Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
-37%
Le deal à ne pas rater :
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Dragon Ball ...
43.99 € 69.91 €
Voir le deal

Partagez
 

 Purgatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Purgatoire
Sam 19 Oct - 17:22


Purgatoire.



Allongé contre le mur, fixant le mur délavé de la piaule, une cigarette entre les lèvres. Enfin. Cette foutue journée a failli me coûter un bras : ce dickhead avait un couteau, et l'habitude de le manier. Sale blessure, qui s'était mêlée à son propre sang – il fallait bien le convaincre de payer mon employeur. J'ai bricolé des soins avec ce que j'ai ici, il ne reste qu'à prier le Diable… et en fumer une. Il paraît que c'était bon pour la santé…

Mais l'emmerdeuse passe la porte. Un regard. Un froncement de sourcil.
 - Au parc.
Fuck… Elle a pris la sale habitude de penser que rester dans les fumées de cigarette est nuisible. D'instinct, vu qu'elle est con comme un moineau. Je songe à l'envoyer chier ; mais elle ne me lâchera pas. Shit… Je me lève, et suis.

Elle semble convaincue que le parc, au moins, est un endroit sain ; surtout par cette saison. Elise est pourtant pas le type jeune femme en fleurs qui s'extasie devant une rose… Mais elle aime la vie qui règne ici en journée , et le calme qui s'y pose le soir. Probablement. Moi, je ne vois que les parcelles de terre étrangement retournées, les tâches pourpres sur les feuilles de buissons, les restes de plantes exotiques près des bancs… Bref, ce qu'il s'y passe la nuit. Rien de calme ; et encore moins de vivant.

Assis dans l'herbe, sans un mot. Aucun de nous deux n'est du genre à causer. Cela m'évite d'admettre qu'elle a raison : si je dois doubler ma vigilance ici, la brise est presque trop pure pour moi. La crasse, les odeurs rances, les gueules rustres, les merdes psychotropes, les sons bruts… C'est ça qui me coule dans les veines, maintenant – avec l'alcool. Je ne suis pas à ma place dans ce parc, alors que des mioches y jouent encore ; mais c'est comme tester une drogue inconnue, un truc anormal qui fout des sensations nouvelles.
- Eh, Eli.
- Quoi ?
Je devrais lui en vouloir de m'avoir forcé à me bouger. Mais je suis déjà ici ; et sans envie de me prendre la tête avec elle. Ça ne mène jamais à rien.
- Tu t'rappelles ? L'ange.
Je grogne. Elle sait que ce surnom m'énerve. L'ange, mon cul ; juste une exorciste ou une connerie du genre. Je n'aime pas les dettes. Tôt ou tard, elles sont exigées, et même si je peines à voir l'utilité que j'ai pour une blonde capable de sauver un équipage échoué, je me méfie. Une dette de vie, seulement deux ans plus tard, ça vaut trop cher… Aucune envie de finir comme le mec dont je me suis occupé aujourd'hui.
- Quoi ?
Sec. Elle sait que je me rappelle.

Elle ne répond pas, fait un mouvement de tête. Je suis du regard : une blonde, sur un banc. Longs cheveux. Peau claire. Un gosse en larme à côté d'elle, le genou en sang. Et les mains de la femme posées sur sa jambe. Et… shit, c'est vraiment…
- D'la lumière.
Nous partageons une vue de fouine. Des sens aiguisés. Aussi subtile est-elle, une légère clarté fait luire ses doigts.

Fuck.

Je me lève.
- On s'en va.
Elle fronce les arcades, déjà opposée. Je devine déjà ce qu'elle pense : "elle nous a sauvés, pourquoi la fuir ? Nous devons la remercier". Avec une pointe de curiosité, probablement. Merde.

Soit. Avec un peu de chance, elle nous donnera des informations qui intéresseront les patrons. Et si elle nous fait payer, vu qu'Elise y tient tant, elle s'en occupera.

Elle prend les devants, s'approche du côté dossier du banc.
- Hey, m'dame.
Je reste légèrement en retrait.
Vérifie que j'ai mon arme.
Tire un coup sur ma cigarette.

Émouvantes retrouvailles…

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Purgatoire
Dim 5 Jan - 22:41
« and to all the things between life and death »

La France... Ce pays, Bonnie y était allé plusieurs fois, et cela ne s’était que rarement bien terminé. Le paysage français avait pourtant un charme indéniable, et même s’il n’égalait pas la beauté de son pays, les quelques villes et villages qu’elle avait visités avaient marqué sa mémoire par la splendeur de leur architecture — à défaut d’y avoir laissé de bons souvenirs. Enfin, ce n’était pas tout à fait vrai... des choses inoubliables, la bergère en avait vécu beaucoup, ici. Celui qui lui revenait sans cesse était sa rencontre avec Célania et la petite Emy ; dans un petit hameau bien loin de la capitale dans laquelle elle se trouvait aujourd’hui.


Bonnie était venue à Paris dans sa quête de l’identité de l’homme qui lui avait sauvé la vie plusieurs mois plus tôt. Elle n’avait plus le choix, désormais — il en allait du pacte qu’elle avait passé avec Amorem. Si elle voulait que cette dernière tienne son engagement, alors elle se devait d’honorer sa part du marché, quand bien même cela voulait dire renoncer à sa vie. Dans le fond, elle comprenait les motivations de l’entité qui la parasitait — elle aussi était prête à tout pour sa famille et ceux qu’elle aimait. Si l’Amour de Noé avait choisi un autre corps que le sien pour se réincarner — si il avait eu son propre corps —, la bergère n’aurait probablement pas cherché à lutter contre lui. L’aurait peut-être même aidé.

Enfin... beaucoup de choses auraient été différentes, avec des si.

Assise sur un banc, au milieu d’un parc verdoyant, Bonnie se reposait — dernièrement, elle se fatiguait plus vite, et avait besoin de plus de temps pour récupérer de ses blessures et de ses baisses de forme. Le sommeil n’était plus aussi réparateur qu’avant, même lorsque ses nuits n’étaient pas perturbées par ses démons. Elle ressentait des douleurs qu’elle n’avait plus ressentie depuis longtemps — depuis la Mémoire de Noé s’était éveillée en elle. Il lui arrivait souvent de se sentir migraineuse, et d’être soudain plus faible sans raison apparente. Enfin... la raison n’était pas apparente parce qu’elle s’arrangeait pour la dissimuler sous la frange qui lui tombait sur le front, afin de n’effrayer personne, de ne pas inquiéter ses amis et de ne pas attirer les curieux. Mais elle était bien là, n’avait pas bougé depuis presque un mois maintenant : l’entaille profonde que lui avait fait l’exorciste à Édimbourg, et qui refusait toujours de guérir.

Les pleurs d’un enfant la tirèrent de ses pensées — non loin d’elle, un petit garçon venait de trébucher, et tenait entre ses mains son genou écorché. Par instinct, Bonnie chercha d’abord du regard les parents de l’enfant, mais ne vit aucun adulte à proximité susceptible de l’être.

« Hey, ça va aller... » lui dit-elle en approchant, « c’est ce petit bobo qui te fait mal ?
O-oui...
Je peux regarder, dis ?
Mh-hm.., » fit le garçonnet en hochant la tête.

Délicatement, la bergère posa ses mains — et une partie de sa chevelure illuminée — sur la blessure de l’enfant, qui disparut aussitôt, sous les yeux ébahis du petit homme.

« OUAAAH ! » s’exclama ce dernier, « vous êtes une... une... une FÉE !
Une fée ? oh non, » s’amusa la blonde, « je suis une trèèèès vieille sorcière.
Mais les sorcières sont méchantes...
Alors je suis méchante..? demanda la blonde en prenant un air faussement peiné.
Oh non, pas vous ! Vous, vous êtes une gentille sorcière ! »

Et Bonnie d’acquiescer d’un rire complice — une gentille sorcière, ça, c’était un titre avec lequel elle pouvait vivre. Elle échangea encore quelques mots avec l’enfant — lui demanda surtout de garder secret ce qu’il venait de se passer, parce qu’il ne fallait pas que le grand dragon qui la pourchassait apprenne qu’elle était ici — puis reprit sa place sur le banc.

Son répit fut néanmoins de courte durée.

« Hey, m’dame.
Bonjour..? » salua-t-elle par automatisme.

Elle fronça les sourcils, intriguée. Ce visage lui était familier, mais elle avait rencontré tant de nouvelles têtes ces derniers temps qu’elle ne parvenait pas à toutes les remettre à leur place — et c’était sans compter sur sa mémoire qui, bien qu’enfin retrouvée, lui faisait parfois encore défaut.

« Mh... On se connait ? » osa-t-elle demander au moment où son regard se posa sur l’homme resté un peu plus loin.

Alors elle se souvint — la mer violente et impitoyable, la tempête, les hurlements (des vagues qui se déchaînent et du bois qui craque et qui se brise et des hommes qui craquent et qui se brisent aussi) le sang et les blessés (toujours plus de sang et toujours plus de blessés (rien ne changeait (le monde était comme piégé enfermé prisonnier dans une boucle))).

« Oh ! » s’exclama-t-elle, « c’est vous ! Le naufrage... c’est ça ? »

Bien-sûr que c’était ça — elle s’en souvenait parfaitement, à présent.

« Alors... vous avez refait votre vie ici ? »
» le 01 mai 189x ― elijah & bonnie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Purgatoire D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Purgatoire
Jeu 5 Mar - 1:45


Purgatoire.



Le gosse est parti, tout sourire. Scène touchante pour les rares passants qui ne peuvent que s'attendrir devant cette scène, la bienveillance et l'innocence qu'elle illustre. Pour Bulle aussi : bien qu'elle n'ait jamais été une grande sensible, elle prend toujours plaisir à voir la bonté et le bonheur d'autres gens. Elijah, par contre… la scène n'est qu'amertume. Ces enfants lui rappellent celle qu'il a perdu, peut-être à jamais ; ces moments paternels qui ne seront jamais siens. Et puis, cette allégresse insouciante et pleine d'amour qu'il ne connaît plus… auquel il ne croit plus. Trouver quelques cigarettes délaissées dans un paquet écrasé entre deux dalles noircies constitue son plus grand plaisir de la semaine…

Peut-être est-ce la réelle raison, bien plus que la peur d'une dette trop lourde ou d'un pouvoir trop dangereux. Peut-être est-ce pour cela qu'il ne veut pas voir cette fameuse "ange", cette bienfaitrice éternelle : cet univers pourri et misérable… il s'y est fait. Il l'accepte – ou plutôt, il ne le rejette plus. C'est le sien, probablement à jamais ; le rat porte ses couleurs. Son essence. Sa trace et son odeur.

Ces existences de nuances plus claires, illusions ou non, ne seront jamais siennes. L'Ange ne sera qu'un contraste désagréable, l'incarnation de cette lumière qui ne pénètre jamais les ruelles ténébreuses de son quotidien noir ; à quoi bon éclairer la misère d'un rai éphémère, si ce n'est pour la rendre plus cruelle encore ?

Mais Bulle est différente. Cette fatalité, elle ne la partage pas. Bulle vit de lueurs qu'elle seule peut voir jusque dans le bar le plus répugnant et inhumain ; elle ne craint pas la lumière, elle s'en nourrit et la fait grandir à son tour. Elijah n'a pas sa place dans ces retrouvailles de lucioles vouées à s'entendre…

Pourtant, le regard intrigué se pose sur l'homme et l'arrache à l'obscurité, sa place naturelle. Ne sent-elle pas qu'ils ne peuvent se rencontrer réellement, qu'ils sont de deux mondes opposés ?
 - Mh... On se connait ?
Elijah s'y attendait. Il l'espérait. Le lien est rompu, plus rien ne les oblige à se brûler la peau et les pupilles à cette flamme passagère ; leur taudis glacial et infâme les attend, familier et dénué de douloureux espoirs. Et pourtant…
 - Oh ! C’est vous ! Le naufrage... c’est ça ?
Bulle hoche la tête. Elijah ne répond rien, dissimule sa contrariété : c'est bien elle, et elle s'en rappelle. Enfin… "le naufrage" a eu lieu bien avant ce foutu bateau.
 - Alors... vous avez refait votre vie ici ?
Un goût d'ironie pointe dans sa gorge. Il n'y a pas de "vie" dans ces quartiers délavés qui le voient errer, encore moins de vies faites, juste de vagues fantômes se traînant dans la boue pour ne pas s'y enfoncer définitivement. Pourtant… il faut répondre.
 - On peut dire ça.
Neutre. Fermé. S'il est une chose qu'Elijah tue mieux que lui-même, ce sont les conversations qu'il ne désire pas. Malheureusement, Bulle l'accompagne…
 - On tente, m'dame. C'pas facile toujours, mais on s'démerde. C'grâce à vous, z'avez sauvé not' vie la fois avant, et j'suis vraiment contente qu'on vous r'tombe d'ssus comme ça. J'dois vous r'merciez d'puis tout l'temps, ça m'tenait le cœur.
Bulle n'est pas expressive. Son visage rustre et ses traits francs semblent gravés dans la pierre, comme s'ils ne se permettaient pas de trahir sa droiture. Heureusement, ses yeux ne laissent aucun doute sur sa sincérité infaillible et pure.
 - Si y a kek'chose que s'soit qu'on peut faire pour v'z'aidez, ce s'rait tout l'plaisir pour nous, m'dame. Kess' v'nez faire 'ci ? Z'habitez l'coin ?
Elijah lui jette un regard noir ; elle s'y attendait, et ne regrette pas. Non, pour lui, ce ne sera pas avec grand plaisir : ses propres emmerdes lui bouffent déjà ses nuits et parodies de jours. Alors, forcé de détourner l'attention de cette stupide noble intention, il demande :
 - D'où vous vient ce don ?
Précis. Ferme. Son regard de suie plonge dans celui de la jeune femme ; comme toujours, il ne trahit aucune de ses pensées, aussi sombres soient-elles. Après tout, et Elise ne pourra s'en prendre qu'à elle-même… peut-être l'ange fera-t-elle encore un geste pour eux, sans le savoir.

L'Ordre apprécie beaucoup les informations sur les compatibles.
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Purgatoire
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Purgatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: