Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Incarnez un personnage fictif existant qui soudainement quitte son univers et rejoint le nôtre !ERROR404.EXE
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
« Raconte-moi. » {Lily} 50-50-2
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 « Raconte-moi. » {Lily}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
« Raconte-moi. » {Lily}
Lun 12 Aoû - 22:00
It's hard to believe in coincidence, but harder to believe in anything else. ”
Avril 189X ― Lily & Lucie

Couldn't relax, couldn't sit back
And let the sunlight in my lap
I sang a hymn to bring me peace
And then it came, a melody

Si l'Angleterre ne lui avait fourni aucune piste sérieuse quant à sa quête d'identité, son séjour là-bas n'avait pas été inutile pour autant : il lui avait notamment permis de faire la rencontre d'une exorciste, Destiny, qui l'avait aidée à comprendre les événements traumatisants qu'elle avait vécu. Akuma, exorciste, clan Noé... tout ça constituait encore des notions très floues pour elle, mais elle en savait assez pour ne pas paniquer et craindre de perdre la vie à chaque coin de rue. Elle n'avait pas eu de chance, voilà tout... Enfin, assez quand même pour survivre à ces étranges créatures. Lorsqu'elle y réfléchissait, depuis qu'elle s'était réveillée dans cet hôpital quelques mois plus tôt ; sa vie semblait n'être qu'une succession de situations où elle frôlait la mort, seulement pour s'en sortir de justesse au dernier moment. Comme pour lui rappeler l'importance de sa vie et la chance qu'elle avait de pouvoir en jouir, en dépit du vide qui la rongeait de l'intérieur.

Toujours est-il qu'elle était rentrée en Allemagne dès qu'elle avait eu assez d'argent pour se le permettre. C'était encore là qu'elle se sentait le plus à l'aise, le plus chez elle, même si elle avait encore du mal à communiquer à l'oral sans avoir recours à l'anglais. Son ancien patron avait été heureux de pouvoir l'accueillir à nouveau au sein de son établissement et, quand bien même l'auberge ne payait pas de mine, c'est ici qu'elle trouvait ce qui se rapprochait le plus de la chaleur d'un foyer. C'est ici qu'elle avait construit les meilleurs souvenirs de sa nouvelle et courte vie, ici que se rattachaient les pièces détachées de sa mémoire.

Ici également qu'elle osait se promener le soir sans avoir peur. Bien-sûr, il lui était déjà arrivé quelques mésaventures... mais c'était en rien comparable à ce qu'elle avait pu vivre de l'autre côté de la mer du Nord.

Et puis, les bas quartiers de Londres étaient bien plus effrayants que les denses forêts d'Allemagne.

Par le spectre d'une infinité de bleus sombres, la nature révélait à l'œil curieux les secrets que la lumière du jour cachait habituellement ; portés par les ombres grandissantes et le murmure du vent. Ce soir-là tout particulièrement, il faisait écho au chant des grenouilles et l'avait amené jusqu'aux oreilles de Lucie, qui s'était alors mis en tête d'en trouver la source — littéralement. Ses pas l'avaient poussée au plus profond de la forêt, là où la rivière scindait son cœur en deux, aussi vitale aux sols qu'elle abreuvait que le sang qui pulsait dans son corps.

Le doux et régulier clapotis de l'eau l'avait immédiatement apaisée. Il y avait des bruits, des goûts et des odeurs qui semblaient résonner plus fort au sein de sa mémoire fragmentée, et celui de l'eau qui suit tranquillement son cours en faisait indéniablement partie. Et si elle ignorait toujours d'où elle venait, et les terres qui avaient constitué le berceau de ses jeunes années, Lucie était néanmoins sûre d'une chose : elle était une enfant de la nature, une fille de l'océan. L'air marin qui lui revenait souvent en rêve ne pouvait pas n'être qu'un hasard...

... pas plus que ne l'était la présence de cette jeune femme, assise tout près de l'eau.

« Bonsoir, » s'annonça-t-elle simplement.

Les grenouilles, elles, continuaient de coasser.

I believe in possibility
I believe someone's watching over me
(c) Sarah
The One That Lives Forever

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanThe One That Lives Forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: « Raconte-moi. » {Lily}
Mar 13 Aoû - 16:14
Respirer

L’esprit embrumé et le cœur lourd, tu tournes en rond dans ton grand lit. À tes côtés, Oliver dort à poings fermés, d’un sommeil paisible dont seuls les enfants ont le secret.

Quand as tu cessé de rêver de la sorte, Lily ?

A quel moment précis ton monde a basculé et tes songes sont devenus cauchemars ? Tu ne saurais le dire. Car, après tout, les évènements de janvier ne sont qu’une pierre qui s’est rajoutée à l’édifice. Avant ça, ton monde n’était pas tout rose et merveilleux. Des tâches de noir indélébiles, gluantes comme du pétrole, avaient déjà commencé à gâcher ton quotidien. Mais toi, petite imbécile à la tête pleine de rêves, tu ne t’en étais rendue compte que trop tard.

Ta hanche devient douloureuse d’un coup et tu grimaces en silence. Pourtant les os se sont ressoudés, la peau refermée, alors pourquoi as tu encore mal. Pour quelle raison ton esprit t’assaille t’il de douleurs fantômes. Pour ne pas oublier ? Comment le pourrais tu. On n’oublie pas la fin brutale d’une amitié, encore moins quand elle s’apparente à une trahison. Trahison de ta part ou de la sienne, tu ne sais vraiment. Tu as beau retourné cette nuit dans ton esprit, tu n’arrives pas à comprendre ce qu’il s’est passé. Un instant vous étiez deux vieux amis se retrouvant, sourires aux lèvres, et la seconde d’après tu te vidais de ton sang sur un trottoir.

Depuis combien de temps as tu cessé de comprendre, Lily ?

Une nouvelle question dont tu n’arriveras pas à trouver la réponse. A quoi bon de toute façon, car c’est à chaque fois la même histoire. Ton esprit ne cesse jamais de fourmiller d’interrogations qui te maintiennent éveillées, comme aujourd’hui.

Pourtant tu devrais être fatiguée, si fatiguée, car tu as passé la journée à courir dans tous les sens en compagnie de ton fils. Toi, Fille de la Lune, tu as recommencé à vivre en plein jour pour lui. C’est étrange de découvrir un monde qu’on pensait jusque là interdit. Voilà au moins une chose positive que t’aura amenée ta transformation. Tes pouvoirs ? Chose que tu pensais merveilleuse mais qui s’est révélée à double tranchant.

Tu peux inventer toute sorte de merveilles.
Tu peux inventer la mort.

Troublée par toutes ces pensées macabres, voilà que tu secoues la tête si fort que tu pourrais en perdre l’équilibre. Tu t’étais pourtant promis de ne plus penser à ça, de laisser ces idées noirs loin de ton foyer. Ici tout ne doit être qu’amour et paix. Oubliée la Guerre et les Noahs. Oubliée ta famille aussi, et les interrogations que tu as encore à leur sujet. Plus tard, peut être, tu essayeras de savoir ce que sont devenus ton frère et ta sœur. Quand tu en auras la force, non. Car tu n’auras jamais le courage de les affronter après ce que tu as fait. Mais quand la curiosité sera la plus forte, sans aucun doute.

Oliver se met à ronfler tout doucement et t’arrache un sourire amusé. Il est si loin de tous ces tracas qui embrument ton esprit que tu pourrais en être jalouse. Au lieu de ça, tu te contentes d’éloigner une mèche de cheveux de son nez avant de te décider à te lever une bonne fois pour toute. De toute façon, tu n’arriveras pas à dormir ce soir, alors à quoi bon tourner en rond. Il faut que tu te changes les idées et pour ça, il n’y a pas des dizaines de solutions qui s’offrent à toi : la nature a toujours été ta plus grande alliée quand il s’agit de retrouver ton souffle.

Attrapant une couverture en laine et une paire de bottines, tu quittes ta maison en silence – non sans jeter un dernier coup d’oeil à ton enfant avant de passer la porte.

Tu ne sais combien de temps tu marches, ni vraiment dans quelle direction tu te diriges. Après tout, c’est toujours comme ça que tu t’es déplacée, non ? Allant d’un pays inconnu à un autre, à la découverte des gens et de leurs histoires. Secrètement, tu espères pouvoir rencontrer quelqu’un ce soir, même si une telle éventualité serait bien étrange. Les rares fois où tes pieds ont foulé le sol froid de cette forêt, la solitude était ta seule compagne. Les habitants d’ici n’ont pas ce genre de temps à perdre, comme dirait ta boulangère.

Mais lorsqu’on a l’éternité devant soi ?

Voilà une autre question qui t’attriste et t’inquiète. Que feras tu lorsque cette vie interminable sera devenue un fardeau ? Celui que tu aimes partage ton immortalité, certes. Mais les autres ? Ceux que tu appelles amis, celui qui ronfle en ce moment dans tes draps, et tous les autres qui ont un jour partagé un sourire avec toi ? Même au sein de ton clan, maintenant que tu y penses, l’éternité n’est qu’une promesse incertaine. Combien de tes frères et sœurs as tu déjà perdus ? Est-ce que cela a vraiment de l’importance, maintenant ? Car, après tout, tu les tiens responsables de ce qu’il t’est arrivé. Tu les détestes tous, les rejettes avec force, de peur qu’ils ne découvrent le monstre que tu caches.

Toutes ces pensées tournent en rond dans ton petit esprit, comme elles le font sans cesse depuis des mois maintenant, à tel point que tu en oublies d’en profiter le spectacle autour de toi, Lily. Tu t’es pourtant assise au bord d’un joli ruisseau, où tu pourrais te faire bercer par le chant des grenouilles – exactement ce dont tu avais besoin ce soir. Mais non, encore une fois, ton petit cerveau s’est fait plus fort que la Beauté.

Heureusement pour toi, voilà qu’une voix te tire de ta rêverie et te ramène à l’instant présent. Une voix que tu crois reconnaître, sans vraiment savoir pourquoi, et à laquelle tu réponds avec la même douceur emprunte de mélancolie.
« Bonsoir.
Oh bonsoir. Pardon, je ne vous avais pas entendue arriver. » voilà une drôle de chose, que de s’excuser à un moment pareil. « Je ne m’attendais pas à croiser- » tu laisses ta phrase en suspens, t’étant enfin retournée en direction de l’inconnue.
Inconnue qui n’en est pas vraiment une en vérité, car tu reconnaîtrais ces traits entre mille. Pourtant vos chemins ne se sont pas croisés tant de fois que ça, mais tu n’oublies jamais un visage, Lily. Encore moins lorsque celui-ci est censé être mort.
« Toi ici. » te contentes tu donc de dire, rendue muette par la surprise.
© GASMASK




« Raconte-moi. » {Lily} 1482943337-maug-lily
Mood:
 


Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
I've been searching for a trail to follow again
Take me back to the night we met


Lily rêve en #FF6699

« Raconte-moi. » {Lily} PFaVvrL « Raconte-moi. » {Lily} EiVNcSW « Raconte-moi. » {Lily} OHQVbZF

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 619 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
7/4 Indisponible.



www ۞ Lena [3]

www ۞ Ankk [3]
www ۞ Xuan [3/3]
www ۞ Rhian [7]

www ۞ Lucie [2]
www ۞ Akira [1]
www ۞ Cloud, Sept, Reyn

Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: « Raconte-moi. » {Lily}
Mer 14 Aoû - 18:09
I left all the living I'd done in that strange, perfectly sculpted yet empty echo of my life. ”
Avril 189X ― Lily & Lucie

S'il y avait bien une chose que les derniers mois —  ou bien les premiers —  de son existence avaient appris à Lucie, ce que rien n'arrivait par hasard ; et c'était d'autant plus vrai pour les rencontres. Toutes celles qu'elle avait faites, de la plus horrible à la plus douce, lui avaient permis de grandir, de s'affirmer, de se construire et parfois même de se reconstruire. Il n'y avait pas de mauvais moment ni de mauvais endroit pour ce genre de choses, et c'était parce qu'elle n'y était jamais préparée qu'elle avait pu en tirer les meilleurs enseignements. C'était tout simplement le destin, dans ce qu'il avait de plus transcendant, de plus immuable.

C'est peut-être parce qu'elle y croyait si fort que Lucie vit en l'inconnue un nouveau signe de sa destinée, ou peut-être parce qu'au fond d'elle, quelque chose s'était éveillé, comme un appel ancien, un écho lointain traversant les âges et qui résonnait enfin avec une âme jumelle. Cette sensation étrange qui lui donnait l'impression de porter quelque chose en elle — quelque chose qui l'avait toujours effrayée — l'accompagnait constamment depuis qu'elle était sortie de son long sommeil ; mais c'était la première fois qu'elle se manifestait de façon si réelle, au point que son cœur s'emballa au moment où la jeune femme lui répondit.

« Oh bonsoir. Pardon, je ne vous avais pas entendue arriver, » s'excusa-t-elle d'une voix empreinte d'une douce mélancolie, « Je ne m'attendais pas à croiser— »

Elle coupa brusquement sa phrase, mais l'expression de surprise qu'elle afficha parla pour elle : c'était comme si elle venait de voir un fantôme, si bien que Lucie se demanda s'il y avait quelque chose derrière elle, si quelqu'un l'avait suivie.

« Toi ici, » conclut finalement l'inconnue.

Inconnue qui, à l'évidence, ne l'était pas tant que ça. Cette fois, ce fut au tour de Lucie d'être confuse. Elle jeta un regard troublé autour d'elle, comme pour s'assurer qu'elle était bien seule, et du se rendre à l'évidence : c'était bien à elle que la fille de la Lune s'était adressée. Pourtant, à première vue, il ne lui semblait pas la connaître. Malgré l'obscurité, les rais lunaires éclairaient son visage d'une douce lumière blanche, qui donnait à sa peau des reflets laiteux. C'était le genre de visage qu'elle n'aurait pas pu oublier, n'était-ce que par l'aura singulière qui s'en dégageait. Et puis, ici, en Allemagne, elle connaissait à la fois tout le monde et personne, assez pour pouvoir mettre un prénom et une tête sur le voisinage, mais trop peu pour s'en faire de véritables connaissances, encore moins des amis. En tout cas pas le genre qui la tutoyait et la regardait avec stupeur, ni ne s'étonnerait de la trouver en forêt à la nuit tombée. Lucie avait toujours eu ce genre d'habitude un peu loufoques, et plus personne ne s'en étonnait.

Personne sauf une, apparemment.

« Moi..? » répéta-t-elle un peu bêtement, un peu hébétée. « Excusez-moi mais... nous sommes-nous déjà rencontrées ? »

Pas peur de vexer son interlocutrice si d'aventure leurs chemins s'étaient réellement croisés par le passé, elle se hâta d'ajouter :

« Désolée, j'ai tendance à avoir quelques... difficultés à mémoriser correctement les choses, » se justifia-t-elle, « Et j'ai beaucoup voyagé ces derniers temps, alors, mmh... ça n'aide pas vraiment. »

Cette fois, il ne pouvait s'agir que d'un malentendu. Elle refusait d'envisager l'autre possibilité, quand bien même elle était beaucoup plus intéressante — plus angoissante, aussi. Mais elle devait se rendre à l'évidence : le destin se montrait rarement aussi généreux, et préférait toujours les longs détours aux chemins directs.

(Pourtant)
(Tu ressembles vraiment à un souvenir.)
(c) Sarah
The One That Lives Forever

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanThe One That Lives Forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: « Raconte-moi. » {Lily}
Lun 19 Aoû - 21:53
Soeur

La jeune femme jette un regard autour d’elle, comme si elle cherchait une autre personne à laquelle tu t’adresserais, te laissant perplexe. Pourquoi semble t’elle si surprise. Non, pourquoi est-elle en vie surtout. Elle a disparu sans laisser de traces plusieurs mois plus tôt maintenant et, même si vous n’avez senti sa mort, vous êtes plusieurs à l’avoir pleurée. Tu aimerais dire que tu faisais partie de ceux-là, mais ton deuil était plus personnel et ayant fui l’Arche, tu n’as su que trop tard que Bonnie l’avait quittée pour toujours.

Un silence s’installe entre vous deux et tu le laisses faire. Après tout, tu n’as rien à dire pour l’instant et ton amie non plus. Quant au silence, il n’est pas pesant et ne prend pas non plus toute la place. Il est simplement là, en attendant que votre discussion reprenne – si elle le fait un jour. Sinon, il se contentera de rester, accompagnant la sérénade des grenouilles et le bruit du vent dans les feuilles. Tu aimes ce silence qui, en vérité, n’a de silence que le nom. Il permet de se perdre dans ses pensées sans totalement s’y noyer ou de rester seule sans jamais se faire écraser par la solitude. Il chasse la panique et accompagne les rêves.
« Moi..? Excusez-moi mais... nous sommes-nous déjà rencontrées ? »
Tu la fixes avec surprise, toujours muette. Non pas qu’une telle question froisse ton orgueil, mais tu pensais faire un peu plus d’effet aux personnes que tu rencontres. Il faut dire que toutes celles ayant croisé ta route ont souvent gardé un souvenir indélébile de ta frimousse, mais surtout de tes airs venus d’ailleurs, de tes mots décalés et de tes tenues colorées. Alors, qu’une personne avec qui tu as vécu de telles aventures, puisse t’oublier de la sorte, c’est tout de même surprenant. Comme si elle pouvait lire tes pensées, la voilà qui se presse de préciser :
« Désolée, j'ai tendance à avoir quelques... difficultés à mémoriser correctement les choses. Et j'ai beaucoup voyagé ces derniers temps, alors, mmh... ça n'aide pas vraiment.
Ce sont des choses qui arrivent, ne t’en fais pas. » Tu lui adresses un nouveau sourire, toujours le même, avec sa douceur et sa mélancolie qui ne te quitte plus. « Pour répondre à ta question, nous nous sommes déjà rencontrées, oui. Je te suis venue en aide, une fois et après ça nos chemins se sont croisés plusieurs fois. »
Nous avons combattu côte à côte, sœurs dans une famille qui n’en est pas une. Peux tu vraiment lui dire ces choses là ? Si tu perdais la mémoire, aimerais tu retrouver tous tes souvenirs, ou seulement ceux heureux ? Ce jour là n’est pas malheureux, certes, mais il n’est pas glorieux non plus. Vous avez laissé les Ombres en vous parler et aurais tué ces pauvres bougres si le combat n’avait pas pris fin avant. Alors, vaut-il vraiment la peine d’être raconté.

Mais d’ailleurs, veut elle seulement retrouver ces souvenirs que vous partagez ? Tu ferais mieux d’attendre son approbation avant de lui raconter quoi que ce soit. Non pas que tu aies grand-chose à lui dire en vérité, n’ayant jamais eu la chance de partager un vrai moment avec l’Irlandaise.

Ce soir est donc une seconde chance qui vous est offerte et ce serait bien dommage de tout gâcher maintenant. C’est pourquoi, au lieu de parler de toutes ces choses et ces personnes que tu cherches à tout prix à fuir, tu préfères te concentrer sur le moment présent. Si Bonnie a des questions, tu lui répondras avec plaisir. Sinon, pourquoi ne pas profiter tout simplement de cette nuit agréable pour faire connaissance avec la jeune femme ?
« Tu devrais t’asseoir tu sais, l’herbe est douce et c'est bien plus agréable que de rester debout. »
© GASMASK




« Raconte-moi. » {Lily} 1482943337-maug-lily
Mood:
 


Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Découvrir le monde
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
I've been searching for a trail to follow again
Take me back to the night we met


Lily rêve en #FF6699

« Raconte-moi. » {Lily} PFaVvrL « Raconte-moi. » {Lily} EiVNcSW « Raconte-moi. » {Lily} OHQVbZF

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 619 ▐ Autres Comptes : Laoghaire & Cie
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
7/4 Indisponible.



www ۞ Lena [3]

www ۞ Ankk [3]
www ۞ Xuan [3/3]
www ۞ Rhian [7]

www ۞ Lucie [2]
www ۞ Akira [1]
www ۞ Cloud, Sept, Reyn

Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: « Raconte-moi. » {Lily}
Mar 27 Aoû - 13:56
I see flowers so tall, they surround me. ”
Avril 189X ― Lily & Lucie

La jeune femme — dont elle ignorait toujours le prénom — ne sembla pas être surprise par les mots de Lucie, ce qui eut pour effet de la rassurer momentanément : elle ne se trouvait pas face à un fantôme de son passé oublié, simplement en présence d'une des nombreuses rencontres qu'elle avait faites ces derniers mois. Du moins, c'est ce qui lui fut permis de croire l'espace d'un court instant, avant que la triste blonde ne reprenne la parole, toujours parée de cette douce mélancolie.

« Pour répondre à ta question, nous nous sommes déjà rencontrées, oui. Je te suis venue en aide, une fois et après ça nos chemins se sont croisés plusieurs fois. »

Lucie demeura interdite, silencieuse. La vérité était là, sous ses yeux, inéluctable : la femme qui se tenait non loin d'elle, elle l'avait connue autrefois. Dans cette autre vie qui semblait à la fois si proche et si lointaine, et de laquelle elle n'avait gardé qu'un bleu à l'âme, comme une tâche d'encre indélébile.

Elle ne pouvait plus douter, à présent : Lucie n'oubliait jamais ceux qui l'avaient aidée. Elle se remémorait parfaitement chacun des visages et des noms de ceux qui lui avaient tendu la main depuis qu'elle s'était réveillée ; qu'ils aient partagé une heure ou un jour de sa vie. Il n'y avait aucune raison que la blonde fasse exception, à plus forte raison qu'elle venait d'affirmer qu'elles s'étaient croisées plusieurs fois depuis — et puis, elle semblait la connaître suffisamment bien pour la tutoyer. Il n'y avait qu'une seule façon d'expliquer cette situation, et Lucie n'en chercha pas d'autre.

Cette impression qu'elle avait ressentie en s'approchant, puis en la voyant, cette sensation étrange qui lui remuait le cœur et le ventre... tout faisait sens, désormais.

« Tu devrais t'asseoir tu sais, l'herbe est douce et c'est bien plus agréable que de rester debout. »

Le cœur de Lucie battait à tout rompre. Comment devait-elle réagir ? Un calme étrange se dégageait de la jeune femme, et pourtant, elle ne parvenait pas à se défaire de ce sentiment désagréable, presque menaçant, qu'elle ressentait au plus profond de ses entrailles. Trop vague pour être qualifié de danger, mais assez présent pour lui donner de sueurs froides.

« Oui... vous avez raison. » répondit-elle simplement, d'une voix étonnamment claire en dépit de la noirceur de ses pensées.

Sans plus attendre, mais avec une hésitation — mélange de timidité, de perplexité et d'appréhension — elle avança vers la blonde, et prit place non loin d'elle, près du ruisseau chantant. Quelques grenouilles s'étaient dégagées de sauts habiles au devant de ses pas hasardeux, et Lucie le couva d'un regard nostalgique, mélancolique. A leur vue, son cœur se calma, aussi put-elle reprendre, plus sereinement :

« Dites... » elle prit un brin d'herbe, qu'elle frotta nerveusement entre ses doigts, « Nous nous connaissions... avant. N'est-ce pas ? Je veux dire... bien avant... bien avant le début de cette année. »

(J'ai l'impression)
(Que ça fait plus longtemps que ça encore)

Elle inspira et expira longuement, le cœur battant, osant à peine regarder la jeune femme.

« Mh... Je ne me souviens pas de ma vie d'avant, » avoua-t-elle finalement, bien qu'elle savait que la blonde s'en était probablement déjà douté, « Mais... enfin, si vous le voulez bien... J'aimerais bien que vous m'en parliez un peu. Enfin. De vous. Comment vous appelez-vous ? Moi, c'est Lucie, maintenant. »

(Pourtant je suis sûre)
(Sûre d'avoir entendu un autre prénom, un jour)
(Dans un rêve.)
(c) Sarah
The One That Lives Forever

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Retrouver la mémoire.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanThe One That Lives Forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Re: « Raconte-moi. » {Lily}
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
« Raconte-moi. » {Lily}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Île raconte de Corynn Thymeur
» Nouvelle Saison One Piece : Amazon Lily !
» Lily-Rose
» Flying lily clothes, nouvelle marque de t-shirt Nose art
» Là je raconte ma vie

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Allemagne-
Sauter vers: