Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le Deal du moment : -33%
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec ...
Voir le deal
269.99 €

Partagez
 

 trust the magic of new beginnings.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
trust the magic of new beginnings.
Lun 28 Oct - 20:21

trust the magic of new beginnings.
port en allemagne - début mai 189X

" and so the adventure begins. "

quelle surprise, tout de même.
n'est ce pas, maisie ?
recroiser célania à édimbourg,
alors qu'elle cherchait à rentrer chez elle.

elle avait été très contente de revoir célania, la jolie maisie. elle avait été inquiète à son propos. après tout, elle était retournée dans cette apocalypse pour trouver une personne ; qu'elle avait visiblement trouvé. et elle était en vie, donc c'était le principal. et puis, maisie, elle voulait garder un contact avec sa nouvelle connaissance. alors elle lui laissa son adresse, pour qu'elle puisse lui écrire. célania n'allait pas rester en écosse, alors la rousse voulait de ses nouvelles, de temps à autre. peut-être même qu'elles riraient un jour de cette apocalypse qu'elles ont vécu. elle aurait aimé recroiser adélaïde et lily, mais ce ne fut pas le cas. peut-être un jour, qui sait.

maisie était finalement rentrée chez elle. ses parents, morts d'inquiétude. évidemment. elle aurait dans le même état qu'eux si l'inverse s'était produit. ils ne voulaient pas perdre leur dernier enfant. le seul encore en vie. s'ils savaient. enfin, elle avait finalement repris sa vie. elle avait fait un dernier aller retour à édimbourg. mais après, elle n'y retournerait plus. rien ne la retenait là bas, après tout. il n'y avait que la mort qui rôdait. c'était si triste. mais maisie, elle était courageuse. elle avait appris et elle avait avancé. elle avait appris de nouvelles choses avec madame stuart, ce qu'il lui fallait pour valider son diplôme de médecin. bien avant les autres.

et puis un jour, elle reçut une lette de célania. maisie, elle était trop contente. elle lui avait vraiment écrit. il lui fallait peu de choses pour être heureuse mais célania lui avait écrit. à deux doigts d'effectuer le dab partout dans le village pour montrer à quel point elle était heureuse. mais le contenu de la lettre de la jeune fille l'avait intrigué. surtout la fin de la lettre. on a besoin d'un medecin pour de grandes aventures comme Edimbourg. partante ?

il ne lui en fallut pas plus. elle était à 200% dans cette aventure. elle n'attendait que ça. aller d'aventures en aventures. bouger d'écosse. voir le monde. aider le monde. convaincre ses parents ne seraient pas chose aisée. eux qui voulaient tant qu'elle entre à la congrégation. mais ils ont finalement compris que son chemin n'allait pas la mener là bas. ce fut long. mais ils acceptèrent. qu'elle prenne son envol.

mes chers parents je pars,
je vous aime mais je pars,
vous n'aurez plus d'enfants,
ce soir.
je ne m'enfuis pas je vole,
comprenez bien je vole
sans fumée sans alcool,
je vole, je vole.

célania lui avait donné rendez vous dans un port allemand. ce serait long mais elle y serait, elle lui rédigea une lettre pour lui confirmer sa venue. qu'elle l'attende, elle serait là. les derniers jours avant le départ allaient être longs mais elle passait tout son temps chez madame stuart pour apprendre, encore et encore, et chez ses parents. bientôt partie. vingt ans ici, bientôt partie. cela lui ferait si bizarre. d'être loin de chez elle. mais elle était si pressée, maisie. pressée d'ouvrir un nouveau chapitre de sa vie où elle était sûre que carson et archie seraient fiers d'elle.

célania et maisie devaient se rejoindre au port. là où elle arriverait. elle n'avait pas tenu en place pendant toute la durée du voyage. elle était si pressée, comprenez la. le bateau arrivait. le bateau allait finalement lâcher l'ancre. maisie courrait sur le pont, cherchant célania des yeux. peut-être était-elle déjà là. peut être pas. mais elle la cherchait tout de même. elle avait amené beaucoup trop de choses avec elle, maisie. limite, toute sa maison. tout son matériel. tout ce qu'il lui fallait.

et puis, la voilà.
maisie avait trouvé célania.
elle lui fit de grands signes de la main.

« HÉ HO, DU BÂTEAU ! »

et la pauvre célania allait déjà supporter l'écossaise.
c'était vraiment une bonne idée de l'inviter ?



feat. célania vaillant



trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Mar 29 Oct - 23:45
Trust The Magic Of New Beginnings




L’idée avait germé, d’un esprit fiévreux, d’un désir ardent.
L’idée s’était enracinée, dans les cœurs, dans les convictions, dans les paroles.


Et la voilà.
L’idée était en train de croître, de leurs soins, de leurs actions.
Elle prenait vie, entre la terre et le ciel, entre les deux camps.
Elle, le troisième, elle s’éveillait et bientôt, elle déplierait ses pétales.
Elle cacherait le ciel et ferait de l’ombre à la terre.


Bientôt.

Pour le moment, elles n’étaient que quatre, trop peu pour représenter une réelle menace. Trop peu pour avoir une réelle importance dans cette guerre. Alors elles avaient cherché. Elles avaient cherché ce dont elles avaient besoin, de qui elles avaient besoin. Elles avaient cherché auprès de qui demander de l’aide. Et elle, elle avait émis un premier nom. Le nom d’une médecin qu’elle connaissait, le nom d’une personne qui pourrait soigner les plaît après les combats. Peut-être même y participer, au vu du tempérament du sujet.

Maisie.
Son nom, avait fait écho dans le grand salon.


Elle avait alors envoyé une lettre à l’adresse que la jeune femme lui avait indiquée, lorsqu’elles s’étaient quitté après les événements d'Édimbourg. Elle n’avait rien précisé de particulier, rien écrit qui aurait pu donner des informations sur l’Idée en cas de mauvais destinataire. Quelques nouvelles de sa part, des demandes pour savoir comment la rousse se portaient. Et une simple question, suivit d’un rendez-vous. Sans autre indication.

Et la lettre était partie.

La réponse ne s’était pas faite attendre longtemps. Positive, acceptant la rencontre. En accord avec la personnalité exubérante de la jeune femme à qui elle avait déjà eu affaire lors de la pire des aventures. La bleue avait pris soin de prévenir les résidents du manoir du comportement expansif de leur nouveau médecin. Malgré tout, ils ne pourraient en connaitre l’étendue qu’après l’avoir rencontré. Malheureusement ou non, ça, seul l’avenir le dira.

Alors elle était là, sur le bateau.
Vomissant tripes et boyaux par-dessus la rambarde en bois poncé.


Quelques heures suffisaient pour rejoindre le port d’Allemagne où elle avait programmé la rencontre. Quelques longues heures insupportables à supporter la houle et les vagues, à enchaîner les malaises dus à son mal de mer récalcitrant, accentué depuis les combats des Bermudes. Quelques horribles heures avant que le bateau ne se décide à accoster dans le port sous les cris des mouettes et le soleil du printemps.

L’odeur de la mer était toujours présente.
Mais le sol lui, ne bougeait pas.


« Enfin… » murmura-t-elle.

Du regard, elle chercha Maisie. Heureusement, la jeune femme excentrique ne semblait pas encore arrivée. Elle pourrait profiter d'un repos bienvenu avant d’affronter cette tornade de mots, laisser son mal de mer disparaître dans le calme. Patiente, Célania s’assit sur un banc, attendant l’arrivée de l’Écossaise, profitant pour observer la vie du port.

Des caisses que l’on déplaçait.
Des chariots qui bougeaient.
Des enfants qui couraient.
Des pêcheurs qui travaillaient.
Des mouettes qui cherchaient du regard de la nourriture oubliée.
Des bateaux qui allaient et venaient.

Et un, qui arrivait, prêt à arrêter sa route dans ce port de campagne, perdu loin des grandes villes.

« HÉ HO, DU BÂTEAU ! » l’interpella une voix.

Depuis le bateau, proche du bord, l’Écossaise lui adressait un grand signe de main, que la bleue s’empressa de lui rendre, alors qu’un sourire se dessinait sur son visage. Elle était bien venue. Quelques minutes furent nécessaires pour que le bateau manœuvre, s’arrime et laisse l’équipage et les passagers descendre. Sans attendre, traversant la foule, l’ancienne exorciste rejoignit la nouvelle arrivante, ayant enfin l’occasion de voir à quel point elle avait voyagé lourd.

« Bonjour Maisie ! Quel plaisir de te revoir ! » lui dit-elle dans un sourire sincère. « Dis donc, tu as emmené beaucoup de choses, » ajouta-t-elle en désignant les nombreux sacs que transportait la rousse.

Une énorme valise trônait à ses pieds, un sac à dos surchargé tentait de faire plier son échine dans le mauvais sens et un sac à main, qui essayait désespérément de se faire une petite place dans le lot. Visiblement, pour Maisie, il s’agissait là d’un déménagement et non d’une première visite.

« Ton voyage s’est bien passé ? » demanda-t-elle alors qu’elles quittaient les quais.

Deux bateaux d’arrivés, il n’en manquait qu’un, pour repartir.

© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Sam 30 Nov - 21:18

trust the magic of new beginnings.
port en allemagne - début mai 189X

" and so the adventure begins. "

l'appel de l'aventure était si fort.
et la voilà, en allemagne,
rejoignant célania,
alors qu'elles se connaissaient très peu.

mais ça rendait cette aventure plus belle. elles avaient partagé la journée de l'enfer, à édimbourg. avec adélaïde et lily. oh, qu'est ce que maisie aimerait savoir ce qu'elles font en ce moment, les deux miss. c'était le destin qui avait dû réunir célania et maisie, quelques jours après la journée de l'enfer. et après sa lettre, maisie n'avait pas hésité. c'était tout ce qu'elle attendait. une aventure qui allait changer sa vie. une aventure où elle pouvait aider les gens, le monde. une aventure qu'elle pourrait partager avec des amis.

an adventure for a lifetime.

et elle avait interpelé célania pour lui dire qu'elle était là. enfin. elle lui fit même un signe de la main. et elle voyait son sourire. célania semblait une autre femme, plus légère. comme si un poids s'était retiré de ses épaules. enfin, maisie ne la connaissait pas assez pour faire ce genre de constat. en tout cas, elle semblait plus légère. c'était le principal. elle bougea de là où elle était pour chercher ses affaires. le bateau allait finalement s'arrimer. et elle traîna ses affaires pour rejoindre célania et quitter le bateau, en même temps que l'équipage.

célania était devant elle,
sourire aux lèvres.

« Coucou Célania ! Le plaisir est pour moi, je suis trop contente d'être là ! »

elle jeta un oeil à ce qu'elle avait amené, ne se gênant pas pour rire.

« D'habitude je voyage léger, mais j'sais pas pourquoi, cette fois j'me suis dit qu'il fallait que je voyage lourd ! »

elle avait la sensation qu'elle n'allait pas rentrer.

« et puis j'sais pas. j'pense que j'vais pas rentrer, donc j'ai ramené le necéssaire pour une nouvelle vie. nouveau voyage pour une nouvelle vie, qu'est ce que t'en dis ? »

ah shit, here we go again.
devait penser très certainement célania.
la pipelette était évidemment de service,
as always.

« eh bien, très bien merci ! j'adore les bateaux et la mer, alors j'suis pas dépaysée ! c'était un peu long mais j'ai bien voyagé, merci ! et toi alors ? j'suppose que si on s'est retrouvées ici, c'est que t'as quand même du prendre un moyen de transport pour venir ! »

elle suivait célania, valises à la main.
l'aventure commençait.

elle avait trop hâte d'avoir des informations sur cette aventure. ce n'était plus une envie, au fond. plutôt un besoin. elle avait besoin d'une aventure pour guider sa vie. elle avait besoin d'une aventure pour s'amuser, pour avoir un sens à donner à son existence. tout ce qu'elle rêvait était d'aider les gens. et en aidant célania, peut être qu'elle arriverait à ses fins. maisie aimait le danger, peut-être un peu trop, ce qui avait inquiété ses parents. mais carson avait toujours eu confiance en elle. archie également. ils connaissaient leur soeur par coeur. elle n'était peut être pas à la congrégation mais rien n'allait l'empêcher de déployer ses ailes.

rien, ni personne.



feat. célania vaillant



trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Ven 6 Déc - 18:15
Trust The Magic Of New Beginnings




Quelques nuages gris dans le ciel.
Les embruns marins.
Un climat frais.


Rien qui pourtant ne pouvait obscurcir le sourire de la nouvelle venue, presque aussi grand que son visage et aussi rayonnant que le soleil d’été. À peine débarquée, valises frôlant les pierres du port, elle s’empressa de répondre à ses quelques mots, dans son intarissable flot de paroles -elle s’y était attendu, mais ne se souvenait pas de la vitesse avec laquelle la rousse enchaînait les mots-, arrachant par la même occasion un sourire amusé à la bleue.

Maisie n’avait pas changé.
Malgré les semaines.
Malgré l’Apocalypse.
Elle restait la même.


Et c’était plutôt rassurant dans un sens. Presque fatigant mais rassurant. Il en faudrait plus -plus qu’un volcan et une ville détruite par la lave, les combats et les portails-, pour lui faire perdre son sourire, son enthousiasme et, dans un sens, son sang-froid. Maisie représentait un bon espoir pour elles et, visiblement il n’y aurait pas à la prier pour qu’elle accepte de s’embarquer dans une nouvelle aventure suicidaire. Elle s’empressa d’ailleurs de lui rendre la courtoisie, ne s’y attardant pas, enchaînant immédiatement avec un rire moqueur sur lesdites valises, étrangement lourdes et encombrantes pour un simple rendez-vous.

« D'habitude je voyage léger, mais j'sais pas pourquoi, cette fois j'me suis dit qu'il fallait que je voyage lourd ! » expliqua-t-elle rapidement, comme si au fond, elle ne faisait que souligner une évidence. « et puis j'sais pas. j'pense que j'vais pas rentrer, donc j'ai ramené le nécessaire pour une nouvelle vie. nouveau voyage pour une nouvelle vie, qu'est ce que t'en dis ? »

Question rhétorique.

Maisie ne lui demandait nullement son avis, les faits étaient déjà avérés. Valises dont les coutures peinaient à rester en place, sans doute plus lourdes les unes que les autres. Il ne s’agissait que d’une façon de parler, pas d’une véritable question. Toutefois, entre deux phrases, elle parvint tout de même à intercaler quelques mots, dans l’éventualité où Maisie souhaitait réellement son avis.

« Tu comptes déménager et m’accompagner sans même savoir de quoi il s’agit ? » s’amusa-t-elle.

Visiblement, oui.
C’était une évidence.
Et si une chose devait un jour perdre la rousse, ça serait son enthousiasme et sa réactivité.
Ça aussi, c’était une évidence.


Et alors qu’elles quittaient le pont d’embarquement, gagnant les rues du port en se mêlant à la foule de badauds, la voix de l’Écossaise ne se tarit pas, répondant à ses questions, donnant toujours plus de détails qu’il n’en fallait. Si autrefois, son état avait pu trouver ce fait terriblement fatigant et difficile à supporter, aujourd’hui, elle trouvait presque cela comique. Mais pour rien au monde, elle ne l’aurait avoué à la rousse. L’encourager n’était pas prudent, loin de là.

« eh bien, très bien merci ! j'adore les bateaux et la mer, alors j'suis pas dépaysée ! c'était un peu long mais j'ai bien voyagé, merci ! et toi alors ? j'suppose que si on s'est retrouvées ici, c'est que t'as quand même dû prendre un moyen de transport pour venir ! »

Encore une fois, même si elle n’en donnait pas l’air au premier abord, se camouflant derrière l’insouciance, la jeune femme réfléchissait vite, tirait rapidement des conclusions et s’adaptait à la situation. Si elle l’avait déjà prouvé à Édimbourg, elle réitérait aujourd’hui, comprenant rapidement que le point de rendez-vous n’était pas le lieu de destination. Et dans un sens, c’était rassurant. Elle ne s’était pas trompé sur son compte.

« Exact, je suis venue par bateau également, » réussit-elle à placer dans la conversation sans fin de la rousse.

Elle n'ajouta aucun détail toutefois. Ni sur son mal de mer qu’elle n’avait absolument pas envie d'étaler au grand jour pour le moment -ce triste instant viendrait, à n’en pas douter-, ni sur l’endroit d’où elle venait réellement, dans l’éventualité où Maisie refuserait finalement la proposition. L’Écossaise avait beau se rapprocher davantage d’une amie que d’une connaissance, elle n’en demeurait pas moins prudente pour le moment. Mettre en danger les habitants du manoir était inconcevable. Et même si elle avait enfin récupéré ce qui comptait pour elle, elle n'en restait pas moins réservée de nature.

« On devrait faire une petite halte avant de repartir, tu ne crois ? » dit-elle en désignant ce qui semblait être autant une taverne qu’une auberge.

Le temps d’une boisson.
Tout était bon à prendre pour retarder leur prochain embarquement.


Mais Maisie n’avait sans doute pas besoin de se reposer, sans doute pas besoin de s'asseoir. Le voyage ne semblait pas l’avoir éreintée -en témoignaient ses joues rosies par l’air marin et son regard pétillant d’excitation-, la suite l’intriguait bien trop. Il ne faudrait que peu pour la convaincre, toutefois.

« J’ai des questions à te poser, » expliqua-t-elle dans un sourire qui se voulait rassurant. « Et tu en as sans doute aussi ? »

© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Jeu 9 Jan - 18:02


trust the magic of new beginnings.


Tu comptes déménager et m'accompagner sans même savoir de quoi il s'agit ?
Évidemment.

Après tout, Célania avait parlé d'une grande aventure comme à Edimbourg, non ? Maisie n'attendait que ça. Elle savait qu'un jour ses parents réussiraient à la convaincre de travailler pour la Congrégation, comme sa grande soeur, parce qu'elle serait lasse ou parce qu'elle n'aurait pas trouvé la grande aventure de sa vie. Aider le monde était son objectif. Et si elle pouvait aider Célania en tant que médecin, ça lui allait. Mieux, ça lui faisait plaisir. Et ça serait peut-être la grande aventure de sa vie. Qui sait ? Elle aimait parier, au fond, Maisie. Peut-être que cette aventure allait être la cause de sa mort, et alors ? Elle veut vivre sa vie à 200%, et encore, ça ne serait pas suffisant. Maisie vivait sa vie à fond, peu importe les critiques, peu importe les rageux. Elle vivait sa vie à fond, le sourire aux lèvres, avec sa bonne humeur. Et peut-être était-ce son caractère et ses capacités qui avaient plu à Célania, ou juste ses capacités. Elle était là, après tout.

« Ça te surprendrait ? J'pense pas. »
Et ce, même si elles se connaissaient peu.

Elle était très heureuse de voyager. Elle était dans un pays qu'elle n'avait jamais visité et puis, même si les filles n'étaient que de passage ici, ça la rendait toute joie d'être ailleurs qu'au Royaume-Uni. Encore une fois, qui sait où elle irait ? Qui sait ce qu'elle verrait ? Rien que d'y penser, Maisie était encore plus motivée, plus pressée et cela la rendait encore plus fatiguante qu'à la normal, à la grande détresse de Célania, très certainement. Elle ne le montrait pas mais elle réfléchissait, effectivement, vite. Madame Stuart lui avait appris tant de choses, notamment à réfléchir vite, sous pression, pour les différentes opérations qu'elle pourrait faire à l'avenir. Et puis, elle avait développé cette qualité au quotidien. "Improvise. Adapt. Overcome", aurait dit Bear Grylls. Eh bien, c'était totalement Maisie. Et puis, Célania lui confia qu'elle était également venue par bateau. Mais du coup, Maisie se demandait déjà d'où elle venait, mais si Célania ne l'avait pas précisé, c'était que cela avait à voir avec sa proposition. Alors elle tenterait d'attendre patiemment, mais ça allait être compliqué.

On devrait faire une petite halte avant de repartir, tu ne crois pas ?

Oh ? L'appel de la boisson ? La malheureuse.

« Ah oui, avec plaisir ! Je suis assoiffée ! »

Normal quand on était aussi surexcitée qu'elle.
Vraiment rien d'anormal.

Des questions. Tout bonnement logique, après tout elles ne se connaissaient pas trop. Célania devait bien s'assurer de deux trois choses. En tout cas, Maisie ne s'en formalisait aucunement. Bien sûr qu'elle avait d'autres questions mais les réponses qu'elles cherchaient dépendaient de ses propres réponses à la jeune femme ; très certainement encore une fois. Mais bon, Maisie allait répondre avec honnêteté, comme d'habitude, elle n'avait rien à cacher et ce, même si Célania décidait au final de se rétracter. Elle avait des sujets sensibles, évidemment, comme tout le monde. Son frère et sa soeur, mais rien de plus. Et puis, même si elle était triste, parce que, oui, ça lui arrivait, elle recommencerait à sourire la seconde d'après. Elle n'était jamais triste souvent Maisie. Et puis, si c'était le cas, se reporter aux paroles de Maître Bear Grylls, ou plutôt celles de Madame Stuart dans cette timeline et cette époque.

« Yep, allons-y ! »

Maisie traîna ses affaires jusqu'à l'auberge, taverne, whatever et entra en première pour leur trouver une table. Et puis, elle s'assit bruyamment sur la chaise ; ou plutôt se laissa tomber dessus. Elle avait soif la bougresse.




feat célania






trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Mar 21 Jan - 14:33
Trust The Magic Of New Beginnings




Et une vague s’échouait avec violence, contre le mur en pierres de l’embarcadère.
Arrosant les bottes des passants.
Et l’Écossaise se pressait, sourire aux lèvres, dans les rues du port.
Obligeant travailleurs et visiteurs à s'écarter sur son passage tant elle était décidée et chargée.


« Ça te surprendrait ? J’pense pas. »

Maisie avait raison.
Ça ne la surprenait pas.
Et dans un sens, c’était peut-être un problème.


Sur un simple coup de tête, la rousse venait de quitter son domicile -pour de bon au vu de ses nombreuses valises- sans avoir la moindre idée de ce qui l’attendait, de ce qui allait découler de cette rencontre, sans avoir la moindre idée de qui elle était réellement.

Et dans un sens, c’était loin d’être rassurant.

Car Maisie était capable de prendre des décisions irréfléchies, sur un souple coup de tête, sur une simple supposition ou évocation, sur une simple proposition, et ce fait semblait davantage être une donnée possiblement dangereuse du caractère de la rousse plutôt qu’un trait amusant. Une donnée qu’il lui fallait prendre en compte, qu’il ne fallait surtout pas ignorer, sous peine d’être possiblement confronté à de nouveaux problèmes.

Car si Maisie procédait ainsi à cet instant.
Qu’est-ce qui l’empêcherait de procéder de la même façon, une fois qu’elle aurait rejoint leur groupe d’infortunés ?


Alors malgré l’entrain de la jeune femme, malgré son sourire de façade légèrement moqueur, elle garda cette information dans son esprit, bien décidée à l’évoquer plus tard, lorsqu’elles discuteraient sérieusement de la possibilité que Maisie devienne le médecin de leur groupe.

Maisie avait beau avancer d’un pas léger et excité, comme prête à conquérir le monde.
Maisie avait beau être drôle avec ses gestes et ses répliques qui sortaient de l’ordinaire.
Elle ne pouvait se permettre de prendre un risque qui les mettrait tous en danger.


« Effectivement, » répondit-elle davantage par automatisme que par besoin -comme souvent avec son accompagnatrice.

Valises en mains, allégresse sur le visage, l'Écossaise semblait apprécier le port, portant un regard curieux et enjoué sur tout ce qui pouvait se trouver dans son champ de vision et elle, était soulagée qu’elle lui prêtait si peu d’attention à ce moment car elle ne parcourait pas la rue de la même façon, gardant pour elle ses doutes et ses craintes. Le dilemme continuait de s’imposer, mais pas aussi important qu’il l'était réellement. Car elle redoutait autant le moment où elle devrait embarquer -avec Maisie, peut-être- sur le prochain bateau en direction du Danemark qu’elle le souhaitait, afin de pouvoir quitter le port et ses effluves marines et poissonneuses. Elle avait horreur de la mer. Encore plus depuis les Bermudes.

Ce n’était qu’un mauvais moment à passer.
C’était ce qu’elle se répétait mentalement.
Comme pour se convaincre.


Heureusement pour elle, Maisie accepta sa proposition, sans jamais se départir de son entrain, prenant déjà la direction de l’auberge alors qu’elle s’autorisait un discret soupir de soulagement. L’établissement la mettrait à l’abri de l’embarcadère et de l’agitation qui y régnait, le rendant plus lointain, à l’instar de son futur départ.

Mais plus important.


La réponse de la rousse laissait entrevoir un dialogue constructif, et à cet instant, c’était bien tout ce qui comptait. Car elles devaient parler, s’expliquer, se convaincre, pour que toutes deux puissent comprendre et savoir à quoi s’attendre de la part de l’autre, dans l’aventure qui se dessinait à l’horizon. Et si Maisie avait refusé le dialogue, alors elle serait simplement partie. Car il n’était pas envisageable d'amener un danger potentiel dans le seul lieu où elles étaient toutes en sécurité, dans le seul lieu qu’elles pouvaient se permettre d’appeler leur maison. Pour elle, comme pour ses amies qui lui faisaient confiance.

D’un geste assuré, presque théâtral, l'Écossaise poussa la porte de l'auberge, entrant la première, avant de jouer des coudes -mais surtout des valises- dans la foule pour gagner une table libre, dans le fond. Silencieuse, presque déboussolée par le bruit qui les avait assailli, elle suivit l'excentrique, regrettant une fois de plus le calme du manoir.

Mais en réalité.
En y réfléchissant.
C’était une bonne chose.

Le bruit couvrirait leur conversation et leur assurerait de ne pas être écouté par des personnes mal intentionnées. Le calme du manoir l'attendait, elle avait hâte de rentrer. Mais sa priorité, à cet instant, se trouvait devant elle. Et inconsciemment, elle se demanda vaguement si amener Maisie dans un endroit pareil était finalement une bonne idée. Car si le bruit et la foule pouvaient couvrir leur présence, ils pouvaient tout aussi bien leur faire perdre leur anonymat si par malheur elles se faisaient remarquer. Alors, songeuse et surtout, espérant que l'Écossaise sache se faire discrète, elle commanda un thé, se berçant d’illusions en pensant que les plantes l’aideraient à surmonter son futur mal de mer, alors que son regard inquiet se posait sur sa vis-à-vis. Un thé également, et son regard se fit moins inquiet. Si Maisie se faisait remarquer, ça ne serait pas avec l’aide d’alcool.

C’était déjà ça.
N’est-ce pas ?


Alors, priant presque pour que la rousse garde un semblant de sérieux et surtout, que la situation ne dégénère pas, elle se décida enfin à prendre la parole, rentrant dans le vif du sujet sans détour -cela ne servait à rien avec Maisie-, après avoir vérifié que personne ne prêtait trop d’attention à leur table.

« Lorsque nous nous sommes rencontré, à Édimbourg, » Lorsque l’Enfer s'abattait sur Terre, plutôt. Mais ce n’était pas la peine d’entrer dans les détails, toutes deux se souvenaient suffisamment bien de ce jour tragique. « tu n’as pas été surprise par tout ce qui se passait. Pourtant, il y avait de quoi, quand on y pense, » dit-elle avec un rire nerveux. « Tu connais la Guerre Sainte, n’est-ce pas ? » C’était une évidence. « Comment ? »


© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Dim 26 Jan - 14:17


trust the magic of new beginnings.


Elle avait l'habitude, Maisie. Elle avait l'habitude que personne ne veuille lui faire confiance à cause de son attitude excentrique. Pourtant, elle était la plus loyale des amies ; elle emporterait un secret dans sa tombe. Mais Célania ne pouvait pas savoir cela. Personne ne pouvait le savoir. Maisie ne faisait rien pour montrer aux gens qu'ils pouvaient avoir confiance en elle ; elle était imprévisible, il était vrai. Mais elle savait se tenir. Elle comprendrait si Célania la jugeait incapable de tenir un secret, incapable de pouvoir être prudente. Elle comprendrait ; ce ne serait ni la première, ni la dernière à le faire. Elle s'en remettra, elle passerait à autre chose.

Les jeunes filles entrèrent dans l'auberge, Maisie traînant ses valises comme elle le pouvait. Elle n'était pas spécialement gênée par le bruit, elle était elle-même un énorme bruit à elle toute seule. Et contrairement à ce que les gens pouvaient penser, elle aimait le calme également. Lorsqu'elle devait travailler, elle aimait le calme, le silence. Maisie était une pile électrique, certes, mais elle savait se calmer, elle savait apprécier le calme et se reposer. Trop de personnes avaient des préjugés sur elle, dû à son excentricité. Ils ne l'aimaient pas pour ce qu'elle était, elle était trop bizarre ; mais elle ? elle s'aimait. Et c'était tout ce qu'il lui fallait.

Maisie commanda un thé, elle allait être réellement insupportable avec de l'alcool et clairement, elle savait qu'il n'était pas l'heure de se faire remarquer. Célania voulait discuter, lui poser des questions. Et puis, avec le voyage qu'elle avait eu, un bon thé lui ferait du bien. Son interlocutrice avait également commandé un thé. C'était une boisson idéale, pour leur discussion à venir. Ce fut la jeune fille aux cheveux bleus qui prit la parole en première, ne perdant pas le temps (elle ne devait pas l'avoir, non?) pour entrer dans le vif du sujet ; et c'était ce qu'appréciait Maisie. Cela ne la dérangeait pas que des personnes tournent autour du pot mais dans leur situation, il fallait aller droit au but. Elle savait qu'elle aurait le droit à cette question ; sa connaissance de la guerre sainte.

« Eh bien, j'espère que tu as des mouchoirs. We all have a backstory, huh ? »

Elle prit une gorgée de son thé, elle repensait à ses parents naturellement mais surtout aux victimes de cette guerre, ces victimes qu'elle aimait tant. Sa soeur et son frère, décédés. Elle n'enchaîna pas dans la seconde, son esprit focalisé sur Archie et Carson. Qu'est ce qu'elle les aimait, si fort, si fort. Qu'est ce qu'ils lui manquaient, tous les deux. Elle n'en voulait à personne, vraiment. Carson n'en voulait pas à Archie, elle le savait. Et la Maréchale Nine avait su délivrer Archie de sa torture. C'était le principal, non ? Non ?

« Mes parents sont des partisans de la Congrégation. Je baigne dans la Guerre Sainte depuis que j'suis gamine, en fait. Je connais l'essentiel. Alors, yep, tu as raison, je n'étais pas surprise par tout ce qui se passait. Je n'étais pas surprise quand Lily a fait apparaître l'échelle et les bicyclettes. Je n'étais pas surprise par Adélaïde qui a fait apparaître un cheval d'innocence. Comme je n'étais pas surprise que tu ne laisses pas te soigner. J'y ai beaucoup réfléchi, après tout ça. À tous les coups, t'as dû te battre hm ? »

Elle reprit une gorgée de son thé, ne laissant pas vraiment le temps à Célania de lui répondre, elle était presque certaine de son hypothèse. Elle avait même sa propre hypothèse sur l'identité de Célania, de son occupation, au fond mais elle se la garderait pour le moment.

« Ma soeur a travaillé pour la section investigation de la Congrégation, mes parents voulaient aussi que j'bosse pour la section médicale mais j'voulais pas, j'veux pas. »

Elle n'avait jamais voulu, ce n'était pas une option pour elle.

« Il y a cinq ans, Carson, ma soeur, a été tuée par un akuma. Et cet akuma, c'était mon grand frère, Archie. Il avait perdu sa femme, et j'suppose qu'il a voulu la ramener. »

Elle n'avait pas spécialement envie de s'attarder sur la question mais Célania devait savoir, alors elle lui disait. Elle n'avait rien à cacher.

« Anyway, mon frère a été détruit. Well, now, you know. »

Elle avait toujours son sourire aux lèvres, Maisie. Elle n'en voulait à personne. Ce n'était de la faute de personne. La Guerre faisait des ravages, et c'était pour cela qu'elle ne souhaitait pas choisir un camp. Cela ne l'intéressait pas, sauf si ce camp permettrait de trouver une autre issue à la Guerre.

« Tu es une exorciste, n'est ce pas, Célania ? »

Et cette phrase, Maisie l'avait murmuré. Il n'était pas question que quelqu'un entende sa question ; si elle se fichait que l'on connaisse son histoire, elle respectait le fait que Célania ne veuille pas que quelqu'un les entende. Alors, elle murmurait avant de prendre une nouvelle gorgée de son thé.




feat célania






trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Ven 7 Fév - 0:30
Trust The Magic Of New Beginnings




We all have a backstory, huh ?
Indéniablement.
Mais c’était de ces histoires.
Que s’écrivait le futur.


En face d’elle, Maisie ne perdit pas de temps. Ni en futilités. Ni en questions dérisoires. Ni en exagérations. Elle alla à l’essentiel, sans détour. Et si sa question aurait pu la déstabiliser, la faire hésiter ou même la faire réfléchir -à ce qu’elle pouvait révéler ou non, à ce qu’elle souhaitait réellement, à sa présence ici-, ce ne fût pas le cas. Sans perdre de temps, sans se perdre en explications compliquées, sans omettre de détails toutefois, sans aucun faux-semblant, l’Écossaise répondit à sa question, lui fournissant les informations nécessaires.

We all have a backstory.

C’était vrai, elle le savait bien. Et elle savait parfaitement que ceux qui connaissaient l'existence de la Guerre Sainte possédaient souvent les pires. Alors elle s’y attendait. Elle s’attendait à quelque chose de semblable à ce qu’elle avait déjà pu entendre, à ce qu’elle avait déjà pu voir, à ce qu’elle avait déjà pu vivre. Quelque chose de semblable, avec des larmes et du sang, comme toujours.

Il était grand temps de stopper tout ça.

À peine une gorgée de thé. Ce fût le temps nécessaire à la rousse pour trouver ses mots, pour lui livrer tous les secrets de son passé, pour lui révéler tout ce qu’elle savait de la guerre. Sans surprise, elle lui confirmait la connaître, lui confirmait ne pas avoir été surprise par ce qu’elles avaient pu voir et vivre à Édimbourg, lui confirmait que tout ceci lui était familier. Maisie continuait son récit, évoquant quelques noms qui éveillèrent des sentiments chez elle -ils étaient toujours si fort, bien trop-.

De l’étonnement, d’abord. Pour Lily. Car elle ne s’était pas attendu à la croiser sur ce champ de bataille et, dans son ancien état secondaire, elle n’avait pas été en mesure d’agir correctement -ce que, au fond, elle regrettait-. Elle n’avait pas été capable de comprendre les mystères qui entouraient la blonde et, aujourd’hui, elle voulait les percer. Car elle se demandait si Lily avait toujours été un apôtre, si elle l’avait été dès leur première rencontre. Et si c’était le cas, pourquoi ne pas l’avoir tué, ce jour-là ? À cette époque, ça aurait été si simple…

De la curiosité, ensuite. Pour Adélaïde. Car elle aimerait la revoir et surtout, comprendre. Comprendre pourquoi l’exorciste n’avait posé aucune question, pourquoi elle avait agit de cette façon et surtout, surtout, pourquoi elle l’avait aidé alors même qu’elle avait déserté, qu’elle les avait abandonné. Faisait-elle partie de ces exorcistes semblables à Destiny, qui agissaient avant tout pour eux ?

Tant de questions.
Et si peu de réponses.


Et Maisie continuait de la happer dans un flot de paroles sans fin, et ça semblait être ce qu’elle faisait de mieux. Et elle, elle écoutait et enregistrait toutes les informations qui lui semblaient utiles, car c’était ce qu’elle faisait de mieux.

« À tous les coups, t'as dû te battre hm ? »

Buvant toujours son thé -qui petit à petit estompait son terrible mal de mer-, elle hocha simplement la tête. Sans surprise, pour la rousse comme pour elle, elle s’était battu. Car c’était ce que les exorcistes faisaient de mieux. Se battre et créer des troubles là où ils se rendaient. Deux Noés, un Akuma, c’était ce qu’elle avait affronté, ce jour-là, et elle n’oubliait pas leurs visages. Mais surtout. Elle n’avait pas été seule dans ce combat. Maxence avait été ses côtés. Et elle aussi, elle voulait la revoir. Pour s’expliquer, pour s’excuser. Elle lui devait au moins ça, après l’avoir abandonné, elle aussi.

À son habitude, Maisie ne lui laissait pas le temps de réellement répondre à sa question. Elle continuait ses paroles, sûre d’elle, de ce qu’elle avançait car une fois encore, elle avait raison. Et elle non plus ne s’était pas trompé sur elle. L’Écossaise savait se montrer sérieuse lorsqu’il le fallait. Raisonnable.

Parfois.
Mais c’était bien assez.


« Ma sœur a travaillé pour la section investigation de la Congrégation, mes parents voulaient aussi que j'bosse pour la section médicale mais j'voulais pas, j'veux pas. »

Enfin, les informations qu’elle attendait. Enfin, elle comprenait pourquoi Maisie en savait tant sur la guerre. Elle avait été formé pour ça, pour rejoindre les rangs et participer. Elle avait été formé pour agir et soigner, ce qui expliquait ses facultés à opérer même dans les pires situations. Mais une question demeurait. Pourquoi refuser ? Rencontrer une -ancienne- exorciste, gérer des situations difficiles, avoir des responsabilités, aller sur les champs de bataille… Tout semblait lui tenir à cœur, semblait important pour elle. Alors pourquoi refuser ?

Devant son regard interrogateur -ou peut-être continuait-elle simplement ses explications-, Maisie répondit d’elle-même à sa question, sans qu’elle n’ait besoin de la poser, se livrant toujours sans aucun secret ni détour. Et au fond, c'était sans doute pour cela qu'elle lui faisait confiance. Car au fond, elle appréciait sa franchise.

« Il y a cinq ans, Carson, ma sœur, a été tuée par un akuma. Et cet akuma, c'était mon grand frère, Archie. Il avait perdu sa femme, et j'suppose qu'il a voulu la ramener. Anyway, mon frère a été détruit. Well, now, you know.
Je suis désolée… »

C’était stupide.
C’était dérisoire.
Ça n'apporterait rien.
Mais elle l’était réellement.


Elle l’était toujours lorsqu’on lui racontait toutes ces histoires sordidement banales qui découlaient de la guerre. Et elle comprenait le choix de l’Écossaise. Difficile d’offrir ses services à l’Ordre Noir après une telle tragédie. Après avoir perdu sa sœur et son frère. Après avoir vu ce dernier être abattu par un exorciste.

Mais en face d’elle.
Elle souriait.
Toujours.


Malgré tout, malgré ce qu’elle venait de lui confier, Maisie ne se séparait pas de son sourire et semblait toujours aussi enjouée et rayonnante. Et au fond, c’était peut-être pour ça qu’elle était venue la trouver, elle. Parce que malgré tout ce qu’elle pouvait vivre, malgré tout ce qu’elle pouvait endurer, malgré tout ce qu'elle pouvait affronter, elle ne perdait pas espoir, elle ne se perdait pas elle-même et elle continuait d’afficher son sourire. Et ce caractère, ce tempérament, ferait peut-être du bien au moral -souvent trop bas-, des autres exilés.

« Tu es une exorciste, n'est ce pas, Célania ? » finit par lui demander Maisie dans un murmure, changeant de sujet.

Il n’y avait rien de plus à dire du passé de la rousse, rien qui ne ferait pas remonter inutilement les souffrances d’une perte. Et si Maisie s’était montrée franche et honnête, c’était à son tour de l’être. Après tout, elle était là pour ça. Aujourd'hui, elle ne pouvait pas se cacher.

« J’étais, » corrigea-t-elle. « Enfin, mon Innocence est toujours là, » malgré tout ce qu’elles avaient affronté ensemble, « et je continue de me battre mais… Pas pour la Congrégation. »

Elle fit une pause, buvant une nouvelle fois son thé. Il lui faudrait tout dire, tout raconter, afin que Maisie puisse prendre ses propres décisions. Même si c’était dur, même si elle n’en avait pas envie, même si tout ça lui semblait si lointain.

We all have a backstory.

« J’ai été exorciste, pendant quelque temps, » raconta-t-elle enfin. « J’ai été envoyé sur toutes sortes de missions, j’ai affronté beaucoup de situations catastrophiques… » Beaucoup trop. « Mais surtout, j’ai perdu énormément. Des amis, des camarades, des équipiers… J’ai vu trop de personnes mourir. » Beaucoup trop. « On nous envoyait n’importe où, sans réfléchir, sans prendre le temps de se renseigner… Et on se retrouvait à affronter le pire sans y être préparé. Édimbourg n’a pas été la seule mission suicide que nous avons vécu. Et au final, » ajouta-t-elle tristement, « c’était toujours la même chose à la fin. Quand on rentrait, » si on rentrait, « c’était uniquement pour pleurer nos morts et se demander si la prochaine fois, nous serions à leur place... »

Et au final, c’était ce qui lui était arrivé.


Mais c’était normal, non ? Les guerres, n’importe quelles guerres, fonctionnaient de cette façon. Ne pas prendre en compte les unités, les combattants, les envoyer dans des missions mal préparées et hasardeuses, en pleine mer ou sur un volcan en éruption.

Non.
Plus.
Jamais.


« Je suis partie, » dit-elle avec un sourire désolé. Car au fond, elle se sentait toujours coupable. Coupable d'avoir abandonné ses amis, coupable d'avoir tout quitté. « et j'ai retrouvé d'autres personnes qui ont également préféré s'éloigner de la Congrégation… D'autres exorcistes, qui n'en pouvaient plus de subir tout ça. L'Ordre pense que nous avons abandonné la guerre pour de bon, que nous sommes simplement des déserteurs, mais c'est faux. » C'était tellement faux mais en même temps, si légitime de le penser. Au fond, elle les comprenait et elle acceptait qu'on puisse la détester pour ça. « On continue de lutter pour arrêter la guerre, une bonne fois pour toutes, mais à notre façon ; en sauvant le maximum de personnes, en n'abandonnant personne et surtout, en prenant nos propres décisions, réfléchies et qui nous semblent justes. Aux yeux des autres, nous ne sommes que des cibles à abattre mais on veut simplement arrêter toutes ces souffrances... »

Elle ignorait si elle l'avait convaincue, si ses convictions et ses explications trouveraient échos en Maisie. Mais avec son passé, ce qu'elle avait vécu elle aussi, elle l'espérait. Alors elle redressa la tête vers la rousse, résolue. Car si Maisie ne croyait pas en ses mots, elle y croyait plus que tout. Elle n'avait aucun doute.

Ce n'était que le commencement.
Que le début.


Leur groupe, leur but, pouvaient paraître ridicules, dérisoires pour le moment. Mais ils allaient réussir, et surtout, ils s'en donneraient les moyens. Ils réuniraient ce qui leur était nécessaire et ils prendraient part à la bataille.

« Et on a besoin d'un médecin, » déclara-t-elle enfin.

Alors, intéressée ?

© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Mar 11 Fév - 15:43


trust the magic of new beginnings.


Je suis désolée...
Maisie aussi était désolée.
Mais ce n'était ni la faute de Célania, ni la sienne.
C'était la faute de la guerre.

« Don't be. Ce n'est pas de ta faute. Je n'en veux à personne. »

Et c'était vrai. Maisie n'en voulait à personne. Elle n'en voulait pas à son frère qui avait porté le coup fatal. Elle n'en voulait pas à sa soeur qui était partie à la Congrégation. Elle n'en voulait pas à ses parents qui la soutenait tout le temps que la place de Maisie était aussi à la Congrégation, se servant, sans le savoir, de la mort de Carson pour la convaincre. Elle n'en voulait pas à la Maréchale Nine de ne pas avoir réussi à sauver sa soeur. Elle n'en voulait en personne. Elle ne voulait pas vivre dans la haine, dans le ressentiment constant. Elle ne voulait pas vivre, envahie de sentiments négatifs qui allaient la détruire. Il n'en était pas question.

Elle continuerait à sourire.
Elle continuerait à avoir espoir.
Elle continuerait à se tourner vers le futur, tout en apprenant du passé et du présent.

Célania lui confia qu'elle était une exorciste, du moins qu'elle ne se battait plus pour la congrégation. Elle devait avoir ses raisons et si elle ne souhaitait pas en parler, ça allait. Maisie n'était pas là pour tirer les vers du nez de Célania. C'était elle qui devait être totalement honnête sur son passé, pour participer à sa grande aventure. Certaines personnes ne pouvaient pas parler de leur passé trop douloureux et elle le respectait.

Mais elle enchaîna. Elle lui raconta son histoire. Elle lui racontera l'horreur de la Guerre. Elle était forte, Célania. Mais elle avait beaucoup perdu. Elle avait été frappée par l'horreur de la Guerre, de plein fouet. Elle avait été frappée par l'inhumanité de la Congrégation, par leur incompétence. Elle ne disait pas cela comme ça, mais Maisie le prenait ainsi. Elle ne fut pas spécialement étonnée, sa soeur y avait travaillé, elle était au courant de certaines choses par ses parents. Et c'était à cause de cette attitude que Carson avait perdu la vie. Elle avait été en première ligne, après tout.

C'était la Guerre.
Certains arrivaient à s'y habituer, d'autres ne réussiraient jamais.
C'était horrible de s'y habituer, au final.

Célania disait qu'elle était partie, qu'elle avait retrouvé d'autres personnes dans son cas. D'autres exorcistes. Elle disait que l'Ordre pensait qu'ils étaient juste des déserteurs. Petit à petit, Maisie comprenait. Ou plutôt, elle était de plus en plus sûre de son hypothèse. Célania n'avait pas abandonné, bien au contraire. Elle cherchait une autre issue. Ils cherchaient une autre issue, celle que Maisie osait à peine imaginer. Elle se reconnaissait dans ce que Célania expliquait.

On veut simplement arrêter toutes ces souffrances.

Maisie posa sa tasse de thé, regardant son interlocutrice relever la tête, se redresser. La rousse le voyait ; elle voyait à quel point Célania était sérieuse, à quel point elle croyait en cet idéal ; non, en cet objectif. Elle se perdit, quelques instants, comme si elle était aveuglée par tant de résolution. Il était là, l'espoir. Il était là, son futur. Finalement, elle lui disait qu'ils avaient besoin d'un médecin. Ainsi, Maisie savait. Elle savait pourquoi elle avait reçu cette lettre. Elle savait pourquoi elle avait été conviée à ce rendez-vous. Elle savait tout ce dont elle avait besoin de savoir.

Sans se départir de son sourire, Maisie tendit la main vers Célania, pour sceller son engagement.

« Compte sur moi ! »

C'était tout ce dont elle rêvait.
C'était tout ce qu'elle cherchait.
Aider les autres, leur insuffler de l'espoir.
Elle était prête à se mettre au service de cet objectif.

Mais tu le savais déjà, n'est-ce-pas Célania ?
Tu commences à la connaître, cette petite Maisie.
Cette aventure sera l'aventure de sa vie et elle était partie de chez elle, sans aucun regret.


« Tu n'as pas d'autres questions ? T'es sûre de ton coup, avec moi ? »

Elle ne lui en voudrait pas. Vraiment pas. Elle avait l'habitude. Elle pouvait être franche avec elle. Elle savait qu'elle était chiante pour la presque totalité de la population terrestre. Alors, bon, elle ne le prendrait pas mal si elle reculait maintenant. C'était compréhensible. Mais si elle ne reculait pas, elle découvrirait à quel point Maisie pouvait être loyale et dévouée. Elle découvrirait la perle qu'était Maisie. Son prénom n'avait pas été choisi par hasard, n'est-ce-pas ?




feat célania






trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Ven 21 Fév - 16:34
Trust The Magic Of New Beginnings




Des bruits de verre contre des tables en bois.
Des éclats de rire et des paroles plus fortes les unes que les autres.
Des conversations futiles, légères.
Mais une demeurait.
Décisive.
Cruciale.

Elle lui avait expliqué ce qu’elle avait sur le cœur. Autant qu’elle le pouvait à cet instant, sans devoir replonger dans les atrocités qu’elle avait vécu -dans le sang, dans la mort, dans la douleur, toujours et encore, beaucoup trop-. Elle lui avait expliqué, autant qu’elle le pouvait, avec toute la résolution et l’espoir dont elle était capable à cet instant, subissant toujours le contrecoup fatiguant de ses anciens mois d’errance -il aurait fallu qu’elle prenne davantage de temps pour se remettre après ce cauchemar, ce temps qui lui manquait, justement- et l’angoisse d’avoir à se battre ou à fuir si par malchance, on venait à la reconnaître à un coin de rue. Elle lui avait expliqué, autant qu’elle le pouvait à cet instant, espérant sincèrement convaincre Maisie par ses mots, ou, du moins, espérant attiser suffisamment sa curiosité pour que la rousse la questionne et s’intéresse davantage à leur projet fou.

Pour qu’elle se sente concernée.
Pour qu’elle accepte de la suivre.


S’il avait fallu, elle lui aurait parlé, encore. Elle lui aurait parlé de tout, de rien. Elle lui aurait parlé de tous ceux qui avaient disparu, d’une façon ou d’une autre, elle lui aurait parlé des horreurs, toujours plus inimaginables, elle lui aurait parlé de la Congrégation, de Central -dans la limite de ses connaissances-, elle lui aurait parlé du manoir et de tout ce que Maisie aurait pu lui demander et trouver important, en réalité. Qu'importe le temps que cela aurait pris, qu’importe tout ce qu’elle aurait dû révéler, car elle espérait juste convaincre une future amie.

Elle espérait juste qu’elle accepte.

Car leur groupe désorganisé allait cruellement avoir besoin d’un médecin compétant sous peu, dès lors qu’ils décideraient qu’il était temps de combattre. Un médecin qui serait capable d’intervenir et d’opérer dans la plus critique des situations, mais surtout, un médecin comme Maisie, dont la bonne humeur constante, dont le sourire et le moral à toute épreuve, serait aussi important que ses talents. Alors elle lui aurait parlé de tout, pour la convaincre.

Mais même dans cette discussion cruciale.
Maisie restait Maisie.
Et elle n’avait pas besoin de plus de parole.
Elle n’avait pas besoin de tant d’explications.


Maisie n’avait évidemment pas un tempérament à perdre son temps dans des conversations inutiles, qui n’apporterait rien de plus que ce qu’elle savait déjà. Maisie n’était pas de ceux qui avaient besoin de mille explications pour comprendre et appréhender un contexte particulier. Car Maisie avait déjà compris tout ce qu’il y avait à comprendre avec le peu d’information qu’elle lui avait fourni et, au fond, elle s’était douté de son caractère dès leur première rencontre. Là non plus, elle n’avait demandé aucune explication -alors qu’elle était déjà prête à lui en fournir-, comprenant -déjà- ce qu’il y avait à comprendre.

Et, devant l’évidence de la réponse, elle ne put s’empêcher de rire légèrement, souriant à la rousse, alors qu’elle serrait cette main qu’on lui tendait, amusée par le caractère si atypique de Maisie. En finalité, elle ne s’était pas trompé sur elle. Et surtout, elle ne regrettait pas son choix. À présent, elle espérait seulement que cette fameuse personnalité ne causerait aucun désagrément à Nora, Charles et Gwen -même s’il y avait peu de chance-.

« Tu n'as pas d'autres questions ? T'es sûre de ton coup, avec moi ? » demanda l'Écossaise.

« Sûre de son coup » ? Elle était convaincue que Maisie pourrait les aider, qu’elle était la personne dont ils avaient besoin, depuis qu’elle l’avait contacté. Car elle savait que la rousse, en plus de ses compétences, apporterait la touche de fraîcheur dont le manoir manquait cruellement depuis que des fugitifs désespérés y avaient élu domicile. Concernant les questions, elle en avait, toujours, forcément, encore. Car elle n’était pas facile à convaincre mais surtout, elle voulait -souvent bien trop- s’assurer de la sécurité de ses amis. Si Maisie n’était pas un danger, si elle n’avait plus de doute la concernant, ce n’était pas le cas du reste du monde. Alors elle hocha la tête, avant de reprendre.

« Je ne suis sûre de rien, » elle ne pouvait pas l’être. Elle ne pouvait pas être sûre du chemin qu’ils empruntaient, elle ne pouvait pas être sûre qu’ils faisaient les bons choix, elle ne pouvait pas être sûre qu’ils ne risquaient rien. Elle ne pouvait même pas être sûre d'être encore libre et en vie demain. La seule chose, la seule et unique chose, dont elle était sûre, c’était seulement qu’elle retrouverait Lavi, quoi qu’il lui en coûte. « mais je ne pense pas faire d’erreur avec toi, » lui confia-t-elle en souriant. « Et puis, vu tout ce que tu as prit avec toi, je suppose que tu penses la même chose, » s’amusa-t-elle.

C’était une évidence.


Maisie savait ce qu’elle valait. Elle connaissait ses capacités et avait confiance en elle. Elle savait d’elle-même qu’elle serait à la hauteur de ce qui les attendait. Car Maisie connaissait la Guerre, ce n’était pas un secret pour elle. Malheureusement. Songeuse, elle finit sa dernière gorgée de thé à contre-cœur, consciente que leur départ serait pour bientôt. Et que son mal de mer n’était pas bien loin.

« Tu as prévenu des gens autour de toi ? Tes parents, des amis ? » finit-elle par demander. « Et la lettre, tu l’as avec toi ? »

C’était également une évidence.

Personne ne devait savoir où Maisie s’était rendu, personne ne devait savoir qui l’avait contacté, personne ne devait trouver la lettre. Tout comme les membres de leur groupe, Maisie devait disparaître sans laisser de trace, afin que personne ne puisse la retrouver, remonter jusqu’à eux et trouver le manoir. Pas tant qu’ils seraient aussi désorganisés et affaiblit. Pas tant qu’ils ne seraient pas capables d’affronter leurs amis et leurs ennemis.

Pour le moment, ils devaient être invisibles.

Et même si elle se doutait que Maisie y avait songé, elle voulait s’en assurer, seulement pour apaiser sa conscience.


© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Sam 28 Mar - 17:59


trust the magic of new beginnings.


Maisie n'était pas spécialement rancunière. Elle savait que le monde avait des doutes sur elle, à cause de sa personnalité. Célania ne serait pas la première à douter, ni la dernière. Combien de fois avait-elle entendu des villageois demander à Madame Stuart s'il était avisé de lui faire confiance, combien de fois avait-elle croisé leurs regards, qui la jugeaient. Maisie mentirait en disant qu'elle n'en avait jamais souffert. Elle a eu ses propres moments de faiblesse mais elle ressortait de ses moments plus forte que jamais. Aujourd'hui, elle comprenait juste. Elle n'en voulait pas aux gens. Elle notait, juste. Elle savait à quoi s'en tenir, c'était tout.

Je ne suis sûre de rien.

S'il y avait une bonne réponse à la question de Maisie, c'était celle-ci. Évidemment que Célania ne pouvait pas être sûre de son coup, pas totalement. Maisie était certes ici à la demande de l'exorciste mais cette dernière n'était pas la seule qui cherchait à savoir ;  Maisie voulait savoir aussi. Maisie cherchait à savoir si Célania était honnête avec elle, notamment. Elle n'était pas spécialement méfiante, mais l'honnêteté était bien trop important dans une relation amicale, professionnelle. Et puis, Célania lui confia qu'elle ne pensait pas faire d'erreur avec elle, tout en notant que Maisie semblait penser la même chose.

C'était une évidence.
Pour elle aussi.

Maisie ne fit qu'hocher la tête en souriant ; premier geste tout en subtilité, sans ses grands gestes. C'était un pari, qu'elle avait accepté de prendre. C'était l'aventure de sa vie, après tout. Elle mentirait en disant qu'elle y avait murement réfléchi. Elle fonctionnait par instinct, Maisie. Une grande aventure l'attendait et elle était ravie d'y participer, c'était comme ça.

« Mes parents, mes amis et ma voisine, celle qui s'occupait de ma formation de médecine, pensent que je vais faire le tour du monde. Ils ne savent pas où je suis, comment je suis arrivée ici, et ils n'ont jamais été mis au courant de la lettre. »

Maisie était-elle prête pour disparaître ?
Si Carson avait réussi, elle pourrait le faire aussi.

« Yep, elle est dans mon sac. »

Prête à être détruite, si besoin.
Mais elle aimerait bien la garder, cette lettre.
Elle avait une valeur à ses yeux, à présent.

« Ils savent que je ne rentrerai pas. »

Elle ne serait pas rentrée non plus, si Célania ne l'avait pas emmenée.
Elle aurait effectivement parcouru le monde.
Mais elle ferait quelque chose de meilleur ; sa vie aurait enfin un sens.




feat célania






trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Sam 28 Mar - 21:09
Trust The Magic Of New Beginnings




Calme.


Un état qui ne semblait pas s’ancrer dans le comportement de Maisie.
Trop impatiente.
Trop curieuse.
Et pourtant.
Le sérieux revint, et ses questions trouvèrent les réponses qu’elles attendaient.


Et petit à petit, le futur de la jeune femme s’écrivait. Elle ferait, elle deviendrait, une alliée de confiance. Elle en était convaincue ; elles partiraient ensemble. Et elle écoutait -toujours-, alors que la rousse expliquait, à quel point elle avait déjà songé à tout, à quel point elle avait prévu et non pas prévenu.

« Mes parents, mes amis et ma voisine, celle qui s'occupait de ma formation de médecine, pensent que je vais faire le tour du monde. Ils ne savent pas où je suis, comment je suis arrivée ici, et ils n'ont jamais été mis au courant de la lettre. »

Un fin sourire moqueur prit place sur son visage. Le tour du monde. Voilà qui, étrangement, semblait convenir à l'Écossaise, qui empêcherait les questions et les doutes.

Mais tu ignores encore, Maisie.
À quel point, ce monde est grand.
Et à quel point, il est petit.


« Yep, elle est dans mon sac. » continua la docteure à sa deuxième question. En sécurité, là où personne ne pourrait la trouver. Et ça lui convenait. « Ils savent que je ne rentrerai pas. »

Si, un jour, sans doute.
Mais pas de suite.
Car avant.
Avant ce jour.
Elles avaient tant à accomplir.


« Tu es prête, alors ? » lui demanda-t-elle, comme une dernière chance. Comme le dernier choix. Celui de rentrer, celui d’abandonner avant même que tout ne commence. Car après, il serait trop tard. Après. Ce serait la guerre. Dans toute son horreur, dans toute sa cruauté. Dans tout ce qu’elle a de plus détestable. Dans tout ce qu’elle a de plus tragique. Car après. Ce serait sa vie, remise dans les mains du Destin. « À ne pas rentrer, je veux dire. À partir avec moi. » À tout quitter.

Réfléchis bien, Maisie.
Car cette fois-ci.
Il n’est plus question d'instinct.
Il est question de conviction.
De devoir.
De justice.
Mais surtout, il est question d’espoir.


Mais elle commençait à la connaître, l'excentrique petite rousse. Alors elle ne fût pas surprise. Absolument pas. Lorsqu’elle lui soutint qu’elle était prête, plus que prête, même -peut-être bien née pour cela, en finalité-. Et elle, ne pouvait rien faire de plus pour la mettre en garde, car en réalité, elle avait déjà choisi depuis longtemps. Ça n’avait été que des banalités, pour apaiser les consciences et faire croire à un minimum de formalités. Mais Maisie savait à quoi s’en tenir, elle était prête. Et elle, savait à quoi s’en tenir, elle la connaissait, elle l’avait vu agir et réagir à Édimbourg. Alors elle n’avait rien de plus à ajouter, rien de plus à faire pour repousser leur départ.

« Alors dans ce cas, mettons-nous en route, » lui dit-elle avec un sourire confiant, quittant sa chaise.

Car il était temps. Grand temps. De rentrer à la maison.
La vraie, cette fois-ci.


© GASMASK


Célania's theme


trust the magic of new beginnings. ZXDOz5K
©️Destiny

trust the magic of new beginnings. KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- trust the magic of new beginnings. XGJaXns - trust the magic of new beginnings. V54XpHz -

trust the magic of new beginnings. ZyJ11Y6 trust the magic of new beginnings. 2gcon0C trust the magic of new beginnings. GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: trust the magic of new beginnings.
Lun 20 Avr - 21:27


trust the magic of new beginnings.


Tu es prête, alors ?
À ne pas rentrer, je veux dire.
À partir avec moi.


Maisie pensait que oui, elle pensait être sûre. Et elle n'était définitivement pas le genre de fille à reculer devant le danger, devant une décision importante. C'était le moment de reculer, si elle le voulait. Mais en avait-elle envie ? En avait-elle réellement envie ? Reculer n'était vraiment pas dans son style ; elle avait imaginé tant de scénarios sur cette nouvelle rencontre. Elle s'était imaginée refuser, pour x ou y raison. Elle avait étudié la question. Cela avait été dans ses pensées depuis le moment où elle avait lu la lettre de Célania, jusqu'à cet instant. Elle devait disparaître, si elle acceptait. Mais qui allait-elle convaincre qu'elle allait refusé ?

Elle était venue.
Elle avait vu.
Et elle allait vaincre.

« Yep ! Je suis prête. »

Il ne s'agissait plus que d'elle. Elle croyait en cette autre issue de la Guerre. Carson la disputerait très certainement ; de partir à l'inconnu comme ça. Mais elle savait, elle savait que sa soeur savait ce qu'elle faisait. Carson savait que Maisie était une dure à cuire, qu'elle était sûre de ses choix mais surtout qu'elle était assez forte pour les assumer. Et puis, Archie... Oh, Archie. Il s'inquiéterait tellement. Maisie était le bébé de la famille, il fallait la protéger, la préserver. Il ne serait jamais prêt à la laisser partir, il ne savait même pas lui-même qu'il serait le premier à partir. Dans une prière silencieuse, Maisie pensa à eux, leur priant de veiller sur elle, sur ce parcours semé d'embûches ; mais sa vie avait un sens maintenant.

Alors dans ce cas, mettons-nous en route.

Célania souriait ; un très beau sourire, un sourire confiant, et c'était tout ce qu'il fallait à Maisie. Celle-ci quitta sa chaise également, quittant Célania pour payer ce qu'elles avaient bu avant de reprendre ses affaires; traîner ses affaires, plutôt. Et ainsi, Maisie était en route, accompagnée de Célania, pour sa nouvelle maison, pour sa nouvelle famille bientôt. Fascinée, Maisie suivait la nouvelle amie, sur le bateau qui allait les mener jusqu'aux Pacificateurs. Et évidemment, la rousse ne perdit pas une occasion de taquiner la demoiselle aux cheveux bleus, qui ne semblait définitivement pas dans son assiette lors du voyage. Et bientôt, bientôt, les portes du manoir se dresseraient devant elle, devant la petite médecin ; petite pas si petite, s'il fallait regarder la moyenne d'âge des pacificateurs. Et bientôt, bientôt, elle aurait confiance en la magie des nouveaux départs.




feat célania






trust the magic of new beginnings. Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: trust the magic of new beginnings.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
trust the magic of new beginnings.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Allemagne-
Sauter vers: