Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [Quête] Le sale boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: [Quête] Le sale boulot
Dim 5 Fév - 17:34


Lieu : Le Caire.
Date : Fin novembre 18XX.
Partenaire : Ayden, allié. Célania et Rhian, ennemis.
Il grogne. Il aurait souhaité la voir tomber, le voir culpabilité de ne pas avoir été à la hauteur une fois de plus, le voir enragé et vouloir se venger une fois de plus. Il s'en serait peut-être voulu d'avoir une fois de plus abattu une gamine, mais peu importe au fond, c'est un monstre que ne vit plus que pour une seule chose, la haine et la vengeance. Il aime être haï, il aime sentir la colère des autres, il se sent ainsi moins seul. Il observe le Noé un instant, le souvenir semble lui avoir fait oublier ses blessures et maintenant que le semi est blessé, Ilknur est pratiquement sûr que tout est gagné, qu'il pourra se défouler comme il le veut depuis qu'il a vu la tronche du chien de Central. C'était sans compter la gamine qui contre-attaqua.

La sensation de brûlure qui traversa le flanc d'Ilknur le fit chanceler, mais il réussit à rester debout, les dents serrées pour retenir un cri de douleur. Sa main chercha son bras blessé alors qu'il sentait l'innocence ronger son corps. Il était énervé, plus que jamais à cet instant, il voulait la fracasser, lui faire mal, briser ses membres avant de la laisser pour morte sur le sol et faire tout cela devant ce sale semi impuissant pour le briser de l'intérieur, le voir abandonner tout espoir, le voir rendre les armes. Mais rien ne se passe jamais comme il le veut, après tout la vie le haït.

"Ilk... Dégage bordel... va t'en, te fais pas avoir aussi !"

Ses yeux se posent alors sur le Noé, la haine quitte alors son visage pour laisser place à la surprise. Fais chier. Pourquoi est-ce qu'il s'attache toujours aussi vite ? Il va pas crever aussi facilement, hein ?

"La ferme du con, tu m'as pris pour quoi ? Je vais pas te laisser crever ici … Je laisserais pas Central t'avoir, y'à pas moyen."

Il a toujours été incapable d'abandonner, incapable de laisser qui que ce soit derrière lui. Il se veut sans pitié, monstrueux pourtant encore une fois il se montre trop humain, trop faible pour le laisser à son sort. Il l'attrape alors, le posant sur son épaule avec douleur, son bras blessé refusant de cicatriser. Retenant le corps du Noé de son seul bras valide, il était à cet instant bien incapable de se défendre, mais il ne pouvait pas l'abandonner et son égo ne le laisserait pas en paix s'il venait à perdre contre ce connard. Alors avec douleur il relève son bras blessé, son corps penchant du côté où son flanc le brûle encore et il vise ses deux adversaires.

"Aller venez je vous attends."

Il sourit, une lueur de défi dans les yeux. Il n'a pas peur, pas peur de perdre. Il est bien trop sûr de lui, il l'a toujours été et il savait qu'un jour ça lui serait fatale, mais pas celui-ci, aujourd'hui il réussirait à s'en sortir, il le doit, pour ce con de Noé, pour ce sale vieux, pour Ayden. Parce qu'encore une fois il ressent trop, parce qu'encore une fois il échoue à faire taire son humanité.

Le sale boulot


vava by galatée
l'amour si pur que je ressentais c'est transformé en haine qui me ronge de l'intérieur. je suis fou, complètement fou de cette colère qui me rend violent. je suis en quête de vengeance depuis si longtemps que j'en ai oublié que la vie n'est pas que douleur et combat.
‡ Kebab ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vengeance
Aime:
N'aime pas: avatar
Ílknur Aceleci‡ Kebab ‡


İlknur envoie chier en #757A99

FPRSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 53 ▐ Autres Comptes : Liam, Caem, Abel, David, Hazel et Pearl.
Féminin
▐ RPG Age : 31ans
▐ Personnalité : é m o t i f
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/2]
HRP : 200pts - FINIS : 0pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 390pts + 0 cond
POINTS DEPENSES : 0pts

RANG D

A S S A A D : www {40}
E L I A S : www {30}
☼ Q U Ê T E : www {50}
F L O N N E : www {60}
P E R C Y : www {10}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Dim 9 Avr - 14:06
Le sale boulot
P.V Ayden Hyde, İlknur Aceleci, Rhian Llewellyn


Fatiguée et blessée, Célania peinait à accumuler suffisamment d’énergie dans la lame. Seul l’idée de se dire que ce combat prendrait bientôt fin l'incitait à tout donner dans cette ultime attaque qu’elle voulait la plus puissante possible. Au point où ils en étaient tous, qu’importe si son attaque ne la laisserait pas indemne. Il était grand temps de mettre fin à cet affrontement, aussi bien pour son équipier qui ne pourrait bientôt plus gérer deux adversaires seul, que pour elle.  

Comprenant la démarche de cette attaque, la bleue vit Rhian profiter des quelques secondes qui s’offraient à lui avant qu’elle ne frappe pour les mettre à profit. Usant d’une des pièces du Noé, il fit diversion et détourna ainsi l’attention de l’homme, le forçant à attraper le bout de métal que le Semi lui lançait. Mal lui en prit car la seconde suivante, l’Innocence frappa et toucha leurs deux adversaires.

Si celui qui tenait un pistolet ne subit pas tant de dégât que ça et fit tout pour cacher sa douleur, ce ne fût pas le cas du Noé. Un cri leur parvint tandis que la française se relevait difficilement. Visiblement, pour lui, l’attaque avait été plus qu'efficace. La blessure sanguinolente qui se trouvait à présent au niveau de son ventre témoignait de l’efficacité qu’avait l’Innocence sur son être.

Une poignée de secondes s’écoula, qui sembla durer une éternité, avant que le blessé ne flanche et tombe à genoux au sol. Un sentiment de soulagement envahit légèrement l’Exorciste : même s’il restait le Semi-Akuma, ils semblaient être débarrassés du plus dangereux. Elle était parvenue à être utile malgré son erreur qui avait conduit son compagnon à prendre une balle à sa place.

Seulement, il était encore trop tôt avant de crier victoire.

Dans un dernier geste, l’homme fit à nouveau rouler deux pièces dans leur direction. En avisant la situation, Célania grimaça. Elle était à présent bien trop fatiguée pour pouvoir utiliser son Innocence comme elle le faisait depuis le début du combat pour se défendre. Son épée n’était plus qu’une simple arme blanche à présent et chacune de ses blessures rendaient ses mouvements difficiles. Alors, lorsque les pièces se divisèrent à nouveau pour voler vers eux, s'ajoutant à une seconde attaque de la part de l'homme, la bleue se rendit compte que le combat était encore loin d’être gagné.

Alors, encore une fois, la jeune femme n’eut d’autres choix que de se jeter au sol en espérant ainsi éviter le plus gros de la salve. Décidément, ce type ne savait utiliser que les mêmes attaques… Même s’il semblait à présent bel et bien hors d’état d’attaquer. Et fort heureusement. Car si les pièces ne l’avaient pas tuée, la française venait d'écoper de blessures supplémentaires qui n'arrangeait pas son état. Si cet affrontement ne prenait pas fin rapidement, alors ça serait à son tour de ne plus être en capacité de se défendre…

Pendant qu’elle se relevait difficilement, elle jeta un coup d’oeil aux deux Semi-Akuma. Rhian semblait s’en sortir malgré ses blessures. Ce qui était visiblement plus compliqué pour l’autre. Blessé par l’Innocence, il attrapa difficilement son équipier, tentant de l’aider à tenir debout, bien que la démarche semblât stupide. En attrapant le Noé, il s’ajoutait lui-même un fardeau qui le rendrait presque incapable de se battre. Et pourtant, il ne semblait pas en démordre.

-Aller venez je vous attends.

Septique, Célania observait la scène. Que comptait-il faire dans ces conditions ? Il ne pouvait décemment pas se battre tout en portant le corps de l’homme et même si leur propre équipe était affaiblie, le Semi ne pourrait pas tenir bien longtemps si le combat s’engageait à nouveau. La plus sage des décisions aurait été d’abandonner mais leur adversaire ne semblait pas vouloir s’y résoudre. Et dans un sens, l'Exorciste le comprenait. Elle non plus n’aurait pas abandonné un camarade...

Quoi qu’il en soit, s’étant rapprochée tant bien que mal de Rhian, la bleue porta son attention vers lui.

-Ça va ?

Bien sûr, la réponse ne pouvait pas être "oui". Lui aussi était blessé après tout. Mais la bleue souhaitait simplement s'assurer qu'il n'avait pas subit de blessures trop graves. Quoi qu'il en soit, elle se souvenait bien de la réaction du Semi au début de l’affrontement. Lui qui avait des comptes à régler avec le tireur, peut-être souhaitait-il terminer ce combat seul maintenant que le Noé était hors d’état de nuire. C’était sans doute loin d’être raisonnable, surtout au vu de son état, mais Rhian lui avait sauvé la vie. Alors si son choix était de continuer seul, même si cela était loin de plaire à l’Exorciste, elle s’y plierait.

-Tu veux de l’aide ou tu préfères régler ça ?



Célania's Theme

Cadeaux :feels::
 
† L’Épée Céleste †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Célania Vaillant† L’Épée Céleste †
La fin de l'espoir est le commencement de la mort.
Célania fait régner la justice en #009999

- - -


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 515 Féminin
▐ RPG Age : 16 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. Goût trop prononcé pour la justice et le respect des règles.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

Event Halloween 2015 (terminé)

De l'autre côté du terrierLily Pennyworth, Anne Brandford, Phoenix Lanfredi (en cours)

I solemnly swear that I am up to no goodAyden Hyde, Svanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel, Wilma Hartmann, Basile Armand (en cours)

[FLASHBACK] Le Mariage de L'ImpossibleMarian Cross (en cours)

Aux détours des couloirsOda d’Asthor (abandonné)

Le soleil brun et l’épéiste aux yeux bleusSolaris Weiss (terminé)

[Mission] A la recherche du voleur !Bianca Ricchiardi (en cours)

Pique-nique nocturneLily Pennyworth (terminé)

[Quête] Retour au foyerSeth S. Cairn, Gwenaëlle Roussel, Yû Kanda, Nora Lockwood (abandonné)

Les miracles n’existent pasLavi Bookman Junior (terminé)

Ready to play ?Liam A. Ludrick (terminé)

ConvalescenceGwenaëlle Roussel (terminé)

Vol à l'étalageMaxence Fournier (terminé)

[Quête] Le sale boulotAyden Hyde, İlknur Aceleci, Rhian Llewellyn (en cours)

PokerDãnava (terminé)

Tourner les pagesLavi Bookman Junior (terminé)

[Intrigue] Chapitre IV - Groupe IISofia Vasquez, Lavi Bookman Junior, Ulric (terminé)

Gueules casséesSvanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel (en cours)

[Event] Soirée de Noël (terminé)

Un bisous magique contre la PLSÆsa Siríussdóttir (en cours)

Cleaners in the bushOda d'Asthor, Guillaume Verdier (abandonné)

La demeure des hantisesSvanhólm J. Ingvarsson (en cours)

L'amour à la françaiseEmy Boeheim, Bonnie O'Cahan (en cours)

Mélopée MortelleLavi Bookman Junior (en cours)

Points RP :

Points = 1535 (RPs) + 50 (inscrip.) + 100 (anniversaire) + 100 (flood) =1785 points
Rang A dans 705 points

Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Mar 11 Avr - 18:48


Le Sale Boulot



D'un mouvement vif, il attrapa la pièce. Il me fallut beaucoup de volonté pour ne pas laisser un sourire triomphant se dessiner sur mon visage. Crétin…

Et ce fut un éclair bleu qui illumina le champ de bataille… suivi d'une cascade de rouge vermeille. C'était une réussite, plus que ce que je n'avais osé imaginer : le Noé hurla, tomba à genoux. C'était plus qu'un choc : il ne pouvait plus se relever, le corps brisé. Ce soi-disant surhomme, le voilà qui gémissait à terre, luttant pour tenir sur ses genoux et ne pas bouffer la poussière…

C'était une sensation étrange qui me courrait dans le ventre. Plus qu'un sentiment de victoire ou de vengeance. C'était… de la joie. De l'espoir. Ils n'étaient pas invincibles, ho non... Sa peau mate et parfaite se crispait hideusement de douleur ; ses stigmates étaient inondés de sang rouge, humain ; ses yeux dorés se voilaient, se troublaient, se vidaient de leur vie. Nous n'étions pas une armée… Nous n'avions eu aucun avantage, aucun plan… Nous l'avions emporté à armes égales, rien ne pouvait ternir notre victoire. C'était possible… Nous pouvions les détruire comme nous l'avions vaincu, tous

Mais je n'avais pas le loisir de savourer cette sensation. Il n'était pas encore mort, et j'avais appris à me méfier d'un ennemi mourant… grand bien m'en fit : deux de ses pièces tombèrent à terre. Alors, nuée de projectile ou arme tranchante ? Prévisible… Si prévisible. Un profond mépris naissait en moi, à présent. Non plus de la haine pour leurs actes, ou du dégoût pour la "famille" forcée qu'ils formaient. C'était… presque de la pitié. Cette sensation quand vous comprenez que ce qui vous effrayait ne tirait sa force que de l'inconnu.

Au final, il était faible. Fragile. Ses mystères étaient percés, je connaissais tout de sa façon de combattre, je ne le craignais plus. Et quand il saisit péniblement l'arme pour la jeter vers moi, je pus deviner la trajectoire…

Mais l'adrénaline et ce sentiment galvanisant m'avait fait oublier mon propre état. Si mon cerveau sut comment éviter, mon corps ne suivit pas : l'arme m'entama sérieusement la jambe droite, dans une nouvelle gerbe de sang. Fils de- ! Autant pour ne pas m'exposer que par orgueil, je luttai pour rester debout, mettant tout mon poids sur l'autre et serrant les dents pour supporter la douleur. Nous n'avions pas fini.
 - Ilk... Dégage bordel... va t'en, te fais pas avoir aussi !
 - La ferme du con, tu m'as pris pour quoi ? Je vais pas te laisser crever ici … Je laisserais pas Central t'avoir, y'à pas moyen.
Je dus paraître aussi surpris qu'il l'avait été. Que... Quoi ? C'était même pas qu'il voulait continuer pour nous buter, non… c'était pour sauver l'autre ?

Lentement, un sourire se dessina sur mon visage. Alors… Il voulait le protéger, hein… Mieux : il le prit sur son épaule, s'ôtant tout espoir de fuir, et plus encore de l'emporter. Et il trouva encore la force de jeter :
 - Aller venez je vous attends.
Pitoyable. Et le pire, c'était qu'il y croyait… Il ressemblait à une poupée brisée, prête à s'effondrer au moindre choc. Je n'arrivais pas à comprendre si c'était pas pur orgueil, ou s'il tenait vraiment à ce type, mais je m'en foutais…
Je jubilais. Et le feu du combat embrasait ce plaisir, m'emplissait, brûlait ma raison. C'était mieux que de les buter tous les deux : il voulait le défendre, à tout prix. Il y croyait, il y mettait toute sa fierté. Et j'avais déjà gagné, j'allais lui arracher le Noé, savourer son désespoir, sa rage. Même dans mes fantasmes les plus optimistes, je n'avais rêvé d'une vengeance si délicieuse…. C'était parfait. Parfait !
 - Ça va ?
Mon esprit était à la limite de l'hystérie et mon mental affaibli par le combat peinait à contenir mon euphorie. Tout se passait si bien, si merveilleusement bien, après une période si sombre ! Ce devait être un rêve, un rêve merveilleux. Le Noé que je haïssais le plus était inconscient, et nous pourrons le ramener à Central. Et l'être qui avait brisé ma vie essayait de le protéger, plein d'une foi que j'allais étouffer de mes mains. Ho, je n'allais pas le tuer… J'allais faire ma mission. Le ramener à Central qu'il détestait tant. Le laisser en vie dans l'humiliation, le désespoir, la douleur, la haine impuissante. J'allai satisfaire la bête enfouie, qui hurlait vengeance depuis si longtemps…

Alors, ce fut d'un souffle lent que je répondis, contenant mon plaisir brûlant :
 - Ho oui… Ça va très bien…
 -Tu veux de l’aide ou tu préfères régler ça ?
Je l'écoutais à peine, les yeux défiant celui du semi. Il savait à quoi je pensais. Il savait que je savourais l'instant. Qu'il était foutu, qu'il n'y échapperait pas. Ou peut-être était-il trop stupide pour cela ? Il aurait dû écouter son cher compagnon…
 - Alors, "Ilk" ? Tu le sais, non ? Ho oui tu le sais, tu en tirais même un plaisir mauvais… Que je rêvais de ce moment. Tu sais et tu t'en réjouissais, que le chagrin me noyait, que la rage me tordait, que le désespoir me rongeait. Tu le sais et tu en jubilais, que chacun de mes jours était un supplice, que demain n'était pas car hier n'était plus, que même la mort me semblait vaine. Tu le sais et tu en jouissais, que ma vie était morte avec la sienne !
C'était une douce folie qui me prenait, une hystérie passionnée qui me saisissait, une euphorie sans limite qui m'emplissait. Chagrin, joie, colère, triomphe, haine, bonheur…
 - C'est mon tour, "Ilk". Tu as perdu. Tout ce que j'ai subi te rongera... Je piétinerai ton corps agonisant. Central t'enfermera, t'humiliera, te fera subir des expériences plus atroces que tu n'as jamais pu en infliger. Et ton cher compagnon aussi, et tu ne pourras que le voir mourir, impuissant… Et quand tu seras mort, s'ils te laissent mourir un jour, ce sera seul. Jusqu'à ce que j'envoie ton cher Elias te rejoindre…
Une bête haletante. Je n'étais rien de plus. Et jamais je n'avais été aussi bien.

Je ne ressentais plus la douleur. Je marchai vers le semi, boitant sans m'en rendre compte. Mon bras gauche ne me répondait plus, et ma jambe droite menaçait de se dérober sous moi, mais je m'en fichais. Un seul bras suffira… Ou même la tête… J'avais déjà gagné…
 - Dommage, déchet.
Et je me projetai de la jambe gauche, donnant un coup de boule à l'ennemi. Avant même que nous fûmes à terre, mon bras martelait son visage ensanglanté…

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):



Les cadeaux des gens beaux ♥:
 



‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 394 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Le Sale Boulot [Mission avec Célania, Ayden, Kebab] VIII
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] IV

Rang C.
1325 sur 1500 pour le B.
3/6 conditions remplies (4?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Sam 22 Avr - 22:37


Lieu : Le Caire.
Date : Fin novembre 18XX.
Partenaire : Ayden, allié. Célania et Rhian, ennemis.
Ilknur est fatigué, blessé et si son égo d'idiot fini n'était pas aussi grand, il saurait qu'il n'a aucune chance, qu'il aurait dû écouter son coéquipier et prendre la fuite. Il aurait pu, mais seul. Jamais il aurait pu fuir avec le corps du Noé sur le dos, pas assez rapide par rapport à ces deux là. Pourtant il ne cesse de sourire, arme en main et prêt à tirer et observant ses ennemis eux aussi mal en point. Le Noé a fait du bon boulot, il ne peut pas le nier, mais maintenant il se retrouve seul face à eux et il est largement désavantagé, du moins c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce que l'exorciste propose au Semi de les laisser en tête à tête pour finir ce combat.

Alors le Turc réfléchit, observe, pendant que l'autre se met à parler, à parler encore et encore de choses insensées. Comme s'il se souciait de ce gars au point d'avoir envie de mourir ? Faut pas déconner. Oui ça le ferait chier de l'abandonner, de savoir qu'il aurait pu le sauver et de n'avoir même pas essayer, mais s'il finit par mourir, s'il finit par perdre la vie, Ilknur n'en perdra pas le sommeil, loin de là, Il a vécu pire, il doit prévoir pire. Parce que quoi qu'il arrive, il n'y a et il n'y aura toujours qu'une seule chose importante pour lui : sa vengeance contre Elias.

D'ailleurs c'est à l'entente de son nom qu'il tique une nouvelle fois. Franchement si cet abruti continue à parler d'Elias comme d'un cadavre, il aura une raison de plus de vouloir lui exploser la tronche, parce qu'étrangement ça le dérange. Pourtant il ne le coupe pas dans sa tirade, il attend sagement, arme en place dans la paume de sa main. Il sait exactement ce qu'il va se passer, visage stoïque, son animosité, sa rage a disparu à cet instant, il est plus calme qu'il ne l'a jamais été depuis des années.

C'est à l'instant où le premier coup le touche, que tout se met en place, le corps du Noé tombe derrière lui, derrière eux alors que le blond commence à frapper. Un coup, deux coups, un sifflement envahit son esprit, la douleur était telle qu'il en oubliait le reste, mais il se reprit, son bras intacte arrêta le poing de l'adversaire alors qu'un large sourire prenait ses lèvres, illuminait son visage ensanglanté.

- Tu parles trop connard.

Il lui fallut toute sa volonté pour faire bouger son bras touché, c'était une torture, pourtant il le fit et ses doigts s'aggripèrent à la jambe du chien de Central, ses doigts s'enfonçant dans la plaie que la pièce avait laissé afin de l'aggraver, de le faire crier et surtout de le voir souffrir. Il ne pris alors qu'un instant , relâchant le poing du Semi il releva le bras avant de le plier en direction de son nez en espérant que son coude le frappe.

- Tu veux savoir la seule différence entre nous ? On est deux monstres qui butent des gens, mais alors que tu tues pour protéger l'humanité, je tue par plaisir, j'ai tué Caroll parce que j'avais rien de mieux à faire.

C'est faux. Il le sait, il aimerait que ce soit le cas, mais il a besoin d'y croire.

- Tu vas peut-être avoir le Noé, mais je te le dis, sa mort ne me hantera pas comme celle de la fille d'Elias t'a hanté.

La fille. Il détestait cet idée, mais il l'avait prononcé, parce qu'il imaginait bien que ça emmerderait lui aussi. Alors il sourit, malgré le sang, malgré la douleur qui s'apprête à le faire sombrer et il relâche la jambe de son adversaire pour attraper son arme qui est tombé près de lui avant de viser l'exorciste de tirer en sa direction en se foutant pas mal des coups que le Semi pourrait lui mettre en conséquence de cet acte.

Le sale boulot


vava by galatée
l'amour si pur que je ressentais c'est transformé en haine qui me ronge de l'intérieur. je suis fou, complètement fou de cette colère qui me rend violent. je suis en quête de vengeance depuis si longtemps que j'en ai oublié que la vie n'est pas que douleur et combat.
‡ Kebab ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vengeance
Aime:
N'aime pas: avatar
Ílknur Aceleci‡ Kebab ‡


İlknur envoie chier en #757A99

FPRSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 53 ▐ Autres Comptes : Liam, Caem, Abel, David, Hazel et Pearl.
Féminin
▐ RPG Age : 31ans
▐ Personnalité : é m o t i f
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/2]
HRP : 200pts - FINIS : 0pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 390pts + 0 cond
POINTS DEPENSES : 0pts

RANG D

A S S A A D : www {40}
E L I A S : www {30}
☼ Q U Ê T E : www {50}
F L O N N E : www {60}
P E R C Y : www {10}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Mer 14 Juin - 9:43
Le sale boulot
P.V Ayden Hyde, İlknur Aceleci, Rhian Llewellyn


Peu à peu, Rhian semblait changer. Son comportement devenait étrange, incohérent avec l’être que la jeune femme avait connu lors du début de leur mission. Son regard était fixé -comme hypnotisé- sur le second Semi-Akuma, le dernier adversaire encore de la partie.

Le blond finit par répondre lentement à sa question, semblant de plus en plus étrange,mettant la bleue mal à l’aise. C’était comme si sa réponse cachait quelque chose, comme si elle était pleine de promesse pour lui.

Rhian semblait obnubilé par “Ilk”, au point qu'à présent, il n’écoutait même plus son équipière. Rien ne semblait plus compter pour lui à part le combat à venir et ainsi, la proposition de l’Exorciste resta sans réponse, faisait grandir les craintes de cette dernière.

Elle le regarda, avec anxiété, parler à leur adversaire, comme si toute sa vie se résumait à tuer le brun. C’était déroutant et terriblement inquiétant. Si son équipier se laissait griser par le combat, alors il risquait fortement de faire une erreur, de mal évaluer la situation et de prendre une mauvaise décision qui pourrait aussi bien venir compromettre leur mission que de mettre leur vie en danger.

Alors Célania tenta de le retenir, l'appelant par son prénom. Mais c’était bien inutile. L’homme ne l’écoutait plus. Ou plutôt, il ne l'entendait plus. Petit à petit, parlant uniquement à son adversaire, Rhian semblait se laisser gagner complètement par la folie. Sans aucun doute, ses deux-là avaient un compte à régler… Seulement, le comportement de son équipier les mettait tous deux en danger. Il fallait intervenir avant que la situation ne tourne mal.

Mais l’homme se mit à avancer vers le brun, laissant Célania suffisamment déconcertée pour oser l’arrêter. Étant donné son état actuel, le Semi-Akuma pouvait tout aussi bien se retourner contre elle si elle tentait de s’interposer. Il semblait ne plus avoir aucune notion de la réalité, focalisé uniquement sur sa folie. Ce qui, au vu de son état physique, était loin d’être une bonne chose.

En face, “Ilk” n’avait pas bougé. Il restait là, impassible, attendant de voir comment aller se dérouler la suite des événements. Ce qui ne tarda pas.

Sans attendre, le blond frappa, faisant lâcher le Noé inconscient à son adversaire. S'ensuivit une série de coups échangés entre les deux Semi-Akumas avant que le brun n’arrête le poing de l’autre.

-Tu parles trop connard.

En une fraction de seconde, “Ilk” prit le dessus sur Rhian, incitant la jeune femme à intervenir. Seulement, comment le pouvait-elle ? Si elle attaquait, elle risquait de toucher son équipier. Et si, quelques minutes auparavant, ce dernier lui avait assuré qu’il servirait de bouclier, il semblait évident que la proposition n’était plus d’actualité…

Mais la coupant dans ses réflexions, Célania vit le brun parvenir à attraper à nouveau son arme. Pour la viser, elle. Heureusement, les blessures de l'homme ainsi que les coups qu’il prenait jouèrent en faveur de l’Exorciste, ne lui permettant pas de viser correctement. La balle la toucha, perforant douloureusement son tibia mais ne causant aucune blessure qui pourrait mettre sa vie en danger. Toutefois, la douleur était bien présente et força la française à poser un genou à terre, retenant comme elle le pouvait un cri de douleur.

Cette fois-ci, tout ceci n’avait que trop durer.

Tant bien que mal, l'Exorciste se releva, ignorant la douleur, et se dirigea vers les deux combattants, se doutant que ce laps de temps avait été suffisant à son équipier pour désarmer leur adversaire.

Tout deux se tenaient là, se frappant l’un et l’autre. On aurait dit un vulgaire combat de chats de gouttières, animés par leur haine commune. Exaspérée, l’a bleue écarta Rhian de l’autre Semi-Akuma, l’attrapant par le col et le tirant en arrière. La seconde suivante, elle planta son épée dans l’épaule gauche de "Ilk", le clouant littéralement au le sol.

-Ce combat a assez duré, ça suffit.

Joignant le geste à la parole, son pied vint rencontrer le crâne de l’homme, espérant bien le sonner suffisamment longtemps pour qu’il se tienne tranquille. Puis, elle se tourna vers le blond.

-Tu as perdu la tête ? Ta façon d’agir va nous attirer plus d’ennuis qu’elle n’en résout !

D’un geste sec, Célania le relâcha, espérant que son intervention lui ait fait retrouver ses esprits. Mais si ce n’était pas le cas, alors elle se tenait prête à affronter sa colère. Elle avait fait ce qu’elle devait faire, rien de plus.



Célania's Theme

Cadeaux :feels::
 
† L’Épée Céleste †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Célania Vaillant† L’Épée Céleste †
La fin de l'espoir est le commencement de la mort.
Célania fait régner la justice en #009999

- - -


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 515 Féminin
▐ RPG Age : 16 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. Goût trop prononcé pour la justice et le respect des règles.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

Event Halloween 2015 (terminé)

De l'autre côté du terrierLily Pennyworth, Anne Brandford, Phoenix Lanfredi (en cours)

I solemnly swear that I am up to no goodAyden Hyde, Svanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel, Wilma Hartmann, Basile Armand (en cours)

[FLASHBACK] Le Mariage de L'ImpossibleMarian Cross (en cours)

Aux détours des couloirsOda d’Asthor (abandonné)

Le soleil brun et l’épéiste aux yeux bleusSolaris Weiss (terminé)

[Mission] A la recherche du voleur !Bianca Ricchiardi (en cours)

Pique-nique nocturneLily Pennyworth (terminé)

[Quête] Retour au foyerSeth S. Cairn, Gwenaëlle Roussel, Yû Kanda, Nora Lockwood (abandonné)

Les miracles n’existent pasLavi Bookman Junior (terminé)

Ready to play ?Liam A. Ludrick (terminé)

ConvalescenceGwenaëlle Roussel (terminé)

Vol à l'étalageMaxence Fournier (terminé)

[Quête] Le sale boulotAyden Hyde, İlknur Aceleci, Rhian Llewellyn (en cours)

PokerDãnava (terminé)

Tourner les pagesLavi Bookman Junior (terminé)

[Intrigue] Chapitre IV - Groupe IISofia Vasquez, Lavi Bookman Junior, Ulric (terminé)

Gueules casséesSvanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel (en cours)

[Event] Soirée de Noël (terminé)

Un bisous magique contre la PLSÆsa Siríussdóttir (en cours)

Cleaners in the bushOda d'Asthor, Guillaume Verdier (abandonné)

La demeure des hantisesSvanhólm J. Ingvarsson (en cours)

L'amour à la françaiseEmy Boeheim, Bonnie O'Cahan (en cours)

Mélopée MortelleLavi Bookman Junior (en cours)

Points RP :

Points = 1535 (RPs) + 50 (inscrip.) + 100 (anniversaire) + 100 (flood) =1785 points
Rang A dans 705 points

Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Mar 27 Juin - 17:03


Le Sale Boulot



Mes poings martelaient son corps. Visage, buste, tout ce que je pouvais toucher. Chacun était une victoire, une vengeance, chacun effaçait le temps d'impuissance et de frustration. Je l'avais sous la main, il ne pouvait plus s'échapper, je pouvais frapper, frapper, FRAPPER ! Comme si ma douleur avait pris forme, concrétisée pour que je puisse lui faire payer, la détruire, l'anéantir, me défouler, la faire souffrir comme j'avais souffert…
Était-ce encore du meurtrier que je me vengeais, ou la tragédie qui me frappait depuis des décennies ? Je m'en fichais. Il n'y avait plus d'êtres, de causes, de pensées. Juste des sentiments à déverser, qui explosaient dans une vague de violence et de rage. Je n'étais plus un semi, un frère, un combattant, un être humain, mais un amas d'émotions, de colère, de chagrin. Tout avait perdu sens.
C'était plus qu'exprimer ma douleur : j'étais devenue ma douleur. Et c'était grisant. Et atroce.

Mais mon poing fut arrêté. Je ne compris pas de suite, hébété, abruti. Pourquoi ne frappais-je plus ? Qu'est-ce qui avait changé ? L'arrêt permit à ma conscience d'émerger péniblement. Qui j'étais… qui il était…ce que je faisais…
Il souriait. Et de la surprise, je repassai à la colère ; mais je n'étais plus dans un état second. J'étais à nouveau Rhian, haïssant Ilknur. Dans un combat à mort. Pour autant, je restais submergé par la rage, aveuglé par sa puissance. Il souriait encore. Encore. Merde ! J'allais-

Je ressentis quelque chose dans la jambe. Désagréable. Mais l'adrénaline, la rage de la bataille gommait la douleur, et il me fallut une seconde pour comprendre ce qu'il se passait. Put-
Il parlait, mais je ne l'écoutais plus, mes oreilles bourdonnaient, le son comme la douleur ne me parvenaient plus. Je ressentais des coups, en rendais. Je devais effacer ce sourire, ce PUTAIN DE SOURIRE. Je me foutais d'être frappé, je devais frapper, le rendre inconscient, mort, qu'il arrête de sourire, toujours sourire, j'allais lui péter les dents, la mâchoire, le tuer, effacer
ce
sourire.

Il saisit un truc, et tira. L'arme. Symbole de… tout. Et il osait tirer encore. Avec un hurlement de rage, je saisis l'arme et l'écrasai contre son crâne. Encore, et encore. Voulais-je briser le crâne ou l'arme ?  
 - ARRETE DE SOURIRE ! ARRETE !
Et il souriait encore plus. Et je frappais, sans pouvoir éteindre ma rage. Non, elle ne faisait qu'amplifier, grandir. Comme un gosse dont on s'amuse à faire grandir la colère, par plaisir de le voir s'enfermer dans le paradoxe, de le voir impuissant à se calmer, à se venger, le voir étouffer dans sa propre ire. Pourtant, je pouvais le frapper ! Je l'avais sous les mains ! Je pensais que cela résoudrait tout… que je serais vengé… apaisé… Que je ne souffrirais plus ! Que le sentiment disparaîtrait, cesserait de me ronger ! Merde, merde, connard, arrête de SOURIRE, MERDE. POURQUOI JE NE PEUX PAS LE-

Je me sentis tiré en arrière. J'essayai de frapper par réflexe, mais mon bras se stoppa en voyant le visage de l'exorciste, par réflexe aussi. Elle me hurlait dessus. M'engueulait. Je ne comprenais pas ses mots, encore sous la rage. Je voulais me jeter sur le semi, le frapper encore. Pourquoi m'interrompait-elle ?

Cette sale connasse, elle se prenait pour qui ? Visage, dents, poings crispés, je restais immobile, déversant ma rage sur mes propres muscles tendus à en avoir mal.
Elle voulait me bloquer, cette sale chienne ? Elle aussi, elle voulait me voir souffrir ! Sinon elle me laisserait effacer son sourire ! Tu t'en fous toi ! T'es heureuse ! Tu sais pas ce que je vis ! ALORS DEGAGE. AVEC TA TRONCHE D'ANGE, FOUS LE CAMP. TU ME DEGOUTES D'ETRE INNOCENTE. D'ETRE SEREINE. TU ME DEGOUTES DE MOI-MEME ! JE SUIS MAUVAIS HEIN ? UN MONSTRE, BRUTAL, ENRAGE ? SALOPE TROP PURE ! TU VAS VOIR, CONNASSE, DEGA-

Je blêmis. Mon bras avait filé pour la frapper, et s'était arrêté. Je revis la même scène. Une tombe. Un monstre derrière. Ma rage. Une innocente qui s'interpose. Pure. Trop pure.

Du sang. Et la culpabilité. La honte. Le dégoût. Non… Pas encore…
La tête me tournait. Et l'adrénaline se mourrait, laissant la douleur et la fatigue raffluer. Je titubai. Affaibli, perdu. Ma main hagarde chercha, trouva un mur. Je me laissai tombai contre, incapable de garder mon équilibre sans. Mes yeux virent sa jambe blessée. L'arme.
 - P… pardon…
J'avais balbutié le mot, faiblement. Sans savoir pourquoi. Si. Parce que je me sentais sale. Méprisable. Dangereux.
"Pardon d'être moi".

Mon regard erra, tomba sur l'homme. A… à quoi bon ? Je l'avais frappé… mais rien n'avait changé. Ou plutôt… la colère avait fait place au vide. Rien… rien ne pouvait me sauver. Effacer la douleur. Je pensais que la vengeance aurait pu… que tout serait mieux après… que je serais libre. Mais… il n'existait rien. C'était une illusion. Rien ne pouvait effacer la douleur… surpasser le chagrin…

J'étais condamné...
à souffrir et regretter...
à jamais...

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):



Les cadeaux des gens beaux ♥:
 



‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 394 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Le Sale Boulot [Mission avec Célania, Ayden, Kebab] VIII
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] IV

Rang C.
1325 sur 1500 pour le B.
3/6 conditions remplies (4?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Dim 20 Aoû - 17:00


Lieu : Le Caire.
Date : Fin novembre 18XX.
Partenaire : Ayden, allié. Célania et Rhian, ennemis.
Il avait essayé, essayé de sourire jusqu'au bout, ignorer la douleur, le sifflement dans sa tête et le sang qui couvrait son visage, il devait sourire peu importe ce qu'il se passerait, pourtant il cherchait un moyen de s'en tirer. Il allait quand même pas crever ici ? Tuer par cet abruti ? Il n'avait rien fini. Il n'avait pas assez fait souffrir Elias, il ne l'avait pas brisé comme il l'avait été par la vie. Il veut répliquer, brandir ses bras, se protéger et prendre le dessus, mais il en est incapable, il ne peut pas plus bouger, il ne voit même plus les coups qui le frappe, il ne saurait même plus dire s'il les sent encore frapper son corps. Il aurait pu abandonner, peut-être même crever ici, simplement parce qu'il avait été trop con, parce qu'il avait été trop sûr de lui, pourtant la colère le rappelle, la colère le pousse à ouvrir les yeux. Il n'a pas fini.

Son bras glisse avec douleur et il l'attrape, son arme avant de la déposer sur sa poitrine. La seule chose qui le raccroche à sa vengeance en dehors de sa colère. Il a tué cette gamine avec cette arme et il tuera Elias avec quand celui-ci viendra le supplier de le faire, trop brisé pour continuer. Ilknur se souvient ce que ça fait de vouloir mourir, de penser que la vie ne vaut pas le coup, trop difficile, trop douloureuse pour espérer se relever. Il se souvient, voilà pourquoi aujourd'hui il décide de se battre. Son corps entier n'est plus que souffrance, chacun de ses gestes est une torture, pourtant il bouge, son corps vidé de colère, de l'adrénaline qui jusqu'ici portait son corps malgré les blessures.

Sa main attrape l'innocence dans son épaule, un long cri passe ses lèvres, il hurle, frustration, colère, volonté. L'arme retombe sur le sol à ses côtés avant qu'il ne pose une main sur la plaie en tentant de reprendre son souffle. Il sait qu'il est sur le point de crever, qu'il ne manquerait qu'une pichenette pour le faire sombrer, mais il ne peut pas mourir. Pas aujourd'hui, pas avant d'avoir fini, d'être enfin libéré de sa vengeance. Alors il se relève, grimaçant, lutant contre son envie de s'évanouir ici et maintenant. Enfin debout il sent enfin toute la fatigue qui le submerge, le sable crisse sous ses pieds, son arme toujours dans sa main. Il ne tirera pas, il n'a même plus de balle et il ne gagnerait pas, il doit fuir, seulement fuir avant que l'exorciste ne reporte son attention sur lui.

"La colère ne t'apaisera pas, elle te bouffera comme elle m'a bouffé et il ne restera de toi que le monstre …"

Ilknur reprend son souffle, reculant pas à pas, restant à l'affut des mouvements de l'exorciste et du semi face à lui.

"Je suis pressé de voir ce que tu deviendras."

Nouveau et dernier sourire sur ces lèvres avant qu'il ne se retourne, ses yeux se posant durant un instant sur le corps d'Ayden, allongé là sur le sol, même s'il le voulait il ne pourrait plus le porter, il ne pourrait pas le sauver. Son visage se ferme, son sourire disparaît alors qu'il reprend son chemin aussi rapidement que ses blessures le lui permettent.

"Désolé vieux …"

Il était trop faible.
Il était trop idiot.

Mais il se vengera, parce que la seule chose qui le maintient en vie jour après jour, c'est la vengeance.

Le sale boulot


vava by galatée
l'amour si pur que je ressentais c'est transformé en haine qui me ronge de l'intérieur. je suis fou, complètement fou de cette colère qui me rend violent. je suis en quête de vengeance depuis si longtemps que j'en ai oublié que la vie n'est pas que douleur et combat.
‡ Kebab ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vengeance
Aime:
N'aime pas: avatar
Ílknur Aceleci‡ Kebab ‡


İlknur envoie chier en #757A99

FPRSBQ

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 53 ▐ Autres Comptes : Liam, Caem, Abel, David, Hazel et Pearl.
Féminin
▐ RPG Age : 31ans
▐ Personnalité : é m o t i f
▐ Parcours RP :
Indisponible pour rp [5/2]
HRP : 200pts - FINIS : 0pts - RP : 190pts
POINTS AU TOTAL : 390pts + 0 cond
POINTS DEPENSES : 0pts

RANG D

A S S A A D : www {40}
E L I A S : www {30}
☼ Q U Ê T E : www {50}
F L O N N E : www {60}
P E R C Y : www {10}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Quête] Le sale boulot
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Le sale boulot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Librairie-editeur Marcel Grillet
» Le groupe allemand Ferrostaal aurait fait le sale boulot
» Christopher Moore
» Du beau boulot.. Respect
» [JEU] FRIDAY ESCAPE : Marre du boulot ? [Démo/Payant]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Égypte-
Sauter vers: