Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 And away we go ; {Anne & Phoenix}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
And away we go ; {Anne & Phoenix}
Dim 21 Aoû - 20:13

and away we go
Anne & Phoenix & Xin-Yao - Début Novembre 18XX
Après un long et fatiguant voyage, Xin-Yao était enfin arrivée ; à l'aube d'une nouvelle nuit. Rien de plus en main qu'une petite sacoche dans laquelle elle avait soigneusement emporté le strict minimum - à savoir les instructions, de quoi prendre des notes, un peu de nourriture et d'eau - elle s'était aussitôt mise en route. Elle était certes arrivée en terres d'Islande ; mais le chemin était encore long avant d'arriver au point de rendez-vous. Rendez-vous qui n'en n'était pas vraiment un, d'ailleurs : en raison des conditions climatiques du pays, les trouveurs envoyés sur place quelques semaines plus tôt étaient tous reparti ; ne laissant à la chinoise qu'un golem, qui lui avait été remis à son arrivée, pour guider ses pas.

Avançant d'un pas décidé, Xin-Yao tentait tant bien que mal de déchiffrer la petite carte abîmée qu'elle tenait dans sa main droite. Elle devait se rendre à Þórsmörk, appelée la forêt de Thor ; afin d'enquêter sur les Tindfjöll. En effet, les montagnes volcaniques, qui n'avaient plus donné signe d'éveil depuis plus de cinquante-mille ans, étaient subitement entrée en éruption. Plus étrange encore : loin des coulées pyroclastiques qui les caractérisaient ; c'est une lave décrite comme bleue qui s'en était écoulé, apportant avec elle son lot de phénomènes étranges et inexpliqués.

Si Komui avait prit le risque d'envoyer seule la chinoise en mission, ce n'était pas par hasard ni par manque d'attention : l'Islande était presque entièrement exempt d'akumas, si bien que leur présence en ces lieux ne reposait que sur des spéculations et l'anticipation prudente qui était de mise. La météo imprévisible et changeante, couplée aux sentiers souvent impraticables et à la faible population, faisait du pays un endroit relativement tenu à l'écart de la Guerre Sainte. L'occasion rêvée d'envoyer à nouveau la jeune exorciste sur le terrain, après les difficultés qu'elle avait éprouvé suite à l'attaque subie en Irlande puis les événements survenu en Bretagne quelques mois plus tôt.

Ainsi se retrouvait-elle là, accompagné de ses deux golem - le sien, et celui comportant quelques instructions -, marchant courageusement parmi les vallons du massif montagneux, au nord de l'Eyjafjallajökull. Autour d'elle, sur les flancs des vallées, s'étendaient de denses forêts aux airs enchanteurs. Promenant son regard sur le décor, l'exorciste était étrangement calme et apaisée. La peur de se retrouver à nouveau confrontée à un descendant de Noé - et plus particulièrement, la peur d'échouer à nouveau - lui rongeait certes le ventre, mais elle se sentait en sécurité en ces lieux où la seule compagnie semblait être faite de petits animaux et du chant des oiseaux. L'air était doux, frais sans être froid ; et ce malgré l'absence du soleil - le jour n'était pas encore levé.

Après de longues heures de marche, l'un des deux golems se mit à s'agiter ; puis à filer droit vers ce qui semblait être les restes d'un petit camp, sans doute monté par les trouveurs quelques jours plus tôt. Xin-Yao poussa un soupir de soulagement : c'était tout de même bon de trouver un peu de civilisation au milieu de ces terres sauvages, quand bien même elle savait que personne ne l'attendait. Accélérant le pas, elle rejoignit bien vite les restes du camp et constata que le nécessaire pour y faire un feu et dormir était encore présent.

Ni une ni deux, elle s'y attela aussitôt ; profitant de l'occasion pour grignoter quelques biscuits qu'elle avait emporté. Le crépitement des flammes et les lueurs rougeâtres qu'elles donnaient aux proches alentours aspiraient la bleue à de douces rêveries, accentuée par la fatigue qui commençait sérieusement à se faire sentir désormais qu'elle s'était arrêtée.

Elle approcha son golem.

« Hum... ici Xin-Yao, » murmura t-elle à l'intention de l'Ordre Noir. « Je viens de rejoindre le camp... Il fait nuit, et il n'y a pour l'instant rien à signaler. » expliqua t-elle, tout en lançant un regard circulaire autour d'elle. « Je, hum... J'aperçois le volcan, d'ici. Je vais me reposer un peu... Je me mettrai en route au le lever du jour. Je vous recontacte dès qu'il y a du nouveau... »

Sur ces mots, elle s'allongea près des flammes et, couvrant son corps d'une petite couverture, s'endormit bien vite.

Son sommeil fut néanmoins d'une courte durée. Bien vite, elle fut happée dans l'un des nombreux cauchemars qui hantaient presque quotidiennement ses nuits...

Une voix, d'abord. Un souffle. A la fois si proche si lointain ; un murmure qui résonnait comme un cri dans son âme.

Tu n'es pas faite pour aider le Monde, Exorciste. Tu ne sais que le détruire.

Et puis les images. Le sang, étincelant à la lumière de la lune. L'obscurité, à l'ombre de l'Eglise. Puis la Mort. Les morts. Ses morts...

Toi alors...

« NOOOOON !!! » hurla t-elle en se redressant brusquement, les yeux écarquillés, le visage en sueur et des larmes au coin des yeux. Son cœur lui donnait l'impression d'imploser. « Non... » murmura t-elle à nouveau pour elle-même, tandis que les larmes se mirent à couler. « Un rêve. » ajouta t-elle pour se calmer. « Seulement un rêve... »

Elle leva les yeux au ciel, puis soupira : l'aube se levait à peine. Il semblait que dormir n'était pas une option, pour elle ; en tout cas pas en mission. Raison de plus pour en finir au plus vite : l'endroit n'avait désormais plus rien d'accueillant, et elle voulait rentrer chez elle le plus rapidement possible.

Rangeant ses quelques affaires, et après avoir rincé son visage à l'eau froide ; elle se remit en route vers le volcan.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Lun 22 Aoû - 16:32
And away we go

Ta sacoche en cuir perchée sur l’épaule, un baggage qui ne payait pas de mine posé à tes pieds, tu regardaiss l’horizon s’assombrir d’un œil peu enthousiaste. Cela ne faisait pas bien longtemps que tu avais posé le pied sur le territoire islandais et pourtant … tu avais déjà l’impression d’être là depuis des jours. Probablement à cause de conditions d’ensoleillement si particulières ; dans ce pays si froid, à cette période de l’année, le soleil se cachait et cédait sans le moindre regret sa place à la nuit profonde. Tu étais habituée aux intempéries, à de sombres journées. Ayant grandis en Angleterre, les apparitions du soleil avaient toujours été relativement aléatoire. Mais ne voir que le ciel empli d’étoiles quand les nuages n’étaient pas là alors qu’il n’était que quatre heure de l’après-midi, ça avait quelque chose de surprenant. De déstabilisant. Ça te rendait terriblement mal à l’aise. Enfin. Encore plus mal à l’aise que ce que tu étais en temps normal. Cela faisait bien longtemps que tu n’avais pas été bien, que tu ne t’étais pas sentie détendue et relaxée comme la majorité de tes semblables – les Noés, tes frères et tes sœurs – semblaient l’être. Constamment à sursauter dès que l’on te surprenait, tout le temps à douter de votre légitimité … Tu te mordis l’intérieur des joues à cette pensée, sentant ton estomac se tordre sous l’anxiété montante. Tu passas une main froide sur ton visage, les joues rougies par le froid mordant. Tu n’avais pas le temps de penser à ça, tu avais tant à faire et te morfondre n’allait pas t’aider à avancer. Bien au contraire, tu n’avais guère envie de te trainer ces inquiétudes, ces doutes pendant toute la durée de ta mission.

Mission que tu aurais mieux fait de refuser, soit dit en passant. Tu n’étais pas la plus forte des Noés qui peuplaient ce monde, tu n’étais pas non plus la plus maline. Tu n’étais qu’une gamine perdue au beau milieu de cette guerre, ne sachant trop ce que tu devais faire, ce que tu allais faire. Une gosse au futur incertain et à la tête pleine d’angoisses. Tu n’avais rien de bien extraordinaire à offrir, rien de plus que les autres qui te permettraient de mener à bien cette mission ; enquêter sur Tindjöll – volcans au sud du pays dont la prononciation t’échappait toujours – et les événements étranges qui entouraient ces lieux. Et, si Innocence il y avait, récupérer ledit objet et le détruire. Ça ne s’annonçait pas particulièrement compliqué. Cependant, si les Partisans du Comte l’avaient remarqué, les Partisans de l’Ordre Noir devaient être aussi au courant. Peu sûre de toi dès que l’on t’avait annoncé que tu participerais à cette mission, tu n’avais rien dis et c’était avec un certain soulagement que tu avais appris que tu ne serais pas toute seule ; un Akuma répondant au nom de Phoenix serait ton accompagnatrice. Accompagnatrice qui se trouvait à quelques pas tout juste de toi en cet instant. Tu jetas un coup d’oeil discret par dessus ton épaule ; elle n’avait pas l’air bien plus vieille que toi, physiquement parlant. Tu ne la connaissais pas du tout, n’ayant eu l’occasion de la rencontrer que pour cette mission. Mais, à tes yeux, une chose était sûre ; la réussite de cette mission pourrait bien reposer sur les épaules de l’Akuma. Perdue comme tu l’étais, le coeur empli de doutes et l’esprit embrouillé par l’angoisse, tu n’étais pas sûre de toi. Pas du tout sûre de toi.

Ce fut après un fort long et lourd soupir que tu te penchas pour récupérer ton baggage – qui n’était pas particulièrement léger, sans pour autant être trop lourd – et que tu te redressas rapidement, roulant légèrement des épaules, comme pour te débarrasser du froid qui, tu avais l’impression, s’était enroulé autour de tes os. « Phoenix. » l’appelas-tu d’une petite voix, comme l’enfant déboussolée que tu étais. Si tu avais pu l’éviter, tu aurais préféré ne pas lui parler. Pas qu’elle n’avait pas l’air comode, mais simplement parce que tu étais terriblement mal à l’aise. Il était toutefois essentiel que vous communiquiez clairement si vous vouliez avoir une chance de ne serait-ce qu’effleurer le succès du bout des doigts. « Te rappelles-tu de l’endroit où nous devions nous rendre avant d’entamer nos recherches ? Je pense qu’on pourrait s’y rendre maintenant, afin d’y déposer nos affaires. Puis, on pourrait ressortir et commencer nos recherches sans plus tarder ... » Tu avais posé la chose comme une suggestion sans pour autant laisser la place à ton accompagnatrice de protester. L’autorité n’avait jamais été ton fort, aussi dès que tu te trouvais en compagnie d’un Akuma, faisais-tu passer ce que tu voulais être des ordres sous formes de propositions. Aucun d’eux ne t’avaient encore contredit à ce jour … Tu te mis en route, écoutant d’une oreille distraite la réponse de la demoiselle. Les semelles de tes bottines glissèrent quelques instants sur le sol humide, avant que tu ne retrouves rapidement ton équilibre. Et après quelques minutes de marche, tu repéras enfin l’endroit qui vous servirait d’abris pendant le temps nécessaire pour mener à bien votre mission ; une maisonnette déserte, au beau milieu d’une plaine inhabitée. Tu t’y précipitas presque, ouvrant brutalement la porte qui claqua contre le mur. Tu laissas ton baggage tomber contre le parquet, puis ressortis aussi rapidement que tu étais entrée. Toujours sans regarder directement l’Akuma, tu t’adressas à elle. « Tu es prête ? On peut y aller ? » Tu avais hâte de finir cette mission, elle ne pourrait jamais s’achever suffisamment tôt.

ft. Phoenix, Xin & Anne


Spoiler:
 
Charmant Désastre ۝

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Anne E. BrandfordCharmant Désastre ۝
Anne chuchote en #996699

I wanna hide the truth,
I wanna shelter you,
But with the beast inside,
There is nowhere we can hide.

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 184 ▐ Autres Comptes : Mítra A. Dýo + Johanna Coste + B. Wilma Hartmann
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : ► Détachée ✘ Angoissée ✘ Silencieuse ✘ Discrète ✘ Renfermée ✘ Peu sûre d'elle ✘ Incertaine ✘ Blessée ✘ Amère ✘ Aigrie ✘ Solitaire
▐ Parcours RP : Présentation; 50 points

wwwLily Pennyworth; 70 points

wwwXin-Yao Xhu & Phoenix Lanfredi; 50 points

www ✕ os scénario; 10 points

wwwNausicaa Böhm ; 30 points

wwwCristal Gomez; 60 points

wwwReynald; 30 points

wwwCélania Vaillant & Phoenix Lanfredi & Lily Pennyworth; 10 points

RPs Terminés/Abandonnés; 580 pts

Anniversaires; 100 pts

Total; 980 points

Rang D
Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Sam 27 Aoû - 2:17
Nouveau départ



Je n'arrive pas à y croire. Ça y est, j'ai une autre mission. Bon, en soit, ça n'a rien d'exceptionnel, et parfois ca peut être particulièrement chiant. Mais là, il faut chercher une innocence potentielle, et pas n’importe où ! En Islande, sur le Tindjöll, sur un volcan ! Et il rejetterai même de la lave bleue ! Ce que j'ai hâte de voir tout ça !
Alors cette fois, c'est très enthousiaste que je me tiens prête pour cette mission. Plus que de la simple enquête pour retrouver cette soi disant innocence, pour moi, ce sera plus une véritable exploration ! Et ça, ça ne se refuse pas.
Alors quand je pose le pied sur le sol islandais, j'ai déjà les yeux qui brillent. Bon, d'accord, il faut froid. Trop à mon goût. Ca ne devrait plus me déranger maintenant, mais je préfère le soleil. Ah, la nostalgie de mon pays natal... Enfin, il ne peut pas y avoir du soleil partout. Et les heures d’ensoleillement sont très différentes ici. Alors ça, je n'avais jamais vu. C'est presque tout le temps la nuit ici ! Bon, si je reste trop longtemps ici, ça peut me déprimer, mais sûrement pas le temps du voyage qu'on fait. Et puis de toute façon, il faut bien profiter de chaque nouvelle différence !

Et cette fois, je ne serai pas seule. Bien sur, un Noé à été envoyé avec moi. Je ne fréquente pas souvent l’Arche,donc je ne les connais pas vraiment. Enfin, c'est surtout que je n’ai pas vraiment envie de les connaître, aussi. Il faut dire que le mien est tellement détestable que... J'ai eu tout de suite une mauvaise image d'eux. C'est vrai que c'est mal de juger comme ça. Je devrais plutôt essayer d'apprendre à connaître les autres, justement. Après tout, il ne peut pas y avoir pire que Salvatore.
Celle ci représente la carence, Anne, si je me souviens bien. Rien qu’à la voir, j'ai déjà noté une différence. Elle ne prend pas d’air supérieur de Noé, non, elle a l’air réservée, presque fragile, avec son air juvénile, sa peau pale et l’hésitation dans ses paroles. Non, elle n’a définitivement rien à voir avec Salvatore. Peut être que je vais l'apprécier finalement.

- Phoenix. Te rappelles-tu de l’endroit où nous devions nous rendre avant d’entamer nos recherches ? Je pense qu’on pourrait s’y rendre maintenant, afin d’y déposer nos affaires. Puis, on pourrait ressortir et commencer nos recherches sans plus tarder ...

Je hoche la tête et replonge le nez dans la carte. J'ai bien entouré l’endroit où nous devons nous rendre, juste histoire de ne pas nous perdre.

-Oui, c'est euh... là. Je ne sais pas comment dire, regardez par vous même.

Je lui rends la carte et lui montre le point sur la carte. Je n’ai pas vraiment appris leur alphabet avant de venir, alors impossible de prononcer leur " ð " ou leur " þ ".
Nous nous mettons immédiatement en route, et grâce à l'aide d'Anne, nous y arrivons bientôt, sans même nous perdre en chemin. Enfin, nous n'y restons pas longtemps, à peine sommes nous rentrées qu'on doit déjà repartir en mission. Non pas que ça me dérange, je suis parée et prête à tout !

-  Tu es prête ? On peut y aller ?
-Oui, allons y !

C'est presque en sautillant que je sors de notre abri pour regagner le froid mordant de l’hiver. Pourtant, j’étais plus excitée que jamais. Alors je marche peut être avec un rythme un peu trop rapide pour la Noé, comme pour l’inciter à aller plus vite. C’est que j'ai hâte d'y aller !
Alors je me retourne vers Anne, marchant à reculons.

-Ca a l'air cool vous ne trouvez pas ? Un volcan qui rejette de la lave bleue ! Je n'en ai jamais entendu parler, j'ai hâte de voir ça, pas vous ?

Ca y est, j’étais lancée. C’était vraiment un sujet qui m’intéressait particulièrement, alors je pouvais en parler des heures.

-Sur mon île, il y a un volcan aussi, l'Etna. Parfois j’allais le voir de plus près, juste pour l'observer. Il est vraiment impressionnant !

Au, ça me fait penser à la Sicile... Ça me manque parfois. Je devrais y retourner un jour. Je me demande comment mon neveu a grandit.
Enfin, je ne pourrai jamais vraiment le savoir de toute façon. A leurs yeux, je ne plus Phoenix, mais Francesca. Une simple fille qui a fugué et qu'on a plus revue depuis longtemps.

-D'un côté, ce serait bien que tout ça n'ait rien à voir avec l’innocence, simplement naturel, ce serait fantastique !

Un large sourire venait étirer les lèvres alors que je portais mon égard vers le ciel noir, rêveuse. J'espère qu'elle partage la même passion que moi.



(c) Alyss (Kanade A. J. Rye) pour Kabuto Yakushi




Merci Bonnie pour le vava et Wil pour la signa ❤️

Thanks ♥:
 
:: La Flamboyante ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde, être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Phoenix Lanfredi:: La Flamboyante ::
Phoenix brûle en tomato

Ma renaissance
Allumons un grand feu de joie ~
Partons ensemble à l'aventure !
Les cendres du Phénix
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 146 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 16
▐ Personnalité : Hyperactive - Tête de mule - Méfiante - Souriante - Garçon manqué - Courageuse - Tête brûlée - Pyromane
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Deux fleurs sauvages (+40)
And away we go (+40)
Guérison inattendue (+30)
It's a perfect day for some mayhem (+30)
Merguez party (9/3)
De l'autre côté du terrier

Points : 590
Conditions : 1/12
Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Dim 28 Aoû - 1:33

and away we go
Anne & Phoenix & Xin-Yao - Début Novembre 18XX
Le jour mettait du temps à se lever, et Xin-Yao n'y voyait pas clair. Les yeux encore dans le vague à cause du sommeil dont elle venait tout juste d'être tirée ; elle avançait néanmoins d'un rythme soutenu, déterminée à boucler cette mission le plus vite possible. Elle n'avait pas suffisamment dormi, et vu les visions d'horreur qui la prenaient chaque fois qu'elle s'y laissait aller, elle ne pouvait certainement pas se permettre de se reposer ici. Elle soupira tristement, tandis qu'elle souriait amèrement face à la situation. De toute façon, — épuisée ou non — après le cauchemar qu'elle venait de faire ; elle n'avait pas envie de s'y risquer.

Alors elle marchait, déambulait presque dans le décor si atypique qu'offrait l'Islande ; essayant d'en apprécier la beauté et la singularité malgré les angoisses tapies à l'ombre de son cœur. Le calme qui régnait sur les lieux était apaisant, et la chinoise elle-même se surprit à marcher le plus discrètement possible, sans un bruit ; comme si elle craignait de réveiller la nature endormie. L'endroit lui semblait magique et peuplé de créatures fantastiques — les rumeurs et les témoignages qu'elle avait entendu à ce sujet n'y étaient évidemment pas pour rien. Et Xin-Yao, dans ce que son cœur avait encore d'enfant ; avait choisi d'y croire. Elle était persuadée qu'en tendant suffisamment l'oreille, — et si elle se montrait digne de leur monde enchanté — elle pourrait entendre les délicieux murmures des petits peuples féeriques qui peuplaient les terres qu'elle foulait.

Sans qu'elle ne s'en rende compte, l'esprit de la bleue s'était apaisé. Pour la première fois depuis de nombreuses semaines, ses pensées n'étaient plus tournées ni vers ses échecs ni vers cette boule noire qui le rongeait le cœur. Elle se prenait à rêver comme elle avait pu le faire il y a bien longtemps ; lorsqu'elle croyait encore au bien-fondé des intentions et des idéaux de l'Ordre Noir.

Comme ce temps lui semblait lointain, à présent...

Perdue dans ses pensées — était-ce là la magie des terres d'Islande ? — Xin-Yao s'éloignant quelques peu du sentier que les traqueurs avaient pourtant tracé pour elle quelques jours plus tôt. Tout juste de quelques mètres, mais ce fut suffisant pour la faire brusquement revenir à la réalité : en moins de temps qu'il n'en fallut pour qu'elle se rende compte de ce qui lui arrivait, la jeune femme avait posé le pied au dessus d'un trou, avant de dévaler ce dernier et de s'y retrouver tout au fond.

« Owh... » poussa t-elle en se frottant la tête, un peu étourdie par sa chute.

Elle regarda autour d'elle, se demandant qui avait bien pu creuser un trou aussi profond. A moins qu'il ne s'agissait là que d'une formation naturelle ? Toujours était-il qu'elle devait en sortir - et porter davantage d'attention à ce qui l'entourait. Si elle continuait à être aussi dissipée, qui sait ce qui pourrait lui arriver dans un lieu si isolé... Bah, au moins, songea t-elle mi-figue mi-raisin ; elle emporterait quelques hématomes comme souvenir de son passage.  

« Quelle sotte. Ca m'apprendra, hum. » pesta t-elle contre elle-même, grimaçant à la douleur. « Innocence : Activation. » lança t-elle alors, faisant aussitôt reluire ses aiguilles. « La toile de l'Araignée : Pluie du Cristal Divin. » souffla t-elle ; tandis que des fils se matérialisaient déjà à chacun de ses doigts.

Elle tâcha alors de les fixer à quelque chose de suffisamment solide à l'extérieur du trou, puis se contenta de rétracter son Innocence ; ce qui la hissa ainsi rapidement en dehors. Après avoir désactivé son Innocence puis s'être quelques peu débarrassé de la terre qui la couvrait ; elle se remit en marche, constatant avec soulagement qu'elle était désormais toute proche du Volcan.

Cependant, autre chose attira son attention, calmant aussitôt sa douce euphorie : au loin, elle apercevait deux silhouettes qui se distinguaient dans la pénombre.


Merci la voyante:
 
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Dim 28 Aoû - 17:56
And away we go

Ce fut avec un regard intrigué que tu contemplas quelques longues secondes ta compagne, Phoenix, qui sautillait presque à côté de toi, oubliant ton impatience de clôre cette mission. « Oui, allons-y ! » avait-elle répondu à ta question pressante, avec un enthousiasme que tu n’aurais jamais pensé voir un tel être posséder ; les Akumas étaient des créatures difficiles à qualifier, mais à tes yeux, ils étaient la mort personnifiée, surtout quand on connaissait l’histoire derrière leur pseudo-naissance. Un frisson, autant d’effroi que de dégoût, te parcourut l’échine alors que tu te souvenais du moment où on t’avait expliqué comment les serviteurs des Noés étaient crééés. Tu en avais eu l’estomac retourné pendant un long moment. Et surtout, les quelques Akumas que tu avais pu rencontrer ne t’avaient jamais semblé très avenant. Aussi n’était-il probablement pas surprenant que le comportement de Phoenix te laisse quelque peu pantoise. Tu ne restas, toutefois, pas longtemps derrière. Tu passas une main gantée sur le bas de ton visage, effleurant rapidement tes lèvres gercées par le froid. Puis, comme si ce geste avait suffit pour te sortir de ta torpeur, tu emboîtas le pas de l’Akuma. La surface irrégulière et glissante du sol ralentit quelque peu ta progression, mais tu fis de ton mieux pour rattraper ta compagne, peu désireuse que celle-ci te trouve trop lente à son goût et ne se décide à t’abandonner. C’était là un événement qui ne se produirait probablement jamais, étant donné qu’elle était censée être là pour t’accompagner et non pas l’inverse, d’autant plus que sa nature l’obligeait plus ou moins à t’être fidèle … Mais tu ne pouvais te montrer trop prudente de ce côté-là. Peut-être que, malgré son air plus qu’enthousiaste, la demoiselle n’appréciait guère ta compagnie et aimerait faire autre chose. Et tu ne l’en blâmerais pas ; tu avais parfaitement conscience que tu n’étais pas une compagnie idéale, après tout …

Toute à tes moroses pensées, tu fus surprise de voir la jeune fille à la chevelure de feu se retourner vers toi, avançant à reculons. Tes sourcils se haussèrent lorsqu’elle entama, de son plein gré, une conversation assez innocente, enjouée et légère. « Ça a l’air cool, vous ne trouvez pas ? Un volcan qui rejette de la lave bleue ! Je n’en ai jamais entendu parler, j’ai hâte de voir ça, pas vous ? » Tu restas un instant interdite face à cette interrogation à laquelle tu étais bien incapable de répondre. De la lave bleue … ça pourrait être cool, comme l’avait si bien dit ton interlocutrice, si l’Innocence n’était pas concernée. Tu aurais même pu qualifier cela de féérique ; la lave bleue avait tout à fait sa place dans un conte de fées où diverses créatures pourraient expliquer la couleur si atypique des rejets volcaniques ou Dieu seul savait quoi encore. Mais non. Tout ceci n’était guère un conte de fées, vous étiez en plein milieu d’une guerre qui prenait ses racines bien avant vos naissances respectives. Et si l’Innocence était concernée, comme tu le craignais tant, cela ne voulait rien dire de bon pour vous deux. Tu étais cependant peu désireuse d’entacher l’enthousiasme de la jeune fille qui, malgré tout, faisait plaisir à voir. Alors tu te contentas de lui adresser un petit sourire forcé et haussement d’épaules neutre alors que tu enfonçais tes mains couvertes dans les poches de ton épais manteau. « Sur mon île, il y a un volcan aussi, l'Etna. Parfois j’allais le voir de plus près, juste pour l'observer. Il est vraiment impressionnant ! » Tu haussas un sourcil légèrement, contente d’en apprendre davantage quant à l’âme qui habitait le corps mécanique qui s’agitait en face de toi. L’Etna, tu avais déjà entendu ce nom quelque part … « Tu viens d’Italie, c’est ça ? De quel région ? » l’interrogeas-tu avant même de te rendre compte que des mots passaient la barrière de tes lèvres. Puis, sans pouvoir te contrôler, tu poursuivis. À croire que l’enthousiasme de ta compagne était contagieux. « Je n’ai vraiment connu que l’Angleterre et plus tard la France. Il n’y a rien de tout cela, là-bas. » Tu en dévoilas un petit peu sur ta personne, sans pour autant trop en dire, comme tu en avais tant l’habitude. Tu n’étais que demi-mots et moitiés de confessions.

Sous l’effet de l’excitation très probablement, Phoenix se faisait assez bavarde. Cela ne te dérangeait pas le moins du monde, même si tu étais – ou tout du moins, tu te sentais – quelque peu forcée à lui répondre. Au moins, il n’y avait pas de silence tendu ou gênant qui s’étendait entre vous et, selon toi, c’était une petite victoire. « D'un côté, ce serait bien que tout ça n'ait rien à voir avec l’innocence, simplement naturel, ce serait fantastique ! » Et alors que le regard de la rouquine se portait vers le ciel, un large sourire fendant son visage, tu hochas doucement la tête et laissas ton regard se perdre ici et là, se balader sur l’horizon. « Un monde sans Innocence sera en ef– ... » Les mots se bloquèrent au creux de ta gorge alors qu’au loin tu pouvais apercevoir une silhouette faiblement éclairée par la lune couchante. Une silhouette solitaire, appartenant à un homme ou à une femme, tu ne saurais encore le dire. Ce n’était peut-être qu’un autochtone, désireux de se promener avant que le soleil ne touche ces terres si froides … Mais tes instincts te criaient de te méfier, Deficien s’agitait sous ta peau, t’ordonnant muettement de te montrer prudente. Soudainement fort anxieuse, tu posas une main hésitante sur le bras de ta compagne. « Phoenix … Regarde là-bas. » lui indiquas-tu doucement, en désignant la direction dans laquelle se trouvait la silhouette d’un mouvement de tête. Tu déglutis difficilement, ancrant ton regard dans celui de la machine de guerre. « Ça ne vaut peut-être pas la peine de s’inquiéter, mais je me sentirais mieux si on allait vérifier qu’il ne s’agit pas d’un exorciste ou d’un envoyé de l’Ordre Noir, d’accord ? » Tu essayais vainement de te convaincre que cette silhouette encore floue n’était pas digne de tes inquiétudes, mais ta paranoïa et tes angoisses omniprésentes te faisaient toujours penser au pire. « Ce n’est probablement pas grand-chose, hum, mais il vaut mieux en avoir le coeur net. Si, toutefois, il s’agit là d’un exorciste, je compte sur toi pour assurer mes arrières. Et … si jamais il venait à m’arriver quelque chose, tu devras immédiatement rentrer à l’Arche pour en informer les autres. C’est bien compris ? » Tu ne laissais aucune place pour discuter de ton potentiel plan d’attaque. La Anne douce et refermée s’effaçait petit à petit pour laisser sa place à une Anne beaucoup plus nerveuse en apparence, beaucoup plus sur la défensive. Tu adressas un regard strict à l’Akuma avant de t’avancer d’un pas mal assuré dans la direction de la silhouette. Advienne que pourra.

ft. Phoenix, Xin & Anne


Spoiler:
 
Charmant Désastre ۝

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Anne E. BrandfordCharmant Désastre ۝
Anne chuchote en #996699

I wanna hide the truth,
I wanna shelter you,
But with the beast inside,
There is nowhere we can hide.

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 184 ▐ Autres Comptes : Mítra A. Dýo + Johanna Coste + B. Wilma Hartmann
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : ► Détachée ✘ Angoissée ✘ Silencieuse ✘ Discrète ✘ Renfermée ✘ Peu sûre d'elle ✘ Incertaine ✘ Blessée ✘ Amère ✘ Aigrie ✘ Solitaire
▐ Parcours RP : Présentation; 50 points

wwwLily Pennyworth; 70 points

wwwXin-Yao Xhu & Phoenix Lanfredi; 50 points

www ✕ os scénario; 10 points

wwwNausicaa Böhm ; 30 points

wwwCristal Gomez; 60 points

wwwReynald; 30 points

wwwCélania Vaillant & Phoenix Lanfredi & Lily Pennyworth; 10 points

RPs Terminés/Abandonnés; 580 pts

Anniversaires; 100 pts

Total; 980 points

Rang D
Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Ven 2 Sep - 18:47
Un inconnu dans la nuit



Je parlais, je parlais, mais c'est comme si je parlais toute seule en fait. Anne ne semblait pas très bavarde. Peut être qu'elle n'était pas autant passionnée par ce voyage que moi. Mais au moins, elle ne me disait pas de me taire. Enfin, ce n'est pas grave, au moins je parlerai pour deux.

- Tu viens d’Italie, c’est ça ? De quel région ?

Je la regarde un moment, et mon sourire s'agrandit. Finalement, je ne vais pas faire cette conversation toute seule.
Je me retourne, marchant bien devant moi cette fois, les yeux au ciel, nostalgique en repensant aux souvenirs de mon ancienne vie.

-Oui, j'habitais en Sicile, tout au sud. En fait je n’habitais pas à côté du volcan non plus. Mais j'en entendais parler, parfois, et ça m’impressionnait. C'est seulement après ma transformation en akuma que j'ai pu le voir de plus près. Enfin, même avant je voulais mais non, je ne pouvais pas partir, parce que c'était loin, et on ne voulait que j’y aille...

Nous continuons de parler, mais je m'arrête en plein milieu. Je me retourne vers la Noé alors qu'elle agrippe mon bras. Oh non ca y est, encore quelqu'un qui va me dire de me taire...

- Phoenix … Regarde là-bas. Ça ne vaut peut-être pas la peine de s’inquiéter, mais je me sentirais mieux si on allait vérifier qu’il ne s’agit pas d’un exorciste ou d’un envoyé de l’Ordre Noir, d’accord ?

Je me retourne immédiatement vers la direction qu'elle a indiquée. Je plisse les yeux, essayant de distinguer quelque chose dans les ténèbres de la nuit. Ah, ça y est. Je la vois moi aussi. Décidément, nous ne sommes pas les seules à avoir été attirées par le mystère de la lave bleue.

Puis je lance un regard interloqué à la jeune femme. Elle a raison, c'est peut être bien un membre de l'Ordre Noir, après tout ce serait bien leur genre d'être attiré par ce genre de rumeurs. Mais ça peut tout aussi bien être des voyageurs passionnés. Après tout, si je n'étais pas une akuma, je serai moi même venue ici rien que pour voir ça.

-Ca peut tout aussi bien être des voyageurs anonymes. Mais c'est vrai, on doit toujours se méfier

Je fixe la silhouette se rapprocher de plus en plus de notre objectif. Qui que ce soit, on ne peut pas le laisser nous devancer. Et s'il en a après cette innocence..  On ne pourra pas le laisser repartir non plus.

- Ce n’est probablement pas grand-chose, hum, mais il vaut mieux en avoir le coeur net. Si, toutefois, il s’agit là d’un exorciste, je compte sur toi pour assurer mes arrières. Et … si jamais il venait à m’arriver quelque chose, tu devras immédiatement rentrer à l’Arche pour en informer les autres. C’est bien compris ?

Et sur ces mots, la blonde me lance un regard sévère, suggérant qu'il n'y a rien d'autre à ajouter. Des ordres, hein ? Décidément, avec cette expédition qui me faisait trépigner d'impatience, j'en avais presque oublié ma condition de machine. Et la nature de cette femme, qui contrairement à ce que les apparences pourraient laisser croire, est la supérieure.

Enfin, je n'allais pas vraiment me plaindre. Après tout, elle avait exposé son plan, c'était très bien. Parce que moi, je n’ai jamais été très douée pour les plans. Je préfère agir tout de suite, au moins je ne perds pas de temps.
Sauf que le problème avec ce qu’elle vient de dire, c'est qu’elle ne me mentionne pas vraiment. Enfin si, je devrais alerter le Comte Millénaire s'il lui arrivait quelque chose, mais... Je crois que ça ne va pas marcher. Si le Comte voit un akuma rentrer sans le Noé, il va plutôt me faire sauter la cervelle pour ne pas avoir protégé le Noé. Alors je ne crois pas que la laisser seule là bas est une bonne idée, pour elle comme pour moi.
Néanmoins, je sais que je ne peux pas discuter ses ordres. Alors je vais rester à ses côtés, mais à ma manière.

-C'est compris. Je vais vous observer de loin, quand même,  ce sera plus prudent, au moins si vous avez des ennuis j’interviendrais tout de suite. Je vais m'envoler dans les airs, comme il fait très sombre on ne me remarquera pas.

Je me recule de quelques pas, m’éloignant de la Noé. Puis je commence à prendre ma forme d’akuma, et des ailes me poussent dans le dos, jusqu’à ce que mon corps entier se déformé pour prendre l'apparence d'un phénix.
Je lance un dernier regard à la petite femme avant de lui lancer un appel mental.

« Soyez prudente ».

Puis je prends mon envol, filant doit vers les cieux. Je m'envole haut, de sorte à ce qu'on ne reconnaisse pas mon allure particulière -il faut dire que je ne ressemble pas a n'importe quel piaf. J'avance lentement, faisant en sorte de rester toujours au dessus d'Anne. Je me tiens prête à intervenir au moindre signal.



(c) Alyss (Kanade A. J. Rye) pour Kabuto Yakushi




Merci Bonnie pour le vava et Wil pour la signa ❤️

Thanks ♥:
 
:: La Flamboyante ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde, être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Phoenix Lanfredi:: La Flamboyante ::
Phoenix brûle en tomato

Ma renaissance
Allumons un grand feu de joie ~
Partons ensemble à l'aventure !
Les cendres du Phénix
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 146 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 16
▐ Personnalité : Hyperactive - Tête de mule - Méfiante - Souriante - Garçon manqué - Courageuse - Tête brûlée - Pyromane
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Deux fleurs sauvages (+40)
And away we go (+40)
Guérison inattendue (+30)
It's a perfect day for some mayhem (+30)
Merguez party (9/3)
De l'autre côté du terrier

Points : 590
Conditions : 1/12
Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Sam 3 Sep - 14:48

and away we go
Anne & Phoenix & Xin-Yao - Début Novembre 18XX
Les yeux rivés sur les deux silhouettes qu'elle avait aperçu au loin, Xin-Yao continuait cependant d'avancer ; essayant de calmer ses peurs. Elle ne devait pas tirer de conclusions hâtives, c'était la meilleure façon de faire une erreur. Anticiper était une chose, se tromper en était une autre ; et l'Araignée avait payé suffisamment cher ses erreurs pour ne pas avoir envie d'en faire d'autres. Après tout, il ne s'agissait peut-être que de voyageurs, eux-même attirés par l'étrange phénomène de la lave bleue. C'est ce qu'elle se répétait pour ne pas céder à la panique, alors même qu'un millier de scénarios horribles lui traversaient l'esprit à chaque nouveau pas qu'elle faisait. Une partie d'elle voulait croire qu'elle ne risquait rien ; mais l'autre était en proie à un mauvais pressentiment. Quelque chose qui lui disait que ces deux silhouettes n'avaient rien d'inoffensive ; et qu'elle avait peut-être bêtement signalé sa position en activant son Innocence quelques instants plus tôt.

Décidément, le sort semblait s'acharner sur elle...

Il s'acharna d'autant plus lorsque l'une des deux personnes, dans un procédé qu'elle eut du mal à distinguer mais qui ne laissa planer aucun doute quant à la nature de l'être ; prit la forme gigantesque de ce qui ressemblait de loin à un oiseau géant. Son cœur rata un battement, tandis que ses mains se crispèrent et ses poings se serrèrent ; le temps pour elle de souffler longuement pour reprendre son sang froid. Elle ne devait pas céder à la panique, prendre le temps d'évaluer la situation avec le peu d'informations dont elle disposait, en tirer les meilleures conclusions et agir en fonction. Chose qui était, de toute évidence ; plus facile à dire qu'à faire.

La nature de celui qu'elle avait vu disparaître dans les cieux ne laissa que peu de place au doute : il s'agissait forcément d'un akuma, à moins qu'il ne s'agisse là de la capacité d'un apôtre de Noé. Mais de son expérience, le procédé ressemblait davantage à celui des akumas. Où était-il passé, d'ailleurs ? Le ciel était trop sombre pour lui permettre de distinguer quoique ce soit, et elle ne voulait pas donner l'air de s'être rendue compte de leur présence. Si elle pouvait donner l'impression de n'avoir pas compris leurs intentions, c'était la meilleure façon de s'assurer un tour d'avance sur ses ennemis. Enfin, en théorie.

La pratique était différente et Xin-Yao cherchait déjà une façon de s'en sortir sans trop de dégâts. De ce qu'elle avait pu voir de loin, la stature de l'autre personne n'avait rien de l'imposante silhouette de Goro ; et ce constat était à lui seul salvateur. Face à lui, elle aurait été bien incapable de quoique ce soit, tétanisée par la peur qu'elle sentait déjà monter en elle. Était-ce un autre akuma ? Ou bien un apôtre de Noé ? Quelle était leur puissance ? Elle n'avait aucun moyen d'estimer la force de ses ennemis ; quand bien même elle se doutait à l'apparence de l'akuma qu'il ne s'agissait pas d'un niveau quatre. Et c'était tant mieux : si elle se sentait à peu près capable — il fallait bien ! — de gérer les niveaux inférieurs, elle savait qu'elle n'avait aucune chance face à un niveau quatre.

Ses pas finirent par la rapprocher de la seule personne restée à terre, assez pour qu'elle puisse cette fois correctement distinguer ses traits. Tout en essayant de garder son visage clos, afin de ne laisser transparaître aucune émotion ; elle détaillait du regard la jeune femme qui se tenait devant elle. A première vue, elle n'avait rien d'impressionnant ; c'était même tout le contraire. Fragile, pas très grande, menue, presque malade... Loin de l'image que l'on pouvait se faire d'un apôtre de Noé ou d'un akuma. Mais Xin-Yao avait apprit à se méfier des apparences, et à ne jamais tirer de conclusions en se basant sur elles-seules. Si la force physique n'était pas son principal atout, son pouvoir n'en était peut-être que plus sournois. Et elle ne voulait pas s'y risquer.

Croisant enfin son chemin, elle s'arrêta ; gageant que des salutations étaient de mise si elle ne voulait pas paraître encore plus suspecte ou s'attirer les foudre de cette dernière. Étirant ses lèvres d'un sourire qui ne trahissait pas son anxiété, elle se lança la première.

« Bonjour, hum. » fit-elle d'une petite voix, en essayant de capter le regard de la blonde. « Vous.. Vous êtes venue admirer le paysage ? »

Décidément, les relations sociales n'avaient jamais été son point fort — et ne le seraient sans doute jamais.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Sam 10 Sep - 21:58
And away we go

L’angoisse te nouait la gorge alors que l’appréhension te tordait le ventre. L’envie de fuir s’était emparée de toi, mais la potentielle gravité de la situation te clouait sur place, bien malgré toi. Tu n’étais encore sûre de rien, tu ne savais pas si la silhouette qui se trouvait au loin allait devenir ton pire cauchemar ou non. Et c’était cette incertitude qui, dans le fond, te rendait si tendue, si agitée. Cet état d’esprit peu tranquille te poussait donc à être plus sèche que d’habitude et ce fut avec un poids au fond de l’estomac que tu donnas des ordres sans appel à Phoenix. Tu t’en voulus quelques secondes tout juste après que les mots sortirent de ta bouche, te mordant l’intérieur des joues. Ton regard azuré, un peu moins sévère que quelques instants plus tôt, se posa sur le visage enfantin de la machine de guerre. Tu avais le coeur lourd, dans ta poitrine, et celui-ci se fit plus pesant encore quand tu te rendis compte que la jeune fille n’avait guère l’intention de te contredire ; paradoxalement, tu aurais tant aimé que Phoenix tente de te convaincre de laisser tomber ton plan, que cela n’en valait pas la peine, qu’il valait mieux ignorer la mystérieuse silhouette et continuer à chercher l’Innocence sans vous soucier d’autre chose. Tu étais étrange ainsi, une contradiction à toi toute seule ; tu n’étais pas sûre de vouloir te sauver toi-même, tout en souhaitant désespérément que quelqu’un vienne te sauver. Enfin … Ce fut avec un regard un brin triste que tu observas ta compagne acquiescer. « C'est compris. Je vais vous observer de loin, quand même,  ce sera plus prudent, au moins si vous avez des ennuis j’interviendrais tout de suite. Je vais m'envoler dans les airs, comme il fait très sombre on ne me remarquera pas. » Tu hochas silencieusement la tête.

L’Akuma s’éloigna de quelques pas, laissant sa nature de bête mécanique prendre le dessus. Une petite mine de dégout étira tes traits. Ce n’était là pas une grimace qui visait Phoenix en elle-même, mais plutôt le fait qu’elle était un Akuma, pas la personne qu’elle était … Tu ne savais pas si cela avait vraiment un sens, si quelqu’un d’autre comprendrait ce que tu ressentais à l’égard des créations du Comte. Tu ne savais pas si ce que tu ressentais était normal. Tu secouas distraitement la tête, observant la forme étrange de la machine. « Soyez prudente. » te lança-t-elle mentalement avant de prendre son envol. Ton regard ne la quitta pas jusqu’à ce qu’elle atteigne sa hauteur de croisière, planant de manière rassurante au-dessus de ta tête. Bien malgré toi, le coin de tes lèvres s’éleva timidement en un sourire un peu doux ; tu avais bien de la chance d’avoir Phoenix avec toi pour cette mission, tu n’aurais pas pu rêver un meilleur Akuma pour t’accompagner. Ce fut sur cette pensée que tu te tournas vers la silhouette mystérieuse. En plissant les yeux, tu pouvais apercevoir qu’elle avançait lentement vers toi. Un soupir las s’échappa d’entre tes lèvres rosies et sèchées par le froid. Tu pris ton courage à deux mains, avançant lentement dans la direction de la silhouette. En te rapprochant, tu pus te rendre compte qu’il s’agissait d’une jeune femme à peine plus vieille que toi ; elle avait une chevelure sombre et les traits de son visage étaient tendus, une certaine forme d’inquiétude se lisant sur sa face. Mais ce n’était pas cela qui t’interpela, non. Ce qui attira ton œil curieux, ce fut l’emblème trônant fièrement sur son manteau. L’emblème de l’Ordre Noir. Tu te sentis pâlir et tu retins de justesse un grognement défaitiste. Ton cauchemar devenait réalité.

D’un mouvement fluide et innocent, tu ôtas tes gants en laine, dévoilant ton arme la plus redoutable ; tes mains. Mais cela, l’envoyée de l’Ordre Noir n’en savait rien. Le masque incertain, tendu s’évapora de son visage alors qu’un sourire vint fendre son visage. « Bonjour, hum ... » commença-t-elle maladroitement. Tu la regardas, la tête légèrement inclinée vers l’avant, contemplant la demoiselle à travers ta frange blonde. Tu jouas nerveusement avec les doigts de tes gants avant de les ranger dans ta poche droite. Tu frottas tes mains l’une contre l’autre, te donnant un air le plus innocent possible. « Vous … Vous êtes venue admirer le paysage ? » Tu restas silencieuse quelques instants, ne sachant trop quoi répondre. Était-il sage de converser ainsi avec le soit-disant ennemi ? Les sourcils légèrement froncés, tu fixas le bout de tes bottines en cuir. « Hum … on … en quelque sorte, oui. Besoin de changer d’horizon, l’Islande dépayse bien, par rapport à l’Angleterre. » Tu n’avais de cesse de buter sur les mots, tes phrases étaient saccadées et très peu fluides. Tu n’étais jamais à l’aise quand tu devais parler à quelqu’un que tu ne connaissais pas, mais le stress semblait terriblement amplifié à cause de l’emblème sur le manteau de l’inconnue. Tu déglutis difficilement, décidant de tenter le tout pour le tout. « Je m’appelle Anne. Et vous ? » prononças-tu avec une certaine hésitance au fond de ta voix. Tu tendis une main dans la direction de la jeune femme, espérant qu’elle tomberait aisément dans le piège invisible que tu lui tendais. La main si blanche qui était la tienne n’avait rien de menaçant, rien qui ne laissait présager de la violence qui sommeillait en toi. La bestialité de Deficien bouillait dans tes veines, te donnant presque le vertige.

ft. Phoenix, Xin & Anne


Spoiler:
 
Charmant Désastre ۝

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Anne E. BrandfordCharmant Désastre ۝
Anne chuchote en #996699

I wanna hide the truth,
I wanna shelter you,
But with the beast inside,
There is nowhere we can hide.

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 184 ▐ Autres Comptes : Mítra A. Dýo + Johanna Coste + B. Wilma Hartmann
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : ► Détachée ✘ Angoissée ✘ Silencieuse ✘ Discrète ✘ Renfermée ✘ Peu sûre d'elle ✘ Incertaine ✘ Blessée ✘ Amère ✘ Aigrie ✘ Solitaire
▐ Parcours RP : Présentation; 50 points

wwwLily Pennyworth; 70 points

wwwXin-Yao Xhu & Phoenix Lanfredi; 50 points

www ✕ os scénario; 10 points

wwwNausicaa Böhm ; 30 points

wwwCristal Gomez; 60 points

wwwReynald; 30 points

wwwCélania Vaillant & Phoenix Lanfredi & Lily Pennyworth; 10 points

RPs Terminés/Abandonnés; 580 pts

Anniversaires; 100 pts

Total; 980 points

Rang D
Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Ven 16 Sep - 1:36
Observer avant d'agir



Je vole toujours dans les airs, m’élevant haut, même un peu trop haut pour pouvoir bien distinguer les deux silhouettes à terre. Enfin, c'est une vilaine manie... Il faut dire que j’aime tellement voler à ces hauteurs, j'en oublie tout ce qui m’entoure, pour ne profiter que de l’instant présent, sentir le vent dans mon plumage, aller au delà de ce que tout humain pourrait voir... Oui, ça me vide complètement l'esprit. Sauf que le problème, c'est que s’il y a bien une chose que je ne dois pas oublier, c'est cette mission. Et surtout, mon devoir de veiller sur Anne.
Alors c'est un peu à contrecœur que je baisse d'altitude, prenant toujours garde à voler au dessus des nuages zet ne pas m'exposer. Précaution nécessaire, on ne sait jamais qui peut être cet inconnu. Et de ma position, il ne me resterait plus que de foncer en piqué vers lui pour lui tomber dessus. Vraiment, j'espère pour lui qu'il ne nous est pas hostile, ou il va passer un sale quart d’heure.

Mon regard glissé vers la Noé, qui déjà à rejoint l’inconnu. Ils semblent converser ensemble, normalement... Finalement, il n'y a rien d'anormal qui a l'air de se profiler. Ce qui me rassure plutôt. Je n'avais pas vraiment envie de me battre en route... Je suis plutôt pressée d'aller voir ce volcan de plus près ! En voilà une aventure, une vraie ! Et si la bataille ne m'avait jamais dérangé, je préférerais bien plus aller voir a quoi ressemble cette lave bleue.
Mais je m'étais lourdement trompée. Déjà, je pouvais voir la minuscule silhouette d'Anne tendre la main vers l'inconnu... ce qui pouvait être un geste tout à fait normal et poli. Mais je ne suis pas ignorante, je sais quelles sont les capacités de la Noé. Qu'au moindre contact, elle peut mettre à terre un homme. Et c'était visiblement ce qu'elle essayait de faire, en usant de la ruse.
Je baisse encore plus d'altitude, me préparant à passer à l action des qu’Anne me fera un signal. Car je voyais bien que pour l’instant, l'inconnu -sans doute un exorciste ou un membre de l'Ordre Noir donc- ne se montrait pas hostile. Et  qu'il n’avait pas décelé notre piège. Et s’il acceptait cette main tendue vers lui, il serait en très mauvaise posture...
Je jubilais intérieurement, riant déjà du résultat. Je savais qu’Anne n'avait pas besoin de moi pour l’instant. Au contraire  je ne ferais que la gêner dans sa manœuvre. Alors j’attendais, me maintenant toujours à la même altitude, observant toujours les deux petites silhouettes. Au moindre signal de la Noé, j'étais prête à leur foncer dessus.



(c) Alyss (Kanade A. J. Rye) pour Kabuto Yakushi


HRP:
 




Merci Bonnie pour le vava et Wil pour la signa ❤️

Thanks ♥:
 
:: La Flamboyante ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde, être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Phoenix Lanfredi:: La Flamboyante ::
Phoenix brûle en tomato

Ma renaissance
Allumons un grand feu de joie ~
Partons ensemble à l'aventure !
Les cendres du Phénix
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 146 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 16
▐ Personnalité : Hyperactive - Tête de mule - Méfiante - Souriante - Garçon manqué - Courageuse - Tête brûlée - Pyromane
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Deux fleurs sauvages (+40)
And away we go (+40)
Guérison inattendue (+30)
It's a perfect day for some mayhem (+30)
Merguez party (9/3)
De l'autre côté du terrier

Points : 590
Conditions : 1/12
Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Dim 2 Oct - 12:53

and away we go
Anne & Phoenix & Xin-Yao - Début Novembre 18XX
Xin-Yao pouvait remercier les années passées à feindre et dissimuler ses émotions, qui lui permettaient aujourd'hui de ne pas faire éclater au grand jour l'angoisse qui pourtant pulsait à travers ses veines. Elle avait envie de pleurer, de partir, de fuir, d'aller se cacher quelque part pour ne pas avoir à nouveau à vivre ce qu'elle avait traversé avec Goro ; mais elle savait bien que c'était impossible. Et quand bien-même son Innocence le lui permettait peut-être, elle ne se le permettrait pas. Elle avait été envoyée ici pour une mission, et c'était une preuve de confiance que Komui plaçait en elle après son échec cuisant. Elle ne pouvait pas échouer là aussi, pas maintenant, pas si près du but. Les volcan n'était plus très loin, et elle avait encore son golem pour prévenir le Quartier Général si cela s'avérait nécessaire. Certes, l'Islande était une île éloignée de tout ; mais elle espérait que des exorcistes soient suffisamment proches de sa localisation pour la rejoindre au plus vite. Les portails de l'Arche créés par Allen Walker seraient sans doute son seul salut... Si tant est qu'il avait un jour mis les pieds au pays des Elfes.

L'inconnue ne lui répondit pas tout de suite, et le silence ne fit qu'accroître les inquiétudes de la bleue. Ce qu'elle craignait par dessus tout désormais était que l'anxiété soit si forte qu'elle en vienne à lui couper la parole et la rendre incapable de prononcer le moindre mot. Auquel cas, elle en était sûre ; elle ne réchapperait pas à la confrontation qui s'annonçait. La chinoise ne se leurrait pas : si de son côté, elle avait aucun moyen de savoir si elle faisait face à un descendant de Noé ou bien à un akuma, elle savait en revanche que l'un comme l'autre était parfaitement capable de sentir l'Innocence qu'elle portait sur elle. Et si ce n'était pas assez comme ça ; l'emblème de l'Ordre Noir qu'elle portait au niveau du cœur en disait bien assez à lui seul.

« Hum … on … en quelque sorte, oui. Besoin de changer d’horizon, l’Islande dépayse bien, par rapport à l’Angleterre. »

Elle semblait au moins aussi peu à l'aise qu'elle et, quelque part, sans véritablement comprendre pourquoi ; l'Araignée y trouva une forme de réconfort. Qui sait ; peut-être même que la jeune femme n'aimait pas se battre, tout comme elle. Peut-être qu'elle accepterait de passer son chemin et de lui laisser la vie sauve, sans que leur sang n'ait besoin d'être versé... Enfin, ça faisait beaucoup de peut-être ; et si peu de certitudes. Hormis celle qu'elle se trouvait face à un ennemi mortel, et qu'un autre planait sans doute juste au dessus de sa tête. Et dire qu'elle ne pouvait même pas lever les yeux au ciel sans trahir immédiatement ses intentions...

« Je m’appelle Anne. Et vous ? »

La prénommée Anne lui tendit alors sa main, en guise de salutations et de politesse. Un geste anodin à laquelle la chinoise ne pouvait certainement pas se dérober si elle voulait faire bonne impression. Sourire aux lèvres, elle serra alors la main que lui tendait la blonde, tout en se présentant à son tour.

« Enchantée, Anne.. Je suis Xin-Yao. »

Et en un instant, son sourire disparu pour faire place à une grimace de douleur, qu'elle tenta tant bien que mal de contenir. Mais la douleur fut bientôt si forte qu'elle lui coupa momentanément la respiration ; alors même qu'elle lançait un regard horrifié à l'inconnue qui lui faisait face, sans comprendre ce qui lui arrivait. Prise de vertiges et de nausées, et soudainement accablée d'une fatigue dont elle ignorait l'origine ; elle du poser un genou à terre et tomba littéralement à genoux en lâchant la main de la blonde, prise de crampes horribles et douloureuses.

« P-pardonnez-moi, je.. » balbutia t-elle à souffle saccadé, parvenant à peine à trouver la force de regarder son interlocutrice. « J-Je ne sais pas ce qui m'arrive, je.. J'ai des crampes partout... »

Elle avait de hurler, tant la douleur était fulgurante et puissante. Tous ses muscles étaient contractés, sensibles et douloureux, et elle du respirer longuement pour ne pas simplement s'évanouir. L'anxiété grandissante n'aidait pas : pourquoi fallait-il qu'une chose pareille se produise pile à l'instant où elle se retrouvait face à son ennemi ?

Et c'est là que la réalisation la frappa, faisant rater un battement à son cœur. Non. Ça ne pouvait pas être une coïncidence... Certes, sa malchance n'était plus à prouver, et en d'autres circonstances, elle aurait largement pu mettre son malheur sur le dos de la poisse qui semblait-il ne voulait jamais la lâcher. Mais à cet instant ? Non, c'était impossible. Elle avait un akuma qui planait au dessus de sa tête — quelque part au dessus des nuages, elle en était certaine — et un autre devant elle, quand bien même elle ignorait encore s'il s'agissait d'une machine de poison ou d'un apôtre de Noé. Toujours est-il qu'à y réfléchir, que les douleurs lui prennent juste à ce moment là était trop gros pour être un hasard... Et la réalisation ne fit qu'ajouter un peu plus de peur dans le cœur de la chinoise.

Qu'elle était stupide. Qu'avait-elle espéré ?

Épuisée, essoufflée et nauséeuse ; elle ne put s'empêcher de vomir — de la bile, pour le peu qu'elle avait avalé — à ses pieds lorsque les crampes s'arrêtèrent aussi soudainement qu'elles étaient arrivées. Elle s'essuya rapidement avec sa manche et prit le temps de retrouver une respiration correcte, feintant de ne pas avoir compris les intentions de la blonde. Mais désormais, elle était sur ses gardes. Elle se releva difficilement, chancelante ; gênée.

« N-navrée... Je ne sais pas ce qu'il m'est arrivé... Sans doute les répercussions du voyage en bateau, hum... »

Elle prit cependant soin de reculer de plusieurs pas, l'air de rien ; afin de se tenir à une distance plus prudente de son ennemie. Discrètement, en faisant mine de s'épousseter, elle prit entre ses doigts la minuscule aiguille qui lui servait d'Innocence. Désormais, elle était prête à s'en servir.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Dim 16 Oct - 21:55
And away we go

Le froid te mordait les quelques parcelles de peau que tu n’avais pas pu couvrir et, notamment, tes mains que tu venais de découvrir. S’il n’était pas rare que tu te plaignes du temps trop humide de l’Angleterre, l’Islande n’était pas sans reste non plus. Tu avais beau être emmitoufflée dans une écharpe bien chaude et dans un manteau épais, tu sentais toujours le froid qui raidissait quelque peu tes muscles. Mais là n’était pas l’important. L’air de rien, tu levas les yeux vers le ciel, tentant de surveiller la position de Phoenix. Elle n’était pas bien loin, tu le savais, tu le sentais. Le ciel était trop sombre pour que tu puisses la voir, la lueur blafarde de la lune ne te permettant pas de discerner clairement la silhouette de l’Akuma. Tu la savais présente et c’était bien là tout ce qui comptait ; la demoiselle assurait tes arrières, ce qui voulait dire que tu pouvais agir avec une certaine légèreté d’esprit. En cas de soucis, Phoenix serait là pour te rattraper. Cela ne voulait toutefois pas dire que tu étais particulièrement à ton aise. Bien au contraire, même. Et cela se traduisait dans ton discours hâché et décousu par la timidité. Tu étais cependant déterminée à ne pas perdre le peu de contenance que tu avais. Tu bégayas un peu, tu avais du mal à former des phrases convenables. Ça te donnait très certainement un air fort innocent, chose qui pourrait jouer en ta faveur. Mais tu en doutais fort. L’Exorciste avait cette aura un peu tendue qui semblait émaner d’elle, malgré son sourire apparent. Était-elle méfiante ? Ou était-elle tout aussi peu à l’aise que toi en compagnie des autres ? Tu n’en savais rien et tu devais bien avouer que c’était assez déstabilisant. Mais, désireuse de mener cette mission à bien, tu fis comme si de rien n’était et tendis une main que tu espérais amicale, en même temps que tu te présentais poliment.

Ses doigts s’enroulèrent autour de ta paume et tu te retins de lui adresser un sourire triomphant. Tu n’étais clairement pas du genre à te vanter, à te montrer si fière pour une telle chose. Toutefois, ton Noé, Deficien, se réjouissait de pouvoir faire souffrir l’Exorciste. « Enchantée, Anne .. Je suis Xin-Yao. » Elle avait un sourire timide, un peu tendu, mais néanmoins poli. Xin-Yao. C’était un prénom qui sonnait de manière bien exotique à tes yeux. Mais tu ne pus t’empêcher de le trouver bien joli ; il était harmonieux, léger. Son sourire disparut bien rapidement, quelques secondes tout juste après que sa main soit entrée dans la tienne. Tu sentis l’énergie de la demoiselle affluer au bout de tes doigts. Tu avais prévu d’absorber suffisamment d’énergie pour l’affaiblir afin d’éviter un quelconque affrontement ; lui faire resssentir une fatigue profonde, quelques crampes musculaires … De quoi lui faire tourner les talons pour se reposer. Mais c’était sans compter sur Deficien, qui se montra bien plus gourmand. Tu vis le visage de la demoiselle pâlir considérablement, tu sentis les muscles de sa main se tendre sous tes doigts et devinas sans peine que tous les muscles de son corps en firent de même. Tu songeas vaguement qu’il faudrait que tu lâches la main de la chinoise, mais Deficien semblait avoir pris le dessus. Ce ne fut que lorsque la jeune femme tomba à genoux, contre terre, que vos mains se séparèrent. Tu la regardas, impassible, ta main toujours suspendue dans l’air. Tu l’abaissas au bout de quelques secondes, penchant la tête légèrement sur le côté, ta chevelure blonde passant par dessus ton épaule. Tu avais l’air complètement déconnectée, comme si tu avais été enroulée dans un épais coton qui t’empêchait de réaliser ce qui se passait. Ce que tu avais fait. « P-pardonnez-moi, je .. elle butait sur ses mots, le souffle court, [color:be1b=cc3399]J-je ne sais pas ce qui m’arrive, je .. J’ai des crampes partout. » Tu clignas des yeux, quelques instants.

Et enfin, la gravité de la situation te heurta. Tu avais été plus loin que ce que tu avais prévu, tu n’avais pas souhaité aller si loin dès le début. Ton souffle se bloqua dans ta poitrine et ton coeur manqua un battement. Il fallait que tu réagisses, vite. Tu clignas des yeux quelques fois encore et pris, dicrètement, une profonde inspiration. « C-Ce n’est rien … commenças-tu, un peu hésitante, est-ce que ça va aller ? » La question était fort stupide, tu en avais bien conscience. Tu savais à quel point tes capacités pouvaient être douloureuse et destructrices. Elle n’allait pas bien, elle n’allait pas s’en remettre si facilement. Tu ne savais pas si tu devais t’en réjouir ou te sentir coupable. Ta partie humaine, la partie prédominante de ton être, se sentait bien mal d’infliger une telle chose à ton interlocutrice. Mais ton Noé jubilait, se réjouissait de la souffrance de l’autre. Tu ne savais pas quoi en penser. Alors tu te raccrochais à cette apparence innocente que tu essayais de te donner. Désespérément. Tu te doutais que l’Exorciste n’allait pas tarder à voir que ton comportement n’était qu’un acte. Ton ventre se tordit à cette pensée, mais tu savais que c’était inévitable. Tu ne pourrais rester le petit mouton blanc bien longtemps. Tu grinças des dents, fixant Xin-Yao avec une lueur indécise au fond de tes yeux. Que faire ? L’achever maintenant, pendant que tu en avais l’occasion ? Ou attendre de voir si tu pouvais la convaincre de faire demi-tour, te laissant ainsi le champs libre, mais prenant de cette façon des risques ? Instinctivement, tu te rapprochas un tout petit peu de la demoiselle, tendant distraitement une main dans sa direction. Tu te rétractas rapidement quand elle se redressa maladroitement, cachant ta main derrière les pans de ton manteau, comme une enfant prise la main dans le sac.

Tu pouvais lire la gêne sur son visage, tout comme elle pouvait certainement lire une certaine forme de culpabilité briller au fond de tes yeux. Tu savais que ta situation était difficile, tu savais que tu devais te montrer particulièrement prudente. Toutefois, tu fis de ton mieux pour garder ton calme, pour ne pas paraître trop nerveuse. Inconsciemment, tu levas les yeux vers le ciel, cherchant distraitement la silhouette rassurante de l’Akuma. Comme la première fois, tu ne la vis pas, mais tu la sentais toujours présente au dessus de vos têtes. La mâchoire serrée, tu posas à nouveau ton regard sur la silhouette de celle qui allait certainement devenir ton adversaire. « N-navrée … Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé … Sans doute les répercussions du voyage en bâteau, hum ... » Tu hochas doucement la tête, passant tes mains vers l’avant de ton corps, te tordant nerveusement les doigts. Tu lui offris un bien pâle sourire alors qu’elle reculait doucement. « Peut-être devriez-vous aller vous reposer, dans ce cas, ce serait bien plus judicieux, si vous voulez mon avis. Surtout si vous avez fait un long voyage … D’où venez-vous, si ce n’est pas trop indiscret ? » Tu fis de ton mieux pour prendre un air inquiet, un air doux et juvénile qui te seyait à merveille. Mais quelque chose te laissait penser que tu n’allais pas t’en tirer aussi facilement que tu l’espérais, que la jeune femme n’allait pas abandonner comme tu l’espérais. Probablement était-ce la lueur méfiante qui brillait au fond de ses yeux, cette lueur déterminée.

ft. Phoenix, Xin & Anne


Spoiler:
 
Charmant Désastre ۝

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Anne E. BrandfordCharmant Désastre ۝
Anne chuchote en #996699

I wanna hide the truth,
I wanna shelter you,
But with the beast inside,
There is nowhere we can hide.

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 184 ▐ Autres Comptes : Mítra A. Dýo + Johanna Coste + B. Wilma Hartmann
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : ► Détachée ✘ Angoissée ✘ Silencieuse ✘ Discrète ✘ Renfermée ✘ Peu sûre d'elle ✘ Incertaine ✘ Blessée ✘ Amère ✘ Aigrie ✘ Solitaire
▐ Parcours RP : Présentation; 50 points

wwwLily Pennyworth; 70 points

wwwXin-Yao Xhu & Phoenix Lanfredi; 50 points

www ✕ os scénario; 10 points

wwwNausicaa Böhm ; 30 points

wwwCristal Gomez; 60 points

wwwReynald; 30 points

wwwCélania Vaillant & Phoenix Lanfredi & Lily Pennyworth; 10 points

RPs Terminés/Abandonnés; 580 pts

Anniversaires; 100 pts

Total; 980 points

Rang D
Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Lun 28 Nov - 23:10

and away we go
Anne & Phoenix & Xin-Yao - Début Novembre 18XX
La prénommée Anne jouait pourtant bien le jeu. Ce visage doux qui lui offrait un petit sourire, cet air inquiet et cette posture si peu sûre d'elle ; ça n'avait définitivement rien pour laisser penser qu'elle était coupable de quoique ce soit. Mais aux yeux de la chinoise, ça ne prenait plus — ça n'avait jamais pris. Il restait certes la peu probable possibilité qu'elle ne soit qu'une simple humaine, elle-même bernée par l'akuma... mais elle les avait bien aperçu échanger, au loin, avant que son partenaire ne prenne une forme lui permettant de rejoindre les airs. Ça ne laissait plus que deux options : ou bien Anne était également un akuma — mais d'un niveau suffisamment élevé pour lui permettre d'aller seule au devant de l'ennemi — ; ou bien elle était une apôtre de Noé. Et à en juger par ses pouvoirs — si tant est que la chinoise avait tiré les bonnes conclusions de ce qui venait de lui arriver — ; elle se présentait davantage comme une descendante de Noé.
« Peut-être devriez-vous aller vous reposer, dans ce cas, ce serait bien plus judicieux, si vous voulez mon avis. Surtout si vous avez fait un long voyage … D’où venez-vous, si ce n’est pas trop indiscret ? »
Ah, venait maintenant le temps des premières questions. Feindre l'inquiétude pour en apprendre un peu plus sur les motivations qui l'avaient amenée jusqu'ici ; alors que l'une comme l'autre savaient qu'elles étaient là pour les mêmes raisons : le Cristal Divin.

Xin-Yao prit encore quelques secondes pour se remettre complètement des douleurs qu'elle avait essuyé, afin d'être sûre de pouvoir compter sur ses membres si elle décidait de passer à l'offensive, ou si elle devait se défendre. L'un comme l'autre arriverait bientôt : ces convenances et ces faux semblants n'allaient pas pouvoir durer, n'était-ce que parce que la chinoise n'avait pas le temps de traîner ici. Dieu seul savait ce que l'Innocence était capable d'engendrer, et le fait qu'elle soit mêlée à un Volcan ne présageait rien de bon. Elle devait agir vite... et à moins d'un miracle, l'issue de cette rencontre ne faisait plus de doute. Elle allait devoir se battre. Encore.

Il lui fallait néanmoins un plan. Attaquer sans prévenir lui permettait peut-être d'avoir une longueur d'avance sur son ennemie, mais elle risquait aussi de la mettre en colère, et ce n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Il ne fallait pas non plus qu'elle oublie l'akuma qui volait très certainement au dessus de sa tête, prêt à fondre sur elle au moindre signe d'alerte. Lui donner une raison d'intervenir maintenant n'était pas non plus une bonne idée. Fuir ? Elle ne devait même pas y penser, c'était hors de question. Tout comme l'était demander grâce ou se rendre.

Il ne lui restait qu'une seule option.
« Je me suis déjà reposée avant de venir ici, hum.. à vrai dire, il n'y a pas si longtemps que je suis debout. »
Elle devait se montrer sûre d'elle. Jouer sur les apparences.
« J'ai fait un long voyage, en effet.. il parait que les aurores boréales sont à couper le souffle, à cette période de l'année... J'espère avoir la chance d'en apercevoir une, hum. »
Elle ne mentait pas vraiment ; mais elle ne disait pas la vérité non plus. Pas encore. Elle devait préparer ses mots, préparer sa position, s'assurer que tous ses sens étaient en alerte et que tout son corps était prêt à réagir sans lui faire défaut. Elle resserra la prise sur la petite aiguille qu'elle tenait entre les doigts de sa main droite, puis souffla longuement pour se donner du courage.
« Mais, hum.. j'imagine que je vais devoir remettre ça à plus tard, n'est-ce pas ? »
Elle recula d'un pas, puis jeta instinctivement un regard vers le ciel, avant de le rapporter aussitôt vers son interlocutrice et future adversaire.
« Je n'ai pas envie de me battre, Anne.. ni contre vous, ni contre votre ami là haut. Mais si vous ne m'en laissez pas le choix.. je ferai ce qu'il faut pour sortir victorieuse, hum. Je dois rapporter cette Innocence, coûte que coûte... »
C'était quitte ou double. Maintenant, elle ne pouvait plus faire marche arrière.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Lun 12 Déc - 15:34
And away we go

Tu savais que tu avais l’air tout ce qu’il y avait de plus innocente, avec tes grands yeux bleus emplis d’inquiétude et ta chevelure blonde retenue par un ruban couleur crème. Et si tu n’avais pas pour habitude d’en jouer, tu avais décidé de faire une exception aujourd’hui ; face à l’Exorciste, tu devais  faire tout ce qui était en ton pouvoir pour paraître blanche comme neige. Ce n’était pas bien compliqué en soi, tu le faisais déjà très bien naturellement. Toutefois, tu ne pouvais t’empêcher d’être nerveuse ; jusqu’à présent, tu n’avais jamais eu besoin de faire face à des Exorcistes. Tu ne pouvais nier que tu avais peur, que tu craignais la moindre altercation. Tu n’avais pas envie de te battre, tu n’en avais jamais eu envie. Mais tu ne voulais pas non plus mourir. Alors s’il fallait te battre, tu le ferais, mais sans grande conviction. Tu déglutis difficilement en pensant à cela. Tu te forças à respirer de manière mesurée et calme. Xin-Yao t’observait toujours, tu ne voulais pas que ta nervosité apparente ne lui mette la puce à l’oreille. Alors de la manière la plus innocente qui soit, tu lui proposas qu’elle aille se reposer, qu’elle quitte les lieux sans plus de tergiversations. Tu retins ton souffle, attendant la moindre réponse de sa part. Sa posture méfiante et tendue ne changea nullement, te laissant penser qu’elle n’était pas dupe. Tu te mordis nerveusement l’intérieur des joues, presque jusqu’au sang, alors que tu réfléchissais précipitamment. Tu ne pouvais prendre la fuite, tu ne pouvais te montrer dans une position honteuse où tu tenterais de parlementer avec celle qui était, par nature, ton ennemie. D’autant plus que tu étais, statistiquement, en position de force ; elle semblait être seule alors que Phoenix t’accompagnait. Il ne fallait pas être un génie pour voir que si tu jouais tes cartes correctement, tu pourrais aisément avoir le dessus sur la chinoise.

Discrètement, tu levas les yeux vers le ciel nocturne, observant quelques secondes la silhouette sombre de l’Akuma. Tu ne posas à nouveau ton regard sur la jeune femme que lorsque celle-ci se mit à parler. « Je me suis déjà reposée avant de venir ici, hum .. à vrai dire, il n’y a pas si longtemps que je suis debout. » En un geste bref, tu hochas la tête calmement. En vérité, tu bouillonnais de l’intérieur, déchirée par ton côté humain – si craintif, si pacifiste – et ton côté Noé – assoiffé de violence, si vindicatif. Sous ton manteau épais, tes muscles se tendirent. « J’ai fait un long voyage, en effet .. il paraît que les aurores boréales sont à couper le souffle, à cette période de l’année .. J’espère avoir la chance d’en apercevoir une, hum. » Ses paroles ne firent rien pour te rassurer ou te détendre, bien au contraire même. Tu restas aussi tendue que la corde d’un arc, attendant patiemment que la situation dégénère. Car elle allait dégénérer, tu le savais, tu le sentais. Elle souflla. Puis elle prit une nouvelle fois la parole. « Mais, hum .. j’imagine que je vais devoir remettre ça à plus tard, n’est-ce pas ? » Tes sourcils se froncèrent, forçant les traits de ton visage à se tordre en une moue mécontente. L’Exorciste n’y allait pas par quatre chemins, c’était certain. Tu soufflas à ton tour quand tu la vis lever les yeux vers le ciel. Ah. Elle était au courant pour Phoenix, donc. Cela présentait un certain désavantage, mais pas tant que ça au final ; vous étiez toujours deux contre elle seule. Elle recula d’un pas, comme pour se préparer à attaquer. Instinctivement, tu esquissas toi-même un mouvement de recul. « Je n’ai pas envie de me battre, Anne .. ni contre vous, ni contre votre ami là haut. Mais si vous ne m’en laissez pas le choix .. je ferai ce qu’il faut pour sortir victorieuse, hum. Je dois rapporter cette innocence, coûte que coûte. » Tu eus presque envie de rire ; elle parlait comme si tu avais le choix, comme si tu pouvais tourner les talons et faire comme si cette rencontre n’avait jamais pris place.

Tu soupiras lourdement, clignant des yeux avec une certaine lassitude. Puis tu plantas ton regard azure dans celui de la chinoise. Et les changements s’opérèrent. Tes prunelles prirent cette teinte dorée si caractéristique, des stigmates se dessinèrent sous ta frange et ta peau se fit grissonante, donnant à ton allure juvénile un air bien sinistre. Tu lui adressas un regard noir. « Je crains que nous n’ayons pas le choix, dans ce cas ... » Tu fis un pas dans sa direction, puis un autre. Tu avançais lentement, mais sûrement, comme si tu t’approchais d’un animal sauvage. Et c’était très certainement le cas, dans le fond. Tu ne pouvais prévoir les réactions de l’Exorciste, tu devais te montrer prudente. « Je dois ramener cette innocence, je ne peux pas rentrer bredouille. » Mûe par la volonté de Deficien en ton être, tu t’approchas plus rapidement de ton adversaire. Et avant d’être trop près de l’Exorciste, tu appelas ta compagne. « Phoenix … Fais distraction. » Et tu te lanças sur la jeune femme, avec toute la rapidité et l’habilité dont tu pouvais faire preuve.

ft. Phoenix, Xin & Anne


Spoiler:
 
Charmant Désastre ۝

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Anne E. BrandfordCharmant Désastre ۝
Anne chuchote en #996699

I wanna hide the truth,
I wanna shelter you,
But with the beast inside,
There is nowhere we can hide.

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 184 ▐ Autres Comptes : Mítra A. Dýo + Johanna Coste + B. Wilma Hartmann
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : ► Détachée ✘ Angoissée ✘ Silencieuse ✘ Discrète ✘ Renfermée ✘ Peu sûre d'elle ✘ Incertaine ✘ Blessée ✘ Amère ✘ Aigrie ✘ Solitaire
▐ Parcours RP : Présentation; 50 points

wwwLily Pennyworth; 70 points

wwwXin-Yao Xhu & Phoenix Lanfredi; 50 points

www ✕ os scénario; 10 points

wwwNausicaa Böhm ; 30 points

wwwCristal Gomez; 60 points

wwwReynald; 30 points

wwwCélania Vaillant & Phoenix Lanfredi & Lily Pennyworth; 10 points

RPs Terminés/Abandonnés; 580 pts

Anniversaires; 100 pts

Total; 980 points

Rang D
Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Sam 17 Déc - 10:10
Foncer




Je les observais toujours d'en haut, cachée derrière les nuages. J'étais sure que la situation pouvait dégénérer d'une minute à l'autre, et pourtant, rien ne se passait. Non, tout était bien trop calme même. Et si cela semblait leur satisfaire, moi, je trépignais d'impatience.

Et finalement, le signal tant attendu était arrivé. J'entends Anne m'appeler. Elle a besoin d'une diversion, étant donné que son pouvoir est plus du type rapproché. Alors je vais me charger de retenir l'exorciste.
Aussitôt, je repère la silhouette au manteau noir et rouge. Et une fois juste au dessus delle, je plonge en piqué. Cette fois, je n'ai plus besoin de me cacher. Je fixe toujours ma cible, cette petite exorciste qui a l'air déjà bien affaiblie par les pouvoirs de la Noé. Mhen, j'en aurais presque pitié. Presque.
Déjà, mon corps se met à chauffer dangereusement, formant de la vapeur autour de moi, et rendant ma silhouette difficile à distinguer. Au moindre contact, ça risque de chauffer.

-Crève exorciste !

Cette fois, c'est cuit pour toi.


(c) Alyss (Kanade A. J. Rye) pour Kabuto Yakushi







Merci Bonnie pour le vava et Wil pour la signa ❤️

Thanks ♥:
 
:: La Flamboyante ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde, être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Phoenix Lanfredi:: La Flamboyante ::
Phoenix brûle en tomato

Ma renaissance
Allumons un grand feu de joie ~
Partons ensemble à l'aventure !
Les cendres du Phénix
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 146 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 16
▐ Personnalité : Hyperactive - Tête de mule - Méfiante - Souriante - Garçon manqué - Courageuse - Tête brûlée - Pyromane
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Deux fleurs sauvages (+40)
And away we go (+40)
Guérison inattendue (+30)
It's a perfect day for some mayhem (+30)
Merguez party (9/3)
De l'autre côté du terrier

Points : 590
Conditions : 1/12
Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: And away we go ; {Anne & Phoenix}
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
And away we go ; {Anne & Phoenix}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anne sur l'Île, tout ce qu'il y a à voir
» Rilla d'Ingleside/ Rilla of Ingleside (saga des Anne tome 8)
» Anne Mc Caffrey, une autre grande dame de la fantasy
» phoenix rc + game commander 6voies
» Marathon Anne of Green Gables semaine 2 - 2ème téléfilm

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Scandinavie-
Sauter vers: