Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Mar 22 Nov - 16:04



Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes.
Feat. Caleb C. Attanasio






Stones are not afraid of anything. They are not afraid of the storm, of death, of the sun, of the sea. The teeth of the sperm whales tear everything, men, whales, ships, but they break on the stones.

Aaliyah Aaliyah petit poisson tu es (triste) seule ce matin, Santiago n’est pas là, ça arrive (souvent) de temps en temps mais tu ne dis rien pour toi il est encore en deuil  la mort de son fils (ton frère) lui est difficile (ce sale gamin). Tu descends les escaliers avec grâce Aaliyah petit poisson (tel un mammouth donc) la maison tremble un peu (c’est qu’elle n’est pas très solide vous savez). Tu t’installes tranquillement (paresseusement) et tu souffles doucement sur ton café brûlant, de petites volutes de vapeur s’en échappent et tu t’amuses (comme une gamine) à les repousser avec ta cuillère.  

Tu étais à peine rentrée de ta petite expédition au Groenland, que tu souhaitais déjà repartir (la mer t’appelle) mais tes braves gars n’auraient pas suivi alors tu leur a laissé quelques jours de repos (n’es-tu pas généreuse ?). Ton regard dérive doucement vers la fenêtre, l’aurore se dévoile sous tes yeux émerveillés (avec plein d’étoiles (de baleine)) et tu ne peux que rester figée (une statue) devant la beauté de ce maelström de couleurs (rouge rose orange jaune). Le ciel est dégagé et le temps semble favorable pour lâcher les amarres (ou les (h)aussières mais tu chipotes là)   mais la mer (capricieuse) réserve toujours bien des surprises à ceux qui osent troubler son eau (mais tu les connais par cœur Aaliyah petit poisson). Confiante (anxieuse) tu attrapes et (Abel) tu sors de votre (tremblante) petite maison (elle doit être frileuse).

Les mains dans les poches avec nonchalance (feinte tu es surexcitée), tu longes les rues afin d’atteindre le port, tu frissonnes légèrement, le matin n’est pas frileux lui. Tu t’arrêtes enfin (Abel) devant ton (bébé) bateau le « white whale » sur le quai tu constates que tes hommes sont déjà là fidèles au rendez-vous comme toujours évidemment tu es (soulagée) dans ton élément et tu redeviens (un tyran) un capitaine. Vous repartez chasser la baleine (blanche mais chut).

Sur le pont tu donnes tes ordres précis organisés et un sourire étire tes lèvres tu repars en mer Aaliyah petit poisson et le son des machines résonne agréablement à tes oreilles comme une douce mélodie (une berceuse). Toi aussi tu participes et les cordes n’ont plus aucun secrets pour toi, les nœuds sont parfaitement fait dans tes mains expertes (abimées) et pourtant ton esprit est ailleurs (il est parti le coquin) tes mains agissent automatiquement pendant que tu penses à votre prochaine itinéraire : probablement le milieu de l’Atlantique. Et ça y est les amarres ((h)aussières vous a-t-on dit) sont lâchées et tu vois la ville s’éloigner dévorée par l’immensité de l’océan tu trouves ça magnifique rien n’est plus beau que le bleu de la mer qui se reflètent dans tes yeux.  Mis à part peut-être les cadavres (morbides) des baleines que tu harponneras avec le (fol) espoir que celle haïe (la blanche) sera parmi les macchabées.



Code par xLittleRainbow


Notre petit club avec Seo :lol::
 
Chasseuse de Baleine

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Harponner la baleine blanche
Aime:
N'aime pas: avatar
Aaliyah A. AttanasioChasseuse de Baleine
...

▐ IRL Age : 15 ▐ Messages : 18 ▐ Autres Comptes : Lena K. Friedwald ;
Féminin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : *
▐ Parcours RP : Fiche présentation

Chronologiquement :

Amérique ft. Ankk {4/3}>Terminé
Océan Atlantique ft. Caleb (20) >En cours
Londres ft. Léopoldine (20) >En cours


Epistolaire ft. Ankk (10) >En cours

Points : 160 Rang : F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Ven 23 Déc - 23:41
Hydrogène ;


tu (ouvres) ouvres les yeux Caleb les miroirs sur le monde et sur le carnage ; tu (es vieux et cassé Caleb) es au milieu du vide du rien c’est à dire la mer tu crois que c’est les côtes américaines tu ne sais plus vraiment Caleb tu avais faim la dernière fois que tu t’es réveillé Caleb et après tu te souviens plus vraiment faute de mieux tu as ouvert les yeux Caleb la mer dedans le sel la mort le sang Caleb la nuit les étoiles (il fait nuit Caleb) la mer la mer et le vent Caleb les couleurs se mélangent dans tes yeux il y a l’odeur âcre du sang tout autour de toi Caleb ça te revient la baleine tueuse le monstre et les cris tu as pris la mer (les séquelles dans tes yeux la mort Caleb mer placide et tes yeux morts poissons poison les heureux la douleur tes yeux les séquelles Caleb) tu as fait un carnage (Caleb). Tu te tiens au milieu d’un bateau vide Caleb tu regardes l’océan tu es vieux et fatigué Caleb vieux de cette vie à dévorer fatigué fatigué de courir après le temps et les gens et les âmes tu voudrais effacer ta condition de machine tu voudrais le matin dans les yeux et la nuit les étoiles Caleb tu veux (dévorer (faim faim faim encore Caleb ?)) les corps autour de toi Caleb tu balbuties tu erres dans ce grand bateau vide de marchandise peut-être tu reconnais des morceaux et des corps des têtes des mains des gens des enfants même dans tes yeux y’a la vie Caleb y’a la mort on verra bien (jusqu’à quand tu supporteras ta faim et tes dents pour dévorer les autres).

c’est étrange Caleb c’est étrange tu avances dans la mer enfin ton corps tu t’es laissé tombé dans la mer tu écoutes le bruit des poissons et des chasses et des requins des grands prédateurs (étrange Caleb tu es encore là ? Tu es encore là ?) les anges Caleb tu crois que tu es encore encore toi encore dans cette machine encore toi enfin je veux dire tu es plus vraiment toi tu flottes (tu danses dans les yeux les étoiles la nuit Caleb !) étrange Caleb tu es encore avec enfin je veux (espoir tu devrais tu sais que) qui peut bien s’en soucier ? Alcool Caleb tu voudrais enfin tu es dans la mer tu flottes ton corps à la dériver tu sens le sel dans tes rouages dans ton squelette tu voudrais enfin tu sens une énorme ombre qui te surplombe c’est un requin enfin tu voudrais qu’il te manque mais au final tu prends tu développes dans ta grande forme de machine et c’est toi qui le dévore Caleb tu as réveillé la baleine blanche la baleine tueuse le monstre au pantin et harpon tu nages dans les courants tu te laisses porter tu es à la recherche d’une nouvelle proie dans tes yeux y’a rien du tout Caleb faute de mieux y’a la mort Caleb tu vas encore propager ta maladie la mort et l’ennui Caleb (les baleines tueuses ça n’existe pas).

promesse promesse je reviendrais à l’aube tu sais la mer je la connais je veux dire il peut rien m’arriver un vieux bonhomme comme moi tu sais ma fille pars donc peindre le monde et dévorer les gens métaphoriquement je veux dire évidemment ahahah grand rire chaud et pastel dans le bois et voilà tu sais
et ensuite un grand bonhomme rond qui approche et alors ces larmes
tu voudrais qu’il revienne
ton fils
dévoré
disparu
dans la mer
Caleb Caleb est revenu tu sais

Caleb tu as finis par trouver un grand bateau en colère et triste petite machine très grande dans les faits tu accélères et tu heurtes le flanc droit de la coque pas de dégâts en fait c’est juste pour dire bonjour humains jouons à un jeu ahahaha vous allez mourir dans ma colère et dans mon oubli humain je suis le grand dévoreur des mers je suis (craignez craignez (perdu (moi ?))).

© Truth.


:: La Lenteur ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Veiller sur sa famille - Assouvir ses besoins de machine
Aime:
N'aime pas: avatar
Caleb C. Attanasio:: La Lenteur ::
Caleb chasse des baleines en #006666.


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 32 ▐ Autres Comptes : ► Cyclamën
Masculin
▐ RPG Age : 76 ans.
▐ Personnalité : Misanthrope ►Cynique ► Menteur ►Las ► Irascible ► Rationnel ► Antipathique ► Perspicace ► Égocentrique ► Sardonique ► Dédaigneux ► Peu loquace ► Déteste la plupart des gens ► Indifférent ► Asocial ► Mélomane ► Contemplatif ► Solitaire ► Andmore
▐ Parcours RP :
{Carnet de bord}


Fiche de présentation {50}
______

aBOrDaGE [ Intrigue ] {80}
faiRy TAle [ Emy ; Svan ] {...}

Total des points : 130 {rang F}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Ven 17 Fév - 17:46



Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes.
Feat. Caleb C. Attanasio







The children approached without fear like a huge whale, stranded, without defense, and were to be cut up

La mer (bleue) le ciel (bleu) et les nuages (bleus) se reflètent dans tes yeux (bleus) tu navigues et tu manges l’océan (bleu) tu dévores le monde et tu dévores la vie (bleue elle aussi) le port la ville le pays et le continent (bleus) ont définitivement disparu de ton champ de vision le vent fouette avec fougue tes cheveux rebelles (roux) et tu souris un peu bêtement mais tu es juste heureuse tu n’y peux rien et tu ne peux vraisemblablement pas t’en empêcher alors tu souris (peut-être un sourire bleu regarde bien) tu montes sur le pont et laisse ton regard dériver et se perdre dans l’immensité de l’eau ( bleue) qui vous entoure.


Et soudainement (inopinément, subitement, brusquement vous avez compris) ce moment de paix et de sérénité est brisé (et tandis que les éclats de verre se dispersent dans l’air (bleu)) toi Abel tu ressent une violente secousse te secouer de toute part tu te raccroche tant bien que mal au mât  et reprends rapidement tes esprits la capitaine (Abel) reprends la main et tu fonces voir se qui vous a percuté de la sorte (tu ne le sais donc pas ?) et accessoirement vérifier les potentiels dégâts que ton bébé aurait subi et alors que tu te penches (relativement) prudemment par dessus la rambarde du pont principal (tes hommes retiennent leur souffle) l’énorme silhouette qui se découpe dans l’eau légèrement troublée te laisse sans voix une baleine sans aucun doute une des plus grande qu’il ne t’ait jamais été donné de voir tu retiens ton souffle la bête semble tout avoir fait fuir excepté le silence (ce fou) peut être qui règne autour de vous signe d’anxiété évident.


Inexplicablement tu sembles fascinée par la créature (Aaliyah) tu te redresses et tes hommes ne posent aucune question ils ont bien vu la flamme écarlate qui brûle ardemment au fond des lacs qui ornent tes iris (bleus) aussi ardente que tes cheveux éclairé par le doux éclat du soleil cette baleine sera ta première prise mais pour l’instant avant d’armer les harpons tu as besoin d’espace et pour ça si le monstre ne veux pas s’écarter c’est à ton bébé de bouger tu vires donc à tribord toute voile dehors car la baleine est joueuse et tu es mauvaise perdante.



Code par xLittleRainbow


Notre petit club avec Seo :lol::
 
Chasseuse de Baleine

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Harponner la baleine blanche
Aime:
N'aime pas: avatar
Aaliyah A. AttanasioChasseuse de Baleine
...

▐ IRL Age : 15 ▐ Messages : 18 ▐ Autres Comptes : Lena K. Friedwald ;
Féminin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : *
▐ Parcours RP : Fiche présentation

Chronologiquement :

Amérique ft. Ankk {4/3}>Terminé
Océan Atlantique ft. Caleb (20) >En cours
Londres ft. Léopoldine (20) >En cours


Epistolaire ft. Ankk (10) >En cours

Points : 160 Rang : F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Mer 5 Avr - 22:35
Permanganate ;


(triste vie ?)
Caleb tu hurles tu es léviathan et dévoreur tu es la menace la menace dans la mer Caleb de ton ventre de tes entrailles larges et vibrantes sort une puissante onde qui se déplace jusqu’aux oreilles des hommes là-bas sur leur bateau c’est un son pour faire trembler les hommes cela (vous vous souvenez les poils se dressent le long de votre dos la sueur le front vous envahit et vous vous souvenez le passé votre état primaire quand (du moment où (de l’époque de)) ; quand vos ancêtres craignaient la mer et les monstres à l’intérieur vous tremblez vous allez tremblez vous aviez oublié ce que c’était l’expérience efface ce genre de crainte hélas énorme erreur maintenant souvenez vous et tremblez souvenez vous ce que c’est de craindre la mer les hommes (Caleb vient pour vous)) — triste vie — c’est un son qui rappelle un jardin d’os scié c’est un son qui rappelle la course du sable dans vos veines pardon je veux dire le sang le sable (identique pour moi vos cadavres réduits en poussière dans mon crâne je projette dans ma tête votre futur déjà vous êtes des vivants morts vous les hommes tous (triste vie)) le sang qui pulse enfin il est bouillant et froid ce son ce bruit c’est le bruit de la tempête quand elle se forme et qu’elle se fait belle c’est le son l’avertissement pour les hommes celui de se cacher et de se rouler en boule ou bien courir fuir fuir le plus loin possible c’est le son de Caleb le son de la Lenteur (je suis un Akuma une machine je fonctionne j’effectue les taches et les fonctions je transferts les ordres et les fonctions j’agis j’agis (triste vie ?)) craignez moi car moi-même je me crains maintenant je ne répond plus de rien je veux dire Caleb tu hurles tu es léviathan et dévastation Caleb tu hurles tu souffres Caleb (ton âme souffre vieil homme — triste vie).

Alors Caleb tu avances encore un peu dans la mer tu transferts ton corps à travers la mer plutôt (all my life) tu te transvases enfin ils te poursuivent (les fous) c’est amusant il pense pouvoir chasser le chasseur ils vont ils vont sans doute mourir mais pourtant tu ne les achèves pas (cela ne te ressemble pas de jouer avec la nourriture Caleb d’ordinaire tu n’aimes pas faire souffrir les humains Caleb tu n’es pas comme les autres Akumas peu subtils et grossiers Caleb tu assouvis simplement une fonction injective tu ne laisses aucun éléments sans image dans la mort (la mort c’est le domaine d’arrivé et l’image directe la mort c’est ce qui attend la chasse à la baleine et les marins naïfs) simplement là tu ne sais pas pourquoi tu ne peux pas t’en empêcher tu veux les voir souffrir comme tu souffres et quoi de mieux quoi de plus délicieuse chute et souffrance que l’espoir (l’espoir c’est l’ultime torture des gens malades tu le sais bien vieux truc tu le sais bien et tu leur en donnes tu leur donnes de l’espoir toi toi tu es vraiment mauvais Caleb tu es horrible tu es vraiment (une machine de guerre et de souffrances) pas une bonne personne) alors tu les laisses te traquer Caleb et même tu perds un peu de vitesse tu ralenties Caleb comme si comme si tu commençais à être épuisé par la course comme si la baleine allait se rendre (et pourtant qui pourrait noter les cheminées métalliques au lieu et place des évents organiques et pourtant qui pourrait noter les reflets mécaniques sous ce corps usé et blindé et blanchâtre, dévoré par le sel le chlorure de sodium, le grand égalisateur de la mer ?) alors Caleb, ton corps commence à se rapprocher du gâteau (c’est-à-dire que le bateau se rapproche de ton corps ; grande loi de la relativité et de la position des référentiels, et ce qui parait être proche est en fait loin, et ce qui paraît s’éloigner est bientôt à quelques centimètres de votre visage et du sous-texte que cela induit) tu dérives Caleb tu dérives et tu pousses ton dernier hurlement de baleine tu agonises (il semblerait Caleb en réalité tu aiguises tes crocs Caleb tu es vraiment un monstre, un sale con, Caleb tu ne vaux rien et tu le sais).

et je voudrais voir vos visages
(vous, les hommes)
vos visages effarés
vos visages effarés au moment de me tuer de planter un harpon
le moment d’enfoncer un harpon dans ma chair de machine
je voudrais voir vos visages déformés en se rendant compte que le harpon casse et brise contre ma peau
je voudrais voir vos visages désespérés en apprenant et en intégrant
votre mort ;
dévorés par la mer et le sel et la Lenteur.
© Truth.


:: La Lenteur ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Veiller sur sa famille - Assouvir ses besoins de machine
Aime:
N'aime pas: avatar
Caleb C. Attanasio:: La Lenteur ::
Caleb chasse des baleines en #006666.


▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 32 ▐ Autres Comptes : ► Cyclamën
Masculin
▐ RPG Age : 76 ans.
▐ Personnalité : Misanthrope ►Cynique ► Menteur ►Las ► Irascible ► Rationnel ► Antipathique ► Perspicace ► Égocentrique ► Sardonique ► Dédaigneux ► Peu loquace ► Déteste la plupart des gens ► Indifférent ► Asocial ► Mélomane ► Contemplatif ► Solitaire ► Andmore
▐ Parcours RP :
{Carnet de bord}


Fiche de présentation {50}
______

aBOrDaGE [ Intrigue ] {80}
faiRy TAle [ Emy ; Svan ] {...}

Total des points : 130 {rang F}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos ancêtres racontaient que les baleines tueuses venaient parfois sur la terre ferme et se changeaient en hommes. -Caleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art pipier, objets thématiques et parfois super kitsch..
» PHOTO chasseur de baleines
» (Ces âmes qui parfois...)
» Les Tueuses
» Fiche d'identité des Tueuses potentielles

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Les océans-
Sauter vers: