Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mar 23 Aoû - 21:56
INTRIGUE, CHAPITRE IV
GROUPE I



Le jour du grand départ était enfin arrivé. Les préparatifs avaient demandé énormément de temps, comme c'était souvent le cas pour une mission d'une telle ampleur : en effet, en plus d'assurer la sécurité du trajet et de calculer les itinéraires avec précision, il y avait tout un tas de dispositifs à mettre en place au sein du Quartier Général. Ce genre d'événements n'était jamais simple à préparer : déployer une grande partie de ses forces vers un même lieu était un pari extrêmement risqué ; et l'Ordre en avait malheureusement déjà fait l'amère expérience quelques mois plus tôt.

Paradoxalement, si la Congrégation ne pouvait plus se permettre de prendre d'aussi grands risques, l'infériorité numérique de leurs rangs la poussait à ne négliger aucune chance de récupérer un fragment d'Innocence. C'est ainsi qu'aux premiers jours du mois de décembre, les troupes s'étaient mises en route.

Le chemin était précis, vérifié et revérifié plusieurs jours auparavant par les premières équipes de traqueurs envoyées au préalable sur les lieux. Quelques scientifiques étaient également de la partie ; notamment ceux dont le savoir avait pu aider à calculer l'itinéraire marin et à anticiper le mieux possible la météo capricieuse de l'Océan.

Et puis vous étiez arrivés.

Au port du Havre, nombre de partisans de la Congrégation vous attendaient. Pour certain d'entre vous, ce n'était pas sans rappeler l'équipage d'Anita qui s'était sacrifié en mer afin de permettre à la division du général Cross Marian de rejoindre Edo. Si tous n'y avaient pas assisté, le récit était encore dans toutes les têtes, y compris dans celle des partisans, mettant de bon cœur et avec une rage de vaincre non dissimulée leurs navires à votre disposition. Ils avaient les yeux de ceux qui ne craignaient plus la mort, à la force de l'avoir côtoyée. Un parent, un enfant, un ami... Tous ici avaient perdu quelqu'un de cher à cause du Comte Millénaire et de son armée. Tous ici étaient résolus à se venger ; quand bien même leur aide pouvait paraître insignifiante.

Vous aviez du mal à rester de marbre face à leur dévotion et leurs encouragements.

La zone à couvrir en mer était large et, par chance ; un capitaine s'était proposé lui aussi pour vous aider non seulement en proposant son embarcation, mais également en vous guidant tout au long du voyage. Après en avoir informé le Quartier Général, vous aviez accepté : certain membres de son équipage étaient, dans le secret, des partisans connus au sein de l'Ordre.

Puis vint le moment d'embarquer sur les différents bateaux. Vous, les exorcistes, les corbeaux, les semi-akumas et autres scientifiques compétants de l'Ordre ; tandis que les membres de la Congrégations restaient sur le quai à vous faire de grands signes et vous crier quelques encouragements alors que le navire s'éloignait du port. Quelques heures plus tard, vous étiez en plein Océan.

***

Une semaine s'était passée depuis votre départ et, par chance, vous n'aviez à déplorer aucun dégât ni contretemps. Au contraire, la mer était calme et propice à une navigation sans encombre ; adoucissant au passage les maux de ceux qui supportaient mal les remous de la mer. L'aube commençait tout juste à se lever, chassant à peine les étoiles d'un ciel sans nuage : en tout points, les conditions idéales pour chercher et récupérer l'Innocence semblaient être réunies.

« Nous approchons de l'Archipel des Bermudes ! » s'exclama la voix d'un des membres de l'équipage.

Vous étiez arrivés.
Le Faiseur ★

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener le Monde à sa perte
Aime:
N'aime pas: avatar
A. Comte MillénaireLe Faiseur ★



« Un bon exorciste est
un exorciste mort. ♥ »


« Il était une fois...
La Fin du Monde. Merveilleuse
histoire, n'est-ce pas ? ♪ »



Adam marche sur le Monde en purple.

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 236 ▐ Autres Comptes : Compte administratif
Masculin
▐ RPG Age : 7000 ans
▐ Personnalité : A votre avis, quel genre de personne peut-on être lorsque l'on souhaite l’éradication de l'espèce humaine depuis plus de 7000 ans ?
▐ Parcours RP : ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 24 Aoû - 1:11

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Célania & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Debout sur le pont du bateau, les yeux dans le vague ; Xin-Yao promenait son regard sur l'horizon bleu. Les étoiles scintillaient encore dans le ciel auroral, baignant leur reflet dans le paisible remous des vagues ; comme des milliers d'éclats de verre. La mer était calme. La chinoise l'enviait : de son côté, elle avait bien du mal à se sentir apaisée, et ne devait sa sérénité apparente qu'à son esprit encore endormi. Il n'y avait pas longtemps qu'elle s'était réveillée et, si la bleue avait pour habitude de se lever avec le soleil ; elle devait cette fois son éveil à quelque chose de beaucoup moins agréable que le chant des oiseaux : c'est un nouveau cauchemar qui l'avait tiré de ses draps chauds.

Si elle tentait par tous les moyens de le dissimuler aux autres, la santé mentale de l'exorciste n'en finissait plus de suivre sa chute libre : depuis sa rencontre avec le Noé de Traumatisme, chaque événement qui avait suivi n'avait fait que lui rappeler son incompétence. Sa faiblesse. Ses faiblesses — et Dieu savait qu'elles étaient nombreuses. Et comme pour la punir, elle avait frôlé par deux fois et par deux fois elle s'en était sortie de justesse, pour mieux constater son échec. Elle avait continué de vivre là où d'autres avaient péri par sa faute ; et il ne se passait pas un jour sans qu'un mot ne lui rappelle le sang qu'elle avait sur les mains.

Et puis il y avait eu le Noé de la Carence — elle s'en souvenait comme de la veille et pour cause ; les faits s'étaient produits à peine un mois plus tôt. Les nombreuses cicatrices qu'elle avait sur le corps témoignaient encore des dégâts qu'elle avait subit ce jour-là ; pourtant aucune n'était à la mesure de celle qui déchirait son âme en deux. Ou en quatre... Elle ne savait plus vraiment : tout son être partait en lambeaux — et elle était bien trop occupée à faire se tenir entre eux les morceaux qui pouvaient l'être pour compter ceux qu'elle avait perdu.

« Nous approchons de l'Archipel des Bermudes ! » s'écria alors une voix, tirant aussitôt la jeune femme de ses pensées.

Son regard se fit aussitôt plus dur, et là où elle laissait plus tôt ses yeux se promener sur l'horizon ; elle scrutait désormais les environs avec un œil attentif. Cette fois encore, elle allait ravaler ses sentiments et prétendre que tout allait bien. Prétendre qu'elle n'était pas une incapable ; ou du moins pas qu'une incapable. Elle ne pouvait pas se permettre d'échouer, pas une nouvelle fois : elle n'était pas seule. Et s'il venait à arriver quoique ce soit à ceux qu'elle était censée protéger — le combat n'était définitivement pas pour elle — elle ne se le pardonnerait jamais. Tout comme elle ne s'était pas pardonné cette fameuse nuit.

L'agitation commençait à gagner lentement mais sûrement le navire : il y avait ceux qui se réveillaient tout juste, ceux qui se préparaient à intervenir, ceux qui attendaient déjà depuis un moment le premier signe d'action. Mais l'Océan ne trompait pas : tout était calme à l'horizon, sans le moindre signe d'une quelconque manifestation du Cristal Divin.

Elle ajusta néanmoins sa combinaison — spécialement créée pour l'occasion par l'équipe du chef de Section Reever. Une tenue résistante à la pression des fonds marins, et quoi pouvoir les explorer sans manquer d'oxygène. Xin-Yao inspira longuement, tentant malgré ses angoisses de garder son sang froid.

Avec un peu de chance, cette mission se passerait sans encombres... Après tout, ils avaient été nombreux à être envoyés sur le terrain. S'ils couvraient mutuellement leurs arrières, même en cas d'attaque, tout se passerait bien.

C'est en tout cas ce qu'elle s'efforçait de croire.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 24 Aoû - 5:30

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Une semaine, une semaine passée à voguer entre ta cabine et le pont du navire durant ce voyage. Une semaine à par moments enchaîner clopes sur clopes parmi tous les paquets que tu avais emmené entre les repas en communs avec l'équipage et quelques verres d'alcool que tu avais apporté de ton côté pour faire passer ces soirées interminables. Lectures venant trouver place tantôt entre ces moments où tu encrassais tes poumons tout comme ceux où ton être se voyait réchauffé par le whisky que tu avais précisément apporté en ton sac. Ce périple fut long, ennuyeux et le plus intéressant arrivait alors que tu aurais dû appréhender tout ceci tu n'avais qu'une envie, en découdre si combat il devait y avoir contre des pions du Comte. Instinct bestiaux, sens de prédateurs typiques à ta personne et éventuellement au comportement de ton innocence t'ayant toujours apporté une certaine satisfaction en un quelconque affrontement. Voilà que le jour tant attendu était arrivé, le jour qui se devait en quelque sorte de signer le début des hostilités, l'arrivée à l'Archipel des Bermudes. Tu étais en pleine forme à croire que ton sang viking t'offrait une certaine affinité avec la mer tandis que d'autres avaient sans nul doute dû cracher leurs tripes de par le simple fait d'être en pleine mer.

Tu fus l'un des premiers levés à rejoindre le pont à l'annonce du capitaine, une annonce qui avait légèrement troublé ta routine des sept derniers jours. Simple routine de tout fumeur qui était la cigarette du réveil, adossé au bord du navire contemplant tantôt cette singulière étendue, nuage grisâtre s'extirpant régulièrement d'entre tes lèvres. Tu te demandais ce qui pouvait vous attendre la dessous, sous cette eau ou plutôt en cette eau qui ne renvoyait qu'un simple reflet. Totale impossibilité d'y déceler quelque chose de l'extérieur pouvant être peu rassurante. Ta première réelle mission d'envergure, bien loin des traques d'akumas liés à la disparition de quelques bougres dans un village, bien loin d'un quotidien que tu avais fini par ne que trop bien assimiler. La tension elle montait sans doute pour certains atteignant un apogée. Apogée qui ne cessera d'être repoussé songeas tu selon les découvertes que vous alliez faire. Tu allais aussi pour la première fois faire équipe avec bien plus qu'un exorciste, qu'un semi akuma ou un corbeau vu le nombre de personnes qui avaient embarqués. Tu allais devoir sociabiliser même si vous étiez tous dans le même navire, autant au sens figuré que vrai.

Tu allais devoir faire équipe de façon bien plus poussée même si tu n'avais réellement chercher ces quelques derniers jours à faire plus ample connaissances avec tes autres compagnons. Tu te considérais peut être déjà comme catégorisé de par tes airs d'ours peu apte à la communication. Maintenant tu n'avais plus qu'à attendre, tu n'avais plus qu'à appliquer les futurs directives que tu allais sans doute recevoir alors que d'un coin de l'oeil tu te contentais d'observer les personnes déjà présentes et surtout déjà en dehors de leur cabine alors que ton bâton porteur de cancer finit par s'échouer auprès de l'océan face à toi, plongeant dans les fonds marins. Il était donc enfin arrivé ce jour, ce jour où cette épreuve où tu allais donc prouver ta réelle valeur, où tu étais censé révéler le potentiel qui avait poussé le cristal divin à te choisir depuis ta naissance. Ta toute première et réelle mission en tant qu'exorciste qui allait avoir supposément un certain impact bien loin de celui d'éliminer des monstruosités du Comte.


avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 24 Aoû - 20:14
Tu marches d'un pas lourd et lent, à travers ta cabine. Elle n'est pas immense, mais suffisamment pour te forcer à bouger. Tu tends la main, attrapes le lien en tissus, et reviens devant ton miroir de fortune. Alors que tu te bats contre tes cheveux, essayant maladroitement de les attacher, tu ne quittes pas ton visage des yeux. Tu as l'air fatiguée. Et le mal de mer n'est pas le seul responsable de ton état.

Il y a d'abord toutes ces missions que tu as faites, et qui ont fini par te casser. Tu as passé plusieurs semaines à l'infirmerie, et n'as pas pris le soin de faire attention à toi. Ainsi, tu t'es combattue contre Célania. Et tes médecins n'ont pas apprécié que tu reviennes couverte de bleus. Même si c'était il y a une poignée de jours, tu pouvais encore sentir que tous n'étaient pas partis.
Et puis il y avait les insomnies. Ton sommeil était agité depuis ton combat à Edinbourgh. Et l'optique d'une nouvelle mission, avec une telle importance, ne t'aidait pas à garder ton calme. Tu avais accumulé un nombres d'heures de sommeil si petit, qu'elles pouvaient tenir dans les valises sous tes yeux.

Tu arrives enfin à venir à bout de ta coiffure et rabaisses les bras. Il va falloir partir. Un homme a annoncé l'approche des Bermudes. La mission va pouvoir commencer. Tu sens tes mains trembler, et l'angoisse monter dans ta gorge. Alors tu décides de t'asseoir quelques minutes de plus. Ce n'est pas comme s'ils avaient besoin de toi dans l'immédiat. En tout cas, tu espères.

Lorsque tu retrouves ton calme, tu te lèves et sors d'un pas décidé de ta cabine. Tu arbores un sourire et une bonne humeur que tu simules aussi bien que tu peux. Mais ton corps, lui, ne trompe pas. Tes yeux bougent dans tous les sens, à la recherche d'un potentiel ennemi ou danger. Ta main gauche est ramenée contre ton arc, prête à le saisir à la moindre occasion. Tu dois te détendre, il le faut. Tu pourrais faire une bêtise sinon. Alors tu t'avances vers tes compagnons. Tu pourrais aller parler à l'équipage, mais ne sais pas quoi leur dire. Et puis, c'est l'occasion rêvée pour faire connaissance avec tes partenaires. Avant qu'ils ne meurent.

Tu secoues la tête d'un geste vif, détachant certaines mèches de ta coiffure. Tu ne dois pas penser à une telle chose. Vous sortirez tous en vie de cette mission. Il n'y a aucune chance pour que les Noés soient informés de votre présence. Aucune chance pour que cela tourne mal. Et ce ne sont pas les animaux marins qui t'effraient. Alors tu ne dois pas envisager le pire. Reste positive, Gwen.

Tu te remets en route et t'approches de la jeune femme asiatique. Si tu ne te trompes pas, elle s'appelle Xin. Mais tu as tellement peur de faire une erreur, que tu préfères lui redemander. Et tant pis si tu passes pour une imbécile qui n'écoute pas ce qu'on dit. Il vaut mieux ça que risquer de la vexer. Tu remets ton masque, celui au sourire si heureux qu'il en est contagieux, et avances jusqu'à être à ses côtés.

« Belle journée, n'est-ce pas ? »

En vérité, la journée n'est pas levée, mais déjà les premières lueurs matinales pointaient le bout de leur nez. Le temps était clair, et annonçait une belle journée. Il ne restait plus qu'à espérer qu'elle le soit jusqu'au bout. Car même si votre voyage s'était passé sans encombres, tu sais que le temps en mer peut rapidement tourner.

« Je m'appelle Gwenaëlle. Gwen. Et toi? »

Tu lui souris, sincèrement cette fois ci, et ne la quittes pas des yeux. Puis tu remarques l'homme qui vous accompagne. Sigurd, si tu ne dis pas de bêtises. Alors tu lui adresses également un sourire et une geste de main, espérant qu'il se joigne à vous.


HRP:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 24 Aoû - 23:49

Voyage


" On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé. "


Voilà une semaine que nous sommes partis et que nous naviguons vers l'archipel des Bermudes. Une longue semaine de voyage sur l'océan comme jamais nous n'avions encore jamais fais avant aujourd'hui. Je crois que j'aime bien être sur le bateau et voyager ainsi, avec tout le monde, même si.. même si ce n'est que le calme avant la tempête. Ce n'est pas une promenade de plaisir, nous ne sommes pas là pour admirer le paysage ou s'amuser. C'est.. C'est comme lorsqu'on s'était retrouvé sur les plages en Bretagne. C'était joli, au début on s'était même un peu amusé et on avait mangé un bout, puis tout a tourné au vinaigre. Alors.. là, même si tout ce qui nous entoure est magnifique, je ne peux m'empêcher d'avoir peur de ce qui pourrait nous arriver. Enfin.. au moins, je ne suis pas tout seul.


Mains dans les poches, l'enfant s'était alors glissé sur le pont du bateau dès que le soleil avait commencé à se lever, et ce, l'air tout aussi fatigué que s'il n'avait pas dormi de la nuit. Et, d'une certaine manière, ce n'était pas si éloigné de la réalité. Comme à son habitude, le petit homme s'était couché terriblement tard et pour une fois, avait profité du décor qui l'entourait. En silence, sur le pont, il avait alors observé les étoiles scintiller comme jamais elles ne brillaient en ville ou à la Congrégation de l’Ombre. Tout en écoutant le bruit des vagues par la même occasion, il s’était alors dit qu’une étoile devait briller là-haut quelque part pour son Ange, ainsi qu’une autre pour son frère. Sans doute étaient-ce les plus brillantes de toutes qui les abritaient ; non, aux yeux de l’enfant cela ne pouvait qu’être elles. Il n’y avait pas l’ombre d’un doute. Pourquoi avait-il pensé à tout ça ? Peut-être était-ce à cause de la lettre que lui avait glissé Æsa sous la porte, cette lettre où ses doutes s’étaient révélés être fondés. Ses deux Anges étaient liées, et ce, depuis toujours. Tout du moins, l’avaient été. Nína n’était plus, et désormais, le cœur de sa petite islandaise était brisé une seconde fois.

C’était alors l’esprit dévoré par toutes ces pensées et par des recherches de réponse à ces quelques tristes mots que le Pleurnichard avait veillé jusqu’à trop tard ; tout du moins, beaucoup trop tard pour pouvoir se réveiller en pleine forme aussi tôt. Les yeux un peu tombant – encore plus que d’habitude – il s’était alors mit en route sur le pont où se pressaient déjà des membres de l’équipage ainsi que certains de l’Ordre Noir. Comment faisaient-ils pour s'activer aussi tôt ? Peut-être tout simplement parce qu'ils n'avaient pas le choix, et que c'était leur travail que d'être là pour tout le monde. Après tout, leur bateau ne pouvait pas s'arrêter la nuit en même temps que les exorcistes. Chacun avait sa petite pierre à apporter, comme certains disaient si bien.

Réprimant tant bien que mal un bâillement et un frottement d'yeux un peu maladroit, l'irlandais ne tarda pas à bien refermer sa veste d'exorciste pour éviter de prendre la mort à cause du vent. Et son foulard, lui, le protégeait également de sa morsure ; comme si son frère était là, d'une certaine manière.

" Nous approchons de l'Archipel des Bermudes ! " finit par siffler la voix de l'un des membres de l'équipage à travers tout le pont.

Après sept longues journées de voyage, ils étaient enfin arrivés à destination. La mission allait enfin pouvoir commencer, et le danger, lui, était plus présent que jamais. Rusty n'avait pas oublié le nom de tous ces bateaux qui avaient disparu dans ces eaux sombres.. et ne pouvait qu'espérer que le leur ne figurerait pas dans la liste des laissés pour disparus. Personne ne savait ce qui se cachait réellement dans ces eaux, pas même les scientifiques ou les marins. L'inconnu leur tendait les bras à perte de vue, et s'il y avait bien une chose qui effrayait l'enfant, c'était de ne pas savoir. La gorge nouée, il s'approcha à quelques mètres de certains de ses camarades en tenues noires et rouges. Ces dernières - Gwenaëlle et Xin-Yao - semblaient en pleine conversation, alors, ses pas ne le guidèrent pas jusqu'à elles ; sans doute n'avaient-elles pas envie qu'il leur impose sa présence. Ce n'était pas le genre de la chinoise, mais.. rien ne pouvait lui confirmer qu'elle n'avait pas envie que l'irlandais ne soit pas sur son dos, pour une fois.

Sans dire le moindre mot, il vint alors s'accouder à la rambarde du navire tandis que son regard se posait sur les vagues qui longeaient la coque immergée dans l'eau. Au loin, les quelques rares étoiles semblaient même encore se noyer dans l'océan pour n'en ressortir que la nuit venue.

Tout semblait si calme, c'en était presque apaisant.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 25 Aoû - 10:44

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Depuis l'annonce faite par le capitaine — ou par un membre de l'équipage, elle s'en savait trop rien — Xin-Yao n'avait eu cesse de scruter l'horizon et les alentours à la recherche de la moindre chose qui lui paraissait anormale. Un mouvement suspect, un son étrange, une lueur surnaturelle... Si quelque chose ne semblait pas à sa place, elle le remarquerait pour sûr. Malheureusement, la mer demeurait désespéramment calme ; à croire que l'Innocence en ces lieux avait décidé de se soustraire à l'Ordre Noir. Et comment l'en blâmer : face à l'infini des fonds marins, le luxe trompeur du Quartier Général faisait bien pale figure...

Si l'Océan était imperturbable, la situation était toute autre sur le navire. Les membres de l'équipage — marins, exorcistes et scientifiques — rejoignaient tous le pont, chacun se préparant à exercer les fonction qu'il était censé tenir. Déconcentrée et d'ores et déjà mal à l'aise, la chinoise tentait de fixer son attention sur le remous des vagues, essayant de ne pas écouter — à défaut de pouvoir éteindre momentanément ses oreilles — les bruits de pas et les directives qui fusaient déjà à tout-va. Seule une autre personne semblait en décalage avec cette agitation : arrivé parmi les premiers suite à l'annonce, il venait tout juste de terminer de cigarette. L'exorciste lui avait jeté une discrète œillade.

La surprise vint finalement de derrière — ou plutôt, à ses côtés ; lorsqu'elle aperçu une silhouette venir la rejoindre et lui adresser un chaleureux sourire.

« Belle journée, n'est-ce pas ? »

Prise de court, l'Araignée ne répondit pas immédiatement et se contenta d'un hochement de tête, tâchant de rendre à la rousse son sourire. Ce faisant, elle essayait de se souvenir de son prénom : elle l'avait déjà aperçue de nombreuses fois à la congrégation, sans jamais oser venir lui parler. Et elles s'étaient également croisées plusieurs fois ces sept derniers jours, quand bien même la bleue s'arrangeait toujours pour fuir les conversations et raser les murs.

« Je m'appelle Gwenaëlle. Gwen. Et toi? » se présenta alors la jeune femme, et Xin-Yao se demandant un instant si elle avait pu lire si aisément dans son regard.

La chinoise ne répondit pas tout de suite. Il lui fallait toujours un certain temps pour moduler sa voix et même comme ça ; elle n'était jamais capable de faire des phrases complètes sans bloquer sur un ou deux mots. L'exercice était d'autant plus compliqué lorsqu'il s'agissait de se présenter ou de parler d'elle...

« Xin-Yao, hum... » finit-elle par répondre, de cette voix monotone qui la caractérisait tant.

Devait-elle elle aussi donner un diminutif comme la rousse venait de le faire ? Était-ce trop tard désormais qu'elle avait marqué une pause ? Était-ce à elle de choisir le diminutif ? Les questions fusaient dans la tête de la jeune femme, et « Xin » n'était pas sans lui rappeler une certaine personne, si chère à son cœur : Kanda avait été le premier — et le seul — à l'appeler ainsi. Pour cette raison, elle préféra finalement ne pas revenir sur sa présentation.

« Et, hum, bonjour... » ajouta t-elle maladroitement.

Sa gêne fut brève, car son attention se rapporta bien vite à l'enfant qui venait de lui passer sous les yeux pour aller s'accouder à la rambarde du navire, presque trop haute pour lui. Un enfant qu'elle reconnaîtrait entre mille ; et qui lui arracha un franc sourire.

« Hey, Rusty... » l'interpella t-elle, avant de lui faire un petit signe de la main une fois qu'elle eut capté son attention. « Bon, euhm... » ajouta t-elle à l'attention cette fois du garçonnet et de la jeune femme. « Je vais plonger la première, d'accord ? Les fouilles seront plus simples si elles sont faites pendant que la mer est calme... »

Tout en s'expliquant, cette dernière terminait d'ajuster sa combinaison et prit place sur le rebord du navire, se hissant sur la rambarde d'un petit bond agile. Elle n'était en vérité pas si pressée que cela de plonger dans l'eau qu'elle devinait glacée à cette heure du matin ; mais tout prétexte était bon à saisir pour retrouver au plus vite un semblant de calme. Elle n'avait jamais supporté le bruit, et le supportait encore moins depuis les récents événements qui avaient bouleversé son quotidien : ce n'était plus seulement désagréable, c'était devenu véritablement anxiogène et contre-productif, parfois déclencheurs de troubles paniques. Xin-Yao avait besoin de calme : celui qu'elle trouverait au fond de l'Océan serait parfait.

« Innocence... Activation. » murmura t-elle, tandis que ses aiguilles s'illuminaient d'un vert bleuté. Elle en saisît une entre ses doigts, qu'elle planta aisément dans la coque du navire. « La toile de l'Araignée : Le fil du Destin. » continua t-elle, pour achever son action. Puis elle enchaîna : « Pluie du Cristal Divin. »

Cette fois-ci, plusieurs fils d'Innocence apparurent au bout de ses dix doigts ; qu'elle fixa méticuleusement sur le rebord. Puis, s'estimant fin prête ; elle rapporta son attention à ses deux camarades.

« J'y vais, hum. » annonça t-elle. « Je vais utiliser mon Innocence pour descendre progressivement... Inutile de déranger les autres... » expliqua t-elle, pour justifier ses actes. « J-Je compte sur vous, hum... » osa t-elle finalement.

Et sur ces mots, elle se mit à descendre vers l'Océan.


Résumé

Xin-Yao répond brièvement à Gwenaëlle et salut Rusty, avant de leur annoncer qu'elle compte plonger la première, profitant du calme de la mer pour explorer ses profondeurs. Elle se hisse sur le rebord du navire, pour se préparer à la descente. Elle active ensuite son Innocence, ajuste les derniers préparatifs et à l'aide de ses fils, commence à descendre par dessus bord.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 25 Aoû - 14:23

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Les présentations ou tout autres retrouvailles ayant déjà dès lors commencé. Alors que tu gardais un œil sur les diverses personnes sur ce pont plus particulièrement auprès de tous les autres individus qui arboraient les mêmes couleurs que toi. Visiblement tu avais encore une fois l'honneur d'être le plus vieux tout ceci te dégoûtant une nouvelle fois par rapport à cette soi disant chose nommée le cristal divin qui avait un viscéral donc pour choisir des enfants ou au mieux de jeunes adultes comme compatibles. Des personnes qui n'avaient rien demandés, des personnes qui avaient peur, qui en avaient déjà peut être trop vu à la place d'un quelconque adulte qui aurait pu être plus apte à la tâche. Pourrir de jeunes vies c'était tellement mieux même si selon les dires l'innocence choisissait son porteur pour des raisons propres. C'est sur cette pensée que tu ne tardas à placer entre tes lèvres une nouvelle clope, profitant de ce plaisir avant de devoir définitivement plonger, avant de te mettre au travail. Feu léchant le papier et le tabac alors que tu confias ton paquet à un des membres de l'équipage, lui faisant d'ailleurs clairement comprendre qu'à ta remonté s'il en manquait une seule c'est lui qui allait te remplacer la prochaine fois.

Bâton de tabac se décomposant rapidement alors que tu avais entrepris de te rapprocher du groupe alors que l'asiatique avait déjà entrepris de le quitter, ayant entendu brièvement son prénom par déduction, Xin-Yao, ca serait Xin pour toi aussi bourru étais tu... C'est ainsi que tu arrivas à la hauteur de la rousse à l'arc qui tout comme son ami chinoise tirait un de ses plus beaux faux sourires.

« - Sigurd, je vais sûrement la suivre je pense avoir l'innocence la plus adaptée pour explorer rapidement les fonds. »

Si ce n'était la meilleure à défaut d'une autre qui fait de son compatible un quelconque poisson mais passons, tu savais que tu allais pouvoir rapidement te téléporter d'un point à un autre sous l'eau afin de faciliter les recherches et éventuellement ôter un peu d'angoisse à Xin-Yao. T'approchant dès lors du rebord du navire où tu ne tardas à aussi observer une silhouette relativement plus petite que la moyenne, clope terminée, quelques mots à son attention. 

« - Salut gamin. »

Vous disposiez d'un arc en guise d'innocence d'après l'arme que tu avais constaté auprès de la fille aux cheveux de feu, de fils avec celle qui avait déjà entrepris de descendre et quant au petit et ses capacités cela était un total inconnu pour toi sur ce point de vue. Tu observas ta tenue une toute dernière fois avant de te décider à descendre en demandant l'aide des autres membres d'équipage pour te mettre à l'eau.Tu adressas cette toute première parole à l'araignée peut être cela allait il lui ôter un poids sur les épaules alors que tu avais atteint l'eau avec elle.

« - Je vais plutôt passer en premier je pourrais plus rapidement me déplacer sous l'eau, explorer les fonds et remonter à la surface aussi en cas de besoin. »

Deux mots précis, juste cela s'en suivant dès lors, deux mots qui allaient sans doute être prononcés plus d'une fois en cette journée non pas seulement par toi.

« - Innocence activation. »

La brume noirâtre commençant dès lors à naître tout autour de toi, commençant à choyer ta personne comme une seconde peau, visage dévoré par la fumée opaque ne laissant entrevoir qu'une certaine teinte, tes yeux. Tu t'enfonças dès lors en l'étendue liquide, descendant relativement raisonnablement pour l'instant, t'assurant qu'il n'y avait grand chose aux alentours autour de toi ou plutôt de vous remontant après de très longues secondes cette fois-ci sans abuser plus que nécessaire de ton arme divine, tu attendais malgré tout tes coéquipiers espérant n'avoir droit à une crise de panique ou autres d'ici là...




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 25 Aoû - 21:35
La jeune femme te répond, et ton sourire s'agrandit. Tu crois sentir à son ton qu'elle n'est pas à l'aise, mais ne peux pas non plus l'affirmer. Tu es bien trop à côté de tes pompes pour savoir une chose pareille. Et puis, en soit, qu'est-ce que cela changerait ? Car déjà, Xin-Yao s'éloigne de toi. Pas physiquement, mais dans sa façon d'être.
Elle s'adresse à Rusty et tu te tournes en sa direction pour lui adresser un sourire et un signe de main. Tu te souviens de lui, même s'il est bien différent de la dernière fois que vous vous êtes croisés. Et toi aussi, d'ailleurs. Foutus potions.

« Je vais plonger la première, d'accord ? Les fouilles seront plus simples si elles sont faites pendant que la mer est calme...
C'est sûr, oui. »

La jeune femme a parfaitement raison. Si vous attendez que le temps tourne pour vous y mettre, vous n'aurez pas tout gagné. Tu t'avances jusqu'au rebord et fixe l'eau en mouvement. Tu sais nager, et n'en as jamais eu peur. Mais bizarrement, te savoir entourée ainsi ne te met pas très à l'aise. Et puis, vous n'avez aucune idée de ce qui peut se trouver en dessous. Et cela t'effraie plus qu'il ne faudrait. Après tout, même si la voie de l'Innocence est parfaitement logique, il se peut que la Congrégation se soit trompée. Peut être est-ce vraiment un monstre qui est tapi sous ces eaux.

Un frisson te parcourt et tu recules inconsciemment de quelques pas. Au même moment, Sigurd s'adresse à vous et tu sens ton cœur louper un battement. Il faut que tu te concentres et que tu arrêtes tes âneries. De telles pensées ne te ressemblent pas. Tu te tournes vers l'homme et l'écoutes parler. Tu ne sais rien de son innocence, mais lui fais confiance et lui adresses un signe de tête en approbation. De toute façon, ce n'est pas comme si tu allais pouvoir le retenir non plus.

L'exorciste passe dessus bord, en demandant l'aide de l'équipage. Il explique ce qu'il compte faire à Xin-Yao, et tu l'écoutes religieusement, une nouvelle fois. Puis il disparaît sous l'eau. Tu retiens ton souffle, jusqu'à ce qu'il émerge enfin de l'étendue bleue. Alors tu t'autorises à respirer de nouveau. C'est ridicule la façon dont tu es inquiète pour tes camarades. Ils sont – pour la plupart – plus âgés et plus expérimentés que toi. Mais tu ne peux t'en empêcher. Et pour une fois, c'est bien fidèle à celle que tu es. Tu souris dans le vide, amusée par ton comportement. Tu as toujours eu ce côté maternel. Alors que tu es souvent celle qu'il faut sortir de la catastrophe dans laquelle tu t'es fourrée.

Tu attends qu'ils soient tous les deux dans l'eau et te rapproches de nouveau du bord. Tu leur adresses un signe de main et un grand sourire, sincère. Tu as toujours peur, tu es toujours triste, mais tu ne veux pas le leur communiquer. Tu ne veux pas que ton anxiété vienne les rendre malades à leur tour. Tu peux au moins être capable de ça, non ?

Une idée te vient et tu cours jusque la cabine du capitaine. Tu es certaine d'y avoir vu une clochette lorsque tu te promenais, ces sept derniers jours. Puis tu reviens, toujours en courant, et l'accroches sur l'un des fils de l'Araignée.

« Faites attention à vous, d'accord ? Et s'il y a quoi que ce soit, prévenez nous avec ça. Même si c'est rien. »

S'il vous plaît.



RESUME:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 28 Aoû - 22:57

Océan


" Oui, quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. "


Je crois que j'ai eu de la chance, lorsqu'on m'a attribué mon groupe et mon unité pour cette mission. Déjà, parce que j'étais rassuré qu'Æsa ne soit pas là - et donc, en sécurité - mais aussi parce que je ne me suis retrouvé qu'avec des têtes connues.. et des personnes que j'apprécie. Je n'aurais pas aimé me retrouver avec le Maréchal Sokaro, ou bien avec des membres de Central comme Gregory. Là, je me sens presque.. en sécurité avec eux. Je sais qu'ils sont des compagnons fiables et.. je n'ai pas besoin de les craindre. Par contre, je ne peux m'empêcher d'avoir peur pour eux. Et si je n'étais pas capable de les protéger ? Et.. Et si je les mettais en danger ?


Ces sombres pensées dévorant son esprit, le petit homme ne put s'empêcher de serrer les poings tout en gardant son regard porté sur l'océan. Pour le moment, l'eau était aussi calme que dans un verre d'eau, mais tout pouvait basculer d'un moment à l'autre si des nuages apparaissaient au loin. Et que se passait-il si l'innocence se révélait être hostile et tentait de les emmener au fond de l'océan ? Et s'ils se faisaient attaquer par des bandits, ou quelque chose comme ça ? Pire que ça, parce des descendants de Noé ou des Akumas ? Il finiraient tous dans la pénombre des abysses, sans aucune chance de revoir la lumière du jour. Mener un combat sur l'eau face à des ennemis de Dieu, cela ne finissait jamais bien. Rusty se souvenait de ce que certains avaient raconté sur le navire parti pour Édo il y a des mois de cela et.. les survivants se comptaient sur les doigts des deux mains. Allaient-ils, eux, connaître le même sort ? L'enfant ne pouvait qu'espérer que non, quand bien même ces scénarios cauchemardesques ne pouvaient s'empêcher de dévorer ses pensées.

Et pendant ce temps là, il n'écoutait qu'à moitié ce que se disaient les deux jeunes femmes ; ou plutôt, ce que semblait raconter l'une à la seconde. Xin-Yao n'avait jamais été une grande bavarde, et c'était sans doute pour cela que les deux âmes - elle et l'enfant - s'entendaient si bien : ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre. Toutefois, il fallait parfois avouer que quelques mots étaient bien utiles.

" Hey, Rusty... " fit-elle à son l'attention afin de capter son regard, " Bon, euhm... Je vais plonger la première, d'accord ? Les fouilles seront plus simples si elles sont faites pendant que la mer est calme... "

Face au franc sourire qu'avait affiché la chinoise en le toisant, le Pleurnichard ne put s'empêcher d'en laisser un étirer également ses lèvres ; un plus timide que le sien, certes, mais un sourire malgré tout. Puis, d'un geste de la tête, l'irlandais avait salué son amie, avant de retrouver son sérieux lorsqu'il fut question pour Xin-Yao de plonger dans l'eau. Avec sa combinaison et son innocence, elle ne tarda pas à se hisser sur la rembarre du bateau, prête à descendre d'un moment à l'autre ; tandis, qu'au même moment, leur quatrième camarade arriva jusqu'à leur niveau.

" Salut gamin. " le salua-t-il à son tour après avoir terminé sa cigarette, " Je vais plutôt passer en premier je pourrais plus rapidement me déplacer sous l'eau, explorer les fonds et remonter à la surface aussi en cas de besoin. "

Avec un regard brillant d'autant de peur que d'admiration, le petit homme observa alors ses compagnons s’apprêter pour descendre dans l'eau, comme ça, sans savoir ce qui pouvait les attendre. Allaient-ils revenir sains et saufs ? Allaient-ils seulement revenir ? Ça, le jeune O'Connor n'en avait pas la moindre idée ; et ne put, par conséquent, afficher une mine confiante face à leur décision. Ils se devaient de descendre, certes, mais ce n'était pas prudent pour autant, et ce, même avec leurs combinaisons spécialement conçues par la section scientifique.

" J'y vais, hum. Je vais utiliser mon Innocence pour descendre progressivement... Inutile de déranger les autres... J-Je compte sur vous, hum... "

Sans avoir dit le moindre mot depuis tout ce temps, le Pleurnichard se contenta alors de hocher la tête. S'ils se désignaient pour aller dans les abysses, c'était qu'ils s'en sentaient capables, pas vrai ? Ils allaient revenir, tôt ou tard. Tout comme Gwenaëlle ne tarda pas à revenir à son tour - depuis quand était-elle partie ? Rusty n'y avait même pas fait attention - pour venir accrocher une clochette aux fils de l'Araignée.

Petite perle d'espoir pour tenter de les sauver en cas de besoin.

" Faites attention à vous, d'accord ? Et s'il y a quoi que ce soit, prévenez nous avec ça. Même si c'est rien. " souffla finalement la rousse à leur attention.

Et par ces quelques mots, la française venait tout simplement de leur dire qu'ils n'hésiteraient pas à les rejoindre pour leur venir en aide ; tout du moins, ce fut ce que l'enfant comprit. Avait-il seulement envie de les rejoindre ? Il ne savait pas réellement. Au fond, sans doute était-il tiraillé par la curiosité et l'envie de découvrir le monde d'en dessous.. mais d'un autre côté, la mort l'effrayait tant qu'il n'avait pas envie de jouer à la roulotte russe. Le destin viendrait sans doute trancher ce dilemme tôt ou tard de toutes manières, comme il avait l'habitude de le faire.

Toutefois, cela n'empêcha pas l'enfant d'enfin parler, afin de lancer quelques paroles à ses camarades. Des paroles timides, mais surtout des paroles empruntes de peur.

" R.. Revenez-nous.. s'il vous plait.. " fit-il alors d'une petite voix.

Puis, ils finirent par s'élancer pour disparaître lentement mais sûrement vers le fond de l'océan - qui sait ce qu'ils allaient vivre là-dessous - tandis que l'irlandais les observait d'un regard inquiet. Qu'allaient-ils découvrir là-dessous ? Ça, seul l'avenir le leur dirait.

Et avant que cela n'arrive, le Pleurnichard devra se tenir prêt à la surface en compagnie de la française et de ses sourires éclatants. Qu'il semblait loin, ce jour où ils s'étaient tous retrouvés au réfectoire dans un rififi impossible à conter ici bas ; mais surtout, cela avait été le jour où Rusty avait laissé ressortir toute sa haine et sa rancœur, ainsi qu'une partie de lui qu'il aurait préféré ne pas connaître. Heureusement, la rousse ne lui en avait pas tenu rigueur. Et dans une mission comme celle-ci, il valait mieux avoir des compagnons qui nous appréciait.

" Tu.. Enfin.. " avait-il finalement essayé d’articuler, en vain, toujours un peu mal-à-l'aise face à elle malgré le pardon, " Tu penses qu'on d-devra les rejoindre ? "

Allaient-ils devoir se jeter à l'eau, eux aussi ?


Résumé:
 

Hrp:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 28 Aoû - 23:45

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
A peine avait-elle entreprit de descendre qu'un second exorciste l'avait rattrapée. Elle le regarda silencieusement et reconnu l'homme à la cigarette qu'elle avait aperçu quelques instants plus tôt. Il était visiblement le plus âgé de leur équipage, aussi avait-il sans doute plus d'expérience qu'elle. Qu'il passe devant était plus judicieux, plus sûr aussi ; quand bien même il allait forcément falloir se jeter à l'eau à un moment où à un autre. Compte tenu de l'immense surface, — tant en largeur qu'en profondeur — qu'il y avait à couvrir ; ils n'allaient certainement pas être trop de deux. En revanche, songea la bleue ; elle préférait que le petit Rusty reste à l'abris sur le navire... Tout exorcistes qu'ils étaient, ils n'en demeuraient pas moins humains face aux caprices de la nature. Et si l'Océan décidait de se réveiller alors qu'ils étaient sous l'eau ; elle aimait autant savoir le petit garçonnet à l'abris. C'est qu'elle s'y était attachée...

« Je vais plutôt passer en premier je pourrais plus rapidement me déplacer sous l'eau, explorer les fonds et remonter à la surface aussi en cas de besoin. » lança l'homme qui avait choisi de l'accompagner.

Xin-Yao fit oui de la tête, alors qu'elle même atteignait enfin la surface de l'eau. Son coéquipier activa alors son Innocence, qui se manifesta sous la forme d'une brume noire et épaisse qui semblait émaner de lui. Elle l'observa avec attention, essayant de deviner les pouvoirs qu'elle pouvait bien renfermer ; puis vit disparaître son porteur sous l'eau. L'espace de quelques secondes, l'angoisse saisit son cœur. Elle se rappelait maintenant pourquoi elle avait toujours préféré les missions seule qu'accompagnée, quand bien même toutes celles qu'elle avait effectué s'étaient soldées par un échec : tant qu'elle était la seule à risquer sa vie, elle se fichait bien du reste. S'inquiéter pour les autres était fatiguant, d'autant plus qu'elle ne le contrôlait pas. C'était plus fort qu'elle. Songeait-elle seulement un instant que d'autres pouvaient s'en faire pour elle ?

Sa respiration, qu'elle avait inconsciemment suspendue le temps que son partenaire remonte à la surface, reprit lorsqu'elle le vit réapparaître. Ce fut alors à son tour de se jeter à l'eau, ce qui valut des encouragements de la part de Gwenaëlle.

« Faites attention à vous, d'accord ? Et s'il y a quoi que ce soit, prévenez nous avec ça. Même si c'est rien. » fit-elle après fixé une petite clochette à l'un de ses fils.

A nouveau, Xin-Yao répondit par un hochement de tête, cette fois-ci accompagné d'un franc sourire. Elle voulait se montrer rassurante, sûre d'elle. Réparer un peu l'image qu'elle donnait jusqu'alors.

« R.. Revenez-nous.. s'il vous plait.. » balbutia le plus jeune du groupe, ce à quoi la chinoise répondit par un signe de la main.

Puis elle s'immergea entièrement sous l'eau, non sans prendre le soin de préciser ses intentions.

« Je vais, hum.. Explorer la zone un peu plus au nord, là bas. » désigna t-elle en montrant du doigt l'endroit dont elle parlait. « Je peux m'éloigner, ça ne fait rien.. Grâce à ma Toile, je ne me perdrai pas, hum... »

Et sur ces mots, elle plongea.

A perte de vue, tout n'était qu'eau. Une eau à la fois sombre et claire, en perpétuel mouvement ; dans laquelle elle pouvait apercevoir tantôt quelques petits courants de bulles, tantôt des particules et autres organismes à peine visible à l'œil nu. Elle demeura un moment immobile, simplement à observer — et même admirer — ce qu'elle voyait pour la toute première fois. L'étendue bleue était un nouveau monde pour elle, complètement différent des deux qu'elle avait l'habitude de côtoyer : la terre, et l'imaginaire. Celui-ci était étrangement calme et apaisant, dans lequel on se plaisait à écouter le silence. Car ici, le silence avait un bruit. Tantôt murmure, tantôt berceuse ; il semblait à la chinoise qu'on lui soufflait à l'oreille des secrets d'autrefois, des secrets oubliés, farouchement gardés par l'esprit de l'Océan.

C'est en tout cas ce qu'elle aimait penser. Après plusieurs minutes de contemplation, elle remonta brièvement à la surface.

« C'est calme, pour l'instant... » fit-elle remarquer. « Bien, j'y vais, hum.. A la moindre observation, je vous contacte. » promit-elle. « Soyez prudents... »

Elle s'éloigna alors du bateau à la nage, le distançant de plusieurs dizaines de mètres pour être sûre de couvrir un périmètre suffisamment éloigné de celui de l'exorciste à la fumée opaque ; et ce afin de ne pas le déranger dans ses propres fouilles. Une fois arrivée sur place, elle plongea à nouveau ; cette fois bien décidée à laisser l'admiration de côté pour se concentrer uniquement sur l'observation et la recherche d'indice.

Si l'Innocence était dans le coin, la repérer ne devait pas être une tâche si difficile.


Résumé

Après avoir suivi et écouté les agissements & les paroles de chacun, Xin-Yao propose de se séparer afin de couvrir une zone plus large et ainsi augmenter les chances de trouver l'Innocence. Elle plonge une première fois admirer l'Océan et le trouve calme, ce qu'elle ne manque pas de dire à ses camarades. Puis elle se dirige enfin vers le nord, à plusieurs dizaines de mètres du bateau, commençant à explorer les fonds marins à la recherche de traces d'Innocence.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Lun 29 Aoû - 4:50

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

La peur, tu la percevais, tu la ressentais même si elle n'était tienne. Chacune de leur parole démontrait leur état, leurs craintes, leur absence totale d'assurance. C'était déplaisant et un tant soit peu oppressant de savoir ces coéquipiers en un tel état d'esprit même si les sourires étaient bien là afin de cacher ce léger ou plutôt profond malaise. Tu avais la désagréable impression d'être comme un pilier, le plus âgé donc celui qui se devait de garder la tête haute mais tu étais surtout celui qui avait été le moins éprouvé par ce conflit qui ne cessait de s'accroître entre les soldats de dieu et les sbires du Comte. Tu n'avais jamais eu pour l'instant à te confronter avec un quelconque Noé, tu n'avais jamais eu droit à un réel affrontement en dehors des machines geôlières d'âmes. Peut être avais tu aussi une philosophie relativement différente, non pas effrayé en ayant déjà beaucoup vécu mais simplement envieux de faire couler ce sang, celui des ennemis de l'innocence qui indirectement avaient pourri ton existence jusqu'ici. Ainsi tu avais conservé une rage de vaincre et une rare motivation, envieux en ce moment précis que celle-ci soit contagieuse afin de peut être chasser ce doute qui planait en chacun de tes confrères.

C'est ainsi que tu écoutais attentivement chacun te contentant de flotter alors que certains témoignaient leur désir de vous revoir bientôt toi et Xin, l'asiatique ayant tantôt plongé par la suite. Ce n'est qu'après quelques minutes qu'elle finit par remonter sans grand étonnement pour toi à vrai dire là où elle se permit de partager une certaine information et ses futurs intentions. Vous alliez devoir vous diviser afin d'accélérer les recherches et trouver le plus rapidement un quelconque indice, même si tu ne trouvais cela des plus intelligents de par le simple fait que vous ne saviez ce qui pouvait vous attendre.

« - Je vais partir vers l'Ouest et remonter vers le périmètre de Xin afin de ne pas être trop longtemps chacun seul. »

Car après tout vous n'étiez même pas sûr de chercher un fragment d'innocence, il était facile pour vos supposés ennemis de mettre en place un piège. Couler quelques navires était dans les cordes de quelques akumas. C'est sur cette pensée que tu partis à ton tour à la nage vers l'Ouest t'éloignant doucement mais sûrement de la construction flottante sur laquelle résidait l'équipage et Rusty tout comme Gwenaëlle.

Pestant d'ailleurs de ton côté durant ce petit moment de nage tantôt entre la banale pensée que tu allais sûrement manger comme quatre ce soir en bon symbiotique que tu étais et qu'il fallait que cette mission se passe en mer, autant chercher une aiguille dans une motte de foin. Sur la terre ferme tout était plus rapide et ce que vous cherchiez aurait été relativement rapidement trouvé songeais tu. Distance raisonnable, tu plongeas dès lors une toute première fois laissant cette brume opaque te servir de fil d'Ariane au fur et à mesure que tu t'enfonçais dans les profondeurs afin de plus tard t'y retrouver lors de ta remonté à défaut d'user de façon plus poussées ton innocence afin d'économiser tes forces. Tout n'était qu'étendue bleuâtre, sombre, un poisson se perdant très rarement à passer dans ton champ de vision. Tu concentrais le début de tes recherches vers des indices évidents, tu souhaitais au fur et à mesure de ta descente une épave, chose qui pourrait s'avérer être un très bon indice pour commencer même si ton attention restait majoritairement captivée par la recherche d'un anomalie, d'un éventuel prédateur à ta personne. Non pas forcement peu rassuré mais à l’affût de par le fait que tu étais dorénavant seul en l'abysse.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Lun 29 Aoû - 16:58


La mer est calme ; et vous, le resterez-vous ?

Les explorations ont commencé pour les exorcistes Xin-Yao et Sigurd, qui s'éloignent du bateau de leur groupe. Et plus qu'ils ne le pensent, sans qu'ils ne s'en rendent compte : en plein océan, tout semble trompeur ; en particulier quand une Innocence se joue de vous. La mer est si calme. Sous les vagues, quelque chose attire leur attention. Une ombre se dessine dans l'azur, puis deux, puis trois, et bientôt c'est tout un groupe de dauphins qui se détaille sous leurs yeux, et s'approche d'eux.

De leur côté, Gwenaëlle et Rusty ont pour le moment préféré rester à la surface ; pourvu que l'air salin apaisent leurs esprits. Soudain, quelque chose vient frapper le bateau, et le coup se fait ressentir jusque sur le pont. Un rocher ? Une vague ? Mais la mer est si calme, et point d'obstacle à l'horizon. Le bleu s'étend à perte de vue ; exceptée cette ombre ornée d'un aileron apparue quelques secondes à la surface.
L'ont-ils vue ou seulement rêvée ?
Le Faiseur ★

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener le Monde à sa perte
Aime:
N'aime pas: avatar
A. Comte MillénaireLe Faiseur ★



« Un bon exorciste est
un exorciste mort. ♥ »


« Il était une fois...
La Fin du Monde. Merveilleuse
histoire, n'est-ce pas ? ♪ »



Adam marche sur le Monde en purple.

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 236 ▐ Autres Comptes : Compte administratif
Masculin
▐ RPG Age : 7000 ans
▐ Personnalité : A votre avis, quel genre de personne peut-on être lorsque l'on souhaite l’éradication de l'espèce humaine depuis plus de 7000 ans ?
▐ Parcours RP : ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mar 30 Aoû - 2:39
Tu ne les quittes pas des yeux, accoudée contre la rambarde. Lorsque Rusty parle, tu tournes la tête vers lui et ne peux t'empêcher de froncer les sourcils. Tu as confiance en lui et te doutes qu'il est puissant, mais trouves qu'il ne devrait pas être ici. Ce n'est encore qu'un enfant, il ne devrait pas être envoyé sur des missions aussi lourdes que celle qui vous attend. Il pourrait être blessé, ou pire. Il pourrait survivre, seul. Tu te rapproches de lui, discrètement, avant de reporter ton attention sur tes deux compagnons à l'eau.

Xin, puis Sigurd, expliquent ce qu'ils ont l'intention de faire et tu restes silencieuse. Tu n'as rien à leur dire, aucun conseil qui te vient à l'esprit. Tu regrettes le fait qu'ils ne restent pas ensembles, même si tu comprends cette décision. Et puis, le Norsk assure qu'il rejoindra l'Asiatique et tu lui fais confiance. Tu espères juste qu'il en aura le temps.
Mais malgré ça, malgré ta peur, tu ne dis rien. Pour une fois. Tu ne leur adresses qu'un dernier signe de la main avant qu'ils ne plongent pour de bon. Une boule se fait dans ton ventre et dans ta gorge. Maintenant, ils sont seuls. Et vous, vous êtes à l'abri sur le navire. Quelle compagne d'aventure fais-tu, à rester en arrière ainsi ? Tu as beau savoir que, sous l'eau, tu ne serais d'aucune utilité, la culpabilité te ronge de plus en plus profondément.

L'Enfant te tire de tes pensées, et tu te retournes vers lui. Tu dois avoir une drôle de mine, à la fois surprise et apeurée, et essaies de reprendre contenance. Ce n'est pas productif d'être aussi pessimiste et tu jures une bonne fois pour toute que ce sera la dernière fois. Tu ne voudrais pas apporter le mauvais œil sur votre troupe. Tu écoutes l'Irlandais parler, et attends quelques secondes avant de lui répondre. Ta voix est toujours enrouée, tu peux le sentir. Alors, quand tu sens que c'est bon, tu t'adresses à lui, doucement.

« Je n'en sais rien. »

Tu hausses les épaules et souris, comme pour rester légère, et trancher avec tes paroles. Tu n'as aucune idée de ce sur quoi ils vont tomber là dessous. Tu n'as aucune idée si le cristal divin est inoffensif ou non. Et tu n'as aucune idée des dangers qui pourraient apparaître à la surface, vous forçant de rester ici, ou non.

« Mais je suis certaine qu'ils vont s'en sortir haut la main. On est les meilleurs, crois-moi. Et la poiscaille n'a qu'à bien s'tenir ! »

Tu hausses le poing et prends un air convaincue, avant de rire aux éclats. C'est un vrai rire, même s'il est encore un peu nerveux. Mais en quelques secondes, toute trace de nervosité disparaît, et tu termines ton rire de façon heureuse. Cela t'avait manqué, l'air de rien. Tu as passé d'horribles moments ces dernières semaines, et rire de la sorte te fait du bien. Ça te rappelle que malgré tout ce que tu vis, tu es encore capable d'être toi-même, de temps en temps.

Mais il faut croire que quelqu'un, autour de vous, vient de t'écouter. Le bateau se met soudainement à bouger, comme si quelque chose était rentré en collision avec sa coque. Tu manques de tomber et te rattrapes à la balustrade de justesse. Tu jettes un regard affolé sur ce qui t'entoure, cherchant ce qui pourrait être responsable d'une telle chose. Mais tu ne vois rien. Pas la moindre trace d'un récif ou d'un [i]tu-ne-sais-quoi{/i] pour justifier l'impact. Tu portes ton attention sur les visages des marins, cherchant un indice dans leurs expressions, mais est incapable de les déchiffrer.
Alors tu te retournes vers Rusty, un sourire un peu maladroit sur les lèvres, et essaies de le rassurer comme tu peux.

« Sacré secousses hein ? »

Et là, tu blêmis.


Résumé:
 

HRP:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 31 Aoû - 15:50

Secousse


" Les privilèges des grands hommes est de donner des secousses à leur siècle. La secousse donnée, sauve qui peut. "


Sigurd et Xin-Yao sont forts, je.. je suis certain qu'ils vont s'en sortir là-dessous. Moi, je n'aurais jamais le courage ni la force de me jeter comme ça à l'eau de mon propre chef. Je dois dire que j'admire leur courage ; moi, jamais je ne serais comme ça. Parce que là-dessous, on ne sait pas du tout ce qu'il y a et ce qu'il se cache. C'est peut-être juste un piège, ou bien c'est rempli de monstres qui ont dévoré les bateaux, et il n'y a en réalité rien là-dessous. Juste.. juste des restes d'épaves, et des créatures qui attendent de nous dévorer. Alors, je suis bien content d'être resté sur le bateau. Mais.. je ne peux m'empêcher d'avoir peur pour mes camarades. Et si mes doutes étaient fondés ? Il.. Il faudra qu'on aille les sauver. ... J'espère qu'on aura pas besoin de le faire, et que tout se passera bien.


Tentant de se convaincre à moitié que tout irait bien, le Pleurnichard passa alors un long moment à observer ses camarades aller de-ci et de-là à la surface de l'eau comme s'ils ne faisaient que nager. Et très vite, ce fut un véritable plan de recherche qui se mit en place : Xin-Yao irait vers le Nord, et lui, Sigurd allait couvrir le secteur Ouest tout en revenant petit à petit vers la position de la chinoise.. tandis que Gwenaëlle et Rusty, eux, resteraient sur le bateau à les observer. Sans doute auraient-ils pu les accompagner afin de couvrir d'autres secteurs et être plus efficaces mais ; non, ce n'était vraiment pas une bonne idée. Mieux valait qu'ils restent là pour le moment, à protéger le navire - de quoi ? des petites vagues qui s'écrasaient paisiblement sur la coque ? - et à surveiller leurs camarades. Sans doute seraient-ils plus efficaces ainsi pour les rejoindre en cas de pépin.

Enfin, heureusement, pour le moment, la clochette de la jeune femme n'avait pas encore retenti ; et aucun message d'alerte n'avait été passé dans leurs oreillettes. De plus, l'Araignée ne tarda pas à revenir à la surface de l'eau pour prévenir ses compagnons de l'avancée de ses recherches.

" C'est calme, pour l'instant... Bien, j'y vais, hum.. A la moindre observation, je vous contacte. Soyez prudents... "

Suite à ces quelques mots, l'enfant ne put réprimer un soupir de soulagement. Tout allait bien pour l'instant ; c'était toujours mieux que rien. Est-ce que cela voulait dire qu'ils allaient pouvoir rester paisiblement sur le bateau sans s'exposer au danger ?

" Je n'en sais rien. " fit-elle tout en haussant les épaules, " Mais je suis certaine qu'ils vont s'en sortir haut la main. On est les meilleurs, crois-moi. Et la poiscaille n'a qu'à bien s'tenir ! "

Pourquoi parlait-elle de poissons ? Un peu surprit par de telles paroles, l'irlandais ne tarda pas à reporter son attention vers son interlocutrice l'espace d'un instant. Comment faisait-elle pour être aussi souriante durant une mission aussi stressante que celle-ci ? Ça, le petit O'Connor n'en avait pas la moindre idée ; tout comme il ne savait pas s'ils étaient réellement les meilleurs, ni même s'ils allaient s'en sortir. Haut la main ou non.

" Je.. euh.. je suppose, oui.. " fit-il sans réellement en être sûr.

Pensivement, le petit homme reporta alors son attention vers la surface de l'eau si calme.. qui ne tarda pas à être vivement ébranlée, tout comme le pont du bateau. A moins que ne soit cette secousse qui lui vrilla le regard et l'empêcha de voir correctement ? Allez savoir. Dans tous les cas, Rusty eut très vite l'impression que son cœur avait loupé au moins trois ou quatre battements, tandis que ses doigts, eux, s'étaient crispés sans ménage à la rembarre du pont.

Qu'est-ce qu'il s'était passé ?

" Sacré secousses hein ? "

Tout en disant ces quelques mots, la rouquine avait reporté son attention vers son petit camarade ; mais lui, oh lui ne la regardait pas. Son regard avait été happé par une forme à la surface de l'eau, une forme sombre, et beaucoup trop massive pour être celle d'un de ses camarades.

Qu'est-ce. que. c'était. que. ça.

" J-Je.. je crois qu-que j'ai vu qu-quelque chose d-dans l'eau.. "

Pourvu que ce ne soit que son imagination.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Ven 2 Sep - 5:00

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
L'Océan était calme. Xin-Yao s'y sentait presque bercée, portée par le doux courant qui lui permettait de ménager ses efforts. Sous la surface, elle flottait néanmoins ; tournant sur elle-même d'un geste lent et gracieux, admirant l'infiniment bleu qui s'étendait à perte de vue. Il ne lui fallu que peu de temps pour se sentir apaisée par les fonds marins, qui créait autour d'elle comme un cocon de douceur et de sécurité. C'était ça : elle s'y sentait étrangement à l'abris des dangers ; quand bien même la vérité était toute autre. Elle y était entièrement exposée. Mais pour une raison qui ne lui échappait pas totalement, tout son être semblait en osmose avec les lieux ; comme si sa place avait toujours été là. Ou l'avait été un jour. Et, à vrai dire, elle n'était pas loin de la vérité : ce sentiment d'appartenance qu'elle ressentait lorsqu'elle se laissait bercer par le remous des vagues lui rappelait les premiers instants de son existence ; lorsqu'elle n'était qu'une infime petite chose dans le ventre de sa mère. Bien-sûr, sa mémoire était obsolète et elle n'avait aucun véritable souvenir de ces instants passés, mais son corps tout entier en avait été imprégné et s'y retrouvait à nouveau.

Dans le ventre de l'Océan, Xin-Yao avait l'impression de renaître.

Béate, transportée par un doux sentiment — comme elle n'en avait plus ressenti depuis longtemps — ; la chinoise se laissait complètement aller à ses rêveries, oubliant pour un temps la mission qui lui avait été donnée. Peut-être était-ce là le piège mortel des Bermudes : l'aura qu'ils dégageaient était si envoûtante qu'on en perdait sa vigilance et ses objectifs.

Un mouvement au loin fit pourtant sortir l'Araignée de sa douce torpeur. Ses pupilles, alors dilatées,  se rétractèrent aussitôt ; à l'affût de ces ombres qui semblaient se diviser au fur et à mesure qu'elles approchaient. Ensommeillée, la bleue prépara néanmoins aussitôt son Innocence ; prête à se défendre s'il le fallait. A première vue, ça ne semblait pas être des akumas ; et la seconde observation lui confirma ses doutes : il s'agissait d'un groupe de dauphins qui fonçait droit sur elle.

Par précaution, elle garda ses mains près du corps, prête à user de son Innocence s'il le fallait ; mais se refusa bien vite à l'idée de faire le moindre mal à ces créatures. En quelques secondes à peine, elle se retrouva en plein milieu des souffleurs ; qui loin de n'être que de passage tournoyaient tout autour d'elle, poussant ces quelques cris qui leur étaient si familiers. Interdite, la jeune femme osait à peine bouger, émue par le spectacle que lui offraient les mammifères ; parmi lesquels elle distingua même un petit. Son cœur battait la chamade et ses yeux brillaient d'émerveillement ; tant et si bien que l'émotion lui fit verser quelques larmes qu'elle ne sentit pas couler. Jamais de sa vie elle n'avait assisté à quelque chose d'aussi beau ; rendu un millier de fois plus éblouissant par sa rareté. Dans le monde en guerre qu'elle foulait chaque jour, jonché de cadavres qu'elle traînait autant à ses pieds que dans sa tête ; cette parenthèse était le plus merveilleux des cadeaux. C'était une bouffée d'air frais dans un monde étouffant ; une pause dans le temps qui couraient trop vite, quelques pas en dehors du sentier qui semblait tracé pour elle.

Elle était redevenue cette enfant qu'elle n'avait jamais été.

Timidement, poussée par un courage qui puisait sa source dans son émerveillement ; elle avança un bras, puis deux, vers les créatures sous-marines qui tournaient autour d'elle. Ses mains frôlèrent l'une d'entre elles, et la bête revint s'y frotter plusieurs fois ; appréciant les caresses que lui prodiguait la jeune exorciste. Il n'en fallut pas plus pour gonfler son cœur d'une joie indéfinissable.

Tentant de les suivre du regard, ce dernier s'égara un peu plus bas : ce qu'elle vit alors la rappela immédiatement à son devoir. Non loin d'elle — à une cinquantaine de mètres de profondeur — reposait l'épave d'un navire. Comment ne l'avait-elle pas aperçu plus tôt ? Elle se frappa mentalement devant son manque d'attention, soudainement bien mieux réveillée que quelques instants plus tôt. Sa mission. Elle l'avait complètement oubliée. Combien de temps était-elle restée là à s'émouvoir devant l'Océan et ses créatures ? Sous la mer comme sur l'embarcation, ses coéquipiers comptaient sur elle. Elle ne devait pas les décevoir, — pas encore ; aussi se hâta t-elle en direction de l'épave, entravée par les dauphins qui semblait-il avaient décidé de ne pas la laisser faire correctement son devoir. Non sans difficulté, elle parvint néanmoins à rejoindre la carcasse du navire, non sans être suivie par le groupe de mammifères qui, de temps à autres ; se glissaient sous elle pour la faire remonter à la surface. Craignaient-ils qu'elle soit en train de se noyer, ou cherchaient-ils à l'éloigner de l'épave ? La question ne fit qu'attiser un peu plus la curiosité de l'Araignée. Elle n'était pas sans savoir que les animaux avaient parfois un sixième sens ; et celui des dauphin leur disait peut-être qu'une Innocence reposait à ces lieux.

Arrivée près de l'épave, elle redoubla de prudence, gageant que ses nouveaux protecteurs auto-proclamés l'alerteraient en cas de danger. L'eau était beaucoup plus sombre, et bien plus peuplée qu'en surface : des bancs de poissons aux cavités sombres et corailleuses, elle découvrait ici un tout autre monde. Armée de sa propre Innocence — qui faisait office de lumière —, elle pénétra par l'un des hublots brisés du navire, se retrouvant presque aussitôt dans le noir le plus total. Un frisson lui parcouru l'échine, tandis qu'elle jeta un regard en arrière ; vérifiant que les dauphins étaient toujours là. Constatant qu'ils s'agitaient toujours devant l'entrée, elle souffla de soulagement, puis activa l'émetteur qu'elle avait à l'oreille.

« Sigurd ? » appela t-elle, avant de poursuivre sans attendre de réponse. « Je, hum.. Je me trouve au nord, comme prévu. J'ai trouvé une épave, et je suis en train de l'explorer.. Enfin, je vais commencer, hum. Pour l'instant, je n'ai aucun danger à signaler.. Tout est calme, il y a même des dauphins pour m'accompagner... » précisa t-elle. « Rusty, Gwen... Tout va bien, là haut ? »

Immobile dans la sombre cabine, tout juste éclairée par son Innocence ; Xin-Yao attendait qu'on lui réponde avec une certaine anxiété. Ce qu'elle préférait lorsque la vie des autres n'était pas en jeu...


Résumé

Xin-Yao est complètement absorbée par la beauté de l'Océan et en oublie sa mission. Lorsque le groupe de dauphin arrive, elle s'éloigne un peu plus encore de ses objectifs ; émerveillée par ce qu'elle voit pour la première fois. Puis, lorsqu'elle remarque un navire plusieurs mètres plus bas, elle revient brusquement à la réalité et reprend sa mission très à cœur. Elle plonge jusqu'à l'épave et pénètre par l'un des hublots brisés de ce dernier, afin de commencer l'exploration à la recherche d'indices. Avant de commencer, elle prévient Sigurd de sa découverte, puis demande à Rusty & Gwen si tout va bien de leur côté.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Ven 2 Sep - 6:02

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Une étendue à perte de vue, toujours la même et singulière vision aussi ennuyeuse et non pas des plus intéressantes de par ta mentalité, ta perception des choses. Tout ceci n'avait rien de reposant, d'apaisant, bien plus calmé en ton cas par un simple verre de whisky ou tout autre alcool au coin du feu, lecture en main tout comme cigarette ou cigare. Éventuellement aussi apaisé généralement ou plutôt tout naturellement par des moments bien plus charnels, simple détail sur ton mode de vie. Tu n'avais qu'une envie en finir, voir sortir de cette eau même si tu te devais pour l'instant d'exercer ton devoir, mener à bien cette mission. Aucun indice, rien le néant même si tu te laissais porter tantôt par les courants marins afin de ne trop te fatiguer à la nage, tu ne voyais toujours rien, toujours cette désagréable impression de ne rien apporter. Impression de faire tout ceci pour rien chose qui ne pouvait te plaire de par l'être que tu étais. C'est ainsi que la monotonie fut quelque peu brisée par une étrange vision qui se profilait à l'horizon. Paysage marin azuré se voyant doucement démoli par des formes qui s'approchaient de toi, regard n'arrivant à distinguer la chose en premier lieu ce qui te poussa à forger au cœur de ta main une lame brumeuse en prévision. La suite fut quelque peu différente.

Un mammifère ou même plusieurs, regroupement de dauphins à première vue alors que tes pupilles sous cette armure opaque ne cessaient de les épier. Tu avais stoppé tout mouvement alors que les bêtes marines devaient déjà être des plus curieuses vis à vis de l'entité peu commune que tu représentais. Créatures te tournant autour sans n'osé établir un contact aussi anodin soit il ou tout bonnement se rapprocher. Tu avais attendu ainsi de très longues secondes afin de ne brusquer les choses qui avaient dû avoir le don de calmer l'asiatique te disais tu. Un geste puis un autre, reprenant doucement mais sûrement la nage afin de ne brusquer les dauphins vers la direction que tu t'étais fixé, compagnons curieux se mettant à te suivre à une certaine distance. Distance que certains se permettaient de réduire parfois une curiosité ayant fini par se montrer bien plus exacerbée en leurs esprits. Ils ne s’avéraient point dérangeant en réalité là où tu continuais insatiablement ton exploration de ces fonds marins, absence totale de succès couronnant ton acte d'ailleurs. Tu ne tardas à recevoir par la suite le message de Xin qui t'avait vaguement indiquée sa trouvaille chose qui modifia drastiquement tes plans.

Reprenant la nage de façon bien plus prononcée, décidé à la retrouver chose que tu lui fis savoir de par ton émetteur.

« - Je vais tenté de te rejoindre à deux ca sera plus rapide pour fouiller les environs de l'épave et elle même. »

Tu t'étais empressé de rejoindre le nord en espérant que les courants marins ne t'aient fait trop dévier en un premier temps depuis que tu avais quitté le navire et entrepris d'explorer l'ouest. Mammifères toujours à tes côtés même s'ils avaient dès lors entrepris de conserver une certaine distance au fur et à mesure que tu semblais avancer vers ton objectif, ta destination, pupilles pouvant cerner une forme proche d'un navire ou du moins ce qu'il en restait. Tu vins ensuite dévorer la distance entre toi et la construction de bois rongée par l'eau, les algues et autres. Face à ta nouvelle découverte, tu rajoutas ces dernières paroles à l'attention de la chinoise ayant ignoré pour l'instant le bateau et les deux exorcistes encore sur celui-ci, Xin s'était occupée de leur demander des nouvelles finalement.

« - J'ai une épave en vue non loin de moi Xin, je vais rentrer dedans, si c'est bien sur la même épave qu'on est tombée il faudrait qu'on se retrouve avant d'éventuellement de nouveau se diviser pour la fouiller. Je vais rentrer par l'avant de la coque ou du moins ce qu'il en reste, tu te trouves où dedans ? »

Manœuvre entamée, tu n'avais plus qu'à espéré la retrouver dedans à défaut d'être tombé sur une seconde ruine de navire.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Ven 2 Sep - 23:20
Les yeux toujours tournés vers l'Océan, tu as du mal à respirer. Tu n'es pas sûre de ce que tu as vu – ou cru voir en l’occurrence – et pourtant, il n'y a pas d'autres possibilités. Tu n'es pas folle, tu le sais. Et malgré la faible luminosité, tu es certaine de toi. Il y avait une forme dans l'eau. Quelque chose d'énorme. Quelque chose de dangereux. Et tu crois même avoir aperçu un aileron.

« J-Je.. je crois qu-que j'ai vu qu-quelque chose d-dans l'eau.. »

Les mots de ton camarade viennent encourager ton malaise. Tu hoches la tête en silence, avant de te rendre compte que l'enfant ne te regarde pas. Alors tu déglutis difficilement et lui réponds. Ta voix est un peu faible, presque enrouée, comme nouée par la peur. Cette peur qui semble prendre tout son sens maintenant.

« Je crois aussi. On devrait les prévenir, même si ce n'était rien. Peut être qu'ils sont déjà loin, et hors de danger. Mais tout de même. On devrait les prévenir. »

Tu te rends compte que tu en as plus dit que tu l'aurais voulu, déroulant toutes tes pensées unes à unes. Mais c'est plus fort que toi. Tu es déjà bien bavarde en temps normal, et la peur vient amplifier tout ça. Tant pis. Tu espères seulement que ça ne dérangera pas tes partenaires.

« On devrait prévenir l'équipage aussi. Peut être qu'ils ont des …. trucs pour ce genre de choses. Peut être qu'ils l'ont vu aussi ».

Peut être que vous ne perdez pas complètement la tête.

Mais malgré tout ce que tu proposes, tu restes immobile, tétanisée par la peur. Les mains agrippées à la coque du navire, tu ne quittes pas l'étendue d'eau des yeux. Tu as déjà participé à des combats, plusieurs mêmes. Mais tes ennemis avaient quelque chose de différent. Ils étaient humains, et donc prévisibles. Ici, tu fais face à la nature. Et tu n'as aucune foutu idée de ce qu'elle te réserve et de comment elle compte l'accomplir. C'est cet inconnu qui t'effraie plus que tout.

Sauf que ce danger ne te menace pas seulement toi, mais également tes camarades, dont le Petit Exorciste à tes côtés. Alors tu te décides enfin à sortir de ta torpeur, et agis. Tu remontes tes manches, comme pour signifier que maintenant ça devient sérieux et qu'il n'est plus l'heure de rigoler, et attrapes ton arc. Si la bête se montre de nouveau, tu pourras riposter.

« Je te laisse prévenir Xin-Yao et Sigurd. Je vais aller parler avec l'équipage. »

Tu as conscience que Rusty doit avoir peur, lui aussi. Et qu'en tant qu’aînée, tu dois le rassurer. Tu n'es pas si proche que ça de lui – même si tu l'aimerais – et tu n'es même pas une ancienne de l'Ordre. Mais tu ne peux décemment pas partir l'air de rien et laisser l'Enfant avec sa peur. Alors tu décides de t'agenouiller pour être à son niveau et lui offres un sourire doux. Au même moment, les plongeurs donnent des nouvelles. Tu les écoutes parler, jusqu'à ce que l'Araignée s'adresse à vous. Tu laisses cela de côté pour l'instant, et choisis de t'occuper du Pleurnichard en premier.

« Je te l'ai dit Rusty. On va y arriver, d'accord ? J't'en fais la promesse. »

Et tu tends ton poing fermé devant toi, dont seul dépasse le petit doigt. La promesse du petit doigt, la plus infaillible de toutes.


Resumé:
 

HRP:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Lun 5 Sep - 14:32

Promesse


" Mieux vaut mille refus qu'une promesse non tenue. "


Qu'est-ce que c'était que cette chose ? Je n'ai pas réussi à la voir correctement mais.. mais ça semblait vraiment très gros, très très gros même, assez pour faire bouger le bateau et nous surprendre. Tout ce que j'espère, c'est que ce n'était pas un Akuma ou une autre créature dangereuse tapie dans l'eau.. surtout que Xin-Yao et Sigurd sont toujours là-dessous, elle pourrait les attaquer et les blesser, pire encore.. Non, ce n'était sans doute rien de très grave, peut-être.. peut-être juste une très très grosse tortue.. ou une baleine, une petite baleine. Un animal ou un truc gentil, qui ne risque pas de nous massacrer. Oui, oui j'espère que ce n'était rien..


Le regard toujours porté sur la surface de l'eau - comme happé par cette dernière - le petit homme fut bien incapable de se redresser ou de retrouver un rythme cardiaque normal ; tout du moins, cela pendant de longues secondes. Où était passé l'ombre qu'il avait vu ? Allait-elle revenir à la surface ? Était-elle dangereuse ? Risquait-elle de sortir tout à coup pour tenter de le croquer ? Gloups. A cette pensée, l'enfant ne put s'empêcher d'avoir un mouvement de recul puis de poser son regard vers son interlocutrice : elle avait raison, ils se devaient de prévenir les autres qui étaient sus l'eau. Ce n'était peut-être rien, peut-être que leur imagination mais.. si ce n'était pas le cas, leurs camarades courraient un réel danger. Surtout s'ils étaient encore dans les parages. Pensivement, l'irlandais s'était alors contenté de hocher nerveusement la tête tandis que Gwenaëlle proposait d'aller également parler avec l'équipage. Oui, ils avaient très certainement de quoi se protéger de cette chose ; et qui sait, des marins l'avaient peut-être vue, eux aussi.

Pourtant, malgré toutes ces précautions et ces mesures de défense qu'ils prenaient, le Pleurnichard ne parvenait pas à retrouver son calme. Où était passé son courage, celui qu'il avait tant tenté d'avoir à nouveau ? Envolé, et ce, sans doute à cause d'un gros poisson. Que ferait-il si de réels ennemis leur faisaient face ? Lui même ne le savait pas, ne voulait pas savoir. Pourtant, pourtant une petite étincelle finit par animer ses yeux et ce, dés l'instant où son amie remonta ses marches tout en attrapant son arc. Elle était prête à en découdre, à les protéger, à se battre. Et lui ? Eh bien lui se contentait juste de la regarder, l'air un peu béas.

" Je te laisse prévenir Xin-Yao et Sigurd. Je vais aller parler avec l'équipage. "
" D-D'accord.. J'espère qu-qu'ils vont bien là-dessous.. "

Ces quelques mots, le petit homme les avait dit sans grande conviction, ni même avec le moindre courage ; comme toujours. Et ça, la rouquine du le sentir, car elle ne tarda pas à venir s'accroupir à son niveau, un doux sourire sur les lèvres. Cherchait-elle à le rassurer ? Sans doute. Si ça marchait ? Plus ou moins. Ce qui lui remit du baume au cœur furent les nouvelles données par Sigurd et Xin-Yao, pile à ce moment-là. Rassuré de les savoir en vie et en sécurité - pour le moment - l'enfant ne put s'empêcher de pousser un soupir.

" Rusty, Gwen... Tout va bien, là haut ? "

Ah oui, il fallait encore les prévenir pour cette énorme forme noire ; et rien qu'à y repenser, le petit O'Connor ne put s'empêcher de déglutir.

" Je te l'ai dit Rusty. On va y arriver, d'accord ? J't'en fais la promesse. "

Sorti de ses pensées, l'intéressé ne tarda pas à reporter son attention vers son interlocutrice, qui tendait désormais son poing vers lui. Un peu surprit, il ne put s'empêcher de cligner les yeux tout en tirant une mine déroutée : qu'attendait-elle de lui ? Qu'il frappe son poing avec l'un des siens ? Visiblement non au vu de la tête qu'elle tira lorsqu'il le fit ; Rusty avait eu tout faux sur ce coup-là, et ne put s'empêcher de rougir de honte jusqu'aux oreilles. Heureusement, la française ne tarda pas à rattraper le coup et à lui montrer comment sceller cette drôle de promesse en joignant leurs petits doigts.

Un pale sourire parvint même à étirer les lèvres tremblotantes du Pleurnichard ; ils allaient s'en sortir, ils allaient y arriver. Il se devait d'y croire.

" Compris. " fit-il d'une voix presque assurée.

Une fois cet unique mot soufflé, le petit brun ne tarda pas à lever sa main au niveau de son oreillette ; activant par la même occasion la fonction qui lui permettait enfin d'être entendu par ses comparses sous l'eau.

" Xin-Yao, Sigurd, vous m'entendez ? " finit-il par leur répondre sans savoir si les deux l'entendaient actuellement, " On.. On a vu une forme à la surface qui.. qui a foncé dans le bateau. On a juste un peu été secoués et.. Gwenaëlle va aller voir si l'équipage a vu qu-quelque chose. "

Dit comme ça, les deux pauvres exorcistes avaient de quoi céder à la panique. Heureusement pour eux, pour une fois, l'irlandais parvint à faire preuve d'un peu de courage et de bon sens ; mais ce, seulement grâce aux précédentes paroles de la chinoise.

" C'était sans doute un des dauphins que tu as vu.. enfin j-j'espère.. "

Est-ce qu'un dauphin pouvait être si gros ? Ça, il n'en avait pas la moindre idée.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Lun 5 Sep - 23:49


La vie marine suivait son cours sous les eaux de l’océan Atlantique alors que le groupe d’Exorcistes participaient, chacun à sa façon, à la recherche de la fameuse innocence.
Le message que Gwenaëlle et Rusty avaient tenté d’envoyer à leurs camarades sembla se perdre dans les profondeurs abyssales tandis que les plongeurs s’enfonçaient toujours plus à la recherche des secrets que pouvaient bien cacher les épaves.
Ainsi, tout ce qui parvînt aux oreilles de Xin-Yao et de Sigurd fut un message décousu, au son grésillant, dont seul son expéditeur connaissait le véritable sens.

« On.. ... vu une ...rme à ...face qui... qui a fon... ...ans ... bateau. ... juste ... peu ét... ..coués et... Gwen... ... aller voi... ...quipage a ...que chose. C'était ... un ... dauph... ... tu as vu... en... ...père... »

Quel étrange message. Que pouvait-il bien dire ?

Les dauphins qui avaient fait la rencontre de Xin-Yao remontaient à présent à la surface, curieux de faire connaissance avec le reste de l’équipage. Était-ce un dauphin que Gwenaëlle et Rusty avaient aperçu quelques minutes plus tôt ? Au vu de l’attroupement qui s’était formé autour du navire, sautant joyeusement afin d’éclabousser ces étranges visiteurs, c’était sans doute le cas... Mais était-ce vraiment le moment de relâcher toute vigilance ?

Continuant leur exploration, Sigurd entreprit de fouiller une épave alors que Xin-Yao entrait dans une autre. Poissons et crustacés faisaient partis intégrante du décor dans ses anciens vaisseaux. L’eau avait fait son œuvre sur ces reliques du passé, rongeant le bois et abîmant ce qui autrefois aurait sans doute ressemblé à d’incroyables bâtiments.
Mais les courants marins sont souvent bien présents dans le fond des océans et surtout, dangereux. Poussant l’épave dans laquelle se trouvait Xin-Yao, l’Exorciste se retrouva piégée dans l’ancien navire, subissant son éboulement. Quelques mètres plus bas, le navire stoppa enfin sa chute, en équilibre entre une faille et le sable qui recouvrait le sol. Seulement, il semblait que l’éboulement avait bloqué l’Exorciste dans la pièce où elle se trouvait. La corrosion ayant fait son œuvre, une des poutres du plafond ne résista pas au choc de l’effondrement et s’écroula dans un bruit sourd sur le bras droit de l’Exorciste. Xin-Yao était prise au piège, coincée sous le bois. Impossible de se sortir de cette prison.

Consignes : L’épave n’est pas complètement stabilisée ; elle manque de tomber dans la faille à n’importe quel instant. Sigurd et Xin-Yao doivent poster dans les 24h suivant cette intervention avant que l'épave ne disparaisse dans les abysses.
Le Faiseur ★

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener le Monde à sa perte
Aime:
N'aime pas: avatar
A. Comte MillénaireLe Faiseur ★



« Un bon exorciste est
un exorciste mort. ♥ »


« Il était une fois...
La Fin du Monde. Merveilleuse
histoire, n'est-ce pas ? ♪ »



Adam marche sur le Monde en purple.

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 236 ▐ Autres Comptes : Compte administratif
Masculin
▐ RPG Age : 7000 ans
▐ Personnalité : A votre avis, quel genre de personne peut-on être lorsque l'on souhaite l’éradication de l'espèce humaine depuis plus de 7000 ans ?
▐ Parcours RP : ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mar 6 Sep - 12:38

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Une première réponse ne tarda pas à lui parvenir ; en l'occurrence celle de son partenaire de plongée.

« Je vais tenté de te rejoindre à deux ca sera plus rapide pour fouiller les environs de l'épave et elle même. »

En attendant sa voix, qui ne laissait paraître aucune inquiétude et permettait de penser qu'il n'avait rencontré aucun problème au cours de son périple ; Xin-Yao ne put s'empêcher de pousser un soupir de soulagement. Peut-être même qu'il avait eu avant elle des nouvelles de l'équipage resté sur le bateau ? Elle ne savait pas vraiment comment fonctionnait l'émetteur, mais une partie d'elle espérait que l'on puisse choisir comment diriger les transmissions. Ça laissait une chance à Sigurd d'en savoir plus qu'elle sur le sort de ses alliés, et au ton de sa voix, la chinoise préférait croire qu'il ne leur était rien arrivé.

Rassurée, elle entreprit de commencer les fouilles dans l'épave ; afin de ne pas perdre plus de temps qu'elle n'en avait déjà perdu dans sa contemplation. Sigurd aurait tôt fait de la rejoindre, elle n'en doutait pas ; et elle voulait au moins avoir quelque chose de constructif à lui dire, quand bien même l'ancien vaisseau ne contenait peut-être aucune trace de l'Innocence.

L'endroit était sombre, faiblement éclairé par sa propre Innocence ; qu'elle ne tarda pas à désactiver. Non pas qu'elle n'avait plus besoin de lumière, mais la garder en activation pour une raison si banale l'épuisait pour rien, et la chinoise avait besoin de toutes ses forces pour lutter contre les courants et pousser les portes rouillées du navire. Elle jeta un bref regard derrière elle et, constatant que les dauphins étaient toujours là, jugea qu'aucun danger ne se profilait à l'horizon. En tout cas pas un susceptible de ne faire qu'une bouchée d'elle — le reste, elle se sentait plus au moins capable de l'affronter seule.

Poussant la première porte — qui se brisa presque dans le procédé tant l'eau avait rongé le bois — elle ne tarda pas à se retrouver dans un long couloir ; qu'elle reconnu comme étant celui menait aux différentes loges du bateau. Soit, elle commencerait par ici : elle allait inspecter chaque chambre, à la recherche du moindre indice ; ou de quoique ce soit qui pourrait les aider. Elle pénétra la première pièce qui s'offrit à elle, et dont la porte était restée ouverte. C'était tant mieux, songea t-elle : elle avait remarqué que l'épave tanguait parfois dangereusement, et elle ne voulait pas y créer plus d'agitation que nécessaire.

Ce ne fut que plusieurs minutes plus tard, alors qu'elle fouillait un coffre contenant des vieux écrits — qui étaient malheureusement impossible à lire, et qui s'effritaient au toucher — que la voix de Sigurd lui parvint à nouveau, la faisant presque sursauter. Il faut dire que malgré les petits poissons qui le parcouraient de long en large, le navire restait désespéramment calme et silencieux — à l'exception de ces quelques petits grincements...

« J'ai une épave en vue non loin de moi Xin, je vais rentrer dedans, si c'est bien sur la même épave qu'on est tombée il faudrait qu'on se retrouve avant d'éventuellement de nouveau se diviser pour la fouiller. Je vais rentrer par l'avant de la coque ou du moins ce qu'il en reste, tu te trouves où dedans ? »

Elle voulu lui répondre, mais reçu un autre message presque aussitôt ; cette fois d'une voix qu'elle reconnu immédiatement. Cependant, pour une raison qu'elle ignorait — et qui ne la rassura pas du tout —, la transmission passa très mal et l'Araignée ne put comprendre qu'une partie de celui-ci, entre grésillements et coupures.

« On.. ... vu une ...rme à ...face qui... qui a fon... ...ans ... bateau. ... juste ... peu ét... ..coués et... Gwen... ... aller voi... ...quipage a ...que chose. C'était ... un ... dauph... ... tu as vu... en... ...père... »

Comment était-elle censée comprendre et déchiffrer ce message ? Son cœur s'emballa et son esprit fut aussitôt traversé de pensées plus négatives les unes que les autres ; qui la poussèrent à vouloir remonter à la surface et s'assurer elle-même que tout allait bien pour ses camarades. Relâchant le couvercle du gros coffre qu'elle avait ouvert, celui-ci claqua lourdement et fit trembler soudainement les parois de l'épave. Loin de s'arrêter là, cette dernière se mit alors à basculer brusquement, entraînant avec elle un tas d'objets jusqu'alors figés dans le temps depuis plusieurs années. Lorsque Xin-Yao compris ce qu'il était en train de se passer, c'était déjà trop tard : un éboulement l'avait déjà bloquée dans la chambre, lui barrant toute tentative d'échappatoire ; et le navire ne semblait pas vouloir arrêter sa course en si bon chemin.

« Sigurd !! » s'exclama t-elle dans la panique. « N'entre pas dans l'épave, tout est en train de s'effondrer ! Ne reste pas là ! » fit-elle sans savoir si l'exorciste se trouvait dans la même épave qu'elle. Elle espérait que non.

Elle n'eut pas le temps de faire quoique ce soit de plus : tandis qu'elle poussa de toutes ses forces contre les décombres et les débris qui lui bloquaient la sortie ; une poutre se détacha du plafond et tomba droit sur elle. La chinoise eut tout juste le temps de reculer pour ne pas la prendre de plein fouet, mais ne put empêcher cette dernière de tomber lourdement sur son bras droit. La douleur fut si forte qu'aucun son ne passa ses lèvres ; mais elle reconnu néanmoins le bruit sourd de son os qui craqua, et la douleur qui s'en suivi. Serrant les dents et se tournant sur le côté pour exercer autant qu'elle le pouvait une pression sur épaule ; elle tenta en vain de dégager son bras : ce dernier était coincé sous la poutre, et toute tentative de l'en déloger ne faisait qu'accentuer la douleur déjà cinglante. Une douleur si forte qu'elle se sentit presque défaillir, alors que l'oxygène se faisait lui même de plus en plus rare - elle ignorait l'état du tuyau qui lui permettait jusqu'alors de respirer.

« Je suis.. coincée... » murmura t-elle faiblement. « Et, je.. Je crois que mon bras.. est cassé... »

Tout ce qui suivit ne fut qu'obscurité.


Résumé

Après avoir reçu la première réponse de Sigurd, Xin-Yao entame les recherches dans l'épave. Alors qu'elle s'engage dans le couloir puis dans une chambre, elle reçoit tour à tour le second message de Sigurd puis celui de Rusty, complètement décousu. Elle prend peur et veut sortir de là, mais le bateau se met à tanguer la bloquant dans la loge. Elle prévient Sigurd et lui demande de ne pas approcher. Elle reçoit une poutre sur elle qui lui casse le bras droit, a tout juste le temps de prévenir qui peut l'entendre avant de perdre connaissance.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mar 6 Sep - 19:29

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Minutes commençant à défiler bien plus rapidement tandis que tu t'habituais à ces profondeurs abyssales. Exploration relativement ennuyeuse dans ton cas ayant toujours préféré quelque chose de plus dangereux, sanglant paradoxalement à l'ensemble de tes coéquipiers. Tu étais toujours face à cette épave te demandant si tu allais tomber sur la jeune femme dans ta recherche qui prenait doucement mais sûrement la tournure d'une épopée. Trouver une innocence dans tout cela, c'était l'impossible te disais tu encore et encore te demandant même comment la chose pouvait se manifester de façon bien plus concrète. Dès lors tu entrepris de faire tout d'abord le tour de l'épave que tu avais trouvé même si une toute première entrée se trouvait face à toi. Tes gestes te portant tantôt d'un point à l'autre de la chose te demandant même comment un simple fragment d'innocence pouvait éventuellement réaliser tout ceci là où la tienne ne savait faire de réels miracles ou du moins ne se montrait guère puissante pour l'instant sous sa forme la plus brute. Tu ne tardas à finalement rejoindre l'ouverture au cœur de la coque de cet amas de bois avant qu'une chose finisse par drastiquement te stopper en premier lieu, des paroles qui n'avaient aucun sens ou qui étaient du moins incorrectes te parvenant.

La voix tu l'avais reconnu mais la signification de tout ceci te fit quelque peu réfléchir, ne sachant si tu te devais de profaner ou non de façon bien plus prononcée ce qu'il restait de ce navire. Tu finis dès lors par ouïr un avertissement, un avertissement qui n'avait aucune logique pour toi en réalité alors que ce qu'il restait de ce bateau face à toi ne semblait bouger d'un poil. Quelques secondes, une certaine réflexion, tu avais dès lors eu ta réponse vis à vis d'une de tes précédentes questions songeas tu. Tu n'étais point face à l'épave que la chinoise avait entrepris de visiter bien avant toi, bien avant que tu ne trouves quoi que ce soit dans ces fonds sans fin. Même si l'innocence pouvait se trouver juste face à toi, sous tes yeux en quelque sorte au dessous de ces restes de navire. Ton choix fut vite fait même si tu ne tardas à pester silencieusement même si tu aurais souhaité hurler de rage un copieux juron. Il y avait d'autres obligations dès lors comme celle de retrouver et ramener éventuellement en un seul morceau l'asiatique et surtout la reconduire vivante à votre embarcation. Rien que le fait de fouiller les tréfonds de cet océan interminable à la recherche d'une anodine épave ne faisait qu'accentuer ton état bien loin de toute sociabilité.

Ni une ni deux, tu ne tardas à reprendre la route du nord où devait se trouver le petit bout de femme en détresse alors que le périple allait être des plus longs, ne faisant même plus réellement attention aux mammifères qui t'avaient suivi au par avant. Tu avais bien d'autres priorités alors que tu en avais quelque peu profité pour aussi temporairement désactiver ton innocence là où tu savais que tu allais devoir en abuser une fois sur place, doux euphémisme pour dire l'usage que tu allais devoir en faire pour sortir Xin de son éventuel cercueil. Nouvelle silhouette se dessinant doucement dans les abysses dès lors, ressemblant à un autre semblant de navire ou du moins ce qu'il en restait. La chose semblait avoir bougée tout du moins c'est que tu présumais de par l'état encore plus délabré de la construction nautique De longues secondes d'hésitation, cherche une quelconque entrée afin de te faufiler dans ce potentiel caveau funéraire, tu savais que tu n'avais de nombreuses solutions. Tu savais que ton innocence allait reprendre du service d'ici peu, être rapide et efficace, c'est deux mots qui allaient devoir s'instaurer dès lors si tu comptais la ramener vivante à la surface. Les réjouissances pouvaient commencer.

« - Innocence activation. »

Innocence s'activant, disparaissant sous la brume ne laissant que néant là où tu étais, tu t'étais téléporté à l'intérieur de l'épave, recherche commençant tandis que tu te faufilais difficilement. Tu étais à l'aveugle n'ayant la moindre indication sur la présence de l'exorciste. Tu n'osais même ouvrir une simple porte ou du moins son équivalent afin de n'accentuer la destruction de ce qu'il restait de ce navire. Disparaissant encore et encore tantôt pour traverser un mur ou comme précisé une porte. Tu finis bien rapidement par te retrouver en une salle ou du moins ce qu'il en restait, amas la comblant alors que ton regard se porta tantôt sur une poutre et surtout le corps à côté. Aucune réelle activité, inconsciente ? Tu te disais qu'au moins lorsque la poutre finira par bouger, elle ne pourra se plaindre de la douleur paradoxalement. Mains se saisissant tantôt de celle-ci avec difficulté de par cette combinaison, manœuvre qui fut longue, difficile et des plus déplaisantes de par le fait que tu souhaitais faire attention afin de ne faire plus bouger la bâtisse en précaire état en laquelle vous vous trouviez. Tu finis par te saisir de son corps, évitant de toucher le bras qui s'était trouvé sous ce poids, la brume couvrant promptement dès lors enveloppe charnelle inerte. Tu fis le chemin inverse aussi vite que ton innocence le permettait alors que tu avais fini par quitter cette épave avec un poids en plus sur les épaules, au sens propre du terme cette fois-ci.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mer 7 Sep - 15:03
C'est un drôle de moment, un peu hors du temps.
Un moment d'innocence en plein milieu de cette guerre.
Un moment de calme avant la tempête.

Rusty vient taper dans ton poing, ne comprenant pas ton geste. Tu te retiens de rire, amusée par sa maladresse, et lui montres doucement comment faire. Un énième sourire sur les lèvres, tu te redresses et attends que l'Enfant confirme ton « plan ».
Une fois cela fait, tu le quittes et pars en direction de l'équipage. Tu ne sais pas comment leur annoncer tout ça ou même juste comment leur parler. Et s'il se moquait de toi ? La Blanc-bec qui pense connaître la mer mieux qu'eux. La mine renfrognée, tu ralentis un peu l'allure. Le bateau n'est pas immense et tu ne tardes pas à rejoindre quelques hommes.

Avant de leur parler, tu écoutes le Pleunichard informer les plongeurs. Sa phrase est claire et a quelque chose de rassurant, même sur toi. Oui, c'est sûrement un dauphin que vous avez vu. Un très gros dauphin. Et tout le monde sait que les dauphins sont inoffensifs. N'est-ce pas ?

Tu inspires un grand coup, et abordes les quelques hommes devant toi. Tu leur adresses un sourire et un geste de la main, avant de déballer ton discours.

« Hey ! J'vous dérange pas j'espère ?
Un peu, mais vas y gamine.
…. Je. Je voulais savoir. Avec Rusty – c'est l'enfant qui est là bas – on a cru voir un requin. Enfin, on ne sait pas vraiment si c'est un requin. Mais on a cru voir un truc en tout cas. Et du coup, j'viens voir si vous l'avez vu aussi ?
On n'a pas l'temps d'niaiser, gamine. On fait en sorte que l'bateau finisse pas au fond d'l'océan. Surtout 'vec la s'cousse qui vient d'y avoir.
D'a … d'accord. Merci. Et du coup, vous avez quelque chose pour vous défendre ? Au cas où c'était en effet un requin, et qu'on est tous en danger de mort. »

Tu prononces cette phrase sans vraiment en avoir conscience. C'est à la fois un sarcasme et une expression réelle de ta peur. Ils ne sont pas méchants, tu le sais, juste un peu bourrus. Mais te faire rabaisser ainsi, ça ne te met absolument pas à l'aise et vient éprouver tes nerfs, déjà bien mis à mal pour tout ce qui t'entoure.

« On va voir ça 'vec l'Cap'taine. »

Pour seule réponse, tu hoches la tête. Tu ne bouges pas tout de suite, ne sachant pas si la conversation est finie ou pas. Mais le regard interrogateur des marins finit par te convaincre qu'il est temps pour toi de partir. Tu leur adresses un dernier signe de main et files en direction de Rusty.

C'est à ce moment que les plongeurs parlent. Tu ne sais pas s'ils s'adressent à vous ou s'ils ne font que parler entre eux. Leurs messages sont incompréhensibles, entrecoupés de toutes parts. Il n'y a qu'un seul mot que tu es certaine d'avoir compris, coincée, et il n'est pas des plus réjouissants. Tu presses le pas et rejoins l'Enfant.

« Rusty ! Tu as entendu ce qu'ils ont dit ? Mon émetteur grésillait, j'ai pas pu tout comprendre. Je pense que ça vient du mien. Ce serait pas la première fois que quelque chose qu'on me donne ne marche pas. »

Tu soulèves les épaules, pour dédramatiser la situation, mais n'en mènes pas large. Ils sont tous seuls là dessous et vous êtes impuissants. Il faut juste espérer que Sigurd a la possibilité de faire quelque chose. Il est le seul capable de quoi que ce soit pour l'instant.

Tu poses ton arc contre la rambarde et regardes l'étendue d'eau devant vous. Tu ne sais pas ce que tu espères voir en faisant cela. Ils sont bien trop profonds. Mais peut être que leurs visages vont émerger d'un instant à l'autre. Ils auront un sourire victorieux et tiendront l'Innocence dans leurs mains. Car peut être que c'était l'Innocence qui était coincée. Oui, peut être qu'en vérité, ce n'était pas une mauvaise nouvelle. Peut être que c'est la fin et que vous allez pouvoir rentrer chez vous.

Les yeux perdus dans le vague, tu te détaches un peu de tout ce qui t'entoure. Tu ne remarques qu'à moitié les dauphins qui viennent jouer autour de votre embarcation.

C'est un drôle de moment, un peu hors du temps.
Un moment d'innocence en plein milieu de cette guerre.
Un moment de calme avant la tempête.


Résumé:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 8 Sep - 16:51

Nature


" La nature agit, l'homme fait. "


Je sais que je n'ai pas rêvé, et qu'il y avait bien quelque chose à la surface de l'eau mais.. et si ce n'était rien ? Après tout, Xin-Yao semble avoir vu des dauphins là-dessous ; c'en était peut-être juste un perdu, un très gros qui a percuté notre bateau. Ou bien un petit ou un normal, je ne sais pas quelle taille ces animaux là peuvent avoir. Je me suis sans doute fais du mauvais sang pour rien, parce que.. les gens de l'équipage ont pas l'air plus affolé que ça. C'est peut-être quelque chose de normal en mer, que se percuter des poissons ou des mammifères qui passent par là, un peu trop près de la coque.. ... Enfin, ça, c'est ce que j'essaye de me faire croire. Je ne veux pas imaginer qu'il puisse y avoir quelque chose d'autre là-dessus.. non.


Et ce fut alors ce qu'il tenta de faire.

L'âme désormais un peu plus légère depuis les précédents messages de ses comparses et la mise en garde transmise, le petit homme ne tarda pas à porter son regard sur la surface de l'eau ; guettant sans doute une nouvelle ombre menaçante qui pourrait venir ébranler le calme du bateau une nouvelle fois. Et des ombres, il y en eut des tas. Sur le coup, l'irlandais ne put retenir un hoquet de surprise, avant de relâcher tout vigilance en voyant des animaux sauter hors de l'eau tout en suivant le navire. Des dauphins, c'était des dauphins ; sans doute les mêmes que la chinoise avait rencontré là-dessous. Ces derniers avaient fini par remonter à la surface pour respirer, et les voilà qui désormais s'amusaient à nager et à sauter autour du bateau. Quel magnifique spectacle, songea alors l'enfant tandis qu'un léger sourire étirait ses lèvres. La peur n'avait pas quitté son ventre, mais au moins, l'espace d'un instant, Rusty se serait presque senti heureux d'être là ; mais il ne fallait pas exagérer non plus.

Un peu perdu dans ses pensées et dans la contemplation de ce simple spectacle de la nature, le Pleurnichard ne vit pas le temps passer. Est-ce que Gwenaëlle était encore avec les membres de l'équipage ? C'était fort probable. Est-ce que Sigurd et Xin-Yao exploraient toujours les épaves ? Sans doute également. Depuis tout ce temps, aucun nouveau message n'était parvenu aux oreilles de l'exorciste miniature, et la clochette n'avait pas retenti.. c'était donc que tout allait bien, n'est-ce pas ? Grave erreur. Tout à coup, le tuyau auquel était relié la chinoise se tendit brusquement, comme si quelque chose là-dessous l'avait tiré d'un coup sec. La clochette, elle, ébranlée par un tel choc, se mit à tinter comme une folle ; de même que le cœur du môme ne put s'empêcher de battre à tout rompre. Qu'est-ce qu'il venait de se passer ?

Les yeux grands écarquillés et rivés sur la surface de l'eau ainsi que sur le tuyau, le petit homme s'attendit à ce que leurs camarades remontent tout à coup, ou qu'une créature fasse irruption.. mais il n'en fut rien. Tout ce qui lui parvint furent un message radio ; à peine audible.

" ... coincée... ... je.. ... crois.. ... cassé... "

De quoi parlait-elle ? Qu'est-ce qui était cassé ? Qu'est-ce qui était coincé ? Que lui était-elle arrivé là-dessous ? Toutes ces questions se mirent alors à fuser à vive allure dans la tête du jeune O'Connor ; au même rythme que son cœur battait dans sa poitrine. A savoir, un rythme infernal de locomotive à vapeur ; au moins.

" X-Xin-Yao ? " s'étrangla l'enfant, " Qu-Qu'est-ce qui s'est passé ? "

Silence radio, plus rien, pas même du mouvement au niveau du tuyau.

Terrifié à l'idée qu'il se soit passé quelque chose de grave là-dessous, l'enfant tenta d'appeler ses camarades de nombreuses autre fois en les appelant par leurs noms ; mais aucune réponse, jamais. La réception semblait avoir été coupée.. ou alors, cela ne passait plus aussi bien qu'avant. Allez savoir ce qu'il s'était réellement passé. Dans tous les cas, ce n'était pas bon, pas bon du tout. Et ce fut lorsque l'enfant se décida à aller chercher de l'aide que Gwenaëlle finit par revenir auprès de lui.

" Rusty ! " l'interpella bien vite sa camarade, " Tu as entendu ce qu'ils ont dit ? Mon émetteur grésillait, j'ai pas pu tout comprendre. Je pense que ça vient du mien. Ce serait pas la première fois que quelque chose qu'on me donne ne marche pas. "

Tout en disant ces quelques paroles, la jeune femme prit le temps de reposer son arc contre la rembarre du navire.. mais il n'y avait pas de temps à perdre. Pressé par la panique, le petit homme ne tarda pas alors à saisir la manche de son ainée pour capter à nouveau son attention ; dans un mouvement sans doute un peu trop brusque pour le petit timide qu'il était, mais qui témoignait bien de la terreur qui rongeait son corps tout entier.

" J-Je crois qu'il s'est passé quelque chose de grave.. ! " s'étrangla-t-il alors, " Je.. J'ai pas entendu le message mais.. mais le tuyau il a b-bougé d'un coup et.. et la clochette a fait plein de bruit je.. J'allais venir te chercher mais.. et.. j'ai pas réussi à les c-contacter de nouveau.. "

Cela ne voulait sans doute pas dire grand chose, mais au vu de l'air paniqué qui faisait trembler les prunelles du jeune O'Connor, une seule chose devait être sûre pour la française : il fallait agir.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Ven 9 Sep - 14:42

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Autour d'elle, tout n'était plus qu'obscurité. Non pas qu'elle en était réellement consciente ; puisque à l'instar de son corps baigné dans les eaux sombres, son esprit flottait à des milliers de kilomètres d'ici. Il lui semblait même être dans une autre dimension, un lieu qui n'était pas accessible pour les vivants : c'était sans doute l'explication la plus logique à ce qu'elle ressentait, mais était incapable de décrire. Est-ce qu'elle était morte ? Elle n'en savait rien. Pas encore, peut-être. Bientôt, sans doute. Elle avait du mal à se souvenir de ce qu'il s'était passé : tout ce qui lui revenait en mémoire, c'était la douleur dans son bras droit. Ce même bras qu'elle ne sentait plus — était-elle encore seulement dans son corps ? Ou bien ce dernier avait-il lui aussi été détruit ? — à l'image de tout le reste. Elle n'avait plus d'enveloppe ou, du moins ; était incapable de la voir et de la ressentir. Il lui semblait que seuls sa vision et son ouïe avaient été préservés, quand bien même elle ne voyait devant elle que du noir.

Il lui semblait pourtant qu'il se passait des choses, autour d'elle. C'était une sensation, presque fantomatique ; mais elle avait une impression de mouvement, d'agitation. Elle cru même entendre une voix, ou plutôt un son, un bruit. Plusieurs, même. Quelqu'un essayait-il de la rappeler dans le monde des vivants ? N'était-il pas trop tard ? Elle n'en servait rien, et à vrai dire ; elle ne savait même pas comment différencier un monde de l'autre. Sa mémoire était floue, son fil de pensée complètement décousu. Elle se souvenait à peine de son prénom et de qui elle était... Alors comprendre comment, où, depuis quand et pourquoi elle s'était retrouvée dans cette situation, c'était au dessus de ses capacités.

Les sons finirent par s'éloigner, en même temps que sa force s'était mise à la quitter. Elle se sentait disparaître, sentait sa conscience — ou ce qu'il en restait — s'amenuiser, se dissiper. Elle avait l'impression que ce qui la raccrochait à ce monde lui filait entre les doigts, et compris véritablement à cet instant ce qu'il se passait : elle était en train de mourir, et pour de bon, cette fois. Elle était si fatiguée... Tout était si sombre, si calme... Elle avait envie de dormir.

Une lumière l'en empêcha.

D'abord discrète, elle se fit de plus en plus lumineuse, éclatante ; jusqu'à ce que la chinoise ne vit plus qu'elle. Une lumière verte aux reflets bleutés, qui lui raviva brusquement la mémoire : ce qu'elle voyait autour d'elle, cette lueur qui l'enveloppait et étincelait, c'était son Innocence. Avec cette prise de conscience, tout lui revint en mémoire : son identité, la mission aux Bermudes, le bateau, ses coéquipiers, sa plongée, les dauphins... Et l'épave. L'épave qui s'était effondrée sur elle, brisant son bras et lui coupant l'oxygène. Elle se souvenait de tout, de la douleur y compris : comme rappelée à son corps, elle retrouvait également les sensations tactiles ; et de la plus douloureuse des façons. Une foule d'émotions lui traversa le corps, le cœur et l'esprit ; lui donnant presque l'impression de se noyer une seconde fois tant elle était submergée par toutes les informations — spatiales, temporelles, sensorielles — qui lui parvenaient.

Et, brusquement, elle ouvrit les yeux.

Son premier — et malheureux — réflexe, à l'image d'un nouveau né, fut de prendre une grande bouffée d'air ; qui ne fit que l'étouffer davantage, son casque étant entièrement vidé de son oxygène. Suffocante, paniquée ; elle posa des yeux écarquillés autour d'elle, si préoccupée par son étouffement qu'elle en oubliait la douleur dans son bras droit. Enveloppée d'une brume opaque, il ne lui fallut pas longtemps pour que ses sens reviennent pleinement à elle et qu'elle comprenne ce qu'il se passait ; quand bien même elle se sentait prête à défaillir à n'importe quel moment. Sigurd était venu lui porter secours, et c'est dans ses bras qu'elle se trouvait ; tandis qu'il la portait sûrement vers la surface, là où elle pourrait être soignée.

Elle voulu parler, hurler, crier ; mais le manque d'oxygène l'en empêcha. Aucun son ne passa ses lèvres, et elle ne put s'en remettre qu'à son corps et à son bras valide ; dont elle se servit pour s'extirper de l'emprise de l'exorciste. Elle avait besoin d'air, besoin d'enlever casque qui l'empêcher d'inspirer quoique ce soit : au point où elle en était, même de l'eau était bienvenue. C'est donc ce qu'elle fit : utilisant ses dernières forces, elle se sépara de son coéquipier ; tout en lui adressant un sourire qui se voulait rassurant mais qui n'en était rien. Elle avait mal, elle s'asphyxiait, aussi utilisa t-elle le peu de force qui lui restait pour ôter le casque de sa combinaison... Remarquant au passage que la fracture de son bras était une fracture ouverte, alors qu'une traînée de sang s'échappa de dessous sa tenue. Elle serrait les dents. Ce n'était pas le moment de flancher...

Lorsqu'elle fut enfin libérée de ce qui l'entravait, elle inspira à nouveau ; avalant cette fois une grosse quantité d'eau qui la fit tousser — mais elle se sentait étrangement vivante : c'était la première fois depuis de trop longues minutes que quelque chose pénétrait dans ses poumons. Le soucis maintenant, c'est qu'elle se noyait ; littéralement. Mais alors qu'elle se sentait à nouveau partir...

Son Innocence s'activa à nouveau, et d'elle-même, cette fois. Ce qui se produisit ensuite alla si vite qu'elle n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'elle se retrouvait peu à peu enveloppée dans un cocon fait de cristal divin ; dans lequel l'eau s'évacuait peu à peu. Lorsqu'elle eut la tête hors de l'eau, sans chercher à en savoir plus sur le comportement étrange de son Innocence ; son premier réflexe fut de tousser — cracher — l'eau dans ses poumons et de prendre plusieurs grandes bouffées d'air. Enfermée dans son cocon, incapable de voir ce qu'il se passait autour d'elle — et le tuyau la reliant au navire ayant été sectionné — elle ne put que prononcer, faiblement, ces quelques mots à qui pourrait l'entendre.

« Je.. Je vais bien... » dit-elle à bout de souffle, prenant de grandes respirations bruyantes entre chaque mot. « Mon Innocence m'a protégée.. Je crois... » puis elle ajouta, à l'intention de l'exorciste venu la sauver : « Merci, Sigurd.. ça va aller, maintenant... »

Aller bien, c'était un euphémisme. Non, c'était même un mensonge. Elle n'allait pas bien, son bras était toujours dans un triste état et même si son épaisse combinaison l'empêchait de voir directement la fracture, elle savait cette dernière ouverte et sanglante. Elle allait devoir se recoudre avant de perdre trop de sang ; quand bien même elle devinait par avance la souffrance qu'elle allait endurer pour y parvenir. Pouvait-elle seulement utiliser son Innocence, dans cet état ? Et sous cette forme ? Elle ignorait comment elle était parvenue à se tisser un cocon hermétique ; jamais son Innocence n'avait dévoilé pareille capacité auparavant et pourtant, elle s'était déjà retrouvée dans des situations périlleuses. Ce dernier n'étant plus rempli que d'air et par la présence de son porteur, elle sentit le cocon remonter tout naturellement à la surface de l'eau ; quelques peu ballotté au passage.

La question était maintenant de savoir où elle était, à quelle distance du bateau elle se trouvait, et jusqu'où Sigurd l'avait emmenée avant qu'elle ne se sépare de lui. La réponse vint sous la forme la plus inattendue : à travers son cocon de cristal, elle entendit les cris caractéristiques des dauphins — probablement ceux qu'elle avait croisé plus tôt, songea t-elle — et se sentit poussée, emportée par ces derniers vers une destination inconnue. Si sa première réaction fut de craindre pour sa vie — il ne fallait pas qu'elle s'éloigne davantage — ; elle compris rapidement l'intention de ces derniers lorsqu'elle heurta ce qu'elle reconnue comme la coque d'un navire, duquel provenait des voix indéchiffrables.

« Innocence.. Désactivation. » murmura t-elle difficilement, en serrant les dents ; prenant sur elle pour ne pas céder à la douleur lancinante et foudroyante qui lui traversait son bras meurtri.

Le cocon se défit alors lentement et elle se retrouva à nouveau à l'eau ; entourée par la dizaine des créatures qu'elle avait observé quelques instants plutôt, et qui semblaient tourner tout autour d'elle comme pour la protéger. Levant des yeux fatigués au ciel, essayant de distinguer un visage familier ; elle prit son courage à deux mains et s'essaya à une dernière tentative d'attirer l'attention.

« Par ici... » fit-elle de la voix la plus forte qu'elle était en mesure de prendre dans son état. « Je suis là.. Faites vite... »

Elle n'allait plus tenir très longtemps.


Résumé

Inconsciente une bonne partie du temps, Xin-Yao revient à elle grâce à son Innocence et Sigurd. Privée d'oxygène, elle panique, et enlève son casque qui la protégeait de l'eau, manquant de peu de se noyer. Elle constate que sa fracture au bras est ouverte. Mais alors qu'elle semble à nouveau sombrer dans l'inconscience, son Innocence s'active d'elle-même et l'enveloppe dans un cocon, ce qui lui permet de respirer à nouveau. Elle tente de prévenir les autres de son état, et remercie Sigurd. Le cocon remonte à la surface, et est poussé par les dauphins jusqu'au bateau. A l'arrivée, elle désactive son Innocence et appelle à l'aide pour qu'on vienne la chercher.

Xin-Yao est passée rang D. Le cocon, " Berceau de l'Araignée ", est la technique associée à ce niveau. Yaaaay !
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 11 Sep - 4:13

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Un poids mort, quelques kilos, non pas quelques kilos mais un nombre bien plus imposant que de par ce simple terme reposant sur tes épaules. Tu nageais, tentait de remonter à la surface comme tu le pouvais hésitant tantôt à de nouveau user de ton innocence. Te déplacer toi était aisé mais un tant soit peu fatiguant, se faire mouvoir un corps inerte en scaphandre en plus du tien c'était tout autre chose et sans doute des plus éreintant. Muscles se déchirant sous l'effort alors que tu serais les dents face à cette infinité azurée que tu te devais de traverser afin de retrouver la lumière de l'astre du jour. Simple acte qui se rapprochait plutôt de la torture physique à vrai dire, te faisant tout sauf apprécier l'eau ou plutôt l'océan et ses fonds marins, sont immensité et surtout sa texture bien plus handicapante que la simple friction de l'air en un anodin déplacement. C'est ainsi que tu sentis cette nouvelle pression, ce qui était sur ton épaule s'agiter attirant quelque peu ton attention même si tu n'avais encore et toujours qu'un objectif, remonter à la surface. Un léger coup, ta prise sur son corps disparaissant alors, tu aurais sans doute préféré la voir toujours inconsciente que de faire face à cette nouvelle vision.

La chinoise se noyant, proie de l'eau et surtout de l'incompatibilité humaine avec cet univers marin. Sa personne suffocant, s'étouffant tu ne pouvais la remonter assez rapidement et même de par le cristal divin qui se trouvant en ton être, tu doutais du fait de pouvoir lui faire retrouver l'air frais même au dépend de ta condition physique de par l'effort nécessaire. Tu ne pouvais qu'assister à ce spectacle macabre même si la brume avait déjà entrepris de se mouvoir vers elle, même si cet acte fut vain de par ce qui se passa ensuite. Vision des plus déconcertantes ou plutôt prévisibles de par son statut à elle, tu l'avais aperçu cette lumière bleuté ou verdâtre, cette teinte typique de l'outil divin englobant l'asiatique avant de faire naître comme un cocon. Surpris et surtout totalement déconcerté par la suite ne sachant comment réellement réagir de nouveau, te contentant d'observer alors que tu suivis doucement mais sûrement la cage divine qui s'évadait de l'abysse. Ce n'est qu'après de multiples secondes que tu refis surface à ton tour après ta coéquipière tandis qu'une partie de l'équipage semblait avoir réagi mais de façon bien maigre pour l'instant. Tu étais comme envenimé, caractère drastiquement dégradé par ce dernier contre temps, bien plus acide, corrosif qu'à l'accoutumé dès lors.

Tu utilisas une dernière ton don, ton innocence pour quitter l'eau et te retrouver sur le pont avant de désactiver l'arme divine afin d'économiser les forces qu'il te restait, du moins l'espérais tu. Finissant ainsi par aboyer à défaut de pouvoir mordre, déchiqueter ceux en charge de votre embarcation.

« - Bougez vous pour la faire remonter et vous occuper d'elle ! »

Ordre hurlé alors que tu avais au préalable retiré ton casque, quoi que hurler était un bien doux euphémisme face à l'agacement dont tu faisais preuve en ce moment précis.

« - Et toi aide moi avec ca ! »

Désignant ta combinaison dès lors, alors que l'individu à qui tu avais confié ton paquet de cigarettes au par avant ne tarda à exécuter ce que tu lui avais ordonné. Les minutes furent longues le temps que tu puisses retrouver une bien meilleure mobilité, carnassier que tu étais. Arrachant l'emballage où se trouvait tes clopes des mains du matelot qui te les tendait tout comme un briquet ne rajoutant un merci pour son aide ou cette attention maintenant extirpé de ta combinaison ou plutôt ce cercueil sous marin. Bâton de tabac finissant entre tes lèvres dès lors, nuage grisâtre suivant l'acte tantôt frénétiquement.

« - Il s'est passé quelque chose ici ?! »

Tu aboyais même si tu étais bien plus douceâtre qu'il y a un instant, demandant de par ces mots aux deux autres exorcistes restés sur le bateau s'ils avaient aperçu toute chose anormale. L'ours bien plus que mal léché reprenant le dessus dès lors sur toi. Humeur ravageuse non cachée.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
» Lectures de groupe estivales 2010 (calendrier en page 1)
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» Spoil Bleach chapitre 274

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Les océans-
Sauter vers: