Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Cet univers prend place dans le monde d'Animal Crossing, après une grande guerre où presque tout les humains ont été anéantis. Les survivants sont gérés par leurs anciennes créations : les Animalis. Voici un extrait du rapport 2086 :Les expériences de réinsertions de l'espèce humaine se passent bien. Chaque humain a réussi à s'adapter à son village et à y grandir convenablement. Nous avons même réussi l'exploit de les faire voyager de village en village. Ils se sont ainsi rencontrés entre humains et sans aucune animosité. Aujourd'hui, il est temps de mettre en place le dernier village. Il sera bien plus particulier que tout les autres bulles que nous avons mis en place...Aniel le dernier village
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 Les Akumas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les Akumas
Dim 26 Mar - 22:18

PROPOSÉE PAR

Elliot C. Brooks

Mieszko Zawadzki

...
|| NOM - Zawadzki || PRÉNOM - Mieszko || SURNOM - L'Ombre Rouge || ÂGE - 42 ans || DATE DE NAISSANCE - 14 Août || ORIGINES - Polonaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuel || PARTICULARITÉ - Souffre de daltonisme tritanopie. || CORPS D'EMPRUNT - Mieszko Zawadzki || ÂME LIÉE - Dominik Zawadzki || RANG - D

|| POUVOIR - Sous sa forme d'akuma, il est tel une araignée géante aux yeux rougeoyant de haine, capable d'utiliser des fils de matière noire à sa guise et de grimper où elle souhaite en faisant danser ses horribles pattes.

|| PERSONNALITÉ - C’est un monstre, il aime tuer, mais ne s’en délecte pas pour autant ; il aime voir le sang couler entre ses doigts, mais ne se satisfait pas de voir la souffrance non plus. L’Akuma tue, car l’humanité se doit de payer pour toutes les atrocités qu’elle a commise. Quelles qu’en soit les circonstances, il ne ressent rien vis-à-vis de tout ce qui l’entoure, car tel a toujours été le cas. Il lui arrive parfois de sourire, mais ce ne sont que des mécanismes, peut-être parce que le corps d’emprunt souriait toujours lorsqu’il était encore de ce monde. Très intelligent et observateur, il sait parler quand il le faut, donne son avis, mais ne cherche pas à s’imposer pour autant ; il s’en moque. Pour autant, il ne pourra s’empêcher de tuer s’il venait à décider d’une potentielle victime. Il ne semble pour le moment y avoir personne qu'il puisse épargner par pitié, si ce ne sont les enfants.

|| PHYSIQUE - Au prime abord, vous n'imaginerez jamais avoir affaire à un monstre en rencontrant Mieszko, avec son air plutôt chaleureux, ses cheveux sombres, sa fine barbe naissante, sa taille imposante et sa dégaine tout simple. Pourtant, il vous suffira de croiser son regard carmin pour trembler de terreur ; aucune émotion ne s'y lit. Rares seront les sourires à poindre sur ce visage de marbre ou alors, seront mécaniques. Ce n'est qu'un patin.

|| FAMILLE - Dominik n'était qu’un orphelin miteux adopté par Mieszko quand il avait 6 ans, lorsque ce dernier était de voyage en Allemagne. Depuis ce jour, seul la mort a pu les séparer. Bien que le petit garçon n’ait jamais ressenti aucune émotion, s’il y avait une personne qu’il aimait en ce monde, c’était bien son très cher père.

|| HISTOIRE - Être un enfant non-désiré au sein d’une modeste famille allemande déjà bien nombreuse, ce n’est pas un bon début. C’est ainsi que Dominik se retrouva très vite dans un orphelinat, avant de finir à la rue quelques années plus tard suite à une fugue. Ce n’est qu’en fouillant les poubelles et en volant que l’enfant put survivre, même s’il subissait bien souvent la colère des habitants de Munich. L’enfant au regard sombre et à l’air toujours interdit haïssait l’humanité toute entière. Cependant, c’est lorsqu’il avait six ans qu’il fit par hasard la connaissance de Mieszko, un marchand ambulant – ou escroc ! – polonais de passage en ville. L’homme toujours souriant et de bonne humeur ne lui offrit pas seulement de la compagnie et de la nourriture, mais également un nom. Pendant huit ans, les deux hommes ont parcouru l’Europe toute entière, avant de finalement retourner dans la ville natale du polonais. Cependant, lors du chemin du retour, le père et le fils furent prit dans une fusillade, en pleine guerre civile dans une ville de Pologne qu’ils avaient dû traverser pour faire des provisions. Dominik tomba pour ne plus jamais se relever. Terrassé par le chagrin, Mieszko implora le Comte de lui rendre l’adolescent qu’il avait considéré depuis toujours comme un fils. C’est ainsi que père et fils finirent réunis dans un Akuma ; le corps d’un père, l’esprit d’un fils. Ce n’est qu’après avoir évolué que Dominik prit conscience de ce qu’il lui était arrivé, bien décidé à enfin se venger de ce que l’humanité lui avait fait endurer.

|| RÉFÉRENCE - Professeur Platane ©️ Pokémon.


Elliot C. Brooks
— Positif
Il l'a rencontré par hasard, un jour au détour de l'un des couloirs de l'Arche Noire. Si l'enfant-machine eut tout d'abord l'air interdit, il ne fallut pas longtemps pour que le petit ne se mette à l'accabler de questions ; sur ses voyages, sa vie, son pays. Et que lui, étrangement, ne se laisse aller au jeu. Dans sa fausse bonté envers les enfants, Mieszko s'est même surprit à lui promettre de parcourir le monde, un jour, à ses côtés. Le fera-t-il vraiment ?
L'Originel
avatarLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 860 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les Akumas
Dim 26 Mar - 22:46

PROPOSÉE PAR

Lily Pennyworth

Léon Loiseau

...
|| NOM - Loiseau || PRÉNOM - Léon || SURNOM - L'Horloger ( au choix ) || ÂGE - 20 as de corps, 50 d'âme. || DATE DE NAISSANCE - 15 janvier || ORIGINES - Françaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuel || MÉTIER - Horloger || PARTICULARITÉ - Cherche à créer une machine pour remonter le temps. Ancien partisan de l'Ordre. || CORPS D'EMPRUNT - Léon Loiseau || ÂME LIÉE - Victor Loiseau || RANG - F

|| POUVOIR - Lorsqu'il prend sa forme d'Akuma, Léon devient une grande ombre noir pourvue de griffes, digne d'un cauchemar. ( www ). Ses griffes sont couvertes de matière noire et sont donc mortelles pour qui conque les touche. La machine peut également créer de petits objets en matière noire autour de rouages, comme des jouets par exemple.

|| PERSONNALITÉ - Léon est un homme profondément triste, et cette tristesse s'amplifie chaque jour qui passe. La mort de sa famille et le sacrifice de son fils l'ont marqué, et ce à vie. Si ce n'est par politesse, vous ne verrez jamais l'ombre d'un sourire sur son visage. Très renfermé, l'akuma reste quelqu'un de doux et d'amical. Pour autant, il évite de s'attacher, apeuré à l'idée de perdre de nouveau ses proches. Le jeune homme est obsédé par le temps qui passe et cherche à le vaincre. Il met toutes son énergie et son temps libre dans l'élaboration d'une machine pour le remonter. Il déteste les akumas et plus encore le Comte et les Noés. S'il pouvait déserter, il le ferait – mais bien entendu, c'est tout à fait impossible. Il déteste se battre, et préfère dans ces situations laisser place à la machine qui est en lui, plus efficace et cruelle. D'ailleurs, elle est tellement différente de lui, qu'à ses yeux c'est une autre personne, ayant pris possession de son corps et de son esprit. Il l'a même nommée ( au choix ).

|| PHYSIQUE - Léon détonne parmi les hommes. Il est très grand – dépassant les 1m80 – et extrêmement maigre. Son visage exprime une immense tristesse et un épuisement constant, notamment avec ses yeux, soulignés par de grandes cernes. Ses cheveux d'un noir de geai sont dignes des plus grands savants fous, et viennent ajouter une touche sinistre au tableau. Sans oublier ses mains, qui sont immenses et fines comme celles d'un squelette. Il s'habille toujours de façon élégante, pour faire honneur à son fils. Mais à quoi bon, puisqu'il ne voit personne.

|| FAMILLE - L'Horloger n'a plus personne. Sa femme et ses trois premiers enfants sont morts, tués par des akumas. Léon, son dernier fils, s'est condamné en le ramenant à la vie. Il a coupé les ponts avec tout ses amis, exceptée Eugénie.
Pour ce qui est des autres akumas et des Noés, l'Horloger évite de s'en approcher.

|| HISTOIRE - Victor a une enfance normale et heureuse. Il est l'aîné de la famille et est formé par son père pour devenir horloger.
Il épouse une jolie femme, fille d'un commerçant, et a quatre enfants – trois garçons et une fille. Dans le même temps, il rencontre Eugénie et se lie d'amitié avec elle.
Victor perd sa femme et trois de ses enfants dans une attaque d'akumas qui ravage le quartier. Il n'y a que Léon qui s'en sort, gardé par Eugénie. C'est un premier traumatisme pour l'homme. Il insiste pour rejoindre les rangs de l'Ordre en tant que partisan.  Il reconstruit sa boutique et reprend une vie « normale », enseignant son métier à son fils quand il atteint l'âge.
Léon et Charles – le fils d'Eugénie – grandissent ensembles et deviennent très proches. Lorsque Charles est recruté par l'Ordre Noir – car compatible – l'enfant perd son meilleur ami.
Et lorsque celui ci meurt, et qu'Eugénie devient partisane, elle et l'Horloger deviennent plus proches encore, partageant leur secret.
Victor s’intéresse aux sciences et aux théories temporelles. Il cherche à créer une machine pour remonter le temps. Mais ce n'est qu'une lubie, une façon de faire son deuil. Léon grandit, surprotégé par son père. Il se détache peu à peu et se rebelle contre l'autorité paternelle, cherchant à faire le plus d'âneries ou enchaînant les conquêtes amoureuses et les situations gênantes pour lui faire du mal.
Léon finit au commissariat et Victor, alors âgé de 50 ans, meurt sur le chemin pour aller le chercher, renversé par une voiture. Son fils est anéanti. Et bien que Victor était partisan – et savait donc les dangers d'une telle situation – il n'en a jamais parlé à son enfant. Celui ci est donc complètement ignorant, et se retrouvant démuni, il rappelle son père.
Victor, devenu Léon, a perdu la dernière personne chère qu'il lui restait. Il est maintenant au service de ceux qui ont détruit sa vie à deux occasions. La machine à remonter le temps n'est plus une simple lubie mais une obsession à laquelle il consacre tout son temps libre et sa raison.

|| UN MOT DE LA CRÉATRICE - « Léon, c'est l'un de mes bébés et je l'aime d'amour. Alors j'espère du fond du cœur que vous l'aimerez d'amour tout autant ( cette phrase a un sens, si si ). J'ai essayé de faire une fiche très « dépouillée » pour vous laisser le plus de liberté. Si vous avez des questions, ou que vous voulez changer quelque chose, venez m'en parler ! Je reste très ouverte, tant que vous ne dénaturez pas complètement mon petit Horloger. »

|| RÉFÉRENCE - Wilson © Don't Starve.
Babadook © Mister Babadook.


Eugénie Taffard
— Positif
Victor était un ami très précieux pour la vieille femme. Elle était de ces rares personnes qui pouvait le comprendre et soulager un peu sa peine. Faisant elle aussi partie des partisans, ils pouvaient passer des soirées à en parler, à émettre des doutes sur le bien fondé de ces actions. Elle fût beaucoup peiné par la mort du vieil homme.
Léon était le meilleur ami de son défunt fils, Charles. A ses yeux, il fait partie de la famille. Alors maintenant qu'il n'a plus personne, elle prend à cœur de lui montrer qu'il n'est pas tout seul.

Lily Pennyworth
— Positif
S'il n'est pas son akuma personnel, Léon reste quelqu'un de précieux aux yeux de l'Australienne. Profondément touchée par son histoire, elle fait tout ce qu'elle peut pour lui remonter le moral et venir mettre un sourire sur ce visage si triste – le plus souvent à l'aide de fleurs. Ce que la jeune femme ne sait pas, c'est qu'elle est le portrait de l'ancienne femme de l'Horloger. Celui ci l'a donc laissée l'approcher, et s'est peu à peu attaché à elle, qui est si différente. Il la considère un peu comme sa fille. Après tout, si celle-ci n'était pas morte elle lui ressemblerait sûrement, autant de physique que de caractère.
L'Originel
avatarLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 860 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Akumas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Semi-akumas.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Dans l'Antre du Coeur :: Le Catalogue :: Prédéfinis-
Sauter vers: