Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 11 Sep - 15:21
Rusty te tire de tes pensées. Ce ne sont pas ses mots qui t'alertent, mais bel et bien le ton qu'il emploie. L'Enfant semble paniqué. Tu te tournes en sa direction et l'écoutes, silencieuse.

« J-Je crois qu'il s'est passé quelque chose de grave.. !  Je.. J'ai pas entendu le message mais.. mais le tuyau il a b-bougé d'un coup et.. et la clochette a fait plein de bruit je.. J'allais venir te chercher mais.. et.. j'ai pas réussi à les c-contacter de nouveau.. »

Tes yeux font des allers-retours, entre le Petit, la clochette et l'eau. Ils sont en danger là dessous, tu le sais maintenant. Tous tes espoirs un peu ridicules viennent de sauter en éclat. Et si tu pouvais te donner une gifle, tu le ferais sans hésiter. Il faut que tu agisses. Il faut que tu rassures Rusty en premier lieu. Et puis, que tu ailles sauver Xin-Yao, dans les profondeurs. Mais comment ? Le temps que tu mettes une combinaison, ce sera trop tard.

Tu ne sais pas quoi faire, et des larmes naissent au coin de tes yeux. La panique est ce qu'il y a de plus contagieux, et elle commence à t'envahir. Tu essaies de respirer calmement, profondément, pour retrouver un semblant de sérénité. Mais ça te paraît bien impossible maintenant.

« On va … On va les sauver, Rusty. Ne t'inquiètes pas. On va y arriver. C'est obligé. »

Paroles pour le rassurer lui ou toi ? Ton appareil grésille, preuve qu'ils ont parlé sous l'eau. Bon ou mauvais signe ? Tu voudrais balancer la boucle d'oreille, alors que la colère monte en toi. Il n'y a rien de plus salvateur que la colère. C'est brûlant, c'est puissant et ça te pousse à agir. Tu attrapes ton arc, et te prépares à plonger. Tu ne penses pas un seul instant que tu peux mourir noyée à ton tour. Car c'est ça aussi la colère, c'est un écran noir qui bloque une partie des pensées.

En équilibre sur le rebord, tu réalises qu'il faut appeler le Capitaine. Les hommes d'équipage à vos côtés vous fixent, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passe. Tu te retournes en direction de la cabine, n'ayant pas peur de tomber du tout. La bord est assez large, et la mer calme.

« CAPITAINE ! Y'a du grabuge là dessous. Je vais voir si je peux pas aller faire quelque chose. Faudrait préparer une équipe médicale, s'il vous plaît. Et vous armer aussi. On ne sait pas ce qui a attaqué nos compagnons. Et ne me dites pas que vous maintenez le bateau comme il faut, C'EST PAS LE MOMENT ! »

Tu fixes les hommes de tout à l'heure en prononçant ces mots. En vérité, tu n'as aucune idée si ce plan est le bon ou non. Mais la colère coule dans tes veines, à la manière d'un poison, et te donne une force que tu ignorais. Jamais, oh grand jamais, tu n'aurais osé t'adresser d'une telle manière à des inconnus en temps normal. Mais le temps n'a rien de normal. Tu adresses un regard déterminé à Rusty, et te retournes en direction de l'Océan.

Et c'est là que te la vois. Elle est dans l'eau, à côté de votre embarcation. Elle est sur le point de se noyer. Tu balances ton Innocence sur le pont et plonges sans hésiter. Tu ne pourras pas la remonter à bord, bien entendu. Mais tu peux lui garder la tête hors de l'eau. Tu te mets sous elle et la soutiens au niveau des aisselles. Le vide sous tes jambes t'effraie, mais tu n'en tiens pas compte. Ce n'est pas toi le plus important pour l'instant, c'est elle.

Tu essaies de la rassurer, même si tu n'as aucune idée si la Chinoise est toujours consciente ou pas.

« Tout va bien Xin-Yao. Tu es en sécurité maintenant. On va pouvoir te soigner. Je vais pouvoir te soigner. Ça va aller. Accroches toi, s'il te plaît. »

Tu entends Sigurd crier sur le pont et te demandes comment il a réussi à sortir de l'eau sans que tu le vois. Mais ce n'est pas le plus important pour l'instant. L'Homme ordonne qu'on vienne sortir votre coéquipière de l'eau, et tu ne peux qu'approuver. Des têtes émergent du bord du navire, et tu attrapes l'espèce de harnais qu'ils te tendent. Il faut que tu attaches cela à la jeune femme, et tu n'as aucune idée de comment tu vas t'y prendre.

Un marin plonge et vient t'aider à l'accrocher. Ils vont pouvoir la faire remonter. Tu soupires, soulagée, et regardes la jeune femme être hissée. Puis tu attrapes la corde qu'ils te lancent et grimpent. Tu manques de tomber plusieurs fois, glissant contre la coque, mais finis par y arriver.

Sur le pont, tu te jettes aux côtés de ton amie. Enfin, celle que tu considères comme une amie. C'est bien toi ça, Gwen. Passe quelques heures en compagnie d'un parfait inconnu, et c'est un ami.

« Je … Je peux peut être la soigner. Avec mes flèches. Ça ne vaut pas des soins normaux. Mais déjà, ça pourra agir sur la douleur. Tiens bon Xin-Yao. Tiens bon.  »


Résumé:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 11 Sep - 18:45

Blessure


" Attendre, espérer... le silence... si dure torture, si grande blessure. "


C'est pas normal, le tuyau était pas censé bouger comme ça, si la clochette de faire du bruit, sauf si.. sauf si Xin-Yao a des ennuis là-dessous. Elle a parlé de quelque chose de cassé et de coincé, est-ce que.. est-ce qu'elle parlait d'elle ? Ou de son tuyau ? Mais s'il est cassé elle.. elle ne va plus pouvoir respirer. Et nous, nous on aura jamais le temps de descendre la chercher si c'est le cas.. Et.. Et Sigurd n'est peut-être pas avec elle, peut-être que lui non plus ne reçoit pas bien ses signaux.. Est-ce que c'est à cause de l'ombre que nous avons vu à la surface de l'eau ? Et.. et si ce n'était pas un dauphin mais quelque chose de plus dangereux ? Oh non.. non non non..


A l'instant même où l'enfant expliqua la situation - plus ou moins laborieusement - à son ainée, cette dernière sembla être prise de panique à son tour. Ses yeux allèrent de ci et de là sur le navire, ainsi que vers l'eau, comme à la recherche d'une solution ; ou peut-être juste d'une explication. Pourtant, elle parvint à reprendre son calme, affirmant à son cadet que tout allait bien se passer, qu'ils allaient y arriver, qu'ils allaient les sauver. Vraiment ? Comment ? Tout était peut-être déjà trop tard. Ils n'allaient pas avoir le temps de descendre pour leur venir en aide ; pourtant, ils ne pouvaient pas rester là les bras croisés à ne rien faire. Il y avait toujours un espoir, aussi infime soit-il.. Et cet espoir, c'était les grésillements et les mots incompréhensibles dans les oreilles des deux exorcistes. Il y avait des interférences, mais là-dessous, au moins un de leurs camarades était encore en vie et tentait de les contacter. Ils ne pouvaient pas les abandonner. Impossible.

Sans doute poussée par son courage, la française fut alors prête à se jeter à l'eau, comme ça, sans combinaison ni rien du tout pour l'aider à respirer sous l'eau. Comment comptait-elle sauver leurs camarades ainsi ? Elle n'y parviendrait pas, c'était peine perdue ; Rusty le savait, et était terrifié à cette idée. Et s'il se retrouvait tout seul ? Pire encore : et s'il finissait seul exorciste survivant sur cette embarcation ? Sans doute ne se le pardonnerait-il jamais. Heureusement pour ses nerfs - à lui - Gwenaëlle se détourna bien vite de son idée afin de se rendre à la cabine du capitaine. Et même si Rusty, lui, resta à sa place sur le pont, il put entendre qu'elle criait des instructions aux membres de l'équipage.

Incapable de savoir quoi faire, le Pleurnichard fut très vite ramené sur terre lorsque les cris des dauphins se firent à nouveau entendre. Que se passait-il ? Un seul regard vers l'océan suffit à répondre à cette questions : ils avaient ramené Xin-Yao jusqu'au navire, tandis que l'eau, elle, prenait une teinte rougeâtre autour d'elle. Elle saignait ! Elle était blessée ! Mais au moins, elle était encore en vie.

" Par ici... Je suis là.. Faites vite... " souffla-t-elle avec peine.

Piqué à vif par cette vision, le petit exorciste se précipita vers la rembarre, presque prêt à sauter.. si sa camarade française n'avait pas réagit avant lui. Visiblement, Gwenaëlle gérait la situation - et c'était peut-être mieux ainsi - tandis que Sigurd, lui, faisait à nouveau irruption sur le bateau tout en se débarrassant de son scaphandre.

" Bougez vous pour la faire remonter et vous occuper d'elle ! " beugla alors le norsk, " Et toi aide moi avec ça ! "

Visiblement en colère - que s'était-il passé là-dessous ? - l'exorciste ne tarda pas à retrouver ses vieilles habitudes en s'allumant une cigarette après s'être débarrassé de sa tenue ; tandis que des membres de l'équipage s'affairaient à faire remonter la blessée et sa sauveuse. Et l'irlandais dans tout ça ? Eh bien il restait là, les bras ballants et le cœur continuant à battre la chamade.

Malheureusement, cela n'allait pas se calmer avec le temps.

" Il s'est passé quelque chose ici ?! " finit par demander Sigurd.

Son ton était moins vociférant qu'avant, pourtant, le petit homme ne put s'empêcher de sentir son cœur louper quelques battements. C'est qu'il avait comme l'impression que tout la responsabilité des évènements lui tombaient dessus, d'un coup, et qu'il ne pouvait rien faire d'autre que de rester là trembler. Enfin. Ce n'était pas comme s'il avait fait quelque chose d'autre - ou d'utile - depuis tout à l'heure.

" On.. On a j-juste vu une.. une ombre qui.. qui a fait t-trembler le bateau.. Mais.. mais on sait p-pas ce qu-que c'était.. " hoqueta-t-il alors avec peine, tandis que son regard se brouillait de larmes ; non, il ne devait pas pleurer, pas maintenant.

Était-ce cette chose qui avait attaqué Xin-Yao ? Le Pleurnichard n'osa pas y songer - n'eut pas le temps - tandis que la blessée était finalement amenée sur la coque du bateau.. en même temps qu'une flaque de sang et d'eau salée se répandait à leurs pieds. Face à cette vision, l'enfant eut un haut le cœur.

" Je … Je peux peut être la soigner. Avec mes flèches. " proposa alors la française d'une voix fébrile tout en arrivant à leurs côtés, " Ça ne vaut pas des soins normaux. Mais déjà, ça pourra agir sur la douleur. Tiens bon Xin-Yao. Tiens bon. "

Pensivement, et silencieusement, le petit homme ne put qu'approuver la proposition de son ainée ; si cela pouvait soulager leur amie, alors, ils se devaient de le faire. D'autant plus que cela pouvait être une aide considérable que l'unité médicale - qui arrivait déjà sur les lieux - ne pouvait pas refuser. N'est-ce pas ?

Alors, l'enfant s'agenouilla aux côtés de son amie de toujours, et lui prit doucement sa main valide entre les siennes.

" On.. On est là Xin.. " souffla-t-il alors d'une petite voix.

Son corps tremblait, et une ou deux larmes vinrent s'écraser sur le pont mais.. ça, ce n'était pas grave. Ils - eux, bien sûr, pas lui - avaient réussi à la sauver. Et c'était tout ce qui comptait désormais.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 15 Sep - 22:42

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Elle n'eut pas à attendre très longtemps avant que les secours n'arrivent. A peine quelques minutes à vrai dire ; le temps pour Gwenaëlle de l'apercevoir et de plonger aussitôt à l'eau, sans même prendre son Innocence ou se soucier des dangers qu'il pouvait y avoir sous l'Océan. Après tout, Xin-Yao n'avait pas pu se faire ça toute seule. Parvenant difficilement à rester la tête hors de l'eau à cause de son bras invalide, elle fut rassurée de sentir les bras de sa coéquipière la maintenir droite en la hissant autant qu'elle le pouvait au détriment de sa propre sécurité. Si elle avait eu la force nécessaire pour le faire, dans sa bêtise ; elle lui aurait probablement dit qu'il n'aurait pas fallu qu'elle prenne tant de risques pour elle.

« Tout va bien Xin-Yao. Tu es en sécurité maintenant. On va pouvoir te soigner. Je vais pouvoir te soigner. Ça va aller. Accroches toi, s'il te plaît. »

Elle voulu lui répondre, mais aucun son ne franchit ses lèvres closes. Elle manquait de force et d'énergie, et toutes ses pensées étaient dirigées vers la douleur lancinante qui lui dévorait le bras droit. Doucement néanmoins, les mots de la rousse étaient parvenu à se faufiler au travers de la sphère infernale qu'étaient ses émotions ; apportant un peu d'apaisement à ce qui n'était alors que peur, souffrance, angoisse et panique. Elle n'était plus seule. Ils allaient s'occuper d'elle — Gwenaëlle le faisait déjà, que ce soit par la parole ou les gestes. Et même s'il était difficile de le croire en de telles circonstances, la chinoise voulu plus que tout s'accrocher à ces quelques mots qu'elle avait entendu. Elle était en sécurité. Si sa camarade le lui avait dit, c'était forcément vrai, n'est-ce pas ?

Les cris qui retentirent au loin — du dessus de navire — lui firent pourtant croire le contraire. Elle avait aisément reconnu la voix de Sigurd et, quand bien même elle avait été incapable de déchiffrer un traître mot de ce qu'il avait dit ; savait qu'il ne s'était certainement pas mit à rugir sans raison. Il lui avait semblé si calme et si sûr de lui, au départ... Qu'est-ce qui pouvait bien l'avoir mit dans un tel état ? Était-ce d'avoir du venir la tirer de sous l'épave ? Était-ce de sa faute ? L'angoisse gagna à nouveau son cœur et, l'espace d'un instant ; elle eu presque peur de découvrir ce qui l'attendait à bord de l'embarcation.

Une seconde personne plongea, et en moins de temps qu'il n'en fallu à la chinoise pour comprendre ce qu'il se passait ; elle était hors de l'eau, allongée sur le pont. Désorientée et souffrante, elle fut rassurée lorsque la voix de l'exorciste aux cheveux de feu s'éleva à nouveau près d'elle.

« Je … Je peux peut être la soigner. Avec mes flèches. Ça ne vaut pas des soins normaux. Mais déjà, ça pourra agir sur la douleur. Tiens bon Xin-Yao. Tiens bon. »

Elle sentit alors quelqu'un lui prendre la main et, tournant le visage en sa direction, reconnu le petit Rusty. C'était un soulagement — il allait bien, lui aussi. Personne resté à bord du navire n'avait l'air d'avoir du essuyer une quelconque attaque ; et Xin-Yao s'autorisa alors à fermer les yeux, poussant un soupir discret.

« On.. On est là Xin.. » balbutia le petit garçon.

Je sais... » sourit l'intéressée, faiblement.

Elle repensait aux mots de Kanda ; lorsque ce dernier lui avait assuré qu'il y avait dans l'Ordre des personnes qui tenaient à elle, et qui ne l'abandonnerait pas. Si elle avait toujours eu du mal à l'accepter plus qu'à le croire ; elle en avait aujourd'hui la preuve : Gwenaëlle s'était jetée à l'eau sans hésiter pour lui porter secours, et Rusty se tenait là avec cette dernière ; tous les deux près d'elle.

« M-merci, Gwen... » murmura t-elle en tournant la tête vers elle.

Elle voulu en dire davantage mais l'équipe médicale arriva alors sur les lieux ; sommant ses deux compagnons de s'écarter d'elle et de leur faire place, tandis qu'ils sortaient déjà tout un tas de choses que la chinoise savait inutiles. Elle fut cependant soulagée lorsque l'on posa sur elle une couverture — elle était morte de froid, tant et si bien qu'une bonne partie de ses membres étaient engourdis. Réunissant ses dernières forces, elle parvint à hisser légèrement sa tête, suffisamment pour capter le regard de la rousse.

« Si.. Si tu parviens à me soigner, ou.. ou juste à atténuer la douleur, je... » murmura t-elle fébrilement. « Je pourrai réparer ma fracture, avec.. mon Innocence... » expliqua t-elle.

Elle tapota des doigts de sa main gauche sur le sol, s'assurant qu'elle avait toujours la mobilité nécessaire dans celle ci. Elle était parfaitement capable d'utiliser son Innocence et ce, peu importe la main : par chance, elle gardait toujours son Aiguille du côté gauche.

« Inutile de gaspiller du temps.. et des soins... » trouva t-elle la force d'ajouter.

Quelque chose, comme un mauvais pressentiment, lui disait qu'il valait mieux économiser leurs ressources, tant humaines que médicales.


Résumé

Xin-Yao est hissée sur le pont du navire, remercie Gwen et Rusty et propose à l'équipe médicale d'économiser leurs ressources et de plutôt laisser Gwen la soigner, pour lui permettre ensuite de finaliser à son tour grâce à son Innocence.

Désolée, je ne fais pas avancer beaucoup du tout, mais j'ai préféré laisser Elo gérer son intervention avec son Innocence & tout. ;u;
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Sam 17 Sep - 3:18

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

La chinoise hors de l'eau, nombreuses personnes déjà attroupés autour comme des rapaces face à un cadavre quoi que l'attente des concernés dans cette situation était l'inverse. Tu n'avais dénié en ton cas rejoindre cet attroupement bien trop pensif vis à vis d'autres détails relativement bien plus vitaux. Tentant de garder en mémoire l'emplacement de l'épave que tu n'avais pu explorer sachant pertinemment que tout n'était qu'une question de temps avant de replonger dans l'abysse. Tu paressais sans doute si froid et déplaisant en ce moment précis, désintéressé par le sort de l'asiatique quoi que tu savais qu'en réalité elle allait sans sortir. Il en fallait généralement bien plus pour évincer un exorciste, l’éviscérer, le démembrer, réduire à néant ses organes vitaux tout ceci était les objectifs nécessaires à ôter la vie d'un élu de dieu. Un bras cassé, une fracture ouverte, c'était finalement le quotidien te disais tu de façon si pragmatique. Pensées drastiquement éloignées des multiples paroles de réconfort, des multiples paroles qui servaient à rassurer, de la poudre au yeux car votre mission ne faisait que commencer tandis que portait tantôt encore et encore ta clope à tes lèvres, fumée s'en extirpant réciproquement.

Addictif commençant à faire son effet et à te rendre légèrement mal léché vis à vis des marins présents sur le navire que tu avais bougé sans vergogne quelque peu énervé toujours par le fait qu'aucun d'eux n'était capable de te faire un rapport concret sur ce qui s'était passé là haut. Tu jetas une nouvelle fois ton mégot par dessus le bord prenant soin de par la même occasion de ranger ton paquet, tu détestais les contres temps, les imprévus, surtout pour une chose qui n'avait été provoquée par un akuma ou tout autre servant du Comte. Une ombre, c'est tout ce qu'ils avaient vu, une simple information des plus maigres sachant juste qu'elle avait réussi à faire bouger le navire, ce qui te laissait suspecter une taille raisonnable concernant la chose. Un niveau trois, non impossible tout comme cela l'était pour un deux ou un un. Quatre ? Silhouette trop petite contrairement aux descriptifs que tu avais ouïe de quelques marins en laissant traîner tes oreilles par ci par là. Un de ces akumas géant dont tu avais lu la description en des rapports disponibles à tous comme ce fut le cas lors de l'escapade d'une partie de la congrégation au Japon. Une nouvelle fois tu en doutais te demandant comme une telle chose ferait pour passer inaperçu dans les fonds marins et aussi ne pas y sombrer.

Un casse tête, oui c'était bien cela même si tu étais convaincu que la chose en question pourrait être éventuellement tuée par vos innocences, il n'y a rien que le cristal divin ne peut détruire. Tu devais poursuivre ton investigation ainsi tu ne tardas à rejoindre le groupe attroupé autour de Xin à la recherche d'une personne précisément, à la recherche d'une petite personne. Finissant par retrouver l'enfant, ta main s'écrasant machinalement sur son épaule afin d'attirer son attention vis à vis de ces nouvelles paroles.

« - Il faut qu'on parle de ce que vous avez vu. »

C'était une obligation même pour votre survie en général là où vous nagiez dans un océan d'inconnu, simplement préservés par une vulgaire embarcation de bois. Tu rajoutas ceci d'ailleurs par la suite.

« - Tu saurais me décrire l'ombre ? Sa taille, dans quel direction elle partait et la force de la secousse qu'elle a provoqué. »

Tu voulais replonger mais quitte à se faire dévorer autant savoir avant à quoi s'attendre au minimum...




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Sam 17 Sep - 12:48
Toujours aux côtés de Xin, tu attends que quelqu'un te confirme la marche à suivre. Est-ce que tu peux utiliser ton Innocence ? Est-ce qu'elle te fait assez confiance pour ça ? Ou alors l'équipe médicale préfère s'en occuper elle ?

Rusty te tire de tes pensées, et sa peine te frappe en plein visage. Tu lui avais promis pourtant. Tout irait bien. Il ne lui arriverait rien. Sauf que tout ne va pas bien. Et même si l'Enfant n'est pas encore blessé physiquement, il est évident que de tels événements et de telles images le marqueront. Il n'a rien à faire ici. La Congrégation n'aurait jamais dû envoyer un gamin comme lui.

« M-merci, Gwen...
Je t'en prie, Xin-Yao. »

Tu reportes ton attention sur la blessée et oublies tout le reste. C'est elle le plus important pour l'instant. L'équipe médicale arrive enfin et te pousse sans ménagement. Tu éxecutes leurs ordres même si ces derniers te restent en travers de la gorge. Tu ne connais pas si bien que ça l'Asiatique, mais tu as l'impression que se retrouver ainsi entourée d'inconnus – et pour le moins froids en plus de ça – ce n'est pas la meilleure chose à faire.

Son regard vient croiser le tien et tu t'approches de nouveau d'elle – peu importe les ordres que tu as reçus. Tu lui adresses un sourire que tu veux rassurant et qui en vérité est un peu crispé.

« Si.. Si tu parviens à me soigner, ou.. ou juste à atténuer la douleur, je...  Je pourrai réparer ma fracture, avec.. mon Innocence... »

Pendant qu'elle finit de parler, tu te lèves pour aller chercher ton arc, que tu as laissé un peu plus loin. Lorsque tu l'as en main, il te faut quelques longues secondes pour retourner auprès du groupe. Tu n'as jamais fait une chose en pareille en vérité. Enfin si, tu l'as fait une fois, pour sauver un civile. C'est d'ailleurs de cette façon que tu as découvert un tel pouvoir. Mais c'était dans le feu de l'action et tu n'avais pas vraiment réfléchi à ce que tu faisais.
Et si … et si la flèche ne faisait que la blesser un peu plus ? Alors tout serait ta faute, encore une fois. Tu revois le massacre d’Édimbourg, et ta gorge se sert. Il est hors de question que tu revives une telle horreur. Et il y a une équipe médicale sur les lieux. Tu peux le faire Gwen. Tu en es capable.

Sigurd interpelle Rusty, et tu lèves les yeux vers lui. Tu comprends qu'ils n'ont pas reçu votre message et maudis un peu plus l'Ordre Noir et leur foutu technologie qui ne fonctionne pas. Tu voudrais lui répondre mais ne le fais pas. Tout d'abord, parce que ce n'est pas à toi qu'il a demandé. Ensuite, parce que tu es attendue par Xin-Yao.

Tu prends ton arc correctement en main et tires lentement sur la corde. Une flèche apparaît alors, illuminant ce qui l'entoure de cette couleur si particulière. La trouvant bien grosse, tu prends le temps d'essayer de la modeler, de la rapetisser. Il ne faudrait pas lui faire peur plus que de raison. Lorsqu'elle atteint une taille qui te semble convenable, tu prends le temps de formuler à voix haute le nom de cette technique. C'est inutile en vérité. Ton arc sait ce que tu veux faire et ne se trompera pas. Mais c'est pour te rassurer. Pour être certaine que cette flèche n'explosera pas ou n'empoisonnera pas la jeune femme.

« Gwalenn Claddagh »

Tout doucement, tu la relâches et regardes la flèche tomber sur l'horrible blessure. Elle disparaît à son contact et le doute te saisit. As-tu fait ce qu'il fallait ? Est-ce que ça va marcher ? Une lueur bleuté apparaît alors sous la peau de l'Exorciste et tu soupires de soulagement. Tu as réussi. Tu ne sais pas encore à quel point, mais tu as réussi.


Résumé:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Sam 17 Sep - 19:37


Une chance que l'exorciste française dispose d'une innocence capable de soigner : grâce à elle, Xin-Yao était hors de danger. Ainsi, un semblant de calme était revenu. Pour combien de temps ?
Car les événements qui suivirent s’enchaînèrent sans laisser une seconde de répit à l'équipage et aux exorcistes. La mer, qui était jusqu'alors si paisible, parut se soulever brusquement, formant une vague immense qui frappa l'embarcation et poussa certains membres de l'équipage à l'eau. Gwenaëlle et Rusty en faisaient parti. Dans la confusion, peut-être ne l'avaient-ils pas vu.

L'Ombre qui revînt.
L'Ombre qui grandit.


Mais s'ils n'avaient pas remarqué son retour, Gwenaëlle eut tôt fait sentir ses dents lui déchirer la peau, lorsque le grand requin blanc la saisit par le bras.

Ce fut rapide,
Et douloureux,
Lorsqu'il l'arracha.



Consignes : Rusty O'Connor, Sigurd Hyvärinen, et Xin-Yao Zhu (dans cet ordre-ci, exceptionnellement) ont jusqu'à dimanche 23h59 pour répondre. Rusty devra récupérer le bras que le requin a relâché, avant qu'il ne soit emporté par le courant. Sigurd devra quant à lui ramener Gwenaëlle à bord. Xin-Yao, elle, devra user de ses pouvoirs pour lui recoudre le bras.
Le Faiseur ★

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener le Monde à sa perte
Aime:
N'aime pas: avatar
A. Comte MillénaireLe Faiseur ★



« Un bon exorciste est
un exorciste mort. ♥ »


« Il était une fois...
La Fin du Monde. Merveilleuse
histoire, n'est-ce pas ? ♪ »



Adam marche sur le Monde en purple.

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 236 ▐ Autres Comptes : Compte administratif
Masculin
▐ RPG Age : 7000 ans
▐ Personnalité : A votre avis, quel genre de personne peut-on être lorsque l'on souhaite l’éradication de l'espèce humaine depuis plus de 7000 ans ?
▐ Parcours RP : ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Sam 17 Sep - 22:02

Cauchemar


" Les cauchemars ne sont en fait que des rêves, en plus réalistes. "


Qu'est-ce qui a bien pu se passer là-dessous ? Est-ce qu'ils ont été attaqués, ou est-ce que quelque chose leur est tombé dessus ? Était-ce une créature marine ou bien quelque chose de plus obscur que ça ? Je ne sais pas ce qui m'effraye le plus. Les Akumas et les descendants de Noés sont forts mais.. c'est notre devoir de les combattre, et on sait s'y prendre. Mais la nature elle, on peut pas se frotter à elle, on peut pas gagner, on peut juste essayer de pas mourir trop vite. Mais la nature, elle, au moins, n'est pas cruelle je crois.. Non, vraiment, j'espère que ce n'est aucun des deux qui s'en est prit à Xin-Yao, et.. qu'on aura pas besoin de retourner sous l'eau à sa place. Non, qu'on y retourne plus du tout.


Lorsque la chinoise lui répondit avant de pousser un soupir rassuré, le petit homme ne put s'empêcher de se sentir un peu plus soulagé, lui aussi ; et un pâle sourire vint même étirer ses lèvres tandis que le revers de sa main venait éponger ses larmes. Xin-Yao allait bien, elle était en sécurité, et Gwenaëlle allait s'occuper d'elle en pensant ses plaies et en faisant disparaître la douleur. Puis il y avait aussi l'équipe médicale qui était présente, tout comme certains des membres de l'équipage s'étaient attroupés autour de la jeune femme. Tout allait bien maintenant, elle était en sécurité et n'avait plus besoin d'avoir peur - l'avait-elle seulement eu ? - non, Rusty n'avait plus besoin d'avoir peur.. tout du moins, pour le moment, et tant qu'ils étaient encore tous sur le bateau.

Néanmoins, cette fois-ci, il était interdit de se détendre ou de relâcher son attention de sitôt. L'océan les avait déjà surprit plusieurs fois, et risquait de recommencer à tout moment ; ils se devaient d'être prêts. Ça, le jeune O'Connor le comprit lorsque son ainé posa sa main sur son épaule afin d'attirer son regard.

" Il faut qu'on parle de ce que vous avez vu. " finit-il par lui souffler, " Tu saurais me décrire l'ombre ? Sa taille, dans quel direction elle partait et la force de la secousse qu'elle a provoqué. "

Prit un peu au dépourvu par ces questions - nécessaires tout du moins - et par les soins - nécessaires aussi - que la française allait commencer à prodiguer à leur camarade, le petit homme ne tarda pas alors à se redresser et à lâcher la main de la chinoise. Bon, il était temps qu'il soit un peu utile à cette mission.. rien qu'un tout petit peu au moins.

" V-Vous aussi, vous avez vu les dauphins.. n'est-ce pas ? " fit-il d'une voix un peu plus calme et plus assurée qu'avant lorsqu'on lui avait crié dessus, " Eh bien.. l'ombre que j'ai vu devait faire.. d-deux fois leur taille. Au moins. "

Et encore, le Pleurnichard ne l'avait pas vue correctement ; l'ombre avait très vite disparue de la surface de l'eau. Elle était peut-être encore plus massive.. ou plus petite, qui sait. La surprise lui avait sans doute fait voir les choses plus grandes qu'elles ne l'étaient réellement. Mais là n'était pas la question ; il se devait de répondre à celles de Sigurd.

" Je ne sais pas e-exactement par où la créature est partie mais.. je suis p-presque certain de l'avoir vu plonger.. " reprit-il tout en se frottant les doigts et en levant la tête vers son ainé, " Tout ce qu.. qu.. "

Que quoi ? Pas le temps d'expliquer.

L'enfant avait été coupé en plein dans ses paroles par une vision d'horreur qui dépassait l'entendant : là, derrière Sigurd, une vague géante était apparue. Des cris fusèrent tout à tout sur le bateau, tout comme celui de l'enfant.

" A-ATTENTION ! " tenta-t-il de les prévenir.

Mais c'était trop tard : avant même qu'ils ne puissent tous réellement réaliser ce qu'il se passait, la vague vint frapper de plein fouet le navire et ses occupants. Le petit homme ne comprit pas réellement tout ce qu'il se passa ensuite, tant ce fut rapide. Il sentit l'eau glacée coller à ses vêtements, et il eut même l'impression de tomber. Ses pieds ne touchaient plus le pont du bateau et battaient dans le vide. Sa gorge et ses yeux lui piquaient, sans doute avait-il du boire la tasse à cause de son cri poussé pile au moment de l'attaque de l'océan. Puis, finalement, il se rendit compte qu'il était tombé à l'eau, et que le navire se tenait là, à quelques mètres. Et à ce moment-là, la panique recommença à gagner son petit corps.

Heureusement pour lui, le jeune O'Connor savait plutôt bien nager et n'eut pas à s'épuiser pour rien afin de rester à la surface ; enfin, la peur le faisait bouger plus que de mesure, mais c'était déjà ça de gagné. Le pire dans tout ça, c'était sans doute le froid. Tout du moins, c'est ce qu'il cru.

Un hurlement le fit réagir au quart de tour : c'était Gwenaëlle.

Ne saisissant que son courage - inexistant - l'enfant ne tarda pas à nager jusqu'à elle, la reconnaissant facilement parmi les têtes de l'équipage qui étaient tombées à l'eau. Mais il y avait quelque chose d'étrange. Une odeur. Oh non. Gwenaëlle n'avait pas juste crié car elle était tombée à l'eau.. elle avait hurlé car quelque chose l'avait attaqué. Pire que ça. Quelque chose lui avait arraché le bras, et Rusty était désormais en train de baigner dans son sang au même titre qu'elle. Face à une telle vision et à l'odeur putride du sang, l'irlandais ne put s'empêcher de lever une main devant son visage, se retenant de peu de vomir. Comme si la française méritait encore de se faire vomir dessus. Enfin. De toutes manières, il avait désormais bien trop peur pour agir de son propre chef.

Tout ce dont il fut capable, ce fut de soutenir sa camarade et de passer un appel en direction du bateau afin d'appeler à l'aide ; il ne tiendrait pas longtemps comme ça, il n'allait pas pouvoir aider la blessée à nager in æternam.

" S-Sigurd.. V-V-Vous m-m'entendez ? " s'étrangla-t-il pitoyablement, " G-Gwen est b-blessée on.. on a b-besoin d'aide.. V-Venez v-vite.. par.. par p-pitié.. "

Bordel, comment tout ça avait bien pu arriver. Est-ce que cette chose allait venir s'en prendre à eux à nouveau ? Qu'est-ce que c'était ? Était-ce l'ombre ? Allait-on venir les sauver ? Ah, qu'il était misérable, le petit exorciste qui semblait encore plus effrayé que sa camarade qui s'était fait arracher le bras et qui menaçait de perdre connaissance à tout moment. Encore une fois, ce fut même elle qui le rassura. Quelle cruelle ironie ; Rusty était vraiment ridicule.

Alors, pour palier à cette faiblesse, le Pleurnichard ne put qu'essayer de se rendre utile lorsque sa camarade lui demanda de récupérer son bras. Ce qui sembla tout d'abord une requête vraiment étrange - qu'allait-elle faire de ce membre mort ? - devint très vite une priorité pour l'irlandais : Xin-Yao allait pouvoir essayer de sauver son bras.. si toutefois elle était en état de le faire. Toutefois, il était impossible pour l'enfant d'abandonner son amie là tant que personne ne venait à leur secours.. et aussi, parce que s'il touchait à son bras arraché, là, il serait certain de vomir voire même de tomber dans les pommes. Heureusement, son innocence était là pour qu'il puisse récupérer le membre, et ce, sans même laisser son amie seule.

" I-Innocence.. A-Activation.. " souffla-t-il d'une petite voix.

Ceci dit, les poignets de l'enfant se mirent à briller du lumière verdâtre caractéristique du cristal divin, et il ne suffit que d'une main légèrement levée de la part de l'enfant pour que le bras encore en vue à la surface de l'eau ne s'élève dans les airs. Oh non, mais quelle vision ignoble ; Rusty fut obligé de détourner le regard.

" T-T'inquiète pas Gwen on.. on v-va venir nous sauver.. " tenta-t-il de dire d'une voix à demi-assurée.

Une fois que la jeune femme serait secourue, il n'aurait pu qu'à les rejoindre en un instant grâce à l'un des portails créés par son innocence ; quittant ainsi ces eaux terrifiantes pour rejoindre le pont du bateau. Tout du moins, il espérait avoir assez de temps pour le faire.

Pourvu que le monstre ne revienne pas.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 18 Sep - 4:39

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Des dauphins, bien sûr que tu les avais vu tout comme l'asiatique, bien sûr que tu leur avais accordé une certaine attention sous l'eau mais rien de mieux, n'étant guère ton genre en réalité. Les premiers mots du gamin ne t'avançaient point, ils te faisaient stagner même à vrai dire en ta recherche, en ce puzzle au cœur de ton esprit vitale. Il vous fallait impérativement savoir ce qu'était la chose qui rodait dans le coin afin de vous offrir la meilleure préparation nécessaire si nouvelle rencontre il se devait d'y avoir. Après tout comme toi et tu le seras toujours, on ne s'improvise pas chasseur. Lorsqu'on traque une cible ou autre proie il est toujours vitale de savoir à quoi s'attendre, l'inconnu n'ayant pas sa place. Au final tu n'avais eu qu'une seule et unique confirmation, la créature était grande ou plutôt énorme même et s'était contenté de s'enfuir dans les fonds marins ni plus ni moins. Bien maigre savoir apporté par l'enfant même si tu allais devoir te contenter de ceci en un premier lieu. Tout aurait pu en rester, cette conversation aurait pu conserver son cours normal mais non. Non vous n'étiez pas à la congrégation ou autre entrain de vous la couler douce, vous étiez en mission et qui dit mission dit imprévu, énorme imprévu.

Un attention hurlé, le simple temps de se retourner puis le choc. Un trou noir, un corps déplacé aussi facilement qu'une plume face aux caprices du vent. Projeté par dessus le bord en cette haut glacée, tenue d'exorciste trempé tout comme la totalité de ton être en réalité. Englouti à quelques mètres sous l'eau reprenant doucement mais sûrement tes esprits face à ce choc tandis que ton regard sondait les lieux. Agitation décelée au cœur de l'eau alors que tu eus crû entrevoir un poisson ou plutôt un certain prédateur marin quitter les alentours, le bleu se voyant nimbé d'un certain cramoisi bien trop familier à ton goût. Tu refis surface dès lors prenant une grande inspiration par la suite ou plutôt une chose sombre refit surface, un spectre noir au regard myosotis qui se contentait d'épier l'étendue liquide à perte de vue. Innocence que tu avais activé alors que tu remontais, t'extirpait en partie de cette eau, quelques mots, une supplication arrivant à ton oreille. On t'appelait tandis que tu n'avais été le seul à sombrer, on t'appelait car sans doute tu étais le seul en encore un seul morceau. On t'appelait car l'hémoglobine se rependait encore et encore, il s'était passé quelque chose, quelque chose qui avait sûrement massacré le moral de tes confrères.

Commençant dès lors à neiger vers leur supposée direction, c'est là que tu vis une scène, une scène qui te rappelait l'après chasse, l'instant où l'on vidait, démembrait, découpait le gibier. À l'exception près que la proie avait été la française, la rousse. Tu avais fini par arriver à leur hauteur afin de mieux apercevoir ce macabre spectacle, ne sachant d'ailleurs ce qu'il était advenue de la chinoise. Bras flottant dans les air, tu ne serais point étonné par le fait qu'elle se serait évanoui, qu'elle soit actuellement inconsciente mais il te fallait agir. Teint trahissant ta fatigue naissante malgré tout alors que tu avais déjà sans doute bien trop abusé du cristal divin qui résidait en tes chairs. La fumée opaque commençant à entourer le corps de la jeune exorciste pour la faire disparaître et renaître sur le bon du navire considérant de par son état que tu n'avais le temps de traîner à la nage son être jusqu'à la structure de bois. Tu fatiguais alors qu'il manquait toujours une personne à l'appelle déclarant ceci de façon si exaspérée en l'outil de communication que chacun de vous portait.

« - Xin, dit moi que je vais pas encore avoir à te ramener à bord dans tout les cas si tu y es déjà, il faut que tu t'occupes de Gwenaëlle si tu es sur le pont, il faut que vous vous retrouviez avec Rusty. »

Jamais deux sans trois malgré tout tu espérais n'avoir à sauver Xin cette fois-ci, tu espérais qu'elle se contente de répondre par l'affirmative à tes dires tandis que tu ne pouvais attendre dans l'eau, agissant comme l'arrière garde même si tu ne rêvais déjà que d'une chose, du repos en bon symbiotique tu étais.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 18 Sep - 23:39

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Sans plus attendre, Gwenaëlle alla chercher son arc et l'activa aussitôt ; faisant apparaître une flèche d'Innocence. Xin-Yao l'observait en ajuster la taille, ignorant comment fonctionnait son arme mais s'en faisant une idée plus ou moins précise en voyant sa camarade la pointer vers elle - ou plutôt, vers son bras meurtri. Dire qu'elle n'ait pas eut quelques secondes d'appréhension aurait été mentir ; aussi la chinoise serra les dents en prévision de ce qu'elle s'imaginait déjà faire mal - plus mal que ce qu'elle ressentait déjà, à vrai dire. Elle ne savait même pas comment elle tenait encore éveillée avec tout le sang qu'elle avait perdu, et priait le Ciel de bien vouloir lui laisser assez de force pour réparer sa fracture.

« Gwalenn Claddagh. »

La flèche alla se loger directement dans la blessure de l'Araignée, faisant apparaitre sur la peau de cette dernière la lueur typique et propre à l'Innocence. L'effet fut immédiat : la douleur disparut entièrement, permettant à la bleu de souffler longuement, soulagée. Elle avait oublié à quel point c'était bon de ne pas avoir mal, à quel point c'était bon de pouvoir prendre autant d'inspiration qu'elle pouvait sans devoir la bloquer dans l'espoir d'atténuer la douleur.

Elle s'assit difficilement, toujours épuisée ; et porta son gant à sa bouche afin d'en tirer l'aiguille et ainsi activer son Innocence.

« Merci, Gwen. » fit-elle en hochant poliment la tête. Puis elle saisit l'aiguille entre les doigts de sa main gauche. « Toile de l'Araignée... La main de Dieu. »

Ses pupilles prirent alors la couleur de l'Innocence, reluisant d'une vive lumière verdâtre ; et sa main se mit à se mouvoir seule, d'une telle vitesse qu'aucun oeil humain n'aurait pu la suivre des yeux. Et, en moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire ; son bras était entièrement réparé, soigné, et guéri. Il n'y avait même plus la marque de la fracture, pas même une petite cicatrice : tous les tissus étaient retournés à leur état initial ; sans la moindre trace des traumatismes qu'ils avaient subit. Il lui fallu néanmoins quelques temps pour retrouver les sensations dans son bras engourdi ; qui mirent plusieurs secondes à revenir, d'abord par picotements puis par fourmillements de plus en plus intenses.

Elle n'eut cependant pas le loisir de profiter davantage de son membre retrouvé que plusieurs cris s'élevèrent, poussant la chinoise à lever les yeux. Et c'est là qu'elle la vit : immense, effrayante, haute de plusieurs mètres ; une vague s'était élevée au dessus du bateau. Elle eut tout juste le temps de se protéger des ses bras que la vague s'abattit sur le navire, la projetant à plusieurs mètres tandis que l'embarcation basculait dangereusement ; projetant plusieurs personnes - qu'elle ne sut pas identifier tout de suite - à l'eau. Par chance, elle put s'accrocher à la première chose qui lui passa sous la main.

Les yeux hermétiquement fermés, Xin-Yao se tenait là, balancée par les mouvements amples et violents du navire qui tanguait ; entendant des hurlements tout autour d'elle sans vraiment savoir à qui appartenaient les voix qu'elle entendait. Il lui semblait pourtant avoir reconnu celle de Gwenaëlle, mais avec le bruit des vagues, et les autres plaintes qui s'élevaient ; rien n'était moins sûr...

Lorsque la mer se calma enfin et qu'elle ouvrit les yeux ; elle constata avec horreur que la moitié de l'équipage avait disparu ; y compris les exorcistes qui l'accompagnaient. Réalisant à peine ce qu'il venait de se passer, et encore bien épuisée par ce qu'elle avait vécu et le sang qu'elle avait perdu ; ce fut la voix de Sigurd qui la ramena véritablement à elle.

« Xin, dit moi que je vais pas encore avoir à te ramener à bord dans tout les cas si tu y es déjà, il faut que tu t'occupes de Gwenaëlle si tu es sur le pont, il faut que vous vous retrouviez avec Rusty. »

A ces mots, la chinoise tourna la tête à la recherche de Gwenaëlle, n'ayant aucune idée de ce qu'il s'était passé, ni même de l'état dans laquelle se trouvait son amie. Et rien ne l'avait préparée à ce qu'elle vit ; lorsqu'elle aperçu enfin le corps inanimé de sa camarade. Elle était entourée du sang qui continuait à pulser hors de son corps ; qui se répandait par gerbes sur le pont du navire à chaque battement de son coeur. Et pour cause : son bras gauche avait été arraché, et se trouvait non loin d'elle.

Poussée par l'adrénaline et la situation d'urgence ; Xin-Yao fit entièrement abstraction de l'horreur de la scène et se précipita aux côtés de son amie ; puisant sa force dans des ressources qu'elle ne pensait même plus avoir. Plus rien d'autre que la rousse n'avait d'importance : ni le froid qui lui mordait la peau, ni l'eau qui la trempait jusqu'aux os ; pas même la fatigue et la peur. Ni une ni deux, elle arracha un morceau de sa tenue pour faire un garrot à son amie et ainsi stopper l'hémorragie ; ce qui lui sembla être la priorité sur l'instant. Puis, lorsqu'elle fut certaine que le sang ne coulait plus - et que son amie vivait toujours - ; elle alla récupérer le membre arraché et réactiva aussitôt son Innocence, après avoir positionné le membre de la bonne façon.

« Toile de l'Araignée.. La main de Dieu. » fit-elle, à bout de souffle.

En quelques secondes à peine ; la moitié arrachée de son bras était à nouveau rattachée au reste de son corps, sans la moindre trace de morsure ni même l'ombre d'une déchirure. Sa peau était comme neuve, et son membre aussi ; comme si le sang n'avait jamais cessé de circuler de son coeur jusqu'au bout de ses doigts. Lorsqu'elle eut terminé sa manoeuvre, elle désactiva son Innocence ; et souffla à nouveau.

« J'ai fait ce qu'il fallait... » se contenta t-elle de dire, sans entrer dans les détails. « Mais elle a besoin de couvertures, et de repos... Elle, hum.. elle n'est toujours pas revenue à elle, mais.. mais j'entends son coeur battre, et.. elle respire. »

Sans plus attendre, elle retira son manteau d'exorciste ; l'essora autant qu'elle put et le plia, de sorte à faire à oreiller pour son amie. Puis elle se releva, chancela sur quelques mètres jusqu'au rebord du bateau et s'y appuya en se penchant dessus, de sorte de voir le nombre de personnes qu'il y avait encore à l'eau.

« Sigurd ! » appela t-elle. « Est-ce que tu.. tu penses pouvoir ramener tout le monde, ou.. ou bien faut-il que je descende les canots..? »

La journée s'annonçait longue, très longue.


Résumé

Après avoir reçu la flèche de Gwen, Xin-Yao se soigne, juste avant que le navire ne soit frappé par une vague. Elle parvient à se rattraper et, lorsqu'elle rouvre les yeux, constate qu'elle est presque seule sur le bateau. Elle reçoit le message de Sigurd, aperçoit Gwen, et se dépêche d'aller la soigner avant de demander à Sigurd s'il a besoin d'aide ou s'il peut se charger seul de remonter tout le monde.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Mar 20 Sep - 22:41
La Vie est ironique. Non, pire. La Vie n'est qu'une femme de joie, cherchant à faire subir un enfer à quiconque ose respirer. Et si tu l'avais oublié Gwen, la Vie, elle, s'en rappelle très bien. Et elle trouve que te voir être torturée par de sombres pensées, ce n'est pas assez. Non. Il faut rajouter de la douleur physique.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Tu avais réussi à apporter des soins à Xin-Yao. Enfin, suffisamment pour qu'elle puisse à son tour se porter secours. Admirative, tu l'as regardé recoudre son bras. Enfin, tu as plutôt regardé son bras se refermer de lui même. L'Araignée bougeait bien trop vite pour que tu puisses voir quoi que soit.

Quand tu avais été sûre qu'elle était hors de danger, tu t'étais redressée. Ton arc toujours dans une main, tu écoutais d'une oreille distraite la discussion entre Sigurd et Rusty. Ton esprit vagabondait d'une idée à l'autre. L'innocence, la blessure de Xin-Yao, l'ombre de tout à l'heure. Ta colère et ton courage imbécile était en train de retomber, et tu retrouvais ton calme. Vous alliez pouvoir retourner dans l'eau. Peut être même que tu ferais mieux d'y aller, toi aussi.

Et c'est ce moment que la Vie a choisi pour te rappeler à l'ordre.

Rusty crie et tu te tournes vers lui, cherchant le danger. Tu n'as que quelques secondes pour voir l'immense vague avant qu'elle ne s'abatte sur vous. Debout, proche du bord, tu ne peux rien faire d'autre que te laisser entraîner par l'eau. Tant bien que mal, tu essaies pourtant d'attraper les rambardes, mais il est trop tard.

Sans comprendre le pourquoi du comment, tu te retrouves sous l'eau. Incapable de distinguer le dessus du dessous, tu bats lamentablement des jambes, à la recherche de la surface. Tu finis par la retrouver et émerges en inspirant profondément. C'est que tu commençais à manquer d'air mine de rien. La peur naît en toi, alors que tu te retrouves parfaitement seule dans l'eau. En vérité, tu n'es pas seule. Mais ça, tu n'as pas le temps de le voir.

Une douleur immense te prend dans le bras. Comme si quelqu'un enfonçait des dizaines de clous. Tu te sens entraînée et ne peux rien faire. Puis d'un coup, tu redeviens immobile, alors que la douleur se fait immense. Tu ne peux retenir un hurlement en même temps que les tissus se déchirent. Jamais, ô grand jamais, tu n'aurais imaginé ressentir une telle souffrance un jour. Une souffrance indescriptible.

Ta tête commence déjà à tourner, et tu peux déjà sentir tes forces te quitter, au fur et à mesure que ton sang s'échappe de ton corps. La douleur a maintenant pris possession de tout ton corps et tu n'as qu'une envie : t'endormir. Ne plus rien ressentir. Peut être même mourir. Tu ne sais pas vraiment.
Mais que tout s'arrête. Que l'eau arrête d'entrer dans tes poumons, alors que tu as de plus en plus de mal à garder la tête hors de l'eau. Que le sel arrête de venir mordre ta blessure, comme si tes tissus arrachés ne faisaient pas assez mal tout seul. Et surtout, que tu arrêtes de sentir ton bras, alors que tu viens de le perdre.

Car tu le sens encore, Gwen. Tu sens encore ces dizaines de clous plantés dans ta chaire. Tu sens encore tes muscles se déchirer, ton os se briser, tes tendons s'arracher. Tu sens encore ton épaule se déboîter et les muscles de ton dos s'étirer plus que de raison. Tout ça, tu le ressens encore et encore, et chaque seconde semble l'amplifier.

Rusty vient te parler et – tu ne sais comment – tu trouves la force de lui dire de partir, d'aller chercher ton bras. La simple vue de ce bout de chaire t'appartenant, flottant devant toi te donne la nausée. Elle te donne également conscience de l'absurdité de la scène et de ta vie en elle même. Ce sont des raccourcis bien simples qui se font dans ton esprit, alors que ce dernier s'affole.

Il veut vivre lui. Il se fout de la douleur, il se fout de la perte. Tout ce qu'il prend en compte, c'est ton cœur qui s'emballe, alors que le sang se déverse hors de ton corps. Il commence à manquer d'air et ça lui fait peur. Pauvre petit organe qui a besoin d'oxygène. Il se fout bien d'avoir un membre en moins.

Tu ne sais pas exactement quand est-ce que tu as perdu connaissance. Avant ou après que Sigurd te soit venu en aide ? Avant ou après que tes poumons se soient de nouveau gorgé d'air ? Avant ou après que Xin-Yao ait recousu ton bras ?

Non, tu ne te souviens pas de tout ça, Gwen. Tout ce dont tu parviens à te souvenir, c'est de cette horrible douleur qui t'obsède. De ce sentiment d'agonie, alors que tu te noyais. De cette peur viscérale, de savoir que le monstre pouvait toujours être là. De cette envie de mourir, alors que la souffrance était trop forte.

Mais surtout Gwen, tu te souviens enfin que la Vie n'est qu'une catin. Et qu'elle n'a sûrement pas fini.


HRP:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Jeu 22 Sep - 13:18

Souffrance


" Sauf la souffrance physique, tout est imaginaire. "


C'est pas possible, non, comment ça a pu arriver ? Pourquoi est-ce qu'on a rien pu faire pour l'arrêter ? Pourquoi est-ce que je n'ai pas réussi à protéger Gwenaëlle ? Pourquoi je n'ai pas réussi à lui venir en aide quand cette chose l'a attaqué ? Je.. Je n'ai rien pu faire pour lui venir en aide, je n'ai même pas été capable de l'aider à nager jusqu'au bateau. Je ne suis même pas assez fort pour réussir à la sortir de là grâce à mon innocence. Tout ce que j'ai pu faire, c'est la voir tourner de l’œil à cause de la trop grande perte de sang et.. et récupérer son bras aussi. Je.. Je ne peux qu'espérer que Xin-Yao arrivera à le sauver, mais.. mais est-ce que ça sera suffisant ? Gwen a perdu beaucoup de sang, beaucoup trop..


Heureusement, Sigurd ne tarda pas à venir à leur rescousse à tous les deux.

Le cœur battant toujours la chamade, l'exorciste miniature vit son arrivée comme un petit miracle ; et ce, quand bien même il l'avait appelé à l'aide de son propre chef. Mais c'était ça un miracle, pas vrai ? Gwenaëlle allait être sauvé par leur ainé, et ils allaient pouvoir retourner sur le bateau.. presque sains et saufs. Ils étaient encore tous vivants, mais dans quel état ? La chinoise avait été blessée mais on ne savait quoi - quand bien même elle avait été soignée entre temps - tandis que le française, elle, avait perdu son bras ainsi qu'une énorme quantité de sang. Comment étaient-ils censés trouver une innocence dans ces conditions-là ? Ils n'allaient pas y arriver, ils n'allaient plus y arriver. Rusty n'aurait jamais le courage d'enfiler sa tenue de plongée afin d'aller affronter ce qu'il se cachait là-dessous. Enfin, là n'était plus vraiment la question pour le moment.

Une fois la blessée ramenée sur le bateau, le petit homme ne tarda pas à utiliser son innocence pour se téléporter directement sur le pont à leurs côtés à eux tous ; hors de question de rester une minute de plus dans ces eaux infestées de bêtes mortelles. Et c'est que pour un peu, l'enfant aurait presque ressemblé à l'un de ces drôles de monstres, avec ses habits trempés de sang et d'eau salée ; on aurait même pu croire que c'était lui qui s'en était prit à la jeune femme. Mais non, bien sûr que non, ce n'était pas lui. Au vu de l'air terrifié qui continuait de baigner son regard et qui faisait encore trembler son corps, il était évident qu'il n'était que lui, le pauvre gosse qui avait assisté à une partie de cette scène morbide.. et qui ramenait ce qu'il restait du bras de la française. Le Pleurnichard ne savait même pas comment ses jambes faisaient encore pour le soutenir. Quelle drôle de pièce, vraiment.

Alors, une fois que Gwenaëlle - et son bras arrachée - furent entre les mains de l'Araignée, le petit homme se permit de faire quelques pas vers la rembarre. La pression était retombée, mais la nausée, elle, était remontée d'un coup. Cela ferait de la nourriture pour les poissons, comme disaient certains. Ah, décidément, l'irlandais était un exorciste bien fragile et minable ; mais au moins, c'était sorti.

A cause de cela, ses yeux s'étaient un peu gorgés de larmes, mais cela importait peu à présent. Épuisé - plus moralement que physiquement - par tout cela, il ne tarda pas alors à poser sa tête sur ses bras pour reprendre son souffle

" J'ai fait ce qu'il fallait... " entendit-il la chinoise clamer derrière lui, " Mais elle a besoin de couvertures, et de repos... Elle, hum.. elle n'est toujours pas revenue à elle, mais.. mais j'entends son cœur battre, et.. elle respire. "

Péniblement, l'enfant se redressa alors afin de jeter un regard vers leur camarade étendue sur le sol. Elle faisait peine à voir ainsi, mais au moins, elle était encore en vie ; et tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir pas vrai ? Quelle connerie.

" Je.. Je vais aller chercher des couvertures.. " fit-il d'une petite voix.

Sans même demander son reste ou attendre une réponse de la part de ses ainés, le Pleurnichard disparu du pont afin de se rendre aux cabines ; Dieu bénisse son innocence de lui éviter de trop marcher alors qu'il avait les jambes en coton. Et au moins, là, loin du regard de tout le monde, le jeune O'Connor put se laisser aller à de nouvelles larmes. Nerveuses, fatiguées, terrifiées, mais également honteuses. Gwenaëlle ne lui avait-elle pas dit de ne pas s'en faire, que tout allait bien se passer ? Ça aussi, ça avait été une grosse connerie. Lui s'en était peut-être sorti - pour l'instant - sans le moindre bobo, mais ce n'était pas son cas à elle, ni à celui de Xin-Yao. Et dans chacun des cas, il n'avait pas été là pour les aider ; et quand bien même cela aurait été le cas, aurait-il pu faire quelque chose ? Sans doute pas, comme à chaque fois. Ah, qu'il aurait aimé rentrer à la maison. Il l'aurait pu, il avait le pouvoir de partir d'ici et d'abandonner ses compagnons mais.. pouvait-il seulement le faire ? Avant, sans doute, oui, mais plus aujourd'hui. Rusty avait changé ; au fond, il était tout de même devenu un peu plus courageux.

Et il se devait désormais d'aider Gwenaëlle comme il le pouvait.

Alors, seulement quelques instants après être parti, le petit brun revint aux côtés de sa camarade ; qui semblait toujours évanouie, ou endormie. Au moins, ainsi, elle ne souffrait pas ou plus comme avant. En silence, le Pleurnichard se mit alors accroupi près de son amie, avant de commencer à la couvrir grâce aux couvertures bien chaudes.

" Je.. suis d-désolé pour tout ça.. " lui souffla-t-il tristement tout en continuant à la couvrir.

Sans doute n'aurait-il rien pour faire lui venir en aide ; et n'aurait jamais souhaité se faire arracher le bras à sa place. Altruiste, mais pas trop. Alors, tout ce qui pouvait faire, c'était de rester à ses côtés.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. © by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †
Rusty Voice Acting - par Rayn


♥ :aesa::rusty: ♥


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Sam 24 Sep - 21:19

sharks don't sleep
ft. rusty, xin & gwen

Trempé, non pas frigorifié car tu avais été habitué à bien pire depuis ta naissance. Désagréable impression malgré tout d'être au milieu du danger encore en cet océan auprès d'autres marins qui n'avaient encore repris place en votre embarcation. L'enfant n'ayant tardé en son cas à remonter en haut du navire grâce à son innocence. Seul au milieu de la gueule du loup en quelque sorte mais si tu avais toujours eu un goût des plus prononcés vis à vis du danger, doux euphémisme même là où tu étais étais toujours le premier à régler certaines choses de façon plus ou moins agressive. Votre équipe était d'ores et déjà en un état des plus pittoresques, deux exorciste blessés même si cela n'était plus vraiment un problème mais non pas forcement apte dès lors à un quelconque affrontement. Trois coéquipiers éventuellement voir sûrement non pas traumatisés mais relativement bien gangrenés par ces derniers événements. Leur moral devait être proche du néant, exécrable, horrible, les termes ne manquant pour décrire tout ceci. Vos recherches allaient donc prendre fin pour aujourd'hui te disais tu sauf exception, sauf imprévu, sauf si tu faisais en sorte d'un tant soit peu les motiver de nouveau.

C'est ainsi que Xin t'avait fait une certaine proposition alors que tu te devais encore de remonter en ce bateau. Une proposition qui te faisait malgré tout grandement plaisir de par l'abus dont tu avais fait de ton innocence. Symbiotique ayant en ces dernières heures ayant relativement bien trop utilisé ton innocence pour tantôt rien, tantôt aider, sauver tes confrères. Tu finis dès lors par répondre à la jeune femme en des mots qui en disaient long.

« - À moins que tu souhaites m'enterrer avant l'heure je suis pas contre un peu d'aide à l'inverse cette fois-ci. Au moins on sera quitte en quelque sorte. »

Ayant malgré tout entrepris en partie de rejoindre l'embarcation, de dévorer à la force de tes bras la distance qui te séparait de la construction de bois. Tu ne tardas à arriver à la rencontre du canot, te hissant dans celui-ci alors que d'autres membres d'équipage à l'eau avaient imités ton acte. Il te fallait maintenant trouver les mots, il te fallait faire en sorte qu'ils retrouvent non pas forcement une totale motivation mais qu'ils arrêtent de tirer une gueule d'enterrement.

Retrouvant terre ferme en quelque sorte dans les minutes qui suivirent alors que la française paressait toujours dans les bras de Morphée ou plutôt inconsciente, teint bien plus pâle qu'à l'accoutumé de par se précédente hémorragie tantôt que le plus petit d'entre vous paressait avoir perdu ses couleurs. Tu finis par te rapprocher d'où il se tenait alors que la chinoise ne se trouvait pas trop loin de vos personnes. Tu finis par déclarer ceci sur un ton des plus pragmatiques en un tout premier lieu, une constatation aussi anodine soit elle.

« - On savait tous dans quoi on s'engageait de toute façon. »

Réaliste, bien trop même sans doute au goût de tes confrères tu finis cependant par conclure par ceci tout en tapotant légèrement l'épaule de Rusty.

« - Mais les complaintes et autres c'est pas pour maintenant, plus vite on trouvera cette innocence plus vite on repartira et malgré tout on est encore tous vivant actuellement. Tant qu'on est tous vivants on doit continué d'avancer, les lamentations on les gardera pour le chemin du retour. »




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 2 Oct - 12:45

INTRIGUE — CHAPITRE IV
Gwenaëlle & Rusty & Sigurd & Xin-Yao - Mi-Décembre 18XX
Rusty s'était empressé d'aller chercher de quoi réchauffer la pauvre Gwenaëlle, en disparaissant quelques minutes dans les cabines. Son Innocence était bien pratique et, en plus de lui éviter une fatigue supplémentaire ; garantissait au moins que le matériel arriverait en état. Les couvertures chaudes et sèches qu'il posa sur son amie arrachèrent un triste sourire à la bleue ; qui avait encore du mal à réaliser ce qu'il venait de se passer en si peu de temps. Comment avaient-ils pu en arriver là ? La mer s'annonçait pourtant calme et les éléments étaient en leur faveur. Était-ce l'Innocence qui leur envoyait un message ? Voulait les forcer à partir ? Essayait-elle de les alerter de quelque chose de plus grave, de plus dangereux ? Les suppositions étaient multiples, toutes aussi effrayantes les unes que les autres. Et ce n'était pas le moment d'y songer, non. Elle devait être forte. Au moins pour Rusty, qui faisait montre d'un remarquable courage ; si ce n'était pas pour elle. Ah, son ami des livres avait bien changé, depuis leur première rencontre...

« À moins que tu souhaites m'enterrer avant l'heure je suis pas contre un peu d'aide à l'inverse cette fois-ci. Au moins on sera quitte en quelque sorte. »

La voix de Sigurd lui fit reporter l'attention à ce qui se passait plus bas. Ses mains se crispèrent sur la rambarde ; comme un moyen d'évacuer le stress qui montait lentement mais sûrement en elle. Son compagnon avait raison : bien sûr qu'il avait besoin d'aide, elle avait été stupide de penser qu'il pouvait en être autrement. Et, au moins, même si l'échange était loin d'être équitable — quoiqu'elle n'était pas certaine que sa vie ait tant de valeur — sa dette serait payée. Au moins un peu.

« T-tout de suite ! » s'exclama t-elle.

Sans plus attendre, elle se dirigea vers les nombreux canots de sauvetage à disposition du navire ; et actionna aussitôt la manivelle qui permit d'affaler la poulie et ainsi descendre la première embarcation. Le bateau tanguait encore beaucoup et la jeune femme priait silencieusement pour que les canots ne soient pas détachés de leur cordage ; tout en prenant soin d'y aller en douceur. Lorsque le canot fut enfin à l'eau, elle vit Sigurd et le reste de l'équipage s'y hisser ; remerciant le ciel qu'il n'en ait fallu qu'un : c'est que la manœuvre demandait de la force et, quand bien même son bras était entièrement guéri ; les sensations lui faisaient toujours défaut. Elle devait s'y réhabituer, et la fatigue n'aidait pas. Lorsque tout le monde fut à bord, elle utilisa toutes ses forces pour actionner la manivelle en sens inverse, veillant à ce que les cordages suivent correctement le mouvement de la poulie sans s'entasser ni s'emmêler, permettant ainsi au canot d'être remonté et à l'équipage de rejoindre le pont du navire.

Aidant les plus fatigués d'entre eux à se remettre — tous n'avaient pas l'endurance et la ténacité des exorcistes — ; elle entendit Sigurd qui non loin de là cherchait sans doute à rallier le groupe.

« On savait tous dans quoi on s'engageait de toute façon. »

Vraiment ? Xin-Yao pensait différemment. Il lui semblait que depuis toujours, les mots et les mises en garde de l'Ordre Noir n'avaient jamais été à la hauteur de leur réelles expériences sur le terrain. Ce qu'ils vivaient dépassait toujours, et parfois de très loin, ce à quoi ils s'étaient préparé à affronter. Enfin... Ils étaient encore tous vivants, et c'était presque un miracle compte tenu de ce qu'ils venaient de traverser.

« Mais les complaintes et autres c'est pas pour maintenant, plus vite on trouvera cette Innocence plus vite on repartira et malgré tout on est encore tous vivant actuellement. Tant qu'on est tous vivants on doit continuer d'avancer, les lamentations on les gardera pour le chemin du retour. »

A nouveau, l'exorciste n'avait pas tort. Ils auraient tout le temps de pouvoir se plaindre de leurs expériences sur le chemin du retour ; et s'ils voulaient avoir le privilège de le faire — car, véritablement, c'était un privilège — il fallait d'abord qu'ils s'en sortent tous jusque là. C'était une maigre consolation mais il fallait s'y accrocher : ils n'avaient pas le luxe de pouvoir choisir et, face à la mort, tout ce qui leur permettait de rester du côté des vivants était un luxe qu'ils ne pouvaient pas se permettre de refuser. Il fallait qu'ils trouvent cette Innocence — et ils allaient y parvenir, Xin-Yao en était certaine. Les dauphins, le requin, les vagues... Tout ça ne pouvait pas être le fruit du hasard. Alors, à son tour ; elle prit la parole.

« Sigurd a raison, hum... Ne nous laissons pas abattre. Je suis sûre que l'Innocence est ici, mais... Je crois que nous ne devons pas relâcher notre vigilance. »

Elle inspira profondément, puis reprit.

« Les dauphins que j'ai vu sous l'eau avaient un comportement étrange... C'est comme si.. comme s'ils avaient cherché à me protéger, et, hum.. L'épave qui a soudainement basculé... puis l'immense vague, et.. et enfin, le requin... C'est comme si les éléments s'en prenaient à nous. »

Elle fit une pause pour rassembler ses idées, puis reprit ; essayant au maximum de faire abstraction des regards qu'elle sentait peser sur elle.

« L'Innocence n'a pas de raison de chercher à se protéger de nous, alors.. alors, hum... Je me suis dit que peut-être elle cherche à nous faire partir... Pour nous protéger..? Et si.. et si elle voulait nous avertir d'un danger plus grand ? Je pense que nous devons nous dépêcher, j'ai.. comme un mauvais pressentiment... »

Une idée lui traversa soudain l'esprit, et son visage en blêmit presque.

« A t-on des nouvelles des autres navires ? Peut-on les contacter ? »

Seigneur, faites qu'ils n'aient rien...


Résumé

Xin descend les canots de sauvetage et remonte l'équipage, puis explique aux autres qu'elle pense que ces phénomènes sont le fait de l'Innocence, qui cherche soit à se protéger (ce qu'elle ne pense pas), soit à les forcer à partir pour les protéger d'un danger plus grand. Elle un mauvais pressentiment, puis demande si il y a moyen de contacter les autres navires.
† L’Araignée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Xin-Yao Zhu† L’Araignée †
:xin:

“ Xin-Yao parle en #CC3399 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 170 Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Discrète.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

QG ; Rusty O'Connor {12}
RP épistolaire ; Yû Kanda {5}
QG ; Yû Kanda {10}
France ; Lavi Bookman Jr {4}
Irlande ; Goro Zumu {10}
Irlande ; Rowenna Møller {1}
Intrigue Chap. II ; Côté Exos {2}
QG ; Jean-Jean {8}
Islande ; Anne E. Brandford & Phoenix Lanfredi {5}
QG ; Yû Kanda {9}
Mini RP ; Yû Kanda {4}
Intrigue Chap. IV ; Côté Exos {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Ordre {3}
Madagascar ; Svanhólm J. Ingvarsson {1}

865 pts RP + 200 pts HRP
= 1065 pts
Rang C.
Rang B dans 435 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Dim 2 Oct - 17:30
Tout est noir.
Tout est froid.
Tout est silencieux.

Je ne sais pas où je suis. Je ne sais même pas si je suis.

Je.. Je crois que je peux les entendre. Ils parlent. Qui ça ils ? Je ne me souviens pas. Je ne vois rien. Je suis toute seule. J'ai besoin d'aide. J'ai peur, très peur. Je vois ces images, ces horribles images. C'est violent. C'est sanglant. Est-ce seulement réel ? J'ai peur, très peur. Une peur viscérale. Une peur qu'on ne peut expliquer. Et puis, j'ai mal. Très mal. Je ne sais pas où. Mais j'ai mal. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je ne sais rien.

Est-ce que je suis morte ? C'est ça en fait, je suis morte. Je ne m'imaginais pas ça comme ça. Est-ce que je m'imaginais quelque chose d'ailleurs ? Vous êtes qui vous ? Pourquoi vous me regardez comme ça ? Qu'est-ce que vous voulez me dire ? Et je suis où ? Non, ne partez pas. Attendez moi. Ne … Ne me laissez pas toute seule. S'il vous plaît. J'ai besoin d'aide. J'ai peur, très peur. Je suis toute seule. Et il y a toutes ces images. Toute cette morte. Toute cette douleur.

J'ai envie de pleurer. Mais en suis-je seulement capable ? Je ne sais pas. Je ne sais rien. Je les entends de nouveau. Je crois … Je crois que je les connais. Mais d'où ? Je sens quelque chose de chaud. Quelque chose de lourd. Alors je suis bel et bien quelque chose ? J'ai un corps, une enveloppe ? Je ne comprends pas. Aidez moi. Pitié.

J'ai envie de vomir. Mais vomir quoi ? Je ne sais pas. Je ne sais rien. Et pourquoi j'ai envie de vomir ? Pourquoi j'ai envie de faire sortir tout ça ? Je ne comprends pas. Que se passe t'il ? Je … Je me souviens je crois. Il y avait un bateau. Et il y avait la mer. Et des gens. Des … des compagnons ? Mais qui sont-ils ? Et moi alors ? Qui suis-je ?

J'ai froid, partout. Et j'ai l'impression de partir. Mais de partir où ? De partir d'où ? Je ne sais pas où je suis. Je ne sais toujours pas si je suis. J'ai peur, très peur. J'aimerais dire que ma respiration s'affole, mais je ne sais pas si j'ai une respiration. Je ne veux pas être seule. Je vous en prie. Aidez moi.

« Aidez moi »

Tu murmures, preuve que doucement, tu reprends conscience. Ton visage – toujours aussi pâle – se part d'expression et de grimaces. Qui sait ce qu'il se passe dans ta tête, Gwenaëlle. Ta respiration s’accélère, peu à peu, alors que des gémissements faibles quittent tes lèvres.

Puis d'un coup, tu te redresses en hurlant. Et tu vomis. Tu craches aussi et tu tousses. Tout doit sortir de ton corps. L'eau. Le sang. La peur. La douleur. La mort. Tout doit sortir, tout.

La tête te tourne et tu te rallonges, les yeux grands ouverts, fixant le ciel. Tu le vois sans vraiment le voir, en vérité. Tu es si faible. Tu voudrais dormir des heures durant. Mais tu ne peux te le permettre. Les souvenirs te reviennent peu à peu, en même temps que ton corps se réveille. Ton bras te fait toujours aussi mal, et cette douleur te maintient consciente. Tu t'y accroches, comme à une bouée de sauvetage. Tu ne veux pas retourner là bas. Tu ne veux pas revoir les images et la mort. Tu dois rester consciente. Tu dois retrouver des forces. Pour eux.

Debout Soldat. La Guerre n'attend pas et tes compagnons auront besoin de toi.


Resumé:
 




Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 
† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥

Kit fait par Wilma ♥

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 828 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Alec – Léopoldine
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
11/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwTeena [7/3]
wwwBasile [2]
wwwAloïs [3]
wwwSvan & Célania [2]

wwwNausicaa [3]
wwwWilma [8]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [3
Multivers ☼ Much People [1]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Lun 3 Oct - 0:40
Fin de la première phase ; la suite se passe par ici.
L'Originel
avatarLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 655 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
» Lectures de groupe estivales 2010 (calendrier en page 1)
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» Spoil Bleach chapitre 274

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Les océans-
Sauter vers: