Agrandir le chat .
Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
Khrysalis est une grande école fondé quelque temps après la seconde guerre mondiale. Construite sur une île dans les caraïbes, elle accueille les humains et les Enigma, des êtres vivant possédant des pouvoirs ou ayant une race différente des humains. Les deux races ont encore du mal à se cotoyer sans méfiance mais la directrice est bien décidé de les faire cohabiter et les aider à se respecter les uns des autres. KHRYSALIS ACADEMY
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez | 
 

 little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Sam 18 Avr - 17:08

Cristal & Lion

Faire les courses étaient véritablement une corvée … Déjà quand il était Lion, l’akuma rechignait à la tâche, geignant et se tortillant comme un enfant de cinq ans sur le canapé. Mais au sein de la maison Ferguson, les lois étaient simples : il fallait sauter sur toutes les occasions pour apprendre l’économie ; or faire les courses était un parfait exemple. De plus, cela apprenait à ces riches garçons à être humble. Et même si cela avait fonctionné, Lion ne prenait véritablement aucun plaisir à agir de la sorte, mais ce n’était pas le cas de son frère bien entendu. Abraham avait toujours eu un don pour les affaires, il pouvait négocier n’importe quoi et s’en sortir vainqueur. Et même si Lion possédait maintenant l’apparence de son frère, sa prestance et son charisme, il restait Lion : le garçon qui râlait plus qu’il ne négociait. Et pourtant, il était partie dans cette initiative de lui-même. Le bébé de sa chère et tendre naitrait en février, c’est un fait … Et le ventre rond de son épouse attirait dans l’auberge des familles. Etonnant … Qui aurait cru que voir l’aubergiste attendre son premier enfant ramènerait une nouvelle clientèle ... ? Certainement pas lui. Abraham aurait trouvé une raison lui. Voir Şehrazat enceinte, si droite, si chaleureuse, donnait certainement confiance.

Soit ! Ils disposaient maintenant d’une nouvelle clientèle, donc d’une nouvelle source de revenu. Des revenus qui viendraient de gens avec une bonne réputation, donc une bonne réputation pour l’établissement. Lion avait un sourire rêveur en pensant à l’avenir radieux et à l’excellente réputation qu’aurait sa femme, son enfant et leur auberge.

Mais pour satisfaire cette clientèle, Lion avait décidé de faire plaisir aux enfants de ces couples. En soit, il n’y avait aucun jeu pour eux – et c’était bien normal – mais quitte à se diversifier … Lion s’était donc mis en tête de faire une petite table à dinette. Bien entendu, ayant fait presque tous les meubles de son auberge, il n’avait pas eu trop de mal à faire une petite table et des petites chaises qui avaient fait grandement plaisir aux petites filles qu’ils avaient accueilli la semaine précédente. Enfin, que Şehrazat avait accueilli. Elles avaient même eu le droit à un petit service de porcelaine bon marché mais qui les avait charmé. Alors, l’akuma avait voulu aller plus loin.

Et le voici, en train de chercher un morceau de tissu bon marché qui pourrait faire une jolie nappe et de la peinture d’artiste pour tenter de faire des petits trains en bois. C’était la première fois qu’il se lançait dans ce genre d’ouvrages mais cela l’excitait. Son enfant pourrait lui-même jouer avec ces créations ! Alors il avançait en râlant dans les rues de Boston. Pestant comme un beau diable mais mu par la volonté de satisfaire ces jeunes enfants.

Lion aimait vraiment trop les enfants. Surtout son futur enfant pour dire vrai.

Alors il marchait, en regardant partout, les mains dans les poches. Il avançait avant de se figer l’espace de quelque minute. S’il n’avait été qu’un homme, Lion n’aurait nullement senti la présence derrière lui. Mais il était un akuma, une créature destinée à la traque, à la chasse. Il eut un petit sourire avant de reprendre sa route, il n’était pas là pour tuer. Il n’était pas comme les autres, il ne voulait pas être comme les autres. « Espérons juste que ce ne soit pas un membre de l’ordre … »

Il continua à avancer, comptant ses pas, la différence. La créature le suivait, à n’en pas douter. Bien soit. Il se pencha devant un étalage de tissus et chercha de la fausse dentelle. Une jolie imitation ferait certainement très plaisirs aux petites filles.

Puis le prédateur attaque et Lion se retourna immédiatement, un sourire bon enfant aux lèvres. Devant lui une petite créature, une jeune fille blonde. Il eut un petit rire et se pencha en avant. « Good Morning ma belle, je peux faire quelque chose pour toi ? » Tout en parlant il roula la petite nappe en rouleau et la mit sous son aisselle.

Elle ne devait pas être bien vieille en tout cas !
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Ven 1 Mai - 2:03
Partir à la chasse
Cristal Gomez Ft. Lion Ferguson


Exaspérée, Cristal fixait le sol, ses doigts pianotant doucement contre le mur. Ce la faisait plusieurs jours maintenant que les orphelins Gomez sillonnaient les rues d'Espagne sans n’avoir rien trouvé d’intéressant à transmettre au Comte Millénaire. Trop longtemps pour des gamins qui n'avaient que leur activité de brooker pour unique ressource.
Enfin, était-ce vraiment étonnant? Après tout, il ne pouvait y avoir toujours des phénomènes étranges ou des membres de l’Ordre Noir en Espagne. Et la petite troupe ne pouvait pas être partout à la fois non plus.

-Ça ne va pas Cristal?


Aussitôt, les yeux rouges de l’intéressée se tournèrent vers la petite voix qui avait osé se manifester. Raquel n’avait fait que s’inquiéter pour son aînée, mais pour Cristal, c’était la goutte qui faisait déborder le vase.

-Si ça ne va pas? OUI ça ne va pas! Ça fait des semaines qu’on ne trouve rien! C’est pas comme ça qu’on va avoir de quoi survivre! Et tout ça c’est à cause de VOUS bande de feignants qui attendez juste que je me bouge!

La pauvre Raquel aurait mieux fait de se taire, et tout de suite les «feignants» baissèrent la tête, n’osant plus prononcer un mot, comme des enfants sermonnés par leur supérieur. Mais malgré le fort tempérament de la blonde, pas un des marmots n’oserait contester son autorité. Après tout, la fillette était certes colérique et sévère, c’était tout de même grâce à elle que les orphelins Gomez étaient ici aujourd’hui. Bien sûr, elle les prenait par intérêt, mais c’était réciproque. Ils ne s’étaient jamais entendu à merveille de toute façon.
Ce que ces enfants pouvaient être égoïstes.

Une fois sa petite crise de nerfs passée, mademoiselle parvint à se calmer et à réfléchir posément à la situation. Et une idée lui traversa l’esprit.
En tant que gamins des rues, ils n’avaient aucun foyer, aucune attache, personne qui les surveillait. Autrement dit, ils pouvaient aller où bon leur semblait.
Alors qu’est ce qu’ils faisaient encore là? Si rien ne se passait en Espagne, ils n’avaient plus rien à faire ici après tout.
Même si cette décision ne fit pas l’unanimité parmi le petit groupe des orphelins, effrayés à la perspective de devoir quitter leur pays, ils durent bien admettre que voyager était la meilleure des solutions.
C’est ainsi que le petit groupe embarqua sur le premier bateau du port le plus proche, à destination des États Unis. Clandestinement bien sûr, avec quoi allaient-ils payer?

Après plusieurs jours de voyage, la petite troupe finit par fouler le sol américain, non sans regrets. En effet, c’était la première fois que les enfants s’aventuraient aussi loin, et même si le voyage n’avait pas été des plus confortables, tous -même Cristal- avaient été impressionnés par l’immense océan bleu qui s’étendait à perte de vue. Enfin, ça ne leur faisait qu’une raison de plus pour vouloir rentrer rapidement.
Les enfants restèrent tout d’abord pantois, dépaysés par tout ce qui les entourait et qui représentait le «rêve américain». Mais pas le temps de tergiverser, ils n’étaient pas ici en vacances, après tout.
Après avoir défini un lieu de rassemblement, les orphelins Gomez décidèrent de se séparer et de se réunir au lieu convenu dans quelques heures. Si certains étaient partis ensemble, Cristal préférait rester seule. Elle les avait suffisamment dans les pattes toute la journée, pour une fois qu’elle pouvait rester seule.

Et pourtant, petit à petit, la fillette commençait à regretter sa décision. Il n’y avait absolument rien ici, pas de phénomènes étranges ni de membre de l’Ordre Noir, tout était bien trop calme. Décidément, elle avait le don d’aller là où il ne se passait rien.
Exaspérée et frustrée, les yeux de la petite lançaient des éclairs partout.
Jusqu’à ce qu’ils se posent sur un homme, non loin d’elle. Avec sa forte carrure, il pouvait facilement en impressionner plus d’un. Mais ce n’est pas ça qui retint l’attention de l’espagnole.
Regard rêveur, l’américain affichait un petit sourire. Le genre de sourire niais que Cristal détestait.
Et puis finalement, maintenant qu’elle était ici à ne rien faire, autant s’amuser un peu, non? Depuis combien de temps n’avait elle pas fait les poches à quelqu’un déjà? Aucune idée, mais en tout cas, pour la chapardeuse, ça ne pouvait faire que trop longtemps.
Sa cible repérée, la petite se mit alors à suivre l’inconnu, comme une enfant qui imitait son aîné. Comme les apparences pouvaient être trompeuses.
Finalement, l’homme s’arrêta devant l’étale d’un marchand de tissu. Parfait, il allait être sacrément surpris de voir sa marchandise tout juste achetée disparaître sous ses yeux. Oh bien sûr, la fillette aurait pu se servir directement à l’étalage, mais c’était beaucoup moins drôle, les marchands ne faisaient que crier au voleur sans vraiment s’éloigner de leurs marchandises. Alors la fillette reporta toute son attention sur le brun. Nous verrons bien si les américains courraient plus vite que les espagnols.

Enfin, ce fut l’occasion en or, l’homme avait le dos tourné et venait tout juste de payer le tissu. Cristal s’élanca, prête à attraper sa cible, mais visiblement l’homme l’avait ressenti et se retourna au dernier moment.
Avait-elle été prise la main dans le sac? Apparemment non, l’homme ne s’était aperçu de rien, et déjà un sourire étira ses lèvres.

-Good Morning ma belle, je peux faire quelque chose pour toi ?

Cristal leva ses yeux rouges sang vers lui, imperturbable malgré son échec.
Oh, alors en plus monsieur était serviable? Non, c’était moins drôle dans ce cas là.
Si au début la demoiselle ne volait que pour subvenir à ses besoins, désormais c’était presque devenu comme un jeu -certes peu commun.
Mais pour l’instant, l’étoffe était bien calée sous l’aisselle de l’homme, autrement dit elle était inaccessible. Il fallait juste trouver un moyen, faire n’importe quoi pour détourner son attention.

-Eh bien oui, en fait, j’ai perdu mon chat. Est ce que vous pouvez m’aider à le retrouver?

Oh, le gentil monsieur ne pouvait tout de même pas laisser une enfant en détresse!

Quel gros bobard ridicule. Enfin, c’était amplement suffisant pour embobiner cet homme, il fallait juste qu’il se mette à chercher l’animal imaginaire et qu’il relâche son attention.
Et à la fin, il ne trouvera ni le chat, ni son tissu.





Spoiler:
 
La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange


▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 190 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 13
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
D Gray Zombie

Points: 770
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Mer 6 Mai - 2:59
Lion ne changea pas la moins du monde son sourire, continuant de fixer l’enfant. Non ? Une petite voleuse ? Vraiment ? Son sourire s’agrandit, vraiment les gamins d’aujourd’hui n’avaient plus peur de rien. S’il avait été un autre akuma, sans nul doute que Lion aurait pris plaisir avec cet enfant, lui apprenant le vrai sens du mot peur. Mais Lion était Lion, un ancien héros tombé au combat avec le cœur d’un enfant, qui avait vécu sa vie comme une grande et terrible aventure, où tout lui souriait. Le fauve avait bel et bien conscience que tous les enfants du monde n’avaient pas cette chance qu’il avait eu le bonheur d’avoir, cette chance de vivre sans craindre de n’avoir rien à manger le lendemain, d’être éduqué, cultivé. Abraham et lui avaient eu cette chance de voyager à travers le monde, de devenir les maitres de leurs univers. Et la petite fille semblait bien appartenir à ce genre d’individus. Que faire ? Lui proposer de loger à l’auberge un temps ? Cela ferait perdre pas mal de bénéfices à Şehrazat et elle ne pouvait pas se le permettre maintenant qu’elle était officiellement seule à gérer l’établissement. Mais en même temps, cela lui ferait certainement du bien d’être entouré d’enfants vivaces et qui la prépareraient à son rôle de maman. Et qui sait, peut-être que cette nappe qui se trouvait sous son bras pouvait servir très rapidement.

La gamine lui offrir un sourire. « Eh bien oui, en fait, j’ai perdu mon chat. » Non ? Vraiment ? Cette excuse ridicule ? « Est-ce que vous pouvez m’aider à le retrouver ? » Lion eut bien du mal à se retenir de rire … L’enfant l’avait presque pris en chasse et prétendait maintenant qu’elle ne voulait que retrouver son chat, certainement inexistant ? Il était parfois très dur de tromper un akuma, mais tromper un akuma comme Lion qui avait fait les quatre cent coups avec une excuse aussi simple … « Tu cherches ton chat c’est ça ? » Le fauve sourit avant de poser sa main sur sa tête et l’ébouriffa gentiment. « Tu sais que je m’appelle Lion ? Je suis donc un gros matou. Faisons semblant que tu ne m’as pas dit un méchant mensonge et que je suis le chat que tu cherchais, little lady » Lion se releva légèrement et sonda les alentours. Après tout, un voleur ne travaillait pas forcément tout seul et se faire détrousser par des petites filles – blondes de surcroit, le reflet même de l’innocence – l’ennuierait au plus haut point. Non pas qu’il avait véritablement quelque chose à faire de son argent, l’argent poussait dans les arbres chez lui, mais c’était une question d’honneur.

Lion D. Ferguson ne se faisait pas détrousser par les petites filles. Et encore moins Abraham.

A cette pensée, Lion se mit à pouffer de rire derrière sa main. Abraham, le fier, le si noble Abraham, qui se serait fait détrousser par des enfants. Le fier représentant de la famille Ferguson aurait boudé dans son coin, en simulant la dignité, pendant des jours sous les rires goguenards de son frère. Après avoir ri seul, Lion regarda à nouveau la blondinette. « Et bien, little lady, le chaperon rouge souhaite détrousser le Grand Méchant Loup ? Tu sais que si tu as besoin de quelques choses, il suffit juste de demander, les gens te tendront certainement la main. »

Il était idéaliste il le savait. Seule quelque personne agirait ainsi bien entendu. Et peut-être que l’enfant n’en avait absolument rien à faire de lui et souhaitait juste s’offrir des challenges en détroussant les gens. Et dans ce cas, Lion lui collerait une correction … Mais comment punir une jeune adolescente ? La fessée ? Non elle était décidément trop vieille. Des lignes ? Il ignorait si elle savait écrire …

Tout un tas de flot de pensées inutiles continuèrent ainsi avant que Lion reprenne le dessus.

« Tu as quelque part où aller ? Tu es toute seule ? » Finalement, il préférait faire confiance à sa belle danseuse orientale.
fait par .cranberry
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Ven 22 Mai - 17:57
Prise la main dans le sac
Cristal Gomez Ft. Lion Ferguson


En voyant le sourire de l'homme, la petite pensait vraiment l'avoir dupé. Cristal avait beau détester sa petite silhouette à l'air si fragile et innocente, cela s'avérait bien pratique pour tromper la plupart des gens, qui généralement ne se fiaient qu'aux apparences.
Sauf que cet américain n'était pas comme la plupart des gens.

-Tu cherches ton chat c’est ça ?

L'espagnole vit avec horreur l'homme se pencher vers elle et poser sa main sur sa tête pour ébouriffer ses cheveux. Aussitôt, la jeune fille repoussa la main de l'homme et recula, lui lançant un regard assassin, son air de petite fille innocente envolé aussi soudainement qu'il était venu.
Cristal n'avait jamais supporté ces petits gestes affectifs que les adultes se permettaient de faire aux enfants.
Mais non, la demoiselle n'était plus une gamine -enfin ça, c'était ce qu'elle pensait- et elle se considérait en tout cas plus mature que ces gosses qui ne faisaient que réclamer un peu d'amour de leurs aînés.
Bref, ce simple geste avait suffi pour que la fillette ne haïsse cet étranger.

Et d'ailleurs, ça n'allait pas être la seule raison.

-Tu sais que je m’appelle Lion ? Je suis donc un gros matou. Faisons semblant que tu ne m’as pas dit un méchant mensonge et que je suis le chat que tu cherchais, little lady.

Et merde. Elle était démasquée.
Enfin, pour une forte tête qui avait plutôt l'habitude de dire franchement ce qu 'elle pensait, ses mensonges étaient sans doute peu crédibles. Finalement, elle aurait du faire comme d'habitude et se servir directement au lieu d'utiliser des moyens détournés.
Ainsi la jeune fille afficha un rictus de mépris pour toute réponse. Et maintenant, qu'allait-il faire ? La punir et lui montrer comment une jeune fille doit se comporter ?
Ha ! Qu'il essaie pour voir. Les adultes de son ancien orphelinat avaient bien essayé de maîtriser Cristal, mais aucun n'avaient vraiment réussi. Alors ce n'était pas un inconnu -un étranger, en plus- qui allait réussir !

Et pourtant, bien qu'il ait deviné qu'il était face à une petite menteuse et voleuse, Lion ne semblait pas du tout en colère.
Se relevant, l'américain commença à regarder autour de lui, cherchant apparemment quelqu'un.
Si Lion ne trouvait personne pour le moment, il ne pouvait savoir à quel point il avait raison de se méfier ainsi. Cristal n'était pas venue seule, et si seulement ses camarades étaient avec elle, ils auraient sûrement réussi à détrousser cet américain un peu trop prétentieux. Bon sang, ces idiots n'étaient jamais là quand il le fallait.
Mais ce fut vraiment la goutte qui faisait déborder le vase lorsque le brun se mit à pouffer de rire derrière sa main.

-Qu'est ce qu'il y a de si drôle?

Ce type osait se moquer d'elle ? Oh il allait voir ce qu'il allait voir ! Si au début Cristal pensait abandonner son larcin et se désintéresser de l'homme, ses plans avaient changé. Elle détestait qu'on se moquait d'elle ainsi.

-Et bien, little lady, le chaperon rouge souhaite détrousser le Grand Méchant Loup ? Tu sais que si tu as besoin de quelques choses, il suffit juste de demander, les gens te tendront certainement la main.

Cette fois ci, ce fut la demoiselle qui eut envie de rire. Enfin presque.
Se rendait-il vraiment compte de l'absurdité de son discours ? Non, sûrement pas, ses paroles étaient typiques des petits bourgeois qui avaient toujours eu tout ce qu'ils voulaient.

-Eh bien, gros minet, tu te mets vraiment le doigt dans l’œil. Je suis très bien placée pour connaître la générosité des gens, et elle est très loin d'être aussi grande que ce que l'on peut raconter dans les contes de fées. Tu devrais sortir plus souvent et voir par toi-même.

A entendre ses paroles, il était clair qu'il ne connaissait rien à la vraie vie qui défilait dans les petites rues, loin des beaux quartiers et où il fallait se battre pour survivre quand on était un enfant non désiré abandonné dès la naissance.

Décidément, cet homme faisait tout pour exaspérer la demoiselle. Non seulement son accent était difficile à comprendre, mais en plus ce bourgeois l'avait démasquée et s'était moqué d'elle.
Et pourtant, dans sa grande bonté, le gros matou sembla tendre la main au vilain petit canard sauvage.

-Tu as quelque part où aller ? Tu es toute seule ?

Spontanément, la petite peste eut envie de lui répondre « vas te faire voir ». Mais non, elle ne pouvait pas partir maintenant, pas après qu'il se soit moqué d'elle ainsi, ce serait comme si elle fuyait ! Et la fière tête ne s'échappait pas, elle n'avait toujours pas abandonné son premier projet. Il allait voir si le « chaperon rouge » ne pouvait pas détrousser le « méchant loup ».

-Oui je suis seule. Et je ne suis pas d'ici, je ne connais pas les environs.

Bien sûr que non, elle n'était pas seule, mais si Lion savait qu'il y avait d'autres petits voleurs dans le coin, il redoublerait de prudence.

-D'ailleurs, je crois que je me suis perdue.

Encore une fois, le vilain petit canard avait menti, Cristal avait toujours su se repérer et avait retenu le chemin jusqu'au port, quand bien même cette ville lui était encore inconnue.
Tout ce qu'elle souhait maintenant, c'était que Lion accepte de l'aider, et saisir la première occasion pour le détrousser, et lui montrer que ce n'était pas à cause de son âge qu'il fallait se moquer d'elle.





Spoiler:
 
La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange


▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 190 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 13
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
D Gray Zombie

Points: 770
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Jeu 28 Mai - 19:16
Lion devait bien l’avouer, voir le visage de cette enfant se désintégrer au fur et à mesure qu’elle comprenait que le lion ne tomberait pas dans le panneau de la malheureuse petite fille ayant perdu son chat. Non mais vraiment, qui encore aujourd’hui utilisait une telle excuse pour dépouiller les gens ? Une enfant de toute évidence … Une enfant qui, au vu de son accent, n’était pas américaine. Enfin, il valait mieux un mensonge mal amené qu’un bras brisé.

Le lion se gratta la tête en observant la créature qui se trouvait en face de lui. Trop petite, trop chétive et beaucoup trop prise de tête. Véritablement … Lui-même avait dû être un gamin j’ai tout vu tout fait tout vécu, mais en voir un en face de lui le dérangeait profondément. Car après tout, il avait vraiment presque tout fait, vu et vécu … Même la mort tiens. Et le retour à la vie en tant que machine de guerre ; une expérience très peu agréable pour l’avis de l’homme. Et elle semblait repousser toutes marques d’affections. Par tous les Dieux, quelle enfant difficile … Ou une enfant triste, au choix. Lion pria soudainement le ciel pour que son fils unique ne soit pas ainsi.

Un sourire béat apparu sur le visage de l’ainé en imaginant sa précieuse Shéhérazade en train de bercer son fils … Ou neveu. Tout dépendant du point de vue.

Mais l’enfant semblait plein de colère, plein de rancœur. Une genre de petite teigne qui hurlait des vérités, qui hurlaient plus qu’elle n’agissait. Une sorte de micro-leader. Mais les leaders ne tenaient jamais bien la route, surtout s’ils étaient aussi mauvais menteur ou si impulsif. Lion pouvait facilement deviner les sentiments de la gamine : le petit chaperon rouge était en colère. Il ne donnait pas cher de la peau de ce genre d’enfants : soit ils mourraient soit ils sombraient sous la coupe de plus puissants qu’eux. Et l’Amérique était un repaire de choix pour ce genre d’individu. Elle éclata de rire, et il ne l’aima pas. Les enfants devraient rire avec innocence et non comme s’ils étaient des adultes ironiques ou narquois. Non, elle avait juste l’air d’une petite fille qui jouait à la grande.

Il ne devait pas beaucoup être différent quand il était gosse.

« Et bien, gros minet, tu te mets vraiment le doigt dans l’œil. » Gros minet ? Wow, personne ne l’avait jamais appelé ainsi … Petit fauve ou tête à claque oui, quand il était gamin. Mais ça ? C’était presque risible comme surnom. Il haussa un sourcil. « Je suis très bien placée pour connaître la générosité des gens, et elle est très loin d’être aussi grande que ce que l’on peut raconter dans les contes de fées. » Oh ? « Tu devrais sortir plus souvent et voir par toi-même. » Oh. Oui. Une petite peste donc … Lion aurait pu la faire taire. Il faisait partie de ces gens qui tendent la main, Abraham aussi. Sa famille aussi, sa femme aussi. Cela aurait été facile de lui rabattre le caquet en lui disant que si elle ignorait où trouver ces gens au bon cœur, c’était qu’elle était encore trop immature.

De même, il aurait pu lui parler de ses voyages, de l’ancienne vie de Sehrazat et qu’il savait mieux que quiconque de quoi le monde aurait été fait. Mais à quoi bon ? A cet âge, tout ce qui compte est d’avoir raison … Elle aurait trouvé une drôle de pirouette pour montrer qu’elle avait vécu des choses et avoir le dernier mot. Or, dans un espace aussi public, Lion était Abraham … Et Abraham ne se prenait pas la tête avec les petites filles, aussi pestes et désagréables qu’elles soient. Lion se posa un instant sur son accent. Une gamine latine ? Du Mexique ? D’Amérique latine ? Ou bien d’Espagne ? L’Espagne était un lointain pays, et si elle était venue, c’était qu’elle n’avait rien trouvé là-bas.

Etonnant quand on connaissait l’ouverture d’esprit des Espagnols et leur discours incessants sur être un bon chrétien. Mais qui sait où vivait la gosse.

Qui sait si elle n’était pas déjà tombée sur un de ces vieux mafieux ?

Le héros de conte de fée qu’il était ne pouvait se résoudre à laisser la petite teigne qu’elle était seule. Même si le dit héros était un grand méchant loup dans des vêtements d’homme. « Oui je suis seule. Et je ne suis pas d’ici, je ne connais pas les environs. » Oui. Lion aurait pu facilement le deviner qu’elle n’était pas d’ici … Mais ne pas connaitre les environs alors qu’elle avait tenté de le voler ? « D’ailleurs, je crois que je me suis perdue. » Bien. Il devait vraiment y avoir marqué pigeon sur son front. L’akuma tiqua et retint une grimace d’agacement face à la réponse de l’enfant. Très bien … Si c’était une menteuse, il suffisait de prendre ses phrases à l’envers.

Oui elle était accompagnée – ce qui ne l’étonnait pas, elle ne devait pas avoir fait un si long voyage seule.

Et oui, elle avait vraiment envie de l’entuber.

Inspiration, expiration. L’enfant jouait avec ses nerfs. Et il était hors de question qu’il cède à ses envies de meurtre sur l’enfant. Alors que devait-il faire ? Lui faire comprendre qu’il n’était pas un idiot ? Jouer son jeu ? Tant que le gros minet n’avait pas envie de jouer au chat et à la souris tout allait bien … Lion lâcha un puissant soupir et la regarda en se frottant la tête. « Je doute vraiment qu’une voleuse ait perdu son chemin, si je puis me permettre littl’ miss. Et encore plus qu’une voleuse agisse en solo … Si tu ne veux pas d’aide, tu peux le dire gamine. »

Puis le lion se pencha en avant, se mettant à sa hauteur, serrant sous son bras le tissu. « Mais si tu essaies de me mentir pour mieux me détrousser, ou pire, détrousser celle qui recevra ce tissu, nous aurons un véritable problème toi et moi. »

Un gros problème.
fait par .cranberry
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Ven 5 Juin - 0:15
De belles paroles
Cristal Gomez Ft. Lion Ferguson


Lion semblait décidément voir clair dans le jeu de Cristal. Pas une seule fois -ou presque- la fillette n'avait été honnête avec lui. Et pourtant, la voleuse ne s'en était pas vraiment soucié. Après tout, comment pouvait-on penser que cette petite fille, avec ses deux couettes blondes, était capable d'un odieux délit ?
Mais visiblement, Lion ne se faisait pas avoir simplement parce qu'elle était une enfant.

- Je doute vraiment qu’une voleuse ait perdu son chemin, si je puis me permettre littl’ miss. Et encore plus qu’une voleuse agisse en solo … Si tu ne veux pas d’aide, tu peux le dire gamine.

Bon. Même ça, elle n'avait pas réussi à le cacher. Décidément, Cristal, tu fais une bien piètre menteuse.
Pour toute réponse, la petite peste n'eut qu'un reniflement de mépris.
A quoi bon nier ? Cet homme venait de la démasquer, alors il n'allait pas croire une petite voleuse, et menteuse de surcroît. Sa tentative de vol ratée l'avait trahie.
Bon sang, elle était quand même beaucoup plus habile que ça d'habitude ! A moins que ce ne soient ses « victimes » qui étaient trop crédules ?
Non, quoi qu'il en soit, Cristal ne devait pas se laisser décourager. Après tout, ce sale type s'était moqué d'elle.

Lion se baissa alors, pour arriver à la hauteur de l'espagnole.
Bon sang, avait-il vraiment besoin de faire ça ? Ce simple geste rappelait à la jeune fille ô combien elle pouvait être petite, même pour son âge. C'était déjà assez humiliant de devoir lever la tête à chaque fois qu'elle s'adressait à quelqu'un, alors si en plus l'américain devait bien se pencher pour qu'elle puisse le regarder dans les yeux !
Décidément, tout en lui agaçait la blonde. A moins qu'il ne le fasse exprès ?

- Mais si tu essaies de me mentir pour mieux me détrousser, ou pire, détrousser celle qui recevra ce tissu, nous aurons un véritable problème toi et moi.

Oh, alors comme ça, il y avait une autre personne ? De plus en plus intéressant... Cela ne faisait qu’accroître son envie de détrousser cet américain décidément bien sûr de lui.

Cristal afficha un petit rictus.
Pensait-il vraiment lui faire peur ? Oh non, Cristal était bien trop fière pour se laisser impressionner par quelques menaces. Au contraire, cela ne faisait que encourager la petite peste.
La fillette plongea ses yeux vermillons dans ceux du lion, avec une lueur de défi.

-Oh... Et quel genre de problème?

Discrètement, Cristal jeta un rapide coup d’œil aux environs. Si la blonde était provocatrice, elle n'était tout de même pas assez folle pour foncer dans un piège sans échappatoire. Après tout, cet homme était bien plus fort qu'elle, s'il l'attrapait, elle aurait bien du mal à s'échapper. Mais heureusement, il y avait de nombreuses issues, et Cristal était assez agile pour s'éclipser juste avant qu'il ne l'attrape pour lui « mettre une correction ».

Le « chaperon rouge » restait là, à fixer le « grand loup ».
Et maintenant, qu'allait-il faire, lui, le justicier au grand cœur ? Aller dénoncer la sale gamine qui voulait voler « celle qui allait recevoir le tissu », sa chère et tendre, sans doute ? Ou alors, ramener le vilain petit canard à ses parents ?
Et bien, qu'il essaie ! L'orpheline n'avait pas de parents, ni même de tuteurs. Et en plus, elle n'était pas américaine, et même en Espagne, ce n'était qu'une fille des rues, sans vraiment d'identité.
Elle n'avait personne, elle n'était personne. Et elle n'avait besoin de personne.

-Tu crois me faire peur ? J'ai déjà détroussé des hommes aussi grands que toi. Tous m'ont fait ces mêmes menaces, mais étrangement, je n'ai jamais su ce qu'étaient ces « problèmes ».

Combien de fois avait-elle entendu ces menaces ? Oh, Cristal en avait l'habitude maintenant, si bien que les menaces de Lion l'amusaient.
Le vol était son gagne pain depuis toujours, ce qu'elle faisait depuis toute petite.
Mais ça, comment Lion pourrait-il le comprendre ? Oh non, dans le monde du petit bourgeois, il fallait juste « demander aux bonnes personnes ». Ce que Cristal pouvait détester ces riches...



La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange


▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 190 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 13
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
D Gray Zombie

Points: 770
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Jeu 18 Juin - 0:29
Lion était pourtant persuadé de posséder un excellent feeling avec les enfants. S’était-il trompé ? Etait-il devenu l’un de ces adultes agaçant, moralisateur et pince-sans-rire qui lui avaient tant retourné l’estomac alors qu’il n’était qu’un jeune garçon courant et se souillant le pantalon, revenant dans sa maison bourgeoise les genoux écorchés tout en priant de ne pas se faire disputer par son intransigeante maman ? Venir à menacer une enfant étrangère était une chose fort déplaisante, mais un adulte responsable devait faire preuve d’autorité quand cela s’avéré nécessaire … C’était tout du moins ce que son père et son frère lui avaient dit un jour qu’il avait manqué de vigilance dans une affaire importante pour le commerce familial. Mais heureusement, Abraham avait tout arrangé. Abraham pouvait tout arranger.

Abraham avait même réglé le problème de sa mort. Sottement, en réduisant à néant leurs chances d’être heureux, mais il l’avait fait. Son propre frère l’avait arraché des bras de la Mort alors que celle-ci se lamentait pour nous, son propre frère était mort pour lui permettre de revoir sa belle … Et quelle résurrection ! Dans le corps d’un homme dont on ne pouvait pleurer la mort, une arme de destruction inhumaine et imprévisible. Il n’était qu’un résidu de métal violent et méprisable pour l’espèce humaine. Seule Şehrazat s’obstinait à lui offrir ce qu’il ne pensait pas mériter : des sourires, des inquiétudes, des conversations. Froidement, petit à petit, sa nature l’avait poussé à accepter de se résoudre à éliminer cette enfant si jamais elle venait à s’approcher de l’être aimé. Mais les enfants étaient cruels par nature et certains pouvaient se montrer particulièrement arrogants.

Le petit chaperon rouge faisait partie de ces enfants qui avaient certainement connu plus d’horreurs qu’elle n’aurait pu avoir en toute une vie. Et pour survivre dans un monde qui ne désirait pas de vous, il fallait se montrer plus malin, plus espiègle, plus intelligent, parfois même plus méprisant. Le chaperon rouge tentait vainement de se rendre chez mère grand, vers son happy ending avec un panier chargé d’enfants perdus, et tentant de survivre face à l’imposante présence de grands méchants loups. Dont lui-même.

Trop de responsabilités pour une si petite fille. Mais cela ne pardonnait en aucun cas son mauvais caractère. Un rictus, une lueur dans ses yeux écarlates … Mais le Lion avait combattu des ennemis bien plus terrifiants qu’une fillette qui avait l’impression de posséder un immense pouvoir entre ses mains. Trop fière, trop orgueilleuse. Superbia l’avait touché du doigt, laissant Lucifer bercer la malheureuse de ses bras étrangleurs.

Elle défia l’adulte du regard.

Mauvaise pioche. « Oh … et quel genre de problème ? » Toutes sortes. Le Tigre mécanique pouvait la dévorer bien entendu, ou bien il pouvait la fesser publiquement – ce serait le comble de l’humiliation pour cette petite fille si orgueilleuse – ou il pourrait simplement la remettre aux autorités pour la renvoyer, seule, dans son pays d’origine. C’était une solution pour le moins cruel, mais Lion était prêt à tout pour protéger la belle danseuse enceinte. L’enfant regarda à droite et à gauche, analysant la situation. Bien, en plus d’être une petite teigne, elle était intelligente. C’était remettre en question les talents de l’intrépides Lion. « Tu crois me faire peur ? J’ai déjà détroussé des hommes aussi grands que toi. » Au moins, elle faisait tomber le masque, c’était un pas vers une entente cordiale. Non ? « Tous m’ont fait ces mêmes menaces, mais étrangement, je n’ai jamais su ce qu’étaient ces « problèmes ». »

Lion la regarda quelque minute avant de se claquer la main sur le visage, comme désespéré par l’enfant. Il en rajoutait, plus elle enrageait, plus facile il sera de lui donner une correction si jamais elle venait à tenter quoique ce soit. «J’ai toujours détesté les gens comme toi … Arrogant, vaniteux … Fort bien pour toi, tu n’as jamais trouvé d’adversaires à ta taille. Complet toi dans ta stupide vision froide et austère des habitants de ce monde. » Lion remit correctement la nappe, bloquant fermement son bras et la main sur ses économies. « Si tu es la seule bonne personne, pourquoi continues tu de te battre ici-bas ? J’aime aider mon prochain, mais si tu veux sauter d’un pont, promis je ne bougerai pas. »

Lion ne l’avait pas traité en enfant. Elle avait le caractère de ces personnes qu’il ne supportait pas. Et si elle désirait être prise d’égale à égale, il le ferait. Sans la moindre hésitation.

« Oh ! Et comme tu ignores ce que ces gens t’auraient fait … et bien je suppose une correction à coup de bâtons ? Ou bien une bonne soufflante ? Il n’y a aucun mérite à voler après tout. Il faut gagner son pain. » Il mentait à peine. Certaines personnes n’avaient pas d’autres choix, des enfants n’avaient pas d’autres choix … Si personne n’avait la bienveillance de les prendre en apprentissage, les enfants ne valaient pas grand-chose. Fussent-ils trop maigre pour pouvoir faire quoi que ce soit c’était terminé pour eux.

« Mais moi, je t’aurai démembré. » Un sourire. Joueur. « Si tu cherches tant la personne qui te surpassera, tu l’as trouvé. » Donc tu peux continuer à me défier. Et avec un peu de chance, il arriverait à la convaincre d’accepter la douceur de Şehrazat pour prendre soin d’elle et des autres.
fait par .cranberry
avatarInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Ven 26 Juin - 19:52
Le grand méchant loup
Cristal Gomez Ft. Lion Ferguson


Cette fois, elle était allée trop loin. Quel enfant irait provoquer un lion? Un idiot sans cervelle qui pensait y trouver un divertissement amusant, peut être?
Non, ce n’était pas par pure idiotie que Cristal avait défié  Lion, c’était plutôt à cause de son mauvais caractère. Trop arrogante, trop fière pour admettre la défaite et se faire passer pour une lâche. Toute petite déjà elle avait choisi de ne jamais céder face aux autres. Dans les rues de Tolède, pour ne pas se faire manipuler par des gens louches; à l’orphelinat, pour ne pas être soumise et faible comme les autres gamins; dans son groupe de brooker, pour pouvoir commander et se faire obéir.
Si bien que maintenant, la teigne avait une petite réputation.

L’américain claqua alors sa main contre son visage, comme désespéré.
Non mais et puis quoi encore? Et après on disait que c’était elle, la petite brute sans  aucune manière?

-J’ai toujours détesté les gens comme toi … Arrogant, vaniteux … Fort bien pour toi, tu n’as jamais trouvé d’adversaires à ta taille. Complet toi dans ta stupide vision froide et austère des habitants de ce monde.

Oh, alors lui aussi la détestait? Fort bien, on dirait que c’était finalement l’heure de se dire ses quatre vérités.

-Je te retourne le compliment. Et pour ma vision du monde, je ne me fie qu’à ce que je vois. Et aucun de ces bons samaritains dont tu me parles ne courre les rues. C’est plutôt toi qui devrait sortir plus souvent.

Oh mais bien sûr, pour ces riches, le monde était rose, tout le monde avait le coeur sur la main! Après tout, comment pouvaient ils savoir s’ils n’allaient jamais voir la misère de leurs propres yeux?

-Si tu es la seule bonne personne, pourquoi continues tu de te battre ici-bas ? J’aime aider mon prochain, mais si tu veux sauter d’un pont, promis je ne bougerai pas.

L’orpheline secoua doucement la tête. Non, il n’avait pas compris. Elle était loin d’être la seule bonne personne, elle le savait.
Ce monde était simplement rempli de personnes aussi égoïstes qu’elle qui ne pensaient qu’à leur propre vie et à leurs intérêts personnels. Et elle continuait de se battre pour son existence qui n’avait d’importance que pour elle. C’est ça «vivre», ce pourquoi elle continuait à se battre tous les jours.

-Sauter d’un pont? Jamais. La vie de gamins des rues peut peut être te paraître insignifiante, mais je ne me bas pas pour gagner l’estime des autres. Je ne me bas que pour moi-même.

Et pourtant, il y a quelques années encore, ces paroles auraient été des mensonges. Mais la mort des deux seuls personnes que la voleuse avait chéri l’avait rendue amère. Sans doute avait-elle été trop jeune pour côtoyer la mort d’aussi près.
En tout cas, désormais pour Cristal, pour éviter de souffrir, il fallait juste ne plus s’attacher aux faibles, même si cela signifiait rester seule.

Mais cette fois, la petite teigne avait trop parlé. Lion n’avait pas apprécié son arrogance, et finalement, il ne lui parlait même plus comme à une enfant.

-Oh ! Et comme tu ignores ce que ces gens t’auraient fait … et bien je suppose une correction à coup de bâtons ? Ou bien une bonne soufflante ? Il n’y a aucun mérite à voler après tout. Il faut gagner son pain.

Cristal haussa les sourcils. La tentative d’intimidation de l’homme avait encore échoué.
Ces petits bobos ne lui faisaient pas peur. Au contraire, elle avait maintes fois fait face à des marchands en colère, la poursuivant avec un bâton. Tout cela la faisait bien rire, jamais la fillette ne se faisait attraper.
Mais inutile de débattre avec lui, cet idéaliste qui semblait voir le monde en rose. A quoi bon lui expliquer que le vol était tout ce qu’elle avait? Que personne ne voulait de gamins de rues, que ces derniers devaient se débrouiller pour survivre?
Le seul gagne pain qu’elle avait trouvé depuis peu était de devenir une brooker. Et encore, cela ne suffisait pas, elle n’avait pas beaucoup d’occasions de rendre service au Comte. Le vol venait combler son manque de ressources dans ces cas la. Et puis après tout, n’était ce pas en volant que Cristal avait rencontré des membres de Central pour la première fois?

-Mais moi, je t’aurai démembré. Si tu cherches tant la personne qui te surpassera, tu l’as trouvé.

D’abord l’espagnole eut envie de rire. Mais son envie lui passa bien vite.
Si ces menaces lui avaient d’abord parût ridicules, son instinct lui criait pourtant qu’elle ne devait pas prendre ces paroles à la légère. Comme si finalement, le gros matou dévoilait sa nature de méchant loup. Et elle refusait de finir comme le chaperon rouge.
Cristal fronça les sourcils, fixant l’américain.

-Me démembrer? Oh, c’est ce que font les bons samaritains à ceux qui leur tiennent tête? Dans ce cas, je préfère la racaille de mes rues que les «bonnes personnes» dont tu parles!

Cristal fut légèrement rassurée en sentant les couteaux qu’elle avait caché dans sa robe. Bon sang, elle détestait se sentir en position de faiblesse. Mais il vaut mieux être prudente que folle. Maintenant, il fallait éviter de trop le provoquer. Mais même ça, la petite peste avait bien du mal.

Cristal jeta un rapide coup d’oeil aux environs. Ils étaient encore près du marché, et dans une rue fréquentée. Malgré ses menaces, Lion ne pouvait pas s’en prendre à elle ici. Mais Cristal devait rester sur ses gardes malgré tout.

-Je doute que tu ne puisses vraiment me démembrer ici.

L’orpheline recula légèrement, se rendant compte que l’homme risquait de perdre patience avec elle. Encore une fois, elle n’avait pas pu s’empêcher de dire ce qu’elle pensait. Bon sang, ne savait-elle donc pas se taire?

-Est-ce comme ça que tu aimes aider ton prochain? Même dans ma petite vie de «mauvaise personne», je n’ai jamais du tuer quelqu’un.

Enfin, ce n’était pas l’envie qui lui avait manqué, surtout contre ces membres de Central qui avaient emporté Mercedes.
Oh mais bien sûr, ces menaces se justifiaient avec l’amour qu’on portait à ses proches. «Je ne te le pardonnerais jamais si tu touches à un tel». Bah, ce n’était qu’une excuse!
Enfin, ça, Cristal ne pouvait pas vraiment comprendre, au fond.



La Demoiselle de Glace

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: avatar
Cristal GomezLa Demoiselle de Glace
Cristal grogne en darkorange


▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 190 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Éloi B
Féminin
▐ RPG Age : 13
▐ Personnalité : Fière-Arrogante-Courageuse-Méfiante-Égoïste-Colérique-Froide-Franche-Mature
▐ Parcours RP : A semer le vent, on récolte la météorite (+10)
Trust issues (+30)
D Gray Zombie

Points: 770
Rang D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Re: little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
little (red) girl meets the big (bad) tiger •• feat Cristal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] Kuma Miko (Girl Meets Bear)
» LEDApple -"Boy meet Girl"
» The Tiger ^^
» PomPom girl
» Tiger Meet 2010 Spotter's Day

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Amériques :: États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: