Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

Partagez
 

 Une rancune qui dure depuis trop longtemps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Ven 4 Oct - 11:28





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada van Eyck



Libérée de ses obligations envers le Comte Millénaire, la Révolte ou plutôt la marionnette marche enfin de son plein gré sans être contrainte de jouer les petits soldats pour des personnes qui ne désirent aucunement de l’avocate du Diable dans leurs rangs. Fatiguée, épuisée des derniers événements qui se sont déroulés, la Noah compte prendre congé et se reposer à un endroit très particulier. Voilà bien plus d’un mois qu’elle n’a pas reposé les pieds sur les terres d’origine de son hôte. Là où la loi n’existe pas ou plutôt n’arrive pas à se faire entendre. La dernière fois que Mordred a quitté ces lieux, c’était après un magnifique et resplendissant carnage dans une ville abandonnée de la civilisation. Combien d’âmes ont succombé face à la traitresse en voulant piétiner son doux et paisible territoire ? Plus d’une vingtaine si les souvenirs ténébreux de la Noah sont exacts. Elle se remémore ce moment magique qui lui a permis d’exprimer ses points de vue face à ces bouts d’humains écœurants. Aujourd’hui, à l’heure actuelle, Mordred n’est plus gênée par cette insolente Cassidy qui ne montre plus un signe de vie depuis plusieurs jours. Être à nouveau maître d’un corps est quelque chose de plaisant pour la révolutionnaire. La femme revit et à hâte de pouvoir exécuter ses prochains plans qui n’annoncent rien de bon pour les concerner. Grâce à sa rencontre avec l’Apôtre de la Chance, Mordred a pu goûter à une révolte bien particulière qui lui a permis de retrouver un morceau de son pouvoir perdu depuis son assassinat par ce traître de Néah. Maintenant, la manipulatrice peut invoquer son arme de prédilection qui a pris la forme d’une Winchester. Bien avant, dans le passé, son pouvoir lui donnait un arc redoutable, représentant la mort elle-même. Rien que de tenir cette arme procurait un plaisir, un pouvoir inespéré, inimaginable. Mordred se remémore de son ancienne apparence, porteuse d’une chevelure entre le blond et le blanc. Ses cheveux étaient si grands et épais que la Révolte ne souhaitait jamais les couper. Non, on ne coupe pas un trésor, on le garde. Tout comme cette traînée de Cassidy, l’ancienne hôte portait également des orbes rubis. Oui, en y repensant, sa chère et tendre Akiza née Anglo-Japonaise était porteuse d’une beauté à couper le souffle. Elle avait accueilli à bras ouvert Mordred pour au final périr de cette dernière en ayant le sourire aux lèvres. C’est en voyant les autres membres du Clan que la Révolte se demande si elle n’aurait pas dû laisser son ancienne hôte en vie et apprendre à mieux la connaître. Peut-être qu’Akiza aurait été sa toute première amie…

C’est quittant le portail d’une des portes de Road Kamelot que la Révolte arrive à destination. À présent devant les portes des grilles ténébreuses de la propriété de son hôte, la Révolte est intriguée, de ce silence qui ressemble à la mort. L'endroit est censé respirer la joie, la bonne humeur dans cette demeure. Aucun garde devant les grilles, pas un seul chant d'oiseau, et cette odeur de fer qui picote les narines de Mordred. Son odorat connaît la signification de ce parfum ou plutôt cette puanteur. Le sang se fait sentir à des kilomètres à la ronde. De ses yeux rivalisant face à la beauté des lingots d'or, l'avocate du Diable observe telle une prédatrice le jardin qui donne accès au manoir. Elle y repère au loin une silhouette allongée sur le sol baignant de son sang. Mordred ouvre l'accès de son domicile, referme derrière elle et s'avance lentement sur ce qui ressemble à un cadavre. Des corbeaux qui profitent du festin s'envolent dans les airs à l'approche de la louve. Ils sont mécontents, croassent en tournant autour de ce gêneur intéressé par le mort. De sa botte, la Révolte pousse le corps pour le faire rouler sur le dos. Elle inspecte le visage de ce dernier et reste impassible. Le macabé est un membre du groupe de cette Cassidy Danvers. Un moins que rien, un pion inutile, une grande gueule qui n'a pas de couille. Mordred enjambe le cadavre et s'arrête en chemin lorsqu'une femme fonce dans sa direction. Si la prédatrice n'avait pas reconnu le bandeau noir du gang, elle n'aurait pas hésité à descendre cette peureuse.

« Cassie ! » hurle la membre de BlackWings. « On a un problème ! On a fait notre possible pour protéger le domaine, quitte à en perdre la vie ! »

Le bruit d'une arme indique aux corbeaux qu'ils n'auront malheureusement pas un deuxième repas. La fumée du canon du colt de Mordred fume encore après avoir craché le virus Akuma sur la femme. La victime ne comprend rien et ses larmes se mettent à couler.

« Si tu joues ta vie pour protéger mon territoire, fais le pour de vrai. » lance Mordred à la femme qui ne devient plus que des cendres.

Ainsi, un autre souci se présente devant la Révolte. Elle qui souhaite se reposer de ses aventures et oublier un peu cette stupide guerre sainte. Elle qui désire attendre le bon moment avant de surgir pour frapper un bon coup. L'expression du regard de Mordred est terrifiante, horrifique, la révolutionnaire déteste voir ses plates-bandes piétinées. Le coupable, l'auteur de ce désordre va le payer très cher. Ce n'est une parole envoyée en l'air, c'est la pure vérité annoncée à la manière d'une promesse.

En franchissant les portes dominantes du manoir, Mordred a croisé plusieurs cadavres. Elle se dit toute seule, dans sa tête que le groupe sans foi ni loi de Danvers est en train de s'éteindre. L'idiote Cassidy a rassemblé tous une équipe de bras cassés qu'elle considérait comme sa famille. Peuh ! C'est écœurant pour la Révolte.

Une âme encore vivante rampe sur le sol en apercevant la silhouette de Cassidy Danvers. La fameuse danseuse rouquine porteuse du prénom Scarlet. Elle est blessée et en colère. La Noah pose le talon de sa botte sur la tête de femme pour la convaincre d'arrêter de jouer à la chenille.

« Tu es dans un piteux état petite Scarlet. » se moque Mordred en savourant la souffrance qui se lit sur le visage de la rousse. « Que s’est-il passé ? Parle. »

L'ex-danseuse crache une gerbe de sang et frappe son poing de colère sur le sol.

« On n’a rien pu faire depuis ton absence. Le gang s'est dissous. Plusieurs ont dégagé les lieux quelques jours après ton départ. D'autres sont restés pour toi mais ont péri en protégeant ta demeure. »

Mordred attrape le menton de la rousse et la soulève. La victime remue faiblement ses jambes et tente de se dégager de la Noah. Le fait qu'elle n'est pas peur de la louve fait sourire cette dernière.

« Tu me déçois Scarlet. » annonce froidement la reine révolutionnaire. « Mais tu ne finiras pas comme Sam, ni comme Cassidy. J'aime ton temporairement, ton courage, tu me fais penser à une femme qui se nommait Akiza. Loyal, qui ne cause pas de problème et prête à mourir pour moi. Un loyal serviteur amoureuse de la défunte Cassidy. Pas de chance mon trésor, ta dulcinée est morte. » Mordred laisse tomber la femme comme un vulgaire sac de poubelle. De sa poche elle sort un as de pique et le tend à Scarlet. « Garde-la. Ça te sauvera la vie une fois. Tu te casses vite comme les autres humains, il est normal que je prenne soin de mon animal de domestique. »

D'un air de mépris sur Scarlet, la Révolte décide de l'abandonner sur le chemin et de poursuivre sa route sur l'aura immonde qu'elle sent grâce à son don naturel. Son estomac déglutit, grimace, se plaint de cette odeur de révolte nauséabond qui émane d'un membre de sa famille. Ainsi, en entrant dans la salle à manger, elle y voit une jeune femme assise sur le siège de la Révolte.

« Ta place n'est pas ici misérable insecte. » Elle pointe de son index le plancher. « Il est là, sur le sol car tu ne représentes rien dans ce monde. Tu n’es rien. »


©️ Jawilsia sur Never Utopia

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Dim 13 Oct - 17:38
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
Trahison. Mensonge. Déshonneur. Quand plus rien ne peut laver l'ignorance et les pêchés des humains, il est trop tard.
Trahison. Il en a trop connu. Et il déteste ça. Lui, il a toujours été loyal au Comte, à Adam, toujours. Jamais un pas de travers. Toujours dans la droiture la plus certaine. Ca l'a toujours mené loin, plus loin, plus haut.
Le mensonge. Son pire ennemi. Le mensonge est celui qui entâche le Savoir, le mensonge c'est celui qui entrave sa route à chaque fois qu'il tente de faire quelque chose.
Le déshonneur, c'est la conséquence des deux autres. C'est ce qui attend les traîtres et les menteurs. Ceux qui ne méritent pas de vivre. Ceux qui ne méritent pas la confiance du Savoir.

Et une personne en particulier devait payer pour ce qu'elle avait fait. Pour chaque fois où elle avait détruit les plans du Savoir, lorsqu'il allait enfin arriver au summum, à se poser en maître. Lorsque les gens, enfin éduqués, comprenant réellement les enjeux qu'impliquaient la société et tout ce qui les entourait. Qu'est-ce qui venait troubler ses plans, détruire pièces par pièces chaque parcelle de son territoire?

Mordred.

La Révolte.

Qui venait renverser ce que le Savoir avait instauré? La Révolte. Qui détruisait le sens critique que Dominus avait réussi à imposer? La Révolte.
La Révolte, la Révolte, la Révolte. Toujours elle. Toujours présente pour gâcher et marcher sur ce que Dominus faisait de mieux.

Ce n'était pas un caprice d'enfant, bien au contraire. C'était une vérité, une réalité que le Savoir voulait résoudre au plus vite. Cette mission catastrophe à Edimbourgh l'a bien fait cogiter sur ses objectifs. Il doit passer à l'action au plus vite, et dans le secret de son hôte surtout. Il ne juge pas Ada suffisamment prête pour accomplir le destin qui l'attend. Il doit la tester, la préparer au mieux avant de la lancer.

Alors, il s'était décidé.

Il n'avait rien dit à Ada-Elly. Profitant du fait qu'elle se rendait en Amérique pour rendre visite à ses parents, il avait subitement pris le contrôle de son hôte et s'était renseigné. Le Savoir est malin, le Savoir sait manipuler les esprits pour avoir ce qu'il veut.

C'est comme ça qu'il s'est retrouvé planté face au manoir de Danvers. Il passa aisément les gardes et, telle une ombre, se faufilait dans le jardin pour installer ses pentacles. Il créait sa zone, et une fois tous ses préparatifs terminés, il commenca sa boucherie.
Il n'allait avoir aucune pitié, car Mordred n'en avait jamais eu à son égard. Et puis de toute façon, Dominus n'en a pour personne.

Il avait tué, taillé, torturé même parfois lorsque sa victime n'en faisait qu'à sa tête. Il avait écrit sur les murs, le mot traîtresse en une infinité de langues différentes. Avec le sang des personnes qu'il avait tué évidemment. Ou simplement blessé, il se souvient avoir écrit en polonais avec le sang d'un homme dont il avait simplement écarté le bras, trempant ses doigts dans la blessure comme une plume dans l'encre.
Le Savoir n'a aucune foi, le Savoir n'a aucune morale.

Une fois son massacre terminé, Dominus avait pris place dans la salle à manger. Il aurait presque pu se servir un verre de vin tellement il se sentait à l'aise dans cette atmosphère. Ca lui avait presque manqué.
Et il attend.

Il attend.

Il attend.

Avant d'entendre un coup de feu dehors. Un sourire déforme le visage de la jolie néerlandaise, qui se met à compter dans sa tête. Il a tout préparé. Il va accomplir ce qu'il faut maintenant.
Et la voilà qui rentre. Son sourire ne fait que s'étirer un peu plus, un sourire mesquin, provocateur.


- Ta place n'est pas ici misérable insecte. Il est là, sur le sol car tu ne représentes rien dans ce monde. Tu n’es rien.

Et voilà Dominus qui se met à rire. Un rire effrayant, un rire presque malsain. Le Savoir aurait-il perdu la tête? Non, tout va très bien. Il savoure juste la colère de son ennemie.

- Ma chère et tendre Mordred, est-ce une façon d'accueillir ses invités? Je suis si déçu. Déjà que tu arrives en retard...

Ses yeux se pointent sur l'horloge collée contre un mur. La scène va être délicieuse à observer, et il a tout ce temps.

- Et si je ne suis rien, qu'es-tu, toi? Toi, la Révolte, qui doit vivre au dépend des humains. Moi, ce sont les humains qui vivent à mon dépend -mais ça, je pense que tu le sais, hm?

Il soupire, son sourire restant accroché à ses lèvres. Il appuie son coude sur la table et pose son menton dans sa main, ne décrochant pas Mordred des yeux.

- Nous verrons bien qui finira par ramper aux pieds de qui, Mordred.

Une lueur de provocation dans le regard doré. Le combat ne fait que commencer.



Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Mar 15 Oct - 14:49





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada Van Eyck



La Révolte reste immobile telle une statue fixant férocement sa proie qui n’est autre que le Savoir, Dominus. Au plus profond de ses noires pensées, Mordred se dit qu’elle aurait dû tuer cette énergumène de Noé. Elle n’est encore jamais passée à l’acte, de devoir tuer un de ses frères et sœurs, pas comme Néah, ce traître de quatorzième. Elle affiche donc un petit sourire en coin dont elle garde toujours le secret. La louve est curieuse de connaître l’effet que cela procure d’arracher le cœur d’un membre de sa petite famille. Si jamais la prédatrice réussie, Mordred va devoir faire un choix. Subir la colère d’Adam ou bien quitter définitivement le clan. De toute manière, la Noah est obligée de dire adieu à sa tendre et cher sœur Angsthasia et également du Souvenir de l’Amour. Après tout, la Révolte est libre et n’écoute personne, un peu comme cette truande de Cassidy Danvers qui ne pointe plus le bout de son nez depuis un certain temps. Elle la sent encore, toujours vivante mais endormie. La reine sait très bien que l’albinos attend une occasion pour riposter mais grâce aux récents événements, comme Paris, Ayden Hyde, Edimbourg, son pouvoir grandit de plus en plus vite. Bientôt, la louve va retrouver le chemin pour retourner à son territoire préféré : le monde de la Révolte. Les portes de la salle à manger s’ouvrent une nouvelle fois et dérangent Mordred dans ses plus noirs desseins. Elle pivote sa tête de quatre-vingt-dix degrés, observe l’ombre qui s’approche de sa position. Lorsque celle-ci attrape la main de la Noah, la Révolte repousse Scarlet violemment à la manière d’un déchet. Cette humaine commence vraiment à l’énerver mais pas à un stade élevé comme Dominus. Franchement, la prédatrice se demande ce que Cassidy trouve d’attachant et de charmant chez cette rouquine. La révolte de cette gamine dégage une odeur très agréable pour ses narines, son estomac souhaite la dévorer mais Mordred refuse de goûter une fois de plus à cette femme faiblarde. L’avocate du diable foudroie donc la chère et tendre humaine qui fait office de petite amie pour Danvers.

« M’attendrir ne sert à rien petite humaine, il y a longtemps que mon cœur ne bat plus pour les vivants. » dit-elle d’une voix envoûtante pour stopper net les nouvelles tentatives de la rouquine afin de faire ressortir Cassidy. « Ne dérange plus la conversation de papa et maman, veux-tu ? » Elle lève son menton, ses orbes dorés la dévisagent et Mordred reprend son attention sur Dominus. « Tu sais très bien que les meilleurs se font attendre, mais je te remercie de prêter autant d’attention sur moi. » reprend-elle en plaquant délicatement sa main contre son cœur à elle. « Je sais juste que les hommes de mon hôte n’apprécient guère les misérables de ton espèce. Vois-tu, ta présence ternit les murs de mon nouveau logement. »

De ses pas de Loup, elle contourne Dominus pour être dos à ce dernier, plaque lentement ses griffes sur le dossier de la chaise, rapproche ses lèvres sombre et douce de l’oreille droite du Savoir, afin de lui partager ses connaissances.

« Les humains ne peuvent se passer de moi, Dominus. » chuchote-t-elle en échappant son air chaud de sa bouche pour y caresser l’oreille de la jeune femme. « Ils évoluent grâce à mon intervention. Provoque des faits, des guerres, historiques grâce à mon pouvoir. » Sa main, ses doigts caresse malicieusement la joue gauche de Dominus qui est un signe de provocation. « Il me vénère à la manière d’un dieu de la mort. Quant à toi, tu passes toujours après moi. Car c’est grâce au savoir, à la connaissance, que les humains se souviennent encore et toujours de mes miracles. En fait, à bien y réfléchir Dominus, tu vis à mon dépend, tout comme les humains. »

Subitement, la femme détruit avec le bout de sa botte les pieds de la chaise pour faire tomber le Savoir d’un étage. Quand on monte trop dans les airs, on finit toujours par s’y brûler les ailes, comme Icare. De ses griffes, Mordred attrape le cou délicat et fin de l’hôte de Dominus et resserre l’étreinte.

« Même en rampant sur le sol, en me suppliant de mourir ou de vivre, je ne t’accorderais aucune faveur, aucun cadeau. Ton destin est le même qu’il y a plusieurs années de cela. Tu dois mourir. Mais cette fois, ce sera de mes mains et ensuite je m’occuperais des autres qui m’ont plongé dans un désespoir sans fin. »

Un colt apparaît dans sa main valide, le chien est actionné, la détente est pressée et le balle s’éjecte du canon en direction du crâne de Dominus. Le combat ne fait que commencer, et l’heure de la mort arrive à grands pas.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Dim 17 Nov - 22:48
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
Il s'amuse. Il aime la regarder ainsi. Lui, il n'aime pas les surprises, mais il adore en faire aux autres. C'est toujours un plaisir de voir leurs grands visages ébahis face au(x) spectacle(s) qu'il réserve. Le Savoir a plus d'un tour dans son sac, le Savoir sait ce qu'il veut, le Savoir sait ce qu'il fait.
C'est pour ça qu'il évite les surprises au maximum. Et qu'il prévoit tout. Ou presque. C'est ce qu'il croit.

Car, qu'importe ce qu'il pense, qu'importe ce qu'il dise, il n'est pas invincible. Il revient toujours, mais il a déjà été vaincu. Et la dernière fois, il s'en souvient très bien.

La dernière fois, il y était presque. Vraiment. Si seulement il n'y avait pas eu un traître.
Un traître, ou plutôt deux. Parce que Dominus était un des seuls au courant de la trahison de Mordred. Et avant qu'il n'ait pu prévenir quelqu'un, ou même agir contre cette horreur, il était trop tard : le 14ème l'avait eu. Et ça, il ne peut le supporter, il ne peut le digérer. Cette fois-ci, il mettra tout en oeuvre pour que cela n'arrive pas. Il ne le touchera pas, ni à lui, ni à Adalie.

Mais alors qu'il entamait la conversation avec son ennemie -et non sa soeur, une soeur ne trahit pas les siens-, une humaine vient faire son apparition. Tiens donc. Ah oui, il l'a laissée en vie. Peut-être qu'il aurait dû la tuer.

En attendant, il observe et écoute l'échange entre Mordred et la nouvelle arrivante. Il enregistre chaque mouvement, chaque geste, chaque parole qui pourrait lui servir et les stocke quelque part.
Intéressant. Apparemment, la rousse tiendrait à cette albinos? C'est un atout de taille à garder.

La Révolte fait le tour, la Révolte s'approche tel un loup affamé face à une petite biche sans défense. Mais n'oubliez pas de quoi est capable le Savoir. Il est de ceux qui revêtent le mieux un déguisement pour paraître inoffensif et ensuite vous poignarder plus efficacement.


- Les humains ne peuvent se passer de moi, Dominus. Ils évoluent grâce à mon intervention. Provoque des faits, des guerres, historiques grâce à mon pouvoir.

Elle pose ses doigts sur le visage du Noé, ses sales doigts qu'il déteste. Mais hors de question de le montrer. Il reste calme, impassible. Il attend que la louve passe à l'attaque pour dévoiler sa stratégie.

- Il me vénère à la manière d’un dieu de la mort. Quant à toi, tu passes toujours après moi. Car c’est grâce au savoir, à la connaissance, que les humains se souviennent encore et toujours de mes miracles. En fait, à bien y réfléchir Dominus, tu vis à mon dépend, tout comme les humains.

Il n'a pas le temps de répliquer que déjà, elle attaque. Dominus tombe de son siège, et sent surtout les doigts de la Révolte sur son cou. Il sait ce qu'il va faire.

Un sourire, espiègle, car il sait ce qu'il fait.

et à lui de tomber à nouveau.


***

- Même en rampant sur le sol, en me suppliant de mourir ou de vivre, je ne t’accorderais aucune faveur, aucun cadeau. Ton destin est le même qu’il y a plusieurs années de cela. Tu dois mourir. Mais cette fois, ce sera de mes mains et ensuite je m’occuperais des autres qui m’ont plongé dans un désespoir sans fin.

... quoi?

Je suis où, là? Pourquoi j'étouffe? Pourquoi je ne touche plus le sol? Pourquoi est-ce que cet endroit respire la mort, l'odeur du sang rouillé à plein nez?

J'essaie de reprendre ma respiration mais je n'y arrive pas. J'ai mes mains dans mes poches, est-ce réellement sérieux?

Je ne comprends rien à ce qu'il se passe, et lorsque la brume dégage mes yeux, je vois que je suis en fait soulevée par une... Noé.
quoi? Mais je... je suis son alliée ! EHO JE SUIS TA SOEUR, JE SUIS LE SAVOIR, lâche-moi !

Bordel, je comprends rien, je suis dans un sacré pétrin. La Noé face à moi matérialise un colt, je vais pas mourir comme ça non? Non, Ada, tu dois réfléchir, réfléchis allez... c'est Dominus qui a fait un truc. Je sais pas ce qu'il cherche. Je dois lui faire confiance. A tout prix. Sinon je vais crever -mais lui, il s'en fout, il ne crève jamais vraiment hein.

Mes mains dans mes poches se referment et je sens une pierre dans ma main droite, et une autre dans ma main gauche. J'ai même pas quelques secondes pour agir alors il faut que je me dépêche.

Le plus rapidement possible -avant qu'elle ne me tire une balle dans la tête- je saisis la pierre dans ma main droite et je la lance. Un bouclier vert se déploie devant moi, et j'en profite pour lancer la deuxième, dans sa tronche de préférence. C'est une howlite. Le vieux papy pense à tout, sauf à m'expliquer ce qu'il se passe malheureusement.

Je profite de la confusion lancée par la pierre d'howlite pour me libérer de son emprise, alors que le bouclier d'émeraude se ramasse la balle du colt à la place de mon crâne. Je suis complètement déboussolée, et je profite de mes quelques secondes de battement pour analyser la pièce.
J'observe les murs, et je vois d'où vient cette odeur de sang. "Traîtresse" partout, dans toutes les langues. Je les connais toutes. Mais... oh. Je pense savoir qui est mon ennemie actuellement. Oui, je vois mieux.

- Parce que tu penses qu'il était le seul à être mort, il y a 35 ans? Je sais bien que je suis le Savoir, mais quand même, je ne pensais pas devoir te rappeler ta propre histoire. A moins que tu ne souhaites oublier ô combien ta tentative de trahison a lamentablement échoué?

Je suis en pleine forme. Presque. Je ne sais pas en fait. Mais je ne compte pas me laisser marcher sur les pieds par cette femme, même si c'est une identité qui a des centaines et des centaines d'années. Je suis Ada van Eyck quand même. Je ne me laisse jamais faire.

- Avec tes enfantillages, tu vas juste crever une nouvelle fois parce que si tu penses qu'on se laissera faire et qu'on ne répliquera pas... c'est que tu n'as pas appris la leçon.

Je dégaine la dague de Dominus dans une main, une pyrite dans l'autre. Je suis prête à contre-attaquer, même si je sais pas trop me battre au corps à corps, Dominus me fait confiance. Il m'a laissé cette tâche, c'est qu'il prépare quelque chose et je ne dois pas le décevoir.
Je vais lui montrer ce que c'est à la Révolte, d'essayer de tuer Ada van Eyck. On ne s'en sort pas sans cicatrices.

Elle doit mourir. Elle est un de ces obstacles dans notre lutte contre l'Innocence. Je ne peux me battre au côté d'une traîtresse à son sang. Nous la détruirons, je la détruirais, pour qu'elle serve d'exemple.
Pour que plus jamais, un Apôtre de Noé ne tente de dévier du chemin qu'Adam a tracé. Nous sommes sa voix, et si Mordred ne daigne l'écouter alors... elle en payera le prix fort.




Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Mer 27 Nov - 10:53





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada Van Eyck



C’est au moment où les griffes de la louve se resserrent sur la chair délicate et fine de cette ravissante demoiselle, que Mordred arque un sourcil en y voyant un changement de caractère aussi soudain venant de la part de Dominus. Le bout de femme panique, semble se rendre compte de la situation actuelle et ne comprend pas pourquoi la Révolte s’en prend au Savoir. Ses crocs se mettent à grincer lorsque la prédatrice se rend compte que le Souvenir vient de laisser sa place à son hôte à la manière d’un lâche. Du coup, ça donne encore plus de colère pour la vengeresse qui n’hésite aucunement à donner plus de force dans son étranglement. Si cette situation continue, ses ongles font se planter dans la peau blanche de l’humaine pour y laisser des cicatrices à vie. C’est au moment où son index agresse la détente du Colt ayant appartenu au couple de domestiques de Cassidy, que la ravissante beauté se met à se défendre très rapidement. Au même moment où la balle s’échappe du canon de l’outil servant à tuer et blesser, une émeraude pouvant faire briller les yeux cupides de Cassidy Danvers est projetée depuis la main droite de la petite biche. La pierre précieuse se transforme subitement en une sorte de bouclier d’un mètre de diamètre ce qui écrase et déforme la balle imprégnée d’un poison paralysant. La cible de Mordred semble avoir plus d’un tour dans son sac lorsqu’elle rapplique déjà sans laisser le temps à la Révolte de prendre un second souffle. En effet, un autre joyau se nommant Fluorine heurte le visage de la Dame Révolutionnaire. Le simple contact déboussole la prédatrice qui relâche enfin son étreinte étouffante sur la ravissante rose faisant battre le pauvre cœur d’une sorcière aux cheveux blancs.

De plusieurs pas, tout en pestant et en se tenant le front qui a reçu cette saloperie de pierre, l’Avocate de Diable ne se souvient plus grand-chose des dernières secondes qui se sont déroulées. Sa tête est lourde, ses pensées sont en désordre, une migraine affreuse et douloureuse provoque une douleur déchirante. À un moment, l’Apôtre s’est demandé si Cassidy venait de tenter de reprendre le contrôle du corps mais il s’avère que non. L’hôte, qui est enchaîné depuis la mort de son Akuma précieux du nom de Sam, est toujours endormie, inoffensif, ressemblant à un bébé endormi. Sauf qu’en réalité, la rebelle du nom de Cassidy Danvers n’est pas plongée dans un profond sommeil. Elle joue la comédie préférant observer dans l’ombre ce que le Souvenir est capable de réaliser en prétendant assouvir sa soi-disant vengeance.

Les paroles de son ennemie amplifient son désir de tuer pour de bon le Savoir qui est toujours aussi arrogant à montrer qu’il a raison sur tout. Une chose qui a toujours dégoûté Mordred qui est pour le Clan des Noés, une arme, une bombe à retardement qui n’a pas besoin d’amour, de tendresse selon les dires d’Adam. La Révolte est née en tant que traitresse, elle n’obéit à aucune loi, à aucun ordre et profite de toutes les occasions pour y semer la révolution. Cependant, le Souvenir semble en réalité ne pas correspondre à cette idéologie, à ce destin écrit depuis longtemps. En fait, la pauvre Mordred n’a jamais voulu être l’incarnation de cette mémoire de Noah. Pessimiste de nature, ne croyant pas à ses propres capacités, la haine et le traitement de son propre clan à son égard ne l’ont pas aidé à marcher dans le droit chemin. Commettant l’irréparable en s’alliant à la némésis de sa propre famille : Néah. Croyant qu’avec cet allié, la solitaire pourrait rester auprès de sa tendre et chère sœur Angsthasia elle se fourvoyait du début à la fin. Même en tenant à réparer son erreur, le traître de quatorzième a montré une bonne fois pour tout à la louve qui était l’alpha de la meute. Le Savoir prétend tout connaître, mais c’est faux. Il n’est pas dans la tête désespérée de Mordred, il ne connaît pas la souffrance qu’elle a ressentie depuis tant d’années. Pourquoi elle déteste tant ses propres origines, le monde actuel, les vivants.

Au fin fond des ténèbres, lorsque la voix d’Adalie résonne en écho pour se faire entendre par l’ouïe auditive de Cassidy, un sourire provocateur s’affiche sur son visage exotique. La gamine prétentieuse prévoyant une nouvelle mort de Mordred à cause de ses enfantillages provoque presque un fou rire chez l’hôte qui tente de se faire discrète. Heureusement que le Souvenir est aveugle et relâche sa vigilance sur la cowgirl car elle pourrait se rendre compte que depuis un long moment, l’albinos se fou de sa tronche. Si Danvers a réussi à mettre la mort en échec une fois, elle peut recommencer une deuxième fois les yeux fermés. Ce n’est donc pas cette mioche qui n’a aucune expérience au lit qui peut lui donner des leçons. Van Eyck a beaucoup de chance de ne pas se frotter à l’hôte.

« La leçon ? » rit Mordred sous forme d’écho faisant trembler de peur la pauvre rouquine du nom de Scarlet. « Je l’ai bien apprise crois-moi. Ce monde est une prison. Ce monde regorge d’affreuse chose vivante prétentieuse qui me donnent envie de vomir. L’humanité s’étant alliée à Dieu est le fléau incarné. Tout comme mes prétendus frères et sœurs qui ont préféré me voir dans une cage comme un vulgaire animal !! » La fumée pourpre s’échappe des mains de l’affamée et fait valser les décorations encore existant de la pièce. « The Noah clan is nothing. All of you, you are absolutely nothing !! »

Le don naturel de Mordred qui se trouve être la fumée pourpre, recouvre le corps de son hôte. Pour dévoiler le véritable visage, la véritable apparence du Souvenir. Une beauté diabolique, une forme monstrueuse pour les peureux, une apparence elfique pour les amoureux des contes de fées.

Sa main libre qui ne tient pas le colt possédant à présent cinq balles sur six dans son magasin, fabrique à l’aide des désirs de la manipulatrice, un étendard qui aux yeux de Scarlet représente un espoir, une force monstrueuse pour son esprit, sa volonté et ses ambitions. Férocement, la base de la hampe tenant le morceau de tissu est plantée dans le sol pour y dévoiler à présent son mystérieux pouvoir. Si la rouquine est toujours aussi amoureuse de l’albinos, alors Mordred va s’en servir comme pion d’échec. Le nouveau soldat de la louve comprend très vite son nouveau rôle, son nouveau job et rapidement grâce au boost du drapeau de la révolution qui représente l'Espoir de la Révolte, la rousse arrive derrière le dos de l’ennemie, bloque ses bras pour éviter le gaspillage des pierres précieuses. Lorsque l’action est réalisée, la prédatrice s’avance lentement, plaque doucement sa main gauche sous la poitrine de la brune et y injecte son don naturel. La fumée pourpre entre dans l’organisme de l’ennemi pour y chercher une source de révolte à exploiter. Tout ce qui y ressemble est immédiatement dévoilée à la voyeuse qui souhaite l’encourager à s’abandonner aux désirs de se révolter.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Informations FT Cassidy/Mordred:
 
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Mer 18 Déc - 1:22
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
Je ne serai pas la petite biche sans défense dans l'histoire. Elle est malade ou quoi? Je ne sais pas ce qu'il leur prend aux Noés ces derniers temps mais ils vont bien m'entendre, c'est clair !
Vraiment, j'ai fait quoi pour me retrouver au milieu de ce foutoir?! Dominus, réponds-moi bordel, c'est important là, tu vas me faire tuer si tu continues comme ça !

Evidemment, aucune réponse de la part du Savoir. Ha, il sait bien faire le mort hein? C'est vraiment un grand malade. Sauf que moi j'ai encore des projets, je ne veux pas mourir ici, dans cette bâtisse pourrie qui pue la mort à des kilomètres à la ronde !

Du coup, je dois m'en sortir. Je suis obligée de gagner. Ce n'est même pas une option. Dominus s'est engagé dans un combat à mort et si je ne gagne pas -à sa place évidemment- c'est moi qui y passerais. Et vous savez quoi? C'est hors de question. La mort, je la défie du regard. Je n'ai pas peur d'elle.  Tout comme je n'ai pas peur de Mordred.

- La leçon ? Je l’ai bien apprise crois-moi. Ce monde est une prison. Ce monde regorge d’affreuse chose vivante prétentieuse qui me donnent envie de vomir. L’humanité s’étant alliée à Dieu est le fléau incarné. Tout comme mes prétendus frères et sœurs qui ont préféré me voir dans une cage comme un vulgaire animal !!

Sa réaction me fait ricaner. En vrai, j'ai un peu peur quand même, mais c'est du stress je pense. Et le stress, il en faut toujours. Ca assure la victoire.
Je fais genre mais je ne suis qu'à moitié confiante. Car si Dominus ne reprend pas vite les choses en main, je ne vais pas tenir. mon niveau en combat est encore trop superficiel pour que je puisse tenir seule, surtout face à une femme censée être mon alliée je le rappelle.

- The Noah clan is nothing. All of you, you are absolutely nothing !!

Son apparence change brusquement, une fumée pourpre se dégage d'elle-même. Bah dis donc... heureusement que le don de Dominus c'est pas ça, je préfère vraiment être polyglotte. Je saisis une nouvelle pierre, la fait rebondir quelques fois dans ma main avant de tourner mon regard vers Mordred. Je me moque ouvertement d'elle, parce que je la trouve ridicule.

- Peut-être que si tu t'es retrouvée en cage, Mordred, c'est parce que tu ES un animal, chérie.

Sûrement que ma phrase la met dans une rogne absolue. Est-ce que c'était intelligent de faire ça? Je ne sais pas.
Car aussitôt, un étendard -oui oui, vous avez bien lu- se matérialise dans sa main. Pourquoi moi, je ne sais pas faire des choses comme ça? C'est quand même vachement plus stylé que de lancer des cailloux, on va pas se mentir.

En parlant de cailloux, celui que j'avais en main m'échappe, alors que je pousse une injure -mon style en prend un coup faut dire- et avant que je ne puisse le rattraper, quelqu'un m'attrape les bras pour m'échapper de bouger. Mais c'est qui elle? Une humaine? Ah non, c'est une blague?

- Tu devrais me lâcher la rouquine, si tu veux pas te retrouver mêlée à tout ça, car je t'assure que tu risques de le regretter.

Mon ton est menaçant. Je suis sérieuse. Je ne suis pas là pour jouer. Comme dit précédemment, je dois GAGNER.
Mais alors, Mordred s'approche de moi. Trop lentement à mon goût. Elle prépare quelque chose. Et lorsqu'elle arrive à ma hauteur, sa main se dépose sur ma poitrine -beurk, elle me touche- et je vois déjà la fumée pourpre suivre son geste. Qu'est-ce qu'elle fait là? Elle m'empoisonne? Elle m'injecte un gaz paralysant?

Le moment dure, une éternité j'ai l'impression, et rien ne se passe. Et c'est seulement maintenant, MAINTENANT que ce petit con de Dominus réagit. Il rigole. Il rit aux éclats. Je fronce les sourcils, alors que je le sens doucement reprendre le contrôle. Et je le laisse. Car ce sont ses affaires, pas les miennes. Tant qu'il ne me tue pas de toute façon...

***

- Mordred... es-tu si naïve que ça? Tu n'as donc toujours pas compris?

Un sourire moqueur sur les lèvres du Savoir. La voix expressive de la néerlandaise a laissé place à la voix glaciale et sombre de Dominus. Il fixe Mordred dans les yeux, il savoure sa victoire.

- Mes hôtes sont triés sur le volet, Mordred... et ce sont des personnes qui résistent à tout, à tout, mais surtout à la Révolte.

Il se met à rire, de plus belle. C'est agaçant, mais c'est savoureux pour le Noé. Qu'importe ce qu'il se passera ensuite, cette scène fut magnifique à observer.

- Seuls les Elus du Savoir survivront au Déluge... et toi, tu n'en fais pas partie, traîtresse.

Il se met alors à murmurer, des traces bleues aparaissant sur ses membres alors qu'un pentacle se dessine juste en-dessous de lui.

Scientia Telum Est
Ante arcum Dominus !

Le domaine Danvers est alors balayé d'une aura rouge, alors que les traces bleu foncé sur les membres de la néerlandais deviennent bleu clair. Le Noé force alors un grand coup sur les bras de l'humaine, et grâce à ses capacités augmentées, arrive à se défaire de son emprise. Il en profite pour tenter d'envoyer son genou dans le ventre de son ennemie de toujours, avec une violence inouïe. Il ne retient pas ses coups, surtout pas pour elle.

- Il y a une seule chose que le Savoir ne connait pas, Mordred. C'est la pitié.



Spoiler:
 
Technique d'Ada:
 


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Mer 18 Déc - 19:16





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada Van Eyck



Elle serre les dents de colère en entendant de ses oreilles que l’humaine la traite elle aussi de vulgaire animal. C’est blessant, ça déchire le pauvre cœur désespéré de Mordred, ça emplit ses sentiments de révolte, de vengeance contre les personnes qu’elle déteste. Même Scarlet donne un coup de main au Souvenir, que la Noah use de son don naturel pour tenter de trouver une faiblesse à exploiter, la maîtresse du corps de Danvers ne trouve absolument rien. C’est le vide, le néant, l’obscurité que Mordred déteste tant. Son plan pour espérer prendre un avantage tombe à l’eau et très vite, Dominus reprend le contrôle du corps de la jeune femme pour rire en éclat.

Est-ce que Mordred est naïve ? Oui, elle l’est. En réalité le Souvenir n’est qu’une jeune femme en pleine crise d’adolescence sur sa propre famille. A-t-elle compris pourquoi son plan est un échec ? Non, la pauvre louve est bien trop aveuglée par ses sentiments négatifs. En fixant dans les yeux son pire ennemi, la Révolte semble presque à baisser ses oreilles de louve par peur, par crainte devant son adversaire. Puis, quand la prétendue prédatrice comprend le tri sélectif des hôtes du Savoir, la Dame Révolutionnaire grogne de colère. Et c’est en réalisant cette chose que Mordred ignore que son hôte enchaîné par les soins du Souvenir est en train d’observer dans les abysses à l’aide de son regard écarlate et bien plus menaçant que celui de Mordred. Cassidy se demande si son parasite va continuer à se laisser marcher sur les pieds de la sorte. Elle comprend petit à petit que cette saloperie gueule beaucoup mais n’a rien dans le pantalon pour prouver sa supériorité. Est-donc un hasard si Mordred a choisi Cassidy Danvers comme hôte ? Est-ce le destin que ce Souvenir préfère choisir cette albinos en proie à la mort ? En tout cas, Dominus est dans le vrai, Mordred n’a aucune chance contre lui, car la petite chouineuse d’après Cassie ne peut rien contre ce fou allié. Un fin sourire se dessine sur son visage car si jamais ce stupide Noé intello arrive à blesser suffisant Mordred, la Comtesse va pouvoir reprendre le contrôle de son corps.

Avant que Mordred ne puisse répondre à la personne qui nourrit sa rancune, la Révolte est surprise de découvrir un pentacle se dessiner juste en dessous du Noé ennemi. Elle décide donc de tirer sur Dominus en pleine tête mais malheureusement pour la tireuse, elle n’a toujours pas le temps et reçoit un violent coup de genou dans son ventre. La révolutionnaire est projetée plusieurs mètres plus loin et est violemment réceptionnée par le mur de la pièce. En voyant un tel spectacle, la fiancée, l’amoureuse, la moitié du cœur de Cassidy qui se trouve être Scarlet, s’empresse de rejoindre Mordred. La rousse supplie la Noah de faire revenir la cowgirl et de fuir cet endroit mais Mordred est bien trop obstinée et têtue pour abandonner l’affaire. Au lieu de ça, sa main valide saisit le cou frêle de l’humaine pour tenter de la faire taire.

« Tu ferais mieux d’attaquer cette saleté de Noah au lieu de t’inquiéter pour une personne morte, misérable désespérée. » hurle-t-elle à Scarlet en la projetant quelques mètres plus loin. « Cassidy est morte ! Et je refuse que tu prononces encore ce nom en ma présence !! » Subitement une violente douleur interne fait crier le Souvenir. Un son déchirant, désespérée à cause de l’hôte du Souvenir qui n’apprécie pas que l’élue de son cœur soit traitée de la sorte.

Frappant son poing sur son ventre pour calmer la cowgirl, Mordred se relève, lance son Colt Single Army au pied de Scarlet. Puis invoque subitement deux dagues responsables de plusieurs révolutions dans le passé. De toute manière, le Savoir doit sûrement connaître ses fameuses armes qui ont servi à déclencher des guerres. La louve sourit puis lorsque Scarlet vide le chargeur de l’arme sur Dominus, la Révolte en profite pour matérialiser son corps et ainsi dévoiler sa forme elfique, sa véritable apparence en tant que Souvenir de Noah. Le fantôme ou plutôt la Banshee passe rapidement, à toute vitesse dans le corps du Noah pour avaler tout ce qu’elle peut. Que ce soit sentiments de haine, de colère, de rancune, de révolte, toutes ces petites choses négatives donnant de la force à ce prétendu Savoir.

Redevenant normal, la prédatrice à présent plus forte que jamais se lèche la babine supérieure puis tente tout en étant derrière le dos de Dominus de le poignarder avec ses dagues qui ont la faculté de drainer l'énergie de son adversaire afin de la redonner à la Révolte. Car lorsque la Révolte traverse le corps de son ennemi, ce dernier sera comme vide de tout sentiment agressif et violent pendant un laps de temps.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Informations FT Cassidy/Mordred:
 
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Dim 22 Déc - 19:13
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
Tout se passe à merveille.
Le Savoir prend un malin plaisir à savourer la détresse de Mordred. Il ne cache pas son sourire. Pourquoi se cacher de cette grande victoire? Il l'a humiliée, et c'est tout ce qu'il souhaitait. Il s'est moqué d'elle, c'est tout ce qu'il voulait. Maintenant, elle va pouvoir mourir, comme cela est prévu depuis tant de temps.

Ada n'observe rien, Ada a les yeux bandés. Comme d'habitude, Dominus s'assure que son hôte ne voit rien et n'entende rien de ce qu'il se passe. Oh, ce n'est pas que pour protéger son hôte, bien du contraire : c'est pour se protéger lui. Pour qu'Ada ne croit que lui, et seulement lui. Pour qu'Il soit sa voix, celui qui la guide, celui qui sait. Parce que c'est ce qu'il doit être à ses yeux.

Il assiste d'ailleurs à un spectacle particulièrement intéressant. Alors qu'il envoie son ennemie valser plusieurs mètres plus loin, l'humaine -il l'a oubliée, il l'oublie toujours tellement son existence ne représente rien pour lui- se précipite vers le corps de la Révolte. Elle confirme d'ailleurs la théorie de Dominus : cette humaine tient bel et bien à Cassidy. Bien bien bien, le Savoir a toutes les cartes en main pour s'amuser maintenant. Et il ne va pas s'en priver.

Néanmoins, cela ne semble pas au goût de Mordred qui saisit violemment l'humaine par le cou avant de la lancer plus loin. Si Ada aurait assisté à cette scène, à coup sûr que Mordred serait déjà morte. Pour la néerlandaise, la Révolte n'a pas à s'en prendre à d'autres personnes autour. C'est un combat entre eux et elle, pas avec les autres.
Pour Dominus, c'est différent. Il n'en a strictement rien à faire de cette humaine de pacotille, qui, pense-t-il, va vite devenir une gêne lors de son affrontement. Il s'en occupera. Bientôt.

En attendant, son ennemie se donne un coup de poing dans le ventre. Le Savoir observe la scène de ses orbites dorés, le regard intéressé. le Savoir fait attention aux moindres détails, le Savoir enregistre.

Bien.

Il sait ce qu'il va faire.

Néanmoins, il ne doit pas relâcher son attention. Mordred prend son Colt et le lance au pied de la rousse, qui le saisit, pendant que la Noé fait apparaître deux dagues dans ses mains. Le Noé se retrouve au pied du mur et doit rapidement faire un choix avant de se ramasser les deux attaques simultanées.

Soit il décide de parer l'attaque de Mordred, au profit de l'humaine qui aura le champ libre pour lui tirer dessus, et possiblement blesser Adalie. C'est sûr qu'il se retrouvera en position de faiblesse après ça, malgré sa régénération de Noé. Si la tête d'Ada-Elly est touchée, ça ne sera pas bon signe.

Soit, il contre les tirs de la rouquine, dans quel cas Mordred aura tout le loisir de l'attaquer avec ses pouvoirs. Ses pouvoirs ne pourront pas blesser directement l'hôte du Savoir, et la néerlandaise sera un minimum sauve. Néanmoins, Dominus se retrouverait en position de faiblesse face à la Révolte, et c'est un sacré coup à sa fierté qu'il se prendrait.

Le choix doit être pris.

Alors rapidement, une émeraude apparaît dans sa main, qu'il lance.
Un bouclier se déploie.
Six coups retentissent, un chargeur se vide.

Mais aucune balle n'atteint le Savoir.

Il n'a que le temps de dégainer sa propre dague que Mordred le traverse et le poignarde par derrière. Il se sent immobilisé, pendant quelques secondes. il ne sait pas bouger, il sent son énergie se faire aspirer par cette plaisanterie de Révolte. Ce n'est qu'après quelques instants qu'il réussit à se dégager de l'emprise de la Révolte.
Il tremble, son énergie a salement été drainée. Il se sent vide, vide de tout. Comme un vieil homme qui aurait perdu de son ardeur. Peut-être que c'est ce qu'il est, au fond? Un vieil homme sénile, qui ne sait plus ce qu'il fait.

Essouflé, il se voit contraint de poser un genou à terre.  Son regard reste rivé sur le plancher, il tente de rester concentré au maximum pour reprendre ses forces et ses esprits le plus vite possible. Sa langue claque contre son palais. Il a, lui aussi, été humilié, pris à son propre jeu.

Néanmoins, il a réussi à protéger le corps d'Ada, pour l'instant du moins.
Mais actuellement, il se trouve à la merci de Mordred, sa main serrée sur sa dague. Elle n'aura qu'à tenter un seul geste à son égard, et sa lame finira plantée dans son coeur noirci par toute la mascarade qu'elle est.

Il ne. Perdra pas.



Spoiler:
 
Technique d'Ada:
 


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Jeu 26 Déc - 0:41





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada Van Eyck



Comme Mordred l'a prédit, le Savoir se protège en créant un bouclier à partir d'une pierre d'émeraude. Il est alors distrait, laissant à la louve le moyen de le surprendre en dévorant ses sentiments de colère, de haine, de rancune qui est chacune ; orientée sur la Révolte. Tout au passage, la prédatrice en profite pour le poignarder derrière le dos à la manière d’un assassin. Maintenant la voilà qui mange comme une gloutonne l'énergie du papy. Ce vieux fou sénile est beaucoup trop arrogant pour pouvoir arrêter la jeune femme Apôtre. Inutile de vouloir la surpasser, Dominus n'y arrivera jamais. Il est essoufflé, pose un genou sur le sol, regard rivé sur le plancher, Dominus est humilié.

Un rire ténébreux, doux, envoûtant se dégage de la Noah qui tourne autour de sa cible en faisant mourir d'impatience son estomac qui gronde de faim. Ses cristaux dorés ne lâchent pas une seule seconde le spectacle extraordinaire qui se déroule devant Mordred. Les talons de ses bottes sont les seules choses qui perturbent le calme de la pièce. Plus aucun coup de feu, plus de bruit sur les saletés de pierres du Savoir, plus aucun pleur de Scarlet, il n'y a que Mordred qui reste maîtresse de la perturbation de cette paix.

« Quel effet ça te fait, de ployer le genou devant moi ? » demande-t-elle d'un ton provocateur. « Tu es encore plus pitoyable que les autres. Si tu prétends être le Savoir de toute chose, pourquoi ne pas avoir trouvé une solution pour contrer mes actions ? Hm ? » Mordred tend son oreille et sourit de satisfaction. « Laisse-moi deviner. Tu es juste une copie, une vulgaire branche qui se prêtant être un apôtre de Dieu alors qu'en réalité tu n'es rien. Tu n'es pas capable de protéger ton hôte, tu t'enfuies toujours la queue entre les jambes quand le danger est trop impressionnant à tes yeux, tu te crois supérieur aux autres avec ta surprenante connaissance en dénigrant les plus faibles esprits, tu es en réalité comme moi Dominus : une pourriture. » Elle lève son index pour attirer son attention et revenir sur sa phrase. « Sauf qu'il y a une différence entre le Savoir la Révolte. Toi, tu es une pourriture de naissance. Moi, on m'a transformé comme ça, pendant que j'étais en cage pour en quelque sorte être comme toi. »

Mordred tient fermement ses dagues à les faire trembler tout en se remémorant son ancien hôte du nom d'Akiza. Elle qui tentait d'apporter un brin d'humanité à la louve trop meurtrie par la cruauté des siens à son égard. L'Avocate du Diable se met à pester, lève un de ses poignards au-dessus de son crâne pour s'apprêter à poignarder Dominus et à en finir avec cette rancune qui dure depuis bien trop longtemps. Mais, l'inattendu arrive. Scarlet se place entre les deux Noah, préférant épargner au Souvenir la tâche d'en finir avec le Savoir. Si la rousse réussit à poignarder dans le cœur l'hôte du vieux sénile, ce dernier pourra sans doute mourir des mains d'une simple humaine.

Mordred se recule, rangeant ses dagues à sa ceinture et croisant les bras. Cette petite est utile et la Révolte comprend pourquoi Cassidy en est tombée amoureuse. Ce serait tellement humiliant pour le Savoir de mourir des mains d'une simple femme sans pouvoir.

« Tâche de pas me décevoir, humaine. » grogne la louve prête à toujours bondir pour achever le Savoir avec ses dagues. « Sinon je ferais en sorte de consumer ta petite amie et te plonger dans un désespoir sans fin. » La prédatrice n'aimant pas être patiente, serre ses crocs d'une blancheur rivalisant à ceux de son hôte. « Tue-le !! »

Lorsque le drapeau de Mordred disparaît après avoir réalisé son travail, Scarlet sort un poignard de son ceinturon. La rousse aimant Cassidy, désireuse de la retrouver de lui apporter un bonheur imaginable, de la chérir jusqu'à la fin de sa vie se met soudainement à verser des larmes. Il ne lui faut qu'un geste précis pour revoir enfin Cassie, elle qui est la femme de sa vie, l'amour de ses rêves, son espoir tombé du ciel. L'ancienne danseuse regarde un instant Mordred puis se met à hurler pour se donner du courage et tenter de poignarder au cœur Dominus, le Souvenir ayant Adalie comme hôte.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Informations FT Cassidy/Mordred:
 
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Sam 4 Jan - 1:46
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
Un genou à terre.
Le souffle qui ne revient pas.

Son regard doré rivé sur le plancher, le Savoir ne dit plus un mot. Sa tête tourne, et il a l'impression qu'il peut s'effondrer à tout moment.
Mais surtout, surtout, il est humilié. Plus que jamais, plus qu'il ne l'a jamais été. Son attaque s'est retournée contre lui et le voilà à genoux face à sa pire ennemie, celle qu'il déteste, celle dont il veut voir le sang couler à tout jamais. Il l'entend tourner autour de lui, comme un loup prêt à bondir sur sa proie.

Cette proie, qu'il avait pourtant refusé d'être.


- Quel effet ça te fait, de ployer le genou devant moi ?

Les mots de la Révolte frappent, coupent, sont tranchants. Chaque syllabe est de trop aux yeux de Dominus qui ne peut que serrer les dents face à la situation.

- Tu es encore plus pitoyable que les autres. Si tu prétends être le Savoir de toute chose, pourquoi ne pas avoir trouvé une solution pour contrer mes actions ? Hm ?

Ses poings se crispent, mais la colère ne vient pas. Mordred a tout avalé. Seul le silence répond à la Noah, alors que Dominus ferme les yeux, une goutte de sueur perlant sur son front, au milieu des cheveux devenus noir de jais de son hôte. Le Savoir va mal, et il commence à ne plus voir d'issue à cette bataille. Ca ne peut pas être sa bataille finale, il ne peut pas mourir comme ça, à genoux devant l'ennemi. Jamais le Savoir n'est mort à genoux, il est toujours mort en se battant bravement contre ses ennemis. Alors... ça ne peut pas être pareil aujourd'hui. Il a encore trop de choses à accomplir.

- Laisse-moi deviner. Tu es juste une copie, une vulgaire branche qui se prêtant être un apôtre de Dieu alors qu'en réalité tu n'es rien. Tu n'es pas capable de protéger ton hôte, tu t'enfuies toujours la queue entre les jambes quand le danger est trop impressionnant à tes yeux, tu te crois supérieur aux autres avec ta surprenante connaissance en dénigrant les plus faibles esprits, tu es en réalité comme moi Dominus : une pourriture.

Les provocations de Mordred n'atteignent pas le Souvenir du Savoir. Cela fait bien longtemps que le Savoir est inébranlable, car lorsque l'on est le Savoir, l'on doit faire abstraction de ses propres émotions et ressentiments. Et ça, la Révolte ne semble pas le savoir. Elle peut bien se laisser aller à ses sentiments elle, toujours à chouiner lorsque tout va mal. Toujours à se placer en victime, pour ensuite montrer une arrogance encore plus grande que celle de Dominus lorsque la chance lui sourit. Et puis, retour à la case départ. C'est un cercle vicieux dans lequel s'est emprisonné Mordred.

Dominus lui, doit toujours se montrer astucieux et renfermé. Parce qu'il est le Savoir, c'est lui qui doit tout connaître. La pression sur ses épaules est énorme. Il est vrai qu'au début, il a eu du mal à s'y habituer mais après plus de 7000 ans, il n'en a même plus conscience. Dominus doit parfois retomber au plus profond de la dégoûtante humanité pour s'élever, seul. Dominus ne doit rien laisser paraître, toujours garder son masque froid et vicieux. Parce qu'au début, il n'était pas ainsi. Un vieux psychopathe, il ne l'a pas toujours été. Mais il a pris conscience de l'ampleur de ses responsabilités en tant que souvenir du Savoir, et il a du arborer un masque. Et au fil du temps, des années qui se sont écoulées, il a fini par incorporer ce masque au plus profond de son identité, oubliant qui il fut réellement. Plus personne ne saurait le lui dire, car le changement ce fit doucement, lentement, sans que personne ne le remarque, laissant ainsi l'homme sombrer dans des ténèbres qu'il aurait sûrement combattu, plus jeune.

- Sauf qu'il y a une différence entre le Savoir la Révolte. Toi, tu es une pourriture de naissance. Moi, on m'a transformé comme ça, pendant que j'étais en cage pour en quelque sorte être comme toi.

Peut-être que ce masque qu'il a incorporé était en réalité enfoui en lui depuis des années. Peut-être que c'est seulement sa réelle personnalité qui est ressortie après des milliers d'années à côtoyer le pire de l'espèce humaine, le pire de ce qu'elle a pu créer.
Alors oui, peut-être que Mordred a raison.
Néanmoins, Dominus a changé seul. Pas comme la pleureuse en face, qui, si elle le voulait vraiment, pourrait redevenir comme elle le souhaiterait.


- Mais bon, que veux-tu... pour ça, il faudrait un minimum de bonne volonté, hm.

Tel un ancien, il se met à radoter, à penser tout haut.
Et alors, il entend Mordred s'arrêter, devant lui. Il sent que c'est la fin. Peut-être. Quelle honte. Réellement. Sa main droite glisse vers le buste d'Adalie, où il y ferme son poing. En même temps que Mordred l'a poignardé et affaibli, Dominus a perdu l'emprise qu'il possédait sur son hôte.

Le bandeau est retiré.

Et Ada voit son Souvenir en pleine détresse.


Et donc, c'est comme ça que ça va se terminer Dominus? Ada... je suis vraiment déso- ferme-la, ne me dis pas que tu es désolé, regarde ce que tu fais. Tu te retrouves à genoux, attends, JE me retrouve à genoux devant elle ! C'est ça le Savoir, c'est donc cela que tu veux montrer?! Ecoute Adalie, j'ai voulu te protéger et je me suis fait avoir je suis en colère dominus, parce que tu t'es fait avoir comme un bleu, alors que c'est MON corps. Je ne ploie le genou devant PERSONNE, tu m'entends? P-e-r-s-o-n-n-e. Pas même la mort elle-même. une van Eyck n'est jamais vaincue. Alors, mon vieux, tu vas me faire le plaisir de réagir, et de foutre tes dernières tripes dans ce combat, parce que sinon je te retrouve en Enfer et je te jure que ça va mal se passer entre nous.

Alors Dominus, relèves-toi. Bats-toi pour moi. Bats-toi pour nous. Relève-toi !

Relève-toi !

RELEVE-TOI !!


C'est pile à temps que le Savoir se réveille. La rousse se trouve face à lui, en larmes, hurlant, poignard en main, prête à le tuer.
Il réagit immédiatement, dégainant une nouvelle fois sa dague noire de sa ceinture, venant parer le coup rapidement grâce à ses capacités augmentées. Les circuits bleus se dessinent sur ses bras et ses jambes alors qu'il se relève, saisissant l'humaine par les cheveux, lui pointant sa dague sous sa gorge, face à la Révolte.


- Un geste de plus Mordred, et je lui tranche la gorge.

Sa voix est froide, même Ada frissonne. Elle se demande si le Souvenir va vraiment oser la tuer. Elle ne connaît pas réellement de quoi est capable Dominus.
Le Savoir sent ses jambes trembler, mais il tient bon. Il est pris de vertiges et de nausées, mais il reste debout. Il s'effondrera quand Mordred sera morte, pas avant. En attendant, il tient fermement la dague sous la gorge de l'humaine, tirant assez fort sur ses cheveux pour ne pas qu'elle ne bouge.


- Je sais qu'elle n'a aucune valeur à tes yeux. Mais c'est différent pour ton hôte, n'est-ce pas? Cette femme lui est chère, elle s'aime de tout leurs coeurs... comme c'est touchant. J'en verserais presque une larme.

Le ton est sarcastique, mais Ada l'a revigoré. Elle l'a sauvé, et ce pour la première fois depuis qu'ils se côtoyent. Ses orbes dorées fixent son ennemie, son regard noir ne se détache pas d'elle.

- Peut-être que je ne peux te tuer mais... ce serait marrant de te voir consumée par ton propre hôte, non? D'habitude, ce sont les Souvenirs qui engloutissent l'identité humaine, mais tu es si faible que le contraire ne m'étonnerait même pas venant de toi.

Il appuie un peu plus la pointe de son arme sur la peau blanche de la rousse, sans lâcher un seul instant Mordred du regard.

- Je veux voir la lumière dans tes yeux s'éteindre à jamais pour que plus jamais ton sale regard de chien battu ne se pose sur moi.

Et là, il lève sa dague, tenant toujours l'humaine par les cheveux.

Et à la lame noire de s'abattre froidement dans le coeur de la rousse.

Le Savoir la lâche, le corps tombe.

Dominus vaincra.



Spoiler:
 
Technique d'Ada:
 


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Jeu 9 Jan - 16:43





Une rancune qui dure depuis trop longtemps.With Ada Van Eyck



Un sourire de triomphe s’affiche sur le regard de la seigneuresse du mal qui croise ses bras sous la poitrine généreuse de la cow-girl qui attire beaucoup le regard des mâles. Mordred ne dit plus un mot et attend patiemment. En fait c’est un mensonge, car la Noah est impatiente de voir enfin ce fichu Savoir périr pour de bon. Cet ennemi à présent naturel, ne sera plus devant le chemin de la Révolte. À présent, la prédatrice va pouvoir s’amuser dans différents territoires de cette petite planète bleue sans subir les remontrances et le venin de cette vipère du nom de Dominus. La Révolte et le Savoir n’ont jamais été compatibles, depuis des années les deux Souvenirs ne se sont jamais aimés. Sûrement parce que les deux colosses voient ce monde d’une manière différente. Mordred aspire au Chaos, au Désespoir. Dominus quant à lui doit aimer les histoires, la connaissance, suivre la trace de l’homme et de la femme sur Terre pour apprendre des choses qu’il ne sait pas encore. Il est donc évident que ce vieux grincheux déteste la rebelle porteuse du nom du fils du Roi Arthur. Elle ne fait que semer la mort sur son passage en tâchant les histoires de sa présence. Quand la Révolte arrive, cette dernière réduit l’intégralité en Chaos, en bain de sang, en montagne de Désespoir…

L’Avocate du Diable se trouvant derrière la rousse qui compte mettre un terme définitivement ou du moins pour plusieurs années le règne de ce prétendu Savoir, se met à hurler ou plutôt rugir de courage en dirigeant dangereusement son poignard dans le cœur de l’hôte du guignol ; Ada. Une femme détenant un charme particulier mais totalement inintéressant pour l’hôte de la Révolte ; Cassidy Danvers. D’ailleurs, l’albinos prisonnière du Souvenir et spectatrice de cet affrontement n’est pas du tout rassurée de voir Scarlet prendre autant d’initiative dans ce combat surhumain. Elle aimerait pouvoir l’arrêter mais c’est impossible. Danvers sait pertinemment que Mordred joue avec elle pour tenter de l’affaiblir encore plus afin de la dévorer petit à petit. Cassidy Danvers ne compte pas se laisser consumer, du moins pas pour aujourd’hui, ni pour demain et le jour suivant…

Soudainement, l’inévitable arrive et débute une catastrophe au sein de la Révolte de Noah. Dominus retrouvant l’étendue de son courage, renverse l’affrontement à son avantage en prenant Scarlet comme otage. Mordred ne fait rien, toujours immobile, bras croisés. En fait, le Souvenir se fiche totalement du sort qui peut survenir pour la rouquine se trouvant être la fiancée de Cassie. Son entêtement de vouloir gagner, sa rancune violente et féroce contre Dominus, sa haine de ce que Mordred est devenue à cause des autres, toutes ces choses l’aveuglent. La gamine, la pleureuse, la désespérée, ne se doute pas qu’un drame va arriver et que sa propre existence est en danger. Non, au lieu de cela, la Noah se met à rire d’une façon débile, à la manière d’une gamine, d’une adolescente ignorante. Scarlet quant à elle tend sa main en direction de l’élue de son cœur. La danseuse n’est pas stupide et comprend tout à fait ce qui va lui arriver, mais pourtant elle reste courageuse, forte, même si les larmes sont au rendez-vous. La moitié du cœur de Cassidy se souvient encore de cette journée où en prenant son courage à deux mains, la rousse a demandé la main de la noble tout en lui avouant sa flamme brûlante à son encontre. Tous deux ont échangé leurs premiers baiser pour tisser un nouveau lien unique et extrêmement puissant. Scarlet rêvait de vivre le restant de ses jours aux côtés de sa Sauveuse. Elle se voyait la chérir matin, après-midi et soir pour tenter d’apaiser cette colère qui bouillonnait constamment en Cassidy. Mais c’est depuis leur séparation, depuis que Cassidy est allée à Paris à cause du Comte Millénaire en échange d’une malle remplie d’argent, que la parasite en l’albinos en a profité pour y semer la chose qu’elle réalise tout le temps : le Désespoir.

La Révolte est sournoise et peut-être que la réalité cache la réelle nature ou plutôt la véritable identité de Mordred. Peut-être qu’il ne s’agit pas de Mordred l’Apôtre de la Révolte. Peut-être que la jeune femme incarne le Désespoir de Noah. De toute manière, cette question n’aura jamais de réponse. De toute façon, l’histoire entre Cassidy et Mordred ne fait que commencer ou vient réellement de débuter. Ce prologue décrivant un bout de la vie d’une cow-girl voulant être comme Calamity Jane. Ce prologue relatant les actions passées d’un Souvenir torturé non pas par sa propre famille mais par son propre pouvoir, sa véritable origine, son existence même. Ainsi, lorsque la dague du Savoir poignarde sans remord le pauvre cœur de la rousse, la Révolte, la véritable et réelle Révolte est née au sein du clan Noah. Au début, il s’agissait d’un cocon qui n’était pas tout à fait terminé. À présent, l’assemblage, la formule, l’incantation est terminée… Il est temps pour la Révolte de se réveiller de son sommeil éternel…

Scarlet s’effondre sur le sol en déversant ses dernières larmes d’adieu à son amour à ce monde qui souhaitait tant lui offrir. Les yeux d’or de Mordred s’effacent et le corps de l’hôte s’effondre sur ses genoux. Le Savoir est à présent devant un corps sans vie qui ne dévoile plus la lueur de Cassidy et les ténèbres de Mordred. Ce combat est terminé, Dominus l’emporte à cause de la stupidité de Mordred. Cette gourde lui tend la main pour l’aider à gagner au lieu de le poignarder directement pour en finir pour de bon avec sa rancune maladive.

Les dagues de Mordred tombent lourdement sur le sol pour y produire ce fameux bruit d’acier. Elles se plaignent du choc à propos de leurs chutes puis disparaissent sous forme de cendre en comprenant que la maîtresse n’est plus présente. L’énergie, les sentiments dévorés à Dominus s’échappent de la dépouille de la Révolte à très grande vitesse car ils n’ont plus besoin de servir cette esclavagiste. Puis, après quelques minutes, le corps de Cassidy Danvers s’effondre comme une pierre sur le sol du manoir Danvers ayant appartenu dans le passé par les parents de Cassidy. Du sang s’échappe de ses narines, de sa bouche, mais aussi de son crâne qui s’est mal réceptionné sur le sol. La guérison n’agit plus car plus personne ne répond dans ce morceau de viande.

Plus de fumées pourpres dans les environs qui représentent le don de la Révolte. Plus de rire et de moquerie de Mordred. Le silence règne dans la pièce là où git d’innombrables cadavres qui sont les membres du gang de la rebelle. Sans oublier…Scarlet puis Cassidy dont leurs mains se sont bizarrement rejointes…comme si elles se les tenaient…

La Mort, la Faucheuse emporte beaucoup de choses avec elle, dont l’anéantissant de la troupe de Danvers, l’Amour de Cassidy et la destinée de Mordred…


©️ Jawilsia sur Never Utopia

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Dim 12 Jan - 23:15
Mordred & DominusManoir Danvers, Amérique
<
Une rancune qui dure depuis trop longtemps
L'hôte du Savoir tremblait intérieurement. Elle était effrayée. Elle ne reconnaissait pas son Souvenir. Dominus, celui qui l'a aidée à se relever, cet homme compréhensif, à l'écoute... où est-il passé actuellement? Serait-ce la haine qui l'a remplacé ? Ou est-ce enfin sa vraie personnalité qui fait surface?
Elle tremble, elle a peur que Dominus ne tue réellement l'humaine qu'il retient en otage. Parce qu'Ada, malgré le fait qu'elle déteste les humains plus que tout, ne se voit pas tuer de ses propres mains. Elle n'est pas fait pour ça, elle ne veut pas le faire. Oui, on peut la qualifier de lâche, ou de n'importe quoi d'autre. Mais le sang sur ses mains, très peu pour elle.

En vérité, Dominus avait déjà tué, plus d'une fois. Mais Ada n'était jamais là, elle avait toujours ce bandeau sur ses pupilles, ce bandeau serré par le Savoir pour la protéger -plutôt pour l'aveugler- des vrais desseins du Noé. Et c'était très bien ainsi.

Mais maintenant, le Savoir est trop affaibli que pour garder ce bandeau sur les yeux de la néerlandaise, alors elle voit. Elle voit enfin qui est Dominus. Elle voit enfin le psychopathe, celui pour qui les sentiments et les émotions sont inconnus. Celui qui se fiche de tuer, qui en prend presque du plaisir -surtout si c'est pour torturer ses ennemis, plus que tout. Le vicieux, le rusé, le dangereux.

Et, tétanisée par cette nouvelle vision qui s'offre à elle, elle n'ose pas réagir. Et c'est pour ça qu'elle n'oppose aucune résistance lorsque Dominus vient porter le coup fatal à la rousse. C'est pour ça qu'elle sent un étrange poids sur son coeur à elle, qu'elle veut crier mais qu'aucun son ne sort de sa bouche. C'est pour ça qu'elle pleure intérieurement et que ses plus grandes peurs refont surface. Si son Souvenir a réussi à tuer de sang-froid, et avec une telle cruauté, qu'est-ce qui l'empêchera de s'en prendre à celle qui s'est emparé du coeur d'Adalie? Qu'est-ce qui l'empêchera de détruire tout ce à quoi elle tient, pour ne plus lui appartenir qu'à lui?

Le doute, la tristesse, l'inquiétude, la terreur, tout ça, elle le ressent.
Mais Dominus n'y prête pas attention.

Il est bien trop occupé à savourer sa victoire, à sentir le goût du pouvoir. Les dagues de Mordred tombent et partent en poussière, avant que le corps de son hôte n'en fasse de même, le sang se déversant, celui de la civile et de la Noé se mélangeant sur le parquet sale du manoir Danvers. Aucune émotion ne le traverse, et il ne peut que claquer sa langue contre son palais en observant la scène se déroulant devant lui.


- Pathétique. C'est terminé Mordred.

Et là, il sent ses forces qui le quittent d'un coup, s'effondrant à genoux à nouveau. Il doit quitter cet endroit de malheur. S'aidant d'un mur pour se relever, il se tourne une nouvelle fois vers les deux corps lorsqu'il arrive vers l'encadrement de la porte.

- et à jamais.

Et voilà le Savoir qui se traîne dans le couloir, enjambeant les cadavres présents sans aucune once de remords. Il continue à se tenir au mur pour pouvoir marcher. Plus rien ne vient troubler le silence mort de ce manoir. Seuls les talons des bottes d'Ada résonnent sur le parquet, claquant parfois dans une flaque de sang.

Dominus... c'était nécessaire Ada. Nécessaire de quoi? C'était gratuit ce que tu viens de faire, t'as tué quelqu'un bon dieu Il va falloir que tu te rendes comptes de certaines choses Adalie, mais décidément, tu n'es pas encore prête à affronter la réalité. Tu ferais mieux de rester dans ton déni et dans tes vieux sentiments humains. Je ne suis pas de ce genre-là, je m'occupe de la Guerre, c'est comme ça que vient notre arrangement. Et toi, tu t'occupes du côté humain Je vais perdre mon côté humain si tu continues à tuer des gens juste parce que ça t'amuse, je pense qu'il y a quelque chose qui t'échappe Dominus, c'est qu'on ne fait pas ses petites vengeances comme ça Je ne me mêle pas de tes affaires, alors ne te mêle pas des miennes t'es qu'un connard je sais.

Il sort enfin de la bâtisse et ouvre une porte de l'Arche, pour se jeter dedans. C'est enfin terminé.

même si ça ne fait que commencer.
ce n'est que le début d'un tout, de la véritable guerre.

Des vies vont être perdues, des coeurs vont être détruits. Des choses vont se retourner. Rien ne se passera comme ça devrait se passer.

Ce n'est que le commencement de l'ascension du Savoir.



Spoiler:
 


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 0h5RLXf

Une rancune qui dure depuis trop longtemps. 2pJj50a2_o

Spoiler:
 


moodboards:
 

Dreamcatcher

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Apprendre, apprendre et gagner la Guerre Sainte.
Aime:
N'aime pas: Ada van Eyck
Ada van EyckDreamcatcher
Ada-Elly boude en #cc0000
Dominus détruit en #990000


Une rancune qui dure depuis trop longtemps. QDy3TcT Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DpM4w0f Une rancune qui dure depuis trop longtemps. DlPHUWh

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 143 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia S. V.
Féminin
▐ RPG Age : 20 physiquement | 23 mentalement
▐ Personnalité : Réfléchie | Anxieuse | Arrogante | Méthodique | Honnête | Mature | Rationnelle
▐ Parcours RP : d é c e m b r e :
Kinder Surprise ft. Soren & quelqu'un {10}

f é v r i e r :
got nobody to call my own ft. Wilma, Adelheid & Lena aka the gang {10}
Les contes de fée ne sont bons qu'à donner des maux de pied ft. Lena {20}

a v r i l :
Le Savoir et la Sherlock ft. Risa {90}
Intrigue partie I: La Colère de la Mère ft. les Noés{40}
Intrigue partie II:La Colère de la Mère, Groupe V ft. Oskar, Apollinaire & Bonnie/Amorem {80}
Intrigue partie III :La Colère de la Mère Groupe VIII ft. Wilma/Chaos, Eleanor et Aaliayh + post de fin {30}
but the blood on my hands scares me to death ft. Wil {20}
what's the deal with you? ft. Felipe {30}

m a i :
Une rancune qui dure depuis trop longtempsft. Mordred/Cassidy {60}
OS début mai : my blue desert {10}
hide and seek ft. Romain {20}
sisterly love ft. Adelheid & Bonnie {10}
Battle royale ft. Risa, Akira, Célania, Adelheid & Bonnie {30}
I want it, I got it ft. Abigail {20}

j u i n :
Intrigue - Ceux qui prient I ft. les fratés & l'ordre {60}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" ft. les fratés et l'Ordre {40}
Intrigue VII, Phase 3 : "Ceux qui savent" ft. les fratés, l'Ordre et les pacificateurs {20}
Intrigue, Chapitre VII Phase 4 : Ceux qui sauvent ft. bcp de gens + post de fin {30}
beauty may be dangerous but intelligence is lethal ft. Risa {20}
Intrigue VII Phase V : Ceux qui parlent ft. Célania, Maxence et Bonnie {90}
Trève tendue ft. Akira {30}
how do we make it ft. Jasdebi {20}

j u i l l e t :
Alea jacta est ft. Ayden[/color] {20}

Anniversaire x2 {100}

150 points HRP + 820 points RP
= 970 points

Rang D
Rang C dans 80 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Une rancune qui dure depuis trop longtemps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Amériques :: États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: