Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Cet univers prend place dans le monde d'Animal Crossing, après une grande guerre où presque tout les humains ont été anéantis. Les survivants sont gérés par leurs anciennes créations : les Animalis. Voici un extrait du rapport 2086 :Les expériences de réinsertions de l'espèce humaine se passent bien. Chaque humain a réussi à s'adapter à son village et à y grandir convenablement. Nous avons même réussi l'exploit de les faire voyager de village en village. Ils se sont ainsi rencontrés entre humains et sans aucune animosité. Aujourd'hui, il est temps de mettre en place le dernier village. Il sera bien plus particulier que tout les autres bulles que nous avons mis en place...Aniel le dernier village
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Lien Indestructible || Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lien Indestructible || Louis
Sam 10 Fév - 18:56
Douleur



L’air misérable, tu as du mal à tenir droite sur ta selle et manques de tomber une énième fois. Tu fais peur à voir, Liri. Le visage blanc de fatigue et tuméfié, plusieurs bleus un peu partout sur ton corps, de nouvelles cicatrices sales et ces doigts qui manquent. Te voilà dotée d’un corps aux allures de macchabée, qui te fait souffrir le martyr.

Ça fait deux jours que tu es partie de Bochum maintenant, deux jours pendant lesquels tu n’as pas pris le temps de te reposer et à peine celui de manger. Tes blessures – pansées en vitesse dans le village voisin – se sont en partie rouvertes et te font regretter ton choix. Enfin, si on peut vraiment appeler ça un choix.

Après ton combat contre Célania, tu as réussi – tu ne sais comment – à retourner chez Nausicaa. Là-bas, tu as soigné rapidement quelques plaies, avant de fuir en vitesse. Même si tu le voulais, tu ne pouvais pas rester chez elle. Tu t’en voudrais toute ta vie si elle était mise en danger ou s’il lui arrivait quelque chose par ta faute. La pauvre est si mal, ce n’est pas le moment de rajouter ton fardeau.

Te voilà donc de nouveau sur les routes, en direction de tu-ne-sais-où. Pendant un temps, tu t’es dit que tu pourrais aller chez Wilma, te rappelant sa proposition. Tu as donc demandé, l’air de rien, où tu pouvais trouver la famille Hartmann, ce qui t’a donné une indication un peu vague à suivre.
Mais tu t’es ensuite ravisée. Il est hors de question de t’incruster chez elle, encore plus dans ton état. Il faut donc que tu te reposes avant, que tu te soignes une bonne fois pour toute. Et pour cela, il faut que tu continues ta route pendant encore un ou deux jours au moins, afin de mettre le plus de distance entre Célania et toi.

Sauf que tu n’en es plus capable, tu le sens très bien. Une petite voix quelque part au fond de toi te répète que tu ne pourras pas survivre à une nouvelle journée dans cet état là. Et à quoi bon être libre si tu es morte ?

Arrivée dans une petite ville, tu aperçois une auberge commune. Ni tape à l’œil, ni mal famée, en rien suspecte, elle te semble parfaite. Tu vas pouvoir y rester quelques jours – pas trop non plus, par sécurité – avant de reprendre ta route. Ici, l’Ordre Noir ne devrait pas te trouver. Car c’est bien ce qu’il va se passer, non ? L’Ordre Noir va envoyer des troupes à Bochum et chercher où tu as bien pu aller. La petite avance que tu as prise ne sera pas suffisante pour te mettre à l’abri éternellement.

D’un geste las, tu laisses ces préoccupations de côté. Tu n’as pas de solution, c’est même tout l’inverse. Alors à quoi bon te torturer l’esprit lorsqu’il y a des choses plus importantes. Comme attacher TomTom, le cheval que tu as honteusement volé et renommé.

Après de longues minutes, tu finis enfin par réussir à faire un nœud qui tient en place. Il n’est pas beau, mais peu importe. Tu peux maintenant aller te mettre au chaud, avaler quelque chose et dormir.



Tu ne sais pas combien de temps tu es restée inconsciente et espères seulement que ce n’était pas trop long. Comme tu lui as demandé, le patron t’a dégotté une nouvelle robe – moche et simple, elle est parfaite – et des linges propres pour tes plaies.

Une fois prête – c’est à dire que tu ressembles vaguement à quelque chose de propre et d’humain – tu descends dans la salle à manger et cherches des yeux une places où te mettre. Tu juges complètement stupide que te mettre contre un mur du fond où tu serais prise au piège, et préfères aller à côté de la porte des cuisines. Si une menace entre, tu pourras t’enfuir par derrière.

C’est donc là que tu t’assois, à moitié avachie sur ton siège, les yeux perdus dans le vide. Tu es à bout Liri et les larmes commencent déjà à rouler sur tes joues. Des larmes de beaucoup de choses, à commencer par la fatigue et la douleur. Des larmes qui attirent un peu l’attention et que tu essuies d’un geste rapide. Des larmes qui, décidément, ne veulent pas s’arrêter de couler.
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Dim 11 Fév - 2:26

Retrouvailles




Lorsque j’avais entendu la nouvelle, j’avais paniqué. C’est tombé comme une bombe : « la traitresse Gwenaëlle Roussel a été aperçue en Allemagne »… Toutes les troupes s’y trouvant devaient rester pour la chercher. Je fais partie de ceux qui se trouvaient déjà en Allemagne à ce moment là.
Pourtant, je sais que j’ai très peu de temps. Connaissant mon lien de parenté avec elle, ils ne doivent surement pas me faire confiance à ce niveau là. Avec raison… Même s’ils m’avaient déjà interrogé juste après le départ de Gwenaëlle, et que j’ai été sincère en disant ne rien savoir, ils ne me donneront pas l’occasion d’en savoir plus.
C’est pour ça que je dois agir, tant que je le peux encore. Ils vont sans doute me rappeler bientôt, prétextant que ma mission est finalement finie et de rentrer, ou me dire d’attendre pour que quelqu’un me rejoigne, et puisse me surveiller. Et dans ces cas là, j’aurai laissé passer la chance de ma vie. De la revoir, de m’assurer qu’elle aille bien, de la couvrir peut être, de l’aider. SI seulement j’y arrive, et que je réussis à la trouver…

J’ai sans doute cherché bien plus que tous les autres qui étaient à ses trousses. J’ai regardé dans toutes les auberges, demandé à tous les passants… Mais je n’ai rien trouvé. Elle semblait être un véritable fantôme.
Pourtant, je ne me suis pas lassé ni découragé. Je savais que je devais faire de mon mieux, tant que je le pouvais. Avant que l’Ordre ne tombe sur l’un d’entre nous deux…
Une partie de moi pensait que c’était sans espoir. Peut être n’était ce pas si mauvais signe… Peut être que cela voulait dire qu’elle s’était déjà enfuie très loin, cachée et à l’abri des troupes de la Congrégation de l’Ombre ? Je préférais me dire ça plutôt que l’option où elle s’était déjà fait prendre…
Et puis l’autre partie, celle qui avait encore espoir et qui me poussait à poursuivre mes efforts, m’a récompensé. A force de regarder dans les auberges, l’endroit le plus intuitif, et de ne pas trouver de résultat, je m’étais dit que ça ne servirait à rien. Alors lorsque j’y suis entré, je m’attendais déjà à faire demi tour.

Mais je l’ai reconnue immédiatement. Je pourrai toujours la reconnaitre. Même si son visage est très différent, même si son expression n’a plus rien à voir avec celle qu’elle avait ce jour là, je sais que c’est elle. Gwenaëlle.
Pourtant, maintenant que j’y suis enfin, je ne sais pas comment réagir. Je suis soulagé, heureux, et triste et inquiet en même temps. Comment ne pas l’être, devant son expression ? Je me doutais bien qu’elle avait du être secouée, après avoir été repérée par l’Ordre Noir, mais… Elle a l’air effondrée. Et ça me détruit de la voir comme ça.

Pour une fois peut être, je ne prends pas plus de temps pour réfléchir. J’enlève mon manteau de traqueur, le rejetant sur mon épaule, espérant ainsi de moins attirer l’attention, et me dirige vers la table où elle est installée. Elle ne m’a surement pas encore remarqué. Arrivé à son niveau, je pose doucement une main sur son épaule. Et là, je peux voir clairement son visage. Couvert de cicatrices. Ses bras pleins de pansements. Toutes les traces de ses combats qui laissent encore des cicatrices profondes…

-J’avais espéré que la liberté t’apporterai le bonheur, pas la douleur…

Je lui lance un regard inquiet. Oui, je suis heureux de la revoir. Mais pas dans cet état. Et je me rends compte que je suis vraiment impuissant…



FICHE PAR FALLEN SWALLOW







Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Mer 21 Fév - 18:24
Louis


Perdue dans tes pensées, tu n’entends pas la porte s’ouvrir. Tu fais vraiment une piètre fugitive, Liri, et si ce n’était pas ton frère qui était rentré, tu aurais déjà perdu. Enfin, même si tu l’avais vu à temps, tu aurais perdu. Ton corps cassé de toute part n’aurait pas fait long feu face à un soldat en pleine possession de ses moyens. Heureusement, le soldat en question ne s’en prendra jamais à toi – tout comme tu ne t’en prendras jamais à lui.
« J’avais espéré que la liberté t’apporterait le bonheur, pas la douleur… »
Tu sursautes et te redresses dans un mouvement rapide et douloureux, ta main valide empoignant déjà ton pendentif. Ton cœur bat la chamade et embrouilles ton esprit, qui était déjà bien assez troublé tout seul merci beaucoup. Mais malgré tout ça, tu finis par reconnaître ton frère et t’empresses de le prendre dans tes bras. Ça te fait mal de le tenir ainsi, mais tu t’en moques bien. Tu as l’impression que ça fait une éternité que tu ne l’as pas revu, alors que ça ne fait que deux mois à peine, et pour être honnête tu pensais ne plus jamais le revoir.

Tu restes ainsi pendant encore de longues secondes. Pourtant, tu sais très bien qu’il n’aime pas ça, mais tant pis. Tu as besoin de sentir son corps sous tes doigts, besoin d’entendre sa pulsation cardiaque. Tu as besoin de tout ça pour te convaincre qu’il est bel et bien là, que ce n’est pas qu’un simple mirage, fruit de ton esprit malade.

Lorsque tu en es convaincue, tu finis par relâcher ton étreinte tout doucement et à contre cœur, avant de le regarder de haut en bas. Il n’a pas l’air bien en forme et le voir ainsi te rempli d’une tristesse immense. Tu te demandes quelle mission il a pu mener pour être dans un état pareil. Au fond de toi, tu te demandes aussi si ta fuite est responsable de ces quelques bleus que tu peux apercevoir par endroits. Lâche, égoïste et sotte, tu as mis ta seule famille en danger, Liri.
« Elle m’a apporté les deux »
C’est avec une voix cassée et fatiguée que tu lui réponds, avant de te rasseoir, déjà à bout de forces. Tu l’invites à faire de même d’un geste de ta main blessée, incapable de dire quoi que ce soit. Tes larmes ne coulent plus, mais elles n’ont pas disparu pour autant. Elles ont trouvé leur place dans ta gorge, empêchant ta voix de sortir. Mais tu dois être forte, Liri. Tu es la grande sœur dans cette histoire, et tu en as marre de pleurer devant ton cadet. Déjà à l’infirmerie la fois passée, il avait du être là pour toi. Mais aujourd’hui, tu espères que ce sera différent, que tu sauras te montrer digne de lui.
« C’est ce qui arrive lorsqu’on trahit ses amis. » Ça fait mal physiquement et mentalement. Tu esquisses un sourire triste pour retenir tes mots, les yeux fixés dans le vide, avant de reprendre « Que fais tu ici ? Comment vas tu ? »
Même si tu poses ces questions, tu n’as pas envie d’entendre ses réponse. Tu ne veux pas savoir qu’il continue de se battre avec conviction, alors que toi tu te coules des jours heureux au calme. Tu ne veux pas entendre d'éventuelles reproches, encore moins maintenant que Célania te les a déjà jetées à la figure. Elles t’ont fait assez de mal comme ça et sont comme marquées au fer rouge dans ton esprit, t’empêchant de les oublier.

Si Louis te disait de tels mots, tu ne pourrais pas lutter.
Si Louis te disait de tels mots, tu reviendrais à la Congrégation.
Si Louis te disait de tels mots, tu en mourrais.
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Sam 3 Mar - 22:12

Aide




Heureusement que ce n’est pas un autre membre de l’Ordre Noir qui est entré, sinon elle se serait fait prendre. En même temps, elle semble avoir presque atteint ses limites… Elle semble dévastée, son visage est empli de détresse, et ses bras de bandages. Est-ce qu’elle a enduré tout ça seule ? A quel point à t elle souffert ? N’y a-t-il rien que je puisse faire pour l’aider ?
Elle sursaute puis se retourne vers moi, et son visage d’abord étonné et choqué, finit par se détendre. Sans doute se pensait elle tranquille et à l’abri dans cette auberge. Sachant très bien que ce n’est pas le cas, étant donné que j’ai moi même réussi à la retrouver, je ne peux que m’inquiéter encore plus…

Mais je n’ai pas l’occasion de lui faire part de mes inquiétudes qu’elle se relève, et me serre dans ses bras. D’abord surpris et embarrassé –je n’ai jamais eu l’habitude de ce genre de contact- je finis par bien le sentir. Son corps tremblant et cassé, brisé par les batailles. Son visage humide dont les larmes ne parviennent pas à chasser la tristesse. Une Gwenaëlle brisée… et je n’ai rien pu faire pour l’aider. Alors je lui rends l’étreinte. C’est le moins que je puisse faire, pour lui montrer que je suis tout aussi rassuré de la revoir…
Ma sœur me lâche, puis, tous les deux, nous analysons les blessures de l’autre. Et celles de Gwenaëlle sont bien pires… Ce qui n’est pas juste. Pourquoi continue-t-elle son combat en solitaire ? J’aurai voulu qu’elle puisse se reprendre et respirer un peu, après avoir frôlé la mort, cette fois là, au triangle des Bermudes… Alors pourquoi sa situation ne fait qu’empirer ?

-Elle m’a apporté les deux.

Les deux… J’ai l’impression qu’au final, sa situation n’a pas beaucoup changé. Elle combat toujours plus, sauf que cette fois elle n’a personne pour combattre à ses côtés…
Gwenaëlle se rassit, et je m’assois à ses côtés. Elle réussit à sourire, un sourire cassé, qui ne réussit pas à effacer ses larmes, mais heureux malgré tout. Je lui rends son sourire. Décidément, cela faisait bien trop longtemps que l’on ne s’était pas vus. J’avais vraiment besoin de m’assurer que Gwenaëlle aille bien… De m’assurer qu’elle puisse encore sourire… Et d’espérer qu’elle pourra sourire comme avant…

-C’est ce qui arrive lorsqu’on trahit ses amis.

Je secoue lentement la tête. Non, je ne l’ai jamais ressenti comme ça. Elle a peut être trahi Central, mais pas ses amis, ni même l’humanité. Sinon, elle ne continuerait pas de mener sa propre bataille…
Même ça, j’aurai préféré qu’elle évite. En tant que son petit frère, j’aurai simplement voulu qu’elle soit heureuse, loin de tout ce qui peut concerner la guerre.

-Que fais tu ici ? Comment vas tu ?

Cette fois, je reprends conscience de notre situation : celle d’une fugitive, et d’un membre de la Congrégation qui l’aide secrètement. Et le pire, c’est que nous sommes potentiellement complètement exposés. Et la raison de ma venue ici me revient brusquement en tête. Si je veux vraiment faire quelque chose pour l’aider, au lieu de m’inquiéter et me lamenter, je dois agir. Je regarde autour de nous, sur mes gardes, mais me détend en constatant qu’il n’y a aucun membre de l’Ordre Noir dans les parages.

-Je suis venu pour te trouver.

Je me retourne vers Gwenaëlle, inquiet.

-Cet endroit n’est plus sur. Des membres de l’Ordre Noir vont surement passer par ici. Il ne faut pas que tu restes dans les parages trop longtemps, sinon ils vont te trouver.

Je regarde ses blessures, son visage qui porte encore des cicatrices, ses bras meurtris, sa main, et… ses doigts manquants. Je saisis doucement sa main, pour constater l’ampleur des dégâts. Ils ont vraiment été jusque là ? Au point de l’handicaper au prix de sa liberté ?

-Ce sont eux, qui t’ont fait ça ?

Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable. De continuer à aider une organisation qui la fait autant souffrir… Et de rester témoin, de la voir s’épuiser et se briser. Jusqu’au bout je reste… impuissant.

-Tu n’as trahi personne. Sinon tu ne continuerais pas ton propre combat, tu n’aurais pas écrit ces lettres pour nous protéger.

Alors à mon tour de t’aider et te protéger.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW







Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Dim 4 Mar - 18:33
Fugitive


Ta question le dérange, tu le comprends immédiatement. Pourquoi ? Tu n’en as aucune idée, malheureusement. Si tu étais moins fatiguée, tu aurais su sur le champs. Tu aurais pris les mesures qui conviennent, peut être. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est ton frère qui fait ce qu’il faut, qui te sauve encore une fois. Il jette un coup d’oeil alentours et tu en fais de même. Tu ne reconnais aucun visage familier, mais en même temps, ils ne prendraient jamais le risque d’envoyer quelqu’un que tu connais, non ? Encore une fois, tu ne peux compter que sur Louis, et cela te frustre.
« Je suis venu pour te trouver » Les mots tombent avec une violence inouïe, et tu blêmis. « Cet endroit n’est plus sur. Des membres de l’Ordre Noir vont surement passer par ici. Il ne faut pas que tu restes dans les parages trop longtemps, sinon ils vont te trouver. »
La panique commence à naître en toi et tu as bien du mal à la contenir. Combien de temps as tu dormi, pour réduire ainsi l’écart entre eux et toi ? Et puis, que vas tu faire maintenant ? Tu n’es pas en état de reprendre la route, Liri, tes blessures se rouvrirait c’est évident. Et puis, les routes ne sont sûrement plus sûres pour toi. Alors quel choix te reste il ? Déjà, tu dois essayer de retrouver ton calme. Faire une crise d’angoisse ici et maintenant ne t’apportera rien de constructif. Tu te concentres de toutes tes forces sur ton souffle, sur ton frère, sur le rire joyeux qui raisonne à la table du fond, sur l’odeur douce qui monte de la cuisine. Des éléments simples, d’une vie simple et calme.

Louis saisit ta main et tu as envie de l’en empêcher mais n’en trouves pas la force. Il n’a pas besoin de voir ça, pas besoin de perdre foi en ceux qu’il apprécie. Tu sais ce que ça fait, tu ne veux pas lui imposer pareille souffrance.
« Ce sont eux, qui t’ont fait ça ?
C’était un accident » souffles tu du bout des lèvres.
Un mensonge, encore un, pour le protéger un peu. Un semi mensonge, en vérité. Il est peu probable que Célania souhaitait faire une chose pareille, tu serais bien plus utile à la Congrégation en étant entière. Entière ou morte, mais certainement pas en pièces détachées. Alors oui, au final, c’était sûrement un accident. Le genre de choses qui arrivent pendant les combats, quand on ne contrôle plus vraiment tout ce qu’il se passe. Ça va vite, un combat. Et le moindre souffle hors-temps, le moindre mouvement hésitant peut vous coûter la vie. Ou dans le cas présent, quelques phalanges.
« Tu n’as trahi personne. Sinon tu ne continuerais pas ton propre combat, tu n’aurais pas écrit ces lettres pour nous protéger.
C’est faux. Je vous ai tous trahis, je vous ai abandonnés pour vivre ma vie. Ce combat que je dois mener seule, c’était un mensonge. Je n’ai rien fait, tu sais. J’ai aidé des amies, j’ai fait des rencontres et je me suis reposée. Mais je n’ai rien fait encore. Je ne suis pas l’héroïne que tu crois, Louis. Je ne suis qu’une fugitive. »
Tu ne dis rien, gardes toutes ces paroles pour toi, ne sachant pas si elles sont vraies ou non, ne voulant pas lui faire de mal. Oui, tu t’es seulement reposée pour l’instant. Mais tu n’avais pas d’autre choix, ton corps – ton esprit – ne peut pas endurer d’autres combats. Et puis, tu as bien tenté d’arrêter les akumas, juste avant que ta route ne croise Célania. Alors, au final, peut être que ton frère a raison. Tu n’es pas une héroïne, c’est vrai, mais tu n’es pas une traîtresse non plus.

Toujours le même sourire triste sur le visage, tu réponds enfin à ton frère.
« J’ai fait ces lettres, oui. Je préférerais mourir que de savoir qu’il vous est arrivé quelque chose par ma faute. Savoir qu’il t’est arrivé quelque chose, à toi. » Central n’a pas de cœur, tu le sais très bien. « Mais tu as tort, Louis. J’ai trahi la Congrégation et les engagements, les promesses, que j’avais faits. Ça ne me plaît pas plus qu’à toi, mais c’est la vérité. Et même si je compte bien continuer la guerre, quand je serai en état » d’un mouvement de la main, tu désignes vaguement ton corps « ça ne sera jamais la même chose que si j'étais restée. Enfin, tout ce qui compte c’est que maintenant je ne mets plus personne en danger. »
Plus personne à part toi, bien sûr. Mais – vous devriez le savoir à force – toi, ce n’est pas important.
« D’ailleurs, tu ne devrais pas rester ici. S’ils te trouvent avec moi, tu es perdu Louis. Je pourrais toujours faire semblant de te prendre en otage, mais honnêtement, je doute qu’ils y croient. »
Tu ris un peu, car après tout c’est vrai que toi en preneuse d’otage c’est peu crédible. Mais tes mots sont tout ce qu’il y a de plus sérieux. Si on découvre Louis en ta compagnie, il sera considéré comme un traître lui aussi. Et sa vie a bien moins de valeur que la tienne à leurs yeux, malheureusement.
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Sam 10 Mar - 0:57

Trahison




Je sais qu’elle ne veut pas tout dire, qu’elle essaie de cacher ses véritables blessures. Comme d’habitude. Peut être est ce un véritable accident, mais son ton me dit qu’il y avait plutôt autre chose. Enfin, je ne vais pas la forcer à tout dire… J’ai déjà mon idée de toute façon.
Gwenaelle finit par me répondre, toujours avec ce sourire bien trop triste.

-J’ai fait ces lettres, oui. Je préférerais mourir que de savoir qu’il vous est arrivé quelque chose par ma faute. Savoir qu’il t’est arrivé quelque chose, à toi.

Je secoue doucement la tête. Elle n’a mis personne en danger, ces lettres nous ont tous protégé. Une personne qui trahit ses amis n’aurait pas été jusque là pour s’assurer que rien le leur arrive.

-Mais tu as tort, Louis. J’ai trahi la Congrégation et les engagements, les promesses, que j’avais faits. Ça ne me plaît pas plus qu’à toi, mais c’est la vérité. Et même si je compte bien continuer la guerre, quand je serai en état ça ne sera jamais la même chose que si j'étais restée. Enfin, tout ce qui compte c’est que maintenant je ne mets plus personne en danger.

Cette fois je fronce les sourcils, pas satisfait par cette réponse. C’est vrai, elle a trahi la Congrégation et ses engagements à leur égard. Même si elle continue à se battre, elle ne le fera plus autant qu’avant.
Mais tout comme elle s’inquiétait de voir ses camarades blessés au combat, qu’elle ne supportait plus de les voir comme ça, c’est pareil pour moi. Je ne supportais plus de la voir revenir avec toujours plus de blessures, mortelles, de la voir toujours plus souffrir. Même si nous n’avons pas de lien de sang, c’est grâce à elle que j’ai fini par prendre ma liberté et de ne plus laisser les autres faire ce qu’ils veulent de moi. Même si aujourd'hui je commence à me demander si j’ai fait le bon choix…

-Mais toi tu te mets en danger.

Et même si elle prétend le contraire, c’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Je ne peux pas me faire protéger sans ne rien pouvoir faire en retour alors que c’est elle qui souffre le plus.

Et j’ai d’ailleurs une occasion maintenant. Si je suis venu, c’était pour m’assurer de son état, mais pas seulement, je voulais aussi l’aider. Même si ça semble l’inquiéter.

-D’ailleurs, tu ne devrais pas rester ici. S’ils te trouvent avec moi, tu es perdu Louis. Je pourrais toujours faire semblant de te prendre en otage, mais honnêtement, je doute qu’ils y croient.
-Je me suis assuré de ne pas être suivi. On devrait être tranquilles, pendant un petit moment au moins.

Non, je ne la vois pas non plus prendre quelqu’un en otage… Elle serait incapable de lui faire du mal. Et puis, connaissant notre lien… ça ne serait pas crédible.

-Je suis venu t’aider.

Je sais que nous courrons tous les deux de gros risques. Mais c’est justement pour ça que je ne peux pas la laisser seule dans une telle situation. Elle a enduré ça toute seule, et est constamment en danger. Si je peux alléger un peu son fardeau…

-Même si tu as trahi la Congrégation, tu ne dois pas t’en vouloir. Je serais bien plus heureux de savoir que tu vas bien, même loin, plutôt que mortellement blessée sur le champ de bataille à nos côtés.

Sans doute est ce égoïste de notre part. Mais je ne pense pas que ce soit si mal que ça de se soucier de ses proches.
Et je sais que Gwenaelle n’est pas fondamentalement égoïste. Sinon, elle n’affirmerait pas vouloir se battre encore de son côté. Et même si je préfèrerais la savoir juste en sécurité, je peux la comprendre. Ce que je ne peux pas accepter par contre, c’est sa manie de ne pas vouloir d’aide et de ne pas s’aider elle même. Et ‘est pour ça que je suis venu jusqu’ici.

-Tu ressens la même chose, non ? Alors accepte de l’aide.

Et arrête de te blesser toi même.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW







Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Mer 21 Mar - 17:56
Aide


« Je suis venu t’aider. Même si tu as trahi la Congrégation, tu ne dois pas t’en vouloir. Je serais bien plus heureux de savoir que tu vas bien, même loin, plutôt que mortellement blessée sur le champ de bataille à nos côtés. Tu ressens la même chose, non ? Alors accepte de l’aide. »
Tu entends immédiatement le ton reproche de ton frère et tu ne peux pas lui en vouloir. Reconnais le, Liri, à sa place tu ferais la même chose, dirais les mêmes mots. Tu ferais de grands gestes et hausserais la voix. Tu souffrirais le martyr de voir tes proches dans un état si misérable. Alors pourquoi ? Pourquoi ne peux tu pas accepter qu’on s’inquiète pour toi ? Pourquoi refuses-tu tant l’aide de ton frère. Les familles, c’est aussi fait pour ça, tu le sais très bien.

Penaude face à tes propres contradictions, tu enfouies ta tête dans ton bras libre et toute la masse rousse que représentent tes cheveux. Les mots de Wilma te reviennent en tête et viennent s’ajouter à ceux de Louis. Ce jour là, elle t’avait convaincue. Et aujourd’hui, c’est au tour de ton frère de faire tomber tes dernières barrières. Toujours à l’abri sous tes boucles couleur de feu, tu presses doucement la main de ton frère dans la tienne, grimaçant de douleur, avant de murmurer un minuscule « d’accord ».

Il se passe encore plusieurs longues secondes avant que tu ne redresses la tête, une fois que tu es certaine d’avoir ravalé tes larmes. Accepter son aide ne veut pas dire être faible, car cela causerait votre perte à tous les deux, ce qui est hors de question. Et arrêter de pleurer sans cesse – au moins en présence d’autres personnes – c’est un bon premier pas pour devenir plus forte. Après tout, t’apitoyer sur ton sort ne fera rien pour l’améliorer. Et même si ce qu’il te propose ne te convient pas, tu ne vois pas d’autre solution pour l’instant, encore moins d’argument pour lui prouver qu’il a tort.

Enfin, donc, tu redresses la tête et le regardes. Tu n’es pas certaine qu’il t’ait entendue lui répondre et te sens un peu bête. Il est resté tout ce temps face à ton silence, sans savoir ce qu’il pouvait bien se tramer dans ton esprit tout cassé. Peut être qu’il s’attend à ce que tu refuses, une nouvelle fois. Peut être que c’est ce que tu devrais faire du coup. Non. Il t’a forcément entendu. Et même si ce n’est pas le cas, tu ne peux plus te défiler. Tu n’as pas le droit de lui faire ça, pas le droit de ne pas saisir cette main qu’il te tend.
« D’accord, Louis, j’accepte ton aide » Ces mots te beaucoup plus mal que tu ne l’aurais pensé, mais tu n’y prêtes aucune attention. « Toute ton aide, que ce soit aujourd’hui ou plus tard. Mais promets moi qu’au moindre problème, au moindre danger, tu t’arrêteras immédiatement. » Tu prends un air dur, presque sévère. « Je refuse qu’il t’arrive quoi que ce soit et toute cette entreprise te met en danger, j’en ai bien conscience. Mais je sais aussi que même si je refuse, tu ne pourras pas t’empêcher de me soutenir … n’est-ce pas ? Alors je suis d’accord, mais malgré tout, je t’interdis de faire quoi que ce soit de stupide ou dangereux ou les deux. Ne prends pas exemple sur ta grande sœur, d’accord ? »
Tu souris d’un air amusé, ce qui contraste avec ton expression précédente, si ce n’est avec ton corps tout entier. Tu as l’impression que ça fait une ou deux éternités que tu ne t’es pas permise de « plaisanter » de la sorte, et ça te manque un peu. Tout est devenu trop sérieux, trop adulte presque. Mais toi, la gravité et le sérieux, tu n’as jamais connu. Tu avais toujours une façon différente de voir les choses, une façon plus douce et légère. Non, ce n’est pas ça. C’était un peu plus subtile que ça, mais peu importe.
« Et bien sûr, si je peux faire quoi que ce soit pour t’aider, tu dois me le dire, d’accord ? Ce ne sont pas quelques dizaines de kilomètres et tout un tas d’ennemis armés cherchant à me faire la peau qui vont m’empêcher de t’aider. Il ne manquerait plus que ça, bidiou. »
Alors ton sourire s’agrandit et devient rire, peu importe que ce ne soit pas le moment. Après tout, c’est pour ce même rire que tu t’es enfuie. Et c’est pour des rires semblables au tien que la Congrégation lutte tous les jours.
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Mar 3 Avr - 20:19

Communication




Je connaissais l'entêtement de Gwenaëlle, et sa tendance à se préoccuper toujours des autres, mais jamais d'elle. Sauf qu'aujourd'hui, elle en paie le prix. Un prix beaucoup trop haut. Et je refuse de voir ça.
Mes mots sont peut être durs, mais je sais que je suis dans le vrai. Et elle aussi le sait.
Comme mise au pied du mur, Gwenaëlle semble craquer, et enfouit sa tête dans̀ son bras. Je la laisse un instant, restant silencieux. Elle est sans doute en train de lutter avec elle même et de réfléchir à ce que je viens de dire. Pour quelqu'un d'aussi têtu, elle doit sûrement avoir du mal à accepter ça. Mais, pour une fois, moi aussi je vais être têtu.

Finalement, elle se redresse, et me regarde. Les traces de ses larmes creusent encore ses joues. Pourtant, elle ne pleure plus. Je la laisse prendre son temps avant de reprendre la parole. Je me doute que cela doit constituer un travail sur elle même.

-D’accord, Louis, j’accepte ton aide. Toute ton aide, que ce soit aujourd’hui ou plus tard. Mais promets moi qu’au moindre problème, au moindre danger, tu t’arrêteras immédiatement. Je refuse qu’il t’arrive quoi que ce soit et toute cette entreprise te met en danger, j’en ai bien conscience. Mais je sais aussi que même si je refuse, tu ne pourras pas t’empêcher de me soutenir … n’est-ce pas ? Alors je suis d’accord, mais malgré tout, je t’interdis de faire quoi que ce soit de stupide ou dangereux ou les deux. Ne prends pas exemple sur ta grande sœur, d’accord ?

Pendant un moment, je craignais qu'elle ne refuse ma proposition. Mais finalement, ses "conditions" ne m'étonnent pas.
Je hausse la tête, lui montrant mon approbation. Si je me mets en danger, je ne pourrai pas l'aider après tout.

-Et bien sûr, si je peux faire quoi que ce soit pour t’aider, tu dois me le dire, d’accord ? Ce ne sont pas quelques dizaines de kilomètres et tout un tas d’ennemis armés cherchant à me faire la peau qui vont m’empêcher de t’aider. Il ne manquerait plus que ça, bidiou.

Encore une fois, elle est trop imprudente. Mais je comprends son intention...

-Promis.

Je lui souris en retour. Malgré ses blessures, malgré toutes les épreuves qu'elle a du traverser, elle est capable de sourire et de rire. Ils ne l'ont pas totalement́ brisée. Rien que ça me rassure.

Mais malgré ces promesses, ça ne doit pas rester juste des paroles en l'air. Je sais que j'ai eu beaucoup de chance de la revoir aujourd'hui. Une chance qui est unique.

-Il faudrait trouver un moyen pour pouvoir communiquer sans se faire repérer.

Après tout, c'est moi qui l'ai prévenue pour ses poursuivants, aujourd'hui. Il pourrait y avoir d'autres situations comme celle ci. Dans ce cas la, je vais devoir l'aider tout en restant sur ma position.

-Tu as une idée ? Je resterai prudent ne t'inquiète pas.

Je n'ai pas envie de me faire gronder.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Mar 17 Avr - 14:57
Eurêka


Louis te promet, et ce petit mot se grave dans ta mémoire. S’il lui arrive quoi que ce soit que tu aurais empêché, ce sera de ta faute. Et s’il ne te prévient pas, ne cherche pas à avoir ton aide, tu risques de ta fâcher contre lui. Non, ce n’est pas un risque mais bien ce qu’il se passera. Tu es très bien placée pour savoir que tout affronter tout seul, c’est un calvaire. Et si toi, tu es prête à lui demander de l’aide, tu attends de lui qu’il en fasse de même. Non mais.
« Il faudrait trouver un moyen pour pouvoir communiquer sans se faire repérer.
Oui, bonne idée. »
Te concentrant de nouveau sur la situation présente, tu essaies de trouver une solution. Le plus simple serait de vous écrire. Mais une lettre est bien trop facile à intercepter, et alors la Congrégation saurait où tu te trouves. Vous pourriez parler via des golems. Il vous suffirait d’en piquer un à l’occasion et le tour est joué. Mais là encore, ce serait bien trop risqué. Un mot de trop, au mauvais moment, et vous êtes fichus. Et puis, avec toute la technologie que contiennent ces machines, rien ne te prouve qu’ils n’ont pas un système de localisation – surtout après les fuites d’Allen Walker et Nora.
« Tu as une idée ? Je resterai prudent ne t'inquiète pas. »
Silencieuse, tu bouges simplement la tête pour lui répondre que non. Non, rien ne te vient à l’esprit. À vous deux, vous ne pouvez pas communiquer sans aucun risques, pour l’un comme pour l’autre. A vous deux.
« La voilà la solution ! » Tu te redresses d’un coup, un sourire sur les lèvres – sorte de Eurêka fait maison. Sans surprise, bouger aussi vite te fait mal, mais tu n’y prêtes pas attention, et te rassoit en vitesse. « Si on essaie de faire ça tout seuls, on se fera prendre. Mais je connais une vieille dame à Paris qui pourra nous aider. C’est elle qui m’a hébergée les premiers jours. Elle est partisane de l’Ordre, mais on peut lui faire confiance. »
Madame Eugénie. Tu as eu une chance inouïe qu’elle accepte de t’accueillir, quand tu es arrivée sans prévenir en plein milieu de la nuit. Une chance inouïe qu’elle ne prévienne pas immédiatement la Congrégation, remplissant ainsi son devoir. Mais la vieille femme t’a écoutée et t’a comprise. Tu ne sais pas pourquoi, mais elle a accepté de ne rien dire. Mieux encore, elle t’a aidée à quitter Paris, t’offrant des vêtements, un peu d’argent et de quoi manger. Alors oui, vous pourrez lui faire confiance jusqu’au bout, tu n’en doutes pas un seul instant.
« Elle s’appelle Eugénie Taffard, elle habite en plein cœur de Paris. On pourrait faire passer les lettres par elle. J’écrirai une lettre pour toi et une pour elle, pour lui dire où je vais, pour qu’elle sache où envoyer tes lettres – je pourrai toujours dire que je suis de sa famille, ou quelque chose comme ça. Toi tu n’en sauras rien, j’en suis désolée, mais comme ça je suis sûre que tu seras en sécurité. Je signerai d’un autre nom. Ni le mien, ni celui que j’ai actuellement, pour prendre encore moins de risques. »
Oui, créer une troisième identité juste pour vous deux. Devenir cette amie imaginaire qui est partie en vacances autour du monde. Lui créer une nouvelle vie, une nouvelle famille, une nouvelle écriture même, pour la rendre crédible – et devenir invisible. Tu ne sais pas combien de temps tout cela pourra durer, mais pour l’instant ça te semble être une bonne solution.
« Ce n’est pas parfait et, pour être honnête, je ne sais pas encore comment écrire des lettres qui soient suffisamment parfaite pour ne pas vous mettre en danger ni toi, ni Madame Eugénie. Mais pour l’instant, c’est tout ce que j’ai. Ça te conviendrait ? »
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Jeu 7 Juin - 22:58

Vieille connaissance




Je sais qu’elle est poursuivie de toutes parts, et pourtant je ne pourrai jamais partager sa souffrance. Je sais qu’elle doit se battre tous les jours, et pourtant je ne peux rien faire pour repousser ses ennemis.
La seule chose que je peux lui proposer, c'est un simple soutien moral, de simples mots sur du simple papier. Juste pour lui rappeler qu'elle n’est pas seule.
Mais même ça ne sera pas facile. La Congrégation de l'Ombre est supposée avoir un contrôle total de ses membres, et c'est un miracle que j'ai échappé à leur surveillance pendant ce laps de temps. La sécurité s'est encore plus renforcée après le départ de Gwenaëlle. Je sais que les occasions comme celles ci seront rares.
Pourtant... je n'ai aucune idée de comment passer outre cette surveillance au quotidien. Faisant partie intégrante de l'Ordre Noir, je sais à quel point ils sont encore plus sur notre dos.
Alors même si j’avais proposé cette idée, en vérité je ne sais pas du tout si c'est vraiment possible...
Mais j'ai quand même bien fait de la dire, car au final, c'est Gwenaëlle elle même qui a trouvé.
Et pas de la plus discrète des manières, malgré notre situation. Elle s’est relevé d'un coup, sans prévenir, me faisant presque sursauter.

-La voilà la solution ! Si on essaie de faire ça tout seuls, on se fera prendre. Mais je connais une vieille dame à Paris qui pourra nous aider. C’est elle qui m’a hébergée les premiers jours. Elle est partisane de l’Ordre, mais on peut lui faire confiance.

Passer par une troisième personne... pourrait effectivement être la bonne solution. Le seul problème serait de trouver une personne fiable. Et dans de telles circonstances, ça risque d'être compliqué...

- Ce n’est pas parfait et, pour être honnête, je ne sais pas encore comment écrire des lettres qui soient suffisamment parfaite pour ne pas vous mettre en danger ni toi, ni Madame Eugénie. Mais pour l’instant, c’est tout ce que j’ai. Ça te conviendrait ?

Je hoche la tête, approuvant la solution. Parce que je connais la personne dont elle parle. Une vieille dame à Paris... madame Eugénie. Le monde est petit décidément... qui aurait cru qu'elle a également aidé Gwenaëlle ?

-Oui, ça me convient. J'ai confiance en toi.... et en madame Eugénie aussi.

Ca ne fait même pas si longtemps que ça, et pourtant, j'ai l'impression que ça fait une éternité. A cette époque la, je n'avais aucune idée de ce que pouvait bien être l'Ordre Noir ou même les akumas... avec le recul, je me demande même si j’aurais du l'intégrer. Après avoir vu tout ce que l’horreur de la guerre représente et ce que l'on est forcés de faire.... Si je n’avais pas été dans l'Ordre Noir, j’aurais même pu la cacher pendant un moment...
Mais ça ne sert à rien de regretter maintenant.

-Je l'ai rencontrée avant que je n’intègre l'Ordre Noir. Juste après que j'ai fugué... Je lui fais confiance. Même si j’ignorais qu'elle était partisante.

Décidément, la guerre concerne tout le monde...

D’ailleurs, cela me permettra de reprendre contact avec madame Eugénie aussi. Cela fait bien longtemps maintenant... j'espère qu'elle se porte bien, elle aussi.

-Madame Eugénie est quelqu'un de bien. Je suis rassuré que tu aies trouvé quelqu'un de bien pour t'aider. Tu ne dois pas supporter tout toute seule.

Même si moi même je ne peux rien faire de plus pour elle...



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Sam 16 Juin - 21:55
Espoir


Louis accepte ton plan, malgré son imperfection évident. Il te fait confiance, et par extension fait confiance à Madame Eugénie et tu lui en es reconnaissante. Pour être honnête, tu n’as aucune idée de si tout cela va fonctionner et si la Parisienne acceptera de prendre un tel risque pour vous deux. Mais tout cela tu l’oublies et, pour la première fois depuis longtemps, une lueur d’espoir renaît au fond de toi. Finalement, il semblerait que les choses ne soient pas aussi catastrophiques qu’elles en ont l’air.
« Oui, ça me convient. J'ai confiance en toi.... et en madame Eugénie aussi. » Tu esquisses un sourire alors qu’il explique le fond de sa pensée « Je l'ai rencontrée avant que je n’intègre l'Ordre Noir. Juste après que j'ai fugué... Je lui fais confiance. Même si j’ignorais qu'elle était partisane. »
D’abord totalement silencieuse, tu finis par avoir un léger rire qui disparaît aussi vite qu’il est apparu. Alors comme ça, la Vieille Dame est connue de ton frère également. Il faut croire que le monde est plus petit que tu ne l’imaginais. Cette simple idée agrandit ton sourire et te met du baume au coeur. C’est une bonne chose qu’il la connaisse aussi, ça pourra aider pour votre mensonge. Et puis, de savoir qu’une personne aussi gentille puisse veiller sur lui à l’occasion, ça te rassure grandement.
« Madame Eugénie est quelqu'un de bien. Je suis rassuré que tu aies trouvé quelqu'un de bien pour t'aider. Tu ne dois pas supporter tout toute seule.
Je vais faire de mon mieux … Mais, je ne peux pas impliquer trop de personnes dans mon exile. Je ne peux pas leur faire encourir un tel risque. »
Il est vrai que tu t’es retrouvée quelques peu …. aux aboies, allant d’amis en amis sans vraiment chercher plus loin. D’abord Eugénie, puis Nausicaa et bientôt Wilma. C’est à chaque fois la même chose, tu frappes à leur porte dans les prévenir, espérant qu’ils puissent t’accueillir. Et une telle situation te rend dingue. Tu t’en veux de devoir t’imposer de la sorte et de les mettre en danger – que leur arrivera t’il si l’Ordre te retrouve ?

Tu es bien conscience que toutes ces pensées ne t’aideront pas à avancer, et tu préfères les laisser de côté pour l’instant. De toute façon, elles hante tes nuits, alors à quoi bon les laisser envahir tes journées également. Ce qui compte à l’instant présent, c’est de passer du temps en compagnie de ton frère, que tu ne reverras plus avant longtemps. Trop longtemps, malheureusement.
« Je sais que ça inquiète de me savoir seule, et je le comprends. Ça m’inquiète de te savoir tout seul à la Congrégation. » Ta voix se casse et il te faut quelques secondes pour retrouver un semblant de contenance. « Je suis contente que tu aies trouvé ta place là-bas, vraiment. Mais quand je sais tout le danger qui s’y trouve, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter. Et comme une idiote, je t’ai rajouté l’étiquette « frère de la traîtresse » sur le dos, j’en suis désolée. »
Tu sens les larmes qui reviennent et les ravales avec fureur. Non. Ça suffit pour de bon. Ton frère tient bon, il se montre fort et prend des risques pour toi, alors tu dois en faire de même. Tu arrives à retenir ton émotion depuis tout à l’heure, ce n’est pas maintenant que tu vas abaisser tes barrières. Encore un effort, Liri.
« Je ne sais même plus ce que je voulais te dire au début, désolée. Je suis épuisée à cause de tout ce qu’il s’est passé et de la route pour arriver jusqu’ici. C’est très peu glorieux. » Tu soupires, avant de reprendre, avec plus de douceur cependant. « Notre dernière journée ensembles et je la gâche en étant un mort-vivant larmoyant. C’est du beau »
Un mort-vivant larmoyant. C’est ce qui te décrit le mieux, avec toutes tes cicatrices, tes cernes et ton teint blafards, et ton trop plein d’émotions. Tu as hâte d’enfin te poser au calme et de pouvoir respirer, de pouvoir te reposer. Une fois que ton corps se sera remis de tout ce que tu lui as imposé, tu pourras reprendre ce semblant de vie en main et en faire quelque chose qui vaille la peine d’être vécu.
« Enfin … » Tu inspires profondément et te redresses correctement, pour avoir un semblant de prestance. « Je suis contente qu’on ait trouvé une solution aussi vite. Je compte sur toi pour me raconter toutes tes aventures et tout, hein ! Tu me connais, je suis une vraie curieuse, alors tu as intérêt à tout me dire sur ton quotidien et les amis que tu te feras. »
Tu lui adresses un clin d’œil – ce qui est plus douloureux que tu ne l’aurais pensé – avant de rire de nouveau. L’espoir ressenti plutôt revient au galop et s’impose maintenant totalement dans ton esprit. Tu te sens bien, Liri, en présence de ce qu’il reste de ta famille. Et ce petit bonheur, tu essaies d’en savourer la moindre seconde. Tu auras besoin de t’en souvenir, lorsque l’apocalypse sera de nouveau à ta porte.
©️ GASMASK






Cadeaux ♥♥:
 
Moodboards:
 

† Nouvelle Née †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: avatar
Laoghaire Loiseau† Nouvelle Née †

Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I



Merci Nina ♥️

Liri selon Seo

Liri revit en #996699
Gwen parlait en #ff9900


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 964 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Eugénie – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/4 : Indisponible.

wwwNausicaa [7/3]
wwwGabriel [6]
wwwBasile [6]
wwwAloïs [3]
wwwCélania [3]

wwwRisa [2]
wwwNausicaa [4]
wwwVon [1]
wwwWilma [12]
wwwCélania [4]
wwwLouis [5]

MultiversNausicaa [12]
Multivers Eloi [4]
Multivers ☼ Much People [2]

Rang C


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Dim 24 Juin - 14:13

Aventures




C’est incroyable comment le monde est petit. Comment, lorsque nous étions tous les deux sur les routes, nous avons rencontré la même personne. Et, en voyant le sourire qu’affiche Gwenaëlle, madame Eugénie doit être quelqu’un de spécial pour elle. Ca me donnera aussi enfin l’occasion de lui demander des nouvelles. J’espère qu’elle se porte bien.

-Je vais faire de mon mieux … Mais, je ne peux pas impliquer trop de personnes dans mon exile. Je ne peux pas leur faire encourir un tel risque.

Je fronce légèrement les sourcils. J’aimerais la contredire, tout simplement parce que la savoir seule à tout affronter est insupportable. Et en même temps… Je la comprends aussi. Parce que je dirais sans doute la même chose à sa place. Et le soucis de discrétion est capital dans sa position…
Raison de plus pour faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l’aider.

-Je sais que ça inquiète de me savoir seule, et je le comprends. Ça m’inquiète de te savoir tout seul à la Congrégation. Je suis contente que tu aies trouvé ta place là-bas, vraiment. Mais quand je sais tout le danger qui s’y trouve, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter. Et comme une idiote, je t’ai rajouté l’étiquette « frère de la traîtresse » sur le dos, j’en suis désolée.

Je secoue doucement la tête. Je vois son changement d’attitude, je sais qu’elle fait de gros efforts pour ne pas fondre en larmes. Je sais qu’elle se sent coupable.
Et que c’est quelque chose à corriger.

-C’est moi qui ai décidé d’entrer et de rester au sein de la Congrégation. Et je me moque de cette étiquette, dans tous les cas, je resterai ton frère.

Oui, c’est vrai, on m’a déjà plusieurs fois interrogé et soupçonné après le départ de Gwenaëlle, avant de conclure que je ne savais vraiment rien du tout. Et même si j’ai cette étiquette, soit. Je ne m’en cacherai pas, et pour moi Gwenaëlle n’est pas une traitresse, sinon je ne l’aiderais pas.

Mais nous réalisons tous deux quelque chose. C’est sans doute la dernière fois que l’on se voit avant longtemps, et nous sommes tous les deux dans une position délicate. Moi qui suis pressé et qui doit absolument prendre garde à ce que les autres membres de l’Ordre Noir ne la trouvent pas, et Gwenaëlle qui est complètement épuisée et blessée…
Tant pis. Je n’ai jamais été doué pour les longs discours de toute façon. Pour l’instant, je veux juste m’assurer qu’elle soit en sécurité.

-Je ne sais même plus ce que je voulais te dire au début, désolée. Je suis épuisée à cause de tout ce qu’il s’est passé et de la route pour arriver jusqu’ici. C’est très peu glorieux. Notre dernière journée ensembles et je la gâche en étant un mort-vivant larmoyant. C’est du beau.

« Un mort vivant larmoyant »… Elle est couvertes de blessures, de cicatrices, est épuisée physiquement et mentalement, et est au bord des larmes.
Est-ce que c’est ça, le prix de la liberté ?
Au final… ça ne change même pas vraiment de la guerre au sein de la Congrégation. A part qu’elle n’a aucun allié, et qu’elle doit en plus combattre son ancien camp. Non, on ne peut pas appeler ça liberté…

-Enfin …  Je suis contente qu’on ait trouvé une solution aussi vite. Je compte sur toi pour me raconter toutes tes aventures et tout, hein !

La voir capable de rire, même pour un instant, même avec ces blessures, est rassurant. Pourtant je sais que ces moments sont éphémères. Qu’elle devra bientôt se remettre sur les routes, seule.
Mais pour l’instant, on doit juste profiter de ce moment rare, tranquille.

- Tu me connais, je suis une vraie curieuse, alors tu as intérêt à tout me dire sur ton quotidien et les amis que tu te feras.
-Hmm…

J’avais baissé le regard, songeur. « Amis » « aventures »… pendant un instant, je songe à ce qu’il s’est passé cette fois là, avec Mary. Une amitié qui était née, et qui a été détruite violemment. Un mensonge, qui cachait une terrible vérité…
Je réprime un frisson. Ce n’est pas la peine de lui rajouter sur la conscience en lui racontant ça. A la place, j’affiche un léger sourire. Parce qu’aujourd’hui, je suis loin de ça. Aujourd’hui, je suis heureux et rassuré de la voir souriante.

-Promis. Et toi aussi. Je suis déjà inquiet comme ça.

Même si ce ne sont que de simples mots, et qu’on ne pourra même pas être totalement honnêtes pour ne pas se faire repérer, avoir quelqu’un avec qui communiquer pourra sans doute la soulager.

En attendant, elle semble vraiment épuisée, et si je suis là, c’est aussi pour l’aider à se reprendre.

-Tu n’es pas obligée de te forcer. Je vais rester dans le coin pour essayer de distraire l’attention et monter la garde, si des membres de l’Ordre Noir passent. Tu peux en profiter pour te reposer. Aujourd’hui, je peux t’aider.

Partir en vitesse pour elle serait sans doute difficile pour le moment. Je préférerai qu’elle puisse prendre le temps de se reposer pour plus tard. L’Ordre Noir ne laissera pas tomber la chasse de si tôt…

-Gwenaëlle, ne regrette pas ta décision. Il y a bien plus de gens qui supportent ta décision que tu ne le penses. Il y en a qui sont prêts à t’aider pour recouvrir ta liberté.

Parce que la liberté n’existe plus, aujourd’hui…



FICHE PAR FALLEN SWALLOW






Thanks ♥:
 
Le feu sous la glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Voir le monde et découvrir ce qui m'entoure
Aime:
N'aime pas: avatar
Louis RousselLe feu sous la glace
Louis murmure en chocolate

Éveil
Premiers contacts
Carnet de voyage
▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 165 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Phoenix L - Éloi B
Masculin
▐ RPG Age : 17
▐ Personnalité : Discret - Peu bavard - Réservé - Pragmatique - Observateur - Calme
▐ Parcours RP : Rp en cours :
Quête : Le jour des courses (+80)
Un sauvetage inattendu (+30)
Lien indestructible (+60)
Ludus pueri (+80)

Points: 1020
Conditions : 1/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Lien Indestructible || Louis
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Lien Indestructible || Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aurélien de Louis Aragon
» [Fournier, Jean-Louis] Où on va, papa ?
» Louis Aragon: Aurélien
» Enorme ecu Louis XIV
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: