Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Sam 14 Jan - 5:21
Le tombeau de la Nuit Éternelle
Svanhólm & Bonnie - Janvier 18XX

B
ercée par les secousses régulières du train en marche, Bonnie ne s'autorisait pourtant pas la moindre minute de repos. Les sourcils froncés, le visage fermé au paysage enneigé qui défilait par la fenêtre du wagon, elle concentrait toute son attention sur la carte qu'elle avait sous les yeux. Dans sa main gauche, un petit bout de papier déplié, sur lequel étaient griffonnées quelques instructions et le nom de certain lieux. De son autre main, dans laquelle elle tenait un crayon, elle tentait de tracer le chemin à parcourir, entourant et reliant sur la carte les noms qu'elle avait sur ses notes. Une tâche ardue pour la blonde, qu'aucune quantité de matière noire, si puissante fut-elle, ne pouvait faire à sa place. Pour la petite bergère des vallées irlandaises, la Sibérie offrait un relief autrement moins accueillant... mais d'une beauté à couper le souffle.

Lâchant un soupir résigné, la blonde finit par ranger ses affaires dans le havresac qu'elle avait emporté avec elle, et qui contenait lui-même de quoi survivre du mieux que possible à ce qui l'attendait : de la nourriture, de quoi faire du feu, de quoi se défendre et se soigner — elle ne savait pas ce qui l'attendait, et quand bien même ses pouvoirs lui permettaient aussi bien d'attaquer que de se défendre, il fallait qu'elle se pare à toute éventualité. Après tout, la mission qui lui avait été donnée était loin d'être une promenade de santé : elle devait se rendre dans les forêts du massif montagneux des monts Baïkal ; afin de localiser et détruire l'Innocence qui y sévissait depuis plusieurs semaines. Elle devait pour cela se rendre à l'oblast d'Irkoutsk — là où le train la menait actuellement — puis, de là, partir à pieds jusqu'à Bolshiye Koty. D'ordinaire, l'on se rendait dans ce petit village en prenant le Ferry, lorsque la saison le permettait. En hiver, il fallait s'habiller de ses habits les plus chauds, s'armer de son courage et de sa patience, et s'y rendre en traversant le lac Baïkal à pieds. Et si Bonnie aimait voyager et découvrir de nouveaux horizons, l'idée de se rendre dans un territoire aussi hostile sans guide pour l'y aider ne la rassurait pas vraiment. Elle commençait à comprendre pourquoi le Comte avait insisté pour qu'elle prenne l'Arche...

***

Quelques heures plus tard, ce fut l'arrêt du train qui la réveilla, alors qu'elle s'était assoupie, tenant fermement son havresac contre elle. Le froid glacial qui s'engouffra dans le wagon lorsque les portes s'ouvrirent eut tôt fait de lui faire reprendre ses esprits, ce malgré l'épaisse couche de vêtements qu'elle portait, et l'écharpe qu'elle avait enroulée autour de son cou et de son visage. Ankylosée par les heures passées dans la même position, elle prit le temps de s'étirer avant de se lever ; pour enfin se  diriger d'un pas déterminé vers sa prochaine destination. La neige s'étendait à perte de vue, recouvrant aussi bien les étendues préservées et naturelles que les constructions typiquement russes de la ville. Au loin ; surplombant la région de son immensité, se dressaient déjà les monts Baïkal à travers la brume épaisse et basse, et Bonnie ne put réprimer un frisson d'engouement et d'appréhension à la vue des montagnes aux sommets enneigés.

Arrivée aux abords du lac gelé, l'irlandaise se hâta vers l'un des cochers présent sur les lieux, probablement habitués aux nombreux aller et retours en cette période. Après un bref échange courtois, elle lui indiqua sa destination ; ce qui lui valut un regard suspicieux de la part du cocher — qui la fit néanmoins monter dans la voiture.
« A Bolshiye Koty ? Vous n'êtes pas au courant ?
Au courant de quoi ?
Les disparitions, enfin ! Tout l'monde ne parle que d'ça vous savez.
Que s'est-il passé ?
Si seulement on savait ! Les quelques chanceux qui s'en sont tiré parlent de spectres, et d'un lieu si sombre que l'soleil n'y pénètre pas ! Et c'est sans parler d'ceux qui sont r'venus complètement cinglés.
Et.. les pistes n'ont rien donné ?
Personne n'ose s'y aventurer ! Les gens préfèrent déserter l'village.
Oh, je vois... »
Le reste du trajet se fit dans le silence ; parfois entrecoupé de remarques banales et pré-faites sur le paysage et le climat du pays. Et enfin, au bout d'une petite heure ; ils arrivèrent à l'entrée du hameau.
« J'vous accompagne pas plus loin, vous m'en voudrez pas !
Merci pour le voyage, et bon courage pour la suite.
Du courage, c'est vous qui allez en avoir b'soin. Et d'la chance, aussi. Alors j'vous souhaite les deux !
Merci... Bon retour !
Un conseil, ma p'tite dame. N'vous approchez pas trop près, et n'sortez pas trop tard le soir. V'n'êtes à l'abris nulle part, à Bolshiye Koty.
Ne vous en faites pas pour moi. »
Elle eut à peine fait demi-tour qu'elle sentit une aura lourde et pesante l'envahir, qui s'accentua lorsqu'elle posa son regard sur l'immense forêt qui se dressait face à elle, dont elle n'apercevait désormais plus le sommet. Une sensation désagréable s'empara de tout son être, allant jusqu'à lui nouer la gorge et lui comprimer les poumons : décidément, une telle impression ne pouvait pas être uniquement due à l'Innocence en tant que telle. Quels étaient les pouvoirs de ce Cristal divin ? Elle était là pour le découvrir, et pour mettre fin à ses effets néfastes — quand bien même elle ne partageait pas les idéaux de son clan, elle ne pouvait laisser l'Innocence agir plus longtemps. Pour une substance censée sauver l'humanité, elle avait provoqué la mort de beaucoup trop d'innocents.

Portée par l'envie d'y mettre un terme au plus vite — pour pouvoir, enfin, profiter de la beauté unique de la Sibérie — ses pas la menèrent bien vite à l'orée de la forêt, là où l'air devenait presque irrespirable à mesure qu'elle avançait. Sans doute l'Innocence avait-elle détecté la matière noire qu'utilisait l'apôtre de Noé, et se montrait en conséquence plus hostile que d'ordinaire. Dans tous les cas, atteindre le cœur de la forêt afin d'y déloger le cristal divin n'allait pas être une partie de plaisir — et peut-être qu'interroger le garde-forestier pour dénicher quelques conseils avant de s'y aventurer n'était pas une mauvaise idée.

Sa cabane se trouvant non loin de là, Bonnie s'y dirigea néanmoins prudemment, le regard vif et alerte ; prête à se défendre s'il le fallait. Une fois devant la porte de ce qui ressemblait à un petit chalet, elle inspira une grande bouffée d'air froid, dégagea son visage, et frappa. Une fois. Deux fois. Trois fois. Quatre fois. Cinq fois.

Mais personne ne vint ouvrir.
© Sarah



Celle qui Aimait ♥

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener une vie paisible auprès de sa famille.
Aime:
N'aime pas: avatar
Bonnie R. O'CahanCelle qui Aimait ♥


:bonnie:

“ Bonnie parle en
#D87093 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 201 Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Discrète — Curieuse — Absente — Amoureuse — Troublée — Passionnée — Minutieuse — Appliquée — Serviable — Solitaire — Silencieuse — Perdue — Douce — Délicate — Attachée à son pays — & more.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Arche ; Lena F. {7}
Arche ; Aloïs L. {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. & Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
Russie ; Svanhólm I. {2}
France ; Aloïs L. & Svanhólm I. {0}
France ; Ophelia I. {4}

____________

OS Event {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

810 pts RP + 200 pts HRP
= 1010 pts
Rang D.
Rang C dans 40 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Dim 15 Jan - 16:45
Don't let the hungry serpent see you, no...
Quelques jours se sont écoulés depuis son retour à la Congrégation. Le voilà maintenant remis sur pieds, suite à la pose de ses nouvelles greffes mécaniques; des moments auxquels il dût s'habituer rapidement, bien que la douleur ne manque jamais de lui tirailler le corps. Malheureusement, son repos est de courte durée, et c'est sans tarder que l'Ordre l'envoie à nouveau batailler au beau milieu de terres enneigées.

Une grande inspiration, très vite suivie d'une longue expiration. Suite à cette fameuse expédition en plein désert, au milieu de ces contrées égyptiennes, Svan était plus qu'heureux de retrouver des terres hivernales, aux paysages et aux températures aussi rudes que son pays natal. Ce n'était peut-être pas l'Islande, mais l'ambiance et les ondes que renvoyait ce portrait hiémal avaient de quoi ravir le cœur du jeune homme, lui qui avait -malgré tout- encore tant de mal à  s'accommoder à sa nouvelle vie depuis le jour où il fut contraint d'enterrer celle qu'il menait autrefois. S'il adorait voir le monde, une envie, un souhait particulier et empreint de nostalgie ne manquait jamais de lui provoquer un pincement au cœur lorsqu'il y pensait. L'idée fort attrayante de pouvoir se poser de nouveau dans un pays régi par un froid intempestif -pour les plus fragiles- lui traversait encore l'esprit par moments. Mais toujours s'évanouissait-elle aussitôt, faute de n'avoir aucun futur vers lequel se tourner.
Alors lorsqu'il reçut son ordre de mission et qu'il apprit qu'il ferait route vers la Sibérie, même s'il n'y allait pas en tant que touriste, il s'en était plus que réjoui derrière son visage impassible. Le spectacle qui défilait lentement devant lui à mesure qu'il avançait, l'atmosphère nivale qui régnait en maître, et même l'air qu'il respirait, tout était si apaisant aux yeux de l'islandais; si bien qu'il avait le doux sentiment de se faire une cure morale.

Il y avait pourtant un hic dans toute cette histoire. La mission que lui avait confiée l'Ordre Noir s'annonçait difficile et semée d'embûches, aussi prendrait-elle quelques jours avant que l'Exorciste ne puisse réellement la mener à bien, et ainsi rapporter le cristal divin. En soi, il n'y avait rien de bien nouveau. Pourtant il avait été prévenu, avant de quitter le quartier général, des dangers qui se dresseraient sur sa route; des jours à parcourir une forêt malade, à dormir à la belle étoile au milieu de bêtes sauvages et hostiles -il avait comme une impression de déjà-vu-, à veiller à ce qu'il ne manque de rien jusqu'à son retour au bercail... C'était une véritable épreuve de survie qui attendait Svan, sans aucun réel confort pour le soutenir, si ce n'est les quelques affaires qu'il portait sur son dos. Couplées à tout ceci, les températures glaciales auxquelles était confronté ce pays, peut-être était-ce là la raison pour laquelle Svan y avait été envoyé; après tout, il était particulièrement à l'aise dans ce genre de milieu.

─ Alors, on apprécie la balade ? Le paysage est à couper le souffle, n'est-ce pas ?
l'interroge alors une voix puissante, le sortant ainsi de ses pensées.

─ Ah.. Je ne suis pas tout à fait étranger à ce genre d'horizon, ni ce genre de climat pour ainsi dire, mais j'admets que c'est un endroit plutôt agréable oui.

─ T'es déjà allé à Bolshiye Koty auparavant ?

─ Non, pas du tout...

─ Ahah bah oui, ça s'voit. Autrement tu m'aurais jamais demandé de t'conduire là-bas.

─ Je suis au courant de ce qui s'y passe, mais j'ai à faire
, répond-il après un silence, avant d'essuyer un regard inquiet de la part de son interlocutrice.
En tout cas je vous remercie pour votre aide. Faire la route à cheval c'est quand même plus pragmatique que de marcher.

─ Bah, y a pas d'quoi. C'est l'moins que j'puisse faire après qu'tu m'aies aidée à retrouver Aldan
, dit-elle en désignant d'un mouvement de tête le cheval iakoute qu'elle tenait à la longe.
Il est très important pour ma famille, mais faudrait qu'il arrête de fuir, ça m'ferait des vacances.


La conversation se poursuivit quelques minutes encore. A bien y repenser, Svan s'estimait réellement chanceux d'avoir pu trouver en cette femme une aide précieuse, sans laquelle il aurait probablement mis des heures à parcourir tout le chemin qu'ils avaient déjà tracé jusqu'ici. Il espérait également que la chance qui lui avait sourit jusqu'alors l'accompagnerait tout au long de cette mission, ces derniers jours n'ayant pas vraiment été de tout repos pour lui. A peine sorti de sa convalescence, il n'eut guère le temps de ressasser les derniers événements en date qu'il avait déjà quitté le quartier général pour s'aventurer en terres sibériennes. Un moment de silence lui permit d'attester du bon fonctionnement de ses greffes via quelques mouvements de ré-éducation; il était ravi d'être de nouveau sur pieds, pourtant il sentait qu'un peu plus de repos ne lui aurait peut-être pas fait de mal. Venant de lui, c'était tout bonnement un miracle qu'une telle pensée ne lui effleure l'esprit. Mais alors qu'il divaguait silencieusement, il fut -une fois encore- sorti de ses réflexions par de nouvelles voix étrangères et lointaines.

─ Nuolan, bon sang ! Ramasse ça tout d'suite, dépêche-toi !
hurle un homme à l'adresse de son compagnon de route.

─ J'suis désolé...
s'empresse alors ce dernier en descendant de son cheval pour récupérer les quelques affaires gisant au sol.

─ Allez ! On n'a pas qu'ça à faire !

─ C'est bon, deux s'condes Ergis ! Les arbres vont pas déterrer leurs racines pour dévaler la montagne t'sais
, rétorque-t-il.


Svan les observa un instant et posa les yeux sur le compagnon canin qui accompagnait ces deux hommes, attendant sagement que ces derniers ne mettent un peu d'eau dans leur vin pour reprendre la route. L'Exorciste porta ensuite son attention sur sa montre -celle qui avait encore la chance d'indiquer l'heure, contrairement à son Innocence, qui n'avait de montre que l'apparence. Cela faisait maintenant un bon bout de temps qu'il parcourait les chemins sinueux de la montagne.

─ C'est encore loin ?
interroge-t-il son guide.

─ Hm ? Oh on y est presque, p't'être encore vingt ou quinze minutes avant d'y arriver. Mais... J'm'impatienterais pas trop si j'étais toi. J'sais pas c'que t'as à y faire de si important mais j'ai moi-même perdu des proches à cause de c't'endroit maudit
, le prévient-elle en s'appuyant sur la croupe de son cheval pour se tourner vers lui.

─ Je suis désolé pour vous...

─ Bah... Faut pas, j'espère seulement qu'il t'arrivera pas la même chose.


Ils échangèrent ainsi jusqu'à la fin du trajet, et lorsqu'ils firent finalement halte, Svan leva les yeux vers l'étendue forestière qui se dressait devant lui, tel un royaume funeste qui parvenait à repousser les plus craintifs simplement par l'aura peu hospitalière qu'il dégageait. S'il était surpris par l'influence néfaste qu'exerçait ce cristal divin, il n'en laissa pourtant rien paraître et mit le pied à terre avant de réajuster sa panoplie de survie sur son dos.

─ Tu vas vraiment y aller ? Ceux qui y entrent n'en ressortent pas vivants, t'sais...
lui dit-elle, inquiète.

─ Il le faut, je n'ai pas vraiment le choix. Mais ne vous en faites pas.


« Tout ira bien »; « Ça va bien se passer »; « La chance est avec moi » avait-il eu envie d'ajouter, mais il n'en fit rien parce qu'en réalité il n'en savait justement rien. Les rumeurs et les histoires qui relataient les méfaits de cet endroit avaient déjà de quoi glacer le sang, mais se retrouver nez-à-nez avec cette lugubre forêt, c'était vraiment quelque chose.

─ J'vois qu't'as l'air bien préparé. Mais fais attention quand même, j'peux rien faire d'autre. Que Dieu veille sur toi
, achève-t-elle avant de faire demi-tour.

─ Merci encore.


Pivotant sur lui-même pour de nouveau faire face à la catastrophe qu'était cette forêt, il la balaya du regard avant de déployer sa carte afin de repérer le point de départ qu'il s'était fixé au préalable. Le post de garde forestier se situait à quelques minutes de marche de sa position actuelle, et même si Svan n'était pas tout à fait pressé de s'aventurer au cœur de ces bois peu accueillants, il se mit en route sans plus tarder; plus vite il s'y mettrait, plus vite ce serait terminé. Du moins, il l'espérait.
Quelle fut sa surprise lorsqu'il aperçut une silhouette dressée devant la porte du post de garde, dont les traits lui rappelaient vaguement une figure familière. Curieux, le jeune homme resserra son col bordé de fourrure et s'avança en repliant sa carte qu'il garda en main. A mesure qu'il progressait, il crut finalement reconnaître une demoiselle qu'il avait déjà croisée par deux fois auparavant, et à qui il devait déjà la vie.

─ Bonnie... C'est bien toi ?
l'interroge-t-il d'une voix qu'il voulait assurée malgré les quelques doutes qui subsistaient.


Une vague de souvenirs resurgit lorsqu'il fut certain qu'il s'agissait bien d'elle. Il revoyait les images du bal auquel il se rendit en Russie, ainsi que le visage de cette jeune femme qui l'avait traîné sur la piste de danse malgré sa réticence. Mais il revoyait aussi et surtout cette même figure qu'il avait brièvement aperçue avant qu'il ne perde connaissance suite à sa confrontation avec un Noé pour le moins exécrable. Sans elle, il ne serait probablement pas ici, mais peut-être bien mort et enterré à l'heure qu'il est. Alors la retrouver en ces lieux était assurément une agréable surprise mais peut-être aussi un léger problème. Sa présence signifiait inexorablement que le Comte était également sur le coup. Pourtant, il ne pouvait étrangement guère la percevoir comme un obstacle à sa mission, ni comme une menace dans la mesure où elle lui avait déjà rendu un grand service. Mais peut-être avait-il tort de penser ainsi ? Sans doute les choses se passeraient-elles différemment cette fois-ci, compte tenu des circonstances ? Après tout, l'un comme l'autre, ils n'avaient plus aucune excuse pour ignorer une fois de plus leur place au sein de cette guerre.
She'll let you fall asleep and eat you whole
codage © une fraise poulpe ♥



† Le Faucheur Écarlate †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Trouver la rédemption et contribuer à la création d'un monde meilleur
Aime:
N'aime pas: avatar
Svanhólm J. Ingvarsson† Le Faucheur Écarlate †

Svan exorcise en #99cccc

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 104 ▐ Autres Comptes : None.
Masculin
▐ RPG Age : 21 hivers
▐ Personnalité : #Asocialpasdoué
▐ Parcours RP : 9/3 : Indisponible
────────────────────────
♠─» Congrégation - Gueules casséesCélania Vaillant & Gwenaëlle Roussel
♠─» Congrégation - [Event 2016] Soirée de NoëlOrdre Noir, Central, Exorcistes & Semi-Akumas
♠─» ... - A venirNora Lockwood
♠─» Madagascar - Guigne contagieuseXin-Yao Zhu
♠─» France - La demeure des hantisesCélania Vaillant
♠─» Bulgarie - A venirXin-Yao Zhu
♠─» France - La fée des boisEmy Delcourt & Caleb C. Attanasio (+1)
♠─» Russie - La valse des pantinsBonnie R. O'Cahan
♠─» Égypte - A venirXin-Yao Zhu
♠─» Congrégation - Sleepless nightJohanna Coste
♠─» France - Everyone diesAloïs Lockwood & Bonnie R. O'Cahan (+1)
♠─» France - A venirBasile Armand
♠─» Sibérie - Le tombeau de la Nuit ÉternelleBonnie R. O'Cahan
♠─» Corée du Sud - A venirSeo Yeon Jin
♠─» Russie - A semer le vent, on récolte la météoriteCristal Gomez & Bonnie R. O'Cahan

♠ Points : 180
♠ Rang : F

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Lun 16 Jan - 1:22
Le tombeau de la Nuit Éternelle
Svanhólm & Bonnie - Janvier 18XX

L'
anxiété la gagnait au fur et à mesure que les secondes continuaient de s'écouler dans le silence. Pas de réponse, aucun bruit ; pas même celui des pas se rapprochant de la porte pour enfin l'ouvrir. La petite cabane, bien qu'isolée, ne semblait pourtant pas abandonnée ; plutôt même régulièrement entretenue. Les volets aux fenêtres étaient ouverts, chose qui généralement, témoignait d'une maison habitée. Peu rassurée, Bonnie jeta un regard inquiet mais observateur autour de la maisonnée, guettant le moindre signe de présence, mais elle ne vit rien : pas même des traces de pas ou de sabots récentes dans le sol boueux, qui aurait pu indiquer que le gardien ou la gardienne des lieux était parti en patrouille. Rien. C'était comme si l'occupant avait précipitamment déserté son foyer... ou qu'il avait tout bonnement disparu, comme volatilisé. A moins que...

L'espace d'un instant, l'irlandaise songea à regarder par la fenêtre du chalet, mais n'en trouva pas le courage : ses jambes refusaient de bouger, elle était comme pétrifiée par l'aura lugubre et malsaine qui se dégageait des lieux. Et si elle découvrait le cadavre du garde-forestier ? Et si l'hypothétique meurtrier était encore à l'intérieur ? Et si il l'apercevait ? Et s'il s'agissait d'une de ces créatures dont on lui avait parlé plus tôt ? Son cœur battait la chamade. Des dizaines de scénarios, plus horribles et effrayants les uns que les autres, s'immisçaient dans son esprit. C'est à ce moment-là qu'elle réalisa à quel point elle avait peur, et qu'elle tenta de se raisonner en poussant un soupir amusé et forcé. « Pff, tu as lu trop de romans d'horreurs, ma vieille, » pensa t-elle pour elle-même, pour tenter de s'apaiser.

La bourrasque de vent qui s'engouffra dans l'allée boisée où se trouvait la bergère balaya tout espoir de se rassurer, apportant avec elle une sensation autrement plus désagréable que celle éprouvée jusqu'alors : non loin d'elle, un porteur d'Innocence avait surgit. Si le fait de ne plus être seule dans cet endroit semblait être une bonne nouvelle, savoir qu'elle aurait affaire à un exorciste en mission ne lui permettait pas vraiment de s'en réjouir. D'autant plus qu'elle le sentait arriver dans son dos, ayant manifestement opté pour la même stratégie qu'elle.

Demeurant immobile, elle se crispa néanmoins, la nuque et les épaules tendues par l'appréhension. Par chance, il s'agissait peut-être d'un exorciste qu'elle n'avait jamais rencontré sur le champ de bataille, aux yeux duquel elle pourrait se faire passer pour une simple villageoise... ou peut-être même le garde-forestier. Après tout, les soldats de l'Ordre Noir étaient mieux préparés qu'elle à ce genre de mission ; puisque le Cristal Divin ne blessait — en théorie — pas ses partisans. L'Innocence qui sévissait dans cette forêt n'avait donc aucune raison de se montrer hostile envers un autre porteur du cristal, et Bonnie y vit là une chance de laisser l'exorciste effectuer sa mission à sa place. Elle n'aurait qu'à l'intercepter à son retour, lui subtiliser l'Innocence puis la détruire ; et le tour serait joué.

Enfin, ça, c'était la théorie. Et si la vie avait appris une chose à la blonde, c'est que la pratique avait tendance à n'obéir à aucune règle. Aussi devait-elle se préparer à toute éventualité, à commencer par la nécessité de se défendre si l'apôtre de Dieu décidait de passer immédiatement à l'offensive. Discrètement, elle replia son bras vers sa poitrine et le changea en lumière ; prête à s'en servir pour blesser quiconque tenterait de s'en prendre à elle. Le cœur battant, la respiration rapide et le souffle court, elle attendait le moindre signe pour agir, priant pour ne pas avoir à en arriver là. Même pour défendre sa propre vie, Bonnie détestait la violence.
« Bonnie... C'est bien toi ? »
Elle reconnue la voix ─ ou plutôt, l'accent ─ aussitôt, pour l'avoir entendue plusieurs fois au cours de ce même mois. Décidément, le destin semblait prendre un malin plaisir à se faire croiser leurs chemins ; et ce n'était pas forcément très rassurant : les deux fois où cela avait été le cas, ils s'étaient tous les deux retrouvés en danger de mort. Devait-elle interpréter cette nouvelle rencontre comme un mauvais présage ? Ou au contraire, était-ce là l'étrange façon qu'avait la destinée de lui faire comprendre qu'elle serait sauve une fois de plus ? Elle n'en savait rien, mais la coïncidence était trop belle pour n'être que fortuite. Et Bonnie aimait lire entre les lignes.

Ses épaules s'affaissèrent et elle poussa un long soupir de soulagement, tout en laissant retomber son bras le long de son corps en lui rendant peu à peu sa forme originelle. Elle prit une grande inspiration et enfin, se retourna vers son interlocuteur ; un petit sourire chassant bien vite l'expression neutre qu'elle avait sur le visage.
« Svanhólm, quelle surprise. »
Elle le dévisagea de bas en haut, constatant qu'il avait bien meilleure mine et qu'il était dans un bien meilleur état que celui dans lequel elle l'avait laissé la dernière fois qu'elle l'avait vu. En tout cas, il tenait sur ses deux jambes, et compte tenu de ce qu'elle avait aperçu la fois passée ; ça semblait déjà être un miracle aux yeux de la blonde.
« Tu as l'air de t'être remis de tes blessures, » fit-elle en écho à ses souvenirs. « C'est bien. »
Était-ce bien sage de converser ainsi avec l'ennemi ? Après tout, si d'ordinaire elle se laissait facilement aller à quelques mots avec les exorcistes, c'était uniquement lorsque ces derniers étaient hors mission. Dans le cas présent, l'islandais était là pour une raison bien précise, et convoitait la même chose qu'elle... dans un but qui se trouvait être à l'opposé de celui qui avait amené la bergère en ces lieux reculés. Il était là pour sauver. Elle était là pour détruire. Mais la réussite de la mission valait-elle la peine de s'en faire un ennemi ?
« J'imagine que tu es là pour récupérer l'Innocence, alors.. sois tranquille, je ne chercherai pas à t'en empêcher.. ni à te tuer dès que tu auras le dos tourné. »
S'ils voulaient ressortir vivant de cet endroit, il fallait au moins que leurs intentions soient claires dès le début.
© Sarah



Celle qui Aimait ♥

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener une vie paisible auprès de sa famille.
Aime:
N'aime pas: avatar
Bonnie R. O'CahanCelle qui Aimait ♥


:bonnie:

“ Bonnie parle en
#D87093 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 201 Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Discrète — Curieuse — Absente — Amoureuse — Troublée — Passionnée — Minutieuse — Appliquée — Serviable — Solitaire — Silencieuse — Perdue — Douce — Délicate — Attachée à son pays — & more.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Arche ; Lena F. {7}
Arche ; Aloïs L. {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. & Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
Russie ; Svanhólm I. {2}
France ; Aloïs L. & Svanhólm I. {0}
France ; Ophelia I. {4}

____________

OS Event {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

810 pts RP + 200 pts HRP
= 1010 pts
Rang D.
Rang C dans 40 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Lun 16 Jan - 23:07
Look at us now, we're back in each other's way
Aussi improbable que cela puisse paraître, elle se tenait là devant lui, comme si la Fatalité elle-même en avait décidé ainsi. Ces rencontres fortuites commençaient à prendre un virage que lui-même ne savait guère comment agencer. Une pointe de méfiance subsistait au cœur d'un sentiment plus serein; un alliage équivoque, qui ne manquait jamais de lui tirailler l'esprit. A qui avait-il vraiment affaire ?

─ Svanhólm, quelle surprise.


La demoiselle se tourna vers lui avec un léger sourire étiré aux coins de ses lèvres. Malgré les efforts qu'elle déployait afin de paraître aussi naturelle que possible, Svan avait tout de même perçu ce sentiment de soulagement dans sa gestuelle, avant même qu'elle ne fasse volte-face pour lui adresser un regard. Le relâchement des ses épaules doublé d'un long soupir témoignèrent tous deux de la tension qui s'était finalement envolée lorsqu'elle prit conscience de l'identité du nouvel arrivant.

─ Tu as l'air de t'être remis de tes blessures, c'est bien
, ajoute-t-elle en le jaugeant de la tête aux pieds.

─ C'est à toi que je le dois. Je n'ai pas encore eu l'occasion de te remercier d'ailleurs, mais je t'en suis reconnaissant.


Décidément, une atmosphère à la fois singulière et étrange planait entre les deux partisans de la guerre. De leurs positions diamétralement opposées devaient logiquement naître menaces et paroles acerbes, pourtant leurs échanges semblaient être faits de quiétude et de gratitude, avec un subtil mélange électrique; le barrage que leurs principes de bons soldats leurs interdisaient de franchir, fraterniser avec l'ennemi étant évidemment une forme de trahison. Mais Svan ne pouvait s'empêcher de se questionner. Par devoir comme par loyauté envers leurs compagnons d'armes respectifs, ils étaient tous deux ennemis. Pourtant, il avait le sentiment que face à ce conflit incessant, aucun d'eux ne s'y donnait réellement à cœur, plus encore lorsque leurs chemins se croisaient. Un fait qu'il constata à plusieurs reprises mais qui, aujourd'hui, le laissait en proie à une confusion qu'il tentait tant bien que mal de dissimuler... C'était toutefois sans compter sur la jeune femme qui prit de nouveau la parole, et qui eut tôt fait de briser son masque de marbre.

─ J'imagine que tu es là pour récupérer l'Innocence, alors.. sois tranquille, je ne chercherai pas à t'en empêcher.. ni à te tuer dès que tu auras le dos tourné.


Des mots face auxquels Svan fronça les sourcils, renvoyant un regard aussi perplexe que sceptique à la demoiselle qui avait l'air si sérieuse, autant dans le ton qu'elle avait employé que dans l'expression qui se lisait sur son visage. Qu'avait-elle réellement en tête ? Ne risquait-elle vraiment rien en agissant ainsi ? Un amas de questions bouscula alors l'esprit de l'Exorciste qui s'en retrouvait totalement bouleversé, malgré lui. Bonnie était décidément une Noé unique en son genre, avec qui il ne savait pas tout à fait sur quel pied danser. Certes, elle l'avait déjà sauvé des griffes d'une mort certaine ce mois-ci, mais comme le mot qu'elle lui avait laissé le stipulait clairement, ce n'était rien de plus qu'un simple service rendu, une dette qu'elle avait envers lui depuis ce fameux bal en Russie et qu'elle avait désormais payée. Aujourd'hui, plus rien ne l'obligeait à faire preuve de clémence quelle qu'elle soit... Et pourtant, elle venait tout juste d'avouer à l'apôtre qu'elle n'interférerait guère avec sa mission, quand son propre objectif allait lui-même à l'encontre de celle-ci.

─ Pourquoi ?
commence-t-il en relâchant sa prise sur la lanière de son havresac.
Je ne comprends pas. Je suppose que tu ne serais pas non plus ici si ce n'est pour le cristal divin qui repose dans cette forêt et surtout... Tu n'as plus aucune raison de sympathiser avec moi, alors... Pourquoi me le laisser ?


Non pas qu'il cherchait absolument à mettre le feu aux poudres, en réalité il se réjouissait à l'idée de ne pas avoir à combattre, même s'il n'hésiterait pas une seconde à dégainer son arme si la situation l'exigeait. Il voulait tout simplement comprendre. Comprendre et savoir en quoi pouvait-il de nouveau avoir confiance en elle quand, dans les faits officiels, ils défendaient une cause différente ?
It's not enough, it never is...
codage © une fraise poulpe ♥



† Le Faucheur Écarlate †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Trouver la rédemption et contribuer à la création d'un monde meilleur
Aime:
N'aime pas: avatar
Svanhólm J. Ingvarsson† Le Faucheur Écarlate †

Svan exorcise en #99cccc

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 104 ▐ Autres Comptes : None.
Masculin
▐ RPG Age : 21 hivers
▐ Personnalité : #Asocialpasdoué
▐ Parcours RP : 9/3 : Indisponible
────────────────────────
♠─» Congrégation - Gueules casséesCélania Vaillant & Gwenaëlle Roussel
♠─» Congrégation - [Event 2016] Soirée de NoëlOrdre Noir, Central, Exorcistes & Semi-Akumas
♠─» ... - A venirNora Lockwood
♠─» Madagascar - Guigne contagieuseXin-Yao Zhu
♠─» France - La demeure des hantisesCélania Vaillant
♠─» Bulgarie - A venirXin-Yao Zhu
♠─» France - La fée des boisEmy Delcourt & Caleb C. Attanasio (+1)
♠─» Russie - La valse des pantinsBonnie R. O'Cahan
♠─» Égypte - A venirXin-Yao Zhu
♠─» Congrégation - Sleepless nightJohanna Coste
♠─» France - Everyone diesAloïs Lockwood & Bonnie R. O'Cahan (+1)
♠─» France - A venirBasile Armand
♠─» Sibérie - Le tombeau de la Nuit ÉternelleBonnie R. O'Cahan
♠─» Corée du Sud - A venirSeo Yeon Jin
♠─» Russie - A semer le vent, on récolte la météoriteCristal Gomez & Bonnie R. O'Cahan

♠ Points : 180
♠ Rang : F

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Mar 17 Jan - 0:54
Le tombeau de la Nuit Éternelle
Svanhólm & Bonnie - Janvier 18XX

A
en juger par l'expression qu'affichait désormais son visage, il n'était pas convaincu par les mots, pourtant sincères, de la blonde. Bonnie n'en fut cependant pas surprise, le contraire l'eut même étonnée. Du peu qu'elle avait pu observer le concernant, il semblait être quelqu'un de méfiant et de prudent — et à juste titre. Elle n'avait que sa franchise et sa bonne volonté pour appuyer ses propos, et c'était loin d'être suffisant en temps de guerre. Une promesse n'avait jamais sauvé qui que ce soit, pas plus qu'un serment n'avait ramené à la vie les soldats trop naïf tombés au combat. Concrètement, elle n'avait rien pour prouver ce qu'elle disait : seul le temps pouvait attester de la véracité de ses propos... Mais encore fallait-il qu'il accepte de lui accorder le sien, ou n'était-ce qu'un peu de sa confiance. Ce qui, à voir le scepticisme qui se lisait sur ses traits, semblait plutôt mal engagé.
« Pourquoi ? »
Elle s'y était attendue.
« Je ne comprends pas. Je suppose que tu ne serais pas non plus ici si ce n'est pour le cristal divin qui repose dans cette forêt et surtout... Tu n'as plus aucune raison de sympathiser avec moi, alors... Pourquoi me le laisser ? »
Le simple fait qu'il puisse poser ce genre de question attrista la bergère, qui perdit aussitôt son sourire. Depuis quand fallait-il une raison pour chercher à sympathiser avec quelqu'un ? Et pourtant, c'était là la triste réalité de la guerre : le question de l'islandais était parfaitement légitime, et c'était d'en avoir bel et bien conscience qui faisait tant de peine à la blonde. Cette méfiance, si spontanée qu'elle en devenait naturelle, était le fruit de décennies de terreur et de tragédies répandues par son propre clan, à travers le sang et les larmes de milliers d'innocents. Après n'avoir été synonyme que de malheurs, la réaction qu'avait l'exorciste envers elle, une descendante de Noé, n'avait rien d'étonnant.

Elle voulait lui répondre, mais aucun mot ne parvenait à passer ses lèvres closes, pincées par la frustration qu'elle éprouvait à cet instant. Elle avait le sentiment de devoir répondre de milliers et de milliers de crimes, et il lui semblait qu'importe les mots, aucun ne serait assez fort pour convaincre l'exorciste de la sincérité de ses intentions.

Sachant pertinemment que le silence la rendrait davantage suspecte, elle soupira tristement, l'air désabusé. Résignée. Après tout, seuls les coupables cherchaient comment se justifier. Elle, elle n'avait qu'à dire la vérité. C'était un bon début.
« Tout ce que je veux, c'est m'assurer que cette Innocence soit hors d'état de nuire. Qu'elle soit détruite ou que tu la récupères.. ça m'est égal, du moment qu'elle ne blesse plus personne. »
Sur ces mots, elle réajusta correctement le havresac qu'elle portait dans son dos, remonta l'écharpe un peu plus haut autour de son cou, referma correctement son manteau et se remit en marche ; en direction de l'exorciste. Quand bien même elle avançait droit sur lui, elle le fuyait du regard, préférant observer les alentours à la recherche de la moindre présence suspecte. Sur sa lancée, elle s'arrêta néanmoins à hauteur du jeune homme, lorsqu'elle se trouva non loin de lui. L'air faussement décontracté — en réalité, elle n'était pas rassurée du tout — elle osa à nouveau croiser son regard.
« Inutile d'aller toquer à la porte, il n'y a personne.. la maison semble avoir été abandonnée telle quelle, il y a plusieurs jours sans doute.. car je n'ai pas vu d'empreintes sur le sol. Et puis... »
Elle ouvrit à nouveau la bouche pour parler mais se ravisa aussitôt, incertaine quant à ce qu'elle devait lui dire. Elle avait bien une idée qui lui trottait derrière la tête... Mais elle n'était pas sûre que ce soit une bonne chose que de lui en faire part. Il n'avait pas l'air aussi disposé qu'elle à voir le bon en chaque être humain. Et à y réfléchir, c'était probablement pour ça qu'il était encore en vie.
« Je me disais.. peut-être qu'on pourrait essayer de la retrouver ensemble, cette Innocence. On cherche la même chose.. ce serait bête de faire cavalier seul simplement parce que nos camps respectifs dans cette guerre nous opposent. En plus, la nuit tombe rapidement, et.. enfin.. comme tu veux. »
Malgré ce qu'il semblait penser, elle n'avait aucune raison de chercher à lui mettre des bâtons dans les roues, ou à l'empêcher de mener à bien sa mission. Encore moins depuis qu'elle avait pris la décision de tout abandonner ; et qu'elle n'attendait plus que le moment opportun — et une certaine personne — pour mettre en oeuvre ce qu'elle avait passé tant de temps à préparer. Si elle enchaînait les petites missions pour le compte du Prince Millénaire, c'était uniquement pour se laver de tout soupçon à ses yeux, afin qu'il ne la fasse plus surveiller comme cela avait été le cas auparavant. Elle avait besoin de sa confiance, et exécuter les ordres était le meilleur moyen de l'obtenir. Dans le cas présent, elle n'avait aucune preuve à fournir : du moment que l'Innocence disparaissait des lieux, il n'avait aucun moyen de savoir ce qu'elle était devenue. Elle pouvait laisser Svan repartir avec sans trembler.

Elle resserra sa prise sur les bretelles de son havresac, et ravala sa salive, les sourcils froncés. Les yeux baissés, elle lâcha alors, comme un poids duquel on se déleste avec hâte :
« Tu sais, je.. malgré ce que je suis aujourd'hui, j'aime toujours les humains.. Je n'ai jamais renié celle que j'étais autrefois. »
Elle avait besoin d'alléger sa conscience, qu'il soit disposé à la croire ou non. Et sur ces mots, sans attendre une quelconque réaction de la part du concerné, elle se remit en marche ; sur le sentier qui menait tout droit au cœur de la forêt.
© Sarah



Celle qui Aimait ♥

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Mener une vie paisible auprès de sa famille.
Aime:
N'aime pas: avatar
Bonnie R. O'CahanCelle qui Aimait ♥


:bonnie:

“ Bonnie parle en
#D87093 ”

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 201 Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Discrète — Curieuse — Absente — Amoureuse — Troublée — Passionnée — Minutieuse — Appliquée — Serviable — Solitaire — Silencieuse — Perdue — Douce — Délicate — Attachée à son pays — & more.
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Arche ; Lena F. {7}
Arche ; Aloïs L. {9}
Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. & Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
Russie ; Svanhólm I. {2}
France ; Aloïs L. & Svanhólm I. {0}
France ; Ophelia I. {4}

____________

OS Event {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

810 pts RP + 200 pts HRP
= 1010 pts
Rang D.
Rang C dans 40 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Mar 23 Mai - 16:11
On a path I would have had to walk alone
Quand l'imprévu frappe à sa porte, impossible de savoir comment réagir, quelle stratégie aborder. Pourtant, l'évidence se présente devant lui sous bien des formes, même si un doute qu'il tente de refouler subsiste. Mais le temps n'attend pas, et l'hésitation pourrait le mener vers un énième mauvais choix; difficile de faire confiance lorsqu'un esprit est à tout jamais marqué par la Trahison.

Leur échange pourtant parti sur une paisible note prit soudainement une tournure qui attrista alors la demoiselle, face au jeune homme qui campa sur sa position; prudence était mère de sûreté. Le sourire affaissé, elle s'était réfugiée dans un silence qui fut accompagné par une brise porteuse d'une légère tension qui commençait à s'installer entre eux deux.
Si les prochains mots de Bonnie se voulaient avenants et inoffensifs, Svan ne relâcha pas sa garde pour autant. Visiblement pour la Noé, peu lui importait ce qui advenait de l'Innocence, du moment qu'elle n'agissait plus comme le virus mortel qu'elle représentait actuellement, aussi bien pour l'environnement que pour les animaux qui habitaient la forêt, et les pauvres innocents qui avaient le malheur de s'y aventurer, sans aucun espoir d'en ressortir vivant.

Lorsqu'elle eut achevé sa réponse, elle s'accorda un moment avant de s'avancer vers l'Exorciste. Ce dernier mit sa carte de côté -sans toutefois quitter son interlocutrice des yeux- afin de libérer sa main qu'il maintint ensuite à hauteur de sa montre à gousset; son Innocence qui reposait présentement dans sa poche. Il n'avait pas envie de douter d'elle et encore moins le désir de la combattre, mais il ne pouvait faire taire cette petite voix qui lui murmurait au creux de l'oreille qu'il était extrêmement risqué de lui laisser le bénéfice du doute. Le simple fait qu'il la retrouvait sur son chemin une fois encore lui semblait hautement suspect... Ou bien était-ce là réellement l'oeuvre d'un hasard pour le moins taquin et malicieux ? Par le passé, Svan avait déjà accordé sa confiance à ceux qui ne l'avaient pourtant guère mérité, alors il se devait de ne pas répéter cette triste erreur, sous peine d'essuyer un nouvel échec et d'en subir des conséquences autrement plus graves que celles auxquelles il dût faire face auparavant.
Ainsi, au moindre faux pas, son premier réflexe serait de dégainer son arme face à un probable danger. Pourtant, la Noé s'avançait d'un pas décidé, en dépit de la méfiance et de l'air hostile que traduisait l'expression du jeune homme. Sur le qui-vive, ce dernier se sentait prêt à prendre ses distances mais n'en fit pourtant rien, alors que la demoiselle se rapprochait toujours plus à chaque seconde. Troublé par ses mots et le cœur battant, il ne savait quoi penser ni à qui se fier cette fois-ci -lui ou elle ?-, laissant alors les derniers mètres qui les séparaient s'effacer sans agir. Au fond, sans doute avait-il déjà pris la décision de placer en elle une foi, certes, bancale mais en laquelle il voulait probablement croire malgré sa position au sein de cette guerre. Après tout, toujours leurs précédentes rencontres s’étaient-elles soldées sur une inclinaison à la fois inattendue et surprenante. Alors peut-être pouvait-il en attendre autant cette fois-ci encore ?

─ Inutile d'aller toquer à la porte, il n'y a personne.. la maison semble avoir été abandonnée telle quelle, il y a plusieurs jours sans doute.. car je n'ai pas vu d'empreintes sur le sol. Et puis...
déclare-t-elle avant de marquer un temps de pause.


Les mots semblaient lui manquer, tandis que Svan demeurait silencieux face à elle. Visiblement, quelque chose lui trottait dans la tête, mais une certaine gêne l’empêchait de s’exprimer librement. Peu enclin à la couper dans son élan, l’Exorciste l’interrogeait du regard, de son air encore légèrement marqué par la confusion, alors qu’elle reprit enfin la parole.

─ Je me disais.. peut-être qu'on pourrait essayer de la retrouver ensemble, cette Innocence. On cherche la même chose.. ce serait bête de faire cavalier seul simplement parce que nos camps respectifs dans cette guerre nous opposent. En plus, la nuit tombe rapidement, et.. enfin.. comme tu veux.


L’expression ferme de l’islandais céda progressivement place à un visage plus détendu bien que quelque peu surpris; jamais il n’aurait songé une seconde qu’elle en viendrait à lui faire une telle proposition, en dépit de ses dernières paroles. Jamais il n'aurait pensé qu'un jour, l'occasion d'avoir supposément une ennemie en tant que binôme lui semblerait être une alternative à la fois improbable et potentiellement attirante. Après tout, une aide -si tant est qu'elle soit sincère- était toujours la bienvenue. « Trop crédule » se diraient certains. Pourtant il commençait à en être persuadé, les douces paroles de la demoiselle semblaient franches, ne laissant presque aucune place au doute. Svan ne savait quoi lui répondre, à la fois perturbé et soulagé d'éviter de croiser le fer; face à un autre Noé, la neige qui recouvrait ces terres sibériennes se serait assurément teintée d'un rouge vermeil. Incapable de trouver ses mots, l'Exorciste releva timidement son regard vers la demoiselle lorsque celle-ci brisa de nouveau le silence.

─ Tu sais, je.. malgré ce que je suis aujourd'hui, j'aime toujours les humains.. Je n'ai jamais renié celle que j'étais autrefois.


Une fois encore, il fut surpris par les mots qu'elle lui adressa, pris d'un léger sentiment de culpabilité. Sa méfiance, certes naturelle, l'avait visiblement blessée, elle qui lui avait déjà sauvé la vie par le passé. Douter de ses intentions n'était pas tout à fait un geste de gratitude; une réflexion qui poussa Svan à se réprimander intérieurement, avant d'exprimer sa déception dans un énième soupir. Mais avant même qu'il n'eut pu lui répondre, elle tourna les talons pour prendre la direction de la forêt.
Indéfiniment terré dans son mutisme, Svan jeta un regard vers le poste de garde forestier. S'il avait pour habitude de se forger lui-même son opinion, il estima pourtant qu'il était inutile d'aller vérifier les dires de Bonnie, avec qui il se sentait étrangement à l'aise malgré tout. Baissant les yeux pour se perdre dans le vide, il porta finalement son attention sur la demoiselle; une multitude de réflexions bouillonnait dans son crâne, il avait besoin d'y mettre de l'ordre.

─ Bonnie attends...
commence-t-il en lui emboîtant le pas.
Je suis désolé, je ne voulais pas te blesser. Seulement, je t'avoue que je suis un peu perdu. La première fois que l'on s'est rencontré, je ne ressentais aucune hostilité envers toi car ma mission ne m'obligeait pas à croiser le fer... Mais aussi parce que tu m'as semblé différente des individus auxquels je me suis confronté jusque-là.


« Différente » oui, c'était le mot. Lors de cette soirée en Russie, il n'avait su se l'expliquer, mais le sentiment que Bonnie ne vouait pas une allégeance sans borne au Comte avait déjà commencé à germer dans son esprit. Chacune de leur rencontre s'affairait à confirmer un peu plus cette pensée, elle qui ne semblait nullement disposée à entraver la route de l'Exorciste. De ce fait, si elle était l'ennemie de l'Ordre Noir, elle ne l'était guère aux yeux de Svan; une divergence qui serait assurément perçue comme une forme de trahison, si cela s'apprenait, il le savait... Mais il ne pouvait aller à l'encontre de son ressenti.

─ J'ai eu tort de douter de toi, de penser que notre rencontre aujourd'hui serait plus propice au conflit, alors même que je te dois la vie. Ce n'était... pas très avenant de ma part. Et si vraiment tu souhaites m'aider à récupérer cette Innocence, alors j'en serais ravi. Ce n'est peut-être pas très conventionnel mais... quelque chose me dit que ce serait une erreur que de contester tes paroles
, déclare-t-il en progressant dans sa marche.


Il marqua un temps de pause, pour observer l'étendue forestière qu'aucun rayon de soleil ne semblait pouvoir pénétrer; il faisait jour et pourtant, une nuit sombre s'était faite maîtresse des lieux. Une vision qui le fit se souvenir des quelques mises en garde qui lui furent communiquées avant de partir.

─ Mais dans ce cas...
reprend-il en passant une main dans sa nuque, un peu gêné par cette situation peu commune.
J'imagine que tu es au courant des histoires sordides qui se produisent au cœur de cette forêt. Apparemment, une sorte de gaz s'y élèverait par endroits. J'ignore encore quels sont ses effets, mais ce ne serait pas impossible qu'il soit à l'origine des nombreuses pertes recensées jusqu'à maintenant... Outre les animaux qui ne sont probablement pas en reste non plus, d'après ce que j'ai entendu dire.


Quitte à travailler ensemble, échanger des informations basiques et s'assurer des connaissances de l'autre était primordial; si l'ignorance était une bénédiction dans certains cas, elle pouvait cependant s'avérer mortelle dans une situation comme celle-ci.
Désormais relativement bien avancé, ce duo improbable nouvellement formé pour un temps n'était déjà plus visible depuis l'entrée de ces bois; les ténèbres ne se firent pas prier pour engloutir leur silhouette. Une légère brise hivernale soufflait à travers les arbres, dans un silence à la fois inquiétant et hostile. Seul le bruit de pas des deux individus venait perturber cette tranquillité oppressante, à mesure qu'ils s'aventuraient toujours plus loin. Curieux, Svan jeta un regard par-dessus son épaule pour constater que la forêt s'était refermée sur elle-même, tel un labyrinthe dont l'entrée aurait disparue comme par enchantement, sauf qu'aucune forme de sorcellerie n'était à l'oeuvre ici, si ce n'était l'influence néfaste de l'Innocence; quelle ironie. Incapable de percevoir sa route avec clarté, il fit halte un instant avant d'allumer sa lanterne pour ainsi éclairer leur chemin; trébucher sur une racine, ou pire, finir dans un fossé la tête la première par manque de visibilité ne tentait pas vraiment le jeune homme.

─ Attends un peu, il fait tellement sombre, difficile d'y voir clair... Ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée de--


Coupé en pleine phrase, Svan se redressa et tourna vivement la tête, interpellé par un bruit suspect. Quelques mètres plus loin, il distingua vaguement les traits d'une bête, mais ce qui retint davantage son attention furent ses yeux rougeoyants, comme le fer tout juste chauffé, qui les fixaient intensément. Sa montre en main, l'Exorciste défiait l'étrange animal du regard, prêt à riposter si la situation l'exigeait. Mais contre toute attente, la créature prit la fuite et disparut dans la pénombre, laissant derrière elle une traînée de fumée noire.

─ Cette randonnée en forêt promet d'être fort plaisante
, lâche-t-il ironiquement.

Enjoy the silence
codage © une fraise poulpe ♥



† Le Faucheur Écarlate †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Trouver la rédemption et contribuer à la création d'un monde meilleur
Aime:
N'aime pas: avatar
Svanhólm J. Ingvarsson† Le Faucheur Écarlate †

Svan exorcise en #99cccc

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 104 ▐ Autres Comptes : None.
Masculin
▐ RPG Age : 21 hivers
▐ Personnalité : #Asocialpasdoué
▐ Parcours RP : 9/3 : Indisponible
────────────────────────
♠─» Congrégation - Gueules casséesCélania Vaillant & Gwenaëlle Roussel
♠─» Congrégation - [Event 2016] Soirée de NoëlOrdre Noir, Central, Exorcistes & Semi-Akumas
♠─» ... - A venirNora Lockwood
♠─» Madagascar - Guigne contagieuseXin-Yao Zhu
♠─» France - La demeure des hantisesCélania Vaillant
♠─» Bulgarie - A venirXin-Yao Zhu
♠─» France - La fée des boisEmy Delcourt & Caleb C. Attanasio (+1)
♠─» Russie - La valse des pantinsBonnie R. O'Cahan
♠─» Égypte - A venirXin-Yao Zhu
♠─» Congrégation - Sleepless nightJohanna Coste
♠─» France - Everyone diesAloïs Lockwood & Bonnie R. O'Cahan (+1)
♠─» France - A venirBasile Armand
♠─» Sibérie - Le tombeau de la Nuit ÉternelleBonnie R. O'Cahan
♠─» Corée du Sud - A venirSeo Yeon Jin
♠─» Russie - A semer le vent, on récolte la météoriteCristal Gomez & Bonnie R. O'Cahan

♠ Points : 180
♠ Rang : F

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le tombeau de la Nuit Éternelle ; {Svan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lignée - Trilogie de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Russie-
Sauter vers: