Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Les cartes ne mentent jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les cartes ne mentent jamais
Dim 4 Sep - 0:29
Les cartes ne mentent jamais

Encore une fois, tu fuyais ta nouvelle famille. Cela faisait des mois que tu n’avais plus mis les pieds dans l’Arche. Ou plutôt, lorsque tu avais daigné le faire, cela avait été par pures obligations. Tu n’y allais jamais pour le plaisir. Jamais tu ne prenais le temps de rendre visite à cette famille par simple envie. Car lorsque l’on ne t’obligeait pas à effectuer ces stupides missions, tu prenais bien soin de te tenir à l’écart de cette guerre.

Bien sûr, ton comportement attisait la curiosité, la suspicion. On pouvait se demandait parfois si tu servais réellement le Comte ou si tu agissais pour ton propre intérêt. La réalité était tout autre et tu la gardais bien cachée. Et puis, tu n’étais pas la seule à agir ainsi. Certains de tes frères et sœurs faisaient de même. Et quoi que certains puissent en penser, tu restais la Liberté. Tu faisais ce que bon te semblais, tu voyageais sans cesse, te tenant loin de cette soi-disant maison.

Toutefois, tu faisais tout de même attention à ne pas éveiller trop la méfiance de tes frères et de tes sœurs. Tu n’étais pas folle. Tu savais que tu jouais à un jeu dangereux. Et tu avais besoin de cette confiance, aussi infime soit-elle. Cette confiance, c’était tout ce qui te permettait de fournir des informations à Neah lorsqu’il en avait besoin. Oui, tu trahissais ta nouvelle famille, comme la pauvre folle que tu étais, laissait les conséquences de ces actes loin de ton esprit. Et malgré la voix de Libertas qui se faisait de plus en plus présente au fond de toi, tu continuais de jouer ce double jeu.

A cet instant, c’était le début d’après-midi d’une journée ensoleillée. Les embruns du lac te fouettaient le visage tandis que ton regard d’émeraude fixait cette étendue d’eau qui marquait la frontière entre deux pays. Tu étais bien loin de chez toi. Tu avais parcouru beaucoup de route depuis ces trois dernières années de voyage, depuis que tu avais quitté le Caire. Le pays où tu te trouvais aujourd’hui se trouvait être la France. A vrai dire, tu n’avais jamais vraiment pris le temps de t’arrêter sur ce territoire, ne t’en servant uniquement pour rallier d’autre pays. Et cette fois-ci, c’était encore le cas. Tu avais souhaité rejoindre l’Allemagne, en passant par le Suisse.

Seulement, lorsque tu étais arrivé aux abords du lac Léman, tu avais eu envie d’en visiter les environs, souhaitant ainsi comparer les bords du lac côté français et côté suisse. Et puis, toi qui n’avais jamais pris le temps de visiter ce pays, tu pouvais bien t’arrêter quelque temps. Décidément, ta curiosité ne te quittait jamais. Alors, prise dans ce dilemme, tu avais à nouveau consulté tes fidèles amies à ce propos. Reprendre la route ou bien rester ? Le Seigneur du Jugement t’avait conseillé de rester, t’accordant ainsi sa protection. Tu l’avais écouté aveuglément, sans te poser plus de question, ayant ainsi la possibilité d’assouvir ta curiosité. C’est donc ainsi que tu avais passée quelques jours dans cette ville thermale, prisée des curistes.

Autour de toi, les rues de la ville construite sur le bord du lac ne désemplissaient pas, grouillant de personnes. Comme toi, certaines étaient là pour visiter cette région. D’autres, toutefois, étaient là simplement afin de profiter des soins qu’offrait l’eau. Malgré tout, ils avaient tous un point commun entre eux. Tous étaient des membres d’une classe sociale aisée. Tous avaient de l’argent à dépenser inutilement. Et presque tous avaient cette curiosité malsaine envers ce qui se rapprochait de l’occultisme, cette chose à la mode dans le milieu des aristocrates.

Ainsi, il ne t’avait fallu que peu de temps, à peine quelques jours en réalité, pour te procurer une bourse convenable, exerçant la cartomancie auprès de ces gens qui ne comprenait rien à la signification des tirages. Tu avais gagné largement assez d’argent pour te rendre en Allemagne et y vivres quelques temps. Ces quelques jours avaient été également suffisants pour te créer une petite réputation en ville. Sans originalité, les habitants t’avaient nommé « la Bohémienne ». Tu ne t’en étais pas formalisée, loin de là. Après tout, toi-même tu te revendiquais comme tel.

Dans cette ville toutefois, la Bohémienne semblait être devenue un phénomène de mode. Celui que l’on s’arrachait lors des soirées mondaines où il était nécessaire d’attiser inutilement la jalousie de ses hôtes de par la richesse et l’originalité de sa réception. Et cela était loin de te plaire. Après tout, tu ne faisais pas cela dans ce but. Tu ne pratiquais pas la cartomancie gratuitement, certes, mais tu ne souhaitais pas en faire une entreprise lucrative non plus. Tu souhaitais simplement gagner assez d’argent pour tes voyages, rien de plus. Alors, en contemplant cette étendue bleue, tu décidais qu’il était grand temps de ne plus t’attarder dans cette ville et de reprendre la route.

Enfin, ton regard quitta les vagues et se porta sur les rues. Et c’est là que tu le vis. Un Exorciste. Tu fronças tes sourcils. Il était reconnaissable entre mille avec son uniforme et le rosaire qu’il arborait. Au fond de toi, Libertas tu sommais de l’attaquer, de lui prendre sa vie. Cela ferait plaisir au Comte, cela te ferait remonter dans son estime ainsi que dans celle de tes frères et sœurs. Mais tu ne le voulais pas. Tu ne voulais pas te battre et encore moins le tuer. Pauvre de toi… Tu étais encore tellement humaine…

Alors, devant ce dilemme, tu sortis à nouveau tes cartes de ta poche. Celle que tu piocherais te dirait quoi faire, scellerait vos destins. Tu retournas la carte. Le Chevalier Introspectif. Les cartes te conseillaient la réflexion, l’attente. Tu eus un sourire ironique. Cette fois-ci, elles ne t’aidaient pas. Elles te disaient simplement d’attendre, de voir ce qui allait se passer pour ensuite en tirer tes propres conclusions. Soit. C’est ce que tu allais faire. Et ensuite, en fonction de ce que tu verrais, tu redemanderais aux cartes. Et si, avec un peu de chance, elles se rangeaient de ton côté et non celui de Libertas, tu reprendrais simplement la route.
© GASMASK



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Mer 7 Sep - 22:50
On ne peut pas prédire l'avenir !

Soren & Satis




Soren soupira, lassé. Lassé de l'innocence, des akumas, de cette mission. Pourtant, il aurait du se réjouir -enfin, réjouir est un bien grand mot pour la situation. Après tout, il était envoyé en France, et même si c'était dans les Alpes, ce n'était pas très loin de son ancien foyer après tout -vrai foyer, pas la Congrégation de l'Ombre. Celui qui l'avait vu grandir et qu'il avait abandonné depuis des années maintenant. Alors de toute façon, il ne ressentait pas vraiment la nostalgie qu'il aurait du ressentir. Lui même s'en rendit compte. Et cela le peina encore plus.
Mais ce n'était pas pour ça qu'il avait été envoyé ici, oh non, le repos, c'était loin de lui arriver. Et ce, même quand on avait un bras cassé, et le corps recouvert de blessures, certes cachées. Mais surtout, malgré les douleurs physiques qui pouvaient le faire grimacer n'importe quand, la blessure la plus vive restait le traumatisme. Lui qui pensait que sa rancune envers Central resterait toujours bien cachée tant qu’il se contentait d'afficher constamment son faux sourire, il avait fallu d'un petit subterfuge pour que tout sorte, et sous le nez d'un semi akuma en personne. Mais cet accident lui avait bien appris une chose : il n'était en sécurité nulle part. Pas même au sein de la Congrégation de l'Ombre, pas même aux côtés de ceux qui prétendaient vouloir sauver l’humanité.
Et ce constat faisait trembler de plus belle le français. Car il pouvait les croiser à chaque instant, il pouvait le voir n'importe quand. Et rien que cette pensée le faisait pâlir. Cette peur, qui lavait hanté, l’avait maintenu enfermé dans sa chambre pendant un bon moment. Enfin, jusqu'à ce qu’on l’envoie en mission, bien sur.

Heureusement, cette fois ci il avait eu droit à quelque chose de plus "léger", sans doute à cause de son état -qui avait surpris tout le monde d'ailleurs. Soren avait été envoyé à Evian afin d'enquêter sur une innocence. Mais cette fois, il n'était pas question de disparitions mystérieuses ou de morts sordides. Les phénomènes étranges qui avaient poussé l'Ordre Noir à songer à une innocence touchaient toujours la population, certes, mais pas en leur ôtant la vie, mais plutôt en leur prédisant l'avenir.
Les rumeurs parlaient d'une étrangère qui serait capable de lire l’avenir. Si les charlatans de ce genre étaient plutôt fréquents, l’exactitude de ses prédictions laissait le doute planer. Et finalement, l'Ordre avait estimé qu'il ne fallait jamais ne pas être assez prudent. Alors l’exorciste avait été envoyé sur place.
Mais pour le blondinet, cela n'avait absolument rien d'une partie de plaisir. Car c'était un peureux, lui même l’admettait, et parmi la liste de choses qu'il craignait, tout ce qui pouvait toucher à l’occulte faisait partie du haut de la liste.
Ce qui était étrange d'ailleurs. L’adolescent avait pourtant un esprit plus scientifique, et il offrait même régulièrement son aide au secteur scientifique à la Congrégation de l'Ombre. Et malgré tout, l’une de ses pires peurs d'enfants -et même d'adultes- restait les fantômes. Alors tout ce qui touchait au domaine surnaturel, il en avait une peur bleue.

Voilà pourquoi Soren se dressait devant le stand de la cartomancienne depuis un bon moment déjà. Prédire l'avenir avait pour lui quelque chose de dérangeant, voire d’intimidant. Pourtant, il savait qu'il n'avait pas le choix. C'était bien pour ça qu'il avait été envoyé ici. Il devait vérifier si les talents de cette femme étaient réels ou non. Concrètement, il n’avait aucun moyen de s'en assurer, il ne savait pas son avenir après tout. Mais il aurait au moins un indice en voyant sa manière de procéder. Et après tout, son avenir était forcément relié à la Congrégation de l'Ombre, ce n'était pas comme si la guerre allait bientôt se terminer et qu'il pourrait vivre une vie normale... Et un charlatan ne pourrait jamais deviner qu'il puisse être relié à une guerre dont peu de gens avaient connaissance.
Alors le blondinet prit son courage à deux mains, et se décida enfin à parler à l'étrange femme. Il lui lança un rapide coup d'œil, regardant son étrange accoutrement. Son teint et ses longs cheveux d'un noir de jais trahissaient son origine. Et en général, les gens d'ici croyaient que les étrangers avaient ce genre de croyances qui leur permettaient de lire l'avenir. Oui c'est ça, ce n'était qu'une rumeur fondée sur la naïveté du peuple... N'est ce pas ?
En tout cas, c'est en s’enfonçant cette idée dans le crâne que Soren trouva le courage d'aller au devant de la jeune femme. Cette fois pas de retour en arrière possible... Alors l’adolescent ne put s’empêcher de river son regard sur les cartes qu'elle tenait, avant de déglutir, gêné.

-Bonjour, euh... c'est vous qui... Enfin… lisez l'avenir?

Il ne croyait pas en l’occulte pas du tout, ça n'existait pas...
Alors qu'est ce qu'il faisait là ?








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Ven 9 Sep - 0:31
Les cartes ne mentent jamais

Malheureusement pour toi, l’Exorciste vint vers toi. Son pas était hésitant et trahissait son manque de confiance. Sa peur peut-être ? Tu souris vaguement en le voyant arriver vers toi. Il ne semblait vraiment pas sûr de lui. Mais pourquoi ? Qui venait-il voir ? La Cartomancienne ou bien la Noé ? Tu le seras sans doute bien assez tôt… A tes dépens peut-être. Quoi qu’il en soit, les cartes ont eu raison de te dire d’attendre, de ne pas te faire remarquer. Les choses semblaient bouger d’elle-même. Toutefois, ta curiosité te faisait te poser des questions. Qu’est-ce que le gamin pouvait bien te vouloir ? Vous le serez bien assez tôt…

Le blond arriva enfin à ta hauteur. Il avait l’air légèrement plus jeune que toi. Seulement, avec son air quelque peu craintif, il ne te paraissait pas bien dangereux. Mais les apparences sont parfois trompeuses, tu le sais bien. Rien qu’à titre d’exemple, tu n’avais pas non plus l’air d’un ennemi pour le garçon.

-Bonjour, euh... c'est vous qui... Enfin… lisez l'avenir ?

Alors comme ça, il cherchait la Cartomancienne. Il n’était pas ici pour se battre contre toi. Ou en tout cas, pas encore. Mais tu te demandais tout de même quelle était la véritable raison de sa venue. Était-il là pour lui, à titre personnel ou bien pour l’Ordre Noir ? Vu son anxiété, tu te disais, et sans doute à juste titre, qu’il n’était pas ici pour lui. C’est donc ses maîtres qui l’envoyaient vers toi. Tu allais devoir être prudente, Satis.

Mais tu avais là ce que tu méritais, tu le savais bien. Tu t’étais trop faite remarquer en restant si longtemps au même endroit. Tu avais trop fait parler de toi. Et ce n'était pas une bonne chose… Parce que s’il était là, c’est qu’il devait te soupçonner d’utiliser un quelconque pouvoir. Pauvre garçon, si tu savais… Mais ta situation n’était pas plus enviable, loin de là. S’il comprenait qui tu étais –ce que tu étais–, tu allais au-devant de gros ennuis.

Mais cette situation, aussi indélicate soit-elle pour vous deux, était peut-être prévue. Peut-être que c’était ce que le destin voulait. En y réfléchissant, peut-être étais-tu ici pour lui dévoiler son destin, tout simplement. Tu soupiras. Il ne manquerait plus que ça… Aider un Exorciste plutôt que de se battre contre lui. Tu tomberais bien bas et tu deviendrais la risée de ta nouvelle famille, Satis… Mais ce n’était pas de ta faute si tu n’aimais pas te battre, ce n’est pas non plus de ta faute si ce n’était pas ce que les cartes te conseillaient. Alors, même si Libertas te demandait de le tuer, ici et maintenant, tu fis taire sa voix autant que possible et te contenta de le saluer.

-A vrai dire, je ne lis pas l’avenir. Je le révèle simplement grâce aux cartes.

D’un geste habille, trahissant ton habitude, tu mélangeas le jeu de tarot et tu tiras une nouvelle carte. Le Regard de Râ. Tu fronças tes sourcils. Alors c’était bel et bien ça. Si vous vous retrouvez ici tous les deux, c’était effectivement pour dévoiler l’avenir de l’Exorciste à ses yeux. Tu te retrouvais bien à aider un de tes ennemis. Si le Comte te voyait, tu aurais de gros ennuis, Satis… Mais après tout, tu faisais bien ce que tu voulais, non ?

-Est-ce que ça t’intéresse de connaître le tien ?

Tu sentais qu’il n’était pas rassuré. Qu’il hésitait. Ce qui était normal et compréhensible dans un sens. Car si certaines personnes étaient fascinées par l’occultisme, d’autres en étaient effrayées. Et c’était apparemment le cas du gamin. Vaguement, tu te fis la réflexion que le blond était bien loin de l’image que véhiculaient ces soi-disant Moine de l’Ombre. Il avait simplement l’air de quelqu’un qui souhaitait partir. Malgré tout, d’un geste de la main, tu l’invitas à s’assoir en face de toi. Tu remis ensuite le Regard de Râ dans le paquet et les mélangeas à nouveau.

-S’il y a bien une chose que tu dois savoir, c’est que les cartes ne mentent jamais. En d’autres termes, si tu as des choses à cacher, il est préférable que tu partes.

Pourtant, tu te doutais bien qu’il ne partirait pas. Qu’il n’était pas ici par choix. Quoi que tu puisses lui dire, il te demanderait de lui dévoiler son avenir afin de vérifier si les rumeurs étaient fondées ou non. Tu savais que tout cela risquait de mal tourner, Satis. Mais à présent, tu n’avais plus le choix, toi non plus. C’est ainsi que les choses devaient se passer.

-Alors voyons ce qui t’attend.

Tu disposas les cartes, faces cachées, en demi-cercle, face à lui. Tu savais bien que tes paroles ne l’avaient sans doute pas rassuré, mais tu n’étais pas là pour cela non plus. Tu avais simplement voulu le mettre en garde et si cela aurait pu le faire partir, ça aurait été pour le mieux.

-Tire huit cartes maintenant.

Il était temps de lui dévoiler son avenir.
© GASMASK



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Ven 16 Sep - 1:10
L'embarras du choix

Soren & Satis




Jamais Soren n’aurait cru un jour se retrouver ici. Voir une voyante, ou quoi que ce soit qui puisse plus ou moins s'en rapprocher. Car il détestait ça, pire encore, ça l’effrayait. Et pour que le destin l’envoie lui pour une mission pareille, le karma devait s'acharner sur lui. Il avait sûrement du croiser Xin dans les couloirs, allez savoir.

- A vrai dire, je ne lis pas l’avenir. Je le révèle simplement grâce aux cartes.
-Ah euh oui...

Le blondinet ne put s'empêcher d'afficher un sourire gêné. Au fond, cela lui importait peu à vrai dire. Que ce soit elle ou les cartes, le résultat en était le même. Et puis, si ce n'était vraiment que les cartes..  Alors cela pouvait le conforter dans son idée que tout cela soit lié à l'innocence. Et donc qu'il allait vraiment devoir passer plus de temps ici, dans cette atmosphère bien trop occulte et inconnue pour lui. Un nouveau soupir traversa ses lèvres.

-  Est-ce que ça t’intéresse de connaître le tien ?

Pour toute réponse, le français hocha rapidement la tête. En vérité, ce n'était pas ça du tout... il était plutôt venu pour une chasse à l’innocence. Alors savoir son avenir, ce n'était déjà pas son objectif principal, mais en plus... il n'en avait pas envie.

Néanmoins, Soren finit par s'asseoir, et afficha un léger sourire.

-  S’il y a bien une chose que tu dois savoir, c’est que les cartes ne mentent jamais. En d’autres termes, si tu as des choses à cacher, il est préférable que tu partes.
-Je suis prêt...

Autant en finir une bonne fois pour toutes, il ne pouvait pas y échapper de toute façon...
La bohémienne sortit son paquet de cartes et commença à le mélanger. L'adolescent avait les yeux rivés sur les cartes, ne pouvant cacher cette lueur de crainte qu'il avait dans les yeux. Au fond, sa peur pouvait paraitre ridicule, mais... C'était plus fort que lui, il n’était pas du tout à l’aise avec ce domaine qui lui était  totalement inconnu.
Alors lorsque la jeune femme étala les cartes devant lui, il ne put s'empêcher de déglutir.

-  Alors voyons ce qui t’attend. Tire huit cartes maintenant.

Et en plus c'était à lui de choisir... Au fond, Soren aurait préféré n'avoir absolument rien à faire, au moins il n’aurait pas senti la culpabilité du résultat, et il lui aurait été plus facile d’ignorer tout ça...
Enfin, après tout, c'était sans doute une bonne arnaque. Oui, elle allait sans doute lui prédire ces choses classiques, histoires de travail, de fortune, de mariage et combien d'enfants il aurait... Ce qui, il imaginait, était une vision du bonheur parfait pour n'importe qui. Mais à vrai dire, après avoir passé tant d’années au front de la guerre, il avait un peu oublié à quoi pouvait bien ressembler le vrai bonheur.

Se lançant à l'eau, Soren approcha sa main gauche du paquet de cartes, encore hésitant. Lesquelles choisir, maintenant ? Les cartes étaient disposées en demi cercle, on pourrait penser que la plupart des gens prenaient celles qui étaient les plus proches d'eux, peut être était ce la clef de la mascarade de la prédiction...
Ah, assez de suppositions ! Le simple fait d'être ici, sur cette chaise, face à ces cartes le perturbaient déjà assez pour qu’il puisse faire ce genre d’observations. Alors cette fois, il arrêta de se prendre la tête, et ferma les yeux, se forçant ainsi à ne pas se concentrer sur la positon des cartes. Ce fut donc complètement à l'aveuglette que Soren tira les cartes, ou presque…. Car il prit finalement celle du milieu, cella à l'extrême gauche, à l’extrême droite, et ainsi de suite, jusqu’à avoir les huit. Il les plaça alors devant la bohémienne, ne les retournant toujours pas. Il lança alors un regard intrigue à la jeune femme.

-Alors... c'est comme ça que vous... Enfin je veux dire, les cartes peuvent lire l'avenir ?

N'était ce pas que du pur hasard finalement ?








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Mar 20 Sep - 18:20
Les cartes ne mentent jamais

En face de toi, le gamin semblait toujours aussi apeuré. Et pourtant, il resta, malgré tes avertissements. Comme tu t’en doutais, il n’était pas ici de son pleins gré. Tu sentais que le blond n’avait qu’une envie : partir. Car si les cartes révèlent l’avenir, toi, tu savais lire dans la gestuelle des gens. A ce titre, on aurait pu dire que tout cela n’était qu’une vaste escroquerie, que tu dévoilais un avenir en fonction du comportement des personnes. Mais à vrai dire, c’était le contraire. Tu le faisais tout simplement pour voir si les cartes ne mentaient pas. Si elles voyaient juste. Et là, à cet instant, tu pouvais voir que l’Exorciste était loin d’être à l’aise. Ses yeux, son sourire gêné, ses gestes… Tout trahissait son angoisse.  

Et pourtant, il était toujours là. Il était donc bien ici en tant qu’Exorciste. Tu avais fait trop parler de toi, Satis. Oh, tu n’étais pas fière à cet instant, loin de là. On te soupçonnait. De quoi, tu ne le savais pas vraiment mais le jeune homme, lui, le savait. Tu ne pouvais prendre plus de risque. Tu devais partir. Seulement, tu ne le pouvais pas. Car les cartes n’en avaient pas décidé ainsi. Car les choses devaient se dérouler comme elles étaient écrites. Alors tu le vois fermer les yeux, piochant huit cartes avec sa main gauche. Pendant ce laps de temps, tu aurais eu tout le loisir de t’enfuir mais tu ne le fis pas. Tu restes là, à le regarder piocher les cartes d’une main tremblante. Le blond piochait un peu partout, sans logique précise. Au hasard. Enfin, c’était sans doute qu’il croyait. Mais il n’en était rien. D’autant plus qu’il avait pris les cartes de sa main gauche. Pauvre petite chose…

Une fois l’opération réalisée, il déposa les cartes devant toi et te regarda avec curiosité tandis que tu rangeais les autres cartes.

-Alors... c'est comme ça que vous... Enfin je veux dire, les cartes peuvent lire l'avenir ?

En l’entendant, tu ne pus t’empêcher de lui lancer un sourire amusé. Tu savais très bien ce qu’il pensait. Comme tous les autres, d’ailleurs. « J’ai pioché au hasard, alors ça ne peut être que du hasard ». Si seulement. Mais ce n’était pas le cas et ça ne le sera jamais. Car si c’était l’impression qu’il avait, la réalité était tout autre. C’était le destin, cette force invisible, celle qui faisait en sorte que les choses s’accomplissent telles qu’elles doivent être et qui les guide tous, qui l’avait fait inconsciemment choisir ces cartes et non pas d’autres. Lui, comme toi, comme tous les êtres qui peuplaient ce monde… Personne ne pouvait échapper à son destin. C’était d’ailleurs pour cela que tu restais, plutôt que de fuir. Alors, tu te contentas de hocher la tête, pendant que tu plaçais les cartes suivant un schéma bien particulier.

-Eh oui, tout simplement. Mais tu n’as pas pioché au hasard, tu sais. Enfin, tu vas vite t’en rendre compte…

Sans attendre, tu retournas les huit cartes. Pendant un moment, tu les observas, en tirant tes conclusions. Et tu ne pus t’empêcher de sourire ironiquement. Ce gamin n’était pas Exorciste pour rien… Et toi, Noé que tu étais, tu te demandais comment lui révéler son avenir, sans qu’il ne comprenne ce que tu étais. Impossible. Les cartes t’avaient piégé, toi aussi. L’issus de cette rencontre semblait inévitable… Alors tu ne perdis pas ton sourire embêté.

A vrai dire, tu ne savais même pas par où commencer. Pourquoi pas par le commencement, Satis, comme tu le faisais avec tout le monde ? Tu jetas un coup d’œil au gamin. Sa peur n’avait pas dû le quitter. Au contraire, les dessins sur les cartes n’avaient peut-être fait que la renforcer. Et tu ne pouvais que le comprendre. Toutes les cartes que tu venais de retourner représenter des monstres, le chaos, la malchance… Le tout avec des noms plutôt évocateurs. Pauvre gamin…

-Je crains que la suite ne se complique pour toi… Tu es particulièrement malchanceux…

Ne le fais pas attendre plus longtemps, Satis, explique-lui. Alors, même si tu te doutais que les choses allaient mal tourner pour toi aussi, tu désignas trois cartes, qui se trouvaient au plus proches de lui. Tu cherchas tes mots un court instant puis, tu te lanças.

-Ca, c’est ce que tu as vécu par le passé. Tu as choisi le Grand Templier, la Balance de Maat et le Grand Char des Dragons. Elles se lisent ensemble, en plus des autres cartes que tu as piochées. Dans ton cas, elles nous informent que tu as vécu des batailles difficiles, que tu as eu peur, que tu as dû surmonter des obstacles qui, aujourd’hui encore, te paraissent bien trop grands.

Tu fis une pause, regardant les cartes. Elles semblaient tellement inoffensives… Et pourtant, elles traçaient un destin bien funeste.

-Tu as également une forte rancœur en toi. Tu voudrais te débarrasser des obligations qui te liées à la guerre que tu es obligé de mener. Oh et… Tu as perdu quelqu’un qui t’était cher. Une fille. Elle a été tuée par un de tes ennemis, visiblement. Désolée.

Par un des Akumas du Comte, en fait. Tellement triste. Enchaîné à cette guerre contre son gré. Tu aurais presque de la peine pour lui… Surtout lorsque tu voyais ce qui l’attendait. C’était bien la première fois que tu voyais un destin aussi malchanceux. En même temps, c’était aussi la première fois que tu prenais le risque de tirer les cartes à un ennemi. Et tu savais bien que tu risquais de le regretter.

Tu jetas un coup d’œil à quatre autres cartes qui venaient ainsi s’ajouter aux prédictions déjà faîtes avec les trois premières. Et tu ne pus t’empêcher de soupirer. Avec un tirage pareil, tu ne pourras même pas lui demander de payer tellement il sera démoralisé. Heureusement que tu avais un peu d’argent en plus.

-Ensuite, il y a ces quatre cartes, là, qui indiquent ton futur proche et… Tu vas au-devant de gros ennuis. Tu as pioché La Grande Pyramide Alchimique, Le Pentagone Flamboyant, Le Baphomet Templier et le Chaos Primitif. Pour faire simple… Tu vas perdre presque tout ce que tu as.

Oui, tu n’aurais pas pu faire plus simple que ça. Car, c’était bel et bien la vérité. Mais tu aurais pu le lui annoncer autrement… Le pauvre garçon allait finir par être traumatisé si tu continuais ainsi. Ce que tu fis, sotte que tu étais.

-Tu vas faire des choix irrationnels, tu vas livrer des batailles encore plus difficiles que celles que tu as déjà vécues et la malchance va s’acharner sur toi. J’en vois une en particulier. Elle se déroulera en mer et sera particulièrement dangereuse…

Ce que tu ne lui dis pas, c’est que visiblement, toi aussi tu feras partie de cette bataille. Et cela ne te plaisait pas du tout. Après tout, si toi aussi tu devais t’y rendre, cela signifiait que tu ne serais sans doute pas la seule à y aller. Une grange bataille s’annonçait… Tu reportas enfin ton regard sur l’Exorciste. Comme pour garder son visage en mémoire. Pas qu’il soit condamné à mourir, non. Mais il ne sera plus jamais le même après ça. Et de s’en rendre compte, cela avait quelque chose d’étrange. Au final, tu avais presque pitié de lui, Satis. Pauvre enfant… Il n’avait rien demandé et pourtant, il se retrouvait face à un horrible destin. Enfin, en même temps, le tien n’était pas plus enviable. Quoi qu’il en soit, tu repris enfin la parole, finissant de lui expliquer ce que les quatre cartes lui réservaient.

-Pour finir avec ces cartes, tu vas perdre quelque chose de précieux. Quelque chose qui fait de toi ce que tu es. Quelque chose qui t’est indispensable pour ta condition…

Son innocence, son arme. Il allait la perdre. Au moins, il serait débarrassé de tout ce qui l’enchaînait à la guerre, de tout ce qui ne lui plaisait pas. Alors peut-être même que c’était une bonne chose, non ? Tu aussi, tu aimerais ne pas faire partie de tout ceci. Mais cette nouvelle ne te concernait pas. Toi, tu resterais sans doute encore un bon moment au cœur de cette guerre. A présent, il ne restait plus qu’une carte et tu la lui désignas.

-Celle-ci, c’est le Seigneur du Jugement. Elle signifie que tu vas subir un changement important. Tu ne seras plus ce que tu es actuellement. Tu ne porteras plus cet uniforme.

Tu ne seras plus Exorciste. Désolé pour toi, gamin. Ou plutôt, non. Tu n’étais pas désolé pour lui. Il allait pouvoir gouter à la liberté, même si elle serait difficile à atteindre. Quoi qu’il en soit, tu rangeas rapidement ton jeu de cartes et tu portas une bonne fois pour toute ton attention sur le blond. Le pauvre devait se sentir bien mal à l’instant présent. Et surtout, il devait avoir compris. Alors tu repris une dernière fois la parole.

-Alors, Exorciste, qu’est-ce que tu penses de tout ceci ?

Ca fait quoi, de voir son destin dévoilé par un ennemi ?
©️ GASMASK


HRP:
 



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Ven 23 Sep - 3:31
Prédiction funeste

Soren & Satis




Le regard rivé sur les cartes encore face cachée, Soren se sentait encore plus stressé. Enfin, il allait savoir son "avenir". Soit disant... Car même ainsi, en pleine consultation de cette voyante, il n'y croyait pas. Ou plutôt, il ne voulait pas y croire. Alors lorsque la jeune femme posa son regard sur lui, le blondinet détourna le sien.

- Eh oui, tout simplement. Mais tu n’as pas pioché au hasard, tu sais. Enfin, tu vas vite t’en rendre compte…
-Ah, c'est que je pensais que si...

Bien sur qu'il avait pioché au hasard, il ne pouvait pas voir les cartes après tout. Sinon, il aurait pris seulement celles qui avaient un air plus attrayant.
Et enfin, ce fut le moment tant redouté. La voyante se mit à tourner les cartes, révélant ainsi son « avenir ».

- Je crains que la suite ne se complique pour toi… Tu es particulièrement malchanceux…

Sans blague... Toutes les cartes tirées semblaient représenter les pires dessins. Il le savait, il n'aurait jamais du consulter cette voyante...

Enfin, au fond, ça devait être facile à interpréter non ? Elle allait sûrement lui prédire un malheur, peut être allait il tomber au fond d'un trou, se faire plaquer par sa copine qui allait quitter le domicile, ou pourquoi pas perdre un bras. Bref, des choses pas très jolies, mais elle ne pouvait rien lui dire sur la guerre... pas vrai ?
C'est donc avec ces sombres pensées que Soren attendait le jugement de son ainée, torturant son écharpe à force de la tordre dans tous les coins sous le coup du stress.

- Ca, c’est ce que tu as vécu par le passé. Tu as choisi le Grand Templier, la Balance de Maat et le Grand Char des Dragons. Elles se lisent ensemble, en plus des autres cartes que tu as piochées. Dans ton cas, elles nous informent que tu as vécu des batailles difficiles, que tu as eu peur, que tu as dû surmonter des obstacles qui, aujourd’hui encore, te paraissent bien trop grands.

Cette fois, il en resta met. C'est sur... tout ça était bien vrai... Il avait toujours eu peur de ses responsabilités d’exorciste, et pourtant, malgré les années passées au sein de l’Ordre Noir, il ne s’était jamais senti prêt ou être devenu plus accompli. Au contraire, parfois il avait l’impression que sa situation empirait…
Enfin... jusque là, cela ne concernait pas son avenir. Et tout le monde avait traversé des épreuves difficiles dans sa vie... Non, ça ne prouvait rien. Alors il attendit la suite.

- Tu as également une forte rancœur en toi. Tu voudrais te débarrasser des obligations qui te liées à la guerre que tu es obligé de mener. Oh et… Tu as perdu quelqu’un qui t’était cher. Une fille. Elle a été tuée par un de tes ennemis, visiblement. Désolée.

Cette fois il se crispa. Tout cela devenait bien trop précis. Trop pour être simplement du hasard.
Rien ne pourrait laisser deviner tout ça, ou presque. Avec son sourire omniprésent, ses réactions parfois trop niaises et naïves, comment pouvait on penser qu'il ait une grande rancœur en lui ?

Mais le pire, c’est qu’elle avait tout deviné pour la mort de Malia. Et cela lui faisait mal d'en entendre parler encore maintenant, surtout de cette manière. Car lui n'avait pas encore tourné les pages.


- Ensuite, il y a ces quatre cartes, là, qui indiquent ton futur proche et… Tu vas au-devant de gros ennuis. Tu as pioché La Grande Pyramide Alchimique, Le Pentagone Flamboyant, Le Baphomet Templier et le Chaos Primitif. Pour faire simple… Tu vas perdre presque tout ce que tu as. Tu vas faire des choix irrationnels, tu vas livrer des batailles encore plus difficiles que celles que tu as déjà vécues et la malchance va s’acharner sur toi. J’en vois une en particulier. Elle se déroulera en mer et sera particulièrement dangereuse…

Et maintenant elle lui prédisait une bataille en mer. Ridicule non c'était impossible, ce tirage était une grosse blague... Quand aux choix irrationnels qu'il allait faire... Avait-elle vu clair dans son jeu ?

Néanmoins... Il allait retenir ce quelle lui avait dit. Quand même.
En fait, il commençait à avoir des doutes. La prédiction de l’égyptienne s’était révélée vraie en tout point jusque là. Et elle lui avait prédit un grand malheur. Et elle n’en avait pas fini.

- Pour finir avec ces cartes, tu vas perdre quelque chose de précieux. Quelque chose qui fait de toi ce que tu es. Quelque chose qui t’est indispensable pour ta condition…  Celle-ci, c’est le Seigneur du Jugement. Elle signifie que tu vas subir un changement important. Tu ne seras plus ce que tu es actuellement. Tu ne porteras plus cet uniforme.

Son cœur rata un battement. Soren avait blêmi d'un coup en entendant les dernières paroles de la jeune femme. Il leva un regard empli de peur vers elle, la respiration sifflante.
Il allait tout perdre. Dont la chose qui lui permettait de porter cet uniforme. La chose qui lui permettait d'être un exorciste.

Au fond, peut être aurait il du se sentir soulagé. Après tout, ii avait toujours détesté son innocence, être un exorciste. Combien de fois aurait il voulu s'en débarrasser.
Mais pas comme ça, alors que cette femme lui avait prédit un avenir funeste. Quelque chose lui disait que cet événement sera loin de lui apporter du soulagement. Et il ne savait pas encore à quel point il avait raison.
Alors lorsque la voyant releva les yeux après sa prédiction, un frisson d'horreur le parcourut.

-Alors, Exorciste, qu’est-ce que tu penses de tout ceci ?

Non ça ne pouvait pas être vrai. Ça crevait les yeux maintenant. Cette femme était une Noé. Elle savait ce qu'il était, elle ne semblait pas être étonnée. Et elle devait forcément être Noé pour lui avoir prédit une chose pareille. Oui c'était simplement ça. Son ennemi avait voulu le déstabiliser pour mieux l’attaquer ensuite. Et attraper son innocence... tout n’était qu'une mascarade...

-N-Non... C-C'est faux... Tout est faux... Tu-Tu as tout inventé, pas vrai...

Ce n'était même pas une question en fait. Il n'avait pas besoin de confirmation pour le savoir.
Soren s’était relevé brusquement, renversant la chaise derrière lui. La panique dans ses gestes, le tremblement de sa voix, tout ça trahissait sa peur.

Il ne quittait pas la jeune femme des yeux. Cette fois, son regard s’était fait beaucoup plus nerveux.
Il agrippa son fouet d'une main tremblante et activa aussitôt son innocence.

-Tu... Tu n'auras pas mon innocence, Noé !

Il aurait du en rester à sa première impression : tous les voyants n’étaient que des charlatans.








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Jeu 29 Sep - 11:45
Les cartes ne mentent jamais

En face de toi, l’Exorciste semblait être en proie à une peur incontrôlable. Le pauvre laissait totalement ce sentiment prendre le dessus, oubliant sa dignité –s’il en avait eu une, toutefois- sur la table. Il te regardait avec des yeux semblables à ceux des animaux affolés qui se retrouvent pris dans un piège. Et sa respiration ne valait pas mieux, irrégulière comme elle était. Tes prédictions lui avaient fait peur, Satis… Mais, dans un sens, c’était plutôt compréhensible au vu de ce qui l’attendait. Peut-être aurais-tu pu lui annoncer tout ceci d’une autre manière, une manière plus délicate. Ou plutôt, sans doute aurais-tu dû. Cela aurait aidé. Mais ce n’était pas ton genre de prendre des pincettes lorsque tu dévoilais la vérité. Et puis, ses états d’âme n’étaient pas ton problème, c’était uniquement les siens. Il t’avait demandé de lui dévoiler son avenir, tu l’avais fait, c’était tout. Ce n’était tout de même pas de ta faute si le blond était malchanceux. Et s’il souhaitait se plaindre, ce n’était pas auprès de toi qu’il pourrait le faire.

Et ta dernière phrase sembla l’achever. S’en était trop pour lui… Tu te demandas vaguement s’il avait les épaules pour être Exorciste. Visiblement, non, au vu de sa façon de réagir excessivement. Tu aurais vraiment dû faire attention aux mots que tu avais utilisés, Satis… Car à présent, c’était un presque un enfant pleurant après sa mère que tu avais devant toi. Enfin, à ta décharge, tu ne pouvais pas non plus savoir que tu n’avais pas à faire à un des gros bras de la Congrégation mais à un petit chaton. Mais tout de même, tu avais pensé, et peut-être à juste titre, qu’un Exorciste serait se tenir mieux que ça. Tu en étais même un peu déçue. Et c’est paniqué comme il était que le gamin reprit la parole.

-N-Non... C-C'est faux... Tout est faux... Tu-Tu as tout inventé, pas vrai...

Cela ressemblait vaguement à une question… Et pourtant, ce n’en était pas une. Et heureusement parce qu’en y pensant, qu’aurais-tu pu lui répondre ? Que tout ceci était bel et bien une blague, un tour truqué ? Bien sûr que non. Tout simplement parce que ce n’était pas le cas. Après tout, comment aurais-tu pu l’entourlouper de la sorte ? Tu ne le connaissais pas et tu ne savais rien de lui hormis le fait qu’il était ton ennemi. Vraiment, tu te disais que ce gamin n’était pas taillé pour tout ceci. Perdre son arme ne pourrait que lui être favorable… Il ne réfléchissait pas deux minutes, était convaincu que tu l’avais embobiné. Mais ce n’était absolument pas le cas. Son avenir n’était pas de ta faute.

Alors, brusquement, le blond se releva dans un geste qui te surprit, renversant la chaise au passage, sous l’effet de la peur qui le contrôlait. Et toi, tu fronças tes sourcils en le voyant faire. Il pourrait respecter un peu le matériel, ce n’était tout de même pas lui qui le payait. Sale gamin mal élevé, il se pensait chez sa grand-mère ou bien se moquait-il complètement de toi ? Tu t’apprêtas à lui en faire la réflexion mais au final, tu te ravisas. L’Exorciste n’avait surement pas besoin d’entendre tes reproches en plus de tes désastreuses prédictions. Des pincettes, Satis, des pincettes… Des pincettes d’accord, mais la chaise se retrouvait tout de même couchée par terre.

-Mince alors, où est-ce que tu as été élevé, toi ? N’as-tu aucune notion de politesse ? Je tiens à te faire remarquer que c’est toi qui as pioché les cartes, il n’y a aucun tour de passe-passe ou que sais-je ce que tu as imaginé. Je ne fais que lire les cartes, rien de plus. Si tu n’es pas content, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même.

Tu l’observas un instant, te demandant s’il n’allait pas faire une crise cardiaque juste en face de toi. Sa voix tremblait et sa panique semblait s’accroître. Tu t’amusas un instant de sa réaction mais à nouveau, tu eus vite fait de te raviser. Le chaton sortait ses griffes. D’un geste tremblant, il attrapa le fouet qu’il portait, celui que tu supposais être son Innocence, et menaça de l’utiliser.

Mais bien sûr, il ne t’écouta pas. Il était convaincu que tu l’avais piégé et qu’importe ce que tu pouvais bien lui dire pour ta défense. Ah, vraiment, ces Exorcistes n’avaient aucun savoir vivre… Heureusement que tu n’en croisais pas souvent, Satis. Tu n’en souffrirais que trop s’ils se montraient tous aussi émotif que le chaton. D’autant plus que cette fois-ci, tu te convainquis d’une chose : la prochaine fois que tu croises un de ses confrères, pas question d’avoir la gentillesse de lui révéler son avenir. Ce n’était qu’une bande de malpolie, mieux valait s’en tenir éloigné.

-Tu... Tu n'auras pas mon innocence, Noé !

Cette fois-ci, c’est avec perplexité que tu regardas le blond. Il avait fini par comprendre qui tu étais. Finalement, il comprenait quelque chose. Contrairement à toi, pour une fois. Sa phrase restait bien floue. Comment ça « avoir son Innocence » ? Tu n’en voulais pas de son Innocence, elle ne t’intéressait absolument pas. Tout ce que tu voulais, toi, c’était plier bagage et partir. Tu ne voulais surement pas livrer une bataille contre un ennemi. Le chaton se montait la tête tout seul… Ah, les gamins… Et comble de tout, il ne semblait pas disposé à te céder l’argent qui te revenait. Il tentait de s’en sortir à l’œil, le couard. Ce n’était pas parce qu’il avait peur qu’il ne devait pas payer cette consultation. Après tout, tout travail mérite salaire, non ? Et tu lui avais révélé son avenir. Alors il se devait de te payer. Tu n’allais pas lui faire un prix d’ami, non plus.

Enfin, on ne pouvait pas dire que de ton côté, tu étais plus rassurée, Satis. Avais-tu seulement une chance de lui tenir tête ? Tu n’en avais pas la moindre idée… Et cela ne t’aidait pas à conserver ton calme. D’autant plus que tu ne souhaitais pas vraiment à avoir la réponse à cette question. Tu voulais simplement fuir, irresponsable que tu es. Seulement, au vu de l’état de ton futur adversaire, tu te doutais bien que, quoi que tu dises, cela ne changerait rien. Tu pourrais dire ce que tu veux, il ne te croirait pas. Alors, à ton tour, tu te relèves prudemment.

-Oh, il semble qu’il y ait un malentendu, ce n’est pas moi qui vais te la prendre : elle ne m’intéresse pas ! Moi, tout ce que je veux, c’est l’agent que tu me dois pour cette consultation, c’est tout…

Bien sûr, cet ingrat n’était pas obligé de te croire et d’ailleurs, il n’avait aucune raison de le faire. Ce qui te poussait à croire que tout ce que tu pourrais lui dire ne servirait à rien. Seulement, toi, tu voulais l’argent qu’il te devait. Et c’était bien normal. La séance n’est pas gratuite, quoi qu’il puisse en penser… Et tu n’as pas spécialement envie de prendre l’argent sur son cadavre… Tu préférerais tellement qu’il règle et qu’il parte… Mais comment le lui demander ? Nul doute qu’il ne va pas tarder à t’attaquer, tu devrais te tenir prête. Ainsi, tu tiras une des cartes de ton paquet, sachant pertinemment comment ton geste serait interprété. Mais tu ne pouvais rester là, à attendre qu’il t’attaque.

-Anima Mundi.

C’est, carte en main et anxieuse et que tu balaies l’air une fois, de gauche à droite. Comme si tu t’apprêtais à la lancer. Sauf qu’il n’en est rien. Cette dernière reste dans ta main tandis qu’un loup noir bien plus gros que la moyenne en sort, tel un nuage de fumée. Prenant contenance, il vient se placer à tes côtés, babines retroussées, dévoilant d’immenses crocs, et poils hirsutes, grognant contre son adversaire. Et toi, tu tentas une dernière fois et sauver ta vie ainsi que ton revenu.

-Je ne tiens pas à en arriver là alors donne-moi mon argent et vas-t’en.
©️ GASMASK


HRP:
 



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Dim 2 Oct - 22:09
Des monstres dans les cartes

Soren & Satis




Elle était en train de jouer avec lui. Oh oui, ça se voyait bien à son expression. Cette femme semblait se moquer de lui, sans doute avait elle monté ce scénario rien que pour voir son expression paniquée avant de l'achever. Parce que ça ne pouvait être qu'un scénario, pas vrai ?

-Mince alors, où est-ce que tu as été élevé, toi ? N’as-tu aucune notion de politesse ? Je tiens à te faire remarquer que c’est toi qui as pioché les cartes, il n’y a aucun tour de passe-passe ou que sais-je ce que tu as imaginé. Je ne fais que lire les cartes, rien de plus. Si tu n’es pas content, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même.

Oh non il n'y croyait pas un instant. Soren l'avait toujours su, ou plutôt il s'en était toujours persuadé. Ce genre de pratiques occultes n'étaient que des arnaques, ça n'existait pas. En fait, tout ce qui touchait au surnaturel l'effrayait tellement qu'il s'était créé une protection en se persuadant de ça. Ah, vieux traumatismes d'enfance... qui s'étaient ́ forgés et transformés en un rejet complet en grandissant.

En tout cas il n'allait pas la laisser faire comme elle le voulait. Alors l'adolescent avait activé son innocence, saisissant son fouet, prêt à attaquer s'il le fallait. Lui prendre son innocence ne serait pas aussi facile, même si les apparences pouvaient tromper.

-Oh, il semble qu’il y ait un malentendu, ce n’est pas moi qui vais te la prendre : elle ne m’intéresse pas ! Moi, tout ce que je veux, c’est l’agent que tu me dois pour cette consultation, c’est tout…

Elle n'avait pas nié être une Noé...
Et même si elle prétendait ne pas être celle qui lui en voulait, il ne la croyait pas.

-A-Alors qui ?

A quoi bon demander ? Il savait -en fait il voulait croire- que c'était une histoire qu'elle avait créé de toutes pièces, qu'elle allait bientôt l'attaquer pour détruire son innocence . Et peut être même allait elle finir par lui faire vraiment tout perdre...
Et en plus de ça, elle voulait qu'il la paie ? Ca devait être une blague. Il ne payait que les vrais services, pas les pièges. Et c'est lui qui manquait d'éducation ?

Et comme il l'avait craint, la jeune femme se saisit d'une de ses cartes, et fit un mouvement latéral avec.

- Anima Mundi.

Aussitôt, un loup plus grand et féroce que la normale apparut, comme sortit de la carte. Et en plus, les cartes faisaient apparaître des monstres. Elles avaient définitivement été truquées.
En voyant la bête, Soren recula d'un pas. À ça, il ne s'y était vraiment pas attendu... Néanmoins, il ne devait pas montrer à la Noé à quel point elle l'avait déstabilisé. Car ces révélations l'avaient trop déboussolé, et en plus de ça, il n'était pas en parfaite condition physique pour se battre... Et pourtant, il n'avait pas vraiment le choix.

-Je ne tiens pas à en arriver là alors donne-moi mon argent et vas-t’en.

Essayait-elle vraiment de l'apaiser juste après avoir invoqué une bête qui semblait prête à lui sauter dessus et en lui demandant de l'argent ?

-Et après ? Je sais que tu m'attaqueras dès que j'aurai le dos tourné...

Soren se mit aussitôt en position de garde, prêt à riposter en cas d'attaque. Il ne se sentait pas d'aplomb pour combattre, certes. Mais il devait tout de même lui montrer qu'elle ne prendra pas son innocence comme elle le voulait. Il devait lui montrer qu'il allait la garder... Et à ce moment là, la peur de perdre son seul moyen de défense était plus forte que celle de combattre un Noé aux pouvoirs encore inconnus. Il devait protéger tout ce qu’il avait…

-Je... Je ne veux pas me battre non plus. Je ne veux plus me battre. Mais... j'ai encore quelque chose à faire, et... je ne veux pas tout perdre.

Tu ne me briseras pas...
Parce que c'était bien ce qu'elle lui avait "prédit". Mais il refusait de tout perdre, il allait protéger ces choses...


Alors finalement, Soren avait décidé de passer à l'attaque. D'abord, il allait se débarrasser du loup. S'il attaquait directement sa maîtresse, la bête pourrait l'attaquer par derrière, et il serait en désavantage, d'autant plus qu'il ne pouvait toujours pas utiliser correctement ́ son bras droit. Et si la jeune femme tentait quoi que ce soit, il aurait plus de temps de la voir venir que si le loup décidait de lui bondir dessus d'un coup.
Alors Soren agrippa la chaise qu'il avait renversée avec son fouet, et la projeta sur la gueule de l'animal. Sans perdre plus de temps, il balança son fouet de gauche à droite, de l'autre côté cette fois ci, essayant d'attaquer son adversaire d'un autre angle afin qu'il ne voit pas le coup venir et se prenne le  coup de fouet en plus de la chaise.
Il ne perdra pas, il ne le devait pas...





crevarde:
 





Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Mar 11 Oct - 19:48
Les cartes ne mentent jamais

Tu le regardais, te disant que les choses n’avaient pas l’air de vouloir s’arranger. A présent, le gamin avait son Innocence dans ses mains, prêt à s’en servir. Tu savais que tu étais en mauvaise posture. Et tu le fus encore plus lorsqu’il te demanda qui était censé la lui prendre. Parce que tu ne pouvais pas lui répondre. Tu n’en avais aucune idée, tout simplement. Alors en l’absence de réponse de ta part, tu te doutais que le blond allait penser que c’était toi qui allais le priver de son bien. Alors qu’il n’en était rien. Tu te doutais qu’il ferait tout pour se défendre alors que toi, tu voulais simplement prendre la fuite. Mais il ne te laisserait pas faire.

Alors, fichus pour fichus, tu haussais les épaules en réponse à sa question, lui apprenant ainsi que tu ne savais pas. A tes côtés, l’animal continuait de grogner bruyamment contre le porteur d’Innocence, forçant ce dernier à reculer d’un pas. La peur n’était pas encore totalement partie, visiblement. Alors pourquoi s’obstinait-il à combattre ? Tu ne comprenais pas. Tout serait tellement plus simple s’il te donnait ton argent et qu’il partait. Ainsi, pour la dernière fois, tu tentas de le faire changer d’avis. Mais bien sûr, tu n'y parvins pas.

-Et après ? Je sais que tu m'attaqueras dès que j'aurai le dos tourné...

Alors là, tu ne comprenais vraiment pas. Pourquoi diabolisait-il tout ainsi ? Est-ce que tu avais fait quoi que ce soit pour qu’il vienne à penser ça ? Non. Ce gamin avait vraiment un problème, tu en étais sûre à présent. Il avait besoin de se faire soigner. Parce que là, les choses dégénéraient sérieusement alors que tu n’avais rien fait pour. Tout était de sa faute. Il s’était pointé ici comme une fleur et à présent, il t’agressait et ne voulait pas te payer. Alors que toi, tu avais seulement essayé d’être sympathique. Ce type était fou, tu n’avais pas d’autre explication à son comportement.

-Oh, sérieusement ? soupiras-tu, désabusée. T’es fou, ma parole…

Tu le vis alors se mettre en garde, prêt à se battre. Pauvre gamin… Visiblement, sa vision était complètement faussée par la guerre qu’il menait contre son gré. Ce n’était pas parce que vous étiez ennemi que tu voulais forcément accrocher sa tête au-dessus de ta cheminée. Après tout, tu n’avais même pas de cheminée. Et pas de maison non plus, en y réfléchissant. Bref, cet Exorciste avait besoin de s’éloigner de tout ça. Ça ne pourrait que lui faire du bien. Mais heureusement pour lui, cela arriverait bien plus vite qu’il ne le pensait.

-Je... Je ne veux pas me battre non plus. Je ne veux plus me battre. Mais... j'ai encore quelque chose à faire, et... je ne veux pas tout perdre.

Tu eus un sourire ironique en l’entendant. Qu’il ne s’inquiète pas : bientôt, il ne se battra plus. Plus jamais. Seulement, malgré ses dires, aujourd’hui, il semblait prêt à livrer bataille contre toi. Tout ça pour ne pas te payer. Quel sale môme…

-Écoute, si tu ne veux pas te battre, va-t’en et c’est tout.

Mais à présent, il semblait plus sérieux qu’il ne l’était quelques minutes plus tôt. Moins peureux. Ce n’étais plus un gamin qui se trouvait en face de toi mais un combattant. Mauvaise nouvelle pour toi. Mauvaise journée même. Et elle pourrait l'être encore plus si le blond partait sans te donner ce qu’il te devait. Ainsi, te disant qu’il avait sans doute oublié avec toutes ces émotions, tu te permis de le rappeler à l’ordre.

-Bon par contre, oublie pas ce que tu me dois...

Sauf que, pour lui, ce qu’il te devait ressemblait plus à une bonne raclée qu’à une petite pièce puisqu’il ne partit pas le moins du monde. Au contraire, il attaqua. A l’aide de son fouet, il attrapa un des pieds de la chaise qu’il avait renversée et la lança sur le loup. Heureusement, l’animal l’évita plutôt facilement. Mais cela n’était qu’une diversion pour le toucher plus facilement. Car à peine la bête eût-elle posée pattes à terre que l’Innocence du garçon lui percuta le flanc droit.

Tu grimaças, absolument pas satisfaite de la tournure que prenaient les événements, alors que ton invocation couina sous le coup. L’arme laissa une vilaine marque à travers les poils noirs. Le sang qui en suintait était là pour le prouver. L’Exorciste ne rigolait pas sur ce combat, Satis, il fallait te reprendre. Sinon, tu ne donnais pas cher de ta peau...

-Tu viens de me rappeler pourquoi je déteste les sales mômes dans ton genre…

Sans attendre, tu attrapas la nappe bordeaux qui se trouvait sur la table et la lanças sur lui. Tu espérais bien que le tissu l’aveugle quelques secondes. Quelques secondes nécessaires que ton loup pouvait mettre à profit. Pendant que tu lançais la nappe, il courut et sauta sur ton adversaire, tentant d’agripper son bras et d’y enfoncer ses crocs. Tu le connaissais. S’il y parvenait, il ne lâcherait pas sa prise facilement. Non, il secourait violemment sa tête de gauche à droite afin d’infliger un maximum de dégâts au bras du gamin.

Pendant ce temps, tu ne restas pas inactive. Tu sortis rapidement le petit poignard que tu cachais sous ta jupe. Il fallait que tu puisses te défendre si l’animal ne parvenait pas à faire le sale boulot. Après tout, tu n’allais tout de même pas te laisser faire. Surtout face à cet imbécile borné et paranoïaque.
©️ GASMASK


HRP:
 



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Ven 14 Oct - 0:57
la bête attque

Soren & Satis




Elle devait se moquer de lui. Même menacée, la voyante continuait de lui réclamer de l’argent. Si bien que Soren en vint à se demander si ce n’était pas simplement de la provocation. Ou si cela confirmait plutôt sa théorie : les « voyants » ne faisaient qu’inventer des histoires, au final, ce qui les intéressait était de se remplir les poches. Cette femme en était un bel exemple.
A sa demande –son raquet- l’exorciste répondit par l’attaque. Attaque qui atteignit bien sa cible, et la bête finit avec une blessure sanglante. Néanmoins, cela ne suffisait pas pour achever son adversaire. C’était dans ce genre de situation que Soren maudissait son innocence, ce fouet. Ce fouet qui ne transperçait pas, qui n’achevait pas rapidement et sans souffrance. Une innocence qui, malgré sa rapidité et sa large portée, manquait de puissance.

-Tu viens de me rappeler pourquoi je déteste les sales mômes dans ton genre…

Et toi, pourquoi j’ai toujours craint les voyants…
Et elle osait l’appeler sale môme alors que c’était elle qui l’avait piégé…

En tout cas, la jeune femme ne se laissa pas faire. Loin de laisser sa créature attaquer seule, la voyante vint l’assister. Agrippant la nappe, elle la jeta sur le jeune homme, qui se retrouva ainsi complètement aveuglé. Le blondinet grimaça, reculant. Il savait exactement à quoi elle jouait. Il savait très bien que ce n’était qu’un subterfuge pour l’aveugler, et pour ainsi laisser le temps à son animal de mieux pouvoir l’attaquer. Il savait très bien cela, parce qu’il utilisait aussi la même tactique. Parce qu’il savait à quel point ce « truc » pouvait être pourtant bien efficace.
Alors, même s’il savait tout ça, même s’il s’attendait à l’attaque, en revanche il n’avait aucun moyen de prédire d’où elle viendrait. Soren donna un coup latéral avec son fouet pour chasser le tissu, espérant ainsi toucher le loup si celui-ci venait à l’attaquer en même temps. Mais l’animal l’avait attaqué d’un autre angle. Alors lorsqu’il vit la gueule de l’animal à quelques mètres de lui lorsqu’il put à nouveau voir ce qui l’entourait, l’exorciste laissa échapper un hoquet de surprise et de peur devant les crocs de la bête. Qui se mua en véritable cri de douleur lorsqu’il les sentit s’enfoncer dans son bras.

-AAAAGH !

Les crocs du loup s’enfoncèrent dans son bras droit, celui qui avait été brisé par Rhian, et sur le coup, Soren en resta complètement paralysé par la douleur. Il n’arrivait déjà pas à le bouger, cette nouvelle blessure causera des dommages trop importants… Et ce fut encore pire lorsque la bête secoua son bras, entrainant le pauvre exorciste comme un vulgaire chiffon, tandis que celui-ci essayait de se débattre en vain. La douleur fulgurante et la peur le firent complètement paniquer, et l’adolescent essaya de se débattre, de dégager les crocs du loup, en vain.
Et il fallait qu’il fasse quelque chose, et vite. Sinon, en plus de perdre momentanément l’usage de son bras, la bête pourrait peut être même lui arracher…

Se reprenant enfin plus ou moins, Soren fit un mouvement de poignet pour manipuler son fouet. Un mouvement de poignet qui suffit pour enrouler l’innocence autour du cou de la bête. Et pour la serrer, aussi fort qu’il le pouvait. La serrer et étrangler la bête, la faire suffoquer, la priver d’air, de vie. Soren détestait faire ça, car si son innocence pouvait difficilement tuer instantanément ses ennemis, en revanche elle pouvait les faire souffrir. Ce qu’il aimait encore moins. Alors il pouvait les regarder souffrir, suffoquer, agoniser, comme lui l’avait fait face à cet akuma, à Londres, pendant sa mission avec Rusty. C’est bien comme ça qu’il en avait fait l’expérience, qu’il savait à quel point c’était horrible.
Et pourtant, c’était bien la seule chose qui pouvait le sauver à lui. Car déjà, sa vision s’était troublée, ses forces l’abandonnaient au fur et à mesure que le loup enfonçait ses crocs. Désormais, ce n’était qu’une question de temps avant de savoir qui lâcherait avant l'autre.




coucou:
 





Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Lun 17 Oct - 21:17
Les cartes ne mentent jamais

Ta diversion avait réussi. Accompagnée d’un cri de douleur, la mâchoire du loup s’était refermée sur le bras du gamin. Et comme tu t’y attendais, l’animal ne lâcha pas sa proie. Il n’avait pas d’âme propre, pas de conscience… Il n’était là que pour répondre à tes ordres. Et tes ordres étaient bien simples : tuer l’Exorciste. Alors à présent que le loup tenait fermement le bras du blond dans sa gueule, il fit tout pour blesser un maximum son ennemi. Secouant la tête comme il l’aurait fait avec un petit lapin sur le point de finir en ragoût, le loup arrachait la chair et les cris.

A ce rythme, si l’Exorciste ne faisait rien, il prendrait l’usage de son bras dans peu de temps. Et alors tu aurais ta chance, Satis. Une chance de fuir comme la non-violente que tu étais. Malheureusement pour toi, le blond réagit plus vite que tu ne te l’étais imaginé. Sans vraiment que tu ne comprennes comment il s’y était pris, ton adversaire parvint à enrouler son fouet autour du cou de la bête. Et sans attendre, il se mit à serrer. Tu grimaças en le voyant faire. S’il continuait ainsi, il finirait par étrangler le loup et donc le tuer. Tu te retrouverais alors sans défense, incapable d’invoquer une nouvelle créature. La situation n’allait pas du tout. Tu devais faire quelque chose au plus vite. Mais quoi ?

Tu ne savais pas te battre et l’attaquer te semblait une idée bien stupide. Tu ne ferais pas le poids face à lui. D’ordinaire, toi, tu te cachais derrière tes cartes, jamais tu n’attaquais directement un ennemi. Alors, lorsque tu voyais le gamin étrangler de plus en plus le loup, tu ne pus retenir une grimace. Non pas parce que l’animal suffoquait. Cela ne te faisait ni chaud ni froid ; il n’était pas vivant après tout. Mais bien parce que cela ne présageait rien de bon pour toi. Dans peu de temps, tu te retrouverais seule face au blond.

Tu aurais bien ordonné à la bête de lâcher l’Exorciste pour mieux t’attaquer à son cou mais tu n’en eus pas le temps. L’animal finit par lâcher le bras du blond, rendant son dernier souffle, pour ensuite disparaître dans le même nuage de fumée qui l’avait vu naître. Et à nouveau, ton visage se couvrit d’une grimace.

En si peu de temps, avec juste une attaque, le gamin avait réussi à se débarrasser de ton invocation. Ce n’était pas pour toi, pas du tout, même. Son air peureux t’avait induit en erreur. En vérité, il était plutôt fort. Mais heureusement pour toi, le loup ne l’avait pas laissé indemne. Il semblait épuisait par l’attaque douloureuse qu’il venait de subir. Mais tu devais gagner encore un peu de temps avant de pouvoir invoquer à nouveau une de tes cartes. Tu devais gagner encore un peu de temps avant qu’il ne t’attaque. Parce que, à cet instant, tu étais parfaitement sans défense.

Alors une idée folle te vint à l’esprit. Discuter avec lui. Tout du moins, le temps que tu puisses à nouveau attaquer. Et puis, dans son état, tu espérais bien qu’il ne tente pas d’utiliser son Innocence contre toi. Peut-être même qu’avec un peu de chance, il en profiterait pour partir. Mais de quoi pourrais-tu bien discuter avec lui, Satis ? Surement pas de l’argent qu’il te devait puisque visiblement, il ne semblait pas enclin à te le donner. Heureusement, le tirage t’aida à trouver rapidement que chose.  

-C’est ça que tu veux, gamin ? Que l’on se batte l’un contre l’autre ? Tu es blessé, il vaut mieux que tu partes… Avant de subir le même sort que la fille à qui tu tenais.

Tu espérais bien que ta phrase attise sa curiosité, qu’elle l’incite à te poser des questions même si tu n’avais aucune réponse à lui fournir. Ainsi, tu gagnerais du temps. Juste assez pour pouvoir réinvoquer une carte. Parce que seule contre l’Innocence, tu ne faisais pas le poids, tu le savais. Et inconsciemment, tu reculas d’un pas. Il te fallait être prudente s’il décidait d’attaquer.
© GASMASK



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Ven 21 Oct - 1:19
Ce qu'il ne fallait pas dire

Soren & Satis




Soren serrait son fouet avec de plus en plus de mal. La bête tenait toujours fermement son bras, le secouant dans tous les sens, et le pauvre exorciste n’avait pu réprimer un cri de douleur en sentant les crocs s’enfoncer dans sa chaire.
Alors il avait agi rapidement, sans perdre plus de temps que le loup aurait contribué à lui manger encore plus le bras. Etranglant son assaillant, Soren ne put que pousser un soupir de soulagement lorsqu’il le vit lâcher enfin son bras, avant de tomber à terre. Aussitôt, la bête disparut dans un nuage de poussière  comme si elle n'avait jamais existé. Mais le sang qui coulait le long de son bras était bel et bien là pour témoigner du passage de la bête.
Tremblant, Soren ne put se relever tout de suite. Si le loup n’était plus la pour le mordre avec férocité, en revanche la douleur atroce était encore bien présente. La seule chose qui lui donna le courage de se redresser fut en songeant à la douleur qu'il pourrait encore subir s'il ne se reprenait pas. Qui sait ce que cette femme pourrait faire avec ses cartes encore ? Ca, Soren n’osait même pas l’imaginer. Avec une carte, elle lui avait brisé un bras. S'il voulait survivre, il allait devoir se battre... encore.

C'est donc tremblant, les dents serrées pour ne pas gémir de douleur à chaque mouvement et le bras sanglant pendant mollement sur le côté que le blondinet finit par se relever, faisant face à la brune.
Néanmoins, il ne s’attendait pas à ce qu'elle lui fasse une proposition au lieu de l’attaquer directement.

- C’est ça que tu veux, gamin ? Que l’on se batte l’un contre l’autre ? Tu es blessé, il vaut mieux que tu partes… Avant de subir le même sort que la fille à qui tu tenais.

Elle lui proposait une trêve, un abandon. Ne plus combattre pour repartir chacun de leur côté, ne pas avoir à verser encore plus le sang...
Il voulait y croire. Il voulait fuir aussi. C'est ce qu'il aurait sans doute fait d’ailleurs. Après tout, ce n'était pas comme si Soren se sentait avoir le devoir de combattre les Noés qu'il croisait comme un parfait exorciste. Non, toutes les responsabilités, il les esquivait. Ce n'était qu'un simple adolescent comme tous les autres au fond, il le disait et le revendiquait, mais les exorcistes n’avaient pas le droit de se plaindre.
Alors ce n'est pas son devoir qui l’empêcha de capituler. Mais son regard se baissa vers la main de la voyante, ou plutôt vers ce qu'elle tenait. Un poignard.
Alors c'était ça, hein ? Elle allait le poignarder dans le dos. Comme ils l'avaient fait pour Malia, comme elle l’avait évoquée. S'en prendre à des innocents au moment où ils sont le plus vulnérables, où ils s’y attendent le moins... Et elle voulait encore lui faire croire à la paix ?

-Désolé... J’aimerai enfin mettre fin a ces combats inutiles, mais... Je ne veux pas me faire poignarder dans le dos.

Et sans plus attendre, Soren planta son fouet dans le sol, utilisant le Tunnel. Le bout de la lanière du fouet resurgit juste derrière la femme  agrippant sa cheville. L’adolescent tira alors sur son fouet, avec toutes les forces qu'il lui restait, pour essayer de faire chuter la jeune femme ou la déséquilibrer. Aussitôt, il lança son fouet sur le poignard de la voyante, puis rappela son fouet vers lui, la désarmant. Certes, il l’avait prive d’une arme. Mais son atout majeur restait les cartes. Et ça, c'était un tout autre problème.

Car même si elle lui avait proposé une trêve, Soren ne la croyait pas. Il ne voulait pas filer comme ça, non, il n’allait pas être la victime assassinée de sang froid par les Noés...
Alors cette fois, le français laissa échapper sa rancœur et sa tristesse. Peu importe s'il montrait ses faiblesses à ses ennemis, il ne pensait même pas à ça. Tout ce à quoi il pensait, c’était ce qui s’était passé ce jour là, alors qu'il n'avait pas pu être là pour protéger Malia, et qu’elle avait sans doute subi les pires tortures face aux Noés, sans même pouvoir se défendre. Sans même s'en rendre compte, des larmes avaient commencé à couler le long de ses joues, tandis que ses yeux verts fixaient la Noé, emplis de rancœur.

-Ne pas finir comme elle... Mais pourquoi... Pourquoi est ce que vous vous en prenez aux civils innocents ? La guerre ne vous suffit pas ?!

Et ce fut une nouvelle vague de douleur à cause de son bras qui le coupa, et seul un autre gémissement de douleur traversa ses lèvres. Ses yeux se posèrent un moment sur son membre sanglant et tremblant. Non, la guerre ne leur suffisait vraiment pas. Ca, ce n'était qu'un début. Malia avait sans doute subi bien pire..
Alors non, il n’allait pas s'enfuir pour laisser à la Noé le loisir de s'en prendre à lui par derrière et aux civils, leur faire subir le même sort aussi. Il voulait au moins la mettre hors d’état de nuire.

-Je ne peux pas m’enfuir tout de suite, en te laissant faire ça...

Alors Soren profita d’avoir déséquilibré la Noé pour viser son bras avec lequel elle avait tiré la carte et le fouetter sans ménagement. Ce ne sera certainement pas une blessure létale, mais au moins elle aura du mal a l'utiliser sans souffrir. Œil pour œil,  bras pour bras.








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Mar 25 Oct - 18:26
Les cartes ne mentent jamais

Le gamin allait mal, tu le voyais bien. Il tremblait, le bras ballant et visiblement douloureux. Alors tu pensais bien qu’il allait t’écouter, qu'il fuirait. Mais il n’en fit rien. Il resta là, debout, refusant de s’avouer vaincu. Ta mâchoire se serra en le voyant refuser ta proposition. Ce qu’il pouvait être têtu, ce gamin…

-Désolé... J’aimerai enfin mettre fin a ces combats inutiles, mais... Je ne veux pas me faire poignarder dans le dos.

L’espace d’une seconde, tu fus surprise par ce qu’il entendait par là. Le poignarder ? Vraiment ? Tu n’avais jamais pensé à cela, pas une seule fois. C’était là une pure invention de sa part. Certes, une arme se trouvait bien dans ta main mais pas dans le but premier d’attaquer. Tu n’aimais pas te battre après tout et encore moins au corps-à-corps. Le poignard n’était là que pour te défendre si la situation tournait trop mal. Pour te protéger. Mais le blond faisait bel et bien une fixette sur la lame et pensait que tu t’en servirais surement lorsqu’il partirait. Il avait réellement un problème…

Dans tous les cas, il ne te laissa pas l’occasion de t’expliquer et de le discréditer. Ni même de faire quoi que ce soit. En quelques secondes, il t’avait fait tomber et t’avait même désarmé à l’aide de son Innocence. Tu n’avais rien eu le temps de voir venir, d’anticiper ou même de te défendre. Tu te retrouvais au sol, sans défense. A nouveau, tu grimaças. Pour un type blessé, l’Exorciste se défendait bien trop. Et surtout, trop bien. Tu n’avais pas le niveau contre lui, Satis, et tu t’en rendais compte trop tard. Et il ne te laisserait pas fuir.

Tu étais en mauvaise posture, cela ne faisait aucun doute. Et tu ne voyais pas de solution pour t’en sortir. Enfin si, il y en avait bien une : Libertas. Elle pouvait t’aider. Elle pouvait prendre le contrôle de ton corps et saigner le gamin. Mais ce n’était pas ce que tu voulais. Pas que le sort du blond t’intéresse mais plutôt parce que tu ne voulais influencer son destin plus que nécessaire. Cette guerre ne te concernait pas. Ou plutôt, les deux camps qui s’y affrontaient ne te concernaient pas. Tu n’avais pas envie de tuer les Exorcistes comme tu n’avais pas envie d’aider le Comte. Toi, tout ce que tu voulais, c’était garder ta liberté et soutenir Neah, rien de plus.

Alors tu repoussas comme tu le pouvais ton Souvenir qui pourtant, tentait de prendre ta place. Tenter de se battre à ta place. Mais tu ne céderais pas. Enfin, tu l’espérais. C’était ton corps après tout, pas celui de Libertas, même si elle t’avait désigné pour hôte et que tu avais bien dû faire avec.

Quoi qu’il en soit, si toi tu ne cédas pas, ce ne fût pas le cas du gamin. Tu vis la tristesse l’envahir et les larmes couler lorsque tu évoquas cette fille dans l’espoir de gagner du temps. Visiblement, c’était encore un sujet sensible. Et tu avais tapé dedans sans aucune retenue. Oups, n’est pas ? Le blond te fixait, animé par la rancune et la douleur qu’elle soit physique ou mentale. Quelle pauvre petite chose, déchirée par la guerre.

-Ne pas finir comme elle... Mais pourquoi... Pourquoi est ce que vous vous en prenez aux civils innocents ? La guerre ne vous suffit pas ?!

Sa phrase éveillait bien des questions… Des questions dont tu n’avais pas les réponses. Toi, tu te fichais complètement de tout ça. Tu te fichais des Exorcistes, de tes frères et de tes sœurs et encore plus de ces soi-disant civils innocents. Car après tout, personne n’était innocent dans ce monde. Et si tu commençais à te soucier des dommages collatéraux, tu n’avais pas fini de t’inquiéter. Il n’y avait bien que les imbéciles pour faire ça. Toi, tu te souciais de toi-même et c’était déjà bien assez.

Seulement voilà, tout cela, le fait que tu n’avais rien à voir avec les choix des autres, le fait que tu soutenais un autre camp… Tu ne pouvais pas le lui dire. Car si tu le laissais partir avec une telle information, qui sait quels ennuis pourraient te tomber dessus. C’était mieux que tu ne lui dises rien, beaucoup mieux.

-Je ne peux pas m’enfuir tout de suite, en te laissant faire ça...

Cette fois-ci, tu eus un sourire ironique. Qu’est-ce qu’il croyait ? Qu’il savait tout sur tout ? Qu’il te connaissait assez bien pour te juger ? Qu’il savait qu’après cette rencontre tu irais brûler des chatons et manger des bébés –à moins que ce ne soit le contraire– ? Pauvre fou. Il t’énervait plus que tout, à se permettre de telles remarques. Et tu ne voulais qu’une chose : lui donner tort. Seulement, plus tu essayais, plus il s’entêtait. Et tu te rendais bien compte que cela ne servait à rien de continuer.

Tu te relevas donc, consciente du fait que tu allais devoir te battre même si tu ne le voulais pas. Bientôt, il regretterait de ne pas être parti lorsque tu le lui as proposé. Libertas n’était pas loin…

-Tu te donnes trop d’importance, gamin, et tu parles sans rien connaître… Tu crois que nous sommes tous à mettre dans le même sac ? Tu es tellement naïf… Je suppose que dans votre camp aussi il y a des gens animés d’attentions plus louables que d’autres. Seulement, moi, je ne suis ni bonne, ni mauvaise ; je fais ce que je veux, quand je veux, rien de plus. Et en ce moment, on peut dire que l’envie de te faire ravaler tes mots est plutôt forte…

Mais, encore une fois, l’Exorciste ne te laissa pas le temps d’attaquer. Il visa ton bras droit avec rapidité et le coup t’atteignit à nouveau. Heureusement, cela ne cassa pas ton os. Seulement, la blessure que laissa l’Innocence était plutôt conséquente. Le sang coulait, à l’instar de la blessure que le loup avait subie et cela te brûlait. Tu tentais tant bien que mal de garder ton calme mais c’était plus que difficile. Ce n’était pas la peur qui était là mais la colère. Et la colère aidait souvent Libertas à prendre le dessus. Il ne fallait pas. Alors tu inspiras profondément. Il t’avait blessé et désarmé. Soit. Mais il te restait toujours tes cartes. Et ce n’était pas nécessaire d’être ambidextre pour tirer une carte d’un paquet. Alors, pensant qu’il était grand temps de calmer ce môme, tu tiras une carte du paquet. Et pas n’importe laquelle.

Le même nuage de fumée noire que tout à l’heure sortie à nouveau de la carte mais pour cette fois faire apparaître un chevalier plutôt massif, vêtu d’une armure imposante et armé d’une épée et d’un bouclier. Tu souris, plutôt fière de toi. L’Innocence, malgré sa force apparente, aurait sans doute du mal à venir à bout de ton invocation. Tu pensais bien tenir là ta vengeance.  Et sans attendre plus longtemps, tu t’adressas à la créature.

-Vas-y.

Le chevalier se mit en garde sous ton ordre et la seconde d’après, il se précipita vers l’Exorciste. Son arme était faite pour attaquer à distance, contrairement à celle de ton invocation. Alors comment comptait-il se défendre à présent ? Tu souris à nouveau. L’épée fendit l’air, prête à découper la chair.
© GASMASK



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Jeu 3 Nov - 0:50
Menace

Soren & Satis




Son coup semblait bien avoir blessé la jeune femme. Soren ne voulait pas gravement la blesser de toute façon. Mais au lieu de l’affaiblir, cela ne fit que la pousser dans ses derniers retranchements, et à répondre avec plus de hargne encore.

- Tu te donnes trop d’importance, gamin, et tu parles sans rien connaître… Tu crois que nous sommes tous à mettre dans le même sac ? Tu es tellement naïf… Je suppose que dans votre camp aussi il y a des gens animés d’attentions plus louables que d’autres. Seulement, moi, je ne suis ni bonne, ni mauvaise ; je fais ce que je veux, quand je veux, rien de plus. Et en ce moment, on peut dire que l’envie de te faire ravaler tes mots est plutôt forte…

Des Noés qui étaient différents, qui évitaient les combats. Des Noés qui étaient un peu comme les exorcistes. Des Noés un peu comme lui... Quoique tous les Noés qu'il avait rencontrés jusque là avaient juste voulu le tuer.
Et pourtant, il aurait voulu y croire. Après tout, lui même n'avait jamais été enclin à s’impliquer dans cette guerre, et aurait voulu faire comme il le voulait, lui aussi. Et il n'était certainement pas une exception...

Mais c'était trop tard désormais : le combat avait déjà été trop loin. Alors lorsque la voyante sortit une nouvelle carte, l'adolescent se tendit. Et il déglutit en voyant le nouveau monstre qui en sortit. Le chevalier noir était encore plus imposant que la bête, et ne semblait pas moins dangereux... Un frisson parcourut l'échine de l’exorciste. Le loup lui avait déjà bien blessé le bras, alors s'il devait cette fois se charger de ce chevalier...
Mais il n’eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps que la nouvelle apparition fonça vers lui, sur un ordre de sa maîtresse. Déstabilisé, Soren recula, ne voulant pas commettre la folie d’affronter son adversaire de si proche.

-Woaaah !

Soren se jeta sur le côté pour esquiver de justesse le coup d'épée, et se précipita sous la table déjà ravagée pour se cacher. Il n'avait aucune envie d'affronter à nouveau l'un des nouveaux monstres de cette femme, surtout après avoir perdu l'usage de son bras... Alors il allait devoir faire le lâche. Encore une fois.

-Œil voilé.

Son fouet décrivit aussitôt une boucle autour de lui, flottant et suivant ses mouvements. Ainsi, tant qu'il ne reprendrait pas son innocence pour attaquer, l'Œil voilé resterait autour de lui et continuerait de le cacher à la vue des autres.

Ainsi dissimulé, Soren sortit à pas de loups de sous la table, pour ne pas que le chevalier ne le repère. Se faisant le plus discret que possible, Soren se glissa derrière la voyante. La jeune femme était tout proche de lui désormais, il suffisait qu’il tende le bras pour qu'il la touche... Et c'est ce qu'il fit.
L’exorciste saisit le poignard de la jeune femme, qu’il avait confisqué lorsqu’il l'avait désarmée, et le planta dans le bras de la femme. Ce n'était pas une blessure fatale à nouveau, surtout pour un Noé d'ailleurs... Mais sur le coup, elle aurait mal.
Et avant même quelle ne puisse faire un mouvement pour s'échapper ou demander à son invocation d’intervenir, Soren saisit son fouet, se rendent à nouveau visible aux yeux de tous, mais ne perdit pas de temps : en un mouvement de poignet, le fouet s’entoura autour de la Noé, lui ficelant les bras et remontant jusqu'à son cou. Et avant que le chevalier ne se retourne vers eux, Soren serra encore plus son emprise, le menaçant de faire encore plus de mal à sa maîtresse s'il osait intervenir.

-Fais disparaître ton invocation, et je te lâcherai.

Ses paroles pouvaient sonner fausses. Après tout, il était un exorciste, ne devrait il pas simplement se débarrasser de cette Noé ?
Et pourtant, malgré les erreurs qu'il avait faites par le passé... Soren était encore naïf. S'il y avait bien une chose qui ne le quitterait pas, c'est cet espoir qu'il gardait, ne plus être forcément obligé de se battre... Alors encore une fois, il joua le jeu de l’ennemi. Décidément, il n’apprenait jamais rien.

-Je... J’aimerai croire en tes paroles. Alors s'il y avait un fond de vérité, que tu fais vraiment ce que tu veux… arrêtons maintenant...

Pardon Malia, on dirait que je ne serai jamais assez fort pour te venger...








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Sam 12 Nov - 14:48
Les cartes ne mentent jamais

La blessure que t'avais infligé le gamin te faisait mal. Le sang continuait de couler alors que ta blessure, causée par cette saloperie d’Innocence ne se refermait pas. Il te faudrait du temps pour guérir, tu le savais bien. Et cela ne t’enchantait pas le moins du monde. Tu avais voulu arrêter ce combat avant qu’il ne soit trop tard, avant que tu ne souffres ou bien que tu sois amené à tuer le même -quoi que, au vu la situation actuelle, c’était plutôt lui qui était en bonne voie pour te tuer-. Mais quoi que tu aies pu dire, le blond t’avait ignoré ou bien ne t’avait pas cru. Et à présent qu’il n’y avait plus d’autres issus, chacun d’entre vous était prêt à se débarrasser de l’autre. C’était pour cela que tu avais à nouveau fait appel à l’une de tes cartes, dans l’espoir de suffisamment blesser le mioche pour que tu puisses tenter de fuir. Sur ton ordre, le cuirassé s’était donc élancé vers votre adversaire. Et même si celui-ci faisait un pas en arrière pour tenter de mettre de la distance entre lui et le monstre, tu espérais bien que son geste serait vain.

Et pourtant, le blond n’eut qu'à se jeter sur le côté afin d’éviter la lame. Tu grimaças. Ton invocation aurait pu l’avoir de justesse mais ton adversaire avait été plus rapide. Du coup d’œil, tu eus le temps de le voir se réfugier sous la table. Puis disparaître totalement. A cet instant, la colère que tu pouvais ressentir à son égard fit place à la surprise. Le gamin était tout simplement invisible à présent. Manquait plus que ça… Car si ta carte était l’une de tes plus puissantes, elle était bien inutile si elle ne pouvait localiser sa cible. A la différence de toi, qui devenait bien trop facile à attaquer. Te défendre dans ces conditions risquait d’être bien difficile. Car même si tu regardais dans toutes les directions, même si tu tentais de concentrer tes sens sur le moindre bruit afin de le localiser, tu te retrouvais sérieusement handicapée. Clairement, tu ne t’attendais pas à une chose pareil de sa part. Quel lâche, ce gamin…

Et alors que tu tentais de le chercher, tu sentis une nouvelle douleur dans ton bas. Un poignard, ton poignard, était planté dedans. Tu lâchas un nouveau cri lorsque tu te rendis compte de la situation. Il te t’avait pas attaqué avec son arme, contrairement à la fois d’avant, mais cela était tout de même douloureux. Alors, rapidement, tu tentas de t'éloigner. Tu ne savais toujours pas où il se trouvait -tout du moins pas exactement- mais il était bien trop proche. Tu étais une cible bien trop facile.

Seulement, il ne te laissa pas faire. Tu n’eus pas le temps de faire un pas. Tu vis le gamin réapparaître sous tes yeux mais surtout, se servir de son fouet pour te ligoter, t’empêchant ainsi de faire le moindre mouvement. Tu étais là dans une situation bien délicate, Satis. Tu n’avais plus d’arme et de toute façon, tu aurais été bien incapable de t’en servir. Tu étais à la merci du gamin. Heureusement il te restait encore ton cuirassé. En te voyant ainsi et surtout, en voyant sa cible apparaître, nul doute qu’il ne tarderait pas à intervenir. Seulement voilà, le gamin avait vu clair dans ton jeu et il resserra les liens qui t’entravaient avant de reprendre la parole.

-Fais disparaître ton invocation, et je te lâcherai.

A cet instant, tu n’étais clairement pas en position de force, Satis. Et pourtant… Pourtant, en entendant le blond parler, tu ne pus que rire tellement tu le trouvais stupide. Depuis le début, tu lui rabâchais que tu ne voulais pas l’attaquer, que tu ne voulais pas te battre. Mais il ne t’avait pas cru une fois, préférant te considérer comme une ennemie et t’avait attaqué sans une hésitation. Et à présent, il te demandait de faire ce que lui n’avait pas fait ? De lui faire confiance et de faire disparaître la seule arme qu’il te restait ? Oui, dans un sens, tu trouvais cela vraiment drôle et surtout, culotté de sa part. Qu’il était stupide…

-Et tu crois que je vais te croire ? Tu es le seul ici qui tenait à se battre, tu n’as pas pris la peine de me croire. Pourquoi devrais-je faire cet effort ?

Tout simplement parce tu étais à sa merci, Satis. Ce gamin pouvait te tuer à n’importe quel moment. Tu devrais plutôt te rendre compte que, te proposait cela alors qu’il était en train de gagner, prouvait que tu pouvais lui faire confiance. Seulement voilà, il t’avait blessé et ton invocation restait ta seule arme. Et si tu lui avais fait comprendre de ne pas faire un geste pour le moment, tu n’étais pas disposé à le faire disparaître totalement.

-Je... J’aimerai croire en tes paroles. Alors s'il y avait un fond de vérité, que tu fais vraiment ce que tu veux… arrêtons maintenant...

Le sourire arrogant que tu affichais jusque-là disparut pour laissait place à la suspicion. Depuis le début il ne te croyait pas et d’un coup, il était prêt à arrêter le combat ? Alors même qu’il pouvait te tuer ?  Tu doutais. Tu te disais qu'à l’instant même où tu ferais disparaître le chevalier, le gamin finirait ce combat d’une tout autre manière. Pourtant, dans tous les cas, tu étais en mauvaise posture. Et son brusque changement dans son comportement te faisait douter. Alors aussi étrange que cela puisse paraître, tu choisis de l’écouter. Tu relâchas l’emprise que tu exerçais sur la carte et tout comme le loup, le chevalier disparut dans un nuage de fumée. Tu n’avais plus aucune arme à présent… Espérons que tu aies fait le bon choix.

-Allez, vire-moi ta saloperie d’Innocence, maintenant.

Une fois fait, tu t‘empresserais de partir et cette fois, ne te prendrais pas le soin de demander leur avis aux cartes. Tu savais ce que tu voulais faire, ce n’était pas la peine d’avoir un avis extérieur. Tu fuirais et irais panser tes plaies en maudissant le blond. Dommage d’ailleurs qu’aucune de tes cartes ne puisse lancer un pareil sort. Toutefois, avant cela, tu portas une dernière fois ton regard sur ce sale môme.

-Je t’avais dit que ce n’était pas moi qui briserai ton arme... Et quand tu y réfléchis, est-ce que ce n’est pas plus mal de la perdre, finalement ? Tu serais enfin débarrassé de cette guerre… Garde le poignard, il te sera peut-être utile à ce moment-là.

Ce serait les derniers mots que tu lui adresserais. Il était grand temps que tu partes d’ici.
© GASMASK



Tu viens me voir afin de connaître ton avenir, Invité ?
L’Océan Astral

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre
Aime:
N'aime pas: avatar
Satis H. KhémetensenL’Océan Astral
Libre, qu'importe ma destinée

Satis s'évade en #ff99cc


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 58 ▐ Autres Comptes : Célania Vaillant
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans
▐ Personnalité : Libre et indépendante
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

۞ Les cartes ne mentent jamais - Soren Duchateau (terminé)

۞ Les Lions et le Rat - Lena/Katrin Friedwald, Alix Magnussen (en cours)

۞ Chapitre IV bis ; Groupe I - Gwenaëlle Roussel, Xin-Yao Zhu, Liam A. Ludrick (terminé)

۞ Running out of breath - Anne E. Brandford (terminé)

۞ Sweet Escape - Anne E. Brandford, Terry Bookman Jr (en cours)

Points RP :

Points = 310 (RPs) + 50 (inscrip.) + 50 (anniv.) = 410 points
Rang D dans 340 points

Rang E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Lun 14 Nov - 20:34
Fin du combat

Soren & Satis




Si ses paroles semblaient avoir peu d'effet sur la voyante, le fouet se montra sans doute plus persuasif. Soren avait craint un moment qu'elle ne tienne pas compte de sa menace et que le chevalier allait vraiment foncer sur eux malgré tout pour l'atteindre..
Mais lorsque ce dernier disparut en un nuage de poussière, le français ne put retenir un soupir de soulagement. Combattre cette  créature avec son bras en charpie lui aurait demandé un effort considérable.

-Allez, vire-moi ta saloperie d’Innocence, maintenant.

Ca aurait presque pu paraître comme un ordre, ce qui était  plutôt étrange venant d'un ennemi. Néanmoins, chose promise, chose due, et Soren la libéra. S’il n'était pas pour autant rassuré, il se détendit lorsque la femme ne fit plus un mouvement offensif pour l’attaquer à nouveau. Leur combat était il vraiment terminé ?

C'était bien ce qu’il semblait, enfin. Néanmoins, la voyante semblait toujours tendue. Et à nouveau, ses paroles ne finissaient pas de le déstabiliser.

-Je t’avais dit que ce n’était pas moi qui briserai ton arme... Et quand tu y réfléchis, est-ce que ce n’est pas plus mal de la perdre, finalement ? Tu serais enfin débarrassé de cette guerre… Garde le poignard, il te sera peut-être utile à ce moment-là.

Et c'était sur ces dernières paroles que la voyante partit, laissant derrière elle le reste de son ancien stand où elle pratiquait la voyance. Elle ne reviendrait sans doute pas ici de si tôt...

Épuisé, Soren s’appuya contre le mur, et se laissa tomber à terre. Il avait besoin de souffler un peu avant de se reprendre, et surtout... de réfléchir.
Elle n'en démordait pas : il allait perdre son innocence, c’était ce qu'elle lui disait depuis le début. Mais... était ce une mauvaise chose ? Même lui se le demandait maintenant... Après tout, c'était bien elle qui était la source de tous ses maux. Il avait même essayé de fuir ses responsabilités d’exorciste en faisant des tentatives de fuite, il y a maintenant des années de la. Alors... ne serait ce pas mieux pour lui ?

Pourtant, perdre son innocence, c'était synonyme de perdre une bataille. Et lorsqu’on perd une bataille, il y a des blessés, du sang répandu... des morts parfois
Le garçon tressaillit. Vraiment, cela n’annonçait vraiment rien de bon, il le pressentait.
Alors il n'y qu'une seule chose à faire : se tenir prêt pour déjouer la prédiction de la voyante. En tout cas, ce n’était pas aujourd'hui qu'il se sentait prêt. Car le sang qui continuait de s'échapper de ses blessures et couler le long de son bras lui rappelait bien que pour l’instant, il était clairement trop faible, et surement pas en état pour se battre correctement. Son bras droit avait déjà été brisé, cette fois Soren craignait qu'il ne puisse même plus le bouger sans grimacer de douleur pendant un bon moment... Espérons qu'il guérisse jusque la.
Soren avait activé son golem. La douleur l’assaillait, et il ne pouvait pas faire un mouvement sans grimacer. Et dire qu'au début, il ne devait justement pas combattre..

-Ici Soren Duchateau... La mission à mal tourné et... je... je crois que je vais avoir besoin d’assistance...

Le blondinet ferma les yeux et serra les dents. Son bras le faisait trop souffrir, et il ne supporterait pas un combat de plus... et ne prendrai plus de risques, surtout après ce qu'il venait d'apprendre.
Son regard baissa vers son fouet. Bientôt, il ne sera plus accroché à sa ceinture.








Merci Nina pour l'avatar ♥️

Thanks ❤:
 


Neverending Story

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire
Aime:
N'aime pas: avatar
Soren DuchateauNeverending Story
Soren sourit en limegreen

La descente aux enfers
Vétéran de guerre
Des liens dénoués
Un parcours effacé

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 392 ▐ Autres Comptes : Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Intelligent-Curieux-Peureux-Calme-Altruiste-Bizarre-Fourbe
▐ Parcours RP : RP en cours :
Notre rencontre (+20)
Tous les anges ne sont pas au paradis (+20)
Innocence et piranhas (+130)
La symphonie macabre (+100)
Contre la destruction du QG
Broken hearts (+10)
Le cauchemar continue (+10)
Le visage de la mort (+10)
Potions et chaudrons (+110)
Mauvaise rencontre (+60)

Total: 2440 points
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les cartes ne mentent jamais
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les cartes ne mentent jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cartes ne mentent jamais
» [Maricourt, Thierry] Ceux qui ne mentent jamais
» Les yeux ne mentent jamais, c'est vous qui vous mentez à vous même...
» Épidémie ! ^
» Changement des cartes BIS tv en vue...

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: