Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Piège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Piège
Ven 10 Fév - 21:21


Piège



[mi-décembre]
Une mission importante se préparait, d'après ce que j'avais entendu. Dans les océans, des disparitions, quelque chose comme ça…
Mais je m'en fichais.
Cette guerre… j'en avais perdu le sens. J'avais perdu ma propre bataille, comment pourrais-je être utile ? Comment pourrais-je espérer sauver l'humanité, moi qui ne pouvait protéger une seule personne?

Je devrais être satisfait. La dernière mission s'était bien terminée. J'avais sauvé ma compagne de la mort… et nous avions gagné la bataille. Mais j'avais eu une occasion… j'aurais pu tuer cet assassin. Il était en face de moi. J'aurais pu la venger, pour m'aider à me faire -non, à me pardonner de n'avoir su la sauver. Pour prouver que j'étais un abruti faible, mais pas totalement inutile. Et j'avais échoué…

Ce souvenir me hantait. Encore ! Je n'avais pas pu la protéger, à huit ans. Je pouvais brandir mon jeune âge comme excuse…
Je n'avais pu la protéger, lors de sa mort. Comment croire que la surprise et l'inégalité du combat, moi cherchant à le retenir alors qu'il voulait fuir, suffisait à expliquer cette défait ? Et même si j'arrivais à y croire, à me pardonner pour cet échec, à me convaincre que ce n'était pas ma faute…
Cette fois, rien ne pouvait me sauver de la vérité.
J'avais perdu, trop faible, face à son assassin. Celui qui avouait, qui en riait, s'en vantait. Il était tout près, je l'avais frappé même, mais… il m'avait échappé. Et cela me hantait, plus que tout. J'avais sacrifié mon corps, ma possibilité de n'être qu'un humain normal, pour ne plus devoir perdre ce qui me faisait vivre. Et les deux étaient détruits…

Pourtant, "ils" me renvoyaient en mission. Plus satisfaits que moi de ma performance ? J'aurais aimé le croire, si ce n'avait été une mission si… simple. Trouver un akuma, et le détruire.
Au moins… j'étais seul, cette fois. Pas de compagnon à défendre, pas besoin de retenir mes répliques hargneuses. Seul avec mes démons… ça ne me changerait pas de mes heures passées dans ma chambre, à ne rien faire.

A nouveau, j'avais eu le moins d'informations possibles. Tout était sur papier, et n'importe qui pouvait lire une missive… autant éviter les risques. Tout ce que je savais, c'était que j'avais un contact à un endroit précis, à une heure précise. Un civil qui avait constaté un comportement étrange chez un proche, après la mort de l'épouse de ce dernier. Bref : akuma…
Le civil devait me guider à cette personne, je le détruirai, et ce sera fini.

Mais en voyant le contact, je compris que ce ne serait pas si facile.
Une enfant.

Je me crispai, et refusai d'y croire. Bon sang… Pourquoi ?
La dernière fois que j'avais parlé à un enfant, il avait fini à l'infirmerie. Un souvenir atroce, qui s'ajoutait aux autres. Pitié, que je ne lui fasse rien…
Mais je savais que c'était impossible. Ma mission même lui fera du mal. Détruire un proche…
Je ne pouvais même pas être heureux de la sauver. Au vu de ses vêtements, c'était une gamine de rues. J'allais lui ôter une des seules choses qu'elle avait encore, peut-être la condamner à la mort.

J'avais une lourde veste : porter seulement mon uniforme susciterait les doutes, dans ce pays glacé, et en cette saison. Mais je la retirai, et m'approchai de l'enfant.
 - C'est bien toi qui nous a appelé ? Je suis Rhian. N'aie pas peur, je suis un gentil…
"Vraiment ?", susurra une voix dans un coin de ma tête, alors que je revoyais le visage souffrant de Soren. Merde…
 - Tu veux ma veste ? Je n'ai pas froid, t'inquiète pas.
C'était faux, j'étais aussi soumis au froid qu'un humain normal. Mais pas autant qu'une gamine… et je pouvais bien faire au moins cela pour elle. Elle finira par me détester : ils finissaient tous par nous détester, cherchant un bouc émissaire à leur douleur, refusant d'accepter que nous les avions sauvés et que leur proche était déjà mort. Tant pis…
Elle ne pourrait me détester autant que je le faisais déjà.

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Dim 12 Fév - 1:15
L'hiver russe ne pardonnait pas. Les températures étaient bien négatives, et la neige recouvrait tout son un épais manteau blanc. Gare a ceux qui se promenient dans les rues découverts, la maladie emportait bien trop rapidement les plus faibles... ou les sans abris.
C'est pourquoi Cristal était morte de froid, seule et sans abri dans les rues de ce pays aux hivers bien trop rudes. Ah, ça changeait de son Espagne, c'était sur ! Elle qui se plaignait tout le temps de la chaleur infernale de son pays, la voilà qui lui manquait presque !
Alors elle devait continuer de lutter pour survivre. Car la petite teigne refusait de se laisser mourir comme tant d'autres sans abris. Non, elle allait se battre, car elle ne se laisserait pas avoir par toutes ces bonnes gens, qui se protégeaient derrière leurs richesses et leur foyer, tournant ostensiblement le dos à ces orphelins des rues comme elle, dont personne ne voulait... La pourriture, elle restait surtout quand on ne la voulait pas, et elle allait bien le montrer.

Et paradoxalement, la fillette avait trouvé en la Guerre son moyen de survie. L'information avait son pesant d'or, surtout lorsquil s'agissait d'espionner son ennemi... ou l'embusquer. C'était pour ca que Cristal attendait dans cette rue, transie de froid. Le Comte avait bien fait passé l'information : si elle reussissait a mettre des bâtons dans les roues aux membres de l'ordre Noir, alors elle en serait généreusement récompensée. Et elle ne se demanderait plus si elle allait mourir sous toute cette neige... comme en ce moment même.
Alors la petite avait du inventer un mensonge, mettre en place son petit piège pour les attirer. Car ceux qui les attiraient, c'était les akumas. Ou il fallait détruire, ils étaient la. Comme des vautours prêts à sauter sur leur proie. Enfin, on pouvait en dire autant des Noés. Bon sang, dans quoi seutait elle embarquée...
Mais ce qui était fait était fait, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Surtout lorsque son "contact" de l'ordre Noir venait d'arriver, justement. Impossible de le louper avec ce manteau écarlate. Et il avait bien la carrure du soldat : très grand, bien trop au goût de la fillette qui dut bien lever la tête pour le regarder dans les yeux, carrure impressionnante, et... yeux rouges. Comme la jeune fille. Tiens, c'était marrant... d'habitude, on disait que ses yeux rouges faisaient peur. Au moins, ça ne marcherait pas, cette foir.
Au contraire, l'homme se montra bien inquiet.

C'est bien toi qui nous a appelé ? Je suis Rhian. N'aie pas peur, je suis un gentil… Tu veux ma veste ? Je n'ai pas froid, t'inquiète pas.

La fillette fronca les sourcils. Bon sang, elle détestait qu'on la prenne en pitié ainsi... Cependant, ce n'était pas faux : elle était morte de froid. Elle vivait à la rue, et portait des guenilles. Et elle avait bien du laisser le manteau de Kirika derrière elle, pour ne pas attiser le moindre soupçons.
Alors avait elle vraiment de quoi refuser cette proposition ? Pas vraiment, elle pouvait toujours faire la fière, cela crevait les yeux qu'elle était en train de mourir de froid. Entre paraître ridicule et pitoyable, la barrière de la honte était aux frontières dans les deux cas... C'est donc avec un léger hochement de tête que l'espagnole accepta, avant d'attraper le manteau tendu. Et puis de toute façon... son cadavre n'en aura plus besoin.

-Merci...

Oh, il n'y avait aucun souvis a se faire : elle ne s'inquiétait pas du tout pour lui.

Mais revenons en a nos moutons : ce fameux mensonge.

-Tu es l'envoyé de l'Ordre Noir ?

Et maintenant, elle jouait sur un terrain dangereux. Le moindre mot devait être réfléchi, elle pouvait se trahir n'importe quand... Mais elle devait jouer jusqu'au bout.

-Tu connais déjà l'histoire, ou tu as besoin de plus de détails ?

Laisse ta mauvaise humeur de côté, Cristal, au moins pour l'instant... Il fallait qu'il fasse confiance à l'enfant, jusqu'au bout, d'autant plus qu'il semblait avoir de l'empathie envers les enfants.
Et je pourrai mieux te trahir après.





Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mer 15 Fév - 19:23


Piège



Elle hocha la tête, et accepta ma veste. Je remarquai alors la couleur de ses yeux…
Rouges. Comme le sang. Comme les miens.
Et si c'était la cause de sa condition ? Des parents abandonnant leur enfant, le croyant habité par le Diable… Ce ne serait même pas étonnant. S'ils savaient ! Les vrais démons se cachaient sous les traits les plus innocents, impossible à distinguer d'un véritable humain avant qu'ils ne passent à l'acte.
Dans ces yeux, je ne lisais pas la faiblesse d'une enfant au bord du gouffre et seule. En fait… j'y voyais la force d'une enfant au bord du gouffre et seule. Un regard dur, qui avait perdu son innocence depuis longtemps. Il n'y brillait aucune pitié, pas même pour elle et son sort. Elle était prête à tout pour survivre, rodée à ce monde cruel et sans merci, décidée à lutter. A n'importe quel prix.
Je n'étais pas bien doué pour voir ce genre de chose, en général. Mais ce regard, je l'avais déjà vu si souvent… chez les apprentis corbeaux.

Je me demandai si elle ne pourrait pas en devenir un. Enfin, elle semblait trop âgée, et sans doute avait-elle un semblant de famille. Peut-être en parlerai-je à Central… peut-être pas. Elle semblait prometteuse, mais je ne souhaitais cette formation à personne. Aurais-je la force de la condamner ? Mais c'était peut-être mieux que de mourir dans la rue, sans rien pouvoir faire. Et puis, elle voudra se venger de ceux qui ont fait subir "ça" à celui que j'étais venu éliminer. Inutile de prendre une décision maintenant…

J'essayais de penser au futur. De continuer à croire en cette guerre. En fait, je ne pouvais que faire semblant. Comme si je forçais mes yeux à voir une lumière dans l'obscurité, à l'imaginer jusqu'à ce que j'y croie. En vain, jusqu'ici… Tout ce que me renvoyait les ténèbres, c'était le visage de ma sœur.
Et ma culpabilité.

Mais je devais continuer à essayer de me leurrer. Je ne pouvais pas simplement m'asseoir et laisser tomber la mission… non ?
 - Tu es l'envoyé de l'Ordre Noir ?  
Non. Bien sûr que je ne pouvais pas. Elle comptait sur moi… Même si j'allais détruire son ami, ou plutôt ce qu'elle pensait l'être encore, il valait mieux cela que de le laisser la tuer, non ?
Quelle serait la plus grande douleur ?
Aurais-je préféré me faire tuer par ma propre sœur, même bookwoman ?

Mon esprit glissait vers le morbide, et je préférai répondre :
 - Oui, c'est moi.
Alors, elle connaissait le nom. Enfin… je n'étais pas trop au courant des procédures avec les civils. Peut-être n'était-ce pas grave si elle le connaissait, et le lui avait-on dit. Pour être sûr que j'étais celui qu'elle attendait, par exemple.
 - Tu connais déjà l'histoire, ou tu as besoin de plus de détails ?
Cela m'avait déjà frappé en un sens, mais maintenant, c'était évident : elle n'avait pas peur. Ni de moi et de cette organisation mystérieuse, ni de ce qui pourrait arriver à ce fameux proche. Peut-être ne l'était-il pas tant que cela ? Quand on vivait dans la rue, peut-être se liait-on par intérêt plus que par sentiments. Ou devenait-on bien plus froid, réaliste. On apprenait à ne pas s'attacher…
Ou… c'était tout autre chose. Quand on avait rien de matériel, il ne restait que les amitiés, non ? Elle cachait ses sentiments, elle devait avoir appris à le faire pour survivre. Et sa peur plus qu'aucun autre.
Je ne savais ce qui me torturerait le plus. Qu'elle, et nombres d'autres enfants, doivent étouffer leurs émotions pour survivre ? Ou qu'elle ne me déteste pas pour ce que j'allais faire ?
Question inutile. J'étais obligé de le faire, de toute manière.
 - Non, je ne connais presque rien. Juste que son épouse… s'est éteinte, et qu'il en est très attristé. Au point de devenir étrange. Tu peux m'en dire plus ?
Plus j'avais d'informations, moins il y avait de risques. J'avais appris à me méfier des missions de routine… Si cela faisait longtemps, peut-être était-il d'un niveau dangereux, par exemple. Et si elle me parlait d'un homme qui rendait visite depuis peu au supposé akuma, il pourrait s'agir d'un noé.
Il se pouvait même qu'il ne s'agisse que d'un homme anéanti, fuyant dans la folie. Si seulement ! Le Comte ne pouvait s'occuper de tous les êtres en deuil, n'est-ce pas ? Certains échappaient peut-être au destin funeste.
Si seulement…
Mais je n'arrivais même pas à l'espérer.

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mer 22 Fév - 0:26
Mensonge
Cristal Gomez Ft. Rhian Llewelyn




Cristal fit de son mieux pour ne pas serrer les poings, pour masquer ses véritables sentiments. C'était quoi ce regard ? Cet homme qui la regardait presque comme une pauvre petite chose, comme si elle faisait pitié. Mais elle n'avait pas besoin de sa pitié, de sa compassion. Cela la posait en condition de victime. Et puis de toute façon, il n'y avait rien de plus superficiel, comme sentiment. Faire naître l'espoir dans le coeur brisé des orphelins, le réchauffer un instant, pour que la trahison du départ soit encore plus douloureuse, et ne laisse que des espoirs brisés. C'est bien ce qu'elle avait ressenti, avec Mercedes...
Alors non, elle ne se ferait pas avoir par de telles "bonnes intentions". Elle n'avait besoin de personne pour lui tendre la main et ensuite la pousser dans le vide. Elle resterait forte, et n'avait besoin de personne...

Alors c'est sans aucun remords qu'elle allait mentir à ce semi akuma. Même les plus forts des hommes pouvaient avoir la plus grande des faiblesse : la naïveté. Car ce n'était pas parce qu'il se trouvait devant une petite fille qu'il avait l'avantage. Loin de la. Car être malhonnête, mentir, trahir, c'était sa spécialité.

- Non, je ne connais presque rien. Juste que son épouse… s'est éteinte, et qu'il en est très attristé. Au point de devenir étrange. Tu peux m'en dire plus ?

Bien. C'était le moment ou jamais : elle devait ressortir le mensonge qu'elle avait minutieusement préparé, sans hésiter. Et de toute façon, cacher ses véritables intentions, c'est ce qu'elle avait toujours du faire. Après tout, elle avait l oeil d'une voleuse, l'oeil qui voit immédiatement ce qu'il y a a prendre sur sa prochaine victime, le pas aussi furtif qu'un chat, et la présence aussi effacée qu'une ombre. Et lorsqu'elle aura atteint son objectif... il ne restera plus rien. Plus rien de ce semi.

-Je suis arrivée en Russie, il y a deux semaines. L'hiver est rapidement arrivé, et je n'y aurais pas résisté si je n'avais pas rencontré Bogdan. Lorsque j'étais sur le point de mourir de froid, il m'a aidée...

Il n'y avait même pas à hésiter sur ce coup la. Car cette histoire n'en était pas vraiment une en fait... C'était bien ce qu'il s'était passé.
Que faisait Bogdan d'ailleurs, maintenant ? La fillette était partie bien trop vite, reconnaissante de la générosité du russe, mais ne voulant pas rester plus longtemps. Elle savait qu'elle allait devoir partir un moment, rester plus longtemps ne rendrait que le départ encore plus difficile, a nouveau... et la déception n'en serait que plus grande.

-Parfois je le voyais, il m'aidait a survivre dans ce froid. Mais ces derniers temps, je ne le voyais plus. Je me suis demandée ce qu'il s'était passé. Alors je suis partie voir. Et j'ai appris que sa femme a été assassinée. Et pendant des jours il s'est enfermé, surement en dépression.

C'était faux bien sur. Irina n'était pas morte, elle passait simplement un séjour chez ses parents, loin de cette ville. Aucune chance de la retrouver chez elle donc... Et cela ajoutait à sa crédibilité.

-Il était devenu complètement amorphe. Je pensais que c'était a cause de la mort de sa femme. Mais je me suis dit que quelque chose n'allait pas lorsque je le voyais sortir à la nuit tombée, se diriger vers la ville basse. Il n'y va jamais d'habitude. C'est des coins mal famés.

Comment le savait elle ? Elle aussi, faisait partie de ces gens "mal famés"...
Sauf qu'elle était assez intelligente pour ne pas le montrer.

-Et ensuite il disparaissait, complètement. Et puis ces derniers temps, il y a eu quelque cas de disparitions dans le coin.

Toutes ces sales affaires, c'était bien ce qui attiraient ces vautours. Ha ça, ils étaient vraiment des oiseaux de mauvais augure...

-Alors bien sur, j'ai pensé aux akumas... Même si tu es mieux placé pour moi pour le savoir.

Allez, mors a l'hameçon...








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Ven 24 Fév - 14:46


Piège



Elle commença à expliquer la situation. Et j'écoutais attentivement, cherchant à trouver les indices importants. Elle raconta son martyr à l'arrivée de l'hiver, et mon cœur se serra. En temps normal, peut-être aurais-je été moins sensible, plus concentré sur ma mission, mais… je n'étais pas en état normal. J'étais triste, exténué, désespéré, un gosse chagrin plus qu'un soldat entraîné. J'aurais voulu envoyer chier cette guerre, me cacher en attendant la mort, seul ou avec des gens capables d'accepter un monstre. Mais… j'avais pas le choix. A cause de Central, et de ma conscience.

Je ne devais pas penser à cela. Ma mission… je devais suivre ma mission. Je pouvais pas chasser l'hiver, mais je pouvais essayer de la sauver de l'akuma, au moins.
 - Et j'ai appris que sa femme a été assassinée. Et pendant des jours il s'est enfermé, surement en dépression.
Cela concordait. Un proche mort, un chagrin, et puis…
Mais il y avait un élément important. "Assassinée" ? Comment cela ? Ce n'était pas une chose anodine. Et puis, si ce type avait pris soin d'une orpheline, il ne devait pas être de la haute ; pourquoi assassiner la femme d'un homme normal -et bon ? S'agissait-il d'un noé ? Un autre akuma ? La mission se compliquait déjà…
 - Il était devenu complètement amorphe. Je pensais que c'était à cause de la mort de sa femme. Mais je me suis dit que quelque chose n'allait pas lorsque je le voyais sortir à la nuit tombée, se diriger vers la ville basse. Il n'y va jamais d'habitude. C'est des coins mal famés.  
Amorphe… Une preuve de plus. De peur de se trahir, ils évitaient de trop agir, trop parler. Ou était-ce parce qu'ils étaient trop primitifs ? Peu importait.
Quant aux coins mal famés… pour commettre des meurtres en tout impunité ? Un gosse des rues disparut ne se remarquait même pas. Et si on s'en rendait compte, on haussait les épaules en se disant qu'il avait emmerdé la mauvaise personne.
 - Et ensuite il disparaissait, complètement. Et puis ces derniers temps, il y a eu quelque cas de disparitions dans le coin.  
Les ruelles sombres ne lui suffisaient plus ? Il s'était attaqué à des proies mieux placées ? Un changement de comportement qui pouvait être le signe d'une évolution… Niveau deux, alors ? Cela ne changeait pas grand-chose. J'étais devenu assez fort que pour gérer plusieurs d'entre eux en même temps…
 - Alors bien sûr, j'ai pensé aux akumas... Même si tu es mieux placé pour moi pour le savoir.  
Je ne cachai pas ma surprise, pris de court. "Akuma" ? Elle connaissait le terme ?
Une foule de pensées me traversèrent l'esprit, alors que je revoyais notre rencontre sous cet angle nouveau. Comment connaissait-elle ce mot ? Avait-elle déjà subi une rencontre avec eux et une explication de l'Ordre ? Mais alors… elle se doutait que son protecteur était mort ? Transformé en machine à tuer ? Et elle en montrait si peu d'émoi ?
Je commençais à me demander si je n'avais pas eu tort en pensant qu'elle cachait ses sentiments. Elle avait l'air vraiment indifférente à son sort… Et peu inquiète de savoir qu'une machine à tuer errait dans les environs. Certes, c'était une gamine de rue, rôdée à bien des choses -à la mort à chaque coin de rue, pour elle ou ses proches-, mais malgré tout… l'image de pauvre enfant innocente que je n'avais pu m'empêcher d'avoir d'elle s'effritait pas mal.

Une autre pensée me vint. L'assassinat de l'épouse… elle n'avait pas demandé pourquoi ? Si elle connaissait tant de choses, elle aurait dû arriver à la même conclusion que moi : un autre monstre pourrait se cacher. Bon… autant lui demander directement.
 - Elle a été assassinée par qui et pourquoi, son épouse ? Tu n'as pas enquêté dessus ?
Ho, j'étais intrigué ; mais encore à des lieux de suspecter une trahison. Pour l'instant, je pensais qu'au pire, elle essayait de m'amadouer pour que je détruise le monstre. Ce qui était stupide, je le ferais même pour une peste.
D'ailleurs, autant s'y mettre tout de suite
 - Inutile de rester immobiles dans le froid. Guide-moi vers sa maison, nous parlerons en marchant.
Puis j'enchaînai avec quelques autres questions :
 - Tu sais des choses sur ces disparus ? A quelle fréquence, par exemple. Et comment est-ce qu'il agissait, quand tu le voyais ?
Je devais avoir un maximum d'informations… et puis, ça faisait la conversation, au moins.

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mer 1 Mar - 18:32
Guide
Cristal Gomez Ft. Rhian Llewelyn




Décidément, cela n'allait pas être aussi facile. Enfin, bien sur que Cristal s'était préparée à ce qu'il pose des questions, à ce qu'il veuille en savoir plus. Bref, à construire une histoire en béton.
Et maintenant qu'elle avait lancé le sujet, il fallait jouer jusqu'au bout... Car le semi akuma n'allait pas la lâcher.

- Elle a été assassinée par qui et pourquoi, son épouse ? Tu n'as pas enquêté dessus ?

Alors la, la réponse pouvait être très différente. D'un simple cambriolage qui avait mal tourné, au monstre mécanique qui avait choisi sa proie, les scénarios pouvaient être nombreux. Mais le mieux encore était de ne pas en construire du tout : feindre l'ignorance, pour ne risquer aucune erreur, et le laisser à ses propres supositions.

-Aucune idée. L'enquête n'a rien donné, et je n'en sais pas plus. Je ne connaissais personne qui lui voulait du mal, mais je ne connais peut être pas toutes leurs relations non plus. Ça peut très bien être un autre de ces akumas aussi.

Un autre. Ou beaucoup d'autres...

En tout cas, si Cristal tremblait vraiment de froid au début, elle commençait presque à oublier l'hiver tout autour d'elle. Le stress de la situation, l'impact qu'aura chacune de ses paroles, la crédibilité ou les soupçons du semi akuma, il n'y avait plus que ça qui acaparait son esprit. Alors pendant un petit instant, l'adrénaline de la situation lui fit même oublier l'état dans lequel elle se trouvait.
Sauf que ce fut Rhian lui même qui lui rappela.

-Inutile de rester immobiles dans le froid. Guide-moi vers sa maison, nous parlerons en marchant.

Ah oui. C'est vrai qu'il n'avait plus de manteau maintenant, il devait bien plus ressentir le froid. Et ce n'était que maintenant qu'il en parlait qu'elle se rendit compte à quel point il faisait vraiment froid, en fait. Bon sang, si seulement il avait fermé son clapet.

Enfin, il avait tout de même raison. Autant en finir une bonne fois pour toutes, qu'elle finisse son sale boulot, et qu'elle reçoive sa paie. Cela l'aiderait à mieux tenir cet hiver.
Tous deux se remirent alors en route, Cristal en tête. Elle allait bien le mener chez Bogdan, le véritable Bogdan tout à fait humain. Mais la blondinette savait bien que le russe n'était pas chez lui en ce moment, elle se l'était assuré, et avait appris son emploi du temps par coeur. La maison était vide, Rhian ne trouverait rien dedans, aucun indice. Il fallait juste espérer qu'il ne s'y attarde pas pour attendre le propriétaire des lieux.
Dans tous les cas, ce ne serait pas un gros problème non plus. Un akuma se chargerait de retarder Bogdan pour s'assurer qu'il ne rentre pas chez lui quand le semi akuma serait encore sur les lieux. Sans le tuer, un meurtre attirerait bien trop l'attention et mettrait tout son plan en l'air. Et cela arrangeait bien l'espagnole qui ne voulait pas que Bogdan se fasse tuer par sa faute...
C'est donc sans aucune hésitation que la brooker se dirigea vers la maison du russe, déambulant dans la rue. Mais visiblement, elle n'en avait toujours pas fini avec les questions.

- Tu sais des choses sur ces disparus ? A quelle fréquence, par exemple. Et comment est-ce qu'il agissait, quand tu le voyais ?

Des questions, encore et toujours... Est ce qu'il ne pouvait pas la fermer et crever comme elle le voulait ?
Cristal ravala son poison, et garda son calme. S'il y avait bien quelque chose qu'elle devait apprendre dans ce genre de situation, c'était se contrôler et mentir. Et bon dieu ce quelle détestait mentir.
Mais quand elle n'avait pas le choix, elle devait y aller jusqu'au bout.

-Il y en a eu moins de dix, il me semble. Ca a commencé il y a environ une semaine. Enfin, on va plutôt dire qu'on les a vraiment remarqué il y a une semaine. Aucun lien entre ces gens apparemment, comme s'il n'y avait pas vraiment de but précis derrière ces disparitions.

Et il voulait entendre aussi des informations à propos de Bogdan... Cette fois, il fallait se montrer un peu plus prudente, Cristal.

-Il a complètement changé. L'homme que j'ai rencontré était quelqu'un de joyeux et généreux, le coeur sur la main. Bien trop. Et depuis la mort de sa femme, il s'est transformé. Il s'est enfermé pendant un moment, je ne le voyais plus sortir. Et ce n'est qu'au bout d'un moment qu'il a recommencé à sortir à ses heures habituelles, mais il sortait aussi le soir. Je l'ai suivi, et j'ai découvert qu'il se dirigeait vers les quartiers réputés "mal famés" ici. Et au bout d'un moment, il disparaissait. Et c'est rapidement devenu une habitude.

C'était bien comme ça que les akumas agissaient, non ? Enfin, au fond, Cristal ne le savait pas vraiment. Pour elle, c'était très simple : les akumas étaient des machines à tuer. Peut importe combien ils en tuaient, le résultat restait le même, à la fin.

Tous deux arrivèrent bientôt a leur destination. La maison de Bogdan était assez éloignée, ce qui était parfait pour éviter tout commérages du voisinage. Et donc, moins de chances pour que sa supercherie ne tombe à l'eau...

-C'est ici. Je ne sais pas s'il est la par contre. Il a l'habitude de sortir à cette heure la.

Et, pour lui donner raison, la porte était bel et bien fermée, et personne ne vint leur ouvrir. Bien sur, Cristal savait déjà que le proporietaire des lieux n'était pas chez lui, étant donné qu'il travaillait. Mais elle n'allait pas lui dire ou.

-Qu'est ce qu'on maintenant ?

Le mieux pour elle serait bien entendu de s'éloigner de cette maison au plus vite, et qu'il la laisse le guider. Car bien sur, elle voulait le guider vers une certaine destination... jusqu'à sa mort.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Sam 4 Mar - 19:07


Piège



Elle répondit à ma question en avouant son ignorance. Quelle poisse... Ce ne devait pas être anodin, pourtant. Je devais être prudent, un autre de ces monstres pourrait en être la cause.
Nous nous mîmes en route, vers la fameuse bâtisse. J'y trouverai sans doute des indices intéressants : signe de visite, ou d'akuma. J'étais presque certain qu'il en était un, mais j'avais appris la prudence. Une fois, nous avions été trop vite, avec un corbeau... et il l'avait payé de sa vie, dans un vieux cimetière. Ici, c'était pire : c'était une enfant qui m'accompagnait. Et même si elle semblait plus dure et mature que bien des adultes, je me doutais que ce n'était qu'une façade : au fond, c'était une enfant. A vrai dire, je songeais de plus en plus que personne n'était vraiment adulte. Juste des enfants qui faisaient semblant, comme moi...

Elle paraissait agacée par mes questions, aussi. Me trouvait-elle d'une prudence excessive ? C'était elle qui était bien imprudente, en vérité. Enfin, quand on vivait sa vie, le risque devenait le quotidien. Pire que la mienne, en vérité : elle était bien moins puissante, et n'avait pas de refuge. Je l'aurais bien prise en pitié, mais... je savais que ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle me ressemblait, me semblait-il : têtue et orgueilleuse. Mais elle n'avait pas le choix, et moi non plus : j'allais devoir la considérer comme un être fragile et impuissant, ce qu'elle était par rapport au danger que nous affrontions. Je préférais la vexer que la laisser mourir.

Elle répondit finalement :
-Il y en a eu moins de dix, il me semble. Ca a commencé il y a environ une semaine. Enfin, on va plutôt dire qu'on les a vraiment remarqué il y a une semaine. Aucun lien entre ces gens apparemment, comme s'il n'y avait pas vraiment de but précis derrière ces disparitions.
S'il n'y en avait réellement eu que dix, il devait être niveau un. Mais les informations étaient trop vagues, insuffisantes. Elle continua :
-Il a complètement changé. L'homme que j'ai rencontré était quelqu'un de joyeux et généreux, le coeur sur la main. Bien trop. Et depuis la mort de sa femme, il s'est transformé. Il s'est enfermé pendant un moment, je ne le voyais plus sortir. Et ce n'est qu'au bout d'un moment qu'il a recommencé à sortir à ses heures habituelles, mais il sortait aussi le soir. Je l'ai suivi, et j'ai découvert qu'il se dirigeait vers les quartiers réputés "mal famés" ici. Et au bout d'un moment, il disparaissait. Et c'est rapidement devenu une habitude. 
Rien de nouveau. Peut-être un élément : il disparaissait. En volant, et elle regardait mal ou trop tard, ou était-ce un pouvoir ? Je n'aimais pas cela... Quelle que soit ma force ou ma capacité à le détruire avec mon bras, une attaque en traître pourrait me tuer. Bien sûr, j'étais entraîné, et on ne me prenait pas facilement par surprise, mais j'étais loin d'être infaillible... J'en avais déjà eu la preuve bien trop de fois.

Enfin, nous arrivâmes à la bâtisse.
  - C'est ici. Je ne sais pas s'il est la par contre. Il a l'habitude de sortir à cette heure la.
Je ne répondis pas. Ce n'était pas bien grave : j'avais quand même des choses à faire.
 - Qu'est ce qu'on maintenant ?
 -Ceci. Attends-moi là, et s'il y a un danger : crie.
Je défonçai la porte d'un coup brusque, et entrai. Même s'il n'était pas là, j'avais des choses à vérifier...

Après une dizaine de minutes, je ressortis, songeur. C'était étrange...
Il y avait de la nourriture récente, et des traces de repas matinal : deux assiettes encore sales. Pourtant, les akuma ne mangeaient pas ; et il était censé être seul. Ce qui pouvait signifier plusieurs choses : il avait reçu une visite innocente, et avait mimé. Mais si tôt ? Et alors qu'il était renfermé, ne parlait plus à personne ? Il y avait une autre explication : les Noés mangeaient, eux... Une visite ?
Mouais... Je cherchais peut-être trop loin.  Peut-être...
Peut-être cherchais-je le danger ? Avais-je envie qu'un Noé se révèle, que cette mission de routine devienne un défi ? Une manière de me prouver que j'étais capable, une revanche offerte ? J'étais assez stupide pour que ce soit possible, en fait. Ce serait bien, non ? Une bataille digne des romans, seul contre une armée de machines, combattant jusqu'à la mort, avec l'énergie du désespoir et de la haine...
Ha ha. Je me prenais encore pour un héros, hein ? Abruti...

Enfin. Pour l'instant, j'avais une mission simple à exécuter. Ce serait déjà pas mal... Un tout petit peu mieux qu'être totalement inutile.
 - Allons le chercher, maintenant. Il ressemble à quoi ? Tu sais où il traîne d'habitude ?
On aurait pu l'attendre dans sa maison, mais il n'était même pas sûr qu'il revienne un jour. Si le soir tombait avant qu'on ne le retrouve, on reviendra à sa maison, au pire. Si la porte explosée ne l'a pas fait pas fuir...

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Lun 6 Mar - 0:19
Perquisition
Cristal Gomez Ft. Rhian Llewelyn




Cristal avait pourtant fait de son mieux pour que le vrai Bogdan ne subisse aucun dommage. Le russe était actuellement à son travail, et y sera de toute façon bloqué jusqu'à ce qu'elle se débarrasse du semi akuma. Il n'avait pas vraiment de voisinage, sa femme était absente, il n'y avait personne pour parler. Et personne n'était à la porte pour leur ouvrir. C'était parfait, n est ce pas ?
Sauf que cela ne semblait pas satisfaire le semi akuma, qui voulait absolument voir ce qu'il y avait à l'intérieur.

-Ceci. Attends-moi là, et s'il y a un danger : crie.

Et il donna un violent coup de pied dans la porte, sous le regard horrifié de la petite. Il avait carrément défoncé la porte !

-Non mais ça va pas !?

Ah non, ça n'allait pas du tout... Quand Bogdan allait rentrer, il n'allait pas apprécier du tout. Cela avait tout d'un cambriolage après tout. Par l'un de ces soldats qui sauvaient l'humanité. Quelle ironie. En ce moment même, il avait tout d'un vulgaire voleur.

Agacée au plus haut point, Cristal ne pouvait pourtant pas faire grand chose. Après tout, si elle commencait à trop protester, sa supercherie serait découverte. Et pour l'instant, elle devait vraiment jouer son rôle jusqu'au bout : "aider" le semi akuma dans son enquête. Alors, même si elle bouillonnant de rage, elle resta à l'entrée, comme Rhoan lui avait demandé, en tapant du pied d'impatience.
Et enfin, le blond revint après avoir fini son enquête.

-Alors, ça t'a servi à quelque chose, de défoncer les portes ?

Ton sarcastique. Bien sur qu'elle n'avait pas apprécié. Et qui plus est, elle savait très bien que ce qu'il avait fait ne lui avait rien apporté dans son enquête. Juste dégrader pour rien.
Enfin, il ne fallait pas se montrer trop en colère non plus. Peut être, à la place... triste ? Oui, rejouer celle qui affectionait le "défunt" Bogdan.

-Tu n'avais pas besoin de tout défoncer comme ça. Ce n'est peut être plus le même. Mais c'est quand même ici que je l'ai rencontré pour la premiere fois.

Ah, essayer de se montrer émotive. Ça ne lui allait tellement pas. Il faudra vraiment t'entrainer à ça, Cristal.

Enfin, fini la comédie : cette fois, il fallait passer aux choses sérieuses. Rhian n'avait pas oublié sa mission, lui.

-  - Allons le chercher, maintenant. Il ressemble à quoi ? Tu sais où il traîne d'habitude ?

Ça y est, c'était le moment qu'elle attendait. Maintenant, il s'en remettait totalement à elle pour le guider.

-Je ne sais pas ou il est actuellement. Mais je peux te montrer la rue ou il part le soir. Il commence à se faire tard d'ailleurs.

Ce qui voulait dire que Bogdan allait bientôt finir son travail. Et que elle aussi, devait donc finir le sien...
Cristal reprit donc la tête, montrant̀ le chemin au semî. Elle savait exactement ou le mener... Oh il voulait attraper un akuma, il n'allait pas être déçu.

-Bogdan est un homme grand, cheuvzux courts, lunettes. D'habitude, il est souvent souriant. Enfin, avant. Il ne me semblait pas qu'il sortait souvent. Enfin, je ne peux pas savoir en détails non plus.

Elle devait continuer à parler, pour essayer de capter son attention. Et qu'il baisse sa garde. Car qui pouvait soupçonner une enfant, une fillette aux longues couettes blondes, d'être capable du pire des crimes ?








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Sam 11 Mar - 0:26


Piège



Mon geste avait choqué l'enfant ; et elle m'en fit le reproche :
 - Tu n'avais pas besoin de tout défoncer comme ça. Ce n'est peut être plus le même. Mais c'est quand même ici que je l'ai rencontré pour la première fois.
Je soupirai, ne cachant pas l'agacement qui commençait à poindre. Qu'est-ce qu'elle voulait, pensait, à la fin, cette gamine ? Un moment, elle énonçait sans ciller qu'il pouvait bien avoir été et remplacé par un akuma, soit la tragédie la plus atroce, et l'autre, elle me hurlait dessus pour une foutue porte…
D'ailleurs, même avec ces mots, elle ne semblait pas vraiment affligée. En fait, c'était évident : elle mentait. Jusqu'ici, je mettais ces incohérences sur le compte de sa fierté, ne pas montrer sa douleur. Mais si c'était le cas, elle n'aurait pas insisté sur cette première rencontre…

Alors, quoi ? Puis, l'idée me frappa en un éclair. Mais bien sûr !
Elle devait avoir peur ! Peur qu'il apprenne qu'elle m'avait aidé, et qu'il la tue ! C'était pour ça qu'elle insistait à ce point pour que je détruire l'akuma. Et la porte éclatée, s'il le voyait, il comprendrait que nous étions sur sa trace…
Tant pis. Cette enquête avait été nécessaire et, sans savoir si c'était par pure logique ou parce que je le voulais, je pensais de plus qu'il y avait quelque chose en plus. Comme un Noé.
Prudence…
 - Je ne sais pas où il est actuellement. Mais je peux te montrer la rue ou il part le soir. Il commence à se faire tard d'ailleurs.
Je réfléchis un moment. Plus nous tardions, plus il y avait de risques qu'ils nous découvrent et préparent un piège. L'effet de surprise était un grand atout, dans ces batailles où le moindre coup -bras activé ou balle d'akuma- pouvait tuer.
Aussi, je la suivis, en écoutant sa description
 - Bogdan est un homme grand, cheveux courts, lunettes. D'habitude, il est souvent souriant. Enfin, avant. Il ne me semblait pas qu'il sortait souvent. Enfin, je ne peux pas savoir en détails non plus.
Hm. Au moins, je ne serai pas surpris par lui. S'il était seul… et s'il n'avait pas de pouvoir étrange.

Je reconnaissais l'endroit. J'étais passé par là, pour arriver au rendez-vous. Finalement, elle se dirigea vers une ruelle, et je la suivis distraitement. Tiens ? Mais j'avais déjà été ici, par erreur. Et c'était un cul-de…
 - Ho. Put-
Je voulus reculer, mais trop tard : un bruit sourd claqua dans mon dos, et je me retournai : un akuma venait de tomber du ciel, et me barrait la route.
Je commençai à activer mon bras, mais je vis des projectiles du coin de l'œil ; je bondis en arrière, juste à temps pour les laisser s'écraser au sol. Ils devaient être une dizaine…
J'étais un crétin. Je m'étais fait avoir par une mioche, bordel… Une mioche !
Je jetai un regard assassin à cette dernière, mais j'avais pas le temps de gueuler. Chaque boulet me frôlait, je pouvais perdre pied et me faire tuer en un instant. C'était une partition que je subissais, et aucune fausse note ne serait pardonnable... Une danse mortelle, atroce, et il me fallait tout mon sang-froid pour rester concentré et me retenir de foncer directement dessus.
Puis je vis l'opportunité : tentant le tout pour le tout, je fonçai vers le bout de la ruelle. Je choppai la gamine au passage -pour me venger ? L'utiliser ? Par peur qu'elle se fasse tuer, toute traîtresse qu'elle fut ?-, et défonçai le mur. Après une porte, c'était toute une façade qui y passait…
Et des deux côtés de la maison.

J'arrivai dans une nouvelle ruelle. J'étais pas sorti d'affaire : cet endroit était un labyrinthe, et eux étaient sur le toit, ne me laissant aucun répit. Je lâchai la gamine :
 - GUIDE-NOUS VERS LA SORTIE ! UN ENDROIT DECOUVERT
Elle connaissait les lieux bien mieux que moi, et j'avais besoin d'un endroit qui permettait une meilleur mobilité. J'espérais qu'elle ait été forcée de faire cela, sous la menace. Car si elle m'avait trahi de sang-froid, elle pourrait bien me faire perdre du temps en errant dans les ruelles…

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Lun 13 Mar - 23:17
Fuite
Cristal Gomez Ft. Rhian Llewelyn




Et il marchait. Il la suivait, en lui faisant̀ complètement confiance, en ne remettant même pas en cause les paroles de l'enfant. D'ailleurs, le petit démon était justement en train de jubiler intérieurement. Maintenant, tout devrait se passer comme prévu...
Ils continuèrent en silence, tous deux très concentrés, mais pas sur la même chose. Et enfin, ils y étaient. Le semi akuma ne s'était peut être aperçu de rien, mais Cristal, elle, avait l'impression de voir les silhouettes des akumas cachées à chaque recoin autour d'eux. Il ne suffisait que d'un signal pour que tout se mette en place...

Et, sans crier gare, Cristal courut en arrière, plantant le blond au beau milieu du cul de sac. La fillette aurait voulu profiter de son effet de surprise, mais Rhian était plus intelligent qu'elle ne l'avait pensé, et s'était déjà rendu compte de la mascarade qui se jouait autour de lui. C'est bien ça qui l'avait sauvé, car il s'ecarta juste à temps pour qu'un missile d'akuma ne vienne le frôler. Un missile qui fut suivi de bien d'autres, lorsque la horde sortit de sa cachette. Un semi akuma pouvait certes aspirer un de ces monstres facilement, mais qu'en était t il d'une horde qui le prenait par surprise ?
Mais l'espagnole trépignait en voyant que le semi akuma esquivait tous les tirs. Même trop facilement au goût de la fillette. Et c'était bien pire que ça : il se dirigeait clairement vers elle. Et avant même qu'elle ne puisse s'échapper, elle se sentie soulevée dans les airs.

-Lâche moi !

Et déjà, la fillette se débattait comme une diablesse, donnant coups de pieds et de poings sur cet homme qui restait de fer face aux vaines tentatives de l'enfant. Et elle ne pouvait rien faire, simplement se laisser porter par l'homme, et espérer cette fois qu'il allait réussir à éviter les tirs, car s'il se faisait toucher, elle mourrait aussi.

Après avoir défoncé le mur -ce qui laissa Cristal bouche bée pendant un moment- il finit par la lâcher, mais pour lui hurler dessus cette fois.

-GUIDE-NOUS VERS LA SORTIE ! UN ENDROIT DECOUVERT

En temps normal, le premier réflexe de la délinquante aurait été de lui cracher à la gueule, avant de l'insulter et de se tirer. Mais le problème, c'était que ce n'était pas une situation normale, bien au contraire : les akumas étaient juste derrière eux. Et ils n'allaient pas attendre.
Alors, se contentant simplement du crachat, la teigne fila prendre les devants, sachant très bien que le semi akuma la suivrait. Si seulemet elle pouvait trouver un endroit ou elle pourrait le coincer tout en pouvant s'éclipser sans qu'il ne la voie...
Mais elle comprit son erreur lorsqu'un missile la frola à son tour. Une sueur froide roula le long de son dos lorsqu'elle réalisa à quel point elle était passé près de la mort. Non, elle ne pouvait pas faire ça. Parce que sinon, elle mourrait. Les akumas se fichaient complètement d'elle : elle n'était que la brooker qui leur avait amené leur victime. Maintenant, si elle était prise dans la bataille, c'était tant pis pour elle, ou plutôt, tant mieux pour eux.
Il n'y avait que le semi akuma qui pouvait la sortir de la -même si tout avait commencé à cause de lui d abord !

-La !

Brusquement, la blonde changea de direction, pour se faufiler a travers deux pâtés de maisons, dans une petite ruelle. Elle s'accrocha aux tuyaux, et parvint à grimper habilement sur le toit. Au moins, d'ici, c'était un endroit bien dégagé, comme il le voulait. Mais est ce que ça n'allait pas les mettre encore plus à la vue de ces monstres ? Est ce qu'il n'était pas complètement idiot - et elle encore plus pour lui avoir obeit- de se mettre ainsi à leur merci ?
Enfin, lui même avait un bras de monstre. Il devait sans doute préparer quelque chose, non ?

-Grouille, ils sont la !

En effet, les machines s'étaient elles aussi élevées à leur niveau. Et maintenant, c'était les akumas, ou eux.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Dim 19 Mar - 23:35


Piège



L'enfant n'était pas une pauvre victime terrifiée et forcée d'agir pour ne pas mourir. Ho non… Elle me le signifia assez directement, quand un glaviot immonde me frappa au visage. Je fus si surpris qu'elle s'encourut avant que je ne puisse répliquer, d'une manière ou une autre. Sale…
Ravalant ma colère, je décidai de la suivre, mais à contrecœur. Si elle était pleinement de mèche, je n'étais pas à l'abri d'un nouveau piège… et j'étais déjà suffisamment dans la m- comme cela. Mais je n'avais quasi aucune chance en restant ici, subissant leurs coups alors qu'ils se cachaient derrière les toits des vieilles maisons ; ce risque était indispensable.

Mon cœur rata un battement, quand un obus éclata près de la petite. J'en fus surpris moi-même : elle avait voulu ma peau, qu'est-ce que je m'en foutais de sa survie ! Mais… "petite", c'était bien ce qu'elle était. Une enfant, malgré tout.
J'étouffai un juron. J'étais censé être un soldat entraîné, pas un de ces superhéros sauveur de veuves et d'orphelines ! Une fois qu'elle m'aura conduit à un endroit propice, je me désintéresserai de son sort pour me concentrer sur ma propre survie. Elle n'aurait que ce qu'elle méritait !
Au moins, elle venait de comprendre qu'ils n'étaient pas ses alliés, juste des machines à tuer. Espérons que cela la motive à m'aider…
- Là !
Je crus m'être trompé, finalement, qu'elle cherchait vraiment à me perdre dans ces ruelles. Elle semblait triomphante, quand je ne voyais qu'une voie fermée de plus ! M-, et s'ils avaient fait exprès de la frôler pour endormir ma méfiance ? Si d'autres akuma se planquaient ici ?
Mais mes craintes s'apaisèrent, quand elle monta sur le toit grâce à un parcours de tuyaux. Parfait, exactement ce qu'il me fallait !
Je la suivis en quelques bonds, et arrivai à découvert. Ici, nulle cachette pour nous, mais surtout pour ces machines. J'avais de grands risques d'y passer, et certains me traiteraient de tête brûlée… Auraient-ils raison ? J'aurais pu fuir jusqu'à l'arche et disparaître. Me planquer en attendant des renforts. Mais... je pouvais pas. Je voulais les affronter ici et maintenant. C'était un pari, un test, un moyen de me prouver que je valais quelque chose.
- Grouille, ils sont la !
Je lui jetai un regard assassin, en crachant -au sens figuré, moi :
- Ferme-la, sale mioche.
J'étais resté concentré, prêt. Je ne les comptai pas : d'autres pouvaient être cachés, il serait dangereux de me fier à d'instables informations. Et leur nombre décroîtrait vite…
Si certains se méfiaient, d'autres me foncèrent dessus. J'étais à moitié satisfait : la sélection naturelle allait me laisser les plus gros sur les bras -ou le bras, plutôt…
Ma manche se déchira, alors que mon membre révélait sa nature monstrueuse, ouvrant un portail droit vers le néant. J'en aspirai trois, avant que les autres ne soient trop près. Les détruire ainsi prenait du temps, et je ne comptais pas me laisser écharper : j'allais devoir combattre…

Ceux restés en retrait s'étaient approchés, profitant de la diversion de la chair à canon : une demi-douzaine, voire plus. Bord-
J'essayais d'esquiver, avec plus ou moins de succès ; obus, coups, pouvoirs étranges… Si mon entraînement et mes nombreuses missions n'y étaient pas pour rien, je devais surtout ma survie à la chance, j'en étais conscient. Je frappais, les affaiblissais, mais impossible de les aspirer de suite : le petit jeu allait durer encore un moment.
… ou pas.
L'un d'eux, cherchant cible plus facile, fila vers la fillette, une espèce de lance en main. Un frisson glacé me traversa le dos…
Mon esprit me hurla de ne rien faire, que c'était pas mon problème, que je risquais déjà de crever sans ça, qu'elle était de toute façon une ennemie, que ça servait à rien de mourir à deux…
Mais j'avais jamais été un grand rationnel. Et mon cœur, loin de beugler, me susurrait simplement que je serai dévoré par l'échec et la culpabilité si elle y passait. Et que j'avais pas besoin d'une croix en plus à porter.
Lâchant un nouveau juron, je frappai l'akuma qui cherchait à me découper aux ciseaux, et me jetai sur l'enfant, la poussant hors de la trajectoire de l'ennemi.
- PLANQUE-T-
 Je me pris l'attaque de plein fouet, et manquai de tomber sous le choc. Mais je restai debout, et saisis l'arme entre mes mains. Je l'arrachai, et jetai le crétin sur un autre ; rapidement, j'activai mes bras et aspirai les deux, avant de me prendre une flèche d'un troisième dans l'épaule.
Tchhh…
Ça commençait à puer. Et je ne parlais pas de l'odeur de sang, qui commençait à empester…

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Sam 25 Mar - 1:15
Diversion
Cristal Gomez Ft. Rhian Llewelyn




Cristal regardait la scène se dérouler sous ses yeux, simple petite spectatrice qui n’avait en aucun cas le pouvoir de devenir actrice de toute façon. Si aller dans un endroit dégagé lui avait parut une vraie folie, elle se doutait tout de même ben que le semi akuma n’était pas sans ressource. Après tout, ils donnaient du fil à retordre au Comte Millénaire, ce n’était pas pour rien. La petite le savait bien, sinon, il n’aurait même pas besoin de l’aide des brookers. Et elle, n’aurait aucune ressource d’argent à son compte. Au final, la résistance imposée par l’ordre Noir lui était bénéfique aussi, dans un certain sens. Ironique, n’est ce pas ?
Mais tout ça, à cet instant c’était oublié. Car elle se retrouvait prise en plein milieu de la bataille, elle, la petite brooker qui était simplement censé guider ce sale type jusqu’à ses assassins. Elle n’était même pas censée faire le sale boulot elle-même ! Et il a fallut que ce sale demi monstre ne l’embarque dans l’histoire. Rien que ça, ça lui donnait encore plus envie de le voir crever.
Mais il fallait qu’elle s’adapte à la situation : elle était face à des akumas, des machines qui ne pensaient qu’à tuer pour pouvoir évoluer plus rapidement. Et elle n’était même pas vraiment une « alliée » du Comte Millénaire, juste… un outil. Remplaçable. Facilement cassable.
Et le seul moyen qu’elle avait pour se sortir de là, c’était de compter sur Rhian. Car elle n’avait aucun moyen de se défendre seule contre ces machines.

- Ferme-la, sale mioche.

…même si elle aurait vraiment voulu le voir crever d’abord, en fait.

Les akumas ne tardèrent pas à entrer en action. Et elle avait bien vu juste en croyant aux capacités du blond : celui-ci révéla enfin son bras difforme, monstrueux. Un demi monstre, qui se prétendait pourtant comme l’un des « sauveurs de l’humanité » alors qu’il était aussi horrible que ces monstres.
Et il commença à les aspirer. Ce qui étonna vraiment la jeune fille, qui ne s’attendait pas du tout à une attaque de ce genre. Alors voila pourquoi il fallait redouter ces semis akumas…
Mais son piège semblait trop bien marcher. Car ils étaient effectivement bien trop nombreux pour l’homme, qui commençait visiblement à fatiguer.
Mais il n’était pas leur unique cible. Elle aussi était une proie de choix pour ces monstres, et l’un des akumas se dirigea vers elle. Paniquée, Cristal recula, essayant de s’échapper. Mais elle avait trop mal choisi son endroit. Car elle était sur le toit, et un pas en arrière, et c’était la chute assurée. Alors la fillette se saisit de ses poignards, même si elle savait très bien que ça ne marchait pas sur les akumas. Mais c’était un geste défensif, un réflexe de survie, un instinct… car elle n’avait pas envie de mourir ici. Surtout pas maintenant, dans des circonstances aussi stupides… Non, pas avant cet homme en plus…
Et ce fut justement cet homme qui la sauva. Cristal se retrouva violemment projetée au sol, sans même se rendre compte de ce qu’il se passait autour d’elle. Et, lorsqu’elle se reprit et releva les yeux, elle vit Rhian qui se dressait devant elle, essayant tant bien que mal de la protéger. Lui ? Cet idiot la protégeait, alors qu’elle avait de toute évidence essayé de le tuer ? Pourquoi ?
Bah ! Encore un de ces héros au grand cœur qui avait le sens du devoir et du sacrifice ! Et la tête remplie de conneries, surtout. Parce que elle, elle était juste réaliste : elle voulait vivre, et avoir sa paie. Et cela incluait la mort de ce type.

Mais la réalité la rattrapa bien vite encore. L’idiot fatiguait. Et cela créait un gros trou dans la barrière qui la protégeait. Et donc, cela faisait d’elle une cible parfaite pour ses monstres. Malheureusement, il n’y avait qu’une seule chose à faire : accorder un peu de répit au semi akuma pour qu’il se reprenne et finisse de se débarrasser des akumas. Et ça, il n’y avait que elle qui pouvait le faire. Si elle voulait survivre… Elle allait devoir compter sur ce type.
Alors la blonde prit l’initiative cette fois. D’un mouvement agile, elle lança l’un de ses poignards sur l’akuma qui fonçait vers le blond. Et, même si l’arme pathétique ne blessa même pas la machine mécanique, cela suffit pour attirer son attention. Aussitôt, un sourire sinistre se dessina sur son visage difforme, et le monstre et sa troupe se dirigea vers l’espagnole. Maintenant, il fallait qu’elle se donne à fond… pour sa survie.

-Tu m’en dois une, alors débarrasse nous de ça !

Et, sans pouvoir vérifier que le semi allait vraiment se reprendre pour l’aider, elle se détourna, et commença à courir, aussi vite que ses petites jambes agiles et entrainées le pouvaient, sautant du toit, s’accrochant agilement aux tuyaux. Oui, elle était rapide et agile, mais cela ne pourrait pas durer une éternité non plus…








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Jeu 6 Avr - 0:37


Piège



Des centaines de jurons me traversaient la tête, alors que mes blessures s'accumulaient. J'avais beau essayer de trouver une ouverture pour en aspirer au moins un, rien n'y faisait. Ironiquement, c'était leur nombre même qui m'empêchait de le réduire : si je déstabilisais l'un, un autre me fonçait dessus. Et si les blessures plus anciennes se refermaient d'elles-mêmes, grâce aux cellules akuma, les nouvelles étaient toujours plus profondes, plus nombreuses : ma fatigue, elle, ne disparaissait pas par magie… Et je frappais, esquivais, souffrait en serrant les dents, et maudissait ces machines, cette foutue gamine, le Comte et sa clique, Central, cette ville… J'avais besoin de m'emporter sur quelque chose. J'avais toujours été une boule de nerfs, prête à exploser, mais en ce moment… C'était pire que tout. Ma vie était un enfer, et je n'avais pas besoin de ces emmerdes supplémentaires. Et si l'envie de vivre était moins présente que jamais en moi, je refusais de crever ici, contre ces trucs, dans le piège d'une mioche. J'avais eu une vie pitoyable, un pauvre type toujours à courir après ce qu'il n'avait pas : la force, Caroll, une utilité sensible dans cette guerre… Mais j'étais qu'un pion, une broutille. Ma "force" ne suffisait même pas à défendre une femme. J'avais perdu Caroll à tout jamais… Alors, dans un dernier sursaut d'orgueil, vestiges de la fierté qui fut mienne, je voulais une mort noble. Ou au moins correcte. Pas dans une ruelle sombre, piégé comme le dernier des crétins, contre les sbires des Noé – sans même l'un d'eux présent…

Je devais réagir. Reprendre le dessus. Pour cela, je devais créer une ouverture totale, sans que l'un d'eux couvre les autres. Plus facile à dire qu'à faire : il en restait quatre, si aucun n'était encore caché. Et il y avait cette foutue gamine, que je devais protéger. Pourquoi ? Pourquoi risquer ma vie pour une mioche mauvaise, qui avait – et voulait encore – me tuer, sans aucun remords ? Si je crevais, ce serait bien plus de gens, innocents qui plus était, que je ne pourrais sauver en détruisant ces machines.

Au final… la réponse était facile. Encore une fois… l'orgueil. C'était comme un feu : les événements essayaient de l'étouffer en soufflant dessus, mais ça ne faisait que l'attiser. Je devrais avoir compris depuis longtemps que je ne méritais aucune fierté, que je faisais connerie sur connerie… et malgré cela, ou peut-être à cause de cela, je voulais montrer que j'étais capable. Capable de sauver une gamine, de décider d'un truc et d'y arriver, de vaincre. De faire une différence, par ma force. Comme un grand retour de flammes, mon égo hurlait, sentant les griffes de la mort le saisir. Je devais vaincre, et la sauver…

Mais si mon esprit brûlait de cette volonté du désespoir, mon corps faiblissait. Je perdais trop de sang, et la souffrance troublait mes mouvements et mes pensées. Je devais… trouver une ouverture…

Une dague frappa alors un de ces trucs. Il se tourna vers la gamine, et je la fixai aussi rapidement, hébété. Que… elle était complètement conne ?
Non. Elle semblait savoir ce qu'elle faisait.
 - Tu m’en dois une, alors débarrasse nous de ça !
Je grognai. Je n'aimais pas l'idée qu'elle prenne des risques – ou de ne pas vaincre seul ? Dans les deux cas, c'était par orgueil, une fois de plus. Alors, autant laisser cette pensée de côté, et en profiter : cela en faisait un de moins. Plus que trois… J'allais devoir prendre des risques, si je voulais espérer vaincre. Alors, j'attendis que le connard à la lance fonce à nouveau…

Il le fit. J'esquivai d'une roulade, et ramassai une vieille pierre que j'avais repéré : je la lançai de toute la force qu'il me restait sur le second, une espèce de mini-baleine volante. Puis, sans attendre le résultat, je bondis sur le troisième, lui assénant un coup de pied venu d'en haut pour l'expédier dans la ruelle plus bas. Je me retournai et, sans prendre le temps de vérifier qu'ils étaient suffisamment atteints pour ne pas m'attaquer, je déployai mon bras et tentai d'aspirer le premier.
Le succès fut mitigé ; il fut détruit, mais j'avais surestimé l'effet du projectile. Le baleineau cracha brutalement un puissant jet d'eau, me faisant perdre l'équilibre, tout près du bord…

Plutôt que de lutter pour ne pas tomber, me mettant stupidement dans une position vulnérable, je me laissai chuter. Je tentai de me réceptionner, mais en vain : je tombai sur le dos, dans un grognement étouffé. Puis, sans même me relever, j'ouvris à nouveau mon bras, engloutissant celui que j'avais jeté à terre plus tôt. Parfait…
Je pouvais remonter abattre le dernier, mais il y avait plus urgent : retrouver la mioche et détruire son prédateur. S'il n'y avait que deux akuma, je pouvais les gérer facilement. Seulement, il restait un problème...

Où avait-elle été se fourrer ?

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Dim 16 Avr - 20:49
Prise à son propre piège
Cristal et Rhian




Cristal courait, du plus vite qu'elle pouvait. Et, sur ses talons, cette énorme machine du Comte Millénaire, cet akuma, qui la prenait en chasse. Cet akuma, qui était censé coopérer avec elle pour tuer le semi akuma, s'était retourné   contre elle a la première occasion ! Et elle, elle se retrouvait a devoir aider ce même semi akuma. C'était à ne plus rien y comprendre.
Enfin, pour l'instant, la seule chose à comprendre, c'était que Cristal se ferait directement ́ abattre par ce démon si elle ralentissait. Elle devait juste survivre. Alors la petite courait du plus vite que ses petites jambes le lui permettaient. Oh, elle était habituée à ne faire que courir, elle était endurante, la petite voleuse. Et heureusement, sinon, elle se serait déjà transformée en poussière noire dispersée au vent. L'akuma derrière elle avait une forme grotesque, évoluée, et pourtant encore assez ressemblante à la première. Ses six canons pointés vers l'avant, ceux ci ne cessaient de tirer vers leur cible mouvante qui ne voulait décidément pas se laisser avoir.

Et l'espagnole, en même temps d'être complètement paniquée et apeurée a l'idée de se faire tuer par ce monstre, était également dans une colère noire. Rien, non, absolument rien ne s'était passé comme prévu. Bon sang, saloperie de machines qui ne savaient pas comment suivre un plan !

-Ce n est pas moi qui vous devez chasser ! C'est cet homme !
-Tu ne comprends rien, gamine. Si tu es dans le chemin, on t’élimines ! Et tu es dans le chemin !

Nouveau tir. La blonde réussit à l'esquiver d'un pas de côté, juste à temps. Encore un mètre, et elle aurait véritablement été pulvérisée. Non, il n'y avait aucun moyen de marchander avec ces akumas... tout simplement parce qu'il étaient vraiment des monstres.

Alors il fallait courir, essayer de se cacher, espérer que cet idiot de semi viendrait finir son boulot en achevant cet akuma. Alors Cristal tacha de courir vers l'endroit où elle avait quitté le bond. Avec un peu de chance, il s'y trouvait encore... Et pourrait la débarrasser de  ce monstre. A moins qu'il ne soit lui aussi un psychopathe et l'a laisse se débrouiller avec cet akuma... Et dans ce cas la, elle serait véritablement fichue.
Mais ce n'était pas le moment d'y penser. D abord agir, réfléchir aux conséquences après. C'était bien connu. Alors Cristal courut encore plus vite, même si elle commençait véritablement à fatiguer. Pourvu que son plan marche...
Mais elle réalisa enfin quel chemin elle empruntait. Celui qui menait tout droit vers la maison de Bogdan. Le russe était il rentré, a cette heure ? Peut être ? Ce qui voulait dire qu'en passant devant sa maison, il y avait de grandes chances pour quelle soit touchée. Et donc, si quelqu'un se trouvait a l'intérieur... qu'il soit blessé.
Ce qui, en temps normal, n'aurait pas dérangé Cristal le moins du monde. Mais cette fois il s'agissait de Bogdan. L'homme qui l'avait aidée, l'homme à qui elle devait une dette. Et elle payait toujours ses dettes. Et peut être, si on osait le dire... n'attirait pas d'ennuis à ceux qu'elle appréciait.
Le problème, c'est qu'elle était dans une rue étroite, sans aucun moyen de tourner. Alors, elle fit la même chose qu'avant : elle grimpa aux tuyaux. Ce qui était bien plus long et dangereux... Et l'inévitable se produisit.
L'akuma tira dans le mur. Et si Cristal ne fut pas directement touchée, en revanche, le mur avait pris toute l'explosion. Tout le pan de mur s’écroula alors, faisant un énorme bruit, qui couvrit le cri de terreur de la blonde. Celle ci tomba alors lourdement au sol, tandis que le reste du mur tomba autour d'elle... Mais aussi sur. Et un cri de douleur lui fut arraché lorsque sa jambe se retrouva ensevelie sous les décombres. Et, en même temps, l'akuma se rapprochait de plus en plus d'elle...
Le cœur de la petite rata un battement, alors qu'elle voyait le monstre se rapprocher d'elle. Avec l'énergie de la rage et du désespoir, elle essaya de s'extirper de son piège, du mieux qu'elle pouvait. Elle ne voulait pas mourir ici.








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Lun 17 Avr - 0:35


Piège



Malgré la douleur qui me martyrisait les jambes, je courrais à travers les ruelles en hurlant le nom de la gamine. Enfin, presque…
 - SALE MIOCHE ! VIENS PAR ICI, AVANT DE CREVER. HEEEEEEEEEEEEY !
Il fallait pas déconner non plus. J'allais la sauver, mais pas sans prendre des mesures après; je ne savais pas encore quoi, mais j'aurai tout le temps d'y réfléchir quand les deux machines seront détruites. Je n'étais pas si impatient, à vrai dire : un simple sermon ne suffirait évidemment pas, mais la livrer à Central…

Le survivant me suivait, mais de loin. Il n'était pas stupide : il avait bien compris qu'il faisait mieux d'attendre d'être réuni avec l'autre machine pour me vaincre. Moi, je voulais retrouver son pote pour le détruire avant qu'il ne tue la gamine : nos intérêts se rencontraient, c'était presque émouvant… Enfin, c'était stupide de sa part. Il ferait mieux de se barrer au plus vite, ils n'avaient presque aucune chance de vaincre : ils avaient échoué à six, l'occasion était ratée, je ne les craignais plus. J'en arrivais à une conclusion : ou il était complètement abruti, ou il savait que l'échec ne lui serait pas pardonné. Contre un ennemi humain, cela m'aurait inquiété : un rat acculé est terriblement dangereux. Mais ces machines n'avait aucune volonté propre, elles ne seraient pas plus efficaces selon leurs émotions – si elles en avaient réellement. Bref, c'était une stupidité de plus de la part des Noés, et cela m'arrangeait bien. D'une part, parce que je pouvais retourner sur les toits sans danger – ce que je fis –, mais surtout, parce que chaque akuma détruit était une satisfaction…

Je fus surpris par cette excitation. Je retrouvais les braises de la motivation qui m'animait avant, avant que je ne devienne une ombre agissant par habitude, sans conviction. Pourtant, je doutais que ce sursaut signifie réellement quelque chose. C'était l'adrénaline du combat, le feu de la bataille, le fait de pouvoir me concentrer sur la lutte et non… sur le reste. D'ailleurs, le poids du chagrin revenait alourdir mon cœur, et assombrir mes pensées. Fait chier… J'avais pas le temps pour resasser ces conneries…

Et quand un bruit d'enfer traversa la ville, je lui en fus presque reconnaissant de me tirer de mes pensées. Mais j'écartai vite ce sentiment : je devais me dépêcher, chaque seconde pouvait la tuer. D'autant plus que l'autre connard se précipitait aussi vers la source, et je doutais qu'elle survive à une attaque groupée.
Heureusement, ce n'était pas bien loin, j'y serai en une vingtaine de secondes… J'ignorai mes jambes qui menaçaient de me lâcher sous la douleur, et sautais de toit en toit à toute vitesse, tentant de surpasser celle de l'akuma – qui volait, lui. Il était devant, et mes efforts pour le rattraper étaient vains… et nous arrivions à l'endroit. Il sortait déjà ses canons, et, excité par la chasse, il descendit brusquement. Parfait…

Mon bras s'activa, alors que je sautai depuis le toit sur le second akuma, plus bas. Et quand le premier disparu dans le néant, mes pieds frappèrent l'autre, le déstabilisant un moment. Et j'enchaînai en aspirant ce dernier, sous moi…
Je tombai à terre, juste devant la gamine. Je m'attendais à atterrir fermement sur mes deux pieds, la chute avoisinant la paire de mètres, mais… mes jambes décidèrent de me faire payer ce que je leur avais fait subir. L'une se déroba sous moi, et mon genou frappa violemment le sol. Je retins tout juste un juron : je ne voulais pas faire plaisir à cette sale peste. D'ailleurs, elle n'était pas vraiment en position de faire la maligne…
 - Alors, sale gosse… On a failli y passer ? Je veux même pas connaître l'état de ta culotte...
Je me relevai douloureusement, m'appuyant sur le mur. L'adrénaline me quittait, et la fatigue tombait brutalement sur mes épaules, avec la douleur. La tête me tournait, et je devais lutter pour ne pas retomber. Le combat était fini, mais...

Je la fixai un instant, bloquée sous le mur. Je ne pouvais plus fuir la question, maintenant…
Qu'est-ce que j'allais faire d'elle ?

Lui faire un sermon qu'elle oubliera deux minutes après ? La frapper, et renforcer son désir de nous nuire ? L'éliminer ? La livrer à Central ? Enfin… pour l'instant, elle était incapable de fuir, et sa situation ne risquait pas de s'aggraver – sa jambe avait déjà pris le coup. Ho, elle devait crever de mal, mais je m'en foutais bien.

Une brooker… J'en avais rencontrés peu. Les traquer et les éliminer, c'était pas vraiment le type de mission qu'on me refilait, il y avait l'Ordre pour ça. Je me demandais… Pourquoi ? Était-ce de l'inconscience ? L'absence de morale ? Un désir de revanche envers l'humanité ? Les raisons devaient varier d'un individu à l'autre, évidemment… Mais elle ?
Je m'approchai d'elle et, sans un mot, ignorant ses protestations, je la fouillai pour lui prendre ses armes. Puis je m'assis face à elle, glissant les poignards sous ma tenue.

Je ne parlai pas tout de suite. Mes paupières étaient lourdes, et mon esprit, fatigué. Alors… par quoi commencer ?
 - N'essaie pas de t'extirper, tu ne feras que te blesser plus. Je te retirerai de là… plus tard. Dis-moi, si jamais je décidais de te laisser partir… tu continuerais ? Malgré que tu aies failli y passer… T'as pas le choix, c'est ça ? Tu pourrais… bosser pour l'autre camp.
Je parlais lentement, cherchant mes mots dans ma caboche exténuée. Je ne savais pas vraiment où je voulais en venir, je parlais comme cela me venait. Et puis, c'était peut-être vraiment une solution, la recruter.
 - T'es maligne… Agile… On a des gosses exorcistes, tu sais. On emploie les enfants. C'est un peu tard pour les corb… enfin, rien. Tu pourrais bosser dans l'Ordre. C'est dangereux, mais pas plus que de tendre des embuscades à des types… entraînés...
avec des putains de machines...
Je devrais être en colère. Elle avait failli me faire tuer, et elle n'en avait aucun regret. Mais j'y arrivais pas, à cause de la fatigue, peut-être. Ou alors, parce que ça me paraissait stupide… Elle s'en foutrait, que je sois en colère. Et, au fond, j'avais peur qu'en me laissant m'emporter, cela finisse comme avec le dernier gosse que j'avais rencontré…
Ou alors, c'était réellement la fatigue, qui transformait mes membres en plomb... et étouffait les sentiments trop vigoureux.

Je me retins de bailler, et attendis sa réponse. Si seulement elle pouvait dire oui, tout serait plus facile…

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mar 25 Avr - 16:08
Colère
Cristal Ft. Rhian




Cristal se débattait, bougeait dans tous les sens, malgré le poids qui s’était écrasé sur sa jambe, même si elle savait qu’elle n’aurait pas la force de le bouger… elle refusait tout simplement d’abandonner maintenant sans rien faire. Jamais elle ne se résignerait. Pendant des années, elle s’était battue, jusqu’au bout, et c’était grâce à ça qu’elle était encore en vie. Alors pour elle, la lutte n’était jamais terminée.
Pourtant, plus l’akuma s’approchait d’elle, plus elle le savait. Il venait, pour la tuer… Et elle connaissant bien la nature de ces montres. Qu’il n’y avait que ces sales types avec leur rosaire qui pouvait les tuer. Que la seule chose qu’elle pouvait faire, c’était s’enfuir… encore fallait il avoir ses deux jambes de valides pour ça.
Elle ne voulait pas mourir, pas mourir, pas ici, pas par ça, non, vivre, survivre…

Et ce fut comme si ses prières avaient été entendues. Mme si cela prenait la forme d’un homme qu’elle détestait par-dessus tout… Lorsque Rhian atterrit brusquement devant elle, après avoir éliminé son assaillant, Cristal ne sut pas tout de suite si elle devait se réjouir ou encore plus s’inquiéter. Car c’était sa cible, l’homme qu’elle avait essayé d’abattre il y a à peine quelques minutes…  Il n’allait certainement pas la laisser se sauver tranquillement.
Néanmoins, lui non plus n’avait pas l’air au top de sa forme. Et, au lieu d’atterrir en héros… il tomba presque devant elle. L’envie de se moquer ne lui manqua pas, mais elle se retint. Elle ne savait pas encore ses intentions, il fallait éviter de le provoquer.

- Alors, sale gosse… On a failli y passer ? Je veux même pas connaître l'état de ta culotte...

Bon par contre, face à une provocation directe… elle ne pouvait pas laisser passer ça.

-Et toi tu veux pas savoir celle de ta gueule…

Toujours langue de vipère, on ne pouvait pas lui enlever.

Mais, lorsque le blond s’approcha d’elle, l’orpheline gigota de plus belle. Elle n’aurait même pas du avoir de doutes : bien sur qu’il allait lui faire du mal, après tout elle avait elle-même essayé de le tuer, et c’était un membre de central… a quoi s’attendait elle ?
C’est donc poings serrés, sourcils froncés, grognant presque, que Cristal –essayait, au moins- de se montrer menaçante.

-Ne m’approche pas !

Mais ce n’était pas ça qui allait l’effrayer.
Et, au grand étonnement de la blondinette, Rhian ne chercha même pas à la capturer –pour l’instant en tout cas- mais lui retira juste ses armes… Ses armes ! Ses précieuses armes !

-Hé ! Rends moi ça tout de suite !

Sans même payer attention à ses protestations, Rhian s’éloigna pour aller s’assoir contre le mur. Il avait l’air épuisé lui aussi. Si seulement ces foutues machines avaient suivi le plan, elle aurait pu l’achever…

Et le semi se mit à lui parler. Déjà, Cristal soupira. Elle s’attendait bien à la leçon de morale…

-N'essaie pas de t'extirper, tu ne feras que te blesser plus. Je te retirerai de là… plus tard. Dis-moi, si jamais je décidais de te laisser partir… tu continuerais ? Malgré que tu aies failli y passer… T'as pas le choix, c'est ça ?

Bien sur qu’elle allait recommencer. C’était la source d’argent la plus généreuse qu’elle avait. C’était en partie grâce à son activité de brooker qu’elle avait survécu. Et elle savait qu’elle allait encore devoir compter sur ça… elle ne pouvait définitivement pas compter sur la générosité de Bogdan trop longtemps.

-Tu pourrais… bosser pour l'autre camp.

Cette fois, Cristal releva des yeux bien ronds vers le semi. Qu’est ce qu’il avait dit ? Qu’elle pouvait les rejoindre ? Est ce qu’il était… complètement con, ou…

-Qu’es ce que tu me racontes…
-T'es maligne… Agile… On a des gosses exorcistes, tu sais. On emploie les enfants. C'est un peu tard pour les corb… enfin, rien. Tu pourrais bosser dans l'Ordre. C'est dangereux, mais pas plus que de tendre des embuscades à des types… entraînés...
avec des putains de machines...


Oui c’était ça. Il se moquait d’elle. Complètement. Est-ce qu’il se rendait compte de l’énormité de ses paroles ? Ou peut être pas compte ? Après tout, il était de Central… il était aussi corrompu que ces types…
Si au début, c’était l’incrédulité qui s’était emparée de Cristal, cela passa de la colère, à l’hilarité. Une hilarité folle, teintée de haine… et, chose extrêmement rare chez elle, Cristal se mit à rire. Un rire qui ne portait aucune trace de joie pourtant.

-Mais qu’est ce que tu racontes ? Que je vous rejoigne ? Parce que je suis une gosse bien entrainée ? Vous êtes fiers, de recruter des gosses à la rue, pour les entrainer à se faire tuer par ces « putains de machines »  comme si leur vie n’avait aucune valeur ? C’est bien ce que tu viens de dire, non ? Vous vous en foutez que ce soient des gosses, tant qu’ils peuvent être utiles en chaire à canon ?

Non, elle ne se ferait pas avoir par eux, par leur soi disant morale, pour « sauver ce monde »… ce monde, qu’est ce qu’il lui avait offert ? La pauvreté, la violence, la moquerie, il ne lui avait rien offert d’autre que la souffrance. Pourquoi est ce qu’elle devrait le sauver ?
Oh non, elle ne se ferait pas avoir comme Mercedes… Idiote Mercedes, qui avait été bien trop naïve…

-Elle, elle vous avait cru… A vos conneries, de nouvelle famille et de sauver l’humanité. Elle avait foi en vous, c’est pour ça qu’elle vous a rejoint, même si pour vous, c’était qu’une gosse de plus à sacrifier. Et Mercedes est morte  Pour RIEN ! Tout ce que vous avez raconté, c’était juste des conneries ! Alors allez vous faire foutre !

Ah Mercedes, si tu avais survécu, est ce que j’en serai seulement là ?








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mar 2 Mai - 0:10


Piège



Si je n'avais pas commencé à voir flou sous l'effet de la douleur, j'aurais vu la tronche qu'elle tirait au fur et à mesure que je parlais, et peut-être compris que je gaspillais mon énergie. Mais j'étais épuisé, et mon esprit se troublait. A mes yeux, elle n'avait aucune raison de refuser, hormis peut-être sa liberté. Mais l'était-elle vraiment, obligée de faire les pires actes pour survivre ? Ses propres besoins la tyrannisaient plus que Central ne pourrait jamais le faire. Et en échange de cette fausse liberté, elle aura la nourriture et la bonne conscience que sa vie lui refusait. Pour le reste, le danger, faire et avoir mal, la peur… elle les subissait déjà.

Mais je n'étais pas pour autant convaincu qu'elle accepterait. Elle avait tout à y gagner, mais j'étais bien placé pour savoir que les gens étaient stupides. Ils accumulaient erreur sur erreur, pour des arguments absurdes. Et peut-être n'était-ce pas si mal, parfois, mais là…
Et mes craintes se confirmèrent. La gamine péta une durite, sans doute aussi crevée que moi, ou secouée par les événements. Peu importait. Elle me vrillait surtout les tympans, et j'aimais pas la note de rage dans son rire.
-Mais qu’est ce que tu racontes ? Que je vous rejoigne ? Parce que je suis une gosse bien entrainée ? Vous êtes fiers, de recruter des gosses à la rue, pour les entrainer à se faire tuer par ces « putains de machines »  comme si leur vie n’avait aucune valeur ? C’est bien ce que tu viens de dire, non ? Vous vous en foutez que ce soient des gosses, tant qu’ils peuvent être utiles en chaire à canon ?
Je grimaçai, agacé. Putain… je me faisais faire la morale par cette gamine ? Cette foutue mioche qui avait pris ma main tendue en aide pour me jeter dans la gueule du loup ? Elle connaissait la gratitude, cette chieuse, bordel ? Une dizaine de répliques acides me traversaient l'esprit, mais je ne trouvai pas la force d'élever la voix pour interrompre son avalanche de stupidités. Et puis, remontée comme elle était, elle pourrait bien lâcher quelques infos cruciales sous la colère (on faisait beaucoup de conneries sous la colère…). Du genre, pourquoi est-ce qu'elle s'emportait à ce point et osait brandir des belles valeurs alors qu'elle crachait dessus depuis le début. Dommage qu'elle me torture le cerveau, à hurler comme une enragée.
 - Elle, elle vous avait cru… A vos conneries, de nouvelle famille et de sauver l’humanité. Elle avait foi en vous, c’est pour ça qu’elle vous a rejoint, même si pour vous, c’était qu’une gosse de plus à sacrifier. Et Mercedes est morte.  Pour RIEN ! Tout ce que vous avez raconté, c’était juste des conneries ! Alors allez vous faire foutre !
Cette conne réussissait à me mettre en colère, après y avoir échappé. Mais la fatigue ne me lâchait pas, au contraire, et l'étouffait ; je n'étais plus qu'agacé, énervé, excédé.

Je ne répondis pas tout de suite, cherchant les mots dans les brumes de mon esprit. Et puis, après avoir soigneusement choisi mes répliques, je commençai :
 - C'est sûr que ces putains d'akuma avaient beaucoup de considération pour toi, eux.
Merde… que devais-je dire ensuite ? L'envie de lâcher une dernière insulte et de laisser tomber me vint, avec celle de fermer les paupières qui me taraudait depuis un temps. Non… non, j'avais trop à apprendre. Apprendre comment combattre ceux qui déversaient leur rage sur Central, comment déjouer leurs arguments stupides. Et puis si je ne la convainquais pas, et bien… j'allais devoir la livrer, et là, elle aurait de bonnes raisons de nous haïr.
Alors, malgré que chaque mot fut un effort, je continuai, murmurant presque :
 - Réfléchis, idiote. T'as plus de chances de survivre sous notre aile que par toi-même. T'as tout à gagner, plutôt que de bosser pour le Comte. Nourriture… foyer… fierté, peut-être… compagnons… qui veulent pas ta peau, eux…
J'aurais pu en rester là. Je l'aurais fait, sans doute, quelques minutes plus tôt : jouer sur les arguments des intérêts égoïstes, sans prendre le risque de l'énerver avec des débats sur les valeurs. Mais apparemment, elle nous haïssait vraiment… "Mercedes", hein ? J'allais devoir défendre la justice de notre cause… Malgré la fatigue, qui me donnait un ton morne…
 - C'est pas une fierté… c'est un devoir. Evidemment qu'on vous considère comme des humains, pas des pions. Mais si on doit sacrifier un humain pour en sauver des milliards d'autres… même si c'est un enfant… parce qu'on doit sauver d'autres enfants…
J'avais un plaidoyer aussi peu convaincant que laborieux. Pourtant, j'avais des arguments, mais je devais lutter contre la fatigue… Je devrais me lever, peut-être, pour ne pas… Non, c'était bon. Je devais tenir le coup… Continuer.
 - Et ta Mercedes, je sais pas ce qui lui est arrivé… mais il y a des morts, en guerre… c'est inévitable. Et si on perd, des morts… il y en aura des milliards. Si on perd, tous tes proches mourront aussi… toi aussi… Tu crois que le Comte t'épargnera ? T'as vu les akumas…
Je cherchai son regard avec le mien, mais tout était trouble. Me reposer… j'avais envie… pour fuir la douleur, aussi… qui me fatiguait…
 - Tu… je t'ai sauvé, putain… alors que t'as voulu me… alors viens pas dire qu'on… qu'on fait rien. J'étais un gosse aussi… grâce à ça, j'en ai sauvé une autre… ça en valait la peine, alors… surtout si tu en sauve à ton tour…  si tu nous rejoins…
Mes idées mourraient dans mon esprit aussitôt dites, et je perdais sans cesse le fil de ma pensée, ne laissant qu'un ensemble chaotique de semi-phrases. Et je m'en rendais à peine compte, parlant par automatisme, les yeux rivés au sol. La douleur me transperçait… me vidait de mes forces…
Je devais… dormir…

© Halloween



Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Ven 5 Mai - 17:52
Fuite
Cristal Ft. Rhian




Cette fois, Cristal avait perdu le contrôle de ses émotions. Pire encore : elle avait explosé. Ce qui lui arrivait rarement.
Tout ça à cause de ce foutu Rhian. Pourquoi est ce que rien ne s'était passé comme prévu, pourquoi est ce qu'il n'avait tout simplement pas voulu crever la première fois ? Au moins, elle aurait pu s'échapper directement, et tous ces problèmes avec les akumas n'auraient pas eu lieu... Et elle aurait pu avoir sa paie, et gambader à nouveau, pour se trouver un nouvel endroit où fouiner. Oui, un plan tout à fait normal, en somme.
Mais non, cette fois, rien ne s'était passé comme prévu. Et la voilà, coincée face au semi akuma, qui se permettait même de lui faire la morale.

- C'est sûr que ces putains d'akuma avaient beaucoup de considération pour toi, eux.
-Les akumas, je m'en fous. J'étais censée me tirer après le plan...

Bien sur qu'elle connaissait la nature des akumas. Elle savait ce qu'elle créait en donnant des informations au Comte. Mais ce n'était pas ses affaires. Les akumas, elle s'en méfiait comme de la peste, comme les exorcistes. Mais cette fois, elle n'avait pas eu de chance : ils lui étaient bel à bien tombés dessus...

-  Réfléchis, idiote. T'as plus de chances de survivre sous notre aile que par toi-même. T'as tout à gagner, plutôt que de bosser pour le Comte. Nourriture… foyer… fierté, peut-être… compagnons… qui veulent pas ta peau, eux…

Oh oui, tout ça elle le savait. Elle savait que c'était un cadeau empoisonné. Car derrière tout ça, il fallait se battre, se sacrifier. Ce que la petite teigne n'était absolument pas prête à faire.

-Et tout ça pourquoi ? Pour crever pour vous ?
-  C'est pas une fierté… c'est un devoir. Evidemment qu'on vous considère comme des humains, pas des pions. Mais si on doit sacrifier un humain pour en sauver des milliards d'autres… même si c'est un enfant… parce qu'on doit sauver d'autres enfants…

Et voilà. C'était exactement ce qu'elle pensait. Devoir, sacrifice... Des grandes valeurs humanistes.

Qui ne l'atteignaient absolument pas. Cristal était égoïste, ne pensait qu'à elle. Mais personne ne l'avait fait pour elle. Personne n'avait voulu d'une gamine des rues sale qui devait toujours voler pour survivre. En fait, tout le monde lui disait qu'elle n'était qu'une nuisance ! Et elle devait se sacrifier pour ça ?
Non vraiment... il ne savait pas ce que c'était, que d'être haï par tout le monde... Oh il ne dirait pas des choses aussi idiotes et niaises.

- Et ta Mercedes, je sais pas ce qui lui est arrivé… mais il y a des morts, en guerre… c'est inévitable. Et si on perd, des morts… il y en aura des milliards. Si on perd, tous tes proches mourront aussi… toi aussi… Tu crois que le Comte t'épargnera ? T'as vu les akumas… Tu… je t'ai sauvé, putain… alors que t'as voulu me… alors viens pas dire qu'on… qu'on fait rien. J'étais un gosse aussi… grâce à ça, j'en ai sauvé une autre… ça en valait la peine, alors… surtout si tu en sauve à ton tour…  si tu nous rejoins…

Oh oui : il avait été vraiment con. Qui sauverait celui qui avait voulu le tuer ?
Pas elle. Si elle avait été à la place du blond, jamais elle n'aurait voulu sauver l'enfant qui avait voulu la tuer. Et il en était fier en plus !
Cela ne prouvait qu'une seule chose : sa faiblesse.

-Sacrifice ? Je m'en fois de tout ça. Il n'y a pas un de ces inconnus qui se sacrifierait pour moi. Tout ce qu'on me disait, c'était que j'étais une gamine insignifiante. Gênante. Que je ferais bien de crever dans la rue. Et c'est pour ça que je devrais me sacrifier ? Ha ! Me fait pas rire...

La demoiselle serra les poings. Elle était obstinée, têtue comme une mule... pour elle, le débat était terminé.

Un silence s'écoula entre eux, pendant lequel Cristal essayait toujours de gigoter dans tous les sens pour se libérer toute seule.
N'avait il pas dit qu'il allait la libérer d'ailleurs ? Et après ? La ramener a son organisation de tordus ? La punir ? De toute façon, au point ou elle en était...

-Eh, tu peux au moins enlever ça ?

Aucune réponse. Est ce qu'il l'ignorait totalement ou...
Non, ce n'était pas ça. Cristal releva ses yeux rouges vers son aîné, pour voir que celui ci avait fermé les yeux. Il pionçait !
Sans doute ses blessures avaient du l'assommer. Et pourtant, il ne restait plus un akula pour l'achever maintenant ! Quelle poisse !
Mais pour l'instant, elle devait se concentrer sur sa situation : elle devait se libérer seule. Alors c'est ce qu'elle fit. Il lui fallut un bon moment avant de enfin pouvoir libérer sa jambe. Cristal retint un cri de douleur, toute sa jambe tremblant incontrolablement. Mais heureusement, elle avait les bons réflexes, et déjà, elle arracha un pan de sa robe et l'entoura autour de sa blessure pour éviter que le sang ne s'écoule encore plus de sa plaie.
Épuisée, respirant avec difficulté, Cristal se sentait affaiblie à son tour. Son regard se posa à nouveau sur Rhian. Que devait elle faire maintenant ? Il lui avait volé toutes ses armes... Et si elle voulait vraiment achever le travail du Comte, elle pouvait essayer de lui reprendre les poignards pour l'achever elle même...
Mais c'était beaucoup trop risqué. La brooker était blessée, épuisée, et une erreur pouvait vite arriver dans son état. Qui sait, peut être pouvait il se réveiller à tout instant pour l'emmener...

Prudence est mère de sûreté : l'espagnole devait s'échapper, avant qu'il ne se réveille.
C'est donc avec un affreux goût amer en bouche que Cristal s'éloigna, boitant et devant s'appuyer contre le mur pour ne pas tomber. Oh elle allait se souvenir de ce Rhian...
Mais en attendant, elle n'avait pas d'autre choix : elle allait devoir rester chez Bogdan pendant un petit moment...








Merci Arsène pour le vava ♥

Thanks ❤:
 


La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange

Seuls les plus forts survivent
Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
Les gens à esquiver
Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 195 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
Terrain dangereux (+30)
D Gray Zombie

Points: 800
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Mer 17 Mai - 15:39


Piège



Plic, ploc. Le bruit tintait à mes oreilles, alors que j'émergeais. Plic, ploc. J'étais transi de froid, et surtout… humide. De grosses gouttes coulait dans mes cheveux, ma nuque, mon visage, mes mains. Et fatigué, non, exténué, malgré mes yeux fermés. Et chaque parcelle de mon corps me faisait mal. J'avais l'habitude, mais ce n'était pas agréable… Jamais… Et le bruit frappait, un bruit de fond tapageur, et un "plic ploc", qui finissait d'embrumer mon esprit.

J'avais les yeux fermés, posés sur mes genoux. Je ne savais même pas où j'étais, j'avais juste envie de rester en boule, malgré le froid. A cause du froid ? Etrange paradoxe, qui nous poussait à rester fermé sur nous-même dans le mal-être, au lieu de nous lever et de combattre le problème. Il fallait juste cet éclair de courage. Comme quand j'étais gosse et que je ne voulais pas me lever, fatigué. Sauf que là… c'était mille fois pire.

Mais j'étais plus un gosse. J'avais parfois du mal à m'en rappeler, mais… J'étais un soldat adulte. Alors, rassemblant les fils éparpillés de ma volonté, je sortis de ma torpeur.
J'ouvris les yeux, et regardai autour de moi. Ruelle sombre, vieux bâtiments, des ruines, une pluie violente, dont j'étais à moitié protégé – de grosses gouttes perçaient l'abri. Ho…
Un frisson atroce me traversa le dos, alors que le choc de la situation me frappa.
- ho MER*E
Je m'étais endormi !
Je bondis sur mes pieds, grimaçant sous la douleur. Mais c'était trop tard, évidemment : la peste avait filé. Et le pire, c'est qu'au vu de l'évolution de ma régénération, je ne devais pas m'être assoupi bien longtemps. Ho…

Je n'en revenais pas. Vraiment. Je ne cessais de me surprendre par ma connerie, c'était presque impressionnant…. Je m'étais endormi. J'avais voulu parler à cette sale mioche, et je m'étais assoupi ! Il devait y avoir un Dieu pour les crétins : qui savait ce qu'aurait fait la mioche, si je lui avais laissé ses armes ? Ho bordel… Tué par une gamine civile… J'étais le roi des cons.

Je me levai, enragé contre moi-même. Et quand ma vision se troubla et que mes jambes tremblèrent, je déversai ma colère en frappant le mur, sous prétexte de me forcer à rester éveiller. Crétin ! Abruti ! Inutile ! Ho, je pouvais essayer de me trouver des excuses. La fatigue, les blessures, la bonne intention de vouloir trouver un avenir pour la mioche où elle ne serait pas torturée par Central en quête d'informations. Mon cul, oui ! J'étais un soldat, bon sang ! J'avais fait preuve de faiblesse. Physique, de volonté… et sentimentale. J'avais eu pitié, alors que cette ordure s'opposait à nous. Combien, avant moi, étaient morts à cause d'elle ? Combien mourront encore, parce que je l'avais laissé s'échapper ? Voilà ce que je récoltais, pour avoir essayé de me donner bonne conscience. J'aurais dû la livrer et me désintéresser de son sort… Tenir mon rôle. Même ça, j'en étais incapable.

Je pourrais la chercher, mais à quoi bon ? Elle devait être loin, et je n'avais aucune piste. J'avais échoué, Encore, une fois. Je m'étais fait avoir deux fois par la même mioche. Je ne pouvais que rentrer, la queue entre les jambes, et reporter mon erreur pitoyable. Je passai ma main sur mon bras, pour chasser l'eau… et remarquai une épine. Si cela se trouvait, un des akuma m'avait injecté un soporifique…
Ma mauvaise humeur baissa légèrement, mais ne disparut pas. J'aurais dû le remarquer, et combattre son effet. Non, décidément…

J'avais encore échoué. Encore, encore, encore ! Mais si je retombais sur cette mioche… Pas si "insignifiante" que cela...

Elle n'allait pas avoir de troisième chance.

© Halloween




Thème de Rhian (Kuvera - E.S Posthumus):






Les cadeaux des gens beaux ♥ (cliquez !):
 

‡ Monstre...? ‡

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouvez ma sœur, Caroll (devenue Rayn, mais je l'ignore)/ Vaincre le mal (le Comte, les Noé, les akumas)
Aime:
N'aime pas: avatar
Rhian Llewellyn‡ Monstre...? ‡

Seul un monstre, peut vaincre un monstre


Vava troll : Nyx ♥ (Liam)
Vava trop classe : Caroll ♥ (Ophélia)

Rhian explose en #ff3300

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 416 ▐ Autres Comptes : Mary Risatina, Flonne Sørensen, Lysandre Delcourt
Masculin
▐ RPG Age : 29
▐ Personnalité : Explosive
▐ Parcours RP : DOSSIER SUR L'EXORCISTE DE TROISIEME GENERATION RHIAN LLEWELLYN
"Profil de l'individu"

"liens et passifs de l'individu"

"Rapports de l'individu"


RP en cours:
* Estoc [Pv. Galatée] II
* Cap ou pas cap ? [Pv. Caem] I
* I'll come back when you call me [Pv. Sofia] VI
* Merguez Party ! [Pv. Pho] (mini) III/3
Rang C.
1375 sur 1500 pour le B (- 200 utilisables)
5/6 conditions remplies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Piège
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Piège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Robillard, Anne] Les Chevaliers D'Emeraude - Tome 3: Piège au Royaume des Ombres
» Le piège infernal: La résurection! (MUSCLOR) roman photo.
» Meg O'BRIEN - Le Piège
» Le Piège (Trap)
» Religion piège à cons

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Russie-
Sauter vers: