Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 Les Civils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les Civils
Dim 26 Mar - 18:40

Personnage

de l’œuvre originale

Izû

...
|| NOM - Inconnu || PRÉNOM - Izû || ÂGE - Environ 11 ans. || DATE DE NAISSANCE - Inconnue || ORIGINES - Portugaises  || PARTICULARITÉ - Il a une santé fragile, c'est pour cela qu'il porte constamment une sorte de masque chirurgical sur le visage. || MÉTIER - Izû est bien trop jeune pour travailler ! Il ne fait qu'accompagner Tyki, Crack et Momo quand ces derniers travaillent dans les mines.|| CAMP - Bien qu'étant très proche d'un descendant de Noé, il ignore la nature de ce dernier, et tout de la guerre sainte. || RANG - F


|| EN QUELQUES MOTS - Izû est un orphelin. Sans parents ni foyer, il passe son temps en compagnie des mineurs vagabonds Crack, Momo, et Tyki Mikk. Il est d'ailleurs particulièrement proche et complice avec ce dernier, qui lui offre souvent des petits « trésors » que l'enfant collectionne en secret. Il est comme un grand frère pour lui, voire un père, et Izû est son petit protégé. L'enfant les aime plus que tout au monde, ils sont ses seuls repères, sa seule famille. D'ailleurs, il s'inquiète souvent pour Tyki, quand ce dernier s'en va pour ses « boulots secrets », de peur qu'il ne lui revienne pas.
C'est un jeune garçon timide et peu bavard, à la santé fragile ; il a d'ailleurs horreur du froid, le supportant très mal. Soucieux de son prochain, il semble bien élevé malgré son quotidien.

L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 26 Mar - 21:56

Proposé par

Nora Lockwood

Mathilde Lockwood

...
|| NOM - Lockwood || PRÉNOM - Mathilde || SURNOM - Au choix || ÂGE - 21 ans || DATE DE NAISSANCE - 4 septembre || ORIGINES - Franco-anglaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle || PARTICULARITÉ - Soeur jumelle d'Aloïs Lockwood. Félinophile à ses heures perdues. || MÉTIER - Sans travail.|| CAMP - Elle suivra son frère jumeau quelles qu'en soient les circonstances. || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Simple, la jeune fille est toute simple. Le monde qui l'entoure n'est pas un monde en guerre pour elle, il est resté le même qu'elle a connu lorsqu'elle était petite. Sans doute est-ce lié au choc post-traumatique après la mort de ses parents biologiques.. Facilement manipulable telle une enfant et tout aussi naïve, la jeune femme en est malheureusement consciente. Mathilde se doute que quelque chose ne tourne pas rond dans son monde, mais au fond d'elle, se voile totalement la face. Son jumeau ne peut pas être quelqu'un de mauvais, il sera toujours là pour elle, elle sera toujours là pour lui, quoi qu'il arrive...

|| PHYSIQUE - Tout comme son frère, Mathilde est plutôt grande et doit faire dans les cent soixante-quinze centimètres, à peine plus petite que son jumeau. Ses cheveux sont noir de jais et plutôt longs, légèrement plus que ceux d'Aloïs, descendant quelque peu sur ses épaules. Quant à eux, ses yeux sont vairons, le droit étant vert alors que le gauche était bleu. Encore un point commun en plus avec son très cher frère. Lorsqu'elle s'habille, la jeune fille a tendance à apprécier les couleurs aux habits ternes, portant d'ailleurs très souvent de longues robes.

|| FAMILLE - Mathilde apprécie en général tout le monde, ceux qui sont amis avec son frère le sont aussi avec elle ! Mais comme il n'en a pas, elle n'a que lui. Ceux qui sont ses ennemis n'ont qu'à bien se tenir. Leurs parents adoptifs lui manquent autant que leurs parents biologiques, tout comme ses deux sœurs Nora et Aurore. Mais du moment où son jumeau est là pour elle, tout se passera bien.

|| HISTOIRE - Se référer à l'histoire de Nora Lockwood pour les grandes lignes.

Après la mort de leurs parents adoptifs, Mathilde s'est encore plus renfermée sur elle-même qu'elle ne l'était suite à la mort de leurs véritables parents. Son très cher jumeau avait été retrouvé poignardé, mais vivant : voilà qu'on cherchait à s'en prendre à leur fortune ! Mais était-ce vraiment cela.. ? Une enquête fut menée, mais aucun coupable ne fut trouvé. Qui avait bien pu faire ça ? Qui avait bien put oser détruire sa famille encore une fois ? En plus de ça, Nora était portée disparue, " partie sur la trace de leurs parents biologiques " qu'avait dit Aloïs d'une voix morose. Pourquoi n'était-elle pas venue leur dire au revoir, adieu même ? Cela surprit la jeune fille, mais jamais elle n'en parla. Les jumeaux continuèrent de vivre à Paris comme si de rien n'était, Aloïs avait dit qu'il y avait des gens qui pouvaient croire que c'étaient eux, les tueurs, qu'il ne fallait surtout pas partir, enfin, qu'elle, au moins, devait rester ici. Oui, car le jeune homme avait trouvé du travail, quelque chose lié à ses talents d'alchimiste avait-il dit. Travaillait-il avec Nora ? A cette question, Mathilde n'eut jamais de réponse. Plus le temps passe, plus elle s'en pose, des questions. Plus le temps passe et plus son esprit semble s'effriter.

|| UN MOT DE SA CRÉATRICE - « Avec elle, vous pouvez clairement vous lâcher. Possibilié de changer la référence. »

|| RÉFÉRENCE - Original ©️ Black Buraku.


Aloïs Lockwood
— Positif
Il est tout pour elle, tout ce qu'il lui reste, la seule personne en qui elle peut véritablement compter. Il est difficile de décrire le lien qui unit ces jumeaux, mais il semble pouvoir résister à toute épreuve, enfin, tout du moins tant que la jeune fille instable n'est pas mise au courant de la vérité. Que deviendrait-elle si Mathilde venait à apprendre que c'était sa moitié qui avait terrassé leur famille adoptive ? Sans doute ne s'en remettrait-elle pas... En attendant, elle mime Aloïs comme son ombre et sera prête à tout pour rester à ses côtés.

Nora Lockwood
— Neutre
Voilà un an qu'elle n'a pas eu de nouvelles de sa sœur cadette, impossible de savoir ce qu'elle devient. Selon Aloïs, elle aurait fui Paris pour mener une nouvelle vie quelque part dans le monde à la recherche de l’héritage de leurs parents biologiques. Mathilde a toujours apprécié sa sœur et n'a aucune raison d'éprouver de la rancœur envers cette dernière, mais si la jeune exorciste venait à se mettre en travers de la route de son jumeau, sans doute n'éprouvera-t-elle aucun remord à se battre contre elle.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 26 Mar - 22:23

Proposé par

Ayden Hyde

Colin Hyde

...
|| NOM - Hyde || PRÉNOM - Colin || SURNOM - Au choix || ÂGE - 12 ans || DATE DE NAISSANCE - 5 novembre || ORIGINES - Écossais || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuel || PARTICULARITÉ - Ne voit rien sans ses lunettes ; porte toujours des haut-de-forme ; ne sort jamais sans son chien Goldi || MÉTIER - Etudiant || CAMP - Ordre Noir || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Colin est un garçon courageux, ou plutôt téméraire: rien ou presque ne lui fait peur, et il adore relever les défis. Trop curieux, le garçon se mêle de tout, et surtout de ce qui ne le concerne pas. Il déteste par dessus tout qu'on l'ignore ou qu'on dise qu'il est trop jeune, et il veut toujours avoir son mot à dire. Têtu comme une mule, une fois qu'il a une chose en tête, rien ne peut l'en détourner. Colin adore faire des farces aux autres. Il a beaucoup de mal à se plier aux règles, par pur plaisir de désobéir. Colin est un enfant qui se prend déjà pour un grand, et n'aime pas qu'on le surprotège. Il aime se rendre utile, et depuis que sa sœur est partie à la Congrégation de l'Ombre, il est persuadé que c'est à lui de protéger sa famille des akumas, c'est pourquoi il sort souvent avec son chien Goldi pour espionner et essayer de mettre des bâtons dans les roues aux akumas, inconscient du danger. Cependant, il ne parle à personne de cette activité secrète.

|| PHYSIQUE - Même pour son âge, Colin est très petit, si bien que parfois on ne le remarque pas. Pour éviter des remarques sur sa taille, il porte presque toujours des haut-de-forme, pour qu'on le croit plus grand que ce qu'il n'est vraiment. Complètement myope, Colin ne quitte jamais ses grandes lunettes rondes. Ses cheveux blonds en bataille font toute la longueur de son visage rond. Ses grands yeux sont d'un bleu très clair. Colin se balade toujours avec une petite sacoche dans laquelle il garde précieusement des jumelles, une corde, un lance-pierre et tout autre matériel utile pour ses activités d'« espionnage ».

|| FAMILLE - Si Colin aime beaucoup ses parents, il ne le montrera pas, voulant jouer les grands garçons durs. Ayden et Virginia Hyde le couvrent trop et le surprotègent, mais Colin déteste cet excès d'attention. Mais la santé de sa mère est le seul sujet sur lequel Colin montre réellement son inquiétude et son affection pour sa mère. Colin a une sœur aînée, Saphira Hyde, avec qui il se chamaille et bagarre souvent. Bien qu'ils se ressemblent beaucoup, ni l'un ni l'autre ne l'avouera. Mais malgré toutes leurs embrouilles, Colin sera toujours là pour aider Saphira si elle a besoin d’aide, et il sait que ce sera réciproque.

|| HISTOIRE -• Enfance libre, Colin est un enfant aimé de ses parents.
• A ses sept ans, sa sœur Saphira revient un jour avec le crâne couvert de brûlures, ses cheveux ont été complètement brûlés. Elle était tombée dans un bassin pollué, mais malgré tous les soins administrés, aucun ne parvient à calmer la douleur.
• Peu de temps après, ce fut au tour de sa mère de tomber malade. Virginia avait toujours été d'une santé fragile, mais la maladie semblait cette fois plus tenace.
• Presque en même temps, son père fut rongé par un mal inconnu. Pris d'horribles maux de tête, celui-ci s'enfermait dans sa chambre, ne voulant voir personne. De son côté,  Colin essayait de rester très présent auprès de sa famille, essayant de les aider et de leur remonter le moral.
Jusqu'à ce que son père guérisse du jour au lendemain. Loin de se poser des questions, tout le monde fut enchanté de cette guérison miracle. Quand à sa mère, malgré les soins apportés, son état ne s'améliorait pas.
• A neuf ans, Colin trouve un chiot abandonné et décide de l'adopter. Il l'appelle Goldi et deviendra son plus fidèle mais plus trouillard des compagnons.
• A ses douze ans, l'école de sa sœur est attaquée par des akumas, mais l'innocence de Saphira -ses cheveux, qui ont poussé d'un coup- se manifeste. Elle revient une dernière fois chez elle dire au revoir à sa famille et part pour l'Ordre Noir. Malgré toutes leurs embrouilles, Colin est triste de la voir partir, mais cela amena une nouvelle résolution en lui. Saphira partie, Colin s'est persuadé qu'il devait protéger ses parents des attaques des akumas pendant l’absence de Saphira. Depuis, il part souvent en vadrouille avec son chien Goldi, pour espionner et parfois essayer de mettre des bâtons dans les roues aux akumas, gardant toutefois son activité secrète, sachant très bien que tout le monde lui ordonnerait d'arrêter.  
• Ayden finit par disparaitre complètement, un jour. Colin cherche alors la raison de cette dispaition, sans cesse, sans jamais la trouver.
• Quelques mois plus tard, un volcan érupte et engloutit complètement la ville d'Edimourg sous la lave et les cendres. Colin et Virginia ont réussi a se sauver in extremis, mais tout ce qu'ils ont connus est complètement détruit.
• Mère et fils sont alors repérés par Central, et capturés sans aucune explication. Avant d'être emportés cependant, ils sont sauvés par une Noé, Cassidy, qui les emmène se cacher dans son manoir, à Londres. Celle ci leur explique que Ayden est un Noé ayant trahi son clan et donc recherché.
• Un mois plus tard, Ayden revient avec Saphira, qui est elle aussi en fuite. Si tous les deux ont désormais leurs objectifs et des ambitions, Colin se sent à l'écart et essaie toujours de fouiner un peu.

|| UN MOT DE SA CRÉATRICE - « A part les grandes lignes, l’histoire de Colin est totalement libre, tout comme son évolution. »

|| RÉFÉRENCE - Carl Clover © Blazblue.


Ayden Hyde
— Positif
Colin est le fils de Ayden. Celui-ci est très protecteur envers lui, et si Colin aime beaucoup son père, il préfère jouer les grands garçons durs et distants. Depuis qu'il est au courant de l’existence des akumas et que Saphira est partie, il s'est mis en tête qu'il devait protéger ses parents de ces monstres et part seul avec son chien à la « chasse aux akumas », sans que son père n'en sache rien. Colin ne sait pas que son père appartient au camp qu’il déteste tant, celui des Noé.

Saphyra Hyde
— Positif
Colin est le petit frère de Saphira. Ils se chamaillent et bagarrent souvent pour tout et n’importe quoi. Bien qu'ils se ressemblent beaucoup, ni l'un ni l'autre ne l'avouera. Mais malgré toutes leurs embrouilles, Saphira sera toujours là pour aider Colin s’il a besoin d’aide, et elle sait que ce sera réciproque. C'est depuis qu'elle est devenue exorciste et depuis son départ que Colin s'est mis en tête qu'il devait protéger ses parents des akumas, mais il ne parle à personne de son activité secrète, pas même à elle.

Cassidy Denvers
— Positif / Sauveuse
Cassidy, c'est celle qui l'a sauvé alors que Colin allait se faire kidnapper par Central, dans le but de piéger son père. Cassidy a récupéré Colin et Virginia, et les a accueilli dans son grand manoir. Colin admire la force de Cassidy, mais également son caractère de rebelle, et aime jouer avec elle et son majordome. Cassidy se comporte comme une mère poule avec Colin, le prenant presque comme son propre enfant, lui apprenant à être un dur à cuire et un petit rebelle -ce qui convient parfaitement à Colin, déjà rebelle dans l'âme. En tout cas, ces deux là partagent une vraie complicité, et Colin avait directement conseillé à son père de s'allier à Cassidy.

Adelheid von Rosenwald
— Positif
Adelheid est la Noé qui a aidé Saphira pendant sa fuite et qui l'a protégée. Évidemment Colin lui est reconnaissant d'avoir aidé sa soeur. Et en plus de ça, Adelheid est une Noé, alors Colin la harcèle de questions pour voir de quoi elle est capable, pour voir comment eat sa vie. Bref : il la trouve trop cool. Et, comme Adelheid lui répond toujours avec tendresse et bienveillance, bien sur qu'il continue à toujours lui poser des questions et lui parler.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 26 Mar - 22:48

Proposé par

Caleb A. Attanasio

Aaliyah A. Attanasio

...
|| NOM - Attanasio || PRÉNOM -Aaliyah Abel|| SURNOM - Le Croquemitaine || ÂGE - 33 ans || DATE DE NAISSANCE - 13 décembre || ORIGINES - Américaine || ORIENTATION SEXUELLE - Homosexuelle || PARTICULARITÉ - Au choix || MÉTIER - Peintre, naviguatrice. || CAMP - Elle ignore l’existence de la Guerre Sainte ; mais même si elle en avait la connaissance, elle n’aurait d’autres camps que le sien à elle seule.  || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Sauvage ; Artistique ; Libre ; Impulsive ; Rieuse ; Rebelle ; Indépendante ; Joueuse ; Déterminée ; Fidèle ; Fascinante ; Imprévisible ; Secrète ; Hyper-active ; Sans-pitié : Courageuse ; Rêveuse ; Terrible ; Semble détester les enfants ; Gourmande ; Curieuse ; Aventureuse ; Mélomane (elle sait jouer de la contre-basse) ; Festive ; Rationnelle ; Logique ; Aime sa famille ; Etait proche de son frère ; Déteste sa mère ; Intelligente ; Rusée ; Maligne ; Semble être très sociale mais ne se confie jamais ; Aime faire parler les gens ; N’aime pas parler d’elle ; Cède difficilement sa confiance ; Aime la sensation du vent sur sa peau ; Amoureuse de la mer.

|| PHYSIQUE - Alors la voilà la fausse frère je parle de (Abel) Aaliyah elle a un deuxième prénom d’un garçon mais pourtant elle laisse flotter ses longs cheveux roux (comme des pelures de mandarines avec des reflets dorées) dans le vent elle a une peau entre neige et ambre (la neige de la Suède, à cause de sa mère ; et l’ambre de l’huile de baleine, à cause de son père) ; elle a de grands yeux verts et bleus comme de petits lagons ce sont des yeux pour dévorer le monde voilà Abel c’est la grande dévoreuse Aaliyah et pour dévorer toujours elle se confond dans les parures colorés elle aime bien les tissus colorés et épurés dans lesquels elle se sent libre de ces mouvements libres de dévorer le monde enfin sa silhouette est plutôt grande pour une femme elle est plutôt fine et même assez musclé je dois dire que le travail de la mer a façonné son corps comme le corail voilà des mains puissantes adaptées à jouer avec les cordages ce ne sont pas des mains fragiles et douces mais bien des mains de marin Aaliyah la grande dévoreur le tyran sur son bateau une poitrine de taille moyenne des jambes fines et une grand sourire large pour dévorer (dévorer) car Aaliyah est affamée des autres et du monde.

|| FAMILLE - Aaliyah est l’unique fille de Santiago et de Ankk ; et c’est aussi le premier enfant du couple. Très proche de sa mère jusqu’à sa disparition à ses 6 ans ; elle lui en garde une rancune terrible pour elle sa mère (est morte morte morte !) n’est plus. C’est peut-être à cause de cela qu’elle se révélera particulièrement proche de son petit frère Caleb, en tentant ainsi de combler le manque maternel que pourrait subir son petit frère. Du reste, elle sera toujours complice avec son père, Santiago : partie vivre en Islande, elle reviendra d’ailleurs en Amérique soutenir son vieux père à la mort de Caleb.

|| HISTOIRE - ( L'histoire de Caleb est à lire )

Son deuxième prénom, c’est Abel parce que son père est un sombre idiot. Aaliyah passe les 5 premières années de sa vie en Suède, là où son père et sa mère se sont rencontrés. Ankk est une mère aimante qui lui enseigne l’indépendance et la liberté, et Santiago un père un peu renfermé mais juste qui lui enseigne l’amour de la mer. Ensembles, ils mènent une vie simple mais heureuse : l’arrivé de Caleb la sixième année coïncide avec la décision du couple de partir s’installer en Amérique ; Santiago souhaite en effet recommencer à chasser les baleines (il projette de monter sa propre entreprise) et Ankk curieuse, souhaite découvrir les terres de son amoureux). Aventureuse de nature, Aaliyah vit avec enthousiasme ce changement dans sa petite vie, et est impatiente d’avoir un petit frère : ombre (soudaine), Ankk tombe malade avec la naissance de Caleb, et disparaît quelques mois seulement après la naissance du petit frère. C’est à ce moment, que en colère contre sa mère, Aaliyah la déclare morte dans son coeur et entreprend de consoler son père et de s’occuper de son petit frère. Malgré l’absence et la tristesse ; l’homme déjà vieux élève du mieux qu’il peut ses deux enfants (peu à peu l’entreprise familiale prendra de plus en plus d’ampleur) ; les marins du port et de l’entreprise se révélant être comme autant de grands frères ou d’oncle pour Aaliyah. Autodidacte, elle s’est auto-proclamée peintre et n’est pas vraiment mauvaise, s’en être réellement transcendante. A 20 ans, elle convint son père de la faire participer à l’entreprise de baleine, et ce dernier accepte (mais elle commencera simple mousse sur les bateaux) ; sous la tutelle de Santiago, elle apprend très rapidement les fidèles du métier et harponne sa première baleine à l’âge de 24 ans. Un an plus tard, elle obtient (de force) le droit d’être le capitaine d’un des bateaux (elle le baptiste elle-même le white whale). Par son intransigeance et sa force de caractère, elle a réussi à se respecter parmi les marins de la compagnie qui l’admire et la considère comme l’un des leurs. A 27 ans, alors que son bateau fait une escale en Islande ; elle tombe amoureux du pays et décide de s’y installer. Elle se consacre à développer son talent pictural là-bas ; et vit aussi de petits boulots sommaires, elle parvient même à s’acheter un petit voilier pour pouvoir naviguer en mer à l’occasion. Elle reste là-bas jusqu’à la mort de Caleb ; et lorsqu’elle apprendra (par lettre) la nouvelle, elle se décidera à retourner près de son père pour le soutenir.

Elle a actuellement repris le commandement du white whale ; le bateau a été vu pour la dernière fois dans les eaux froides près du Groenland (à la poursuite d’une baleine grise).

|| UN MOT DE SON CREATEUR - « Du moment que vous collez à l’histoire ; vous êtes libres de modifier beaucoup de point ; à partir du moment où vous avez cerné le personnage, faites en ce que vous voulez, ça devient le votre !  »

|| RÉFÉRENCE - None


Caleb C. Attanasio
— Positif
C’est le frère d’Aaliyah ; dans le corps de son père. Pour Caleb, sa soeur est une des rares personnes encore digne d’intérêt dans la réalité du monde ; il y tient énormément. Quand ils étaient petit, elle l’embêtait tous le temps, et il l’appelait le croquemitaine, parce qu’elle lui attirait toujours des ennuis. Au début, il voulait lui expliquer sa nouvelle condition d’Akuma, mais quand Aaliyah est revenue en Amérique ; il n’a pas réussi à trouver le courage pour lui expliquer. Il s’est donc résolu à jouer le rôle de Santiago, c’est-à-dire être un père pour sa soeur. Pour ce qui est de Aaliyah, elle voue un amour sans borne pour son père ; elle pensait le trouver en deuil en revenant, mais elle a été rassuré de constater qu’il faisait face avec force à la mort de son seul fils. Elle pense qu’il cache sa tristesse, et elle le comprend. Un jour, il aura la force de parler, elle à ce moment-là, elle sera là pour l’écouter. En attendant, elle chasse les baleines (et elle rêve de trouver une baleine blanche, la baleine qui est la cause de la mort de son frère ; secrètement).
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 26 Mar - 23:19

Proposée par

Nína Siríussdóttir

Sól Í. von Larsen

...
|| NOM - Ísaksdóttir ( fille d'Ísak ) est son patronyme, von Larsen est le nom de son défunt mari || PRÉNOM - Sól || SURNOM - Au choix || ÂGE - 36 ans ( 51 années d'existence ) || DATE DE NAISSANCE - 27 novembre || ORIGINES - Islandaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle || PARTICULARITÉ - Elle est une ancienne apôtre de Noé. Elle a un péché mignon : le miel ; mais pas n'importe lequel. || MÉTIER - Elle est à la tête de la compagnie maritime de transport de passagers appartenant aux von Larsen. Elle a hérité du poste d'Otto, mais son statut est surtout symbolique ; elle bénéficie la plupart du temps de représentants. || CAMP - Elle ne veut plus entendre parler de la Guerre Sainte, ni être mêlée à quoique ce soit la concernant de près ou de loin. || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Renfermée, aigrie, froide, secrète, solitaire, méfiante, discrète, prudente, opportuniste, patiente, rusée, spontanée, cynique, distinguée, charismatique, autoritaire, protectrice, posée, détachée, pudique, impassible, flegmatique...
Certaines rencontres vont la troubler ; réveiller son humanité et sa tendresse enfouies. Aussi se révèle-t-elle bienveillante et plus chaleureuse envers ses plus proches domestiques et les rares personnes dignes de sa confiance.

|| PHYSIQUE - Grande et fine, environ 1m75. Cheveux noirs, longs et lisses. Yeux fins et tombants, brun-violet, le regard dur. Visage légèrement carré mais fin, nez droit et petite bouche finement pulpeuse. La plupart du temps habillée de longues robes sombres. Allure ténébreuse, sinistre. Imposante et distinguée, sans être superficielle.

|| FAMILLE - Ísak Ingólfsson ( fils d'Ingólfur ) et Æsa Eldjárnsdóttir ( fille d'Eldjárn ) étaient des parents aimants, du temps où ils étaient encore unis. Mais la mort frappa une première fois, et des souvenirs de sa mère, il ne reste à Sól que son sourire bienveillant, et le baiser qu'elle venait déposer sur son front, chaque soir avant le coucher. De son père, elle se souvient surtout de ses sourires forcés après la mort de sa femme, et du désespoir qui l'avait gagné en prenant la forme de la Maladie.
Siríus Mímirsson Þjóðbjörnsson ( fils de Mímir et fils de Þjóðbjörn ) est son petit frère qu'elle n'aura pas vu grandir. Elle nourrit envers lui des regrets et la culpabilité. Il en va de même pour les enfants de Siríus ( Nína et Æsa ), pour qui elle aurait aimé être une tante aimante.
Otto von Larsen (futur PP) était son époux et son meilleur ami ; l'homme de sa vie, tout simplement. Lúkas, leur fils, était leur trésor le plus précieux. Aujourd'hui encore, ils hantent ses songes.
Si Sól ne put être une tante présente pour les enfants de son frère, elle essaya de se rattraper auprès du neveu d'Otto, Lotario von Larsen (futur PP), durant l'enfance de ce dernier.

|| HISTOIRE - ◆ Il y a 51 ans, elle naît à Husavík.
◆ Alors que Sól est âgée de 7 ans, sa mère, Æsa, meurt en couche, après avoir un accouché d'un petit garçon.
◆ Meurtri par la perte de sa femme, Ísak abandonne le nouveau-né près d'une ferme habitée par des hommes d'églises.
◆ Lui et sa fille quittent Husavík et traverse l'Islande pour gagner Reykjavík ; où ils vivront pendant 9 ans, soit jusqu'à la mort d'Ísak, tué par une pleurésie.
◆ Sól vivra dans la pauvreté, obligée de voler pour survivre quand elle n'a plus d'argent. Elle finira par rejoindre la Norvège par ses propres moyens.
◆ Cette situation dure 9 ans. Âgée de 25 ans, elle devient une apôtre de Noé, l'incarnation du Mythe.
◆ Elle lui est difficile de s'adapter à sa nouvelle vie, au Clan Noé, mais un homme lui tendra la main : Otto von Larsen, l'incarnation de la Rédemption et noble norvégien. En premier lieu, l'Islandaise le rejettera, puis au fil du temps, ils deviendront amis, puis amants et époux.
◆ Huit ans après être devenue une apôtre, Sól donne naissance à Lúkas.
◆ Sól a appris à s'adapter au milieu aristocratique de son mari, mais elle n'oublie pas ses origines. Il lui arrive aussi régulièrement de penser à son frère, se demandant ce qu'il avait bien pu devenir depuis le temps.
◆ Âgée de 40 ans ( mais de 25 ans seulement physiquement ), elle est envoyée en mission en Islande pour trouver la trace d'un exorciste déserteur. Elle découvre qu'il s'agit de son frère, nommé Siríus. Tout comme elle, il a fondé sa propre famille. Elle refuse de s'en prendre à lui, à son bonheur ; mais si elle ne fait rien, c'est un autre Noé qui viendra se charger de sa mission. Après s'être concertée auprès d'Otto, elle décide d'aller à la rencontre de son frère, pour le prévenir des intentions du Clan Noé. Un combat éclate, et l'élu de l'innocence prend le dessus. Pensant qu'il va l'achever, la Noé lui révèle le nom de ses parents, sans lui dire qu'elle est sa sœur. Troublé par la révélation, le Déserteur refuse de la tuer, et l'exorcise. Libérée de son souvenir, Sól perd connaissance. Siríus remettra son corps à Otto, qui malgré sa rage, promet la paix à l'Exorciste.
◆ Sól vieillit à nouveau. Elle vit toujours avec Otto et leur fils, dans leur manoir près de Paris.
◆ Âgée de 29 ans, elle apprend les morts de son époux et de son fils, alors qu'ils étaient partis à une réception. La veuve sombre dans la dépression et l'alcool, perd goût à la vie. Un soir, ivre morte, elle se laisse couler dans la Seine et espère s'y noyer.
◆ Le lendemain, elle se réveille dans une grande maison parisienne, où vit Eugénie Taffard. Sól craque et lui raconte toute son histoire. La femme d'âge mûr lui conseille simplement de refaire sa vie ailleurs. L'Islandaise part quelques jours plus tard en voyage pour les États-Unis.
◆ Des années plus tard, Sól est devenue une femme solitaire, aigrie et inaccessible. Elle a repris le poste de son défunt mari à la tête d'une compagnie maritime norvégienne. Elle vit seule ( avec ses domestiques ) dans un manoir près de Boston.
◆ Elle a désormais 36 ans. Elle ne veut plus entendre parler de la Guerre Sainte ; et veille à ce que ses employés en soient préservés.

Résumé détaillé:
 

|| UN MOT DE SA CRÉATRICE - « C'est un personnage avec un passé assez lourd, j'espère que vous ne serez pas découragés par cela et la longueur de sa présentation ! Je la propose en sachant qu'elle risque d'être "repoussante", d'autant plus qu'elle ne s'adresse pas aux débutants, mais j'espère qu'elle plaira à ceux qui liront sa fiche même sans avoir l'intention de la jouer ! ♥️ Je l'imagine très fermée, mais elle est vouée à évoluer, et je n'exclus pas un "retour" dans la Guerre sainte... ( PS : Son mari n'est pas mort en vrai, et c'est aussi un PP. #PLOTTWIST )»

|| RÉFÉRENCE - Pandora Heinstein ©️ Saint Seiya – Saint Seiya: The Lost Canvas.


Siríus M. Þjóðbjörnsson
— Positif
Siríus est son frère cadet, même s'il est dorénavant plus âgé qu'elle. Abandonné à sa naissance près d'une ferme, il fut recueilli par un moine, sous le lointain regard de Sól. Le frère et la sœur se rencontreront des années plus tard, alors que lui est un exorciste en fuite, et elle une apôtre de Noé en plein doute. Ils s'affronteront, et le combat s’achèvera par l'exorcisme de Sól. Elle ne lui révélera pas son identité, mais les liens du sang sont inaltérables, même lorsqu'ils demeurent secrets ; c'est pourquoi Siríus ne parviendra à expliquer pourquoi Sól l'aura tant troublé. Soulagée qu'il ait survécu et pu fonder sa propre famille, elle n'en demeure pas moins rongée par la culpabilité de l'avoir abandonné, et les regrets de n'avoir pu grandir à ses côtés. Aujourd'hui, elle essaie de l'oublier... Mais les liens du sang ne peuvent le permettre.

Nína Siríussdóttir
— Neutre
Nína est sa nièce, la première fille de Siríus. Sól n'a pu entrevoir son visage qu'une seule fois, il y a onze années de cela ; un visage qu'elle ne saurait oublier. Quand bien même elle n'est plus qu'un fantôme du passé. Mais ce que la Ténébreuse ignore encore, c'est que sa nièce est aussi son héritière, la nouvelle incarnation du Mythe de Noé ; et que leurs routes ne tarderont à se croiser... [À venir : Nína va se rendre aux États-Unis pour rencontrer Sól, sur conseil d'Eugénie, en ignorant qu'il s'agit de sa tante...]

Æsa Siríussdóttir
— Neutre
Æsa est sa plus petite nièce. Fönn, l'épouse de Siríus, était encore enceinte de la petite quand l'ancienne apôtre de Noé s'est rendu en Islande pour rencontrer son frère. Pour le moment, elle ignore donc tout de la petite Æsa, jusqu'à son prénom. Siríus fit ce choix après que Sól lui ait révélé le prénom de leur mère, le jour où ils combattirent.

Eugénie Taffard
— Positif
Gérante d'une boutique de tissus à Paris, c'est à cette bonne âme que Sól doit la vie, lorsqu'Eugénie la sauva de son acte désespéré, il y a 7 ans de cela. Tandis que la jeune femme misérable, sous l'effet de l'alcool, lui débitait son passé, toute son histoire dans les moindre détail – de l'abandon de son petit frère à la mort de ses aimés, en passant par sa vie d'Apôtre de Noé – ; la plus âgée des deux l'écoutait, sage et touchée. Lorsque le calme et la raison regagnèrent Sól, elles firent plus amples connaissances, et ce fut au tour d'Eugénie de lui raconter quelques anecdotes de sa vie,  à commencer par la mort de son fils adoré, il y a quelques années de cela. C'est cette rencontre qui poussa Sól à partir loin de son passé, pour les États-Unis. Après son départ, les deux femmes gardèrent contact, s'échangeant parfois quelques lettres. Mais c'est au fil d'elles qu'Eugénie vit le cœur de la cadette happé par l'aigreur et se renfermer...

Amarylis Antasy
— Positif
Sól n'est pas comme les autres femmes de l'aristocratie ; elle n'est pas née dans ce milieu et n'oublie pas d'où elle vient – ainsi n'est-elle pas attachée au luxe, même si avec le temps, elle s'en est accommodée. Alors la Veuve Larsen ne se permet pas de « caprices de riches » ; excepté un seul : le miel. Et pas n'importe lequel. Lorsqu'elle vivait encore non loin de Paris, auprès d'Otto et de leur fils, elle eut un jour la possibilité de goûter au miel de Joseph Antasy, un apiculteur de la région. Ce fut tel un coup de foudre qu'elle eut pour ce goût exquis, et depuis ce temps, elle exigea que son miel provienne des productions du même homme. Elle était sa plus grande cliente, n'hésitant pas à se rendre parfois sur le lieu de travail de l'apiculteur afin qu'il lui remette le miel en main propre. C'est ainsi qu'elle fit la connaissance de la petite-fille de Joseph : lorsque Sól leur rendait visite, elle apportait toujours un petit cadeau pour la jeune Amaryllis. Lorsque l'Islandaise quitta la France après la mort de son époux et de leur fils pour rejoindre les États-Unis, elle continua de se faire livrer le miel des Antasy. Malheureusement, il y a quatre ans environ, le vieil homme mourut ; depuis, c'est sa petite-fille qui a pris la relève. Bien que devenue aigrie, la veuve continue d'envoyer des lettres à Amaryllis, glissant parfois dans les enveloppes ce qu'il faut pour que la Rousse vienne lui remettre le miel en main propre, à Boston.

Lily Pennyworth
— Positif
Alors qu'elle était de passage dans les environs de Boston, Lily fut prise d'un malaise, et s'effondra non loin du domaine de Sól ;  des membres du personnel de cette dernière la découvrirent, et ne purent se résoudre à la laisser dans une telle situation. Ce qui semblait être un simple coup de fatigue était en réalité tout autre, et l'Islandaise le devina aisément : l'étrangère était en passe de devenir une apôtre de Noé. L'ancienne hôte du Mythe demeura secrète à ce sujet et la recueillit quelques jours au manoir, malgré tout. Lorsque son invitée récupéra assez de force pour reprendre sa route, Sól lui souhaita bonne chance. Quelques jours plus tard, alors qu'elle quittait les États-Unis, Lily devenait la Noé de l'Art.

Jane A. Oakley
— Positif
Il y a un peu moins de deux ans, Sól vécut l'un de ces soirs où sa peine lui donnait des idées noires. Elle se rendit alors dans un des nombreux bars de Boston ; pour l'oublier grâce à l'alcool. C'est ainsi qu'elle fit la connaissance de Jane, une cowgirl. Elle était la seule autre femme présente ce soir là, venue elle aussi noyer son chagrin dans la boisson. Solidarité féminine d'un soir.

Scar L. Heselton
— Positif
Sól fit la connaissance de Scar peu de temps avant qu'elle ne soit exorcisée. Il était akuma depuis peu ; l'Islandaise l'avait alors pris sous son aile, et avait fait de lui son akuma personnel. Lorsque le Mythe quitta son hôte, Scar continua malgré tout à venir lui rendre visite au Manoir familial, dans la région parisienne. Mais depuis le drame qui força Sól à refaire sa vie ailleurs, ils ne se sont plus revus. Aujourd'hui, il arrive parfois à la Veuve Larsen de se demander si Scar est encore en vie, où si son âme a depuis été libérée. Elle ignore qu'il est encore de ce monde, et qu'il est devenu l'akuma personnel de la nouvelle Apôtre du Mythe...
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 14 Mai - 14:54

Proposé par

Soren Duchateau

Axel A.
Duchateau

...
|| NOM - Duchateau || PRÉNOM - Axel Alcide || SURNOM - Au choix || ÂGE - 19 ans || DATE DE NAISSANCE - 11 décembre || ORIGINES - Françaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuel || PARTICULARITÉ - A la phobie des seringues et des aiguilles, a le mal de mer, amnésique, est passionné par pour les animaux et surtout les insectes, déteste rester enfermé dans le même pièce, porte de nombreuses cicatrices sur le corps, ancien traqueur || MÉTIER - Anciennement traqueur. Désormais amnésique, il reprend des études de biologie || CAMP - Aucun pour l’instant, n’a plus aucun souvenir de son ancienne affiliation à l’Ordre Noir || RANG - E

|| PERSONNALITÉ - Toujours en pleine crise d’adolescence, voilà ce que pourraient dire les mauvaises langues en parlant d’Axel. Car Axel est d’une nature rebelle et déteste l’injustice. Certains peuvent dire qu’il rêve trop, mais ça ne l’empêche pas d’avoir ses idéaux.
Autrefois méfiant et prudent, à cause de sa haine naturelle envers l’Ordre Noir, Axel se mélangeait peu, sans pour autant être asocial. Au contraire, une fois qu’il avait accordé sa confiance à quelqu’un, c’est un adolescent beaucoup plus ouvert qui se dévoilait, bien plus souriant et protecteur. Aujourd’hui, bien qu’il se retrouve plongé dans un environnement qui lui est encore complètement inconnu, Axel reste méfiant, mais tout de même bien plus libre et souriant. Il prend d’ailleurs un malin plaisir à taquiner les autres.
Axel voudra passer pour plus solide qu’il ne l’est, et cachera ses blessures aux autres. Pourtant, il est très loin d’être invincible, et il lui arrive même, de craquer parfois –ce qu’il ne montre à personne. Curieux et rusé, et même fouineur parfois, c’est également un excellent menteur. Débrouillard, il sait prendre les choses en main quand quelque chose ne va pas. Axel est plutôt susceptible, courageux mais maladroit. Râleur et têtu comme une mule, il fait toujours ce qu’il juge bon de faire avant ce qu’on lui ordonne de faire.

|| PHYSIQUE - A première vue, on pourrait facilement se faire une fausse impression d’Axel. D’une taille moyenne mais très maigre, on pourrait presque penser qu’il est faible. En plus de ça, avec ses traits juvénile et sa peau pâle, on peut souvent le sous estimer. Mais il ne faut pas s’y fier, car il est plus fort et plus agile qu’il ne le parait.
Axel a des cheveux blonds mi longs, mais ce qui fait tâche sur sa coiffure, c’est cet épi qui pointe au dessus de sa tête. Ses grands yeux sont verts clairs.
En bref, la confusion avec son frère jumeau est très facile, voire inévitable pour ceux qui ne les connaissent pas bien. Mais on peut quand même noter qu’Axel est plus soigné sur sa tenue, et a une attitude plus posée.

|| FAMILLE - Rejeté très tôt par ses parents, Axel les déteste ouvertement. S'il hait ouvertement son père, sa mère s'est totalement désintéressée de lui, et l'ignore complètement. Axel a donc coupé tout lien avec elle. En revanche, il tient beaucoup à son frère jumeau, Soren, et fera tout pour le protéger.

|| HISTOIRE -  • Enfance libre, voici les grandes lignes : ses parents étaient peu présents car tous deux appartenaient à l’Ordre Noir, son père Sébastien appartenait à Central et sa mère était une scientifique. Axel vivait donc la plupart du temps sous la supervision d’une gouvernante, tout en vivant une vie tranquille, grandissant aux côtés de son jumeau, dans une maison bourgeoise. Axel refusa toute autorité de ses parents, aux rares fois que ceux-ci revenaient, ce qui entraîna le rejet de ses parents qui se concentrèrent sur son frère jumeau Soren.
• Soren finit alors par rejoindre l’Ordre Noir à dix ans. Refusant d’être séparé de son frère, Axel finit par le rejoindre deux ans plus tard, en formation pour devenir un vrai traqueur. La bas, il y retrouvera un Soren affaibli et apeuré, et Axel commencera presque immédiatement à élaborer des plans pour fuir. Mais chaque tentative de fuite se révéla infructueuse, et les frères se faisaient capturer à chaque fois. Leur père finit par ordonner leur séparation, pour les empêcher de fuir ensemble. Les entraînements du traqueur devinrent plus intenses, et Axel ne supportait plus de vivre à la Congrégation.
• A ses dix sept ans, Axel est témoin de la mort de son père pendant l’attaque de Lulubelle. Axel ne fera rien pour le sauver, mais il se sentira par la suite coupable. Mais les frères peuvent par la suite se voir plus librement.
• Axel finit par se résigner et abandonner l’idée de fuir. De plus en plus affaibli et fatigué de vivre dans un endroit qu’il déteste pour une organisation qu’il ne veut pas servir, il essaie toutefois de ne rien laisser paraitre devant son frère jumeau, pour ne pas l’inquiéter et essayer de le supporter. Il continue ce sacrifice pendant des années
•Suite à une bataille pendant laquelle Soren perd son innocence, ce dernier en revint très blessé et complètement dépité. Axel reste à ses côtés pendant son coma, et après son réveil, essayant de l’aider et lui remonter le moral. Il finit par lui proposer de quitter la Congrégation maintenant que plus rien ne les oblige à rester. Encore hésitant, Soren n’accepte pas tout de suite. Déçu, Axel le laisse encore réfléchir, et doit partir en mission.
• Axel revient de mission plus tard que prévu et gravement blessé. C’est ce qui poussera Soren à accepter sa proposition et partir de la Congrégation, en échange de leurs souvenirs.
•Aujourd’hui, Axel est effectivement redevenu civil, en échange de sept années de souvenirs. Son foyer emporté par la guerre, lui et son frère vivent chez Alice Verdier, une femme qui prétend que l’une de leur vieille connaissance, un certain « Guillaume » leur a demandé de les héberger. Axel reste donc méfiant envers elle, tout en se sentant coupable de n’être qu’un poids qu’elle doit supporter et qu’elle n’a pas vraiment voulu. Alors il essaie d’aider quand il peut, tout en essayant d’acquérir sa propre indépendance. Il doit également s’occuper d’une petite fille âgée de neuf ans, Elyse Verdier. L’enfant est clairement méfiante envers lui, voire même hostile. Si parfois Axel est agacé par son rejet, il comprend tout de même le rejet de l’enfant face à des « envahisseurs » de son petit monde.

|| UN MOT DE SON CRÉATEUR - « A part les grandes lignes, le reste est libre. Pour plus de détails sur l’arrivée d’Axel à la Congrégation, voila un petit OS et sur son départ. »

|| RÉFÉRENCE - Aster Laker / Emil Castagnier © Tales of Symphonia.


Soren Duchateau
— Positif
Soren est le frère jumeau de Axel. Les frères sont indécollables ou presque. Lorsque Soren est parti à la congrégation, Axel n’a pas supporté leur séparation et est donc entré dans la Congrégation afin de le retrouver. C’est lui qui lui a remonté le moral et l’a supporté jusqu’au bout, et Soren se repose beaucoup sur lui. Pourtant, Axel peut tout aussi bien jouer le rôle du gamin perturbateur qui aime taquiner son grand frère –et vice versa.
C’est donc un véritable sacrifice que Axel s’est infligé en restant à la Congrégation qu’il déteste pourtant, pour rester le support de son frère. Soren se sentait d’ailleurs souvent coupable pour ça.
Néanmoins, aujourd’hui Axel a oublié tout ça, ces années enfermées à l’Ordre. Alors, si les liens qui s’étaient renforcés entre les jumeaux pendant la guerre ont été effacés, ils n’en restent pas moins très proches, et continuent de s’entraider, et bien sur de se charrier parfois.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Lun 12 Aoû - 18:20

Proposé par

Risa H. Drake

Abigail Panabaker

...
|| NOM - Panabaker || PRÉNOM - Abigail || SURNOM - The Woman || ÂGE - 24 ans || DATE DE NAISSANCE - 07 Mai || ORIGINES - Anglaises || ORIENTATION SEXUELLE - Homosexuelle || PARTICULARITÉ - Ancienne "Prima donna" en Angleterre et lui donne une grande popularité au Royaume-Uni. Elle fait partie d'une des rares personnes à avoir mis en échec Risa Holmes Drake. Possède des compétences en médecine mais n'a aucun diplôme. || MÉTIER - Cambrioleuse || CAMP - Aucun pour le moment. || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - C’est en voyant une grande majorité des personnes qui abusaient des services de ses parents, mais également de la cupidité des hommes qui souhaitaient son corps et sa popularité, qu’Abigail s’est résolue à détester les gens. La jeune femme est devenue manipulatrice et calculatrice. Son principal but est de se venger de ces gens qui ont beaucoup abusé des services de ses parents. Alors, tous comme eux, Abigail use des biens des personnes pour créer du chantage et du scandale. Elle aime défier le pouvoir et les obstacles qui se trouvent devant elle.
Néanmoins, derrière cette personnalité vengeresse se cache une autre qui aime aider les personnes qui en ont vraiment besoin. Cela laisse une petite partie humaine pour la Panabaker.

|| PHYSIQUE - Abigail mesure un mètre soixante-dix pour cinquante-neuf kilos. Elle porte toujours de ravissantes robes et arbore un sourire angélique. À première vue, on penserait que c’est une femme de la haute société alors qu’Abi n’en fait pas du tout partie. Ses formes féminines sont assez voyantes et attirent beaucoup le regard des hommes.

|| FAMILLE - William Panabaker et Ashley Frost Panabaker étaient des parents aimants. Leur rêve était de fonder une famille et d’avoir un jour un enfant. Ils ont toujours dorloté Abigail et faisaient en sorte que cette dernière ne manque de rien. Leurs morts sont un principe dû aux efforts qu’ils ont fournis pour aider les gens dans le milieu médical. Abigail n’a pas digéré le fait que les gens profitaient ouvertement de leurs services sans pas grand-chose en retour. C’est à cause des ces personnes que ses parents ont été arraché des mains d’Abigail.

|| HISTOIRE -  C’est en Angleterre que le Baron William Panabaker souffrant d’une affreuse maladie demande à son domestique de trouver un médecin dans la ville pour être soigné. Depuis plusieurs jours, il souffrait de fièvre et son état s’empirait doucement. Après avoir réalisé des recherches, l’homme servant son Baron, trouve une personne pour le soigner. Il s’agit d’une femme amoureuse de la médecine du nom d’Ashley Frost. Cette demoiselle avait réussi à se faire un nom pour ses nombreuses réussites dans le monde de la médecine. L’échec n’existait presque pas pour elle. Au bout de quelques jours, William n’est plus malade et son cœur commence à battre pour sa sauveuse. Le mois suivant, les deux tourtereaux finissent par se marier. De plus, William décide de quitter le monde de la noblesse pour se consacrer uniquement à chérir la femme qu’il aime tant. Il devient le second de sa femme dans le milieu de la médecine.

De cet amour si doux et si romantique, naît une petite fille portant le prénom d’Abigail. L’enfant ne manque de rien et grandi doucement devant les yeux de ses parents. Dès son plus jeune âge, Abi s’intéresse à beaucoup de choses, dont devenir médecin comme sa mère, mais aussi entrer dans le monde de la scène pour être une prima donna.

Durant ses études, elle rencontre Risa Holmes Drake, une enfant noble douée de capacités d’observation et de déduction hors du commun. C’est du moins ce que pensent tous les étudiants de leur classe, mais pas Abigail. La jeune fille comprend déjà qu’il existe plusieurs défauts sur Risa qui ne la rend pas si unique des autres. C’est d’ailleurs grâce à ses petites observations qu’Abi arrive à se démarquer de tout le monde même de Risa.
Panabaker quitte l’école en même que Holmes, d’égal à égal.

Après s’être entraînée durement, Abigail entre dans le monde de la scène dès l’âge de seize ans. Très habile et calculatrice, voire manipulatrice, l’adolescente arrive à passer tous les obstacles qui se trouvent devant son chemin pour être une très jeune prima donna. Elle devient la hantise et la jalousie de plusieurs candidates qui travaillaient depuis plusieurs années pour ce merveilleux titre. Certaines se demandent même si Abigail n’a pas triché pour être en haut du classement, mais elles doivent tout de même le reconnaître que Panabaker dispose d’un jeu remarquable pour arriver à convaincre le public. Son talent, n’est pas à prendre à la légère.

Sa mère décède quatre ans plus tard suite à du surmenage de son travail de médecin. Son père quant à lui tombe dans une grande dépression. Abigail décide de quitter le monde de la scène pour retourner au côté de son père.
Tout comme sa mère, Abi entreprend une carrière de médecin mais se rend compte qu’elle ne pourra jamais dépasser Ashley qui était née pour tenir ce rôle. Cependant, la jeune femme n’abandonne pas et elle continue en même temps de s’occuper de son père pour lui enlever son désespoir. Son père décède quand Abi obtient ses vingt-deux ans.

Elle tente de trouver l’amour mais est très vite déçue par la cupidité des hommes qui ne souhaitent que son corps et sa popularité. Un noble avait même promis de l’aider à guérir son père de sa dépression mais n’a finalement rien fait pour lui. Panabaker se met alors à changer. La jeune femme devient donc en quelque temps « The Woman ». Une beauté qui use de ses charmes pour voler les plus riches et faire du chantage, du scandale.

|| UN MOT DE SON CRÉATEUR - « Abigail est inspirée du personnage d'Irène Adler de l'univers de Sherlock Holmes. Il est tout à fait possible de continuer son histoire ou de rajouter des choses, cependant la trame principale doit être gardée. Son lien avec Risa est aussi très important et à ne pas oublier. Si vous avez des questions au sujet d'Abi, n'hésitez pas <3 »

|| RÉFÉRENCE - Mercy © Overwatch.


Risa H. Drake
— Neutre
Risa était au départ sa camarade de classe. Tous deux n'ont jamais échangé le moindre mot. Pour Abigail, battre cette fille dans ses études prouvait à tout le monde que Risa n'était pas si exceptionnelle qu'elle le faisait croire.

Lorsqu'elle aida son père suite au décès de sa mère, Abigail suivait de loin les aventures de la Holmes dicter dans les journaux. C'était presque une obsession de lire tout les jours ces petites nouvelles pour en apprendre un peu plus sur son ancienne camarade.

Au cours de ses nombreux vols contre des personnes hauts placées, Panabaker s'est confrontée contre Risa à propos d'une histoire d'une simple photo qui pourrait détruire la réputation d'une personne. Au final, Abigail s'est jouée de la détective du début à la fin.

Leurs relations est ambiguës. Pour Abi, c'est comme un jeu du chat et de la souris. Elle aime provoquer la Holmes et ses sentiments semblent se tourner pour la détective.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Sam 7 Sep - 8:34

Proposé par

Autonoé Samaras

Elizabeth Lambeth

Everything has a price
|| NOM - Lambeth || PRÉNOM -Elizabeth || SURNOM - Everything has a price (au choix) || ÂGE - 63 ans || DATE DE NAISSANCE - 07 Novembre || ORIGINES - Irlandaises || ORIENTATION SEXUELLE - Selon le tarif || PARTICULARITÉ - Brooker pour les deux camps, les Noés et l’Ordre. Possède et dirige une maison de passe à Londres, sur Piccadilly Circus. Prostituée à la retraite. || MÉTIER - Maquerelle. || CAMP - Le sien. || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Pragmatique — Marchande — Intéressée — Rusée — Charmeuse — Flamboyante — Protectrice envers les siens — Vieux renard — Pétillante — Regrette un peu sa jeunesse passée — Très bonne mémoire — Connaît beaucoup de ce que elle appelle « des astuces » — Vaguement manipulatrice, mais pour le bien commun — Juste — A sa propre notion de justice — Honnête comme le sont les gens des bas-fond de Londres — Donne une chance aux gens, une unique — Il ne faut pas tenter de la rouler dans la farine — Gourmande — Maternelle — Aime beaucoup les enfants sans en avoir jamais eu — Calculatrice — Un marché est un marché — Fera ce qu’il faut pour survivre, elle et les siens — Bonne en mathématiques — Méprise les hypocrites et les indécis — Oublie parfois qu’elle n’a plus exactement vingt ans — Déteste la frivolité — Aime le profit — appelle toutes ses filles « sa famille » — Impitoyable — Vaguement dans le déni de son âge — Toujours pleine d’énergie — Parle en faisant de grands mouvements avec les mains — andmore.

|| PHYSIQUE - Plutôt maigre — une beauté ancienne et poussiéreuse — une beauté passée — des yeux bleus comme deux petites lunes reflétées sur un lac — une mâchoire carrée et osseuse — un chandail sur les épaules — elle a toujours été stérile — aime beaucoup les couvres chefs fantaisistes — un chignon serré fort, souvent — une peau fripée par le temps — une visage en un sourire coupant comme une armure — assez grande — de longues jambes — des breloques et des bijoux qui font des bruits évidents lorsqu’elle se déplace — un long parfum entêtant de fleur dans son sillage — toujours très propre sur elle — and more.

|| FAMILLE - le bordel — toutes les putains s’entraident, toutes les putains sont une famille. Pour Elizabeth, elles sont toutes ses filles. Elle aimerait pouvoir se voir comme une « mère de substitution » pour Adélaïde, mais définitivement, celle-ci est une « peste grossière et définitivement une petite ****** ». Évidemment, elle tient à elle.

|| HISTOIRE - une vie de malfrat — un enfant qui vole — une jeune fille qui danse — une jeune femme qui pleure — une dame d’un âge âgé qui contrôle — son seul camp est celui des intérêts de sa famille — s’adapte pour survivre — née dans les bas-fonds de Londre, élevée dans un orphelinat — enfance terrible et de bouchée de pain volés — devient très rapidement prostituée — décide de vivre la vie tel qu’elle l’entend la vivre — économise et grandit — hérite de la maison de passe de l’ancienne gérante à la mort de celle-ci à l’âge de quarante année, certaines disent qu’elle aurait aidé sa mort — sa maison est un refuge et une prison — pour y rester, il faut cependant contribuer au bien commun — n’a jamais pu avoir d’enfants — a trouvé Adélaïde le moment où elle s’est mise à son compte, en perdant son amie, Poppy, de 20 ans sa cadette — lui a promis de s’occuper d’elle —  a donc adopté Adélaïde et la plus ou moins élevé, avec les autres putains de la bâtisse — une vraie voyou, avec un coeur en or — apprécie Autonoé, elle reconnaît en elle le même bois, et ça lui brise le coeur de lui mentir — approché par le camp du Comte vers la cinquantaine, ce que retient Elizabeth des histoires qu’on lui raconte alors sur la Guerre Sainte, c’est que ça peut être rentable et dangereux, d’où l’intérêt d’une protection et d’un échange d’informations — lorsque l’Innocence de Adélaïde s’éveille, elle est contactée par l’Ordre Noire, qui lui propose finalement de devenir une source d’information, antenne londonienne — Elizabeth accepte, en sachant pertinemment le risque que son double engagement représente — le gain peut être cependant très gros — même en connaissant maintenant l’exact teneur des enjeux de la Guerre Sainte (l’Ordre lui aura raconté), elle ne sait toujours pas qui suivre — son expérience est celle-ci : il faut toujours se méfier du genre humain — elle ne croit que son coeur et sa famille, et sa famille, ce sont les prostitués de Piccadilly Circus.

|| UN MOT DE SON CREATEUR - « le truc sympa est que vous pouvez choisir votre camp de prédilection, et trahir l’autre — Également, le personnage est lié à un autre PP, Adélaïde Thompson, et je vous invite à aller lire sa description :3 ! »

|| RÉFÉRENCE - Minerva Mcgonagall — Harry Potter


Autonoé Samaras
— Positif
mais les affaires sont les affaires tu sais, et je dois penser aux miens — malgré ton corps de mort vivant, tu es une bonne personne — mais les affaires sont les affaires et un sou est un sou — s’il le faut, je te dénoncerai, ma vieille amie — s’il le faut, je te trahirai, vieille branche — dans une autre vie, toi et moi nous sommes sœurs — toi aussi tu es vieille et fatigué là-dedans, n’est-ce-pas — prenons du thé ensemble, laissons les jeunes jouer entre eux.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Mar 24 Déc - 12:33

Proposé par

Cassidy Danvers

Raven Williams

...
|| NOM - Williams || PRÉNOM -Raven || SURNOM - (au choix) || ÂGE - 21 ans || DATE DE NAISSANCE - 8 Août || ORIGINES - Anglaises || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle || PARTICULARITÉ - Grand amoureux des félins, détient un sang-froid très impressionnant et un charme très hypnotisant. || MÉTIER - Raven est le majordome du domaine Danvers se situant à Londres. Il s'occupe également de gérer les affaires, les accords entretenus entre la maison Danvers et ses clients en étant suivi de près par la Duchesse Danvers.|| CAMP - Il suivra le chemin qu'emprunte la Duchesse. || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Depuis sa jeunesse, le corbeau aime aider son prochain sur des domaines que Raven peut combler. Il voit le monde trop injuste, trop inégalitaire, qui sème le désespoir et la miséricorde aux personnes en bas de l’échelle. Alors, du mieux qu’il peut, le majordome propose ses services pour apporter un brin de sourire aux désespérés. Il peut également être parfois plaisantin, jouant sur les mots afin d’embêter son entourage. Dans l’ombre de son cœur, le brun déteste les bourgeois qui profitent de leurs supériorités pour rabaisser les plus pauvres. Ces personnes immondes sont pour lui des déchets de la société qu’il faut emmener à la poubelle. Il détient également un sang-froid très impressionnant et arrive à masquer ses émotions pour éviter d’être un livre ouvert. Le jeune homme a un grand faible pour les félins, n’hésitant pas à en ramener dans sa chambre pour les nourrir et les soigner. Le gentilhomme tient également beaucoup à Charlotte, son amie d’enfance de l’orphelinat, jouant dans le passé le rôle de protecteur, chevalier servant. Il se souvient toujours de leurs promesses de gosses qui est de vivre un jour ensemble, main dans la main. À chaque pensée de sa camarade, son cœur souhaite la revoir pour lui dévoiler tout son amour.

|| PHYSIQUE - Raven fait un mètre quatre-vingt-sept, grand, mince, c’est un ravissant homme détenant un physique taillé pour d’innombrables épreuves. Ses cheveux de couleurs noirs représentent en réalité la signification de son prénom. Quant à ses yeux rouge sang, ils n’expriment aucunement la froideur mais plutôt le contraire. N’oublions pas son sourire assez particulier qui dévoile toujours sa sincérité, sa bienveillance et sa tendresse. Le charmant homme est continuellement habillé de son uniforme de majordome porteur du blason de la maison Danvers. De nombreuses cicatrices gisent sur son dos à cause de la maltraitance qu’il a subie par sa mère adoptive. Sa peau est très blanche et attrape très vite des coups de soleil si le majordome ne fait pas attention. Son apparence est toujours soignée, excepté ses cheveux qu’il laisse pousser librement. Un tatouage est situé sur le dos de sa main gauche. Fait par la Duchesse, il représente un mandala qui signifie pour Raven sa promesse d’être constamment le chevalier servant de Charlotte V. Lloyd.

|| FAMILLE - Raven n’a jamais connu ses parents. Pour lui, le vieux couple Lloyd sont les parents qu’il n’a jamais pu avoir. Les orphelins sont également une partie de sa famille. Il jouait tout le temps le grand frère protecteur, à l’écoute de tout le monde et aidant tout le temps quand le besoin était présent. Lorsque Raven a été adopté, la famille Meighan n’a jamais été dans son cœur. Au contraire, le futur majordome détestait ces personnes que ce soit son père adoptif, sa mère adoptive et son grand frère adoptif. Ce fut un soulagement d’être libéré par Cassidy Danvers.

|| HISTOIRE - Le nouveau-né n’a pas connu ses parents, il a été déposé devant la porte d’un orphelinat appartenant à un vieux couple du nom de Lloyd. Margaret qui s’occupait des pauvres orphelins et son mari Peter qui est le directeur de l’établissement ont décidé de baptiser ce petit ange : Raven.

Durant son enfance, le gamin grandit en aidant son prochain. Chaque orphelin souhaitant obtenir de l’aide, Raven arrivait tel un héros non masqué pour venir à leur service. Le petit bonhomme adorait apporter le sourire aux pauvres gamins abandonnés par leurs parents.

Très vite, il sympathise avec une orpheline du nom de Charlotte. Une fille ravissante, adorable dont le gamin n’hésitait pas à jouer le soi-disant chevalier servant pour la faire rire et sourire. Le garçon la voyait différemment des autres, en prétendant que sa force et sa volonté provenaient en réalité du bonheur de cette petite Charlotte.

Malheureusement, son bonheur dans cet orphelinat, de rester aux côtés de ses camarades et surtout de la mignonne petite Charlotte fut détruit à cause de son adoption à l’âge de douze ans. En effet, durant l’année de son douzième anniversaire, Raven contracte une maladie qui ne peut pas être soignée par des soins basiques. Un médecin très expérimenté aimant aider les orphelins du vieux couple Lloyd, leur avoue que la seule solution pour sauver le gamin est de l’opérer. Seulement, cette opération est beaucoup trop coûteuse pour Margaret et Peter.

Quelques mois plus tard, le petit corbeau est adopté par le Comte Meighan qui a eu vent du sort malheureux de Raven. Ce bourgeois est connu dans la ville pour avoir financé la modernisation de plusieurs hôpitaux. On dit de lui qu’il ne fait pas partie des autres nobles qui sont pourris d’orgueils. Monsieur Albert Meighan décide donc d’adopter l’enfant qui souhaitait absolument rester auprès des orphelins, du vieux couple et surtout de Charlotte. Car le garçon préférait mourir plutôt que de couper le lien qui l’unit à l’orphelinat.

Possédant les moyens de payer l’opération pour sauver la vie du gosse, le Comte présente l’orphelin à sa famille. A sa femme Sofia, à son fils Clément et à ses domestiques. Maintenant, Raven est devenu le fils cadet. C’est à partir de ce moment, où sauvé d’une mort certaine, l’enfer allait venir petit à petit dans sa nouvelle vie.

Grandir chez les Meighan ne fut pas de tout repos, entre les cours pour devenir une personne de classe supérieure, devoir supporter les critiques de son frère aîné, endurer les disputes et se faire battre par sa nouvelle mère, mais également d’être traité comme un vulgaire déchet par Simon le chef des domestiques. D’ailleurs, dénoncer ce soi-disant majordome fut toujours inefficace car sa mère et son frère couvraient toujours cet ingrat de personnage. Alors, Raven n’a qu’une chose à faire, c’est d’endurer sa nouvelle vie sans y émettre une seule plainte, pour éviter de faire plaisir à cette odieuse famille. Le Comte, qui était vu comme un honnête homme n’en était pas un en réalité. Il était comme les autres bourgeois : pourris d’orgueils. Il a en réalité pris soin de l’orphelin parce que c’est un devoir des classes supérieures. Le faisant par charité. Prétendant que personne n’adopte des orphelins par plaisir.

C’est en ayant dix-huit ans, que Raven aimait se rendre dans le village près du manoir pour venir aider les habitants en difficultés. Que ce soit de donner des cours de mathématiques aux gosses, de régler des soucis à la boulangère, ou bien encore d’aider à réparer des toitures endommagées. Le jeune homme était vu comme le consultant du quartier. Mais ses petites aventures ne furent pas du tout appréciées par sa famille d’adoption. C’est un soir, en rentrant assez tard après avoir aidé un habitant, que son père l’ordonne de le suivre à la salle à manger. En cette nuit, la famille avait invité plusieurs nobles en l’honneur du monter en grade du Comte. En effet, grâce à ses petits exploits, la Reine d’Angleterre l’avait promu au rang de Marquis. Albert désirait donc fêter cet exploit avec plusieurs de ses amis, mais de voir son fils absent qui vit encore grâce à lui ne fut pas vraiment digéré. Alors, durant ce dîner, le père décide d’humilier Raven devant ses invités qui rigolent devant ce beau spectacle. Puis, son frère aîné, révèle au petit corbeau qu’il a l’intention de raser l’orphelinat quand il deviendra le nouveau successeur des Meighan…

Entendre cette chose de la bouche de Clément fit perdre le sang-froid de Raven qui a tenté de mettre un terme à la vie de son grand frère. Il fut arrêté juste à temps par Albert, son père qui en voyant cette scène décide de corriger son fils, devant les yeux de ses invités où se trouvait la Noah de la Révolte, Cassidy Danvers.

Le jeune homme a perdu connaissance en subissant la colère de son père. À son réveil, le brun se trouvait dans les jardins de la propriété. Avec son faible regard, il apercevait le manoir des Meighan en feu. Cassidy qui se trouvait à ses côtés lui offre le choix. Soit de venir avec elle, ou soit de rester ici en se faisant accuser d’être le responsable du meurtre de sa famille car en aucun cas la demoiselle serait fautive de ce soi-disant désastre aux yeux des gens.

N’ayant aucune chance d’être blanchi sur le meurtre de sa famille causé par la Comtesse Danvers, le jeune homme n’a pas le choix que de suivre l’albinos. Dégoûté de ce qu’il est devenu, c’est-à-dire un noble, Cassidy lui propose d’être son majordome et s’il accepte il changera d’identité. Acceptant l’offre de la femme, mais précisant que son prénom est un cadeau du vieux couple Lloyd, la Comtesse touchée par ce lien qui unit le jeune homme aux gérants de l’orphelinat décide de seulement lui donner un nom de famille : Williams. Nom de famille appartenant à un défunt couple de domestiques s’étant occupée de Cassidy durant sa jeunesse.

Trois ans plus tard, le jeune homme s’occupe du nouveau domaine de sa maîtresse qui se situe à Londres. Il est toujours majordome bien que Cassidy le traite comme une personne égale, mais aussi comme un fidèle ami.

|| UN MOT DE SON CREATEUR - « Dans les grandes lignes, l’histoire du majordome est à respecter. C’est un personnage important pour Cassidy Danvers. Toutefois, vous êtes libres de rajouter des choses dans son histoire, caractère, apparence, etc.  C’est un personnage aimant rendre service à autrui, car pour lui les gens ont toujours besoin d’un petit coup de main pour avancer dans la vie. C’est un gentilhomme qui est destiné à évoluer.  Raven détient un lien très important voire plus imposant que celui qu’il détient avec la Duchesse car il est destiné à être en couple avec le personnage Charlotte V. Lloyd. »

|| RÉFÉRENCE - Sebastian Michaelis — Kuroshitsuji


Cassidy Danvers
— Positif
Pour Raven, la Duchesse Cassidy Danvers est sa sauveuse. C’est grâce à elle que le jeune homme n’est plus enchaîné par sa destinée de bourgeoisie qu’il n’a jamais voulu avoir. Pour la remercier, le gentilhomme est devenu son fidèle majordome en acceptant avec joie de porter un nouveau nom de famille choisi avec soin par Danvers. Au fil du temps, leurs relations sont devenues très positives. La noble voit en lui une personne de confiance, un véritable ami et n’hésite pas à lui donner souvent quartier libre pour lui permettre de rendre visite à Charlotte, l’élue de son cœur. Lorsque ce dernier a appris la véritable nature de sa maîtresse, Raven était encore plus décidé à servir Cassidy en prétendant qu’il ne reviendrait jamais sur son engagement. De temps en temps, le domestique aime embêter la femme pour tenter de lui faire décrocher un sourire. Que ce soit en jouant sur les mots sur les ordres qu’il reçoit, ou bien de lui répondre de manière énigmatique quand elle le questionne sur quelque chose.

Pour Raven, Cassie est également une amie de confiance. Elle est la seule à connaître ses sentiments pour Charlotte et la seule à l’avoir encouragé à renouer les liens avec la demoiselle. Afin de tenir sa promesse pour sa belle, la Duchesse lui a fait un tatouage représentant un mandala. Prétendant qu'à chaque fois que Raven verrait son tatouage imprimé sur sa main gauche, l'homme serait toujours déterminé à retrouver la femme qu'il aime.

Charlotte V. Lloyd
— Positif
Raven et Charlotte, Charlotte et Raven … c’est une longue histoire, une très longue histoire, parsemée de pauses et d’absences.  Mais plus que cela encore, c’est une histoire qui n’a pas de point final, pas réellement. C’est dans l’enfance que leur récit commence, que Raven pose pour la première fois son regard sombre sur la frêle silhouette de Charlotte appelle-moi-Lottie Lloyd. Elle était tout chétive, toute fragile, Lottie. Et Raven a toujours eu un coeur bien trop gros pour son propre bien : c’est tout naturellement qu’il l’a pris sous son aile, qu’il s’est fait son preux chevalier, prêt à la défendre contre les pires maux de ce monde. Lottie se laissait volontiers porter par l’enthousiasme de son aîné, se laissait protéger sans dire un mot. Toute l’attention que lui portait le garçon la rendait toute chaude de l’intérieur. Ce qui rendit l’adoption de Raven plus douloureuse : les deux enfants s’étaient imaginés vivre ensemble pour toujours, avec cette naïveté et cette affection qui leur sont propres.

À partir du moment où Raven a été adopté, Lottie n’a plus jamais eu aucune nouvelle de lui … Cela ne veut pas pour autant dire qu’elle l’a oublié : fréquemment, aux instants clés de son existence, la jeune anglaise pensait souvent à son ami d’enfance. Qu’aurait-il fait à sa place ? Que devenait-il ? Se souvenait-il d’elle ? Tant de questions sans réponses, qui le restent malgré le fait que les amis d’enfance se sont finalement retrouvés. Les années ont passé et les enfants ont grandis. Toujours est-il que Raven et Lottie se sont retrouvés comme s’ils ne s’étaient jamais quittés : Raven regarde Lottie avec toujours autant de tendresse, toujours cette petite lueur de on-ne-sait-trop-quoi au fond de son regard sombre. Lottie admire toujours autant Raven, chante constamment ses louanges. Les deux jeunes adultes font de leur mieux pour rattraper le temps perdu : dès qu’ils le peuvent, ils se retruvent dans les rues de Londres pour apprendre à se connaître à nouveau.

Roy Pierce
— Neutre
Roy Pierce travaillant en tant qu’homme de main de Cassidy Danvers est pour Raven une personne désespérante. Même s’il doit reconnaître que ce personnage venu tout droit du Far-West est très adroit sur le tir à la cible, le majordome se chamaille assez souvent ou plutôt continuellement avec ce personnage. Les deux s’envoient constamment des pics pour tout et n’importe quoi dont notamment sur la manie de Roy a surnommé Raven de cure-dent à propos de sa grandeur et de son physique mince. Toutefois, la majordome doit reconnaître que ce cowboy est un allié sur qui compter en cas de problèmes. Même si les deux se détestent, ils ont souvent apprécié de travailler ensemble sur des tâches demandées par la Duchesse.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Dim 22 Mar - 18:39

Proposé par

Les Pacificateurs

Lars Schäffer

...
|| NOM - Schäffer|| PRÉNOM - Lars || SURNOM - Le Berger ou au choix || ÂGE - 41 ans || DATE DE NAISSANCE - 15 août || ORIGINES - Allemand || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle || PARTICULARITÉ - / || MÉTIER - Prêtre et maintenant intendant au Manoir|| CAMP - Pacificateurs || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Pieux — Calme — Doux — Gentil — Empathique — Patient — Minutieux — Aimable — Amusant — Boute en train — A l'écoute — Sans aucun jugement — Persévérant — Sincèrement attaché à la vie (la sienne comme celle des autres) — Religieux — Enthousiasmant/Motivant — Honnête — Plutôt solitaire mais peut être très social (ça ne le dérange pas d'être avec les gens, ce n'est pas un asociale)(mais il a besoin d'être tout seul quand même de temps en temps et il n'est pas du tout dérangé par la solitude) — Bavard mais se taire et écouter — Pas du tout égoïste (au contraire, il s'oublie un peu trop parfois) — Très à cheval sur les règles (un peu trop) — Ordonné (à la limite du maniaque par moments) — Populaire (qui vient du peuple) — Instruit — Curieux — N'a pas du tout la fibre artistique (et n'a que très peu d'imagination au final) — Fait un très mauvais cuisinier — Paternel — Accueillant — Apaisant — Un peu peureux/lâche — Tient ses promesses (et s'en tient à ses valeurs).

> Il n'a pas tout compris à toute l'histoire de la Congrégation et de Noahs mais ce qu'il a appris lui suffit à joindre la lutte aux côtés des pacificateurs et à leur être loyal.
> Il croit sincèrement en un avenir pacifique et veut y contribuer.
> Il continue de proposer une messe tous les dimanches au manoir et anime parfois celle de l'église du village.
> Il est totalement à l'écoute des pacis et sert en quelque sorte de soutien psychologique. Ça rejoint son rôle de prêtre et les confessions qu'il avait l'habitude de faire.

|| PHYSIQUE - Très grand ; Un peu maladroit ; Se tient bien droit ; Jamais coiffé plus de cinq minutes ; Porte rarement sa toge de prêtre ; Gesticule souvent en parlant ; Visage très expressif ; Souriant ; Fait plus jeune que son âge ; Manuel, il n'est pas rare de le voir en train de bricoler, ce qui avec le temps a fini par abîmer ses mains ; Commence à mal voir de près et est obligé de porter des lunettes pour lire ; Sportif.

|| FAMILLE - Non marié mais oncle-papa d'une petite fille de 11 ans, Lou ; S'occupait parfois d'un orphelinat, dont il considérait les loustics comme ses enfants (il a même gardé contact avec certains d'entre eux, avec l'accord de leurs parents adoptifs) ; Fibre paternel ; Peu de liens avec sa fratrie ; Parents décédés (lorsqu'il avait 35 ans).

|| HISTOIRE -
Lars est le troisième fils de sa famille. Comme le veut la tradition, il devient le religieux de sa fratrie (le premier est héritier, le second devient militaire et le troisième, donc, devient prêtre).

Son enfance est normal, Lars est un enfant très turbulent, sans cesse en train de faire des bêtises et essayant de faire rire ceux qui l’entourent. Il est très proche de son second grand frère, qui n’a que trois ans de plus que lui, et l’emmène dans toutes ses combines. C’est moins le cas avec l’aîné qui est plus posé et beaucoup plus âgé qu’eux.

Comme l’avaient prévu ses parents, il finit par rejoindre les ordres. C’est une formation difficile pour lui qui, bien que croyant, a du mal à se faire à la discipline stricte. Il continue de faire le pitre et aurait pu se faire renvoyer si sa famille n’avait pas plaidé en sa faveur. Voyant comment tout cela est important pour eux, il finit par se canaliser et fait de son mieux pour étudier correctement et être diplômé.
Il se lie d’amitié avec plusieurs personnes durant cette formation et a su garder contact avec eux durant les années.

Après être devenu prêtre il est nommé dans une petite église non loin de chez lui. Il ne tarde pas à se faire une place parmi les habitants et bientôt Lars devient un élément important de la communauté, autant catholique que protestante. Sa paroisse apprécie ses sermons, ses voisins rient à ses bons mots, tous admirent le travail qu’il fait dans les différents associations de la ville, notamment dans l’orphelinat.

Sa petite vie tranquille prend fin lorsqu’il apprend la mort de son frère, sur le champ de bataille. C’est un coup dur pour le jeune homme de trente ans qui, en plus de perdre son plus proche confident et meilleur ami, se retrouve en charge de sa nièce, Lou. Il traverse cette épreuve grâce à sa foi mais étalement le soutien de ses paroissiens. Sa jeune nièce, encore nourrisson, anime chacune de ses journées et l’aide à retrouver son habituelle joie de vivre en un rien de temps.

Les années passent et se ressemblent, jusqu’à ce qu’une jeune femme rousse passe les portes de son église. Epuisée, blessée et à moitié délirante à cause de la fièvre, Gwenaëlle se confie à lui et lui raconte tout ce qu’il y a à savoir sur la Guerre Sainte, avant de s’évanouir sur un banc. C’est là son premier contact avec la Guerre, des mots murmurés, une histoire sans queue ni tête et beaucoup de colère et de regrets. Intrigué, Lars interrogera la jeune femme le lendemain, à son réveil, avant qu’elle ne reprenne la route malgré son état.

Il rejoint les Pacificateurs quelques semaines plus tard, lorsque Gwenaëlle lui écrit une lettre lui demandant de la rejoindre. A l’agonie et n’ayant plus beaucoup de temps devant elle, la jeune femme souhaite le revoir une dernière fois et recevoir son aide pour accéder au Paradis. Même si, au final, Lars ne la connaît que peu il décide de répondre à sa requête et part donc pour le Danemark, après avoir confié Lou à une institution de confiance.

Arrivé sur place, il découvre que Gwen s’est remise de ses blessures et se porte beaucoup mieux. Cependant, l’Ecorchée et ses amies ont d’autres plans pour lui et, après lui avoir expliqué tous les enjeux, le voilà devenu Intendant des Pacificateurs.

|| UN MOT DE SA CRÉATRICE - « L'histoire de Lars est très simple et rien ne vous empêche de l'étoffer tant que vous respectez les grandes lignes ! C'est un personnage très important pour Gwenaëlle mais également pour les pacificateurs, puisqu'il est leur nourrice intendant. On a hâte de te voir le jouer :D »

|| RÉFÉRENCE - Scott Lang © MCU.


Laoghaire Loiseau
— Positif
Lars n’est qu’un prêtre que tu as rencontré dans ta fuite et, pourtant, il est sûrement l’une des personnes qui te connaît le mieux et l’un de tes plus précieux amis. Malade, fiévreuse et délirante, tu t’es ouverte à lui, lui crachant a visage toute la noirceur qui t’habite, tes peurs, tes regrets et tes larmes et l’homme, au lieu de les rejeter, les a acceptés en souriant. A l’aide de ses mots et de sa douceur, il t’a aidée à retrouver la foi et t’a redonné la volonté de combattre pour sauver le Monde. Il ne le sait sûrement pas, mais c’est en partie lui qui est à l’origine de l’idée des Pacificateurs dans ton esprit.

Gwenaëlle était une âme égarée, un accident dans ton quotidien routinier et dans ton église. Elle t’a ouvert les yeux sur la Guerre Sainte avant de t’inviter à la rejoindre, quelques semaines plus tard. Tu l’apprécies beaucoup, tout comme tu aimes parler de longues avec elle de religion, répondant à chacune de ses questions ou de ses doutes. Vous formez un duo efficace qui ne demande qu’à se développer, maintenant que vous vivez sous le même toit.

Célania Vaillant
— Neutre
Lars et Célania ne se connaissent que peu. Arrivé il y a peu au manoir, c'est Gwenaëlle qui s'est chargé de faire les présentations entre eux et d'inclure le prêtre comme étant le nouvel intendant des pacificateurs. Si leurs échanges sont courtois et respectueux de par l'objectif qu'ils partagent, ils sont rares et discrets. Célania parcourant régulièrement le monde pour des missions ou des recrutements et Lars gérant l'indépendance du manoir, ils ne se voient pas assez, pour le moment, pour se considérer comme des amis. Tous deux d'un naturel discret, aucun n'a pour le moment souhaité parler de leurs passés ou des épreuves qu'ils ont pu subir. Leur relation sera amenée à évoluer.

Maisie B. Petsch
— Positif
Lars et Maisie, c'est une grande histoire d'amitié. Enfin, surtout pour Maisie. Parce que, voyez-vous, Maisie aime tout le monde, elle aime faire sourire le monde, elle aime rendre le monde heureux. Mais Maisie, elle va parfois trop loin. Alors, c'est Lars qui s'occupe, non pas la remettre sur le droit chemin mais, de la calmer, de temps à autres ; de lui expliquer, par exemple, que les habitants du manoir n'ont pas forcément ni l'envie ni la patience de l'entendre chanter à cinq heures du mat lorsqu'elle s'occupe du ménage de l'infirmerie. Et puis, il arrive sans aucun problème à canaliser la pile électrique qu'est la jeune écossaise. Quel est son secret ? Il est, en tout cas, gardé au fond du coeur de Lars, amusé par la surprise des habitants. Est-il réellement possible de calmer Maisie et sa bonne humeur trop présente ? Non ; mais la canaliser, oui. Et puis, Maisie aime beaucoup Lars, il est apaisant, et parfois elle cherche à être apaisée, sans même s'en rendre compte.

Lavi Bookman Jr
— Positif
Lars et Lavi, tous les deux ont de longues conversations, sur tout et n'importe quoi. Que ce soit sur l'Ordre Noir, sur la guerre, ou même sur la vie et les croyances de Lars.
Car après tout Lavi est un bookman, l'Héritier qui plus est, et donc il se doit de savoir. Pourtant, alors que Lavi a pleinement rejoint et soutient la cause des Pacificateurs, il repense toujours à ce destin qu'on lui a imposé, ces devoirs et ces responsabilités qu'il a détournés, ces règles qu'il a brisées. Et donc il en parle avec Lars, un peu comme une confession en fin de compte -même si Lavi n'est pas croyant.
Et, en dehors de ces confessions, un lien d'amitié s'est crée entre eux -tous deux boute-en-train, il leur arrive souvent d'être complices dans ces moments la.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Ven 3 Avr - 15:41

Proposé par

Klok

Ellyn Samprás

Shine like a Star behind the Sun
|| NOM - Samprás || PRÉNOM - Ellyn / Petite Etoile || SURNOM - Lyn / Au choix || ÂGE - 15 ans || DATE DE NAISSANCE - 18 août || ORIGINES - Grecques || ORIENTATION SEXUELLE - Au choix || PARTICULARITÉ - Ellyn est une compatible de l'Innocence qui s'ignore. Elle ne sait rien de la Guerre Sainte et est pour le moment une civile (sujet à évolution). Son Innocence est directement liée aux étoiles et aux constellations. Ellyn est relativement maladroite et tête en l'air. Elle a l'habitude de parler aux meubles, aux objets, aux animaux, aux plantes, à l'eau... A tout, en fait, et aime écouter la Nature. A l'inverse, elle n'aime pas parler avec les gens et est relativement anxieuse en présence d'inconnus, au point qu'on la dit muette sélective. Elle aime les musiques qui sonne en trois temps et avec des sons aiguës. || MÉTIER - Apprentie archiviste dans un couvent orthodoxe || CAMP - Aucun || RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Douce, tête en l'air, rêveuse... Ellyn vit dans sa bulle, dans son monde. Elle se préoccupe davantage d'écouter le chant des oiseaux et du bon rangement des livres que de passer du temps en compagnie de semblables. Car si Ellyn a l'habitude d'écouter et d'entendre tout ce qui se passe autour d'elle, si elle aime parler avec les objets, les animaux, la nature, elle subit une angoisse maladive en présence d'Humains. Pire encore, lorsqu'il s'agit d'inconnus dont la simple proximité la rend complètement muette. Ellyn pense qu'elle est comme une fleur-clochette (le muguet, comme les Sœurs l'appellent, mais Klok appelle ça des fleurs-clochettes) ; elle a besoin de temps, de peu d'attention, d'un petit coin pour elle et de discussions calmes, presque inexistantes, afin de pouvoir s’épanouir.
Pourtant, lorsqu'elle est seule -elle a appris depuis longtemps qu'elle ne l'est jamais réellement-, elle aime fredonner ces chants anciens qu'on lui a appris, elle aime demander à ce qui l'entoure si tout va bien, quitte à remettre l'encrier hors de portée des rayons du soleil car il n'aime pas avoir chaud, et surtout, elle fait preuve d'une douceur et d'une bienveillance aussi chaude et brillante que le Soleil. Et c'est peut-être pour ça que Klok lui a dit qu'elle est une Etoile.
Timide, trop effacée, amoureuse de la nature et des livres (car ils contiennent plein d'histoires qu'elle voudrait un jour raconter à Klok), toujours un œil vers le Soleil et vers la Lune, attentionnée et précautionneuse. Mais ailleurs, bien trop loin de la réalité, pour vivre avec les siens. Voilà ce que l'on dit d'elle, lorsqu'elle tourne le dos. Mais Ellyn n'y prête pas attention, elle ne l'entend pas à vrai dire, car elle sait bien des choses que tous ignorent et, seule, entre les étagères en bois et les pages jaunies, elle est en sécurité. Et ça lui convient.

|| PHYSIQUE - Relativement petite et chétive. Ellyn est aussi grande que dégourdie. Autour d'elle, dans ses mains, les objets tombent sans cesse et elle, s'excuse toujours en les remettant à leur place alors que ses yeux aussi verts que les grandes prairies pleines de fleurs, s'inquiètent qu'elle ait pu abîmer ses précieux amis. Mais ce n'est pas de sa faute si ses doigts sont si petits (et elle au moins, elle en a). Et à défaut de se faire remarquer grâce à une taille qu'elle aurait aimée plus grande, c'est ses longs cheveux blonds, aussi doux et brillants que la soie, qui se remarquent en premier lieu chez elle. Ce qui ne manque jamais de lui faire redresser son petit nez en trompette alors qu'elle se renfrogne des remarques, alors que ses pommettes habituellement roses arborent un rouge flagrant. Mais après tout, Ellyn est encore jeune, elle n'a ni finit de grandir, ni finit de s'affirmer. La Petite Etoile a encore besoin de temps pour être celle qu'elle doit être.

|| FAMILLE - D'un point de vue purement Humain, les Sœurs du couvent où vit Ellyn se rapprochent davantage de ce que l'on peut appeler une famille. Orpheline, elle n'a jamais connu ses parents et a toujours (presque) vécu avec elles.
Mais de son point de vue, de celui qui façonne sa bulle, il y a beaucoup plus. Tellement plus.
Pendant un temps, il y a eu le Grand Papillon, qui était son tonton. Il y a aussi eu le Chat Sournois qui était son ennemi et adversaire, parce qu'il la regardait toujours de travers. Sans oublier, la Mésange Moqueuse qui était sa meilleure amie. De temps en temps, le Chat Sournois et la Mésange Moqueuse reviennent à la fenêtre, pour lui dire bonjour, mais Ellyn ne peut plus leur parler comme avant -qu'importe, ils restent ceux qu'ils sont et elle reste celle qu'elle est-. Mais surtout, il y a eu Klok. Et lui -elle ? - était son frère/sa sœur. Celui/celle qu'elle admirait, qu'elle imitait et avec qui elle a appris à vivre le monde tel qu'il est réellement. Si Klok s'est éloigné (et qu'il/elle finit toujours par oublier), Ellyn elle, n'oublie pas et aimerait retrouver le petit être auquel elle tient tant.

|| HISTOIRE -  Ellyn est orpheline de naissance, elle n'a malheureusement jamais connu ses véritables parents. Recueillie et élevée par les Sœurs d'un couvent orthodoxe, on sous-entendra à quelques rares occasions que ses parents devaient être trop pauvres pour espérer pouvoir garder et élever un enfant correctement, pour espérer répondre à tous ses besoins. Alors, contraints, ils ont abandonné Ellyn aux Sœurs, avec comme seul souvenir d'eux, son prénom. Mais ça, Ellyn le comprend, alors elle ne leur en tient pas rigueur. Elle ne tient d'ailleurs rigueur à personne, jamais. Au point d'ignorer tout de la colère.
Enfant calme, réservée, apeurée parfois, faisant complètement taire sa voix aussi limpide que l'eau d'un ruisseau, Ellyn obéit et accepte, parce que ça ne la dérange pas et surtout, parce qu'elle ne veut pas qu'on s'occupe d'elle, parce qu'elle préfère être seule. Parce que (en plus) quelque chose la met mal à l'aise avec les Humains. Mais pas avec les Sœurs, qui prennent grand soin de son éducation, lui apprenant à lire, à écrire, à compter, à prier et à s'occuper correctement de bien des tâches du quotidien.
Très rapidement, la petite s'intéresse de plus en plus aux livres, passant plusieurs heures dans la grande bibliothèque, parcourant les étagères, les pages. Parfois simplement pour admirer les couvertures. Parfois simplement pour disparaître dans les histoires. Car lire, c'est bien la seule chose qui plaît à Ellyn. Lire, et contempler le ciel, pour admirer toutes les étoiles, plus brillantes les unes que les autres, pour tenter quelques cartographies approximatives du ciel, pour dessiner correctement la Grande Ourse sur le plafond de sa chambre, juste au-dessus de son lit.
Et devant tant d'engouement, on affecte Ellyn aux archives, où elle aide du mieux qu'elle peut.
Mais un rien, un tout petit rien, peut bouleverser un quotidien. Car la vie ne tient parfois à pas grand-chose. C'est ce qu'elle apprend, l'année de ses quatorze ans.
On lui confie la simple -si simple- tâche d'aller faire quelques courses en ville, se procurer de la camomille pour une Sœur dont les nuits sont agitées, ainsi que de la menthe poivrée, pour une autre qui tousse depuis quelques jours. On lui explique comment se rendre chez l'apothicaire, trois fois, pour être sûre que la jeune fille comprend. Et elle part, elle sort, se répétant mentalement les instructions pour ne pas les oublier. Mais à l'abri des murs de Dieu, Ellyn a oublié une chose : la peur des Humains. Et dans la rue, au milieu de tous ces inconnus, et dans la boutique, quand l'homme lui parle, elle sent la panique, l'angoisse la gagner. Elle perd ses moyens, manque de pleurer et finit par fuir.
Ellyn court, sans la camomille et la menthe puisqu'elle a été muette, elle court pour s'éloigner et rentrer chez elle. Mais Ellyn est distraite, elle est angoissée, alors elle a oublié. Et elle s'est perdue.
Perdue, loin de chez elle, de sa maison. Et c'est apeurée qu'elle continue de marcher, angoissée qu'elle n'ose pas demander son chemin, horrifiée de constater qu'elle est à présent seule, loin de la ville -si grande et si peuplée- qui cache le couvent.
Et c'est là, alors que la Lune brille et éclaire, qu'elle rencontre Klok. D'abord effrayant, comme un monstre de cauchemar, l'être lui parle, beaucoup, trop. Il pose des questions, toujours trop, et elle, ne répond pas, car toujours incapable de prononcer un mot. Et l'être finit par se taire, comme s'il écoutait une autre voix. Mais surtout, il lui dit qu'elle ne doit pas avoir peur, parce qu'elle peut rester avec lui si elle veut.
Et si les Humains, eux, lui font peur, et si, lui, semble une réminiscence d'un quelque chose enfuit, il ne lui inspire aucun effroi. Alors elle accepte, parce qu'elle est perdue et ne sait pas comment rentrer.
Et elle reste. Six longs mois aux côtés de Klok. Car l'être change d'apparence, régulièrement, parfois drôle, parfois horrible, parfois adorable. Sans jamais l'effrayer. Elle reste à ses côtés, car il lui montre un monde dans lequel elle trouve sa place, dans lequel elle aime vivre. Elle reste à ses côtés, car malgré leurs différences, il prend soin d'elle et lui apprend nombre de choses.
Et c'est six mois, c'est ceux qu'elle aime le plus.
Mais les mondes imaginaires ont une fin, dès lors que les adultes s'en mêlent. Et c'est ainsi que son monde si bruyant et lumineux prend fin, lorsqu'on retrouve miraculeusement la fillette disparue depuis des mois. Et malgré toutes ses demandes, malgré toutes ses explications, on ne laisse pas la petite fille retourner vivre seule, parmi des créatures imaginaires, dans les bois. À contre cœur, Ellyn retourne au couvent, elle retourne à ses livres et à sa vie d'avant, comme si elle quittait un rêve éveillé plein d'amis, d'histoires et d'aventures. À contre cœur, Ellyn cesse de rêver et retourne à sa bibliothèque, sans perdre ses habitudes, sans perdre ce que Klok lui a appris.
Et surtout, elle continue de regarder la Lune en espérant le retrouver. Car si Klok oublie souvent -elle le sait- elle, elle ne l'oublie pas. Car elle est sa Petite Étoile.

|| UN MOT DE SON CRÉATEUR - « Ellyn c'est ma copine un peu atypique (c'est un mot compliqué que je n'aime pas), comme moi. Lire ma fiche aidera peut-être à mieux cerner notre monde et notre façon d’interagir avec lui ! Mais je n'oblige à rien, parce que je ne suis qu'une petite brindille, et je reste disponible si des questions sur ma copine demeurent ! J'espère voir sa bouille de Petite Etoile un jour où le Soleil ne sera pas trop brillant ! - Klok  »

|| RÉFÉRENCE - Mavis Vermilion - Fairy Tail


Klok
— Positif
Klok est ce qui se rapproche le plus d'un frère/d'une sœur pour Ellyn. Elle connait autant la nature de l'étrange être que son fonctionnement, sans pourtant avoir déjà eu la chance de voir sa véritable apparence. Rester au côté de Klok pendant un temps a permit à Ellyn d'apprendre et de voir le monde différemment, de vivre différemment. Et si elle a été obligé de le quitter à regret, elle ne l'oublie pas et espère un jour pouvoir le retrouver pour revivre d'incroyables aventures à ses côtés. En attendant ce jour, elle fixe la Lune, tout les soirs, parce qu'elle sait que Klok fait de même.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Mar 12 Mai - 17:23

Proposé par

Ayden Hide

Virginia Hyde

...
|| NOM - Hyde || PRÉNOM - Virginia || SURNOM - Au choix || ÂGE - 37 ans || DATE DE NAISSANCE - 1er Janvier || ORIGINES - Écossaise || ORIENTATION SEXUELLE - Hétérosexuelle || PARTICULARITÉ -  Santé fragile ~ Sait très bien danser ~ Une large tache de naissance sur la jambe droite ~ douée au tir à l’arc ~ au choix || MÉTIER - Cuisinière || CAMP -  Disciple du 14e pour aider son mari, elle le suit dans sa cause et est désormais elle aussi fidèle à Néah, ne voulant plus rester sans rien faire.|| RANG - F

|| PERSONNALITÉ - Virginia n’est pas très dure à saisir : tout en elle respire une innocence naïve. Virginia apparaîtra devant tout le monde comme une femme douce, toujours généreuse même quand elle n'a rien pour elle même. La mère de famille vous accueillera toujours sous son toit. C’est une femme calme et altruiste, peut être même trop, car elle manque d'autorité, même avec ses enfants. Avec eux, elle se comporte comme une mère poule un peu trop inquiète et aimante.
Cependant, Virginia n’est pas sotte pour autant. Depuis que sa famille vit en exil, elle est devenue bien plus prudente, et moins peureuse également. Voyant tout le monde autour d’elle se battre, elle ne veut pas passer pour une femme fragile malgré sa maladie, et prendra donc parfois des initiatives complètement folles. Car elle est souvent bien inconsciente du danger, mais voilà, Virginia veut elle aussi protéger sa famille, veut elle aussi chercher Néah. Virginia n’est pas une guerrière, mais se le rappelle parfois trop tard.
Ce qui se dégage de Virginia aussi, c’est cette soif de curiosité insatiable. La jeune femme se considère ignorante dans beaucoup de choses, même si elle est pourtant loin d’être idiote et ignorante. Mais elle considère qu’il y a toujours à apprendre de l’autre. Trop peu confiante en elle-même, elle ne voit cependant pas ses qualités, et se place souvent derrière les autres. C’est d’ailleurs à cause de ça qu’elle s’appuie souvent sur son mari. Ce complexe vient de son enfance, lorsque ses parents favorisaient son grand frère en se détachant complètement d’elle. Cependant, son mari l’a toujours poussée à développer les talents cachés qu’elle avait mais qu’elle ne se reconnaissait pas.
Virginia est une femme qui prend soin de son apparence. Elle est très douée pour la danse et le chant, et cuisine très bien. Elle est bon public pour les blagues, et on dit souvent qu’elle a un humour de merde qui ne fait rire qu’elle et son mari.
Malgré tout, Virginia apprécie beaucoup les moments de silence et de calme, et il lui arrive parfois de s’isoler juste pour en profiter.

|| PHYSIQUE - Malgré son âge, Virginia conserve un visage fin et plutôt jeune, peu attaqué par les rides de l’âge. Elle conserve une beauté saisissante, avec ses yeux bleus en amande et ses longs cheveux roux, virevoltant derrière elle.
En voyant sa silhouette de loin, on la voit comme une petite femme, maigre, sans doute à cause de sa maladie. Son teint pâle et ses bras trop fins trahissent sa maladie, que la mère de famille a bien du mal à cacher. Malgré tout, Virginia est une femme qui conserve bien souvent un visage souriant et une élégance emplie de douceur.
Virginia aime porter de longues robes colorées, même si sa couleur préférée reste le blanc. Ses cheveux sont souvent tressés, pour ne pas la gêner, mais elle aime tester d’autres coiffures de temps en temps.

|| FAMILLE - Les parents de Virginia sont morts dans un accident, la laissant seule avec son frère. S'ils l'ont toujours considéré simplement comme une petite fille fragile, néanmoins elle leur a toujours voué un profond respect. Son grand frère l’a toujours protégée, et même si aujourd’hui il est resté s’occuper des terres de leurs parents, ils gardent toujours contact en s’envoyant de temps en temps des lettres. Il a lui aussi fondé sa propre famille.
Ayden est son mari, elle lui voue un amour profond est une grande confiance. C'est depuis son mariage que Virginia ne se sent plus seule et plongée dans la déprime. Saphira et Colin sont ses deux enfants, tous les deux très turbulents mais ils aiment tous les deux leur mère, même si Colin préfère jouer les grands garçons durs.

|| HISTOIRE --Virginia est née dans un petit village en Écosse. Ses parents étaient des paysans et elle vivait avec eux et son grand frère.
-Dès son plus jeune âge, Virginia a toujours eu une santé fragile. Mais ses parents n'avaient pas souvent l’argent nécessaire pour la soigner. Son frère restait souvent auprès d’elle lorsqu’elle était souffrante et que ses parents travaillaient.
-Alors que son frère héritera des terres des parents et décide de travailler avec eux, Virginia décide d'aller travailler dans la ville d’Edimbourg.
-Elle devient institutrice dans une école mais rencontre dès les débuts des problèmes d'autorité, elle plonge alors dans la déprime et finit par démissionner. En même temps, ses problèmes de santé empirent. Inquiet, son grand frère la rejoint pour veiller sur elle.
-Ses parents meurent dans un accident. Son frère retourne dans les champs et Virginia se retrouve seule, plus malheureuse que jamais.
-Virginia trouve du travail en tant que cuisinière dans un collège. C'est là bas qu'elle fera la rencontre d’Ayden. Si elle le trouve au début sympathique, elle tombera petit à petit amoureuse de lui et acceptera ses avances.
-Virginie se mariera avec Ayden, et retrouvera sa joie de vivre. Elle s’installe définitivement à Edimbourg. Elle donnera naissance à deux enfants, Saphira et son fils cadet Colin. Son bonheur serait à son comble sans les addictions de son mari pour les jeux de casino.
-Lorsque sa fille atteint les 12 ans, Saphira revient un jour le crâne complètement brûlé, ses cheveux ayant complètement brûlé, après être tombée dans une mare très polluée. Depuis, Saphira a d'horribles maux de têtes, et aucune médecine ne parvient à l’apaiser.
-Peu de temps après, c'est au tour de son mari de s’enfermer dans sa chambre à cause d'horribles migraines. Virginia plonge dans la déprime, et sa maladie s’aggrave, l‘obligeant à arrêter de travailler et rester chez elle. Encore une fois, la médecine est un échec face à sa maladie. Son fils Colin essaie de rester auprès d’elle pour essayer de la faire sourire.
-La situation semble s'arranger lorsque le mal de son mari disparaît du jour au lendemain. Ce dernier essaie lui aussi de rester le plus possible auprès de son épouse.
-Lorsque Saphira atteint ses 16 ans, elle revient un jour accompagnée d'un membre de l’Ordre  Noir. Ses cheveux ont finalement repoussés, révélant en fait une innocence. La jeune fille doit partir pour la Congrégation, et si Virginia est très inquiète, elle finit par accepter, contrairement à Ayden qui semble toujours refuser son départ. Grâce à Saphira, elle bénéficie de soins venant directement d’un médecin partisan de l’Ordre Noir. Virginia décide de devenir une partisante de l’Ordre Noir, pour pouvoir aider au mieux le camp de sa fille.
-Ayden finit par disparaître complètement du jour au lendemain. Virginia se met à chercher partout son mari, mais ne trouve rien du tout. Plus tard, lors de la catastrophe d’Edimbourg, le volcan explosa et détruisit toute la ville. Virginia réussit à fuir avec son fils et resta un moment dans des camps de réfugiés.
-Afin de piéger Ayden, Central s’en prend à Virginia et Colin et tentent de les emmener, mais avant qu’ils ne réussissent quoi que ce soit, Virginia et Colin se font sauver par une Noé, Cassidy, qui les emmène ensuite dans le manoir. Celle-ci leur explique alors que Ayden est un Noé qui s’est exilé et a fui le clan des Noés avec Saphira. Virginia est alors au courant de toute l’étendue de la guerre.
-Son mari et sa fille reviennent tous les deux 4 mois plus tard. La famille enfin réunie, Cassidy ne tarde pas à leur donner l’un de ses manoirs. Une fois sur place, Ayden explique à Virginia qu’il a secrètement rejoint la cause de Néah. Depuis, Virginia le soutient dans sa cause, et veut elle aussi y participer, refusant de le voir disparaître et de la laisser encore seule.

|| UN MOT DE SON CRÉATEUR - « A part les grandes lignes, le reste de son histoire est libre ! Et voici un autre superbe avatar en cadeau, fait par Wilma ! cliquez ici  »

|| RÉFÉRENCE - Kouka de Gintama


Ayden Hyde
— Positif (mari)
Ayden est le mari de Virginie. Ils se sont rencontrés car ils travaillaient dans le même collège. Virginia lui voue un amour et une grande confiance. Elle ne s'est jamais douté que ses « heures supplémentaires » pour remplacer un autre professeur cachaient quelque chose de plus louche. Et, si aujourd’hui elle connaît sa nature de Noé, elle l’accepte pleinement, et le soutient dans la cause de Néah. Ne voulant pas qu’il disparaisse encore une fois, elle fait tout pour l’aider, même si parfois il pense qu’elle en fait trop.même.

Saphira Hyde
— Positif (fille)
Saphira est la fille aînée de Virginia. Virginia gâte beaucoup trop sa fille. Saphira adore sa mère et passait autrefois beaucoup de temps auprès d’elle. Son départ à fortement affligé mère et fille. Malgré sa faiblesse, Virginia veut faire quelque chose pour aider sa fille, c’est pourquoi elle a choisi de devenir une partisante de l’Ordre Noir. Cependant, depuis que sa fille s’est exilée, Virginia a coupé les ponts avec l’Ordre, restant avec Ayden, veillant sur sa fille et son fils, ne voulant pas qu’elle soit embarquée encore dans la guerre.

Colin Hyde
— Positif (fils)
Colin est le fils cadet de Virginia. Virginia gâte bien trop son fils, et a même accepté le fait qu’il ramène un chien abandonné à la maison sans qu'il demande la permission, elle s'en occupera même par la suite. Si Colin est un garçon qui aime jouer les durs, depuis que sa mère est devenue malade, il se montre bien plus attentionné envers elle, et seulement devant elle. Lorsque son mari a disparu, Virginia devenait très protectrice envers Colin, ayant plus peur que jamais pour son fils. Désormais, elle essaie de le préserver hors de la guerre, ne voulant pas revoir un membre de sa famille encore plongé dedans..

Cassidy Danvers
— Positif (amie/confidente)
Cassidy, c’est celle qui a sauvé Virginia et Colin, lorsque Central voulait les emporter. Cassidy avait promis à Ayden de ramener sa famille, néanmoins Virginia lui restera à jamais reconnaissante pour l’avoir sauvée. Et, au-delà de cette promesse, c’est une amitié qui s’est créé entre les deux femmes. Car Cassidy veut elle aussi former une famille de son côté, et cherche donc parfois des conseils auprès de la mère de famille. En échange, Cassidy donne des conseils à Virginia pour devenir une femme plus confiante, qu’elle croit plus en ses capacités. Une relation de confiance et de confidences s’est créé entre les deux daronnes, qui parfois rient au sujet d’Ayden, le mari de l’une et l’ami de l’autre.

Reynald
— Positif
Virginia a rencontré Reynald lorsque Ayden l’a ramené un jour au manoir, prétendant qu’il était son premier allié dans la cause de Néah. Reynald l’a également mise au courant de leurs buts et de leur cause. Au final, Virginia s’est rapidement rapproché de ce garçon très bavard et cultivé, très engagé dans cette cause qu’il prenait à cœur. Tous les deux très malades, ils se sont naturellement entraidés, et Virginia s’inquiète souvent pour lui. Même si, au fond, elle l’envie un peu d’avoir choisi de vivre à fond sa vie, au risque d’en mourir.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 1187 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Les Civils
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Civils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Dans l'Antre du Coeur :: Le Catalogue :: Prédéfinis-
Sauter vers: