Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Chocolat Chaud [PV Elliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chocolat Chaud [PV Elliot]
Jeu 1 Sep - 22:58
Un dernier sourire, un dernier mot gentil, et tu te mets en route. Tu vadrouilles dans les rues de Paris, tes sacs de courses sur les bras. Ils sont un peu lourds pour toi, mais tant pis. Ce n'est pas comme si tu avais beaucoup d'autre choix de toute façon. Tu n'as pas très envie de demander à l'un des vendeurs, ne voulant pas les déranger. Quant aux passants, ils n'ont pas l'air enclins à aider une vieille femme.

Mais tu ne t'en formalises pas. Tu as habituée maintenant, et ce n'est pas quelque chose qui te tracasse. Alors tu continues d'avancer, d'un pas un peu maladroit, mais tout de même assuré. Tu n'as pas peur de tomber, malgré la pluie sur les pavés. Tu es âgée peut être, mais loin d'être bonne pour l'hospice. Il ne manquerait plus que ça.

Mais pourquoi portes-tu autant de sacs ? Tu sais très bien que tu n'es plus toute jeune, Eugénie, et tu as appris à vivre à ton propre rythme. Sauf que demain, tes enfants viennent manger chez toi. Et une telle chose est tellement rare, que tu ne veux pas louper l'occasion. Ta maison est si grande et si vide, tu ne peux que te réjouir de savoir que d'autres pas que les tiens vont l'occuper, durant quelques heures.

Alors tu as décidé de préparer milles et un petits plats. Tu as une ribambelle d'idées qui – tu l'espères – feront plaisir à toute ta famille. Ils vont encore râler, tu le sais. Peut être même qu'ils te feront des reproches. Ils sont tellement inquiets quand il s'agit de toi. Tu es bien la seule a ne pas avoir peur de ta mort. Et pourtant, tu es la plus concernée par cette histoire.

Tu balaies ces pensées d'un geste de la main, manquant de faire tomber tes paquets, et continues d'avancer. Tu fatigues un peu et ton dos te fait mal. Tu donc décides de poser tes affaires et vois un banc non loin. Après y avoir installer tes différents sacs, tu t'assois à ton tour, pour reprendre ton souffle. Tout compte fait, tu aurais peut être dû demander de l'aide. Mais c'est trop tard maintenant, tu es bien loin du marché et personne ici ne te viendra en aide.

De toute façon, tu n'es pas pressée. Alors tu prends le temps de retrouver ta respiration. Quitte à passer de longues minutes sur ce banc. Ce qui, en soit, n'est pas désagréable du tout. La végétation, bien que morte, offre une vue que tu trouves jolie. Et puis, tu aimes regarder les passants. Il y a cette dame, et ses chiens, qui semble bien trop pressée. Cet homme, qui montre dans chacun de ses pas qu'il est important. Et puis, il y a ce petit garçon, qui court un peu dans tous les sens, un sourire aux lèvres. Il te rappelle ton petit fils préféré. Un sourire chaleureux s'installe sur son visage, et tu t'enfonces un peu plus dans ton écharpe, en même temps que tu le regardes chahuter.

C'est à ce moment qu'une idée te vient à l'esprit. Tu te relèves, non sans grimacer en sentant ton dos tirer, t'approches doucement du Petit, et l'abordes doucement.

« Bonjour toi. Dis moi, est-ce que tu voudrais me rendre un service ? J'ai beaucoup de courses à ramener chez moi, mais on dirait que mon dos n'est pas de cet avis. Tu serais d'accord pour m'aider à les porter jusque ma maison ? Oh, et bien sûr, tout travail mérite salaire. Je n'ai pas grand chose, mais il paraît que je fais très bien le chocolat chaud. Et il se peut que j'ai encore quelques sablés dans les placards. Alors, qu'en dis tu ? »

Ton sourire, si chaleureux, prends un petit quelque chose de complice et s'étires lentement sur ton visage.
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Dim 4 Sep - 14:17

Paris


" Respirer Paris, cela conserve l'âme. "


Même si je ne vis plus à Paris désormais, j'aime encore y passer dés que j'en ai l'occasion, afin de voir si la ville et ses habitants se portent bien ! Je dévore quelques Akumas, je prends des cartes postales et je regarde si je ne trouve pas un ou deux chats errants à ramener en Louisiane pour Mathilde. Bref, la même petite routine que lorsque je vivais ici quoi ! Sauf que maintenant, aussi, je me méfie beaucoup des hommes en noir, et j'évite à tout prix de les croiser par ici. Je n'ai pas envie de revivre l'incident de la dernière fois, même si, maintenant, techniquement, je devrais pouvoir utiliser mes canons dans la ville sans craindre de peiner ma maitresse, mais.. pour autant, je n'ai pas envie de faire trembler Paris, ni même d'y apporter le chaos. C'est la ville de Mathilde, et il faut que je continue de la préserver !


Le pas léger et l'âme un peu moins lourde que d'habitude, le petit homme avait passé la journée à vagabonder dans les rues parisiennes à la recherche d'une aventure ou d'un de ses congénères à se mettre sous la dent. Sa route avait croisé celle de deux pauvres niveau II, un au petit matin, et un autre peu de temps après le repas de midi ; malheureusement, ces derniers ne feraient plus jamais de grabuges dans la capitale. Repu comme pas deux, l'Oiseau en Cage se fit alors la réflexion qu'il n'aurait sans doute pas besoin de manger avant deux ou trois jours.. tout du moins, des Akumas. Car s'il rentrait ce soir à la maison et que la belle Lockwood lui servait des gâteaux et du chocolat ou du thé, il ne dirait jamais non ! On ne disait jamais non à un bon petit repas préparé avec amour ; même lorsqu'on avait le ventre aussi plein que lui. Puis, là, c'était tout de même plus compliqué que ça : ce qu'Elliot avait surtout fait taire, c'était sa soif de sang et de massacre. Tout du moins, pour quelques heures.

C'était donc ainsi que le blondinet avait profité de cet instant de répit pour se promener dans les ruelles avant de laisser ses pas se diriger vers un endroit terriblement rougeoyant. Là, il laissa ses pieds nus fouler l'herbe tandis que les ailes de son petit camarade se déployaient dans les airs. Oh, comme l'automne était beau ici bas ! Tout n'était que rouge, orange et brun ! La nature était décidément une force qui ne cessait d'étonner l'américain. Et tout comme les feuilles qui tombaient des arbres, l'enfant sembla alors danser dans les jardins parisiens. Ah qu'il était bon de vivre ! Quelle bonne blague.

Sans doute aurait-il pu continuer ses jeux insouciants toute l'après-midi durant si une présence n'avait pas fini par attirer son attention. Tournant sur lui-même d'un coup, l'enfant-machine se surprit à croiser le regard fatigué d'une passante.

" Bonjour toi. Dis moi, est-ce que tu voudrais me rendre un service ? " l'interpela une dame aussi vieille que Paris elle-même.

Son unique pupille grand ouverte, l'Oiseau en Cage ne put s'empêcher de pencher la tête de côté tandis que ses oreilles et son cerveau enregistraient toutes les phrases de la vieille femme. Alors comme ça, elle avait besoin d'aide pour porter ses courses et les ramener jusqu'à chez elle ? Pas de soucis ! Et en plus il pouvait recevoir du chocolat chaud et quelques petits sablés ? Magnifique ! D'autant plus que la mamie avait un sourire si vivant et si chaleureux.. il ne pouvait vraiment pas lui dire non.

Ni une, ni deux, l'américain n'en attendit pas plus pour se pencher en avant tout en retirant son chapeau avec tout le respect du monde.

" My lady. " la salua-t-il en anglais avant de se redresser et de reprendre en français : " Sachez qu'il est du devoir d'un gentleman de venir en aide aux Dames, et par conséquent, sachez donc que je vous aiderai à coup sûr ! Parce que.. ben.. c'est mon devoir quoi ! "

Ces quelques paroles soufflées, le blondinet ne tarda pas à remettre sa casquette sur le haut de son crâne, tandis que Cody, lui, terminait son vol pour venir se poser sur l'épaule de son compagnon de toujours. Était-il revenu à l'annonce des sablés ?

" Ceci dit.. " se reprit-il tout en jetant un coup d’œil à son ami à plumes, " Nous ne refusons jamais un goûter lorsqu'il y a du chocolat et des gâteaux. "

Et une nouvelle fois, un sourire vint étirer ses lèvres enfantines.







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Lun 12 Sep - 17:04
Il ne lui faut pas longtemps pour réagir, et tu te retiens de rire lorsqu'il te fait une révérence. Tu le trouves touchant. Il a ce petit quelque chose qu'ont les enfants. Ce petit quelque chose que tu regrettes, parfois. Et puis, il te fait terriblement penser à ton petit fils.

« My lady »

Tu hausses un sourcil, de plus en plus amusée. Tu es bien curieuse de voir ce qu'il va te dire et l'écoutes en silence. L'Enfant reprend de plus bel, débordant de vie et d'énergie.

« Sachez qu'il est du devoir d'un gentleman de venir en aide aux Dames, et par conséquent, sachez donc que je vous aiderai à coup sûr ! Parce que.. ben.. c'est mon devoir quoi ! »

Tu t'apprêtes à lui répondre, mais un drôle d’événement vient t'en empêcher. Un oiseau se pose sur l'épaule du garçon, comme s'il lui appartenait. Surprise, tu n'en perds pas ton aplomb pour autant. Malgré tout, tu es bien curieuse et te demandes comment le Petit a pu réussir à apprivoiser le volatile. Tu tends la main vers l'animal mais suspends ton geste. Ce ne sont pas des choses qui se font.

« Ceci dit... Nous ne refusons jamais un goûter lorsqu'il y a du chocolat et des gâteaux.
Et je ne reviens jamais sur mes mots. C'est très gentil à toi, merci beaucoup. Après tout, je connais de nombreux adultes qui ne se comportent pas comme des gentlemen.  »

Un sourire vient rider ton visage, en réponse au sien. Tu te remets doucement en route, d'un pas plus léger, bien contente d'avoir trouvé de l'aide.

« Mes sacs sont là-bas. Je pense qu'on peut partager ça en deux. Il ne faudrait pas non plus que je te fatigue de trop ! »

Après les avoir indiqués du doigt, tu reprends ta marche. Le Petit ne tarde pas à te rejoindre. Il déborde de joie et d'entrain. Qui pourrait croire que sous ces traits se cache un machine ? Comment pourrais-tu avoir peur de lui, Eugénie ? Tu t'apprêtes à accueillir une machine sous ton toit et ne t'en rends même pas compte.

Arrivés près du banc, tu commences à mettre tes affaires en place. Tu ne veux pas que l'Enfant porte tous les sacs les plus lourds, ce ne serait pas correct. Et mauvais pour sa santé. Certes, c'est mauvais pour la tienne aussi, mais tu es une vieille femme maintenant, Eugénie. Ce genre de détail ne t'importe plus vraiment. Et puis, même si la perspective de passer la soirée pliée en deux à ronchonner sur tes douleurs n'est pas des plus réjouissante, elle vaut toujours mieux que de casser en deux ton nouveau compagnon.

« Je vais prendre ce sac là. Tu peux te charger de l'autre ? Dis le moi si c'est trop lourd surtout. »

Un sourire rieur étire tes lèvres alors que tu jettes un regard complice au Bambin.

« Pas que je doute de ta force, bien entendu. Mais ce serait un peu bête de te blesser, tu ne penses pas ? »

Tu attrapes le premier sac et te retiens de grimacer en te redressant. Décidément, ton corps tient à te rappeler ton âge ma vieille Eugénie. Tu te retournes vers l'Enfant et lui adresses un signe de tête.

« Ma maison se trouve par là-bas. Ce n'est pas trop loin, ne t'en fais pas. Tu ne m'as pas dit ton nom, petit gentleman. Moi c'est Eugénie. Et toi ? »
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Dim 18 Sep - 15:32

Aide


" La chance aide parfois, le travail toujours. "


Oh, mais quelle gentille madame elle fait ! Je me demande si elle vit ici depuis toujours, ou bien si elle a voyagé à travers le monde. Qui sait, peut-être que sous ses airs de plus vieille que le monde et les premiers oiseaux, elle a fait le tour du monde à pied, et même deux fois au moins ! Peut-être qu'elle a de merveilleuses histoires à raconter, des épopées que je pourrais noter dans mon livre pour rêver un peu. A moins que ce ne soit juste qu'une vieille dame, comme les autres, et qui a juste besoin d'un peu d'aide parce qu'elle est trop vieille. Oh, ça, moi je ne le connaitrais jamais ! Moi, je vais rester jeune toute ma vie et même plus encore. Alors, je dois bien pouvoir l'aider un peu.


Tout sourire aux lèvres, le petit homme vit la dame tendre ses doigts vers son compagnon à plumes, avant de raviser ; avait-elle peur des oiseaux ? Oh, Cody était sans doute le plus gentil d'entre eux pourtant ! Enfin, Elliot pouvait comprendre qu'on puisse se méfier des animaux inconnus. Une fois, il avait tenté de caresser un chien et ce dernier l'avait mordu ! Pas de pot pour l'animal, qui termina sa triste vie réduit en cendre après avoir eu du sang d'Akuma sur la langue ; et pour une fois, cela n'avait même pas été de la faute de l'américain s'il était mort. Et vu que lui aussi était une sorte de drôle d'oiseau terriblement dangereux, il ne put alors que comprendre la réticence de la mamie à l'égard du chardonneret jaune. Enfin ! Il fallait quand même qu'il lui dise qu'il était gentil, et que lui aussi voudrait sans doute un peu de sablé. Et c'est qu'ils le méritaient !

Après tout, la vieille dame lui avait dit que de nombreux adultes ne se comportaient pas comme des gentlemen - ce qui voulait dire que lui, si ! - et l'avait même remercié de son aide. Ah, décidément Christopher était vraiment un très bon citoyen ! Dommage qu'à côté il ne vivait que pour mener le monde à sa perte et pour devenir une plus grand machine à tuer. Bah, tout le monde n'était pas obligé de le savoir, n'est-ce pas ? Puis, vu le grand âge de la femme, il n'était pas nécessaire de la tuer ; la vie le ferait sans doute tout aussi vite. Puis, l'Oiseau en Cage, cela faisait longtemps qu'il ne tuait plus d'humains pour évoluer. Ce n'était plus pour lui tout ça !

La démarche guillerette, le petit blond sautilla alors jusqu'au banc tandis que son ainée - terriblement ainée même - remettait ses affaires en place. Ce fut long, lent, et un peu laborieux, mais l'enfant-machine ne s'en plaint pas, et essaya même de l'aider.

" Je vais prendre ce sac là. Tu peux te charger de l'autre ? Dis le moi si c'est trop lourd surtout. " lui fit-elle avec un sourire, " Pas que je doute de ta force, bien entendu. Mais ce serait un peu bête de te blesser, tu ne penses pas ? "

C'est vrai, ce serait bête qu'il se blesse en portant un misérable sachet de course ; ah, si seulement elle savait. Elliot n'eut aucun mal à se saisir du sac, ne faisant pas attention une seconde au fait qu'un petit homme chétif comme lui puisse peiner à le faire. Pire que ça, il enfonça même le clou quant à sa force.

" Oh ne vous inquiétez pas pour moi, je suis plus fort que ce que j'en ai l'air ! " clama-t-il avec un entrain sans nom, " Je pourrais même porter les deux sacs si vous le souhaitez ! "

C'est qu'il était fort, le petit Akuma de niveau III, assez fort pour porter dix sachets e course même ! Peut-être même encore plus qui sait ! Un jour, il faudrait qu'il fasse un concours de qui peut porter des objets le plus lourd avec Percy ; oh, son frère gagnerait sans doute, mais au moins, il passeraient un excellent moment ensembles ! Comme à chaque fois, en fait.

" Ma maison se trouve par là-bas. Ce n'est pas trop loin, ne t'en fais pas. Tu ne m'as pas dit ton nom, petit gentleman. Moi c'est Eugénie. Et toi ? "

Oh, Eugénie, en voilà un bien joli nom pour une lady, et typiquement français en plus ! Qui sait, peut-être que Mathilde la connaissait ? Bon, d'accord, la Lockwood ne connaissait sans doute pas chaque parisien juste sous couvert qu'elle vivait à la capitale depuis toujours mais.. savait-on jamais ! Dans tous les cas, lorsque la petite terreur rentrerait à Bâton Rouge, il ne pourrait s'empêcher de lui parler de cette drôle de rencontre, et d'à quel point il avait été gentil avec elle.

Enfin, ça, c'était seulement si la journée se terminait bien.

" Enchanté de faire votre connaissance, Madame Eugénie ! " lui répondit-il avec un sourire plus brillant que jamais, " Moi je m'appelle Elliot Christopher Brooks ! Et mon ami, il s'appelle Cody. "

Reconnaissant son nom, le petit volatile ne put s'empêcher de pousser un cri mélodieux et jovial, ce à quoi l'enfant-machine répondit par un rire ; un peu comme si les deux compagnons venaient de partager une blague dans une langue que seuls eux connaissaient. Après tout, ils étaient des oiseaux.

" Êtes-vous sûre de vouloir porter votre sac ? "

Après tout, deux sac portés voulaient sans doute dire plus de gâteaux à la clef.







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Ven 21 Oct - 23:00
Il est bien trop fort pour un enfant de son âge, mais tu ne t’en rends pas compte. Au contraire, tu es complètement bernée par son rôle d’enfant pour trouver une seule seconde son comportement suspect. Tu ne fais que sourire, Eugénie, conquise par le Petit.

Enchanté de faire votre connaissance, Madame Eugénie ! Moi je m'appelle Elliot Christopher Brooks ! Et mon ami, il s'appelle Cody.

Oh, voilà donc d’où lui venait ce petit accent si ravissant. Tu n’étais pas certaine. Elliot n’est pas français avec un nom pareil, c’est certain. Mais que fait un petit anglophone dans la grande capitale française ? Tout seul qui plus est !

Doucement mais sûrement, tu commences un peu à t’inquièter pour lui. Et s’il sans famille ? Ou alors à la rue ? Il y a beaucoup d’enfants solitaires dans les rues de Paris et même si tu le voudrais, tu ne peux tous les aider. Mais Elliot, le petit Elliot, il pourrait venir vivre chez toi s’il le voulait.

Ma vieille Eugénie, tu te fais des idées toute seule.

Tu souris en entendant son rire, ramenée à la réalité de la plus belle des façon. Il est vraiment touchant ce petit blondinet. Et si vivant. Tant de gaieté va faire du bien dans ta vieille maison.

" Êtes-vous sûre de vouloir porter votre sac ?
Tu doutes de ma force ? J’ai donc l’air si vieille ? ”

Tu fronces un peu les sourcils, comme pour te mettre en colère, avant de rire aux éclats. Tu es bien incapable d’avoir l’air furieuse ou offusquée plus de deux secondes. Ce n’est pas vraiment dans ta nature. Et surtout, ce n’est plus de ton âge. Qui plus est, l’Enfant n’a vraiment rien fait pour mériter ton courroux.

Mais malgré ton rire, tu ne lui tends pas ton sac. Il est hors de question qu’il porte plus qu’il ne le fait déjà. C’est mauvais pour son dos. D’ailleurs, il pourrait même finir écraser sous le poids.

“ Et puis ne me donne pas du “vous” ainsi. Je ne suis pas si âgée. ”

Après tout, tu n’as que 60 ans, c’est tout à fait convenable. Ou du moins, ton corps a 60 ans. Car même si tu n’es pas une akuma, cela fait des années que ton âme a cessé de grandir. Tu n’es pas aussi ennuyante que les personnes de ton âge et c’est tant mieux. Certains disent que tu es un peu fantasque et tes enfants s’inquiètent parfois, mais peu importe. Ce n’est pas maintenant que tu vas changer, Eugénie.

“ Que fais-tu à Paris, Elliot ? Tu n’es pas français, n’est-ce pas ? ”

Il n’y a aucune animosité dans tes mots, pas plus qu’il n’y a de crainte. Tu es simplement curieuse au sujet du petit garçon et de l’histoire qu’il peut avoir à te raconter. Car s’il est arrivé ici, ce n’est pas par hasard. Encore moins en étant si heureux.

“ Tu es venu en vacances avec ta famille ? ”

Tout en posant ces questions, tu continues d’avancer à petits pas dans les rues de la Capitale. Vous êtes bientôt arrivés et tu pourras enfin poser tes courses.
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Sam 29 Oct - 2:41

Famille


" Si la liberté grise, la famille rassure. "


Oh, eh, moi je suis forte comme au moins dix garçons ! Ahah, non, comme au moins cent garçons même ! Des sacs comme ça, je peux en porter plus d'un dans ma forte d'Akuma ! Bon, là aussi je pourrais en porter bien quatre ou cinq, mais je ne dois pas oublier qu'Elliot est un enfant fragile, et qu'il n'a rien de quelqu'un de fort. C'est que je ne voudrais pas attirer les soupçons. Roh, mais j'aurais quand même pu les porter ces deux sacs ! J'aurais fais semblant que c'était lourd pour moi, mais que je m'en sortais bien quand même. Mais bon, la Madame ne voulait pas que je porte tout toute seule alors.. tant pis pour elle si elle se casse le dos ! Ce sera pas de ma faute.


Une fois présenté, l'Aventurier ne put s'empêcher d'afficher un sourire encore plus brillant que le précédent ; était-il seulement possible de le briser celui-là ? Était-ce également possible de devenir que sous cet air adorable se cachait en réalité un tueur sans merci ? Non, bien sûr que non ! C'était ça qui était chouette avec les Akumas : rien ne pouvait les différencier des autres hommes ! Certes, les niveaux I étaient stupides, mais les autres, eux, étaient encore plus humains que les humains eux-même ! Bon, ça, c'était sans compter sur la pupille d'Allen Walker mais.. il n'était pas là, alors nul besoin de s'inquiéter !

" Tu doutes de ma force ? J’ai donc l’air si vieille ? "
" Oh non Madame, je n'oserai jamais vous dire une chose pareille ! "
" Et puis ne me donne pas du “vous” ainsi. Je ne suis pas si âgée. "
" Je peux t'appeler grandma alors ? "

Ce mot, l'enfant l'avait soufflé avec son accent anglais. Est-ce qu'Elliot avait eu une grand-mère ? Emily ne se souvenait plus, ne savait même plus si elle en avait eu une elle aussi. Sans doute était-elle morte dans les champs de coton, ou quelque chose comme ça. Ce n'était plus important désormais. Peut-être que l'oisillon pouvait avoir une nouvelle grand-mère ? Une gentille mamie à Paris qui lui offrirait des gâteaux et du chocolat chaud ? Oh, oh oui ! Mathilde l'aimerait sans doute beaucoup, il faudra qu'il l'emmène la voir un jour.

" Que fais-tu à Paris, Elliot ? Tu n’es pas français, n’est-ce pas ? "
" C'est vrai, je suis américain born and bred ! "
" Tu es venu en vacances avec ta famille ? "
" Hm, pas vraiment non. "

Tout en secouant la tête et en continuant de faire la conversation à son ainée, l'Aventurier avait continué à trottiner à ses côtés, sa lourde besogne toujours à la main. Ah ! Il allait devoir parler de la Lockwood, de sa maîtresse, et ça, ça le rendait toujours terriblement heureux ! Heureux comme un loir, même s'il était en réalité un oiseau et non pas un rongeur. Enfin, là, on s'égarait.

" Je vivais ici avec ma tutrice depuis quelques mois, dans une belle maison du quartier bourgeois. " avoua-t-il sans mentir, " Mais on va repartir vivre aux États-Unis bientôt, alors je viens faire mes adieux à Paris ! "

Bon, là, il avait un petit peu menti en fait. En vérité, lui et Mathilde avaient déjà déménagé depuis quelques temps - depuis qu'ils étaient venus - et Christopher était simplement venu se promener un petit peu par ici. Est-ce qu'il était nostalgique du temps passé ici ? Un peu. Et puis, cet endroit était un parfait garde-manger.

" Et toi, nana, tu as toujours vécu à Paris ? "

Un nouveau sourire ; changement de sujet.







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Ven 4 Nov - 16:34
Grandma. C’est si mignon. Ton sourire s’agrandit et un léger rire quitte tes lèvres. Ce petit est vraiment magique. Tu l’écoutes attentivement, tout en faisant attention où tu marches. Ce serait un peu bête de tomber maintenant, non ?

Elliot est donc américain.  Intriguée, tu te demandes bien à quoi ça peut ressembler là-bas. Tu n’as jamais quitté ta France natale, si ce n’est pour aller voir ton fils au Royaume Unis. Parfois, tu regrettes un peu, te disant que les aventures autour du Monde auraient pu être amusantes. Mais tu as tout ce qu’il te faut ici, Eugénie. Alors ce serait dommage d’être triste, non ?

« Je vivais ici avec ma tutrice depuis quelques mois, dans une belle maison du quartier bourgeois. Mais on va repartir vivre aux États-Unis bientôt, alors je viens faire mes adieux à Paris !
Oh, je vois. »

Alors tu ne recroiseras plus le Petit Garçon. C’est bien dommage, mais en même temps, tu es contente de savoir qu’il repart dans son pays. Avec sa tutrice, qui est plus est ! Il donne l’air de beaucoup l’aimer et tu te demandes si tu la connais. Tu as habillé certaines riches parisiennes, alors qui sait ! Ce serait amusant. Tu ne lui en parles pas, préférant l’écouter.

« Et toi, nana, tu as toujours vécu à Paris ?
Presque ! Je vivais dans le Sud Ouest de la France avant. Je suis montée à la Capitale avec mon mari, pour ouvrir notre boutique. »

Un sourire nostalgique étire tes traits, en même temps que tu te souviens de votre arrivée ici. Vous étiez complètement perdus, au milieu des Parisiens bien trop pressés pour vous aider. Il avait fallu retaper la maison et il fallait le faire vite ! La boutique devait tourner si vous vouliez passer votre premier mois. Et vous attendiez déjà un enfant, alors il fallait que la maison soit décente pour l’accueillir. C’était difficile, bien sûr. Mais malgré tout, tu en gardes un souvenir de bonheur.

« Tu n’as pas à avoir peur de mon époux, il n’est pas à la maison ces jours-ci. »

Maximilien est mort depuis longtemps maintenant, mais malgré tout tu le mets en garde. Comme une vieille habitude qui ne t’a pas quittée malgré le temps. C’est qu’il avait son caractère, ton mari. Un vieux Papy grognon, mais terriblement gentil dans le fond. C’est vrai qu’Elliot ne le connaît pas – et ne le connaitrai jamais – mais il fallait que tu le rassures, sans savoir pourquoi.

« Ah justement, en parlant de maison ! Tu vois la grande façade là-bas, avec la boutique et les grandes robes ? C’est là-bas que nous allons. J’espère que ça te plaira. »

Et un énième sourire, amusé, creuse tes rides, alors que vous avancez en direction de ton chez-toi.
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Mer 16 Nov - 12:49

Famille


" Si la liberté grise, la famille rassure. "


J'ai une tutrice française - presque maman - descendante de Noé, un papa polonais Akuma, un grand frère québécois méga cool et Akuma lui aussi, puis maintenant j'ai une mamie civile qui vit à Paris ! J'ai vraiment de la chance d'avoir une famille comme ça ! Je suis sûre que personne dans le monde n'a de famille comme moi, mis à part peut-être les maîtres Noé qui viennent d'un peu partout et qui sont aussi très liés les uns aux autres mais.. en tant qu'Akuma, je dois être unique au monde ahah ! Qu'est-ce que j'en ai de la chance ! Dommage qu'Eugénie ne soit pas vraiment ma mamie.. mais il faut que je lui présente Mathilde dans tous les cas !


Souriant comme pas deux, l'Oiseau en Cage avait alors écouté la vieille dame lui parler de son coin natal : le Sud de la France. Oh ! Elliot s'y était déjà rendu ! C'était là qu'il avait fait son nid pour la première fois lorsqu'il était arrivé en Europe, et qu'il avait fait la rencontre d'Ilias également ! Même qu'ensembles, ils avaient tué des membres de l'Ordre Noir, et que ce fut la première fois que le blondinet fit ami-ami avec un simple civil ! Ah, cela semblait si loin maintenant, alors qu'en réalité ce n'était qu'il y a quelques mois. Presque un an, en réalité. Ah, comme le temps passe vite quand on est mort et qu'on a tout le temps devant soi !

" J'ai visité le Sud de la France une fois, même que j'y ai pris un bateau pour remonter vers la Bretagne ensuite ! C'est vraiment un bel endroit. "

Il avait prit un bateau.. littéralement, en le volant avec Ilias. Quelle aventure ça avait été ! Bon, ils l'avaient fait prendre le fond à cause d'une maudite tempête, et l'humain avait failli mourir noyé mais, ouah, quelle aventure malgré tout !

" Tu n’as pas à avoir peur de mon époux, il n’est pas à la maison ces jours-ci. "
" Oh je n'ai peur de rien tu sais ! Je suis un aventurier, un vrai. "

Une aventurière, même, ce qui voulait dire qu'elle était deux fois plus courageuse qu'un aventurier normal ; mais si Emily parlait à la place d'Elliot, la pauvre vieille dame allait être perdue. Elle ne devait pas savoir, non, n'avait pas besoin de savoir. Mieux valait qu'elle connaisse le petit voyageur, plutôt que l'enfant-machine.

" Ah justement, en parlant de maison ! " finit-elle par s'exclamer, " Tu vois la grande façade là-bas, avec la boutique et les grandes robes ? C’est là-bas que nous allons. J’espère que ça te plaira. "

Interloqué, Christopher suivit alors son regard pour découvrir une jolie petite bâtisse ainsi qu'un magasin fort sympathique. Est-ce que tout ceci était à elle ? Quelle chance Eugénie avait de posséder toutes ces choses ! Cela devait la rendre heureuse, vu les sourires qu'elle faisait ; et bien sûr, l'américain ne put s'empêcher d'y répondre par des plus brillant encore, mais pas trop, pour ne pas l'éblouir.

" Oh oui, je vois très bien ! " fit-il avec une voix toujours plus enjouée, " C'est une bien belle maison que tu as Nana ! "

Il le pensait vraiment ! Pour un peu, il l'aurait presque trouvé plus chouette que sa maison coloniale à Bâton Rouge ; presque. Puis, une question traversa son esprit :

" Ton mari et toi vous êtes tailleurs ? "

Pas étaient, mais bien êtes ; après tout, son époux était juste absent, pas vrai ? Elliot avait beau être un peu plus futé que les vrais enfants de son âge, il n'en demeurait pas moins un gamin, malgré tout.







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Mer 4 Jan - 17:02
« Oh oui, je vois très bien ! C'est une bien belle maison que tu as Nana ! »
Tu ne peux t’empêcher de rire une nouvelle fois devant l’enthousiasme de l’enfant. Il semble tellement heureux tout le temps, c’est à se demander comment il fait. En vérité, ce n’est pas bien compliqué : c’est un enfant. Il ne connait pas encore tous les côtés sombres de la vie. Et c’est tant mieux. Tu lui souhaites de continuer à ne vivre que des aventures merveilleuses et remplies de bonheur, afin qu’il ne perde jamais son sourire.
« Je te remercie. C’est vrai qu’elle est plutôt jolie. »
Oh, tu ne dis pas ça pour te vanter. Tu le penses vraiment et sans arrière pensées. Cette maison, tu la trouves jolie avec ses rideaux en dentelle aux fenêtres et ses pots de fleurs un peu partout. C’est ton précieux chez-toi et tu l’aimes d’amour. C’est certain que ça doit jouer dans la perception que tu en as.
« Ton mari et toi vous êtes tailleurs ? »
L’emploi du présent te tire un sourire triste que tu dissimules bien vite. Il ne peut pas savoir. D’ailleurs, il n’a pas à savoir. Les choses tristes qui t’ont atteinte n’ont pas à l’atteindre lui aussi. Et puis, ce n’est pas un gros mensonge. Si ?
« Étaient tailleurs. Ça fait longtemps maintenant qu’on ne tient plus le magasin. J’y passe encore de temps en temps et sur les papiers, je suis encore la patronne. Mais je n’ai plus l’énergie de travailler toute la journée. »
Et pourtant, Dieu seul sait à quel point ça te manque. Ton métier, tu l’aimais profondément. Aucun jour ne passait sans que tu sois heureuse d’aller à la boutique ou dans l’atelier. Tu aimais ce petit sentiment de fierté quand une robe ou un costume était fini. Petite fierté qui devenait immense que le vêtement trouvait un acheteur. C’était un peu comme l’un de tes enfants qui se trouvait une nouvelle famille. Maintenant, ta vue et tes mains tremblotantes t’empêchent de coudre aussi vite. Et tu passes la plupart de tes journées à t’ennuyer. Enfin, sauf aujourd’hui.
« Si ça te fait envie, on pourra aller y faire un tour ! Peut être qu’il me reste quelques vêtements pour enfants. Par contre, je ne fais pas pour les animaux, désolée ! »
Dans un énième rire, tu extirpes les clés de ton manteau, faisant attention à ne rien faire tomber. Puis tu ouvres en grand la porte et invites le petit garçon à entrer.
« Peux tu fermer la porte derrière toi ? Merci beaucoup. »
Tu files poser ton sac sur la table de la cuisine et respire un grand coup. Bidiou, c’était plus lourd que prévu en fait. Heureusement que tu étais qu’à quelques minutes de chez toi. Et heureusement qu’Elliot est venu à ton secours. Tu serais encore dehors, sinon. Tu te sers un verre d’eau et t’assois, pour reprendre ton souffle et tes forces.
« Bienvenu à la maison. Installe-toi et fais comme chez toi ! »
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Mer 25 Jan - 14:25

Vêtement


" Le moi se compose d’une âme, d’un corps et d’un vêtement. "


Oh, et dire que la vieille dame riait ! Elle riait avec l'enfant-machine et suite à ses exclamations joyeuses, comme s'il était un véritable petit garçon comme n'importe quel autre dans la rue. Mais non, Christopher n'était pas comme les autres ; lui, il était un monstre, une machine du Comte Millénaire qui dévorait les âmes des civils et des gentilles vieilles dames comme Eugénie. Allait-il la croquer aujourd'hui comme un véritable Grand Méchant Loup ? Non, bien sûr que non. C'est qu'il l'aimait bien cette petite mamie ! Ce n'était pas comme ce vieil héro de guerre qui l'avait cherché et qu'il avait massacré, tout comme cette infirmière qui était venu lui rendre visite par la suite. Boum, boum, morts, tous les deux ! Aucune chance de survie face au virus des Akumas. Ils avaient explosé et disparu en fumée. De poussière ils étaient redevenus poussière !

C'était tout de même un sacré truc que d'être un Akuma tout puissant comme lui.

Mais en attendant, là, il n'était qu'un petit garçon qui écoutait l'histoire de son ainée, de cette vieille femme qui était autrefois tailleuse tout comme son mari, mais qui ne l'était plus à cause de l'âge et de la fatigue. C'était triste lorsqu'on y repensait, surtout en voyant les jolis habits qu'ils créaient ; qu'ils avaient créé. Ah, l'âge, une chose qu'Elliot ne prenait plus depuis fort longtemps. Il était figé dans sa treizième année à tout jamais.

" Vous devriez prendre un assistant ! " fit-il gaiement tout en regardant les vêtements en vitrine, " Vos créations sont trop belles pour être oubliées. "

C'était sincère pour une fois : l'enfant-machine aimait bien être correctement habillé, même s'il avait souvent tendance à se salir. Oh, qu'il appréciait que Mathilde s'amuse à lui faire porter des jolis habits du dimanche ! Sans doute serait-elle fière de lui s'il revenait avec une jolie tenue obtenue honnêtement.

" Si ça te fait envie, on pourra aller y faire un tour ! Peut être qu’il me reste quelques vêtements pour enfants. Par contre, je ne fais pas pour les animaux, désolée ! "
" Oh, oui, j'adorerai Nana ! "

Tout en disant cela, l'enfant-machine sentit son regard briller de mille feux. Ce n'était pas très grave pour Cody, il n'aimait pas porter d'habits ; mais l'attention portée à son ami à plumes le fit sourire de plus belle. Puis il fut enfin temps de rentrer à l'intérieur de la bâtisse, et d'observer tout ce qui les entourait. Ah, mais avant ça, il fallait laisser la vieille dame rentrer.

" Peux tu fermer la porte derrière toi ? Merci beaucoup. "
" Bien sûr ! C'est comme si c'était fait "

Chose dite, chose faite : la porte était doucement refermée derrière eux. Mieux valait ne pas la claquer, au risque de la casser à cause de sa grande force. Puis, une fois ceci fait, le blondinet trottina jusqu'à la table où il déposa lui aussi ses sacs, avant de mimer une certaine fatigue en s'étirant et en se faisant un peu craquer le dos. Ah, ça faisait du bien de lâcher son fardeau ! Enfin ça, c'était ce qu'il avait l'impression de vivre à cet instant-là ; en vrai, ce n'était qu'un énième mensonge.

" Bienvenu à la maison. Installe-toi et fais comme chez toi ! "

Sourire aux lèvres, l'Aventurier ne tarda pas à retirer sa casquette pour l'accrocher à une chaise - on ne portait pas de chapeau chez une Lady - avant de se défaire également de sa longue cape. Maintenant, il n'était plus qu'un gamin en short et en chemise, avec quelques bandages sur les jambes et pas de chaussures. Il avait vraiment une drôle d'allure, ça, c'était certain.

" Tu veux que je range tes courses ? " lui demanda-t-il alors, " Si tu me dis où mettre quoi on peut s'en sortir très vite ! "

Comment pouvait-on deviner qu'un monstre se cachait derrière cet enfant ?







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Dim 5 Fév - 14:49
Elliot suit ton conseil et se déshabille pour être un peu plus à l’aise. Il fait comme chez lui, et cela te ravit. Personne n’est étranger une fois qu’il rentre chez toi. C’est hors de question. C’est pour ça que tu t’évertues à toujours avoir des biscuits prêts et un sourire rayonnant aux lèvres. Une fois passé le pas de ta porte, on doit pouvoir oublier les soucis et les tracas. Que ce soit la Guerre Sainte ou un Adieu à la Capitale.

Intriguée, tu lui jettes un coup d’œil et sembles remarquer enfin qu’il n’a pas de chaussures. Quelle drôle d’idée tiens. L’hiver n’est pas loin et c’est un coup à tomber malade. Et il faut bien avouer que tu as du mal à imaginer Elliot rester aliter bien sagement en attendant de guérir. Oh ça non, le Petit Américain semble plutôt du genre à courir dans la boue malgré la fièvre. Alors autant lui éviter ça, non ? Et puis, tu dois bien avoir une vieille paire de souliers à sa taille. Certes, elles sont à Charles. Mais il vaut mieux qu’elles servent à de nouvelles aventures plutôt que de prendre la poussière dans ton grenier.
« Tu veux que je range tes courses ? Si tu me dis où mettre quoi on peut s'en sortir très vite !
Je ne suis pas contre un petit coup de main, merci. Comme ça, je fais le chocolat en même temps. »
Tu lui souris et farfouilles dans tes sacs à la recherche des ingrédients dont tu vas avoir besoin – ce serait bête de les ranger pour les ressortir juste après. Puis lorsque le lait, le sucre et la crème sont sur la table, tu commences à lui expliquer dans quel placard ranger telle chose.
« Les petites choses sucrées vont au-dessus de l’évier. Le salé se trouve dans le placard à côté de l’entrée de la cuisine. Le fromage, il faudra aller le mettre dans le placard sous l’escalier, où il faut frais ! C’est la même chose pour les légumes. Et les fruits, il faut que tu prennes une assiette dans le buffet pour les mettre ici. Ça va aller ? »
Bien sûr que ça va aller. Elliot est très dégourdi et tout autant intelligent, et tu sais qu’il trouvera tout ce qu’il faut comme il faut. Et puis, s’il se trompe, ce n’est pas vraiment grave. Tu rangeras les choses comme il faut ce soir. Ce n’est pas la fin du monde, loin de là.

Souriante, tu reprends ta cuisine et décroches une casserole plutôt grande avant de la mettre sur le feu. Avec celle-là, tu vas pouvoir faire plein de chocolat. Et puis, s’il y en a trop, tu pourras toujours lui donner une bouteille avec le surplus, pour qu’il le boive chez lui, avec sa tutrice. Ça sera comme un dernier souvenir de la vie parisienne, avant qu’ils ne repartent pour les grandes terres américaines.

Pendant que le chocolat fond, avec la crème, tu farfouilles dans les placards et les tiroirs à la recherche des derniers ingrédients et des ustensiles qu’il te manque. Puis, toujours d’un petit pas tranquille, tu retournes devant tes fourneaux.

« Dis-moi Elliot, tu aimes la cannelle et la noix de muscade ? »  Ce serait dommage de faire quelque chose qui ne lui plaise pas « Oh et j’y pense, tu peux prendre les biscuits qui sont sur le buffet, s’il te plait ? »
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Sam 25 Fév - 2:32

Rangement


" L'ordre : caractère créatif du rangement... "


Au fond, l'enfant-machine regrettait déjà d'avoir menti à la vieille dame en lui disant qu'il quittait la capitale pour aller vivre aux états-unis avec sa tutrice. Enfin, en soit, ce n'était pas tant un mensonge vu qu'il vivait vraiment en Louisiane avec Mathilde mais.. Elliot allait continuer de passer à Paris afin de surveiller un peu le coin et de chasser quelques proies de temps à autres. Mais ça, il ne pouvait pas le dire à Eugénie. L'Akuma pouvait voyager à l'autre bout du monde en seulement quelques minutes, alors que le commun des mortels mettait des semaines voire des mois à se rendre là-bas ! Alors, non, il ne pouvait pas réapparaitre toutes les semaines comme par magie en espérant que son joli sourire lui ferait croire à ses bobards. Non, le blondinet était condamné à devoir disparaître de la vie de la vieille femme, tout comme allait n'allait pas tarder à disparaître tout court ; peut-être même plus vite que prévu si la guerre passait par ici. Enfin, la guerre était déjà présente, non ?

Sourire aux lèvres - malgré ces quelque sombres pensées - l'Oiseau en Cage écouta alors la dame lui parler et accepter son coup de main, avant de finalement lui expliquer où chaque chose se rangeait dans sa maison. Les yeux pétillants et les oreilles grandes ouvertes, il écouta alors attentivement les explications avant de se saisir des affaires.

" Et les choses sucrées.. au-dessus de l'évier ! " commença-t-il à répéter tout en rangeant, comme pour se rappeler d'où allait quoi.

Tout en chantonnant - et gazouillant presque, après tout, c'était un oiseau ! - l'américain continua son rangement en y mettant beaucoup de bonne volonté ; tandis que la dame, elle, s'occupait de préparer le chocolat chaud. Oh, mais quelle magnifique journée ! Dommage qu'elle allait finir par prendre fin à un moment. Christopher devrait peut-être demander à la dame s'il pouvait la croquer dans son carnet, afin d'être certain de ne jamais l'oublier !

" Dis-moi Elliot, tu aimes la cannelle et la noix de muscade ? " lui demanda finalement la vieille femme, " Oh et j’y pense, tu peux prendre les biscuits qui sont sur le buffet, s’il te plait ? "

En plein dans ses rangements -il avait presque fini, presque ! - l'Akuma s'arrêta avant de jeter un coup d’œil à son ainée. Est-ce qu'il aimait ça ? Sans doute ! Est-ce qu'il pouvait prendre les biscuits ? Bien sûr ! Bon, il lui faudrait l'aide d'une chaise pour se faire, mais ce ne serait pas difficile.

" Oh tu sais nana moi je n'suis pas difficile du tout ! " fit-il avec un grand sourire, " Et pour les biscuits, c'est comme si c'était fait ! "

Abandonnant sa tâche en cours, le petit homme attrapa alors une chaise pour la trainer derrière lui et l'emmener jusqu'au buffet en question. Oh, il n'était pas des plus hauts mais.. les biscuits étaient assez en retrait et Elliot risquait de les faire tomber s'il ne prenait pas des précautions de la sorte. Sauf qu'on parlait de l'Oiseau en Cage, un enfant-machine qui ne tenait jamais bien longtemps sur ses pieds et qui finissait bien souvent par s'écraser comme un petit oisillon tombé du nid Patatra ! Un vertige, et à peine l'assiette attrapée, voilà qu'il glissait de sa chaise avec ses pieds nus et qu'il s'éclata par terre comme une pauvre feuille. Bon, une feuille particulièrement lourde qui manqua de se cogner la tête sur la table et de la renverser, mais une feuille quand même.

Quelques gâteaux s'écrasèrent lourdement par terre dans la malheureuse chute, mais globalement, ils étaient tous intactes. Si Christopher avait tenté de se rattraper ? Pas le moins du monde. L'essentiel, c'était de sauver les gâteaux.

" Ah.. ça va ! " s'étrangla-t-il d'une petite voix, " Ça va. J'ai sauvé les gâteaux ! ... Une partie des gâteaux. Désolé. "

Même si le sol n'était pas fait d'innocence, il avait quand même un petit peu mal. Cela ne faisait jamais du bien de tomber de si haut.







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Dim 21 Mai - 20:46
Le Petit Garçon avance bien vite, à ton grand étonnement. C’est amusant de le voir courir dans tous les sens en chantonnant, comme s’il était réellement chez lui. Et puis, c’est agréable aussi. Ta maison retrouve un peu de sa vie d’antan, lorsqu’elle était pleine de petites têtes blondes et de cries. Ça te manque à toi aussi, mais c’est comme ça maintenant. La vie suit son cours, un point c’est tout !
« Oh tu sais nana moi je n'suis pas difficile du tout !
Tant mieux !
Et pour les biscuits, c'est comme si c'était fait !
Merci beaucoup Elliot »
Tu le laisses faire, concentrée sur ton chocolat chaud. C’est que ta réputation de Mamie est en jeu ! S’il est loupé, ce serait une catastrophe bidiou. Et ça ne serait pas non plus bon signe, cette boisson étant l’une de tes spécialités. Il y a aussi les tartes en tout genre, et les macarons – tu t’es grandement améliorée depuis que tu as fait la connaissance de Basile. Être une Mamie Gâteau, c’est le fruit de longues années de dur labeur, et ce n’est pas un peu d’inattention qui va ruiner tout ce travail.

Perdue dans tes pensées, tu sursautes en entendant un bruit sourd derrière toi. Tu te précipites alors pour découvrir Elliot sur le sol. Il sert les biscuits contre lui, et tu ne peux t’empêcher de sourire en l’entendant parler. Quel drôle de petit bonhomme.
« Ah.. ça va ! Ça va. J'ai sauvé les gâteaux ! ... Une partie des gâteaux. Désolé.
Ne t’excuse pas voyons. »
Tu t’approches à petits pas, un sourire sur les lèvres et attrapes l’assiette pour la déposer sur la table. Puis tu tends la main et aide ton compagnon à se relever tout doucement.
« On dirait qu’il n’y a rien de cassé. Tu vas avoir de beaux bleus cependant. » Tu fronces les sourcils durant une poignée de secondes avant de retrouver ton sourire. Avec des petits gestes délicats, tu enlèves la poussière de ses vêtements et de ses genoux. Il ne saigne pas et bientôt, tout ceci sera oublié. « Rien que du chocolat ne puisse vaincre en tout cas. Ne t’occupe plus de ces biscuits et installes toi sur le sofa. »
Tu avais prévu de prendre le goûter dans la cuisine, mais avec un grand blessé il vaut mieux rester au salon ! Son fessier ne mérite pas de se retrouver sur une chaise dure après une telle chute. Et le temps que tu ailles chercher un plateau avec la casserole et les tasses, le Petit Garçon pourra essuyer ses quelques larmes sans que tu ne voies rien. Ce serait le pire des affronts pour un Courageux tel qu’Elliot.

Tout doucement, tu retournes donc dans ta cuisine et prépares tout ce qu’il faut : des tasses, des cuillères, de la crème froide si jamais c’est trop chaud et bien entendu la casserole. Tu rajoutes également des fruits et un bout de nougat qui traine au fond de ton placard. Tu comptais le sortir la prochaine fois que tes petits enfants te rendront visite, mais aujourd’hui sera tout aussi bien.  Puis, en faisant bien attention à ne rien renverser, tu reviens dans le salon.
« Et voilà ! J’espère que tu aimeras, ce serait un peu bête sinon. Et méfie-toi, il est très chaud ! »
Mamie Gâteau

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aider l'Ordre pour honorer la mémoire de mon fils.
Aime:
N'aime pas: avatar
Eugénie TaffardMamie Gâteau
Eugénie radote en #990066

Avatar made in Tyki ♥♥

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 98 ▐ Autres Comptes : Liri & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 60 ans
▐ Personnalité : Une gentille petite Mamie
▐ Parcours RP :
6/4 Indisponible

wwwGuillaume [5/3]
wwwLouis [3]
wwwElliot [7]
wwwLena [4]
wwwMaugrim, Nau et Basile [3/3]

wwwCristal et Mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Lun 17 Juil - 13:45

Chute


" Trébucher peut prévenir une chute. "


Ah, décidément, ces foutus vertiges arrivaient toujours aux mauvais moments ! A cause d'eux, il avait failli casser tous les petits gâteaux que lui avaient offert Eugénie. Qu'est-ce que ça aurait été triste n'empêche, parce que cela aurait voulu dire qu'il était un mauvais invité. Oh, Elliot ne voulait pas que Paris se souvienne de lui de la sorte ! Après tout, l'Oiseau en Cage se voyait comme un véritable héro aux yeux de cette ville. Il avait chassé - et dévoré - des Akumas pour empêcher la guerre de trop faire souffrir ses habitants - et surtout Mathilde - il était aussi venu en aide à des civils pour diverses commissions - comme il faisait actuellement avec la vieille dame - et il avait même tué des raclures des bas fonds que personne ne regretterait ! Si ça cela ne méritait pas une médaille de bon comportement et d'aide à la société, il ne s'appelait plus Elliot Christopher Brooks ! Enfin, d'une certaine manière il.. passons. L'essentiel, c'était qu'il avait réussi à sauver une partie des gâteaux.

Sourire aux lèvres, la vieille femme ne tarda pas à le libérer de son assiette et par l'aider à se relever. Lui, avoir quelques bleus ? Ah, si elle savait ! Pourtant, l'américain ne put s'empêcher de doucement hocher la tête tout en affichant un léger sourire tandis qu'Eugénie l’époussetait. Ah, comme il était content d'avoir une grand-mère comme elle ! Peut-être qu'il devrait la dévorer elle aussi, pour ne l'avoir rien que pour lui et.. non, ce n'était pas très gentil. On ne pouvait pas manger quelqu'un qui nous offrait des gâteaux, surtout dans une ville comme Paris. Christopher les protégeait, on ne mangeait pas ses citoyens et puis.. il pouvait bien partager. Un peu, pas trop.

" Rien que du chocolat ne puisse vaincre en tout cas. "
" Ne t'en fais nana, je suis habitué à tomber de la sorte ! "
" Ne t’occupe plus de ces biscuits et installes toi sur le sofa. "

Ceci dit, l'enfant machine ne se fit pas prier et s'en alla en titubant vers le dit canapé. Ah, c'était certain que c'était plus agréable que des chaises en bois ! Cela allait lui permettre de se remettre de ses émotions, voire même de faire une petite sieste. Cody lui aussi semblait ravi vu la façon dont laquelle il ne tarda pas à se lover sur l'un des coussins. Puis, quelques minutes plus tard, la gentille vieille dame ne tarda pas à refaire son apparition avec son chocolat chaud et d'autres merveilles.

" Et voilà ! J’espère que tu aimeras, ce serait un peu bête sinon. Et méfie-toi, il est très chaud ! " fit alors la vieille dame avec sa douce voix.

Le regard brillant, le petit homme ne put s'empêcher de se redresser en voyant ce véritable trésor sucré lui être présenté. Oh, qu'il avait de la chance, mais qu'il avait de la chance !

" Oh nana tu as vraiment beaucoup travaillé ! " s'exclama-t-il en toute honnêteté sans aucun jeu d'acteur, " Cela sent terriblement bon ! "

Et une fois que sa tasse fut servie et qu'il put tremper ses lèvres dans le liquide chocolaté, l'Aventurier se rendit compte que cela ne faisait pas que sentir bon, mais que le goût était également aussi délicieux. Ah, quelle merveilleuse journée ! Tout ça parce qu'il avait aidé à porter quelques sachets de course ! Quand il allait raconter cela à sa belle Lockwood, elle allait être tellement fière de lui !

" Tu es la reine des chocolats chauds ! " fit-il alors après avoir bu sa première gorgée et avoir sourit comme pas deux.

Une moustache de lait s'était même dessinée sous son nez ; moustache qu'il ne tarda pas à essuyer du revers de la main. Bon, là, le côté petit gentleman était un peu oublié. Il fallait dire que face à du chocolat chaud, on retombait tous en enfance.

" Tu m'apprendras à les faire, dis ? "

C'est que maintenant, il voulait montrer ça à Mathilde. Oh ! Pourquoi ne pas la ramener ici un de ces jours afin qu'ils prennent le goûter tous ensembles ? Toutes ensembles, même, ahah !

Décidément, quelle belle journée c'était !







Spoiler:
 
:: L’Oiseau en cage ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: L'Aventure !
Aime:
N'aime pas: avatar
Elliot C. Brooks:: L’Oiseau en cage ::



Elliot explore en #22427C

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 451 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Nora L. / Rusty O.
Masculin
▐ RPG Age : 13 ans à jamais.
▐ Personnalité : Aventureuse !
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chocolat Chaud [PV Elliot]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocolat Chaud [PV Elliot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon chocolat chaud des temps des Fetes.....
» Philosophie du matin devant le chocolat chaud...
» Mélange pour chocolat chaud
» Chocolat chaud espagnol
» Chocolat chaud maison : la vraie recette.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: