Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Hansel et Gretel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hansel et Gretel
Jeu 11 Aoû - 18:41

Hansel et Gretel

J'ai l'habitude de me promener dans les bois, la nuit.
Après tout, mon manoir est au cœur de la forêt! Et rester toute la nuit dedans... Impossible. Surtout que je peux pas dormir, depuis que j'ai ce corps: le sommeil ne vient jamais. Donc, je vais jouer sur les arbres, poursuivre le écureuils, chasser les champignons -juste pour les chercher, parce que je ne sais pas les cuisiner-, faire une collection de feuilles, construire des cabanes...
Oui, dans ces bois-là, aucun problèmes!

Mais là... C'est très, très différent. Parce que cette forêt, déjà, je la connais pas!
Enfin... Reprenons depuis le début. Pour expliquer ce que je fais cachée derrière un fourrée, tremblante de peur, à épier une drôle d'ombre...

C'est une amie du village qui m'en a parlé. "Tu as entendu? Dans ces bois, on entend parfois des longues plaintes, à glacer le sang! Et puis, il y a eu des disparitions... Je sais que tu aimes les mystères et les aventures, mais sois prudente!" Alors, forcément... j'y avais été le lendemain même.

J'étais entrée quand il faisait encore clair, en après-midi. Juste pour jeter un œil, repérer les lieux. Sauf que j'avais vite oublié ma mission!
Je vis un arbre arbre avec une drôle de forme, alors j'allai l'observer; puis un papillon voletant m'invita à courir après; puis au loin, une fleure très jolie, que j'allai sentir; puis une pierre qui ressemblait à un coquillage, que je mis en poche; puis...
Et avant d'avoir eu la moindre piste sur l'énigme, le soleil s'était couché, et j'étais perdue, dans la forêt maudite.

J'étais bien moins à l'aise. En fait... j'étais même terrifiée!


J'avais entendu des longs cris... Des loups, toute une meute, se lançant à la chasse, sûrement...
Des bruits de buissons frôlés... Des sangliers, prêts à foncer sur tout ce qui lui semblerait dangereux...
Une ombre filant devant moi... Un cerf, peut-être en colère qu'une humaine vienne dans sa forêt...
Des traces de pattes énormes... Un ours en colère, aux griffes acérés...
Et ces arbres tordus... Autant de visages menaçants, comme des fantômes hurlant en silence, prêts à abattre leurs grand bras de bois sur moi...
Je marchais à petits pas, regardant le sol, trop effrayée par les ténèbres insondables...
Hululement, grincements, cris d'animaux, frottements... La nuit, seule la ville dort...
J'entends des craquements plus forts, parfois, et je tourne brusquement la tête; mais rien. Toujours... cette obscurité... qui cache... l'inconnu...
Et s'il y avait vraiment des spectres? Un groupe d'hommes attaqués par les loups, griffés, égorgés, mangés jusqu'au dernier, encore hurlant de douleur... Et leurs âmes damnées hantaient les lieux...
Non, non, les loups tuaient avant de manger! Mais alors... quelque chose de plus terrible encore. Des démons... Des monstres...

Soudain, je me figeai.
Un long cri venait de résonner dans les bois...
Un son inhumain, inanimal... Quelque chose qui n'existe pas dans ce monde, plainte bestiale et suppliante, agonie et fureur!
Je restais immobile, glacée. Que... Quelle chose pouvait avoir fait un tel bruit?
Des images de monstres gigantesque me traversaient la tête; avec des dents partout, jusque dans les mains; des bras, beaucoup de bras; un seul œil, gigantesque, qui vous voyait où que vous fussiez -qui m'observait en ce moment!
Il me voyait, c'était sûr... Il se dirigeait lentement vers moi, pour me saisir, et me manger... Ou me faire souffrir avant, pour le plaisir... Comme un enfant jouant avec une mouche, en lui arrachant les pattes, les ailes...

J'étais roulée en boule contre un tronc, tremblant comme une feuille, retenant des sanglots. Je devais fuir... Pas rester inerte... Mais mes jambes ne me portaient plus.
Et si j'attendais le jour... Non, il restait des heures et des heures... Il me mangerait avant...

Un craquement me fit sursauter. Ho non! C'était à quelques mètres seulement! J'allais me faire dévorer!
Sans un bruit, je roulai jusqu'à un buisson; la "chose" était de l'autre côté. Une silhouette humanoïde... Sûrement un mort-vivant, ou un démon!
Je ne pouvais pas juste me cacher... Sinon, j'allais y passer!

Haut les cœurs, Mary! T'as échappé à bien pire! Alors, rassemblant mon courage à deux mains, je matérialisai ma faux, et...
 - HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!
Avec un cri de guerre, je bondis de mon buisson, et fonçai sur l'ombre, prête à trancher avec mon arme!

Puis je trébuchai, et m'étalai à terre, alors que ma faux volait jusqu'à un tas de feuille plus loin.
J'étais...
Foutue.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Ven 12 Aoû - 19:10

Ballade nocturne



Je marche un peu au hasard, essayant de retrouver mon chemin depuis une bonne heure déjà, mais rien n'y fait. Si au début je prenais bien soin de prendre les sentiers, le chemin finit par disparaître au bout d'un moment, et essayer de se repérer dans une grande forêt au beau milieu de la nuit, c'est peine perdue.
Et encore une fois, ce sont les rumeurs qui m’ont attiré ici. Cette fois, ce sont des rumeurs de toute sorte qu'on entend sur cet endroit : disparitions, bruits étranges en plein milieu de la nuit, les comportements des bêtes sauvages qui sont de plus en plus étranges, jusqu'à des attaques inhabituelles qui ne survenaient pas auparavant. Bien sur, cela peut être des affaires tout à fait normales. Mais la panique chez les habitants m’a mis la puce a l'oreille. Et phénomènes plus ou moins reliés à l’innocence ou pas, je dois aller vérifier par moi même pour le confirmer ou non. Après tout, c'est le travail des traqueurs...

Alors me voilà embarqué dans une randonnée nocturne en peine forêt, la nuit, le moment où tous ces phénomènes étranges prendraient le plus d'ampleur. Pourtant, rien ne m'a vraiment paru étrange pour l'instant. Certes, on s’y perd facilement... mais je dirais que c'est normal. Je vois quelques bêtes sauvages s'agiter derrière les buissons... mais si je ne m’affole pas, on ne m'attaque pas. Et les craquements de branches qui peuvent se faire entendre sont typiques des forêts de ce type. Rien de trop étrange jusque là.
Sauf que cette fois, j’entends un cri au loin. Et ce n'est pas le hurlement dune bête sauvage. Non, c'est un cri de terreur, de douleur.
Alors cette fois, je me mets à courir vers la source du bruit. Je ne suis peut être pas un exorciste, mais je peux au moins protéger au minimum. C'est vrai, je peux au moins faire ça... si les exorcistes sont là pour détruire, nous sommes là pour protéger et sécuriser. Et au fond, je préfère ça.

Mais je n’ai pas le temps d’aller plus loin. Déjà j'entends un autre cri, beaucoup plus proche cette fois. Un cri féminin. Et lorsque je lève la lampe devant moi, je vois une petite silhouette foncer vers moi. Et en voyant l'arme qu'elle tient à la main, je commence à reculer, mettant la main sur mon bouclier. Finalement, peut être qu’il y a vraiment des gens dangereux ici...
Attendant de mieux voir avant de l’enfermer dans la barrière, l'agresseur finit par tomber tout seul, s’étalant par terre de tout son long, et lâchant son arme au passage. Et bien finalement... on dirait que je n'aurai même pas à devoir utiliser les barrières.
Toujours sur mes gardes, je fais quelque pas en avant pour m’approcher vers l’arme qui a roulé au sol. On dirait une faux. Drôle d'arme... je donne un coup de pied dedans, l’envoyant plus loin, et la rendant ainsi inaccessible pour l’inconnu. Il peut bien sur avoir d'autres armes, mais c'est une simple précaution.
Puis je me rapproche de la silhouette à terre. Et en baissant la lumière sur elle, je peux vraiment voir de qui il s’agit. C'est une petite fille, recroquevillée par terre et tremblante. Elle semble morte de trouille et n’ose même pas relever la tête. Sans doute l’une de ces victimes perdue.
Néanmoins, la voir se promener dans les bois avec une telle arme peut être bien trop dangereux pour elle... et même si elle a l'air en apparence inoffensive, je ne peux pas baisser complètement ma garde non plus.
Sauf quelle a vraiment l'air terrifiée. Alors j’imagine que je dois au moins l’aider à prendre le chemin du retour pour sortir de la forêt. Cet endroit est bien trop dangereux pour elle. Enfin, si j'arrive au moins à retrouver le chemin du retour...
Alors je me baisse à son niveau, et lui tend la main, pour l'aider à se relever.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Lun 15 Aoû - 11:41

Hansel et Gretel

Pas de cri bestial. Pas de bond sur mon pauvre corps sans défense. Pas de crocs plongeant dans ma chaire, déchiquetant veines et nerfs, pour se repaître de mon corps et de ma peur...
Le démon jouerait-il avec mes nerfs, savourant le moment? Ha! Le fou, il aurait dû profiter de ma faiblesse tant qu'il était encore temps.

D'un geste vif, je roulai sur le dos, et bondit sur mes pieds. Puis je me retournai pour faire face au monstre, agréablement surprise d'avoir réussi mon acrobatie avant qu'il ne me dévore...
Et je vis alors un simple humain, me tendant la main.

J'aurais pu soupirer, rassurée... Mais, hé! Pas folle, la guêpe! Je n'allais pas me laisser tromper si facilement par les fourberies des fantômes! J'étais bien placée pour savoir qu'une apparence inoffensive n'était pas synonyme de sécurité.
 - Arrière, démon! N'espère pas m'entourlouper pour me faire peur: je connais toutes les techniques!
Je le détaillai, tant bien que mal dans l'obscurité. Son visage semblait ne rien exprimer, ainsi que ses yeux noirs comme le ciel; il avait un teint pâle; de grosses cernes portaient ses yeux vides; et il était coiffé avec un bâton de dynamite; et il ne semblait pas avoir peur, dans ce lieu pourtant terrifiant.
Bref... Il avait tout du spectre revenu des limbes, pour emporter une innocente victime.
Un long frisson me traversa le dos, face à ce corps sans expression, et sa main tendue. Essayant vainement de cacher ma peur, je bredouillai:
 - Heu... Faut que tu retournes d'où tu viens. C'est pas... c'est pas pour les morts, ici! Il y a le paradis, pour ça... Tiens, j'ai lu un livre sur l'exorcisme, je peux essayer... heu... de te rendre le repos. Il faut faire des signes au sol... ou brûler le corps. Enfin, non! Je -je vais rien brûler, hé hé! Hé... Hem...
Je réfléchissais furieusement, me demandant s'il était réellement possible d'échapper à un être immatériel. Ma faux, mes canons devaient être inefficaces! Alors, courir? Si je fonçais toujours tout droit, je sortirai forcément de la forêt. Et tant pis pour le mystère...

Furtivement, je m'éloignais du fantôme, tout en parlant
 - Ça fait longtemps que tu hantes les lieux? C'est sympa, ici? Herm... Il doit y avoir plein de cho- de gens comme toi. Tu sais... Heu... Qui sont pas tout à fait vivants. Enfin, pas humains. Mais j'ai rien contre, hein! Tant que vous faites pas de mal aux gens... Parce que, bon, c'est pas sympa. Mais, heu, c'est pas très grave, hein, faut pas s'énerver! On peut être copains, d'ailleurs... Mais, heu, juste dans ce monde, hein. Je veux dire, j'ai pas trop envie de... voilà...
Silence.
Bon.
C'était le bon moment.

Je me retournai brusquement et, malgré les risques de cette tentative, je commençai à courir!
Mais mon escapade pleine de bravoure fut rapidement réprimée: une longue plainte résonna dans toute la forêt. Toujours ce cri inhumain, terrifiant...
Qui me pétrifia. Et si c'était lui qui faisait cela? Je ne pouvais plus me retourner; j'avais trop peur. Ho non... je l'avais énervé, il allait se venger... Il allait me maudire, se repaître de mon énergie, ne laisser qu'une carcasse vide... Et j'hanterai ces bois pour le restant de ma v- de ma mort. Pour l'éternité...

Etrange expérience. Ce serait sans doute drôle au début, d'effrayer les gens, de traverser les choses et de voler partout dans les bois, mais bon... Les fantômes sont bloqués dans l'endroit hanté, non? J'allais vite m'ennuyer. Puis je voulais voir mes amis. Non non, ce ne serait vraiment pas chouette! Et puis, je savais pas trop ce que ça faisait, mourir par un fantôme... Ça devait pas être très agréable!
Mais là... je risquais de le savoir bien vite. Avec ce spectre qui m'en voulait, et mon corps qui refusait de bouger...
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Sam 20 Aoû - 0:45

Des bruits dans la nuit



Mon geste n’eut pas l'effet attendu. Au lieu de voir cette main tendue comme un geste de soutien, la fillette prend encore plus peur. A peine se reprend elle que déjà elle roule sur le dos et bondit sur ses pieds. Ce n’est pas étonnant qu'elle soit effrayée dans un endroit pareil, mais tout de même, elle s'emballe bien vite. J’ai tout fait pour ne pas paraître brusque.

- Arrière, démon! N'espère pas m'entourlouper pour me faire peur: je connais toutes les techniques!

Alors elle me prend pour une sorte de bête sauvage, ou je ne sais quoi d’autre qui puisse traîner dans cette forêt. C'est vrai qu'il y en a dans le coin, peut être même plus proche que je ne le pense. Mais... je ne pensais pas avoir l'air sauvage en fait.

Finalement, elle semble se calmer et me regarde de la tête aux pieds. Peut être se rendra t elle compte que je suis bien normal finalement...

-  Heu... Faut que tu retournes d'où tu viens. C'est pas... c'est pas pour les morts, ici! Il y a le paradis, pour ça... Tiens, j'ai lu un livre sur l'exorcisme, je peux essayer... heu... de te rendre le repos. Il faut faire des signes au sol... ou brûler le corps. Enfin, non! Je -je vais rien brûler, hé hé! Hé... Hem...

Ou pas ..
Alors finalement je suis devenu un fantôme... Je ne sais pas si c'est mieux en fait. Entre Edward qui me trouve  inexpressif et me prend pour un akuma et cette fille qui a peur de moi comme si j'étais un fantôme, peut être qu’il y a effectivement un problème... Enfin, tant pis. Au moins si ca veut dire que les autres bêtes sauvages ont peur de moi aussi... Et bien je serai tranquille.
Je secoue négativement la tête. Je n'ai pas envie qu’elle fasse quoi que ce soit pour "m'apporter la paix" ou « m’exorciser ». Et encore moins brûler quelque chose. Le feu pourrait attirer le danger. Et en plus, je n’ai jamais entendu parler de ces rituels. Quand à appeler un exorciste... Je les connais suffisamment bien maintenant pour savoir que leur exorcisme n’aurait aucun effet sur ce genre de fantôme. Et je ne suis pas un fantôme justement...

Mais au final ce n’est pas plus mal. Si on me prend pour un fantôme, au moins on me laisse tranquille. Personne ne vient me gêner ou me parler... On me craint, mais au moins je serai dans mon coin.
Mais on dirait bien que je me suis lourdement trompé.

-  Ça fait longtemps que tu hantes les lieux? C'est sympa, ici? Herm... Il doit y avoir plein de cho- de gens comme toi. Tu sais... Heu... Qui sont pas tout à fait vivants. Enfin, pas humains. Mais j'ai rien contre, hein! Tant que vous faites pas de mal aux gens... Parce que, bon, c'est pas sympa. Mais, heu, c'est pas très grave, hein, faut pas s'énerver! On peut être copains, d'ailleurs... Mais, heu, juste dans ce monde, hein. Je veux dire, j'ai pas trop envie de... voilà...

Je pousse un léger soupir. Qu'est ce que je peux répondre à ces absurdités ... rien. Tant pis si j'aurai l'air encore plus d'un fantôme à son goût.
Je me redresse, et regarde derrière moi. Je ne sais pas comment elle a atterri ici, mais je devrais peut être l'aider à sortir d'ici, c'est bien trop dangereux pour une jeune fille comme elle. Enfin, si elle n’a pas trop peur des fantômes...
Et c'était bien ce que je craignais. Je retourne la tête vers elle, mais elle n'est plus la. J'entends des pas précipités s’éloigner de moi, comme si quelqu’un voulait fuir. Alors finalement, elle a eu peur du fantôme... Je reste perplexe un moment, ne sachant s'il faut la rattraper à cause du danger qu'elle risque, ou si je la laisse sachant qu'elle voudra encore me fuir de toute façon.
Mais je n'ai pas le temps d'y réfléchir plus longtemps. A nouveau, j’entends ce même cru inhumain, comme une longue plainte qui résonne dans cette forêt. Et il vient de la direction d'où a fuit la fille. Finalement, on a décidé pour moi : je dois la rejoindre.
Je me mets à courir dans la direction qu'elle a prise, et je la vois bientôt. Elle s’est arrêtée, visiblement terrorisée. Sans doute à t’elle aussi entendu le cri elle aussi.
Je m’arrête à son niveau, essayant de paraître le moins menaçant possible. Je ne veux pas que ça finisse en course poursuite à chaque fois...
Mais j'entends quelque chose se rapprocher de nous. Des pas lents, mais lourds. Quelque chose de grand visiblement.
Aussitôt, j’attrape la fille et met mes mains sur sa bouche pour l’empêcher de faire trop de bruit. Je l'entraîne derrière un arbre et j'attends, lui faisant signe de faire silence. Quelque chose arrive par ici...



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Sam 20 Aoû - 22:25

Hansel et Gretel

Le fantôme approchait... Je l'entendais, ses pas froissant les feuilles au sol, son souffle régulier, son...
Tiens? Les fantômes ne sont pas censés être immatériels? Bon, peu importe, on ne sait pas grand chose sur eux, de toute façon...
Et je n'arrivais pas à bouger. J'avais l'impression que si je bougeais, il profiterait de mon inattention pour me sauter dessus et m'écharper... Bien sûr, une partie de mon esprit disait que c'était idiot, qu'il allait me dévorer plus facilement encore, mais mon corps n'en voulait rien savoir. Gnnnn...

Pourtant, il ne fit rien. Il s'accroupit près de moi, sans un geste brusque. Ho... peut-être n'était -il pas si méchant, après tout. Cette plainte que j'avais entendue... elle était pleine de tristesse. De rage, aussi, mais d'un profond chagrin. Peut-être se sentait-il seul...
Si c'était bien lui qui avait crié. Puis peut-être qu'il prenait juste le temps de saisir mon âme, avant de n'en faire qu'une bouchée. Je ne devais pas baisser ma garde! Bon, en vrai, je restais quand même stupidement immobile...

PAF! Il passa à l'attaque! J'avais été trop confiante, c'était fini, j'étais perdue, adieu, puissent mes amis ne pas me pleurer et continuer à jouer et s'amuser!
Le spectre me tira comme un loup amenant sa proie en son antre, toujours les mains sur ma bouche -pour m'empêcher d'appeler au secours, sans aucun doute!-, jusque... derrière un arbre.
Puis il s'arrêta.
Tiens? Il n'allait pas se délecter de ma force vitale ou me mener dans les limbes?
Je lui jette un coup d'œil par réflexe, et je vis son doigt sur sa bouche. Me taire?
Je compris vite pourquoi: de lourds bruits de pas se faisaient entendre, tout proches...

Je jetai un œil, curieuse: je ne vis qu'une silhouette...
Mais cela suffit à me donner des frissons.
Elle faisait aux moins deux mètres! Avec des poils partout, et des grosses griffes! Et surtout, deux yeux rouges luisant dans l'obscurité... qui me virent.
Je me cachai vivement, retenant mon souffle. Zut zut zut! Quelle idiote!

Il s'approcha, lentement... Il grogna, renifla... s'approcha encore... Je voulais fuir, vite vite, mais le fantôme me retenait! Et j'entendais son souffle rauque, ses pattes puissantes frappant le sol... j'imaginais déjà des crocs énormes, se plantant dans notre chaire pour la déchirer... et...
SCHLAK!
Il attrapa quelque chose au sol -un lapin?-, et n'en fit qu'une bouchée.
Puis il repartit, comme il était venu.

Je n'étais pas sortie d'affaire: il y avait toujours le spectre!
Il allait m'emmener dans les ténèbres, et-

Il relâcha son emprise.
Je pris une grande inspiration, soufflai lentement, pour me remettre de toute cette peur.
Puis je me tournai vers le garçon:
 - Hey! T'es un gentil fantôme, en fait! Désolé d'avoir eu peur, c'était pas sympa... J'aurais pas dû croire tout ce qu'on dit sur les spectres! Après tout, les gens ont peur de l'inconnu, alors ils disent vite n'importe quoi... Donc, je te présente mes excuses! En plus, tu dois te sentir drôlement seul, ici... Ce serait super cool qu'on devienne amis!
Je me demandais s'il était adulte. Son corps faisait jeune, mais pas son visage, extrêmement sérieux!  A vrai dire, peu importait: il m'avait sauvé, une enfant, donc même s'il était adulte, il en était un bon! Puis surtout, c'était un fantôme... Je rêvais d'en rencontrer un, et de passer du temps avec!

Et puis, lui aussi, il devait être heureux de voir du monde... Je jetai un œil aux bois. Même de jour, ils n'avaient pas un aspect très agréable: alors, la nuit...
Pourtant, maintenant que nous étions à deux, j'avais moins peur. Alors, je continuai:
 - En tout cas, ce truc avait pas l'air humain, ou même animal! Il y a des drôles de choses, dans cette forêt... Ho, je parle pas pour toi! Enfin, forcément, t'es spécial, mais moi aussi, donc voilà. Et merci de m'avoir sauvée! Sans toi, il m'aurait dévorée toute crue... Donc maintenant, on fait quoi? Moi, je suis venue enquêter sur la source de la plainte! Tu sais quelque chose?
Je me rappelai alors qu'il n'avait pas encore parlé, même pour me rassurer sur ses intentions.
 - Ho, tu ne sais pas parler, en fait? C'est pas grave, ça n'empêche pas de s'amuser ensemble! C'est pas toi qui faisait le bruit, du coup, j'imagine... bon! Tu as une idée d'où il faut aller?
Comme pour répondre à ma question, mon pied se posa sur quelque chose de mou. Tiens...?
Je me penchai, ramassai l'objet, et le plaçai dans un rayon de lune.
C'était...
Un bras.

Je ne hurlai pas, ne fut pas dégoûtée: j'avais l'habitude d'en voir, à force de découper des gens. Mais surtout, je remarquai quelques gouttes de sang parsemées, qui formaient une piste difficile à suivre à cause de l'obscurité et des feuilles qui la cachaient, mais néanmoins présente.
J'étais intéressée, parce que le bras était étrange: il avait une couleur violette, pas le genre qu'un cadavre avait normalement. Donc, la source devait être spéciale...
 - Regarde ce que j'ai trouvé! Allons par là, on trouvera sûrement le truc qui a fait ça!
Et je me mis en route, ayant -pour un instant- oublié ma peur. La curiosité la surpassait, et de loin: perçons donc le mystère de cette forêt!
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Dim 28 Aoû - 1:05

Lumières éteintes



Surtout, il ne fallait faire aucun bruit, aucun mouvement. La chose qui avait approché était proche de nous maintenant. Alors je restais immobile, caché derrière l'arbre et ne lâchant toujours pas la fille pour l’empêcher de faire du bruit. Et si elle semblait prête à se débattre au début, elle comprit bien vite lorsqu’elle entendit les bruits de pas de la chose s'approcher de nous. Nous retenons tous deux notre souffle alors que cette bête s’approchait de l’arbre derrière lequel nous nous cachions. Je savais qu'il ne fallait pas bouger, mais juste au cas où, j'avais la barrière a portée de main.
Puis il y eut un bruit, un buisson qui s’agitait. Un petit cri d'un animal qui agonisait, et plus rien. Cette bête venait de chasser son repas et s'en allait, tandis que nous restions derrière, encore immobiles jusqu'à ce que je ne l’entende plus. Il était parti. Nous étions saufs.

Alors je me permets de relâcher la fille, qui s’éloigne bien vite. Je cru un moment qu'elle allait s’enfuir à nouveau, mais non. Elle se retourne vers moi, et ne me lance plus ce même regard apeuré. Au contraire, elle a l'air bien plus en confiance.

-Hey! T'es un gentil fantôme, en fait! Désolé d'avoir eu peur, c'était pas sympa... J'aurais pas dû croire tout ce qu'on dit sur les spectres! Après tout, les gens ont peur de l'inconnu, alors ils disent vite n'importe quoi... Donc, je te présente mes excuses! En plus, tu dois te sentir drôlement seul, ici... Ce serait super cool qu'on devienne amis!

Je hausse les sourcils, surpris. Elle croit encore que je suis un fantôme. Après l'avoir touchée et l’avoir sauvée du danger, après avoir moi même craint ce danger de mort. Elle doit être bien naïve.
Enfin, après tout je ne crois pas en ces histoires de spectres et de monstres. Peut être est ce parce que je n’ai jamais eu l'occasion de les connaitre d'ailleurs.

Enfin, si ça lui plait de m'appeler fantôme... Et ça peut me faciliter la tâche. Au moins, je n’aurai pas à m'expliquer sur ce que je fais ici. Sur le fait que je suis traqueur et que je viens enquêter sur des informations pouvant intéresser l'Ordre Noir. Oui, cela peut m’épargner un long discours. Alors finalement, ce n'est pas plus mal.

- En tout cas, ce truc avait pas l'air humain, ou même animal! Il y a des drôles de choses, dans cette forêt... Ho, je parle pas pour toi! Enfin, forcément, t'es spécial, mais moi aussi, donc voilà. Et merci de m'avoir sauvée! Sans toi, il m'aurait dévorée toute crue... Donc maintenant, on fait quoi? Moi, je suis venue enquêter sur la source de la plainte! Tu sais quelque chose?

Je bloque un moment en entendant l'utilisation du pluriel. Alors elle veut enquêter et me suivre ?
Non, elle ne peut pas rester ici plus longtemps, c'est trop dangereux pour elle. Elle a déjà faillit se faire attaquer. Elle doit rentrer chez elle. Je l’accompagnerai si besoin, tant pis pour le retard dans la mission. A quoi bon si je ne peux même pas assurer la protection d’un civil.
Alors je fais un mouvement de tête derrière moi, la d’où je viens, pour lui indiquer ce que je suppose être l’entrée. L'exploration est finie, il est temps de rentrer.

Mais elle ne semble pas être de cet avis.

- Ho, tu ne sais pas parler, en fait? C'est pas grave, ça n'empêche pas de s'amuser ensemble! C'est pas toi qui faisait le bruit, du coup, j'imagine... bon! Tu as une idée d'où il faut aller?

Je pousse un léger soupir. Finalement, c'est encore mieux qu'elle croie que je ne puisse pas parler. Enfin, de toute façon, elle parle pour deux...
Je lui fais un signe de tête pour lui dire de me suivre et retourne sur mes pas, essayant de retourner vers l'entrée. Mais la jeune fille prend la direction opposée. Et alors que je me retourne, me demandant ce qu’elle fabrique, elle pousse une exclamation, et elle brandit un objet comme un trophée. Je m’approche pour mieux distinguer ce sont il s'agit. Un bras, humain.

- Regarde ce que j'ai trouvé! Allons par là, on trouvera sûrement le truc qui a fait ça!

Je touche du bout des doigts le membre arraché, réprimant un frisson. Celui qui a fait ça a visiblement fait preuve de sauvagerie. Le bras ne semble même plus humain, même sa couleur a viré au violet. Il y a définitivement quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette forêt. Quelque chose de dangereux. Raison de plus pour sauver cette fillette.
Mais ce qui semble plus étrange encore, c'est qu'elle ne semble même pas effrayée. Au contraire, elle a l'air encore plus curieuse maintenant. Et c’est avec un nouvel enthousiasme qu'elle se remet en route.
Je l'observe un moment, méfiant. C'est une réaction plutôt étrange pour une fille qui était apeurée il y a à peine quelques minutes. Que moi je puisse lui faire peur, et pas un bras humain..  beaucoup de gens seraient dégoûtés à sa place.
A moins qu'elle ne soit véritablement trop curieuse. Enfin, je vais quand même me méfier...

Pourtant, maintenant qu'on est la, je ne suis pas sur de pouvoir vraiment la ramener chez elle. Après tout, ce n'est pas comme si je me souviens du chemin. En fait, je me suis moi même perdu.
Alors puisqu’elle a l'air si déterminée à découvrir ce qui se cache derrière le mystère de cette forêt, autant l’accompagner. Peut être qu'elle détient plus d’informations que moi d’ailleurs.
Alors je finis par me résigner, et la suis à travers les arbres, tandis que nous nous enfoncions un peu plus dans les ténèbres.

Nous continuons notre  chemin pendant un moment. J'avais décidé de ne pas dire un mot. C’est dans mes habitudes mais.. cette fille semble vraiment croire que je suis muet. Elle n'est pas la seule à croire une chose pareille mais bon... C'est bien mieux ainsi. Je préfère ça que de ne parler pour rien dire.
Et finalement, nous tombons sur un autre indice. Cette fois, rien ne vient grogner ou nous sauter dessus. Seulement des traces au sol. Mais pas n’importe quelles traces. Des traces énormes, qui font deux fois ma main en longueur.
D’un geste à la tête, je lui montre les traces de pas au sol. Car oui, on dirait bien des traces de pas. Celles ci continuent encore plus loin sur le chemin, s’enfonçant au cœur de la forêt. Je passe devant elle, lui faisant signe de rester juste derrière moi. Ça peut être dangereux ici, et elle n'a aucun moyen de se défendre. Quoiqu’elle avait une faux tout à l’heure... Enfin, je ne sais même pas si elle sait vraiment l'utiliser finalement. Je vais quand même rester moi même prudent. J'ai toujours les protections des traqueurs sous la main de toute façon je dois me préparer à toute éventualité.
Alors nous continuons à suivre la piste, nous rapprochant de la source du cri.
Mais nous n'avons pas le loisir de la poursuivre davantage, car déjà, la lampe que j'utilisais s’éteint soudainement. J'essaie immédiatement de la rallumer, mais rien n'y fait, elle ne semble plus fonctionner. Sans aucune raison.
Je me retourne vers la fille derrière moi. Désormais, je ne peux que distinguer ses contours. Et pour suivre les traces, c'est encore pire. Enfin, au moins la lumière ne va attirer aucune bête sauvage. Mais nous ne pourrons plus les voir non plus.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Lun 29 Aoû - 23:41

Hansel et Gretel

Le fantôme, après avoir réfléchi, décida de me suivre. Super! Je craignais un peu qu'il refuse, ne sachant ce qu'il pensait. Après tout, non seulement il ne parlait pas, mais il agissait peu aussi, et restait inexpressif... difficile de communiquer avec!
Mais s'il me suivait, c'était qu'il appréciait aussi ma compagnie, non? Un ami fantôme... c'était incroyable! Mais surtout, plus que l'excitation d'avoir un ami magique, c'était un profond bonheur qui me comblait: il était possible de tisser des liens avec des êtres différents, définitivement. Au diable, ceux qui se refusaient à approcher l'inconnu! Si je pouvais être amie avec un fantôme, des humains pouvaient être amis avec l'étrange chose que j'étais devenue...
Aussi, c'était d'un pas léger que je m'avançais dans les bois.

Pour un temps, seulement. Les arbres menaçants, les bruits et l'obscurité parsemée d'ombres inquiétantes firent bien vite revenir ma peur. Brrrr... comment une forêt pouvait-elle être aussi lugubre?
Enfin, la terreur ne devait pas me freiner. D'ailleurs, mon esprit était trop occupé que pour imaginer d'effrayants scénario. Non, je pensais plutôt au mystère...
Le cri devait en être la clé! Il fallait trouver l'être qui en était la cause... mais rester prudents. Après tout, vu l'autre monstre, le "chef" devrait être réellement dangereux! Pouvoir ou pas, je ne ferais pas long feu...
Mais peut-être pourrais-je parler avec lui! Ce serait incroyable!
Herm... il fallait d'abord le trouver, de toute façon. Sans mourir.

Ce qui se révélera sans doute plus dur encore que prévu: mon ami me montra quelque chose, au sol... Des traces de pas géantes! Un titan, sûrement! Mais alors, nous devrions le voir de loin, au moins! Encore que... certains prédateurs étaient d'une discrétion mortelle, quelle que soit leur taille. Gloups...

Mon ami fantôme se mit devant moi, sans un mot. Ho! Il cherchait à me protéger!
 - T'es gentil, merci! Mais t'inquiète pas: je suis plus coriace que j'en ai l'air! Je suis super agile, je cours très vite... je sais me défendre! Tiens, l'autre fois, par exemple, il y avais des adultes qui voulaient m'attraper pour me pendre par les pieds! Et bien, deux temps, trois mouvements, et je les avais semés dans la ville! Bien fait pour eux... tout ça parce que j'avais piqué un sac de pommes pour une amie!  Tu te rends compte? Et de hurler au vol, et de me courser comme si leur vie en dépendait -bha, juste leur égo stupide!-, parce que j'ai sauvé une enfant! Le plus drôle, c'est que pendant ce temps, d'autres miséreux avaient piqué des marchandises. Il y en avait plein, dans cette ville, des pauvres! C'est triste... vivement que la science évolue encore, pour que tout le monde puisse être nourri! Parce que, tu sais, c'est ça, notre Salut. Comprendre le monde, et l'utiliser au mieux. D'ailleurs, je disais à mon amie, Isaline... une fille très timide, mais qui dessine super bien! Donc, je lui disais-
Ma voix mourut dans ma gorge. La lampe venait...
de s'éteindre.
Je restai immobile, pétrifiée.
Ho... non... pas ça...
Une crainte soudaine m'envahit.
 - Hé! T'as pas disparu, hein?
Je courus vers lui, et lui attrapai la taille. Ouf! J'avais lu que les fantômes avaient la fâcheuse manie de disparaître, quand l'obscurité les enveloppait...
Rassurée, j'aurais pu le lâcher... mais j'en avais vraiment pas envie.
Je ne voyais plus rien, les yeux déshabitués à l'absence de lumière. Et déjà, je percevais partout des silhouettes inquiétantes... Toutes proches... D'ailleurs, la lumière faisait peut-être fuir certains monstres, avant...
Je secouai la tête. Non, bien sûr que non! J'avais été dans le noir avant que mon ami fantôme n'apparaisse, et j'avais survécu. Et lui-même supportait la lumière.
D'ailleurs... il était chaud, aussi. Était-ce réellement un fantôme, au final?
Bha. Bien sûr que oui. Déjà, il ne pouvait pas parler, et restait inexpressif. Ensuite, il était seul, dans ces bois, sans sembler avoir peur. Enfin, il n'avait pas nié en être un... un humain l'aurait fait, non?
Enfin, "fantôme"... il pourrait bien être autre chose, mais son absence de peur et son impassibilité ne pouvaient être normale!

Toujours collée à lui, je murmurai, tentant d'exorciser la peur en parlant, sans oser élever la voix.
 - Dis... tu as un nom? Tu peux l'écrire sur mon front avec ton doigt, vu que tu sais pas parler. Moi, c'est Mary... Hem, je te dérange pas? Bon, si, en fait, forcément... si on se fait attaquer, c'est dangereux. Je... je vais me détacher...
Je restai collée à lui un moment. Puis, rassemblant mon courage et à contrecœur, je le lâchai.
A la place, je saisis un bâton à terre, prête à défendre chèrement ma peau.
Je lui fis face, attendant sa "réponse", tout en jetant des coups d'œil prudent partout.
Alors, derrière lui, je vis...
 - Une lumière! On dirait même... une maison? Au fond des bois? Brrr... peut-être une sorcière... je sais pas si c'est une bonne idée d'y aller... enfin, il faut résoudre le mystère, c'est vrai! Il va bien falloir aller au devant du danger. De... de toute façon, je suis courageuse! Ça va aller! Restons juste trèèèès prudents...
Malgré tout, je restai immobile, lui laissant le temps de tracer -ou non- son nom.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Mar 6 Sep - 23:01

Refuge ?



Je m’acharnais toujours sur la lampe, essayant de la faire fonctionner. Mais rien n'y faisait. L’obscurité se faisait bien trop oppressante autour de nous, si bien que cela avait réussi à faire taire l’incessant flot de paroles de la fillette. Si bien que pendant un moment, son silence soudain, qui ne lui ressemblait pas du tout, me gêna. Ce qui me surprit moi même d'ailleurs.
Mais cet instant ne fut que de courte durée.

-Hé! T'as pas disparu, hein?

Je l’entendis aussitôt se précipiter vers moi, avant de sentir une forte étreinte. Surpris sur le coup, je ne bougeais pas, restant tendu. Je n’oubliais pas que, malgré son air de petite fille, elle avait tout d'abord voulu me sauter dessus avec une faux en main...
Mais non, elle ne fit rien de dangereux cette fois ci. Je la sentais toujours agrippée fortement à ma taille, mais le crissement de ses doigts et son tremblement trahissait bien sa peur. Alors je restais un moment immobile, ne sachant que faire pour essayer de la rassurer et de la faire lâcher prise. Car de toute évidence, ce n'est pas en restant ici agrippé l'un à l autre que nous ferons évoluer notre situation. Au contraire, nous sommes toujours exposés aux dangers que cette forêt recèle.

-Dis... tu as un nom? Tu peux l'écrire sur mon front avec ton doigt, vu que tu sais pas parler. Moi, c'est Mary... Hem, je te dérange pas? Bon, si, en fait, forcément... si on se fait attaquer, c'est dangereux. Je... je vais me détacher...

Pourtant, il lui fallut un certain temps avant de finalement me relâcher. Je pousse un léger soupir de soulagement. Il faut dire que je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de contacts brutaux et... ça me met un peu mal à l'aise.
Et, comme si elle avait besoin de se raccrocher absolument́ à quelque chose, Mary prend un bâton à terre, comme si elle allait s'en servir comme arme de fortune. Soit. Je serai plus rassure rassuré en la  voyant avec un bâton plutôt qu'avec une faux, qui serait tout aussi bien dangereux pour elle que pour les autres.

Enfin, je ne peux pas jouer les fantômes plus longtemps -quoique je n’ai même pas essayé d'en paraître un d'ailleurs... Alors au moment où je vais lui dire mon nom, elle reprend la parole avant moi.

--Une lumière! On dirait même... une maison? Au fond des bois? Brrr... peut-être une sorcière... je sais pas si c'est une bonne idée d'y aller... enfin, il faut résoudre le mystère, c'est vrai! Il va bien falloir aller au devant du danger. De... de toute façon, je suis courageuse! Ça va aller! Restons juste trèèèès prudents...

Je me retourne, suivant son regard. Puis je la vois à mon tour. La maison avec la lumière.
Je réfléchis un moment à ses paroles. Une maison de sorcière ? Décidément, elle a beaucoup d'imagination, même un peu trop. Je ne sais même pas si ça peut ressembler à une maison de sorcière..
Néanmoins, même si tout ce qu’elle peut dire peut me paraître incroyable parfois, je sens que sa peur, elle, est sincère.
Alors je me place toujours devant elle, lui évitant ainsi le danger qui pourrait foncer droit sur nous. Puis je pose une main sur son épaule, pour qu’elle puisse me suivre sans me perdre de vue. Nous nous mettons enfin en route pour cette fameuse maison de "sorcière" car après tout, c'est le seul autre indice que nous avons. Nous n’avons pas d'autre destination de toute façon.

Et ce n'est qu'une fois arrivé devant la porte sur je me souviens de sa question, à laquelle je n’ai toujours pas répondu. Je me retourne vers elle, et regarde son front. Non c'est ridicule... Je n'ai jamais voulu jouer ce jeu d'abord. Alors peut être que je serai assailli de questions après... Mais ce n'est pas pire que de rentrer dans ce jeu.

-Mon prénom, c'est Louis.

Et sans même lui laisser le temps de réagir, je pousse la porte de la maison qui... n’est pas fermée.
Je reste méfiant. Laisser une porte ouverte avec ce qui peut se cacher dans cette forêt est très imprudent. Soit il faut être inconscient, soit.... Il y a quelque chose de plus louche. D'un geste de la main, je fais signe à Mary de m’attendre devant la porte. Alors je pénètre à l'intérieur.
Et le contraste avec la forêt environnante est flagrant. Tout ici semble bien trop beau, trop propre pour être au beau milieu d’un habitat naturel. Et la couleur des lieux est encore plus étrange.

-Eh bien en bien étranger, vous savez que ça ne se fait pas de pénétrer dans la maison des gens comme ça ?

Je sursaute, n’ayant pas entendu l'individu approcher, et me retourne vers la voix. Je vois une vieille femme s'approcher de moi. Avec ses longs cheveux gris et sa longue robe, je me demande si Mary la considérerait comme une sorcière. Enfin, ce ne sont que des contes pour enfants.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Jeu 22 Sep - 21:15

Hansel et Gretel

La maison semblait aussi l'intriguer. Tiens? Je pensais qu'en tant que fantôme lié à la forêt, il en connaîtrait tous les recoins... Peut-être était-il mort récemment? Hum... sans doute pas une question à poser.
En tout cas, à force de passer du coq à l'âne... et bien, il s'était intéressé à la lumière, oubliant ma question! Tant pis... c'était pas si important, un prénom, après tout. Bon, c'était pratique, mais... peut-être qu'il ne s'en rappelait pas. Peut-être que je le blessais en demandant! Zut!
Alors que je me promettais de ne pas insister, il se mit devant moi, et posa sa main sur mon épaule. Ouf! Quel gentil fantôme... dire que j'avais peur de lui! Si j'étais toute seule, je ne savais pas si j'aurais le courage d'aller voir cette maison.

Et nous marchions, lentement. A chaque pas, un nouveau scénario me traversait la tête. Et si la maison habitait un animal intelligent qui avait fait sa propre habitation? Si c'était un mirage pour nous attirer dans un piège? Si la cabane était vivante, et allait nous dévorer tout crus quand nous rentrerons? Si ça se trouvait, t ce sera un palais gigantesque dedans, malgré l'apparence extérieur! Non, mieux: le passage vers un autre monde! Sombre, ou lumineux? Brrr... vu la mine de cette forêt, je n'espérais pas trop. Sans doute l'étrange animal que nous avions vu en venait! Je me souvins que des gens ayant frôlé la mort parlaient d'une lumière... et si c'était ça? L'antichambre de l'Enfer...
Les hurlements qui hantaient ces bois étaient ceux des condamnés brûlant dans les flammes sataniques... mille tortures raffinées leur arrachaient ces cris d'agonie, comme une chœur  de souffrance... chagrin, désespoir, douleur...

J'avais encore moins envie de voir cette habitation, maintenant! Bon... j'exagérais sans doute, avec l'Enfer... mais la théorie de la maison vivante, elle, elle était plausible! Ces bois étaient trop trop étranges!
Mais la main sur mon épaule me donnait le courage d'avancer. Allez, Mary... tu as un ami fantôme avec toi! C'est pas le moment de l'abandonner! Et puis, peut-être qu'on trouverait un moyen de lui rendre le repos... Je serais triste de ne plus le voir, mais errer ici pour l'éternité, ce ne devait pas être très chouette!
Et, grâce à ces pensées, je ne tremblais presque plus devant la porte. Brrrr... j'avais quand même envie de fuir, de ne jamais ouvrir cette porte!
Mon ami était sans doute aussi récitent que moi à tenter le Dia- à prendre le risque, car il m'observa, immobile. Etait-il inquiet pour moi?
 - Mon prénom, c'est Louis.
Je sursautai. Je m'attendais à tout, sauf ça. Il savait parler, en vrai!
On me disait souvent que j'étais bavarde, mais là... il était à l'opposé! Alors, les fantômes savaient s'exprimer... mais assez pensé spectres! J'étais surtout ravie qu'il m'ait dit son nom, alors qu'il ne semblait pas aimer parler. Alors, je lui fis un grand sourire:
 - et bien, enchantée, Louis!
Malgré moi, une foule d'explications possibles à son mutisme se bousculaient dans ma tête. Peut-être qu'il avait oublié comment parler, à force d'être seul! Ou alors, ça lui demandait trop d'énergie, en tant que fantôme! Ou alors, il a un problème aux cordes vocales! Ou alors...

Il poussa la porte.
Mon sang se gela dans mes veines, alors qu'un hoquet surpris m'échappa. Que -comme ça! Hop! Soit il était drôlement courageux, soit il ne se rendait pas compte du risque que la porte soit en colle pour l'empêcher de fuir!
Il me montra sa paume, pour me dire de ne pas bouger, et pénétra dans l'antre mystérieuse...

...Comment ça, l'attendre? Seule, dans ces bois inquiétants? Sans savoir ce qu'il se passait dans cette maison, s'il allait revenir? Non! Trois fois non!
... Mais maintenant que j'avais décidé ça, il fallait entrer. Hem... mais je devrais peut-être lui obéir... il -il savait ce qu'il faisait, non? Oui, voilà, j'allais attendre sagement, et.......
"Cr -crrrk"
Hum? C'était mon imagination, ou...
"GRAAAAAOU"
 - HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!
Terrifiée par le grognement que je venais d'entendre, je fonçai dans la porte...
m'étalant à l'intérieur.

Je sautai sur mes pieds, et jetai des coups d'œil effrayés tout azimut.
Ouf! Louis était là!
Ho... et une vieille, aussi.
Avec une robe noire.
Toute ridée.
Et un nez crochu.
...

Je considérai la distance entre moi et mon bâton d'auto-défense, mais la supposée sorcière me parla:
 - Vous faites la paire, vous deux... ce n'est point parce que nous sommes loin de la civilisation, que les bonnes manières n'ont plus cours!
Un peu gênée, je me défendis en marmonnant:
 - Oui mais... s'pas ma faute, il y avait un monstre dehors...
Ha! Mais c'était pas la question! C'était une sorcière, forcément!
Je resongeai à Louis. Je pensais que c'était un fantôme, mais... il était chaud, matériel, gentil, il savait parler, il craignait les bêtes sauvages, et il ne connaissait pas les bois par cœur...

Alors, bon, ce que les gens disaient sur les spectres, c'était n'importe quoi! Donc, peut-être que malgré les apparences, ce n'était pas une sorcière -ou une gentille. Alors, sans baisser ma garde, je décidai d'être polie.
 - Désolé, m'dame! Dites, vous savez des choses sur ces bois? On est des enquêteurs!
Elle eut un petit rire, et répondit:
 - Allons, vous devez avoir faim. Venez manger un peu de soupe avec moi... et nous pourrons alors parler. J'espère que vous aimez les histoires d'horreur...
A ces mots, toute ma prudence s'envola:
 - Ho oui! Beaucoup! Vous en connaissez, dites?
 - Plein! Allez, viens, petite, passons à table!
Je la suivis, impatiente d'entendre ses récits effrayants. Il fallait dire que le lieu me faisait oublier la sombre forêt qui nous entourait... et puis, elle était pas si effrayante, la vieille! Avec sa belle robe et ses chaussures noires, qu'elle portait...
En plein cœur de la nuit.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Ven 23 Sep - 2:32

Drôle d'inconnue



J’observais la femme de la tête aux pieds, essayant de déceler chez elle des signes pouvant trahir une nature non humaine. Après tout, plusieurs rumeurs concernaient ces lieux, et souvent ce genre d'histoires paranormales sont reliées de près ou de loin à des akumas... Enfin, j'espérais sincèrement me tromper. Car si c'en était bien une... les barrières pourront facilement retenir les niveaux un. En revanche, les niveaux deux sont bien plus forts. Et en plus de ça, ils sont dotés d’une vraie conscience. Autant dire que pour les démasquer, c’est bien plus difficile.
Mais si cette femme n'en donnait pas vraiment l’impression, je savais qu'il fallait rester tout de même prudent. Les akumas sont très rusés. Voilà pourquoi je ne voulais pas que Mary rentre immédiatement.

-HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!

...
Je ne peux m’empêcher de soupirer en entendant Mary crier de peur. Je ne sais même pas pourquoi je pensais que tout ce serait passé normalement. C'était tellement prévisible.
Néanmoins, je me tourne vers elle, et lui lance un regard interrogateur, me demandant ce qui l’a fait hurler comme ça.

-Vous faites la paire, vous deux... ce n'est point parce que nous sommes loin de la civilisation, que les bonnes manières n'ont plus cours!
-Oui mais... s'pas ma faute, il y avait un monstre dehors...

Un monstre, hein ? Sans doute un animal sauvage qui est sorti de son buisson... Enfin, inutile de s’attarder sur ce qui s'est passé. Maintenant, Mary est là, il faudra m’adapter en cas d'attaque. Et il fait bien avouer qu'il était assez imprudent de ma part de la laisser seule devant cette maison. Qui a d’ailleurs l'air bien plus effrayante de l'extérieur.

-Allons, vous devez avoir faim. Venez manger un peu de soupe avec moi... et nous pourrons alors parler. J'espère que vous aimez les histoires d'horreur...
-Ho oui! Beaucoup! Vous en connaissez, dites?
-Plein! Allez, viens, petite, passons à table!

Je ne dis toujours rien, observant la vieille femme de coin. Je ne lui faisais toujours pas totalement confiance. Rester plus longtemps ici ne me plaisait pas vraiment à vrai dire.
Néanmoins, elle avait parlé d'histoires d'horreur. Je me demandais si elle en connaissait qui concernaient cet endroit en particulier.
J'espérais simplement́ ne pas en vivre une, justement.

Nous n’avions pas eu à attendre très longtemps pour que le dîner soit déjà servi. La vieille femme dépose des bols de soupe devant nous, puis s'assied à son tour. Je n'aime pas vraiment la soupe, mais... je vais essayer de me forcer, pour ne pas paraître impoli. Alors je goûte la soupe, peu convaincu. Et ma première impression était la bonne. Je n'ai jamais rien goûté d'aussi mauvais. Le goût est indescriptible, je ne serai même pas reconnaître ce qui peut bien la composer... ni même quels sont ces drôles  de morceaux qui flottent à la surface.

-C'est plutôt imprudent pour deux jeunes voyageurs comme vous de se promener dans ces bois, la nuit..

Je hausse un sourcil, relevant la tête vers elle. Enfin, nous en passons à ces fameuses histoires d’horreur...

-On raconte qu'à la nuit tombée, d’étranges choses se passent dans ces bois... des créatures, hommes ou bêtes, démons ou sorciers, emmèneraient les intrus qui s'y aventurent de trop près. Et alors, on peut entendre les cris de terreur des malheureux résonner au cœur de la forêt, leurs lamentations susurrer dans le feuillage des arbres. Et savez-vous ce qu'ils deviennent ?

Je secoue légèrement la tête, peu convaincu. Son discours est empli de fantaisie, seulement des artifices pour effrayer les enfants. Je n'en suis plus un.

-Eh bien moi non plus... Car plus personne ne les revoit. Enfin, pas entier... Car parfois, on retrouve un morceau d'être humain, comme perdu dans la nature. Un vêtement arraché, ou même un membre déchiqueté, preuve de la torture qu'ils ont pu subir...

Son histoire me fait immédiatement penser aux cris que j'ai pu entendre depuis que je suis arrivé dans cette forêt, et le bras que Mary a trouvé... Son récit a peut être un fond de vérité, finalement. Mais j'imagine qu'il y a beaucoup de poudre aux yeux.

-Eh bien, vous voulez vraiment vous aventurer au cœur de cette forêt ?

Je hoche la tête, n'hésitant pas un instant. Il est vrai que certaines choses sont complètement nouvelles. Mais je connaissais déjà une partie de ces rumeurs. Et c'est justement pour ça que je suis là. Je dois enquêter la dessus. Alors je ne reculerai pas.
Et le ton avec lequel elle a raconté tout ça ne me plait pas vraiment. Bien plus aigu, une voix qui ne paraît pas naturelle, sans doute pour essayer de nous effrayer et de s’amuser un peu. Je n'ai sans doute pas assez lu de conte pour enfants pour me dire qu'il s’agissait d'une voix de sorcière .

Une fois le dîner fini, je fais un signe de tête à Mary vers la porte. Son hospitalité était très généreuse, mais nous ne pouvons pas rester ici. Comme elle l'a dit, nous enquêtons bien sur ce mystère. Et malgré tous les dangers contre lesquels elle nous a mis en garde, je ne me sens pas en sécurité ici. Nulle part, en fait.
Alors je me lève, et me tourne vers la vielle femme.

-Merci, mais maintenant nous devons pa...
-Voyons, vous n'avez pas entendu ce que je vous ai dit ? C'est imprudent de sortir maintenant, les enfants ! Vous êtes encore trop jeunes pour risquer votre vie comme ça ! Vous devriez passer la nuit ici, et repartir le lendemain.

Je reste silencieux, méditant un instant sur la proposition. Au fond, je n’ai aucune raison d'en vouloir à la vieille femme, à part pour ma méfiance naturelle, et le fait qu'elle semble prendre un malin plaisir en nous effrayant. Mais si d'un côté, enquêter pendant la but nous permettrait d'être au cœur de l'énigme, nous serons bien plus à l'aise pour pénétrer au cœur de la forêt en pleine journée.
Je baisse les yeux vers Mary. Je ne dois pas oublier que je dois la protéger, elle aussi. Je n'ai pas envie d’impliquer une civile innocenté dans les affaires de l'Ordre Noir... ils souffrent déjà bien trop des akumas. Alors si je peux lui éviter le danger, je le ferai. De toute façon, la maison de la vieille femme semble bien plus sure que la forêt.

-Peut être quelques douceurs vous convaincront.


Et tout en disant cela, elle dépose un paquet de sucreries dans nos mains. Cette fois, j'en mets une dans ma bouche sans hésiter. Enfin quelque chose de bon. Je ne peux pas le passer de ces choses, à vrai dire.
Je hausse les épaules finalement, et interroge Mary du regard, lui demandant son avis, car après tout, c’est surtout pour elle que je prends cette décision
Sauf que ma mère n’a pas vécu assez longtemps pour me dire de ne jamais accepter les sucreries de la part d'un inconnu.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Sam 24 Sep - 18:02

Hansel et Gretel

Si j'avais espéré que la première phrase ouvrirait la voie à d'autres, j'aurais vite déchanté: Louis restait aussi peu disert que d'habitude. J'avais fait des théories sur son mutisme basée sur sa nature de fantôme, mais j'avais déjà rencontré des gens aussi peu bavards, en fait. Je me demandais pourquoi ces gens parlaient si peu. Par paresse? Parce qu'ils n'aimaient pas les gens, et ne voulaient pas interagir avec? Bha, c'était sans doute plus simple: cela ne leur venait pas. Après tout, si je parlais spontanément, avec pour résultat des monologues incessants, eux devaient, à l'inverse, avoir le réflexe de se taire. Hmmm... il faudra que je lui demande, à l'occasion. Pour la science!

Heureusement, la vieille se chargeait de la conversation. Je parlais avec elle en allant à la salle à manger, et quand elle nous servit. "C'est comment, la vie en forêt? Vous voyez beaucoup d'animaux? Vous cherchez vous-même les plantes pour faire à manger? Vous vous occupez comment? Ho, vous avez des livres! Je pourrai en lire? Tout est en super état, ici... vous avez un sort contre les monstres de dehors? Une barrière magique? Vous devez connaître plein de choses, avec votre grand âge!"
Elle faisait des petites réponses, un peu mystérieuses. "C'est tranquille. Oui, un bon nombre. Bien sûr! Je lis, ou je ressasse mes souvenirs, ou d'autres choses... Nous verrons cela après le repas! Qui sait...?"
Finalement, mettant fin à mon avalanche de questions, elle commenta:
-C'est plutôt imprudent pour deux jeunes voyageurs comme vous de se promener dans ces bois, la nuit...
Profitant qu'elle prenne la parole, j'enfournai une première cuillère de soupe dans ma bouche -avant, c'était impossible, vu que je parlais. Beeeeurk... c'était franchement pas bon. J'avais même pas besoin de manger, mais j'avais un peu peur de la mettre en colère... tant pis! Je dirai que la peur me tordait le ventre.
D'ailleurs, elle commença son histoire. Alors, j'avalai ma bouchée, et ouvris grand mes oreilles, curieuse. J'adorais les histoires d'horreur, mais celle-là plus encore, car elle donnerait peut-être des indices sur l'énigme de ces bois!
-On raconte qua la nuit tombée, d’étranges choses se passent dans ces bois... des créatures, hommes ou bêtes, démons ou sorciers, emmèneraient les intrus qui s'y aventurent de trop près. Et alors, on peut entendre les cris de terreur des malheureux résonner au cœur de la forêt, leurs lamentations susurrer dans le feuillage des arbres. Et savez-vous ce qu'ils deviennent ?
Les yeux ronds comme des billes, je secouai la tête de gauche à droite. Je n'en avais aucune idée... ou plutôt, si, mais pas des chouettes! Des démons? J'avais raison! Et ces cris glaçants... c'était ça, alors!?
Ce qu'ils devenaient... je jetai un œil à Louis, mais il ne semblait pas troublé. Il n'avait pas subi cela... ou il avait oublié. J'avais lu qu'en cas de traumatismes graves, la personne oubliait tout, pour se protéger! C'était intéressant, comme phénomène... mais un peu triste.

Tout en pensant cela, je restais concentrée sur la vieille, empreinte d'un mélange de crainte et de curiosité. J'avais peur de ce qui allait suivre, mais j'avais terriblement envie de le savoir...
-Eh bien moi non plus... Car plus personne ne les revoit. Enfin, pas entier... Car parfois, on retrouve un morceau d'être humain, comme perdu dans la nature. Un vêtement arraché, ou même un membre déchiqueté, preuve de la torture qu'ils ont pu subir...
Je déglutis avec difficulté. La torture, c'était vraiment un truc répugnant, méchant. Moi, quand je tuais, je le faisais pour éliminer, pas pour faire souffrir!
Une voix me susurra que ma façon de les effrayer le plus possible avant pouvait s'apparenter à de la torture psychologique, mais je l'ignorai. Ce... n'était pas la même chose. Après tout, plein de gens se faisaient volontairement peur pour le plaisir, et aucun ne voulait se faire torturer physiquement. Et puis, quand je le faisais, c'était souvent pour tester les adultes, ils avaient une chance de s'en sortir. Et parfois... c'était un peu pour venger leurs victimes. "Et parce que tu aimes ça, avoue-le".
 - Eh bien, vous voulez vraiment vous aventurer au cœur de cette forêt ?
Sa question me permit d'échapper à ces pensées, à cette voix qui me susurrait ces choses méchantes.
Je réfléchis un moment, puis je hochai la tête:
 - Oui. Il faut qu'on perce le mystère! Sinon, on le regrettera après... et puis, si on peut sauver des gens, c'est bien! Et puis... voir des démons, des sorciers, ce serait incroyable! Je me demande à quoi ça ressemble!
Elle ne répond pas, et nous finîmes de manger.

Puis Louis ouvrit la bouche
 - Merci, mais maintenant nous devons pa...
 - Voyons, vous n'avez pas entendu ce que je vous ai dit ? C'est imprudent de sortir maintenant, les enfants ! Vous êtes encore trop jeunes pour risquer votre vie comme ça ! Vous devriez passer la nuit ici, et repartir le lendemain.
Hum... ce serait moins intéressant de jour, quand même. En plus, ils craignaient peut-être le soleil, et on ne les verra pas... et puis, imprudent, forcément que ça l'était! Mais ce n'était pas en restant prudent qu'on vivait de grandes choses.
J'aimais jouer avec ma vie... je m'entendais bien avec!
 - Peut être quelques douceurs vous convaincront.
Ho... si elle s'attaquait à notre ventre...
J'en avalai une poignée d'un coup, ravie. Louis se laissa tenter, lui aussi. Miam!
 - Ils sont délicieux!  Merci!
J'en avalais encore et encore, incapable de m'arrêter. Et je ne vis pas la vieille, qui m'observait avec un air bizarre, entre inquiétude et surprise, trop occupée à me régaler.
Louis me regarda, demandant mon avis sans un mot.
J'hésitais vraiment. D'un côté, elle nous avait donné des bonbons, elle avait des histoires intéressantes, et la forêt de nuit faisait vraiment TRES peur. D'un autre, elle pouvait bien être une méchante sorcière, les démons pourraient disparaître le jour, et la forêt de nuit faisait vraiment TRES peur.
Mais je remarquai que Louis semblait soudain fatigué. Bon... autant dormir, alors. C'était vraiment trop risqué, s'il n'était pas en pleine possession de ses moyens.
 - Ok! On va dormir ici, si vous voulez bien, m'dame.
Et elle nous conduisit à nos chambres.

Cela faisait un moment que je me tournais et me retournais dans mon lit. Impossible de dormir... je n'arrivais pas à oublier que nous étions au cœur d'un endroit maudit. Et la dame, comment pouvait-elle vivre ici? Elle devait avoir un moyen de faire fuir les monstres, mais bon, cela faisait d'elle un être spécial aussi. Pourquoi elle n'avait rien dit? Elle avait peut-être peur qu'on se méfie parce qu'elle n'était pas tout à fait humaine. Mais peut-être que ses intentions n'étaient pas aussi bonnes...

Finalement, je me levai. Je n'arriverai pas à dormir toute seule, j'avais bien trop peur... alors, j'allais demander à Louis si je pouvais dormir dans sa chambre, pour me rassurer.
Je pris ma couverture, et je sortis, pour me diriger vers sa chambre. J'allais frapper, quand j'entendis un bruit à l'intérieur. Tiens? C'état la voix... de la vieille?
J'entrouvris la porte, et regardai. Elle parlait à Louis... sauf qu'il semblait endormi.
 - Imprudent d'aller au cœur de la forêt en pleine nuit... mais mortel de rester ici. Heureusement qu'il y a des naïfs comme toi pour venir ici, de temps en temps! Je déteste ces soupes infectes. Je préfère la viande... dommage que tu aies mangé ce bonbon, hein? J'y ais mis un ingrédient secret, un petit somnifère... maintenant, on va se dire adieu. Puis ce sera le tour de ta copine...
Ni une, ni deux, je saisis un truc proche -une chaise-, et PAF! Sur la tête de la méchante!
Alors que les morceaux de chaise volaient dans la pièce, j'allai jusqu'à Louis, et le secouai en criant.
 - REVEILLE-TOIIIII! C'EST LE MATIIIIIIN! Heu... IL Y A DU CHOCOLAT CHAUD!
Vite! Si c'était une démone, ce n'était pas un simple coup qui l'arrêterait!
D'ailleurs, je l'entendis crier de rage derrière moi. Vite, Louiiiiiis!

© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Dim 25 Sep - 15:56

S'échapper



Je me sens bizarre d'un coup. La fatigue me vient d'un coup, comme si j’avais accumulé des nuits blanches qui se faisaient ressentir seulement maintenant. Enfin, c'est en partie vrai, après tout j'ai du veiller tard pour pénétrer au cœur de cette forêt en pleine nuit. Pourtant, ce n'est pas rare que j’enchaine une nuit blanche, et ça ne me dérangeait pas plus que ça...
Enfin, je n’ai pas vraiment le temps de me questionner sur mon système immunitaire. J’imagine que j'ai vraiment besoin de repos cette fois.

-Ok! On va dormir ici, si vous voulez bien, m'dame.

Alors j'imagine que c'est décidé. Nous resterons ici pour la nuit. Et c'est la pire idée que j'ai jamais eue.

Pourtant j'ai le sommeil plutôt léger d'habitude. Alors j'étais sur que je pourrai me réveiller si j'entendais un bruit suspect. Mais cette fois, je suis directement tombé, comme si on m'avait vraiment poussé au sommeil.
Alors je n’ai rien senti, rien entendu. Pas même le grincement de la porte lorsqu'elle s’était ouverte. Pas même les paroles de la vieille femme qui s’était infiltrée. Pas même le bruit d'une chaise se fracassant contre une tête.
Pourtant, si j'étais sourd à tout ce vacarme, un cri parvint à me réveiller. C'était la voix de Mary.

-REVEILLE-TOIIIII! C'EST LE MATIIIIIIN! Heu... IL Y A DU CHOCOLAT CHAUD!

J'ouvre difficilement les yeux en entendant mon prénom, bien que la panique qui transparaissait dans la voix de Mary me donnait déjà un aperçu de la situation. Et lorsque je vois la vieille femme à terre, un couteau à la main, je comprends tout de suite la situation. Et je me maudis intérieurement. Pourquoi ai je été aussi naïf ?

Mais ce n’est pas le moment de penser à ça. Pour l'instant, il faut à tout prix sortir d'ici. Je me redresse rapidement, avant d'esquisser une grimace. Je me sens encore nauséeux. Néanmoins, je dois me reprendre, sinon on ne sortira pas d'ici. Déjà, la vieille femme se redresse. Alors je ne dois pas perdre de temps.
Je m’empare immédiatement de mes affaires de traqueurs et me relève. J’attrape Mary par le bras et cours vers la porte, l’entrainant avec moi. Mais notre assaillante est plus rapide qu'elle n'en a l'air, et se précipite déjà vers nous. Et alors qu'elle est sur le point de nous attraper, je referme brutalement la porte sur ses doigts. Je pense qu'elle ne nous suivra plus pendant un moment au moins.
Entraînant toujours Mary avec moi, je sors de la maison, et cours toujours à travers la forêt, ne m’arrêtant que lorsque la maison n'est plus à portée de vue. Alors seulement je m'appuie contre un arbre, reprenant mon souffle. Si je m'étais méfiée depuis le début, je dois bien avouer que je ne m’attendais pas du tout à quelque chose comme ça. Comme quoi, les humains peuvent être aussi effrayants que les akumas.
Je me tourne vers Mary, m’assurant qu'elle n’ait rien. Mais elle ne semble pas avoir été blessée, heureusement. En tout cas, si je suis encore la, c'est uniquement grâce à elle. Si elle n'avait pas été là pour me réveiller, je ne sais pas ce que je serai devenu. Moi qui voulais la protéger au début, on dirait bien que c'est l'inverse finalement. Enfin, je suis bien rassuré qu'elle soit là. Alors je lève les yeux vers elle, reconnaissant.

-Merci...

Peut être aurai je du la prendre un peu plus au sérieux lorsqu'elle parlait de sorcières.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Mar 27 Sep - 23:56

Hansel et Gretel

Ouf! L'opération réveil a fonctionné avant sa phase trois! Tant mieux… il aurait eu l'air malin, avec des traces rouges sur les joues… bon, en tout cas, j'espérais qu'il était du genre lève-tôt. Parce qu'il avait besoin d'être bien réveillé, et tout de suite!
Heureusement pour nous, il réagit sans délai: il saisit ses affaires, et moi au passage, et sortit en trombe, profitant de la chute de la sorcière -hé hé, elle voulait manger mon ami, elle s'était mangée une chaise! Tiens… ça avait quel goût, un fantôme? J'avais déjà goûté de la chaire humaine -d'un méchant que j'avais tué-, par curiosité intellectuelle, mais un spectre? Hum…

Mais bon! Ce n'était pas le moment de penser à cela! La vieille s'était relevée, et courrait vers nous, prête à se venger.
VLAN! Louis referma la porte, pile sur sa main.
 - Bien joué! Ça lui apprendra, à cette méchante! Je suis sûr qu'elle a mangé plein d'autres gens innocents! Hi hi… elle a voulu mordre nos doigts, et ce sont les siens qui le sont! Elle doit s'en les mordre à son tour…
Je n'étais pas sûre que ma plaisanterie soit compréhensible jusqu'au bout, mais de toute façon, Louis semblait trop occupé à fuir pour m'écouter. Il était gentil de me tirer comme ça, d'ailleurs, mais c'était pas très utile… je savais courir aussi, hein. Mais bon, c'était rigolo, d'être secouée comme ça!

Il s'arrêta enfin, après un bout de temps. On ne voyait plus du tout la maison… et j'eus un pincement au cœur. Une authentique masure de sorcière, et je ne la retrouverais sans doute plus jamais! J'aurais bien aimé parlé encore avec la vieille, après l'avoir attachée. Elle devait connaître de drôles de potions, comme celle qui fait faire dodo...

Mais, hé! Cette forêt devait cacher encore bien des mystères! Et cette cabane n'en était que le début.
Je ressentis un frisson d'excitation, une impatience pure me dévorait. Vite! Vite! Allez au fond de ces bois, découvrir des choses incroyables! Des scènes que les plus fantaisistes des peintures ne pourraient représenter, des êtres au nom encore inconnu, de la magie! Des démons rougeoyants, des colosses d'acier, des harpies velues! Des arbres qui marchaient, des rondes sataniques, des fées timides ou espiègles! Ce monde terrifiant et fascinant que dépeignaient les livres, entre lumière et ténèbres, ou mal et bien n'existaient plus, pour n'être plus que féerie!

Je tourne des yeux brillants d'excitation vers Louis, et croise les siens, bien plus graves.
 - Merci…
Il y avait cela d'impressionnant, avec ceux qui étaient peu bavards, que chacun de leur mot prenait une force touchante. S'ils parlaient, c'est que c'était important à leurs yeux, pas de la simple politesse… et en un mot, je pouvais sentir la sincérité de sa gratitude.
Mais que chacun soit comme il est. Et moi, j'étais une incurable bavarde!
 - Pas de quoi, compagnon! On est ensemble, maintenant, alors il faut se serrer les coudes! Il y a plein de trucs dangereux, dans ces bois, alors être deux n'est pas de trop. Et puis, au moins, on a des nouvelles informations sur le mystère! Et on a rencontré une sorcière, une vraie de vraie! Ho… en fait, elle mentait peut-être… ha bha non, j'ai trouvé un bras! Brrrr… ça m'effraye, mais en même temps, j'ai envie de voir ces choses nouvelles! Alors, allons-y!
Je fis quelques pas en avant, puis m'arrêtai.
 - Heu… tu sais où all-
Mon cœur rata un battement. Devant moi… un arbre saignait. Une griffure atroce perçait son écorce, et un liquide vermeil s'en échappait…
Et celui-ci, défiant les lois de la physique, coulait en formant une flèche, vers la gauche.
Je tremblais sans pouvoir m'arrêter. Bon sang… c'était mortel! On se croirait dans un roman d'horreur, ceux que je lisais si souvent! Parfois, j'essayais de me faire peur, comme en marchant dans un cimetière la nuit, mais là… c'était un tout autre niveau! J'en vivais réellement un!
 -T'as vu?!? Il faut aller par là! On va enfin avoir des réponses! Vite!
Mon excitation noyait presque ma peur… pour l'instant.
Heureux les inconscients! Ils vivront de folles aventures.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Dim 2 Oct - 23:18

Monstre



Adossé contre l'arbre, il me fallut un moment pour me remettre complètement. Le somnifère de la vieille femme faisait encore effet, et si l’adrénaline m’avait poussé à agir tout de suite, c'était maintenant un peu plus difficile. C’est donc dune oreille distraite que j'écoutais Mary faire son monologue. Je me contentais simplement d’hocher la tête, ayant à peine saisi ce dont elle parlait. Cette fois ce n'était pas contre elle, mais je ne pouvais pas entendre un tel discours juste après ce réveil mouvementé...

-Pas de quoi, compagnon! On est ensemble, maintenant, alors il faut se serrer les coudes! Il y a plein de trucs dangereux, dans ces bois, alors être deux n'est pas de trop. Et puis, au moins, on a des nouvelles informations sur le mystère! Et on a rencontré une sorcière, une vraie de vraie! Ho… en fait, elle mentait peut-être… ha bha non, j'ai trouvé un bras! Brrrr… ça m'effraye, mais en même temps, j'ai envie de voir ces choses nouvelles! Alors, allons-y!

Je me redresse, et je me tourne alors vers la direction qu'elle indique. Et la je vois vraiment que quelque chose ne tourne définitivement pas rond dans cette forêt.

Les arbres se mettent à saigner. Un filet de sang s’écoule d'un trou dans le tronc, comme s'il avait été blessé. Et comme si ce n’était pas assez invraisemblable, le sang se réunit, semblant former une forme. Et pas n'importe laquelle. Une flèche. Le sang veut nous montrer un chemin. Même si j'ai plutôt l'impression que c'est le chemin qui sera tapissé de notre sang à nous...

-T'as vu?!? Il faut aller par là! On va enfin avoir des réponses! Vite!

Alors elle veut y aller. Décidément, elle n'a pas froid aux yeux. Ou plutôt, elle est un peu trop curieuse. Comme si elle voyait tout ça comme un jeu. J'ai plus envie de lui dire d'attendre ici. Je ne sais pas ce qui nous attend au bout de ce chemin, mais ce n'est certainement pas quelque chose de bon.
Pourtant, je ne sais pas vraiment quoi faire... Je ne peux pas la laisser là non plus. Bien des dangers habitent cette forêt, la vieille femme qui avait l'air sympathique nous la bien  appris. Et ce n'est pas comme si je pouvais la reconduite chez elle. Je suis complètement perdu de toute façon.
Alors la même conclusion me saute aux yeux : elle viendra avec moi, mais je vais devoir prendre la responsabilité de la protéger.
Alors finalement je hoche la tête. Notre expédition n’est pas encore finie.

Je m'approche de l'arbre, et passe un doigt sur le sang. Il est encore chaud. Et ça a définitivement la texture du sang... On dirait bien que ce n'est pas seulement une mauvaise blague.
Je passe devant, et fait un signe de main vers Mary, pour lui dire de rester derrière moi. Au moins, si quelque chose arrive, j’aurai le temps de la prévenir et elle pourra s’enfuir.
Nous continuons ainsi notre route. Et je me rends compte que ce n'est pas seulement cet arbre qui était bizarre. Tous les autres subissent le même phénomène étrange. Et bientôt, notre chemin est tout tracé par le sang de ces arbres. Le plus étrange encore, c'est que même les fleurs ont des pétales rouges maintenant. Des pétales rouges sang. Comme si la forêt entière pleurait et souffrait.
Et d'un coup, le même cri retentit. Le cri de douleur, de peur et de souffrance arrivé. Sauf que cette fois, il est tout près de nous.
Je fais immédiatement signe à Mary de s’arrêter. Continuer plus loin serait bien trop dangereux pour elle.
Je me cache derrière un arbre, et passe discrètement la tête pour jeter un coup d’œil devant moi. Et là, je vois clairement. Le monstre dont parlait la femme, pourquoi les victimes disparaissaient, d'où venait le bras qu'on a trouvé...
Je ne peux pas très bien distinguer ce qui est autour de lui à cause du manque de lumière, et d'un épais nuage de fumée. Pourtant je vois bien la silhouette d'une bête, d'un monstre grand, énorme, déchiqueter un corps. Une forme ressemblant à une jambe tombe de sa bouche. J’entends des os brisés alors qu’il mastique sa pauvre proie...
Ça ne peut pas être humain, je ne suis même pas sur que ca peut être animal... Il y a définitivement quelque chose qui se passe ici, quelque chose d’horrible...
Essayant de garder mon sang froid, je m'éloigne doucement, essayant de mettre le plus de distance possible entre la bête et moi. Mais je ne regardais pas où je marchais. Je n'ai pas vu la branche derrière moi. En revanche, je l'ai bien entendue lorsque j'ai marché dessus.
La silhouette se retourne immédiatement vers la source du  bruit. Je suis repéré... Cette fois, je commence à m’emballer. Je commence vraiment à avoir peur.
Mais je ne dois pas totalement paniquer pour autant. Alors je continue à me cacher, essayant de ne pas me faire repérer. Je jette un coup d’œil derrière moi et voit Mary, plus loin. Elle, elle peut s'en sortir. Alors je lui fais signe de partir, de s'enfuir. Elle ne doit pas rester ici. Sa survie en dépend. Alors j'espère sincèrement qu'elle va m'écouter cette fois...



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Jeu 6 Oct - 23:23

Hansel et Gretel

Ce n'était plus un seul arbre, mais la forêt entière qui saignait. Tout autour, je voyais les plantes se couvrir de vermeil, comme si un peintre invisible les colorait.
… Voyais? Je me rendis alors compte que ce qui nous permettait de décrire les lieux, et ces flèches, c'était une étrange lueur qui baignait les bois. D'où venait-elle? C'était comme si elle était là, sans source, comme de l'air… Tout cela était bien étrange!
Je continuais à suivre la piste, guidée par une impatience croissant à chaque nouvelle découverte: après ces couleurs, cette lumière, ces flèche, qu'est-ce qui allait nous attendre? Et surtout… quel mystère se cachait derrière tout cela? Il y avait forcément une conscience derrière cette affaire… et je mourrais d'envie de la rencontrer!

Louis était devant, comme d'habitude; et malgré mon envie de le dépasser et courir vers le cœur de l'énigme, je tins ma position, décidée à couvrir ses arrières du mieux que je le pouvais. Prudence, Mary! A trop être dévorée par la curiosité, tu pourrais bien finir dévorée par un monstre… Brrrr! Si cela devait arriver, j'espérais qu'il me tue rapidement avant… J'avais déjà mangé de la viande, donc ce ne serait que justice que je finisse en repas, mais pas si tôt et pas encore vivante!
Mais bon, nous n'en étions pas encore là. Plutôt que de m'imaginer un futur culinaire macabre, je devais tout observer, indices et dangers! Grâce à l'étrange lueur, au moins, ce n'était plus trop difficile.

Mais je pouvais faire deux choses à la fois. Veiller au grain…
et parler, bien sûr! Certains trouvaient que les mots gâchent la beauté des moments; mais moi, c'était ma façon d'en profiter. En le vivant à deux! A vrai dire… j'étais tellement émerveillée, que j'en oubliais ma peur. Alors, je monologuais sans crainte -mais à voix basse, quand même.
 - C'est incroyable! Je n'avais jamais vu des fleurs pareilles! Et puis, cette lumière… Il n'y a plus d'ombre, c'est bizarre. Je me demande si le sang vient de la sève… Je devrais prendre un échantillon pour l'observer! Enfin, heu… après. C'est peut-être pas une bonne idée maintenant. Puis la vieille dame, je lui rendrai visite. Je suis sûre qu'elle connaît plein de super potions, et d'histoires d'horreurs! Je lui apporterai de la viande, pour pas qu'elle veuille me manger moi… ho, et j'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour le coup! Bon… elle a essayé de nous dévorer -une drôle de manie, dans ces bois-, donc c'était un peu mérité. Tu penses qu'on pourrait se réconcilier? Ha, si elle promet de ne jamais manger d'enfants seulement! Sinon, hors de question qu'elle soit mon amie! Et -HAAA! … ha non, pardon, fausse alerte. Il y a un buisson qui a bougé, mais c'est parce que j'ai frappé dans un caillou, qui a-
Un hurlement m'interrompit... TOUT TOUT PROCHE!
BON SANG DE BOIS! Je m'immobilisai, tous sens aux aguets. Ma terreur me revenait de plein fouet, sans pour autant étouffer ma curiosité: qu'était-ce? Où?
Louis me fit signe de ne pas bouger, et alla vers le bruit.
Oui ben… déjà, la dernière fois qu'il m'avait dit de rester immobile, j'ai failli être attrapée par un monstre. Et puis ensuite, et surtout… j'avais trop envie de voir! Même si je tremblais de peur, je m'en voudrai toute ma vie si je ratais un seul élément de cette étrange nuit!

Alors, coupant la poire en deux, je ne m'approchai pas mais grimpai à un arbre. Comme cela, je pouvais voir plus loin…

Mon cœur rata un battement. Un monstre difforme se tenait là, gigotant légèrement. Je ne pouvais pas voir ce qu'il faisait, mais les bruits divers ne laissait aucun doute: il mangeait… et quelque chose de grand. Comme un corps humain…
Choquée par le spectacle -non pas le funeste festin, mais cette créature étrange-, je desserrai ma prise sur une branche...
Et dégringolai jusque par terre.
Ouïe! C'était bien le moment d'être maladroite, avec ces monstres horribles! S'il y en avait un qui m'avait entendu… comme celui que je venais de voir… J'avais fait trop de bruit.

Mon esprit me hurlait de prendre mes jambes à mon cou, de fuir loin de cette chose anthropophage, que Louis saurait se débrouiller… Que j'avais vu ce qu'il y avait à voir, cette créature gigantesque… Que je devais partir, m'éloigner de ces horribles griffes, de ces dents mortelles…

Mais pas sans Louis! D'ailleurs, il amorçait sa retraite, lentement. Je ne pouvais qu'attendre et croiser les doigts, pleine d'angoisse pour lui. Et… elle fut justifiée.
"Crack".

La bête avait entendu le bruit, et se dirigeait déjà dans sa direction. Alors, mon excitation s'évanouit en un instant. Ne restait que la peur… la terreur. Bon sang… si Louis était trouvé… il…
Je ne voulais pas qu'il meurt… C'était mon ami! Il parlait peu, mais ses actes étaient protecteurs, plein de bonté! Je… ne voulais pas…
Des images de son corps broyé entre les mâchoires impitoyables, de ses membres sanglants tombant à terre, de son visage plein de terreur et de souffrance hantaient mon esprit.
Mais…
je n'osais pas bouger. S'il me voyait… ce serait moi qui hurlerait de douleur. Je verrai sa main immense me saisir, sans pouvoir l'éviter. Je me débattrai, désespérée, mais sa poigne ne se desserrera pas, broyant mes os et ma chaire…
Puis il m'amènera lentement à sa bouche… Je la verrai s'approcher, alors que la terreur me rendra folle… Son haleine puant le cadavre m'accueillera, promettant un sort atroce…
Puis il fermera sa mâchoire, brutalement.
Et l'espoir mourra.
Ses crocs me perceront, dégoulinant de bave et de sang… Je perdrais mes membres un par un, je me sentirai disparaître, n'être plus rien… Mon corps s'ouvrira, déversant mes tripes… Mes yeux seront éclatés, ma tête écharpée, et je ne pourrai que souffrir, souffrir sans plus penser, souffrir sans plus exister...
Jusqu'à la mort.

Je…
Je ne…

C'était trop…

Tu as peur?
Une voix siffla dans ma tête, moqueuse.
Toi, qui a de tels pouvoirs?
Mais… c'était un monstre… gigantesque, atroce…
Tu es aussi une monstre, voyons! Il ne peut rien contre toi… n'est-ce pas? Tu pourras toujours fuir, comme avec la Corneille…
Oui… c'était vrai. Je pouvais faire cela… Je m'étais entraînée, j'arrivais à le faire sur commande. Mais… et s'il était trop rapide, qu'il m'écrasait avant? Si…
Alors, attendons que l'humain meurt… et fuyons.
Non, je… Je…

La bête hurla. De cette même rage mêlée d'un insondable chagrin.
Je fus paralysée par le cri inhumain, et je faillis fuir, brusquement, sans réfléchir. Mais…

Je ne pouvais abandonner Louis. Ni la bête! Elle était… comme moi, au fond. Elle n'avait pas choisi ce qu'elle était. Et cette tristesse dans ses plaintes… peut-être se sentait-il seul. Ou peut-être était-ce autre chose…
Je voulais savoir. Je voulais l'aider. Et sauver Louis.

Je n'avais plus si peur de la créature, à présent. Ce n'était pas une machine à tuer, ou une bête sans conscience. C'était un être effrayant d'apparence, mais doué de sentiments. Il était un peu comme moi…
Alors, serrant le cou de ma terreur, je m'avançai et criai:
 - HEY, TOI! Je ne te veux aucun mal! En plus, je suis petite, il n'y a presque rien à manger… Alors parlons! Enfin, communiquons, si tu ne peux pas parler. Parce que j'ai un ami, il parle presque pas, mais on se comprend quand même! Bon, je ne lui obéis pas toujours pour autant, mais il-

La créature pivota sa large tête, posant ses yeux rougeoyants sur moi.
Gloups…
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Sam 8 Oct - 1:09

L'autre visage du monstre



J’entendais le monstre se rapprocher de plus en plus de moi. Et il savait parfaitement où j'étais. Je savais bien que ma cachette ne tiendrait pas longtemps. Il fallait que je parte d'ici, et vite.
Alors j’avais accéléré le pas. Mais le monstre fit de même. Et bientôt, je l’entendis courir. Alors cette fois je me retournais complètement pour commencer à fuir. Ce n’était plus le moment de jouer à cache cache, maintenant je devais juste courir pour ma vie.
Mais je n'étais pas assez rapide. Déjà, la bête surgit d'entre les arbres, et arriva à mon niveau. J’entendais son souffle féroce tout près de moi, et surtout, le sang dégoulinant encore de sa bouche s’écrasant à terre. Et bientôt, ce sera le mien qu’il répandra...
Non, je n’allais pas le laisser faire ça. Alors je prends immédiatement mon matériel de traqueur et je le pointe vers lui. Se sentant menacé, le monstre se jette aussitôt sur moi. Mais il n'atteindra pas sa cible. Car avant ça, il se retrouve piégé dans un talisman. La menace semble écartée... Pour l'instant.

Mais il ne s'arrête pas. La bête continue à frapper sa cage, comme un véritable animal sauvage, ses yeux me fixant avec une lueur meurtrière. Il semble vraiment possédé par la haine...
Et ce qui me surprend encore plus, ce sont les bruits de pas juste derrière moi. Bon sang, Mary n’écoute elle donc jamais ?

- HEY, TOI! Je ne te veux aucun mal! En plus, je suis petite, il n'y a presque rien à manger… Alors parlons! Enfin, communiquons, si tu ne peux pas parler. Parce que j'ai un ami, il parle presque pas, mais on se comprend quand même! Bon, je ne lui obéis pas toujours pour autant, mais il-

Et c'est sur cette dernière phrase que la cage finit par céder. Le monstre tourne aussitôt sa tête vers Mary. Elle est en danger.

Je me recule aussitôt alors que le monstre s’avance. Et il se dirige vers Mary.

-Mary, enfuis-toi !

Va t-elle enfin m'écouter, alors que le monstre se dirige vers elle, tout ça parce qu'elle ne m’a pas obéit.
Enfin, j’imagine que c'est surtout de ma faute... Je savais que je devais la protéger. Je m'étais promis de le faire. C’était bien pour ça que j'avais accepté qu'elle me suive. Je me sentais vraiment capable de le faire.
Pourtant, face à ce monstre, je suis complètement impuissant. Et malgré la barrière, je ne peux rien faire. Je ne peux même pas aider une petite fille... Est ce que nous allons mourir tous les deux ici à cause de mon incompétence ?
Pourtant, contre toute attente, la bête ne charge pas sur Mary. Elle marche lentement vers la petite fille... comme si elle avait été apaisée par ces mots. Alors le monstre s'arrête juste devant elle. Je viens immédiatement m’interposer entre eux. Si je ne peux vaincre la bête, au moins je tiendrai ma promesse, je la protégerai…

-Tu veux bien nous écouter ?

J’écarquille les yeux, ne m’attendant pas du tout à ça. La bête parle notre langage. Décidément, ce n'est peut être pas qu'un simple monstre.
Et, en l’observant bien, je me rends compte à quel point mon jugement semble véridique. A bien observer... elle a une silhouette plus ou moins humaine. Difforme, c'est sur. Mais, peut être que tout est bien plus compliqué qu’une simple histoire de monstre.
Cette histoire de forêt maudite prendra bientôt tout son sens.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Dim 9 Oct - 22:59

Hansel et Gretel

Ses yeux me fixaient, sans que je puisse y lire une émotion connue. Je ne pouvais deviner s'il m'avait compris, ou s'il n'était qu'intrigué par cette proie qui se montrait d'elle-même à lui. S'il comptait m'écouter… ou me dévorer, une fois sa curiosité satisfaite.
Mon courage menaçait de flancher, alors que ses pas lourds l'approchaient de moi. Et s'il n'avait pas de conscience, qu'il n'était qu'un animal en quête de nourriture? J'avais décelé de la tristesse dans ses hurlements… mais je pouvais avoir tout simplement interprété. Les notes semblaient plaintives, et je crus que le musicien l'était de même, mais tout cela pouvait n'être que hasard, pure subjectivité de ma part. Peut-être n'était-il que ventre affamé, pas cœur torturé…

Il avançait, lentement. Et chaque fois que son pied touchait terre, ma peur affluait. Il n'était pas encore trop tard pour fuir… Je pouvais réparer ma folie, j'avais une chance d'échapper à un sort atroce, causé par ma stupidité. Oui, si je courais… je n'aurais plus à avoir si peur, à être tourmentée entre courage et terreur, à imaginer ce qu'il allait m'arriver d'horrible! Ce serait si simple… Je courais, j'oubliais, et je vivais comme avant…
Je me remettais facilement des moments difficiles, non?

Des blessures d'infortunes, oui. De ma culpabilité… non.
Je ne pouvais fuir. Je devais affronter mon choix jusqu'au bout, ne pas m'écarter de mes principes. A quoi bon survivre, si c'était pour ne plus être moi? Je savais ce qu'il pouvait ressentir, s'il était conscient. Dans une autre vie, j'avais été immonde aussi, de par mon corps bossu. A présent, d'aucuns me diraient monstrueuse pour mes pouvoirs étranges. Ils me craindraient pour ma force, et me fuiraient, si je ne gardais cette apparence humaine. Lui n'avait pas cette consolation…
Et la solitude en était la conséquence.

Rares étaient ceux qui tendraient une main à cette créature, je le savais pertinemment. Alors… c'était à moi de le faire. Moi qui comprenais mieux que quiconque son martyr. Moi qui étais un peu comme lui.
Louis me hurla de fuir, mais je restai immobile, malgré les tremblements dans mes jambes et l'envie furieuse de courir. Je ne céderai pas à la peur!

Il était proche. Terriblement proche. D'un coup de ce bras difforme, il pouvait me déchiqueter. Ma vie pouvait disparaître d'un moment à l'autre. Brusquement… ou dans la douleur.
Mais je ne devais pas penser à ça. Je risquais toujours de mourir, comme tout le monde. Le tout était de vivre pleinement, sans se trahir!

En vérité... ce qui ébranla réellement ma décision fut l'intervention de Louis.
Il se jeta entre nous, déterminé. Prêt à perdre la vie pour avoir une chance de sauver la mienne.
Et je compris que je risquais de lui faire subir ce que je redoutais de vivre: la mort de l'autre, sous nos yeux impuissants. J'avais encore agi sans réfléchir…

Mais il n'y eut aucune tragédie, aucun sang. La créature s'était arrêtée, et…
 - Tu veux bien nous écouter?
Je sursautai, drôlement surprise. Lui aussi, il parlait!
Mais, me remettant de mon étonnement, je hochai la tête.
 - Bien sûr!
J'en avais envie pour l'aider… mais aussi, je devais l'avouer, par curiosité! La clé du mystère, enfin révélée…?

La bête prit son inspiration, et resta muette un moment. Ce n'était sans doute pas facile à raconter, alors je le laissai prendre son temps. Puis, d'une voix rauque et grave, il commença:
 - Nous étions humains, avant. Nous vivions dans un village, heureux, ensemble. Mais en son sein, reposait un monstre… Nous le savions, et nous méfiions; mais pas assez! Nous aurions dû le chasser bien avant… mais nous fûmes trop bons. Et un jour, par cruauté, il dévoila son visage démoniaque, et…
Il marqua un temps, comme si le souvenir le hantait encore. Puis il reprit, d'un ton affermi:
 - Il a transformé l'un des nôtres en monstre, avant de fuir. Nous l'avons pourchassé, pour éliminer ce suppôt de Satan, jusque dans ces bois! Mais finalement… nous fûmes tous changés, à notre tour, en abominations. Depuis… nous nous cachons ici. Nous maîtrisons mal nos émotions, dans ce corps bestial, et nous craignons de blesser nos proches. Nous… ne voulions pas… ne voulons pas leur faire de mal.
J'avais tout écouté, même sans boîte à musique, tant l'histoire m'émouvait. Quelle horreur! Quelle tragédie! Moi aussi… j'avais vécu cela. Un monstre, parmi nous, qui avait tout brisé. Notre bonheur… notre pureté… notre vie. Et, depuis ma rencontre avec ce Noé, la crainte de blesser ceux qui m'étaient chers, malgré moi.
Alors, je comprenais celui qui me faisait face. Et je soufflai:
 - Courage. Ne croyez pas être des monstres à cause de vos corps: seule l'âme compte.
J'aurais aimé lui dire des choses plus rassurantes. Que l'espoir restait, que tout n'était pas perdu. Pour moi, ça l'était…
Mais pour eux? Peut-être existait-il un moyen de les sauver.
 - Dites… Peut-on faire quelque chose pour vous? Pour que vous redeveniez comme avant, pour voir vos amis, vos familles.
Ses yeux semblèrent s'embraser alors.
 - Oui! Vous le pouvez! Ce monstre… cette sorcière, qui repose dans ces bois… il vous faut la tuer! Elle est la cause de tout, sa mort nous libérera! Nous ne pouvons le faire, soumis à son pouvoir, mais vous… faites-le pour nous! Elle mérite pire encore, mais nous nous fichons de la vengeance: nous voulons juste pouvoir goûter à nouveau au bonheur. A l'humanité. A l'amour…
Cette vieille harpie… La colère montait en moi. Elle était comme le Vampire, celui qui avait tué tous les orphelins! Qui avait forcé Mary à me pousser dans le vide!
Je me tournai vers Louis, les yeux humides de mon chagrin pour les créatures, mais brûlant de rage envers la sorcière, et affirmai:
 - Allons-y! Il faut la tuer, pour les sauver! Je peux le faire, alors ne t'inquiètes pas!
Car je suis un monstre aussi, après tout
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Ven 14 Oct - 2:45

Malédiction ?



Je m'étais tenu prêt à faire face au pire, m’attendant déjà à ce que le monstre nous saute dessus. J’avais mon matériel de traqueur en main, prêt à utiliser n’importe quoi pour pouvoir protéger Mary et nous tirer de ce mauvais pas.
Alors lorsque la bête se mit à parler, c'était une véritable surprise. Peut être n'était ce pas qu’un simple monstre après tout...
En tout cas les paroles et la compréhension de Mary semblèrent le calmer. L’écouter l’apaiserait peut être finalement, et nous sauverait par la même occasion.

- Bien sûr!

Cette fois, je ne bronchais pas. Je ne voyais rien de mieux à faire après tout. L'attaquer était du suicide, et même si nous essayions de nous échapper, il nous rattraperait en deux bonds. Alors je ne répondis rien, l’encourageant à parler moi aussi. Néanmoins, je ne lâchais pas mes armes...

- Nous étions humains, avant. Nous vivions dans un village, heureux, ensemble. Mais en son sein, reposait un monstre… Nous le savions, et nous méfiions; mais pas assez! Nous aurions dû le chasser bien avant… mais nous fûmes trop bons. Et un jour, par cruauté, il dévoila son visage démoniaque, et… Il a transformé l'un des nôtres en monstre, avant de fuir. Nous l'avons pourchassé, pour éliminer ce suppôt de Satan, jusque dans ces bois! Mais finalement… nous fûmes tous changés, à notre tour, en abominations. Depuis… nous nous cachons ici. Nous maîtrisons mal nos émotions, dans ce corps bestial, et nous craignons de blesser nos proches. Nous… ne voulions pas… ne voulons pas leur faire de mal.

Un "monstre"... Je me demande bien ce qu'ils peuvent qualifier de monstre. Si c'était bel et bien un akuma, pourquoi l'auraient ils toléré, et comment aurait il pu rester sans faire de victime ?
J’aurai aimé avoir des réponses à ces questions. Mais je ne savais pas exactement comment il allait réagir. Il pouvait très bien finir par être contrarié et se débarrasser de nous. Car même s'il prétendait être humain, je l’ai bien vu déchiqueter un corps...

- Courage. Ne croyez pas être des monstres à cause de vos corps: seule l'âme compte. Dites… Peut-on faire quelque chose pour vous? Pour que vous redeveniez comme avant, pour voir vos amis, vos familles.
-Oui! Vous le pouvez! Ce monstre… cette sorcière, qui repose dans ces bois… il vous faut la tuer! Elle est la cause de tout, sa mort nous libérera! Nous ne pouvons le faire, soumis à son pouvoir, mais vous… faites-le pour nous! Elle mérite pire encore, mais nous nous fichons de la vengeance: nous voulons juste pouvoir goûter à nouveau au bonheur. A l'humanité. A l'amour…

Et cette fois il prétendait que le meurtre était la solution à son problème. Encore une fois, faire couler le sang. Il y a définitivement quelque chose de malsain derrière cette histoire.

Alors non, je ne vais pas boire ses paroles et commettre l'irréparable pour quelque chose dont je ne suis pas sur que ça puisse marcher. Pourtant, malgré la violence de son discours, Mary s'est bien laissée convaincre.

-Allons-y! Il faut la tuer, pour les sauver! Je peux le faire, alors ne t'inquiètes pas!

Cette fois, je me tourne vers elle et lui lance un regard sévère. Ses paroles m’étonnent vraiment. C'est encore une petite fille, elle avait l'air complètement apeurée il y a à peine quelques minutes, et pourtant... elle prétend vouloir tuer une femme ?
Enfin, quand j'y repense, elle était prête à me sauter dessus avec une faux au début... je n’ai aucune idée si elle se rend bien compte de ce qu'elle fait ou de qu'elle dit. Mais elle prend trop ça comme un jeu, j'ai l'impression. Toute cette enquête, ces problèmes, et maintenant cette histoire de meurtre... Se prendre pour des détectives pour s'amuser peut encore passer. Mais pas pour tuer.

-On ne joue pas avec la vie des gens.

Même sils ressemblent à des sorciers.

Mais quelque chose me gêne encore une fois. Alors cette fois je ne peux pas rester silencieux. Car il y a vraiment quelque chose d'étrange dans cette histoire.

-Pourquoi ne la tuez vous pas vous même alors ?
-Cette sorcière se méfie de nous. Si elle nous voit approcher, elle nous maudira encore, peut être même perdrons nous entièrement la raison et nous mettrons à nous entretuer. Mais vous, elle ne vous connaît sûrement pas, elle ne se doutera pas que vous sachez déjà tout ça. Vous, vous pouvez le faire.

Il nous pousse complètement au meurtre. Et nous n'avons aucune assurance que cette femme était bien un akuma. Et même si elle l’était... Cette fois, ce serait nous pousser au suicide.

- Comment pouvez-vous savoir que c'est en la tueat que la malédiction s’annulera ?
-C’est à cause d’elle que tout a commencé, elle et sa famille ! S’ils n’étaient pas là, alors cette malédiction n’aurait jamais eu lieu !

Elle et sa famille… Encore un élément nouveau dans ce mystère.

Mais j’ai bien l’impression que nous ne tirerons rien de plus de lui. Et ses paroles sont très claires : il veut qu’on se charge du sale boulot. Et si nous refusons… nous n’avons aucune assurance de sa réaction. Peut être même se mettra t’il à nouveau en colère, et jugera que nous serons inutile… et nous finirons comme ce corps qu’il vient de déchiqueter. Son discours est peut être poignant, mais ses gestes, eux, dépeignent un tout autre portait. Et même si c’est une partie de la malédiction, je reste sur mes gardes.
Alors je finis par hocher la tête, lui indiquant que nous allons faire comme il le dit. Et, sans un mot de plus, je me retourne, rebroussant chemin. La maison de la vieille femme est sans doute le seul chemin que je connaisse ici.
Je ne dis pas un mot pendant le trajet. Mary croira peut être que je suis d’accord avec elle. Mais pas du tout. Je veux voir, et lui montrer. Que même si certains humains peuvent être plus monstrueux que les vrais monstres, ils restent humains avant tout. Et qu’on ne prend pas la vie de n’importe quel humain selon notre bon jugement.
Il nous fallut peu de temps pour retourner vers la maison.  Et, avant de faire un acte irréfléchi ou dangereux, je pose un doigt sur ma bouche, lui indiquant de garder le silence. Puis, je me rapproche de la maison, et m’arrête juste en dessous d’une fenêtre ouverte. Je jette un coup d’œil, et fait signe à Mary de faire de même, tout en gardant le silence.
La vieille femme est toujours là, encore réveillée, assise dos à la fenêtre. Et elle semble marmonner tout en faisant de grands gestes, sortant un couteau.

-Ah ces ordures, ces sales rats ! Si je leur mets la main dessus, je vais leur couper les doigts un par un, leur peler la peau, tandis que l’un verra l’autre agoniser… Oh oui, oui ! Nous leur ferons mal, mon petit…

Je cligne des yeux, ne m’attendant pas à entendre quelque chose comme ça non plus… Elle délire complètement.
Et pourtant, est ce que cela suffit pour la considérer comme une akuma ? Si c’était le cas, elle se serait déjà transformée depuis longtemps. Elle nous aurait poursuivi dans sa forme monstrueuse, et avoir deux victimes sans innocence comme nous, ça ne devrait pas être difficile. Et même si elle semble corrompue… Personne ne peut juger de la survie des autres.

-Je vois une vieille femme folle. Pas un véritable monstre.

Autrement dit, il est inutile de la tuer. Car je sais que ça ne servirai à rien. Notre cible est ailleurs.

Je commence alors à m’éloigner de la fenêtre, incitant Mary à en faire autant. Il y a définitivement quelque chose d’étrange derrière cette histoire. La bête nous aurait elle trompé ? Pourquoi dans ce cas ? Si c’était pour nous dévorer, elle aurait pu le faire déjà, cette histoire ne servirait à rien. Il doit y avoir autre chose encore…

-Qui a fait du mal à maman ?

Je me glace en entendant une voix mécanique, menaçante, qui n’a rien d’humaine. Dans la pénombre, je vois une silhouette monstrueuse se détacher des ténèbres. Le voilà, le vrai monstre. Peut être même l’origine de l’histoire d’horreur…



FICHE PAR FALLEN SWALLOW



HRP:
 





Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Mar 18 Oct - 22:29

Hansel et Gretel

A mon exclamation, Louis répondit par un regard mécontent. Pourquoi ça? Il ne voulait pas sauver ces gens? Parce qu'ils étaient des monstres? Je chassai cette pensée idiote: c'était un fantôme, il n'allait pas rejeter un autre à cause de sa différence, ce serait absurde. D'ailleurs, il donna sa raison:
- On ne joue pas avec la vie des gens.
Exactement, avais-je envie de lui répliquer: on ne transformait pas des innocents en monstres! Les êtres mauvais devaient être tués, pour le bien des autres. Pourquoi mériteraient-ils plus la vie que leurs futurs victimes? Sans moi, bien des enfants seraient encore battus -ou pire!- par de méchants adultes. Ce n'était pas un jeu… ou pas seulement.

Mais il ouvrit la bouche pour continuer:
 - Pourquoi ne la tuez-vous pas vous-mêmes, alors?
Il l'avait dit: parce qu'ils étaient soumis à son pouvoir… Mais c'était vrai que c'était vague, comme explication. Alors, j'avais envie de savoir, par curiosité, et j'écoutai:
 - Cette sorcière se méfie de nous. Si elle nous voit approcher, elle nous maudira encore, peut-être même perdrons-nous entièrement la raison et nous mettrons à nous entretuer. Mais vous, elle ne vous connaît sûrement pas, elle ne se doutera pas que vous savez déjà tout ça. Vous, vous pouvez le faire
Ha ben… si, elle nous connaissait. Mais bon, ça ne m'empêchera pas d'aller l'affronter! Malgré ses pouvoirs!
D'ailleurs… pourquoi ne les avait-elle pas utilisés quand nous avions fuit? Bha, sans doute n'en avait-elle pas eu le temps. On avait eu chaud!
Allez, allons-y, maintenant! Je n'avais pas envie qu'ils soient forcés à être plus déments encore, à ne plus arriver à se contrôler, les pauvres. Ce pouvoir était horrible… J'étais heureuse d'en avoir d'autres, qui me permettaient de faire plein de jeux, plutôt que cette hideuse manipulation de corps et d'esprit! Nul ne devrait pouvoir agir sur l'âme des gens… c'était leur unique véritable propriété, après tout. Sans cela, que leur restait-il? C'était pire que la mort…

Mais Louis n'avait pas fini son interrogatoire. Bon… je devais mordre sur ma chique. Il n'avait pas tort, après tout: en véritables détectives, nous devions acquérir un maximum d'informations avant d'agir.
 - Comment pouvez-vous savoir que c'est en la tuant que la malédiction s’annulera ?
 - C’est à cause d’elle que tout a commencé, elle et sa famille ! S’ils n’étaient pas là, alors cette malédiction n’aurait jamais eu lieu !
Sa famille? Tiens, il n'en avait pas parlé. Ho là là… pourvu qu'il n'y ait pas d'enfants! Mais bon, vu son vieil âge, il n'y avait pas trop de risques. Ou alors, des petits-enfants… Et bien, autant essayer de les ramener vers une voie meilleure, leur apprendre à utiliser leur pouvoir avec morale. Je savais comment éduquer les plus jeunes: j'avais tenu un orphelinat, après tout!

Finalement, satisfait, mon ami fit demi-tour, pour retourner vers la maison. Et bhé, quelle mémoire! Moi, j'étais déjà complètement perdue. Heureusement qu'il était là…
 - Ho, je vois! Tu te repères à la Lune! C'est vrai qu'elle était derrière la maison, quand nous courrions. Heu… elle était bien derrière? Ha oui, je me rappelle qu'il y avait nos ombres devant! Quel coup de génie, en tout cas. On forme une super équipe, non? Moi, je fais les folies, et toi, tu réfléchis calmement. Hé hé hé~
Je ne lui en voulais pas de ne pas m'avoir suivie quand je voulais aller chez la sorcière: il avait peut-être raison…
J'avais appris à me méfier de ceux qui paraissaient innocents. Mais… j'avais envie qu'ils le soient. De rencontrer des gens comme moi, qui partagent la même horreur: être devenu, injustement, un monstre. Je me sentirais moins seule… même si j'avais déjà rencontré Phoenix! J'aimerais la revoir, d'ailleurs. Je lui raconterai notre folle enquête dans ces bois maudits! Ho, oui, je voyais déjà quelle boîte conviendrait à l'ambiance… Même si, bon, c'était souvent la même. Des boîtes à musique flippantes, ça n'était pas réellement à la mode.

Finalement, nous revîmes la maison. Je suivis Louis, et me tus, comme il me le demanda -je n'allais pas tout le temps lui désobéir!
Il y avait la sorcière… drôlement remontée, d'ailleurs! Elle nous maudissait, disait des trucs pas sympas. Il fallait savoir tourner la page, hein! Se lamenter et se complaire dans la vengeance, ça menait pas bien loin, puis ça faisait fuir le bonheur.
C'était elle qui avait commencé, en plus.

Commencé... Je me rappelai brusquement pourquoi nous étions revenus. Les monstres, la malédiction… Cette sale sorcière!
   - Je vois une vieille femme folle. Pas un véritable monstre.
 - Mais tu es peu doué pour démasquer les monstres.
Je mis ma main sur ma bouche, surprise. Pourquoi avais-je dis cela? Parce qu'il n'avait pas vu que j'étais…?
Je… Je ne voulais pas lui mentir, mais je ne devais pas lui dire…
Mais n'était-il pas un fantôme? Peut-être… m'accepterait-il, en vérité.
Pourtant… je n'avais pas le courage de lui avouer. Des enfants en qui j'avais confiance, quand je leur avais montré mes capacités étranges, n'avaient plus jamais voulu me revoir. Alors… j'avais peur de sa réaction.

Enfin… assez pensé à cela. J'espérais juste que ce n'était pas un effet de la malédiction, qui s'emparait de nous!
… C'était très probable, en fait. Ouïe…
 - Qui fait du mal à ma maman
Je sursautai, n'ayant pas vu l'être arriver.

Ho… C'était un véritable festival de monstres, ici.
Spoiler:
 
Il faisait deux mètres de haut. Il avait des ailes, des pattes… mais surtout, il était comme coupé en deux, avec des dents partout à l'intérieur! Une bouche immense!

Cette fois, ce fut moi qui me plaçai devant Louis. Assez joué les lâches!
  - On ne connait pas ta maman. On n'a rien fait!
 - Maman… Vous la regardiez…
Huu?
Il parlait de… de la vieille? Alors, c'était bien vrai! Elle transformait les gens en monstres, et les soumettait!
Il fallait l'éliminer!

Mais… Bon… Le lui dire ne serait pas une bonne idée, sans doute…
 - Herm…  Non, non, on ne lui veut pas de mal. On veut… parler avec elle, parce qu'elle transforme les gens!
 - Non… Pas maman… Ce sont eux… Eux, les monstres…!
Il rugit, et j'en eu la chaire de poules. Toutes ces dents…

Mais ça avait fonctionné une fois, de parler avec ces êtres. Pourquoi ne pas essayer encore?
 - Mais…
 - POURRITURES! NE TOUCHEZ PAS A MAMAN
Il fit un pas d'une violence inouïe, à en faire trembler le sol. Glups…
Il fallait tuer la vieille, vite! Pour qu'il redevienne normal. Mais… qui le ferait? Je pouvais essayer de retenir la grosse mâchoire ailée, mais Louis ne voulait pas qu'on élimine la sorcière. Et je n'allais pas l'abandonner face à ce truc!
 - MON GARCON!
La porte s'était ouverte, et la vieille était sortie. Bon sang… elle allait nous transformer avec ses pouvoirs! Et le monstre…
Tiens? Le monstre semblait avoir du mal à avancer. Alors… le tout pour le tout!

Je saisis un bâton pointu au sol, courus vers la sorcière, la renversai à terre, et m'apprêtai à le planter dans sa gorge.

Dommage…
J'aurais aimé en apprendre plus sur les sorcières
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Sam 22 Oct - 0:26

Le visage de l'akuma



Je reculais au fur et à mesure que le monstre caché dans les ténèbres s'approchait. Aucun doute, c'était bel et bien lui l’akuma, son apparence monstrueuse le montrait bien. Son corps difforme semblait avoir été séparé en deux par une bouche dotée d'une rangée de dents affutées pour découper la chaire. On ne pouvait certainement pas le confondre avec une bête quelconque. Surtout en entendant sa voix mécanique.
Mary était toujours à mes côtés, et enfin elle semblait prendre un peu conscience du danger en reculant aussi.

- On ne connait pas ta maman. On n'a rien fait!
- Maman… Vous la regardiez…
- Herm…  Non, non, on ne lui veut pas de mal. On veut… parler avec elle, parce qu'elle transforme les gens!
- Non… Pas maman… Ce sont eux… Eux, les monstres…!
- Mais…
- POURRITURES! NE TOUCHEZ PAS A MAMAN

Inutile de converser plus longtemps avec lui ou d'essayer de le convaincre. Ses intentions sont claires. Et les akumas n'ont pas pour habitude d'épargner leurs cibles.
Je me retourne, faisant signe à Mary de me suivre, et je commence immédiatement à courir pour m’enfuir. On ne peut pas faire face à une chose pareille, ce serait du suicide.
Mais Mary a une toute autre idée en tête. Alors lorsque j'entends du grabuge derrière moi, je n'en reviens pas tout de suite. La vieille femme est sortie en trombe de la maison, et a appelé l’akuma... son garçon ? Mais il y a plus préoccupant pour l’instant. Mary a sauté sur la vieille femme et semble vraiment prête à la tuer.
Alors elle était vraiment sérieuse. Se rend elle seulement compte de ce qu’elle fait ? Sait-elle ce que ça signifie de tuer quelqu'un ? De lui ôter la vie ?
Je ne le sais même, mais en tout cas je n’ai pas l'intention de la laisser faire aussi simplement.

Sauf que visiblement, je ne suis pas le seul à vouloir l’en empêcher. Et déjà, l’akuma se précipite vers elle. Mais, trop concentrée sur sa victime, Mary ne peut pas le voir venir. Alors je cours vers elle, et, juste avant que le monstre ne l’atteigne, je la bouscule, l’entrainant avec moi dans ma chute, mais au moins elle est sauvée. Enfin, nous y avons échappé de peu. Je me retourne et voit l’akuma au dessus de la vieille femme, comme s’il voulait la protéger. Et là, tout prend son sens. C'est elle, sa mère. Sans doute l'âme de son fils est enfermée dans ce monstre. A nouveau, une autre tragédie est au cœur de cette histoire..
Je me retourne ensuite vers Mary. Je refuse pourtant qu’elle en créé une nouvelle.

-Tu me déçois.

Parce qu'on ne prend pas la vie des gens simplement parce qu'on nous l'a demandé. Il faut savoir prendre du recul, et surtout se demander si la mort est justifiée ou non, et si elle pourra réparer les problèmes. Car je n'en suis pas sur. La seule mort qui me paraîtrait vraiment utile pour éliminer la malédiction, c'est celle de lakuma. Et maintenant, je peux affirmer que ce n'est pas elle, l’akuma.
J'aide Mary à se relever, et me prépare immédiatement à utiliser la barrière. L’akuma s'est déjà retourné vers nous, et semble en colère.

-C'est lui qu’il fait éliminer. Nous n'en sommes pas capables. Je connais des personnes qui le pourraient. Alors nous devons fuir en attendant.

Et, comme pour appuyer mes paroles, l’akuma fonce immédiatement sur nous, prêt à se débarrasser de nous. J’active aussitôt une barrière autour de lui, l’enferment pendant quelques instants. Mais je sais qu'elle ne durera pas longtemps, car déjà, il se met à la frapper, encore et encore.
Alors nous n'avons pas de temps à perdre. Je fais signe à Mary de courir, pour fuir l’akuma. Et cette fois, j’espère vraiment qu'elle va m’écouter.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Lun 24 Oct - 14:02

Hansel et Gretel

Alors que j'allais frapper, Louis me percuta, m'envoyant bouler plus loin. Tout juste: le monstre n'était pas du tout entravé, il avait simplement bougé bizarrement! Sans mon ami, je ne ressemblerais plus à grand chose, à l'heure qu'il est.
Je m'apprêtai à le remercier, mais il se tourna vers moi, avec un regard sévère, et il dit:
 - Tu me déçois.
Je restai muette, refroidie. Il...
Je m'en fichais, tiens. C'était moi qui avait raison. Elle méritait de mourir, et si cela pouvait sauver les monstres, je n'avais aucune hésitation à avoir! Elle avait essayé de nous tuer, quelle autre preuve lui fallait-il?
Je... je n'avais pas à être triste. C'était lui qui était dans l'erreur. Combien de jeunes innocents avais-je sauvé par le meurtre? Et en tuant la vieille, je pourrai sauver cette créature. Elle parlait comme un enfant... Et si c'en était un, transformé par cette sorcière? Que valait la vie de cette crapule, contre celle des innocents qu'elle avait enfermés dans des corps si hideux, et dont elle contrôlait l'esprit?

Mais... je ne devais pas en vouloir à mon compagnon. Il était d'une gentillesse moins pragmatique, voilà tout... Il ne connaissait pas bien le monde. Il n'avait pas vu des enfants en larmes, impuissants contre la violence des adultes mauvais. Il était trop candide...

Mais ces douces pensées furent balayées en quelques phrases.
 - C'est lui qu'il faut éliminer. Nous n'en sommes pas capables. Je connais des personnes qui le pourraient. Alors nous devons fuir en attendant.
Je restai stupéfiée, choquée. Comment...
Comment osait-il?

La créature fonça vers nous, et fut arrêtée. Puis Louis me fit signe de courir.
Mais je restai immobile, le fusillant du regard.
 - On épargne la vieille, parce qu'elle a l'air humaine, et on élimine sa victime, parce qu'on dirait un monstre?
J'étais plus qu'en colère: j'étais blessée, trahie. J'avais commencé à avoir confiance en lui, je pensais qu'il serait différent, mais... je me trompais, manifestement. C'était un adulte, fantôme ou pas...
Que ferait-il, s'il apprenait mes pouvoirs? Je me félicitais de n'avoir rien dit!
... Mais pas sans une douleur perçante au cœur.

Le monstre se déchaînait sur la barrière invisible, et je dus bien courir, pour ne pas finir en charpie. Qui le sauverait, si je me faisais tuer? Mais, volontairement, je mis de la distance entre l'adulte et moi, écœurée.

Au bout d'un instant, notre seconde fuite porta ses fruits: plus de monstre en vue, ni de sorcière, ni de petite maison. Alors, d'une voix amère, je lui jetai:
 - Tu vas appeler tes copains pour qu'ils éliminent l'enfant, maintenant? Sinon, la vieille sorcière risquerait de finir blessé par lui, c'est ça?
Au fond, je n'arrivais pas y croire. Il avait été si gentil, jusqu'ici! Pouvait-on être aussi attentionné envers une personne, et en rejeter une autre sous prétexte qu'elle était différente? D'ailleurs, il n'avait jamais cru le monstre que nous avions vu avant...
J'avais envie de croire en lui. Qu'il me dise que je me trompais, qu'il avait compris quelque chose que je n'avais pas saisi, qu'il ne voulait pas dire "tuer" en parlant d' "éliminer"...
Et s'il était bon, mais qu'on ne lui avait pas appris à voir au-delà des apparences, de la différence? Peut-être était-ce cela que je devais faire. Je devais lui ouvrir les yeux, pas lui cracher au visage!
 - Tu sais, j'ai vu des humains monstrueux. Pas de corps, mais d'esprit. La créature avec les dents... elle a le cerveau contrôlé par la sorcière, c'est tout. Et même si c'était pas ça, elle veut la protéger, c'est plutôt gentil. Et puis... les autres qui ont été transformés, on ne peut pas les laisser comme cela. Ce n'est pas bien de tuer même des méchants, mais c'est pire de ne pas sauver des innocents. Et malgré leur apparence, c'en sont. Différents ne veut pas dire mauvais...
Puis, je conclus:
 - Alors, si tu ne veux vraiment pas tuer la sorcière, il faut l'attraper et la forcer à renverser la malédiction, sans tuer les autres!  D'acc'?
Pourvu qu'il dise oui, qu'il soit bien le Louis que j'espérais!
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Ven 4 Nov - 1:13

Retour en arrière



Nous courrions toujours, échappant au monstre qui nous chassait. Pourtant, j’avais l’impression qu'il s’était lassé, ou bien qu'il nous avait perdu de vue. Car je ne l’entendais plus nous poursuivre. Je préférais tout de même ne pas me retourner pour vérifier.
Enfin, il ne fallait pas s'arrêter pour autant. En tout cas, c'était bien l’intention que j’avais. Mais c'est Mary qui força l'arrêt. Je la regarde, perplexe. Décidément, je ne comprendrai jamais ses réactions.

- On épargne la vieille, parce qu'elle a l'air humaine, et on élimine sa victime, parce qu'on dirait un monstre? Tu vas appeler tes copains pour qu'ils éliminent l'enfant, maintenant? Sinon, la vieille sorcière risquerait de finir blessé par lui, c'est ça?

Cette fois je soupire. Elle n'a toujours pas compris... Enfin, comment expliquer le concept d’akuma aux civils. C'est bien trop long et compliqué, et je n'en ai pas vraiment le temps pour l'instant.

-  Tu sais, j'ai vu des humains monstrueux. Pas de corps, mais d'esprit. La créature avec les dents... elle a le cerveau contrôlé par la sorcière, c'est tout. Et même si c'était pas ça, elle veut la protéger, c'est plutôt gentil. Et puis... les autres qui ont été transformés, on ne peut pas les laisser comme cela. Ce n'est pas bien de tuer même des méchants, mais c'est pire de ne pas sauver des innocents. Et malgré leur apparence, c'en sont. Différents ne veut pas dire mauvais...

Je secoue lentement la tête. Elle ne m'a pas du tout suivi. Oui, il faut sauver des innocents. Non, je n’ai pas peur de la différence. Simplement du meurtre. C'est bien pour ça que je me méfie à ces gens qui ont été transformés : ils peuvent à tout instant nous sauter dessus. Et ils nous poussent nous même au meurtre.
Quand à la vieille femme, je suis sur que ce n'est pas elle, l’akuma. Alors c'est l'enfant, l’akuma qu'il faut éliminer, car seul lui pourrait avoir lancé cette malédiction. Et éliminer un akuma n’est pas seulement bon pour les autres... Mais aussi pour lui même. Éliminer un akuma, c'est aussi rendre son âme libre.

-Seul un akuma pourrait faire ça. Je sais que l’enfant est un akuma.

Et désormais, j'ai bien assez d'expérience pour savoir reconnaître les akumas.
Quand aux humains monstrueux..  oui, j'en connais beaucoup. Ce n'est pas ça qui m’a poussé à les tuer.

Néanmoins, Mary semble me faire une dernière proposition.

- Alors, si tu ne veux vraiment pas tuer la sorcière, il faut l'attraper et la forcer à renverser la malédiction, sans tuer les autres!  D'acc'?

A nouveau, je pousse un léger soupir. Mary est complètement... inconsciente. Parfois, je me demande même si elle se rend compte de ce qu'elle dit... Ces propositions sont... étranges. Ce n'est pas du tout le discours que je m’attends de la part d'une petite fille innocente. Et je n’oublie pas que je dois être prudent avec tout le monde ici.
Néanmoins, je ne peux tout simplement pas la laisser retourner la bas seule. Certes, je n’ai aucune idée de ce que peut penser Mary, ni de qui elle est vraiment. Mais je ne peux pas la laisser se jeter dans la gueule du loup comme ça. J'ai promis que je la protégerai et que je la ramènerai saine et sauve.
Alors... je finis par baisser la tête, avant de soupirer à nouveau. Dans quoi me suis je embarqué...

Mais cette fois, c'est moi qui prendrai les commandes. Alors je lui dis de rester en arrière, en lui lançant un regard sévère. Hors de question qu'elle fasse quelque chose de stupide qui pourrait entraîner notre perte à tous les deux.
Alors j’ouvre la marche, marchant le plus lentement possible. Je retourne sur mes pas, regardant de tous côtés, craignant de voir l’akuma à chaque recoin, prêt à nous bondir dessus. Mais non, rien... sans doute à t’il du retourner auprès de sa mère.
Et je ne croyais pas si bien penser. Le monstre était retourné auprès d’elle, la protégeant toujours comme un grand enfant veillerait sur sa mère malade. Ce qui, dans le corps d'un akuma, était plus dérangeant qu’autre chose. Mais dès quoi nous vit, il se rua vers nous à nouveau. Je sors à nouveau les talismans de traqueur, l’utilisant sur Mary et moi-même, nous enfermant dans une barrière, nous protégeant ainsi des attaques du monstre. Pendant un moment au moins.
Et celui ci se met à frapper la barrière, frustré de ne pas pouvoir nous atteindre.

-Des exorcistes sont en route. Si tu veux t'en sortir, pars et libère tous les autres avant.

L’akuma s'arrête alors et plisse les yeux, plongeant son regard dans le mien. J'espère que ça l’a persuadé, et qu’il lèvera au moins la malédiction... Même si j'ai le sentiment que rien ne sera aussi facile que ça.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Dim 6 Nov - 23:04

Hansel et Gretel

Louis m'écoutait, sans rien dire, comme à son habitude. Puis il ouvrit la bouche...
 - Seul un akuma pourrait faire ça. Je sais que l’enfant est un akuma.

Je ne pus cacher ma surprise. Un... Acouma? Il connaissait cela?
Alors... les gens capable de l'éliminer...
Ils étaient comme la Corneille!? Des... "exorcistes"?

En repensant à ce jour, un frisson me parcourut. Ce type... Il avait failli me tuer. J'avais eu peur; non, j'avais été terrifiée. J'avais cru que j'allais disparaître, dans une souffrance atroce. Qu'il allait me détruire, sans une émotion, avec son foutu sabre et sa force incommensurable. Ho... Quel moment horrible...
Et ils allaient arriver. D'autres comme lui. Et comme cette Oda, aussi... Des êtres destinés à m'éliminer.

Louis en faisait parti, alors? De ceux qui avaient voué leur vie à tuer ceux comme moi? S'il apprenait ce que j'étais... Il suffisait de voir sa réaction face à l'enfant. Il le pensait forcément coupable, convaincu qu'il fallait forcément le tuer. Bon dieu... Pourquoi lui? Je pensais avoir trouvé une personne capable de m'accepter, malgré ce que j'étais, et... non.
La tristesse m'accablait, et je baissai la tête, pour la cacher. Tant pis... J'allais garder mon secret. Et si les autres découvraient ce que j'étais, je fuirai. Je perdrai un ami...

Louis me fit signe de le suivre, et j'obtempérai. J'avais envie d'en finir, maintenant. Ce... ne m'amusait plus du tout. J'étais trop déçue, trop triste. Je n'avais plus le cœur à découvrir... Et puis, même sans cette révélation sur mon compagnon, toute cette histoire n'était plus amusante. Ce n'était plus une aventure au cœur du risque, pleine de mystères et de magie. Non, c'était devenu une tragédie, avec des êtres réduits à l'état de monstres, une sorcière qui manipulait un enfant, qui risquait d'être exécuté. Non, vraiment... cette nuit excitante était finie.  Et plus les choses allaient, pire c'était.

Nous étions retournés près du duo. Le dragon nous fonça dessus et, avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, encore trop absorbée par mon chagrin...  l'enne -l'enfant se cogna à une barrière étrange.
Zut... Je devais me ressaisir. Sans Louis, je serais dévorée, à l'heure qu'il était.
 - Des exorcistes sont en route. Si tu veux t'en sortir, pars et libère tous les autres avant.
J'étais stupéfaite. Il... Ce qu'il venait de dire...
Il voulait l'épargner? L'espoir bondit dans ma poitrine, à l'idée qu'il soit moins radicale que les exorcistes. Mais un doute vint le ternir: et s'il disait ça parce qu'il n'était pas sûr de tenir? Non: il ne serait pas revenu, alors!
Alors, soudainement d'excellente humeur, j'enchéris:
 - Ouais! Et crois-moi, ils rigolent pas!
Le monstre restait inerte, semblait réfléchir. Mais... ce n'était pas ça. Hooo, non! En fait, il préparait sa colère...

Il frappa violemment la barrière.
 - JAMAIS! ILS M'ONT TUE! A CAUSE D'EUX, PAPA EST MORT!
J'ouvris grand les yeux, surprise. Comment ça?
Il frappait, encore et encore, se déchaînait, comme s'il ne voulait pas nous frapper, mais se défouler sur la barrière. Et il ponctuait chaque coup d'un mot:
 - INSULTES! MEPRIS! PARCE QU'ON EST JUIFS! PUIS ILS M'ONT TUE! TUE!
Malgré ma stupéfaction, je remarquai l'état de plus en plus fragile de la barrière. Zut! je devais faire quelque chose!
Je choppai Louis par la taille, et le projetai sur le côté.
 - Vite! Sur un arbre! Je l'occupe!
Le monstre hurla, et donna un coup de patte: j'esquivai juste à temps.
 - Ils ont voulu nous tuer encore!  On a fuit... J'ai protégé Maman... Et ce sont des monstres, en corps aussi, maintenant! C'EST BIEN FAIT!
Il frappait, de ses griffes, de sa queue, de sa gueule pleine de dents; et je cabriolais, plongeais, grimpais sur son propre dos pour me protéger.
J'aurais trouvé cet exercice terrifiant, mais génial, en temps normal...
Mais l'histoire de l'enfant me chagrinait. Ces sales menteurs de monstres!
Louis avait eu raison, au final. J'aurais dû réfléchir avant de vouloir agir.
A présent... J'avais tout réveillé. Et quand les exorcistes arriveront, l'enfant payera ma stupidité.
Alors, refusant de céder au fatalisme, je répondis avec force
 - NON! CE N'EST PAS BIEN!
Je le fixai dans les yeux, d'un air sévère
 - On ne joue pas avec la douleur des gens, aussi pourris soient-ils! Achève-les, s'ils sont trop dangereux pour les innocents... Mais n'agis pas par vengeance! En les torturant, c'est ton cœur que tu corromps, à son tour! TU DEVIENDRAS UN MONSTRE AUSSI!
J'évitai un nouveau coup, et continuai:
 - Alors, pars! Vite! Avant que les autres ne viennent t'éliminer! TU VEUX PROTEGER TA MAMAN, NON? ALORS VAS-T'EN!
L'ancien éducateur en moi ressortait. Je parlais avec autorité, essayant de le raisonner, avec des arguments capables de le toucher.
Mais... cela fonctionnera-t-il?

Non, idiote. C'est un akuma. Un monstre sans cervelle, juste bon à tuer.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Sam 12 Nov - 15:38

La fin du cauchemar



Le monstre continuait de s'acharner. Et la barrière continuait de trembler, s’affaiblissant de plus en plus. Les mots ne l'avaient pas apaisé, loin de là. Il semblait frapper avec encore plus de hargne. Mais cette fois, sa rage ne semblait plus être dirigée contre nous spécialement...

- JAMAIS! ILS M'ONT TUE! A CAUSE D'EUX, PAPA EST MORT! INSULTES! MEPRIS! PARCE QU'ON EST JUIFS! PUIS ILS M'ONT TUE! TUE!

Je français les sourcils en entendant ces mots. Alors voilà ce qui se cachait derrière cette histoire... La tristesse des villageois transformés en monstres, et nous pousser à  tuer la vieille femme... Tout ça par pure et cruelle vengeance. Au fond, ce sont peut être les eux vrais monstres, ceux qui appellent à verser encore plus de sang...
Mais en attendant, nous avons un véritable monstre devant nous. Et celui ci nous en veut, à nous. Certes, son histoire est triste... Mais l’akuma qu'il est devenu n’a plus rien d’humain. Désormais, c’est un véritable monstre.
Et un monstre qui s'en prend à nous. Alors lorsque la barrière se fissure, Mary réagit plus rapidement cette fois. M’attrapant par la taille, nous nous propulsons sur le côté au moment où la barrière cède, évitant de justesse le coup. Mais nous ne sommes pas tirés d'affaire pour autant.

L’akuma se laisse envahir par sa colère, et s'en prend à Mary tout particulièrement. Je reprends aussitôt les talismans, pour enfermer l’akuma, avant de me rendre compte qu'ils ne marchent plus. On dirait que je les ai toutes épuisées... Mary est véritablement en danger, elle doit fuir.
Pourtant, elle n'est même pas paniquée par la situation. Non, elle saute habilement, évitant les attaques du monstre, tout en essayant de le résonner... Ce qui est vraiment surprenant. Il y a définitivement quelque chose d’anormal avec elle...

-Alors, pars! Vite! Avant que les autres ne viennent t'éliminer! TU VEUX PROTEGER TA MAMAN, NON? ALORS VAS-T'EN!

L’akuma s’arrête enfin, et regarde Mary dans les yeux. Je reste un moment à les regarder, m’attendant à une réaction au moins de l'un des deux. Soit Mary allait révéler qui elle était vraiment, soit l’akuma allait finir par s’éloigner...

Mais aucun des deux ne se passa. A la place, une lumière derrière l’akuma se dirigea rapidement de lui. Et le monstre n’eut pas le temps de se retourner qu’il se fit engloutir par un géant serpent de feu. Nous ne pouvons qu’assister à son agonie, alors qu’un cri de douleur horrible retentit, avant qu’il ne disparaisse. A jamais.
Les renforts sont bien arrivés, et même plus tôt que je ne le pensais. Le soldat de l'Ordre Noir se dirige vers nous, nous regardant tour à tour.

-Hé, vous allez bien ?

Je hoche la tête. Puis, je me tourne vers Mary, baissant les yeux. Au fond, c’était inévitable. C'est le sort réservé aux akumas.

Une drôle de secousse se fait alors ressentir, seulement pendant quelques secondes, mais pourtant le  changement est immédiat. Tous les attributs fantasques qui faisaient de cette forêt un véritable spectacle d'horreur ont disparus. Sans doute était ce là le pouvoir de l’akuma.
Et ce n'est pas tout : la malédiction a été levée aussi. Un homme émerge des arbres, l'air béat. Puis il nous regarde, un grand sourire aux lèvres.

-Vous l’avez tué, vous l’avez tué ! Merci ! Grâce à vous, nous sommes tous libérés !
-MON GARÇON !

Cette fois, c'est la vieille femme qui arrive. Et elle est loin de nous considérer comme des sauveurs, non... Dans ses yeux, nous ne sommes que des assassins.

-Assassins ! Vous nous persécutés juste parce que nous sommes différents ! Soyez maudits !
-Va donc rejoindre ton fils, sorcière !

Et, s’armant  d'un bâton, l’homme se dirige vers elle, prêt à la frapper...
Je réagis immédiatement. Je les rejoins rapidement, et, avant qu’il ne commette l’irréparable, j’attrape son bras, l’empêchant de frapper. Il me lance un regard noir.

-Je croyais que vous chassez les monstres ! Elle aussi, c’en est un !
-C’est vous...

Pendant un moment, il me lance un regard noir, et j'ai l’impression qu'il hésite à rediriger son attaque vers moi. La vieille femme profite pour s’échapper. Je finis par le lâcher, et il se détourne de moi, crachant à terre.

-Vous finirez par le regretter.

Des regrets... cette journée nous en a apporté beaucoup. Mary avait raison sur une chose : les monstres sont bien plus proches que nous pouvons le penser.

-Allons y.

Je hoche la tête. Notre mission est finie ici.
Puis l’exorciste se rapproche de Mary, se baissant à son niveau.

-C'est fini, gamine. Viens, on va te ramener chez toi.

Je me tourne vers Mary, baissant les yeux. Elle aurait voulu sauver tout le monde finalement...
Mais les akumas sont les ennemis du monde.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW

[/color]





Merci Anne pour le vava ♥️

Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 142 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+40)
Chipeur arrête de chiper (+40)
Un sauvetage inattendu (+30)

Points: 770
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Hansel et Gretel
Mar 15 Nov - 22:41

Hansel et Gretel

Mon sermon fera-t-il mouche? Je l'espérais de tout cœur, et pas seulement parce que ma vie pouvait en dépendre. Il fallait qu'il se contrôle, qu'il montre qu'il n'était pas qu'une bête sauvage, qu'il prouve que, malgré tout, il restait "humain". Qu'il décide de tuer les hommes ou de les libérer n'importait pas, ou presque. Ce qui comptait… c'était qu'il réfrène ses envies malsaines de vengeance, son désir de faire souffrir pour faire souffrir, qu'il agisse selon ce qu'il pensait être le meilleur pour tous!
Et j'y croyais… ou je voulais y croire. Et puis, qui savait… je pouvais revenir, et devenir ami avec lui! Ce serait génial! Un être comme moi, comme Pho, mais plus proche de mon village. Et puis, la vieille dame connaissait plein d'histoires d'horreur! Alors, on pour-


Un éclair. Une brusque chaleur.
Puis plus rien.

L'enfant avait disparu.

Je restai pétrifiée, incapable de comprendre ce qu'il venait de se passer. C'était… impossible. Il ne pouvait pas avoir disparu comme ça; en un éclair; annihilé. Non, il… il avait été téléporté, voilà tout. Ou il était invisible. Ou alors…
Mais je fuyais. Je le savais bien.
Il avait été tué. Sous mes yeux. En un flash.

Il n'y eut plus aucun bruit. Le silence était glacé.
Puis tout changea. Chaque trace de l'existence de l'enfant… Ce monde, son monde, créé pour se protéger, lui et sa maman…
Tout disparu.

Il n'était plus.

Et tu seras la prochaine.

Il… n'avait pas eu sa chance. Ils l'avaient tués… Sans procès, sans jugement… Parce qu'il était ce qu'il était. C'était… injuste. Mauvais. Criminel. Monstrueux. .
C'était ce qui m'attendait… hein? Oui! Même si je calmais ce qui se cachait en moi… si je gardais le contrôle… ils me traqueront, et n'auront de cesse de me détruire. Comme la Corneille; comme l'étrangère, Oda; et comme celui qui venait d'arriver. Et comme ce menteur de Louis.

Oui… il avait menti. Il avait dit que l'enfant avait sa chance… que s'il partait, il aurait la vie sauve. Et moi… je l'avais cru. Je lui avais fait confiance. J'avais été soulagée, heureuse, pleine d'espoir.
Mais c'était faux, depuis le début. Ha ha… J'étais trop naïve. Ce n'était qu'une façon de le manipuler, pour être sûr de le détruire. Sinon… sinon, il serait plus triste. Mais il s'en moquait. Il gardait cette expression froide, vide.
Il a fait semblant pour te faire plaisir. Plaisir à une humaine normale. Quand il apprendra…

La sorcière hurla de désespoir et de chagrin. Elle pleurait, le visage tordu par la rage, les yeux baignés de larmes. Elle avait perdu son enfant une seconde fois, juste sous ses yeux. Celui qui la protégeait des méchants, plein d'amour malgré son "corps", le seul être qui lui restait dans ce monde qui la rejetait.
Pourquoi? Parce qu'elle était différente, membre d'une autre culture. D'un groupe dont les gens avaient peur, parce qu'ils leur prêtaient une force énorme, et qu'ils craignaient.
Comme toi. Jamais ils ne t'accepteront. Ils sont tes ennemis.

Un homme lui répondit. Il la menaça d'un bâton.
Il ose. Alors qu'il a tué son enfant… Il veut la tuer à son tour. Et elle ne peut rien faire… triste, non? La solitude est un tel fléau…
Non… Elle ne sera pas seule. Il y avait d'autres "monstres", d'autres êtres effrayants prêts à défendre les opprimés. D'autres enfants mortels.

Louis l'en empêcha… mais ce fut tout. Il le laissa repartir, sans un mot.
Il n'aime pas frapper ou tuer des humains. Mais ceux comme toi… Peu importe, n'est-ce pas?
Non… Je ne voulais pas qu'il soit méchant. Il… Je pensais que c'était mon ami…
Qu'enfin, quelqu'un pourrait ouvrir les yeux…
Mais ce n'est qu'un adulte. Un être hypocrite, convaincu par ses stéréotypes, hanté par sa peur de l'inconnu. Pas ton ami.
Mais… Ce ne pouvait pas… Il m'avait protégé…
Tu n'as pas compris? Il a appelé son complice si rapidement… il doit être en contact. Il ne peut pas si simplement laisser une enfant mourir, sa réputation en serait ternie.
Alors… Venge-toi! Frappe, avant qu'il ne comprenne qui tu es! Sinon, il te détruira, tôt ou tard...

Pourtant… Malgré ces pensées… Aucune rage ne montait en moi.
Et quand le meurtrier, l'infanticide, osa me parler…

Ce fut la gorge nouée, le visage baigné de larmes, que je soufflai
- Ferme-la.
Je jetai un regard à Louis. Non... je ne pouvais pas croire que tout était mensonge. Il... voulait vraiment me protéger, sans doute. Mais il avait menti...
Il ne pensait pas réellement qu'un acouma puisse être raisonné, gentil. Enfant ou pas... il avait décidé qu'il devait mourir.
Et quand il saura pour moi, alors...

Il me tuera. Comme cet enfant.

Alors… je devais partir. Ne plus jamais le voir. Malgré ma haine pour son mensonge, le meurtre de l'enfant. Malgré mes regrets pour notre amitié.
 - Adieu… J-
Incapable de parler plus, je détournai le regard.
Puis j'allai chez la vieille, et murmurai:
 - Je tuerai ces villageois. Tous.
Puis je disparu dans les bois, en courant.
La traque commençait. Les infanticides devaient mourir.

Peut-être l'activité me fera-t-elle oublier le chagrin qui me tordait la poitrine…
Cette soirée magique qui avait tourné en tragédie.
© Halloween



THEME DE MARY:

1925 Music box version
:: Bloody Mary ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Jouer, protéger les enfants des adultes.
Aime:
N'aime pas: avatar
Mary Risatina:: Bloody Mary ::
Le monde est la plaine de jeux des enfants. Les adultes ne sont que le personnel chargé d'en prendre soin.


Mary s'amuse en #0066ff
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 272 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Flonne Sørensen
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fantasque
▐ Parcours RP : Tu veux en apprendre plus sur moi?

Pour connaître mes amis et les aventures que j'ai eu avec, c'est par ici!

J'ai aussi quelques talents amusants... Tu veux les voir?

Grâce à tout cela, je deviens peu à peu super célèbre et super forte!



RP en cours:
* Le palmier est en fleur! [Pv. Hazel] II
* Premières Neiges [Pv. Lily] III/3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Hansel et Gretel
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Hansel et Gretel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hansel et Gretel
» Hansel e Gretel
» Hansel and Gretel: Witch Hunters (2013, Tommy Wirkola)
» Hansel et Gretel : Witch Hunters 3D
» [Court-métrage] Hansel et Gretel de Tim Burton (1982)

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: