Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Satan n’avait pas l’intention d’abandonner et réaliserait le rêve qu’il avait forgé avec Yuri, la seule humaine qui avait pris le temps de parler avec lui. Et pour cela, il devait détruire l’ordre, éliminer tous les exorcistes. Rin lui était maintenant en fuite et devait combattre sa nature démoniaque montant en lui. Une guerre, un combat intérieure et de nombreuses intrigues vous attendent. DEMON WARS
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Jeu 3 Aoû - 21:13
Un chevalier perdu en forêt
feat. Emy D.


Une impulsion. Une deuxième. Les muscles de ses jambes donnaient le rythme cadencé de sa course. A travers la forêt. A la chasse à l’Akuma. Un qui était dissident et n’osait pas regarder la mort en face de lui. Alors qu’il représentait tout d’elle. Absolument tout. La chair qui explose lors qu’il sort de son emprunt charnel. Les hurlements qu’il pousse. Et son regard si expressif : « Je souffre. Faites taire la douleur. »

« Pourquoi t’enfuir, alors ? Abruti. » Lança-t-il pour lui-même.

Bien entendu, ni une ni deux ; l’Akuma tâta de la lame de Mugen et disparut dans un nuage aussi toxique que son existence. Kanda lâcha un soupir dépasser ses lèvres. Les yeux clos, il rengaina son Innocence avant de les rouvrir. Où diable était-il allé se perdre ? Il suivait l’ennemi depuis les derniers arrondissements de Paris. Voilà que désormais il se trouvait en pleine forêt avec absolument rien à l’horizon. Les arbres étaient si haut et si nombreux qu’il ne parvenait pas à savoir où précisément se trouvait le soleil et il n’avait pas franchement envie d’attendre des heures avant de voir de quel côté il allait se coucher pour trouver le point cardinal correspondant ; à savoir l’est ou l’ouest. Pour essayer de sortir de cette forêt.

« Fais chier, putain. »

La colère gagna l’apôtre artificiel. Alors au hasard, il marcha dans une direction. Evidemment, dans cette forêt, tous les arbres semblaient se ressembler et aucun indice pour les différencier et éventuellement éviter de tourner en rond. L’exorciste fulmina bientôt contre son imbécillité et envoya un pied dans un tas de feuilles. Elles volèrent et recouvrir son visage ; puis, presque immédiatement, glissèrent, tombèrent jusqu’au sol. « Tssch ! »

Mains dans les poches, Mugen à la taille ; le jeune homme marchait dans l’inconnu le plus total. Jusqu’à ce qu’il entende quelqu’un au loin. Par ce quelqu’un, il entendait surtout une petite fille – au timbre de voix – racontait des drôles de choses.

« Eh bien dis donc, les fleurs elles se cachent bien ici ! C’est la fée de la forêt c’est sûr ! »

Kanda cligna des yeux pendant quelques secondes en s’arrêtant net. Pauvre de lui qui n’avait jamais connu d’enfance normale ou qui n’en avait pas le souvenir dans sa vie d’avant. Le seul gamin dont il se souvenait c’était Alma : il avait l’insouciance d’un gosse. Un vrai. Comme si le terrible monde et leur terrible destin passait après. Ça avait eu le don d’énerver Kanda au plus haut point.

« J’en voulais plein pour en mettre dans les cheveux de Ninie et Lania si elles reviennent... »

Il avait continué à écouter et s’était fait totalement repéré. En tournant la tête parce qu’il n’entendait plus rien, Kanda remarqua que la fillette le regardait avec des grands yeux ronds. Elle l’avait découvert et son regard n’augurait rien de bon.

« Je ne suis pas là pour te faire du mal, hein ? » Balbutia-t-il en la regardant avec un air maladroitement « gentil et détendu » pour ne pas l’apeurer malgré un ton sec.
† Le Bretteur Artificiel †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir sa mission d'Exorciste
Aime:
N'aime pas: avatar
Yu Kanda† Le Bretteur Artificiel †
...

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 16 Féminin
▐ Personnalité : /
▐ Parcours RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Ven 4 Aoû - 0:09
Elle s'est glissée hors de la maison, une fois encore ; profitant de la répétition de Lys, Emy s'accorde une petite promenade toute seule. Même si leur relation, lentement, progressivement, s'améliore vers l'idéal du violoniste, la petite brune semble encore très encline à faire des escapades en secret. Oh, elle ne cherche pas à se faire gronder, mais elle n'a personne avec qui jouer. Lys semble décidé à lui faire les leçons plutôt que de l'inscrire à l'école du village.

Ou peut-être qu'elle est encore trop jeune ? Elle ne sait pas trop Emy, elle ne veut pas poser la question. Par peur de se faire gronder, sans doute. Elle sait désormais que Lys n'est pas une personne méchante. Juste un peu sévère, autoritaire. Quand il faut. Apparemment ce serait le rôle d'un papa. Mais son papa turban il est gentil et il ne l'a jamais grondé. Alors elle ne comprend pas très bien.

Alors, pour s'occuper un peu l'esprit, la voilà partie à l'aventure.

Sur le chemin menant à la forêt à côté de chez elle, Emy ramasse des fleurs. Sa petite main commence à se remplir tout doucement, difficilement. D'habitude, elle trouve plus de fleurs, mais par ici, il n'y en a pas beaucoup. L'enfant regarde autour d'elle pendant un long moment avant de reprendre sa petite marche. L'idée de se perdre ne lui vient même pas à l'esprit ; elle crapahute tellement que le concept lui est étranger.

« Eh bien dis donc, les fleurs elles se cachent bien ici ! C’est la fée de la forêt c’est sûr ! »

Emy croit encore dur comme fer aux histoires de fées, de lutins, de magie. Autant que les histoires de princes et de princesses, de sorcières et de chevaliers combattant des dragons. Alors qu'une fée soit la raison de l'absence de fleurs est donc tout à fait logique dans son esprit. Emy se dit que cette fée là c'est une timide quand même parce qu'elle ne se montre pas. Mais ça l'embête quand même…

« J’en voulais plein pour en mettre dans les cheveux de Ninie et Lania si elles reviennent... »

Les visages des deux jeunes femmes s'imposent à son esprit. Bonnie et ses longs cheveux qu'elle avait tressé et dans lesquels elle avait glissé une multitude de fleurs. Et Célania avec ses bobos partout qui mérite tout autant de fleurs parce que c'est une chevalière ! Elle reste immobile, presque triste, pendant quelques secondes. Ses deux nouvelles amies lui manquent déjà beaucoup. Il lui tarde de les revoir.

Soudain, une forme attire son attention et ses grands yeux tombent sur une personne. Avec des cheveux grands, très grands ! Peut-être pas autant que Bonnie, d'après sa mémoire d'enfant. Mais de longs cheveux sombres. Emy reste parfaitement immobile, serrant son maigre bouquet de fleurs entre ses petites mains. Elle ne l'a jamais vu ici cette personne là.

« Je ne suis pas là pour te faire du mal, hein ? »

Emy sursaute en entendant sa voix, lâchant ses fleurs sous l'effet de la surprise. La voilà qui se cache aussitôt derrière un arbre. Elle a un peu peur ; sa voix sonne étrangement masculine. Elle ne comprend pas très bien. Son incompréhension se traduit par un regard troublé et appuyé.

« J-je… je savais pas que les fées elles avaient des voix de garçon... » Elle déglutit, craignant que la fée la punisse pour les fleurs. « Tu es une gentille fée toi ? »

Son regard scrute encore son interlocuteur. Jusqu'à ce que, suite à un léger mouvement de l'autre, elle remarque sa tenue. Étrangement similaire à celle de Célania, avec les mêmes bandes rouges et puis la drôle de croix sur la poitrine. Sa curiosité soudainement piquée à vif au point de faire s'envoler sa peur, elle sort un peu de sa cachette.

« Tu es une chevalière comme Lania toi ? Tu la connais Lania ? Elle a des bobos partout ! »

En parlant de bobos… maintenant qu'elle y regarde un peu mieux, sa tenue est toute sale. Puis son visage aussi.

« Toi aussi tu t'es fait bobo ? »

Elle fouille dans sa petite sacoche qu'elle ne quitte pas lorsqu'elle se faufile hors de la maison, en sortant un mouchoir. Emy quitte donc sa cachette, regardant où elle met les pieds avant de se planter devant l'autre, lui présentant le petit mouchoir.

« Tiens ! »
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Ven 1 Sep - 12:37
Un chevalier perdu en forêt
feat. Emy D.


Un enfant. Kanda avait eu à faire à tout un tas d’enfants. Seulement, ils s’étaient révélés à la fin qu’ils étaient des Akumas ; ces démons qu’il pourchasse sans relâche. Qu’est-ce qui lui prouvait que cette gamine n’était pas l’une des leur ? Rien pour le moment, absolument rien. Pas même son instinct. Il avait fait tellement de rencontre les plus surprenantes les unes que les autres ; au fond, il ne parvenait plus à donner sa confiance à un inconnu. Il ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde rien qu’une seconde. Ses ennemis savaient se cacher derrière les visages les plus innocents.

Malgré tout, il tenta une approche. Si c’était un Akuma autant l’abattre dès qu’il en aurait la certitude.

« J-je… Je ne savais pas que les fées elles avaient des voix de garçon… » Visiblement, la fillette était effrayée par l’exorciste. Pas étonnant avec son regard froid. « Tu es une gentille fée toi ? »



Le bretteur ne pu s’empêcher de métamorphoser les traits de son visage en un mélange d’expression : surprise et douleur. Comment pouvait-il passer pour une fée ? Ah… Oui. Les cheveux longs et la silhouette svelte. Il soupira. Il baissa sa garde jusqu’à ce que….

« Tu es une chevalière comme Lania toi ? Tu la connais Lania ? Elle a des bobos partout ! » Elle le scruta dans les moindre détails. « Toi aussi tu t’es fait bobo ? »

Lania ? Chevalière ? Est-ce que cette gamine avait rencontré des exorcistes avant lui ? En tout cas, il ne connaissait aucune « Lania » ; il ne pouvait pas connaître tous les exorcistes. Cela ne servait donc pas de preuves pour son innocence. Pendant qu’il pensait, la fillette était sortie de sa cachette, avait fouillé dans sa sacoche et s’approchait de lui. Elle se planta scrupuleusement devant lui. Et lui tendit un mouchoir.

Le bretteur s’était remis sur ses gardes, les muscles de ses jambes et de ses bras prêts à se contracter pour entrer en action. Il ressemblait à un adolescent traumatisé, un de ceux qui viennent de sortir de la cage où leur bourreau les séquestrait.

« Tiens ! »

En douceur, et méfiant, il saisit le mouchoir. Hocha la tête en signe de remerciements et continua de la regarder tandis qu’il prenait le mouchoir et le retira de sa petite main. C’était ridicule, elle avait le courage de l’aborder alors qu’il était armé… Et lui… Face à une enfant souriante et avec des fleurs, il n’arrivait pas à se détendre. « M-Merci ? » fut difficile à articuler mais il sortit enfin de sa bouche.

Le premier pas fait, il continua sur sa lancée. « Comment est-ce que tu t’appelles ? Je suis Kanda, u-un chevalier. » Il se sentait ridicule mais il devait jouer le jeu afin de l’innocenter. Ou de la démasquer. « Tu as parlé d’une Lania. Est-ce que tu sais où elle est maintenant ? »
Si elle parlait d’un lieu secret, ça pourrait l’innocenter, à moins que… Non. Les Akumas ne prendraient pas autant de mal à le piéger. Il n’y avait personne autour d’eux, personne. C’était le moment ou jamais d’attaquer l’Apôtre Artificiel…
† Le Bretteur Artificiel †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir sa mission d'Exorciste
Aime:
N'aime pas: avatar
Yu Kanda† Le Bretteur Artificiel †
...

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 16 Féminin
▐ Personnalité : /
▐ Parcours RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Lun 4 Sep - 22:54
La fée en face d'elle semble hésiter en voyant le mouchoir ; à tel point qu'Emy finit par lorgner sur le bout de tissu en croyant qu'il puisse être déjà sale. Mais, finalement, la fée prend le mouchoir, tout doucement. Emy se sent rougir par ce qu'elle interprète comme de la grâce, de la délicatesse. Venant d'une fée, quoi de plus naturel ? Elle affiche un grand sourire partagé entre timidité et jovialité lorsqu'un remerciement lui parvient.

« Comment est-ce que tu t’appelles ? Je suis Kanda, u-un chevalier. »

Elle l'observe en clignant des yeux pendant un petit moment. Sa tête se penche sur le côté, puis le reste de son corps suit, dans l'espoir d'apercevoir un peu mieux la longueur de ses cheveux. Elle se redresse, les sourcils un peu froncés, la mine perplexe, perdue.

« Moi je suis Emy ! Je suis une fée papillon ! » Elle marque une pause, hésite, se lance finalement. « Je savais pas que les chevaliers ils pouvaient avoir des grands cheveux... Mais j'aime bien, tu es joli ! »
« Tu as parlé d’une Lania. Est-ce que tu sais où elle est maintenant ? »

Son index appuyé sur son menton, la petite brune réfléchit, regardant la cime des arbres comme si une réponse pouvait lui tomber sur le nez. Elle hausse finalement les épaules, affichant une petite moue triste.

« Non… Elle est partie et je l'ai plus revue. »

Elle finit par lui tourner le dos, s'accroupissant pour reprendre sa cueillette, ramassant les fleurs qu'elle avait fait tomber plus tôt.

« Elle et Ninie sont parties après la fête du village. Elles étaient gentilles ! »

Emy se retourne finalement vers Kanda, lui montrant son petit bouquet champêtre, un énorme sourire aux lèvres.

« Ninie elle en avait plein dans les cheveux ! Tu veux que je t'en mette ? » Elle ramène le bouquet vers elle, le scrute avant d'émettre un petit rire. « Mais non, je suis bête ! Toi tu es un monsieur ! »

Une nouvelle fois, elle lui tourne le dos, fait quelques pas sans trop s'éloigner. Elle se stoppe, regardant autour d'elle les nombreuses fleurs. Elles sont simples, mais magnifiques à ses yeux d'enfant. La petite autrichienne relève la tête vers Kanda, ouvrant les bras comme pour lui présenter les lieux.

« Il y a assez de fleurs pour nous deux ! Je peux t'aider à faire un bouquet pour ta princesse si tu veux ! »

Et la voilà déjà qui recommence sa cueillette, fredonnant gaiement. On ne l'arrête plus, une vraie petite tornade. Et, encore une fois, elle repose ses yeux sur Kanda puis s'arrête.

« Mais tu as peut-être trop bobo… ? Tu t'es battu contre un dragon ou une sorcière dis ? »
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Dim 17 Sep - 10:58
Un chevalier perdu en forêt
feat. Emy D.


Face à la réponse de Kanda, la fillette sembla ne pas croire en ce qu’il lui disait. Elle cligna plusieurs fois des yeux comme si c’était invraisemblable qu’il soit appelé Kanda ou qu’il soit « un chevalier » ou les deux. Elle le prenait pour une fée, visiblement, et si cela mettait mal à l’aise l’exorciste, ses joues rosirent. Son androgynie lui avait toujours – plus ou moins – valu des commentaires désobligeants. Il s’y était fait jusqu’à ce que même une fillette lui fasse remarquer qu’il ressemblait à une fille (« fée »).

« Moi je suis Emy ! Je suis une fée papillon ! » Elle marqua une pause et sembla réfléchir. « Je ne savais pas que les chevaliers ils pouvaient avoir des grands cheveux… Mais j’aime bien, tu es joli ! » Cette remarque le surprit. Même enfant, lui, n’avait pas eu le luxe d’être aussi niais. La gravité de la situation – exceptionnelle soit dit en passant – l’avait toujours pris aux tripes. Alma n’avait pas été ainsi, il avait été tellement différent. En soit… S’il avait pu avoir une enfance aussi – semble-t-il – normale que celle de la fillette… Il aurait été comme elle.

Kanda ne répondit rien à ça. Parce qu’il ne savait pas quoi répondre, et il était clairement hors de question de la remercier même si elle avait été disons… Gentille à ses yeux ? Il avait préféré la questionner sur la fameuse « Lania », malheureusement cela fut infructueux. Cela valait aussi pour « Ninie » qui n’étaient plus revenues. Cela ressemblait à des exorcistes, c’est ce que son instinct lui disait.  Pendant ce temps, Emy cueillait des fleurs. Plusieurs exorcistes auraient été envoyé ici pour détruire des Akuma ? Ou même pire. Kanda fronça les sourcils, cette zone était-elle à répertorier comme « active » ?

Sa nouvelle amie interrompit ses pensées en lui tendant un bouquet de fleurs ; « Ninie, elle en avait plein dans les cheveux ! Tu veux que je t’en mette ? » Cette idée ne ravissait pas du tout Kanda qui lança un « Tssch. » Heureusement, la fillette se reprit, rit un peu et déclara « Mais non, je suis bête ! Toi tu es un monsieur ! »

Le dialogue entre adultes n’était déjà pas son fort, mais alors avec les enfants c’était encore pire. Il n’était pas du genre à être entièrement mutique ; mais il n’était pas le plus bavard non plus. Pour lui, parler c’était quand c’était absolument nécessaire. Sinon, il ne parlait pas. C’est très probablement pour ça qu’ils trouvent les autres terriblement ennuyeux… Et bavards et bruyants et… Tout un tas de choses finalement. Pendant ce temps, Emy repartit dans son coin et ne lui laissa pas une minute de répit.

« Il y a assez de fleurs pour nous deux ! Je peux t’aider à faire un bouquet pour ta princesse si tu veux ! » Emy cueillait des fleurs pendant qu’elle parlait mais ce fut soudain. Elle se retourna vers l’exorciste comme si elle avait dit une bêtise. « Mais tu as peut-être trop bobo … ? Tu t’es battu contre un dragon ou une sorcière dis ? »

Comment lui dire qu’il n’avait plus de princesse et qu’il avait perdu les deux (à des temps différents) ? « Je n’ai plus de princesse, Emy… Toutes celles que j’ai eu ont fini par partir… D’une manière comme d’une autre. Alors que je les avais sauvées d’un dragon » Il lui adressa un sourire. « Dragon que j’ai encore combattu aujourd’hui, mais aucune princesse à la clé, juste une fée papillon. » Expliqua-t-il en parlant d’elle.

« D’ailleurs, la fée papillon est partie à la recherche d’un prince ? Ce n’est pas trop dangereux pour elle d’être ici seule ? » Demanda-t-il, honteux d’employer de tels mots. C’est donc les joues rosies qu’il attendit sa réponse.

† Le Bretteur Artificiel †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir sa mission d'Exorciste
Aime:
N'aime pas: avatar
Yu Kanda† Le Bretteur Artificiel †
...

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 16 Féminin
▐ Personnalité : /
▐ Parcours RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Un chevalier perdu en forêt ; PV. Emy D.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu en forêt [PV Kara Effyis]
» perdu dans la foret
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Chevalier orientale
» Anet, promenade en forêt

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: