Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Incarnez un personnage fictif existant qui soudainement quitte son univers et rejoint le nôtre !ERROR404.EXE
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  50-50-2
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Sam 28 Juil - 12:44

L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  







Je, j’attends. Quoi ? Je ne sais pas mais c’est comme un drôle de certitude j’attends je m’ennuie je cherche (le contre de l’Ennui). Affalée sur mon lit je réfléchis (c’est que je peux faire beaucoup de choses en même temps) sortir ? rester ? Je jette un coup d’œil sur le côté, une pile de livres empilés semble me narguer je renifle discrètement unique signe de mon agacement aucun d’eux ne m’a assez passionnée pour me soustraire à cet Ennui croissant et irritant. Une petite moue excédée se forme sur mon visage, je me relève précipitamment et j’attends (enfin et (inévitablement) la sensation de malaise constamment associé à un brusque changement de position une fois celle-ci passée je quitte ma ch ambre je vais (allons chasser l’ennui).

J’aurais dû rester dans ma chambre, fin décembre en Allemagne des lumières clignotaient de partout, des sapins solitaires (que personne n’a réussi à vendre avant la date fatidique) regardaient à leur pied le monticule d’épines dont ils étaient les responsables, je préfère marcher à leur exact opposé plutôt que prendre le risque de finir avec mes propres pieds ensanglantés. Les gamins hurlaient de partout leurs nouveaux jouets dans les mains mimant avec leur bouche le bruit du train et des chevaux. Pourquoi suis je sortie ? Je sens un mal de crâne venir déjà pointer le bout de son nez et me pince l’arrête du mien. J’esquive tant bien que mal toute cette (insupportable) agitation et me retrouve dans un quartier plus calme (soulagement évident) de douces flagrances viennent chatouiller tes narines et ton ventre produit un bruit autoritaire je n’ai évidemment pas pris de quoi m’acheter quelque chose (hâte stupide et ennui flagrant).

Maintenant d’humeur massacrante je me déplace rapidement afin d’éviter tous ces gens heureux qui me donnent une nausée fort désagréable que peut il bien se passer dans leur esprit pour que leur visage affichent cet (immonde) sourire ? Comme si tous cela ne suffisait pas je vois soudainement interloquée un flocon tombé sur mon nez je lève la tête et constate consternée qu’il neige j’aurais pu trouvé ça beau magnifique cette paix aqueuse et gelée qui vient recouvrir le paysage la vie  et l’embellir ; j’aurais pu oui si les cris des gosses surexcités ne me vrillaient pas le crâne. Passablement énervée je fais brusquement demi-tour et tourne à la première intersection, manquant d’attention je percute assez violemment la personne qui arrivait en sens contraire je recule de quelque pas grognant sous la douleur (fugace) et me tenant l’épaule encore quelque peu sensible (de cette sale gosse) je relève la tête afin de voir qui sera la cible de ma mauvaise humeur.

Mais. Je te connais toi.





L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  0i9PpKn
LES KDOS :feels::
 

Après l'intrigue, (merci Tyki <3):
 

Merci Nina, Rhianou L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  3221640305:
 
☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Le protéger ?
Aime:
N'aime pas: Lena K. Friedwald
Lena K. Friedwald☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

"La peur est la chambre noire où le négatif se développe."




Lena brûle des hôpitaux en #980a31

Katrin est ton pire cauchemar en #0000ff


▐ IRL Age : 17 ▐ Messages : 234 ▐ Autres Comptes : Le Sommeil (c'est Ankk) et la fille du Sommeil (c'est le capitaine Aaliyah) et (Sept ?)
Féminin
▐ RPG Age : 14 ans à jamais (sinon 17)
▐ Personnalité : Paradoxales — Nombreuses — Indifférentes — Dépendantes — Emprisonnées — Amoureuse (L ?) — Amicales ? (?) — Lectrices
▐ Parcours RP : IRP : {chronologique}

Arche ft. Bonnie (90)
Inde ft. Ava. (20) - Ab.
Portugual ft. Izû {10/3}
France ft. Satis et Alix (40) - Ab.
France ft. Khan (10) - Ab.

Intrigue: Chap IV bis ft. Tyki ; Soren ; Caem (110)
Allemagne ft. Tyki (40) -Ab.
Allemagne ft. Lily (40) >En cours

Suisse ft. Reynald (100)
Suisse ft. Reynald (40) >En cours
France ft. Eugénie (70) >En cours
France ft. Lysandre (80)
Arche ft. Salvatore (30) -Ab.
Arche ft. Ash (40) -Ab.

Écosse ft. Soren (90)
Arche ft. Ada (20) >En cours
Arche ft. the gang (10) >En cours


Pérou ft. Cutie (40) -Ab.
Epistolaire ft. Soren (10)

France ft. Soren (130)
Arche ft. Cassidy (50) >En cours
USA ft. Akira (70) > En cours
France ft. Soren (70) >En cours

Intrigue: La colère de la Mère ft. le Clan Noé (60)



HRP : FP ; 50 ; Anniversaire ; 150 ; Msg ;100 > 300 pts.

Total des points : 1580

Rang C {2/6} conditions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Lun 30 Juil - 15:49
Joie

Perdue parmi les passants tu essaies de te souvenir ce qui t’as poussée à sortir de chez toi. Tu es certaine que c’était une idée entêtante, une idée toute douce qui te semblait incroyable. Mais te voilà bien incapable de t’en souvenir, te forçant à errer sans but dans les rues de la petite ville où tu as posé tes valises. Enfin valises. Ta maison, plutôt.

C’est étrange, tu n’aurais jamais imaginé t’installer dans ce pays dont tu ne parles pas la langue, préférant grandement la capitale anglaise. Mais à forces de voyages, de tours et de détours, tu t’es retrouvée ici, dans ce petit bourg à côté d’une jolie forêt. Ce ne devait être qu’une étape de plus dans ton tour du monde, jusqu’à ce que tu croises la route de l’Enfant. D’ailleurs maintenant que tu y penses, c’était dans une ruelle non loin d’ici.

Oliver. À chaque fois que tu y réfléchis, tu te dis qu’il serait certainement mort de froid dans son petit carton, et une telle idée te brise le coeur. Tu es plus qu’heureuse de l’avoir accueilli à tes côtés, d’avoir construit votre minuscule demeure et de constituer une famille tous les deux. Une famille un peu bancale, c’est bien vrai, mais une famille malgré tout. Vous êtes – et serez – toujours là l’un pour l’autre et c’est ce qui importe le plus. Et qui sait, bientôt tu pourras compter Maugrim aussi. Tu l’espères en tout cas.

Toutes ces pensées sont bien jolies et te mettent du baume au coeur, mais ça te n’aide pas plus à savoir pourquoi tu as quitté ton salon bien chauffé pour affronter le froid hivernal. Tu regardes autour de toi à la recherche de La raison, mais ne trouves rien qui expliquerait ton geste. Certes, les lumières et l’odeur des marrons chauds est un argument imparable, mais ce n’est pas pour cela que tu es sortie.

Ce n’est pas bien important dans le fond, puisque tu adores te promener ici. Tu adores voir l’ambiance festive qui te fait oublier tout ce qui a pu se passer avant. Les gens sont simplement heureux sans chercher plus loin et tu ne peux t’empêcher de sourire en les voyant ainsi. Oui, la joie est sur chaque visage, dans chaque rire d’enfants ou chaque regard attendri des parents.

La joie. C’est pour ça que tu as quitté Oliver le temps d’une soirée. Pour apporter la joie. Pas ici, non, ce n’est pas la peine. Mais à l’Arche. C’est déjà chose faite, puisque tu es en partie à l’origine de la fête de Noël. Mais tu ne connaissais personne, tu n’as donc pas pu prévoir de présents pour tes Frères et Soeurs. Maintenant que c’est chose faite, tu veux te racheter et leur offrir à toutes et tous un petit quelque chose. C’est pour ça que tu es ici, pour faire des courses de Noël – même si la fête est terminée.

Réalisant que tes pas t’ont portée un peu loin du centre ville, tu te concentres correctement sur ta mission et te remets en route. Les boutiques ne devraient pas tarder à fermer et tu dois te dépêcher. En vérité, tu n’as aucune idée de l’heure qu’il est réellement, la nuit étant déjà tombée. Tu n’as pas l’habitude qu’il fasse nuit si tôt, ce n’est pas comme ça que cela se passe chez toi. Enfin, tu ne peux pas t’en plaindre, au contraire. Te voilà libre de sortir et de profiter de la présence des autres villageois.

A nouveau perdue dans tes pensées, tu ne vois pas la femme qui arrive dans ta direction. Comme à ton habitude, ce n’est que bien trop tard que tu découvres sa présence – une fois lui être rentrée dedans plus exactement. Le choc est un peu plus fort qu’à l’accoutumée et tu as besoin de quelques secondes pour remettre tes idées en place, avant d’immédiatement t’excuser.
« Je suis navrée, je ne regardais pas où j’allais » pour changer « J’espère ne pas vous avoir fait m- . Eh mais, je vous connais ? Vous étiez à la fête de Noël, non ? Ou alors je vous ai croisée dans les couloirs de l’Arche, un jour où je m’y promenais. Ce qui est assez rare, vous savez, c’est une chance qu’on se soit croisées ! Qu’est-ce que vous amène ici ? »
Une voix t’interrompt soudainement. Une voix qui ne vient de nul part si ce n’est de ton esprit. C’est une longue plainte sourde, comme si quelqu’un gémissait perdu au fond de ta tête. Fermant les yeux tu te concentres pour la faire taire. Tu détestes que ton pouvoir se déclenche tout seul comme ça, tu as l’impression de t’immiscer dans l’intimité des personnes que tu entends. Lorsque tu arrives enfin à la contrôler, tu ouvres les yeux et t’excuses en un regard.
« Dites... Est-ce que. Est-ce que tout va bien ? » Elle n’a pas l’air triste mais se tient l’épaule. Et la douleur est une forme de tristesse, non ? « Je ne vous ai pas demandé je crois, qu’est-ce qui vous amène ici ? »
Bien sûr que si tu lui as demandé. C’est tout toi ça, Lily.
©️ GASMASK




L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  1482943337-maug-lily
Mood:
 


Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
I've been searching for a trail to follow again
Take me back to the night we met


Lily rêve en #FF6699

L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  PFaVvrL L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  EiVNcSW L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  OHQVbZF

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 619 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
7/4 Indisponible.



www ۞ Lena [3]

www ۞ Ankk [3]
www ۞ Xuan [3/3]
www ۞ Rhian [7]

www ۞ Lucie [2]
www ۞ Akira [1]
www ۞ Cloud, Sept, Reyn

Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Mer 24 Oct - 14:33

L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule






Tu détailles ton interlocutrice d’un œil mauvais, évidemment de toutes les personnes que tu aurais pu percutées il fallait que tu tombes sur une personne que tu connaissais, impossible donc de lui cracher ta haine au visage et de repartir comme si ne rien était, sachant que tu ne la recroiseras sûrement jamais. Soupir. J’ai mal. Toujours se rappeler que l’Ennui est plus fort que soi et ne pas sortir en période de fêtes. Gamins, hurlement, cris, rire, sons bruits et lumières : insupportable (même si j’aimerais dire infernal mais infernal c’est l’enfer et l’enfer ce n’est pas ça).

« Je suis navrée, je ne regardais pas où j’allais. J’espère ne pas vous avoir fait m- . Eh mais, je vous connais ? Vous étiez à la fête de Noël, non ? Ou alors je vous ai croisée dans les couloirs de l’Arche, un jour où je m’y promenais. Ce qui est assez rare, vous savez, c’est une chance qu’on se soit croisées ! Qu’est-ce que vous amène ici ? »

Ta main se crispe sur ton épaule (blessé) et la douleur persiste (elle résonne et tes oreilles vont imploser) Trop de mots trop d’informations j’ai mal j’ai mal à la tête aussi (maintenant) et je ne comprends pas je la percute j’ai mal et elle s’excuse ? Je te connais un L comme la Lune et la Lumière ou je ne sais plus ou quelque que chose comme L.

« Dites... Est-ce que. Est-ce que tout va bien ? Je ne vous ai pas demandé je crois, qu’est-ce qui vous amène ici ? »  

« Oui ça va » Ahaha je me demande de quoi j’ai l’air là maintenant la tête en feu les oreilles en sang et l’épaule en bouillie, quelque chose de drôle peut être ou quelque chose d’effrayant ? Suis je pitoyable (ça me donne envie de  vomir) ? Pourquoi suis je sortie je me pose la même question ?

« Ce qui m’amène ici ? Je sais pas mais ce qui est sûr c’est que ce n’est ni la joie ni la musique ni les couleurs » tu grommelles derrière tes dents serrées. Je bouges délicatement mon épaule et enlève doucement ma main hardie de cette première réussite je tente de déplacer mon bras un peu plus rapidement. Un craquement (épouvantable) une impression curieuse de soulagement vous savez Madame L (j’ai oublié ton prénom) comme si quelque chose se remettait à sa place et uNe DoUleuR déformée qui irradie dans tout mon bras.

« Je vous ai déjà dit que j’allais bien ? »  





L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  0i9PpKn
LES KDOS :feels::
 

Après l'intrigue, (merci Tyki <3):
 

Merci Nina, Rhianou L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  3221640305:
 
☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Le protéger ?
Aime:
N'aime pas: Lena K. Friedwald
Lena K. Friedwald☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

"La peur est la chambre noire où le négatif se développe."




Lena brûle des hôpitaux en #980a31

Katrin est ton pire cauchemar en #0000ff


▐ IRL Age : 17 ▐ Messages : 234 ▐ Autres Comptes : Le Sommeil (c'est Ankk) et la fille du Sommeil (c'est le capitaine Aaliyah) et (Sept ?)
Féminin
▐ RPG Age : 14 ans à jamais (sinon 17)
▐ Personnalité : Paradoxales — Nombreuses — Indifférentes — Dépendantes — Emprisonnées — Amoureuse (L ?) — Amicales ? (?) — Lectrices
▐ Parcours RP : IRP : {chronologique}

Arche ft. Bonnie (90)
Inde ft. Ava. (20) - Ab.
Portugual ft. Izû {10/3}
France ft. Satis et Alix (40) - Ab.
France ft. Khan (10) - Ab.

Intrigue: Chap IV bis ft. Tyki ; Soren ; Caem (110)
Allemagne ft. Tyki (40) -Ab.
Allemagne ft. Lily (40) >En cours

Suisse ft. Reynald (100)
Suisse ft. Reynald (40) >En cours
France ft. Eugénie (70) >En cours
France ft. Lysandre (80)
Arche ft. Salvatore (30) -Ab.
Arche ft. Ash (40) -Ab.

Écosse ft. Soren (90)
Arche ft. Ada (20) >En cours
Arche ft. the gang (10) >En cours


Pérou ft. Cutie (40) -Ab.
Epistolaire ft. Soren (10)

France ft. Soren (130)
Arche ft. Cassidy (50) >En cours
USA ft. Akira (70) > En cours
France ft. Soren (70) >En cours

Intrigue: La colère de la Mère ft. le Clan Noé (60)



HRP : FP ; 50 ; Anniversaire ; 150 ; Msg ;100 > 300 pts.

Total des points : 1580

Rang C {2/6} conditions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Lun 12 Nov - 10:17
Inquiétude

La jeune femme te répond, te dit que tout va bien et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais sa petite voix et son visage fatigué n’ont rien de rassurant et tu ne peux empêcher le souci de s’immiscer dans ton esprit – remplaçant la voix qui gémissait il y a encore quelques secondes. Il faut croire que, que tu le veuilles ou non, ce n’est pas aujourd’hui que tu auras droit à la paix de ce côté là. Pas de quoi t’affoler pour autant, bien entendu. La fin de journée est fantastique et ce n’est pas un peu de tristesse ou d’inquiétude qui pourront t’arrêter, bien au contraire.  
« Ce qui m’amène ici ? Je sais pas mais ce qui est sûr c’est que ce n’est ni la joie ni la musique ni les couleurs »
Aïe. C’est étrange, dans ton souvenir ta comparse Noé n’était pas aussi rabat-joie. Au contraire elle t’avait semblé souriante et aimable, et tu en gardais une très bonne impression. Mais tu dois bien reconnaître qu’à peu près tout le monde apparaît comme gentil et courtois à tes yeux – sauf les méchants, bien entendu – donc tu peux difficilement lui en vouloir. Surtout que, si ça se trouve, tu la confonds tout simplement avec quelqu’un d’autre qui lui ressemblerait à l’Arche.

Ce n’est pas ton genre de mélanger les visages et tu es plutôt du genre à avoir une très bonne mémoire. Mais avec toutes ces nouveautés qui se sont immiscées dans ton quotidien, difficile de savoir où donner de la tête. Sans oublier que si tu as déjà effectivement croisé la jeune femme, c’était dans un contexte tout à fait différent, entourées de plusieurs personnes. Que tu le veuilles ou non, c’est donc tout à fait possible que tu te sois trompée. Peu importe, maintenant que vous êtes là c’est l’occasion de rattraper tout ça – mauvaise humeur ou non.

Un craquement sinistre te tire de tes pensées et tu jettes un regard rempli d’effroi à ta compagne. Il venait de son corps, n’est-ce pas ? Comment a t’elle fait un tel son ? Quel partie de son anatomie est doucement en train de rendre les armes ? Va t’elle se casser en milles morceaux là, d’un coup, sous tes yeux, sans que tu ne puisses rien faire ? Oh non, ce serait terrible, véritablement terrible. Perdre une amie si tôt, ce ne sont pas des choses qui se font. Perdre une Sœur, encore moins. Inquiète et profondément concernée par son trouble, tu approches une main tremblotante de son bras, mais te retiens au dernier moment de la toucher.
« Je vous ai déjà dit que j’allais bien ? 
Oui. » réponds tu dans un souffle timide. « Mais, sans vouloir vous offenser, vous n’avez pas l’air en pleine forme pour autant. »
Tu t’en veux de lui dire de telles paroles et as peur de la froisser. Ce serait terriblement dommage qu’elle parte en courant et te laisse plantée là, sans un mot. Dommage pour toi, dommage pour votre amitié naissante – si, si, tu en es persuadée – mais surtout dommage pour elle. Car peut être que tu peux faire quelque chose pour lui venir en aide et la soulager. Tu n’y connais rien en herbes et autres remèdes, mais tu pourrais déjà lui créer une attelle, pour tenir son bras et l’immobiliser, comme le font souvent ceux qui sont blessés. Tu te rappelles que ton père a dû en porter une une fois, après être tombé du toit – quelle idée aussi de vouloir changer les tuiles tout seul quand ce n’est pas son métier. Ah Papa, mon Petit Papa, tu nous a fait bien peur ce jour là – et elle l’avait bien aidé, avait atténué sa douleur.
« Je peux peut être vous aider. Enfin, si vous le voulez, bien entendu. »
Il est hors de question de la forcer à quoi que ce soit. Mais en même temps, peux tu réellement la laisser repartir comme si de rien n’était ?
©️ GASMASK




L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  1482943337-maug-lily
Mood:
 


Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
I've been searching for a trail to follow again
Take me back to the night we met


Lily rêve en #FF6699

L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  PFaVvrL L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  EiVNcSW L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  OHQVbZF

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 619 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
7/4 Indisponible.



www ۞ Lena [3]

www ۞ Ankk [3]
www ۞ Xuan [3/3]
www ۞ Rhian [7]

www ۞ Lucie [2]
www ۞ Akira [1]
www ۞ Cloud, Sept, Reyn

Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Ven 28 Juin - 22:24

L'ennui ou comment se re-déboîter l'épaule






La nausée commence doucement (et perfidement (c’est comme un serpent))) à monter jusque dans ma gorge mon esprit se brouille et qu’est-ce que je fais ici déjà ? Mes yeux croisent les siens je ne sais pas quoi y lire mais je sais que les miens de doivent pas refléter quelque chose de bien glorieux (foutu miroir (et foutue âme (en fait j’ai mal))). Je déteste ce corps décharné grisonnant et grinçant (ce bruit insupportable), comparable aux ombres des branches menaçantes d’une forêt lugubre un soir de pleine Lune (où tu serais perdu(e) dans la nuit). Je suis cassée. Cassée de partout mais sur mes deux jambes car il faut avancer encore et toujours pour ne surtout pas tomber (sinon ce serait la fin vous comprenez ?). Je disais je vais bien donc et la Lune me répond (je crois).

« Oui. Mais, sans vouloir vous offenser, vous n’avez pas l’air en pleine forme pour autant. »

Vous croyez ? vous croyez. Peut-être bien oui. Je n’aime pas ça. Souffrir oui évidemment mais aussi souffrir devant quelqu’un. Je veux dire… vous voyez ? Je ne suis pas en état de me défendre et quelqu’un le sait et je n’aime pas ça. La terrible mixture que forme ma nausée et mon malaise naissant me monte à la tête. Je suis faible. Et on peut le voir. J’ai envie de vomir et je sens déjà la bile venir caresser (presque gentiment) mon palais. Lentement j’essaye de déplier ma main figée encore coincée sur mon épaule blessée (on peut entendre les grincements hahaha). Une grimace. Encore (éternelle).

« Je peux peut-être vous aider. Enfin, si vous le voulez, bien entendu. »

J’hésite mon esprit rationnelle (en supposant qu’il existe) me hurle d’accepter et objectivement il me serait bien aisé de pour une fois accepter de l’aide mais en même temps instinct des rues obliges je n’apprécie pas réellement l’idée de devoir dépendre même un dixième de quart de seconde de quelqu’un d’autre que moi-même (méfiance). Les vagues de douleur irradie dans tout mon corps. Mes oreilles explosent (et ma tête avec probablement (haussement d’épaules métaphorique)) et le bruit (indifférent à son origine) m’agresse.

« Je veux bien oui. Je crois. » croassé-je d’une voix mal-assurée. « Dîtes si je tombe vous me rattraperiez ? » Visage blanc blafard livide. « Je crois que je vais m’asseoir un peu.»

Délicatement ma main valide vient se poser sur mur qui se trouvait par-là (heureux hasard) et je me laisse glisser jusqu’au sol rassurant me certifiant qu’en effet je ne risque pas de tomber plus bas.






L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  0i9PpKn
LES KDOS :feels::
 

Après l'intrigue, (merci Tyki <3):
 

Merci Nina, Rhianou L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  3221640305:
 
☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Le protéger ?
Aime:
N'aime pas: Lena K. Friedwald
Lena K. Friedwald☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

"La peur est la chambre noire où le négatif se développe."




Lena brûle des hôpitaux en #980a31

Katrin est ton pire cauchemar en #0000ff


▐ IRL Age : 17 ▐ Messages : 234 ▐ Autres Comptes : Le Sommeil (c'est Ankk) et la fille du Sommeil (c'est le capitaine Aaliyah) et (Sept ?)
Féminin
▐ RPG Age : 14 ans à jamais (sinon 17)
▐ Personnalité : Paradoxales — Nombreuses — Indifférentes — Dépendantes — Emprisonnées — Amoureuse (L ?) — Amicales ? (?) — Lectrices
▐ Parcours RP : IRP : {chronologique}

Arche ft. Bonnie (90)
Inde ft. Ava. (20) - Ab.
Portugual ft. Izû {10/3}
France ft. Satis et Alix (40) - Ab.
France ft. Khan (10) - Ab.

Intrigue: Chap IV bis ft. Tyki ; Soren ; Caem (110)
Allemagne ft. Tyki (40) -Ab.
Allemagne ft. Lily (40) >En cours

Suisse ft. Reynald (100)
Suisse ft. Reynald (40) >En cours
France ft. Eugénie (70) >En cours
France ft. Lysandre (80)
Arche ft. Salvatore (30) -Ab.
Arche ft. Ash (40) -Ab.

Écosse ft. Soren (90)
Arche ft. Ada (20) >En cours
Arche ft. the gang (10) >En cours


Pérou ft. Cutie (40) -Ab.
Epistolaire ft. Soren (10)

France ft. Soren (130)
Arche ft. Cassidy (50) >En cours
USA ft. Akira (70) > En cours
France ft. Soren (70) >En cours

Intrigue: La colère de la Mère ft. le Clan Noé (60)



HRP : FP ; 50 ; Anniversaire ; 150 ; Msg ;100 > 300 pts.

Total des points : 1580

Rang C {2/6} conditions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Lun 19 Aoû - 0:35
Manteau

La jeune femme a réellement l’air mal en point et ton inquiétude ne fait que grandir. Elle pose un regard fatigué, à bout de tout, sur le monde qui vous entoure. Un regard comme tu poseras bientôt toi aussi, lorsque le mois de janvier sera passé. Ça te semble impossible et pourtant, Lily, un jour tu pourras comprendre sa douleur. Mais peu importe, là n’est pas la question pour l’instant. Non, maintenant tu te contentes d’être inquiète et triste, d’avoir une petite mine et de réfléchir à une solution tout en posant une dernière question, à laquelle la Noah finit par répondre.
« Je veux bien oui. Je crois. Dîtes si je tombe vous me rattraperiez ? »
Tu te redresses et ouvres de grands yeux effrayés face à une telle phrase. Tu voudrais lui répondre toujours mais est-ce vraiment le moment ? Ne ferais tu pas mieux de te concentrer sur sa silhouette et te préparer à la voir tomber ? Tendre les bras pour la rattraper – prouvant donc ton toujours – et amortir sa chute, en l’accompagnant. Peu importe si toi tu tombes à ton tour, du moment qu’elle est protégée.
« Je crois que je vais m’asseoir un peu.
Je vais vous aider, attendez. »
Elle n’en a pas besoin au final, y arrivant très bien toute seule, mais tu ne peux t’empêcher d’être inquiète et d’accompagner son geste, maladroitement. Te voilà donc assise à ses côtés, ton sac posé sur le sol et ta robe s’étalant autour de vous deux, formant un tapis de toutes les couleurs – mais surtout du violet aujourd’hui – pour vous faire oublier la neige et la boue.

D’ailleurs, tu te dis qu’elle doit sûrement avoir froid, non ? La météo n’est pas des plus clémente aujourd’hui et la soirée étant déjà bien avancée, voilà que de petits nuages commencent à se former à chacune de vos paroles. C’est une chose contre laquelle tu peux agir maintenant, il te suffit de retirer ta veste et de la lui donner, ce que tu fais sans tarder. Tu te moques bien du froid, Lily, et peux l’endurer quelques minutes – le temps de te dessiner un nouveau manteau.

Mais d’abord, il s’agit de faire son attelle. Tu t’empresses de sortir un bout de papiers et un crayon du bric-à-brac qui te sert de besace, avant de commencer à gribouiller. Il s’agit de bien s’y prendre, ce serait dommage que ce soit défectueux et la blesse par inadvertance. Par chance, tu gardes un bon souvenir de ce à quoi ressemblait celle de ton paternel, et ne galères pas bien longtemps. Juste assez pour faire un début de conversation.
« Pour votre question, la réponse est toujours. Je vous rattraperai à chaque fois que vous tomberez. Après tout, c’est à ça que servent les amies, non ? »
Puis, avec douceur, tu lui adresses un sourire ainsi que l’objet que tu viens de faire apparaître. Il devrait l’aider et – tu l’espères – faire passer une partie de sa douleur. Mais le mieux serait encore d’aller voir un médecin, ce que tu ne tardes pas à lui suggérer.
« Vous devriez voir un professionnel vous savez, avant que ça ne s’empire. Je connais un docteur qui habite à quelques rues d’ici, il pourrait vous ausculter. Ou, si vous préférez, on peut se contenter d’aller voir la vieille guérisseuse. Beaucoup la traitent de sorcière vous savez, c’est pour cette raison que je vous la conseille. Enfin .... si vous le voulez, bien entendu. »
© GASMASK




L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  1482943337-maug-lily
Mood:
 


Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
I've been searching for a trail to follow again
Take me back to the night we met


Lily rêve en #FF6699

L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  PFaVvrL L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  EiVNcSW L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  OHQVbZF

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 619 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
7/4 Indisponible.



www ۞ Lena [3]

www ۞ Ankk [3]
www ۞ Xuan [3/3]
www ۞ Rhian [7]

www ۞ Lucie [2]
www ۞ Akira [1]
www ۞ Cloud, Sept, Reyn

Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Mar 27 Aoû - 15:30

L'ennui ou comment se re-déboîter l'épaule






Elle s’inquiète pour toi, qui s’inquièterait pour moi ? (la bonne blague) vous voilà donc assises toues les 2 par terre dans le froid de l’hiver (vous devez former un duo bien improbable) dans la neige (même si la neige ne me dérange pas la neige c’est froid et rassurant la neige j’aime la neige) je serre les dents et respire un bon coup pourquoi maintenant ? (personne ne répond jamais aux pourquoi ), je pensais que la blessure aurait cicatrisé depuis le temps (visiblement pas) foutue innocence et foutue exorciste et foutu corps cassé. Vous ne devriez pas rester avec moi vous savez ? (partez) ça va passer de toutes façons (ça passe toujours de toutes façons) « Vous allez vous salir vous savez ? » il semblerait que ton corps absorbe petit à petit (à petit) la douleur (elle me le paiera) la température chute mais je ne saurais dire si cela vient de moi ou des caprices de la météo (sûrement un peu des deux ? (oui ?)) je regarde le ciel et j’espère (secrètement qu’il neigera (la neige la nuit dans les lumières de la fête (c’est agréable)).

Je la vois réfléchir puis retirer sa veste et la poser sur mes épaules je n’en veux pas mais je ne dis rien je ne sens pas le froid il me protège (et le manteau me gêne d’une certaine manière) car je me souviens qu’ils arrivent que des personnes fassent don de quelque chose à d’autres personnes et que dans ces cas-là on dit merci chaleureusement et on accepte le cadeau (c’est ce que font les ami(e)s peut-être ?) moi je ne dis rien (je ne sais pas faire chaleureusement) et j’attends ; mais dans mon regard il y a peut-être une lueur plus douce qui s’est cachée.

« Pour votre question, la réponse est toujours. Je vous rattraperai à chaque fois que vous tomberez. Après tout, c’est à ça que servent les amies, non ? » Amies ? est-ce que vous me considérez comme telle ? qui voudrait de moi comme amie ? (à part Bonnie mais Bonnie c’est différent) on m’évite on me lance des regards curieux, menaçants ou apeurés jamais amicaux, on s’écarte de mon chemin on me regarde de loin surtout on ne m’approche pas (j’apporte le malheur qui sait ?) « Amies ? … Vous me faîtes pensez à Bonnie… un peu… » . Bonnie aussi elle ne s’est posé aucune question quand elle m’a vue la première fois, Bonnie aussi elle avait ce regard (un regard empli de gentillesse (un regard que je n’avais jamais vu encore). Si j’avais pu j’aurais haussé les épaules (haussements d’épaules). Elle te sourit et je regarde l’objet (curieux l’objet) qu’elle me montre : « qu’est-ce que c’est ? » .

J’écoute attentivement ces derniers mots et je me crispe instinctivement (j’ai mal) rien que la mention du mot « docteur » me donne envie de vomir (La Peur n’a peur que d’une chose (c’est une histoire triste (l’histoire d’une gamine triste)). « Pas de docteur » . Je lui adresse un petit sourire triste (comme l’histoire) « mon corps est déjà en train de réagir ça devrait passer vous savez ? je ne veux pas vous déranger » . Je lance un regard fatigué qui se perd dans un point de l’espace (j’ai oublié lequel). Il commence à neiger et doucement (délicatement) les flocons viennent décorer nos cheveux, où brille déjà le reflet des lumières chamarrées.





L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  0i9PpKn
LES KDOS :feels::
 

Après l'intrigue, (merci Tyki <3):
 

Merci Nina, Rhianou L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily  3221640305:
 
☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Le protéger ?
Aime:
N'aime pas: Lena K. Friedwald
Lena K. Friedwald☆ EINE KLEINE PUPPE ☆

"La peur est la chambre noire où le négatif se développe."




Lena brûle des hôpitaux en #980a31

Katrin est ton pire cauchemar en #0000ff


▐ IRL Age : 17 ▐ Messages : 234 ▐ Autres Comptes : Le Sommeil (c'est Ankk) et la fille du Sommeil (c'est le capitaine Aaliyah) et (Sept ?)
Féminin
▐ RPG Age : 14 ans à jamais (sinon 17)
▐ Personnalité : Paradoxales — Nombreuses — Indifférentes — Dépendantes — Emprisonnées — Amoureuse (L ?) — Amicales ? (?) — Lectrices
▐ Parcours RP : IRP : {chronologique}

Arche ft. Bonnie (90)
Inde ft. Ava. (20) - Ab.
Portugual ft. Izû {10/3}
France ft. Satis et Alix (40) - Ab.
France ft. Khan (10) - Ab.

Intrigue: Chap IV bis ft. Tyki ; Soren ; Caem (110)
Allemagne ft. Tyki (40) -Ab.
Allemagne ft. Lily (40) >En cours

Suisse ft. Reynald (100)
Suisse ft. Reynald (40) >En cours
France ft. Eugénie (70) >En cours
France ft. Lysandre (80)
Arche ft. Salvatore (30) -Ab.
Arche ft. Ash (40) -Ab.

Écosse ft. Soren (90)
Arche ft. Ada (20) >En cours
Arche ft. the gang (10) >En cours


Pérou ft. Cutie (40) -Ab.
Epistolaire ft. Soren (10)

France ft. Soren (130)
Arche ft. Cassidy (50) >En cours
USA ft. Akira (70) > En cours
France ft. Soren (70) >En cours

Intrigue: La colère de la Mère ft. le Clan Noé (60)



HRP : FP ; 50 ; Anniversaire ; 150 ; Msg ;100 > 300 pts.

Total des points : 1580

Rang C {2/6} conditions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ennui ou l'art de se re-déboîter l'épaule - Lily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combattant de l'ennui
» [Poème] - L'ennui en cours - G
» Les mots meurent d'ennui au fond des dictionnaires
» l'ennui : version féminine...
» L'ennui développe l'imagination... Ouais 'fin bref -_-" j'me suis amusée 'vec l'appareil [noony4]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Allemagne-
Sauter vers: