Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

  Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Mer 5 Oct - 1:15
Éloi Bauchard

Preux chevalier

Nous gagnerons cette guerre, j’en suis sur

Carte d'identité

Guerre Sainte

NOM : Bauchard
PRÉNOM : Éloi Alphonse
SEXE :Masculin
ÂGE : 29 ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 9 juin, en France, à Paris
TAILLE ET POIDS : 1m95 pour 131 kg
ORIGINES : Françaises
SURNOM : L’idéaliste, le rêveur, le colosse, le chevalier, « hé l’oie »
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
LIEUX DE RÉSIDENCE : Le QG
PARTICULARITÉ : Ne tient pas l’alcool, mais ne veut pas l’admettre.
RANG DE DÉPART : F
AFFILIATION : Ordre Noir

Description physique



Éloi a la carrure parfaite du bon soldat. Une chose est sure, il est bien taillé pour la guerre. Certains même pourraient le trouver impressionnant. Mais ça, Éloi le sait et n’hésite pas à en jouer d’ailleurs.
Car la première chose qui peut impressionner chez Éloi, c’est sa taille. Éloi est très grand, et dépasse la plupart des hommes de sa taille. Ce qui n’est pas vraiment un problème pour lui d’ailleurs, car Éloi n‘a pas peur de se faire remarquer ou d’intimider les autres. Tout semble grand chez Éloi d’ailleurs : grande taille, grandes mains, même grandes oreilles. Éloi pèse plus de la centaine de kilos, mais on peut dire que ce n’est pas du flanc.
Le semi akuma est tout en muscles, et il s’entretient bien pour entretenir cette carrure. Il veut être fort, alors il s’en donne les moyens.

Si on s’intéresse maintenant à l’homme de plus près, on peut également voir que son autre particularité est sa chevelure, d’un bleu océan. Ses cheveux mi longs en bataille lui tombent d’ailleurs souvent devant les yeux. Alors il les rejette souvent en arrière avec un bandeau. Certains lui ont déjà conseillé de les couper, mais Éloi refuse obstinément. Pour lui, cela fait partie de sa petite fierté.
Ses yeux sont du même bleu que sa chevelure. Et si les membres de Central sont connus pour toujours garder leur sang froid, en revanche si Éloi le perd vous le saurez tout de suite. Car ses yeux reflètent trop bien ce qu’il ressent. S’il vous regarde avec un regard assassin, ce n’est pas pour se donner un air sérieux, c’est parce qu’il veut vraiment vous tuer. De même s’il vous lance un regard compatissant, ce n’est pas de la pitié, mais parce qu’il se préoccupe vraiment de vous. En tout cas, son visage reflète un peu trop son état d’esprit.
Au naturel toutefois, Éloi semble, sans surprise, aussi sérieux que les autres corbeaux. Cette expression qui tire ses traits, associée à sa mâchoire proéminente et son nez anguleux lui donne un air austère.

La plupart du temps, on peut très souvent voir Éloi dans son uniforme de semi akuma, cet uniforme rouge qui contraste bien avec le bleu de ses cheveux. Drôle de mélange de couleurs, sur lui, on pourrait presque croire que tout cela est de bien mauvais goût. Enfin, il ne s’en préoccupe pas vraiment : Éloi est fier de faire partie de Central, alors il est aussi fier de porter cet uniforme.
Néanmoins, les jours de repos par exemple, on peut le voir porter des vêtements normaux, bien différents de ceux d’entrainement ou de combat qu’il a l’habitude de porter. Cette fois, plus de négligence : on a presque l’impression de voir un autre homme. Car Éloi aime s’habiller avec élégance quand il le peut. Sans doute les goûts de son enfance qui lui reviennent.

Mais malgré cette apparence qui peut être intimidante pour certains, Éloi peut également paraître, au contraire, comme un bouclier. Car Éloi n’est pas un homme bourru, comme on pourrait le croire, et peut être très protecteur envers les personnes qu’l chérit. Alors le grand homme qu’il est peut prendre l’image d’un grand frère, ses solides épaules suffisamment larges pour porter votre fardeau, et le sourire qu’il vous offrira sera tout aussi sincère que la colère envers vos ennemis.

Description mentale



Ce qu’on peut tout de suite dire chez Éloi, c’est qu’il fait un bon semi akuma. Car il voue une grande fidélité à Central. Pour lui, Central est sa mission, sa raison de se battre, car il pense que c’est l’organisation qui peut sauver le monde de la tyrannie du Comte Millénaire. Jamais l’homme n’a pensé à retourner sa veste comme certains de ses anciens camarades semis, pour lui, il estime que ça ne peut pas lui arriver.
Néanmoins, si Éloi éprouve une fidélité sans faille à Central, ce n’est pas pour ça qu’il méprise les autres. Au contraire, Éloi fait même preuve d’une compréhension surprenante de la part d’un membre de Central. Pour lui, les membres de l’Ordre Noir et les exorcistes sont des victimes de la guerre au même titre que les civils. Éloi est conscient que certains ont été entraînes dans cette guerre contre leur gré. C’est pourquoi Éloi pourrait même parfois faire preuve de compassion envers eux. Parce que Éloi pense vraiment faire partie des « héros », ceux qui se sont volontairement donné aux scientifiques de Central pour obtenir plus de pouvoir. Il veut aller au front, il se croit décidément un peu trop comme un héros en fait. Il est persuadé qu’à la fin, ce sera le camp de l’humanité qui vaincra. Car si tout le monde finit par s’entraider et se supporter mutuellement, cela ne peut qu’apporter de belles victoires, non ? Enfin, c’est pour ça que Éloi continue de se battre pour Central : pour lui, c’est l’organisation qui dirige ceux qui protègent les innocents. Quand bien même, il y a parfois certains sacrifices nécessaires dans la guerre.
En fait, Éloi regretterait même de ne pas avoir pu devenir un exorciste. Car lui, il ne voulait pas fuir, il aurait voulu protéger ce monde qu’il aime tant, se battre contre ceux qui veulent détruire la chose la plus précieuse à ses yeux. Il aurait aussi voulu être un héros Éloi, un vrai. La vérité, c’est qu’il n’est qu’un pion, comme tous les autres.

Éloi est un grand rêveur, même un peu trop idéaliste. Il se croit capable de grandes choses, avec ses grandes mains. Il ne se rend pas compte qu’il aimerait bâtir des choses trop grandes pour lui, malgré sa taille.
Le semi akuma pense que l’homme est bon et est vraiment capable de grandes choses. Alors Éloi essaiera toujours de pousser les autres à faire ces grandes choses qu’ils sont les seuls capables de faire. Même s’il peut parfois manquer de tact. Éloi a des méthodes assez particulières pour pousser les autres à aller de l’avant. Il peut se montrer brusque, parfois hausser la voix, et a bien conscience qu’on peut le haïr pour ça. Mais Éloi n’aime pas ceux qui s’enferment simplement dans leur propre faiblesse. Il estime qu’il fait tout ça pour les aider. Ah, Éloi a décidément une haute opinion de lui, et est bien trop optimiste…
Enfin, il ne pense pas ça de tous les hommes exactement. Ou plutôt, pour lui, certains ne sont pas des Hommes : les Noés sont bien en dessous. Ils ont atteint un stade de la corruption tel qu’ils ne peuvent plus être appelés des hommes vraiment. Ce sont des êtres inférieurs, des monstres qu’il faut éliminer pour le bien de l’humanité.
Vraiment, Éloi est bien top manichéen.

Mais si Éloi est quelqu’un qui sait garder son sang froid, en revanche il peut aussi être très fier. Alors si on se met à rabaisser sa fierté, il peut très mal réagir. Éloi tient à son honneur.
Le semi akuma est un très mauvais menteur. Ou plutôt, il ne va pas essayer de mentir. Car il dit tout le temps ce qu’il pense. Votre tête ne lui revient pas ? Il vous le dira. Il ne vous aime pas ? Vous le saurez tout de suite. Au contraire, vous lui plaisez ? Ça aussi, il vous le fera savoir. Éloi est parfois bien trop franc, en fait. Ce qui peut aussi lui attirer des problèmes. En tout cas, il sait poser ses couilles sur la table – comme Kanda d’ailleurs.
Néanmoins, même si son caractère bien trempé pourrait laisser penser le contraire, Éloi est très poli, et rarement vulgaire, aussi bien dans son langage que dans ses gestes. En fait, il emploie parfois même un langage un peu désuet. Il pourrait parfois être un peu à cheval sur les bonnes manières. Et s’il peut recevoir des remarques ou des moqueries à ce sujet, Éloi les ignore totalement. Il ne va pas changer pour les autres.
Mais cela ne veut pas dire qu’Éloi ignore les autres ou ne sait pas s’amuser. Si l’on passe au dessus de ça, Éloi est en fait quelqu’un de social, même pour un membre de Central, avec qui on peut facilement parler – même s’il a un humour de mauvais goût.
C’est quelqu’un de cultivé et travailleur, qui veut toujours finir ce qu’il entreprend, et veut toujours donner le meilleur de lui même.

Histoire



Éloi est né au sein de la bourgeoisie française. La famille Bauchard avait toujours été aisée, et vivait donc dans une richesse très convenable – pour n’importe qui. C’est donc avec tout l’amour de ses parents et en ne manquant de rien qu’Éloi grandit. Fils unique, ses parents se concentrèrent uniquement sur lui, et Éloi aimait ses parents autant que ses parents l’aimaient. Ah, la famille Bauchard, c’était une famille modèle, qu’on disait ! Un couple qui s’aimait comme au premier jour, un fils modèle, aucun nuage noir à l’horizon. Même s’il fallait l’avouer, leur fortune n’était pas aussi grande que tous leurs voisins… ils aimaient faire voir leur richesse, mais ils n’avaient pas vraiment de quoi rivaliser avec les autres en vérité… Mais qu’importe après tout. Ça aurait tout aussi bien pu continuer ainsi… S’il n’y avait pas ce poison qui rongeait le cœur humain. La jalousie.
Et petit à petit, la richesse de la famille s’agrandit. Si cela s’était fait doucement, progressivement, cela ne finit pas par passer inaperçu. Néanmoins, personne ne réussit à percer le secret de la famille Bauchard, qui s’abstint bien de tout commentaire. Le mystère restait complet.

Et si toutes ces affaires dépassaient complètement l’enfant qu’il était alors, Éloi finit tout de même par remarquer un changement. Non pas dans la richesse de sa famille, à vrai dire il n’avait pas vraiment l’âge de se préoccuper de tout ça, surtout quand les changements étaient positifs.
Mais c’était bien leur comportement qui avait changé. Si, à l’extérieur, le couple portait toujours le même masque de la famille parfaite, en revanche, une fois au domicile, cela changeait complètement. Ils paraissaient fatigués, complètement épuisés, stressés. Et le moindre soucis les rendait susceptible. Bien loin des parents toujours calmes et présents pour leur fils. Même après ce soudain changement, le garçon pouvait avoir toujours ce qu’il voulait. Tout ce qu’il réclamait, il l’avait aussitôt. Mais la seule chose qu’il réclamait sans cesse et qu’il n’avait jamais, c’était ses parents.
Car ceux-ci s’éloignaient de plus en plus. Ils étaient plus souvent absents, et c’était toujours cette même angoisse dans l’atmosphère quand ils revenaient. Alors même s’ils souriaient toujours à leur fils quand ils le voyaient, le cœur y était moins.
Et Éloi finit par deviner la cause de tout ce changement, ou en tout cas il le croyait. Un homme, toujours le même rendait régulièrement visite à ses parents. Si au début Éloi pensait qu’il s’agissait d’un simple visiteur, le garçon finit par s’inquiéter lorsque, à chaque fois qu’il voulait le saluer, son père le consignait dans sa chambre et lui interdisait d’en sortir jusqu’à ce qu’ils aient fini de parler.
Ce que le garçon finit par ignorer. Alors, il finit par se glisser hors de se chambre et à écouter la conversation des adultes. Mais il ne comprenait pas grand-chose –il ne pouvait pas. Cela parlait de « contrat », « Comte », « rapport » et « brooker ». Des mots qu’il s’était assuré de retenir pour plus tard.

Et Éloi ne voulait plus voir ses parents ainsi, il ne voulait plus les voir s’éloigner de lui. Alors, en voyant un jour son père sur le point de partir « pour son travail », alors que Éloi savait très bien qu’il avait finit de travailler, Éloi le retint parla manche.

-Père, je ne veux pas que vous partiez…
-Je reviens rapidement Éloi, mais je dois partir travailler maintenant.
-Non, vous allez encore partir, et revenir tard. Et je vous attendrai, mais vous ne serez pas là…

Le père prit son fils par les épaules, essayant de le faire comprendre.

-Je sais que nous allons partir pendant un moment… Mais si nous faisons tout ça, Éloi, c’est uniquement pour ton bonheur.
-Non.

La réponse de l’enfant avait été si froide, si catégorique, que même le père en resta muet pendant un instant.

-Lorsque vous vous éloignez de moi, ce n’est pas pour mon bonheur. Ça me rend triste… Trop souvent, vous partez, et vous ne revenez que très tard. Et vous aussi, vous êtes tristes. Et ça me rend encore plus triste. Alors, même si vous m’offrez beaucoup de choses, la seule chose que je voudrais, c’est que l’on reste ensemble et que l’on soit tous réunis, et heureux.

Et ce ne fut qu’à cet instant –sans doute trop tard- que les parents du petit Éloi se rendirent compte qu’ils avaient eu faux sur toute la ligne. Eux qui étaient censés faire la leçon à leur fils, c’était lui qui leur en avait donné une belle. Le bonheur de la richesse n’était rien comparé au bonheur de la famille.

Tous deux discutèrent longuement après ce jour. Alors, sans prévenir qui que ce soit, Marguerite et Augustin Bauchard s’étaient délivrés eux même des responsabilités qui les liaient au Comte Millénaire. Et, comme l’avait désiré Éloi, ceux ci passèrent bien plus de temps avec lui. Bien sur, ils ne manquaient jamais de rien –ils n’avaient jamais manqué en fait- mais gagnaient moins. En revanche, s’ils avaient perdu du côté matériel, ils avaient bien plus gagné du côté de la famille, qui était devenue plus soudée que jamais. Et Éloi était vraiment heureux, à ce temps là.

Un bonheur qui, comme on peut l’attendre de la part d’un semi akuma, fut de bien courte durée. Car si les Bauchard avaient fini par oublier tout ce qui était en relation avec le Comte ou les akumas, eux en revanche n’avaint pas oublié. Ce fut donc une surprise lorsqu’ils découvrirent leur contact akuma les attendre juste devant leur porte. A nouveau, en reconnaissant l’homme, les parents blêmirent. Éloi savait bien ce que cela voulait dire. C’était lui qui rendait père et mère triste.

-Éloi, monte dans ta chambre.
-Mais…
-Éloi, monte tout de suite.

Le ton de son père ne laissait pas place à la discussion, et Éloi finit par obéir. Pourtant, il savait que cet individu n’était pas bon, qu’il allait dire des choses mauvaises à père et mère. Alors il voulait être là pour qu’il leur dise des bonnes choses, lui.
Choisissant finalement de désobéir à ses parents, Éloi repartit vers l’entrée, où il allait pouvoir rejoindre ses parents. Pourtant, il ne put qu’entendre une dernière phrase de l’akuma, comme un châtiment.

-Alors vous ne nous servez plus à rien.

L’instant d’après, Éloi pénétrait dans la pièce. L’instant d’après, il ne put voir que le sang tapisser les murs. Le sang de ses parents.
Et au milieu du carnage, un véritable monstre. L’akuma avait pris son apparence de monstre, et, après s’être débarrassé des parents, ses yeux pervers se posèrent sur l’enfant.
Le garçon se mit à hurler devant le carnage. Ses yeux se posèrent sur ce qui restait du cadavre de ses parents. Le garçon cria de pus belle lorsque l’akuma se dirigea vers lui cette fois ci. Il allait finir comme ses parents.
Alors ce fut dans un élan de folie et de désespoir qu’il parvint à se relever et à fuir dehors. Il devait s’échapper, à tout prix. Néanmoins, il entendit le monstre se précipiter vers lui, et passer juste à côté de lui. Un rire mécanique, horrible, retentit alors que l’enfant pleurait de plus belle. Cet akuma n’avait même pas envie de le tuer tout de suite. Il jouait avec lui, comme un chat jouait avec une souris avant de l’achever.
Mais les secours arrivèrent avant. Des silhouettes drapées de noir débarquèrent de nulle part, et si Éloi prit peur en les voyant, ce qui l’étonna le plus fut que même le monstre les craignait. Alors, ne comprenant plus ce qu’il se passait autour de lui, le garçon profita de l’intervention des inconnus pour aller se cacher. Mais il ne quittait pas la scène des yeux malgré tout. Il regarda l’exorciste combattre la machine du Comte Millénaire, jusqu’à ce qu’il parvienne à le blesser et que la machine ne parvienne à s’enfuir. L’un des deux hommes drapés de noir le poursuivit aussitôt. Mais avant que son camarade ne le suive, Éloi se redressa et se précipita vers lui.

-Attendez !

S’il avait eu peur d’abord, il s’était bien vite calmé en voyant que ces hommes au rosaire avaient chassé ce monstre. En fait, ils avaient protégé un enfant comme lui, même si… ils n’avaient pas été assez rapides pour protéger ses parents.

-Vous... Vous pouvez chasser ce monstre, n’est ce pas ? Il… Il a tué mes parents. S’il vous plait… Je veux les venger.

***

C’est donc après ce tragique accident qu’Éloi entra à Central. L’enfant avait vite été accepté au sein de l’organisation, sa solitude et sa soif de vengeance se muèrent bien vite en haine contre les akukmas. Quand à ses capacités physiques, elles se démontrèrent bien vite pendant les entraînements. Éloi avait envie de se venger de ces démons. Et en grandissant au sein de Central, son esprit fut bientôt complètement endoctriné par la guerre. Plus qu’une vengeance, lutter contre le Comte Millénaire était vraiment devenu un but, les idéaux de Central ses valeurs. Éloi voulait y prendre une part active. Alors l’apprenti corbeau s’entrainait dur, se persuadant qu’il avait un grand rôle dans cette guerre. Le naïf petit soldat pensait être l’un de ceux qui mettraient fin à cette guerre. Alors il s’entrainait sans relâche, comme le bon petit corbeau qu’il était devenu.
Jusqu’à ce qu’il soit enfin apte à aller sur le terrain aux côtés des exorcistes. Éloi se méfiait d’eux, après tout on ne savait jamais à quoi s’attendre avec eux. La plupart du temps, ce n’était que des lâches qui ne voulaient que fuir. Ils ne se rendaient même pas compte de l’honneur que cela pouvait représenter que d’avoir été élu par l’innocence… Etre l‘un des sauveurs de l’humanité. Lui regrettait tant de ne pas avoir été choisi.
Alors si Éloi était parti en mission avec ce stéréotype en tête, il se rendit compte qu’il s’état trop avancé. Þóra était pourtant une exorciste qui n’aimait pas se battre, qui n’avait en rien la carrure des héros. Et pourtant, elle faisait face aux difficultés avec un courage qui inspirait le respect. Alors Éloi avait appris à la respecter pour ce qu’elle était.
Et comme une étrange coïncidence, leur chemin finit par se recroiser plusieurs fois. Les deux jeunes gens apprirent à se connaitre, et ce fut d’autant plus facile qu’Éloi était un corbeau bien plus bavard et ouvert à la discussion que les autres. Alors petit à petit, ils se lièrent d’amitié. Et si Þóra était une exorciste courageuse et forte en apparence, Éloi découvrit qu’il lui arrivait aussi de pleurer, de vouloir d’abandonner et de fuir, qu’elle avait une grande faiblesse aussi. Et pourtant, les élus de Dieu ne devaient pas être faibles, n’est ce pas ? Ils représentaient l’espoir de l’humanité, alors ils ne pouvaient pas se permettre de fuir, ils devaient protéger les victimes de la guerre…

-Tu sais Éloi, les exorcistes sont souvent les premières victimes de la guerre. Nous n’avons en rien l’étoffe des héros. Nous avons été choisis complètement par hasard par l’innocence. Ces gens ont été choisis parmi cette population victime, justement. Nous n’avons rien demandé, et pourtant nous voilà jetés dans une guerre dont nous n’avons pas voulu. Alors non, nous ne sommes pas des élus, je suis désolée mais ne nous demande pas d’être ce que nous ne sommes pas. Si nous combattons, ce n’est pas parce que nous le voulons, c’est parce que nous n’avons pas le choix.

Le discours de l’exorciste avait bien fait réfléchir le corbeau. Jusque là, tout ce à quoi il pensait avait été de combattre pour la guerre. Il ne s’était jamais vraiment préoccupé des soldats. Parce qu’on ne lui avait jamais ordonné de le faire.
Mais parler avec Þóra le fit progressivement changer. Loin de la contredire ou de lui reprocher un tel discours, Éloi l’écoutait, voulant en apprendre toujours plus sur cette guerre. Et petit à petit, il changeait grâce à elle.

Leur relation évolua et les deux jeunes gens tombèrent rapidement amoureux l’un de l’autre. Pourtant, ce n’était pas une relation facile à vivre. Car Éloi était un corbeau, et il ne préférait pas que cette relation se sache –surtout avec une exorciste. Alors ils n’avaient d’autre choix que de faire semblant devant tout le monde, et de vivre leur amour dans le secret. Mais ça ne les empêchait pas de s’aimer malgré tout.

- Þóra ?
-Oui ?
-Veux tu m’épouser ?

Surprise par une telle déclaration, Þóra fixa son compagnon, prise de court. Elle ne croyait toujours pas ce qu’elle venait d’entendre.

-Pardon ?
-Quand toute cette guerre sera finie, nous n’aurons plus à nous cacher. Nous pourrons enfin vivre notre amour au grand jour !

Þóra ne put s’empêcher de rire face à la naïveté de son amant. Il parlait déjà de victoire, de la fin de la guerre, alors que les temps semblaient plus durs que jamais. Décidément, il n’avait jamais cessé de rêver.

-Éloi…
-Je suis tout à fait sérieux ! Alors…

Malgré tout, l’exorciste lui adressa un sourire triste. Ce qu’il lui demandait était impossible, elle le savait. Parce que la fin de la guerre, elle était persuadée de ne pas la voir. Mais elle aimait tout de même ce côté trop naïf, cet optimisme insensé. Et si c’était possible, dans ses rêves les plus fous, elle voulait l’épouser.

-Dans ce cas, oui, je le veux.

Et ils scellèrent cette promesse avec un dernier baiser d’amour. Leur dernier baiser.

A nouveau, ils durent se séparer, à nouveau le devoir les appelait. La menace des akumas et des Noés se faisait grandissante, leurs ravages causaient la mort de nombreux civils. Mais aussi de membres de l’Ordre Noir… et des exorcistes.
Þóra avait péri. La jeune femme n’avait pas survécu à une attaque d’akumas. Ils l’avaient tué après avoir détruit son innocence.
Éloi avait l’impression que son monde avait été détruit à nouveau. Ces akumas lui avaient pris la personne à laquelle il tenait le plus au monde, la femme qu’il aimait, celle avec qui il avait promis de construire leur futur. A nouveau, le Comte avait détruit sa vie. Et Éloi était complètement effondré.
Et aux larmes, aux cris, au désespoir, céda bientôt un nouveau sentiment. La haine, la colère, la rage, la vengeance. Ces monstres s’en étaient pris à ses parents il y a des années maintenant. Aujourd’hui, ils lui avaient pris sa bien aimée. C’en était assez. Il voulait se venger, leur faire mordre la poussière, les détruire. Pour Þóra.

Alors lorsque Éloi avait entendu parler du projet d’exorcistes de troisième génération, il s’était bien vite porté volontaire. Enfin, il allait vraiment avoir le pouvoir de détruire les akumas, lui qui avait toujours regretté de ne pas être l’égal des exorcistes et d’avoir l’honneur de se battre pour le bien de l’humanité. Mais surtout, maintenant, c’était la vengeance qui motivait ses actions.
Et même l’accident d’Alma Karma ne le fit pas reculer. Ceux qui s’étaient laissés dominer étaient des corromps. Lui n’était pas comme ça, il ne se jugeait pas comme eux.
Alors, grâce aux cellules de Mitra Dyo, la Seconde Matrice, Éloi rejoignit les rangs des semi akumas. Depuis ce jour, il n’eut de cesse de chasser et exterminer les akumas, encore et toujours. Comme si chaque jour, il pouvait expier le mal qui rongeait un peu plus ce monde. Et accomplir sa vengeance.

Famille



Marguerite et Augustin Bauchard : Ce sont les parents d’Éloi. Éloi est leur fils unique, et Marguerite et Augustin l’ont élevé avec tout l’amour qu’ils pouvaient lui donner. C’est leur cupidité et leur jalousie qui les a poussés à devenir brooker et a entraîné leur perte. Mais c’est grâce à Éloi que les parents ont pu se rendre compte qu’ils faisaient une grosse erreur, et qu’ils ont finalement tout abandonné pour rester auprès de leur fils. Instants de bonheur de courte durée, car ils furent bien vite assassiné par leur akuma contact, et sous les yeux du petit garçon. Depuis ce jour, Éloi s’est promis de venger ses parents.

Þóra Svavarsdóttir :C’est l’exorciste dont Éloi est tombé amoureux. C’est avec elle qu’Éloi a combattu pour la première fois aux côtés d’un exorciste. Les deux jeunes gens ont fini par tomber amoureux l’un de l’autre. C’est grâce à elle qu’Éloi porte un autre regard sur les exorcistes et la guerre, un regard nouveau et plus ouvert. Néanmoins, ils vivaient leur amour dans le secret, craignant que leur relation soit mal vue par Central. Þóra et Éloi se sont promis le mariage après la fin de la guerre, promesse brisée par la mort de la jeune femme. Depuis ce jour, Éloi a l’impression d’avoir tout perdu, et s’est promis de venger sa fiancée.

Test Rp

Le sujet sera donné par un membre du staff après une première vérification. Pour les prédéfinis du manga uniquement.

PRÉNOM OU PSEUDO : Ignis ou toute la compagnie
SEXE : Fille
ÂGE :19 hivers
DOUBLE COMPTE ? Un pour chaque jour de la semaine
COMMENT T'ES ARRIVÉ(E) ICI ? J’ai suivi les tulipes
UN MOT POUR LA FIN : Je vous taule très gort :B2:
LE CODE, BIEN-SÛR : :agentpot:

COPYRIGHT : Ike de Firen emblem path of radiance/radiant dawn
Et IRL, ça donne quoi ?



‡ Preux chevalier ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Éloi Bauchard‡ Preux chevalier ‡
Éloi obéit en goldenrod

Le sacre d'un chevalier
Un monde à sauver
Répandre la lumière
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 67 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Fidèle - Courageux - Compréhensif - Protecteur - Naïf - Idéaliste - Rêveur - Optimiste - Franc - Manichéen - Sérieux - Fier - Poli - Amical - Persévérant - Sait poser ses couilles sur la table
▐ Parcours RP : Enfance commune (+10)
Pot de colle (+50)
Attrapez les tous !

Points : 225
Rang F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Mer 5 Oct - 1:47






NÍNA RUGIT EN THISTLE.
☩ La Lionne d'Islande ☩

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre à nouveau, et vivre en paix auprès des siens. || Actuellement : retrouver la trace de Siríus, Æsa et Myrkur.
Aime:
N'aime pas: avatar
Nína Eve K. Siríussdóttir☩ La Lionne d'Islande ☩
☩ NÍNA EST CONSIDÉRÉE COMME MORTE DEPUIS LE 27 JUILLET 18**. DEPUIS, ELLE CACHE SA RÉELLE IDENTITÉ ET SE FAIT APPELER EVE KIERKEGAARD. ☩

▲▼. N Í N A ' S . V O I C E, .BY OPHELIA .▼▲

STATUT STAFF : PRÉSENCE RÉDUITE
STATUT RP : EN PAUSE




« Maintenant que tu es réveillé, Mythe, tout semble différent. Le coeur bat comme toujours, mais cette fois hors de la course du temps. »

Augað mitt og augað þitt, og þá fögru steina. Mitt er þitt og þitt er mitt. Sérðu ekki við fæddumst til að standa hlið við hlið.TYNA'S THEME. ♡

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 1220 ▐ Autres Comptes : COMING SOON (mais pas trop soon quand même faut pas exagérer hein) ✖
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans.
▐ Personnalité : Ténébreuse ✖ farouche ✖ solitaire ✖ bohème ✖ distante ✖ méfiante ✖ indépendante ✖ introvertie ✖ flegmatique ✖ intimidante ✖ impartiale ✖ impénétrable ✖ froide ✖ discrète ✖ douce ✖ subtile ✖ posée ✖ silencieuse ✖ vertueuse ✖ patiente ✖ humble ✖ pudique ✖ protectrice ✖ et bien plus encore.
▐ Parcours RP :


{ R P . E N . C O U R S }

Arche || Wisely Kamelot { 10 }
Irlande || Rusty O'Connor { 3 }
Arche || Tyki Mikk { 5 }
Angleterre || Yû Kanda { 1 }
France || Eugénie ; Nausicaa ; Maugrim ; Basile { 0 }

Prochainement : Eugénie ; Şehrazat ; Caleb.

1420 points.

RANG D.

Rang C dans 2 combats.
Rang B dans 80 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Mer 5 Oct - 7:53



Célania's Theme

Cadeaux :feels::
 
† L’Épée Céleste †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Célania Vaillant† L’Épée Céleste †
La fin de l'espoir est le commencement de la mort.
Célania fait régner la justice en #009999

- - -


▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 515 Féminin
▐ RPG Age : 16 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. Goût trop prononcé pour la justice et le respect des règles.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Ordre chronologique :

Event Halloween 2015 (terminé)

De l'autre côté du terrierLily Pennyworth, Anne Brandford, Phoenix Lanfredi (en cours)

I solemnly swear that I am up to no goodAyden Hyde, Svanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel, Wilma Hartmann, Basile Armand (en cours)

[FLASHBACK] Le Mariage de L'ImpossibleMarian Cross (en cours)

Aux détours des couloirsOda d’Asthor (abandonné)

Le soleil brun et l’épéiste aux yeux bleusSolaris Weiss (terminé)

[Mission] A la recherche du voleur !Bianca Ricchiardi (en cours)

Pique-nique nocturneLily Pennyworth (terminé)

[Quête] Retour au foyerSeth S. Cairn, Gwenaëlle Roussel, Yû Kanda, Nora Lockwood (abandonné)

Les miracles n’existent pasLavi Bookman Junior (terminé)

Ready to play ?Liam A. Ludrick (terminé)

ConvalescenceGwenaëlle Roussel (terminé)

Vol à l'étalageMaxence Fournier (terminé)

[Quête] Le sale boulotAyden Hyde, İlknur Aceleci, Rhian Llewellyn (en cours)

PokerDãnava (terminé)

Tourner les pagesLavi Bookman Junior (terminé)

[Intrigue] Chapitre IV - Groupe IISofia Vasquez, Lavi Bookman Junior, Ulric (terminé)

Gueules casséesSvanhólm J. Ingvarsson, Gwenaëlle Roussel (en cours)

[Event] Soirée de Noël (terminé)

Un bisous magique contre la PLSÆsa Siríussdóttir (en cours)

Cleaners in the bushOda d'Asthor, Guillaume Verdier (abandonné)

La demeure des hantisesSvanhólm J. Ingvarsson (en cours)

L'amour à la françaiseEmy Boeheim, Bonnie O'Cahan (en cours)

Mélopée MortelleLavi Bookman Junior (en cours)

Points RP :

Points = 1535 (RPs) + 50 (inscrip.) + 100 (anniversaire) + 100 (flood) =1785 points
Rang A dans 705 points

Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Mer 5 Oct - 12:59
SEMI :feels:


Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):



Les cadeaux des gens beaux ♥:
 



‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300
▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 394 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Le Sale Boulot [Mission avec Célania, Ayden, Kebab] VIII
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] IV

Rang C.
1325 sur 1500 pour le B.
3/6 conditions remplies (4?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Mer 5 Oct - 14:14




♥:
 
L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: avatar
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem


Lily rêve en #FF6699


▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 476 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 20 ans.
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
11/4 Indisponible.

www ۞ Liam [6]
www ۞ Sehrazat [7]

www ۞ Anne [7]
www ۞ Aloïs & Emile [1]
www ۞ Maugrim [8]
www ۞ Mary [11/3]
www ۞ Elliot [3/3]

www ۞ Sheryl [1]
www ۞ Oliver [5]


www ۞ Anne, Phoenix, Célania
www ۞ Maugrim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Dim 9 Oct - 16:24
:potnora:
Fiche terminée ! :yopot: (Nina, pari tenu :dapot: )
‡ Preux chevalier ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mettre fin à cette guerre
Aime:
N'aime pas: avatar
Éloi Bauchard‡ Preux chevalier ‡
Éloi obéit en goldenrod

Le sacre d'un chevalier
Un monde à sauver
Répandre la lumière
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 67 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Fidèle - Courageux - Compréhensif - Protecteur - Naïf - Idéaliste - Rêveur - Optimiste - Franc - Manichéen - Sérieux - Fier - Poli - Amical - Persévérant - Sait poser ses couilles sur la table
▐ Parcours RP : Enfance commune (+10)
Pot de colle (+50)
Attrapez les tous !

Points : 225
Rang F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Lun 10 Oct - 18:59
Fiche de vérification
Bannière : Path of radiance. :perv:
Référence du Personnage : Ike le seul, l'unique. As always, à recenser si ce n'est pas encore fait !
Nom et Prénom : Bauchard Éloi, il a un nom à lancer une fabrique de chocolat plus tard. :pot2:
Carte d'Identité : « Hé l'oie » ; ok je valide tout. :pot:
Physique : « Tout semble grand chez Éloi d’ailleurs [...]» Tu l'as fait exprès hein ? :pot: Hein ? :pot2: HEIN ? :pot3: mlem. :mlem: /crève/
Caractère : « En tout cas, il sait poser ses couilles sur la table – comme Kanda d’ailleurs. » Quelle vulgarité, je suis outrée. :omp: ( Et juste après : " Éloi est très poli, et rarement vulgaire, aussi bien dans son langage que dans ses gestes. " Tu me tues. :pot: )
Histoire : Finie la rigolade là, par contre. :svp: Fallait que je m'y attende, ça peut pas être jojo avec un semi... MAIS QUAND MÊME, POUR ÞÓRA. Tu es horrible. :svp: :evilfeels: Sinon c'est perf ! :evilpot:
Famille : Rien à redire, si ce n'est que c'est trop triste. :lazycry: Les islandaises ont la côte.
Particularité : Il tient pas l'alcool, bon à savoir.
Le Nombre de Ligne : C'est nickel !
Avatar : Je dis oui. :yopot:
Grammaire, orthographe : Rien à redire !
Rang de départ : Petit F deviendra grand A.
Code : T'as de la chance que je t'aime bien, sinon...

Ma foi, c'est parfait tout ça ! Un personnage sans prétention, avec la bonne dose de drama comme j'aime. :justpot: J'aime beaucoup sa personnalité, ses motivations. :feels: Puis c'est assez triste et classe en même temps, que pour vaincre les akumas, il soit allé jusqu'à en devenir un lui-même, en parti... Et puis, pari tenu... Kanda n'a qu'à bien se tenir. :potsir:

Félicitations ! Tu obtiens 50 points. N'oublie pas de remplir ton dossier central et de le tenir régulièrement à jour. Tu peux maintenant pleinement profiter de la vie heartienne ! RP, RS, LR, FT et... flooder !Tu es validé !






NÍNA RUGIT EN THISTLE.
☩ La Lionne d'Islande ☩

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Être libre à nouveau, et vivre en paix auprès des siens. || Actuellement : retrouver la trace de Siríus, Æsa et Myrkur.
Aime:
N'aime pas: avatar
Nína Eve K. Siríussdóttir☩ La Lionne d'Islande ☩
☩ NÍNA EST CONSIDÉRÉE COMME MORTE DEPUIS LE 27 JUILLET 18**. DEPUIS, ELLE CACHE SA RÉELLE IDENTITÉ ET SE FAIT APPELER EVE KIERKEGAARD. ☩

▲▼. N Í N A ' S . V O I C E, .BY OPHELIA .▼▲

STATUT STAFF : PRÉSENCE RÉDUITE
STATUT RP : EN PAUSE




« Maintenant que tu es réveillé, Mythe, tout semble différent. Le coeur bat comme toujours, mais cette fois hors de la course du temps. »

Augað mitt og augað þitt, og þá fögru steina. Mitt er þitt og þitt er mitt. Sérðu ekki við fæddumst til að standa hlið við hlið.TYNA'S THEME. ♡

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 1220 ▐ Autres Comptes : COMING SOON (mais pas trop soon quand même faut pas exagérer hein) ✖
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans.
▐ Personnalité : Ténébreuse ✖ farouche ✖ solitaire ✖ bohème ✖ distante ✖ méfiante ✖ indépendante ✖ introvertie ✖ flegmatique ✖ intimidante ✖ impartiale ✖ impénétrable ✖ froide ✖ discrète ✖ douce ✖ subtile ✖ posée ✖ silencieuse ✖ vertueuse ✖ patiente ✖ humble ✖ pudique ✖ protectrice ✖ et bien plus encore.
▐ Parcours RP :


{ R P . E N . C O U R S }

Arche || Wisely Kamelot { 10 }
Irlande || Rusty O'Connor { 3 }
Arche || Tyki Mikk { 5 }
Angleterre || Yû Kanda { 1 }
France || Eugénie ; Nausicaa ; Maugrim ; Basile { 0 }

Prochainement : Eugénie ; Şehrazat ; Caleb.

1420 points.

RANG D.

Rang C dans 2 combats.
Rang B dans 80 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Éloi Bauchard - Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» [AIDE] Root de mon Desire tant desiré ... :)
» Tant pis pour vous
» [Brucker, Fanny] J'aimerais tant te retrouver
» J'aimais tant l'aimer (Doctor Who) [Ten/Rose]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: C'est ici que tout commence :: Présentations :: Semi-Akuma-
Sauter vers: