Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

Partagez
 

 Le grand bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le grand bleu
Jeu 15 Oct - 23:36
Mer
Nihil & Soojin


 
 
-Tiens.

Quelle drôle de scène qui se déroule, en plein milieu des couloirs de l'Arche. Un petit homme, tout fluet d'apparence, tendant un petit chien à un imposant individu, faisant deux fois sa taille et trois fois sa carrure, pourtant un masque de fer. On pourrait facilement croire, devant ce spectacle, le caprice d'un enfant demandant à sa mère s'il peut adopter un petit chien - chien qui mord la main de son maitre, d'ailleurs.
La vérité est toute autre.

-Pardon ?

Astrós restait toujours immobile, bras croisés. Tu ne peux voir son expression derrière son masque, pourtant tu devines - tu le ressens - son air dubitatif.

-Est ce que tu peux le garder ? Je vais dans un endroit où je ne peux pas l'emmener. J'ai peur qu'il se noie.

L'akuma ne bouge pas d'un pouce, restant muette face à ta requête. Pendant un moment, tu te demandes si elle va refuser ta requête. Tant pis, tu demanderas à quelqu'un d'autre.

-Je pensais que vous aviez clamé ne pas avoir besoin d'akuma personnelle.

Tu ouvres la bouche pour répondre, mais seule une réponse muette en sort. C'est bien vrai. Tu n'as pas voulu de Astrós comme akuma personnelle, ni elle, ni personne d'autre d'ailleurs. A quoi bon ? Tu n'as besoin de personne. Tu ne veux avoir personne - c'est le propre du Néant (et d'un vagabond n'ayant aucune identité). Et surtout, tu ne veux mettre personne en danger pour protéger ta misérable existence.
Même maintenant, tu ne fais que lui demander un service. Pas un ordre.

-C'est vrai.

Tu hausses les épaules, finissant par reposer Grimm. Ce dernier, fort mécontent, vient mordre ta jambe droite, qui doit désormais être couverte de marques de petites dents de Grimm. Tu ignores pourquoi mais même si tu l'as amené ici alors qu'il était transi de froid et affamé, seul dans la rue, il ne t'a jamais aimé.
Peut-être est-ce parce qu'il sent que toi, tu ne ressens rien.
Peut-être est-ce parce qu'il sent que tu ne devrais être rien.
Astrós commence un geste pour éloigner l'animal, mais tu l'arrêtes d'un mouvement. Ça fait mal, mais tant pis au final.

En revanche, pire que Grimm, c'est Astrós elle-même dont tu devrais t'inquiéter. Parce que sous ses airs impassibles, c'est bel et bien une colère sourde que tu entends monter en elle.

-Maître Noé. Si j'ai bien compris, vous refusez que je vous accompagne sur le terrain. Vous refusez que je vous protège. Vous refusez que je vous aide d'une quelconque manière, vous refusez même que je sois votre akuma personnelle. Mais vous me demandez de m'occuper de votre chien ?

Tu penches la tête.

-Mmh.

Tu sens encore la colère sourde de l'akuma monter. Et elle s'approche de toi...
...pour simplement prendre le chien dans ses bras. Tu la regardes faire, ne comprenant pas l'origine de sa colère. Après tout, tu la protèges en quelque sorte, n'est-ce pas ? Et puis, au moins, elle ne risquera pas de gâcher sa vie sur le champ de bataille, dans une guerre futile, puisque tu ne l'envoies jamais en mission.
Tu es sur le point de lui demander ce qu'il ne va pas, mais déjà elle se retourne.

-Comme il vous plaira, maitre Noé.

Tu affiches une légère moue, en entendant le surnom par lequel elle t'a appelé, alors que tu lui as répété de t'appeler simplement Nihil. Et elle s'éloigne avec Grimm, qui déjà semble étrangement plus à l'aise avec elle. Au moins il ne sera pas malheureux de ton absence.

-Merci.

Mais tu n'obtiens aucune réponse de l'akuma.
Qu'as-tu fais de mal ?

***

Tes yeux rosés s'étaient sentis immédiatement attirés vers la mer. C'est tout de même incroyable qu'en traversant un portail, on pouvait se retrouver de l'autre côté du monde.
C'est ce que t'avait proposé cette Noé, Soojin. Une femme comme toi, qui t'avait appelé "frère". "Frère", ça te fait bizarre (ça m'est complètement étranger). Peut-être est-ce parce que tu ne ressens rien, tu n'arrives pas à ressentir cet enthousiasme que partage ta famille (est-ce parce que j'ai partagé les idéaux de l'homme qui a décimé sa famille) ? Est-ce parce que tu n'arrives définitivement pas à t'intégrer nul part (est-ce parce que je suis un homme aux mille visages qui efface ses liens) ?
En tout cas, tu avais accepté sa proposition, et suivi la demoiselle. Ce n'est pas comme si tu avais mieux à faire. La plupart de tes journées, tu les passes en traversant des portails au hasard, et en te baladant çà et là, fantôme que tu es devenu.

Mais ça fait longtemps que tu n'as plus pris l'air de la mer, Nihil. La mer, c'est beau. La mer a l'odeur du voyage et du mystère, la mer renferme des trésors merveilleux et dangereux, ceux-là même qui nous font fermer les yeux.
La mer, tu veux la voir de plus près.
Tu tournes la tête, à la recherche de Soojin, mais tu ne la vois pas. Peut-être est-elle occupée ailleurs. Ça ne te dérange pas, tu aimes le silence et ne rien faire - ça te définit si bien.
Alors, tu te prouves encore une fois terriblement inconscient.
La mer, tu veux l'admirer, alors quoi de mieux que de se mettre sur la rambarde ?
Et c'est ce que tu fais, Nihil. Tu agrippes la rambarde sur le pont, et tu t'assoies dessus. Tes pieds nus - tu es toujours pieds nus Nihil, même à l'Arche ou dehors, tu n'aimes pas les chaussures - pendent dans le vide, à quelques mètres du grand bleu, et tu sens des perles salées venant les mouiller lorsqu'une vague vient s'échouer contre le bateau. Néanmoins tu ne bouges pas, tes yeux fixés sur l'éternité au loin, rêvant à la tienne. Rien, à ce moment-là, ne pourrait te tirer de ta contemplation, pas même le froid mordant ta peau à peine couverte par tes vêtements immaculés et décidément bien trop légers.
Rien ni personne, non.
Enfin, c'est ce que tu crois.





Le grand bleu Cop1


Takk ♥:
 


Aesthetic:
 

L'Homme aux milles visages

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rencontrer le quatorzième - Redevenir moi même
Aime:
N'aime pas: Nihil
NihilL'Homme aux milles visages
Reynald ment en lightgrey
Nihil detruit en darkgrey

Une vie construite sur un mensonges
Symphonie dysharmonique
De nouvelles histoires
Petits et gros bobards
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 177 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Vide
▐ Parcours RP : Rp en cours : (13/5)
Be soft, be you (+30)
Un comagnon imprévu devenu un ami (+10)
A la pêche aux moules (+90)
Le miroir de la malchance (+50)
Montrer patte blanche (+70)
Kids see ghosts sometimes (2/3)
In illo credimus (+10)
Ad vitam aeternam (+40)
I'd rather live in my dreams than suffering in your nightmares (+20)
Quête : rojo es un buen color (+20)
Le grand bleu (+20)
Vivere militare est (+40)
Scène de ménage (+10)

Points : 1275
Conditions : 0/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Re: Le grand bleu
Dim 7 Mar - 11:53


Et tu hurles les ordres, comme à ton habitude. Il est temps de partir, de voguer, de suivre une nouvelle aventure. Et quelle idée as-tu eu ; proposer à un de tes "frères" de t'accompagner. Et tu finis par te faire à l'idée, n'est-ce-pas ? Qu'ils sont une famille ; la tienne ? peut-être (mais c'est déjà un pas monumental (et je ne pourrais jamais assez te remercier (nous sommes deux (nous sommes un)))). Et ce frère, tu l'as vu, comme toi, à l'ouest. Et la meilleure façon de se changer les idées est de voguer, de partir à l'aventure ; le comte ne vous en voudra pas, il sait (vous reviendrez toujours).

Et tu sais, il est là. Tu n'as même pas eu à le chercher, il est là. Et les ordres fusent, et Yumi, et Minho, ils s'affairent ; et toi, tu es en équilibre sur les cordes, prête à vérifier les voiles avec d'autres matelots. Les cheveux au vent, l'odeur de la mer, l'excitation qui serre ton coeur ; voilà ce qui te fait vibrer, ce qui te fait vivre. Et personne ne peut te retirer ça ; la mer ou la mort, il n'y a que cette possibilité. Ce n'est pas si grave que tu aies à les aider, du moment que le soir, tu puisses retourner chez toi, en mer. Car, rien, ni personne, ne peut t'enchaîner hors de la mer ; car, la mer, c'est toi, et toi, tu es la mer.

Et vous prenez la mer, loin de tout, loin de la guerre. Et tu descends des cordages, avec assurance, comme à ton habitude. Tu remarques ton frère, sur une rambarde du pont. Et tu sautes sur le pont, lorsque tu es proche du sol. Il est temps pour toi de le rejoindre, alors que tout le monde reprend son poste dans le bruit (ils ne sont pas capables d'être calme (mais nous ne sommes point calme également (car nous sommes comme eux (mais pas tellement ?)))).

— Nihil ? Welcome on board !

Lui lances-tu, sourire aux lèvres (toujours le même). Et tu te places à ses côtés, tu comprends sans mal ce qu'il observe ; et toi, toi aussi, tu pourrais regarder la mer pendant des heures. La liberté au creux de ta main, le vent dans tes cheveux ; tout ça, c'est toi.

— Nice view, huh ?

Et tu ne te sens, étrangement, pas capable de lui demander quoi que ce soit de plus. Tu te doutes de pourquoi il a accepté ta proposition et tu ne comptes pas lui demander d'explications. Vous pourriez rester là, très certainement pendant des heures ; et cela ne dérangera personne. La mer est calme, pour l'instant ; autant en profiter. Mais tu mentirais en disant que tu la préférais calme ; rien ne vaut une mer agitée, il n'y avait aucun amusement lorsqu'elle est aussi calme.

— Do you wanna drink something ?

Avant qu'il ne vomisse potentiellement sur le bateau, comme un certain akuma.
le grand bleu - ft. nihil
Legend of the Seven Seas
Soojin A. HarthagerSoojin A. HarthagerLegend of the Seven Seas
FPFT

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 29 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + maisie + hilda + zoya + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans.
▐ Personnalité : ec.
▐ Parcours RP :
{ RANG F › 50 (hrp) + 70 (rp) = 120 pts. }
RANG E dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Soojin insulte en #00cccc

Revenir en haut Aller en bas
Re: Le grand bleu
Dim 2 Mai - 18:49
Idee
Nihil & Soojin


 
 
Et tu observais la mer, tes yeux vitreux n'arrivant pas à se détacher de celle-ci, de cette étendue bleue, qui semblait presque infinie, que tu voulais infinie. Car la mer est belle, la mer emporte tout, la mer se moque de vos conflits, de la guerre, la mer est plus forte que ça et tu le sais. La mer est impitoyable aussi et sa colère emporte ceux qui ont osé la défier.
La mer est si douce et effrayante en même temps. Tu aimerais bien faire partie de cet équipage toi aussi.
Tu aimerais bien voguer, perdu à jamais.

-Nihil ? Welcome on board !

Tu te retournes vers la voix féminine, alors que tu vois l'hôte du souvenir de la Quintessence se diriger vers toi. C'est bien elle qui t'a proposé de venir à bord, de te faire voir les merveilles de la mer. Si au début tu avais un peu peur de te mêler à tes frères et sœurs (à cause de qui...) tu as tout de même accepté cette proposition, et tu as bien fait. Tu n'as pas l'impression que vous allez partir en guerre aujourd'hui.
Seulement voguer sur les océans.

-Merci.

C'est tout ce que tu trouves à dire mais, depuis ce fameux jour (depuis le jour où tu as repris la place) tu as perdu cette capacité à parler pour ne rien dire. Depuis ce jour (le jour où on a voulu me faire disparaitre) tu as perdu bien des choses que tu avais autrefois.
Souvent, tu te dis que tu voudrais tout perdre, pour qu'il ne reste rien d'autre que le Néant. Mais il y a certaines choses que tu n'arrives étrangement pas à faire disparaitre. Et ça te fait peur (et tu dois accepter ça...).

-Nice view, huh ?

Heureusement, la voix de ta sœur de Souvenir te tire de ces mauvaises pensées. Oui, c'est vrai, la vue est belle. Si tu te concentres fort sur elle, alors tu peux oublier tout ça. Alors tu te dis que ce n'est pas grave, parce que là-bas, au loin, là où il n'y a personne, là où il n'y a que le Grand Bleu, personne ne t'obligera à faire quoi que ce soit. Personne ne te dira qui tu dois être et qui tu as été et qui tu dois rester.
C'est beau. Cette immensité vide.

Tu ne fais qu'hocher la tête encore une fois. Tu es silencieux mais, malgré tout le bruit que fait l'équipage, tu as parfois l'impression que si tu élèves la voix, alors tu risques de briser une sorte d'équilibre précaire dans lequel tu t'es réfugié. Et tu ne veux pas ça, Nihil.
Qu'est-ce que tu es stupide...

-Do you wanna drink something ?

Tu penches un moment la tête. Tu ne sais absolument pas combien de temps vous êtes restés là, silencieux, à observer la mer. Après tout, c'est toi qui as l'habitude d'emprunter une porte de l'Arche au hasard et de parcourir l'endroit inconnu dans lequel tu as atterri jusqu'à ce que, comme toujours, tu finisses par foncer dans les ennuis tôt ou tard.
Mais ce n'est pas à boire que tu penses. Ton regard se tourne vers celui de la jeune femme borgne, d'un coup plus intéressé et éveillé qu'à ton arrivée.
Car monter sur ce bateau t'a effectivement donné des idées.

-Je peux faire partie de l'équipage ?





Le grand bleu Cop1


Takk ♥:
 


Aesthetic:
 

L'Homme aux milles visages

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rencontrer le quatorzième - Redevenir moi même
Aime:
N'aime pas: Nihil
NihilL'Homme aux milles visages
Reynald ment en lightgrey
Nihil detruit en darkgrey

Une vie construite sur un mensonges
Symphonie dysharmonique
De nouvelles histoires
Petits et gros bobards
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 177 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 20
▐ Personnalité : Vide
▐ Parcours RP : Rp en cours : (13/5)
Be soft, be you (+30)
Un comagnon imprévu devenu un ami (+10)
A la pêche aux moules (+90)
Le miroir de la malchance (+50)
Montrer patte blanche (+70)
Kids see ghosts sometimes (2/3)
In illo credimus (+10)
Ad vitam aeternam (+40)
I'd rather live in my dreams than suffering in your nightmares (+20)
Quête : rojo es un buen color (+20)
Le grand bleu (+20)
Vivere militare est (+40)
Scène de ménage (+10)

Points : 1275
Conditions : 0/12
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Re: Le grand bleu
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand bleu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UD] Laisse-moi entrer [DVDRiP]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Afrique et reste du Monde :: Les océans-
Sauter vers: