Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. DEMON WARS
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Lun 3 Oct - 0:50
INTRIGUE, CHAPITRE IV bis
GROUPE II



Si l'Océan vous avait accueilli sans remous, sous un ciel bien haut et sans nuage ; le temps des contemplations et des soupirs de ravissement était terminé. Bien vite, vous aviez été rattrapé par la réalité de votre mission : celle-ci n'avait rien d'une promenade de santé, et vous n'étiez en sécurité nulle-part sur l'immense étendue d'eau. Chaque chose qu'il vous était donné de voir, au dessus ou en dessous, était susceptible de cacher un danger mortel. Et, malgré l'extrême prudence dont certain de vous aviez pu faire preuve ; le malheur avait fini par s'abattre sur vos embarcations.

Brume épaisse, requin aux dents aiguisées, effondrement d'épave, vague dévastatrices et plongeons forcés... L'Innocence, si tout cela était bel et bien de son fait, ne manquait pas d'astuce pour vous faire comprendre que vous n'étiez pas les bienvenu en ces lieux maudits. Par chance, vous aviez tous survécu aux différentes épreuves que vous aviez du affronter ; quand bien même certains s'en étaient sorti avec beaucoup moins de chance que d'autres. Le principal, pensiez-vous ; c'était que tout le monde soit encore en vie. Pour l'instant, du moins.

Car si jusque là vous ne l'aviez pas aperçu, — et n'aviez donc aucune preuve tangible de sa présence ici — l'Innocence ne tarda pas à se manifester d'une façon si singulière qu'elle ôta toute forme de doute possible : au loin — mais suffisamment près pour que vous puissiez tous l'apercevoir — la mer s'agita à nouveau. Comme attirée par un puissant magnétisme, l'eau environnante semblait converger même un seul et même point ; tant et si bien que vos navires, bien que résistants, basculèrent brusquement et se mirent à tanguer dangereusement. Et ça ne s'arrêta pas là : peu à peu, ce que vous aviez plus ou moins identifié comme une sorte de tourbillon sous-marin prit de l'ampleur. Formant un véritable manège infernal avec les éléments, et d'une puissance telle que plusieurs animaux marins en furent expulsés, l'ouragan venu des profondeurs de l'Océan finit par prendre la teinte typique et propre à l'Innocence : un vert bleuté et une lueur diffuse, presque aveuglante. Au cœur du cyclone, plus une seule goutte d'eau : le Cristal Divin, s'en servant visiblement comme d'un bouclier, avait, à l'image de Moïse sur la Mer Rouge ; écarté la mer autour de lui.

Pour les quelques uns d'entre vous encore plongés sous l'Océan, le spectacle, tout différent qu'il était ; n'avait rien de moins effrayant : un tube d'eau, au diamètre gigantesque et semblant sortir tout droit d'un roman fantastique, se dressait non loin de vous, attirant dans sa course infernale autant d'animaux, d'épaves et de fonds marins qu'il en repoussait avec violence. Vous étiez bien incapable de garder votre équilibre, et ne deviez votre salut qu'à l'attache qui vous reliait encore à vos embarcations respectives.

L'Innocence était enfin là. Et tant pis si elle avait cherché à vous prévenir : désormais, vous ne pouviez plus fuir. Pas plus que vous ne pouviez échapper aux formes menaçantes qui se dessinaient dans le ciel, à l'horizon : des formes que vous ne connaissiez que trop bien pour les avoir tant de fois craint et affronté.

Celle des akumas.
L'Originel
avatarLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 706 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Lun 3 Oct - 14:41

Enfer


" L’essentiel en enfer est de survivre. "


Je ne suis pas très utile sur ce bateau ni même dans cette mission, mais au moins, je peux aider un peu Gwenaëlle à se réchauffer. Elle n'a peut-être pas encore reprit connaissance, mais quand elle le fera, je serais là à ses côtés, et.. elle entendra peut-être enfin mes excuses.. C'est que j'aurais dû réussir à la protéger de ce qui l'a attaqué, j'aurais du être à ses côtés, et j'aurais dû être assez fort pour nous téléporter tous les deux sur le bateau. Mais je n'ai fais et ne suis aucun des deux, et je n'ai rien pu faire de plus. Peut-être que même à ses côtés, je n'aurais rien pu faire - pire, je serais peut-être mort - mais.. je ne peux m'empêcher de m'en vouloir pour ça.


Presque assit par terre auprès de sa camarade, le Pleurnichard n'avait pas vu le temps passer, et ne s'était pas non plus levé pour aller aider ses ainés ; lui, remonter des canots de sauvetage ? Il ne serait d'aucun utilité la dedans, il n'avait pas leur force à Sigurd et à Xin-Yao. Mieux valait rester auprès de la française, au cas où elle venait à avoir besoin d'aide à son réveil, ou si son état venait à s'aggraver. Non, il ne fallait pas penser à ça, il n'y avait pas de raison que ça dégénère pour elle. Gwenaëlle avait perdu beaucoup de sang, mais maintenant ça allait, n'est-ce pas ? Tant que l'irlandais restait à ses côtés pour la protéger, tout se passerait bien, pas vrai ? Cette fois-ci, il parviendrait à la protéger. Enfin ça, c'était ce qu'il pensait. Malheureusement, aujourd'hui, rien ne se passait comme prévu.

Ce fut alors le norsk qui sortit l'exorciste miniature de ses pensées en marchant jusqu'à lui ; et en faisant craquer le pont du bateau par la même occasion.

" On savait tous dans quoi on s'engageait de toute façon. " lui souffla son ainé d'une voix un peu rude, avant de lui tapoter la tête, " Mais les complaintes et autres c'est pas pour maintenant, plus vite on trouvera cette Innocence plus vite on repartira et malgré tout on est encore tous vivant actuellement. Tant qu'on est tous vivants on doit continuer d'avancer, les lamentations on les gardera pour le chemin du retour. "

Un peu piqué à vif par de tels propos, l'enfant ne put s'empêcher de cligner des yeux tout en dévisageant un peu son interlocuteur ; c'est que pour un peu, il aurait presque vu le spectre du maréchal à la place de la silhouette de Sigurd. Et alors, un timide sourire vint étirer les lèvres de Rusty, tandis que ses poings se serraient légèrement.

" Sigurd a raison, hum... Ne nous laissons pas abattre. " ajouta alors la chinoise après les avoir rejoint, " Je suis sûre que l'Innocence est ici, mais... Je crois que nous ne devons pas relâcher notre vigilance. "

Silencieusement, l'enfant l'écouta ensuite décrire les derniers évènements comme s'ils étaient l’œuvre d'une force plus grande : les dauphins, l'effondrement de l'épave, ainsi que l'attaque du requin.. tout était arrivé si vite. Peut-être trop pour que ce soit simplement naturel. Les éléments s'en prenaient à eux. Était-ce l'innocence qui se protégeait et qui tentait de les faire partir ? A moins qu'elle ne tentait

" Sigurd a raison, hum... Ne nous laissons pas abattre. " ajouta alors la chinoise après les avoir rejoint, " Je suis sûre que l'Innocence est ici, mais... Je crois que nous ne devons pas relâcher notre vigilance. "
" Pas à ma connaissance mais.. on.. on doit pouvoir les contacter. "

Après tout, il y avait des postes téléphoniques dans les cabines, et leurs golems pouvaient également leur permettre d'appeler les autres bateaux ; leurs oreillettes, elles, ne devaient pas être assez puissantes pour ça. Enfin, de toutes manières, ils n'eurent pas le temps de réfléchir à ça plus longtemps ; pas Rusty, tout du moins.

" Aidez moi. "

Cela n'avait été qu'un murmure, pourtant, l'irlandais était presque certain de l'avoir entendu ; mais avant d'avoir le temps de se tourner, le hurlement de Gwenaëlle retentit sur le bateau. C'est à cet instant là que l'enfant se retourna tout en sentant que son cœur loupait quelques battements.. et vit la rouquine vomir sur le pont. Pour un peu, il aurait presque pu vomir une seconde fois face à cette scène peu ragoutante ; mais heureusement, son estomac était déjà vide depuis tout à l'heure.

Leur camarade avait fini par reprendre connaissance.

Loin d'être rassuré, le Pleurnichard ne put s'empêcher d'esquisser un sourire-grimace crispé en la voyant à nouveau parmi eux ; il se serait même presque approché pour lui parler et voir si tout allait bien, si l'océan n'avait pas commencé à s'agiter tout à coup. Sans raison apparente, le navire se mit à tanguer et à être bousculé, tant et si bien que l'irlandais manqua de tomber par-dessus bord.. encore une fois. Il ne du son salut qu'à ses bons réflexes, qui le firent s'accrocher à la rembarre au bon moment. Ce n'est que là, l'air terrifié, qu'il vit l'océan se fendre comme dans les textes sacrés.

" Qu.. qu.. C-Comment ? " s'étrangla-t-il à moitié.

Comment était-ce possible ? Était-ce l'innocence ? Au vu de la couleur verdâtre de la colonne d'eau, tout portait à croire que oui, mais.. comment pouvait-elle se montrer aussi violente ? De l'eau volait partout, de même que des pauvres mammifères ou poissons passés trop près, tandis que les navires tanguaient de plus en plus, luttant sans doute pour ne pas être emportés par la tempête. Mais ça, ça ce n'était rien comparé à ce qui arrivait au loin.. à ce nuage noir qui grouillait à l'horizon.

Ce n'était pas bon, pas bon du tout : et une nouvelle fois, le cœur de l'irlandais manqua de nombreux battements. Il était terrifié, mais ne chercha pas à s'enfuir face au danger.

" On-On est attaqués ! " prévint-il alors ses camarades.

Et déjà son innocence s'activait : cette fois-ci, il serait prêt.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mar 4 Oct - 16:17
Jasdero et Debitto étaient en train de tourner en rond dans l'arche, à la recherche d'une occupation, lorsqu'une voix retentit dans leurs esprits. Il s'agissait de la voix de Wisely, les jumeaux reçurent alors la mission de récupérer et détruire une innocence se trouvant en plein milieu d'un océan. Bien évidemment, les Noés du lien en profiterait pour se défouler sur des exorcistes. Ils étaient plutôt contents d'avoir reçu une mission, ils avaient la possibilité de prouver qu'ils n'étaient pas inutiles. Ils étaient prêts à faire un vrai carnage.

Comme toujours, Jasdero et Debitto étaient pleins d'énergie à revendre. Cela faisait un moment qu'ils n'étaient pas sortis de l'Arche, ils étaient par conséquent au meilleur de leur forme. Ils allaient faire regretter aux exorcistes d'être des compatibles à l'innocence. Ils n'hésiteraient pas à détruire plus d'une innocence, de toute façon une de plus ou de moins ne changeait pas grand chose à leurs yeux. Dans tous les cas, ils étaient d'humeur joueuse, ce qui signifiait qu'ils feraient sans doutes tourner en bourrique leurs opposants.

- On va s'amuser, hi !

- On va mettre une branlée à ces exorcistes !

Les jumeaux avaient utilisé l'Arche afin de se déplacer au plus vite vers le lieu du combat. Il était hors de questions pour Jasdero et Debitto de se laisser humilier par les exorcistes, tout comme il était impensable pour eux de les laisser s'échapper. Aussi, ils prirent la décision de s'attaquer aux exorcistes avant de s'en prendre à l'innocence. Cependant, il ne comptaient pas laisser les autres arriver avant eux et leur piquer la vedette, alors ils se dépêchèrent et prirent la direction d'un bateau.

Les Noés du lien étaient d'accord, comme d'habitude, ils avaient décidé qu'ils combattraient le plus d'exorcistes possible en même temps. Ils trouvaient que cela serait plus amusant de cette façon et que cela leur prendrait moins de temps, même s'ils comptaient jouer avec leurs ennemis avant de les vaincre. Le simple fait d'imaginer les réactions de leurs adversaires les rendaient fous de joie.

- Je sens qu'on va bien s'amuser Jasdero. Les exorcistes vont comprendre leur douleur !


- On va les faire couiner comme des poulets, hi !

- Les porcs ça couinent et les poulets ça piaulent.


- Ce sont pas les chats qui piaulent, hi ?


- Non, les chats ça miaulent !


- T'es super intelligent, hi !

- Ouais, t'as vu ça !

Comme à leur habitude, les jumeaux démoniaques du clan Noé disaient des choses aussi absurdes les unes que les autres. Et comme d'habitude, ils ne prennaient pas leur mission au sérieux, ni même leurs ennemis. Une fois arrivés au bateau, Jasdero et Debitto se cachèrent afin d'observer les réactions de leurs adversaires. Ils sortirent leurs revolvers, puis ayant prévu de lancer une attaque surprise, ils essayèrent de se déplacer le plus discrètement possible. Cependant, Jasdero trébucha et tomba par terre, faisant beaucoup de bruit. Maintenant, l'effet de surprise était fichu, les exorcistes les avaient surement entendus.

- Bravo ! Maintenant mon super plan de ninja a échouer !

- Je suis désolé, hi !

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Jeu 6 Oct - 0:47

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Le calme avant la tempête, un réel calme même si le sang n’avait cessé de couler au cours de ces dernières minutes, au cours de ces dernières heures. La française toujours sans vie quoi que ceci était relatif en quelque sorte, inconsciente mais non pas morte alors que tu portais une certaine attention aux réponses de tes congénères exorcistes. Tu espérais que de par ton intervention le moral soit un tant soit peu relevé, que les autres ne soient pas autant défaitistes là où vous n’aviez affronté de réels conflits pour l’instant. La jeune rousse finissant quant à elle par se réveiller, sang, eau et autres joyeusetés s’extirpant de ses poumons, de ses tripes d’une façon relativement déplaisante pour varier. Tout en était devenu bien trop anodin, cette journée étant bien trop banale, facile à ton goût par rapport à tout ce que l’on t’avait enseigné vis à vis de ton devoir d’exorciste. Vous n’aviez croisé un quelconque akuma ou un quelconque Noé, aucun de vos ennemis favoris n’avait fini par se montrer alors que tu étais pour l’instant étonné d’être seul face à un singulier ennemi, la nature et l’innocence à ses côtés. Prédateur que tu étais, tu finis par être exhaussé en tes désirs sanglants par la suite.

L’océan se scindant, histoire de la bible finissant par se répéter par la suite alors que tu pouvais l’observer cette couleur, cette teint verdâtre typique au cristal divin. Mammifères pour certains, poissons et autres pour d’autres se voyant projetés alors que toi tu étais bien plus concentré par autre chose, par une vision si macabre et bien plus intéressante pour toi. En parallèle alors que tu te retenais simplement en un premier temps à une quelconque structure de bois. Une voix finissant d’ailleurs par se distinguer, celle de Rusty en l’occurrence hurlant à l’attaque alors que la menace bien trop distincte commençait d’ores et déjà par se rapprocher. Seconde sonorité se distinguant d’ailleurs par la suite alors que tu ne reconnais ce ton, du moins cette voix qui n’avait rien d’identique à tes précédents confrères exorcistes. C’est dès lors que tout naturellement l’obscurité avait commencé à s’agglutiner autour de toi, la brume opaque enveloppant, cachant ton être pour ne laisser paraître qu’un nuage sombre aux formes humanoïdes. Tu avais fini par poser ton regard sur ces deux êtres, sur ces deux choses plutôt au front orné de stigmates, à la peau tout sauf pâle. C’est ainsi que le prédateur avait fini par s’éveiller, l’innocence réclamant son dû sur les alliés du Comte.

Te hissant dès lors sur le navire alors que tu avais failli le quitter malencontreusement de par les caprices de l’objet divin que vous recherchiez. Brume ne cessant par la suite de se développer, de vagabonder le long de la construction en bois. L’obscurité se levant sur le pont de l’embarcation substituant toutes possibilités de vue à tout individu à quelques mètres autour de ta personne. L'avidité de sang et de vindicte envers les Noés de ton innocence se manifestant. La traque pouvait dès lors commencer alors que les deux descendants n’avaient certainement plus que face à eux un brouillard insondable là où tu te tenais non loin de Rusty, un voile nocturne te cachant lui et toi tout comme une raisonnable distance autour de vous. Rayons de soleil n’osant percer la brume insondable qui avait quitté ton être en si grande quantité. Tu pouvais dès lors évoluer dans un environnement qui t’était favorable, en un environnement tout sauf hostile alors que tu n’avais qu’un désir, te repaître ou plutôt laisser ton innocence se repaître de la chaire des apôtres. Elle avait faim et tout comme toi de ton côté, tu ne comptais sortir perdant de cette confrontation avec Rusty à tes côtés. Disparaissant tantôt pour te retrouver bien plus proche de l’enfant afin de lui assurer un point d’encrage en cette artificielle situation qui faisait clairement défaut à la vue de tous hormis la tienne.

L'enfant ne pouvait distinguer une quelconque chose à l'intérieur de celle-ci tandis que les Noés en extérieur ne savaient ce qui pouvait se cacher au cœur de celle-ci. De quoi éventuellement gagner du temps pour vous exorcistes tout comme freiner les ardeurs des deux apôtres de par l'inconnu face à eux.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Ven 7 Oct - 19:04
Debitto n'en pouvait pouvait plus des bêtises de son frère, encore une fois, il fallait que son plan tombe à l'eau à cause d'une gaffe de Jasdero. Cependant, il y avait plus important que le gronder pour avoir fait échouer son plan. Il fallait vaincre les exorcistes présents sur ce bateau. Les jumeaux avaient aperçu deux exorcistes, mais rien ne leur garantissait qu'il n'y en avait pas d'autres, bien qu'ils trouveraient ça plus amusant. Ils commencèrent à s'approcher d'un de leurs adversaires, le plus jeune, lorsque de la brume se leva. Les deux frères n'y voyaient plus rien, cette brume n'était pas normale, elle était sombre et opaque, les empêchant de voir quoique ce soit. Ils ne savaient plus où étaient les exorcistes et ils décidèrent de rester côte à côte afin d'éviter de se séparer et que leurs ennemis en profitent pour les vaincre.

- Qui a éteint la lumière, hi ?

- Personne n'a éteint la lumière ! C'est cette enfoirée d'innocence qui vient nous provoquer ! Mais ça nous empêchera pas de mettre une raclée à ces minables exorcistes.

- Alors on fait quoi, hi ?


- On va tout péter et en profiter pour les buter !


Les jumeaux se regardèrent, puis ils se menacèrent avec leurs revolvers, avant de pointer leurs armes dans une direction choisit au hasard. Ils étaient en train de sourire, comme s'il ne s'agissait que d'un simple jeu. Ils se comportaient comme es enfants à qui on avait offert de nouveaux jouets. Ils étaient convaincus de gagner ce combat, ils n'avaient aucune hésitation.  

- Chargement ! Boom rouge ! L'astre incandescent !


Les noés du lien venaient de tirer au hasard une balle, ou plutôt une grande boule de feu. Ils n'avaient pas vu les dégâts qu'ils avaient occasionné à cause de la brume, alors ils rechargèrent leurs revolvers et tirèrent une nouvelle fois. Par la suite, ils utilisèrent cette technique encore deux fois, se disant que les exorcistes avaient surement été touché. En tout cas, une odeur de brûler se faisait désormais
sentir, cela devait être l'odeur qui émanait d'une partie du bateau touchée par l'attaque des jumeaux. Cependant, Jasdero et Debitto ne prêtèrent pas attention à ça, il ne s'agissait que d'un détail à leurs yeux, or les détails étaient inutiles et encombrants.

- Détruire ! Détruire, hi !

- De véritables insectes ! Je vois pas comment ils osent s'opposer aux membres du clan Noé.

- Ils sont morts, hi ?

- Evidemment ! Ces êtres inférieurs ne pourront jamais nous vaincre !

- Et Cross, hi ?

- Cet enfoiré ne nous a pas vaincu ! Il nous a refilé ses dettes et s'est enfuit comme un lâche !

- Et le vampire, hi ?

- Le vampire était un monstre ! Il s'en ait sorti par un coup de bol !

- Et nos blessures, hi ?


- C'était une erreur de jeunesse !

- Nous somme jeunes, hi !

- Tais-toi ! Viens, on va trouver un coin en hauteur où observer ce qui se passe.

Les jumeaux, toujours dans la brume, restèrent côte à côte et se dirigèrent vers un lieux en hauteur. Cependant la brume les aveuglait toujours. S'ils voulaient pouvoir y voir quelque chose, ils allaient devoir trouver un moyen de s'en débarrasser. Ils étaient en train de se regarder, lorsqu'ils entendirent quelque chose céder sous leurs pieds. Ils ne savaient pas de quoi il s'agissait, cependant ils avaient conscience que cela ne présageait rien de bon. Peut-être était-ce les conséquences de leurs attaques ? Ils risquaient d'en payer le prix, surtout qu'ils n'y voyaient rien du tout. Jasdero et Debitto se dépêchèrent de se déplacer afin de se mettre en sécurité, cependant,  ne voyant pas où ils mettaient les pieds, ils tombèrent à l'eau. Cette journée qui semblait pourtant sympathique allait devenir un vrai cauchemar à cause de cette satanée brume.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Sam 8 Oct - 14:32

Souvenir


" Le souvenir commence avec la cicatrice. "


Moi qui croyais que les choses ne pouvaient pas tourner encore plus au vinaigre.. me voilà servi. Bien sûr que le Comte Millénaire allait nous attaquer pour une telle mission, comme il l'avait fait en Bretagne cet été.. Nous étions aussi en mission, comme là, à la recherche de l'innocence, et ils nous ont attaqué lorsque l'innocence à commencer à se manifester. Et là.. c'est exactement la même chose. Sauf que là, on est pas sur terre, mais sur des bateaux et.. je n'ai pas envie d'imaginer ce qui peut arriver à notre embarcation si les Akumas se décident de l'attaquer. Je me souviens que lorsqu'Allen et les autres étaient allés à Edo.. il n'y avait presque aucun survivant. ... Il vaut mieux que j'arrête de penser à ça.


Ils étaient attaqués ; et ça, c'était un petit mot.

Heureusement pour eux, les Akumas étaient encore loin à l'horizon et le nuage semblait se disloquer ; comme s'ils s'en prenaient à tous les bateaux sur tous les fronts. Non, ce n'était pas comme s'ils le faisaient : c'était le cas. Les créatures mécaniques allaient apporter le chaos sur les navires de la Congrégation de l'Ombre, puis, lorsqu'il n'y aurait plus personne pour se mettre en travers de leur route, ils viendront s'en prendre à l'innocence et pourront tranquillement rentrer chez eux ensuite. Hop, fin d'une journée bien remplie. Toutefois, les exorcistes allaient les accueillir, étaient prêts à se battre coute que coute et ce.. même face à des adversaires plus puissants. Comme ceux qui ne tardèrent pas à faire un bruit monstre sur le rafiot.

Interloqué par un bruit sourd, le Pleurnichard ne tarda pas à jeter un coup d’œil apeuré derrière lui. Qu'était-ce ? Un membre de l'équipage qui chutait dans la panique ? Non, bien sûr que non. C'était deux silhouettes que l'enfant ne connaissait que trop bien pour les avoir déjà affronté par le passé.

" Bravo ! Maintenant mon super plan de ninja a échoué ! "
" Je suis désolé, hi ! "

Le visage frappé par l'horreur, le petit homme ne put alors retenir un mouvement de recul ; tout mais pas eux ! Comment pouvait-il les oublier ces deux-là, après le combat qu'ils avaient échangé à Avalon, avec Josh comme seul compagnon et deux autres ennemis de Dieu en face ? Au fond, l'enfant ne savait pas comment il avait fait pour survivre ce jour-là, mais aujourd'hui, sans doute n'aurait-il pas autant de chance. Enfin, ça, c'était son compte l'arrivée de Sigurd qui ne tarda pas à couvrir leur parcelle de pont de brume. Bon, l'irlandais ne voyait pas à un mètre devant lui, mais au moins, ses adversaires non plus ; et son ainé était à ses côtés.

Toutefois, ça n'empêcha pas les jumeaux de se mettre à tirer des boules de feu à tout va tout en continuant à parler entre deux. Suite à cette attaque, l'enfant sentit son cœur louper un battement ou deux, et il ne tarda pas à ériger un bouclier devant lui par pure précaution ; c'est qu'une des boules de feu était passé tout près d'eux.

" Sigurd p-prenez garde. " fit-il alors à son attention, sans parler trop fort, " Je les ai déjà affrontés et.. ils sont c-capables de tirer des boules de feu et de glace comme bon leur s-semble.. "

Enfin ça, ce n'était que la partie visible de l'iceberg ; Rusty n'avait entrevu qu'une petite partie du réel pouvoir des jumeaux. Sans doute serait-il - amèrement - surprit de leurs réels pouvoir s'il venait à le voir de ses propres yeux. Mais pour ça, il fallait déjà que les deux descendants de Noé soient visibles à nouveau et...

Plouf. Puis plus de dialogue entre les deux ennemis.

" V.. Vous avez entendu ça ? " s'étrangla-t-il alors.

Quelqu'un - ou quelque chose - était tombé à l'eau.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Sam 8 Oct - 21:08
Jasdero et Debitto étaient toujours dans l'eau, ils cherchaient un moyen de remonter sur le bateau. Ils faisaient encore attention à ne pas s'éloigner l'un de l'autre, ils étaient forts, mais leur puissance n'était à son apogée que lorsqu'ils se trouvaient ensemble. Après tout, c'était eux qui incarnaient la mémoire du lien et ils tenaient leur force de celui-ci.
Ce n'est qu'au bout de quelques minutes de recherche que les jumeaux démoniaques du clan Noé trouvèrent un moyen de remonter à bord. Cependant, ils étaient toujours bloqués. Ils ne savaient pas ce qu'il se passait sur les autres bateau, ni même comment se débarrasser de cette brume. L'apparition de cette brume était-elle vraiment dû à l'innocence instable ? Debitto songeait à la façon dont ils pourraient se sortir de cette situation où ils n'y voyaient rien, tandis que Jasdero était en train de se sécher les cheveux.

- Ma somptueuse chevelure d'or est toute mouillée, hi !

- Te sécher les cheveux ne va pas nous aider à nous débarrasser de c'te saleté de brume !  

- Qu'est-ce qu'on fait, hi ?

- Je sais pas !

Debitto était en colère et il devait lutter afin de ne pas se défouler sur son frère. Il se tenait debout, les bras croisés et tournait en rond, tout en réfléchissant à une solution. Jasdero, lui, était assis par terre, toujours en train de s'occuper de ses cheveux. Ils se trouvaient sur ce qu'ils pensaient être le pont du navire, mais ils n'en avaient aucune preuve étant donné qu'ils ne voyaient rien.
Debitto arrêta de tourner en rond, sortit son revolver et fit signe à Jasdero afin que celui-ci le suive. Le blond comprit immédiatement ce que voulait son frère, alors il se leva, prit son revolver et marcha à côté de lui. Les jumeaux étaient en train d'essayer de faire le tour du bateau afin de vérifier s'ils n'avaient pas loupé un exorciste. Il comptaient en profiter pour vérifier si la brume était aussi épaisse partout.

- Sortez de votre cachette mes mignons !


- On vous torturera pas, hi !


- La ferme ! Ils sont pas crétins au point de te croire !
- Il y a vraiment des survivants, hi ?

- J'suis pas devin ! C'est pour ça qu'on vérifie.

Les jumeaux commençaient à perdre patience, il allaient finir par lancer d'autres attaques. Jasdero et Debitto n'arrivaient pas à trouver un lieu où la brume pouvait se montrer moins épaisse. Ils ne comprenaient pas vraiment d'où venait cette brume, ni même si elle avait des effets néfastes, mais ils en avaient assez. Ils ne supportaient pas d'avoir la vue brouillée. Ils comptaient en finir en une fois, ils s'apprêtaient à balayer la brume par le souffle de leur attaque. Les deux Noés levèrent leurs revolvers en même temps, avant de les pointer droit devant eux.

- Il souriait ! Il riait ! Mais en faite il était en colère ! Le comte Millénaire !

Après avoir prononcé ces paroles, les jumeaux tirèrent une balle qui fit apparaître le Comte Millénaire, ou plutôt une imitation du Comte. Une expression de triomphe s'installait sur le visage des deux Noés, Jasdero riait tandis que Debitto tirait la langue. Ils étaient persuadés que leur technique leur permettrait de balayer la brume qui les entourait. L'imitation du comte se trouvait devant les jumeaux, l'épée à la main.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 9 Oct - 19:45

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Deux crétins, deux idiots c'est l'impression que tu avais vis à vis des Noés en face de vous en cet affrontement. Toujours auprès de ton congénère exorciste en ton cas lui offrant ta vue en quelque sorte alors qu'il paressait bien plus familier que toi avec cet opposant ou plutôt ces opposants à vrai dire. Les avait il sans doute déjà affrontés en d'autres circonstances, en un tout autre lieu. Vision parfaite en ton cas alors que tu avais clairement discerné leur personne cherchant à vous pointer en cette brume, en ta brume projectile ardent quelque peu imposant s'en extirpant par la suite alors que Rusty se permet de clarifier le tout concernant la chose qui avait failli vous toucher. C'est ainsi que les deux frères ne tardèrent à se distinguer de nouveau cherchant visiblement un nouveau point d'encrage là où ils finirent par disparaître de ta vision, craquement étonnant quoi que typique à une chose qui finissait par s'écrouler. Tu te demandais en quel état allait finir l'embarcation face aux multiples conflits qui avaient dès lors trouvé naissance sur celle-ci. Tu t'étais contenté de tendre l'oreille dès lors, regard scrutant les lieux autours de vous alors qu'ils paraissaient avoir refait surface, les représentants du lien se jetant quelques amicales piques tantôt.

Paroles incompréhensibles en leur réelle signification s'extirpant de leurs lèvres alors que tu continuais de les épier, vision ne pouvant qu'être étonnante alors qu'il avait fini par apparaître, celui qui se faisait appeler le Comte, apparition liée à un nouveau bruit de revolver ou toute autre arme à feu. Adrénaline commençant à gangrener ton organisme de façon bien plus prononcée dès lors, l'affrontement commençait réellement, le moment de prendre des risques était donc enfin venu. N'ayant réellement eu le temps de demander à Rusty ce dont il était capable même si tu l'avais vu au par avant téléporter le bras de la française ou encore ériger comme un bouclier actuellement, tu ne comptais pas rester les bras croisés. Il ne fallait pas rester une seconde de plus en cette brume te disais tu, il fallait maintenant reprendre l'initiative, caractère tout sauf domptable et apte à subir.

« - J'espère que tu sais être créatif avec ton innocence Rusty, je t'en offre l'occasion. »

Téléportant dès lors l'enfant en dehors de la fumée opaque, en une place où celle-ci n'était point présente et surtout d'où il pouvait observer vos ennemis communs sur ces propos que tu lui avais au par avant murmuré.

Tu disparus à ton tour ne laissant que le néant au cœur du nuage de brume où vous vous trouviez et face auquel cette imitation se trouvait. Te matérialisant dès lors derrière les deux frères, imposante claymore se formant en ta main. Créature obscure que tu étais s'apprêtant à porter un coup à ces cibles, arme s'apprêtant à valser horizontalement, afin de trancher le dos de tes deux cibles. Sans doute allaient ils te remarquer avant que tu puisses définitivement porter ton assaut mais lui, Rusty allait pouvoir utiliser son innocence, lui allait pouvoir sûrement toucher avec son attaque. Tu allais sûrement être blessé, tu allais être blessé te disais tu même si cela ne te dérangeait point, tu savais dans quoi tu t'étais engagé et tu espérais que l'enfant, que l'autre exorciste ne soit pas que le pleurnichard qu'il paressait être. À ce moment là, tout reposait sur lui pour le meilleur et pour le pire. À ce moment tu avais placé en lui tout tes espoirs et surtout ta totale confiance.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 9 Oct - 21:17
La brume les gênait, mais les jumeaux n'allaient pas tarder à s'en débarrasser. Ils souriaient, un air de triomphe se dessinant sur leur visage. Ils ne pouvaient pas voir s'il y avait des ennemis et ils n'avaient rien entendu, leurs idiotie couvrant les bruit alentours. Ce problème allait enfin être réglé. Ils allaient enfin retrouver la vue. Le comte, toujours devant eux, leva lentement son épée dans le but de se débarrasser du nuage noir les aveuglant. Cependant, le mouvement du Comte fut interrompu par les noés du lien. Jasdero et Debitto avaient un mauvais pressentiment, quelque chose les perturbait. Ils étaient persuadés que quelque chose avait changé, ils ne savaient pas quoi, mais ils étaient sûrs que cela n'était pas forcément bien pour eux. Debitto avait ressenti quelque chose derrière lui, il ne savait pas si c'était un exorciste, mais préféra prendre ses précautions. Tout à coup, il cria à son frère de se bouger, chacun sauta de son côté, tandis que le Comte chargea vers l'endroit où se tenaient les Noés avant leur esquive.  

Certaines mèches de cheveux de Jasdero avaient été coupé, quant à Debitto, il avait été touché au bras gauche. Les deux noés se mirent côte à côte derrière le Comte, ils avaient vraiment été énervé par cette attaque. La blessure qu'avait reçu Debitto n'était pas grave, cependant elle le faisait souffrir. Elle se trouvait exactement là où le vampire les avait blessé. Quoiqu'il en soit, il y avait de la fumée sur le bateau, celle-ci était due à l'assaut du Comte qui se mettait maintenant à sautiller. Les jumeaux ne savaient pas si leur attaque via leur invocation avait fonctionné, mais ce combat ne tournait pas à leur avantage et ils en étaient conscient. Ils oublièrent leur colère, ils sourirent et rièrent, puis ils se calmèrent avant de se mettre à taquiner leurs ennemis.

- Ce n'est pas très gentil d'attaquer les gens dans le dos, hi !

- Même si on peut pas vous voir, on va vous éclater bande de lâches !

- On va vous battre et récupérer l'innocence, hi !


- Au fait, ça vous amuse de nous épier ?

Les jumeaux ne comptaient pas se laisser marcher sur les pieds, ils étaient sur leurs gardes. Ils étaient en train d'attendre le prochain mouvement de leurs adversaires, ils attendaient de connaître leurs positions afin de pouvoir lancer un assaut. Cette fois, ils essayeraient de trouver leurs ennemis afin de viser correctement. Ils commençaient à s'impatienter, difficile de dire s'ils étaient tendus ou excités par façon dont se déroulaient les événements. Dur de dire ce à quoi pensaient Jasdero et Debitto, ils étaient imprévisibles. Ils se comportaient comme des gamins, un moment ils jouaient et l'autre ils étaient en colère. Les jumeaux avaient envie de voir face à qui ils se battaient, bien que leur mémoire ne leur permettrait surement pas de les identifier s'ils les avaient déjà croisé. Finalement, ils ordonnèrent au Comte de se débarrasser de la brume, celui-ci s'exécuta immédiatement.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 12 Oct - 10:42

Imagination


" Une forte imagination produit l'événement. "


Des descendants de Noé ; pourquoi faut-il que des descendants de Noé viennent nous attaquer, nous ? Et pourquoi Xin-Yao et Gwenaëlle ne viennent pas nous rejoindre ? Peut-être que Gwen n'est pas encore totalement remise de ce qu'il lui est arrivé mais.. elles aussi, elles sont peut-être tout simplement attaquées. Par des Akumas ? Ou des Noés également ? Je ne sais pas, je ne sais pas si je veux savoir. De toutes manières, je ne vois absolument rien à cause de toute cette brume au milieu du chemin ; et c'est tant mieux, car les Jasdebi n'y voient rien non plus du coup. Tout ce que je j'espère alors, c'est que.. que mes amies vont bien, ainsi que tout le monde sur les autres bateaux.


Sans doute ne faisait-il qu'essayer de se rassurer.

Tremblant et sur le qui-vive, l'enfant tentait de regarder autour de lui afin de retrouver la trace des jumeaux ; mais il n'y avait rien à faire, ils restaient hors de vue à cause de la brume. De plus, tout portait à croire qu'ils étaient tombés dans l'eau ; ou tout du moins.. que quelque chose était tombé. Qui sait, peut-être avaient-ils jeté les membres de l'équipage en pâture aux requins ? Non, il ne fallait pas encore penser à ça. Ce n'était sans doute rien. Pourtant, il fallait avouer que l'absence des tirs des Noés avait quelque chose de pesant. Pourquoi s'étaient-ils arrêtés d'attaquer ? Où étaient-ils ? Se cachaient-ils pour mieux attaquer ? Étaient-ils partis ? Pire : étaient-ils partis s'en prendre à Gwenaëlle et à Xin-Yao ? Si tel était le cas, lui et Sigurd se devraient d'aller les aider ! Après ce qui leur était arrivé, elles n'étaient sans doute pas en état de combattre.. encore moins deux adversaires aussi imprévisibles que ces deux là.

Heureusement pour elles, le Pleurnichard ne tarda pas à entendre du mouvement près d'eux, ainsi que des gouttes d'eau s'écrasant sur le pont et de nouvelles paroles : ils étaient de retour. Est-ce que c'était une bonne nouvelle pour autant ? Ca, c'était à voir.

" Sortez de votre cachette mes mignons ! "
" On vous torturera pas, hi ! "

Bien sûr, comme si Rusty allait les écouter et se montrer juste parce qu'ils l'avaient demandé. Même pas en rêve. Au moins là, au beau milieu de la brume, le petit homme était en sécurité et ne risquait pas de se faire attaquer ; à moins que les Jasdebi ne se mettent à tirer leurs boules de feu ou de glace un peu partout au hasard et ne le touchent par mégarde. Mais ça, c'était encore une toute autre histoire.

" Il souriait ! Il riait ! Mais en faite il était en colère ! Le comte Millénaire ! "

Attendez.. Quoi ? Rusty les avait entendu, avait reconnu les voix entremêlées des deux descendants de Noé mais.. avaient-ils vraiment parlé du Comte Millénaire ? Cela ne voulait tout de même pas dire qu'il était parmi eux, pas vrai ?

" Qu.. qu.. Le.. le C-Comte ? " s'étrangla alors l'enfant.

C'est qu'avec toute cette brume, l'irlandais ne savait pas s'il était vraiment là, ou si les deux zouaves avaient lancé ces quelques paroles sans raisons apparentes ; quand bien même il espérait de tout son cœur que ce soit le cas. Ils devaient délirer, l'ennemi de l'humanité ne pouvait pas être là, sur le pont de ce bateau, caché parmi la brume. C'était impossible, n'est-ce pas ? S'il était là ils.. eh bien ils allaient tous mourir.

Heureusement, Sigurd vint sortir l'enfant de ses cauchemars éveillés.

" J'espère que tu sais être créatif avec ton innocence Rusty, je t'en offre l'occasion. "
" Je.. je vais essayer. F-Faites attention aussi.. "

Et sur ces mots, le petit brun fut sorti de la brume.

Un peu retourné par le déplacement, il cligna des yeux un bon nombre de fois avant de baisser les yeux vers la couche de fumée à ses pieds ; car lui, il avait été emmené en hauteur. Ainsi placé, il parvint à distinguer quelques formes en mouvement parmi la brume - sans toutefois réussir à voir précisément - et l'horreur ne tarda pas à le frapper lorsqu'il en distingua quatre. Il y avait Sigurd, les jumeaux - jusque là tout allait bien - ainsi qu'une plus grande et plus massive. Qu'est-ce que c'était que ça ? Était-ce vraiment le Comte Millénaire ? Non, non, ça ne pouvait pas être le cas.. son imagination devait lui jeter des tours, pas vrai ?

" Ce n'est pas très gentil d'attaquer les gens dans le dos, hi ! "
" Même si on peut pas vous voir, on va vous éclater bande de lâches ! "
" On va vous battre et récupérer l'innocence, hi ! "
" Au fait, ça vous amuse de nous épier ? "

Gloups. Le petit homme ne put s'empêcher de déglutir. Avaient-ils réussi à le trouver malgré la brume ? Non, c'était impossible.. à moins que ? Si c'était le cas, le jeune O'Connor se devait d'agir avant d'être prit de court mais.. c'était dangereux d'attaquer comme ça alors que Sigurd n'était pas loin. Il se devait alors de viser juste, et de frapper les deux affreux sans faire de mal à son camarade.. ni à cette drôle de forme qui semblait désormais s'attaquer à la brume. Alors, le Pleurnichard finit par créer deux sphères d'énergies - une dans chaque main - de taille assez conséquentes - et donc, de puissance également - avant de finalement les envoyer sur les deux silhouettes qui semblaient appartenir aux Jasdebi. Il avait fait de son mieux pour être précis mais à cette distance, il pouvait tout à fait les rater.. comme frapper l'une des deux autres silhouettes.

Le souci, c'était que maintenant, on pouvait savoir où Rusty se trouvait ; à moins que ses ennemis ne l'aient toujours su ? Allez savoir.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Ven 14 Oct - 16:15
Le Comte invoqué par les jumeaux avait dissipé la brume qui les entourait, les deux noés allaient enfin pouvoir voir leurs ennemis. Ils étaient assez contents et fiers d'eux, ils allaient enfin pouvoir se battre à fond. De plus, Jasdero et Debitto étaient persuadés que leurs adversaires ne comprenaient pas quel était leur vrai pouvoir. Ils comptaient bien leur montrer l'étendu de leurs capacités. Les deux clowns qu'étaient les jumeaux venaient d'apercevoir un exorciste, celui-ci leur semblait ennuyeux. Un vieux, voilà ce à quoi pensaient les noés. De toute façon toute personne ayant cinq ans de plus qu'eux était forcément un vieux et pour eux, les vieux étaient trop sérieux et ennuyeux.

- Salut le vieux ! Tu t'es bien amusé ? C'est toi la cause de la brume ? Enfin que ce soit toi ou pas, on va te faire la peau !

- C'est beau, hi !


Debitto se retourna vers son frère qui regardait le ciel, il leva alors la tête afin de voir de quoi il parlait. Impossible. Jasdero voyait que quelque chose de dangereux leur arrivait dessus et il se contentait de dire que c'était beau. Ce noé se comportait comme un véritable idiot.

- Esquive ! Tu veux crever ou quoi ?!

Debitto s'était jeté en arrière afin d'esquiver la sorte de boule d'énergie verte se dirigeant vers lui, tandis que Jasdero se jeta en avant un peu tard, voilà pourquoi il se retrouva avec des cheveux coupés. Le noé aux cheveux blond se mit alors à pleurer, il n'arrivait pas à supporter l'idée que ses cheveux avaient été abîmés. Debitto encouragea son frère et essaya de lui remonter le moral. En tout cas, ces deux idiots s'en étaient sortis de peu, ils n'étaient pas surs de pouvoir y échapper une seconde fois. Les jumeaux restèrent à terre pendant quelques secondes, avant de se relever et de se menacer avec leurs revolvers. Le faux Comte s'approcha d'eux en se balançant sur ses jambes, toujours souriant.

- Je vais vous le faire payer, hi ! Vous allez souffrir pour avoir osé vous attaquer à ma somptueuse chevelure d'or, hi !

- On va s'amuser avec vous avant de balayer tous vos espoirs bande de nazes !

Les noés étaient de nouveau sur pieds, motivés, avec la ferme intention de gagner ce combat. Le Comte qui avait été invoqué par les jumeaux restait sur place, tout en jouant avec son épée, attendant les ordres de ses maîtres. Jasdero et Debitto regardèrent l'endroit d'où venait les espèces de boules d'énergie, ce qu'ils auraient dû faire depuis un moment. Ils connaissaient maintenant leur deuxième ennemi, cependant ils furent étonnés ne s'attendant pas à voir un enfant.

- Sérieux ?! On doit se battre contre un vieux et un môme ?!


- On va les massacrer, hi !

- Jasdero, on s'en débarrasse vite fait !

Les jumeaux se mirent à courir vers le plus jeune des exorcistes, tandis que le Comte se dirigea vers l'autre. Les deux noés comptaient en finir au plus vite, ils ne prirent donc pas le temps de mettre au point une stratégie et improvisèrent.  Debitto prit sur son chemin une planche en bois qu'il lança sur l'enfant, servant de leurre pendant que Jasdero se déplaça derrière le jeune exorciste afin de lui donner un coup de poing. En même temps le comte se mit à attaquer le plus âgé des ennemis, il leva son arme avant de faire un enchaînement de coups rapides.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Lun 17 Oct - 19:06

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Lame noirâtre entaillant légèrement, découpant quelques mèches, tu avais gardé un œil sur ce qui paressait être une copie conforme du Comte, chose à l'importante corpulence ayant entrepris de charger en ta direction en guise de représailles. Un bond ample en arrière esquivant de peut l'assaut alors que tout ceci te rappelait étrangement comme une mauvaise rencontre avec un ours en forêt, créature imposante se contentant dès lors de sautiller comme satisfait même s'il ne pouvait te percevoir, reculant subtilement. Tu t'enfonçais de nouveau dans la brume afin de te substituer à toutes visions diversion ayant visiblement marché tu ne tardas en ton cas à être bien rapidement déçu, gestes de l'invocation ayant fini par balayer la quasi totalité de la brume que ton innocence avait sécrétée. C'est ainsi qu'ils se mirent une nouvelle fois à parler, encore et toujours, drastiquement insatiables. Ils n'arrêtaient de discuter toujours aussi indifférent en ton cas vis à vis de leurs propos alors que tu considérais cela comme la fin de ta diversion. Deux sphères verdâtres allant s'écraser non loin d'eux, ne sachant si celles-ci avaient réussi à leur porter des dégâts. Le vrai combat allait dès lors pouvoir commencer.

De nouvelles palabres, encore et encore alors que ton némésis actuel finit par te charger une nouvelle fois. Il te fallait trouver une solution pour promptement t'en débarrasser là où ton innocence avait entrepris d'une nouvelle fois recouvrir ton propre corps de la fumée à laquelle elle donnait naissance, claymore spectrale toujours en main. Bref regard par dessus ton épaule pour jauger la marge que tu avais, tu avais une idée encore fallait il la mettre en application. Les deux épées entrant bien trop souvent en contact, bien trop rapidement alors que tu reculais sur chacun des assauts du Comte, subissant les coups. Reprenant tes appuis sur cette dernière attaque où à la place de perdre du terrain, tu repartis à la conquête de celui-ci te jetant sur ta cible en exécutant un léger pas de côté en parallèle. Arme de l'homme au haut de forme finissant par légèrement entailler ta chair comme convenu, quelques gouttes pourpres s'échappant du haut de ton bras. Tu avais sacrifié ton hémoglobine et ton derme contre un cruel avantage stratégique. Allonge de l'arme du double trop importante pour en un simple mouvement te chasser de cette proximité. Ta claymore ayant fini par perdre en taille pour adopter les traits d'une épée à une main, ton ennemi ayant quant à lui détruit la rambarde en ton dos, l'ayant attiré vers le rebord du navire en ta tactique.

Tu disparus dès lors, lame de ta proie toujours au niveau du sol, te trouvant en son dos grâce à ton innocence et sa capacité de téléportation. Tu le chargeas de toutes tes forces afin de le pousser à l'eau alors qu'il était toujours en partie déséquilibré par son attaque, toujours bien trop en avant. Il avait chuté même si tu ne savais si tu avais pu t'en débarrasser définitivement, peut être savait il nager, peut être s'était il rattrapé au rebord in extremis mais dans tous les cas tu avais gagné du temps ou au mieux tu l'avais éliminé. Tu te devais cependant de reporter ton attention auprès des deux Noés ne tardant à en identifier un des deux, ton arme se transformant sous ta pensée en une lance à la taille relativement effrayante mais sans impacte de par son poids vis à vis du fait qu'elle venait du cristal divin.  Tu lanças le nouveau projectile en ayant au préalable minutieusement visé l'une des deux cibles à ta disposition espérant que cela soulage la pression sur Rusty ne pouvant faire guère plus d'où tu étais.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 19 Oct - 21:04
Le Comte avait enchaîné de nombreuses attaques et il réussit finalement à toucher son opposant qui se trouvait être le plus âgé et surement le plus expérimenté des deux exorcistes. Debitto, voyant qu'un de ses ennemis avait été blessé, se mit à tirer la langue. Il était fier du Comte, ou plutôt, de lui et de son frère. Le début du combat avait été une véritable horreur pour eux, mais ils étaient en train de se remettre sur pied. La disparition de la brume leur avait fait du bien, ainsi qu'au Comte qui pouvait désormais se battre. Cependant, l'invocation des jumeaux se fit avoir par le stratagème de l'exorciste qu'il combattait et tomba à l'eau, ce qui eut le don d'énerver les noés même s'ils continuaient à sourire. Jasdero était toujours à côté du jeune exorciste, en train d'essayer d'enchainer des coups. Mais il fut interrompu par son frère qui lui cria d'esquiver, malheureusement le blondinet ne réagit pas assez vite et se retrouva blessé au bras droit, raison pour laquelle il se mit à pleurer.

- J'ai mal, hi !

- Je sais ! J'te signale que j'ai été touché un peu plus tôt !

- Ils sont méchants, hi ! Ils ont abîmé mes cheveux, hi !

- Je sais pas si t'es au courant, mais on est là pour leur mettre une raclée avant d'aller détruire l'innocence. Et puis si on échoue, on va nous prendre pour des crétins !

- On nous prend déjà pour des crétins, hi !

- Oui, mais si on réussit tout le monde nous prendra au sérieux. Alors que là, Cross fait que se foutre de nous ! Et le disciple veut pas rembourser ! Sans compter que le vampire a obtenu une égalité contre nous !

- Alors qu'est-ce qu'on fait, hi ?

- On va leur mettre une raclée !

- Une raclée, hi !


- On va les torturer psychologiquement !

- Les torturer pisicologicamaman, hi !

- Primo, c'est psychologiquement et pas pisicologicamaman. Et secondo, arrête de répéter ce que je dis !

- T'es sur, hi ?

- Oui ! Allons ridiculiser les exorcistes !

- Ils vont pleurer leur maman, hi !


Le gros bonhomme au chapeau se trouvait toujours dans l'eau, alors les deux clowns lui servant de maitres se mirent dos à dos, chacun était face à un ennemi. Les jumeaux se montraient sérieux et on pouvait apercevoir leur détermination dans leur regard. Ils ne comptaient pas laisser leurs adversaires les battre, mais ils savaient qu'ils n'allaient pas se laisser faire. Quoiqu'il en soit, les membres du clan noé étaient prêts à en découdre et ils étaient attentifs l'un envers l'autre. Ils étaient surs d'être parfaitement synchronisés et de savoir ce à quoi était en train de penser l'autre. Ils levèrent leurs revolvers en même temps, les pointant vers leur exorciste. Jasdero se tenait face au plus jeune, tandis que Debitto faisait face à l'autre.

- Boom bleu !

Les deux idiots se mirent à tirer, les balles n'était pas rouges comme celles qu'ils avaient tiré plus tôt, mais elles étaient bleues. Et lorsqu'elle rentrèrent en contact avec de la matière solide, de la glace se forma. Les deux frères restèrent dos à dos, observant les alentours et se demandant si leurs ennemis avait été touchés. Ils connaissaient leurs limites, cependant ils ne connaissaient pas celles de leurs ennemis et ne savaient rien de leurs aptitudes. L'innocence instable, celle pour laquelle se battaient exorcistes et noés, n'avait pas fait réapparaitre de la brume. Peut-être qu'en réalité celle-ci ne venait pas d'elle, mais d'un exorciste. Si c'était le cas, il fallait que les jumeaux déterminent qui possède cette capacité, afin de l'éliminer s'il avait réussit à esquiver la balle de glace.
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 23 Oct - 14:52

Coup


" Le premier coup fait la moitié du combat. "


Sans la brume de Sigurd, je ne sais pas comment on s'en serait sortis face à ces deux descendants de Noé. Non pas que je doute des capacités de mon ainé, mais.. ils sont deux, et moi je suis tout petit, je n'ai rien d'un chevalier qui pourfend les dragons comme il m'arrive de dire à Æsa. Dans les lignes, oui, mais sur le terrain.. c'est tout autre chose. Tout ce que j'arrive à faire c'est rester en retrait et attaquer à distance comme un archer ferait.. un mauvais archer, parce que mes tirs n'arrivent même pas à destination. Enfin.. il faut que je continue à faire de mon mieux et à me battre, parce que je ne peux pas abandonner mes camarades. J'ai promis.


Alors, le Pleurnichard ne baissa pas les bras, ni ne s'enfuit du champ de bataille ; non, bien au contraire, il continua à se battre du mieux qu'il le pouvait, afin que ses compagnons et lui puissent rentrer à la maison. Enfin, ça, c'était s'ils survivaient jusqu'à là. Oups. Pouvaient-ils seulement faire face à deux descendants de Noé et aux éléments déchainés ? Ça, le petit homme n'en était pas vraiment certain ; pourtant, il n'abandonna pas. Bien au contraire, il finit même par passer à l'offensive en tirant des sphères d'énergies sur leurs deux adversaires, laissant néanmoins le troisième de peur que ce ne soit le Comte Millénaire. Mieux valait éviter de s'attirer ses foudres s'il était vraiment présent sur le bateau ; car si c'était le cas, ils étaient déjà tous morts sans aucun espoir de survie.

Malheureusement pour lui, l'irlandais ne parvint pas à toucher les deux zigotos de Noé ; les cheveux ne comptaient pas, et puis, avec toute cette brume, Rusty ne vit que celui aux cheveux longs se jeter par terre. Par contre, il les entendit râler.

" Je vais vous le faire payer, hi ! Vous allez souffrir pour avoir osé vous attaquer à ma somptueuse chevelure d'or, hi ! "
" On va s'amuser avec vous avant de balayer tous vos espoirs bande de nazes ! "

Sur le coup, l'irlandais ne prit pas vraiment ces menaces au sérieux - qui s'inquiétait pour des cheveux ? - mais son cœur ne tarda pas à louper quelques battements lorsque les jumeaux s'échappèrent de la brume pour foncer vers lui. Tout à coup paniqué, il fit alors un pas en arrière ; sans doute juste pour prendre une distance de sécurité, ou essayer de le faire. Puis là, tout se passa beaucoup trop vite pour que l'enfant ne puisse comprendre ce qu'il se passait : une planche de bois manqua de rencontrer sa tête et de ce fait, il tenta de reculer une nouvelle fois et.. d'un coup, une vive douleur lui coupa le souffle. Comment avait-il fait pour ne pas voir le blond se glisser dans son dos pour le frapper ? Et pas qu'une fois ! Toutefois, même sonné, le Pleurnichard ne se laissa pas faire, et ne tarda à se téléporter à nouveau à quelques mètres de Sigurd, le souffle court.

Plus de peur que de mal ; bon, beaucoup de mal aussi. Sans doute sortirait-il de ce combat - pouvait-on l'appeler ainsi vu qu'il avait fuit ? - avec des hématomes dans le dos, mais c'était toujours mieux que des os cassés. Enfin, ça, ça ne tarderait sans doute pas à arriver. Et pendant ce temps là, les Noés du Lien continuaient à parler encore et encore, dont.. du Maréchal Cross. En songeant à son ancien mentor, le brun ne put s'empêcher de serrer les poings et les dents. Sans doute ces deux là l'avaient connu, eux aussi. Mais bon, l'heure n'était pas à la nostalgie et au chagrin ; car pendant ce temps là, Jasdero et Debitto n'attendaient pas pour passer à l'attaque.

N'avaient-ils le droit à aucun moment de répit ? Visiblement non.

" Boom bleu ! " s'écrièrent alors les affreux.

Cette attaque, l'exorciste miniature la connaissait : ils allaient désormais attaquer avec la glace, tout comme ils avaient précédemment attaqué avec le feu - eh tiens, où étaient passés la brume ainsi que le Comte Millénaire - ou.. des morceaux de bois. Alors, pour se protéger, et parce qu'il n'aimait pas trop utiliser la téléportation en combat, le Pleurnichard érigea un nouveau bouclier devant lui qui fut frappé de plein fouet par la glace. Celle-ci se cristallisa sur l'innocence et durcit à son contact, manquant presque d'enfermer le petit O'Connor dans un cocon de glace. Heureusement pour lui et sa taille d'enfant, il put s'extirper de tout ça en reculant.. avant qu'une idée ne traverse son esprit : il allait utiliser l'arme de ses adversaires contre eux-mêmes !

Sitôt pensé, sitôt exécuté, Rusty chargea une boule d'énergie dans ses mains avant de l'envoyer directement sur la glace. Il y eut un boum et un bruit de verre cassé, et tout à coup, les éclats de glace fusèrent de tous les côtés. Bon, en soit, c'était censé frapper les jumeaux mais.. il y avait des chances que cela finisse également sur le pauvre Sigurd. Espérons que non, car l'irlandais commençait petit à petit à ressentir la fatigue liée à la trop grande utilisation de son innocence.

Enfin, sans doute pourrait-il tenir encore un peu.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 23 Oct - 19:51
Debitto était fier du stratagème qu'il avait mis au point dans l'urgence afin de touché un exorciste, plan qui avait bien marché étant donné qu'un des exorciste avait pris un coup de son frère de plein fouet. D'ailleurs c'était Jasdero qui l'avait frappé, lui offrant la satisfaction d'avoir fait payer au gamin le fait de lui avoir abîmé sa somptueuse chevelure d'or. Quant au Comte, il n'avait pas refait surface, il se cachait dans un coin observant les moindre faits et gestes des exorcistes, dans le but de se jeter sur le premier ennemi baissant sa garde.
Plus le temps passait et plus les jumeaux étaient surs de leur victoire, ils n'avaient pas imaginé pouvoir perdre même s'ils craignaient que la brume refasse surface. Ils étaient persuadés que leur attaque, le boom bleu, avait touché leurs cibles et qu'elle s'était montrée efficace. Mais ils restèrent tout de même sur leur garde, observant les alentours. Au bout de quelques temps, ils remarquèrent que des éclats de glace étaient projetés vers eux. Alors, ils se jetèrent sur le sol et le Comte se plaça de façon à les protéger, cependant ils furent touchés et ils se retrouvaient désormais avec des entailles. De plus le Comte avait disparu.

Les deux idiots restèrent étalés sur le ventre, immobiles, pendant quelques secondes, qui leur semblaient durer une éternité. Ils songèrent alors à leurs combats passés, en particulier celui qui les opposa à Krory, puis ils se mirent à penser aux humiliations que les exorcistes leur avait fait endurer, tel que Cross qui leur avait refilé des dettes et des poulets. Ces pensées eurent le don de les motiver ou plutôt de les énerver. Ils se retournèrent et une fois sur le dos, ils levèrent leurs mains vers le ciel, avant de se mettre debout. L'atmosphère avait changé. Ils étaient en train de sourire, mais tout le monde pouvait ressentir l'aura meurtrière qui émanait d'eux. Le jeu était terminé.
Les deux noés se tenaient désormais debout, côte à côtes, ils se retournèrent en même temps vers leur adversaire le plus âgé et ils pointèrent leurs revolvers vers lui.

- Haine de Jasdebi, mange-le !

Une sorte de monstre hideux apparut, on aurait dit qu'il était formé de boue et on pouvait voir, sur ce qui semblait être son corps, des choses ressemblant à des visages humains en train de crier ou de pleurer. Ce monstre se jeta vers l'exorciste le plus âgé et essaya de l'attraper afin de l'engloutir. Pendant que cette créature s'occupait de l'adulte, les jumeaux se retournèrent vers l'enfant.

- Maintenant c'est à ton tour le mioche !

- On va bien s'occuper de toi, hi !

- Ta mère ne te reconnaîtra même plus !

- Boom rouge ! L'astre incandescent !


Les frères tirèrent une balle qui grandit, formant une énorme boule de feu, vers le plus jeune exorciste. Puis, sans même regarder les résultats de leurs attaques, ils s'assirent et observèrent l'innocence hors de contrôle. Debitto tirait la langue, tandis que Jasdero se balançait de droite à gauche.

- Comment va-t-on procéder ?

- On va pas voir les autres, hi ?

- Non ! On risquerait de se faire devancer et on aurait l'air de deux crétins !


Debitto se mit à réfléchir à un plan, tout d'abord, il pensa à sauter dans l'eau et aller chercher l'innocence à la nage, puis il se rendit compte que s'ils faisaient ça ils finiraient catapultés ou noyés. Après il songea à passer par le ciel, mais il s'était rendu compte que ça revenait au même. Et son dernier plan était d'y aller en force, de balancer leurs plus puissantes techniques afin de pouvoir contrer le pouvoir de l'innocence et s'emparer d'elle. Sa dernière idée lui semblait être la meilleure. Puis il songea aux ennemis qu'ils avaient combattus et il se dit que le visage de l'enfant ne lui était pas étranger. Pendant ce temps Jasdero sautillait dans tous les sens et regardait les conséquences de leurs attaques. Il était assez fier des dommages qu'ils avaient causés. Ils se mit à rigoler bêtement avant d'avoir une sorte d'illumination.

- On a gagné trop facilement, hi !

- On est les meilleurs !

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 26 Oct - 2:35

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Bleu, une sphère se dirigeant respectivement vers chacun de vous, tu n'avais le temps de te diriger vers Rusty pour le déplacer là où malgré tout sans doute allait il pouvoir s'en sortir aisément face à une attaque basique te disais tu. La glace se rapprochant toujours plus dangereusement alors que tu n'avais bronché, disparaissant tantôt pour te retrouver dans le dos de derrière celle-ci. Il était clairement plus rentable en ton cas d'esquiver que de cherché à absorber un assaut avec la brume de son innocence autant défensive qu'offensive sous toutes ses formes. L'orbe de givre venant s'écraser sur un quelconque élément derrière toi sans grande importance, tu n'avais cependant prévu ce qui vint se passer par la suite. Projectiles gelés finissant par être absorbés par la pellicule de brume qui te choyait en permanence une fois l'arme divine activée, l'obscurité n'arrivant à endiguer un dernier éclat qui vint se planter au niveau de l'une de tes épaules. Douleur te ravivant soudainement même si tu étais déjà bien trop éveillé, attentif au moindre détail face à toi même si tu n'avais pu prédire ce dernier. Tu n'avais pu anticiper le fait que l'enfant sache se montrer dangereux vis à vis de ses alliés de par son innocence.

Main passant tantôt sur ta blessure sans doute dès lors bien plus importante que la précédente, ton hémoglobine commençant à nimber ta tact apposée non loin du bout de glace toujours logé en ta carrure. C'est ainsi que tu vis une chose relativement difforme se précipiter vers toi, la monstruosité cherchant à t'engloutir sous sa masse. Il te fallait trouver quelque chose pour t'en débarrasser au moins temporairement afin de mettre en place une toute autre stratégie que tu souhaitais utiliser sur les deux cibles bien plus prioritaires. Reculant promptement laissant une importante masse de fumée sous tes pieds à chaque foulée alors que la bête avait quasiment atteint ta hauteur. Le monstre hideux quasiment satisfait d'être si proche de toi, il ne tarda à comme manquer la marche, son nouveau pas beaucoup moins assuré que le précédent alors qu'il avait pénétré dans la brume que tu avais laissé le long du sol à chaque fois que tu tentais de maintenir un écart avec celui-ci. Tu n'avais jamais réellement cherché à le tuer mais tu t'étais contenté de faire en sorte que ton innocence dévore les planches du pont à chaque fois que tu reculais, le sol opaque ne permettant de distinguer un anodin changement hormis de par le contact.

La chose chutant donc en contre bas, au niveau inférieur du navire, tu savais que tu avais gagné du temps imaginant difficilement une telle créature remonter si facilement et rapidement. Tu commenças dès lors à jauger brièvement les forces qu'il te restait, quelques assauts encore envisageables alors que tu avais dû à maintes reprises rivaliser pour trouver une alternative la moins énergivore possible. Tu n'avais fait attention à Rusty et à la boule de feu qui s'était dirigé vers lui, confiant vis à vis de la survie de l'exorciste qui en avait bien moins encaissé que toi pour l'instant. Tu t'étais contenté de déclarer ceci à son intention sans trop cherché à savoir où il se trouvait précisément actuellement.

« - Fait ce que tu veux mais faut quelque chose d'efficace pour te débarrasser de ces deux guignols qu'importe les dégâts collatéraux. »

Qu'importe les dégâts collatéraux effectivement donnant en quelque sorte carte blanche à l'enfant, il fallait que tu lui donnes l'occasion d'efficacement se servir de ses pouvoirs. Extirpant la glace toujours encrée en ton épaule sur ces mots non pas sans lâcher un grognement en partie lié à la douleur mais surtout une profonde exaspération par rapport aux Noés. Tu lanças de toutes tes forces l'éclat givré qui ressemblait bien plus à une arme de jet bonne à s'empaler dans la chair fraîche d'une proie. Tu avais visé en premier lieu le blond ainsi avant de téléporter dans l'angle mort du brun, une seule et unique lame semblable à un glaive ayant trouvé naissance en ta main, n'ayant plus réellement la force d'assurer une meilleure pression via les coups d'un barbare ambidextre. Tu souhaitais occuper chacun des Noés afin qu'ils ne puissent se concerter sur une riposte, l'un occupé par ta personne dangereusement proche de lui, ton coup déjà armé, le second par le poignard de givre lancé en sa direction avec une rare rage. Cela était sans doute l'un de tes derniers assauts qu'importe l'issu qu'il allait prendre, espérant que Rusty puisse prendre avantage de ceci.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 26 Oct - 19:36
Jasdero avait de la chance de s'être retourné au bon moment, il a donc vu venir un éclat de glace en sa direction et a eu le temps de l'esquiver en partant sur le côté. Debitto, quant à lui, n'a remarqué l'exorciste qu'au dernier moment et il a été blessé à l'épaule gauche bien qu'il se soit protégé avec son revolver. Il lança même un petit cri suite à la douleur causée par l'innocence, ce qui ne l'empêcha pas de contre-attaquer en donnant un enchainement de coups de pied à l'ennemi qui venait tout juste de le blesser. Puis, il retourna à côté de son frère, après tout, c'était lorsqu'ils se battaient ensembles qu'ils étaient les meilleurs. Les jumeaux étaient tout de même déstabilisés, comment l'exorciste avait pu venir à bout de la Haine de de Jasdebi si rapidement ? Cependant, ils n'avaient pas le temps de s'occuper de leur invocation, s'ils se déconcentraient ils risquaient de se faire avoir par surprise.

Les deux noés étaient blessés et l'un ne tarderait pas à atteindre ses limites. Ils avaient beau essayer d'en finir au plus vite, cela ne donnait rien ou cela leur faisait faire des erreurs. Leur problème était donc de savoir comment venir à bout des exorcistes, après tout, si l'un s'en était sorti l'autre aussi. Le brun allait devoir faire très attention, la blessure que lui avait infligé le vampire le faisait souffrir et maintenant, il avait de nouvelles blessures qui lui faisait encore plus mal. Il avait de plus en plus de mal à se concentrer, il ne pourrait plus combattre très longtemps. Le blond avait moins de blessures et, même s'il souffrait à cause de celles-ci, il pouvait encore combattre un bon moment. Il était en meilleur état que son frère, mais il ne pouvait pas se battre sans lui, alors il se prépara afin de le protéger du prochain assaut des exorcistes. Cependant, Debitto avait autre chose en tête, il comptait se battre aux côtés de Jasdero en tant que Jasdebi, ce que son autre moitié compris vite. Ils ne pourraient plus tenir très longtemps, alors autant tout donner. Et si leurs adversaires continuaient à se relever afin de combattre, ils étaient prêts à détruire leur innocence.

- Yurikago ga hitotsu atta.
Yurikago ni hitotsu atta.
Hitotsu wa futatsu ni natta.
Yurikago wa hitotsu kiri ni magirete.
Hoshi hitotsu haka ba de yurete.
Kietekuyo!




L'atmosphère avait changé, elle était devenue lourde et menaçante. Après avoir chanté, Les jumeaux se tirèrent dans la tête avec leurs armes à feu. Puis, leurs ombres se mélangèrent avant qu'un nuage de fumée apparaisse, camouflant le corps des deux noés. Lorsque la fumé disparue, il n'y avait pus qu'un seul être, androgyne, qui se tenait face aux exorciste. Jasdebi, la fusion des deux noés.

- Road possède la mémoire du rêve, Tyki celle du plaisir. Et nous, nous possédons celle du lien. Nous sommes en réalité un seul et même noé, Jasdebi.

L'être issu de la fusion des frères avança en marchant vers l'enfant, tout en souriant. Il était sur de ses capacités, il était beaucoup plus fort et rapide que les enfants dont il était issu et il possédait en plus de ça de nouvelles techniques. Il ressentait un sentiment de surpuissance. Il devait se battre contre un gamin et un vieux, il était sur de l'emporter sous cette forme. Finalement, il changea de tactique et se déplaça derrière le plus jeune exorciste, à une vitesse impressionnante, se rapprochant de la téléportation, afin de lui porter un puissant coup de poing dans le dos.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Jeu 27 Oct - 19:06

Erreur


" Le regret est une seconde erreur. "


Oh non mais quel crétin je fais. J'ai tenté de m'en prendre à nos adversaires en retournant leur attaque contre eux, mais ça n'a pas marché. Tout ce que j'ai fais, c'est détruire leur illusion - j'espère que c'en était une et que je n'ai pas attaqué le Comte Millénaire.. - et blesser Sigurd. J'aurais mieux fais de laisser la glace où elle était et de me contenter de mes techniques habituelles. C'est d'ailleurs ce que je vais faire maintenant mais.. j'espère que Sigurd ne m'en veut pas trop pour ça, et qu'il n'est pas trop blessé non plus.. ... Je suis vraiment le Roi des imbéciles.


Lorsque le Pleurnichard se rendit compte de son erreur, il était déjà trop tard.

La chose qui semblait être le Comte Millénaire ne tarda pas à se mettre en travers des éclats de glace, protégeant alors ses camarades avant de disparaître. Était-ce le réel Faiseur d'Akumas ? Ça, Rusty ne pouvait qu'espérer que non, car il n'avait aucune envie que ce dernier ait une dent personnellement contre lui ; il avait déjà suffisamment de soucis comme ça pour s'attirer encore ce genre de choses. Toutefois, cela ne l'empêcha pas d'en attirer d'autres à son camarade de mission. Comment aurait-il pu se douter qu'un des éclats de glace viendrait se ficher dans son bras ? Super, vraiment, on avait vu mieux comme soutien. Quand l'irlandais s'en rendit compte, il ne put s'empêcher de pousser un hoquet nerveux tout en sentant son cœur louper quelques battements. Comment avait-il fait pour être aussi négligeant ? La peur et la précipitation, sans doute.

Toujours fut-il qu'à cause de lui, les jumeaux eurent un avantage considérable sur la suite des évènements en profitant de cet instant de latence pour attaquer une nouvelle fois. Et là, il n'y eut pas de glace ou de feu - pas tout de suite tout du moins - mais un énorme monstre de boue digne des pires cauchemars de l'enfant. Sans doute ne parviendrait-il pas à avoir des nuits correctes avant plusieurs jours après avoir vu ça, ainsi que tous ces visages implorants qui semblaient fondre sur son corps. L'horreur absolue ; en plus, il s'en prit à Sigurd. Tout était de sa faute.

" Maintenant c'est à ton tour le mioche ! "
" On va bien s'occuper de toi, hi ! "
" Ta mère ne te reconnaîtra même plus ! "
" Boom rouge ! L'astre incandescent ! "

Et merde. Trop occupé à toiser l'affreux créature de cauchemar, l'enfant n'eut pas le temps de correctement réagir à cette attaque ; et encore moins d'utiliser son innocence pour faire quoi que ce soit. Frappé de plein fouet au bras gauche, l'irlandais ne put retenir un cri lorsque les flammes se mirent à dévorer sa veste ainsi qu'une partie de sa peau. Heureusement, leurs tenues absorbaient une bonne partie de ce genre de choc mais.. là, vu la force du coup, il en ressortit malgré tout avec de sales blessures. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il n'ait pas besoin d'utiliser son bras gauche le reste du combat.

Il n'était tout de fois pas l'heure de s'apitoyer sur ses blessures : Sigurd avait réussi à se débarrasser du monstre de boue, il fallait donc attaquer pour de bon.

" Fait ce que tu veux mais faut quelque chose d'efficace pour te débarrasser de ces deux guignols qu'importe les dégâts collatéraux. "
" Je.. O-Oui Sigurd.. D-Désolé. "

Honteux, le Pleurnichard ne put que détourner le regard ; il n'avait pas été efficace du tout depuis le début de cette mission. Pire que ça, il avait même l'impression de n'avoir provoqué que des problèmes. Peut-être était-ce vraiment le moment de passer aux choses sérieuses. Ce fut - fatalement et malheureusement - aussi ce que les descendant de Noé durent se dire après quelques coups portés par le norsk ; il n'était plus l'heure de rigoler ni de jouer avec les couleurs. Sous les yeux effarés de l'irlandais, ils se mirent alors à entamer une petite chansonnette, tandis que leurs armes se mouraient une nouvelle fois de plus en direction de l'autre. Allaient-ils se tirer dessus ?

" Qu'est-ce qu-... " s'étrangla l'enfant face à la scène.

Tout se passa ensuite beaucoup trop vite.

Il y eut une vive détonation, ainsi que de la brume, tandis que les ombres des jumeaux fusionnaient pour n'en donner qu'une seule. Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire ? Que se passait-il ? Ça, ils ne l'avaient pas fait lorsque Rusty les avait affronté en Angleterre ; et ils n'avaient pas non plus prit une apparence radicalement différente de celle qu'ils arboraient habituellement. Oh non, non, non non non. Cela n'annonçait rien de bon, vraiment rien de bon.

"Road possède la mémoire du rêve, Tyki celle du plaisir. Et nous, nous possédons celle du lien. Nous sommes en réalité un seul et même noé, Jasdebi." soufflèrent - ? - alors les apôtres une fois réunis.

Non, ils n'étaient pas un ; mais il était deux. Oulah. Est-ce que cela voulait dire qu'il avait la force combinée des deux Noés ? Il ne fallait plus qu'espérer que ce ne soit pas le cas. Malheureusement pour lui, le jeune O'Connor ne tarda pas à connaître la réponse à cette triste question.

Il le vit pourtant s'avancer vers lui avec un sourire aux lèvres, avec un sourire qui se voulait tout sauf rassurant, et lui, lui avait alors commencé à faire un pas en arrière, prêt à attaquer de plein fouet avec son innocence et.. Jasdebi avait disparu. Comme ça, pouf, l'espace d'une seconde même pas. La suite, le brun ne la vit même pas arriver. Ce fut comme si le Noé s'était téléporté dans son dos, pour le frapper de tout sa force ; et autant être honnête, elle n'avait rien à voir avec celle de Jasdero précédemment. Là, le môme ne fit pas seulement quelques pas en avant, mais fut projeté violemment par-dessus bord tandis que du sang et un cri s'échappaient de sa bouche. Puis, plouf. Son corps heurta la surface de l'eau glaciale et agitée.

Ensuite, tout ce fut que ténèbres l'espace d'un instant.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Jeu 27 Oct - 21:02
Jasdebi avait réussi à frapper l'enfant en profitant de l'effet de surprise, cependant il n'était pas sur de l'avoir réellement vaincu. Malgré ça, il préféra se concentrer sur l'autre, celui qui avait le moins de blessures, celui qui se trouvait dans le meilleur état, car l'être issu de la fusion des deux apôtres avait conservé leurs blessures. Il était plus puissant que ses composants, mais il n'était pas immortel et il ne pourrait pas garder cette forme très longtemps dans ces conditions. C'est pourquoi il se mit face à l'adulte et l'observa afin de réfléchir à la tactique qu'il adopterait pour le vaincre, il ne comptait pas bâcler son travail et se faire battre. Il ne savait que trop bien qu'un exorciste faible au premier abord pouvait s'avérer être un véritable monstre, comme le vampire, l'être lui ayant fait cette cicatrice si douloureuse par moment. Le noé ressentit alors une douleur vive, était-ce le souvenir de ce combat contre Krory ou les blessures qu'il avait reçu contre le gamin et l'autre ? Il n'avait pas la réponse à cette question et il savait qu'il ne l'obtiendrait pas aujourd'hui. Il se rapprocha de l'adulte toujours souriant et jouant avec ses cheveux, puis il le regarda avec pitié.

- Tu ne voudrais pas prendre ton copain et partir d'ici ? Tu n'en as pas marre de te battre contre nous ? Nous n'avons pas envie de vous blesser d'avantage, alors profite-en et pars ! Je te laisse deux minutes pour faire ton choix. Combat et meurt ou pars et vis !

Jasdebi recula, puis il sauta en arrière afin de pouvoir s'assoir en hauteur et avoir une belle vue d'ensemble. Il avait beau regarder les alentours, il n'oubliait pas de surveiller l'adulte. Il était vrai que le noé avait envie que les exorcistes partes et qu'il n'avait pas envie de les tuer, ce qu'il ne comptait pas faire, mais la raison principale de cette proposition était son état. S'il devait continuer à se battre, il n'était pas sur de pouvoir rejoindre les siens dans le but de détruire l'innocence. S'il continuait le combat et que celui-ci venait à s'éterniser, il finirait sans doute par finir sur une égalité et perdre connaissance. Il ne voulait pas avoir à tenter de se justifier auprès de sa famille, il ne voulait pas avoir à sortir l'excuse du combat contre deux exorcistes surtout qu'il y avait un mioche dans le lot.
En tous cas, l'exorciste le plus vieux semblait être moins blessé que Jasdebi, tandis que le plus jeune avait dégusté avec la dernière attaque du noé. Dans le cas où son ennemi choisirait de combattre, il espérait qu'il soit fatigué afin que se soit moins difficile d'en venir à bout. L'être résultant de la fusion des jumeaux ne pouvait plus attendre, alors il descendit.

- Ta réponse ?

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Ven 28 Oct - 3:05

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Tu avais touché même si tu venais d'avoir par la suite un très mauvais réflexe, faisant se mouvoir ton bras blessé afin d'encaisser certains coups du Noé aggravant encore plus ton état. Laissant le liquide pourpre s'écouler de façon bien plus prononcés de ton épaule à la chair massacrée. Désagréable sensation de douleur te relançant singulièrement à défaut de ressentir un quelconque engourdissement de ton membre. Un second assaut te faisant tantôt chanceler, jambes continuant à te porter difficilement de par la fatigue croissante, être symbiotique n'étant pas un grand plaisir en ce bas monde. Tu avais les yeux lourds, teinte bien plus livide, pâle qu'à l'accoutumé cadavérique que tu portais. Épiant avec difficulté alors que tes forces ne cessaient de te quitter, dernières parcelles d'énergies se faisant drainer doucement mais sûrement par ton innocence passive tant que tu ne t'autorisais à lui donner de nouvelles directives. Directives qui allaient achever sans le moindre doute le peu de forces qu'il te reste. Tu t'étais contenté d'ouïr les paroles des deux Noés ou plutôt leur incompréhensible récital, à genoux, main posée sur la plus grave de tes blessures, tentant d'endiguer en partie l'hémorragie grandissante au fur et à mesure au niveau de l'articulation entre ton être et l'un de tes bras.

C'était donc cela votre vrai ennemi, une seule entité qui appartenait au souvenir du lien. Ne sachant si tu te devais de considérer cette vision comme satisfaction ou non. À savoir la satisfaction d'avoir poussé un des descendants dans éventuellement l'un de ses retranchements. Vous aviez sans doute dû bien plus que l'agacer te disais tu de rapport tes assauts répétés avec l'enfant. Enfant finissant d'ailleurs par valser là où tu ne pouvais faire encore grand chose, préférant économiser la rare force qu'il te restait encore. Rusty finissant par dessus le bord alors que tes iris de givre tantôt reptiliennes en leur forme balayaient quelque peu nerveusement soudainement le pont. Champ de bataille alors que tu inscrivais précisément chaque détail que tu pouvais observer. Tu n'avais réellement porté attention aux paroles de l'unique Noé ainsi présent suite à cet enchaînement relativement imprévu fallait il avouer. Comptais tu fuir ? Déshonorer ton statut d'exorciste comme ce fut le cas avec le cas Suman Dark ? Implorer une certaine pitié ? Était-ce l'idéale, le genre d'un homme qui fut élevé au cœur d'un peuple qui ne croit qu'en une chose, que la mort au combat est la plus belle et digne des aspirations ? La suède avait beau être chrétienne, tu n'en restais pas moins aussi un viking, un individu qui fut bercé jeune au cœur des mythes nordiques.

Tu n'inspirais qu'à une chose, compliquer la tâche à ton ennemi qu'importe l'issue. Qu'importe le futur tribut à payer, tu n'étais plus animé que par une chose, la ferveur, le désir de vaincre. Bien plus âgé que tous autres exorcistes en ce lieu et sûrement le plus récent de tous, tu comptais te battre jusqu'à ton dernier souffle pour rentabiliser cette différence. Ceci tu ne tardas à le faire remarquer à ta cible de la façon la plus arrogante possible.

« - Aurais tu peur de mourir descendant de Noé ? Aurais tu peur de perdre face à un exorciste ? Ou devriez je dire, auriez vous peur plutôt au point d'espéré que je me rends ? Car en mon cas je sais que j'y gagnerai, 'till valhalla. »

Au valhalla, sourire atrocement prononcé étirant tes lèvres en un rictus excessivement moqueur sur ces deux derniers mots prononcés en ta langue natale, suédois des plus marqués. C'est sur ceci que ton innocence s'activa de façon bien trop prononcée une dernière fois, prêtre à raviver un souvenir des plus dérangeants au Noé, brume quittant les ports de ta peau si abondement qu'elle ne tarda à nimber plusieurs mètres autour de vous avec aisance afin de substituer toute vision et piéger temporairement l'apôtre. Tu te précipitas le plus vite possible par dessus le bord à la suite, serrant les dents sous la douleur lorsque tu te redressas. À la mer là où se trouvait ton jeune coéquipier, le froid commençant à mordre, dévorer ton être. Tu tombas non loin du corps de Rusty entrain de doucement sombrer te murmurant ceci.

« - Fait moi regretter le fait de t'avoir sûrement sous estimé petit. »

Le nuage opaque s'extirpant une ultime fois de ton être pour englober l'enfant et le téléporter sur le navire en un point choisi par toi même, en un point éloigné de tous dangers, du moins au mieux et le plus loin de tous regards. C'était lui qui avait le reste du combat en mains alors que tes paupières vinrent voiler tes pupilles. Obscurité te choyant disparaissant définitivement tout comme la légère teinte verdâtre typique à une innocence, l'arme divine ayant fini de drainer tes dernières ressources. Il n'en restait plus que de toi un corps à l'eau inconscient, bon encore à flotter quelques imperceptibles secondes avant de s'enfoncer dans l'abysse.




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Ven 28 Oct - 9:50
Jasdebi avait écouté avec la plus grande attention les paroles de l'exorciste et il était persuadé que celui-ci accepterait son marché ou plutôt il ne voyait pas d'autres issus. Il fut donc surprit lorsque l'adulte refusa son offre et il ressentit une profonde rage suite aux provocations de cet homme, de cet être qui était compatible avec l'horrible innocence qui faisait souffrir les noés.

- Nous n'avons pas peur de toi ! Nous allons te faire regretter ton choix et tes paroles arrogantes !

Le noé voulut s'approcher afin de porter un coup à son adversaire, mais il défaillit à cause de ses blessures et tomba à genoux. Lorsqu'il voulut se relever, il aperçu cette fumée noire opaque contre laquelle ses composants, Jasdero et Debitto, avaient dû lutter. Jasdebi resta donc à terre un moment, priant pour ne pas avoir à combattre à l'aveuglette et se disant qu'il devait détruire l'innocence de cet homme. Il ne pouvait pas se permettre de combattre longtemps, il ne pouvait pas combattre avec ce voile noir. Il n'avait pas fait attention à ce qu'il se passait et quant il se reprit, il ne voyait plus un seul exorciste. Était-ce fini ? Non, malheureusement l'exorciste voulait combattre. L'être issu de la fusion des jumeaux se releva, et se rappelant avoir entendu quelque chose ou quelqu'un tomber à l'eau, il se plaça au milieu du pont du bateau. D'ici, il aurait le temps de voir venir une attaque, ce qui lui faciliterait l'esquive qui serait probablement douloureuse. Quoiqu'il en soit Jasdebi devait tenir, il ne devait pas perdre connaissance maintenant et laisser le plaisir de la victoire à ses ennemis. Il devait encore se battre, il devait montrer que les apôtre de noé étaient les plus forts et qu'un exorciste ou deux ne changerait rien. Malgré ses nombreuses blessures et la douleur qui allait avec, il continuait de sourire et se força à se tenir droit. Il essayait même de cacher certaines de ses blessures. Et tout cela, afin de faire croire à son ou ses opposants qu'il était en état de continuer le combat, ce qui n'était pas vrai. Il ne savait même pas s'il aurait la force de rejoindre les siens.

- Nous ne savons pas ce que tu prépare, mais c'est inutile !

Jasdebi regardait dans tous les sens afin de trouver son adversaire, il était prêt à esquiver ou à se protéger pour contre-attaquer dans la foulée. Cette fois il ne comptait pas se déplacer ou pas beaucoup, afin de garder de l'énergie et d'éviter d'aggraver ses blessures. Les exorcistes étaient blessés, alors le noé se réconfortait en se disant que le combat allait bientôt se finir et qu'il pourrait enfin se reposer.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 30 Oct - 2:47

Attaque


" Attaque par le verbe et défends-toi par les armes. "


Qu'est-ce qui a bien pu se passer ? C'était le Noé. Est-ce qu'il m'a vraiment frappé ? Je crois bien, mon corps me fais mal. Est-ce que je suis mort ? Non, non, impossible, je ne pense pas, j'ai mal. Est-ce que j'ai perdu connaissance ? Peut-être, non, je sens mes doigts bouger dans l'eau, et j'ai froid. Est-ce que je vais mourir ? Si je ne fais rien, c'est ce qui va arriver. Est-ce que Sigurd va bien ? J'espère que oui, je l'ai laissé tout seul, il doit avoir besoin d'aide. Est-ce que je lui suis seulement utile ? Sans doute que non, peut-être qu'il a réussi à battre le Noé tout seul. Est-ce que je suis entrain de me noyer ? Je crois, oui. Alors je vais mourir, sans doute, si je ne fais rien.


Assommé par le coup de Jasdebi et le contact violent avec l'eau, le petit homme n'avait pas tardé à se laisser couler l'eau ; dévoré petit à petit par les ténèbres de l'océan, et peut-être bientôt totalement par la créature qui avait attaqué Gwenaëlle. Il faisait froid là-dessous, et l'enfant avait mal ; alors, c'est sans doute ça qui finit par le pousser à rouvrir les yeux, à peine, avant de les refermer à cause du sel qui piquait. Alors c'était fini ? Il allait mourir noyé, comme ça, sans avoir pu aider ses camarades sur le pont, après avoir juste fait mal à Sigurd et aidé personne ? Ah, c'était une fin qui convenait sans doute à un raté comme lui. Il n'avait pas pu sauver son double, ni le maréchal, ni personne d'ailleurs. Et maintenant, il allait finir noyé à cause d'un mauvais coup. C'était risible.

Une dernière fois, trop sonné pour réagir autrement, l'enfant ouvrit les yeux pour regarder la lumière à la surface de l'eau.. qui les ténèbres vinrent à lui. Était-ce déjà la mort qui venait le chercher ? Non, non, ce n'était pas la Faucheuse, mais bien son sauveur. Sigurd était venu le chercher, il allait le sortir de là. Le Pleurnichard tendit alors sa main vers lui tout en avalant un peau d'eau ; trop tard ? La seconde d'après, l'irlandais se retrouva sur le pont du navire, les genoux claquant sur le sol et le corps encore tout tremblant. Comment ? Son ainé l'avait sauvé.

Pas totalement remis de ses émotions, l'exorciste miniature mit de longues secondes avant de reprendre totalement connaissance ; ce furent en réalité une toux salée et la voix du Noé qui le ramenèrent réellement parmi les vivants.

"Nous ne savons pas ce que tu prépare, mais c'est inutile ! "

Il fallait que Rusty retourne l'affronter, il se devait de se relever et de lui faire face. Sinon quoi ? Il s'en prendrait à Gwenaëlle et Xin-Yao ; et ça, il ne pouvait pas le laisser faire. Le Pleurnichard devait également venir en aide à Sigurd s'il n'arrivait pas à remonter sur le bateau, ne se doutant pas un seul instant qu'il soit actuellement en train de couler tout comme lui juste avant. Dans tous les cas, l'enfant devait agir : et il finit par se relever. Son corps tremblait encore, son bras lui faisait mal, son dos le lançait et certaines de ses côtes avaient dû être fracturées mais, ça n'avait plus d'importance. Il fallait qu'il fasse quelque chose, il fallait qu'il se rende utile. Ce coup avait été celui de trop, celui qui avait poussé le jeune O'Connor dans ses retranchements.

Alors, sans dire un mot, lentement, il se mit à avancer sur le pont, se dirigeant vers leur ennemi sans même prendre le temps de se cacher. Une sphère d'énergie commençait déjà à tournoyer dans sa main, devenant plus grosse à chaque seconde passée, plus grosse que n'importe quel champ de force qu'il n'avait jamais créé, et menaçant à tout instant de lui exploser à la gueule comme c'était arrivé lors du combat face à Gregory. Mais non, non, celle-ci n'exploserait pas. Il avait encore la force, rien qu'un peu.

Et là, il finit par lui faire face, le corps encore tremblant, l'air encore épuisé.. mais cette fois-ci déterminé. Il ne le laisserait plus le jeter à l'eau comme ça.

" R.. Repars d'où tu viens ! " lança-t-il alors.

Puis, d'un coup, la sphère d'énergie fusa ; mais pas comme les autres. Celle-ci ne chercha pas à rencontrer le corps du Noé, mais vint s'encastrer à ses pieds, tout en continuant de tourner, encore, encore, encore, toujours plus vite, toujours plus fort, arrachant les planches qui l'entouraient tout en les avalant comme.. comme un trou noir, un trou noir qui dévorait tout sur son passage, qui arrachait des morceaux du bateau qui menaçaient à chaque instant d'empaler le Noé. Ainsi que de tous les faire couler. Rusty n'avait encore jamais vu ça, n'avait jamais réussi à faire ça. Est-ce que c'était une bonne chose ? Est-ce que le Noé allait se faire aspirer et mourir ? Ses cheveux commençaient déjà à être attirés par la force centrifuge de la sphère mais.. pas l'enfant. Le trou noir ne dévorait que ce qui était externe à l'innocence. Il risquait de dévorer tout, mais pas les compatibles ni les humains. Par contre, elle risquait malgré tout de les tuer.

Ébahi par ce qu'il venait de se passer, le Pleurnichard cligna des yeux un bon nombre de fois. Non, ce n'était pas le moment de se laisser envahir une fois de plus par les émotions. Il fallait venir en aide à Sigurd ! Alors, le petit homme se précipita vers le rebord du navire et.. constata avec effroi que son ami n'était pas à la surface de l'eau. Non. Non non non. Avait-il coulé en lui sauvant la vie ? Impossible. Non. Il ne pouvait pas le laisser là-dessous ! Pas après tout ça. Le norsk n'avait pas pu se sacrifier pour lui ! Alors, n'écoutant que son courage inexistant.. le brun sauta à l'eau une troisième fois, avant d'utiliser son innocence pour se téléporter là où il s'était trouvé sans l'eau précédemment.

Les yeux brulant et le corps épuisé par cette longue utilisation de l'innocence, le petit homme mit de longues secondes à identifier le corps de son camarade et à nager vers lui ; de longues secondes qui étaient cruciales dans un combat comme celui-ci, mais indispensables à la survie de Sigurd. Puis, une fois son mentor atteint, l'irlandais agrippa ses habits pour tenter de le remonter à la surface avec lui. Mais non, il n'en avait pas la force, Rusty n'était pas assez fort ; il était à bout de forces également. Que pouvait-il faire ? Son innocence ne lui permettait pas de téléporter plus d'une personne à la fois et.. non, il n'avait jamais téléporté quelqu'un d'autre avec lui. En était-il capable ? Il le fallait, il le fallait ! Le petit homme se mit alors à prier son innocence, à lui demander de les aider, de les sauver tous les deux.

Puis, il y eut un éclair vert dans les ténèbres de l'océan, et l'instant d'après, les deux exorcistes étaient de retour sur le bateau. Une nouvelle fois, l'enfant tomba à genoux, épuisé, lessivé, trempé mais, au moins, il avait réussi.


Résumé:
 


Ain't that just the way
Grow, tiny seed, you are gone to the tree. Rise, till your leaves fill the sky, until your sighs fill the air in the night. ©️ by anaëlle.
† Le Pleurnichard †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre pour mon frère
Aime:
N'aime pas: avatar
Rusty O'Connor† Le Pleurnichard †


Rusty pleurniche en Saddlebrown

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 756 ▐ Autres Comptes : Allen W. / Aloïs L. / Beast B. / Elias B. / Elliot B. / Nora L.
Masculin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : ....
▐ Parcours RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Dim 30 Oct - 9:34
C'était étrange, l'exorciste qui se présenta devant Jasdebi n'était pas l'adulte mais l'enfant, l'enfant qu'il avait envoyé valser dans l'océan un peu plus tôt. Quand allait-il être débarrassé de ces gêneurs ? Pourquoi ne restaient-il pas à terre ? Pourquoi devaient-il se montrer si têtus ? Mais le noé sortit de ses pensées lorsque l'enfant s'approcha de lui et lui adressa la parole en lui disant de repartir d'où il venait. Les paroles de ce gamin eurent le don de le surprendre, puis elles le firent rire. Croyait-il pouvoir vaincre un noé ? Allait-il abandonner son ami pour vaincre un ennemi de la Congrégation ? Décidément, les exorcistes avait le don de faire rire les noés du lien, ainsi que l'être résultant de leur fusion. En tant normal, Jasdebi aurait accepté la proposition de son adversaire et il aurait ravalé sa fierté, mais là, il avait reçu un ordre et devait détruire l'innocence en causant le plus de dommages possibles aux exorcistes et à leurs alliés. Il n'avait pas envie que les autres se moquent de lui, il voulait montrer sa valeur aux siens et il avait aussi peur de la réaction du Comte s'il revenait bredouille. Il était donc hors de question qu'il laisse la victoire à ses adversaires et qu'il rentre chez lui.

- Ne te moque pas de nous ! Nous avons reçu une mission et nous la réussirons ! Hors de question que l'on continue à nous prendre pour des gamins faiblards  ! Nous avons enfin la possibilité d'être pris au sérieux, les autres vont arrêter de se moquer de nous !

Jasdebi regarda le gamin dans les yeux, essayant de deviner quelle serait sa prochaine action. Il se disait que l'exorciste lui enverrait surement cette espèce de boule d'énergie après l'avoir rendu plus puissante dans le but de le vaincre en un coup. Cependant, elle ne fut pas lancée sur le noé, elle fut encastrée dans le sol, chose qui eut le don de le surprendre. Il se reprit assez vite dans le seul et unique but de se moquer de son adversaire, qui ne savait apparemment pas viser.

- Ah Ah ! Trop naze ! Tu sais même pas viser, sale mioche ! T'as aucune chance face à nous, le vieux était mieux parti que toi pour nous vaincre !

L'être issu de la fusion de Jasdero et Debitto regretta ses paroles lorsqu'il comprit que cette boule d'énergie était en train de l'aspirer. Cependant il ne se laissa pas envahir par la peur et il resta calme afin d'analyser la situation dans laquelle il se trouvait. Finalement, ce mioche n'était pas si nul que ça. Le noé croisa les bras et réfléchit, se servant de ses cheveux pour balayer tout ce qui risquait de le blesser et concentrant son poids dans le sol afin de résister à l'innocence. Il regarda ensuite le gamin qui venait de partir, surement dans le but de sauver le vieux. Qu'avaient-ils tous les deux ? Est-ce que ça les amusaient de se jeter à l'eau ? Jasdebi se concentra de nouveau sur la situation dans laquelle il se trouvait. Comment allait-il se sortir de là, sachant qu'il était déjà blessé ? Soudain, il eut une sorte d'illumination. Il allongea sa chevelure qui s'enroula autour du mât du bateau, puis elle le tira jusqu'à celui-ci. Malgré la distance, il s'entait encore la boule d'énergie essayant de l'aspirer, mais c'était déjà moins gênant, plus supportable. Il regarda ensuite les deux exorcistes de nouveau sur le bateau et se demanda comment il allait pouvoir gagner ce combat. Jasdebi commençait à y voir flou, il avait du perdre trop de sang.

- Pourquoi c'est toujours quant on croit gagner que notre adversaire nous en fait baver ?

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 2 Nov - 18:30

sharks don't sleep
ft. rusty & jasdebi

Le néant, une sensation que tu avais déjà éprouvé de par le passé en différentes situations. L'esprit fuyant la réalité alors que le corps refuse de répondre, de reprendre une activité bien plus normale. Absence de force omniprésente privant la possibilité de quasiment tous mouvements, simples efforts concentrés sur une singulière respiration afin de maintenir l'état de vie de ton organisme inconsciemment. Tu sombrais toujours un peu plus, corps pouvant facilement endurer une perte de conscience éventuellement passagère, tu n'avais encore les attributs d'un quelconque être marin, poumons commençant à se remplir du liquide salé qui constituait cette mer toujours déchirée par l'innocence qui faisait toujours preuve d'une rare rage, disputée par vous et les Noés. Peut être était il venu le temps où tu allais rejoindre tes ancêtres à l'éternel festin d'Odin, sans doute allais tu enfin savoir si toutes ces croyances étaient fondés, si les dieux païens tout comme celui vénéré des chrétiens existait réellement et s'il avait su veiller sur ses exorcistes au cœur de ce conflit. Destin en ayant décidé tout autrement au dernier moment, ton devoir en ce bas monde ne faisait que commencer en réalité.

Un choc, une simple chute de quelques mètres, organes remués, l'eau stagnante dans tes bronches s'agitant dès lors.  Un retour bien plus que brutale à la réalité, tentative d'inspiration puis étouffement. Le corps, la substance étrangère à ton appareil respiratoire s'extirpant, recrachant l'eau en une bruyante toux entre deux nouvelles inspirations tout aussi audibles, la douleur de ta blessure, de tes blessures en étant presque anodine en comparaison. Visiblement non, non l'affrontement n'était pas fini alors que tu te trouvais de nouveau sur ce pont. Délabré, en partie détruit, son état étant encore plus mauvais qu'au moment où tu l'avais quitté pour repêcher l'enfant. Observant de façon plus prononcé ce changement par la suite alors que tu reprenais totalement connaissance, à croire que les signaux lancés par ton corps charcuté te ravivaient un peu plus chaque seconde à défaut d'être agréables. À quatre pattes tel une bête en un premier lieu, esprit dorénavant entièrement mobilisé alors que tu vins t'écraser sur tes genoux, toujours à même le sol, bras ballants. C'est ainsi que tu le vis, ton ennemi, le Noé lui aussi vraisemblablement en une mauvaise posture à croire que le fait de tout miser sur Rusty avait porté ses fruits.

L'affrontement n'était terminé cependant alors que tu ne savais si tu avais encore les forces nécessaires pour ne serait-ce simplement faire appel à ton innocence sous sa forme la plus simple. Tu ne comptais lâcher l'affaire, tu ne comptais perdre et laisser une seule chance aussi infime soit elle au descendant de mettre la main sur l'objet de vos convoitises communes. Tu restais malgré tout conscient de par une seule chose, l'espoir, l'espoir de pouvoir à nouveau utiliser l'arme divine en ce combat pour enfin avoir le dernier mot. Tu conclus ceci en illustrant malgré tout ton désir d'en finir avec l'entité face à toi en ces simples paroles, toujours aussi provocantes qu'à l'accoutumé qu'importe la situation car vous étiez vous deux dans le même état, des plus déplorables.

« - Tu voudrais pas nous faire la joie de te barrer le clown ? C'est pas que ca devient ennuyeux mais pour toi la finalité elle sera la même. »




TL;DR:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Mer 2 Nov - 20:10
Cette mission était vraiment pourrie. Dès que Jasdebi pensait avoir vaincu ses ennemis, ceux-ci revenaient et le provoquaient en plus de ça. Le clown, cet exorciste était sérieux ? Il osait appeler un membre du clan noé le clown et il semblait se croire supérieur en plus de ça. Jasdebi avait vraiment été énervé par ces paroles et n'avait qu'une idée en tête, ridiculiser ce sale vieux, le piétiner, l'humilier, le torturer, détruire son innocence et l'entendre le supplier à genoux de lui laisser la vie sauve. On pouvait sans doute ressentir une aura meurtrière émaner du noé, qui était à la limite d'exploser de rage. Malgré ça, l'être issu de la fusion des jumeaux réfléchit à la proposition de son adversaire, car il n'était vraiment pas en état de se battre. Il en était sur, même s'il battait les exorcistes, chose qu'il n'était vraiment pas sur de pouvoir faire, il ne pourrait pas rejoindre les siens, il n'aurait pas assez de force pour ça. Cependant, s'il rentrait comme ça, sans avoir vaincu ses ennemis et détruit l'innocence, s'il rentrait la queue entre les jambes, il avait peur d'avoir à faire face à la fureur du Comte. S'il restait, il risquait de mourir et s'il partait il devrait faire face au Comte. Maintenant quelle pouvait être la meilleur solution ? Combattre sans savoir comment cela allait se finir ou subir la colère du Comte ? Jasdebi se décida enfin, il avait choisi de combattre. Il avait trop peur pour rentrer comme ça et il espérait que quelqu'un le ramènerait à la maison s'il perdait le combat ou qu'il finissait dans un sale état. Le noé se trouvait debout face aux exorcistes, les cheveux toujours enroulés autour du mât, luttant pour ne pas être aspiré par l'innocence du gamin.

- Tu ne peux pas comprendre le vieux. C'est impossible que tu nous comprennes ! Nous ne pouvons pas rentrer la queue entre les jambes ! Nous ne pouvons pas retourner auprès du Comte sans avoir réussi à vaincre un exorciste !

Jasdebi ne tiendrait plus très longtemps, il avait du mal à tenir debout et il y voyait flou, il fallait qu'il en finisse au plus vite. Même s'il ne pouvait pas gagner, il ne permettrait pas à ses ennemis d'obtenir la victoire. Il ne leur laisserait pas ce plaisir. Il n'avait pas le temps de mettre au point un plan correct, ses adversaires ne le laisseraient surement pas faire. Il décida alors d'abandonner toute logique, il essaya de vider sa tête. Il voulait désormais combattre à l'instinct et uniquement à l'instinct. Il lança alors une partie de ses cheveux sur ses ennemis tout en veillant à rester accroché au mât, qui commençait à faiblir. Si les exorcistes arrivaient à se protéger de cet assaut, ses cheveux les immobiliseraient en s'enroulant autour d'eux.

- Nous ne vous permettrons pas de gagner ! Même si nous perdons, vous ne gagnerez pas !

Jasdebi avait perdu son calme à cause des provocations des exorcistes, de ses blessures et de la peur qu'il ressentait à l'idée de rentrer la queue entre les jambes. Il était désormais imprévisible, impossible de savoir ce qu'il allait faire, il était guidé par sa rage et sa haine vis à vis de l'innocence et de ceux qui la maniait. Il était impossible de savoir si le noé réfléchissait, ni même s'il était conscient. Il était prêt à tout pour mettre des battons dans les roues de ces deux imbéciles.

Résumé:
 
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Chapitre IV bis ; Groupe II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Intrigue] Chapitre IV ; Groupe I
» Lectures de groupe estivales 2010 (calendrier en page 1)
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Les océans-
Sauter vers: