Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Cet univers prend place dans le monde d'Animal Crossing, après une grande guerre où presque tout les humains ont été anéantis. Les survivants sont gérés par leurs anciennes créations : les Animalis. Voici un extrait du rapport 2086 :Les expériences de réinsertions de l'espèce humaine se passent bien. Chaque humain a réussi à s'adapter à son village et à y grandir convenablement. Nous avons même réussi l'exploit de les faire voyager de village en village. Ils se sont ainsi rencontrés entre humains et sans aucune animosité. Aujourd'hui, il est temps de mettre en place le dernier village. Il sera bien plus particulier que tout les autres bulles que nous avons mis en place...Aniel le dernier village
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Pures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pures
Ven 2 Fév - 0:42

Pures.



Abi nous a emmené dans un nouveau pays. Il fait moins froid qu'à la Maison, mais plus que dans les autres endroits, alors tu es contente. Il n'y a pas de neige, mais Abi a dit peut-être après. Quand les nuages sont assez grands et forts, ils donnent de l'eau à la terre pour que les plantes, les animaux et les gens puissent en profiter. Et quand il fait froid, les gouttes mettent un manteau, alors ça devient tout doux et tout blanc. Tu espères que les nuages, tout là-haut, se sentiront bientôt prêts ! Tu adores la neige, et ça te rappelle la Maison.

Ici, les gens parlent une autre langue. Elle ressemble un peu à la nôtre, avec des mots qui viennent du fond de la gorge, beaucoup de "g", des sons par morceaux. Tu en as entendu des chantantes, où tous les sons sont liés ! Des qu'on parle très fort mais comme si on avait la bouche pleine ! Des où on ne l'ouvre presque pas, chez des gens qui boivent beaucoup de thé ! Des qu'on parle en faisant des signes avec les mains, et en faisant longtemps les sons ! Tu ne sais pas les parler mais tu imites les gens, c'est amusant de pincer les doigts et de faire des mouvements de bras. Ici, ça ressemble, mais tu ne comprends quand même pas ce que les gens disent. Ce n'est pas très grave ! Abi s'en occupe, et toi, tu ne parles quand même presque jamais. Et tu ne comprends pas toujours ce que les gens disent même dans notre langue.

Vous avez été dans un bâtiment, puis dans une chambre. Abi semble pressé, il a un travail urgent à faire, dit-il. Alors, il a demandé à une madame dans le bâtiment quelque chose, et il t'a dit de lui faire confiance. Il sait que c'est un peu inutile : même quand il ne le veut pas, tu fais confiance, petit ange.

La dame t'a emmené dans une autre pièce, avec un bain. Elle te déshabille, te mets dans l'eau et te frotte partout. Tu ris sous les chatouilles, mais tu te laisses faire sans crainte. L'eau est chaude, tu aimes bien te laver ! Papa dit que c'est important pour rester en bonne santé et éviter les ép… épid… les maladies que tout le monde attrape, alors tu lui demandais tous les soirs. Si vous tombez tous les deux malades, qui s'occupera de l'autre ? Moi-même me laisse tremper dans l'eau, sous le regard réprobateur de la dame qui n'ose pourtant pas m'en retirer. Puis vient le moment encore plus amusant : tu bouches ton nez, et te laisse aller au fond du bain. Papa dit que sinon, des petites bêtes restent sur nous, et elles sont dangereuses.

Tu aimerais bien rester plus longtemps sous l'eau. Il fait calme, tu te sens légère, tu entends ton cœur battre. Toudoum. Toudoum. Il n'y a plus que toi. Ça t'angoisse un peu mais, en même temps, ça te fait du bien. Mais… la dame te fait ressortir. Elle n'a pas le temps de jouer, dit-elle. Sale mégère, pensé-je, mais tu hoches la tête : Papa dit qu'il y a un temps pour jouer, et un temps pour être sérieuse.

Finalement, tu sors de l'eau, et tu grelottes. La dame te couvre de quelque chose de chaud, et te frotte. Elle te dit de ne pas sortir, qu'elle revient avec des vêtements, et tu hoches la tête. Mais tu penses qu'elle veut dire aller dehors-dehors et que tu peux sortir de la pièce, alors tu vas vers la chambre pour retrouver Abi. Mais… il n'y est pas. Alors, tu vas un peu plus loin, dans la salle où vous êtes entré au début. Mais il n'y est pas. Alors, tu mets un pied dehors et jette un œil à droite, à gauche. Mais il n'y est pas. Alors, tu sors, tu as oublié ta promesse à la dame, et tu vas dans les ruelles. Tu serres fort le tissu chaud contre toi, car même s'il ne neige pas, il fait froid. Tu aimes bien le froid, mais là, c'est un peu trop.

Tu ne remarques pas les yeux ronds des gens qui te regardent. Drôle de spectacle ! Une grande aux cheveux blancs, avec juste un tissu autour d'elle, qui court comme une enfant en jetant des coups d'yeux partout. Tu regardes juste les vestes, car tu as retenu celle d'Abi, et Papa t'a dit que c'était méchant de désiv… de regarder les visages des inconnus. Une ruelle. Deux ruelles. Trois ruelles. Je compte pour toi, tu n'y penses même pas, inquiète et concentrée. Tellement que tu cours sans regarder devant toi, et… badaboum.

Tu tombes, et ta serviette aussi. Au moins, elle amortit un peu ta chute, mais tu couines quand même quand tes fesses cognent le sol. Je lève mon regard vers l'agresseur, feule, me tient prêt à bondir dessus et défendre ma sélénite. Tu lèves le tiens aussi, curieuse. Mais pas de grand monsieur au visage sévère, pas de madame outrée : c'est une enfant qui te fait face. J'espère pour elle qu'elle n'essayera pas de t'embêter…


©️ Halloween









Thème de Flonne

The Use of Meia - Alundra
Ange Sélénite
avatarFlonne SørensenAnge Sélénite
Fleur Pâle (FP)
Rayon de Soleil (RS)
Belle Enfant (BanquE)
▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 49 ▐ Autres Comptes : Rhian Llewellyn, Mary Risatina, Lysandre Delcourt
Féminin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Simplette
▐ Parcours RP : Flonne murmure en DarkTurquoise, size 9 (en petit, en tout cas]

* Pures [Pv. Saphi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Pures
Lun 20 Aoû - 13:02
Pures

Ca fait combien de temps qu'ils marchent là? Des minutes, des heures, des jours, voire des semaines même ! Saphira n'en peut plus, elle est fatiguée mais elle garde la pêche malgré tout. Gambader de pays en pays, c'est bien, sans être menacé et à son rythme, c'est mieux. Elle n'a jamais vu autant de pays à la suite, même en géographie elle n'en a pas vu autant ! Et puis bon, les voir dans un livre et en vrai, ce n'est pas pareil. Dans un livre, bah ce sont des images, certes elles sont jolies parfois mais on s'en fiche. Tandis qu'en vrai... il y a toute la véritable beauté de la nature, il y a l'animosité de chaque pays, il y a les gens qui sont tous complètement différents ! C'est bien plus passionant de voyager avec son coeur qu'avec sa tête.

Enfin, les voilà en Allemagne. C'est un pays... bizarre, étrange, les gens parlent super bizarrement. Elle essaie d'imiter leur façon de parler mais elle n'y arrive pas... quelle langue de barbare ! L'anglais c'est quand même bien plus beau, plus poétique.
Saphira veille à bien rester près d'Ayden, elle n'a pas envie de se perdre dans cette foule de gens. Ils sont bien excités dans ce pays, y aurait-il une fête? Ou alors ils sont comme ça tout le temps? Ce n'est pas comme si ça pouvait la gêner : elle est tout le temps comme ça. C'est son côté hyperactif.

Mais bon, actuellement, elle s'ennuie. Elle est assise sur les marches d'un escalier, observant les gens qui passent, les poings sur les joues. Son père partit faire "2-3 trucs, je reviens vite, bouge pas", ouais, il est sûrement en train de dormir quelque part ! En attendant, l'ennui la gagne et Brave se salit à terre. Et pourtant, elle a essayé plein de trucs pour s'amuser un peu : faire un château de caillous, compter les fourmis, en profiter pour se brosser les cheveux mais rien n'y fait, elle s'ennuie encore et toujours. Ca fait combien de temps qu'il est parti ? Ca doit bien faire 20 minutes !

Et puis, si lui a le droit de partir faire 2-3 affaires, pourquoi pas elle? Elle pourrait en profiter pour découvrir cette ville ! Sans se faire repérer évidemment, sinon elle est mal barrée..
Elle décide donc de se lever, fièrement et de déambuler dans les rues. Ce sont de grosses avenues, remplies d'hommes, de femmes, d'enfants et de marchands en tout genre. C'est plutôt sympathique comme ambiance, beaucoup de bruits, des gens un peu partout... tout ce qu'il faut pour se camoufler correctement. Bien entendu, elle a rabattu sa capuche sur sa tête, une fille aux cheveux aussi longs ne passe pas inaperçue, même dans une foule.

Une fois le marché fait, elle décide de s'aventurer dans une autre partie de la ville : les ruelles. Ce n'est pas le genre d'endroits où elle traîne d'habitude mais tout est bon à explorer dans un nouvel environnement ! Elle lève la tête pour observer les fenêtres et les toitures des maisons. Ce n'est pas vraiment la même architecture qu'en Ecosse mais elle est quand même jolie malgré quelqu-

- Woh !

Un truc vient de lui foncer dedans, la faisant tomber, fesses à terre. Prête à bondir, elle se relève, serrant sa cape contre elle, observant son aggresseur... qui est une enfant, nue. Une enfant, dans la rue, en hiver, nue. Saphira cligne des yeux, restant bloquée pendant quelques secondes face à la petite aux cheveux blancs. Puis l'adolescente se rappelle qu'elle est nue alors qu'il fait 0 degré, et enlève sa veste pour les mettre sur les épaules de la petite, paniquée.

-Hé, couvres-toi, tu vas attraper froid ! Qu'est-ce que tu fais toute seule ici?

L'instinct de grande soeur qui reprend le dessus. Ca fait tellement longtemps qu'elle ne s'est plus occupée de son frère ! M'enfin, mon petit doigt me dit qu'elle va devoir s'occuper de cette enfant aussi...
Codage par Libella sur Graphiorum



Merci Cloud pour la signa et Miranda pour le vava !
† Raiponce †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir la Guerre et vivre avec Ayden
Aime:
N'aime pas: avatar
Saphira Hyde† Raiponce †
Saphira rit en purple
▐ IRL Age : 16 ▐ Messages : 42 ▐ Autres Comptes : Madalia Cuervo
Féminin
▐ RPG Age : 16 ans
▐ Personnalité : Sociale - Naïve - Rancunière - Hyperactive - Attachante - Impatiente - Spontanée - Téméraire -
▐ Parcours RP : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

EN COURS :
Potions et chaudrons ft Soren {90}
Des fois, il suffit d'avoir des histoires pour savoir voyager ft Lucifer {20}
Some kind of family ft Ayden et Wilma

TERMINES :
Dramatique rencontre ft Ayden {110}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de sujet sur les pures origines?
» Mélange ou pure origine ?
» Choix d'un café pure origine
» Michel LEIRIS
» Les déjeuners aixois sont de pures tueries, je vous le dis !!!

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: