Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Mar 17 Déc - 19:38





Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant



Our Hero, our Hero, claims a princess's heart
I tell you, I tell you, the Dragon of Roses comes
With a voice wielding power of the ancient Nord arts
Believe, believe, the Dragon of Roses comes ♪

Elle observe les pétales de la rose sombre entre son index et son pouce en faisant attention aux quelques épines sur la tige de la fleur. Ses orbes turquoise virant parfois entre le vert des émeraudes et le bleu des océans brillent soudainement de mille feux. Le vent de la banquise provenant du lointain de la mer Baltique fait danser la dernière mèche blonde encore existant sur la crinière de neige de l’Exorciste. Elle ferme doucement ses paupières pour apprécier la brise matinale de cette journée, mais aussi de l’odeur de la Mer que la Sherlock aime tant. Les aboiements des mouettes se font entendre et certaines volent assez près de la Sorcière. De son autre main valide, la douce caresse son encre de bateau qui représente son collier.

It's an end to the evil of all Daughter of the sea's foes
Beware, beware, the Dragon of Roses comes
For the darkness has passed, and the legend yet grows
You'll know, you'll know, the Dragon of Roses's come ♫

Les anneaux de Risa s’activent d’une petite lueur verte agréable et douce à admirer. L’eau environnante forme subitement un papillon aquatique qui atterrit sur la plante prisonnière de la pince gauche de l’Anglaise. Le Lepidoptera agite délicatement ses ailes et déroule sa minuscule trompe pour tenter d’attraper le pollen de la rose. Pendant ce temps, la femme reproduit une mélodie faible et légèrement triste à tel point que le Lépidoptère bouge sa minuscule petite tête pour admirer sa créatrice. Enlevant ses doigts de son collier, la détective rapproche son index de l’insecte pour que ce dernier sautille sur son ongle. Puis, tout doucement elle lève sa main pour que sa petite merveille prenne son envol.

Dragon of Roses, Dragon of Roses
By his honor is sworn.
To keep evil forever at bay
And the fierce foe rout
When the hear triumph’s shout
Dragon of Roses
For your blessing we pray ♪

Un dernier instant, la compatible surveille le papillon disparaître dans les cieux, laissant la jeune femme mettre un terme à son chant qui représente une mélodie de sa mère pour l’aider à s’endormir lorsque le violent et menaçant orage grondait à l’extérieur de son ancien manoir. Un faible sourire s’échappe de son visage remplaçant à présent ses larmes qui ont été trop versées dans le passé. Remettant sa capuche de son uniforme à l’aide de sa paluche droite qui ne tient pas la fleur préférée de la fille des mers, Risa s’éloigne des quais pour continuer ses recherches à propos de ses véritables origines. Peut-être trouvera-t-elle des réponses dans ce pays, à Stockholm la capitale et la plus grande ville de Suède. Connue à propos de la Grande guerre du Nord ayant duré vingt et un ans suite à un conflit entre le tsarat de Russie à l’Empire Suédois. Mais aussi de l’opéra royal qui est une merveilleuse architecture de l’époque montrant la supériorité culturelle de ce pays. Risa doit le reconnaître que d’être Exorciste est un avantage. Elle peut voyager librement sans payer les frais de transport et découvrir des choses magnifiques. C’est lorsque Risa passe devant une gamine âgée à peine de huit ans qui doit sûrement vivre dans les rues à cause de son état déplorable, la femme aux cheveux de neige se baisse pour être à sa hauteur et lui donne la ravissante fleur. Tendrement, la sorcière caresse les joues de la fille et essuie une larme perlant de la joue crasseuse de la petite clocharde. Instinctivement, la défunte mère dépose discrètement quelques pièces en argent dans la poche non trouée du pantalon de la môme sans qu’elle se rende compte de rien. Elle remonte le col de l’enfant, réajuste le vulgaire bout de tissu qui lui sert d’écharpe, et lui adresse un doux sourire.

Elle aimerait lui parler, tenter de lui remonter le moral sur sa situation misérable mais aucun mot ne souhaite sortir de ses lèvres froides. Risa est muette comme une carpe mais espère que le peu de monnaie en sa possession pourra redonner un peu de bonheur à cet enfant vivant dans les banlieues de cette capitale.

Soudainement son attention de détective se porte sur une silhouette au loin. Elle est de dos mais bizarrement Risa semble connaître cette personne. Décidant donc de s’approcher de ce fameux personnage qui est une demoiselle, l’amoureuse des vérités écarquilles les yeux en reconnaissant la chevelure. Même si l’Anglaise n’a vu que très brièvement une photo de cette jeune femme, la Sherlock ne peut pas se tromper. Il s’agit de Célania Vaillant, actuellement morte d’après les rapports de Central. D’ailleurs, les supérieurs ont demandé son assistance pour enquêter sur cette fameuse mort mais la détective a refusé prétendant que ça ne l’intéressait aucunement. De toute manière, Holmes n’a jamais cru au meurtre de cette ancienne Exorciste. C’était beaucoup trop facile de clôturer cette enquête par ce résultat aussi insignifiant à croire que Central agit comme Scotland Yard. Doit-elle arrêter ce fameux déserteur ? La réponse est tout simplement non, car Risa a toujours caché avoir rencontré Gwenaëlle Roussel entre les frontières France/Allemagne. S’ils ont une raison de quitter la Congrégation ce sont leurs affaires et pas celles de Risa. Oui, depuis la mort de sa fille, depuis la trahison de son majordome qu’elle aimait, depuis le désespoir qu’elle a reçu de Moriarty, Drake compte ne plus utiliser son palais mental pour élucider des mystères qui peuvent blesser autrui. D’ailleurs, c’est à cause de son intelligence que pas mal de personnes ont soufferte à cause de Risa. Comme par exemple l’inspecter Lestrade, ou encore Abigail Panabaker qui en a subi plus que les autres. D’ailleurs c’est peut-être à cause de son comportement sociopathe que la prima donna est devenue aussi fourbe et calculateur aimant créer des chantages à tout va. Son poing se resserre, la compatible garde toujours son Innocence activée mais elle a pris le soin de cacher ses mains sous des gants en cuir…

L’espace entre Célania et Risa se rétrécit puis, lentement, la main de Drake se pose sur la jeune femme à la manière d’une plume se posant sur le sol.

« Mes excuses, puis-je m’entretenir avec vous ? » demande-t-elle d’une voix neutre et impassible. « Vous êtes Célania Vaillant. N’est-ce pas ? »

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  05_1510


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Mar 7 Jan - 16:27
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?




Assourdissant, oppressant, confus.
À l'image de ses pensées.
Vivant, aussi excessif qu'incohérent.


C’était ainsi qu’elle percevait ce monde et ses habitants.
Depuis son affrontement contre le Regret, dans l’étendue blanche du froid polaire, elle avait prit soin de rester loin. Loin des gens, ne reprenant contact qu’avec ceux qui lui étaient chers et importants -ses amis, son amour-. Loin des tracas, se laissant le temps nécessaire pour redevenir celle qu’elle avait été. Loin des bruits et des foules, ne supportant pas encore tout ce qui en ressortait.

Trop de mots.
Trop de sons.
Trop de mouvements.
Trop de pas.
Trop de couleur.
Trop d'histoires


Et ses angoisses incertaines, et ses peurs, et ses sentiments à peine retrouvés se heurtaient avec bien trop de violence à ce monde si plein de vie, si différent de cet entre-deux terne et sans importance -entre la vie et la mort- dans lequel elle avait erré pendant tant de mois. Partir seule, quelle idée.

Le manoir leur avait offert un salut, un repos nécessaire et obligatoire. En ruine et détruit -comme ses résidents-, il n’était que calme, qu’un mélange homogène de couleurs semblables, seulement dérangé par un souffle à travers les arbres, une pluie fine qui perçaient les feuilles ou un animal se manifestant au loin.

Rien.

Rien de semblable avec ce qui ne se déroulait sous ses yeux. Alors que le repos laissé peu à peu sa place aux nouvelles obligations. L’idée de Gwen, leur nouvelle conviction à tous, devait progresser, se répandre, s’ils voulaient avoir une chance d’être réellement considéré.
Alors même qu’ils fuyaient, ils devaient replonger dedans. Se préparer. S’organiser. Pour œuvrer dans cette guerre.

Hilda.


Encore un nom qui avait été évoqué comme potentiellement essentiel.
Hilda, et tout ce qu’elle pouvait offrir, sans rien connaître d’eux.

Deux jours de voyage -éprouvants, à supporter ce monde si vivant- à travers les pays du Nord, à travers cet hiver qui semblait sans fin.
Mais le froid n’était pas un problème. Pas depuis bien longtemps.

Sa rencontre avec Hilda et son Conseil en avaient été un, cependant. Il avait fallu rencontrer des gens -huit au total avec la femme- dans un appartement du centre-ville -pourquoi y avait-il fallu que ce soit le centre-ville-, il avait fallu parler, trouver des accords, des possibilités, des solutions, sans toutefois inclure l’agence dans leur groupe, sans toutefois en révéler trop et mettre ses amis en danger. Un véritable casse-tête qui avait eu le mérite de lui offrir, en plus d’un réseau d’espionnage à travers le monde, un formidable mal de crâne.

Mais c’était si peu payé.
Si peu pour autant.

Hilda avait donné sa parole ; leur groupe aurait accès à toutes les informations importantes de ce monde.
Notamment celles concernant la Guerre Sainte.
Cruciales, en ces temps si incertains.
Et bientôt, le calme du manoir, à nouveau.


Mais avant, il lui fallait voyager, encore. Et surtout, se concentrer. Faire abstraction de cette migraine pour appréhender la ville et ce qui l’entourait. Les ennemies pouvaient être partout. D’un camp comme de l’autre, elle n’avait plus d’allié. Ou plus tant. Et elle était bien trop reconnaissable, le Destin le lui avait prouvé de nombreuses fois.

Une fois de plus.

Sortir de l’appartement, traverser quelques rues en direction de la gare. C’était tout ce qu’il avait fallu pour qu’une main se pose sur son épaule et qu’une voix se différencie de celle de la foule alentours pour arrêter ses pas.

« Mes excuses, puis-je m’entretenir avec vous ? Vous êtes Célania Vaillant. N’est-ce pas ? »

Seulement quelques mots.
Un timbre calme, presque doux.
Mais déjà tant de danger.


Un pas, elle se dégagea de cette main, déjà prête à fuir, avant de se retourner vers celle qui l’avait stoppé. Une femme. Mais pas n’importe laquelle. Ses cheveux blancs comme la neige -la neige si souvent rouge-, sa mèche unique, son visage fatigué par des heures de voyage. Rien. Rien ne lui était inconnu.

Risa Drake.
Un autre nom.
Qu’elle aurait préféré ne pas évoquer.


Elle ne la connaissait pas. Pas autant qu’elle aurait dû. Elle connaissait son nom, son visage, comme celui des exorcistes arrivés avant qu’elle ne disparaisse, mais aucune mission, aucun combat en tant que camarade. Risa. Trop d'inconnu dans ce nom. Et elle ne pouvait pas prendre tant de risque. Pas alors que cet emblème si brillant se trouvait sur son uniforme.

Alors elle afficha cet air sérieux, sans doute trop sûr d’elle, mais elle ne voulait pas se laisser impressionner. Elle ne voulait pas laisser penser qu’elle pourrait rentrer, d’une façon ou d’une autre. Ses bras se croisèrent, son innocence se tenait prête.

« Risa Drake, » le salua-t-elle -ou plutôt, constata-t-elle. « Vous vous en doutez, j’ai peu de temps à consacrer à ceux qui me considèrent comme une traître. » mais toujours, pour les camarades et amis dans le besoin. « Alors ? » reprit-elle, curieuse. « Qu’est-ce qui vous amène dans ce pays froid ? »

Un Akuma, un Noé, un autre exilé ? Elle s’en doutait, l’exorciste ne lui répondrait sans doute pas. Pas question de donner des informations à l’ennemi. Mais juger la présence de la femme lui permettrait peut-être d’envisager ses intentions. Ou du moins, de préparer sa fuite.


© GASMASK


Célania's theme


Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  OD7qAEB

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  XGJaXns - Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  V54XpHz -

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  ZyJ11Y6 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  2gcon0C Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  GcgkP7G

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 759 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 




Points :

2700 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Sam 18 Jan - 11:33





Est-ce un hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant





D'un pas en avant, la plume de Risa est éloignée de l'épaule de Célania. La détective abaisse son bras pour qu'il soit en parallèle de l'autre. Lorsque la demoiselle se retourne, son palais mental, son arme de prédilection, son atout qui la différencie de tout le monde se met à fonctionner. Chaque chose de la fuyarde est notée comme une source de données pour la cervelle prodigieuse de la rivale du Savoir incarné. La façon dont sont entretenus ses cheveux, si elle a des joues creuses, si des cernes sous ses paupières inférieures sont visibles ou non, ses habits actuels, ses moindres faits et gestes, le son et ton de sa voix, Risa voit absolument TOUT car tel est son fléau. L'Anglaise est impassible, ne montre aucun signe de sentimentalisme ou autres choses pouvant détruire sa coquille de glace. Dans le passé, Drake aurait regardé de haut ce déserteur, mais aujourd'hui, à l'heure actuelle, Holmes corrige ses gros défauts ; c'est-à-dire voir les gens idiots, stupides, illogiques, désespérants.

« Je me doute bien que votre temps est compté et que ma présence risque d'impacter ce dernier. » affirme la Sherlock en souriant furtivement.

Son regard d'un bleu océan s'oriente sur chaque passant, chaque citoyen de cette ville. Son ouïe classe chaque conversation de ces derniers par deux onglets qui sont : "utiles" et "inintéressants". Elle se souvient encore d'hier où la chercheuse de vérités a entendu une recette de grand-mère pour cuisiner un plat sûrement très appétissant.

« Si j'étais une traîtresse miss Vaillant, vous seriez déjà aux mains de Central. » avoue-t-elle sans gêne et d'une voix absolument neutre. Risa place ses mains derrière son dos pour enlacer ses doigts entre eux. « Vous êtes considérées comme disparue voire morte pour certains depuis quelques mois. Le décès était une déduction absolument idiote et illogique de la part des autres. » Un soupir se dégage de ses douces lèvres légèrement marquées par quelques pincements de ses propres dents à cause du stress et de l'énervement de ne trouver aucune trace de ses parents de sang. « Si j'étais donc votre ennemie, j’aurais aidé l'Ordre Noir à enquêter sur votre mystérieuse disparition. De plus, j'aurai de ce fait signalé votre présence, aujourd'hui, via mon golem. Chose que je n'ai pas faite, mais libre à vous de me croire, my dear. »

Le vent souffle à nouveau et fait voler le bout de sa tresse Indienne ainsi que sa mèche blonde unique. Tout doucement, la chevalière de la Reine ou du moins l'ancienne chien de garde de Sa Majesté adresse un sourire doux et rassurant.

« Je ne suis pas ici pour vous. Je suis d'ailleurs heureuse de vous voir vivante. » Risa s'incline de manière très noble, comme le ferait un chevalier à vrai dire. « C'est un honneur de vous rencontrer. » Elle se redresse et commence à marcher. « Nous devrions être en mouvement pour éviter de trop attirer l'attention. La curiosité des gens est très active lorsque deux personnes restent statiques dans une foule. » Son index frotte l'arête de son nez. « Ce pays froid comme vous dites, est, d'après mes recherches un lieu d'enquête. Je tente de trouver les choses qui m'échappent. C'est-à-dire mes origines, mon passé, mes géniteurs. » Ses yeux brillent soudainement et virent légèrement à l'émeraude suivant la luminosité de ce soleil qui a du mal à relever la température. « Je dois dire, que je n'arrive absolument pas à avancer dans mes recherches. » Drake lève sa main près de son visage et referme ses griffes férocement pour y exprimer sa grande frustration. « J’ai l’impression de chercher l’impossible. Mais comme je le dis toujours ; en enlevant l’impossible il ne reste que la vérité. »

Risa lève ses cristaux pour admirer le ciel parsemé de nuages, tout en grattant une petite partie de son menton à l’aide de son index. La voilà qui se perd à nouveau dans ses pensées, essayant de trouver une petite réponse de pourquoi Célania Vaillant se trouve à Stockholm, la capitale de la Suède. La sorcière se souvient encore de la gérante de l’orphelinat, cette douce dame qui l’a recueilli lorsque sa mère inconnue l’a abandonnée…comme une lâche. La Rose Noire a donc demandé des informations via par une petite lettre à celle qui l’a élevé dès ses tout premiers jours dans ce monde déchirant, désespérant, et ennuyant pour le palais mental de la détective. Elle lui avait répondu à la hâte de se rendre à Stockholm, sans évoquer d’autres informations utiles. Pourquoi ce lieu ? Pourquoi cet endroit ? Qu’est-ce que cette ville a à cacher ? Holmes compte bien le découvrir, mais au lieu de trouver des indices pour son enquête, la fleur se retrouve en présence d’une deuxième déserteuse de l’Ordre Noir. Chaque fois que la Sherlock tente de trouver une réponse très difficile à résoudre, l’Anglaise rencontre un fuyard. La première fois c’était avec Gwenaëlle Roussel, celle qui lui avait menti sur sa propre identité mais Drake flairait déjà le mensonge dans les dires de cette rouquine. Cependant, la femme n’a rien dit, préférant se taire plutôt que de faire triompher la vérité au mensonge. Au final, sa rencontre avec cette prétendue Gabrielle Rousseau fut très réjouissante, agréable et bénéfique pour l’ancienne chevalière désespérée. Donc, à l’heure d’aujourd’hui, au moment même, actuellement, la Sherlock fera également la même chose qu’avec Gwen. Garder le silence sur sa mystérieuse rencontre avec Célania Vaillant.

« On dit de vous que vous êtes une excellente bretteuse, est-ce vrai ? » demande avec une grande curiosité la chercheuse de vérité. « Il n’y a rien de plus admirable qu’une femme sachant manier l’épée à la manière d’un chevalier. »

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  05_1510


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Mar 28 Jan - 0:41
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?




Un monde si grand.
Si vaste.
Qu’il ne paraissait pas encore avoir divulgué tous ses secrets.
Et pourtant.
Un monde si petit.
Si proche.
Qu’il rapprochait sans cesse les gens, créant des rencontres au gré du hasard.


« Je me doute bien que votre temps est compté et que ma présence risque d'impacter ce dernier. »

Un sourire discret, mais un sourire tout de même.
Et un haussement de sourcils, curieux.
Et elle se demandait, comment son temps allait être impacté.
Mais elle savait, que la réponse viendrait bien assez tôt.


En face d’elle, l’exorciste avait eu la décence de retirer sa main de son épaule, de ne pas la retenir plus longtemps, de mettre de la distance entre elles. Et elle, s’était sentie soulagée. Car tout était toujours trop proche. Toutes les personnes qui marchaient autour d’elles, tous les bruits qui se répercutaient contre les bâtiments de la ville, toutes les histoires qui s’entremêlaient et se croisaient, toutes les couleurs qu’arboraient les alentours… Elle aurait préféré rester loin de tout ça, pour le moment, pour un temps, du moins. Un temps nécessaire pour qu’elle se remette, enfin, pour accepter la présence proche de personnes, autre que les résidents du manoir. Rien de plus. Une main sur son épaule, c’était trop.

Puis un sourire, fugace, moqueur.
Peut-être pour avoir mis la main sur un déserteur, par un pur hasard au gré d’une journée ensoleillée.
Puis un sourire, fugace, amusé.
Peut-être devant l’évidence de sa déclaration, sachant qu’une rencontre pareille impacterait forcément ses protagonistes.


Mais le doute, toujours. Et elle, demeurait sur ses gardes, encore. Une prudence qui ne passa pas inaperçu dans les yeux bleus de la femme, habituée aux combats, habituée aux gestes, habituée aux attitudes, sans doute autant qu’elle l’était. Un soldat, qui savait lire entre les lignes -un danger ?

« Si j'étais une traîtresse miss Vaillant, vous seriez déjà aux mains de Central. »

Ses bras croisés, toujours.
C’est un sourire moqueur qui prit place sur son visage.
Vraiment ?
L’exorciste semblait bien sûre d’elle.


Trop peut-être, convaincue de ce qu’elle avançait. Convaincue qu’elle aurait déjà eu raison de sa fuite si elle l’avait souhaité. Elle, ne se prétendait pas être la meilleure. Elle ne l’avait d’ailleurs jamais fait et n’envisageait pas de le faire un jour. Mais elle savait ce qu’elle valait, elle savait pourquoi elle était toujours en vie. Des mois qu’elle était en fuite, qu’elle avait rencontré bon nombre de personnes, d’Akumas, de traqueurs, -combattant certains, discutant avec d’autres, se rendant invisible auprès du reste-. Des semaines presque qu’elle œuvrait pour envisager un futur différent, qui irait à l’encontre de Central. Et tout ça, Drake ne pouvait rien y faire, ne pourrait rien y faire, ne pourrait pas l’arrêter, si vite, si facilement. Jamais. Mais tout ça, il n’était pas question de le lui expliquer, de révéler tant de secrets, de donner des noms et des informations.

« Vous êtes considérées comme disparue voire morte pour certains depuis quelques mois. Le décès était une déduction absolument idiote et illogique de la part des autres. » continua-t-elle sur sa lancée, un soupir irrité s’échappant de ses lèvres. Et son sourire à elle disparût, alors qu’elle écoutait attentivement, récupérant toutes les données qui pourraient lui être utiles par la suite. Morte, donc. Toujours. Aucune information n’avait fuité des personnes qu’elle avait eu l’occasion de rencontrer -le contraire l’aurait étonné-, aucune information quant à sa présence à Édimbourg. Morte donc. Toujours. Et curieusement, c’était presque aussi irritant que rassurant de le savoir. « Si j'étais donc votre ennemie,» reprit Drake sans se soucier de ses pensées,  « j’aurais aidé l'Ordre Noir à enquêter sur votre mystérieuse disparition. De plus, j'aurai de ce fait signalé votre présence, aujourd'hui, via mon golem. Chose que je n'ai pas faite, mais libre à vous de me croire, my dear. »

Libre à elle, oui.
Puisque rien ne lui prouvait que l’exorciste lui disait bien la vérité.


L’amadouer de jolies paroles réconfortantes était toujours une possibilité avant de finalement, prévenir Central. Car malgré tout ce qu'il s’était passé, malgré tout ce qu’elle avait vécu, elle voulait toujours espérer, toujours croire, que des personnes pouvaient encore se montrer honnêtes -comme l’avait été Destiny-, vraies, avec les autres, avec elles-mêmes, même si ça pouvait être une erreur lourde de conséquences. Ça, Drake pouvait aisément jouer avec, sans doute autant qu’elle le souhaitait. C’était peut-être même déjà ce qu’elle faisait, derrière son masque de sympathie. Alors elle, écoutait, sans croire toutefois, se contentant d’un vague hochement de tête, signifiant qu’elle comprenait ce que la femme avançait pour la convaincre.

Puis à nouveau.
Un sourire.
Presque aussi rassurant que l’écho de sa première phrase.
Celle qui l’avait fait s’arrêter au milieu de la foule.


« Je ne suis pas ici pour vous. Je suis d'ailleurs heureuse de vous voir vivante. » Ce n’était sans doute pas le cas d’autres personnes, et en y pensant, cela lui aurait presque arraché une réponse amusée. « C'est un honneur de vous rencontrer. »

L’exorciste assortie sa déclaration d’une salutation qui la dépassait, qui lui évoquait une gêne. Qui la mettait mal à l’aise. Elle avait toujours été polie -ses parents y avaient toujours tenu-, elle avait toujours fait attention à ses mots -pour les mêmes raisons-, à l’étiquette même, parfois, mais elle n’avait jamais appris à évoluer dans un monde où elle ne mettrait jamais les pieds. Il lui fallait reconnaître que, pour ne rien arranger, les derniers événements avaient quelque peu écorché tout ce qu’elle avait pu apprendre, préférant ne plus se camoufler derrière des mots qui ne lui ressemblaient plus.

Drake, avec son accent parfaitement anglais, avec son éloquence et ses manières, lui renvoyait presque un reflet maussade de sa propre personne. Elle ne pourrait jamais prétendre être aussi à l’aise que l’exorciste lors de rencontres, mais était-ce si important ? Surtout lorsque la femme aurait pu davantage s’offusquer de son manque de répondant que de ses manières.

« Un plaisir partagé. » Peut-être, elle ne le savait pas encore en réalité. « On n’avait jamais eu l’occasion de se croiser lorsque je n’étais pas… Morte, » plaisanta-t-elle, même si le cœur n'y était pas réellement, avant de se rendre compte, qu’encore une fois, son humour était plus que douteux.
« Nous devrions être en mouvement pour éviter de trop attirer l'attention. La curiosité des gens est très active lorsque deux personnes restent statiques dans une foule. » déclara finalement la femme, joignant le geste à la parole. Et sans savoir pourquoi, peut-être par habitude ou par mécanisme, elle la suivit, se demandant si c’était ce qu’elle devait faire. N’aurait-elle pas dû profiter de cet instant pour se fondre dans la foule et disparaître à jamais, entre deux passants ? « Ce pays froid comme vous dites, est, d'après mes recherches un lieu d'enquête. Je tente de trouver les choses qui m'échappent. C'est-à-dire mes origines, mon passé, mes géniteurs. »

Surprise.
Presque autant que curieuse.
Elle tourna la tête vers l’exorciste.
Sans comprendre où elle souhaitait en venir.


Elle comprenait aisément ce qui guidait ses pas. La recherche. D’une chose importante, pourtant perdue, oubliée. Elle comprenait, pour avoir vécu les mêmes tourments, quelques semaines auparavant. Mais ce qu’elle ne percevait pas entre les mots de Drake, c’était “pourquoi”. Pourquoi lui confier de pareilles informations, sans aucune retenue, à elle, une exilée ? Pourquoi la Congrégation, pourquoi Central, acceptaient qu’une exorciste parte ainsi, vaquer à ses propres préoccupations, délaissant les missions et les champs de bataille ? Ce n’était pas commun, loin de là, et c’était bien ce qui lui laissait cette étrange impression d'inconfort. Comme si, au fond, il pouvait y avoir autre chose, derrière la présence de l’exorciste. Comme si, elle lui cachait autre chose. Et ça, ce sentiment, faisait mourir ses mots dans sa gorge, avant même qu’ils ne naissent, comme pour la protéger d’un quelconque danger. Ne pas trop en dire. Pas avant d’être sûre. Et même si elle avait voulu répondre, que pouvait-elle bien dire à tout ce que lui confiait la femme, à tout ce qui pouvait bien se trouver derrière ses mots, se cachant derrière des sentiments invisibles, sans s'immiscer dans sa vie.

« Je dois dire, que je n'arrive absolument pas à avancer dans mes recherches. » continua-t-elle sur sa lancée, comme exaspérée par la situation mais nullement dérangée par l’ombre qui la suivait, sans un mot, collant le rythme de ses pas sur les siens, se rendant invisible, toujours, par habitude. « J’ai l’impression de chercher l’impossible. Mais comme je le dis toujours ; en enlevant l’impossible il ne reste que la vérité. »

Chercher l’impossible.
Chercher des réminiscences.
Chercher un passé oublié et inaccessible.


Dans une tout autre mesure, elle ne pouvait que comprendre le ressentiment qui animait l’exorciste. Drake aussi devait affronter ses propres démons, bien qu’ils soient différents de ceux contre lesquels elle-même avait dû livrer bataille. Mais chaque personne, chaque être vivant, devait livrer ses propres combats, un jour ou l’autre. Le sien, celui des pacificateurs, venait seulement de commencer. Celui de la femme s’enfonçait, l'entraînant dans les méandres de l’inconnu, pour peut-être, ne jamais la laisser en ressortir.

« J’ignore si on peut retirer l’impossible, » finit-elle par dire après une légère hésitation, se surprenant d’engager finalement une conversation sur un sujet si vaste et si compliqué alors que sa migraine lui demandait de ne pas le faire, se surprenant d’encourager Drake à suivre cette voie emplit de danger. « Mais il est possible de ne jamais abandonner, de ne jamais perdre espoir. Le monde est vaste, surtout lorsque l’on cherche quelque chose, » ou quelqu’un. Ça, elle le savait mieux que personne. « Mais si vous abandonnez, alors il ne sera pas que vaste : il sera aussi sans intérêt, fade… »

Parce qu’il ne sera que déception pour elle.
Déçue de son échec.
Déçue de son abandon.
Déçue d’elle-même.
Et alors, rien ne paraîtra plus comme avant, pour elle.


« On dit de vous que vous êtes une excellente bretteuse, est-ce vrai ? » questionna soudainement l’exorciste, changeant de sujet sans crier gare. « Il n’y a rien de plus admirable qu’une femme sachant manier l’épée à la manière d’un chevalier. »

« Est-ce vrai ? »
A vrai dire, elle n’en savait rien.
Et elle s’en fichait bien.


Elle se fichait de savoir si elle était une bonne combattante ou non. Elle se fichait de savoir ce que l’on pouvait dire -ou plutôt, ce que l’on disait, maintenant qu’elle était morte- sur elle. Car tout ce qui comptait, c’était seulement d’être capable de protéger ses amis, ces personnes qu’elle aimait tant. C’était seulement d’être capable de se protéger elle-même, de survivre, tout simplement, pour ne plus faire de peine à qui que ce soit. C’était seulement d’être capable de stopper les monstres que la guerre engendrait, de stopper les histoires tragiques avant qu’elles n'apparaissent, de stopper le sang et les larmes avant qu’ils ne débordent. Qu’importe qu’elle soit une bonne bretteuse ou non, tout ce qu’elle voulait, tout ce qui comptait, c’était seulement d'y arriver.

Seulement, de ne pas perdre espoir.

« J’ignore si c’est vrai, » répondit-elle avec un léger rire nerveux. Car elle n’aimait pas parler d’elle, elle n’aimait pas se mettre en avant, surtout pas devant une personne dont elle ne connaissait rien. « Mais je suis vivante. Alors c’est tout ce qui compte, je crois. »

Et, toujours aussi mal à l’aise à l’idée que Drake puisse continuer d'évoquer ses capacités de combat et pourquoi pas, les révéler auprès d’oreilles trop indiscrètes, elle s’empressa de changer de sujet, revenant sur un point qui semblait permettre à l’exorciste de parler seule, sans avoir besoin d’une quelconque réponse de sa part, se perdant dans ses pensées autant que dans ses recherches.

« Stockholm est une grande ville, » pleine d’églises malheureusement pour elle, l’obligeant à se faire toujours plus discrète. « vous savez où commencer vos recherches ? »

Ou vos pas et le destin vous guident ?



© GASMASK


Célania's theme


Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  OD7qAEB

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  XGJaXns - Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  V54XpHz -

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  ZyJ11Y6 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  2gcon0C Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  GcgkP7G

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 759 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 




Points :

2700 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Sam 8 Fév - 11:03





Est-ce un hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant





La sorcière est bavarde. Un peu trop d'ailleurs. C'est un de ses défauts. Mais elle ne peut pas cacher sa petite joie de parler à une demoiselle que la bretteuse désirait connaître depuis longtemps. Contrairement à Risa, Célania s'est démarquée en tant qu'Exorciste. On parlait d'elle, on racontait ces exploits, on mentionnait que c'était une Exorciste faisant son travail. Drake, elle, c'est tout le contraire de Vaillant. Fuyarde, désespérée, sociopathe, ne pensant qu'à sa personne, préférant trouver son ex-amour pour le tuer et se venger. En fait, Dame Drake n'est pas un exemple en tant qu'Exorciste, d'ailleurs elle a beaucoup de chance que Central ne gronde pas sur son inactivité, peut-être parce que dans l'ombre Cloud et Apollinaire arrive à apaiser la fureur de Central, ainsi que des hauts dirigeants. Les missions de la fille du vent salé se comptent sur les doigts de la main, et elle n'a même pas dix missions à son compteur. L'Anglaise est un point mort pour l'Ordre, sa plus grande réussite en tant qu'Exorciste était avec Rhian Llewellyn. C'est lui et grâce à lui que la rose a pu marcher sur cette voie d'Exorciste. Alors, quand la demoiselle affirme que c'est un véritable honneur de rencontrer pour la première fois Célania Vaillant, la femme ne ment aucunement. Comme le déserteur le dit, les demoiselles n'ont pas eu la chance de se rencontrer plus tôt et c'est tant mieux en fait.

« Vous savez, je préfère que nous nous rencontrions que maintenant. » avoue-t-elle en se grattant la joue avec son index. Son regard est baissé en direction du sol, des pavés qui sont piétinés par les souliers des citoyens. « Je n'étais pas très sympathique, social dans le passé. Je vous aurais profondément déçu, vous m'aurez répugné sur mon comportement, mes raisonnements et j'en passe. » Elle lui adresse un faible sourire, et tente de pas repenser à cette ancienne Risa irrécupérable. Cette ancienne elle qui a été tué par Seth Moriarty, son ex-mari qui l'assassin de leur fille Flora.

Son ouïe auditive si délicat au moindre son de l'environnement, perçoit les pleures d'un enfant. Son instinct de mère bien que la femme ne soit pas compétente dans ce domaine, prend le dessus. Elle se hâte dans la foule des citoyens et remarque une gamine détenant un âge approximatif de six ans qui pleure à chaudes larmes en se tenant le genou. Le petit bourgeon est blessé et la Rose Noire s'empresse de l'aider. La mère en deuil se baisse à sa hauteur, essuie la tristesse de la petite à l'aide de sa main gantée. Un sourire rassurant lui est adressé à cette ravissante fleur qui commence à pousser. La compatible lui montre un petit rouleau de bandage pour les premiers soins puis un bonbon au caramel. Risa donne la friandise à la petite désespérée et s'active à soigner du mieux qu'elle peut cette vilaine petite blessure. Il ne faut pas longtemps à Drake pour savoir ce qui s'est passé. Dans un premier temps, la détective remarque le lacet défait de la gamine puis dans un deuxième temps des minuscules traces de sang sur un des bords d'un pavé. La déduction est simple à réaliser. Tout d'abord la boucle de son lacet disparaît, la gamine marche sur son lacet puis tombe sur le sol se blessant par la suite à cause du pavé mal taillé. Il doit s'agir d'une gosse sans foyer à cause de la crasse sur ses joues, jambes et bras. Notons les vêtements très sales qui confirment les suppositions de la soigneuse. « Voilà, le bobo est soigné. » dit-elle d'une manière douce et attentionnée tout en refaisant le lacet de la fillette. « Fais attention la prochaine fois, petite rose. » La clocharde ne se gêne pas pour enlacer sa prétendue sauveuse et ce geste apporte du réconfort et un peu de bonheur à la mère n'ayant pas eu la chance de faire cette chose, ce geste, ce câlin à sa pauvre fille décédée. Alors, Risa l'enlace à son tour, comme-ci c'était son propre enfant, oubliant du coup que Célania est avec elle. Puis la séparation arrive, laissant la dure loi de la réalité prendre le dessus. Un jour, Drake trouvera le chemin de la rédemption, de sa rédemption afin de trouver la paix intérieure, afin de ne plus ressentir le vide qui assassine son pauvre cœur aimant en secret une ravissante Néerlandaise.

« Je m'excuse pour cette impolitesse. » déclare solennellement la chevalière en s'inclinant une nouvelle fois. « Pour répondre à vos dires my dear, l'impossible n'existe plus. Du moins, de mon point de vue. Quand on se bat dans une guerre qui dépasse l'imagination humaine, le mot impossible ne représente plus grand-chose je trouve. Et vous avez entièrement raison miss Vaillant, il est possible de ne pas abandonner, de ne pas perdre espoir. Il suffit juste d'avoir de la volonté pour y parvenir. »

Célania change aussitôt de sujet quand Risa s'intéresse à ses talents de bretteuse. Il faut dire que l'Anglaise a toujours aimé être comme son père adoptif, une excellente épéiste. Drake ne l'a jamais battu mais cette dernière l'admirait énormément. De voir Célania c'est comme-ci Risa redevenait une enfant souhaitant à tout prix parler d'escrime et surtout faire parler le fer des épées. Oh oui, l'Exorciste voudrait mesurer son petit talent contre celui de Vaillant. En fait, croiser le fer c'est comme s'ouvrir d'une autre façon. Un autre moyen de communication mais aussi de dégager la passion du jeu d'escrime. Ah là là, Risa est si naïve par moments lui enlevant parfois sa carrure d'adulte. Elle se retient donc d'effectuer une mine boudeuse de ne pas pouvoir parler un peu plus de sa grande passion des épées. Néanmoins, Holmes respecte le choix et la décision de Dame Vaillant. Le sujet est maintenant consacré à cette ville ; Stockholm. Est-elle une grande ville ? Bien évidemment, car cette dernière retrouve sa qualité principale sur un domaine économique. Grâce à l’apparition de plusieurs industries. Sans oublier que cet endroit devient un centre important pour le commerce et les services devenant la principale porte d’entrée de la Suède si les souvenirs de Holmes sont bons. Donc, en conclusion et en toute logique de cause, la population augmente surtout à cause de la forte hausse d’immigration, ses petits gugus chercheurs de travail car la cité propose beaucoup de travail et ne remarque pas qu’elle détient peu de citoyens…au moins la ville est fleurissante et prospère à un bon avenir. Des informations que la détective vient d'apprendre avant son arrivée dans ce lieu.

La fille du vent salé réfléchit, se masse le menton à l'aide de son index et de son pouce. « Au vu de la densité de cette ville, trouver un indice dans cet endroit serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin. » La chevalière claque des doigts en ayant trouvé une petite idée. « Cependant, je pense demander à un poste de police ou au maire de la ville pour débuter mes investigations. Je sens déjà que le mystère sera très long et éprouvant à résoudre. D'ici là...l'Ordre Noir aura le temps de me confier une mission. J'ai l'impression d'être un point mort pour eux... » Un long soupir se dégage de Risa. « Et vous ? Que comptez-vous faire ? Avez-vous besoin d'une quelconque aide ? »

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  05_1510


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Lun 2 Mar - 22:24
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?




« Vous savez, je préfère que nous nous rencontrions que maintenant, » lui répondit Drake, un air embêté sur le visage, le regard obstinément fixé sur les pavés de l’immense ville. Elle la regarda faire, désolée pour la femme. Car cette façon de réagir, de se cacher, elle la connaissait, elle savait ce qu’elle signifiait. Car c’était ainsi qu’elle avait procédé pendant un long moment, qu’elle procédait encore parfois. Se cacher. Pour se faire moins important qu’on ne l’était. Toutefois, le comportement n’empêcha pas la femme de s’exprimer et elle l’écouta se confier, sans la couper, avec patience.  « Je n'étais pas très sympathique, social dans le passé. Je vous aurais profondément déçu, vous m'aurez répugné sur mon comportement, mes raisonnements et j'en passe, » ajouta-t-elle dans un sourire si faible qu’il semblait cacher une profonde tristesse.

La tristesse de ceux qui se pensaient trop faibles.
Trop perdus.
La sienne, il y avait bien longtemps.


« N’en soyez pas si sûre, » fit-elle, se voulant rassurante. Non, réconfortante plutôt. Parce qu’elle comprenait parfaitement l’exorciste. « La Congrégation a cet étrange pouvoir de créer des liens improbables, » se moqua-t-elle dans un sourire amusé. Car c’était bien un de ses seuls avantages. « Et puis, je ne suis pas très sociable non plus, » lui avoua-t-elle, comme un secret gênant. Car elle l’avait été. Mais chaque attache cachait son lot de chagrin. Et elle préférait porter ceux de ses proches plutôt que ceux d'inconnus.

Coupant un instant leur conversation, la femme sembla porter son attention ailleurs, loin, à travers la foule. Comme si, soudainement, quelque chose s’était révélé d’une importance cruciale. Assez pour la faire progresser rapidement entre les passants, sans s’en soucier plus que nécessaire, assez pour la faire quitter l’exilée sans un mot. Alors, curieuse mais davantage prudente, elle la suivit en évitant quelques personnes, rejoignant Drake vers ce qui l’avait tant intrigué.

Un enfant.
Vraiment ?


Au sol, une fillette en pleure, son genou dans ses pauvres mains sales. Une mauvaise chute surement, un jeu qui aurait mal tourné, peut-être. Seulement ? Ses vieilles habitudes n’en étaient pas persuadées, pas si sûres. Alors elles l’incitaient à la prudence, elles rendaient son regard sur l’enfant inquisiteur, elles la faisaient scruter ses moindres faits et gestes. Et elle, restait sur ses gardes. Son Innocence prête à s’activer. À tuer. Au moindre mouvement suspect. Car Drake portait l’uniforme, contrairement à elle. Car Drake était une cible reconnaissable au milieu de la ville, contrairement à elle. Car une diversion était simple, bien trop. Et pour avoir la peau d’un exorciste, tout était permis.

Un enfant.
Vraiment ?


« Drake... » tenta-t-elle dans un murmure, espérant que la femme prenne conscience que le danger pouvait se cacher sous n’importe quels traits.

Vraiment.
Pour fissurer les barrières de la prudence.
Seulement.


La femme ne semblait pas envisager les risques. Pas à un seul instant. -Et depuis quand, elle, y pensait tant ? Au point de ne plus aider ceux dans le besoin ?- Drake préféra être ce qu’elle n’avait plus été depuis longtemps. Elle préféra être humaine. Et, d’un geste tendre et doux, d’un geste qui ne trompait pas, l’exorciste essuya les larmes de l’enfant. Comme une mère l’aurait fait. Comme sa mère l’avait fait. Alors les questions revinrent. Toujours trop de questions. Et elle porta un regard différent sur la femme. Qu’avait-elle perdu, elle, exactement ? Et sur ses gardes, toujours, sous son regard vigilant, encore, elle vit Drake sortir un bandage ainsi qu’un bonbon de sa poche, qu’elle s’empressa de donner à la petite avant de s’occuper de sa blessure, loin d’être grave. Une simple écorchure, d’une simple maladresse.

« Voilà, le bobo est soigné. Fais attention la prochaine fois, petite rose. »

Ça ne faisait plus aucun doute.
Plus à présent.


Drake laissait transparaître une tendresse, mais aussi et surtout, une habitude. Une habitude, qui, peu importe la forme qu’elle prenait, ne collait surement pas avec la fonction de la femme. Et elle espérait pour elle, qu’il ne s’agisse que d’une absence, d’un manque et non pas d’une perte. Mais tout était toujours si cruel. Au fond, la réponse s’était écrite d’elle-même dans ses pensées.

Toute guillerette, la fillette sauta au cou de l’exorciste, comme pour la remercier d’une façon qui ne souffrait pas de la barrière de la langue, et si Drake lui rendit son étreinte sans crainte, elle, sentit son corps se crisper, déjà prêt à combattre. Mais non. Rien. Rien à part une situation des plus normales et courantes. Rien à part un sentiment détestable. Celui de la culpabilité. Depuis quand ? Depuis quand était-elle devenue un monstre pareil, faisant passer sa sécurité avant celle des autres ?

Depuis qu’elle avait pris la place du monstre.
Non.


Depuis qu’elle avait des choses importantes à protéger. Depuis qu’elle avait des personnes importantes à protéger. Depuis qu’elle ne voulait plus jamais faire de peine. Depuis qu’elle ne voulait plus jamais disparaître.

Et la gamine finit par quitter Drake, prenant le chemin d’une des nombreuses rues, inscrivant cette situation dans un instant de banalité. Rien de plus. Et l’exorciste se releva, se tournant enfin vers elle.

« Je m'excuse pour cette impolitesse, » dit-elle avec sincérité mais surtout, avec cette politesse qui semblait naturelle chez elle.
« Inutile de vous excuser, » répondit-elle après quelques secondes, toujours légèrement perdue dans ses pensées. « Vous avez bien fait. »

Vraiment ?
Une seule seconde d'inattention.
Une seule seconde de confiance.
Une. Seule.
Et tout pouvait disparaître.
Alors elle. Ne l’aurait pas fait.

Mais Drake savait déjà tout cela -sûrement-, et elle se doutait qu’il était bien inutile de le lui rappeler. Drake avait seulement fait ce qui lui semblait important, au détriment de sa sécurité. C’était son choix. Mais surtout. C’était son geste, poussé par un cœur désespéré, poussé par un besoin mort depuis bien trop longtemps. Le lui reprocher serait horrible et injuste.

« Pour répondre à vos dires my dear, l'impossible n'existe plus. Du moins, de mon point de vue. Quand on se bat dans une guerre qui dépasse l'imagination humaine, le mot impossible ne représente plus grand-chose je trouve. Et vous avez entièrement raison miss Vaillant, il est possible de ne pas abandonner, de ne pas perdre espoir. Il suffit juste d'avoir de la volonté pour y parvenir. »

Son sourire reprit sa place sur son visage, chassant les sentiments qui l’avaient habité pendant un instant, chassant les doutes, la culpabilité et les suspicions. Drake n’avait pas tort. Leurs vies, leurs “communs”, étaient étranges et chaque jour apportait son lot de nouveautés qui pourtant, devenaient banales. Impossible, n’était pas un mot qui avait sa place dans leur vocabulaire. Et si elle n’y pensait que rarement, c’était amusant -horrible ?- de le réaliser. De réaliser à quel point cette guerre les affectait tous. Mais si impossible n’avait pas sa place, Drake lui trouva un parfait remplaçant. La Volonté. Celle de parvenir à ses fins. Car c’était bien tout ce qui comptait. Et elle ne pouvait la contredire. Car c’était bien elle qui unissait leur groupe de déserteurs.

« Vous avez raison, » approuva-t-elle dans un sourire, toujours. « Dans notre cas, la volonté, c’est ce qui permet de tenir, » ajouta-t-elle avec un rire morne.

Car c’était bien ce qui l’avait poussé à ne jamais abandonner.
Pendant toutes ces missions désastreuses.
Jusqu’à ce que la flamme vacille.
Jusqu’à ce qu’elle prenne une nouvelle couleur.
Alimentée par un nouveau souffle.


Soulagée, elle apprécia lorsque Drake n’ajouta rien concernant ses capacités, concernant Falchion. Encore plus lorsqu'elle n’ajouta rien quant à sa présence ici. Encore plus lorsqu’elle évita tous les sujets la concernant. Car elle craignait de faire une erreur, dans ses mots, dans ses gestes, et de laisser deviner quoi que ce soit quant à ce qu’ils préparaient. Quant à eux. Alors, soulagée, elle apprécia lorsque Drake répondit simplement à sa question, sans rien ajouter d’autre.

« Au vu de la densité de cette ville, trouver un indice dans cet endroit serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin. » L’exorciste avait raison. La ville était grande. Trop pour se balader sans but réel. Pourtant. Pour l’avoir fait à deux reprises déjà, elle savait qu’il était toujours possible de trouver ce que l’on cherchait. Car si le monde semblait vaste, en réalité, il ne l’était pas tant. « Cependant, je pense demander à un poste de police ou au maire de la ville pour débuter mes investigations. Je sens déjà que le mystère sera très long et éprouvant à résoudre. D'ici là...l'Ordre Noir aura le temps de me confier une mission. J'ai l'impression d'être un point mort pour eux... »

Ce fût un regard perplexe qui accueillit sa déclaration. “Un point mort” ? Non. Certainement pas. Aucun exorciste ne l’était à la Congrégation. Aucun combattant ne l’était pour eux. Car il y en avait toujours besoin. Il y avait toujours besoin de jeter des soldats fatigués et blessés sur les champs de bataille. Il y avait toujours besoin de leur confier des missions suicidaires. Tant que Drake serait vivante, elle ne serait jamais un poids mort, c’était une certitude. Et elle s’en rendrait compte rapidement. Encore plus si son Innocence venait à évoluer, si ses talents venaient à progresser.

« Vous changerez vite d’avis quand on vous confiera plus de missions que vous ne pourrez en faire, » souffla-t-elle avec une amertume non dissimulée. « Personne n’est un poids mort à la Congrégation. Encore moins les exorcistes. Je doute d’ailleurs que vous ayez le temps de trouver quoi que ce soit avant qu’ils ne vous contactent, » ajouta-t-elle avec regret.

Un soupire lourd de la part de la femme se fit entendre, comme si elle tentait de chasser toutes les mauvaises pensées qui régnaient dans son esprit.

« Et vous ? » fit-elle en changeant de sujet. « Que comptez-vous faire ? Avez-vous besoin d'une quelconque aide ?
Ah, c'est gentil de proposer mais je n'ai pas besoin d'aide, » lui sourit-elle. Plus maintenant. « J'étais sur le point de quitter la ville, à vrai dire. De reprendre la route. »

Toujours, elle tentait de cacher tout ce qui la concernait. La raison de sa présence dans la ville, sa destination, ses actions… Car pour le moment, tout devait rester secret.

« Mais... » hésita-t-elle un instant. Car Drake semblait perdue, peut-être autant qu'elle, fut un temps. Car Drake lui inspirait davantage de confiance que de suspicion. « Peut-être que vous, vous en avez besoin ? »

© GASMASK


Célania's theme


Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  OD7qAEB

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  XGJaXns - Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  V54XpHz -

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  ZyJ11Y6 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  2gcon0C Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  GcgkP7G

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 759 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 




Points :

2700 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Dim 5 Avr - 13:12





Est-ce un hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant





Célania Vaillant. Une Exorciste talentueuse, dont beaucoup parlent encore en bien...ou en mal. La chance sourit à la Rose Noire de découvrir pour la première fois cette femme forte et respectable dont la détective a tant rêvé de rencontrer un jour. Le moment est là, à l'heure d'aujourd'hui la sorcière rencontre pour la première fois Dame Vaillant, mais elle ne porte plus l'uniforme, elle est désormais une cible à rattraper pour Central et l'Ordre Noir. Son rôle est d'informer ses supérieurs, pourtant Risa ne le fait aucunement car peu importe le choix et la raison de la désertion de Célania, Risa n'a pas son mot à dire et elle respectera la décision de la compatible. Ainsi, après cette scène avec la gamine, la mère en deuil retourne auprès de sa collègue. Il est vrai que Drake était complètement imprudente mais son cœur détruit n'a pas pu résister à l'appel de détresse du petit bourgeon en pleure. Si la fille était un démon, son palais mental serait présent pour la protéger d'une mort certaine. Peut-être qu'à l'avenir, la bretteuse sera plus prudente mais pour le moment l'occasion n'est pas encore arrivée...

D'une manière chevaleresque et polie, l'ancienne chevalière de la Reine d'Angleterre, l'ancienne Comtesse de la famille Drake s'incline respectueusement sur la proposition et gentillesse de sa collègue. Cette dernière souhaite l'accompagner sur les recherches de l'enquêtrice et cette nouvelle remplie de joie la Sherlock. Elle va pouvoir continuer de discuter avec cette demoiselle, en apprendre peut-être un peu plus sur la cristallin et sans doute regretter de ne pas l'avoir connue plus tôt. Un soupir fort s'échappe de Risa.

« Je me sens gênée de vous entraîner dans ce périple ou plutôt cette énigme qui m'agace depuis longtemps. » avoue-t-elle en apercevant ce qui doit être la mairie de la ville. « J'espère ne pas vous importuner d'ailleurs, j'en serais fort désolée et honteuse si c'était vraiment le cas, my dear. »

De son pouce, elle donne une pichenette à la pièce en argent sortie de son sac en bandoulière. L'objet de valeur vole dans le ciel, tournant sur elle-même puis retombe lourdement pour atterrir dans le chapeau sale d'un sans-abri qui git au pied de la mairie. Une à une les marches en pierre blanche du bâtiment sont franchies par les souliers de Holmes. Les portes de la mairie vont être ouvertes et avant que ces dernières ne soient poussées, la fille du vent salé perd son sourire et ses émeraudes s'assombrissent.

« Vous auriez dû cacher votre réaction quand j'ai lancé la pièce dans votre chapeau, mon bon monsieur. » s'exclame Holmes en tournant lentement son visage sur le SDF. « Un sourire qui n'est pas naturel, qui ne peut être réalisé par un être humain. Il était inutile de le cacher sous votre écharpe, votre réaction pour tenter de camoufler votre identité était bien trop lente. » Mains derrière le dos, ses anneaux s'activent sous ses gants en cuir. Fixant le ciel, Dame Holmes se met à renifler d'un coup sec pour exprimer sa lassitude sur la couverture de l'Akuma qui tenait à la berner. « En d'autres termes...échec au roi. » De sa lame imprégnée de son Innocence qui représente les bagues du Dieu Poséidon, la tête de l'individu est tranché au cours du tout début de sa transformation. La machine explose et Risa ouvre légèrement la porte de la Mairie. « Que personne ne sort du bâtiment. Merci de ne pas poser de questions et de penser à votre sécurité avant. » La détective un peu sociopathe sur les bords à cause de son passé, se met à sourire à Célania. Un sourire qui veut dire que les ennuis ne sont sans doute pas terminés.

« J'espère que vous êtes aussi forte qu'on le dit, car la manière dont attendait le défunt veut simplement dire que c'était un piège, une embuscade...contre moi et peut-être vous Dame Vaillant. » Sa deuxième épée est tirée de son fourreau, l'eau environnante recouvre sa lame, les armes sont prêtes à purifier les démons. Car en effet, d'autres Akuma ont décidé de détruire leurs couvertures. Plus ils apparaissent et plus le nombre devient très inquiétant pour les habitants. Les cris des citoyens se font entendre et les pleurs également. « Je rêvais de pouvoir croiser le fer en votre compagnie...mais pas dans une telle situation. »

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  05_1510


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Jeu 16 Avr - 17:27
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?




Et une proposition anodine.
C’était toujours ainsi que ça commençait.
Elle le savait.
Alors pourquoi l’avoir fait ?


Une proposition anodine et toujours une histoire bouleversée. Mais de l’aide. Si importante, toujours si importante. Elle ne pourrait sans doute rien faire de pertinent ou de remarquable mais elle savait, qu’une main tendue dans les moments difficiles, était toujours si appréciable. Alors, une simple proposition. Et près d’elle, la femme aux cheveux si clairs se permit une nouvelle révérence -et elle ne s’en formalisait plus- alors que son sourire se transformait en soupir. Et elle la regardait curieuse, ne sachant ce que sa réaction signifiait.

« Je me sens gênée de vous entraîner dans ce périple ou plutôt cette énigme qui m'agace depuis longtemps. J'espère ne pas vous importuner d'ailleurs, j'en serais fort désolée et honteuse si c'était vraiment le cas, my dear. » finit-elle par répondre, mettant enfin des mots sur son souffle. Et elle, sourit, car elle ne comprenait que trop bien cette gêne de faire perdre du temps, d’avoir l’impression que demander de l’aide, c’était demander l’impossible. Alors, ce fût compatissante qu’elle lui répondit.
« Pas du tout, rassurez-vous ! » Et son sourire s’élargit, amusé. « Je n’aurais pas proposé si c’était le cas. »

Et l’exorciste n’ajouta rien de plus, comme convaincue, alors qu’elles se mettaient en route. À la recherche de ce fameux passé. De tout ce qu’il était regrettable d’oublier, d’ignorer. De perdre. Un regard vers la femme qui marchait à ses côtés, désolé, espérant sincèrement. Espérant que derrière cette assurance ne se cachent pas une tristesse et une douleur. De celles qui auraient pu être semblable à la sienne, lorsqu’elle avait perdu, elle aussi.

Mais Drake ne fit aucune remarque, ne dit rien, comme réfléchissant. Un éclat au soleil, et elle remarqua la pièce jetée vers l’homme d’un geste banal -détaché-. Et elle se demandait. Si l’envoyée de l’Ordre faisait toujours tant attention à tout. Ou plutôt, si elle intervenait toujours tant. Si elle attirait toujours tant l’attention. Et machinalement, sans même y réfléchir, elle remit sa capuche, camouflant ses longs cheveux bleus. Pour son bien, on ne devait pas la remarquer aux côtés de Drake. Savoir qu’elle était vivante étant une chose. Savoir que l’exorciste n’obéissait pas aux ordres en était une autre. Et elle lui avait proposé de l’aide, non des ennuis.

Et enfin, le bâtiment visée par la femme.
Puis enfin, quelques marches.
Et un premier pas.
Mais seulement.
Une sensation.


Et ses pas se stoppèrent immédiatement. Car cette sensation, elle la connaissait. Parfaitement. Bien trop. Le danger. Si proche. Et ses sens -si habitués aux attaques, aux menaces, aux épreuves. Si habitués d’être l’ennemie de deux camps. Si habitués de prévoir, d'anticiper- en alerte car quelque chose n’allait pas. Et Drake s’était arrêtée également, car le ressenti, l’animosité, presque palpables. Alors elle suivit son regard.

L’homme et la pièce.
Un piège.


Et l’exorciste lui parlait. Et elle, se taisait. Exposer aux machines leurs erreurs était inutile. Car elles ne les reproduisaient jamais deux fois. Et se tenir prête au combat -à fuir peut-être, car une bataille forçait les gens à courir, mais surtout, car elle attirait le regard des mauvaises personnes, de celles qui se rendraient compte que Drake n’était pas seule- lui semblait plus important. Car l’imprévu n’était pas envisageable. N’est-ce pas, Drake ?

Certainement.


Car l’exorciste venait déjà d’activer son pouvoir, décapitant l’Akuma d’un geste précis, avant même qu’il ne puisse retrouver sa monstrueuse forme. Et elle l’avait regardé faire, l’avait observé avec attention. La femme n’avait pas hésité, pas une seule seconde -une seconde qui aurait pu lui être fatale, mais surtout, une seconde qui prouvait son sérieux de soldat-. Et alors elle sût. Elle sut que, si par n’importe quel coup du sort, l’exorciste décidait de changer d’avis à son sujet, alors elle deviendrait une adversaire importante. Une épéiste, difficile à combattre. Elle l’avait constaté, dans sa facilité, dans ses gestes, dans le maniement de l’arme. Si jamais. Il faudrait s’en méfier.

Pas maintenant.
Car maintenant.
Il fallait se concentrer.


Sur le véritable adversaire. Ou plutôt, les adversaires -les monstres et tous les dégâts, les morts qu’ils pouvaient engendrer-. Car d’un, en venaient plusieurs. Un véritable piège.

Falchion.

Et l’arme apparut dans sa main, alors que son équipière d’un jour prévenait déjà les personnes présentes dans la mairie de ne pas en sortir. Les chances pour qu’ils obéissent sans savoir ce qui se passait dans la rue étaient faibles -trop- mais il fallait espérer. Et à nouveau, Drake, proche d’elle.

« J'espère que vous êtes aussi forte qu'on le dit, car la manière dont attendait le défunt veut simplement dire que c'était un piège, une embuscade...contre moi et peut-être vous Dame Vaillant. » dit elle en dégainant une seconde épée.

« Aussi forte qu’on le dit ? » Mais que dit-on à son sujet, au juste ? Elle n’en savait rien et ne souhaitait pas l’apprendre. Peu importe ce que l’on pouvait dire, la femme se rendrait compte d’elle-même de ses capacités -de sa faiblesse, des raisons qui l’avaient poussé à fuir-.

« Il est plus probable que ce soit contre vous ; l’emblème de la Congrégation sur votre uniforme est plus voyant qu’un phare, » se moqua-t-elle. Et surtout. Surtout. Elle, était morte. Plus personne -ni hommes, ni monstres- ne la cherchait. Et depuis qu’elle ne portait plus le rosaire, les attaques comme celles-ci avaient cessé. « Mais la différence n’est pas très importante. » Car le résultat restait le même.

Et à son tour, elle se mit en garde alors que la lame brillait déjà d’Innocence. Et les adversaires, de plus en plus nombreux à présent. Et les habitants, évacuants dans la panique. Et les cris. Encore et toujours. La Guerre. Encore et toujours. Prête à rattraper n’importe qui. Et cette journée, qui n’aurait pas dû être ainsi.

Mais une proposition.
Anodine.


« Je rêvais de pouvoir croiser le fer en votre compagnie...mais pas dans une telle situation, » remarqua Drake, voyant le nombre d’Akumas augmenter.
« J’apprécie tout de même le fait d’être de votre côté plutôt que contre vous. »

Et un sourire amusé, encore. Même si ce n’était pas le moment. Ça ne l’était jamais, en réalité. Et l’espace d’un instant, elle regretta le confort pourtant si précaire du manoir, avec son soleil timide et ses instants si calmes. Et surtout. Le regret de ne pas avoir connu Drake avant, de ne pas connaître ses capacités maintenant. Car une équipe efficace était composée d’équipiers connus. Il faudrait s’en passer.

Car les monstres attaquaient déjà. Car les obus vrillaient déjà l’air. Car les impacts les séparaient déjà -inutile de prendre le risque d’être blessées pour rester proche-. Et déjà, elle s’éloignait de l'exorciste, car il fallait faire vite. Il fallait protéger, détruire et ne pas se faire remarquer. Un pas sur le côté pour éviter un nouveau projectile et l’arme se chargeait déjà de trancher en deux celui qui avait eu l'audace de le tirer.

De faibles niveaux.
Seulement dangereux par leur nombre.


Mais les vieilles habitudes -les pires- prenaient déjà le dessus, jouant avec ses réflexes de combattantes, semant la mort -ça avait toujours été un peu elle, le monstre-. Alors le fer rencontrant le fer, le métal contre le métal, et les machines qui explosaient l’une après l’autre -si faibles-. Car rien n’opposait de résistance face à l’arme, car rien n’était assez vif pour la blesser.

Alors son regard se porta sur son équipière, espérant qu’elle s’en sortait.
C’était le cas. Car c’était un soldat, elle aussi.
Alors son regard se porta sur le bâtiment qui avait souffert de quelques projectiles.
Et les portes qui s’ouvraient.
Car l’ordre n’était pas assez clair, pour des personnes paniquées.

© GASMASK


Célania's theme


Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  OD7qAEB

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  XGJaXns - Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  V54XpHz -

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  ZyJ11Y6 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  2gcon0C Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  GcgkP7G

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 759 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 




Points :

2700 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Lun 20 Avr - 9:40





Est-ce un hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant





Un faible sourire s’échappe de tes lèvres à la remarque de Célania. Tu restes silencieuse, tu évites pour le moment de continuer à parler, à jacasser car oh mon Dieu que tu aimes pouvoir étendre ton petit savoir à tout le monde. Non, à l’heure actuelle, la parlotte n’est pas vraiment une arme contre la trentaine d’Akuma qui s’offre devant toi. Tu te demandes vraiment si c’est un avantage de porter cet uniforme d’Exorciste. On dirait plus un moyen de trouver la mort rapidement. Les missions sont en réalité des tentatives de suicide dès qu’il faut porter cet accoutrement beaucoup trop voyant. Tu soupires donc de ton nez, tu agrippes fermement les poignées de tes épées, tu te concentres du mieux que tu peux pour analyser chaque machine qui enlève leurs peaux humaines pour pointer leurs canons sur ta personne. Tu changes donc ta garde d’une manière offensive à défensive. Tu fronces tes sourcils et un masque vénitien aquatique recouvre ton visage pour t’aider à surpasser ta concentration et ne faire qu’un avec ton palais mental que tu aimes et chéris tant. Dès qu’une machine commence à tirer deux cartouches, ou plutôt obus dans ta direction, tes épées déchirent la matière noire des missiles pour éviter dans un premier temps à recevoir un des projectiles dans ton corps mais aussi que la double porte d’entrée de la mairie évite d’exploser pour mettre en danger les occupants à l’intérieur. D’ailleurs, en parlant d’eux, voilà qu’ils désirent sortir pour s’échapper du bâtiment à cause de la peur qui les manipule trop rapidement et simplement. Pourtant, tu avais été clair mais il semblerait que certaines personnes n’ont pas assez de jugeote pour bien réfléchir. Tu n’as donc pas vraiment le choix sur la prochaine attaque qui va arriver sur toi et les citoyens qui vont commencer à sortir. Tu effectues donc un tour sur toi-même comme si tu effectuais des pas de danses. À ce moment, l’eau que tu viens d’emmagasiner sur tes lames est projetée rapidement. Alors toi la sorcière tu fabriques grâce à ton Innocence une tornade aquatique qui te protège dans un premier temps des premiers projectiles des démons de niveau un qui sont automatiquement réduit en miettes à cause de ta création. Puis dans un deuxième temps, tu viens de protéger l’entrée de la mairie et de ses occupants pour un court laps de temps. Plus précisément pour quatre petites secondes.

Tu te retournes pour dévisager les citoyens. Ton regard est sévère, froid, glacial, menaçant. « Resté à l’abri à la m… » Tu n’as pas le temps de terminer ta phrase que des gens t’ignorent royalement pour courir dans les rues et être à la merci des machines du Comte Millénaire. Tu pestes et tu sais que tu ne peux pas te dédoubler pour protéger tout le monde. Sachant que tu dois aider Dame Vaillant à terrasser la horde de ces monstruosités. Une goutte de sueur perle le long de ta tempe car tu ressens du stress et de la crainte mais aussi de la peur de potentiellement échouer à protéger ces gens qui courent sans réfléchir pour se réfugier chez eux au lieu de rester en sécurité à l’intérieur de la mairie. Tu sautes des escaliers pour abattre tes lames sur une des boules hérissées de canons que tu arrives à tuer sans peine. Tu en élimines un autre qui commençait à viser une mère et son enfant. Tu fatigues déjà alors que l’affrontement vient à peine de commencer car toi, la Sherlock Holmes, ton attention se porte sur beaucoup de choses à la fois tout en te concentrant sur ta synchronisation avec tes anneaux de Poséidon. C’est épuisant de faire plusieurs choses très difficiles à la fois, surtout dans une situation où tu risques à tout moment de perdre la vie. Fort heureusement, tes entraînements auprès du Maréchal De Buzancy t’ont permis de gérer au mieux ce genre de situation, mais c’est tout de même assez compliqué de bien tenir.

Alors, toi la chevalière qui n’est plus au service de la Reine d’Angleterre, tu décides de ranger tes épées subitement. Non, tu n’abandonnes pas le combat, tu ne fuis pas tes responsabilités. Tu préfères user de tes autres talents d’Exorcistes au lieu de tenter de trancher les missiles des Akumas qui vont bien trop vite. Tu frappes le dessous de ton poing droit dans la paume de ta main gauche. Tes poings se ferment puis donnent juste la permission à tes pouces, index et majeurs de se lever. Puis, ces derniers se referment et à ce moment des boucliers en forme de mandalas de sorcellerie sous forme aquatique se forment sur tes poings. Le centre de tes créations tournent dans le sens d’une aiguille d’une montre tandis que les rebords tournent dans le sens opposé. Ainsi, tu te contentes de protéger du mieux que tu peux les fuyards de cette ville qui ont décidé de ne pas suivre ton sage conseil de confinement. Heureusement, au vu de ton niveau, tes protections ne se brisent pas contre les niveaux un, tu peux donc aisément protéger les victimes jusqu’à temps qu’ils ont quitté la zone. Bien entendu…toi la fille du vent salé, la magicienne de l’eau, tu ne peux pas protéger tout le monde. Tu es donc témoin de la mort de plusieurs personnes qui finissent en cendres, dont d’un pauvre enfant qui te détruit un peu plus ton palpitant de mère en deuil. Tous ces morts, te donnent une boule au ventre. Tu es triste, tu t’en veux mais tu es aussi terriblement sur les nerfs contre tes ennemis.

Tu lances tout à coup un de tes disques aquatiques qui devient alors un frisbee et traverse un démon devant toi puis revient dans ta main. Tu refais le même coup pour que ton arme rebondisse sur les nombreuses machines qui menaçaient ta collègue qui ne porte désormais plus le manteau d’Exorciste. Même si les horribles choses ne sont pas détruites par son bouclier volant, tu as au moins réussi à les étourdir…

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  05_1510


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Mer 13 Mai - 17:07
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?




Aucune vie.
Plus qu’une autre.
Alors un souvenir.
Poussière.
Toujours.


Et ses yeux, comme un ciel calme. Qui peu à peu, s’assombrissait. Et ses yeux, sur la place. Sur le champ de bataille. Sur les monstres. Sur son équipière. Sur les portes. Et ses yeux, comme un ciel calme qui s’assombrissait, sur les paniqués qui quittaient le refuge malgré la demande. Malgré l’ordre simple. Rester à l’abri. Trop simple. Trop peu, face à la curiosité. Et inutile maintenant, d’espérer les convaincre d’y retourner. Car déjà, au milieu des échanges et des tirs.

Alors le bleu d’une journée.
Pour le gris d’une pluie.


Et les canons, et les obus, toujours plus violents, encore et encore -semblables à une pluie-. Et elle essayait. De protéger. De mettre à l’abri. Mais c’était si peu. Si dérisoire. Car trop de civils dans cette bataille. Et alors. Une vieille connaissance. Une Ombre, plus grande, plus dense, que les autres. Une Ombre qui guettait et qui s’accrochait aux infortunés. La Mort. Encore. La Fin des Imprudents.

Alors le gris de la pluie.
Pour le noir de l'orage.


Et la colère, qui serrait son cœur. Toujours plus fort. De constater que malgré tous leurs efforts, que malgré tous leurs espoirs, que malgré toutes leurs craintes, elles ne pourraient jamais sauver tous ceux qui avaient fui la mairie, espérant trouver sécurité ailleurs. Et alors qu’elle obligeait une femme à s’abriter derrière un mur, un regard vers sa camarade, espérant que l'imprévu ne l'ai pas déstabilisé -déjà prête à l’aider-.

Et sur la femme.
Le bleu de l’eau.
Et d’une aura.


Et l’exorciste, qui essayait aussi. De protéger, d’éliminer. Mais un détail. Ses épées rangées à sa ceinture. Et l’eau toujours. Dans ses mains. Sur son visage. Et l’Innocence, pas désactivée. Et le détail, qui se figeait dans un recoin de son esprit. Car ce n’était pas le moment d’y songer, quand bien même il pouvait avoir de l’importance. Car étrange. Mais. Plus tard.

Et l’Ombre qui rodait, toujours.
Et la Destruction qui s’installait, toujours.


Et il était temps. Grand temps. De mettre fin à cette bataille. Car l’orage grondait et gagnait du terrain dans son cœur. Dans son esprit, qu’elle voulait garder calme. Impossible. Dès lors que la Fin s’invitait. Car elle la détestait. Car elle la haïssait tellement. Alors. Il était temps. Grand temps de tout arrêter. Car la colère -qui formait cette mélasse infâme qui la dégoûtait lorsqu’elle- se mêlait à l’agacement. Agacée de ces tentatives de fuites inutiles et dangereuses. Agacée pour Drake, qui peinait à protéger et attaquer simultanément.

Alors.
Il fallait repousser l’Ombre.
Pour calmer l’orage.


Et l’Ombre pouvait bien se cacher. Derrière le nombre des attaquants. Derrière les canons et les explosions. Mais elle ne pouvait pas. Derrière la faiblesse de leur niveau. Et elles, seulement deux pour la traquer entre les rangs de l’armée. Mais, plus puissantes individuellement. Encore plus en équipe. Alors.

Excalibur.

Et l’arme de se figer dans le sol dans un craquement de dalles. Et les adversaires, dorénavant paralysés, incapable du moindre geste. Incapable de la moindre attaque. Tous. Stoppé. Comme un instant suspendu. Et leur nombre, pas un problème pour l’Innocence. Alors. Pas un pour échapper au pouvoir de l'arme. Et l’instant suspendu, qu’il fallait mettre à profit. Son équipière, pour continuer le combat. Elle, pour continuer d’évacuer dans des conditions favorables. Alors un ordre, à nouveau.

« Mettez-vous à l’abri, dépêchez-vous ! »

Mais. L’Ombre, immobile mais patiente. Mais. l’Ombre qui incitait à la peur et aux doutes. Alors. Si quelques-uns s’empressèrent de quitter les lieux, d’autres, pleins d’hésitations. Et parfois, paralysés. Par la crainte. Et l’orage, toujours plus fort car peu pour obtempérer et quelques-uns -toujours trop- pour ne pas écouter. Mais surtout. Une situation, qu’elle ne voulait pas laisser s’éterniser. Car l’Innocence, aussi paralysée que les monstres. Et elle, aussi vulnérable qu’eux si d’autres venaient à les rejoindre. Alors, une situation qu’il fallait arrêter. Rapidement. Alors. De l’aide et un travail d’équipe, malgré l’uniforme qui séparait.

« Drake ! » Et sa voix, au-dessus du silence pesant de l’attente, pour capter son attention. « Vous pouvez la surveiller ? »

Surveiller l’épée, immobilisée par la technique. Car elle détestait ça. La laisser seule et s’éloigner. La rendre vulnérable. Mais. Un travail d’équipe. Et surtout, une confiance qu’elle avait décidé de placer en l’exorciste. Et alors, enfin, elle rejoignait les retardataires, ceux qui peinaient à évacuer le parvis. Et enfin, elle éloignait et épaulait ceux dans le besoin. Et quelques longues secondes. Dans un silence sous le joug de l’Ombre, suspendu. Pour tous leur faire quitter les lieux. Pour que le champ de bataille n'appartienne à nouveau qu’aux concernés.

Et enfin.
Exorcistes contre Akumas.
Plus aucune gêne.


Et alors qu’elle revenait. Ses yeux -et l’orage à nouveau en pluie- qui constataient. Le nombre avait diminué. Car Drake avait mis à profit le temps suspendu. Car Drake ne s’était pas satisfaite de seulement surveiller. Et un discret sourire reconnaissant -confiant- sur son visage. C’était parfait ainsi. Et alors, à la paralysie de prendre fin. Et alors, au combat de reprendre. Et alors, à Falchion de disparaître, relâchant le temps suspendu. Et alors, à Falchion de s’activer de nouveau, dans ses mains. Mais surtout. À elles de se retrouver en position de force. Plus piégées contre la proximité de l’édifice. Encerclant le nombre réduit. Et l’Ombre qui se faisait de plus en plus discrète. Alors.

Damnation.

Et l’arme à la couleur menaçante. Et désormais. Il suffisait simplement de toucher. D’effleurer. Pour que le poison de l’Innocence se répande et qu’il blesse. Seconde par seconde. Qu’il tue. Et ça serait plus facile que d’abattre, un par un. Alors enfin. Elle regagna la mêlée pour attaquer de nouveau. Toujours fer contre fer. Toujours métal contre métal. Toujours monstre contre monstre.

Et toujours plus.
De poussière.



© GASMASK


Célania's theme


Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  OD7qAEB

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  XGJaXns - Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  V54XpHz -

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  ZyJ11Y6 Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  2gcon0C Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  GcgkP7G

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 759 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 




Points :

2700 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Dim 24 Mai - 18:36





Est-ce un hasard de te rencontrer ou bien le destin ?With Célania Vaillant





Tu n’as pas le temps de bien respirer, de te reposer légèrement car les démons sont toujours présents. Ils reprennent leurs assauts ce qui t’oblige à augmenter considérablement ta défense. Du coup, tu rassembles tes deux boucliers mandalas afin de le grossir, de l’agrandir pour n’en former qu’un seul. Il est désormais plus impressionnant, plus résistant, plus magnifique à regarder également car ce dernier provient de l’art de ton palais mental. Les obus des machines s’écrasent lourdement sur ta création. Ta protection n’obtient aucun dommage, aucune fissure, aucune égratignure car tu es suffisamment forte grâce à tes entraînements pour supporter l’assaut de cette vulgaire horde d’Akuma. Toi, la magicienne maîtresse de l’eau, tu désactives ton masque aquatique lorsque tu ne fais désormais plus qu’un avec ta resplendissante cervelle. Tes cristaux bougent parallèlement de gauche à droite, cherchant chaque créature du Faiseur pour analyser leur comportement au combat, où il vise, si aucun n’est à la limite d’évoluer pour passer au stade deux. Tu fronces tes fins sourcils neigeux, tu adresses un sourire arrogant car tu viens de terminer en moins de quelques secondes ta petite analyse. Désormais, tu peux passer à l’offensive pour éviter de laisser tout le boulot à ta nouvelle coéquipière. Sauf cette sœur d’arme en question t’interpelle ce qui t’oblige à enlever une petite partie de concentration, c’est-à-dire quinze pourcents pour être à l’écoute de Dame Vaillant. L’épéiste vient de planter une magnifique épée dans le sol et te demande de la protéger. Il ne faut pas le demander une deuxième fois que toi, la fille du vent salé, tu te positionnes d’office sur cette épée qui est plantée dans le sol à la manière d’une Excalibur, une arme des légendes que tu aurais voulu trouver quand tu étais petite et rêveuse des aventures des contes de fées. Tu fixes donc un long moment l’épée, tu es en pleine admiration car autant l’avouer, autant de le dire carrément, autant ne pas cacher ton rêve. Même si tu n’es plus une gamine, tu souhaites absolument savoir, si cette épée a existé un jour ou si elle provient juste de l’imagination de l’être humain. Un chevalier qui détient Excalibur, ce sera le meilleur bretteur de cette petite planète bleue. Tu n’arrives donc pas à dissimuler les petites étoiles qui brillent sur tes billes d’océan. Te comporter comme une enfant ? Oui, tu le fais actuellement et tu te fiches éperdument si Célania te remarque sur ton agissement de maintenant. Puis, tu reprends ta concentration et tu observes un phénomène bien avantageux. Les démons sont paralysés et tu élabores déjà la théorie ou plutôt tu sais déjà qui est la cause de cet acte miraculeux. C’est la prétendue Excalibur.

Tu fais donc éclater ton mandala protecteur pour le transformer en un petit groupe d’hirondelles. Chaque petit volatile provient de l’eau stockée et formée par ton immense bouclier. Il s’agit simplement d’un changement de forme pour les observateurs, un échange équivalent. Tu lèves tes mains en direction de tes créations pour que les merveilleuses petites formes aquatiques se posent sur cinq Akuma. Puis, tu fermes tes poings férocement quittes à presque planter tes ongles dans ta peau. Tu serres tes dents, tu sens plusieurs gouttes de sueur tomber le long de tes tempes car ce que tu es en train de faire est terriblement précis, éprouvant et avec ton manque d’expérience tu n’es pas habituée pour ce genre d’épreuve. À présent, les oiseaux se mettent à rayonner puis soudainement grâce à leur bec bien pointu, transperce la carapace des démons pour passer à travers afin de libérer les âmes torturées par le Comte Millénaire. Tu ajoutes donc cinq Akuma de plus sur ton compteur mais tu ne t’en vantes pas. Après-tout, si un tel carnage vient d’avoir lieu, c’est surtout à cause de ta faute. Oui, tu es fautive de cette catastrophe, toi l’Exorciste qui porte l’uniforme bien voyant pour être une cible, un appât pour tes ennemis. La mort de tous ces gens, c’est à cause du passage de la sorcière aux roses noires. Ta capuche sur ta tête camoufle ton regard désolé, triste et désespérée. Ce moment que tu vis actuellement, tu vas devoir le poursuivre encore et encore dans d’autres situations. Si ton rôle est de sauver ce monde, pourquoi donc provoquer les ennemis à tuer des pauvres innocents. On ne peut pas dire que l’Ordre Noir rend justice par cette règle totalement débile. Et dire que certains élus de l’Innocence se fichent énormément des pertes civiles…c’est inacceptable.

Fort heureusement, ta coéquipière ne porte par ce manteau car elle a préféré l’abandonner. Peu importe ces véritables raisons, tu ne la jugeras pas sur son acte de désertion. Tu n’aimes pas jouer le rôle de la Police, ton rôle consiste à te battre contre des démons et des Descendants de Noah, pas de te battre contre une porteuse de l’Innocence. Sans oublier que si jamais tu décides de t’en prendre à Célania Vaillant, tu ne donnes pas cher de ta peau. Pourquoi donc agir comme cela ? Cette femme qui est sans doute moins âgée que toi, tu souhaites plus créer un lien d’amitié plutôt qu’un lien négatif. Tu as en face de toi une demoiselle forte, qui sait manier l’épée, qui pourrait être considérée comme une chevalière de la Reine. Non, il n’y a rien à dire de négatif sur cette personne. Célania Vaillant mérite tout ton respect et tu espères un jour pouvoir faire partie de ses alliés. Sauf que cela ne se produira peut-être pas pour plusieurs raisons. Tu as beaucoup du mal à te faire des nouveaux amis, tu es dans un camp opposé aux siens et puis…tu aimes une Noah alors que ta destinée est de les détruire...de ce monde.

Puis, quand Célania revient à tes côtés, quand cette dernière reprend son épée du sol, tu te mets à échapper la mélodie d’une berceuse de ta mère. Tu ne chantes pas, du moins pas pour l’instant. Tu te contentes d’effectuer le son de la chanson. Tu fermes tes paupières, tu ouvres un à un tes doigts qui venaient de se plier. Tu poses tes plumes sur le sol, tu cherches l’eau qui y est enterrée, tu souhaites pouvoir communiquer avec cet élément naturel qui donne la vie sur cette Terre. « Beware…beware… » chuchotes-tu dans ta barbe inexistante. « Beware…I heard him cry. » Soudainement, des formes aqueuses bien plus terribles et opposantes sortent du sol comme si…ton chant de sorcière venait de réveiller des abominations. Deux créatures mythologiques mentionnées dans les livres viennent de prendre vie par toi, l’adoratrice des légendes et l’amoureuse du Savoir. Deux cerbères tournent autour de toi, se mettent à grogner, te reconnaissent car tu es leur mère, leur maîtresse, la fille du vent salé. Tu te relèves, tu tends tes mains en direction de tes chiens qui sentent avec leurs museaux ton odeur puis s’assoient à tes pieds en attendant tes ordres. « Attack and kill ! » Ces trois mots, ni plus ni moins, les cerbères bondissent sans aucune crainte sur le champ de bataille afin d’aider la bretteuse dont tu respectes énormément et également pour mettre un terme à cette petite catastrophe qui a déjà donné beaucoup trop de client à la Mort…

Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  0116


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  T1hp4910
by Destiny  Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?  241830390

Les cadeaux !!:
 
† La Sorcière Aux Roses Noires †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Risa Holmes
Risa Holmes† La Sorcière Aux Roses Noires †
Risa élucide les mystères en #3399ff

FPFTFLHéritage

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 262 ▐ Autres Comptes : Cassidy Danvers ✾ Cloud Nine ✾ Rhys Bleddyn ✾ Ruby Grynberg
Féminin
▐ RPG Age : 25 ans
▐ Personnalité : Humble ✾ British ✾ Méfiante
▐ Parcours RP :
✿ A la recherche de Moriarty ✿

Le temps d'un verre ~ Gwenaëlle Roussel (50)
[EVENT] Saint Valentin (20)
Panique en clinique ! ~ Soren Duchateau, Eugénie Taffard (40)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (80)
[Intrigue V] La parole au Peuple ~ Everyone (80)
[OS] Echec et mat ! ~ Risa Holmes (10)

✿ Deuil et Désespoir ✿

[OS] Le jour se lève. ~ Risa Holmes (10)
De La Pratique ~ Apollinaire G. De Buzancy, Destiny Richards, Oskar P. Magnussen (20)
Un simple détour ~ ~ Xuan Ming (100)
Épingler la douleur ~ Apollinaire G. De Buzancy (10)
Un échange musclé ~ Akira Nakamura (100) +1 condition
Le Savoir et la Sherlock ~ Ada van Eyck (110)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase III ~ Everyone (100)
[Intrigue] Chapitre VI ; Phase IV ~ Everyone (20)
Cours de récréation ~ Everyone (10)
"Byzance à l'Auberge" ~ Rhian Llewellyn (80)
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ? ~ Célania Vaillant (60)
[OS] Coupure et Origine ~ Risa Holmes (10)
There is nothing new under the sun ~ Angus Morganach (20)

✿ Le retour de la Sociopathe ✿

Battle Royal ~ Akira Nakamura, Célania Vaillant, Ada van Eyck, Bonnie R. O'Cahan, Adelheid Von Rosenwald (40)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase I ~ Everyone (100) +1 condition
Une affaire entre deux chevaliers ~ Éloi Bauchard (30) condition en cours
Deux enfants de Londres ~ Kahina S. Hawkesbury (20)
Œil pour œil... ~ Akira Nakamura (50)
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ~ Ada van Eyck (30) condition en cours
Un Scandale à Buckingham ~ Abigail Panabaker (20)
Deux violons pour une voleuse et une détective ~ Destiny Richards (20)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 1 ~ Everyone (60)
[Intrigue] Chapitre VII ; Phase V ; Groupe 2 ~ Everyone (10)


1300 points RP
50 points FP
100 points Flood


Total de l'enquête = 1450 points.

Total de points dépensés = 400 points.
Reste de l'enquête = 1050 points.

Conditions remplies : [2/12]

Prochain rang de Détective [Rang B] dans 50 points.

Rang C

Revenir en haut Aller en bas
Re: Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce le hasard de te rencontrer ou bien le destin ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MU] Tout va bien, The Kids Are All Right [DVDRiP]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Scandinavie-
Sauter vers: