Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 [Quête] 14 bis la maison de l'horreur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
[Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Mar 21 Jan - 12:57
présentations
Akira & Asiye


 
 
C'est une mission bien originale qu'on te propose là, Akira. Elle ressemble un peu à ta mission de ce fameux club de gentilhommes, mais, à ton sens, elle est bien plus intéres-sante.
Bruits inexpliqués, lumière de bougies alors qu'il ne devrait y avoir personne, sombres ru-meurs, le bruit court qu’il y aurait une maison hantée dans le quartier chic de la ville d'Ama-rante. Sombres rumeurs qui font tache, mais surtout, disparitions inexpliquées : quiconque met les pieds dans cette maison de l’horreur n'en ressort jamais.
Et toi ? Tu vas y mettre les pieds bien sur.

Évidemment, l'Ordre Noir ne croit pas aux histoires de fantômes. Ces rumeurs cachent sans aucun doute la présence d'akumas.
Toi, tu ne parierais pas là-dessus, Akira. C'est peut-être puéril et gamin -ces mots qu’on te lâche à la figure et qui te tapent sur le système- mais tu n’es pas complètement fermé à ce monde-là. Ce qui n’est pas très étonnant, tout compte fait. Après tout, tu es écrivain, pour enfants qui plus est. Il te faut bien cette ouverture d’esprit pour t’imprégner de l’univers des contes. Les gens peuvent bien dire que tu es puéril, ce qui est drôle c’est que ces mêmes gens apprécient tes livres.

Ainsi tu attendais ta partenaire de mission, déjà sur place dans la ville d'Amarante. La fa-meuse demeure n'était pas très loin, mais tu attendais ta collègue du jour à l’entrée de la ville. Tu hésitais à reprendre ton kiseru pour fumer en attendant. Cloud te l'avait carrément arraché des mains la dernière fois, prétendant que tu ne faisais que détruire ta santé. C'est vrai, et puis tu en as pleinement conscience. Mais tu es un exorciste, un soldat donc, alors tu sais que tu risques de mourir à tout moment. Tu ne vivras pas vieux, et ça ne compte pas plus que ça pour toi.

Tu te retournes et tu vois une personne ayant le même rosaire que toi s'approcher. Voilà ta partenaire de mission, sans aucun doute.
Asiye Demir.
Tu connais son nom, car tu sais qu'elle est arrivée récemment dans ton unité. Tu ne l’as jamais rencontrée par contre. Sa peau mate, ses yeux et ses cheveux ainsi que son nom révèlent ses origines. La femme semble avoir plus ou moins ton âge -ce qui n’est pas très commun chez les exorcistes, tu as l'impression.
Et puis, ce que tu remarques directement, c'est le chat de la demoiselle. Il faut dire qu'une fourrure rousse sur un uniforme noir et rouge, ça se voit tout de suite. Tu sais déjà qu'il s'agit de l'innocence de la demoiselle, on te l’a dit. Cela te rappelle l'innocence de ta maré-chale, ce singe de malheur... Tu retiens une grimace. Tu as toujours aimé Les chats -tu en avais un toi-même, avant que ta vie ne soit détruite- mais tu as toujours eu un étrange fee-ling avec les animaux, soit bon soit mauvais -la preuve avec Lau...

-Asiye Demir et Aslan ? Je suis Akira Nakamura, votre partenaire de mis-sion.

Tu espères au fond de toi que cette mission ne tournera pas encore au vinaigre. Tu as une fâcheuse tendance à te battre avec tous tes collègues, Akira, et à tout faire foirer.
Sans doute est-ce parce que tu es bel et bien un homme violent au fond.
N’espère pas remonter la pente, monstre.





[Quête] 14 bis la maison de l'horreur Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Dim 26 Jan - 21:36

Better an oops than a what if.


Fantômes. Maison inhabitée. Portes qui claquent. Lumières étranges.
C'était un bon résumé de la mission qui t'attendait. Tu n'avais qu'une hâte, c'était de percer le mystère de cette maison hantée. Tu n'en avais jamais vue en vrai, tu n'en savais que ce qu'on voulait bien t'en dire, sur les maisons hantées. Et ce qu'on t'en disait, et bien ce n'était pas grand-chose : alors tu finissais toujours par te renseigner seule, de par les histoires, les légendes et les contes d'où tu viens.

Parce qu'il faut bien se le dire, tu es tout de même quelqu'un d'assez curieux. Oui curieuse comme jamais même. Avec ton caractère rebelle, tu ne pouvais que l'être Asiye. On t'a tellement bridée, tellement interdit de choses, tellement cadrée que l'envie de briser ces règles n'en était que plus forte chaque fois qu'une interdiction se rajoutait. C'est plus fort que toi : tu ne peux être emprisonnée, tu ne peux être enchaînée.

De plus, n'oublions pas un autre trait de caractère, plus secondaire car il ne fut pas exploité à sa juste valeur : la fantaisie. Oui, malgré les apparences, tu es quelqu'un de très fantaisiste, tu aimes croire aux choses absurdes et insensées. Cela ne fait pas de toi une femme naïve, ou même stupide : juste quelqu'un qui aime croire en l'irréel.

Car lorsque la réalité est trop brutale que pour la supporter, mieux vaut s'en inventer une nouvelle. Une où l'on est mieux. A l'abri. En sécurité. Et même si le réveil, le retour au réel fait mal, ce sont des minutes, voire des heures précieuses qui t'aide à survivre dans ce monde qui t'était sans cesse hostile.
Mais tout ça, c'est du passé. Toutes ces mauvaises choses, elles sont derrière toi désormais.



- Nakamura?

Ta voix trahissait la surprise, l'étonnement. Alors ça, pour un plot twist, c'en était un. Tu en restais bouche-bée. Plus que tout.
Sûrement que dans vos nombreuses conversations, le sujet familial est venu, plus d'une fois penses-tu. Sûrement t'a-t-il parlé d'un frère, voire plus, peut-être même d'une soeur -en vérité, tu n'as pas fait exprès d'oublier, mais ce genre de souvenirs est entaché et repoussé par les pires, qui prennent plus de place encore.
Mais tu es sûre d'une chose.
O grand jamais, Yuki ne t'avait parlé d'un frère exorciste.

Il avait ses raisons, après tout, tu restais la femme d'un brooker -beurk- dans une soirée remplie de brookers. Evidemment qu'il ne t'en aurait rien dit. Et tu le comprends bien.

Heureusement que ton partenaire de mission te fut annoncé à l'avance, histoire de ne pas te retrouver bouche-bée devant lui. Sinon, quelle erreur ça aurait été.



Tu avais décidé d'aller en avance dans la délicieuse ville d'Amarante. Le Portugal, tu n'avais jamais pu le visiter comme beaucoup de pays en réalité, alors tu souhaitais en profiter rien qu'un peu le temps que l'heure de la mission arrive.
Tu as visité les petits quartiers, et traversé le marché avant que le temps du boulot ne se présente. C'est dans un soupir que tu te mets à marcher dans les rues portugaises, à la recherche de l'entrée de la ville, là où ton partenaire devrait t'attendre.

Et tu la trouves rapidement. Tu aperçois le fameux Nakamura, ton camarade de mission -et d'unité si tu avais bien compris- qui attend déjà. Vu sa mine toute sérieuse, il n'a pas l'air d'être le même genre de rigolo que son frère. Tu feras extrêmement attention aux mots que tu utiliseras.
Aslan lui, est toujours posé sur tes épaules et miaule pour saluer l'inconnu, lorsque vous arrivez à sa hauteur. Tu t'inclines toi-même -tu n'as pas encore perdu cette habitude- avant qu'il ne prenne la parole.

-Asiye Demir et Aslan ? Je suis Akira Nakamura, votre partenaire de mission.

Tu hoches la tête, souriant brièvement, demandant à Aslan d'en faire de même.
Tu es imperturbable, car tu t'étais déjà préparée à ré-entendre ce nom de famille. Tu ne laisses rien paraître, comme on te l'a appris lors de ta formation d'espionne, tu fais abstraction de tout ce qui te traverse pour garder en tête le strict nécessaire.

Tu ne peux lui lancer "oh tiens, je connais ton frère!". Tu es déjà suffisament évitée comme cela à cause du passé de ton mari, et inévitablement du tien -passé que tu n'as pas choisi Asiye, mais les gens ne pourraient pas comprendre- alors tu vas éviter de commencer à énumérer tes amis Noés, n'est-ce pas?
Surtout que tu ne connais pas la relation qu'entretenaient Akira et Yuki. Peut-être s'aimaient-ils. Peut-être se détestaient-ils.
Dans tous les cas, tu préfères ne rien dire.

- Enchantée de faire ta connaissance, Akira. J'espère que tu n'es pas trop effrayé à l'idée de rentrer dans une maison hantée?

parce qu'en vérité, toi oui.
Aslan se met alors à miauler, à raconter son histoire de champion du monde qui n'a peur de rien. Il fait son fier, il veut faire le beau, il veut impressionner l'autre mâle présent, montrer qui est l'alpha, qui protège qui ici.
Tu roules des yeux, souriant en coin avant d'en revenir à ton compagnon.

- Il essaie de montrer à quel point il n'a pas peur, mais ceux qui parlent beaucoup sont souvent ceux qui sont le plus terrifiés, n'est-ce pas?

A l'Innocence de te jeter un regard surpris, comme trahi. Tu te moques gentiment de lui, et ses réactions à tes piques sont beaucoup trop mémorables. Tu étouffes un rire avant de caresser la tête de ton sauveur et de faire un pas vers l'avant, indiquant qu'il n'est plus temps de s'attarder ici.

- De toute façon, nous verrons bien qui seront les plus effrayés lorsque le moment sera venu. Mettons-nous en route.

L'angora turc descend de tes épaules et ouvre la marche, tel le meneur qu'il se prétend être, la tête haute. Il te boude, c'est certain, mais tu le laisses faire : tu sais que dans cinq minutes, il aura déjà oublié. Quel drôle de phénomène.
A toi de le suivre et de te mettre à marcher vers le lieu hanté. Parce que toi aussi, tu fais comme si, mais pour être honnête, tu es terrifiée : car tu ne sais pas ce qu'il vous attend là-bas, et l'inconnu t'effraie.

Surtout cet inconnu-là.




[Quête] 14 bis la maison de l'horreur WlukZwU

[Quête] 14 bis la maison de l'horreur KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur BZLXSNO [Quête] 14 bis la maison de l'horreur OdFVYJG [Quête] 14 bis la maison de l'horreur RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Mer 5 Fév - 22:58
dernier avertissement
Akira & Asiye


 
 
Ta partenaire de mission semble bien prête à affronter le mystère qui entoure cette fa-meuse mission. Tant mieux, cela n'en sera que plus intéressant. Tu redoutais toujours les missions de groupe, car il faut croire que tu attise le mépris, cependant, après avoir vu et parlé à Algiz, tu t'étais un peu apaisé.
Au final, tu peux ne pas être qu'un monstre.

-Enchantée de faire ta connaissance, Akira. J'espère que tu n'es pas trop effrayé à l'idée de rentrer dans une maison hantée?

Effrayé ? Peut-être, sans doute d'ailleurs était ce ça, ce sentiment que tu ressentais et qui te rendait plus vif que d'habitude. Ou peut-être est-ce parce que ton ancienne âme d’écrivain -cette amé cachée, étouffée par tes démons- revient lentement, se sent attirée, curieuse.

-En tout cas ça risque d'être intéressant.

Gamin, toi ? Peut-être l’es-tu, au fond.

Si tu avais affiché un léger sourire, il y en a un par contre qui ne se gêne pas pour craner. Voilà qu'Aslan se met à miauler, à faire le beau, à faire le fort, et tu peux clairement lire dans son regard -tu as ce truc, avec les animaux- qu’il veut faire le fort parce que tu es l'autre homme ici. Tu roules des yeux, agacé et désespéré. Au fond, tu te doutais que ça allait finir comme ça. Kiri n'était pas du tout pareille -sans doute était-ce parce que c'était une femelle. D’ailleurs, tu espères que le petit chat va bien. Après avoir été jeté en prison, tu n’as plus eu de nouvelles d’elle. Mais au fond, tu te doutes que Ryu ou Haku ont du la récupérer pour s’occuper d'elle.

-Il essaie de montrer à quel point il n'a pas peur, mais ceux qui parlent beaucoup sont souvent ceux qui sont le plus terrifiés, n'est-ce pas?
-Exactement.

Tu es tout à fait d'accord avec elle. Oh tu ne devrais pas parler ainsi de son chat, mais voilà. Si tu ne parles pas beaucoup, en vérité toi aussi tu as une grande gueule.
Et voilà que Aslan affiche une mine indignée face aux paroles de sa maitresse, comme trahi. Asiye se moque gentiment de lui, partagent visiblement une complicité avec son in-nocence, un peu semblable à celle de votre maréchale.
Et donc, face à vos répliques, le chat vous ignore et se met à marcher en premier. Il veut faire le male alpha, le petit chat, c'est drôle ça.
...Quoique. La dernière fois que tu as dit à un animal qu'il était petit, il t’a prouvé le con-traire.

-De toute façon, nous verrons bien qui seront les plus effrayés lorsque le moment sera venu. Mettons-nous en route.

Tu soupires, laissant passer Monsieur devant. Tu n’as franchement pas envie de te pren-dre la tête.

Vous voilà donc, deux figures étrangères, passant dans les rues pour vous diriger tout droit vers la fameuse maison redoutée. C’est drôle, jusque-là, le quartier est même très chic. Les maisons respirent la richesse et l’opulence, rien ne semble indiquer qu’une tache noire vient s’ajouter au tableau.
Rien, ou presque.
Car lorsque vous l’approchez, vous le sentez très bien. Cette maison, solitaire, la seule dont la peinture est vieille, écaillée, pas rafraichie. La seule dont la grille, cassée, grince mélancoliquement. La seule dont les fenêtres sont fissurées, laissant rentrer des trou-peaux d’araignées. La seule sombre, se cachant derrière les dorures des autres habita-tions du quartier. La seule qui semblait ancienne, venant d’un autre temps, au milieu de tous ces bâtiments rénovés.

-Nous y voilà. Elle fait bien honneur à sa réputation.

Dis-tu, presque en admirant le décor. Clairement, c’est peut-être la première fois que tu apprécies une mission.
Tu observes encore un moment la fameuse maison de l’horreur, suffisamment longtemps en tout cas pour apercevoir quelque chose. La, à cette fenêtre, tu la vois. Une lumière, comme la lumière d’une bougie. La lumière est faible, et pourtant, dans toute cette obscuri-té, elle a l’air de rayonner.
Et pourtant, même si elle rayonne, tu vois clairement que personne ne semble tenir cette lumière. Tu ne vois même pas la nature de cette lumière, si elle vient d’une bougie ou d’une lanterne. Non, tu ne vois rien de tout ça, Akira, par contre tu la vois s’éloigner de la fenêtre, pour ensuite disparaitre de ton champ de vision.
Comme si elle vous invitait à rentrer.
Ça tombe bien, tu avais besoin d’une invitation.

-Au moins, les rumeurs étaient vraies.

Oh tu devrais être effrayé, Akira.
Mais tu l’es surement au fond. Mais voilà, tu as toujours été intrigué par cet univers, et cela te rend encore plus curieux. Alors tu n’hésites pas vraiment à pousser la grille rouillée -kriiiiiiiii quel son horrible, bien typique des vieux films d’horreur stéréotypes- et tu gravis les marches d’escaliers menant à la porte. Et, juste avant de rentrer, tu te tournes vers la jeune femme, lui tendant deux fioles de ton sang.

-Tenez, au cas des akumas se cachent sous cette affaire. Mon innocence -mon sang- a des propriétés curatives, et nous permet de communiquer.

Vous avez les golems pour ça, mais transmettre des idées et des images est tout de même bien plus pratique.

Tu te retournes alors vers la grande porte d’entrée. Et là alors, tu commences vraiment à avoir peur. A quelques centimètres de toi seulement se trouve un homme, au regard bla-fard, aux yeux exorbités, au teint blanc, qui vous fixe.
Tu sursautes, ayant aussitôt un mouvement de recul. Tu ne l’as pas entendu arriver, Akira. Tu ne l’as pas vu, comment a-t-il pu se glisser derrière toi, tu n’en sais rien. Tu te mets aussitôt sur tes gardes, t’attendant à ce qu’il attaque.
Mais rien.

-Que faites-vous ici ?
-Je vous retourne la question.
-Cette maison est maudite. Des tragédies horribles se sont déroulées à l’intérieur. Quiconque entre n’en sort pas.

Tu le laisses parler, fronçant les sourcils. Effectivement, tu sais déjà tout ça -c’était dans le rapport. Les rumeurs viendraient donc de cet homme ?
Le voilà qui passe derrière vous, et s’en va, après vous avoir lancé un dernier « Je vous aurai prévenu ». Toi, tu lui lances un regard noir en retour -c’est que tu n’as pas apprécié qu’il te surprenne ainsi. Et puis tu hausses les épaules. Evi-demment que ça t’a secoué un peu.
Mais vous n’avez pas d’autre choix que de rentrer. Oh oui, tu vas rentrer Akira.
Ne laissant pas les menaces de l’homme te déstabiliser, tu appuies sur la lourde poignée de la maison maudite.
Vois voilà entrés dans la maison de l’horreur.
En sortirez-vous ?





[Quête] 14 bis la maison de l'horreur Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Mar 17 Mar - 18:48

Better an oops than a what if.


Ca risque d'être intéressant. Au moins, cette parole à elle seule te permettait d'évaluer plus ou moins le niveau de stress de ton partenaire, et également quel genre d'allié il peut être. C'est ça que tu fais : analyser. Tu vois si tu peux leur faire confiance ou pas, si tu peux te permettre de mettre -possiblement- ta vie entre leurs mains. Mais avec Akira, tu as encore du mal à le déterminer. Tu dois encore détailler un peu plus ses réactions avant de pouvoir t'avancer sur ce terrain glissant.
En attendant, tu observes simplement ton Aslan pavaner fièrement dans les rues portugaises alors que tu t'amuses de lui.

Les gens, eux aussi, s'amusent de toi Asiye.

Quelle étrange dame, à la peau mate et aux cheveux noirs. Quelle étrangère -ils n'ont pas l'habitude de voir des gens comme ça, pas l'habitude d'entendre ton accent, délicieux accent oriental- pas l'habitude de voir ces uniformes.

Toi, tu as l'habitude que les regards se tournent vers toi. Les gens se tournaient souvent vers ta beauté de l'Orient, à chacun de tes pas tu savais. Et puis, les regards se détournaient lorsque tes cicatrices se retrouvaient exposées. Lorsque les coups étaient à découverts. Personne ne savait. Tout le monde savait, mais personne ne voulait se rendre compte.
Personne n'osait voir la véritable nature d'un homme.

Le quartier dans lequel tu te promènes est magnifique. Quelles drôles de maisons ! Ils doivent être bien les gens qui vivent ici. Tu commences à t'imaginer mille et une histoires à propos des habitants -ta créativité travaille beaucoup, il fallait bien que tu puisses t'occuper durant ta captivité- mais lorsque tu arrives devant une maison en particulier, tu ne ris plus. C'est comme si l'atmosphère avait changé, il ne manque plus que le nuage sombre et menacant planant juste au-dessus de la bâtisse pour que le tableau soit parfait.

-Nous y voilà. Elle fait bien honneur à sa réputation.

Tu commences à observer la maison -vieille, trop vieille- abîmée -et sale, c'est sûrement cela qui t'effraie le plus. Tes yeux, ton regard semble se perde sur cet amas de bois noir. Tu ne sais plus trop bien ce que tu observes.

Néanmoins, un détail attire ton attention, à l'une des fenêtres cassées. Tu plisses des yeux, tu n'es pas sûre de bien avoir vu. Une silhouette semble te fixer, à travers un trou dans le verre. Impossible de distinguer le moindre détail mais une chose est sûre : une bataille de regards s'installe entre vous. Toi, essayant de repérer le moindre indice concernant cette chose et elle, simplement essayer de t'effrayer.

-Au moins, les rumeurs étaient vraies.

- Comment?

Akira te sort de cette contemplation et lorsque tu tournes la tête vers lui, pour ensuite revenir à la fenêtre, la silhouette a disparu. Tu lèves les yeux au ciel : tu étais pourtant prête à rester là toute la journée s'il le fallait.

En compensation, Akira te tend alors deux fioles remplies d'un liquide rouge. Curieuse, tu l'interroges du regard tout en les prenant.

-Tenez, au cas des akumas se cachent sous cette affaire. Mon innocence -mon sang- a des propriétés curatives, et nous permet de communiquer.

Tu fronces les sourcils. Tu n'as pas envie de t'imaginer à quel genre de procédés il se laisse tenter pour mettre son sang dans ces flacons. Néanmoins, tu le remercies d'un hochement de tête. Cela te sera sûrement utile par la suite -même si tu ne l'espères pas.

Vous étiez alors en accord pour rentrer dans la bâtisse lorsque tu te sens prise de court par un homme, debout devant vous, comme sorti d'un livre d'horreur. Tu sursautes -comme ton partenaire- alors qu'Aslan vient se cacher entre tes jambes -qu'avais-tu dit?

-Que faites-vous ici ?
-Je vous retourne la question.
-Cette maison est maudite. Des tragédies horribles se sont déroulées à l’intérieur. Quiconque entre n’en sort pas.

Tu hausses des épaules. Tu dois te montrer sûre de toi. Tu es une Exorciste après tout.

- Nous ne sommes pas quiconque, donc nous rentrerons et sortirons de cette bâtisse. Que cela vous plaise ou non.

Tu plisses des yeux, tes iris noisette lançant des éclairs. Ce n'était pas une question, ni une affirmation : c'était un ordre que tu déclarais.
Et voilà l'homme qui s'en va, parlant dans sa barbe. Tu n'as que faire de ses menaces, ta mission est de rentrer alors tu rentreras. Tu lances un sourire à Akira, fière de ce que tu viens d'accomplir avant de pousser Aslan vers l'avant et de te diriger vers l'entrée. Ton chat reste très proche de tes jambes, il préfère avoir un refuge où partir se cacher au moindre sursaut.

Tu le sais froussard comme tout malgré sa fausse fierté. Mais tu sais aussi que s'il s'active, cette peur passera nette et il deviendra redoutable. Tu rentres derrière le japonais et tu refermes la porte après. Vous voilà dans le hall de cette maison, et tu poses les mains sur tes hanches.

- Bon et bien... par quoi commençons-nous?

Tu as l'impression d'oublier quelque chose. Tu examines le plancher, le plafond de la maison. Tout cela n'a pas l'air très solide. Alors tu baisses tes yeux vers Aslan et, par sécurité, te mets à lui parler en turc.

- Aslan. Sana söyleyene kadar aktif değilsin. Tehlikeli ve kırılgandır. Düşman sizi tespit etmemeli. C'est clair?

Tu es sévère. Le chaton se trouve assis, face à toi. Comme une mère qui gronderait son enfant. Parce que tu tiens à lui. Au fond, il est ton enfant, ton bien le plus précieux. Il y a ce lien qui vous unit profondément.

- Allez. Tu pars en première ligne vu que c'est toi le chef, tu devrais sentir le danger.

Regard indigné, une nouvelle fois. Mais pas de sourire de ta part cette fois-ci, tu es tout ce qu'il y a de plus sérieux. Tu es passé en mode soldat, c'est terminé.

et la silhouette qui t'a battue en bataille de regard, elle ne paie rien pour attendre.




Traduction du turc:
 


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur WlukZwU

[Quête] 14 bis la maison de l'horreur KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur BZLXSNO [Quête] 14 bis la maison de l'horreur OdFVYJG [Quête] 14 bis la maison de l'horreur RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Jeu 19 Mar - 0:12
Dans les ombres
Akira & Asiye


 
 
Tu l'avais vue. La réaction de Asiye, lorsque tu lui as lancé ces fioles de sang. Ce regard perplexe, intrigué... Peux-tu vraiment lui en vouloir cependant ? Non, bien sur que non, après tout n'importe qui serait dégouté de boire du sang comme ça -le sang d’un étranger, qui plus est.
Et en vérité ça t’énerve à toi aussi, Akira, d'avoir une innocence comme ça, d'avoir une innocence aussi dégelasse, c'est à cause de ton innocence que tes bras sont recouverts de cicatrices d'ailleurs.
Donc non, tu n'en veux pas à Asiye.
Mais qu'est-ce que tu en veux à l'innocence...

-Ce serait mieux de prendre le sang tout de suite. Juste au cas où.

Car oui, vous venez d'entrer dans le manoir après tout.
Aussi lugubre que l'extérieur, d'ailleurs, peut-être plus encore. Le bois des murs est pourri, si bien que tu te demandes comment la bâtisse tient encore debout, au risque de vous tomber sur la tête -très rassurant. Le lustre, qui a autrefois du être luxueux, est fissuré et recouvert de toiles d'araignées -tout comme les murs en fait. Autre détail lugubre, les nombreux miroirs accrochés sur les murs, tous brisés. Résultat : de nombreux morceaux de verre jonchent le sol, près des murs. Tu remarques également des cadres accrochés au mur, et, curieux, tu t'en approches, observant les peintures. Néanmoins, celle-ci s’écaille trop, et la moisissure s'est déjà attaquée à la peinture, rendant les visages beaucoup trop déformés pour y distinguer quoi que ce soit. Tch... Dommage. Et en même temps ça te rend encore plus curieux. Voilà que tu te sens étrangement attiré par cet univers, même si la peur a bel et bien pris naissance au creux de ton estomac. Mais voilà, les histoires occultes, en vérité ça t’a toujours intéressé depuis que tu es gosse. Et tu as enfin l'impression d’en vivre une. Évidemment que tu es intéressé.

Cependant, cela ne semble pas être le cas pour tes partenaires. Et plus particulièrement un. Le grand, le fier... Aslan, qui se cache dans les jupes de sa maitresse. Et toi, tu ne caches absolument pas ton rictus. Et dire qu'il faisait le fier avec toi il y a quelques minutes de cela à peine... Tu ne comprends absolument pas le discours entre l’humaine et le chat, et tu les observes, recrachant un autre nuage de tabac.

-Allez. Tu pars en première ligne vu que c'est toi le chef, tu devrais sentir le danger.

Et le voilà qui lance un regard indigné à sa maitresse. Pauvre animal, n'importe qui aurait envie de venir câliner et rassurer cette ravissante boule de poils.
Pas toi. Non pas que tu détestes les animaux -c'est presque le contraire- mais Aslan n'est pas du tout Kiri. Et si Kiri était adorable, Aslan a juste l'air arrogant.

-Tiens, on perd de sa superbe ?

Tu te moques ouvertement Akira, oui. D'un chat. Mais tu sais à quel point les animaux peuvent être intelligents et te comprendre -tu l’as bien vu avec Lau, bien que dans son cas ce n'est pas de l'intelligence mais plutôt de la connerie.

Et puis, juste après avoir dit ça, voilà que tout devient noir autour de vous. Ce qui est très étrange étant donné que tu n'as vu aucune lumière allumée.
Tu entends un grincement à ta droite, comme si quelqu'un avait marché sur une latte très vieille.

-Asiye ? Aslan ? Vous êtes là ?

Bien sur qu'ils sont là, ils étaient à quelques mètres de toi il y a une minute.
Donc non, tu n'as pas peur de ça Akira, à vrai dire s'il n’y avait pas eu un petit tour comme ça, tu aurais presque été déçu.
Pour l'instant.





[Quête] 14 bis la maison de l'horreur Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Mer 15 Avr - 16:36

Better an oops than a what if.


-Ce serait mieux de prendre le sang tout de suite. Juste au cas où.

- Ah... ah oui.

Quelle étrange chose, décidément, cette journée devient de plus en plus étrange pour toi Asiye. D'abord cette maison, ensuite cet homme et maintenant, te voilà bientôt à boire du sang. Du sang humain qui plus est. Le sang ne fait pas partie de ton alimentation générale, tu n'en as même jamais goûté.

Qui aurait pu deviner que ça se passerait maintenant.

Aslan te jette un regard interloqué, que tu fais taire en un éclair. Tu te tournes alors, pour que personne ne te regarde, et tu débouches la fiole. Au final, c'est comme avaler de la nourriture que l'on n'aime pas, au final, c'est comme écouter ton ex-mari, au final, c'est supporter tous les coups, au final... au final, c'est faire comme tu as toujours fait : l'air de rien.

Tu avales tout d'une traite donc. Tu retiens une grimace avant de rendre la fiole vide à ton partenaire -quelle drôle de mission, vraiment. Tu as absorbé le sang Innocence d'Akira et tu te tournes, lui souriant comme pour le rassurer. Tu vas bien, ce n'était rien. C'est ce qu'il fallait faire.

Te voilà donc accompagnée de l'angora et de l'asiatique dans le hall d'entrée de cette bâtisse pourrie que tu maudis déjà. Une drôle d'atmosphère plane, ainsi qu'une drôle d'odeur qui te prend au nez ainsi qu'à celui d'Aslan : une odeur de bois pourri et humide. Une odeur que toi, fine fleur du désert et du sable tu as bien du mal à supporter. Un bref coup d'oeil t'indique rapidement l'état du manoir avec ses peintures défraîchies, son papier peint déchiré, ses lustres autrefois fringants perdant de leurs grandeurs passées, son parquet de bois grinçant d'où s'échappent parfois un insecte en désertion.

Ce spectacle te donne un léger haut de coeur, mais tu n'en montres rien. Heureusement qu'Aslan et ses mimiques de petit chat sont là pour te rappeler à l'ordre, pour ne pas que tu perdes le fil.

-Tiens, on perd de sa superbe ?

Et tu souris simplement, amusée par le fait que tes deux partenaires se parlent de la sorte. Cela te fait rire, néanmoins tout ceci ne te fera plus rire très longtemps.

Car tout à coup, tout devient noir autour de toi, autour de vous. Plus aucune lumière ne passe et les ténèbres envahissent alors ton champ de vision. Tout cela te rappelle de mauvais souvenirs -les jours suivants tes tentatives de fuite, que tu passais enfermée et seule- et un frisson te parcourt alors que tu entends Aslan grogner.

Aslan est un chat, Aslan voit dans les ténèbres qui t'englobent et tu te fies donc à ses sens à lui pour te repérer. Et si Aslan grogne, c'est qu'Aslan sent ou voit quelque chose qui ne devrait pas être là.

Alors silencieusement, tu dégaines ton sabre, dans ton dos, et un bruit de plancher retentit à ta gauche alors qu'Aslan grogne de plus belle. Sans en attendre plus, tu dégaines le sabre et effectue un coup dans le vide vers le crissement de parquet. L'adrénaline remonte. La vue est un des sens auxquels tu te réfères le plus et tu n'as plus que l'ouïe pour correctement t'orienter. Pour correctement attaquer. Tu ne sais pas où est Akira, tu estimes qu'il se trouve plus ou moins à un mètre cinquante à ta droite mais peut-être a-t-il bougé.

-Asiye ? Aslan ? Vous êtes là ?

Aux aguets, le coeur battant, tu t'autorises néanmoins à vérifier qu'il soit toujours bien présent, alors que tu sens quelque chose sur tes pieds que tu estimes être Aslan.

- Akira ! Aslan sent quelque chose.

Tu entends une porte grinçante qui s'ouvre lentement et ta respiration s'accélère, Asiye. Le chat à tes pieds continue de se montrer menaçant et soudainement, tu sens quelque chose sur ton épaule, quelque chose qui ne devrait pas être là, comme une pression. Sous la surprise, un cri s'échappe de tes lèvres et tu recules vers la droite, ton bras s'accrochant à ce qui semble être ton partenaire de mission, ton sabre toujours fermement agrippé par ton autre main.

Oh oui, tu as eu peur, et le fait que tes sens soient aussi bouchés t'effraie encore plus. Mais le pire dans tout cela, c'est que tu n'entends plus ton Innocence. Elle n'est plus à tes pieds, et tu n'entends plus ses grognements.

- Rassure-moi... Aslan est venu se mettre près de toi, n'est-ce pas?

Ce n'est que le début du cauchemar pour vous.




[Quête] 14 bis la maison de l'horreur WlukZwU

[Quête] 14 bis la maison de l'horreur KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur BZLXSNO [Quête] 14 bis la maison de l'horreur OdFVYJG [Quête] 14 bis la maison de l'horreur RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Jeu 16 Avr - 16:44
Etrange
Akira & Asiye


 
 
Evidemment que tu as vu Asiye observer la fiole, comme si elle craignit de boire le contenu. Était-ce vraiment étonnant cependant ? N’importe qui serait dégouté de boire du sang humain, tu avais déjà pu l’observer, évidemment que tu pouvais comprendre. Evidemment que tu aurais eu la même réaction -quoique les modifications que ton innocence a apporté sur toi t’ont fait étrangement apprécier ce liquide sanguin, ce qui au final te dégoute toi-même. Tu ne forceras donc pas ta partenaire à le faire, cependant au final elle prend sur elle et débouche la fiole. Et en plus de ça, elle semble avoir la politesse de ne pas montrer son dégout.
Même si elle n’a pas besoin de le montrer.
Tu soupires donc, regardant autour de toi, la maison délabrée.

Tant que tu le peux.
Car bientôt, toutes les lumières se sont éteintes. Et Asiye répond à ton appel, t’indiquant sa présence et sa direction. Bien, tu vas pouvoir la rejoindre. Tu fais donc un pas dans sa direction, et le plancher craque sous tes pieds. Si tu avais pu voir, tu aurais surement vu un sabre passer à quelques centimètres de toi, mais heureusement, tu ne ressens rien. Tu fronces donc les sourcils, cherchant encore le chat et sa maitresse, et tu entends Asiye. Tu te demandes alors ce qui se passe, jusqu’à ce que quelqu’un agrippe fermement ton bras. Cette fois, c’est toi qui a un coup de flippe, et tu sursautes. Ta main saisis ce qui t’agrippes, et se referme donc sur un bras, que tu devines au final être le bras d’Asiye. Et tu pousses un soupir de soulagement, ne pouvant le retenir. Bien, au moins tout cela n’était qu’une mise en scène, mais au final vous vous êtes rapidement retrouvés.
N’est-ce pas ?

-Rassure-moi... Aslan est venu se mettre près de toi, n'est-ce pas ?

Tu clignes de l’œil. Aslan ? Pourquoi Aslan serait avec toi ? Oh, il avait bien l’air d’être du genre à se réfugier dans les jambes des autres mais…
Mais pas derrière les tiennes, car tu n’as rien ressenti.

-Non…

Aslan avait donc disparu ?
Non… Non ce n’était pas possible n’est-ce pas ? Il était là, il y avait un instant. Sans doute est il parti se réfugier quelque part, voilà tout…

-Aslan ?

Le silence te répond.
Ou pas tout à fait, non.
Un grincement, plutôt.
Une porte, qui semblait étrangement hermétiquement fermée tout à l’heure, vient de s’ouvrir en grinçant, laissant filtrer une faible source de lumière -l’unique source de lumière. Et, si tu pouvais la voir, tu aurais sans doute échangé un regard avec l’espionne.
Vous n’avez pas le choix de toute façon.
Alors, d’un pas lent, méfiant et prudent, tu t’approches de la porte en question. Et, une fois que tu es proche, tu l’entrouvres encore plus -kriiiii grincement d’horreur qui résonne- et tu jettes un coup d’œil derrière.
Une pièce, une petite pièce, une bibliothèque. Des étagères longent les murs, remplies à craquer de livres poussiéreux, dont les pages commencent à tomber toutes seules. Une large fenêtre cependant laisse filtrer une faible source de lumière, timide, à travers les rideaux bien trop longs. Et, au milieu de la pièce, un rocking chair aux coussins troués, se balançait seul, alors qu’aucune présence ne se trouvait dessus.
Prudemment, Akira risqua de s’approcher de la chaise qui bougeait. De plus en plus proche.
Et, alors qu’il allait la toucher, celle-ci s’immobilisa soudainement.
Perplexe, Akira échangea un regard avec Asiye.
Tout cela était décidément très étrange.





[Quête] 14 bis la maison de l'horreur Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Sam 16 Mai - 18:26
» intervention quête
Et, en réalité, la peur. C’est quoi, exactement ?
Un discret bruissement -comme une présence peut-être-, que l’on croit percevoir dans un coin trop sombre d’une pièce ? Un parquet usé et vermoulu qui craque, dans votre dos, animé par une force invisible à l’œil nu ? Une chaise qui se balance, sans qu’aucun élément extérieur n’y soit pour quelque chose ?
C’est ça, exactement, la peur ? Cette tension, cette appréhension, à découvrir ce qui se cache -ce qui se cache en attendant son heure- entre les murs de cette si vieille maison ?
Non, la peur, ce n’est pas ça. Car vous êtes loin. Si loin de la vérité.
Car en vérité, ça, ce que vous avez vécu, ce qui vous est arrivé, ce n’est qu’un début. Un prélude, à ce qui rendra la peur vivante tout au fond de vos yeux horrifiés. Car la peur. C’est ce qui pousse à espérer, prier, pour que tout s’arrête enfin, d’un seul coup. Pour qu’il ne reste plus rien des démons. Plus rien de vous. Rien d’autre qu’une sérénité après vos pires cauchemars. Car la peur. C’est tout ce qu’il restera sur vos visages lorsque tout le reste aura été broyé. Car la peur. Elle commencera par vous faire trembler. Pour ensuite vous faire hurler. Pour ensuite vous faire pleurer. Et enfin. Elle vous emportera avec elle.
Comme tous les autres qui ont eu la même stupidité que vous. Celle d’entrer en ces lieux.
Deux exorcistes. Mais a-t-il seulement été question de démons que vous vous targuez de connaître ? Deux exorcistes. Et cette pièce où vous vous trouvez, a-t-il était question de sécurité à un moment donné ?
Car des livres de la petite bibliothèque, ce sont des mots d’encre entiers, qui coulent à présent le long des meubles et qui se déversent. Et de la lumière grésillante et de son horrible son, ce sont certains de ces mots, qui sont éclairés et qui viennent s’inscrire près de vos pieds.

MORT MORT MORT

Et un rire. Presque trop innocent pour en être un, derrière la porte. Avant qu’elle ne se verrouille, pour toujours, en une fraction de seconde -qui en réalité, n’en a paru qu’une dixième-. Et la fenêtre, suivant son exemple, se bloquant dans une deuxième fraction.
Et vous voilà coincés. Coincés avec les mots. Coincés avec la peur.
Ces même mots et cette même peur, qui s'élèvent à présent contre les murs. Et certains pour former des phrases vous rappelant des cauchemars qui vous hantent.
Et vous espérez que c’est suffisant ? Que la peur ne peut pas plus ? L’encre et les mots, un simple prélude.
Car des livres, s’écoulent maintenant du sang. Le sang qui coule, encore et encore, et qui se répand. Et le sang, au sol à présent, toujours plus. Comme un raz-de-marée. Rouge. Et le niveau de cette infamie qui monte entre les murs de la pièce, toujours plus.
Et si vous ne faites rien, alors il sera bientôt trop tard. Car le temps de réagir. Et le sang est déjà à vos genoux.
.......................................................................................

L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 29 ▐ Messages : 1270 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Lun 1 Juin - 18:31

The eyes tell more than words could ever say.


Ton coeur battait à tout rompre dans ta poitrine Asiye. Cela faisait des mois que tu ne te séparais plus de ton chat, de ton Innocence, de ton sauveur. Sans Aslan, tu te sentais si faible, si vulnérable. Car c'est ce que tu étais non? Sans ton Innocence, tu n'es qu'une civile comme une autre, sans aucun moyen pour se défendre. Et c'est de cela dont tu as le plus peur Asiye. D'être vulnérable.

Parce que vulnérable, tu l'as été pendant plus de quatorze ans et tu t'étais promis que tu ne serais plus ainsi, que plus jamais quelqu'un ne te touchera comme il l'a fait. Mais ressaisis-toi, Asiye. Si tu te mets à paniquer, tu ne retrouveras jamais ton chat alors tu dois faire preuve de sang-froid. Tu fermes un instant tes yeux avant de les rouvrir, calmée.

Tu ne te détaches pas du bras d'Akira : tu ne vois absolument rien et tu ne souhaites pas être séparée de ton coéquipier. Tu entends sa voix qui appelle ton chat, mais rien ne vous répond. Enfin si, un grinçement de porte. Ce n'était pas la réponse que tu espérais mais enfin un léger halo de lumière vient éclairer les ténèbres qui vous entourait tous les deux. Vous êtes intrigués, et c'est l'asiatique qui s'élance en premier vers la porte. Tu le suis, sur tes gardes malgré tout, ta poigne fermement ancrée sur la garde de ton sabre. Ton sabre qui est ta seule défense face aux potentiels ennemis.

La porte grince à nouveau lorsqu'Akira la pousse et tu ne peux empêcher une grimace de surgir sur ton visage. Décidément, cet endroit ne t'inspire rien de bon, et la pièce dans laquelle vous venez de rentrer encore moins. Une bibliothèque poussiéreuse et mal éclairée où s'entassent de nombreux livres aux sujets divers et variés. Mais ce n'est pas par les livres que votre attention est attirée, non. C'est par cette chaise qui se balance seule au milieu de la pièce. Seule oui, car personne n'est assis dessus. Et lorsqu'Akira tente de s'en approcher, le mouvement de bascule s'arrête. Tu fronces les sourcils, échangeant un regard intrigué et suspect avec ton coéquipier.

La lumière se met à grésiller et ton regard est immédiatement attiré par l'ampoule au-dessus de vous. L'ambiance se tend et tu ressens un frisson. Asiye, quelque chose à l'intérieur de toi te crie de sortir. Tu te tournes vers Akira.

- On doit sortir d'ici.

Mais tu n'as pas le temps de faire quoique ce soit que tes yeux se détournent vers les livres dont coulent des mots. Tu écarquilles les yeux, pensant tout d'abord à une possible hallucination dûe au stress mais non. Non Asiye, tu ne rêves pas, les mots coulent. Les mots qui sont les mêmes, qui sont la mort. La mort ne t'effraie pas Asiye, mais le stress monte et tu te diriges immédiatement vers la porte, attrapant la poignée et l'actionnant alors qu'un rire retentit. Tu forces sur la porte, tu viens même y plaquer ton épaule pour tenter de forcer le passage mais rien n'y fait. Au même moment, tu entends un bruit vers la fenêtre vers laquelle tu te précipites également. Bloquée aussi. Vous êtes bloqués.

- Akira...

Tu attires alors son attention vers la bibliothèque et vers les phrases qui se forment. Certaines te paraissent bien trop familières et ton visage se fige en une expression d'horreur. Les traumatismes remontent et tu suffoques un instant, pétrifiée par ce que tu lis. Des mots que ton bourreau d'ancien mari te lancaient au visage et les scènes se rejouent dans tes yeux, te glaçant le sang. Tu te prends la tête dans les mains, ta respiration augmentant rapidement. Tu revois les coups pleuvoir et c'est comme si ton corps se marquait à nouveaux des ecchymoses et des blessures. C'est comme si la douleur de ta cicatrice à l'omoplate se réveillait et tu gémis de douleur. Tout paraît bien trop réel et tu viens apposer ta main sur ton omoplate droite qui semble en feu. Tu sens la cire couler et brûler ton épiderme, tu entends en écho tes propres cris que tu avais poussé ce jour-là.

Mais pourtant Asiye, tu sais bien.
Il y a toujours quelqu'un qui était là pour te sauver de tout ça.

La personne qui te sort de tes ténèbres n'est nulle autre qu'Aslan, derrière la porte, qui miaule et s'agite derrière la porte. C'est encore une fois lui, ton sauveur qui te sauve de ce qu'il y a de plus sombre en toi. Tu reprends tes esprits, observant tout autour de toi. Du sang coule, coule, coule des livres et t'arrives aux genoux. Comment as-tu pu ne pas t'en rendre compte?

- Aslan, ne fais rien ! Reste là !

Tu te frayes un chemin dans le liquide rouge venant attraper le poignet d'Akira pour le sortir lui-même de ses propres cauchemars s'il n'avait déjà pas réussi. Tu le secoues un peu, paniquée par ce que tu viens de vivre, par ce qui est en train de vous arriver. Tu tentes de garder ton sang-froid mais la peur a ravivé des souvenirs bien trop lourds et ta respiration est haletante.

- Akira, s'il te plaît, dis-moi que tu as un truc pour défoncer cette salak de porte !

Il y a du rouge partout, partout et tu détestes le rouge parce qu'il te rappelle le sang qui coulait sur ton corps lorsqu'il y avait la colère dans ses yeux et la peur dans les tiens. Lorsque la mort semblait frapper à ton chevet et que tu la remballais à chaque fois.

Tu comptes bien faire pareil aujourd'hui et ressortir de cette putain de maison, Asiye.




[Quête] 14 bis la maison de l'horreur WlukZwU

[Quête] 14 bis la maison de l'horreur KENytQaa_o


moodboards:
 
Hidden card

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir mon mari & vivre ma vie comme je l'entends
Aime:
N'aime pas: Asiye Y. Demir
Asiye Y. DemirHidden card
Asiye espionne en #ff9966


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur BZLXSNO [Quête] 14 bis la maison de l'horreur OdFVYJG [Quête] 14 bis la maison de l'horreur RniMGDY

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 60 ▐ Autres Comptes : Saphira H. | Madalia | Ada van E. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K.
Féminin
▐ RPG Age : 31 ans
▐ Personnalité : douce | forte | intelligente | discrète | méfiante | vaillante | perspicace | rebelle
▐ Parcours RP : f l a s h b a c k s :
Intricate with every syllabe ft. Blasius {40}

a v r i l :
Turn the pain into power ft. Freja {20}

m a i :
Faut qu'on oublie que c'est le chaos ft. Ayden {50}
It begins unlike but ends alike ft. Acanit, Lachésis & Adelheid {20}
Always have an escape plan ft. Louis {40}
Freak Show ft. Sebastian & Edith {30}
14bis, la maison de l'horreur ft. Akira {40}

j u i n :
Intrigue VII, Phase I "Ceux qui prient" {40}
Intrigue VII, Phase II "Ceux qui paient" {40}
Intrigue VII, Phase IV : "Ceux qui sauvent" + post de fin {20}
Intrigue VII, Phase V : Ceux qui parlent ft. Viggo, Lavi & Cyclamen {60}
someday we will reunite ft. Seh {20}

50 points HRP + 420 points RP
460 points

Rang E
Rang D dans 280 points.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Dim 21 Juin - 11:38
Peur
Akira & Asiye


 
 
C’est étrange.
C’est sans aucun sens.
C’est effrayant.
Pas encore.
Pas assez.
Bientôt.
Vous le vivrez.


Et tu échanges un regard perplexe avec ta partenaire d’infortune, car oui, c’est étrange Akira. Et tu entends autre chose.
Plic, ploc.
Quelque chose coule, quelque chose tombe. Ton regard vert cherche la source du bruit parmi l’obscurité tenace, néanmoins, la faible lumière de l’extérieur te permet de distinguer le liquide noir qui s’écoule des livres. Intrigué et en même temps stupéfait, tu ne détournes pas le regard lorsque ceux ci viennent former des mots -un mot, toujours le même.
MORT MORT MORT
Et.
Car il faut un et dans une histoire ça ne peut pas être aussi simple aussi décevant -toi même tu le sais très bien. Des mots qui se forment sur le mur, des phrases. Et ton unique oeil qui les parcourt un à un, qui les lit même si ton cerveau te hurle de ne surtout pas faire ça.
Pourquoi ?
Tu as peur Akra ?
Qu’à tu peur de lire ?
“Meurier, Meurtrier” “MONSTRE” !!!
Ce sont des mots qui résonnent en toi Akira, ce sont des mots qui te correspondent si bien au fond.
Alors pourquoi as tu peur d’eux ?
Alors pourquoi ne les acceptes tu pas ?

Un contact, quelqu’un qui te secoue, et tu sembles revenir sur terre. Tu clignes des yeux, il te faut un petit instant pour réaliser qu’Asiye est bel et bien face à toi, qu’elle aussi a ses démons imprimés sur le visage, qu’elle aussi a vécu ses peurs.
Que vous êtes piégés dans cette illusion de l’horreur.

-Akira, s'il te plaît, dis-moi que tu as un truc pour défoncer cette salak de porte !

Tu tournes la tête lentement vers la porte, verrouillée,il te faut un moment pour réaliser que le sang -cette substance qui devrait t’être familière maintenant- vous est monté jusqu’aux genoux. Parmi le vacarme incessant -en vérité il n’y en a pas mais c’est surement le vacarme de ton esprit que tu entends- tu distingues les miaulements d’Aslan derrière la porte.
Ressaisis toi. Tu dois faire quelque chose, Akira.
Reprenant ta respiration, tu reprends tes esprits en même temps, et tu saisis deux fioles de sang -encore- de ta poche. Tu les brises sur tes mains, activant Rokurobuki, et voilà que ton apparence change légèrement, du sang venant affluer dans ta bouche pour te donner des crocs de sang, tes doigts se recouvrant de longues griffes sanguines, ton oeil s’injectant de sang et ta peau devenant plus pâle. Tu enfonces tes griffes d’innocence dans la porte, et elle n’offre pas une très grande résistance. Tu la détruis donc, tes griffes venant lacérer les morceaux de bois. Le sang qui montait pour vous noyer vient donc s’écouler ans toute la pièce, laissant une odeur métallique sur son passage -et toi qui reconnais trop bien cette odeur, tu commences à douter que ce soit une illusion.
Parce que.
Le sang reste là tu sais, il ne s’en va pas, noyant vos vêtements de cette couleur carmine.
Parce que.
L’odeur de la mort reste infestée sur vous.
Parce que.
Les mots affichés sur ce mur restent gravés en vous, d’une certaine manière.
Parce que.
Tes mains restent tachées de rouge, tachées d’un sang qui n’est pas le tien. Ton apparence a changé, te donnant l’allure d’un véritable monstre -parce que c’est ce que tu es Akira.
Après tout tu as déjà tué.
Et malgré les miaulements d’Aslan, ton unique oeil reste fixé sur tes mains tâchées de ce sang qui n’est pas le tien -comme ce jour là. Et, comme si cette illusion était ancrée en toi, tu commences à essayer d’essuyer le sang sur tes mains, frénétiquement, sans pour autant y parvenir.
Car tu auras toujours du sang sur les mains, Akira.





Délais:
 

Techniques:
 


[Quête] 14 bis la maison de l'horreur Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] 14 bis la maison de l'horreur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: