Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le Deal du moment : -32%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
339.99 €

Partagez
 

 Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Lun 16 Mar - 15:54

Une simple phrase. Tout était parti d’une simple phrase, comme à l’accoutumée. Une pique lancée par l’un des akumas traînant dans l’Arche — l’un de ceux qui pensait encore pouvoir rire avec toi (ou alors as tu cessé de faire peur (as tu été oublié?)) — quelques mots à la volée et un sourire (que tu ne tardas à faire disparaître). Alors comme ça, on travaille dans un cirque ? Pas très discret, l’ami. Il t’avait fallu du temps pour comprendre de quoi il parlait — l’ayant rendu silencieux, l’interroger fut impossible — et ainsi faire le lien entre ses mots et ton quotidien.

Ta route a croisé un cirque, par deux fois, et le même qui plus est, avant de s’arrêter à Tours, petite ville égarée en France, bien loin des pubs écossais que tu apprécies tant. Tours où le spectacle a décidé de s’installer également, pour ton plus grand malheur — les forains sont bruyants et peur distingués, ça t’irrite plus qu’autre chose. Mais ce n’était pas pour eux que tu étais allé te perdre ainsi en France, non. Tu avais une autre mission, anodine et facile, mais qui n’avait aucun rapport avec eux.

Alors tu avais bien du mal à comprendre comment on avait pu te lier à cette bandes d’énergumènes, et encore plus à comprendre en quoi cela était pas très discret — en plus, bien sûr, d’être totalement insultant (un saltimbanque, toi, on aura tout vu). De retour dans la bourgade pittoresque — qui, vraiment, pouvait accepter de vivre ici (à part pour le vin, peut être (et encore, tu préfères le whisky anglais (vieux londonien jusque dans tes tripes (que tu as mécaniques (Vieille Machine qui prétend être humaine))))) — tu avais fini, enfin, par avoir le fin mot de cette histoire.

Un imbécile du cirque laissait tout un tas de cadavres dans son sillage et, vos routes s’étaient donc croisées plusieurs fois — suivez, je vous prie, je n’aurai la patience d’expliquer plus longtemps — il était logique que les soupçons finissent par se porter sur toi.

Sauf que, voilà. Ce n’était pas toi. Et être ainsi accusé d’être un si piètre assassin, laissant des traces de partout et des corps à la vue de tous, c’était là une chose qui t’agaçait foncièrement — pour ne pas dire que tu bouillais intérieurement. Il te fallait retrouver ce tueur de bas étage et lui faire payer l’affront de se faire passer pour toi — affront dont, en vérité, il n’avait sûrement pas conscience — encore plus maintenant que tu avais été vu. Ton nom est déjà connu à la Congrégation, tu le sais, et ne voudrais pas rajouter de tels méfaits à la liste déjà longues de ceux que tu as réellement commis.

Un nouvel obstacle s’était présenté. Pour pouvoir mener une enquête, il te manquait deux choses. La capacité à parler français et le calme pour écouter les personnes interrogées. L’un comme l’autre étant hors de tes compétences, tu as choisi une personne pour t’accompagner dans cette croisade ridicule et, pourtant, essentielle. Ton dévolu s’était donc jeté sur la pauvre Edith, akuma qui t’était inconnue mais qui semblait remplir toutes les conditions.

Et vous étiez là, donc. Tout ça à cause d’une pauvre phrase, quelques mots lancés à la volée et la machine s’était engrangée. Et vous, vous étiez là, donc, sur la place principale de cette petite ville que tu détestes maintenant, toi ronchonnant, Edith souriant sans doute tu ne sais pas, tu regardes  autre part à la recherche de quelque chose — tu ne sais quoi, en vérité, mais tu t’agites, Sebastian, alors tu as besoin d’agir.
« On commence par quoi ? J’ai lu dans les rapports que le cirque n’y était pour rien dans cette histoire mais bon, j’imagine qu’ils ont menti à la police. »
Déjà tu fronces les sourcils et viens te pincer l’arrête du nez. A peine commencée, il est temps que cette enquête prenne fin.
© GASMASK


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye EmkuCmr

aesthetic:
 

never forget:
 
:: Le Ronchon ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aucune idée
Aime:
N'aime pas: Sebastian Abbott
Sebastian Abbott:: Le Ronchon ::
I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain
The only thing that's real


Sebastian ronchonne en #990000

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye 3WtqdNt Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye IeHdgG6 Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye B0N4pVe

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 364 ▐ Autres Comptes : Lily ; Gwen ; Nour ; Oskar ; Annabelle ; Aesa ; Amaury ; Jean-Jean ; Maxence ; Magdalena ; Enos ; Amak
Masculin
▐ RPG Age : 17 - 20 ans
▐ Personnalité : Las
▐ Parcours RP :
9/5 Indisponible

wwwAda, Soren [1]
wwwScar [1]
wwwSeo [2]

wwwPhoenix [6]
wwwCristal [6/3]
wwwLachésis [2]
wwwEdith et Asiye [3]
wwwSua [1]

wwwL'Arche [1]

Rang B
1670 pts
Rang A dans 790 pts et 5 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Mer 25 Mar - 3:32
monsters (will be monsters)
« nothing changes instantaneously : in a gradually heating bathtub you'd be boiled to death before you knew it. »
C’est marrant je trouve parce que tu vois Edith (honnêtement) on demande souvent la machine (rien d’étonnant à cela : c’est ce que tu es (tu ne sers qu’à ça après tout triste arme sanguinaire du Comte Millénaire (tu ne sers qu’à ça après tout))), mais ce que l’on ne demande en revanche pas (ou peu) c’est toi (juste toi). Faisons bref : le terrible akuma est accusé à tort (c’est fort embêtant (embêtant est décidément le bon mot : ça embête seulement mais (ce n’est pas dramatique non plus tu comprends (sinon je t’assure qu’on ne t’appellerait pas toi))) donc il faut bien un akuma moins terrible pour l’aider à (éviter de ne créer plus de (non je ne sais pas)) disons élucider cette affaire c’est ça voilà ; d’akumas moins terribles il n’y en a pas tant que ça (mais assurément il n’y a pas que toi) enfin tu ne lis pas trop entre les lignes tu espères juste pouvoir être utile et (surtout pouvoir le prouver (tu es utile Edith même si la machine n’est pas utilisée (c’est ce que tu voudrais (être utile sans la machine et (aujourd’hui c’est le plan parfait parce que (sa machine est plus forte que la tienne (ce n’est pas de ta machine qu’il a besoin alors (c’est le plan parfait))))))).

Sebastian Abbott ne fait pas dans la dentelle, ça au moins : tu le sais. Malgré tout ce que l’on peut chuchoter à son sujet (parce que tu fais particulièrement attention au monde qui t'entoure (même si le monde ne le fait pas nécessairement en retour (tu gardes un œil surtout sur les autres (les comme toi)))), tu n’en as pas vraiment peur : auquel cas tu ne te trouverais certainement pas ici pour l’aider (ou peut-être (peut-être) uniquement peur qu’il ne t’apprécie pas (un peu comme la terrible (enfin pas tant que ça) Wil (pour ne citer que celle-là)), car si même tes propres alliés ne parviennent à te supporter tu n’iras tout simplement pas bien loin dans cette (seconde) vie Edith crois-moi)). Tu ne te fais pas d’illusion non plus (il n’avait probablement pas d’autre choix (c’est ainsi que ça se déroule toujours : on te choisit seulement parce qu’on a pas trop d’autre choix Edith voilà – parfois ça se termine bien, parfois ça se termine mal)) et ça te va. Il dit que ce n'est pas lui alors ce n'est pas lui. Sans la moindre once de méfiance tu crois éperdument (tu fonctionnes comme ça Edith quand bien même il mentirait, on ne te trouverait pas ailleurs aujourd’hui (mais il ne ment pas tu y mettrais la main à couper (il le faut bien))).

Sebastian Abbott ne fait pas dans la dentelle, mais toi au contraire : si. C’est un peu ton truc la dentelle (si j’occulte la mécanique de l’équation (tandis que le sien se situerait plutôt du côté de (tout ce qui n’est pas dentelle au fond (dent tout court))). Tu sais aussi qu’il fera ce qui doit être fait (sans sourciller). Ça tu lui envies un peu (parce qu’une machine qui ne fait pas c’est (une machine bonne à jeter et (tu ne veux pas être jetée))) dans la mesure où l’on peut envier ce genre de faire (parce que tu es déjà trop machine Edith (à force tu t’endurcis (tu te noircis)) tu penses comme une machine (une machine qui ne veut pas être jetée (ou comme tu dirais plutôt Edith : une machine qui veut aider (restera toujours une machine alors)) même si (au fond ce que tu envies réellement c’est (tous ces humains qui (tous ces humains qui (ne savent pas et ont le droit de ne pas savoir (et ont le droit de ne pas faire (tous ces humains qui ne savent pas et vivent encore tout simplement))))).

Et donc (et donc la mission s’enclenche et (vous êtes en France (tu aimes bien la France (tu aimes bien tout (et tout le monde)))) ; tu n’es franchement pas difficile Edith peu importe te convient et (c’est un peu énervant à mon sens enfin))) silencieusement vous vous tenez en France. Il observe et (tu l’observes parce que (tu attends ses directives je crois ? (tu es là pour ça)))). Il s'exprime et (tu l'écoutes (surtout tu acquiesces même si)).

En revanche tu n’aimes pas douter des gens Edith mais (là on ne parle pas de gens on parle de (morts alors)) si tu ne doutes pas ça continuera (il n’y a bien que les sans-choix (comme vous (comme toi ? – non c’est différent tu peux pardonner à tout le monde sauf à toi)) que tu excuses à cela) donc oui ils ont sûrement menti (les tueurs mentent après tout (n’en es-tu pas la preuve vivante ?)) c’est ce que tu te dis. Et puis je dois bien avouer que le lien est logique parce que (pour cacher un arbre mettons-le dans une forêt (et quoi de mieux qu’une troupe de (faux monstres) pour en maquiller un (vrai) ?))) on dirait vraiment qu’il s’agit de ça – tu ne l’affirmes pas toutefois (ce que l’on sait de source sûre c’est que le spectre rôde dans l’ombre du cirque donc s’en approcher revient à s’approcher de la vérité et (c’est suffisant en tout cas (le moment venu tu aviseras))).

— Peut-être (peut-être tu dis parce que ce genre d’initiatives tu préfères quand elles ne viennent pas de toi) qu’il faudrait commencer par les interroger (ton peut-être tu le dis aussi pour ça (parce qu’interroger n’est pas un mot léger tu sais ce qu’il signifie et (tu le dis quand même voilà)) alors, tu n’oublies pas de sourire (parce que les gens sourient quand ils sont sûrs d’eux et d’autres choses aussi mais (ce que tu veux c’est avoir l’air sûre de toi là (je ne suis pas convaincue que ce soit le cas (tu souris c’est tout)))).

Tu ne parles pas beaucoup pour l’instant Edith certaines personnes (je ne cite pas de noms) t’ont appris à te taire (ou du moins à commencer doucement parce que (je sais que ça ne durera pas c’est plus fort que toi mais) tu préfères éviter un énième fracas voilà – je dis tout ça sauf que tu remarques bien qu’il est déjà agacé (tu as toujours aisément perçu ce genre de choses puis (ce n’est évidemment pas une partie de plaisir non plus)) et lorsque les autres sont (choisissez) tu ne peux pas t’en empêcher (Edith se sent obligée de toujours rajouter (sans qu'on ne lui ait rien demandé) une couche de miel par-dessus tout et n’importe quoi que voulez-vous) alors tu complètes l'air de rien :

— Ce sera vite réglé je pense, tu le penses vraiment (ça n’a pas l’air si compliqué que ça), il n'y a pas besoin de se prendre la tête avec cette histoire (au pire tu es là pour gérer les trucs qui prennent la tête (trop tôt j'imagine))... sinon je peux toujours m'en charger toute seule si tu préfères, il n'est pas trop tard pour ça (un peu quand même (puis tu ne préfères pas spécialement toi (par contre tu préfères ça à ne pas pouvoir concrètement aider (comprendre : prouver ton utilité à) l'un des tiens alors))) tu hausses les épaules et tu n’oublies pas de sourire même si cette fois c’est (un sourire rassurant que tu veux ? (mais bon ici aussi (tu souris c’est tout))). Tu ne bouges pas cependant (tu attends ses directives car (au fond tu n’es là que pour ça))).


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye 7mSq2gf
○○○
mood:
 
kdos:
 
La Miséricorde

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: aider ?
Aime:
N'aime pas: Edith Laforet
Edith LaforetLa Miséricorde
Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye O7ZwVkU

Edith pardonne en #B78178.

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye Yr3h
| FP | RS | FT |

« i'm like a flower that's fading here where every hour is one long tear »

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 118 ▐ Autres Comptes : sabah + luba + anja.
Féminin
▐ RPG Age : 18 ans de corps, 22 ans d'âme.
▐ Personnalité : humaine.
▐ Parcours RP :
(disponible) 13/9


life live on life, therefore you must eat or be eaten ft. bonnie r. o'cahan (+ 30) ; début novembre 189x.

no rest for the wicked ft. b. wilma hartmann (+ 40) ; début mars 189x+1.
entre la mer et la terre ft. louis roussel (+ 40) ; fin mars 189x+1.

beautiful minds inspire others ft. adelheid von rosenwald (+ 20) ; début avril 189x+1.
the pain i don't say out loud, builds a home inside me ft. dorothea von rosenwald (+ 10) ; 12 avril 189x+1.
quête 15 : blue hell ft. felipe borréda de soto & wil hartmann (+ 10) ; mi-avril 189x+1.

look inside yourself ft. lion d. ferguson (+ 00) ; 04 mai 189x+1.
who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ? ft. sua (+ 10) ; 08 mai 189x+1.
quête 21 : freak show ft. sebastian abbott & asiye y. demir (+ 20) ; mi-mai 189x+1.
l'amour est dans le pré ft. felipe borréda de soto & bonnie r. o'cahan & sua (+ 10) ; 21 mai 189x+1.
meling u of ur q ft. şehrazat f. güzel (+ 00) ; fin-mai 189x+1.

let it go and unleash all the feelings ft. blasius barnes (+ 00) ; 07 juin 189x+1.

together as one ft. blablabla on verra après (+ 00) ; 05 juillet 189x+1.
mi juillet sebby LANCE LE STP OUBLIE PAS

○○○

RANG E (650) + 2 conditions → RANG D à 750
| banque |

Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Mer 8 Avr - 0:55

It smells like hell here.


Ca devait pourtant être une journée calme après toutes tes aventures à Londres. Lorsqu'Acanit était venue te chercher, vous aviez vite été rattrapées par des Noés et tu avais réellement eu peur ce jour-là car il s'agissait de ton tout premier affrontement.

Après cela, l'on t'a directement affectée à une première mission. Ils ne chôment pas à la Congrégation et puis tu étais déjà suffisamment entraînée physiquement suite à ton passé. Seul le contrôle de ton Innocence te faisait encore un peu défaut mais cela viendra avec le temps et l'expérience que l'on t'avait dit.

Et dans cette première mission, tu avais été balancée dans un village paumé au milieu de rien avec pour seule compagnie Aslan le chat & un traqueur qui ne parlait pas beaucoup. Bon. Vous aviez fait de votre mieux pour coopérer et clairement, vous étiez tombés dans une sorte d'embuscade. Le village était rempli d'akumas mais tu avais enfin compris une manière de fonctionner d'Aslan : il s'agite lorsqu'il sent des akumas. C'est comme un traqueur de proie : il se met en mode chasseur et tu n'as plus qu'à le suivre. C'est comme ça que cela fonctionne.

Tu étais revenue de cette mission blessée, mais en vie grâce à Aslan qui s'était montré brave et courageux malgré sa peur à lui aussi. Et à peine avais-tu eu le temps de te remettre un peu que l'on te remettait à nouveau un poids sur les épaules. Un akuma sévissait apparemment à Tours en France -tiens, encore ce drôle de pays- et laissait de nombreux morts derrière lui. Il avait été repéré et d'après certaines descriptions de partisans, il était déjà connu de l'Ordre Noir. Ton rôle? L'éliminer.

Tu ne comprenais pas trop. Pourquoi t'affecter cette mission à toi si au final même eux n'avaient toujours pas réussi à l'éliminer? C'est idiot. Peut-être comptent-ils sur tes capacités et sur ton expérience d'espionne pour en faire quelque chose, tu ne sais pas.

Néanmoins, tu t'étais mise en route, Aslan à tes côtés. Etant donné que tu étais seule pour la première fois aujourd'hui, tu gardais précieusement ton golem à tes côtés, au cas où cela viendrait à mal tourner.

Arrivée dans la ville, tu posas ton chat au sol et d'un regard, il comprit quelle était sa mission. Vous marchiez dans la ville, à l'affût. Tu t'étais bien équipée : sabres aiguisés rangés dans ton dos, armes à feu accrochées à ta ceinture. Tu sais que cela n'a aucun effet contre les akumas, mais tu prends toujours cela pour pouvoir bluffer au cas où et au pire des cas pour te défendre contre des humains qui te voudraient du mal.

Tout à coup, Aslan relève la tête et se met à courir dans une direction : tu comprends automatiquement qu'il a repéré la cible. Tu te mets à le suivre en courant, ton golem te suivant de près.

- Aslan a repéré un ou des akumas et s'est mis à leurs poursuites. Je vais le suivre en empruntant des rues moins fréquentées pour ne pas me faire voir.

Sur ces mots, tu vires dans une ruelle et tu continues à courir. Ville étrangère oui, mais pas inconnue. Tu avais pris soin d'étudier des cartes de la ville pour en connaître les ruelles et passages qui te seraient utiles avant de partir en mission.

Soudain, tu entends un rugissement non loin et tu accélères le pas, avant d'arriver dans une ruelle donnant automatiquement sur une place. Tu vois une jeune femme et un jeune homme. C'est lui, c'est la description que l'on t'a donnée. Aslan s'est activé sous forme de tigre et leur fait face, crocs sortis pendant que toi, tu restes tapie dans l'ombre. S'ils sont deux, tu ne dois pas te révéler. Tu rapproches ton golem de tes lèvres et tu te mets à chuchoter, sortant un de tes sabres de son fourreau, le deuxième restant rengainé.

- La cible est localisée, je l'ai en visuel. Aslan leur fait face. Ils sont deux. Je reste en retrait.

Tapie dans l'ombre telle la lionne, tu observes ce qu'il se passe. Clairement, l'auteur de tous ces meurtres n'en sortira pas indemne, c'est clair.




Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye WlukZwU

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye BZLXSNO Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye OdFVYJG Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Jeu 9 Avr - 18:38

La jeune femme te répond, sur un ton à mille lieux du tien — elle est douce et toi tu (n’as jamais connu la douceur) ronchonnes — alors que tu te retournes en sa direction et l’écoutes, silencieux mais attentif. Tu as sale caractère mais respectes toujours (un temps) tes partenaires de mission et leurs idées — avant que tu ne te rendes compte qu’ils ne valent rien (avant que tu ne te remettes à râler de tout et de rien (mais surtout de rien (et de ces âmes qui, peut être n’auraient pas dû être ramenées))) — et tu en fais de même avec Edith (peut être aussi parce qu’elle approuve ce que tu as dit (parce qu’elle va dans ton sens (c’est plus facile ainsi))).
« Peut-être qu’il faudrait commencer par les interroger alors.
Hm
Ce sera vite réglé je pense, il n'y a pas besoin de se prendre la tête avec cette histoire. Sinon je peux toujours m'en charger toute seule si tu préfères, il n'est pas trop tard pour ça »
Tu lèves un sourcil, surpris, mais ne réponds pas tout de suite. À quoi bon, tu ne ferais qu’étaler ces choses qu’on a un jour appelées sentiments — ces choses que tu caches sous tout un tas de mauvaise humeur et de mimiques dubitatives (ces choses que tu ne caches donc pas) — et te montrerais désagréable sans réellement le penser, ce serait perdre du temps et une énergie que tu n’as pas (que tu n’as plus) — ce serait créer quelque chose aussi, comme le début d’un lien où l’on parle et se confie et s’apprécie (et la Machine n’apprécie plus (il se contente de bougonner (et de boire pour oublier))).

Mais il faut répondre pourtant, il faut dire un mot, donner un ordre, un semblant de direction à suivre, un soupçon d’humanité pour ne pas la faire fuir trop tôt, ne pas rater cette mission avant même de l’avoir commencé. Il faut répondre, donc, ce que tu finis par faire, d’un ton las — c’est là un signe d’amitié pour la vieille âme cassée.
« Ça ira » Comprendre qu’il n’a pas pour habitude d’encombrer les autres avec ses problèmes et ne veut pas déranger, mais qu’il est reconnaissant de cette offre et l’apprécie — ou quelque chose comme ça, du moins. « Allons les voir »
Mais, contrairement à ce que tu pensais, vous n’allez rien du tout. Face à vous un tigre vient de faire son apparition — et de te mettre devant Edith par instinct, comme pour la protéger (il fut un temps où il était frère) — et montre ses crocs, prêt à attaquer. Tu peux sentir qu’il n’est pas naturel et grinces des dents, comprenant qu’ils sont déjà là et que vous allez devoir vous occuper d’eux avant de pouvoir résoudre ton soucis.
« Il ne manquait plus que ça » railles, alors que déjà, la matière noire vient se former au bout de tes doigts. « Je m’en occupe. Recule toi » Fais attention à toi « et cherche, son compatible ne doit pas être bien loin »
© GASMASK


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye EmkuCmr

aesthetic:
 

never forget:
 
:: Le Ronchon ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aucune idée
Aime:
N'aime pas: Sebastian Abbott
Sebastian Abbott:: Le Ronchon ::
I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain
The only thing that's real


Sebastian ronchonne en #990000

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye 3WtqdNt Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye IeHdgG6 Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye B0N4pVe

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 364 ▐ Autres Comptes : Lily ; Gwen ; Nour ; Oskar ; Annabelle ; Aesa ; Amaury ; Jean-Jean ; Maxence ; Magdalena ; Enos ; Amak
Masculin
▐ RPG Age : 17 - 20 ans
▐ Personnalité : Las
▐ Parcours RP :
9/5 Indisponible

wwwAda, Soren [1]
wwwScar [1]
wwwSeo [2]

wwwPhoenix [6]
wwwCristal [6/3]
wwwLachésis [2]
wwwEdith et Asiye [3]
wwwSua [1]

wwwL'Arche [1]

Rang B
1670 pts
Rang A dans 790 pts et 5 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Mer 15 Avr - 18:52
monsters (will be monsters)
« nothing changes instantaneously : in a gradually heating bathtub you'd be boiled to death before you knew it. »
Tu acquiesces d’un délicat mouvement de la tête quand il te répond que ça ira, même si en réalité ça n’ira peut-être pas si bien que ça (car déjà l’ennemi fait son premier pas et (c’est un tigre qui sort de l’ombre (des tigres tu n’en as vu que dans les livres (tu trouves que c’est un bel animal malgré son air terriblement menaçant (tu sais aussi que de tigres on n’en trouve pas en France et (tu sais aussi que de tigres en son genre il n’en existe probablement pas d’autre tout simplement (tu sens bien l’Innocence qui pulse dangereusement dans ses veines (voilà qui est dommage tu te dis c’est tout (il me semble important de préciser qu’Edimbourg traîne encore (bien trop (il te suffit de fermer les yeux)) dans ta tête et quand tu le regardes tu ne vois en face de vous qu’une simple bête aux crocs un peu plus risqués (un tigre ce n’est qu’un tigre et (un tigre ce n’est surtout rien face au volcan affamé tu vois ? (l’expérience en dépit de tous ces nouveaux traumatismes que tu ne sais effacer aura au moins eu le mérite de (disons de te forger l’âme aux faux dangers alors (cette Innocence-là (qui te déplaît tout de même malgré sa beauté) ne te provoque pas vraiment de redoutable sentiment)))))))))))))).

Ce qui t’en provoque un peu plus cependant c’est l’incompréhension qui te surprend quand Sebastian se place devant toi et t’intime de reculer (c’est probablement la dernière chose à laquelle tu t’attendais de sa part (il faut dire qu’il est peu bavard et (même si le silence ne t’a jamais dérangé (il rend toutefois le personnage un poil plus difficile à cerner (tu ne comprends pas non plus dans l'absolu (tu l'apprécies quand même) son geste parce que tu es machine tout autant que lui et puis surtout (ce n’est qu’une Innocence animale à tes yeux rien de (rien de comparable à ce que tu as vu là-bas (ça non)) mais puisqu’il veut s’en occuper il s’en occupera (qui es-tu pour répliquer ? (il t’offre même une tâche à réaliser et tu tiens religieusement à l’aider alors))))))))) :

— Okay, je vais faire vite ! tu pourrais ajouter bien d’autres choses malheureusement tu n’en as ni le loisir ni le besoin (tu as pleinement confiance il te surpasse amplement et puis (tu veux aussi te dépêcher par crainte de décevoir (c’est une tâche facile ce serait bête de s’y rater Edith, n'est-ce pas ?))).

Il t’a demandé de chercher, donc tu cherches (honnêtement ça t’arrange un peu parce que (les Innocences ne discutent pas (les compatibles en revanche… (les compatibles en revanche peuvent discuter (tu te demandes si celui-là le voudra ? (tu l’espères en tout cas (tu te doutes bien que ce n’est pas pour ça qu’il t’a envoyé le trouver mais (ce sont tes méthodes et tu n’as pas prévu de les changer (si (et seulement si) jamais il refuse de t’écouter (eh bien… (tu ne pourras malheureusement plus faire grand-chose à son sujet))))))))))) ainsi tu te hâtes, le regard qui examine méthodiquement les alentours de la place et (tu restes une machine tueuse Edith alors (naturellement tu as de l’instinct)) il y a une ruelle en particulier qui t’interpelle ; tu décides de t’y engouffrer pour tomber nez à nez avec la fameuse Exorciste (tu le supposes) recherchée. Tu la détailles prestement (elle est armée (ce qui ne t’inquiète pas outre-mesure (un sabre ce n’est qu’un sabre et (si un tigre ne te tracasse pas plus que cela… (enfin tu ne t’imagines pas devoir en tâter de toute façon (tu es persuadée de pouvoir tout arranger)))))) et tu lui souris tendrement :

— C’est votre tigre ? simple formalité (tu le sais). Tu réfléchis aux mots que tu vas employer (il te faut agir particulièrement vite Edith (tu n’as que peu de temps pour la faire plier)) : vous savez qu’il va mourir si vous ne l’arrêtez pas maintenant ? Il ne fait clairement pas le poids face à mon ami… et vous non plus, d’ailleurs, tu exagères un peu dans la forme, mais le fond n’en demeure pas moins vrai (elle ne doit sûrement pas en douter). Heureusement nous ne sommes pas là pour nous battre ou pour tuer qui que ce soit et (oh tu imagines bien comme ces mots sortant de ta bouche doivent sonner le glas du ridicule (pourtant ils sont le pur reflet de la réalité (tu peux l’assurer (enfin ; te concernant du moins…)))) je sais ce que vous pensez, mais sur ce coup-là vous devriez me faire confiance, vous comprenez ? Je ne vous veux aucun mal et je préférerais éviter un carnage inutile... alors calmez votre tigre, d’accord ? Et je m’occupe du reste…

Le reste c’est ton fameux ami qui n’en est pas véritablement un et vis-à-vis duquel tu ne sais nullement si ce type d’initiatives va passer (certains s’en moqueraient (d’autres céderaient (lui tu ne peux pas vraiment le deviner (tu songes qu’en tous les cas ce serait bien de le tenter ?)))), alors tu t’en retournes vers lui (dos à l’Exorciste mais (tu penses qu’elle saura faire le bon choix (les Exorcistes ne sont pas stupides (encore moins lorsqu’ils sont en danger et (ils peuvent te considérer Destiny te l’a déjà prouvé (tu pries un peu à l’intérieur de ne pas te tromper)))))) :

— Sebastian ! Tu veux bien m’écouter deux secondes ?

Deux secondes c’est le temps que tu donnes à l’ennemie pour abdiquer (deux secondes ce n’est pas grand-chose quoiqu'à tes yeux ça reste décent (deux secondes c’est le seul instant que tu as le droit de lui offrir avant d’infirmer sa bonne volonté et puis (c’est à elle de décider mais (si deux secondes ne lui suffisent pas pour se prononcer eh bien… (tu auras au moins (tu auras au moins essayé de l’aider Edith pas vrai ?)))))).


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye 7mSq2gf
○○○
mood:
 
kdos:
 
La Miséricorde

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: aider ?
Aime:
N'aime pas: Edith Laforet
Edith LaforetLa Miséricorde
Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye O7ZwVkU

Edith pardonne en #B78178.

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye Yr3h
| FP | RS | FT |

« i'm like a flower that's fading here where every hour is one long tear »

▐ IRL Age : 21 ▐ Messages : 118 ▐ Autres Comptes : sabah + luba + anja.
Féminin
▐ RPG Age : 18 ans de corps, 22 ans d'âme.
▐ Personnalité : humaine.
▐ Parcours RP :
(disponible) 13/9


life live on life, therefore you must eat or be eaten ft. bonnie r. o'cahan (+ 30) ; début novembre 189x.

no rest for the wicked ft. b. wilma hartmann (+ 40) ; début mars 189x+1.
entre la mer et la terre ft. louis roussel (+ 40) ; fin mars 189x+1.

beautiful minds inspire others ft. adelheid von rosenwald (+ 20) ; début avril 189x+1.
the pain i don't say out loud, builds a home inside me ft. dorothea von rosenwald (+ 10) ; 12 avril 189x+1.
quête 15 : blue hell ft. felipe borréda de soto & wil hartmann (+ 10) ; mi-avril 189x+1.

look inside yourself ft. lion d. ferguson (+ 00) ; 04 mai 189x+1.
who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ? ft. sua (+ 10) ; 08 mai 189x+1.
quête 21 : freak show ft. sebastian abbott & asiye y. demir (+ 20) ; mi-mai 189x+1.
l'amour est dans le pré ft. felipe borréda de soto & bonnie r. o'cahan & sua (+ 10) ; 21 mai 189x+1.
meling u of ur q ft. şehrazat f. güzel (+ 00) ; fin-mai 189x+1.

let it go and unleash all the feelings ft. blasius barnes (+ 00) ; 07 juin 189x+1.

together as one ft. blablabla on verra après (+ 00) ; 05 juillet 189x+1.
mi juillet sebby LANCE LE STP OUBLIE PAS

○○○

RANG E (650) + 2 conditions → RANG D à 750
| banque |

Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Ven 17 Avr - 0:25

It smells like hell here.


Tapie dans l'ombre, tu observais, tu étais prête à passer à l'action. Oh, tu n'aimes pas attendre, tu détestes ça même. La patience n'a jamais été ton point fort alors tu espères que tout se terminera bien vite. Néanmoins, tu ne te fais pas d'illusions Asiye. Tu ne sous-estimes pas tes ennemis, loin de là -ils sont deux, tu es seule et tu as eu vent des histoire d'Exorcistes tués par des akumas- et toi tu viens à peine d'arriver à la Congrégation de l'Ombre avec Aslan. C'est pour cela que tu restes cachée, mieux vaut éviter tout risque.

Tu ne peux empêcher ce pincement au coeur lorsque tu vois la matière noire qui arrive sous les doigts de l'akuma. Ce pincement au coeur lorsque tu imagines Aslan être blessé par cette matière noire. Décidément, tu t'es attachée à ce petit chat, ce petit chat qui t'a sauvée, ce petit chat qui n'est pas si petit finalement. Petit chat qui, lorsque tu le désires, devient un tigre féroce et prêt à tout pour te protéger.

Néanmoins, tu as bien du mouron à te faire Asiye car voilà la jeune femme qui quitte son compagnon, voilà ton Innocence seule face à un akuma mais te voilà bientôt seule face à une akuma également.

Parce qu'avant même que tu n'aies le temps de changer de spot d'observation, elle apparaît devant toi et tu te retrouves coincée. Elle te sourit et tu hausses un sourcil, ton sabre toujours dégainé -même si tu sais qu'il n'aura aucun effet.

-  C’est votre tigre ? Vous savez qu’il va mourir si vous ne l’arrêtez pas maintenant ? Il ne fait clairement pas le poids face à mon ami… et vous non plus, d’ailleurs.

Tes sourcils se froncent, tu viens d'être touchée dans ta fierté ta fierté de femme, de combattante, de tout. Comment peut-elle oser te sous-estimer à ce point? Sous-estimer Aslan? t'enterrer alors même que le combat n'est pas engagé, Asiye, alors qu'Aslan n'a sorti que ses crocs face à son "ami". Tu ne comptais pas les sous-estimer alors pourquoi le font-ils?
Mais tu n'as pas le temps de répliquer, de te vexer qu'elle continue sur sa lancée.

- Heureusement nous ne sommes pas là pour nous battre ou pour tuer qui que ce soit et je sais ce que vous pensez, mais sur ce coup-là vous devriez me faire confiance, vous comprenez ? Je ne vous veux aucun mal et je préférerais éviter un carnage inutile... alors calmez votre tigre, d’accord ? Et je m’occupe du reste…

Tes yeux se plissent mais alors, elle te tourne le dos et appelle son ami, Sebastian -tu enregistres ce nom- et, sabre toujours en main tu sors de ta tanière. Aslan te jette un regard et sans un mot de plus, tu viens te mettre à ses côtés, n'ordonnant pas sa désactivation pour autant.

Tu es méfiante Asiye, tu ne fais pas confiance au premier sourire que l'on t'adresse et Aslan sent cette méfiance, et reste sur ses gardes également. Et alors, tu décides de faire entendre ta voix, gardant cet air sévère sur ton visage, cet air qui dit "je ne me laisserais pas marcher dessus". Plus maintenant.

- Je ne sais pas à quoi vous jouez tous les deux. Mais toi, dis-tu en pointant le dénommé Sebastian, on m'a rapporté que tu tuais des gens ici.

Tu tutoies, ce n'est pas de ta faute tu ne fais pas exprès. Et alors tu continues sur ta lancée, tu comptes bien être écoutée et tu le seras.

- Loin de moi l'idée d'accuser à tort, mais plusieurs éléments se rapportent à vous, alors si ce n'est pas toi l'auteur de tous ces crimes, qui est-ce?

Qui est-ce, hein Asiye? Tu sais que les akumas sont des machines tueuses, faites pour tuer et que tu dois les éliminer, c'est ce qu'on t'a dit à la Congrégation. N'importe quel autre Exorciste n'aurait pas écouté et ce serait jeté dans un combat.

Mais tu n'es pas n'importe quel Exorciste.

Grâce à ton passé de brooker, tu sais que les akumas gardent une certaine raison, que les Noés gardent une certaine humanité. Tu sais que la Guerre, ils ne l'ont pas tous choisie, comme toi. Alors tu gardes l'oreille attentive à ce qu'ils auraient à te dire, malgré tout.

Tu poses une main sur ton tigre, le contact de ta main sur sa fourrure semblant le calmer un peu. Tu veux des réponses, et tu les auras.




Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye WlukZwU

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye BZLXSNO Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye OdFVYJG Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Jeu 29 Oct - 17:30

La jeune femme te quitte, non sans t’assurer de la rapidité de ses actions, et déjà tu peux sentir un semblant de tension quitter tes épaules — tu n’aimes combattre en étant accompagné (tu crains la crainte (et la culpabilité qui ronge après coup (et les cauchemars qui ne disparaissent au réveil (tu es une âme solitaire, Sebastian, qui ne saurait supporter d’autres morts que la sienne)))) — alors que tu te concentres pleinement sur l’affrontement qui t’attend et l’animal qui te fait face.

Le tuer serait facile, si seulement il n’était pas l’un de ces foutus cristaux divins contre lesquels tes pouvoirs perdent en efficacité. D’ailleurs, rien ne te dit qu’il n’est pas capable de plus et alors un simple coup de griffes ne serait sans doute pas suffisant. Tu dois jauger ton adversaire, Sebastian, avant de l’attaquer de front et risquer d’y perdre quelques parties — ou même la vie (et un juron de quitter tes lèvres) — et c’est donc ce que tu fais, scrutant ses mouvements et ce qu’ils peuvent renfermer.

L’animal ne semble cependant pas décidé à attaquer, ce qui ne te rassure pas pour autant, bien au contraire. Si tu n’es pas un fin stratège toi-même — on ne peut qualifier attaquer en premier comme une stratégie — tu sais que ceux à la Congrégation le sont (peut être même reçoivent ils des leçons à ce sujet), et alors une absence de mouvement n’est pas un répit, c’est même tout l’inverse. Alors tu te contentes d’attendre, toi aussi, prêt à esquiver la moindre attaque et à porter un coup — que tu espères unique et final.
« Sebastian ! Tu veux bien m’écouter deux secondes ? »
Tu voudrais répondre que tu es occupé pour le moment mais n’en fais rien — tout comme tu ne lâches pas un inélégant quoi ressemblant plus à un reproche qu’une réelle question. Au lieu de tout cela, tu te tournes légèrement en sa direction et l’interroges du regard, avant que ce dernier ne se pose sur la jeune femme à ses côtés. Il n’est pas compliqué de comprendre qu’il s’agit de l’exorciste accompagnant l’animal, toujours face à toi, et tes sourcils se froncent en les voyant ainsi, côte à côte, sans que l’ombre d’un début de combat ne se profile à l’horizon — rah ces femmes.
« Je ne sais pas à quoi vous jouez tous les deux. Mais toi, on m'a rapporté que tu tuais des gens ici. »
La combattante s’est approchée et elle te pointe maintenant du doigt en portant ses accusations (accusations qui réveillent ta (si vieille) colère (et tu te mets en mouvement, Sebastian, oubliant le tigre et le reste (tu avances jusque cette ignorante qui ose t’accuser de crimes si mal faits (qui ose t’associer à un imbécile de bas étage))) puis reprend la parole.
« Loin de moi l'idée d'accuser à tort, mais plusieurs éléments se rapportent à vous, alors si ce n'est pas toi l'auteur de tous ces crimes, qui est-ce?
Si c’était moi, l’auteur de ces crimes, tu n’en saurais rien. » lui claques tu au nez, d’une voix où se côtoient la colère et l’arrogance « Et comment pourrais-je le savoir, c’est votre rôle, non ? De protéger ces pauvres petits humains sans défense. »
Tu es mauvais, Sebastian, comme à ton habitude. Non, plus qu’à ton habitude. Tu n’apprécies rien de cette situation. Ni cette exorciste à la langue trop pendue, ni ses accusations insultantes, ni son tigre ridiculement dangereux, ni même ta partenaire qui fraternise avec l’ennemie. Quelle idée a bien pu lui traverser l’esprit ? Votre plan n’était pourtant pas si compliqué. A moins qu’elle n’en ait un autre, plus efficace ? C’est sans doute cela, après tout elle a demandé à ce que tu l’écoutes, Sebastian.
« Ridicule » craches tu, finalement, avant de te reculer et de faire les cent pas, jetant au passage un regard à Edith.
Je t’écoute.
© GASMASK


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye EmkuCmr

aesthetic:
 

never forget:
 
:: Le Ronchon ::

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Aucune idée
Aime:
N'aime pas: Sebastian Abbott
Sebastian Abbott:: Le Ronchon ::
I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain
The only thing that's real


Sebastian ronchonne en #990000

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye 3WtqdNt Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye IeHdgG6 Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye B0N4pVe

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 364 ▐ Autres Comptes : Lily ; Gwen ; Nour ; Oskar ; Annabelle ; Aesa ; Amaury ; Jean-Jean ; Maxence ; Magdalena ; Enos ; Amak
Masculin
▐ RPG Age : 17 - 20 ans
▐ Personnalité : Las
▐ Parcours RP :
9/5 Indisponible

wwwAda, Soren [1]
wwwScar [1]
wwwSeo [2]

wwwPhoenix [6]
wwwCristal [6/3]
wwwLachésis [2]
wwwEdith et Asiye [3]
wwwSua [1]

wwwL'Arche [1]

Rang B
1670 pts
Rang A dans 790 pts et 5 conditions

Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Mer 26 Mai - 19:18

It smells like hell here.


Tu t'inquiètes et t'exaspères Asiye : tu voulais rentrer au plus vite à la Congrégation, bien vite terminer cette mission mais tu comprends rapidement qu'il n'en sera rien lorsque tu vois la jeune femme débarquer devant toi. Tu la détailles et tu analyses rapidement ta situation -cessant alors d'analyser celle d'Aslan de ta position-. Tu peux toujours t'en sortir mais tu as intérêt à courir vite et la survie de ton tigre n'est même pas certaine.

Néanmoins, tu ne ressens aucune hostilité venant de la jeune femme -elle te sourit même- cela t'intrigue mais surtout tu abandonnes tes plans de course et de fuite -tu as toujours été imprudente sur les bords- et tu t'étais décidée à l'écouter.

Et malgré ta fierté écorchée par ses paroles, tu avais décidé de la suivre -enfin,tu n'avais pas vraiment d'autres choix actuellement- et tu avais rapidement repris Aslan et son ennemi en vue, ennemi qui semble être la cible recherchée. La situation ne t'enchante pas vraiment et tu ne peux que la subir, ce qui t'insupporte. Il faut vite que tu la reprennes en main, tu détestes ne pas avoir l'initative des choses.

Alors tu avais tenté de la reprendre comme tu pouvais, prenant la parole et exposant directement la problématique : l'akuma face à toi était recherché et était d'après ce que l'on t'avait à la Congrégation, la cause de tous ces meurtres. Et impatiente comme tu étais, tu ne voulais plus traîner et avais directement accusé le jeune homme -qui apparemment, ne l'a pas très bien pris-.

- Si c’était moi, l’auteur de ces crimes, tu n’en saurais rien.

Tu sens aussi que lui a été touché dans sa fierté -comme toi plus tôt- et tu hausses un sourcil. Il est un akuma, mais ses menaces ne t'impressionnent guère, il en faudra un peu plus pour te retrancher derrière tes émotions.

- Et comment pourrais-je le savoir, c’est votre rôle, non ? De protéger ces pauvres petits humains sans défense.

Tu n'apprécies pas ce ton mauvais qu'il prend avec toi et l'envie te vient d'être méchante à ton tour également mais -Asiye tu as 31 ans, ressaisis-toi- tu ne vas pas répondre à des moqueries censées te piquer dans ton ego. Tu n'as pas le temps pour ça, tu es ici pour une raison, pour mettre la main sur ce tueur. Et akuma ou humain, il payera cher les atrocités commises.

- Ces pauvres petits humains sans défense ont pourtant plus de ressource que ce que tu ne le prétends vu qu'ils réussissent à te faire accuser à leurs places.

Néanmoins Asiye tu sais bien qu'ils ont été humains eux aussi et tu fais sûrement partie des Exorcistes qui le savent plus que quiconque alors tu te tournes vers la jeune femme, celle qui t'a sourit il y a quelques instants de cela, pendant que son compagnon se met à marmonner dans sa barbe -tu n'en as que peu faire-.

- Bon, quelle est votre idée? J'aimerais terminer ma mission rapidement et ne pas me faire attraper par mes supérieurs à dialoguer avec deux ennemis.

Ca ne t'a jamais dérangé de discuter avec l'ennemi -après tout, tu es la première à savoir que les "camps" ne sont que des barrières qu'ils se sont eux-mêmes créées et que tu souhaites abattre- mais si ceux d'en haut l'apprenaient, tu ne ferais pas long feu, Asiye.




Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye WlukZwU

Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye BZLXSNO Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye OdFVYJG Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Quête 21 : Freak Show || Edith - Asiye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: