait déjà être morte. Ton attention se reporte finalement sur Wisely.

On dirait qu'il cherche à parler, qu'il essaie de te dire quelque chose. Tu pousses un soupir, secouant la tête ; qu'est-ce qu'il ne comprend pas dans « repose-toi » ? Lui et Nína sont identiques, il semblerait. Sauf que, la dernière fois que tu as demandé à Nína de se reposer, elle est partie. Et n'est jamais revenue. Ne reviendrait jamais. Et perdre Wisely sur la même trame, c'est tout simplement au-delà de tes forces. Plus jamais tu ne laisserais l'un des tiens périr de la main d'un Exorciste.

Tu te redresses alors, te tournant d'ores et déjà vers la jeune femme qui, toujours à la même place, n'attend plus que la fin. Et quelle fin… La plus douloureuse possible. Tu t'en assurerais. L'Ordre comprendra désormais à quel point il est imprudent de s'en prendre aux Noés. Tu fais un pas mais tu es soudain stoppé. Tes yeux glissent vers les doigts agrippant ta manche ; non, il ne comprend décidément pas ce que le verbe « se reposer » signifie.

Ta main vient attraper celle de ton frère, de ton neveu, presque un fils. Tu t'accroupis alors, plongeant ton regard sur lui pour capter ses paroles. Un faible « non » s'échappe d'entre ses lèvres et tu ne peux que froncer les sourcils, perplexe. Non quoi ? Tu ne comprends pas. S'il était juste sonné et qu'il te demandait de le laisser l'achever, tu ne t'y opposerais pas. Mais il est presque incapable d'attraper ta manche et de parler, alors non quoi ?

Ses yeux à peine ouverts, tu ne peux même pas tenter de trouver une réponse dans son regard ; il est vraiment à bout. Tu serres les dents, poussant un soupir contrarié avant de jeter un coup d'oeil par dessus son épaule. Si jamais Wisely disparaît à cause d'elle… Tu la traquerais. A jamais. Jusqu'à lui arracher les entrailles, faire de ses derniers instants les plus douloureux de sa misérable existence et…

« Rentrons à la maison Tyki, s'il te plaît. »

Tu clignes des yeux avant de tourner la tête vers la Sagesse ; c'est assez étrange. Tu as l'impression de l'avoir entendu avec tes oreilles, mais aussi dans ta tête. Serait-il si affaibli qu'il ne puisse faire la différence entre les mots et les pensées ? Toujours est-il que, dans un cas comme dans l'autre, il souhaite rentrer. Nouveau coup d'oeil à l'Exorciste. Est-ce réellement prudent de la laisser aller ? Si Wisely a succombé à ses attaques, elle doit être puissante.

La laisser en vie serait dangereux pour les autres Noés.
Le choix est bien dur. Le Comte choisirait de la tuer, sans nul doute. Mais si la Sagesse ne le souhaite pas, c'est qu'il y a une raison derrière ça. Peut-être a-t-il trouvé quelque chose d'intéressant dans sa caboche et qu'il compte s'en servir plus tard ? Tu ne sais pas. Tu soupires, te décalant sur le côté pour glisser une main sous les genoux de Wisely, l'autre se calant doucement dans son dos.

Tu le soulèves sans mal -il n'est pas très lourd de toute façon- mais tu le fais lentement afin de ne pas le secouer davantage. Il a pris bien assez de coups comme ça, inutile de le brusquer.

« N'espère même pas mourir, Wisely. On a encore plein de parties de pêche à faire. »

Tu le sors alors des décombres avec soin, te redressant pour partir vers la porte de l'arche qui vous attend plus loin. Mais tu ne peux pas laisser l'Exorciste ainsi et, arrivant à sa hauteur, tu lui adresses un regard plein de promesses. Meurtrières.

« Estime-toi heureuse, gamine. Et prie ton dieu pour que jamais tu ne recroises mon chemin. »

Et tu reprends ta route, emportant Wisely avec toi. Tu ne sais pas encore comment tu pourras expliquer ça aux autres, au Comte. Toi-même tu l'ignores. Il n'y a que Wisely qui pourra répondre à leurs questions, à tes questions. Ton regard glisse vers le corps mutilé de l'apôtre, et ta langue claque contre ton palais. Nína a-t-elle autant souffert après son combat ? Était-elle dans le même piteux état que l'est Wisely ? Tu l'ignores, et rien qu'à voir Wisely, imaginer l'islandaise dans la même condition, voir pire encore, ça ne fait que nourrir ta haine. Ton chagrin.

« Je prendrai soin de toi, Wisely. Fais-moi confiance. »

Et, après une ou deux minutes de marche, vous disparaissez à travers le portail par lequel tu es arrivé.



Entre Noir et Blanc ▲

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Inconnu
Aime:
N'aime pas: avatar
Tyki MikkEntre Noir et Blanc ▲
all heil nína ♥ avatar & kit

tyna ftw


Chibis de Nina ♥ Merci !
( ég elska þig - N. ♥ )

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 227 ▐ Autres Comptes : Sofia, Emy, Percy, Oreste
Féminin
▐ RPG Age : 26 ans
▐ Personnalité : Black & White
▐ Parcours RP : Points de départ △ 100
Points RP △ 900
Points HRP △ 150 [anniversaire x3]
Points dépensés △ 0
Total des points △ 1150

Rang actuel △ C
Rang B dans 2/5 combats.
Rang A dans 800 points et 7/7 combats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Sam 29 Oct - 16:30
Hrp:
 


Fin


" A tout vivant une fin."


C'est la fin, je crois. Je n'ai rien pu faire, et je crois que je ne pourrais rien faire de plus. Peut-être qu'il a réussi à me retourner la tête, et que je n'ai pas été assez rapide, du coup, du coup l'autre est venu, et ma tête, ben, il l'a fracassé. Je me rends pas bien compte, mais je continue de sentir le sang qui s'écoule de ma tête ; ça doit pas être beau à voir. J'imagine même pas, et c'est peut-être tant mieux. Au moins, je vois pas ma tête défoncée, même si je la sens. Quoi que, je crois que je la sens un peu moins qu'avant, comme tout le reste de mon corps. J'ai du perdre trop de sang, je crois. Ils m'ont trop explosé la tête, alors, oui, ça doit être la fin. Il va revenir et, voilà. La fin, oui.


Alors, elle attendit. Nora n'était pas prête, mais elle attendit.

Qu'aurait-elle pu faire d'autre de toutes manières ? Fuir comme une lâche ? Non, bien sûr que non, elle ne pouvait pas. Un soldat ne faisait pas ça, un soldat mourant encore moins. Devait-elle tenter de parler, de sauver sa peau ? C'était ridicule. Il était trop tard pour parler, elle aurait du le faire plus tôt au lieu de frapper bêtement comme on lui avait si bien apprit. Alors, est-ce qu'elle devait juste se laisser aller à la mort ? Elle ne voyait pas d'autres solutions. C'était ainsi, c'était la fin. L'autre descendant de Noé allait revenir, et allait la briser encore plus que ce qu'elle n'était déjà ; il allait la briser jusqu'à ce qu'elle ne puisse même plus respirer. Alors, oui, là ça serait vraiment la fin, la fin de tout, enfin, la fin d'elle, mais pour la Lockwood, ce serait la fin de tout ; parce qu'il n'y avait plus rien lorsqu'on était plus rien non plus.

Pourtant, la Faucheuse ne vint pas, elle n'approcha pas, se contentant de converser avec son comparse. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien se dire ? L'Âme Errante n'y fit pas vraiment attention, n'avait plus vraiment la force de le faire. Tout ce dont elle fut capable, fut de laisser sa main valide glisser lentement dans la poche de sa veste ; un geste fou pour tenter de sauver sa vie. Dieu lui laissait du temps, il ne lui avait pas encore renvoyé le descendant de Noé en pleine face alors, alors elle pouvait tenter quelque chose, un tout petit espoir, rien du tout aux yeux de la vie. Sans doute ne parviendrait-elle pas à attraper son golem à temps ; et quand bien même elle y arriverait, il lui serait impossible de passer un appel sans qu'on ne l'entende et vienne l'achever. Pourtant, la brunette n'était plus à ça près. Elle allait mourir dans tous les cas alors.. elle se devait de tenter le tout pour le tout.

" N'espère même pas mourir, Wisely. On a encore plein de parties de pêche à faire. " l'entendit-elle dire à son camarade.

C'est fou, c'est fou comme ils avaient l'air si humains, si vivants. Bien plus qu'elle ne l'était actuellement. Bien plus qu'elle ne l'avait jamais été.

D'une main tremblante, la parisienne vint alors attraper son golem entre ses doigts tremblant. Elle allait passer son appel, elle allait essayer de faire quelque chose mais.. la silhouette de son nouvel assaillant ne tarda pas à entrer dans son champ de vision ; de même que son terrible regard doré. Terrible, terrible, terrible. Trop tard.

" Estime-toi heureuse, gamine. " lui souffla alors le descendant de Noé, " Et prie ton dieu pour que jamais tu ne recroises mon chemin. "

Sans dire le moindre mot, sans même oser respirer, l'ancienne Vagabonde observa alors le Noé s'en aller en portant son frère entre ses bras, fuyant tous deux le champ de bataille. C'était une victoire, d'une certaine manière. Vraiment ? Non, pas du tout, pas aux yeux de la Lockwood de toutes manières. Rien n'était gagné. Ils étaient partis, vivants, vivants, et elle était toujours là, morte du dedans, presque mort du dehors. Elle n'avait rien gagné du tout. Pourtant, elle ne pouvait pas se laisser mourir, pas maintenant, pas après tout ça. Elle devait. Vivre.

Alors, d'un geste tremblant, elle alluma son outil de communication qui ne tarda pas à déplier ses ailes pour voleter près de sa main. Des voix se firent entendre, mais elle ne les écouta pas. Ne les entendit pas.

" Je dois.. rentrer à la maison.. " souffla-t-elle à son golem, " Venez.. Venez me chercher.. je vous en prie.. "

Elle n'allait pas mourir, mais elle croyait que c'était le cas. Il y avait beaucoup de sang, elle ne sentait plus rien, pas même la douleur alors.. ça devait être ça, la mort. Ça y ressemblait beaucoup. L'avait-elle déjà affronté ? Non. Oui. Elle avait l'impression de connaître ce sentiment. Oh, comme c'était étrange. Comme c'était désagréable. Et à bout de force, la française finit par se laisser tomber de côté, les yeux à peine entrouverts, et la respiration légère. Derrière, dans le golem, elle fut presque certaine d'entendre son nom mais, elle ne répondit pas.

Elle cligna des yeux, eut l'impression d'être ailleurs. Elle vit les Noés s'éloigner au loin, et disparaître ; et de sa main valide et tremblante, elle tenta vainement de les arrêter. De l'arrêter. Pourquoi ? Nora n'en savait rien.

" Oui, oui.. j’arrive. " murmura-t-elle machinalement comme une comédienne récitant son texte, " Ne pars pas sans moi.. s’il te plait. "

Sa main retomba, et le rideau de ses yeux se ferma.

Fin de la tragédie.





I kind of hate me too
I owe you nothing. And you are nothing to me. Thank you for curing me of my ridiculous obsession with love.  © by anaëlle.
† L'Âme Errante †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Se battre pour la Guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Nora Lockwood† L'Âme Errante †


Nora Voice Acting - par Rayn

" La plus grande vérité que l'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et, de l'être en retour. "


Nora chante en Steelblue

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 1121 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Rusty O.
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : ...
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Mar 1 Nov - 20:44
Assurance
feat. N. Lockwood, W. Kamelot, T. Mikk


Ce matin-là, Androméda était entrain de former les futurs Corbeaux de Central. Grande salle, plafond haut, digne d’un gymnase. La troupe d’orphelins lui fait face. Certains ont peur de cette nouvelle leçon. D’autres sont déterminés et arrogants ; désirant briller plus que quiconque. Mais dans cette session, personne ne brillera plus qu’elle. Elle est leur mentor, leur responsable ; leur chef de meute. Ces Volatiles ne peuvent que lui obéir et lui devoir respect. La jeune femme est stricte, sèche ; elle n’a peur de rien. Non seulement parce qu’elle croit en ses nouvelles capacités, mais surtout parce que le Seigneur est près d’elle. Il l’a choisi, elle, pour accompagner ses bébés corbeaux jusqu’à leur envol. Aujourd’hui, ils vont apprendre une notion qui risquerait de les dérouter.

Ne jamais abandonner.

« Aujourd’hui, vous serez repoussés dans vos derniers retranchements. J’veux pas de pleurnicheuses. Celles qui veulent partir, faites. » Ils n’étaient que des garçons, sur ce groupe-là. Tel un chef militaire, Androméda gérait ses soldats. « Vous devrez vous en sortir. Rester déterminer et battre votre ennemi. » Aucun sourire ne dépassa ses lèvres. « Vous serez placés dans une situation délicate, à la fois physiquement et psychologiquement. Vous devrez vous en sortir. Vous n’avez pas le choix. » Par la suite, elle leur expliqua la situation en question, tous hochèrent la tête. Se mirent en binôme et commencèrent le travail. Elle les suivait tous du regard, veillant sur eux. Son regard glacial pétrifiait l’atmosphère, et la rendait digne d’un combat.

Cependant, le « cours » fut vite interrompu.  Un membre lambda de Central vint la chercher. Murmura à son oreille. « Ils ont retrouvé Nora Lockwood. » Son sang ne fit qu’un tour. Elle qui avait désactivé son Golem… Voilà qu’il était de nouveau opérationnel. On la conduisit immédiatement auprès de la salle dédiée à la transmission par Golems. Ses troupes furent laissés à eux seuls, mais elle savait parfaitement qu’ils ne laisseraient pas tomber l’exercice. Elle mit tout de même un Corbeau sur le coup, pour les surveiller ; au cas où. « Vous l’avez localisée ?  » Ils lui indiquèrent l’endroit et lui firent écouter ce qu’elle avait dit.  « Ok, je m’en charge. » Et elle partit sur le champ, sans donner plus de détails.

Oh, ils pouvaient lui faire confiance. Elle la ramènerait à la maison. Sans aucun soucis. La jeune femme n’avait peur de rien. Elle avait déjà tant vécu.
Sur la route ; la suite de la communication restait et tournait dans son esprit. A qui parlait-elle après ? « Oui oui… J’arrive… Ne pars pas sans moi, je t’en prie… » Sourcils froncés, elle pénétra dans la porte de l’Arche Blanche qui la mènerait immédiatement à la jeune femme dont elle était en charge. Mieux ne valait qu’elle croit que cela serait toujours ainsi… Androméda veillait peut-être sur elle, mais pas forcément en cas de danger. Elle ne devait surtout pas retourner sur le même chemin dont ils l’avaient extirpés. Et encore s’amouracher d’un ennemi. Parce que visiblement — Androméda était juste devant le corps inconscient de Nora — elle s’était bien fait défoncer. Enfin… Vu qu’elle semblait carrément dans les choux… Il n’y avait peut-être aucun soucis à se faire. Elle ne faisait peut-être que divaguer.

« T’es vraiment dans un sale état… » Soupirant, elle la prit, et la porta sur le dos, côté droit. Son bras mécanique devait bien servir à quelque chose. L’apôtre de Dieu se dirigea vers la porte de l’Arche qui l’avait amené jusqu’ici. Nora Lockwood, inconsciente mais vivante, sur le dos.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Assurance - [Pv. Wisely Kamelot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D. Gray Man
» D.Gray-Man
» Sieur Grigan maitre d'arme.
» Kamelot
» Espoir. [Pv. "Wisely"]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: