Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Cet univers prend place dans le monde d'Animal Crossing, après une grande guerre où presque tout les humains ont été anéantis. Les survivants sont gérés par leurs anciennes créations : les Animalis. Voici un extrait du rapport 2086 :Les expériences de réinsertions de l'espèce humaine se passent bien. Chaque humain a réussi à s'adapter à son village et à y grandir convenablement. Nous avons même réussi l'exploit de les faire voyager de village en village. Ils se sont ainsi rencontrés entre humains et sans aucune animosité. Aujourd'hui, il est temps de mettre en place le dernier village. Il sera bien plus particulier que tout les autres bulles que nous avons mis en place...Aniel le dernier village
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Dim 11 Mar - 1:04


Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant ? ) Loup
fr Tyki Mikk


Luna soupira de contentement.

Rien de mieux qu'un bain de soleil pendant les jours d'hiver. La danoise profitait des rayons de Soleil qui réchauffait doucement son corps alors qu'elle se baladait dans les ruelles de la ville portuaire portugaise, regardant ici et là les étals et les petites boutiques ouvertes le long des allées. Même si c'était la fin du mois de janvier, le ciel bleu s'étendait à l'infini au-dessus d'eux, incitant les jeux à se balader sans manteau et à sortir les chapeaux. Ce qui était le cas pour la jeune herboriste itinérante. C'était son dernier jour dans ce pays, aussi elle profitait de ce jour de répit désormais qu'elle avait fait la tournée de ses clients, et s'en était fait de nouveau pendant son passage. Le lendemain, elle prendrait la mer à bord d'un bateau en direction de la France, vers de nouveaux horizons.

Coiffée d'un chapeau de paille ornée de fleur et d'un ruban bleu, Luna marchait tranquillement, d'un pas léger. Il fallait dire qu'elle n'avait pas avec elle son énorme sac de voyage qui comportait tous ses remèdes et ses effets personnels. Le tout était resté chez des clients qui l'hébergeaient en échange de ses conseils et de ses soins. C'était d'ailleurs un couple de personnes âgées vraiment charmants dont les plats et l'hospitalité avaient touché Luna, lui rappelant certains habitants de son propre village. Mais l'heure n'était pas au souvenir et aux remords.

Une nouvelle brise souffla et la compatible dut maintenir pour la énième fois son chapeau pour ne pas qu'il s'envole. Elle songea qu'elle avait bien fait de garder son chaperon blanc malgré tout. Chaperon qui lui servait en grande partie à cacher les deux grandes fentes qui se trouvaient dans sa chemise blanche dans son dos. Elle aurait bien aimé se balader avec une simple robe à fines bretelles mais ni le temps, ni le tatouage laissé par l'Innocence ne le lui permettait. Alors elle faisait avec et se concentra sur l'instant présent. A savoir si elle devait acheter un petit souvenir du Portugal. Elle n'avait pas eu l'occasion d'en prendre la dernière fois qu'elle était venu dans ce pays avec son père et aurait bien aimé en garder une petite trace dans son carnet de voyage.

Ce ne fut qu'après une dizaine de marches qu'elle trouva son bonheur. Un mini drapeau du pays qu'elle pourrait coudre sur son sac de voyage. Mais alors qu'elle s'apprêtait à payer, une nouvelle brise s'élevé et cette fois-ci, elle n'eut pas le temps de poser sa main sur sa tête que son chapeau était déjà parti. Elle paya un peu dans la précipitation, ne récupérant pas la monnaie et se mit à la poursuite du chapeau volant, bousculant de temps à autres quelques personnes, s'excusant au passage. Le vent emporta le couvre-chef loin des rues fréquentées et disparut derrière une bâtisse blanche. Les rues étant étroites et serrées, il lui était difficile pour elle de savoir où il avait atterri.

Luna soupira d'embarras.

Ce château n'était pas à elle mais à ses hôtes et elle aurait bien aimé leur rendre leur bien avant de partir pour de bon. Face à elle s'offraient trois ruelles. Pinçant les lèvres, sourcils froncés, elle se décida finalement à prendre celle de droite, suivant son instinct.

-Où est-ce qu'il a pu passer? Gémit-elle alors que ses pas résonnaient sur le pavé.


avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Sam 24 Mar - 16:57
little white riding hood & big bad wolf
Tyki & Luna
Ah, qu’il est bon d’être de retour au Portugal, ta terre natale, après tant de temps passé si loin. L’Arche des Noés offre un confort certain auquel tu n’es pas habitué et auquel tu ne t’habitueras probablement jamais. C’est agréable, c’est plaisant. Mais ce n’est pas chez toi. D’autant plus que la compagnie de certains Noés te tape plus sur les nerfs qu’autre chose. Ils ne sont pas nécessairement méchants, ils ne sont pas vraiment déplaisants … Seulement, tes frères et tes soeurs ont des personnalités aussi diverses que variées. Il est donc tout naturel que certains conflits voient le jour. On ne peut pas plaire à tout le monde, après tout. À cela s’ajoute que tu n’es pas non plus une personne avec qui il est particlièrement aisé de s’entendre. Tu n’es pas désagréable à en faire fuir tous ceux qui t’entourent, mais tu possèdes un caractère fort atypique qui peut hérisser le poil de certains, tout comme d’autres ne semblent absolument pas se soucier de ton manque de manières et de subtilité. Le Comte, par exemple, ne s’offusque pas quand tu fais ta tête de mûle. Sheryl est un peu plus attaché à ses principes et la politesse et tente comme il peut de t’inculquer quelques manières, sans que cela ne prenne toutefois. Tu ne ressens nullement le besoin ou l’envie de changer pour ce frère trop envahissant. Ou même pour un quelconque autre frère ou sœur. Tu sais ce que tu es, Tyki. Un orphelin, un sans-le-sous. Et cela te convient bien. Tu n’as pas besoin de changer, tu n’en as pas envie. Peu importe si cela ne plait pas à tes semblables. Tu ne leur demandes pas de changer, hein … Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent, tu n’en as rien à carrer. Alors qu’ils te laissent faire ce que tu veux. Tant que tu es là et que tu fais ce qu’il faut, quand il le faut.

Mais ce ne sont pas eux qui t’ont fait fuir. Non, tu as la peau dure Tyki. Plus dure que ce que l’on peut penser. Non, ce qui t’a fait prendre tes jambes à ton cou, Tyki, c’est l’ambiance étouffante qui règne au sein de l’Arche. La paranoïa constante du Comte, la tension qui semble monter chaque jour un peu plus chez les uns et les autres … Tu ne supportes pas ça. Tu as besoin de respirer un bon coup, de te sentir à nouveau libre et non beaucoup trop tendu parce que tes semblables sont incapables de se détendre. Les temps sont durs, certes, mais ça ne veut pas dire qu’il faut totalement céder à la panique et au chaos. Et quel meilleur endroit que le Portugal pour te ressourcer quelques temps ?

Tu sais que Momo et Crack, en compagnie d’Izû sont dans la petite ville côtière du pays. C’est là qu’ils avaient prévu de se rendre avant que tu ne partes la dernière fois. Quelques jours en leur compagnie te feront le plus grand bien, tu en es certain. C’est donc vêtu d’une vieille chemise poussièreuse et d’un pantalon en guère meilleur état, de chaussures usées que tu pars à la recherche de tes compagnons d’infortune. Tes culs-de-bouteille surplombent ton visage, juste au-dessus du léger sourire. Il ne t’est pas aisé de voir convenablement, les rayons du soleil se reflétant de manière éblouissante sur tes carreaux épais. Tu es réticent à l’idée de les enlever ; tes lunettes font, après tout, entièrement partie de l’attirail du mineur dans la pauvreté. Tu passes une main dans ta chevelure aussi sombre que désordonnée. Tu avances à pas mesurés et détendus dans les rues de cette ville de ton pays natal, laissant ton regard s’égarer paresseusement ici et là, à la recherche de visages familiers. Tu dois un peu plisser les yeux pour ne pas avoir les rétines complètement grillées par le soleil, mais ce n’est pas bien gênant. Ce qui est gênant, en revanche, c’est l’obstacle qui se dresse un peu soudainement sur ta route. Un corps que tu heurtes sans ménagement. C’est une demoiselle à la carrure un peu fluette. Elle est habillée proprement et avec goût, ce qui te fait suspecter qu’elle ne doit pas être du coin. Instinctivement, tes doigts s’enroulent autour de son bras pour la retenir, évitant ainsi qu’elle ne s’écrase contre le sol poussiéreux de la rue. Après l’air surpris suite à la colision, tu affiches un petit sourire désolé et amical.
« Désolé, mam’zelle … dis-tu avec nonchalance. Ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ? »
Tu lâches son bras une fois sûr qu’elle ait retrouvé son équilibre et tu fais un pas en arrière, installant ainsi une distance respectable pour discuter quelques instants avec la demoiselle avant de repartir à la recherche de tes amis.
Indécision Égoïste
avatarTyki MikkIndécision Égoïste
Tyki râle en #9F653E

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 5 ▐ Autres Comptes : Anne ϟ Wilma ϟ Johanna
Féminin
▐ RPG Age : vingt-sept ans pour l'éternité
▐ Personnalité : u.c
▐ Parcours RP : u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Sam 7 Avr - 21:25


Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant ? ) Loup
fr Tyki Mikk


À première vue, aucune trace du chapeau. Il aurait tout aussi bien pu atterrir sur les toits, Luna serait donc entrain de chercher en vain. Mais, aussi agile qu'elle aurait pu être enfant pour grimper les arbres dans le bois non loin de son village natal, ici, elle devrait monter des bâtiments, là où il y avait des gens et qu'elle risquait de gêner. Et hors de question d'utiliser son innocence dans un endroit aussi exigu et surtout à la vue de tous. Le simple fait de déployer ses ailes attireraient l'attention en quelques secondes. Et c'est bien la dernière chose, dont elle avait besoin, attirer l'attention. Surtout celle de l'Ordre Noir, l'organisation à laquelle son père fut rattachée autrefois et à qui il avait caché l'existence de Luna, une compatible avec l'innocence. Une potentielle exorciste.

Mais là n'était pas la question. Pour l'instant, elle devait se focaliser et retrouver le fameux chapeau de paille. Elle pourrait demander aux personnes alentours s'ils en avaient vu un mais Luna n'était pas très à l'aise avec la langue locale. Elle maîtrisait mieux l'espagnol que le portugais et son accent en était d'autant plus relevé. Arrivant à court d'idée, la danoise tourna dans une ruelle, et, absorbée dans ses pensées, elle ne fit pas attention à la personne qui arriva dans sa direction, le heurta de plein fouet. Pas très lourde à l'origine, elle perdit sous équilibre principalement sous le coup de la surprise mais fut retrouva rapidement son équilibre grâce à une main ferme qui la retint par le bras.

Bien en place sur ses deux pieds, Luna dut lever les yeux pour regarder son "sauveur". Il était grand, et avait une allure un peu nonchalante, avec ses cheveux sombres et désordonnés, sa chemise et son pantalon usée. Elle trouvait que les lunettes aux verres épais étaient quelque peu décalé avec son apparence. Mais qui était-elle pour juger? Une simple inconnue pour lui.

-Merci beaucoup, Monsieur!

Voilà trois mots qu'elle pouvait aligner sans les écorcher. Fronçant légèrement les sourcils, elle se concentra sur les mots qu'elle devait utiliser.

-Je n'ai rien, grâce vous. ( Luna se mordit la langue en s'entendant parler. ) Je ne maîtrise pas bien portugais, désolée…

Ses joues s'empourprèrent à mesure qu'elle parlait, baissant légèrement les yeux sur le sol pavé. Il fallait vraiment qu'elle prenne sérieusement le temps de revoir sa syntaxe et son vocabulaire. Malgré les bâtiments autour, une nouvelle brise se leva, faisant virevolter les longues mèches blonds cendrés de Luna. Par réflexe, elle posa sa main sur sa tête et se rappela soudainement pourquoi elle était là. Elle releva finalement la tête, sa gêne oubliée.

-Est-ce que… vous… auriez vu… un chapeau… de… de paille? Avec des fleurs. Et un ruban… bleu.

Luna avait fait d'énormes effort pour sortir sa phrase et espérait ne pas trop paraître ridicule.



avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Dim 22 Juil - 16:58
[quote="Tyki Mikk"]
little white riding hood & big bad wolf
Tyki & Luna
L’air si familier et chaud du Portugal force presque tes défences à s’abattre, te laissant détendu et bien loin de toutes les préoccupations du Comte et de ses brebis. Tu profites de ta liberté fraichement retrouvée pour errer comme bon te semble. Tu cherches du regard ces amis que tu espères rapidement trouver, mais ta progression paresseuse est interrompue par un obstacle que tu n’aurais, dans tous les cas, pas pu prévoir. Une jeune fille un peu trop pressée, tu la retiens avant qu’elle ne s’écrase sur la route poussièreuse. Tu ne réagis que par réflexe, sans réfléchir à ce bras qui se tend rapidement, à ses doigts qui s’enroulent fermement – mais pas trop – autour d’un poignet frêle. Tu la lâches rapidement, après t’être nonchalamment excusé. Derrière tes affreuses lunettes, tu l’observes avec attention. Elle n’a pas l’air bien méchante, bien au contraire ; elle a l’air bien frêle. Sa chevelure plus que pâle, avec sa peau qui n’est clairement pas habituée au soleil, lui donne une allure encore plus fragile. Tu te dis distraitement que tu as bien fait de la retenir. Si elle s’était écrasée contre le sol terreux, elle aurait pu facilement se faire très mal. Tu t’enquis rapidement de son état. Elle n’a pas l’air de s’être fait mal, mais tu préfères t’en assurer. Même si quelque chose au fond de toi te dit de passer ton chemin, d’ignorer la demoiselle et de retourner t’adonner à la recherche de tes compagnons d’infortune. Mais qu’es-tu si tu n’es pas un homme entêté, Tyki ? Tu ignores ce que cette voix au fond de ton être peut bien te sussurer et tu restes quelques instants avec la jeune fille, conservant cette apparence nonchalante qui t’est propre. Un sourire large et chaleureux fendant le bas de ton visage, tu ne quittes pas la demoiselle des yeux.
« Merci beaucoup, Monsieur ! »
Elle a un accent un peu étrange, qui n’est clairement pas du coin. Tu n’avais pas eu besoin de l’entendre pour deviner qu’elle est voyageuse ; sa peau bien trop pâle témoigne d’un manque d’exposition au soleil. Ou d’une condition médicale dont tu ignores tout, mais qui aurait rendu l’exposition au soleil bien difficile. Dans tous les cas, elle n’est pas portugaise et cela se voit aussi bien que cela s’entend. Son accent n’est pas désagréable, il ne gêne en rien ta compréhension. Tu irais même jusqu’à dire qu’il a quelque chose d’un brin éxotique … Enfin la question n’est pas là. Tu hoches distraitement la tête pour toute réponse à son remerciement, n’étant clairement pas du genre à t’attarder sur ce genre de choses. Ça ne l’a jamais été, honnêtement, au plus grand damn de Sheryl.
« Je n’ai rien, grâce à vous. Je ne maîtrise pas bien le portugais, désolée ... »
Ses mots emplis de gratitude et ses phrases si joliment tournées te font hausser les épaules. Bah ! Ce n’est franchement pas grand-chose ; juste un brin de courtoisie et de galanterie venant de ta part … Quoique c’est suffisamment rare provenant de toi que Sheryl aurait pu en être ému. À cette pensée, ton sourire se crispe légèrement. Surtout, ne pas pensez à Sheryl. Tu te concentres plus intensément sur la demoiselle pour ne pas penser à ce frère bien trop envahissant. Tu entends sans trop de mal que la jeune fille n’est pas à l’aise avec ta langue maternelle ; son accent la fait buter un peu sur les mots et tu sens que son malaise à communiquer dans une langue qu’elle ne maîtrise pas rend la chose plus difficile encore. Mais elle ne se décourage pas. Avant même que tu aies le temps de lui proposer de changer de langue – tu as, il est vrai, quelques notions d’anglais, suffisamment pour te débrouiller aisément quand tu pars en mission pour le Comte – elle prend à nouveau la parole, s’exprimant avec un portugais aussi hésitant que bancal.
« Est-ce que… vous… auriez vu… un chapeau… de… de paille? Avec des fleurs. Et un ruban… bleu. »
Tu secoues la tête, non, tu n’as pas vu son chapeau de paille. Tu l’observes quelques instants, puis soupires doucement.
« ‘Vous inquiétez pas, mam’zelle, lui dis-tu avec ta nonchalance habituelle, Il a pas du aller bien loin votre chapeau. J’vais vous aider à l’chercher. »
Joyd rugit face à cette idée saugrenue, mais – comme à ton habitude – tu fais de ton mieux pour l’ignorer. En cet instant, tu es le maître. Tu n’as que faire de ses protestations. Tu te mets en marche sans te presser, invitant la jeune fille à te suivre d’un mouvement de tête un peu sec. La recherche du chapeau de la demoiselle ne dérangera en rien les recherches pour tes amis et cela ne te fera pas de mal d’avoir un peu de compagnie en chemin.
« ‘Fait, moi c’est Tyki … Tu marques une pause, un peu hésitant. Devrais-tu lui révéler que tu connais un langage plus populaire que le portugais ? Cela pourrait sembler douteux, surtout que tu es un mineur sans le sou et sans éducation. Puis tu te ravises, préférant protéger ta couverture et cette vie à laquelle tu tiens tant. Vous faîtes quoi dans l’coin, dîtes ? Et vous savez où il est parti votre chapeau ? »
Tu fais attention à prononcer tes mots de manière compréhensible et détachée, pour que la jeune fille puisse te comprendre sans mal.


HRP:
 
Indécision Égoïste
avatarTyki MikkIndécision Égoïste
Tyki râle en #9F653E

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 5 ▐ Autres Comptes : Anne ϟ Wilma ϟ Johanna
Féminin
▐ RPG Age : vingt-sept ans pour l'éternité
▐ Personnalité : u.c
▐ Parcours RP : u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Sam 1 Sep - 23:32


Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant ? ) Loup
fr Tyki Mikk


Malgré son apparence quelque peu négligée, elle n'arrivait pas à se méfier de l'homme en face d'elle. Son père lui disait toujours de faire attention aux gens un peu bizarres mais il ne paraissait pas tant que ça, à ses yeux. Il avait tout l'air d'un travailleur lambda qui gagne sa vie comme il le peut. Mais Luna soupira un peu de dépit lorsqu'il répondit d'un hochement de tête négative qu'il n'avait pas vu son chapeau. Mais son sourire revint aussitôt lorsqu'il proposa son aide pour le retrouver.

-Merci beaucoup !( Des mots qu'elle avait plus ou moins dire correctement )

La danoise le suivit donc parmi les ruelles, se demandant bien où était son chapeau. Il ne devrait pas être très loin, n'est-ce pas? Du moins elle l'espérait. Sourcils froncés, Luna dut se focaliser entièrement sur les mots pour le comprendre et l'homme qui se présenta sous le nom de Tyki et lui demanda ce qu'elle faisait dans une ville comme ici… Tyki, un bien joli nom à ses oreilles !

-Je m'appelle Luna! Je suis euh… herboriste? Et je passais… dans l'coin pour quelques clients.

Quand Luna apprenait une nouvelle langue, elle avait tendance à répéter ce que disait ses interlocuteurs en face d'elle. Aussi, il n'était pas rare qu'elle prenne des tiques ou des accents un peu étranges. En tout cas, la façon de parler de Tyki lui plaisait bien. Elle s'arrêtait quelques pas derrière et pointa du doigt le bâtiment où elle avait vu son chapeau disparaitre.

-Il est parti là-bas.

Elle reprit sa marche, le devançant même quelque peu avant de se tourner vers lui, étrange ragaillardi d'avoir trouvé de la compagnie pour une quête aussi futile. Les mains serrant la sangle de son sac, elle adressa un sourire enjoué et reprit la parole, ravie de pouvoir s'entraîner d'avantage au portugais.

-Et vous Tyki? Vous êtes d'ici, je suppose ? Vous connaissez bien l'coin?

Luna enroula une de ses longues mèches blondes platines autour de son index et rit doucement. Elle aimait ce mot, "l'coin".




avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Petit Chaperon blanc et le Grand ( méchant? ) loup :: PV Tyki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire du Grand Méchant Loup
» [Patterson, James] Alex Cross - Tome 9: Grand méchant loup
» Le petit Chaperon de la Fée et le Grand Méchant Ours
» le grand méchant loup
» Un nouveau Grand Méchant Admin

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: