Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Altitude [pv Oskar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Altitude [pv Oskar]
Mar 2 Juil - 11:26
C’est le cœur léger que Basile arpentait les rues de Paris, ce jour-là. Il avait hâte de rentrer chez lui pour ouvrir la boîte aux lettres et voir si Nausicaa lui avait déjà répondu. Normalement cela devait déjà faire quelques jours qu’elle était arrivée à Bochum, elle avait dû lui écrire aussitôt arrivée, non ? Les retrouvailles avec sa famille avaient dû l’occuper un peu, bien sûr, mais il espérait quand même que sa lettre arriverait vite, il n’en pouvait plus d’attendre d’avoir de ses nouvelles. Ce mois de décembre passé à Paris avec elle avait été absolument merveilleux, comme sur un petit nuage. Et qu’il était dur de retrouver la réalité !

Ses pensées, bien sûr, ne tardèrent pas à dériver vers tous les souvenirs qu’il avait de cette période passée à vivre avec la jolie fleuriste, et distrait qu’il était, il ne remarqua que trop tard que son écharpe, qui lui tenait bien chaud par ce temps très hivernal, ne se trouvait plus autour de son cou. Basile leva les yeux au ciel, et ne tarda pas à repérer le morceau d’étoffe rouge, déjà bien trop haut pour qu’il puisse espérer le rattraper facilement. Néanmoins il tenait à cette écharpe, tricotée par sa maman, alors il se mit à courir dans la rue encore enneigée, bousculant au passage quelques passants, auprès desquels il s’excusait bien sûr aussitôt. Il parvint à suivre la course de l’écharpe, mais il ne pût réprimer un soupir lorsqu’il s’aperçut qu’elle avait finit par atterrir dans la gouttière d’un toit situé presque juste au dessus de sa tête. Là, ses chances de la récupérer venaient de diminuer drastiquement. Pourvu que sa maman ne soit pas trop triste en apprenant qu’il avait perdu cette écharpe qui lui avait pris tant de temps à tricoter, surtout pour elle qui n’était pas très manuelle.

Soudain, une ombre sur la neige lui fit lever la tête. Il lui avait semblé entrevoir une silhouette, là, sur le toit ; bien trop grosse pour qu’il ne s’agisse que d’un chat. Quelqu’un ? Ça semblait impossible, que viendrait faire une personne sur les toits de Paris, surtout par ce temps ? Des réparations ? Ça ne semblait vraiment pas être la saison. S’il y avait vraiment quelqu’un sur ce toit, ça ne pouvait être qu’un artiste. Ou un rêveur. Ou un acrobate…
Maintenant qu’il y pensait, on pouvait trouver plein de raisons de se promener sur les toits de Paris.

« Il y a quelqu’un ? » demanda-t-il, suffisamment fort pour que la personne puisse l’entendre.

Il aurait l’air un peu bête s’il n’y avait en réalité personne là-haut et qu’il n’avait fait qu’imaginer cette silhouette, mais il fallait qu’il essaye. Et si ça pouvait lui donner une chance de retrouver son écharpe, il n’allait pas la laisser passer. Il jeta un coup d’œil à droite et à gauche, pour vérifier que personne ne faisait trop attention à lui (il n’était pas tout à fait sûr que cette idée soit parfaitement légale) mais heureusement, sa course après l’écharpe l’avait fait atterrir dans une rue peu fréquentée, et il avait le champ libre.

« Attendez-moi, j’arrive ! »

Sur ces mots, il se dirigea effectivement vers la paroi la plus proche, qu’il entreprit d’escalader. En montant sur ces caisses qui, par chance, se trouvaient entreposées là, il pouvait poser son pied sur un pierre qui ressortait suffisamment du mur pour qu’il puisse prendre appui dessus et atteindre les barreaux d’une fenêtre, où il pouvait se suspendre. Fiou, s’il avait prévu de faire autant d’exercice aujourd’hui, il se serait habillé autrement, son grand manteau le gênait un peu. Et il n’avait même pas encore atteint le haut de cette maison… En utilisant toute la force qu’il avait dans ses muscles des bras et des abdominaux, il parvint à poser ses pieds sur le rebord de la fenêtre, en se tenant toujours aux barreaux.

Il ne lui restait plus qu’à atteindre le haut de la maison. Heureusement, sa grande taille était un sacré avantage dans cette affaire. Progressivement, il passa ses mains du haut de la fenêtre au toit. La prise n’était pas aussi bonne que sur la fenêtre, mais ça devrait suffire pour qu’il parvienne à se hisser sur le toit. Du moins, c’est ce qu’il pensait. A peine avait-il essayé de se hisser plus haut que sa main droite glissa à cause de la neige sur le toit et qu’il commença à perdre l’équilibre.

Par miracle, il n’eut pas le temps de se sentir tomber. Deux mains vinrent attraper la sienne, ce qui lui permit de se stabiliser suffisamment pour finir l’ ascension. Il se hissa sur le toit et tomba les fesses dans la neige, le souffle court après ce coup de frayeur. D’ailleurs, il devrait peut-être remercier l’inconnu qui lui avait évité de faire une sacrée mauvaise chute…

« J’aurais pu me faire vraiment mal, merci de m’avoir aidé… mais, qu’est-ce que vous faites ici par ce temps ? »

Il faudrait qu’il pense à récupérer son écharpe, avant de redescendre. Il voulait juste avant cela comprendre ce qui se tramait sur ce toit.






L'oiseau aux ailes de cire

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir quelque chose de grand, révolutionner le monde
Aime:
N'aime pas: Basile Armand
Basile ArmandL'oiseau aux ailes de cire
Basile rêve en darkcyan

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem
Here's to the hearts that ache
Here's to the mess we make

RANG D
▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 150 Masculin
▐ RPG Age : 24 Printemps
▐ Personnalité : Sympathique, souriant, bavard, envahissant, cultivé, créatif, artiste, passionné, curieux, trop curieux, exigeant, un peu égocentrique, original, sûr de lui
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation
RS

[FLASHBACKS]
****** avec Hippolyte
****** avec Nausicaa
****** avec Laoghaire

[OCTOBRE-NOVEMBRE]
****** avec Nausicaa
[DÉCEMBRE]
****** avec Nausicaa
****** avec Nausicaa et Maugrim
[JANVIER]
****** avec Oskar
****** avec Svan
[FEVRIER]
****** à Nausicaa
[MARS]
****** avec Lysandre
****** avec Andraste
****** avec tout le monde [Intrigue]
****** avec Milena et Akira
[MAI]
****** avec Cassidy
[JUIN]
****** avec Cyrus

Points : 860
Rang D

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Mar 9 Juil - 22:26
Ennui

Flânant comme à ton habitude, tu cherches quoi faire pour chasser l'ennui. Ta mission d'aujourd'hui n'avait rien de bien incroyable ou de palpitant et tu as du mal à savoir pourquoi on t'a envoyé toi spécifiquement alors que n'importe quel personne de la Congrégation aurait fait l'affaire. Mais bon, au moins tu as pu revoir cette drôle de ville qu'est Paris, même si aujourd'hui elle n'arrive pas à te divertir. Les fêtes sont passées et avec elle l'euphorie si touchante que tu aimes tant. Il ne reste que le froid et, même si tu l'aimes beaucoup lui aussi - le contraire serait étonnant - il n'est d'aucune utilité contre ta presque mauvaise humeur. Pire, il vient donner mauvaise mine aux citadins français, fronçant les sourcils et renfrognant les mines. Il a beau leur rougir le bout du nez, les parisiens ont toujours l'air aussi ronchon.

Avec tout cela, c'est à ton tour de devenir ronchon et ton sourire se serait presque éteint si tu n'avais pas eu une dernière idée, d'un coup, en levant les yeux. Maintenant que tu y penses, tu n'as jamais aperçu la capitale autrement que dans ses ruelles crasseuses. Il est temps de prendre de la hauteur, tu ne penses pas ? Quitter ces visages renfermés et apercevoir la ville sous un autre angle. L'idée ne prend pas bien longtemps avant de devenir une obsession, et te voilà donc en train de changer de chemin, à la recherche d'un mur à l'abri des regards indiscrets et facilement escaladable.

Après avoir galéré un peu plus que prévu (ton bâton s'est montré un peu trop handicapant à ton goût), te voilà enfin sur un toit. Les tuiles ont été rendues glissantes la glace et le vent mais tu n'y prêtes que peu d'attention, habitué à crapahuter dans la neige. Tu manques bien de dégringoler une ou deux fois mais finis par trouver ton équilibre. De toute façon, ce n'est pas non plus comme si tu avais l'intention de taper un marathon sur les toits de Paris, sautant de bâtiments en bâtiments. Enfin, normalement.

Pour l'instant, tu te contentes d'observer les riverains un peu plus bas, les pieds bringuebalant dans le vide. L'occupation t'amuse un instant mais bien vite - trop vite - ton ennui revient au galop. Il faut que tu fasses plus. Non, mieux : il faut que tu fasses rire.

Alors te voilà qui jettes un coup d'oeil à droite, puis à gauche, et l'air de rien joues avec tes grelots. Voilà qu'un chapeau s'envole, puis une écharpe un peu plus loin. Il n'en faut pas plus pour qu'un sourire franc se dessine sur ton visage, devenant bientôt un petit rire cristallin.

Tu te redresses en vitesse et décides de changer de spot, de trouver un bâtiment près d'une rue plus fréquentée. Semer la pagaille au milieu d'une foule plus nombreuse, ce sera incroyable. Mais pour ça, il faut changer de bâtiments, et donc ... sauter. Toute personne normalement constitué aurait d'abord pesé le pour et le contre, analysé la situation sous tous les angles avant d'arriver à la conclusion que la chute serait trop dangereuse - pour ne pas dire mortel - et les chances de réussites trop faibles. Sauf que toi, Oskar, n'y penses pas une seule seconde. Tu te dis simplement qu'il suffit de prendre un peu d'élan et tout se passera bien. Ce que tu fais, avant de sauter dans le vide et de prendre ton envol.

Ça ne dure que quelques secondes et pourtant, tu as l'impression de rester en l'air pendant deux vies entières. Ton souffle s'arrête et tu observes la vie, là en bas, et ces passants qui ne te prêtent aucune attention. Tu n'es qu'une ombre qui les survolent, le temps d'un battement de cils.

Une ombre dont la chute est plus rude que prévue.

Avec fracas malgré la neige tu t'étales de tout ton long sur le toit, grimaçant de douleurs. Heureusement plus de peur que de mal et tu te rends compte en un instant que tu n'as rien de cassé – que ce soit tes os ou tes objets. Bon, tu auras bien quelques bleus disgracieux, mais ça tu commences à en avoir l'habitude – après tout, faire l'imbécile ça ne date pas d'hier. Tu te relèves donc en deux temps trois mouvements et observes ton nouveau terrain de jeux. Là, tu vas pouvoir atteindre plus de personnes et faire de nouvelles bêtises, c'est fa-bu-leux. Enfin, jusqu'à ce qu'on t'interrompe.
« Il y a quelqu’un ? »
Haussant un sourcil, tu cherches autour de toi qui pourrais bien te parler. Mais non, tu es bel et bien seul sur ce toit glissant, il n'y a aucun visage en vue, rien d'autres que des tuiles à l'horizon. Tu te dis alors que tu dois avoir halluciné ou même simplement que ces mots ne t'étaient pas adressés – tu es au dessus d'une rue passante, ne l'oublie pas. Mais au même moment, voilà qu'on t'adresse une nouvelle phrase et, cette fois-ci, tu es persuadé qu'elle t'est destinée.
« Attendez-moi, j’arrive ! »
Intrigué, tu décides de porter ton attention sur cette voix qui te parle – même si tu n'en comprends pas un seul mot, ne parlant pas français. Tout doucement, pour ne pas tomber, tu t'approches du rebord du bâtiment et aperçoit une frimousse brune en train d'escalader. D'abord un peu surpris, tu réalises bien vite qu'il ne va pas y arriver avec sa dégaine de citadin, encore moins vu comment il place ses appuis. Tu te tiens donc prêt à intervenir au moindre mouvement de travers, ce qui ne tarde pas à arriver : le voyant dégringoler, tu te jettes en avant et attrapes son poignet, avant de l'aider à se hisser correctement.
« J’aurais pu me faire vraiment mal, merci de m’avoir aidé… mais, qu’est-ce que vous faites ici par ce temps ? 
Je vous en prie. »
Tu lui réponds – en anglais – par réflexe. Même si tu n'as pas compris un traître mot, tu te doutes bien qu'il vient de te remercier pour lui avoir tout simplement sauver la vie – après tout, c'est ce que tu fais. Ne voulant pas t'arrêter là, et étant un grand bavard, tu décides d'engager la conversation, sans te douter un seul instant que le Parisien avait déjà tenté juste avant toi.
« Bah alors, pourquoi vous êtes grimpé ? Le prenez pas mal mais vous n'avez pas vraiment une dégaine d'acrobate et vous auriez pu vous faire sacrément mal vous savez. Il ne faut pas rigoler avec ces choses là » le grondes tu en fronçant les sourcils (réflexe de grand frère oblige) « D'ailleurs rapprochez vous un peu, avec toute la neige et la glace, ça serait un coup à glisser et …. splatch, retour à la case départ. » Tu ris franchement, pas inquiet un seul instant par te mots, avant de conclure « Au fait ! Moi c'est Oskar et toi ? »
© GASMASK


Altitude [pv Oskar] R5gek49V_o

L'Oskiny ♥:
 

Les cadeaux:
 
† L’éphémère †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Profiter de la vie
Aime:
N'aime pas: Oskar P. Magnussen
Oskar P. Magnussen† L’éphémère †
Je passe ma vie à la dévorer
J'ai la nostalgie du futur
(j'aurai pas l'temps d'visiter)


Oskar croque la vie en #cc6666

Altitude [pv Oskar] 6LjHVmW Altitude [pv Oskar] TBnBs8R Altitude [pv Oskar] QhE66dC

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 385 ▐ Autres Comptes : Lily ⎯ Gwen ⎯ Sebastian ⎯ Nour ⎯ Aesa ⎯ Annabelle ⎯ Magdalena ⎯ Maxence ⎯ Jean-Jean ⎯ Enos ― Amaury ⎯ Amak ⎯ Arsène
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : Indisponible 20/5

wwwSoren [7]

wwwBasile [5]
wwwReynald [6]
wwwSehrazat [1]
wwwMaé, Destiny, Louis [4]
wwwDestiny [8]
www ❅ Tevak [2]

wwwAdélaïde [3/3]
wwwDestiny [4]
wwwShuk [2]

wwwDestiny [15/3]
wwwDestiny, Freja, Ada, Alfons [1]
wwwAdriel [1]
wwwBonnie [1]
wwwDestiny [2]

wwwDestiny [6]
wwwPhoenix [1]
wwwEllyn [2]
wwwPsyché [1]
wwwBonnie [1]


Rang C
1470 pts
Rang B dans 30 pts et 4 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Sam 13 Juil - 22:14
Il a vraiment eu de la chance qu’il y ait vraiment quelqu’un sur ce toit pour le secourir et lui éviter une sacrée mauvaise chute. Comme d’habitude, il n’a pas vraiment pris la peine de réfléchir avant de se lancer dans cette aventure.  

Son regard se pose sur son sauveur, qui se tient toujours debout devant lui. Il pourrait lui donner une petite vingtaine d’année, si l’étrange couleur blanche de ses cheveux ne le faisait pas paraître étonnamment plus vieux. Cela dit, ce n’est pas tout à fait vrai. Son visage a aussi un côté très enfantin, avec des joues encore assez rondes et des yeux très doux, ce qui doit suffire à empêcher quiconque de lui donner un âge trop avancé.

Le jeune homme lui répond spontanément en anglais, suffisamment clairement pour que Basile puisse le comprendre sans problème même s’il n’est pas tout à fait bilingue, mais ça le surprend un peu quand même. Comment cet inconnu s’est-il retrouvé ici, sur les toits de Paris, sans parler un seul mot de français ? Et que fabrique-t-il dans cette ville, surtout ? C’est pour le moins surprenant. Décidément, il n’arrive vraiment pas à concevoir une histoire cohérente qui puisse expliquer sa présence ici… et pourtant, il n’est pas du genre à manquer d’imagination.

« Bah alors, pourquoi vous êtes grimpé ? Le prenez pas mal mais vous n'avez pas vraiment une dégaine d'acrobate et vous auriez pu vous faire sacrément mal vous savez. Il ne faut pas rigoler avec ces choses là » Basile doit se concentrer un peu pour arriver à suivre ce flot de paroles, mais ça se passe mieux que prévu. S’ils continuent à parler un peu, il devrait réussir à réactiver ses souvenirs de cours d’anglais sans  problèmes. Heureusement que son père a jugé très tôt que connaître l’anglais était indispensable pour son avenir, sinon il aurait été bien embêté pour comprendre le jeune homme « D'ailleurs rapprochez vous un peu, avec toute la neige et la glace, ça serait un coup à glisser et …. splatch, retour à la case départ. » il éclate de rire, mais pas de manière moqueuse. C’est plutôt un rire communicatif, qui a vite fait de tirer un sourire à Basile, malgré sa frayeur d’il y a quelques instants.  « Au fait ! Moi c'est Oskar et toi ? »

« Je m’appelle Basile ! Et oui, tu as raison, il vaut mieux qu’on s’éloigne un peu du bord, je n’ai pas envie de retomber » Son accent est à couper au couteau, mais il ne cherche pas trop ses mots, Oskar devrait parvenir à le comprendre. « Qu’est-ce que tu fais ici, Oskar ? Moi je suis surtout monté parce que j’ai vu qu’il y avait quelqu’un sur le toit, et… ça m’a intrigué  » la curiosité, encore et toujours. L’appel de l’aventure, aussi. Ça ne risque pas de changer de sitôt ; tant qu’il y aura des histoires passionnantes à vivre et des rencontres incroyable à faire, il sera là. Parce que c’est amusant, et parce que la vie est une source intarissable d’inspiration.

« Ah et aussi, j’ai perdu mon écharpe ! J’y tiens beaucoup, et elle s’est envolée à cause du vent. Je voulais la récupérer » Maintenant qu’il y pense, le morceau d’étoffe rouge semble avoir disparu de son champ de vision. Le vent a dû la faire s'envoler à un autre endroit. « D’ailleurs, euh.. tu as une idée d’où elle peut être ? »

Même s’il n’a aucune idée de qui peut bien être cet Oskar et qu’il ignore tout des raisons de sa présence pour le moins improbable sur ce toit, le jeune homme lui semble plutôt sympathique. Ce doit être le fait qu’ils aient sensiblement le même âge, et un peu le même genre de sourire spontané et très communicatif. En tout cas, il a hâte de voir ce que cette expédition sur les toits de Paris leur réserve à tous les deux !






L'oiseau aux ailes de cire

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir quelque chose de grand, révolutionner le monde
Aime:
N'aime pas: Basile Armand
Basile ArmandL'oiseau aux ailes de cire
Basile rêve en darkcyan

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem
Here's to the hearts that ache
Here's to the mess we make

RANG D
▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 150 Masculin
▐ RPG Age : 24 Printemps
▐ Personnalité : Sympathique, souriant, bavard, envahissant, cultivé, créatif, artiste, passionné, curieux, trop curieux, exigeant, un peu égocentrique, original, sûr de lui
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation
RS

[FLASHBACKS]
****** avec Hippolyte
****** avec Nausicaa
****** avec Laoghaire

[OCTOBRE-NOVEMBRE]
****** avec Nausicaa
[DÉCEMBRE]
****** avec Nausicaa
****** avec Nausicaa et Maugrim
[JANVIER]
****** avec Oskar
****** avec Svan
[FEVRIER]
****** à Nausicaa
[MARS]
****** avec Lysandre
****** avec Andraste
****** avec tout le monde [Intrigue]
****** avec Milena et Akira
[MAI]
****** avec Cassidy
[JUIN]
****** avec Cyrus

Points : 860
Rang D

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Mar 13 Aoû - 14:00
Écharpe

Malgré la situation toute saugrenue, tu arrives à tirer un sourire de la part de ton interlocuteur. Ce n’était pas spécialement le but de ton rire, mais tu es satisfait malgré tout. Voilà une bonne chose de fait, et qui annonce une belle journée qui plus est. Après tout, l’inconnu aurait très bien pu faire la tête et te gronder pour être en train de te balader sur les toits parisiens – serait-il le propriétaire de l’un de ces immeubles ? Ou alors il pourrait t’avoir vu faire n’importe quoi avec ton innocence, et avoir décidé de grimper jusqu’ici pour te tirer les oreilles. Toutes ces éventualités sont un peu farfelues, certes, mais tout à fait probable quand tu y réfléchis pleinement. C’est pourquoi tu es soulagé en l’entendant te répondre – avec son plus bel accent français.
« Je m’appelle Basile ! Et oui, tu as raison, il vaut mieux qu’on s’éloigne un peu du bord, je n’ai pas envie de retomber. » Vous joignez le geste à la parole sans tarder, pendant que Basile continue de parler « Qu’est-ce que tu fais ici, Oskar ? Moi je suis surtout monté parce que j’ai vu qu’il y avait quelqu’un sur le toit, et… ça m’a intrigué
C’est une assez bonne raison » te contentes tu de répondre, encore trop concentré sur où mettre tes pieds.
Car, si quelques minutes plus tôt tu vagabondais sans aucun soucis, la chute que tu t’es imposée et celle qu’a failli avoir le Parisien t’ont un petit peu refroidi, Oskar. Oh, ce n’est qu’une histoire de minutes avant que tu ne cours de nouveau dans tous les sens en te moquant bien de ce qui pourrait arriver. Mais pour l’instant, mieux vaut être prudent. Peu t’importe ta propre vie – puisque de toute façon elle ne va pas tarder à prendre fin – mais gâcher celle du jeune homme à tes côtés serait bien dommage. Oh oui, bien dommage.
« Je suis monté car je m’ennuyais, rien de plus. »
Difficile de dire que tu es grimpé là pour faire des bêtises à l’aide de pouvoirs magiques divins conférés par des petits grelots sur ton bâton de berger. Tu n’as jamais vraiment essayé de raconter tout ça à de simples civils mais tu sais dors et déjà que ce serait une très mauvaise idée. Enfin, c’est ce que tu penses pour l’instant. Qui sait ce que tu pourrais révéler, pris dans le flot des mots et emporté par ton trop grand enthousiasme.
« Ah et aussi, j’ai perdu mon écharpe ! J’y tiens beaucoup, et elle s’est envolée à cause du vent. Je voulais la récupérer » Woopsie. Mais non attends, maintenant que tu y réfléchis, Basile ne fait pas partie de tes victimes. A moins qu’un coup de vent un peu plus fort que prévu l’ait touché lui aussi. « D’ailleurs, euh.. tu as une idée d’où elle peut être ?
Hm … Sûrement accrochée dans une gouttière quelque part ou dans les branches d’un arbre. » Tu lèches le bout de ton doigt et le lèves devant toi d’un air expert, en plissant les yeux et en te concentrant « On dirait que le vent souffle plutôt …. hm …. dans CETTE direction » indiques tu, en pointant le vide devant toi.
Il ne s’agit là que d’un enchaînement de toits, ce qui confirme plutôt ta première hypothèse, et tu te demandes bien comment vous allez réussir à retrouver un bout de tissus dans ce dédale de tuiles. Comme vous avez déjà pu vous en rendre compte tout les deux, vous n’êtes pas spécialement des plus dégourdis quand il s’agit de grimper aux toits – enfin, surtout lui – et monter pour redescendre chacun des bâtiments seraient épuisants.
« Mais, hm … Si tu l’as aperçue il n’y a pas longtemps, alors elle ne doit pas être bien loin ! Avec un peu de chance elle doit être coincée là où on est ou même la maison juste en face. Et … » tu jettes un coup d’oeil rapide et aperçoit un mur reliant les deux bâtiments, sûrement pour fermer une petite cour ou tu ne sais quoi « Je pense qu’on pourrais passer par là. Enfin si t’en es capable en tout cas ! Sinon j’y vais tout seul, c’est pas un soucis ! »
Parce que oui, même si tu ne l’as absolument pas dit à haute voix, te voilà maintenant en quête de cette écharpe rouge. Après tout, avec tout le mal qu’il s’est donné pour grimper te voir, ce serait dommage de ne pas lui offrir ton aide, non ?
© GASMASK


Altitude [pv Oskar] R5gek49V_o

L'Oskiny ♥:
 

Les cadeaux:
 
† L’éphémère †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Profiter de la vie
Aime:
N'aime pas: Oskar P. Magnussen
Oskar P. Magnussen† L’éphémère †
Je passe ma vie à la dévorer
J'ai la nostalgie du futur
(j'aurai pas l'temps d'visiter)


Oskar croque la vie en #cc6666

Altitude [pv Oskar] 6LjHVmW Altitude [pv Oskar] TBnBs8R Altitude [pv Oskar] QhE66dC

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 385 ▐ Autres Comptes : Lily ⎯ Gwen ⎯ Sebastian ⎯ Nour ⎯ Aesa ⎯ Annabelle ⎯ Magdalena ⎯ Maxence ⎯ Jean-Jean ⎯ Enos ― Amaury ⎯ Amak ⎯ Arsène
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : Indisponible 20/5

wwwSoren [7]

wwwBasile [5]
wwwReynald [6]
wwwSehrazat [1]
wwwMaé, Destiny, Louis [4]
wwwDestiny [8]
www ❅ Tevak [2]

wwwAdélaïde [3/3]
wwwDestiny [4]
wwwShuk [2]

wwwDestiny [15/3]
wwwDestiny, Freja, Ada, Alfons [1]
wwwAdriel [1]
wwwBonnie [1]
wwwDestiny [2]

wwwDestiny [6]
wwwPhoenix [1]
wwwEllyn [2]
wwwPsyché [1]
wwwBonnie [1]


Rang C
1470 pts
Rang B dans 30 pts et 4 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Ven 23 Aoû - 16:19
Malheureusement, Oskar semble ignorer où sa jolie écharpe a bien pu s’envoler. Même lorsqu’il regarde autour de lui en scrutant l’horizon depuis leur position en hauteur, il ne parvient pas à voir le plus petit morceau d’étoffe rouge. Cependant, la proposition de l’autre jeune homme de suivre la direction du vent en espérant retrouver sa trace semble plutôt pertinente. Basile acquiesce à ces paroles. Cela semble être leur meilleur espoir de retrouver l’écharpe.

Ils ne sont encore que des inconnus l’un pour l’autre et pourtant il ne fait aucun doute qu’Oskar est prêt à rester à ses côtés et à l’accompagner dans ses recherches. Ça le touche beaucoup, mine de rien.

« Mais, hm … Si tu l’as aperçue il n’y a pas longtemps, alors elle ne doit pas être bien loin ! Avec un peu de chance elle doit être coincée là où on est ou même la maison juste en face. Et … » Oskar désigne une sorte de mur entre deux bâtiments, qui semble relativement praticable (du moins, un peu plus qu'un saut jusqu'au toit de la maison voisine, dont ils sont séparés par un grand vide) « Je pense qu’on pourrait passer par là. Enfin si t’en es capable en tout cas ! Sinon j’y vais tout seul, c’est pas un soucis ! »

« Hors de question, je viens avec toi ! Je vais juste faire un peu plus attention où je mets les pieds, et ça devrait aller. »

Honnêtement, il a l’air beaucoup plus assuré qu’il ne l’est réellement. Sa chute de tout à l’heure l’a un peu refroidi, et s’il n’y avait pas Oskar pour lui donner une motivation supplémentaire, il ne s’aventurerait sans doute pas tout seul sur ces toits enneigés. Mais là ils sont deux, ça devrait bien se passer. Idéalement il leur faudrait une corde, ou quelque chose pour qu’ils puissent se retenir l’un l’autre en cas de chute, mais Basile ne voit pas vraiment où ils pourraient s’en procurer une. Mais comme il l’a dit juste à l’instant, en faisant un peu attention ça devrait aller, non ?

« Comment est-ce qu’on s’y prend ? Je passe en premier, et tu restes juste derrière moi pour qu’on puisse s’aider en cas de problème ? »

Joignant ses gestes à la parole, Basile s’approche doucement du muret qu’Oskar proposait de traverser. Le vide lui paraît nettement plus grand maintenant qu’il se trouve juste au bord, et le vent hivernal qui s’est mis à souffler ne le rassure en rien. A tel point que le mur ne lui semble plus si épais que ça, tout d’un coup.

Il jette un coup d’œil en arrière pour vérifier qu’Oskar est toujours avec lui, et prend une grande inspiration.

« Bon, c’est parti... »

Et tout doucement, un pied après l’autre, il entame prudemment la périlleuse traversée jusqu’à l’autre bâtiment.







L'oiseau aux ailes de cire

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir quelque chose de grand, révolutionner le monde
Aime:
N'aime pas: Basile Armand
Basile ArmandL'oiseau aux ailes de cire
Basile rêve en darkcyan

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem
Here's to the hearts that ache
Here's to the mess we make

RANG D
▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 150 Masculin
▐ RPG Age : 24 Printemps
▐ Personnalité : Sympathique, souriant, bavard, envahissant, cultivé, créatif, artiste, passionné, curieux, trop curieux, exigeant, un peu égocentrique, original, sûr de lui
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation
RS

[FLASHBACKS]
****** avec Hippolyte
****** avec Nausicaa
****** avec Laoghaire

[OCTOBRE-NOVEMBRE]
****** avec Nausicaa
[DÉCEMBRE]
****** avec Nausicaa
****** avec Nausicaa et Maugrim
[JANVIER]
****** avec Oskar
****** avec Svan
[FEVRIER]
****** à Nausicaa
[MARS]
****** avec Lysandre
****** avec Andraste
****** avec tout le monde [Intrigue]
****** avec Milena et Akira
[MAI]
****** avec Cassidy
[JUIN]
****** avec Cyrus

Points : 860
Rang D

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Dim 27 Oct - 23:11
Chevaliers

Le Parisien se montre aussi courageux que toi et un nouveau sourire traverse ton visage de part en part. Vous voilà donc ensembles dans cette quête après son écharpe. Duo improbable qui te rappelle toutes ces histoires qu’on te lisait quand tu étais enfant – mais si, vous savez, ces histoires sur Arthur et ses Chevaliers de la Table Ronde et leur quête du Saint Graal (de là à dire que vous êtes semblables à ces chevaliers que votre bout de laine rouge serait votre Graal, il n’y a qu’un pas (que tu franchis sans honte)). Tu te réjouis de le savoir avec toi, voyant là aussi le début d’une amitié incroyable – du genre de celles dont on parle quand on est très vieux, en riant encore aux larmes et en se tenant les côtes (du genre de celles que tu n’auras jamais, mais le Parisien, si).
« Comment est-ce qu’on s’y prend ? Je passe en premier, et tu restes juste derrière moi pour qu’on puisse s’aider en cas de problème ? 
Ca me va ! » En vérité, tu aurais préféré ouvrir la voie pour pouvoir lui indiquer où mettre son pied ou non, mais son raisonnement tient la route. S’il tombe, tu pourras sans doute mieux le rattraper en le suivant. « Fais attention tout de même, ce serait bien dommage d’égratigner de si jolies chaussures » ne peux tu t’empêcher de rajouter en apercevant ses beaux souliers totalement inadaptés pour une telle situation.
Pendant qu’il s’approche du bord, tu te contorsionnes dans tous les sens pour accrocher ton bâton dans ton dos. Tu ne peux le laisser ici puisque tu n’as pas tout à fait l’intention de revenir sur ce toit précis – ce serait te fatiguer et te mettre en danger pour rien. Pourtant tu pourrais tout à fait te contenter d’emmener tes grelots avec toi et laisser le bout de bois ici. Mais ce bâton appartenait à ton Parrain, tu ne peux le laisser à l’abandon ainsi. Alors il viendra avec toi, tant pis s’il te pose quelques soucis de praticité. Et puis, qui sait, il pourrait bien se révéler utile à un moment ou un autre – bien plus que l’innocence qu’il transporte.
« Bon, c’est parti…
En avant, oui. »
Avec moins de prudence que lui, tu t’engages à sa suite sur le muret. Vous avez l’air de drôles d’équilibristes ainsi debout, les bras écartés de chaque côtés pour chercher un semblant d’équilibre et ne pas tomber. Vous avez l’air de sacrés idiots, oui, ce que certains passants ne tardent pas à vous faire remarquer maintenant que vous n’êtes plus cachés par les rebords des toits et les gouttières.
« Eh les minots, ça va pas la tête de grimper comme ça, descendez !
Hello ! » te contentes tu de répondre, ne comprenant toujours pas un seul mot de français.
Ton pied glisse et ton coeur loupe un battement, mais rien ne se passe. Ce n’était qu’une fausse alerte – mais une alerte tout de même. Tu t’arrêtes un instant et te demandes si tu ne ferais pas mieux de t’y prendre autrement pour traverser ce muret – à califourchon dessus te semble une bonne option. Mais tu te ravises en voyant que vous avez déjà bien avancé mine de rien et qu’il ne reste pas beaucoup de distance à parcourir – ce n’était, finalement, pas un si grand muret que ça.
« On y est presque, Basile, tiens bon ! »
Tiens bon, oui, car maintenant que tu y prêtes un semblant d’attention tu te rends compte que s’il tombe tu ne pourras le sauver. S’il tombe et que tu l’attrapes, tu tomberas tout simplement à sa suite. Oh, tu comptes bel et bien le rattraper. Mais vous deux écrasés au sol ne sera pas d’une grande aide pour retrouver son écharpe. Alors, avançant toujours avec un équilibre précaire, tu te permets une petite prière en silence, pour que votre escapade se passe sans embûches.
© GASMASK


Altitude [pv Oskar] R5gek49V_o

L'Oskiny ♥:
 

Les cadeaux:
 
† L’éphémère †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Profiter de la vie
Aime:
N'aime pas: Oskar P. Magnussen
Oskar P. Magnussen† L’éphémère †
Je passe ma vie à la dévorer
J'ai la nostalgie du futur
(j'aurai pas l'temps d'visiter)


Oskar croque la vie en #cc6666

Altitude [pv Oskar] 6LjHVmW Altitude [pv Oskar] TBnBs8R Altitude [pv Oskar] QhE66dC

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 385 ▐ Autres Comptes : Lily ⎯ Gwen ⎯ Sebastian ⎯ Nour ⎯ Aesa ⎯ Annabelle ⎯ Magdalena ⎯ Maxence ⎯ Jean-Jean ⎯ Enos ― Amaury ⎯ Amak ⎯ Arsène
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : Indisponible 20/5

wwwSoren [7]

wwwBasile [5]
wwwReynald [6]
wwwSehrazat [1]
wwwMaé, Destiny, Louis [4]
wwwDestiny [8]
www ❅ Tevak [2]

wwwAdélaïde [3/3]
wwwDestiny [4]
wwwShuk [2]

wwwDestiny [15/3]
wwwDestiny, Freja, Ada, Alfons [1]
wwwAdriel [1]
wwwBonnie [1]
wwwDestiny [2]

wwwDestiny [6]
wwwPhoenix [1]
wwwEllyn [2]
wwwPsyché [1]
wwwBonnie [1]


Rang C
1470 pts
Rang B dans 30 pts et 4 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Dim 10 Nov - 16:24
Maintenant qu’ils sont décidés à arpenter les toits de Paris jusqu’à retrouver son écharpe, difficile de faire marche arrière. Basile a beau être un aventurier dans l’âme, une petite partie de son cerveau -la partie raisonnable- a quand même conscience que cette idée est assez stupide, et sans doute plus risquée qu’il n’y paraît. Il décide ne pas l’écouter. La traversée de ce muret va demander toute son attention, il ne veut pas se laisser distraire par cette petite voix inquiète à l’arrière de son crâne.

« Fais attention tout de même, ce serait bien dommage d’égratigner de si jolies chaussures » fait Oskar en désignant lesdites chaussures, avec l’air de se moquer un peu. Il n’a pas complètement tord, mais en même temps, Basile n’avait pas vraiment prévu de faire de l’escalade aujourd’hui. Il se contente de hausser les épaules, « ne t’en fais pas, je suis prudent ! »

Basile se rapproche ensuite du muret, pour estimer la dangerosité de la traversée. Il a beau être largement assez large, l’épaisse couche de neige et de givre qui le recouvre risque de rendre la tâche plus périlleuse que prévu. Basile pose un premier pied sur le muret, très progressivement, en s’assurant de ne pas glisser. En faisant attention, ça devrait aller. Il commence à avancer tout doucement, un pas après l’autre, en veillant à ne pas poser le pied sur les pierres les plus glissantes.

Il finit par arriver sans trop d’encombres à la moitié de la traversée. Il tourne la tête vers Oskar, pour vérifier qu’il arrive à le suivre sans problème – même si en réalité il n’est pas trop inquiet pour le jeune homme, qui semble assez sûr de ses appuis. Il est peut-être habitué à ce genre d’acrobaties ; Basile ne serait pas vraiment surpris. Cela collerait plutôt bien au personnage.

« Eh les minots, ça va pas la tête de grimper comme ça, descendez !»

Certains passants en contrebas commencent à s’inquiéter, à les observer faire les acrobates si haut au dessus du sol. Ils n’ont pas complètement tord. Même si à ce stade, il serait sans doute plus risqué de chercher à descendre en faisant marche arrière plutôt que d’avancer jusqu’à la maison suivante.

« Hello ! » répond Oskar, qui ne semble pas avoir compris un traître mot de ce qu’on lui demandait. Cela fait rire Basile. Ils se sent un peu retombé en enfance, comme lorsqu’il grimpait aux arbres du jardin de ses parents avec son cousin Lysandre. A l'époque ils s'en étaient toujours sortis indemnes, à l’exception de quelques égratignures aux coudes et aux genoux. Espérons qu’il en aille de même aujourd’hui.

« Ne vous en faîtes pas, nous sommes des professionnels ! » il a à peine terminé sa phrase qu’il aperçoit derrière lui Oskar vaciller, son pied ayant presque glissé de la pierre sur laquelle il se trouvait. Heureusement, il retrouve vite son équilibre.

« Est-ce que ça va ? » s'inquiète-t-il tout de même, mais Oskar lui répond positivement. Plus de peur que de mal, ils ont eu de la chance.

Tout doucement, et toujours aussi prudemment (peut-être même davantage, maintenant qu’ils ont tous les deux échappé de peu à une grosse chute) ils reprennent la traversée.

« On y est presque, Basile, tiens bon ! »

Effectivement, les voilà presque arrivés à la fin du muret, et au bord du toit de la maison suivante. Basile doit faire un grand pas pour atteindre le toit, puis une fois stabilisé, il tend la main à Oskar pour l’aider à en faire de même.

« Fiou ! »

Cette traversée était sacrément intense, mine de rien. Heureusement, plus de muret à l’horizon. Le toit sur lequel ils se trouvent est presque collé à celui de la maison suivante, toujours en suivant la direction du vent. Le passant qui les a interpellés tout à l’heure est reparti, sans doute pour se mettre au chaud. Il a dû finir par se dire que maintenant qu’ils étaient prévenus, c’était leur problème s’ils se blessaient.

« Petite pause ? »

Ils l'ont bien méritée.





L'oiseau aux ailes de cire

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir quelque chose de grand, révolutionner le monde
Aime:
N'aime pas: Basile Armand
Basile ArmandL'oiseau aux ailes de cire
Basile rêve en darkcyan

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem
Here's to the hearts that ache
Here's to the mess we make

RANG D
▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 150 Masculin
▐ RPG Age : 24 Printemps
▐ Personnalité : Sympathique, souriant, bavard, envahissant, cultivé, créatif, artiste, passionné, curieux, trop curieux, exigeant, un peu égocentrique, original, sûr de lui
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation
RS

[FLASHBACKS]
****** avec Hippolyte
****** avec Nausicaa
****** avec Laoghaire

[OCTOBRE-NOVEMBRE]
****** avec Nausicaa
[DÉCEMBRE]
****** avec Nausicaa
****** avec Nausicaa et Maugrim
[JANVIER]
****** avec Oskar
****** avec Svan
[FEVRIER]
****** à Nausicaa
[MARS]
****** avec Lysandre
****** avec Andraste
****** avec tout le monde [Intrigue]
****** avec Milena et Akira
[MAI]
****** avec Cassidy
[JUIN]
****** avec Cyrus

Points : 860
Rang D

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Dim 19 Jan - 19:15
Paysage

Avec l’aide du jeune homme tu finis par arriver sur ce toit tant désiré et, une fois en sécurité, tu ne peux t’empêcher de pousser un long soupir. Maintenant que tu es arrivé, la peur commence à te mordre les entrailles alors que tu réalises ce que tu viens de faire. Vous auriez pu vous briser le cou une demi-douzaine de fois et si l’Ordre apprend un jour que tu as recommencé à grimper partout pour faire l’imbécile, tu ne donnes pas cher de ta peau — quand sera t’il, alors, si c’est ta Maman qui l’apprend.

Tu chasses la peur à l’aide d’un grand sourire alors que ton regard se pose sur ce qui t’entoure. Le toit sur lequel vous vous trouvez n’a pas grand-chose de différent avec celui dont vous venez, à part l’une des cheminées qui héberge un drôle de nid — que tu serais allé regarder de plus près si tu en avais eu le temps. Malheureusement, pas de trace de l’écharpe ici non plus et il va falloir continuer à avancer. Heureusement, cependant, les prochaines étapes de votre petit voyage ont l’air beaucoup plus simples et rien de fâcheux ne devrait vous arriver.
« Petite pause ?
Avec plaisir. »
Sans te faire plus prier, tu files t’asseoir au bord du toit, les jambes pendues dans le vide. C’est sans doute tout aussi dangereux que de traverser un fin muret reliant deux maisons à plusieurs mètres de hauteurs, mais qui s’inquiète de ce genre de choses ? Tout ce que tu vois, toi, c’est la beauté de la ville qui s’étend devant toi et cet étrange paysage fait de tuiles te de cheminées — et de fumée âcre qui pique les yeux et fait tousser. Un paysage que tu pourrais observer pendant des heures, tant il est différent de celui que tu connais.
« Qui aurait cru que c’était aussi beau ici, hein ? J’imagine que ce n’est pas du tout ce que tu avais prévu pour aujourd’hui » rajoutes tu en riant doucement. Une brise glaciale te surprend et voilà que tu frissonnes de la tête au pied « Ouh, chilly. On ferait mieux de ne pas trop s’éterniser si on ne veut pas attraper une pneumonie ou pire. »
Tu te redresses donc en vitesse, t’étires de tout ton long puis, après avoir jeté un coup d’œil à ton partenaire te remet en route. La maison voisine n’est pas bien loin et, après avoir évalué tous les risques — faux, tu n’as rien évalué du tout, qui fait ce genre de choses — tu traverses le vide entre les deux bâtiments et atterris de l’autre côté.
« A ton tour, Basile ! »
© GASMASK


Altitude [pv Oskar] R5gek49V_o

L'Oskiny ♥:
 

Les cadeaux:
 
† L’éphémère †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Profiter de la vie
Aime:
N'aime pas: Oskar P. Magnussen
Oskar P. Magnussen† L’éphémère †
Je passe ma vie à la dévorer
J'ai la nostalgie du futur
(j'aurai pas l'temps d'visiter)


Oskar croque la vie en #cc6666

Altitude [pv Oskar] 6LjHVmW Altitude [pv Oskar] TBnBs8R Altitude [pv Oskar] QhE66dC

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 385 ▐ Autres Comptes : Lily ⎯ Gwen ⎯ Sebastian ⎯ Nour ⎯ Aesa ⎯ Annabelle ⎯ Magdalena ⎯ Maxence ⎯ Jean-Jean ⎯ Enos ― Amaury ⎯ Amak ⎯ Arsène
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : Indisponible 20/5

wwwSoren [7]

wwwBasile [5]
wwwReynald [6]
wwwSehrazat [1]
wwwMaé, Destiny, Louis [4]
wwwDestiny [8]
www ❅ Tevak [2]

wwwAdélaïde [3/3]
wwwDestiny [4]
wwwShuk [2]

wwwDestiny [15/3]
wwwDestiny, Freja, Ada, Alfons [1]
wwwAdriel [1]
wwwBonnie [1]
wwwDestiny [2]

wwwDestiny [6]
wwwPhoenix [1]
wwwEllyn [2]
wwwPsyché [1]
wwwBonnie [1]


Rang C
1470 pts
Rang B dans 30 pts et 4 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Mar 21 Jan - 14:46
Une fois qu’ils sont tous les deux en sécurité sur le toit, Basile laisse échapper un soupir de soulagement. Oskar a raison, il n’est pas vraiment habitué à de telles acrobaties. Peut-être que quitter quelques temps la vie citadine pourrait lui faire du bien, et le remettre un peu en forme. Cela fait longtemps qu’il n’a pas eu l’occasion de voyager, principalement par manque d’argent. Il devrait peut-être se tourner vers son père, et lui demander un peu d’aide ? Ce serait une bonne occasion de renouer des liens familiaux bien mis à mal, depuis qu'il a pris la décision de quitter la grande maison des Armand. Cela fait si longtemps que son père ne lui a pas adressé la parole que cela commence à devenir un peu absurde. Et puis, s’il en croit les différents articles qu’il peut lire dans les pages consacrées aux affaires, la carrière de Frédéric Armand dans le domaine des chemins de fer est des plus florissantes. Peut-être serait-ce l’occasion de lui montrer que son fils s’intéresse à lui, et à ses activités. Cela leur permettrait de sortir (enfin) de ce silence insupportable qui dure depuis maintenant plus d’un an.

« Qui aurait cru que c’était aussi beau ici, hein ? J’imagine que ce n’est pas du tout ce que tu avais prévu pour aujourd’hui » La remarque d’Oskar le fait sortir de ses rêveries. Il rit de bon coeur et hausse les épaules, de manière à montrer à son ami que même si ses plans se sont un peu trouvés un peu chamboulés, c’est pour le mieux « Ouh, chilly. On ferait mieux de ne pas trop s’éterniser si on ne veut pas attraper une pneumonie ou pire. »

« C’est vrai qu’il ne fait pas chaud » Basile souffle dans ses mains pour les réchauffer un peu, regrettant de ne pas avoir emporté de gants « On continue dans cette direction, alors ? J’espère qu’on finira par retrouver mon écharpe... »

Cette fois, c’est Oskar qui s’élance le premier. Sans réfléchir bien longtemps, il bondit et passe au dessus du vide entre les deux toits pour atterrir en sécurité sur le bâtiment d’à côté. Il enjoint à Basile de le suivre, mais le Parisien n’est pas aussi rassuré. Il s’approche doucement du vide, et jette un coup d’oeil en bas. Ils sont vraiment haut, et même si l’espace entre ces deux toits ne semble pas très large, la moindre chute leur serait sûrement fatale.

Ils sont vraiment deux abrutis.

Cette pensée parvient à le faire rire -un peu nerveusement- et il s’élance finalement à la suite d’Oskar. Il atterri sans encombre sur le toit suivant, et adresse un grand sourire à son coéquipier d’un jour.

« Tu sais, » parce que Basile reste un grand bavard, et même perché sur les toits de Paris dans un froid mordant il ne peut s’empêcher de raconter des histoires, « ça fait plusieurs jours que j’attends une lettre très importante, et… j’espère vraiment que quand on redescendra de ce toit, elle sera arrivée ! » il est suffisamment pris par ce qu’il raconte qu’il parvient à ne pas penser au risque de chute, et il continue jusqu’au toit suivant. Il remue un peu et agite les bras pour se réchauffer, avant de continuer avec un doux sourire « C’est une lettre de mon amoureuse.. elle vient de rentrer chez elle, en Allemagne. »

Amoureuse. Il lui avait fallu un certain temps pour réaliser que c’était cela, ce sentiment qui l’attirait irrémédiablement vers la jolie fleuriste. Même si elle habitait si loin, même s’ils se voyaient si peu. Oskar ne semble pas du genre à se moquer, alors il ne se préoccupe pas trop de passer pour un enfant, ou pour un doux rêveur : à s’imaginer un futur avec Nausicaa, et espérer passer le reste de sa vie avec elle.

Oskar aussi semble du genre à aimer les gens ; et les histoires qu'ils ont à raconter.





L'oiseau aux ailes de cire

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Accomplir quelque chose de grand, révolutionner le monde
Aime:
N'aime pas: Basile Armand
Basile ArmandL'oiseau aux ailes de cire
Basile rêve en darkcyan

Here's to the ones who dream
Foolish as they may seem
Here's to the hearts that ache
Here's to the mess we make

RANG D
▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 150 Masculin
▐ RPG Age : 24 Printemps
▐ Personnalité : Sympathique, souriant, bavard, envahissant, cultivé, créatif, artiste, passionné, curieux, trop curieux, exigeant, un peu égocentrique, original, sûr de lui
▐ Parcours RP : Fiche de Présentation
RS

[FLASHBACKS]
****** avec Hippolyte
****** avec Nausicaa
****** avec Laoghaire

[OCTOBRE-NOVEMBRE]
****** avec Nausicaa
[DÉCEMBRE]
****** avec Nausicaa
****** avec Nausicaa et Maugrim
[JANVIER]
****** avec Oskar
****** avec Svan
[FEVRIER]
****** à Nausicaa
[MARS]
****** avec Lysandre
****** avec Andraste
****** avec tout le monde [Intrigue]
****** avec Milena et Akira
[MAI]
****** avec Cassidy
[JUIN]
****** avec Cyrus

Points : 860
Rang D

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Dim 19 Juil - 15:22
Amour

Ton ami ne semble pas bien enclin à te suivre et, après un coup moment d’analyse, tu réalises que ce que tu viens de faire était non seulement bien dangereux comme il faut mais, surtout, pas bien accessible à tout le monde. Si tu as appris à grimper partout et à sauter sans trop réfléchir, à cause des aventures dans les arbres avec ta fratrie ou des nombreuses missions auxquelles tu as participé, ce n’est pas sûrement pas le cas du Parisien et, doucement, l’inquiétude vient nouer un nœud dans ton estomac. Ce serait tout de même dommage que Basile se fasse mal par ta faute.

Mais ce n’est pas si loin, n’est-ce pas ? Ni même si compliqué, il suffit de ne pas regarder en bas et hop la. Mais oui. D’ailleurs, Basile y arrive sans aucune difficulté et le voilà à côté de toi, sans encombre. Tu soupires de soulagement et le félicites d’un grand sourire, non sans te promettre d’être un peu plus prudent à l’avenir. Enfin, pour lui. Toi, tu sais très bien que ce n’est pas aujourd’hui que tu dois mourir, alors tu peux bien continuer à faire le funambule quelques heures encore.
« Tu sais » interpellé par sa voix, tu reposes ton regard sur lui et l’écoutes, religieusement, bien content que le jeune homme soit lui aussi du genre à papoter en plein milieu d’une aventure tout à fait incongrue. « ça fait plusieurs jours que j’attends une lettre très importante, et… j’espère vraiment que quand on redescendra de ce toit, elle sera arrivée !
Oh c’est vrai ? » l’interroges tu, sincèrement intéressé, avant de le rejoindre sur le toit suivant puis de continuer d’avancer.
La peur a disparu depuis bien longtemps maintenant et il faut croire que vous commencez à prendre le rythme, à vous adapter à ce nouvel environnement. Vos pas sont plus assurés et vos gestes plus précis et, même si vous n’avez aucune idée d’où vous allez comme ça, vous avancez d’un bon pas maintenant.
« C’est une lettre de mon amoureuse.. elle vient de rentrer chez elle, en Allemagne.
Oooh » commentes tu, avant d’esquisser un sourire doux evant l’expression de Basile et la confiance qu’il te fait pour te raconter toutes ces choses. « J’espère que tu la recevras aujourd’hui, alors. Ça ne doit pas être évident de vivre aussi loin l’un de l’autre comme ça. » En serais tu capable, toi, Oskar ? Enfin, pas que la question se pose de toute façon, puisque tu t’es promis de ne jamais tomber amoureux, ne voulant pas imposer ta mort à une personne de plus — si seulement tu savais, petit éphémère. « Elle s’appelle comment, cette amoureuse ? » demandes tu dans un nouveau sourire. « Oh ! C’est elle qui t’a offert cette écharpe ? »
Drôle de question que celle-là, c’est vrai, mais ça te semble logique pourtant. Après tout, pas tout le monde ne se lancerait dans une escapade comme la vôtre pour une simple écharpe. Alors que pour un cadeau de son amoureuse, c’est là une bonne raison de risquer sa vie en sautant dans le vide et en se promenant sur des tuiles un peu trop glissantes pour rendre le voyage tout à fait agréable.
© GASMASK


Altitude [pv Oskar] R5gek49V_o

L'Oskiny ♥:
 

Les cadeaux:
 
† L’éphémère †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Profiter de la vie
Aime:
N'aime pas: Oskar P. Magnussen
Oskar P. Magnussen† L’éphémère †
Je passe ma vie à la dévorer
J'ai la nostalgie du futur
(j'aurai pas l'temps d'visiter)


Oskar croque la vie en #cc6666

Altitude [pv Oskar] 6LjHVmW Altitude [pv Oskar] TBnBs8R Altitude [pv Oskar] QhE66dC

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 385 ▐ Autres Comptes : Lily ⎯ Gwen ⎯ Sebastian ⎯ Nour ⎯ Aesa ⎯ Annabelle ⎯ Magdalena ⎯ Maxence ⎯ Jean-Jean ⎯ Enos ― Amaury ⎯ Amak ⎯ Arsène
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Heureux
▐ Parcours RP : Indisponible 20/5

wwwSoren [7]

wwwBasile [5]
wwwReynald [6]
wwwSehrazat [1]
wwwMaé, Destiny, Louis [4]
wwwDestiny [8]
www ❅ Tevak [2]

wwwAdélaïde [3/3]
wwwDestiny [4]
wwwShuk [2]

wwwDestiny [15/3]
wwwDestiny, Freja, Ada, Alfons [1]
wwwAdriel [1]
wwwBonnie [1]
wwwDestiny [2]

wwwDestiny [6]
wwwPhoenix [1]
wwwEllyn [2]
wwwPsyché [1]
wwwBonnie [1]


Rang C
1470 pts
Rang B dans 30 pts et 4 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Altitude [pv Oskar]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Altitude [pv Oskar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: