Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Cet univers prend place dans le monde d'Animal Crossing, après une grande guerre où presque tout les humains ont été anéantis. Les survivants sont gérés par leurs anciennes créations : les Animalis. Voici un extrait du rapport 2086 :Les expériences de réinsertions de l'espèce humaine se passent bien. Chaque humain a réussi à s'adapter à son village et à y grandir convenablement. Nous avons même réussi l'exploit de les faire voyager de village en village. Ils se sont ainsi rencontrés entre humains et sans aucune animosité. Aujourd'hui, il est temps de mettre en place le dernier village. Il sera bien plus particulier que tout les autres bulles que nous avons mis en place...Aniel le dernier village
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 we, regrets — Cyclamën

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
we, regrets — Cyclamën
Jeu 10 Mai - 19:39

Cyclamën Animae

les Encres


NOM : Animae
PRÉNOM : Cyclamën
SEXE : Masculin
ÂGE : seize ans depuis un peu plus de deux ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Norvège, un soir de décembre, le onze.
ORIGINES : Norvégienne
SURNOM : le Monstre, une fois. l'Empathique.  les Encres.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.
LIEU DE RÉSIDENCE : Il possède une libraire en Norvège, mais ne s'y rend presque plus. Il a aussi mis sous sa protection un vieux monastère dans les montagnes de l'Himalaya.
EMPLOI : Ancien libraire. Écrivain et poète à ses heures perdues, mais uniquement pour lui.
PARTICULARITÉ : Et il tomba dans un profond sommeil ; Par le passé, Cyclamën a scellé sa conscience en utilisant ses pouvoirs dans un sommeil léthargique. Ce sont les Regrets, ses créations, qui pilotent son corps en s'en partageant tour à tour le commandement. Le Comte a bien tenté de réveiller sa conscience endormie une fois, mais il a échoué. Du reste, il est probable que l'Innocence peut briser le sceau qui retient Cyclamën coupé du monde, mais nul ne sait comment réagirait l'apôtre si on venait à le réveiller...

RANG ACTUEL : C
SOUVENIR DE NOÉ : le Regret
NOM DU NOÉ :   Feilen
DON NATUREL :   Lorsque l'apôtre du Regret s'incarne, une ancienne relique du temps de Noé lui-même apparaît avec lui : Lund, la Plume des choses qui n'ont jamais été. Si Lund peut changer de formes en fonction des apôtres successifs, il prend actuellement la forme d'un petit stylo élégant et distrait, à l'aspect noir organique et pulsatif. Seul Cyclamën ou ses créations peuvent manipuler et utiliser Lund.


TAILLE ET POIDS : Poids plume. Grand arbrisseau à l'aspect chétif qui rappelle un lampadaire qui grince un soir d'orage.
CORPULENCE ET MORPHOLOGIE : Bout de bois brûlé et sec, avec des grands doigts de pianiste. Rappelle la pièce du Roi sur l'échiquier du côté des perdants, en échec et mat. Jambes de hérons. Grand oiseau qui a perdu ses ailes dans une explosion nucléaire. Se fond dans la nuit.
VISAGE : Aspect toujours fatigué et triste et las. Une bouche craquelée qui ne parle pas souvent. Aspect globalement poussiéreux. Visage taillé dans l'écorce d'un bois mort, à la serpe avec un peu de vent. Reste des traces d'un potentiel sourire, comme des braises oubliées dans un campement après que les voyageurs soient partis.
CHEVEUX : Des cheveux sales, longs et emmêlés. Ébène-charbon tirant sur le gris et le goudron. Des genre de breloques de-dans, parfois. Des bouts de tissus. Des vestiges colorés.
YEUX : De grands yeux d'un marron étrange tirant sur le grenat et qui scrutent le monde et les gens. Regard éteint, mais de la façon d'un orage étouffé par une montagne avec de la neige dessus. Des yeux affamés qui pourraient très bien vous engloutir dedans. Des yeux d'une honnêteté absolue, qui donnent et qui prennent.
STYLE VESTIMENTAIRE : Des vêtements toujours trop grands, pour cacher sa maigreur. Des étoffes simples. Des couleurs sombres. Aime avoir des mitaines et des écharpes. Aime se cacher à l'intérieur. Globalement déconstruit et miteux.
AUTRE : a tendance à utiliser le pronom "nous" depuis le sceau ; une chambre sous la forme d'une grande bibliothèque-monde-archive dans l'Arche de Noé, compilant les souvenirs de toutes les incarnations à travers le temps ; plusieurs regrets ce sont intéressés à l'art depuis peu, Pomme aime beaucoup les pastels, Pile la sculpture à l'argile, et Sylaë les poèmes japonais ; Lewis adore boire, Pomme les sucreries, le Monstre la chair fraîche et Sylaë l'astronomie ; les liens entre les regrets et les autres apôtres différent énormément de l'un à l'autre ; Treize et Do adore Ash par exemple, mais Sylaë ne peut pas le supporter ; les Regrets sont bien plus attachés au Comte que Cyclamën ne l'était ; les Regrets sont globalement des enfants : naïfs comme des enfants, curieux comme des enfants, dangereux comme des enfants.


Description mentale

Mais un couteau est un couteau
un coeur un coeur.

Et il marcherait en manière de pendule, oscillant et dandinant, un grand sourire affiché sur les lèvres et sur son épaule adossé le drapeau des exaltés qui claquerait dans le bruit du vent et des armes. Autour de lui : le massacre (un champ (de vecteurs) de batailles pour raconter des histoires et terrifier les enfants la nuit). Le temps d'un instant j'ai                                                                                                   (oublié de vivre).

Et marchant sur le champ de bataille (c'est comme un champ régulier mais les blés qui y poussent sont différents, à une constante près comme lorsqu'on intègre une fonction pour tuer) ; il sifflotait (il faisait son travail le Comte avait dit il faut tuer, et Sylaë l'avait construit pour elle, un genre d'amoureux pour faire son travail à sa place et il entendait bien le faire le travail à la place de sa douce et du reste pour lui les cris des humains n'étaient qu'un détail car l'Exaltation rend les hommes sourds et aveugles et il hurlait une chanson, une histoire, la légende du Regret empathique, le grand endormi, Cyclamën. Et il alors qu'il souriait et (déchirait le torse d'un pauvre humain, transperçant chair sang et os du drapeau-lance consternant) il parlait d'une voix douce, comme du miel en été. Et l'histoire sonnait quelque chose comme cela :

Sylaë a écrit:
Et il serait le héraut du Regret, celui qui annonce le retour et le retrait, et son prénom serait Lewis (il m'aimerait bien, également). Et il annoncerait à tous la grandeur de Cyclamën, la tristesse de Cyclamën, la disparition de Cyclamën. Il aurait un grand drapeau blanc pour se battre et pour réveiller les âmes et les consciences, pour exalter le monde. Et sur son front, les stigmates, et dans ses yeux, les pupilles dorées. Il serait comme un fragment, un éclat perdu de la lumière du cyclamen. Et Lewis serait grand et gris, les cheveux noirs, les cheveux courts.  Et quand il se déplacerait sur les champs de bataille, il hurlerait et cela ferait quelque chose comme :

je veux vous parler de la colère de Cyclamën la grande colère noire qui gronde contre le monde et les hommes je veux vous parler de son histoire un peu de ce qu'il a été et de ce qu'il est maintenant je veux parler de la mélancolie dans ses yeux la petite lumière grelotante comme le froid dans l'été
je veux vous parler de la potentialité de Cyclamën, un homme triste qui vibre et traque l'espoir avec un arc tellement il voudrait pouvoir l'atteindre un homme qui aspire simplement à un sourire je veux vous parler
je veux vous parler du reflet de Cyclamën le reflet de ses yeux quand il contemple le monde je veux vous parler de son invention la créativité sans limites de Cyclamën celui qui écrit et voudrait ré-écrire les mouvements et les choses
je veux vous parler de la froideur de Cyclamën du dépit de Cyclamën de la mécanique et du rouage des serments brisés
la colère la colère
la colère sourde de Cyclamën et sa lassitude
le Regret de Cyclamën, l'Empathique, Celui-Qui-Dort.

Dans les rues, les gens fuyaient, et les machines massacraient. Là-bas, le texte brille de l'encre noire des choses terribles et funestes. Une Innocence dans une ville, c'était là raison suffisante. Sourire de Lewis, alors qu'il retire son drapeau d'un corps transpercé. Il continue son histoire.




Lewis — Chant de bataille

Description :  Grande armoire souple et osseuse en smoking discret. Porte-drapeau blanc qui flotte dans le vent. Des yeux dorés et charmeurs, un grand sourire et des dents blanches. Une peau cendrée et les stigmates — une parodie de Noé. Cheveux courts et bien coiffés, une mèche rebelle pour le style. Chemise blanche souvent tachée de sang. On peut le prendre pour une genre de grosse statue sculpté de loin. Un nez en trompette. Des muscles de panthère, des tendons comme une rivière en crue.  

Personnalité :  Bien trop bavard. Charmeur amoureux de Sylaë, et dragueur à ses heures perdues. Charismatique. Exalté et exaltant. Très fort pour faire des discours pour redonner le moral. Aime jouer avec la nourriture avant de la manger. Combattant dans l'âme. Ne tolère pas la lâcheté. Ne tolère pas l'abandon. Ne tolère pas la reddition. Ne fais jamais de prisonnier. Fais ce qui doit être fait. Travailleur méthodique. On l'imagine bien porter des lunettes, comme un genre de secrétaire discret et poli, ce qu'il n'est absolument pas. Déteste les enfants. N'aime d'ailleurs pas vraiment Pomme, ni Treize ou Do. Bouclier armé de Cyclamën.

Capacités et notes annexes : (Combot breaker) :  L'arme de Lewis — son drapeau — augmente la force de ses coups lorsqu'ils sont enchainés. Plus la taille de l'enchainement est grande, plus les coups deviendront forts et puissants.

( Drapeau des Exaltés) : Lewis peut brandir son drapeau et utiliser ses pseudo pouvoirs de souvenir de l'Exaltation en combat pour réconforter le coeur de ses alliés, leur donner une ardeur renouvelée, augmenter leur force d'attaque et soigner partiellement leurs plaies. Ce pouvoir est cependant soumis à une condition : il est activable si et seulement si le camp de Lewis est en train de perdre.


—————

(chemin de bataille)





Tu vois, je ne suis pas si méchant que ça ; ce sont les gens qui me rendent comme ça tu sais. Et tu sais moi aussi, j’aime la neige, le miel et le parfum du café chaud par un matin d’hiver. Et même si tu veux savoir, entre nous (il hausse les épaules), je n’ai pas particulièrement d’intérêt dans le carnage. Mais enfin. You have to get the job done am I right ? (sourire noir) Il faut bien que quelqu’un fasse le travail. Il faut prendre de qui doit être pris. Tuer ce qui doit être tué.
« … Je peux savoir ce que tu fais ? » La femme a une voix vaguement amusé, vaguement ennuyé. Elle a de grands cheveux roux, presque rouge comme une aube pourpre, et ils sont bien trop longs. Elle a la figure de quelqu’un qui pourrait s’appeler Ulysse. Aussi, dans chacune de ses mains, un pistolet. Lewis de tourner la tête brusquement, et de lâcher le corps (sans vie, les yeux noirs, et il pleure des larmes d’encres) qu’il faisait danser et auquel il parlait. « C’est pas du tout ce que tu crois Ul’. »
Elle siffle, hausse les épaules et tourne les talons pour sortir de la maison — c’est parfaitement ce qu’elle croit. Lewis ne peut s’empêcher de parler de ce qu’était Cyclamën parce que Lewis a été écrit de cette façon là. Comme un vecteur de présentation. C’est juste un peu triste quoi ; je veux dire le fait qu’il inflige ses interminables monologues à la moindre de ses victimes.
« On a pas le temps pour tes pitreries. Faut trouver l’exorciste. A moins que tu préfères être oublié ? » Lewis plisse les yeux et emboite le pas à la rousse pirate aux pistolets. C’est ce que leur a promis (Cyclamën) Sylaë ; trouvez l’exorciste, arrachez lui le Coeur s’il l’a et on se souviendra de vous. Les paroles s’évaporent ; mais les écrits restent. « D’accord, mais tu me laisses parler. »
Elle soupire et lève les yeux au ciel.

« Je suppose que je n’ai pas le choix. »


Il était une fois...

tu es à moi
(tu es à moi)
et quand je vois tes yeux (dans le noir) je
toutes mes pensées
la fin du monde la fin des temps la fin des larmes la fin des choses.

Pan.

C’est le bruit d’un pistolet dans le froid du champ de bataille — évidemment, elle le rate. Derrière elle, très occupé à faire parler les cadavres constellés de petites étoiles comme une peste rigolote, Lewis ricane. C’est comme ça (on ne change jamais les choses tu sais les choses comme elles sont il faut faire avec ou bien fuir les choses) Ulysse n’a pas de chance ; littéralement. Devant l’exorciste, avec un drôle de truc qui ressemble à une faux, mais qui doit en fait être une pioche. Il avait un drôle de pouvoir celui-là, mais il était un peu trop bavard — et Lewis était facilement venu à bout de des gros golems de terre que le gus fabriquait, et cela en faisant des gestes à Sylaë, sur le toit, là-bas (elle est sur le toit, elle regarde avec un air triste et derrière elle les deux textes qui pulsent comme des avertissements alors que des mots se rajoutent et que les regrets vivants se forgent des mots et des mots et des maux et une personnalité, et en lui demandant s’il aimait bien et s’il était d’accord pour boire un café avec lui, après. Et Sylaë a souri, doucement.

Pan.

C’est encore le bruit du pistolet — le deuxième pistolet ; dans le champ de bataille. Évidemment, elle le rate.




Ulysse — Heureux qui comme (?)

Description :  Grande truande habillée en pirate. Deux pistolets qui ne se rechargent jamais. Fume beaucoup. Des cheveux trop grands, roux presque sang. Des tâches de rousseur. Un look de bûcheron. Un corps de danseuse abîmé par le sel et l'embrun. Des mains de pianistes usées par les cordages, avec des ampoules. Des grosses bottes. Un air vaguement viking. Quand elle marche, elle cliquette.

Personnalité :  Maudite. Aime bien se moquer de Lewis. Sauvage. Ironique et humour noir. N'apprécie que moyennement sa créatrice, Sylaë. Fais souvent des bêtises avec Pomme. Artistique. Aime bien les pastels et la matérialité et les oeuvres en relief. Aime beaucoup le café, et l'odeur du tabac froid. Remarquablement malchanceuse. N'a pas le sens du rythme, et n'a pas le sens du théâtre. N'aime pas faire souffrir les gens, mais fais ce qui doit être fait. Aime les filles et la mer. Tiens plutôt bien l'alcool.

Capacités et notes annexes : (it goes without luck (first step)) : Ulysse est maudite et sa chance est inexistante, si un scénario peut se dérouler mal, il se déroulera forcément mal pour elle.  Plus particulièrement, son absence de chance est concentré dans ses deux pistolets : à la recharge apparement infini, ils sont cependant incapable de toucher leurs cibles. Les balles sont noirs, d'une couleur qui rappelle l'encre et la malchance.

(but sometimes it hits the jackpot (second step)) : Une fois par combat, Ulysse peut choisir de tirer une balle qui concentre sa chance. Dorée, cette balle particulièrement chanceuse créera une situation favorable à Ulysse lorsqu'elle sera tirée.

—————

(lancer de dés)






Famille

La famille de votre personnage, en 70 mots minimum.


Derrière l'écran

PRÉNOM OU PSEUDO :  :potiste:
SEXE :  :mlem:
ÂGE :  :hngpot:
DOUBLE COMPTE ?  :doge:
COMMENT T'ES ARRIVÉ(E) ICI ?  :jawad:
UN MOT POUR LA FIN :  j'suis toujours pas mort, vous avez kru.  
LE CODE, BIEN-SÛR : Feilen a écrit le code sur un mur.

COPYRIGHT :  divers OS.
இ La Plume Névropathe இ

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: s'isoler de l'humanité ;
Aime:
N'aime pas: avatar
Cyclamën Animaeஇ La Plume Névropathe இ
○ l'Incarnation du Regret ○


•• Fiche de présentation
•• Fiche technique
•• Banque
•• Fiche Relationship

« Cyclamën écrit dans son coin en #9933ff »

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 228 ▐ Autres Comptes : — Caleb
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans à jamais.
▐ Personnalité : scellée et endormie.
▐ Parcours RP :
{Memento Mori}

— Abandonnés ;
étraNGE ? {10}
(neige) {20}
folie (douce). {80}
chat (perché ?) {20}
Tourisme. {20}
vacances (à l'étranger). {10}
Contrary. {60}
Rêverie. {10}
alcohol is bad (bad (bad)) {30}

— Apéritif ;
Liquéfaction ; ‘Norvège {50}
Sublimation ; ‘Autriche {70}
Ionisation ; ‘Arche {120}
{Intrigue} ; Solidification ; ‘France {40}
{Intrigue} ; Condensation ; ‘France {20}
Fusion ; ‘Arche {20}
Contamination ; ‘Irlande {10}
{Intrigue} ; Vaporisation ; ‘Allemagne {60}
Déionisation ; ‘Norvège {130}

— Amuse-bouche ;
Transfusion ; ‘Norvège {10}
Injection ; ‘Norvège {70}
Surjection ; ‘Islande {80}
Bijection ; ‘Tibet {30}
Extraction ; ‘Arche {10}
Récupération ; ‘Tibet {20}
Dilatation ; ‘Arche {40}


Points RPs : 1090
Points hors-RPs : 210
Points totaux : 1200 {rang C}
Rang suivant {rang B} dans 300 points.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: we, regrets — Cyclamën
Ven 11 Mai - 0:39
Genre on n'a pas de nouvelles de toi, on te croit mort et tu reviens avec une V2 qui est déjà trop cool. GENRE. ::amgpsycho::

(j'ai hâte de voir ça, ça va tout déchirer as usual)( )






cadeaux ❤:
 

❤❤❤❤:
 
Douce Holtasóley

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: avatar
Æsa SiríussdóttirDouce Holtasóley


Æsa est heureuse en #33CC99

&

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 156 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 11 ans
▐ Personnalité : Douce
▐ Parcours RP :
5/5 Disponible

wwwRusty [11]
wwwAkigi [6]
wwwCélania [10/3]
wwwElliot [2/3]
www ✿ Libre [2]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we, regrets — Cyclamën
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Austen regrets : infos et news
» regrets alexandrins
» Quelques-uns des cent regrets (P.Claudel)
» [sondage] Duel Jane Austen n° 15 (Becoming Jane vs Miss Austen Regrets)
» Miss Austen Regrets : la musique

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: C'est ici que tout commence :: Présentations-
Sauter vers: