Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
Le Deal du moment : -50%
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One ...
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Dim 23 Fév - 12:40
Souvenirs...


Al ferme le dossier avant de raccompagner son patient à la porte. Il le gratifie de son éternel sourire avant de s'enfermer. C'était le dernier de la journée, Al allait pouvoir souffler. Il retourne à son bureau, range le dossier dans le tiroir fermé, avec les autres puis le blond prend ses affaires personnelles qui rejoignent un autre tiroir du bureau. Son tiroir à lui.

À peine ouvert que la branche de cerisier dessinée bien des jours plus tôt lui saute aux yeux. Pas encore de couleur et un unique bourgeon dessus. D'ordinaire, Algiz remplissait une feuille pour chacun de ses patients, y notant les progrès, suivant l'évolution à chaque visite.

Le psychologue ne le faisait pas pour Akira. Ou du moins pas sous la forme habituelle. Al avait dessiné, dessinait toujours, au fil des visites. Une esquisse à peine croquée qui se paraît lentement de formes harmonieuses. Différent et semblable. Et voilà qu'il avait changé la place du dossier la dernière fois. Presque instinctivement. Pas avec les autres mais avec ses propres affaires comme si cette histoire lui tenait plus à cœur qu'il ne voulait l'admettre. Comme si l'exorciste n'était plus vraiment un patient, ou en tout cas de moins en moins considéré comme tel.

Al n'émet pas un bruit alors qu'il sent un mal de tête venir. Il enlève sa blouse, défait quelques boutons de sa chemise et s'allonge sur son divan, un bras sur le front et ferme les yeux, pensant.

Son aberration. Al l'avait découverte assez tôt, pendant son adolescence. Pas si innocent pour certaines choses. Mais ce n'était pas correct, ce n'était pas normal. Alors il avait essayé, plusieurs fois, tantôt son problème, tantôt ce qui était dans l'ordre des choses. Sans se fixer, espérant que tout ceci n'était que passager.

Un leurre.

Al le sentait bien. Son mauvais penchant. Il le craignait, en était terrorisé. Alors il s'éloignait, un adieu, c'était si simple, si facile. Et derrière ce bureau il pouvait se cacher, mettre une bonne distance, s'isoler sans créer de lien. Un au revoir une fois la porte fermée. Rien de plus ce qui lui permet de garder au fond de lui cette chose. C'est facile, si facile.

Alors pourquoi ce n'était pas si simple cette fois ?

Un sourire ironique s'étend. Il s'était mis tout seul dedans, dès le départ. Dès le début il a entrouvert la porte et maintenant, il ne pouvait plus la fermer.

Ou ne voulait pas la fermer.

Un oeil s'ouvre et fixe le plafond. Alors le second problème était là : il ne voulait pas. Dans quoi est ce qu'il allait se fourrer cette fois ? Ce n'est pas comme si……

Une grimace. De pire en pire donc. Ou était-ce trop tôt ? Oui, ça ne pouvait qu'être ça, trop tôt. Une erreur, il confondait forcément.

Il ne pouvait pas y avoir d'autre réponse qu'une bête confusion.

Car c'était impossible n'est ce pas ?

Impossible.

Pourquoi alors cette chanson qui résonne dans sa tête ? Comme un rêve ? Alors que le mot espoir n'existe pas, alors que sa seule chance est de vivre ?

Pourquoi il ne fait pas machine arrière ? Ne remet pas bien en place ses barrières ? Pourquoi dans le fond écoute t'il cette petite voix lui intimant de continuer à avancer ?

Trop de questions sans réponses.

À cet instant, Al se sent à l'étroit dans son bureau. Il a besoin d'air, de l'extérieur. Sortir pour y voir clair mais la tête lourde n'est pas du même avis et lentement les yeux se ferment pour le plonger dans le sommeil.

C'est le bruit d'un poing sur la porte qui le tire de son sommeil noir.

Porte ?

Non, vitre.

Al ouvre un œil et se perd quelques minutes dans la contemplation du paysage avant de tourner la tête vers celui qui l'avait réveillé. Ils arrivaient, le train ralentissait son rythme. Al remercie d'un signe de tête encore groggy par le sommeil et ses souvenirs d'avant départ.

Il s'étire puis ajuste sa capuche ne laissant qu'une simple mèche dépasser. Pour l'occasion, le psychologue avait mis la tenue de l'Ordre. Au cas où, Al avait prit une blouse neutre où n'apparaissait pas l'insigne. On ne sait jamais.

Une fois dehors une vague de nostalgie le prend. L'Autriche. Ce n'était pas loin de sa terre natale. Comment allaient ses parents ? Le cabinet ? Son village était il lui aussi en proie aux akumas ?

Al soupir et s'enfonce plus dans son manteau et sa capuche son sac quelque peu rempli sur le dos.

Retrouver un exorciste . Il ignorait qui mais ce ne devrait pas être compliqué. Un peu d'air, de changement loin de ce qui le tracassait. Al secoue la tête et reprend son sourire si connu.

S'il savait….
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Dim 1 Mar - 20:09
Retrouvailles tendues
Akira & Algiz


 
 
Kiseru en bouche, tu recraches la fumée toxique de ta bouche, créant un petit nuage qui s’évanouit bien vite dans l’air. Oh le tabac, la drogue, ce n’est pas bien Akira, combien de fois on te la dit ?
Combien de fois les as-tu ignorés ?
Tu es un homme stressé et nerveux, Akira, et dépressif qui plus est, ces drogues, tu en as besoin pour te tenir alerte, pour te calmer surtout -ça te calme un peu trop même.
Pourquoi te calmer, donc ?
Te voilà en mission, encore. Une mission assez particulière, que tu vois comme une mission d'élimination, mais qui n'en est pas vraiment une.
Le dossier fait état d’un fameux docteur, le docteur Hofer, capable de guérisons miraculeuses. Et quels miracles : il serait même capable de ramener les morts à la vie, même s'ils se trouvent dans d'autres corps. A l’époque -l’époque ou tu n'étais pas exorciste- tu aurais sans doute trouve cette histoire passionnante et intriguant, écrivain que tu étais. Même encore aujourd’hui, malgré ta méfiance, tu dois bien avouer que cela attise ta curiosité -et tu espères au fond de toi que ce n'est vraiment pas l’œuvre d'akumas mais plutôt de remèdes anciens et perdus aujourd’hui.

Mais voilà Akira, en trois mois, la fonction d'exorciste t’a changé, te rendant encore plus amer. Si avant tu étais très enclin à croire certaines choses, désormais ta méfiance prend le dessus. Si bien que pour toi, cette affaire ne cache qu'une seule chose : akumas.
Tu avais donc fait un tour de la ville, avec ton uniforme évidemment, pour attirer quelques akumas qui s'en prendraient à ton innocence.
Aucun. Aucun n’est venu, aucune attaque n’est survenue. Et ça t'énerve, Akira. Parce que tu n'as pas envie que cette mission s’éternise. Non, il y a quelques jours, voilà que tu te battais contre trois Noés en même temps, autant dire que tu n'en es pas revenu indemne -encore- et tes blessures n’ont pas encore guéries. Et le pire dans tout ça, c'est que, manque de résultats de ta première enquête sur place, un membre de la section médicale sera envoyé sur place, afin de voir de plus près les fameuses "guérisons".
Ils sont stupides, tellement stupides, penses-tu. Pourquoi envoient-ils in membre de la section médicale ? Pour toi, il n’y a qu'un mot qui se cache sous cette affaire de guérisons : akumas. Et la solution aussi se résume en un mot : exorciste. Pas besoin de personnel médical.
En vérité, n'as-tu simplement pas peur de ne pas être à la hauteur, Akira ?

Tu attends donc la fameuse personne qui doit t’accompagner et que tu dois protéger, tout en fumant. Tu n’avais pas encore été voir ce fameux Docteur Hofer, te contentant de regarder les habitant du village pour enquêter sur une quelconque activité dakuma -sans succès. Bien, vous irez donc voir le faiseur de miracles ensemble, le mettant encore plus en danger. Si seulement tu pouvais toi aussi guérir de tes blessures aussi rapidement, alors tu en serais enchanté.
L'Ordre est stupide. Komui est stupide.
En vérité tu ne considères même pas l’option -évidente- du manque de personnel et des missions de plus en plus fréquentes. Mais voilà, tu as toujours été plus doué pour râler plutôt qu’à comprendre.

Mais cesse donc de râler : au loin, tu peux voir une silhouette avec l’insigne de l'Ordre d'avancer vers toi. Voilà donc ton partenaire de mission.
Mais, lorsque l’inconnu s'approche de toi, lorsque tu vois sa tignasse blonde sous sa capuche, tu remarques qu'il n'en est pas vraiment un en fait. Car tu le connais bien.
Algiz.
Tu écarquilles les yeux en le voyant ici, sir le terrain. Qu'est-ce que fait Algiz ici ?
C'est évident bien she. Algiz fait partie de la section médicale, ce n’est pas étonnant qu'il soit envoyé ici.
Et pourtant. Il n’a rien à faire ici. Cette mission est trop dangereuse pour lui. Évidemment, lors de votre première rencontre, il t’avait prévenu qu'il allait t’accompagner sur le terrain un jour, et toi tu lui avais promis que tu le protégerais.
Mais voilà, tu ne peux pas, ou en tout cas pas encore. Parce que tu es encore trop faible Akira, regarde comment tu es blessé, regarde comment tu as à peine pu te protéger contre ces Noés. Alors non, tu ne pourras pas tenir ta promesses -en vérité tu ne te sentiras sans doute jamais prêt.
Alors, même si Algiz est une personne que tu apprécies véritablement, même si c'est sans doute le seul d'ailleurs, même s'il t’a aidé, même si tu n’as vraiment pas envie d'être désagréable avec lui, tu le seras. Parce qu'il n’a rien à faire ici.
Parce que tu ne veux pas qu'il soit en danger, surtout.

-Qu’est-ce que tu fais ici ?

Pas un salut, rien. Seulement un regard noir, lourd de reproches. Oh, jamais tu ne lui as parlé comme ça, et ce, malgré ton caractère naturellement ingrat.
Sans doute va-t-il être choqué, sans doute va-t-il être déçu.
Soit. Ce n’est pas grave. Tant qu'il est en sécurité, c'est le plus important pour toi. Même s'il te déteste, même si tu le déçois.
Tu as l'habitude de toute façon.

-Tu n’as rien à faire ici. Cette mission est trop dangereuse et nécessite des combattants. Retourne au QG immédiatement.

Tu croises les bras en le regardent, tu n’en démords pas.
Tu es ingrat, Akira, cassant et froid même.
Mais au fond, tu ne veux juste pas qu'il soit blessé.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 2 Mar - 14:11
Colère...


Il avance la tête bien dissimulée, le regard rivé au sol, point de distraction sur son avancée. Ses pas n'ont rien d'heureux, plutôt lents comme porteur d'un fardeau trop lourd à porter. Al laisse un soupir sortir. Il n'avait pas lu en détail le contenu de la mission s'étend simplement arrêté sur une histoire de guérisons miraculeuses.

Il aurait pu lire oui. Mais au fond il préférait garder une part d'interrogation pure avant de sortir des conclusions en tout genres. Et puis au moins il pourra faire un point avec l'exorciste affilié à cette tâche. Autant garder de quoi échanger surtout quand on ne se connait pas.

Puis un timbre particulier lui parvient aux oreilles. Connu. Trop connu. À une différence près : Akira ne lui avait jamais parlé de cette façon.

Al s'arrête aussi sec et lève la tête lentement. Trop lentement. Les iris bleues vides d'émotions, le visage aussi inexpressif qu'une pierre. Il aurait dû être heureux de le voir mais pas ici, pas dans ces conditions et si maintenir un sourire de façade était aisé avec d'autres, sur ce coup il n'y arrive pas.

Donc désagréable, ingrat qui plus est. Visiblement pas serein du tout à en juger par la fumée légère qui s'élève. Le tableau brossé était bien éloigné de ce que les murs de son bureau avaient pu voir.

Non, c'était trop gros pour un simple mauvais caractère. Al fronce les sourcils tout en croisant les bras.


"Bonjour Akira, ta sollicitude me touche.C'est dirigé contre le membre de l'unité médicale ou simple moi personnellement ?"

Le blond se remet en marche et dépasse l'exorciste avant de s'arrêter légèrement après. Il tourne la tête, et toujours de son regard de glace, de ce visage figé dans le néant et de cette voix monocorde lui assène un bout de vérité.

"Les ordres sont les ordres. Contact Komui si tu veux puisque c'est lui qui m'envoie. Il s'est bien gardé de me dire que c'était toi l'assigné."

Al lâche un soupir. Il n'arrivait même pas à être en colère ou à lui en vouloir. Mais il n'arrivait pas à sourire non plus.

Il ne souriait plus sincèrement d'ailleurs, depuis sa dernière sortie dans Londres.

À ce souvenir un frisson parcours son dos mais il se reprend vite.
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Mar 10 Mar - 20:34
Céder
Akira & Algiz


 
 
Tu as jeté un froid, Akira. Pas un bonjour, pas une salutation, non, rien d'autre qu'un regard noir, que des mots brutaux. Algiz ne mérite pas ça, tu le sais, et pourtant, même si tu risques de le blesser, c'est nécessaire pour qu'il s'en aille.
Et s'il est déçu, tant pis -il sait de toute façon à quel point ton âme est cruelle, à quel point elle peut être laide et violente, il est le seul à savoir autant.
Et s'il est déçu, tant pis -tant qu'il est en sécurité.

Il relève lentement la tête vers toi, inexpressif, aucun sourire sur son visage -d’habitude si souriant. Et c'est une expression qui ne lui va pas, et c'est à cause de toi qu'il est comme ça. Et c'est d'une voix froide, monocorde qu'il te répond.

-Bonjour Akira, ta sollicitude me touche.C'est dirigé contre le membre de l'unité médicale ou simple moi personnellement ?

Ça jette un froid, parce que tu ne t’attendais pas à ce qu'il soit aussi froid que toi à vrai dire. Car tu détestes qu'on te réponde sur ce ton -et en même temps tu ne veux pas détruire ce lien de confiance avec lui.
Mais voilà Akira, tu n’as jamais été délicat. Alors tu hausses les épaules.

-A ton avis ?

Peu importe en vérité, l’un était aussi l’autre, et l’un comme l’autre devait être en sécurité -pas ici, donc.

Mais il t’ignore complètement, Akira. Et il passe devant toi, sans un regard vers toi.
Et ça t'énerve. Tu n'aimes pas qu'il fasse ça, tu n'aimes pas qu'il t’ignore comme ça, Akira.
Et puis il se retourne, enfin, toujours avec ce même visage inexpressif.

-Les ordres sont les ordres. Contact Komui si tu veux puisque c'est lui qui m'envoie. Il s'est bien gardé de me dire que c'était toi l'assigné.
-Et les ordres sont stupides, Komui est stupide. Mais c'est d'accord, je vais leur dire directement.

Il te dit de contacter Komui ? Bien, très bien ! Tu vas le faire !
Voilà donc que tu te tournes vers ton golem pour contacter l'Ordre Noir et râler un bon coup -non, tu n'en démords pas Akira. Mais à la place tu tombes sur un autre scientifique.

-Pourquoi est-ce qu'un membre de l'Ordre Noir a été envoyé pour cette mission ?!

En vérité, tu aimerais leur demander, pourquoi ce membre de l'Ordre Noir.

-Les guérisons du docteur Hofer sont trop étranges, un membre du secteur médical saura reconnaitre s'il s'agit de véritables guérisons.
-Et s'il s'agit d'akumas ?
-C'est pour ça que vous êtes la, Nakamura. Ce sont les ordres.

C'est pour ça que tu es la, Akira.
Et à nouveau tu sens ce poids sur tes épaules, un poids trop lourd pour toi qui ne sait protéger personne -même pas toi-même.
Et ton regard se tourne vers Algiz, qui ne te calcule même plus.
Haha décidément Akira tu fais tout foirer.

Tu lâches un profond soupir, soufflant un nuage de tabac au passage, avant de le rattraper.
Encore et toujours cette expression qui ne lui va pas -à cause de qui, hein ?

-Je t'avais dit d’attendre...

Dis-tu presque dans un souffle.
Car aujourd'hui particulièrement tu es blessé -encore- et tu redoutes de ne pas être à la hauteur pour le protéger -encore.
Alors voilà que tu prends une de tes fioles de sang et que tu lui donnes. D'ailleurs, sait-il que ton innocence est ton sang ? De toute façon il va bien le deviner.

-Prends ça tout de suite. Ça t’immunisera contre le poison des akumas, pourra te soigner, et nous permettra de communiquer.

Entre autres. C'est dingue ce qu'une petite quantité de sang peut faire.
Et tu continues de marcher, te mettant en route vers la fameuse clinique du docteur Hofer. Et si Algiz continue d'être d'aussi mauvaise humeur, ça promet, ça te met de mauvaise humeur aussi.
Mais surtout, ce qui te met de mauvaise humeur, c’est cette sensation d’insécurité constante que tu ressens. Maintenant que tu as quelqu'un -Algiz surtout- sous ta protection, tu as l'impression qu’à chaque coin de rue, un akuma va vous sauter dessus. Tu vois des têtes se tourner à votre passage -vos uniformes sont voyants- et tu tournes la tête à chaque coin de rue.

-...enlève l’insigne de l'ordre.

Ton ton est trop peu assuré, tu es paranoïaque Akira, et un nouveau nuage de tabac s’élève dans les airs, drogue qui réussit à te calmer un peu tout de même.  





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Mar 10 Mar - 22:00
Dispute...


Une question contre une question. Le regard d’Al se teinte d’orage. Bien ça commençait joyeusement cette mission. Une réponse acide serait bien sortie à défaut d’une baffe mais le scandinave se retient. Inutile de jeter plus d’huile sur le feu. Il reste donc stoïque lorsqu’Akira s’énerve contre les ordres, contre Komui.

Algiz ne pensait pas qu’il oserait les appeler et croise les bras sur son torse écoutant les premières paroles avant de se détourner et avancer. Ils n’avaient pas le mois entier alors quand il se fait rattraper et “gentiment” sermonner ce n’est rien d’autre qu’un silence de plomb qui sort. Qu’aurait-il à dire ?

Beaucoup, beaucoup de choses mais voilà, une mésaventure lui était tombée dessus le rendant un peu moins jovial que d’ordinaire. Effrayé, paniqué. S’il ajoutait à cette épineuse équation ses nouveaux élans du coeur comme on dit.

Cacher, dissimuler. A défaut de pouvoir détruire. Essayer de remettre ce foutu mur qui c’était fait la malle. Quoi de mieux que de tenter la froideur ? Douloureuse solution qui ne lui convenait pas. Alors il avance devant, s’éloignant pour éviter à son coéquipier du jour d’avoir envie d’en savoir plus. De deviner que rien n’allait.

Pourtant Akira n’y était pour rien. Il n’était pas responsable. Ce n’était pas correct de lui offrir un mur aussi froid. Al secoue la tête l’air morose et se recentre sur la mission lorsqu’il prend la fiole. Il la fait tourner quelques instants entre ses mains, regardant le liquide vermeil sans se rendre compte que ses mains se mettent à trembler, du moins pas de suite. Quand il s’en rend compte, Al les cache de suite dans les poches de son manteau, faisant disparaître la fiole avec.

Al n’avait pas dit un mot, suivant l’exorciste, cherchant comment essayer d’établir un bout de communication sans paraître froid. Difficile quand il ressent la tension d’Akira, ce qui ne l’aide pas à refouler sa terreur. Ses mains se remettent à trembler et il sert fort un poing pour se calmer. Le contact de la fiole agit comme un rappel et une pointe de tristesse fait son apparition quand il fait le lien entre virus akuma et innocence.


"Du….sang ? Avant d’avaler quoique ce soit il me faut plus de précisions. Premièrement les effets sur un non compatible tel que rejet. Soins, soit, instantanés ? Quelle durée d’effet ? Communiquer ? Nous avons déjà la parole donc quelle type de communication ? J’ignore combien de temps ça va nous prendre pour résoudre cette affaire donc je ne prendrais pas le contenu sans précisions."

Al se rend compte que sa tirade pouvait paraître brutale et déplaisante alors il souffle et reprend un peu plus calmement. Le ton un peu plus brisé que d’ordinaire alors qu’il enlève son insigne.

"Aki…..je ne veux pas gaspiller ton sang pour rien. C’est trop..précieux pour que je vide le contenu. Si les effets sont longs et peuvent couvrir la durée totale de la mission alors je le prend maintenant. Sinon je ne le ferais qu’en dernier recours."

Al s’assombrit d’un coup. Si faible, si inutile. Non, il ne peut pas gâcher une fiole, lui, un simple humain.

"Non compatible…..l’inutilité totale, si faible. Une perte qui ne pèse pas lourd dans la balance de la guerre…."

Un simple humain….une proie facile….oui..une proie…..Al redresse la tête.

"Si je la prend de suite c’est pour jouer les appâts."
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 16 Mar - 1:01
Parler
Akira & Algiz


 
 
C'était tout à fait naturel que Algiz se demande a quoi servait ce sang. Car après tout ça reste... du sang. Et si toi-même tu apprécies étrangement ce liquide, si le gout du sang ne t’est pas répugnant, vampire que tu es devenu -évidemment ça dépend de quel sang, et tu te répugnes à trouver que le sang humain est bien meilleur que le sang d'akuma- tu te souviens que ce n’est pas le cas pour tout le monde. En fait ce n'est surement le cas pour personne, à part toi et cet autre vampire, Krory. Et, même si prendre du sang réussit effectivement a te revigorer et utiliser ton innocence plus longtemps, tu répugnes a prendre celui des autres -tu te répugnes, bête que tu es.

-Mon innocence est mon sang. Il n'y a aucun rejet sur un non compatible, seulement sur un akuma ou un Noé. Les effets restent actifs tant que j'active mon innocence, et je ne la désactiverai pas avant la fin de cette mission. La communication est mentale, au cas où nous serons séparés et que nous n’avons pas accès à nos golems. Je sais que prendre du sang comme ça peut paraitre... dégoûtant.

Dégoûtant, oui. N'importe qui serait dégouté de boire ainsi du sang d'une autre personne. Elle est bizarre, ton innocence, Akira, elle est répugnante même. A devoir te sacrifier pour l'utiliser, à te familiariser avec la douleur.
C'est une innocence dégelasse, oui. Mais c'est ton innocence, Akira, tu sais, celle que tu détestes.

Tu es rassuré en voyant que Algiz t'obéit, malgré ton ton froid, et enlève son insigne. Au moins comme ça, il ne sera pas la cible des ennemis de l'Ordre.

-Aki…..
-Akira.
-je ne veux pas gaspiller ton sang pour rien. C’est trop..précieux pour que je vide le contenu. Si les effets sont longs et peuvent couvrir la durée totale de la mission alors je le prend maintenant. Sinon je ne le ferais qu’en dernier recours.

Sa voix est faible, brisée. Il s'inquiète pour toi ? Ça tombait mal parce que toi aussi, tu t'inquiétais pour lui -même si tu ne le dis pas clairement. Surtout en le voyant comme ça -comme tu ne l'as jamais vu. Donc oui, il allait prendre ton sang, et tout de suite.

-Si tu prends le sang maintenant, ça ne sera pas gaspillé. Je produis plus de sang que la moyenne, et je prends toujours des perfusions de toute façon.

Mais voilà, ça ne semble pas vraiment le rassurer pour autant. Algiz semble toujours aussi dépité, et tu ne comprends pas. Car après tout, s'il prend le sang, il sera protégé, et ça t'apaisera déjà un peu plus. Alors pourquoi est-ce qu'il refuse, pourquoi est-ce qu'il hésite -à part le fait évident que ça répugnerait n'importe qui ?
Et le voilà qu'il t'annonce une énormité, comme une bombe.

-Non compatible…..l’inutilité totale, si faible. Une perte qui ne pèse pas lourd dans la balance de la guerre….

Tu soupires d'exaspération. Est-ce ça qui l'ennuie ? Tu aimerais lui répondre d'un ton sec et cassant, pour qu'il retourne à l'Ordre immédiatement -mais tu l'as vu, les ordres sont les ordres, et ça ne marchera pas.
Et puis, surtout, tu sais qu'il n'est absolument pas inutile -tu le sais trop bien.

-Si je la prend de suite c’est pour jouer les appâts.

Cette fois tu te tournes d'un coup vers lui, regard ahuri.
Il veut quoi ?

-Pardon ?!

Ton regard s'adoucit un peu. Ce n'est pas vraiment le moment d'être ingrat Akira. Car que tu le veuilles ou non, Algiz fera partie de la mission. Et non, tu n'as pas envie de lui crier dessus en fait, tu ne le fais pas par plaisir.
Alors, tu lui dis ce que tu penses, ce que tu ne disais pas clairement jusque-là, mais ce dont il a surement besoin d'entendre aujourd'hui -comme toi tu as eu besoin de l'entendre, avant.

-Tu es loin d'être inutile. Si je peux reprendre les missions en étant un peu plus en paix avec moi-même, c'est grâce à toi. Sinon je serai encore en train de... me morfondre, d'être incapable de remplir une mission, à l'heure qu'il est. Alors...

Tu détournes la tête, encore. Parce qu’à vrai dire, tu n'as pas l'habitude de dire ce que tu as vraiment sur le cœur -sauf avec lui.
Et puis tu n'as pas l'habitude de demander de l'aide -sauf la sienne.

-Même si je t'avais dit d’attendre... Aie encore confiance en moi. Et je te protègerai. Ça, ce sera ton rôle, et pas un stupide rôle d'appât. Alors prends cette fiole tout de suite.

Et tu es gêné un peu, parce que tu n'as pas l'habitude de demander quelque chose comme ça. Mais Algiz te connait, alors avec lui ça va, non ?

Tu avais donc repris le chemin, légèrement plus confiant finalement -car ta confiance allait impacter celle du psychologue au final. Tu ne quittais pas ton kiseru cependant, jusqu'à ce que tu arrives devant une bâtisse d’une bonne taille.
La clinique du docteur Hofer.
Tu serais presque déçu de ne pas avoir croisé d'akuma sut le chemin, ça t’aurait persuadé de la nature des soins de ce docteur, aurait enlevé tous tes doutes, et tu n'aurais pas hésité un instant.
Tandis que la, tu ne sais pas, tu ne sais rien. Médecine ? Akuma ? Tu vas devoir te tenir sur tes gardes Akira, prêt à toutes les éventualités.
Et tu te retournes vers Algiz. Désormais, son travail d'observation allait commencer.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 16 Mar - 16:12
Perte de contrôle....


Al emmagasine dans sa mémoire la description de l’innocence. Donc il avait vu juste, le sang d’Akira était bel et bien son “arme”. Il baisse alors le regard sur la fiole et un voile de tristesse passe dans ses iris. Se blesser, perdre de son fluide vital pour...pour quoi ? Pour une guerre sans queue ni tête, pour un conflit entre des entités non matérielles ? Pourquoi fallait-il qu’elle détruise autant de vie. Innocence. Un mot qui lui apparaissait de plus en plus mensonger. Al n’arrive pas à sortir de ses pensées sombres.

Si dévastatrice mais seule arme contre eux. Un nouveau frisson de terreur lui parcourt l’échine. S’il l’était….un compatible, cette gamine….Son poing se resserre sur la fiole, un peu trop fort au point de s’en faire blanchir les phalanges.

Peut-être n’aurait-il pas peur ?

Puis il secoue la tête négativement, comme pour tenter de chasser ce qui l’assaillait avant de tourner la tête vers Akira, étonné. Plus l’exorciste parle, plus Al ralentit sa marche au point de s’arrêter vers la fin, à quelques mètres de lui. Son visage exprimait clairement la surprise la plus totale mais pas que.

Chaque parole avait trouvé son chemin. Chaque mot avait atteint sa cible. Trop efficace. Si efficace. Le scandinave ne sait pas quoi répondre, ne sait pas quoi dire et reste muet pendant qu’un léger fard apparaît sur ses joues. Il tourne la tête, essayant de cacher les rougeurs. Voilà que ça devenait visible. Alors pour tenter de garder une certaine contenance, il débouche la fiole et l’avale d’un trait.

Tout en laissant le contenu faire son oeuvre, Al essaye tant bien que mal de refermer la porte de son coeur qui venait de s’ouvrir avec fracas dans son esprit. Comme la porte d’un placard qui a décidé de ne pas rester fermé car trop rempli. Il sent bien l’afflux des sentiments se répandre comme une traînée de poudre. Ses pensées qui se perdent partout.

Non, il n’avait jamais eu une seule pensée négative concernant la prise du sang. Pas avec lui. Non, il n’en était pas repoussé ou quoique ce soit de ce genre. Plutôt peiné oui, peiné de comprendre que chaque retour de mission devait sûrement passer par la case perfusion. Que se blesser devenait nécessaire. Se blesser, avoir mal. Et Al a mal sur le coup.

Et lui ne pouvait rien faire pour empêcher ça. Rien. Juste rester derrière à tenter de lui faire reprendre confiance. Pour que ça recommence. Encore et encore. Il ne pouvait même pas…..agir autrement. Bien qu’il le souhaitait. Ce n’était pas possible d’une part car Akira n’était strictement pas au courant de tout ça, et deuxièmement, il ne le serait jamais, Al tenait trop à lui pour le perdre à cause de son aberration.

Après tout il n’y avait strictement aucune chance que le vampire soit du même bord que lui et encore moins que les sentiments soient partagés.

Et ce fichu rouge aux joues qui refuse de partir.

Mais bon sang pourquoi fallait-il qu’il soit attiré par les hommes d’une part et lui en plus.

Al saisit sa capuche à deux mains et l’enfonce avec force sur son visage pour tenter de masquer ce qui était visible. Il n’avait pas dit un mot, incapable d’en sortir un et s’était avancé, gommant les derniers mètres pour ouvrir la porte de la clinique, toujours sans un mot.

Rester devant Akira, la tête bien cachée lui semblait la seule option pour le moment. Pourtant il devait parler, dire quelque chose pour éviter à son coéquipier de penser qu’il avait fait et dit quelque chose de travers.


"J’ai...toujours……..confiance en toi....et...merci."

Il se tourne et lui offre un léger sourire, un brin de tendresse mêlé au fond, avant de se retourner de nouveau et entrer dans la clinique. Il garde toujours sa capuche sur la tête et commence à observer les lieux. Il décide alors d’exprimer sa présence et quoi de mieux que sa langue natale.

"Entschuldigung, Dr Hofer ? Haben sie da ?"
Traduction : “Excusez moi, Dr Hofer ? Etes-vous là ?”
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Mer 18 Mar - 15:27
Confiance
Akira & Algiz


 
 
C'est bizarre. Voilà que, pour une fois, tu avais été gentil -tout en restent très honnête- et pourtant tu n’arrives pas à déchiffrer la réaction du blond. Ce dernier s'était même arrêté pendant un moment semblant... surpris. Surpris ? Ha, il y a de quoi en même temps, après tout tu es ingrat et tu es supposé le rester -pire encore, tu es surtout un Monstre au fond. Alors pourquoi est-ce qu'un monstre dit des choses comme ça ?
Au fond, il n’y a pas de raison. Tu avais été sincère, tu avais dit ce que tu pensais sans aucune contrainte. Tu l'avais dit parce que Algiz en avait besoin, tu l'avais dit parce que c'est lui qui réussit à ramener l'homme en toi et faire taire la bête. Et, même si tu as peur de ressentir à nouveau et souffrir encore plus, peut-être n'y a-t-il pas que des choses négatives à en tirer.

-J’ai...toujours……..confiance en toi....et...merci.

Et, enfin, un sourire, faible mais bien présent -comme les tiens, en de rares occasions.
Ainsi donc, il a confiance en toi.
Bien. Dans ce cas tu ne pouvais pas échouer -car il y a une personne qui compte sur toi, et cette personne ce n’est certainement pas toi.
Ha... Décidément, Algiz te donnait toujours du fil à retordre.

Tu l'avais donc laissé prendre les devants, te demandant pourquoi il rabattait encore plus sa capuche sur son visage s'il ne pleuvait pas et que vous allez entrer à l'intérieur de la clinique. Soit. Tu entres à sa suite.

-Entschuldigung, Dr Hofer ? Haben sie da ?

Déclare-t-il, dans sa langue maternelle. Et toi, tu es la, derrière, à ne rien comprendre, à part la première phrase. Oh tu as étudié un peu les langues étrangères mais pas assez pour pouvoir tenir une conversation en allemand. Tu peux comprendre une conversation simple et basique mais y répondre est une autre paire de manches. Alors tu sais que tu laisseras le monopole de la conversation à Algiz. Et puis après tout, il n'y a qu'à jeter un regard à ton visage pour savoir que tu n'es pas d'ici -haha évidemment Akira tu n'es de nul part, enfant de l'Est perdu en Ouest, on t'a toujours dit que tu n'avais jamais eu ta place ici, que tu aurais du mourir avec ton pays. Mais tu hausses les épaules, tout ça, tu en as l'habitude désormais -et l’habitude de frapper ceux qui te disent ça, donc.

Sauf que personne ne répond à Algiz. En fait, il n'y a personne dans la clinique. Le docteur Hofer semble occupé, ou en tout cas pas présent tout de suite.
Parfait.

-Il est peut-être absent, ou ne nous a pas entendus. Fouillons.

Tu te retournes vers le psychologue, voyant son vêtement qui lui recouvre presque l'intégralité de la tête. Tu ne sais pas pourquoi il fait ça, il a l'air ridicule comme ça.

-Il ne pleut pas à l'intérieur...

Et à l'extérieur non plus en fait.
Et, juste après, tu te mets à fouiller la pièce. Le hic, c'est que, comme tout à l'heure, tu te confrontes au problème de la langue. Tu comprends des phrases écrites sur les documents, sur les reliures de livre, sur les bocaux, mais pas tout, et certaines choses ne font pas de sens pour toi. Tu abandonnes vite l'idée de déchiffrer, ce qui serait possible mais te demandera plus de temps, et à la place tu fouilles les objets qui trainent. Pas beaucoup donc : la clinique est propre et soignée, et visiblement, quelqu'un était là il y a encore peu. Tu n'es absolument pas familier avec le monde de la médecine, et, pour toi, c'est à ça que devrait ressembler une clinique de médecin -le bureau de Algiz étant sans aucun doute une anomalie dans le monde de la médecine.

-Tu trouves quelque chose ?

Tu tournes machinalement un bocal contenant tu ne sais quoi, et tu te rapproches de Algiz en voyant qu’il semble effectivement absorbé par quelque chose.
Et puis tu vois des choses bizarres. Un pentacle semble dessiné sur une page de cahier. Ce serait un genre de rituel ?
Tu interroges le scandinave du regard, mais quelque chose te fait sursauter.
Des bruits de pas.
Quelqu'un arrive vers vous.
Et aussitôt, tu te mets en garde, méfiant.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Jeu 19 Mar - 17:58
Alchimie....


Rien d'autre que le silence. Un silence de mort si Al voulait jouer sur les mots. Le blond fronce les sourcils, intrigué et étonné d'une telle absence surtout en laissant le cabinet ouvert. Cela ne lui viendrait pas à l'esprit, laisser son bureau ouvert sans lui dedans. Les dossiers de ses patients à la merci de n'importe qui. Ce docteur manquait cruellement de bon sens. Il se tourne alors vers Akira, la tête toujours encapuchonnée car joues toujours rosées.

Évidemment que ce détail n'échappe pas à son coéquipier. Bien sûr qu'il doit trouver ça étrange. D'ailleurs il le signale ce qui ne fait que renforcer ce qui devait disparaître et incite Al à s'enfoncer encore plus. Il grommelle un peu et tente une excuse bancale.


"Ma ville natale n'est pas si loin que ça, si je peux éviter de me faire reconnaître….bref, fait attention à ne rien casser ni trop déranger."

Vrai et faux. Effectivement, près de 4h de route séparait Passau d'Innsbruck mais se faire reconnaître ne représentait pas spécialement une menace et sa famille n'était pas forcément très connu. Al n'allait tout simplement pas donner la vraie raison. Il n'était pas encore désespéré, encore moins au pied du mur. D'ailleurs il espérait que la télépathie entre eux ne s'étendait pas à la lecture des sentiments et pensées. Prudent, Al n'essaye même pas et puis il ne sait pas trop comment ça fonctionne. Akira saura bien lancer le truc quand il le jugera opportun.

Al se dirige d'instinct vers les ouvrages et commence à feuilleter ce qu'il trouve. Des traités de médecine basique, certains plus poussés. Des planches d'anatomie, des coupes d'organes. En somme rien de très anormal dans un cabinet. C'est alors qu'il tombe sur un livre un peu particulier, un cahier avec. Al commence à tourner les pages et se trouve absorbé par la lecture, sa mine devenant plus sombre à mesure qu'il avance, comprenant de suite que le docteur Hofer s'interessait un peu trop à l'alchimie et notamment la fabrication de l'alkaheist. Mauvais signe. Il n'entend pas Akira sur le coup et ne se rend compte de sa présence que lorsque ce dernier se rapproche.

Al tourne la tête et commence à vouloir lui expliquer quand un bruit le coupe dans son élan. Il sent la méfiance de l'exorciste et pose d'office sa main sur son bras, hochant négativement la tête pour lui faire comprendre de rester tranquille. Le point positif c'est que le rouge aux joues était parti bien que ses pensées tournaient toujours dans le même sens.

Le scandinave retire rapidement sa main et s'avance vers l'entrée tout en abaissant (enfin) sa capuche dévoilant ses cheveux attachés, bien plus pratique pour l'extérieur. Plus une seule trace de sa gêne précédente, il espérait donc qu'Akira oublierait bien vite tout ça. Le jeune homme fait quelques pas pour tomber nez à nez avec un homme au ventre proéminent, le crâne dégarni, une paire de lunette. La trousse dans sa main ne laissait pas de place au doute sur l'identité de l'arrivant. Ce dernier adopte une attitude méfiante, en même temps qui ne le serait pas.


"Wer sind Sie und wie sind Sie reingekommen ?"
Traduction : “Qui êtes vous et comment êtes-vous entré ?”


-Dr Hofer ! Die Tür war offen, wir dachten Sie wären da ! Ich bin Arzt und Ihre Heldentaten haben mich erreicht. Ich wollte dich treffen, um darüber zu sprechen und vielleicht teilzunehmen ? Er ist ein …...Freund.
Traduction : “la porte était ouverte, nous pensions que vous étiez là !Je suis médecin et vos exploits me sont parvenus. Je souhaitais vous rencontrer pour en parler et peut-être y assister ? Lui c’est un….ami.


Al hésite quelques secondes sur comment qualifier Akira. Ami…...si seulement. Bref, il déplace la pensée dans son bazar ambulant et se concentre sur le docteur. Ce dernier hausse un sourcil dubitatif alors Al cherche une idée pour le rendre jovial et l’alchimie lui saute à la figure.

"Ich arbeite an den Werken von Paracelsus !"
Traduction : “Je travaille sur les ouvrages de Paracelse !"


L’oeil du Docteur s’allume instantanément quand une voix l’appel à l’extérieur. Il fait donc signe à Al de sortir par la porte arrière avant de quitter les lieux pour une urgence. Ce dernier lui sourit puis une fois la porte refermée sur eux se tourne vers Akira, l’air moins joyeux. Il sort de son sac une plume, de l’encre et un parchemin qu’il lui tend.

”Tu es plus doué que moi, est-ce que je peux te confier le recopiage des symboles que tu vas trouver dans le cahier ? Je vais lire rapidement les documents trouvés. On a peu de temps, il revient et on doit l’attendre à l’arrière de la clinique. J’ai cru voir quelques tombes, à tous les coups il va nous rejoindre au cimetière. Tu penses pouvoir trouver des choses en examinant les tombes ensuite ? Pour le reste je t’expliquerais….quand on sera à l’abri des oreilles indiscrètes.”

L’enquête ne faisait que commencer mais Al n’était pas serein.
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Ven 10 Avr - 1:43
Télépathie
Akira & Algiz


 
 
La réponse d'Algiz est étrange, et tu ne comprends pas pourquoi il se cache s'il se trouve près de son village natal. Au contraire cela devrait l'enthousiasmer -quitte à faire un petit détour en fin de mission pour y faire une rapide visite.
Alors pourquoi être gêné ? Après tout, Algiz n'est pas comme toi, n'est-ce pas ? Il n'est pas considéré comme un criminel là d'où il vient, n'est-ce pas ?

-En quoi est-ce un problème ?

Il y a autre chose qui cloche avec le blond aussi. A part son attitude froide à son arrivée. A part sa mauvaise humeur. A part son silence inhabituel.
Mais quoi ?

Il se trouve que effectivement, Algiz a trouvé quelque chose d'intéressant. Toi, tu connais les mythes et légendes mais pour le coup tu sèches un peu. Il faut dire que tout est écrit dans une langue que tu ne connais pas, alors l'enquête, ce ne sera pas toi qui va t'en occuper.
Cependant tu n'as pas le temps d'avoir plus d'explications que tu entends quelqu'un se diriger vers vous. Évidemment que tu es méfiant, et donc Algiz essaie immédiatement de te calmer. Tu n'actives donc pas ton innocence -pas tout de suite- mais tu restes méfiant -on ne te change pas. Tu détailles le nouvel arrivant, que tu devines être le docteur Hofer. Et donc, la conversation s'engage... à ton plus grand déplaisir. Tu te concentres, pour comprendre quelques mots, le sens principal des phrases, mais tu détestes par-dessus tout ne rien comprendre -tu détestes donc être dans cette clinique pour enquêter sur des choses que tu ne comprends pas.
Tu restes donc en retrait pendant leur échange, en profitant pour ranger ton kiseru.

Et lorsque le docteur s'absente pour tu ne sais quelle raison, Algiz se retourne vers toi, l'air grave.

-Tu es plus doué que moi, est-ce que je peux te confier le recopiage des symboles que tu vas trouver dans le cahier ? Je vais lire rapidement les documents trouvés. On a peu de temps, il revient et on doit l’attendre à l’arrière de la clinique.
-A quoi ça va nous servir ? Quel est le rapport avec les akumas ?

Si akumas il y a.
Mais toi, tu n'as aucun doute de ça.
Donc tu grommelles lorsqu'il te demande de recopier ces symboles. Tu ne sais pas pourquoi, tu ne sais pas à quoi ils vont servir, donc tu le fais à contre-cœur. Mais tu le fais quand même. Rapidement, précisément et efficacement même. Tu caches le cahier du mieux que tu le peux lorsque l'homme revient vers vous. Et finalement Algiz se retourne vers toi pour t'expliquer.

-J’ai cru voir quelques tombes, à tous les coups il va nous rejoindre au cimetière. Tu penses pouvoir trouver des choses en examinant les tombes ensuite ? Pour le reste je t’expliquerais….quand on sera à l’abri des oreilles indiscrètes.

Tu hoches la tête. Tu aimerais lui demander pourquoi, et un tas d'autres questions en fait, mais tu n'en as pas le temps. Tu les suis alors, sortant à l'extérieur. Évidemment, tu restes en arrière lorsque Hofer vous rejoint, faisant le parfait muet. Après tout tu n'es pas d'ici, et tu sais à quel point les blancs ont toujours considéré les bridés comme des stupides -si tu te tais donc, tout le monde sera content.

Sauf que tu n'es pas aussi stupide que tu en as l'air. Et, pendant que les deux scientifiques discutent, toi tu t'éloignes discrètement vers les tombes.
Ton enquête ne dure que quelques instants seulement, pour remarquer quelque chose d'anormal.
Les tombes ont été creusées, mal rebouchées. Quelqu'un a donc pris des corps ici, et tu ne sais absolument pas pourquoi.
Car il n’y a pas besoin de corps d'origine pour rappeler un akuma.
Tu es dans le flou, Akira.
Alors tu actives ta technique de télépathe, pour contacter directement Algiz. Et tu lui envoies en image mentale directement ce que tu vois.

"Quelqu'un a touché aux tombes. Mais je ne sais absolument pas pourquoi. Qu'est-ce que ça dit, de ton côté ?"

Sans doute est-il déstabilisé -c'est toujours comme ça la première fois que tu pénètres dans l'esprit de quelqu'un.
Car c’est définitivement déstabilisant. Cet échange de pensées, d’images, de sons.
De sentiments aussi.

"Demande lui si on peut..."

Et là, tu t'interromps d'un coup.
Échange de sentiment aussi.
Et tu ressens donc. Les sentiments de Algiz. Dirigés vers toi. Tu les vois clairement, qu'il s'agit de bien plus que... de l'amitié.
Et ça te laisse carrément bouche bée en fait. Tu ne sais absolument pas quoi penser de ça. Tu ne sais pas vraiment comment réagir non plus. Et effectivement, tout dans ta tête est très confus. Et tu rougis sans t'en rendre compte. Ce n'est pas le moment de penser à ça, vous êtes en pleine mission !
Oui, la mission... La mission. Tu dois penser à la mission, Akira, et c’est tout. Le reste tu y penseras plus tard... enfin tu vas essayer.
Te rendant compte que tu as donc carrément coupé le lien mental avec Algiz suite à cette révélation, tu reprends un peu maladroitement.

"Pardon j'étais... Occupé. Mmh. Demande-lui si... Mmh. On peut rencontrer l’un des patients qu'il a soigné. Une seule goutte de mon sang peut déterminer s'ils sont des akumas ou pas".

Tu reprends le lien, un peu destabiliser malgré tout.
Et tu commences à te diriger vers eux a nouveau.
Tu dois te concentrer sur la mission, Akira...





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Ven 10 Avr - 19:55
Problèmes en vue.


Le visage d'Al se ferme un peu mémorisant ce qu'il trouve, se murant dans le mutisme à chaque nouvelle découverte. Akira avait râlé devant la tâche confiée mais le scandinave n'avait pas répliqué, de plus, l'exorciste aurait d'autres raison de râler puisqu'Al ne répond à aucune question, ni celle sur sa foireuse excuse, ni celle sur l'importance des symboles.

Al restait songeur et n'aimait pas ce qu'il découvrait mais n'eut pas le loisir d'y penser plus profondément car le Dr Hofer revenait trop vite à son goût vers eux. Direction donc le cimetière comme le chat blanc l'avait dit.

Al reste avec le docteur, partant devant non sans s'être assuré du regard qu'Akira suivait. Sa main recommençait à trembler et il n'aimait pas se savoir trop loin de son coéquipier. Inspecter les tombes allait être plus compliqué avec le Docteur dans les pattes alors Al sort son sourire amical et engage la conversation histoire de bien occuper Hofer pendant qu'Akira jouait les détectives.

Le sujet tombe facilement : alchimie.

Algiz interroge donc Hofer sur ses travaux, l'alkaheist et surtout ses guérisons car tout porte à croire qu'il a réussi ce que nombre d'alchimistes ont tenté de faire. L'allemand flatte Hofer à plusieurs reprise et se montre enthousiaste ce qui brise les barrières et lui permet d'obtenir certaines informations dont une qui le trouble. Puis Al se tait brusquement lorsque la voix d'Akira retentit dans sa tête.

Instinctivement, le blond tourne un peu la tête avant de reprendre contenance. C'était... étrange, déstabilisant et sur le coup perd le fil de la discussion, n'arrive pas à se concentrer sur les paroles du docteur et celle d'Akira en même temps. Il privilégie alors l'exorciste au moment où la communication se coupe brutalement.

Al reste interdit au point qu'Hofer le secoue. Le jeune homme lui sourit, lui assurant que tout va bien et les deux reprennent la conversation. C'était sans compter son compagnon de mission qui revient mentalement…. hésitant….

Qu'est ce que... depuis quand Akira hésitait quand il parlait ? Enfin..de cette façon….Et cette coupure... ça voulait dire quoi tout ça ? Al ne comprend pas et compte bien demander. En attendant il "transmet" la demande et c'est avec une lueur de joie que le docteur acquiesce. Il était l'heure de lever le camp et c'est à hauteur d'Akira qu'Al lui explique la suite du programme.


”Il nous emmène au chevet de l'un de ses patients. Apparemment une jeune femme malade. Son mari l'aurait trouvé morte et il aurait fait appel à lui pour la ramener à la vie."

Mais il était temps de tester la communication télépathique et Al explique la suite à l'abri des oreilles. Finalement c'était bien pratique.

”Hofer pratique l'alchimie, j'ignore si tu connais les histoires à propos de la pierre philosophale mais c'est ce qu'il cherchait à créer, les symboles que je t'ai fais recopier sont liés à ça. Par contre je ne saisis pas, il aurait rencontré une personne qui l'aurait aiguillé sur une méthode plus efficace que la pierre. Il a constaté que ça fonctionnait et depuis n'applique plus que ce...rituel. Je n'en sais pas plus et visiblement on est dans le flou tout les deux.”

Puis Al laisse un instant de silence avant de chercher ses mots. Ils finit par se décider alors qu'ils arrivent à la maison de la revenue.

"Akira…….qu'est ce qui c'est passé tout à l'heure lors de la coupure ?"

Il était clairement inquiet ne connaissant pas encore les rouages et subtilités de la technique mais il n'était pas non plus idiot et sentait que quelque chose c'était passé. Sa mine d'ailleurs finie de trahir son inquiétude lorsqu'il pose ses iris sur l'exorciste au moment de franchir la porte de la maison.
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Jeu 16 Avr - 23:59
Elimination
Akira & Algiz


 
 
Tu arrives rapidement au niveau des deux scientifiques qui parlent encore. Et donc, évidemment, tu ne comprends rien du tout.
Heureusement cependant, Al réussit à gérer deux conversations en même temps, et tu entends sa voix résonner dans ta tête.

-Il nous emmène au chevet de l'un de ses patients. Apparemment une jeune femme malade. Son mari l'aurait trouvé morte et il aurait fait appel à lui pour la ramener à la vie.

Bien. Parfait, c'est exactement ce que tu voulais.
En finir rapidement.
Et sans prendre de gants.

-Hofer pratique l'alchimie, j'ignore si tu connais les histoires à propos de la pierre philosophale mais c'est ce qu'il cherchait à créer, les symboles que je t'ai fais recopier sont liés à ça. Par contre je ne saisis pas, il aurait rencontré une personne qui l'aurait aiguillé sur une méthode plus efficace que la pierre. Il a constaté que ça fonctionnait et depuis n'applique plus que ce...rituel. Je n'en sais pas plus et visiblement on est dans le flou tout les deux.

Oui, tu la connais la légende, et en fait, il n’y a même pas besoin de la connaitre dans les détails. Ce rituel doit être la création d'akumas, point.
Hofer vous ment depuis le début, tu n'en démords pas.

Mais voilà, tu te calmes, laissant le travail de diplomatie à ton ami. Toi en revanche tu es toujours prêt à une offensive surprise.

-Akira…….qu'est ce qui c'est passé tout à l'heure lors de la coupure ?

Tes pensées étaient déjà toutes concentrées sur la mission et sur ton stress, alors lorsque Al te rappelle ça, tu deviens d'un coup bien plus gêné. Détournant le regard, tu réponds bien plus rapidement que d’ordinaire.

"Rien !"

Vraiment, tu as toujours été mauvais pour inventer des mensonges, tu en es conscient. Alors tu remercies secrètement Hofer de vous faire arriver pile poil à la maison de la patiente à ce moment-là. Bien, Al n’aura pas à te questionner maintenant, à la place, il va plutôt devoir interroger quelqu'un d'autre.

Encore une fois donc, tu les laisses parler, de tu ne sais trop quoi d'ailleurs. Et donc, tu enrages, encore une fois, parce que tu détestes ne pas comprendre. Et tu repenses à ce que tu as lu dans l’esprit d’Al et tu effaces ça de tes pensées parce que toi, tu ne sais pas quoi en penser non plus, et ton regard se pose sur ton ami.
Et donc, tu n’en peux plus d'attendre. Tu veux agir.
D'abord, tu débouches l'une de tes fioles sur ta main droite, laissant des griffes de sang la recouvrir. Puis, sans prévenir, tu te diriges vers la patiente, qui discutait avec les deux autres. Patiente qui d'ailleurs semblait en pleine forme, pour une morte vivante.
Quelle blague.
Tu attrapes sa main, et, alors que tu entends un tonnerre d’exclamations à ton encontre, tu entailles très légèrement sa main, de sorte à ne provoquer presque aucune douleur.
Sauf que cela semble au contraire lui procurer une intense douleur. Si bien qu'une étoile noire se met à apparaitre sur son front.
Akuma.
Tu n'attends pas, Akira. Peu importe que les autres soient présents. Il vaut mieux détruire le monstre au plus tôt.
Alors tu plantes immédiatement tes griffes dans le crane de l'akuma, qui, après un dernier cri, disparu en poussière. Tu entends tout le monde crier autour de toi, tu entends qu'on te hurle des mots -des insultes ?- tu sens le docteur agripper ton bras, mais tu le repousses sans ménagement. Tu te tournes vers Al, énervé.

-Qu’est-ce qu'ils disent ? Ils ne se rendent pas compte que je viens de les débarrasser d'un monstre ?

Non Akira, ils ne se rendent pas compte.
Et toi non plus.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Sam 18 Avr - 14:33
Diplomatie failed.


Al sent bien que quelque chose ne tourne pas rond, qu'Akira cache quelque chose. La coupure nette, les hésitations quand il c'est mis à parler puis là, la réponse trop rapide agrémentée d'un regard fuyant. L'allemand pose un regard inquisiteur sur l'exorciste. On la faisait pas à lui le coup du "rien" alors même s'il ne répond pas, le regard ciel est clair : Al reviendra à la charge quand le moment le permettra et l'échappatoire n'était pas une option. Il n'avait pas accompagné Akira jusque là depuis 1 mois pour qu'il se débine en 2 minutes.

Un soupir lui échappe avant qu'un sourire se dessine et qu'il entre dans la maison. Le psychologue continuait d'échanger dans sa langue maternelle avec le médecin, essayant de soutirer le maximum d’informations de la manière la plus innocente possible. Dans le fond Al était très inquiet et n’aimait pas cela. La simple idée de faire revivre les morts lui donnait la chaire de poule et allait à l’encontre du cycle, même s’il pouvait comprendre que le chagrin lié à la perte d’un être cher puisse être difficile à surmonter.

Voir impossible.

Le blond se concentre sur son “travail” et ne prend pas garde à Akira qui finit par agir de son côté. Vérifier la vraie nature de la patiente. Sa tâche, son idée. Al lui faisait confiance mais ne s’attendait pas à ce que la découverte nécessite de blesser directement la dame. A vrai dire, l’humain n’a même pas eu le temps d’arrêter le geste de son “ami”. Il n’a le temps de rien.
Akira s’était approché alors qu’Al et Hofer continuaient leur discussion avec la patiente. Le scandinave ne tilte pas, tentant simplement de signaler que son “ami” était curieux.

Mauvaise réponse.

Et le visage d’Al se décompose quand il comprend enfin. Trop tard. Et le voilà complètement dépassé par la situation qui lui semblait il y a quelques minutes, encore sous contrôle. Les insultes fusent à l’encontre d’Akira, la colère monte trop vite et la réaction énervée d’Akira n’arrange en rien la situation.

Al ouvre la bouche pour lui répondre quand de nouveaux cris fusent de l’extérieur. Il n’y a guère le choix alors il prend le parti de s’adresser mentalement à son compagnon.

”Si tu veux la traduction prend toi un dictionnaire d’insultes tu seras servi !!!!!! On se barre et tout de suite, il vient d’appeler de l’aide !!”

Pas le choix.

Vraiment pas.

Al attrape sans ménagement le bras d’Akira et le tire vers l’extérieur. Bien sûr, les cris poussés dans la maison n’étaient pas passé inaperçus. Oui, il n’avait pas répondu à Akira, oui il le laissait (encore) dans le flou. Oui c’était volontaire. Le temps manquait. ils n’étaient que 2. Le scandinave pique un sprint en sens inverse de la masse qui leur arrivait dessus mais il fallait croire que tout jouait contre eux puisque leurs “adversaires” arrivent à les acculer. Les encercler.

Fin de la course.

Le cercle se rompt pour laisser passer Hofer.


”On m’avait prévenu ! Ils m’avaient dit que des étrangers viendraient voler mon travail. Qu’ils ne reculeront devant rien pour parvenir à leur fin, jaloux de ma renommée. On me l’a dit et encore une fois ils ont eu raison. Et il n’y a qu’une seule solution pour éliminer une menace.”

Al en reste muet de surprise. Voilà que Hofer s’adressait à eux dans un anglais impeccable. Il voulait contrer, expliquer ce qu’était réellement les akumas mais le médecin le prend de court alors que la foule se recule, hormis une petit nombre, toujours autour d’eux.

”Tuez-les !”

L’idée commence à faire son chemin….et c’est un murmure qui sort au moment où les akumas prennent formes autour d’eux. Un murmure avant le blackout.

”Un piège.”

Puis la scène disparait. Innsbruck devient la ruelle de Londres. Les akumas deviennent la Noah. Les cris se transforment et Al entend les craquements de son poignet brisé, ressent de nouveau l’impact au sol. Il n’entend plus, ne voit plus ce qui se passe autour de lui. Son visage est figé de terreur, son corps bloqué sur place, statufié. Il ne voit rien, encore moins la salve de l’attaque qui leur arrive dessus.

Il ne voit rien.

Et ne bouge plus.
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 4 Mai - 3:00
Piège
Akira & Algiz


 
 
Et tu es énervé, et tu ne comprends pas. Pourquoi personne ne s’en rend compte ? Pourquoi n’ont ils pas compris, en voyant l’étoile noire se former sur la tête de l’akuma, en voyant le gaz toxique qu’il a dégagé à sa mort, en voyant les cendres, complètement inhumaines, que son cadavre a laissé. Et c’est en regardant dans les yeux le mari de la patiente que tu te rends compte.
Ils savent.
Pire encore : ils acceptent.
Et une autre idée germe dans ton esprit : l’est il, lui aussi ?

Cependant, tu n’as pas le temps de vérifier ta théorie que ton bras est agrippé, et on tire brutalement dessus pour te tirer dehors. Tu te mets aussitôt sur tes gardes, avant de réaliser qu’il s’agit simplement d’Algiz.

-Si tu veux la traduction prend toi un dictionnaire d’insultes tu seras servi !!!!!! On se barre et tout de suite, il vient d’appeler de l’aide !!
-Je l’avais deviné…

Tu cours à ses côtés, car à vrai dire, vous n’avez pas besoin de plus d’explications.
Hofer voulait faire de ce village un village d’akumas.
Et vous avez pénétré tout droit dans la gueule du loup.
Surtout lorsque vous êtes rapidement rattrapés et encerclés. Cela ne fait que confirmer tes soupçons : ils vous avez vu arriver. Ils préparaient ler piège. Et si tu as manqué de diplomatie et de plan, tu remercies ton instinct de ne pas t’avoir fait défaut.
Tu es cependant étonné en voyant Hofer s’avancer au milieu de tous, et s’exprimer dans un parfait anglais.
Et cette fois, tu ne comprends plus trop. Travaux ? Parle t(il de ses traités d’alchimie ?
Comprend t-il seulement ce que sont les akumas ? Ou est il ignorant à ce point ?
Peu importe, tu y réfléchiras après. Tu n’en as vraiment pas le temps, car déjà les akumas se transforment. Tous niveau un. Au moins, ils n’ont pas trop tué, et tu pourras les éliminer, malgré leur nombre.
Mais ta plus grande difficulté, ça sera Al. Car le voilà complètement encerclé par les akumas.
Il est en danger. Tu le savais, c’était bien trop dangereux pour lui.

-Algiz, FUIS, VITE !

Et tu actives immédiatement la Comtesse Sanglante sur lui, ainsi que Nosferatu. Ainsi, même s’il est touché, cela ne sera pas mortel pour lui, et il sera immunisé contre le poison.
Rapidement, tu brises deux fioles sur tes mains, te donnant des griffes de sang. En même temps, le sang afflue dans ta bouche, venant recouvrir tes dents de crocs de sang imposants. Ton oeil vert s’injecte de sang, et ton teint devient bien trop pâle par rapport à ton teint habituel : voilà que tu deviens un affreux vampire. Et celui ci se rue sur l’akuma devant lui. Ta vitesse et ta force étant améliorées, tu réussis à esquiver les tirs qui fusent dans ta direction. Tu plantes tes griffes dans le premier akuma, qui disparaît en fumée. Tu sautes en voyant un autre tir se diriger vers toi, et tes griffes déchiquètent un deuxième akuma. Puis un troisième. Puis un quatrième. Puis un…
Tu ressens une vive douleur dans la jambe, qui te fait mettre genou à terre. Tu ne sais pas d’où vient cette blessure, jusqu’à ce que tu vois Algiz, qui n’a pas bougé. Et tu sais alors, qu’il a été blessé, et que la Comtesse a agit efficacement, te transmettant sa blessure. Tu reçois cette fois ci un obus dans l’épaule, et tu retiens de justesse un cri de douleur.
C’est mauvais… Tu ne peux pas te battre efficacement tout en protégeant Algiz. Tu te précipites vers lui, mais deux akumas te barrent le passage.
Malgré ta jambe blessée, tu réussis à éviter leurs attaques pour les éliminer. De toute façon, tes soins agissent déjà sur tes blessures.
Il en reste un. Face à Algiz.

-ALGIZ VA-T’EN !

Mais ce dernier ne lui tire pas dessus. Voilà qu’il tire sur un arbre qui va s’écrouler tout droit sur lui. Alors, malgré ta jambe qui te hurle de ralentir, tu te rues sur lui, le poussant hors de la trajectoire de l’arbre.
Et c’est la dernière chose que tu vois.
Avant que tu ne perdes connaissance.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 4 Mai - 15:14
Survie


Les rues de Londres bourdonnantes de sons étouffés, le regard cruel de la jeune Noah en face de lui. La scène qui se joue encore et encore comme un film dont la bobine sauterait pour revenir au début, sans arrêt. La même sensation de douleur, les mêmes sons d’os brisés. Tout redanse dans sa tête le rendant sourd, muet et aveugle.

Jusqu’à cette première blessure.

Une nouvelle douleur, inédite. La jambe. Premier choc.

La scène se morcelle, les rues de Londres commencent à se déchirer en fragments. Un son de verre brisé qui résonne dans ses oreilles, s’insinue jusqu’à sa conscience et réveillant lentement le perdu sur les chemins de son passé. Une masse prend forme derrière le flou des pavés restant, la petite Noah commence à disparaître laissant peu à peu la place à l’une de ces machines monstrueuses que l’on nomme akumas.

Et les iris se teintent d’horreur, encore. Et les membres figés, bien plus fort que sa raison. Oh oui, il a entendu Akira cette fois mais il ne peut pas bouger. Figé, bloqué. Alors quand le coup part, Al ne peut que le regarder, impuissant. Et tout va trop vite pour lui n’ayant que le temps de hurler en se rendant compte de ce qui se passait.

"NOOOOOON !!"

Mais trop tard. Il accuse le sol dans un grognement, des feuilles volant autour de lui, derniers témoins de la scène. Al se redresse tant bien que mal et ne peut pas détacher son regard de l’arbre au sol, ou plus précisément du corps caché sous les branches.

Non, non, non, non…..!!!!

Comme une litanie pour chasser la réalité. Pourtant il n’a guère le choix quand l’akuma se prépare à tirer de nouveau. Al tente une communication mais n’accuse que le vide. Il n’y a plus rien, plus de lien. Et la panique monte et le stress le fait trembler. Et il n’a pas le choix. Alors d’un bond il se lève, prend une pierre au sol et attire l’attention de l’akuma sur lui. Donner un peu de répit, le temps de le sortir de là.

La moindre faille lui coûtera cher. Il en a bien conscience alors essayant de s’armer du peu de courage qu’il peut avoir, Al fonce sur le corps inanimé d’Akira, caché sous les branches. Heureusement. Peut-être sa seule chose positive de la journée. Pas le temps de prendre des gants sur la manière de le porter alors ce sera dans les bras, la tête calée contre son épaule. Intérieurement, Algiz remercie son compagnon d’être un peu plus petit, facilitant l’évacuation. Bien évidemment, cette fugace pensée disparaît, sachant à quel point ce détail pouvait déclencher des foudres.

L’akuma et un tir qui tombe à côté de lui. Loupé de peu. Algiz se met alors à courir aussi vite qu’il peut, se perdant dans le dédale des ruelles, semant son poursuivant, les cris des villageois derrière lui. Pas seul, ce serait trop facile. Jamais il ne s’arrête, semant les uns après les autres ceux qui les traquait, jusqu’à sortir, trouver les bois.

Sa seule chance.

Les arbres, les buissons. Al ne se prend pas la tête et coupe au travers de la végétation jusqu’à ne plus rien entendre que le vent dans les branches et les battements effrénés de son coeur. La géographie montagneuse des lieux l’oblige à puiser dans ses forces, mais il béni ses perditions dans les bois de chez lui, lui permettant de ne pas se sentir perdu au milieu de cette végétation.

Al finit par poser Akira au sol, le temps de reprendre son souffle et le charger cette fois sur ses épaules. Plus pratique pour continuer car l’allemand n’était en aucun cas serein quand à leur sécurité. Alors il marche, se perd un peu plus, un peu plus loin avant de définitivement s’arrêter près d’un cours d’eau, mort de fatigue et de peur.

Dormir, serait bien.

Dormir n’est pas permis.

Il n’en a pas le droit, pas après ce qu’il a fait, pas après son erreur. Alors la mort dans l’âme, il dépose l’exorciste à terre et commence ce qui doit être fait. Première tâche, identifier les blessures. Les deux plus importantes, l’une à l’épaule, l’autre à la jambe. Retirer son propre manteau et en couvrir le borgne, ouvrir le sac et en sortir le nécessaire médical d’urgence. De quoi panser et recoudre ce qu’il y avait.

Mais il y avait un petit problème. On ne fait pas de couture sur des vêtements.

Un léger instant de flottement avant qu’il n’enferme ses sentiments à double tour pour se concentrer définitivement sur sa tâche. Pas un sourire ne vient illuminer le visage qui se mure dans la tristesse, la fatigue et le mutisme. Et Al entame son travail, les mains tremblantes. D’abord l’épaule. Désinfection, nettoyage en règle puis couture avant de bander la plaie.

Le psychologue réitère l’opération autant de fois que nécessaire, rhabillant tout de suite pour éviter à son patient de prendre un coup de froid. Il ne sait pas combien de temps ça lui prend, beaucoup, c’est certain mais lorsqu’il termine le dernier bandage, il sait aussi que son travail de fond ne fait que commencer.

Alors Al recouvre Akira de son manteau, tant pis pour lui, il restera en chemise, c’est pas forcément grave et sa santé n’est pas fragile. Le plus important c’est de veiller. Alors Al mène son combat suivant.

Contre la fatigue. Contre le froid.

Il ne dormira pas. Il ne faillira pas cette fois.

Veiller. Jusqu’au bout.

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Mer 6 Mai - 20:54
Incompétence
Akira & Algiz


 
 
Tu ne sais rien.
Tu ne vois rien.
Ta conscience t’avait quittée au pire moment, alors que le combat continue de faire rage autour de toi. Tu pensais avoir sauvé Algiz ainsi mais au final tu n’as fait que le mettre dans une situation encore plus périlleuse. Tu lui avais promis de le sauver alors qu’au final c’est lui qui te sauve.
Pathétique.

Tu ouvres doucement ton œil, après un certain temps -combien de minutes se sont écoulées, tu ne le sais pas. Trop, ça c’est sur. Tu es rassuré de voir Algiz à tes côtés. Tu clignes de l’œil, te rappelant petit à petit de l’accident.
Et donc, de ton incompétence.
Car tu l’as laissé seul, face à un akuma. Un humain, sans défenses. Parce que comme tu t’en doutais, tu n’as pas été assez fort pour le protéger.

-Algiz… Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Tu regardes rapidement autour de toi. Vous vous êtes éloignés, et tu devines que le blond a du te transporter sur plusieurs mètres pour en arriver là.
Et ton regard à toi se baisse. Coupable. Même s’il n’a pas été blessé, il aurait très bien pu y passer. Et s’il a survécu, ce n’est certainement grâce à toi.

-Désolé…

De ne pas avoir été à la hauteur, malgré ma promesse…
D’être encore trop faible.
D’échouer, comme toujours.

Fuyant toujours son regard, tu te redresses, lui rendant son manteau. Tu as remarqué que tes blessures sont refermées, empêchant de te vider de ton sang pendant ton coma. Alors il t’a même soigné. Désormais bien réveillé, tu actives à nouveau ton innocence, et tu sens ton sang venir refermer les plaies, petit à petit.

-…Je te l’avais dit. Que je n’étais clairement pas à la hauteur.

Haha et où est passée ta fausse assurance, Akira ? Où est passé ton discours de faux héros pour rassurer Algiz ? Mais non c’était faux n’est-ce pas ? Car il ne peut pas -il ne peut plus- te faire confiance. Car s’il ne voulait pas le croire, désormais il sait, à quel point tu es faible.

Et un bruit te tire hors de tes idées noires. Un bruit, qui vient de la forêt. Quelque chose, qui arrive vers vous.
Tu ne les as pas tous éliminés. Et cette fois, tu ne dois pas -encore- échouer. Il n’y a pas que ta vie en jeu -si ce n’était que ça… Il y a aussi la sienne. Et donc, tu refuses de la mettre en danger, alors qu’il a pris son courage à deux mains, alors qu’il était tétanisé, alors qu’il n’était tout simplement pas censé faire ça, pour te sauver.
C’est à ton tour cette fois.

-Algiz, recule-toi, va te cacher. Cette fois… Je n’échouerai pas.

Tu brises tes deux dernières fioles sur tes mains, et le sang vient recouvrir tes doigts. A nouveau, tu as des crocs de sang te donnant cette allure de vampire. A nouveau, tu vas combattre.
Juste avant cependant, tu plantes tes griffes dans ton propre bras. Le sang vient s’écouler à flots de ta blessure, et tu places une fiole vide juste à côté, la remplissant de ton propre sang. Tu lances ensuite la fiole vers Algiz.

-Reprends ça. Sans hésiter. Tout ça n’a aucun sens si on ne rentre pas tous les deux.

Et ce ne sont pas les sentiments d’Algiz qui parlent. Non, tu les ignores.
C’est ta volonté à toi -celle que tu as enfin trouvée. Protéger un être cher.
La blessure que tu t’es toi-même infligée se referme. Ton innocence est réactivée.
Tu es prêt.
A tous les éliminer.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Ven 8 Mai - 14:27
Folie


Veiller un blessé. Une tâche plutôt normale pour un membre de l'unité médicale. De même que soigner. Le travail en lui même n'avait rien d'exceptionnel pour lui. Si on omettait l'exorciste blessé.

Akira.

Et le simple fait de le voir là, même si les blessures n'étaient pas aussi sévères que ce qu'il pouvait voir à l'infirmerie, même s'il était en vie, juste inconscient. Malgré tout ça, Al était effondré. Sa faute, sa faiblesse. Humain sans défense et poid inutile. Et doucement résonne à ses oreilles une ancienne berceuse que sa mère chantait quand le poids de son passé commence à se faire sentir.

”Quand le vent frais
Vient danser
La rivière chante
Pour ne pas oublier
Ferme les yeux
Si tu veux voir
Ton reflet
Dans ce grand miroir

Dans l’air du soir
Tendre et doux
L’eau claire murmure
Un chemin pour nous
Si tu plonges dans le passé
Prends garde de ne pas t’y noyer

Elle chante pour qui
Sait écouter
Cette chanson
Magie des flots
Il faut, nos peurs, apprivoiser
Pour trouver
Le secret de l’eau

Quand le vent frais vient danser
Une maman rêve tout éveillée
Dors mon enfant n’aie plus peur
Le passé reste au fond des cœurs”


Le murmure du scandinave ne s'élève pas très haut dans le ciel. Juste ce qu'il faut pour éventuellement atteindre l'endormi, tout au plus. Et sa voix finit par se briser. Ne pas se laisser couler dans le passé. Comme si c'était si facile. Et les iris océan se posent sur Akira, le poids du passé. Trop évident. Pourtant, même si ces mots sont sortis pour lui-même, il espère que la berceuse a pu l'atteindre un peu, même dans l'inconscient.

Comme des mots oubliés.

Puis le temps passe et un oeil s'ouvre. Et Al bouge pour se poster près de lui, malgré les membres engourdis par le froid. Un sourire commence à se dessiner, vite flétri par le regard coupable et baissé de l'écrivain. La question est légitime et Algiz se prépare à y répondre quand l'excuse tombe. Alors il le coupe tout de suite.

”Tu n'as pas le dire ni même à le penser."

Le ton du scandinave commence à se teinter d'un peu de colère. Surtout lorsqu'il constate que son compagnon fuit volontairement son regard, en plus de se culpabiliser pour rien. Al reprend son manteau et laisse donc Akira se relever. Et cette foutue manie de se perdre dans le pessimisme. Oh bien sûr, Al pouvait le laisser tomber mais ce serait d'une contraire à son propre travail et de deux, contraire à ses propres sentiments et une injure à la promesse qu’il a faite.

”C'est toi tout seul qui insinue ne pas être à la hauteur. Et si tu laissais tes coéquipiers en décider ?"

Et le chat blanc se lève en se maintenant à un arbre. Rester assis dans le froid avait aussi engourdi ses jambes. Le lieu et le moment aurait pu être propice à mettre les choses au claire si la menace des akumas n'était pas réelle. Et voilà que le silence se brise plus loin. Al regarde donc dans l'hypothétique direction quand Akira semble se reprendre, lui intimant de se cacher. Oh ça il savait faire oui mais ce n'est pas ce qui le fait sourire. Plutôt la fin, alors il hoche la tête positivement, toute trace de colère disparue.

L'allemand se prépare donc à fuir, observant malgré tout la "transformation" de son coéquipier. Il ne cille pas quand ce dernier se blesse lui même et commence à esquisser un geste quand il place la fiole sous le flot pas assez rapide alors il attrape le flacon au vol, la tête ahuri de ce qu'il entend. Commencerait-il à avoir un peu confiance en lui ?

Et ça le touche. Trop. Beaucoup trop. Les saphirs se posent sur la fiole puis sur l'exorciste. Oui, évidemment qu'il va la boire mais après. Après ce qu'il s'apprête à faire. Maudit et interdit, pourtant, même s'il sait enfermer ses sentiments, même s'il sait se maîtriser. Cette fois il n'y arrive pas, alors il franchit la faible distance entre eux, pour attraper la main changée.

Sans la lâcher, Al entoure de son bras valide l'exorciste, peu lui importe son apparence. Une étreinte brève mais sincère. Et quand il se détache quelques secondes après, c'est pour reprendre en écho les propres paroles d'Akira.

"Pas de sens si on ne rentre pas tout les deux. J'ai confiance en toi...je...."

Et les mots se coupent nets, brutaux. Des mots interdits, qu’il n’a pas le droit de prononcer et qu’il n’aura jamais le droit de prononcer. Et sans attendre de réponse, ni de gestes, Al lâche la main pour partir de son côté, vidant d'un trait la fiole. Et le lien se fait, encore, apaisant le blond de sentir la connexion entre eux se faire. Al part plus loin et commence à réfléchir à la suite. Hofer court toujours, ils n'ont pas terminé avec lui et l'évidence le frappe. Il va falloir retourner en ville. Mais avant, une idée germe et le voilà à grimper en haut d'un arbre.

Al cherche et voit horrifié les akumas les chercher. Alors il compte, il les compte tous, prend le temps entre ceux en l’air au-dessus des arbres et ceux qui se frayent un chemin au milieu. Le nombre croît et Al fait taire son inquiétude grandissante. Confiance. Il va y arriver.

”Prépare toi, 10 akumas au-dessus des arbres, 5 au milieu. Ils avancent en ligne désordonnée. Avec les arbres tu devrais avoir de quoi attaquer facilement sans te faire repérer. Soit prudent.”

Et le psychologue coupe la conversation. Il est temps de passer à la suite des opérations et ça, il se garde bien de lui en faire part. Peut-être se ferait-il engueuler après, c’était effectivement risqué, rien ne garantissait qu’il ne reste pas des akumas au village mais peu importe. Le sang du vampire coulait dans ses veines, protégé, à distance alors il ne comptait pas rester les bras croisés. Son regard se perd au loin puis il saute de l’arbre et file en direction de sa cible.

Et le voilà à courir au milieu des bois pour finir par atteindre les premières rues quelques minutes plus tard. Al rabat sa capuche et se fond dans l’ombre des ruelles. Il avance avec prudence et méthode, scrutant chaque rares passants qu’il voit et cible la clinique. Il aperçoit Hofer s’y diriger, escorter. Al plisse le regard, sous forme humaine, impossible de savoir si ce sont des akumas ou juste des gardes du corps. L’un dans l’autre de toute façon il ne pourra rien faire. Se battre n’a jamais été pour lui.

Il guette leur entrée dans la clinique et une fois sûr de son coup file à leur suite pour s’installer sous le rebord d’une fenêtre heureusement entrouverte. Restait à écouter la conversation sans faire le moindre bruit ce qui lui permet de glaner pas mal d'infos mais au moment de repartir, en ayant assez entendu, miss discrétion se fait la malle.

Parce qu'un pot de fleur qui se brise forcément, ça s'entend.

Et quand des paires de bras l'attrape ce n'est pas pour l'inviter à prendre le thé.

Dans quoi je me suis encore embarqué....

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 11 Mai - 2:11
Combat


 
 
Il essaie de te déculpabiliser. Il essaie de dire que ce n’est pas ta faute. Objectivement parlant, il n’a pas tord. Après tout, ce n’est pas toi qui l’as attaqué -pour une fois haha Akira.
Mais tu as tout de même presque brisé ta promesse. Mais tu as tout de même été trop faible. Comme d’habitude, Akira.

Mais il n’y a plus le temps pour être faible. Tu ne dois pas -encore- échouer. Car d’autres akumas viennent. Et malgré les mots d’Algiz pour te rassurer, pour t’assurer que tu es à la hauteur, le plus difficile à convaincre, c’est toujours toi-même. Voilà pourquoi tu voulais qu’Algiz s’éloigne, qu’il prenne ton sang pour que tu puisses être sur -sur ?- de le protéger.
Tu étais prêt pour la bataille.
Mais tu n’étais pas prêt pour ça.
Tu sens le contact froid avec ta main monstrueuse. Tu te tournes vers Algiz, agacé de le voir encore là et pas déjà caché dans la forêt. Mais tu te calmes en voyant la lueur d’inquiétude dans son regard. Et lorsqu’il se rapproche de toi, lorsqu’il passe un bras autour de toi, tu restes complètement immobile, ne sachant d’abord comment réagir. Puis, comme un idiot, tu rougis sans le réaliser -mais ce n’est pas toi Akira pas vrai ? C’est parce que tu sais, tu as lu. Et lorsque Algiz se recule quelques secondes après, tu détournes le regard -pourquoi ?

- Pas de sens si on ne rentre pas tout les deux. J'ai confiance en toi...je....
-Mmh…

Il a confiance en toi. Ça t’étonne et… ça te fait plaisir, Akira. Car s’il y a bien une personne qui aura confiance en toi un jour, ce n’est certainement pas toi.
Et.
Et quoi d’autre ?
Et. Et tu sais. Même s’il ne l’a pas dit.
Tu sais.
Mais. Toi ? Qu’en est-il de toi, Akira ?
Toi, tu ne sais pas. Ou peut être que crois tu savoir.
Et c’est tout confus, tu ne sais plus rien au final.

Mais ce n’est surement pas le temps d’y réfléchir. Pour l’instant, tu dois te fier à ton instinct -l’instinct de criminel, donc. Algiz est parti faire du repérage pour toi, tu es sur le point de lui crier de se reculer plutôt, mais à vrai dire cela t’est utile.
Tu les attends. Tes griffes de sang ont envie de trancher.
Et donc, les voilà qui arrivent. Cela se manifeste par des tirs de canon qui filent à travers les arbres. Tu roules sur le côté pour les esquiver. Tu te relèves rapidement, utilisant ta vitesse augmentée pour surprendre tes ennemis. Tous des niveaux un. Bien, cela te facilitera grandement la tâche. Tu te rues sur le premier, le déchiquetant avec tes griffes. Le deuxième subit le même sort. Deux arbres tombent, ayant pour but de te faire tomber. Mais cette fois tu n’as personne à protéger. Tu cours pour éviter d’être écrasé, et finalement, tu profites des grands troncs pour grimper dessus, et te donner de l’élan pour grimper sur l’un des akumas. Tu plantes tes griffes à l’intérieur de la machine mécanique, puis tu prends appui pour sauter sur un autre akuma, qui au final subit la même chose. Tu reçois ensuite un tir dans le bras, et l’impact te fait perdre l’équilibre. Tu grimaces en constatant les dégâts, cherchant à te cacher derrière un arbre pendant un instant. Mais les ennemis sont trop nombreux, tu n’as que le temps d’activer Nosferatu, qui commence déjà à panser ta plaie.
Tu peux encore utiliser un bras, c’est largement suffisant.
Et puis. Tu vois. Grâce à la communication mentale, tu vois tout ce que Algiz voit. Et toutes les conneries qu’il fait.

« Qu’est-ce que tu fabriques ? Je t’avais dit de rester dans la forêt, où est ce que tu te diriges comme ça ? »

Un autre tir, juste à côté de toi. Tu es en plein milieu d’une bataille, tu ne peux pas te permettre de regarder ce que font les autres. Et donc, agacé, tu te précipites vers l’akuma qui a voulu t’attaquer, le pulvérisant.
Et tu vois encore. Cet idiot de chat qui s’est fait piéger. Qui s’est attiré tout seul dans les ennuis. Et tu paniques cette fois, car encore une fois, tu as été trop imprudent. Encore une fois, tu n’as rien pu voir.
Et la situation est très délicate.

« Tu es vraiment… Raaah ! Gagne du temps. J’arrive tout de suite ».

Il n’y avait plus de temps à perdre. Tu n’avais pas de temps à perdre avec le menu fretin.
Tu as la rage. Fini de jouer.
Tu te précipites sur un akuma, à toute vitesse, pour le trancher. Son copain le rejoint très vite dans la mort. Tu reçois un tir dans le dos, mais, l’adrénaline aidant, tu ne ressens pas -tout de suite- la douleur. A la place, tu te retournes vers la machine lâche, la déchiquetant elle aussi. Tu sens que tes soins commencent à agir sur ta blessure, et la rage du combat te retient d’exprimer ta douleur.
Tu n’as pas le temps. Tu dois te dépêcher.
Alors c’est ce que tu fais. Tu cours dans les bois, espérant semer tes poursuivants. Et, plus tu avances, plus tu entends que tes ennemis sont loin. Tu as réussi ?
Un tir semble t’indiquer le contraire. Tu esquives l’obus, voyant qu’un monstre s’est détaché de son troupeau, pour te rattraper. Un regard orageux dans sa direction. Dommage pour lui, il disparaitra simplement plus vite.

Te voilà à recourir à toute vitesse dans la rue, ignorant le sang qui s’écoule encore de tes blessures. Tu vas très bientôt y arriver maintenant.

« Algiz, je peux voir tout ce que tu vois. Essaie de regarder s’il y a une entrée, une fenêtre par laquelle il ne s’attendra pas à me voir entrer, si tu peux »

Car sans aucun doute, tout cela vise à voler ton innocence -ta vie donc.
Maudit compatible -qui n’a pas décidé de l’être.





[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Jeu 14 Mai - 21:33
Conneries bis


Le chat s'est fait prendre. Le chat n'a pas fait attention en repartant et le voilà en mauvaise posture. Algiz accuse le bord du bureau dans le dos et son souffle se coupe quelques secondes, juste ce qu'il faut pour que deux paires de mains l'attrape pour le plaquer sur le bureau. Al voit un peu flou avec l'addition des mouvements rapides et ses mains finissent par se poser sur une main rendue sur son cou.

C'était très mauvais. Sans compter qu'il pensait agir tranquillement. Tout faux, Akira voyait ce qu'il faisait. Al essaye de se concentrer sur les paroles mentales de son coéquipier tout en se débattant pour éviter de finir étrangler. Le seul bon point c'est qu'en gesticulant comme il le faisait, il pouvait balayer la pièce du regard pour remarquer une lucarne en hauteur. Bon ça nécessiterait de grimper sur le toit vu la hauteur mais personne ne regardait là et il devrait atterrir sur le dos des deux humains qui le maintenait.

”ça te va ? y a pas d'autre zone d'atterrissage discrète ici. Par contre……..Akira…..tu vois ce que je vois, ok….est ce que ton pouvoir s'arrête là où ça va plus loin ?

Une forme de panique commence à s'installer. Communication mentale, vision partagée... jusqu'où ça allait ? Que pouvait-il voir d'autres ? Que pouvait-il faire d'autres avec ? Si le fait d'avoir le sang de l'exorciste en lui le rassurait quand à sa protection et la communication facilitée, le chat blanc commençait à paniquer sur ce que ça pouvait cacher d'autre.

Sauf que ce n'était pas le moment de se blinder de milles et une questions existentielles. Hofer était là et n'avait visiblement pas envie de traîner plus que ça. La main sur le cou d'Al se referme lentement, il tente un coup bien placé mais bien sûr, quand on est pas combattant et avec une vision qui se brouille, difficile d'être opérationnel. Par contre il saisit deux trois petites choses dans le discours du médecin.

Récupérer un corps et détruire une innocence. Fabriquer un akuma à partir de l'exorciste lui-même. Hofer prenait les akumas pour le salut de l'âme, un moyen de sauver les damnés de l'enfer et leur offrir une seconde chance auprès des leurs. Al en a un haut le coeur. Pire que la mort, une injure sans nom. Alors il tente encore de se débattre mais l'air commence à lui manquer. Il remarque juste une dernière chose. La seule chose qui permettra à Akira d'attaquer sans crainte. Quand l'étoile noire se dessine sur chacun des agresseurs.

”Akumas..magne...toi...”

Et ses iris bleues viennent se poser sur la lucarne pendant qu'une évidence se dessine. Hofer est entièrement manipulé mais complètement fou.



AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Sam 16 Mai - 18:27
» intervention quête
Envoyés en mission ensemble, l’un et l’autre. Et pourtant. Déjà séparés. Déjà vulnérables, chacun de votre côté. Déjà séparés. Déjà seuls, en danger, à la merci du Sort -parfois si funeste, parfois si cruel mais parfois si radieux-.
Déjà seul. Et devant l’exorciste, ce sont des niveaux un qui se dressent, telle une barrière de mort et de canons, minutieux de se rendre aussi détestables que néfastes par leur nombre.
Déjà seul. Et devant le soutien, ce sont trois monstres -et lequel est l’humain, selon lui ? Lequel est le monstre ?- qui menacent et qui rendent la menace réelle. Palpable.
Et la situation, le contrôle, qui vous glisse entre les doigts. Qui vous échappe. Toujours plus. Alors, un appel a l’aide, en songeant -en espérant-, que ça serait suffisant. Vraiment ? Il aurait fallu être plus prudent. Ne pas sous-estimer l’ennemi. Car l’ennemi, ici, c’est peut-être autant vous, que les engrenages cruels qui se sont mis en marche -ceux des akumas, ceux du Destin-.
Car.
Devant l’innocent soutien, se tiennent deux machines -réminiscences d’une tragédie-, déjà prêtes à tuer. Et devant lui, se tient un homme -un monstre ?- las -fou- des gêneurs, qui à présent se munit d’une arme à feu. Et qui n’hésite pas. Alors un bruit. Une détonation. Pour figer une balle dans l’engrenage du Destin du Chat. Mais ne dit-on pas qu’ils ont neuf vies ? Alors si le projectile ne le tue pas, le voilà simplement blessé. Alors si le projectile lui laisse huit vies, il ne faut pas jouer davantage avec. Le Chat doit comprendre qu’il doit fuir. Avant qu’il ne soit trop tard.
Et si l’exorciste avait été appelé à l’aide. S’il aurait pu -espérer- le secourir. Il ne devait pas oublier le nouveau venu dans cette bataille. Car devant le nouveau venu, les niveaux un s’écartent. Car devant lui, on lui laisse. La priorité du meurtre. Car lui, qui se présente à l'exorciste à présent, est un niveau deux.
.......................................................................................

L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 29 ▐ Messages : 1270 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Sam 13 Juin - 14:38
Renforts. Autriche. Guérisons. Suspicion d’akumas ?

Tu n’avais pas bien retenu ce que ton supérieur t’avais dit en réalité. Tu n’avais pas bien compris pourquoi tu devais être envoyé sur cette mission (tu étais la seule personne disponible (mais quand bien même tu étais disponible, tu ne servais a rien (ou du moins pas a grand chose))). Mais tu étais allé quand même. Tu avais prit ton courage a deux mains, et avait traversé la porte du bureau pour te rendre vers l’arche.                                                                  

Viggo t’accompagnais. Tu étais heureux d’avoir une connaissance, un ami, dans cette épreuve un peu étrange que l’on t’avait confié. Tu ne sais pas réellement sur quoi vous allez tomber tous les deux (tu espérais simplement que ce ne serait pas dangereux). Vous deviez rejoindre deux personnes que tu ne connaissais pas tant que ça, Akira et Algiz. Tu ne connaissais aucun des deux, enfin tu les connaissais de vue et connaissait leur visage. Tu avais une légère appréhension quand à ce qu’ils allaient dire par rapport a votre venue. Tu espérais que tout allait bien pour eux, et que votre venue ne serait pas mal vue par ces deux personnes.

Sur le chemin tu papotais avec Viggo, un moyen de faire redescendre la pression en un sens ? Tu n’avais que très peu été sur le terrain, et encore moins pour te battre. Tu avais tant de questions, mais tu te retins d’en poser certaines a Viggo sur le chemin (tu ne voulais pas passer pour un froussard!). Parler a ton ami t’aidait a faire passer tes nerfs sans avoir a faire quelque chose d’idiot.

Le chemin jusque l’Autriche te paru long. L’arche avait pourtant considérablement réduit votre trajet, mais à chacun de tes pas une boule de plus en plus lourde prenait place dans ton estomac. Jamais ô grand jamais tu ne l’aurais avoué a ton amis a tes côté. Quelle idée encore ? Mais même si tu n’en disait pas grand-chose, tu comptais sur lui pour te protéger (quelle hypocrisie ne penses-tu pas ? Penser que ses amis vont nous protéger sans réfléchir) mais bien vite tu chassas cette pensée de ton esprit. Tu étais un grand garçon Jonathan, tu étais capable de te protéger tout seul, comme un grand (c’est ce que tu disais a tes élèves).

Alors vous voila maintenant en Autriche. Un peu loin du village ou vous deviez aller, il vous faudrait marcher quelques minutes, mais vaut mieux ça que tomber au cœur du danger ne crois tu pas ?  Vous étiez en routes depuis quelques minutes déjà, l’entrée du village se tenait devant vous quand une explosion retentit et tu t’arrêtas dans tes pas. Alors ce village était bel et bien dangereux, Le nœud dans ton estomac se resserra un peu plus, et a tes côtés ton ami se précipita vers l’origine du bruit. Tu étais bien moins athlétique que Viggo c’en est certain, tu avais beau courir derrière lui il y avait bientôt plusieurs mètres d’écart entre vous. Et quand enfin tu arrivas au niveau de l’explosion, ton amie avait déjà sorti son innocence et était prêt a se battre. Tu ne pouvais que voir la bataille face a toi, et un homme, Algiz, a terre, le corps ensanglanté.

Ce n’était pas une blessure d’akuma.
C’était une blessure infligé par l’homme.


[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Iiz8w6H
World tiniest puff pastry
Jonathan MillerJonathan MillerWorld tiniest puff pastry
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Tqq8CEb [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer FtekajO

Jonathan enseigne en lightblue

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 24 ▐ Autres Comptes : Nausicaa — Sehrazat — Erik
Féminin
▐ RPG Age : 26
▐ Personnalité : doux
▐ Parcours RP :

pinky swear ;
{ Saphira }
les guérisons miraculeuses du docteur Hofer ;
{ Akira & Viggo }
fancy seeing you here ;
{ Jean-Jean }
realize ;
{ Elpis }
les mots qui guérissent ;
{ Abby }
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Mar 16 Juin - 16:18
les guérisons miraculeuses du docteur Hoferft. Akira et Jonathan
•••Mi-mai 189X | Ces guérisons miraculeuses étaient intrigantes et effrayantes à la fois, mais Viggo ne ferait pas partie de ceux qui pourraient voir les membres partis en mission revenir d'Autriche. On l'avait finalement envoyé en renfort, aux côtés d'un membre de l'Ordre Noir et pas n'importe lequel : Jonathan Miller, un garçon bien timide et qui s'accordait sans mal avec le porteur d'Ange qui n'avait pas beaucoup d'assurance et peu d'aise auprès de la plupart des gens. Tous deux étaient pourtant devenus amis, tous deux avaient dépassés l'étape des quelques paroles échangées d'une voix presque inaudible pour s'interpeller davantage et le garçon aux cheveux sombres avait trouvé en lui un précieux ami qu'il voulait au mieux préserver aujourd'hui. Son palpitant battait ainsi plus vite derrière sa cage thoracique, l'anxiété pulsant dans ses veines comme à chaque fois qu'il s'aventurait dans sa zone d'inconfort, vers un risque probable d'en venir à se battre, mais il n'y avait qu'à se souvenir des paroles de Hua – chère et tendre Hua – ainsi que de son opposée Adélaïde pour tenter de se revêtir d'un peu de courage.

Il ferait de son mieux pour veiller sur Jonathan et aider les deux soldats partis plus tôt, et le chemin aux côtés du rouquin lui permit même de penser un peu à autre chose, de se détendre et d'appréhender un peu moins ce à quoi ils allaient devoir faire face. Il remerciait intérieurement le professeur, avait reconnu être surpris d'affiché un sourire si grand sur ses lèvres et d'avoir ri un peu malgré le fait qu'ils fonçaient tout droit en direction d'une affaire étrange. Et l'ambiance se fît soudainement plus lourde alors qu'ils s'approchaient du village et que des bruits sourds retentirent. C'était des tirs, et les nuages de fumée se déployaient déjà dans les rues ravagées. Lançant un rapide coup d’œil à Jonathan, le cœur serré dans sa poitrine, le jeune homme activa son Innocence et d'un battement d'aile, se propulsa en avant pour rejoindre au plus vite l'entrée. La mâchoire de Viggo se crispa, et il prit un peu d'altitude tandis que son ami arrivait à son tour.  Sa silhouette se stoppa un instant tandis que ses sombres prunelles observaient les rues.

Les rues où se trouvaient une horde d'Akuma de niveau 1 et devant eux, à quelques mètres, un homme à qui l'on venait de tirer dessus, étendu sur le sol, l'hémoglobine découlant de la plaie qui venait d'être ouverte. « Jo.. Jonathan ! Là ! » dit-il en désignant d'un coup de tête le corps, mais le brun aux reflets roux semblait l'avoir déjà vu et Viggo fronça les sourcils, tentant pendant quelques secondes d'identifier celui qui avait pu blesser cet homme. Il fallait cependant qu'il vienne en aide à l'Exorciste et l'espoir que le responsable n'en profite pas pour blesser son ami à son tour pulsa dans ses veines alors qu'il envoya une première salve de plumes sur les Akumas de niveau 1, son cœur bondissant dans sa poitrine en voyant un niveau 2 se diriger vers son camarade. Il fallait évacuer le blessé avant toute chose, et le regard de Viggo se porta à nouveau vers Jonathan, essayant de veiller sur lui autant qu'il le pouvait en même temps que d'aider Akira. Et son cœur s'emportait dans sa poitrine, la peur le rongeant comme un poison. Il avait peur d'échouer, et peur de perdre ce qui lui était précieux.

:copyright: 2981 12289 0



ICARE
† Icare †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Viggo Makela
Viggo Makela† Icare †
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Tumblr_psxt4cW2ED1rhrgj1o4_250

everyone needs a hero to bundle them up in their cape.

www - www - www

RANG D.
860 pts.

Conditions remplies : 1.

Points hrp

50 pts (fiche) + 50 (bd).

feat & crédits : Amajiki Tamaki - MHA (signa : XinPapple ; avatar : nau' ; icon : mafuyuh)
▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 182 ▐ Autres Comptes : Felipe - Blasius - Olav - Pandélis - Delsin - Jasdebi - Adriel - Lion - Kostya
Féminin
▐ RPG Age : 22 ans
▐ Personnalité : Discret – Réservé – Anxieux – Souvent crispé – Manque de confiance en lui – Expressif – Gentil – Protecteur – Parfois maladroit – Rêveur – Persévérant – Peu à l'aise avec les contacts physiques – Travailleur – Courageux (ou du moins il fait de son mieux pour l'être) – Calme – Peu éloquent – Gourmand – Un peu timide – A peur du vide – Aime tout ce qui a des ailes – Loyal.
▐ Parcours RP :
Indisponible

www ft. Sehrazat (10)
www ft. Ayden, Adé', Abby, Cassidy et Sua (10)
www ft. Reynald (40)
www ft. Hua (60)
www ft. Asiye & Betty (10)
www ft. Shuk (10)
www ft. Akira & Jonathan (30)
www ft. Lullaby (40)
www ft. Arsène (20)
www ft. Adélaïde (40)
www ft. Soren & Acanit (20)

Viggo s'exprime en #6633ff.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Sam 20 Juin - 22:19
Fatigue
Akira & Viggo & Jonathan


 
 
Tu coures, Akira, parce que tu sais -tu vois- que sa vie est en jeu, tu entends le coup de feu, et, avant qu’il ne perde connaissance, tu ressens aussi sa douleur et sa peur -c’est ce lien télépathique que tu as créé avec lui, lorsqu’il a pris ton sang. Et donc, tu sais que cela signifie une chose : tu dois absolument te dépêcher, avant qu’il ne soit trop tard.
Tu es bientôt arrivé, tu le sais, ça y est tu vas pouvoir le sauver. Mais -parce qu’il faut toujours un mais. Voila qu’un akuma apparaît devant toi. Et tu sais immédiatement que les choses vont se corser. Car en un coup d’oeil, tu reconnais que ce sous fifre n’est pas si faible que les autres : il est de niveau deux. Et tu sers les crocs car chaque seconde est précieuse à ce niveau là. Et tu serres les griffes car maintenant que tu t’es arrêté devant l’akuma, tu le sens. Le sang qui coule le long de ton bras et de ton dos te rappelle la douleur vive qui te lance, et dans un moment de faiblesse, tu trembles et titubes, rassemblant malgré tout tes forces pour rester debout. Nosferatu est activé sur toi et Algiz, et si vos plaies commencent déjà à se refermer, guérir autant de blessures d’un coup te fatigue.
Tu as le souffle court, Akira.
Et c’est très mauvais.

Une salve de plumes s’abat sur les niveaux un qui t’entouraient. Surpris, tu te retournes pour voir un exorciste ailé s’approcher de toi. Tu es étonné de voir des renforts arriver si tôt, mais surtout, tu es énervé Akira. Parce que cet exorciste n’est pas seul. Lui aussi est accompagné d’un non combattant.
Et ça t’énerve. Le terrain est terriblement dangereux pour les exorcistes, évidemment qu’il l’est encore plus pour ceux qui ne le sont pas ! Le sang du blond n’est il pas une preuve suffisante ?
Et donc, l’humain va s’occuper d’Algiz. Cependant, cela n’assure pas du tout sa sécurité, d’autant plus que Hofer est complètement cinglé, et très dangereux pour un humain. S’il s’approche de lui, le brun aussi est cuit, et une victime qui aurait totalement pu être évitée va s’ajouter au tableau.
Ne comprennent ils pas ?

-Mais qu’est ce qu’un autre civil vient faire au milieu des akumas !? Raaah ! Il faut le protéger, il y a des akumas à chaque coin de rue dans ce village !

Une balle se perd si vite -tu viens de le voir, n’est ce pas, Akira ? Nosferatu toujours en action, ton énergie s’amenuise peu à peu, mais tu tiens bon -tu dois tenir bon. Alors, ne perdant pas plus de temps, tu te rues vers l’akuma de niveau deux, crocs en avant, afin de le déchiqueter.





Délais:
 

Techniques:
 


[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 29 Juin - 23:05
Et l’homme qui se trouvait devant toi quelques secondes auparavant n’est plus là, ou du moins il n’est plus dans ton champ de vision, cela ne veut pas dire que tu baisses ta garde pour autant. Algiz est en piteux état, le sang qui s’écoule de sa blessure ne te rassure pas, et tu as peur. Un frisson te prends, et pendant un instant tu te figes. Tu as déjà vu du sang, mais jamais autant, et jamais de cette façon, sur le terrain, alors que tout autour de toi menace de te faire du mal et de possiblement te tuer.
Pendant un instant tu laisses la peur te consumer, tu regardes tes mains tâchées de sang, le sang d’un de tes camarades, et tu es effrayé.

Et quand tu reprends conscience de ce qui t’entoure, il faut faire vite. Tu envoies ton golem chercher de l’aide pour ton camarade blessé, et tu t’affaires tant bien que mal pour le soigner. Tu n’es pas médecins Jonathan, mais tu peux essayer de l’aider. Tu en connais suffisamment pour essayer de le maintenir en vie jusqu’à l’arrivée des secours. Alors tu prends ce que tu as sur toi pour essayer de faire un bandage de ortune au jeune homme, et l’empêcher de sombrer dans le néant. Tu lui parles Jonathan, pour lui faire comprendre qu’il doit rester en vie, tu ne saurais dire si cela marche réellement, mais cela t’apaises toi. Te rassures, et empêche tes mains de trembler ; donne aux autres l’impression que tu n’as pas si peur que ça.

Mais le danger n’est jamais loin, et tu le sais ça Jonathan, tu le sais très bien oserais-je même dire. Tu profites que la voie soit suffisamment dégagée pour porter le jeune homme sur ton dos, et l’amener dans un endroit calme ou il se serait pas victime d’autres attaques, de l’homme ou des machines. Tu n’avais jamais été réellement confronté au danger de cette manière, la seule chose que tu pouvais faire c’était te cacher, attendre que tes deux camarades exorcistes aient dégagés la voie avant de ressortir pour les aider. Mais qu’elle aide pouvais-tu leur apporter Jonathan ? Tu l’avais entendu de la bouche d’Akira « un autre civil » « il faut le protéger ». Tu pensais pouvoir aider tes compères en te déplaçant jusqu’ici, mais il s’avère que tu es plus un boulet, un poids qu’autre chose en vérité tu ne penses pas ?


[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Iiz8w6H
World tiniest puff pastry
Jonathan MillerJonathan MillerWorld tiniest puff pastry
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Tqq8CEb [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer FtekajO

Jonathan enseigne en lightblue

▐ IRL Age : 20 ▐ Messages : 24 ▐ Autres Comptes : Nausicaa — Sehrazat — Erik
Féminin
▐ RPG Age : 26
▐ Personnalité : doux
▐ Parcours RP :

pinky swear ;
{ Saphira }
les guérisons miraculeuses du docteur Hofer ;
{ Akira & Viggo }
fancy seeing you here ;
{ Jean-Jean }
realize ;
{ Elpis }
les mots qui guérissent ;
{ Abby }
Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Lun 27 Juil - 19:12
les guérisons miraculeuses du docteur Hoferft. Akira et Jonathan
•••Mi-mai 189X | Les plumes s'étaient abattues sur les machines de matière noire, et Viggo avait espoir d'attirer l'attention du reste de cette troupe de niveau 1 pour réduire un peu plus cet amas de mécanique qui s'était rué sur l'Exorciste aux allures de vampire. Dans sa poitrine résidait pourtant cette crainte permanente que ses actions ne soient pas bonnes et qu'elles entraînent des conséquences plus lourdes encore. Viggo n'était encore qu'un oisillon à peine sorti du nid pour expérimenter ses premiers vols, et le peu de confiance qu'il avait en lui le gardait constamment enveloppé d'une anxiété dévorante. Mais il n'était pas seul, n'est-ce pas ? Jonathan était là – et en dépit de sa condition humaine dépourvue d'Innocence, il était tout de même là et prêt à aider – et le borgne semblait avoir bien tenu le coup jusqu'ici.

Ancré dans sa mémoire résidait également les paroles de Hua, encourageantes, et celle de son opposée qui l'avait emmené dans ses aventures périlleuses (il se souviendrait toujours de cette île éparse sur laquelle ils avaient échoué). Son cœur battait fort dans sa poitrine. La mâchoire serrée, le jeune homme tentait tant bien que mal de se rassurer comme il pouvait – et quand est-ce que le jour viendrait où l'oisillon deviendrait grand et déploierait ses ailes avec assurance ? – et la voix autoritaire et agacée du vampire suffît à le faire tressaillir, ses yeux sombres abaissés vers lui voyant l'Akuma de niveau 2 être attaqué par l'Exorciste. Il faut le protéger, il y a des Akumas à chaque coin de rue dans ce village ! Déglutissant avec difficulté, le poids du stress se faisant lourd sur ses épaules, Viggo battît à nouveau des ailes, arrachant l'une de ses plumes avant de passer rapidement au-dessus d'Akira, laissant tomber sa plume près de lui. « Prends-la ! » dit-il, avant de reprendre rapidement de l'altitude pour échapper aux griffes de l'Akuma de niveau 2 et de se diriger vers son ami et le blessé. « Jonathan ! Il va falloir qu'on évacue le blessé hors de la ville. Quand est-ce qu'une équipe va venir ici ? » demanda t-il, les ailes repliées dans son dos alors qu'il tentait de garder un œil attentif à son environnement, entendant le rugissement des rouages des Akumas autour d'eux.

Protéger et aider en même temps n'était pas une chose aussi simple qu'elle paraissait être et Viggo aurait tant aimer pouvoir compter sur sa sœur à cet instant. Elle aurait su quoi faire, comme toujours et le porteur d'Ange regardait le professeur avec inquiétude. Il savait bien que Jonathan n'était pas plus rassuré que lui ici – et qui plus est, il n'avait rien pour se protéger des machines et de ce docteur qui résidait quelque part par là. Dès lors que le blessé serait en sécurité, les choses seraient bien plus simples mais Viggo savait bien que les choses pouvaient dégénérer d'une seconde à l'autre. « Il faut... Il faut qu'on retrouve cet homme au plus vite. Je vais prendre un peu d'altitude en vous surveillant. Si quelque chose se passe, je réagirai. » dit-il d'une voix qui se voulait assurée, posant quelques secondes sa main sur l'épaule de Jonathan – celui-là même qui lui avait parlé longtemps, l'aidant à refouler ses peurs avant d'arriver ici. Et il s'envola à nouveau, surveillant les alentours, surveillant le chemin qu'emprunterait le timide enseignant.

:copyright: 2981 12289 0

résumé + technique utilisée:
 



ICARE
† Icare †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Viggo Makela
Viggo Makela† Icare †
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer Tumblr_psxt4cW2ED1rhrgj1o4_250

everyone needs a hero to bundle them up in their cape.

www - www - www

RANG D.
860 pts.

Conditions remplies : 1.

Points hrp

50 pts (fiche) + 50 (bd).

feat & crédits : Amajiki Tamaki - MHA (signa : XinPapple ; avatar : nau' ; icon : mafuyuh)
▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 182 ▐ Autres Comptes : Felipe - Blasius - Olav - Pandélis - Delsin - Jasdebi - Adriel - Lion - Kostya
Féminin
▐ RPG Age : 22 ans
▐ Personnalité : Discret – Réservé – Anxieux – Souvent crispé – Manque de confiance en lui – Expressif – Gentil – Protecteur – Parfois maladroit – Rêveur – Persévérant – Peu à l'aise avec les contacts physiques – Travailleur – Courageux (ou du moins il fait de son mieux pour l'être) – Calme – Peu éloquent – Gourmand – Un peu timide – A peur du vide – Aime tout ce qui a des ailes – Loyal.
▐ Parcours RP :
Indisponible

www ft. Sehrazat (10)
www ft. Ayden, Adé', Abby, Cassidy et Sua (10)
www ft. Reynald (40)
www ft. Hua (60)
www ft. Asiye & Betty (10)
www ft. Shuk (10)
www ft. Akira & Jonathan (30)
www ft. Lullaby (40)
www ft. Arsène (20)
www ft. Adélaïde (40)
www ft. Soren & Acanit (20)

Viggo s'exprime en #6633ff.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[quête] Les Guérisons Miraculeuses du Docteur Hofer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Autres pays-
Sauter vers: