Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Il existe un village construit au pied d'un Phare où les enfants malheureux arrivent par hasard, abandonnent leur ancienne vie et cohabitent avec leur ami imaginaire et autres créatures étranges. Explorations, missions ou simple vagabondage, tu ne t'ennuieras jamais au phare. Profites-en car le jour de ton dix-huitième anniversaire, tu devras quitter cet endroit pour ne plus jamais y revenir... Quoique ?Lighthouse
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Attends-moi le Monde || Oskar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Attends-moi le Monde || Oskar
Sam 26 Jan - 21:57

Oskar P. Magnussen

L'Ephémère


NOM : Magnussen
PRÉNOM : Oskar Per
SEXE : Un gars
ÂGE : 20 ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Gjøvik (Norvège) ; 26 juin 18xx
ORIGINES : Norvégien
SURNOM : L'Ephémère, eh toi là, Per, Peter (allez savoir pourquoi), Scar quand il rentre blessé, L'Oskarus Perus.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
LIEU DE RÉSIDENCE : QG de la Congrégation, mais il a toujours sa maison familiale à Gjøvik.
PARTICULARITÉ : Un accent du démon. Ses cheveux blancs (albinos). Parle la langue des signes. Allergique au pollen. Protestant.

RANG DE DÉPART : F
TYPE D'INNOCENCE : Équipement
NOM DE L'INNOCENCE : Liv
DESCRIPTION DE L'ARME : Un bâton de berger lui conférant des pouvoirs liés à la neige et au froid. En vérité, l'innocence se trouve dans les grelots attachés au bâton mais ça, personne à part lui (et Komui) ne le sait.
DESCRIPTION DES POUVOIRS : x


TAILLE ET POIDS : 1m70 ; 60 kgs tout mouillé.

CORPULENCE ET MORPHOLOGIE : Une vraie crevette, tout en longueur et qui semble prêt à se briser au moindre contact. Pas beaucoup de muscles non plus, juste assez pour sauter dans tous les sens et tenir en équilibre sur les barrières.

VISAGE : ❅ Un visage tout ce qu'il y a de plus normal, encore un peu rond comme pour rappeler qu'il n'est pas tout à fait un adulte.
❅ Une petite fossette à droite quand il sourit, qu'il adore énormément - il sourit donc à peu près tout le temps.
❅ Des sourcils étonnement ... flexibles ? et indépendants l'un de l'autre, lui offrant tout un panel de mimiques en plus.
❅ Un tout petit nez, souvent rougi par le froid ou l'émotion (tout comme ses joues).

CHEVEUX : Blancs et courts, pour ne pas se les coincer partout, plein d'épis et rarement coiffés. Il a essayé de les teindre une fois, pour avoir l'air "normal" mais ce fut une vraie catastrophe.

YEUX : De grands yeux bleus sans cesse écarquiller, pour mieux enregistrer tout ce qu'il vit. Ils sont très très expressifs, mais le plus souvent simplement rieurs ou pétillants de malice.

STYLE VESTIMENTAIRE : Oskar n'a pas de style particulier. Quand il ne porte pas son uniforme, il se contentera de vêtements passe-partout et confortables. Il n'y a que son pull bleu à capuche qu'il adore et qu'il porte aussi souvent que possible, ainsi qu'un petit bracelet en laine tressée offert par sa Mère avant son départ.

AUTRE : ❅ La peau extrêmement pâle et fragile (merci à la Congrégation d'avoir inventé une presque-crème-solaire)
❅ Très souple. Un peu trop parfois, et le pauvre est familier des entorses.
❅ Mauvaise vue. Il est obligé de porter des lunettes pour lire ou s'il a une longue journée.
❅ Quelques cicatrices par-ci par-là, à cause de ses missions ou de son enfance turbulente.
❅ Gaucher.


Description mentale

Aujourd’hui, nous sommes dans les profondeurs de l’Ordre Noir, pour observer un étrange animal. Le Oskarus Perus est un spécimen de type humain, masculin. C’est un animal curieux, et un curieux animal. Souvent de très bonne humeur, il n’est pas bien difficile de le repérer grâce au bruit – appelé rire – qu’il émet souvent. En effet, le Oskarus Perus est un humain de type constamment heureux. S’il devait être un Souvenir de Noah, il serait sans aucun doute la Joie, l’Allégresse ou la Parole. Car le Magnussenae – son autre nom – est un animal très bavard et surtout inépuisable. Les populations locales racontent que c’est grâce à ses cheveux blancs : ils captent mieux la lumière du soleil.

D’ailleurs, voilà notre spécimen qui grimpe à la balustrade. Il n’en est pas à son premier coup d’essai, et il n’est pas rare de le voir faire le pitre, faire des grimaces ou singer des gens, danser et sauter. Ah, malheureusement, aujourd’hui l’Oskarus Perus a rencontré son plus vieil ennemi, L’Infirmièrus en Cheffum, qui lui ordonne de descendre.
« … Mais qu’est-ce que vous faites ?
On s’ennuie, du coup on fait la voix off d’Oskar. Admire. »
Notre Magnussenae est un spécimen adulte, bien qu’il se comporte encore comme les plus jeunes de son espèce. De nombreux chercheurs l’ont souvent vu en train de rêver et de faire preuve d’une innocence et d’un optimisme propre aux enfants.
Mais tout cela n’est peut être qu’une ruse, mise en place pour amadouer ses ennemis, car l’Oskarus Perus est capable de se comporter comme un vrai adulte parfois, se montrant responsable et autonome. Il fait également preuve de loyauté et est un fervent croyant – il appartient à la sous-division des protestants.
« Dites, vous pensez que c’est une bonne idée de le laisser courir partout avec ces potions ?
Shhht, gâche pas tout. Bah voilà, avec ta remarque on l’a perdu de vue.  »
L’Oskarus Perus est un animal vif, très intelligent, capable de fuir les meilleurs reporters surtout quand ceux-ci sont trahis par l’un des leurs.
« Oui bon bah ça va hein. En plus il est pas parti bien loin regarde. »
Mais L’Oskarus Perusc’est long quand même comme nom ; mais tais toi, veux tu ! - a de nombreux défauts qui mettent en danger sa survie. C’est un animal flemmard, avec peu de mémoire. S’il est gentil et aimant, il se montre parfois un peu trop physique et tactile avec les autres membres de son espèce, au risque de les déranger.  Comme mentionné plus tôt, le Magnussenae est Protestant. Il ne reconnaît donc pas le Vatican – et tous ses représentants – comme autorité religieuse. Il sait pourtant se montrer conciliant et accepte tout à fait de les avoir comme supérieurs hiérarchiques.

Enfin, le plus gros défaut de l’Oskarus Perus est sa naïveté. Il croira n’importe quel bobard, du moment qu’il est bien amené. Cela l’a déjà mis dans de nombreuses situations bien compliquées et a failli mettre un terme à sa vie. D’ailleurs, certaines racontent que notre petit humain est terrifié suite aux prédictions d’une charlatan de cirque.
« Au cas où ça vous intéresse, j’adore chanter aussi ! Et j’aime beaucoup la culture, le théâtre, l’opéra, les musées … ou les livres, tout simplement ! » s’exclame une petite voix venant de derrière le groupe. « Et puis d’abord je suis pas flemmard, je vois juste pas l’intérêt de mettre tout un tas d’énergie dans des activités inutiles. » Ah oui, l'Oskarus Perus peut souvent faire preuve de mauvaise foi.
« Tu comptes faire quoi avec toutes ces fioles, Per ?
Bof rien, t’inquiète. Rien qu’un peu de mousse et de couleurs. Aller à plus ! »


« J’me demande bien où ils ont entendu parler de cette histoire de cirque… Charlatan, charlan, j’aurais bien aimé les voir eux, quand Per a eu son accident. Elle l’avait prédit ça aussi, dans les moindres détails. »
L’Oskarus Perus ronchonne parf-
« Dites, vous avez pas du boulot vous ?
… Oh bonjour, Chef »

Il était une fois...

« Oskar »
Ça, c’est ta Maman. Elle te regarde de ses grands yeux bleus fatigués, avec un sourire rayonnant de bonheur. Ce premier mot, chargé d’amour, c’est ton prénom et celui de ton grand-père. Oksar Per, premier né et fils de Magnus. Magnus, c’est ton Papa. Lui aussi est là, assis à côté de ta Maman. Sa grosse main bourrue tient délicatement tes petits doigts, alors que de grosses larmes roulent sur ses joues avant d’échouer dans sa barbe. L’infirmière sourit, jugeant que c’est un joli portrait de famille, mais elle n’en dit rien, elle ne voudrait pas casser la magie.

« Oskar ! Oskar ! »
Ida t’appelle, courant à toute allure dans les rues de votre petite ville portuaire. L’air froid rougit ses joues mais n’efface pas son sourire heureux ni l’air de malice dans ses yeux. Elle te cherche, pour t’annoncer la naissance de Nikolai, le quatrième né dans votre famille. Tu as onze ans alors, es un petit garçon épanoui, enchaînant les bêtises en riant aux éclats. Si tu as déjà acquis en autonomie, cette naissance va te faire grandir brutalement. Ton petit frère ne restera parmi vous que quelque jours, avant d’être rappelé par le Seigneur. D’aussi loin que tu t’en souviennes, il s’agit là de ton premier souvenir douloureux, le premier qui t’a fait pleurer toute la nuit. Mais le lendemain, il fallait à nouveau rire et sourire. Il fallait être d’aplomb pour aider tes parents qui, eux, pensaient ne plus jamais être heureux.

Tu as alors quitté l’école pour aller aider ton Papa à la scierie. Oh, tu ne faisais rien de physique, mais tu l’aidais avec les papiers et les entretiens, faisant principalement l’interprète entre les mots des clients et les mains signant de ton père. Même s’il a appris à lire sur les lèvres, écrire toutes ses pensées seraient trop longues. Mais, surtout, tu l’aidais à rire et, tout doucement, à faire son deuil.

« Oskaaaar ! Mais c’est pas possible ! »
Douze ans, et pourtant te voilà encore en train de faire le pitre, sautant de meubles en meubles en évitant le sol – imité par le reste de ta fratrie. Tu as beau expliquer à ta mère que le sol est empoisonné et qu’il s’agit donc d’une histoire de survie, ça ne fonctionne pas : la punition ne tarde pas à arriver et tu quittes la pièce en ronchonnant. Cette mauvaise humeur ne durera que quelques minutes tout au plus, le temps que tu trouves une nouvelle idée incroyable pour faire rire tout le monde.

« Où tu vas Oskar ? »
te demande ton parrain, Per, en te voyant passer les bras remplis d’une grosse bassine d’eau. Tu essaies maladroitement de mentir mais, bien sûr, il ne croit pas une seule de tes paroles. Per te connaît mieux que quiconque et il t’est impossible de lui cacher quoi que ce soit. Tout comme il lui est impossible d’être sévère avec toi. C’est pourquoi, plutôt que de te gronder, il te propose plutôt de venir surveiller son troupeau avec lui. Tu adores passer les journées dans les prés à regarder ses moutons, mais aussi les nuages, les insectes ou les fleurs. Vous passez la plupart du temps à parler de tout ou de rien, de ta famille, de ce qui t’inquiète ou de cette fille vraiment jolie que tu as vue la fois passée devant l’école. Per est ton meilleur ami, ton grand frère et ton confident.

« …. »
Ce silence, c’est ton Papa qui essaie de te prévenir. Il aimerait hurler ton prénom, hurler non ou tout simplement hurler, mais aucun son ne sort de ses lèvres. Alors il court, plus vite qu’il ne l’a jamais fait, pour venir te sauver. Car, toi et tes bêtises, vous avez encore fait des siennes. Sauf que cette fois-ci, sans l’intervention de Magnus, tu aurais pu perdre la vie. L’Éphémère aurait disparu pour de bon, à peine âgé de quatorze ans.
Au lieu de ça, c’est les doigts de ton Papa qui ont disparu, sacrifiés pour te sauver la vie. De tout ça, tu ne garderas qu’une petite cicatrice au genoux, rien à côté des jours – si ce n’est des semaines – de douleurs qu’a souffert ton père. Une petite cicatrice, donc, et un immense sentiment de honte qui ne te quittera plus. Ce jour là, tu as appris ce qu’étaient des conséquences.

« Encô’ encô’ »
Liv tape dans ses mains, répétant ce presque-mot sans s’arrêter. Ta petite sœur aimerait voir de nouveaux flocons sortir de tes mains, comme par magie. Elle rit aux éclats à chaque fois que l’un d’eux vient se perdre sur le bout de son nez, te faisant rire à ton tour. Ça fait plusieurs semaines maintenant que tu as découvert que tu étais capable d’une telle prouesse et, comme à ton habitude, tu n’as pas tardé à en faire profiter ta fratrie. Là où le reste du monde aurait vu de la sorcellerie ou une arme, vous ne voyez qu’un énième moyen de vous amuser. Si tout cela a duré aussi longtemps, c’est parce qu’ils ont su garder le silence. Les bonhommes de neige ou les séances de patinage en plein été étaient votre secret, et tous savaient très bien que l’ébruiter y mettrait fin.

La seule qui ne comprenait pas tout cela, c’était Liv, la petite dernière. Heureusement, elle ne savait pas encore parler. Et puis, même si le risque encouru était immense, tu ne pouvais pas la tenir à l’écart. Liv, c’était ta préférée. Il faut dire qu’avec ses grands yeux bleus et ses cheveux aussi blancs que les tiens, il était difficile de lui résister. Tu l’aimais si fort que sa mort a failli mettre fin à ton sourire pour de bon. Un rhume, une saleté de rhume à cause du froid l’a emportée.

« Je suis désolée, Oskar. »
Pour la première fois depuis toujours, tu es entré dans une colère noir. C’était injuste, terriblement injuste. D’abord Liv et son rire-clochette, maintenant Per. Dieu avait décidé de rappeler les tiens à ses côtés en quelques semaines à peine et tu le détestais pour ça. Pourquoi eux ? Tout était prédestiné, certes, mais pourquoi ne pas leur avoir accordé un peu plus de temps. Ta sœur n’avait qu’un an et quelques mois, ton parrain était sur le point de se marier.

Ta colère a amplifié cet étrange pouvoir qui est le tien, et bien vite tout le village a pu voir tes dons. Impossible de mentir ou de nier, tout le monde ou presque avait été témoin de cette tempête de neige t’entourant. C’est comme ça que la Congrégation a su, ne te laissant même pas le temps de faire ton deuil. A dix-sept ans, tu as du devenir un adulte pour de bon et rejoindre une Guerre qui t’était jusque là inconnue. Avec toi tu n'emportais qu'une valise, quelques photos et le bâton de berger de ton parrain - le faisant passer pour ton Innocence. Malgré la douleur, il t’a fallu sourire à nouveau, comme si de rien n’était, pour ne pas ajouter à leur chagrin. Tu quittais ta famille, sans savoir quand tu reviendrais – ou si tu reviendrais.

« OSKAR NON »
Ta première mission fut aussi ton premier échec. Alors que tu étais excité à l’idée d’enfin faire quelque chose de concret, d’apprendre correctement à te battre ou de mettre complètement à exécution les premiers entraînements reçus, rien ne se passa comme prévu. Plus d’akumas qu’on le pensait, un Noah même, et tout s’était enchaîné sans que tu ne puisses rien faire. S’en suivirent plusieurs semaines à l’infirmerie, dont une complète plongée dans le coma, et des mois de cauchemars. Encore maintenant, tu gardes cette première expérience comme une marque au fer rouge gravée dans ta mémoire et fais de ton mieux pour que plus jamais être témoin d’un tel carnage.

« Plus que 137 jours. »
Ça, enfin, c’est toi, comptant les jours jusque ta mort, annoncée par une voyante le lendemain de tes 21 ans. Au début tu ne l’as pas vraiment cru. Mais elle a aussi prédit l’accident de Per, dans les moindres détails, et les doigts coupés de ton Père. Coïncidences ? Impossible alors qu’elle a eu raison sur toute la ligne.
Alors, résigné, tu fais le décomptes jusque la fin. Pour toi, L’Éphémère, il ne reste que 137 jours pour courir, sauter, rire, aimer, pleurer, combattre, aider, encourager, découvrir, amuser, et gagner.

Famille

La famille d’Oskar, c’est – à peu de choses près – la moitié de son pays. Elle commence avec ses grands-parents, de vieux scandinaves vivant de pêche et d’eau fraîche, râlant sur la nouvelle génération qui gâche tout ce qu’ils ont fait ou vantant la belle époque disparue. De vrais papys mamies donc, qui ne sortent pas de l’ordinaire. Ils font partie des premiers souvenirs d’insouciance de l’Éphémère, et le départ de ses deux grands parents paternels fut douloureux.

Viennent ensuite ses parents, Magnus et Hedda, qu’il aime et admire plus que tout. Travaillant tous les deux – sa mère dans les champs, son père à la scierie – , ils ont obligé notre loustic à rapidement faire preuve d’autonomie et de responsabilité. Malgré leurs journées longues et complètes, ils ont toujours su être là pour leurs enfants et, donc, pour Oskar.
Avec eux il y avait aussi Per, l'Oncle et Parrain de notre loustic. Il était son confident et meilleur ami, n'ayant qu'une dizaine d'année de plus que lui à peine. Oskar a beaucoup appris à ses côtés et sa mort dans un banal accident fut incroyablement douloureuse.

Enfin, Per a toute une ribambelle de frères et sœurs, qu’il adore plus que tout. Il a toujours fait de son mieux pour les protéger de toutes les choses nulles du quotidien – remplissant ainsi son rôle d’aîné – mais également pour les distraire et les amuser. Ida, Marius, Alexander, Sigrid et Jørgen – mais également Nikolai et Liv, morts en bas âge – tous sont associés à un souvenir précis et inestimable pour l’Éphémère.

Tout ce beau monde continue de lui écrire toutes les deux semaines minimum, afin de lui donner des nouvelles de chez lui. Chacune des lettres s’accompagne souvent de dessins, mais également de fleurs, cailloux ou même d’une dent de Jørgen une fois qu’il a tenu à lui envoyer pour illustrer l’aventure incroyable qu’il a vécue.
Oskar, lui, essaie de leur écrire aussi souvent que possible pour les rassurer – se gardant donc de raconter toutes les choses dangereuses qui lui arrivent.

Test-RP

Le sujet sera donné par un membre du staff après une première vérification. Pour les prédéfinis du manga uniquement.


Derrière l'écran

PRÉNOM OU PSEUDO : On ne m'appelle plus
SEXE : Une fille
ÂGE : Bientôt 23 !
DOUBLE COMPTE ? ..... non non
COMMENT T'ES ARRIVÉ(E) ICI ? J'ai creusé un trou dans le sol
UN MOT POUR LA FIN :
LE CODE, BIEN-SÛR :

COPYRIGHT : Jack Frost - Rise of the Guardians
Âme Égarée
Oskar P. MagnussenOskar P. MagnussenÂme Égarée
Oskar croque la vie en #cc6666


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 10 ▐ Autres Comptes : oui
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attends-moi le Monde || Oskar
Sam 26 Jan - 22:45
Je me permets un double post, juste pour dire qu'Oskar a rejoint les Exos il y a 3-4 ans, donc il peut connaître votre perso si vous voulez *w*  Je ne sais pas trop quelle forme va prendre mon histoire encore, mais ça peut être sympa de mentionner votre loulou s'ils sont amis ou se connaissent :)


Âme Égarée
Oskar P. MagnussenOskar P. MagnussenÂme Égarée
Oskar croque la vie en #cc6666


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 10 ▐ Autres Comptes : oui
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attends-moi le Monde || Oskar
Dim 27 Jan - 14:37
BIENVENUE. PWET. :pot3:
இ La Plume Névropathe இ

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: s'isoler de l'humanité ;
Aime:
N'aime pas: Cyclamën Animae
Cyclamën Animaeஇ La Plume Névropathe இ
○ l'Incarnation du Regret ○


•• Fiche de présentation
•• Fiche technique
•• Banque
•• Fiche Relationship

« Cyclamën écrit dans son coin en #9933ff »

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 233 ▐ Autres Comptes : — Caleb
Masculin
▐ RPG Age : 16 ans à jamais.
▐ Personnalité : scellée et endormie.
▐ Parcours RP :
{Memento Mori}

— Abandonnés ;
étraNGE ? {10}
(neige) {20}
folie (douce). {80}
chat (perché ?) {20}
Tourisme. {20}
vacances (à l'étranger). {10}
Contrary. {60}
Rêverie. {10}
alcohol is bad (bad (bad)) {30}

— Apéritif ;
Liquéfaction ; ‘Norvège {50}
Sublimation ; ‘Autriche {70}
Ionisation ; ‘Arche {120}
{Intrigue} ; Solidification ; ‘France {40}
{Intrigue} ; Condensation ; ‘France {20}
Fusion ; ‘Arche {20}
Contamination ; ‘Irlande {10}
{Intrigue} ; Vaporisation ; ‘Allemagne {60}
Déionisation ; ‘Norvège {130}

— Amuse-bouche ;
Transfusion ; ‘Norvège {10}
Injection ; ‘Norvège {70}
Surjection ; ‘Islande {80}
Bijection ; ‘Tibet {30}
Extraction ; ‘Arche {10}
Récupération ; ‘Tibet {20}
Dilatation ; ‘Arche {40}


Points RPs : 1090
Points hors-RPs : 210
Points totaux : 1200 {rang C}
Rang suivant {rang B} dans 300 points.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attends-moi le Monde || Oskar
Mar 5 Fév - 18:58
Oskar P. Magnussen a écrit:
MERCI


BIDIOU J'AI FINI CA Y EST Pardon d'avois mis quinze ans pour une fiche aussi simple, j'arrivais pas à trouver un angle pour mon histoire Du coup elle est turbo nulle omg, pardon pour ça aussi :((

S'il y a un soucis, dites le moi !


Âme Égarée
Oskar P. MagnussenOskar P. MagnussenÂme Égarée
Oskar croque la vie en #cc6666


▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 10 ▐ Autres Comptes : oui
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attends-moi le Monde || Oskar
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Attends-moi le Monde || Oskar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel
» Championnat du Monde de 2011 f3k
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: C'est ici que tout commence :: Présentations-
Sauter vers: