Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
-42%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
124.99 € 215.36 €
Voir le deal

Partagez
 

 Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Sam 16 Jan - 12:56
Inquiétude

Les sourcils froncés et les mains qui se tordent et se détordent en tout sens, tu fais les cent pas dans ta chambre, écrasant l’herbe sous tes pieds nus, tant et si bien que tu finis par y tracer un chemin, un petit témoignage de ton inquiétude parmi les fleurs. Tu ne sais si tu as pris la bonne décision, Lily, si tu n’es pas allée trop loin en convoquant l’homme, copiant alors ces Frères et Sœur qui profitent de leurs positions — et dont tu hais les abus, toi Enfant de la Lune pourtant incapable de haïr.

Il fallait pourtant faire quelque chose, n’est-ce pas ? Et puis, ce n’est pas comme si tu avais l’intention de l’exécuter — et un air horrifié de se dessiner sur ton visage, une seconde ou deux, alors que tu te rappelles posséder ce pouvoir — ou même de l’envoyer en exil. Non, il s’agit simplement de protéger ton amie, de la tenir éloignée loin de la laideur de la Guerre et de ses périples, aussi longtemps que tu le pourras — tu sais bien, après tout, qu’elle la rattrapera un jour (car elle rattrape tout le monde, qu’importe leurs efforts pour s’enfuir (car elle est un mal nécessaire pour de plus beaux jours (car tu as compris, maintenant, Lily))).

On toque à ta porte et, alors, il n’est plus l’heure d’hésiter. Tu inspires profondément, puises dans cette puissance que t’apporte, jour après jour, ton Souvenir, et expires, avant de donner l’ordre d’entrée puis, à petits pas, de te diriger vers la table — et le goûter que tu as pris le temps de préparer — sans t’y asseoir cependant (ce serait bien malpoli), attendant simplement que ton invité arrive.
© GASMASK


HRP:
 




Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion I0gb
Mood:
 

Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Réparer mes erreurs
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
De battre mon cœur s'est arrêté

Lily rêve en #FF6699

Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion PFaVvrL Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion EiVNcSW Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion OHQVbZF

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 684 ▐ Autres Comptes : Gwen ― Sebastian ― Annabelle ― Nour ― Oskar ― Maxence ― Magdalena ― Jean-Jean ― Æsa ― Enos ― Amaury ― Amak ― Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
12/4 Indisponible.


www ۞ Lena [4]

www ۞ Ankk [5]
www ۞ Xuan [7/3]
www ۞ Bonnie [4]
www ۞ Akira [3]

www ۞ Saphira [2]
www ۞ Louis [3/3]
www ۞ Adam [2/3]

www ۞ Sehrazat [2]
www ۞ Lion [2/3]
www ۞ Jace
www ۞ Betty [1]

Rang C
1785 pts
Rang B dans 3 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Dim 24 Jan - 0:31
La lettre t'était parvenue sans que tu ne t'y attendes et tes doigts avaient glissés sur le papier pour y lire les inscriptions – l'écriture délicate provenant de l'hôte de l'Art et l'art s'exprimait parfaitement entre ces lignes au sein desquelles tu avais compris que tu n'avais d'autres choix que d'aller voir Lily. C'était important et l'élément principal qui défilait dans ton esprit n'était autre que le prénom de ta bien-aimée Sehrazat. A quel propos exactement la Noé souhaitait-elle s'entretenir avec toi ? Tu avais pensé au pire – à un peu tout et à un peu rien parce qu'il y avait tant de possibilités que tu ne savais plus laquelle pouvait être la plus probable – et jamais ton cœur ne pourrait se dépêtrer de cette volonté permanente de savoir ta douce en sécurité et aussi heureuse qu'elle pouvait l'être après ta mort – ô si elle savait que tu n'étais en réalité pas loin d'elle et que tu te démenais encore et encore pour veiller sur elle même après avoir été embrassé par la faucheuse...

Tes pas te menaient peu à peu vers la chambre de Lily, ton cœur battant plus vite au fur et à mesure que tu t'avançais. Tu étais déjà prêt à partir à l'auberge si l'hôte de l'Art t'annonçait quoique ce soit de mauvais, et les interrogations s'amassaient au sein de ton crâne. Dès lors que tu vis sa chambre, tu pris une profonde inspiration et toqua à trois reprises à la porte. Entrez. Sans attendre, tu ouvris la porte et marquas un instant de surprise avant de refermer derrière toi. Autour de toi, c'était un tout autre monde que tu découvrais. C'était un monde de noir et de bleu, d'apparences floues comme dans ces rêves aux allures fantaisistes et toutes ces lumières, toutes ces peintures, toutes ces choses suspendues dégageaient quelque chose de véritablement apaisant – un apaisement qui pouvait presque donner envie de ne plus jamais sortir de cette pièce et si Sehrazat avait vu cette chambre, sans doute s'en serait-elle émerveillé et sans doute tes yeux auraient briller davantage. « Bonjour, Miss Lily. » dis-tu en inclinant légèrement la tête en guise de salutations, ton cœur criant pourtant des réponses avec impatience. « Vous m'avez demandé. Est-ce que Sehrazat va bien ? » demandas-tu avec un empressement un peu plus marqué en prononçant ton interrogation. Tu avais les yeux embrasés par l'inquiétude, la détermination à résoudre un quelconque problème et peut-être que tu t'en faisais trop, peut-être que tu craignais d'arriver trop tard s'il lui arrivait malheur.

Pourtant, tu te rendis rapidement compte que Lily ne semblait pas tournée vers l'urgence. Elle était là, à t'attendre autour d'une table où le goûter semblait vous attendre. Elle était là, remplie de grâce et d'une douceur qui te rappelaient un peu celles de ta fiancée. Et si cela était possible, sans doute vous aurai-je fait plonger au sein de mon palpitant afin de vous faire connaître, Lily, tout l'amour que je lui porte.
:: Wild Tiger ::
Lion D. FergusonLion D. Ferguson:: Wild Tiger ::
fiche + liens + ft

Rang E (80 pts)

Conditions remplies : 0.

Points HRP

50 (fiche) + ...

Lion rugit en #799A69

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 21 ▐ Autres Comptes : Viggo - Felipe - Blasius - Olav - Pandélis - Delsin - Jasdebi - Adriel - Kostya
Autre / Ne pas divulguer
▐ RPG Age : 22 ans
▐ Personnalité : fougueux – aimant – fidèle – courageux – cultivé – rebelle – sanguin – etc.
▐ Parcours RP : www ft. Lily (...) (12 juin 189X+1)
www ft. Sehrazat (20) (3 juin 189X+1)
www ft. Edith (10) (4 mai 189X+1)

Revenir en haut Aller en bas
Re: Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Mer 12 Mai - 14:12
Monsieur Ferguson

Lorsque ton invité arrive jusque toi, tu ne peux empêcher la commissure de tes lèvres de s’étirer en un sourire en voyant son regard se poser autour de vous et toutes ces choses étranges qui prennent vie dans ta chambre-forêt — et ce même sourire de disparaître bien vite, redevenant une moue polie (et, pourtant, toujours si douce, qu’importe tes efforts), en adéquation avec ces mains jointes devant toi et ces yeux (pourtant toujours si doux, qu’importe tes efforts) inquisiteurs.
« Bonjour, Miss Lily.
Monsieur Ferguson » réponds tu simplement, accompagnant tes paroles d’un geste de la tête similaire au sien.
« Vous m'avez demandé. Est-ce que Sehrazat va bien ? »
Tu entends l’inquiétude dans son ton — la vois transparaître dans chacun de ses gestes — et, un instant, ton cœur se sert en devinant l’affection qu’il lui porte. Ou alors tout cela ne serait qu’une feinte, un mensonge pour te plaire et ne pas prendre le risque de disparaître. Pouvoir mener à bien ses plans et, le jour venu, avaler l’américaine comme si elle ne valait rien. Non, tu ne peux croire tout cela, Lily — d’ailleurs, si cette pensée traverse ton esprit, elle n’est que fugace et disparaît bien vite (car tu crois en la bonté humaine, Lily (et ne sont ils pas humains eux aussi, au fond ?))

Et pourtant, malgré son inquiétude – qui semble faire écho à la tienne en vérité – tu ne lui réponds pas tout de suite et l’invites plutôt à s’asseoir, avant d’en faire de même. Ce n’est pas là une ruse sournoise ou un moyen de gagner du temps, c’est simplement que tu sais très bien que si tu te laisses aller à la parole en étant debout, alors vous passerez l’après-midi ainsi et tout cela serait bien imbécile.
« Sehrazat va bien oui, ne vous en faites pas. » reprends tu finalement, avant de te corriger « Enfin la dernière fois que je l’ai vue c’était le cas, et je n’ai pas reçue d’autres nouvelles depuis donc j’en déduis qu’elle va bien. » Il s’agit d’être exactes après tout. « Mais si je vous ai invité aujourd’hui, c’est en effet pour parler de notre amie commune »
Et ta voix d’insister, sans que tu ne puisses t’en empêcher, sur ce petit mot. Ce simple mot porteur, pourtant, d’un sens si grand — plus grand que l’univers entier, tu le sais bien (il n’y a que le mot amour pour le surpasser (mais celui-ci a disparu de ton langage depuis fort longtemps)).
« Voulez vous boire quelque chose ? Le thé vient d’infuser, il est excellent. »
© GASMASK




Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion I0gb
Mood:
 

Merci ♥:
 

L'Enfant de la Lune

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Réparer mes erreurs
Aime:
N'aime pas: Lily Pennyworth
Lily PennyworthL'Enfant de la Lune
De battre mon cœur s'est arrêté

Lily rêve en #FF6699

Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion PFaVvrL Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion EiVNcSW Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion OHQVbZF

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 684 ▐ Autres Comptes : Gwen ― Sebastian ― Annabelle ― Nour ― Oskar ― Maxence ― Magdalena ― Jean-Jean ― Æsa ― Enos ― Amaury ― Amak ― Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 21 ans
▐ Personnalité : Coupable
▐ Parcours RP :
12/4 Indisponible.


www ۞ Lena [4]

www ۞ Ankk [5]
www ۞ Xuan [7/3]
www ۞ Bonnie [4]
www ۞ Akira [3]

www ۞ Saphira [2]
www ۞ Louis [3/3]
www ۞ Adam [2/3]

www ۞ Sehrazat [2]
www ۞ Lion [2/3]
www ۞ Jace
www ۞ Betty [1]

Rang C
1785 pts
Rang B dans 3 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Mer 26 Mai - 19:15
Lily avait ce sourire étiré sur les lèvres qui contrastait avec cette urgence que tu avais en ton sein et qui grandissait, le palpitant dévoré par cette inquiétude immense et insatiable dès lors qu'il s'agissait de Sehrazat. S'il arrivait quelque chose à ta fiancée, tu te sentais prêt à remuer ciel et terre, à affronter milles et un danger, laissant ton cœur à moitié humain et à moitié mécanique te guider jusqu'à elle – parce que là était ta place et si tu étais prisonnier d'un sort que tu n'avais pas choisi tu savais que peu importe où tu étais, nul autre lieu que celui où ta bien-aimée se trouvait ne pouvait être ta maison. Est-ce que Sehrazat va bien ? Ta question restait sans réponse, chacun de tes muscles – et cette lueur dans tes yeux – révélant ces sentiments qui traversaient ta chair – ou plutôt cet amas de matière noire. Tu aimais la danseuse plus que quiconque et jamais les mots ne pourraient suffire à exprimer ce que tu ressentais à son égard. S'il y a quoique ce soit, s'il vous plaît, dites le moi, Lily.

Tu bouillonnais alors que tout cet environnement presque chimérique intimait sans doute à chaque personne pénétrant dans cette pièce de s'apaiser – et les couleurs, les formes floues se reflétaient dans la pièce – mais tu ne parviendrais à te détendre que lorsque Lily te répondrait par l'affirmative et lorsqu'elle t'invita à t'asseoir, tu pris place, d'un geste délicat malgré toute l'angoisse qui pulsait dans tes veines, tes cheveux châtain roulant un peu sur tes épaules, ton regard luisant d'inquiétude. Et un soulagement parcourut tes veines – toi qui jamais n'hésiterait à te jeter dans la gueule du loup pour préserver la sécurité de ta femme – lorsque l'hôte de l'Art laissa sa voix résonner jusqu'à tes tympans. Sehrazat va bien. N'était-ce pas le plus important ? Tu hochas doucement la tête, te pinçant l'arête du nez alors que tu devais à présent calmer cette tension qui s'était installée, un sourire finissant par se dessiner sur ton visage – le lionceau devenu lion n'abandonnant jamais sa nature radieuse et flamboyante. Tout allait bien et même si ton cœur criait de douleur, dégoulinant d'un amour que jamais plus tu ne pourrais donner comme tu le souhaitais, Sehrazat allait bien et c'était le principal. « Merci, miss Lily. » dis-tu en plongeant tes yeux dans les siens, figeant ce regard dans cet autre regard – celui d'une artiste proche de ta bien-aimée et qui avait cette qualité d'être toujours exacte dans ces paroles qu'elle usait avec habilité.

Mais alors, pourquoi t'avait-elle fait venir ? L'Art voulait te parler, mais pas de n'importe quoi, ni de n'importe qui. Sehrazat. Cette amie commune. Tes yeux bruns la scrutaient, curieux, alors que ton cœur te berçait encore et encore de ces souvenirs auxquels tu ne pourrais jamais plus accéder. « Sehrazat n'est pas qu'une amie. Enfin, elle est plus que ça. Il s'agit de ma fiancée. » dis-tu, incapable de ne pas exprimer l'exactitude de ce lien qui te liait à elle, tes yeux brûlant d'assurance. Et il y avait dans tes yeux plus que cela. Il y avait cet amour que ni la mort ni le Comte n'avaient su t'enlever. Ta bien-aimée restait ce noyau autour duquel tu gravitais – et le trépas n'avait rien changé à ça. Tu restais ce mort à moitié vivant détruit et bercé en même temps par ces sentiments que tu lui portais et qui – tu pouvais le dire désormais – étaient éternels. Peut-être Lily avait connu ça. Peut-être pourriez-vous partager cette peine – celle de ne pas pouvoir être libre d'exprimer son amour, d'avoir dû dire adieu à ce sentiment universel. « Ce serait un honneur de prendre le thé avec vous. » assuras-tu en hochant doucement la tête, détaillant une fois encore cette pièce remplie de merveilles. « Vous savez, je suis sûr qu'elle aurait aimé cet endroit. » soufflas-tu, riant légèrement en imaginant ce visage que tu aimais tant apprécier ces couleurs, ces teintes, cette vie qui pulsait dans cette chambre – mais ton rire avait cette part d'amertume. « Alors, si je peux me permettre, de quoi vouliez-vous me parler, miss Lily ? » demandas-tu en reportant ton attention sur la jeune femme aux longs cheveux et à l'allure aussi gracieuse que l'était cette pièce de noir et de bleu. Et si l'on m'en donnait la possibilité, je pourrais vous parler pour une éternité de ce monde qu'elle représente.
:: Wild Tiger ::
Lion D. FergusonLion D. Ferguson:: Wild Tiger ::
fiche + liens + ft

Rang E (80 pts)

Conditions remplies : 0.

Points HRP

50 (fiche) + ...

Lion rugit en #799A69

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 21 ▐ Autres Comptes : Viggo - Felipe - Blasius - Olav - Pandélis - Delsin - Jasdebi - Adriel - Kostya
Autre / Ne pas divulguer
▐ RPG Age : 22 ans
▐ Personnalité : fougueux – aimant – fidèle – courageux – cultivé – rebelle – sanguin – etc.
▐ Parcours RP : www ft. Lily (...) (12 juin 189X+1)
www ft. Sehrazat (20) (3 juin 189X+1)
www ft. Edith (10) (4 mai 189X+1)

Revenir en haut Aller en bas
Re: Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Réprimandes ; Ou de l'amour pour ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes || Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Les RPs Spéciaux :: Mini-Rps :: Le Clan Noé-
Sauter vers: