Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 Not all those who wander are lost ; {Célania}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mar 13 Aoû - 1:20
You can't change the past, but you can put it right. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Lucie relisait ses notes, l'air songeuse. Quiconque la voyait ainsi la pensait concentrée, absorbée par le petit carnet qu'elle tenait entre ses mains tandis qu'elle marchait ; mais il n'en était rien, ou presque : à l'intérieur, elle était ravagée. Ravagée par une tempête d'émotions, de sentiments, de questions mais enfin et surtout, de réponses. Car pour la première fois depuis ce jour fatidique, elle avait enfin obtenu des renseignements concrets, et non des moindres : elle connaissait son véritable prénom, son nom de famille, le pays où elle était née et où elle vivait encore vraisemblablement avant son accident, le nom de quelques connaissances qu'elle avait eues par le passé... et même d'autres détails plus curieux, comme le fait que son « elle d'autrefois » se promenait souvent avec un mouton. Aloïs, Maugrim, Olann... autant de choses qu'elle avait griffonné dans le petit calepin qui consignait toutes les informations qu'elle avait concernant la vie qu'elle avait oubliée.

Deux précisément retenaient son attention : son prénom, d'abord. Bonnie O'Cahan. Il sonnait étrange, sur sa langue et dans sa tête, et elle n'arrivait décidément pas à s'y faire. La seule identité qu'elle se connaissait jusqu'alors était celle de Lucie Fair, et malgré le jeu de mot qui occasionnait parfois quelques déconvenues, elle avait fini par s'y habituer. C'était une sonorité qui la rassurait, qui lui donnait l'impression d'être quelqu'un, d'appartenir à ce monde. Bonnie... c'était quelqu'un d'autre. Quelqu'un qu'elle ne connaissait pas... mais qu'elle mourrait d'envie de rencontrer. C'était d'ailleurs le but qu'elle s'était fixé : apprivoiser cette autre « elle », celle qui avait existé avant elle, celle qui avait disparue pour lui laisser la place. La retrouver et, à nouveau, ne plus faire qu'un avec elle.

Lorsqu'elle y pensait, cela l'effrayait un peu. Car Lucie ne détestait pas sa nouvelle vie — celle qu'elle était aujourd'hui. Elle n'était pas heureuse, et son quotidien n'était pas facile, mais elle avait le sentiment de ne pas être quelqu'un de mauvais. Bonnie avait sûrement fait des erreurs, elle. Blessé des gens qu'elle aimait. C'était le lot de chacun en ce monde, et même si l'oubli n'effaçait pas ses fautes, il lui donnait parfois l'impression de pouvoir se racheter. Être une meilleure personne. Alors, oui, l'histoire de Bonnie lui faisait peur, et c'était une double peine : elle était prisonnière entre deux inconnues, coincée entre un futur incertain et un passé oublié, appréhendait autant hier que demain. Qui sait ce que la petite O'Cahan lui réservait...

C'est en tout cas ce qu'elle était venue découvrir, en France cette fois. Grâce à Lily, elle savait que c'était le dernier endroit où elle avait été aperçue avant de se rendre en Allemagne et d'y perdre la mémoire. Son dernier passage sur les terres françaises remontait à décembre, et Lucie voulait savoir pourquoi. Ce qu'elle y avait fait, avec qui, et pour quelles raisons. Avec un peu de chance, les rumeurs et les ragots lui apprendraient de nouvelles choses...

Et pour ça, l'on faisait difficilement mieux que les auberges, surtout si elles étaient bien fréquentées. Ce qui semblait être le cas de celle vers laquelle elle se dirigeait, au cœur d'un village qui, à première vue, était plutôt animé. Un village qui se déclinait en plusieurs parterres de fleurs de toutes les couleurs, et qui dégageait une agréable odeur de printemps. Les gens ici étaient souriants, et certain paraissaient même lui adresser un peu plus qu'un simple sourire de politesse — c'était peut-être qu'une impression, mais quelque chose en elle lui soufflait qu'elle avait déjà croisé quelques uns de ces regards. Elle ne fit rien de ce sentiment, cependant : l'autre partie d'elle, plus raisonnée, plus terre à terre (celle qu'elle n'écoutait jamais), lui disait qu'elle était sans doute influencée par tout ce qu'elle avait appris une poignée de jours plus tôt.

Elle poussa la porte du modeste établissement, et adressa une salutation de la tête à ceux qui s'y trouvaient.

« Bonjour, » dit-elle en français, d'une voix claire, marquée par son accent.

Un étrange sentiment l'habitait, sans qu'elle ne puisse en déterminer la raison. Ni douloureux, ni agréable...
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mar 13 Aoû - 16:41
Not All Those Who Wander Are Lost



Quelle ironie.

D’un geste las, elle raya au crayon de papier le nom du village sur sa carte d’Europe.

Un de plus.

Nouveau lieu, nouvelles recherches, nouvelles rumeurs… Et pourtant, rien qui ne concernait ce qu’elle cherchait désespérément.

Pas si nouveau que cela en réalité.

Quelques mois auparavant, l’ancienne Exorciste avait déjà parcouru les rues animées et joyeuses du village fleuri, gorgées de vie, de sourires, de rires et de musique, lorsqu’elle s’était autorisée à participer à la petite fête qui y avait eu lieu, en compagnie de la petite Emy mais surtout, de Bonnie.

La raison de sa si grande déception se trouvait peut-être là...

Durant les mois écoulés, la française n’avait eu de cesse d'arpenter nombre de lieux habités, cherchant inlassablement la trace du Noé qui l’avait détruite. Hélas, jusqu’à ce jour, sa traque s’était révélée vaine ; le monstre ayant tout simplement disparu au lever du jour, comme un cauchemar ayant prit fin aux premiers rayons de soleil, s'étant dissipé telle une volute de fumée dans le froid hiver, ne laissant aucune trace de son passage, si ce n’est un profond regret et une douleur continue.

Un lieu de plus ne lui donnant pas les réponses escomptées n’aurait pas dû la chagriner tant. La bleue aurait simplement dû se remettre en route vers sa prochaine destination, comme elle l’avait fait jusque-là.

Seulement, elle s’était surprise à trop espérer de ce lieu.

Place de sa première rencontre avec sa sauveuse, peut-être avait-elle aspiré à un miracle. Mais de quel genre ?

Trouver une information sur le Noé -peut-être même le trouver, lui ? Impossible, rien ne présageait de sa présence dans les parages. Retrouver Emy, alors ? Surement pas. Elle n’avait rien à faire avec la petite et lui imposer un fantôme du passé n’aurait pas été sage. L’enfant n’aurait jamais pu comprendre les hantises de la jeune femme. Rencontrer Bonnie, donc ? Non plus. Son amie était partie en ne lui laissant qu’une simple lettre et n’aurait sans doute pas eu pour destination, ni pour vocation, ce village. Si elle avait voulu disparaître elle aussi, retourner sur ses pas se serait révélé aberrant.

Alors quoi ?

Célania ne savait pas. Comme toujours, seul un gouffre froid et sombre répondait à ses craintes, à ses doutes, à ses sentiments. Elle était bien incapable de trouver les mots justes pour décrire ce qui aurait pu ressembler à un semblant d’espoir, étouffer telle une flamme vacillante avant même d’avoir trouvé son premier souffle.

Ridicule.

Désintéressée, le fantôme rangea la carte dans sa besace, avant de se lever de sa chaise. Rester plus longtemps dans l’auberge ne lui apporterait rien de plus ; elle devait se remettre en route.

« Bonjour. »

Un mot.

Un simple mot et les mains de l’épéiste s’étaient crispées sur le dossier de la chaise qu’elle s’apprêtait à faire glisser sous la petite table en bois. Cette voix, elle la connaissait. Elle la connaissait pour l’avoir entendu dans les meilleurs moments comme dans les pires. Mais quelles auraient été les probabilités que ce soit vraiment elle, qui venait de pousser la porte de l’établissement. Aucune.

Et pourtant, Bonnie se trouvait là, scrutant la salle du regard.

L’ancienne Exorciste en croyait à peine ses yeux, réalisant avec difficulté la chance qui s’offrait à elle. Tout n’était peut-être pas perdu finalement. N'attendant pas davantage, Célania se fraya un chemin à travers les meubles et la foule pour accoster la blonde.

« Bonnie ? » fit-elle en arrivant à sa hauteur, comme pour se convaincre qu’il ne s’agissait pas là d’une illusion.

Ce n’en était pas une. L’Irlandaise se trouvait bien là, en face d’elle. Sans doute aussi surprise que son amie par cette rencontre inattendue, la bleue chercha ses mots un instant, comme prise de court.

« C’est… Une sacrée coïncidence de se croiser ici. Qu’est-ce que tu fais là ? »

Une coïncidence qui, malgré le plaisir de la rencontre, n'annonçait surement rien de bon.


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mer 14 Aoû - 20:58
Surely, she was too young to have so many ghosts. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Son entrée attira inévitablement quelques regards sur elle, et dans un lieu aussi bondé, Lucie se sentit soudain à l'étroit, de trop. Elle rangea son petit calepin dans son sac — profitant de l'occasion de ne plus avoir à soutenir les nombreuses paires d'yeux posées sur elle — et inspira longuement, juste ce qu'il fallait pour se donner du courage et chasser les doutes de son esprit. Enfin, elle ne les chassait jamais vraiment complètement, et ils n'étaient jamais bien loin ; alors à défaut de pouvoir vivre sans, elle apprenait à faire avec. A les entendre sans les écouter.

Elle n'avait pas fait tout ce chemin, ne s'était pas donné autant de mal pour faire demi-tour aux portes de son destin. Le pire était derrière elle, et chaque pas qu'elle faisait l'éloignait un peu plus des horreurs qu'elle avait traversé. C'était paradoxal, et elle s'en rendait bien compte, car elle fuyait son passé autant qu'elle le poursuivait, et ce dernier semblait faire précisément le contraire. Et donc, la même chose.

Elle repensa à ce que lui avait dit Lily, et aux raisons qui l'avaient amenée jusqu'à ce petit village, comme pour se convaincre qu'elle avait fait le bon choix. Elle trouverait forcément quelques réponses ici, et si elle voulait comprendre ce qui lui était arrivé en Allemagne, elle devait d'abord comprendre pour quelle raison elle y était allée. Pourquoi s'était-elle tant éloignée de chez elle, pourquoi l'avoir fait seule, et pourquoi visiblement, personne n'était à sa recherche. Avait-elle fui ? Cherchait-elle à échapper à quelqu'un, à la justice, à une vengeance ? Ou bien s'était-elle justement lancée à la poursuite d'une personne ? Les possibilités étaient nombreuses, et loin d'être rassurantes. Toutes ces choses qu'elle découvrait sur sa vie passée ne faisaient que creuser un trou plus grand encore dans son cœur (l'absence, le manque, le vide, la douleur), et ne pas pouvoir se rappeler était de moins en moins supportable. Elle avait besoin de savoir.

Ensuite, elle rentrerait chez elle. En Irlande.

« Bonnie ? »

Un mot, et le temps sembla s'arrêter.

Lucie releva la tête, l'air presque affolée, et vit une jeune femme arriver vers elle, presque autant étonné qu'elle. Enfin, Lucie n'était pas étonnée, elle était à deux doigts de s'effondrer tant la situation l'avait prise de court. Elle s'était préparée, certes, mais enfin ; elle ne s'était pas préparée à ça.

« C’est… Une sacrée coïncidence de se croiser ici. Qu’est-ce que tu fais là ? »

L'amnésique détailla son interlocutrice, espérant au fond d'elle qu'elle finirait par se souvenir, qu'elle aurait un déclic, n'importe quoi qui lui permettrait de trouver les mots justes. Mais rien ne se passa, à part cette petite sensation d'inconfort grandissante au fond de ses entrailles.

« Je..., » balbutia-t-elle, « Désolée... Je ne suis plus la personne que vous— que tu as connue. »

Elle regarda autour d'elle, mal à l'aise, puis rapporta son attention à la jeune femme aux cheveux bleus.

« Mmh... On pourrait en parler dehors..? » demanda-t-elle en se tournant déjà vers la porte de sortie, qu'elle franchit avec l'attitude de quelqu'un qui avait quelque chose à se reprocher.

Heureusement, personne n'en fit rien, et le fantôme du passé ne tarda pas à la rejoindre à l'extérieur. Lucie se rongeait le bout des ongles, le regard fuyant. Elle détestait toujours cette partie-là des rencontres, à plus forte raison lorsqu'il s'agissait de quelqu'un qui l'avait connue. Elle se sentait vulnérable, intimidée, et savoir que la personne en face d'elle en savait plus sur elle et sur sa vie qu'elle-même lui donnait le sentiment d'être mise à nue, à sa merci.

« J'ai eu un accident, » lâcha-t-elle finalement, comme une pensée formulée à voix haute, « Et j'ai perdu la mémoire. Je sais que je m'appellais Bonnie parce que quelqu'un me l'a dit récemment. Mais c'est tout ce que je sais. J'ai oublié tout le reste, et... et toi avec. »

Elle avait prononcé ces quelques mots d'une traite, sans prendre le temps de faire une pause pour reprendre sa respiration.

« Je m'appelle Lucie, maintenant... Et toi ? »

(Dis)
(J'espère qu'on était amies.)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Jeu 15 Aoû - 17:10
Not All Those Who Wander Are Lost



Au milieu de l’auberge, le Destin tirait d’invisibles et de tortueuses ficelles, s’amusant avec ses protagonistes, dramatisant toutes actions.

Debout, au cœur de la foule animée, les deux femmes se jaugèrent un instant, dans un silence pesant, comme contemplant la réminiscence d’un passé lointain et pourtant, si proche à la fois.

Pour Célania, revoir son amie de façon aussi inattendue, s’inscrivait telle une douce et bienveillante parenthèse à sa traque, lui laissant presque imaginer que tout allait s’arranger, que la Noé l’aiderait comme elle l’avait fait par le passé.

Lors de leur dernière rencontrée, la bleue n’avait pu, n’avait osé, lui poser les questions -pourtant importantes et évidentes- qui auraient pu aiguiller ses recherches. Avant qu’elle n’ait le temps de se reprendre, de retrouver un semblant de stabilité, Bonnie s’était enfuie de façon trop brusque, à travers l’étendue neigeuse, laissant l’ancienne Exorciste avec pour simple compagnie ses nombreux regrets.

Toutefois, à présent que leurs chemins se croisaient de nouveau, Célania envisageait et espérait lui poser toutes ces questions qui l’effrayaient, la hantaient, jour et nuit.

Un chocolat chaud, une discussion, des réponses.

C’était du moins ce qu’elle aurait souhaité.

Une fois la surprise de leurs retrouvailles passée, la Française remarqua une gêne chez son amie, qui renforça bien vite ses craintes, sans qu’elle ne sache expliquer pourquoi.

« Je... Désolée... Je ne suis plus la personne que vous— que tu as connue. »

Elle ne comprenait pas.

Le doute et l’incompréhension envahirent immédiatement les pensées de la jeune femme, à défaut de son cœur. Les mots de la blonde n’avaient pas de sens à ses oreilles. Célania ne savait de Bonnie que ce qu’elle avait bien voulu lui raconter lors de sa convalescence, dans cette maison, coupée de tout. Rien de ce qu’elle avait pu y entendre ne présageait un tel bouleversement dans la façon d’être et d’agir de l’Irlandaise. Hormis s’il avait s’agit d'une obligation liée à la guerre… Mais cette éventualité l'intimidait tant qu'elle ne préférait pas y songer.

Si la Française avait ouvert la bouche, résolue à lui demander davantage d’information, la Noé l’avait prise de court, l'air aussi perturbée qu'affolée.

« Mmh... On pourrait en parler dehors...? »

Bonnie ne lui laissa pas le temps de répondre, d'acquiescer ou de refuser sa demande, prenant déjà la direction de la sortie. Définitivement, quelque chose n’allait pas dans son comportement. Et l'épéiste commençait à se demander si elle voulait savoir de quoi il s'agissait.

Sans vraiment s’en rendre compte, animée par la curiosité, l’ancienne Exorciste franchit à son tour le pas de la porte, rejoignant la femme qui l’attendait à l’extérieur. Perplexe, arrivant à sa hauteur, elle se décida à la questionner, sans détour. Elle n’avait plus le temps pour les formalités, désormais.

« Bonnie ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Il n'en fallut pas plus pour que son amie lui révèle ses tourments.

« J'ai eu un accident. Et j'ai perdu la mémoire. Je sais que je m'appelais Bonnie parce que quelqu'un me l'a dit récemment. Mais c'est tout ce que je sais. J'ai oublié tout le reste, et... et toi avec. » fit-elle d’un souffle, toujours sous l'influence de cette même lueur dans ses yeux.

Une fois de plus, Célania fût prise de court. Le Destin jouait avec elles.

Le fantôme s’était presque attendu à tout. Sauf a ça. Devant elle, se tenait une personne, un moment important de son passé, et pourtant, elle -il- ne se souvenait plus d’elle, l’ancrant davantage comme un spectre, un intrus, dont la place n’était plus nécessaire dans le futur qui se construisait jour après jour.

Tristesse.

L’amnésie de Bonnie l’avait réduite au silence. Ne plus se souvenir d’elle, consciemment ou non, lui donnait la désagréable impression d’être réellement morte, de ne plus exister.

Déception.

Ses questions ne trouveraient pas de réponse, encore. Ses recherches continueraient de se faire par tâtonnement, sans réel commencement ni fin.

Culpabilité.

Elle regrettait. Regrettait de ne pas avoir été là pour son amie lorsqu’elle avait eu besoin, comme elle avait été là.

Le gouffre s'agrandissait toujours plus, ses yeux se perdaient dans le vague, sans une once de lumière pour les ramener.

La voix de son interlocutrice lui fit quitter ses sombres pensées, lui rappelant l’instant présent.

« Je m'appelle Lucie, maintenant... Et toi ? »

L’Irlandaise avait même changé de nom. Elle qui lui avait confié son souhait de disparaître, avait visiblement réussi. Bonnie n’existait tout simplement plus. L’une des rares personnes connaissant son secret et témoignant du fait de son existence était morte. Ça n’aurait pu être pire.

« Célania… » finit-elle par dire sans conviction.

Son identité n’avait pas tant d’importance après tout.

Essayant autant de se rassurer que de se donner une présence, la bleue attrapa ses bras, hésitant un instant avant de reprendre.

« Je suppose que tu dois avoir des questions. Autant que moi... Mais c’est à mon tour de te répondre aujourd’hui. »

Elle lui devait bien ça. Si Lucie était parvenue à la faire revenir d’entre les morts, peut-être pourrait-elle faire de même avec les souvenirs de Bonnie.

© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Jeu 15 Aoû - 23:52
We all carry, inside us, people who came before us. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Ce qu'elle redoutait le plus était arrivé : là, dans le regard de celle qui lui faisait face, tout au fond de ses yeux clairs... elle y avait lu de la déception. Les yeux, c'est toujours ce qu'elle regardait en premier, toujours ceux qu'elle croyait, car ils ne mentaient jamais. Les deux orbes bleues qu'elle avait devant elle ne brillaient d'aucun éclat, et Lucie, aspirée dans leur gouffre grandissant ; s'y perdit un instant. Ces abysses, elle y avait déjà plongé autrefois, elle était au moins sûre de ça : la sensation lui était familière — douloureusement familière —, mais comme à chaque fois qu'elle avait l'impression de se rappeler quelque chose, il manquait un souvenir auquel le rattacher.

(Je me rappelle le froid)
(Et un bruit, ou peut-être plusieurs)
(Comme celui du verre qui se brise)

Son coeur battait si fort que Lucie avait l'impression qu'il allait s'arrêter. Elle avait tant de choses à dire, — un peu comme lorsque l'on retrouve une vieille amie — et paradoxalement ; aucune phrase, aucun mot ne semblait assez juste et approprié pour s'adresser à la parfaite inconnue qui se tenait devant elle. Son esprit était comme un grand livre qu'elle voulait lui lire chapitre après chapitre, mais dont les pages demeuraient désespérément blanches, et vides. Éffacées. Et les quelques mots encore lisibles, privés de leur contexte, ne faisaient aucun sens.

« Célania... »

Elle avait espéré que son prénom lui évoque un souvenir, mais il ne se passa rien. Rien, mis à part les sentiments grandissants de culpabilité et de honte, renforcés par l'attitude de la bleue, qui n'était visiblement pas dans un meilleur état que le sien. Après une brève hésitation, qui paru durer une éternité pour la blonde, elle reprit enfin :

« Je suppose que tu dois avoir des questions. Autant que moi... Mais c'est à mon tour de te répondre aujourd'hui. »

Cette simple affirmation avait, à elle seule, soulevé un tas de questions et apporté quelques débuts de réponses. Manifestement, Lucie — ou plutôt, Bonnie — avait du se retrouver dans une situation quelques peu similaire par le passé, où les rôles avaient semblait-il été inversés. A quel genre de question avait-elle bien pu répondre ? Et surtout, à quel genre de questions pouvait répondre Célania, aujourd'hui ?

Des interrogations, elle en avait des centaines, sans doute des milliers, qui tournaient en boucle dans sa tête à longueur de journée. Seulement, quand bien même elle était venue ici pour trouver des réponses, elle ne s'était pas préparée à faire face à un fantôme du passé, pas plus qu'elle ne s'était imaginé qu'il répondrait volontiers à ses questions si d'aventure l'improbable s'était produit.

« Des questions..? » répéta-t-elle, pensive, « Mmh, je n'ai que ça, à vrai dire. Mais... enfin, tu n'es pas obligée... »

Il y avait toujours cette sensation désagréable qui lui collait à la peau depuis que la jeune femme était venue à sa rencontre — pourtant, à première vue, Lucie n'avait aucune raison de la craindre. Une partie de son être semblait malgré tout la rejeter, tout autant qu'elle se sentait attirée, intriguée par l'étrange attraction-répulsion qui semblait s'opérer en elle. Une sensation qui était loin d'être nouvelle, et qu'elle avait déjà ressentie plus tôt dans l'année.

I n n o c e n c e.

« Dis... » murmura-t-elle, hésitante, « Bonnie... C'était qui, pour toi ? »

(Parce que moi)
(Moi je ne suis personne.)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Ven 16 Aoû - 15:22
Not All Those Who Wander Are Lost




Les minutes passaient, la gêne s’installait, le malaise grandissait.


Pas plus à l’aise l’une que l’autre, les deux femmes hésitaient, cherchant leurs mots, formulant difficilement ce qu’elles éprouvaient, subissant davantage cette rencontre inopinée que de s'en réjouir.

Autour d’elles, le monde continuait de vivre, les villageois vaquaient à leurs occupations, leurs obligations. Parfois, un éclat de rire retentissait, faisant tourner la tête de la bleue qui cherchait inconsciemment n’importe quel prétexte pour ne pas fixer cette inconnue en face d’elle. Mal à l'aise à l’idée de discuter, plus encore plus avec quelqu’un qui ne la connaissait pas, Célania peinait à s’imaginer tenir une conversation dans ces conditions. Elle n’avait jamais été très doué pour cela ; la situation ne se prêtait pas à une amélioration.

Se rendant visiblement compte du malaise grandissant, Bonnie -Lucie ?- lui proposa une échappatoire, compatissante. L’épéiste aurait mille fois préféré la saisir, s’éloigner, reprendre sa route et oublier que Bonnie n’était plus.

Tellement plus simple.

Elle ne le pouvait pas. La Française avait beau avoir perdu une partie d’elle-même, elle ne pouvait pas s’éloigner de ce qui lui restait d’important. Elle ne le voulait pas. Chassant cette idée grotesque de son esprit, elle secoua vaguement la tête.

« Je ne le suis pas, c’est vrai. Mais ça ne me dérange pas. »

Juste un peu.


Mettre des mots sur ses pensées était devenu difficile.


Qu’allait-elle bien pouvoir lui révéler, après tout ? Ce qu’elle connaissait de l’Irlandaise était tout ce qu’elle lui avait laissé entrevoir lors de leur cohabitation. Peut-être serait-ce assez pour l’amnésique ; ça ne l’était pas pour la bleue. Tant d’interrogation et d’espoir pour si peu d’explication.

« Dis... » reprit la blonde tout bas. « Bonnie... C'était qui, pour toi ? »

Bonne question.

Une amie. Une aide. Une sauveuse. Une personne de confiance. Une fuyarde. Une ennemie. Beaucoup de réponse à une simple demande, où chaque mot pouvait conduire la Noé à appréhender leur rencontre mais surtout, son futur, de façon différente. Un mot, un chemin. Lequel Bonnie choisirait-elle de suivre ?

« C’était… »

C’était ?

« Tu es une amie. » hésita-t-elle, essayant de mettre un sourire rassurant mais sans vie sur son visage. « Je n’aurais que peu de réponse à t’apporter mais c’est le moins que je puisse faire. Si tu veux les connaître, toutefois. »

Se tournant, le fantôme avisa l’auberge qu’elles venaient de quitter, la désignant d’un signe de tête à son interlocutrice.

« On serait mieux à l’intérieur pour discuter, non ? C’est un peu… Bizarre, au milieu de la rue. »

Assises, au calme d’une table, aider par le réconfort d’une boisson, l’échange serait sans doute plus simple et aussi agréable que possible. Du moins, l’ancienne Exorciste l’espérait. Consciente des doutes et des craintes qui pouvaient trouvaient leur place chez la jeune femme, elle continua sur sa lancée, espérant calmer son hésitation.

« Bonnie, j’ignore ce que tu as appris sur toi pour le moment mais tu sais, tu étais et tu es une personne bien. C’est l’important, si tu veux mon avis. »

Elle ne pouvait se résigner à l'appeler Lucie. Non, elle était Bonnie.

© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Ven 16 Aoû - 22:37
How we need another soul to cling to. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Lucie appréhendait la réponse autant qu'elle avait hâte de l'entendre. Les prochaines paroles de celle qui se faisait appeler Célania seraient décisives, et détermineraient le chemin que prendrait leur nouvelle relation. Du moins, les bases de cette dernière, car l'amnésique refusait de laisser son passé dicter son futur : c'était comme laisser quelqu'un d'autre décider à sa place, et ce quelqu'un d'autre avait beau être Bonnie, elle n'en demeurait pas moins une inconnue aux yeux de la blonde. Une inconnue qu'elle désirait plus que tout connaître, et dont elle supportait de moins en moins le poids de la présence dans son ombre à chacun de ses pas. Elle voulait se souvenir de tout ou bien tout oublier — oublier d'avoir oublié —, mais elle n'en pouvait plus de cet entre-deux qui lui donnait le sentiment de n'être personne. Pas Lucie, mais pas vraiment Bonnie non plus. Pas totalement perdue, mais loin d'être à sa place pour autant. Pas morte... mais pas tout à fait vivante.

« C'était... »

La bleue marqua une pause, et Lucie sentit son souffle s'arrêter en même temps ; suspendu aux lèvres de la jeune femme.

« Tu es une amie, » affirma-t-elle finalement avec beaucoup d'hésitation et un vague sourire au coin des lèvres, « Je n'aurais que peu de réponse à t'apporter mais c'est le moins que je puisse faire. Si tu veux les connaître, toutefois. »

Amie. Il avait suffit d'un mot, un seul ; pour comprimer le cœur de Lucie autant qu'il avait allégé sa conscience. Elle était à la fois soulagée d'apprendre la nature de sa relation avec la femme aux cheveux bleus, mais désespérée de n'avoir aucun souvenir, aucune émotion, rien de ce qui pourrait lui évoquer un peu tendresse pour sa vis-à-vis. Elle avait l'impression de l'avoir perdue une seconde fois, là, juste comme ça ; juste parce qu'elle était incapable de se souvenir de la place qu'elle avait occupé dans sa vie. De l'importance qu'elle avait eue pour elle.

Elle sentit les larmes lui monter aux yeux mais ne vacilla pas, et fut très vite interpellée par la bleue :

« On serait mieux à l'intérieur pour discuter, non ? C'est un peu... Bizarre, au milieu de la rue.
Mh hm. »

Lucie hocha machinalement de la tête, acquiesçant sans vraiment être d'accord, sans vraiment avoir de préférence. Elle se moquait bien de paraître bizarre, se moquait bien de l'être véritablement : de toute façon, à mesure que les semaines passaient, sa vie faisait de moins en moins de sens et s'éloignait toujours plus des sentiers de la « norme ».

« Bonnie, j'ignore ce que tu as appris sur toi pour le moment mais tu sais, tu étais et tu es une personne bien. C'est l'important, si tu veux mon avis. »

Cette fois, elle dut se faire violence pour ne pas fondre en larmes. Les mots de Célania étaient comme un pavé jeté dans la marre, et avaient remué beaucoup de choses au fond de Lucie — bien plus qu'elle ne voulait bien l'admettre.

Une personne bien.

Ce n'était pas vraiment ce qu'elle pensait d'elle, et les faits allaient plutôt dans son sens. Qu'avait-elle apporté de bien aux autres depuis ce jour où elle s'était réveillée sans mémoire ? Elle n'avait eu de cesse de compter sur les autres, de compter avec les autres et souvent sans, de se heurter à des morceaux d'histoires aussi abîmés qu'elle, de fuir et de recommencer, de douter, parfois de mentir... Elle n'avait œuvré que dans son propre but, n'avait donné de son temps que pour rattraper — ou n'était-ce qu'espérer rattraper — celui qu'elle avait perdu, et n'avait que très peu — trop peu — de fois ouvert son cœur.

Elle n'était pas une mauvaise personne, évidemment. Mais loin, très loin d'être la « personne bien » qu'elle aspirait pourtant à devenir un jour. Après tout, n'était-ce pas pour ça que le destin lui avait accordé une seconde chance ? Afin de s'épanouir et de s'affirmer dans un avenir meilleur ? Et au lieu de ça, elle pourchassait les fantômes d'un passé oublié, et qui s'obscurcissait à mesure qu'elle en chassait pourtant les zones d'ombre.

Et Célania avait tout balayé d'une simple phrase.

Se rendant compte que son silence risquait de rapidement devenir gênant, elle essuya ses quelques larmes d'un mouvement rapide de la main, et tenta de retrouver un semblant de constance.

« Mh, désolée..., » finit-elle par articuler, « Je... Je ne m'étais pas attendue à ça. Tu vas trouver ça idiot, mais... j'avais peur, et... enfin, ce que je veux dire c'est merci. »

Elle inspira profondément, et ravala un sanglot.

« Ça me rend heureuse de savoir que Bonnie était quelqu'un de bien, » avoua-t-elle, sourire aux lèvres mais les yeux tristes, « Mais ça me fait comme un poids dans mon cœur tu sais, comme un étau qui se resserre et pourtant... »

(Il y a toujours ce vide dans mon cœur)
(Comme si mon cœur était cassé tu sais)
(Tu sais j'ai essayé de le remplir mais)
(Rien ne reste jamais.)

Elle baissa les yeux.

« Enfin... tu as raison, on devrait aller à l'intérieur, » acheva-t-elle, gênée par sa propre faiblesse, « Désolée... ça va aller maintenant. Célania. »

(Ton prénom pourtant)
(Il me rappelle quelque chose il me rappelle)
(Il me rappelle...)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Sam 17 Aoû - 16:21
Not All Those Who Wander Are Lost




Heureux ou tristes, les souvenirs apportaient toujours leur lot de larmes.


Soucieuse pour son amie, Célania avait espéré l’aider. Son hésitation à poursuivre leur échange étant presque palpable, ses mots n’avaient eu pour but que de la convaincre, de la rassurer.

Raté.

Loin d’être douée pour alimenter une conversation depuis qu’elle avait l’impression que rien n’avait d’importance, ne se rendant pas spécialement compte de heurter la sensibilité des autres, la bleue avait visiblement mal choisi ses mots, faisant verser quelques larmes incontrôlées à son interlocutrice.

Imbécile.

S’en voulant cruellement d’avoir aggravé la situation plutôt que de l’avoir allégé, la Française chercha lamentablement les mots justes, la phrase adéquate afin de mettre fin aux tourments de la blonde, en vain, malheureusement. En désespoir de cause, elle fît mine de poser une main réconfortante sur l’épaule de l’autre, suspendant son geste au dernier moment de peur, là encore, de faire plus de mal que de bien. Elle craignait que la proximité soudaine avec l’Innocence puisse éveiller à nouveau la Noé qui sommeillait en elle, comme Bonnie le lui avait expliqué quelque temps auparavant.

Pitoyable et désolée, elle ne fit rien, laissant le silence s’installer, n’ayant d’autres choix que d’attendre que la jeune femme retrouve son calme, priant pour que cela se fasse au plus vite. Heureusement, l'Irlandaise sembla rapidement se reprendre, essuyant les quelques larmes qui lui avaient échappé avant de lui répondre enfin.

« Mh, désolée... Je... Je ne m'étais pas attendue à ça. Tu vas trouver ça idiot, mais... j'avais peur, et... enfin, ce que je veux dire c'est merci. »

La peur.


Une vieille amie que Célania ne connaissait que trop bien, elle aussi. Seulement, s’agissait-il vraiment de cela ? Perplexe, elle haussa un sourcil, cherchant à comprendre. N’était-ce pas plutôt du soulagement ?

« Ça me rend heureuse de savoir que Bonnie était quelqu'un de bien. Mais ça me fait comme un poids dans mon cœur tu sais, comme un étau qui se resserre et pourtant... »

C’était donc cela, en fin de compte.

Les mots ne trouvaient pourtant pas échos dans les yeux tristes de l’amnésique. Tout comme les siens, ils semblaient happés par les ténèbres, occultés par des angoisses et des souffrances connues seulement par leurs propriétaires.


Un poids au cœur, un étau, des ténèbres, la peur du futur et de l'inconnu.


Bonnie l’ignorait surement -il était préférable qu’elle n’en sache rien- mais les deux amies partageaient désormais une souffrance similaire. L’ironie de la situation étira légèrement les traits de l’épéiste. Toutes deux souffraient, toutes deux étaient en quête de rédemption. Certaines amitiés partageaient des espoirs, des rêves, des rires. La leur partageait des peines et des tourments.

« Enfin... tu as raison, on devrait aller à l'intérieur, » finit-elle par dire après une inspiration résolue « Désolée... ça va aller maintenant. Célania. »

N’ajoutant rien de plus, le fantôme hocha la tête, pour reprendre la direction de l’auberge, une fois de plus. À l'intérieur, silencieuses, les deux femmes trouvèrent une table où s’installer, loin d’être soumise au calme que la situation préconisait. Faute de mieux, elles devraient faire avec. Ne sachant pas vraiment par où commencer ni quoi dire pour ne pas brusquer la Noé, Célania s’empressa de commander un thé, espérant que la boisson l’aiderait à trouver les mots ainsi qu’a focaliser son esprit, invitant Bonnie à faire de même.

Les yeux dans le vague, fixant les alentours, la bleue se décida enfin à prendre la parole.

« Quand j’y pense, » commença-t-elle autant à l’adresse de son amie que pour elle-même, « c'est plutôt drôle de se croiser ici ; c’est dans ce village que nous nous sommes rencontrés la première fois. »

Consciente que sa phrase ne suffirait pas à raviver les souvenirs de Bonnie mais plutôt à attiser davantage sa curiosité, elle se convainquit de raconter de la meilleure façon possible leur rencontre.

«C’était il y a quelques mois, il me semble... » cherchant ses souvenirs en même temps qu’elle les racontait, Célania hésita à plusieurs reprises, « Il y avait une fête. Pas une très grosse mais elle était pleine de vie, de stands, de manèges... Je ne sais pas pourquoi tu étais ici mais… Il y avait cette petite fille, Émy. Elle était perdue et a cru que tu étais une princesse, à cause de tes longs cheveux. Alors elle n’a plus voulu te quitter. »

D’ailleurs, qu’était-elle devenue ?

« Tu m’as demandé si je la connaissais mais ce n’était pas le cas, je n’étais là que de passage. Et comme tu ne voulais pas la laisser seule, de peur qu’il lui arrive quelque chose, nous avons passé l’après-midi avec elle, à l’accompagner sur tous les stands qu’elle voulait voir. »

Un fin sourire, bien que sans vie, apparut sur son visage à mesure qu’elle se perdait elle-même dans ces souvenirs heureux. Tout cela lui paraissait si lointain, si étrange… Trop joyeux pour s’être réellement produit.

Depuis combien de temps n’avait-elle pas été simplement heureuse ? Depuis combien de temps n’avait-elle pas réellement sourit ?

« On s’est bien amusé, » finit-elle par conclure rapidement, ne souhaitant pas se perdre davantage dans cette mémoire qui la faisait souffrir.

Ce genre d’événement ne se reproduirait sans doute plus jamais ; jamais elle ne revivrait des heures aussi amusantes.

Ses yeux se mirent à fixer la Noé, interrogatifs.

Dis Bonnie, tu t’en souviens ?


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Dim 18 Aoû - 21:07
And I guess I've known it all along. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Ton prénom
Il me rappelle quelque chose
C'est là quelque part dans mon cœur
Ou peut-être bien dans tes yeux
Ton prénom
Des couleurs, des bruits, des odeurs
Et puis rien (le vide)
L'obscurité, le silence, un goût amer
(Le sang)
Pourtant il m'évoque de jolies choses tu sais
Je crois me souvenir d'un rire
Il résonne en moi comme un écho
C'était le plus beau d'entre tous
(Celui d'un enfant)
(D'un enfant heureux)
Ton prénom
Il me rappelle un parfum
Avec un goût de sucre, de miel et de fleurs
(Celui des matins heureux)
(et d'une nuit sans fin)
Ton prénom
Il me donne envie de sourire tu sais
(Je crois me rappeler du tien)
De pleurer aussi
(Et tes larmes)

Lucie suivit la jeune femme sans un mot, absorbée par ses propres pensées. Il lui semblait s'approcher pour la première fois de ce qui ressemblait à un véritable souvenir, mais il n'était fait que d'impressions, d'émotions — conflictuelles, douces et violentes — et de ressentis trop vagues pour en faire quelque chose. Les yeux fixés sur le sol, elle tentait tant bien que mal d'ignorer le brouhaha et les regards trop curieux posés sur elle, tout en essayant de chasser cette sensation d'inconfort grandissante qui ne l'avait quittée depuis que Célania était arrivée. Les lieux lui paraissaient soudain bien plus petits que lorsqu'elle y était entrée la première fois, et sans s'en vraiment s'en rendre compte, elle s'assura de pouvoir garder un œil sur la porte de sortie. Juste au cas où, même si elle ignorait parfaitement l'éventualité à laquelle elle s'était inconsciemment préparée.

A peine installée, la bleue commanda un thé, et Lucie s'empressa de l'imiter, plus par automatisme que par envie. De toute façon, elle avait l'estomac retourné et la gorge bien trop nouée pour être en mesure d'avaler quoique ce soit.

« Quand j'y pense, » entama Célania, d'un air vague et absent, « c'est plutôt drôle de se croiser ici ; c'est dans ce village que nous nous sommes rencontrés la première fois. »

L'amnésique haussa un sourcil, intriguée. L'annonce ne la surprenait qu'à moitié : au fond d'elle, elle avait toujours su que le destin — et ses propres choix — ne l'avaient pas conduite ici par hasard.

« C'était il y a quelques mois, il me semble... » reprit-elle, hésitante, « Il y avait une fête. Pas une très grosse mais elle était pleine de vie, de stands, de manèges... Je ne sais pas pourquoi tu étais ici mais... Il y avait cette petite fille, Émy. Elle était perdue et a cru que tu étais une princesse, à cause de tes longs cheveux. Alors elle n'a plus voulu te quitter. »

Un léger sourire s'était dessiné sur les lèvres de la blonde, tandis qu'elle écoutait le récit de celle qui avait été son amie. Dans les faits, ce qu'elle évoquait ne lui rappelait rien de concret... Mais une part d'elle, enfouie en elle, avait le sentiment d'avoir vécu tout ce qu'elle racontait. L'autre part, en revanche, jaugeait les mots de la bleue d'un air confus, essayait de recoller les morceaux, de relier la réalité à la version déformée et altérée de sa mémoire.

(De longs cheveux...)
(Ce n'est pas la première fois que j'ai cette impression)

Machinalement, elle passa une main dans ses cheveux, troublée par cette sensation qui ne la quittait pas. C'était étrange — en tout cas pour elle —, pour quelqu'un qui avait oublié toute sa vie, d'avoir le sentiment persistant que sa chevelure y avait occupé une place si grande.

« Tu m’as demandé si je la connaissais mais ce n’était pas le cas, je n’étais là que de passage. Et comme tu ne voulais pas la laisser seule, de peur qu’il lui arrive quelque chose, nous avons passé l’après-midi avec elle, à l’accompagner sur tous les stands qu’elle voulait voir. »

Émy. Ce prénom ravivait de drôles de souvenirs, à commencer par l'image mentale d'une écharpe qui s'imposa à elle. Une écharpe... ça aussi, elle avait l'impression que ça renfermait plus d'importance qu'à première vue ; alors elle s'empressa de le noter dans le petit calepin qu'elle avait ressorti pour l'occasion.

Écrire pour ne plus jamais oublier.

« On s'est bien amusé, souffla la bleue et juste comme ça, mit un point final à l'histoire qu'elle avait raconté avec tant de nostalgie.
En effet, » acquiesça distraitement la blonde, « Ça a l'air d'avoir été une belle journée. »

Ça lui semblait irréel, aujourd'hui, de s'imaginer faire preuve d'autant d'insouciance, de se laisser porter par un village en fête, en compagnie d'une inconnue et d'une enfant perdue. Presque trop pour y croire, et si elle n'avait pas eu l'intime conviction — renforcée par ces sensations qui lui revenaient en flashs — d'avoir été au cœur de cette histoire, de ce conte merveilleux dans lequel elle était une princesse ; elle aurait sans doute pensé que Célania lui avait menti pour son bien.

J'étais heureuse (?) ” acheva-t-elle d'écrire sur son carnet, avant de le refermer.

« Merci de m'avoir raconté tout ça, » reprit-elle en désignant ledit carnet, « J'ai tout écrit ici. Comme ça, si un jour j'ai l'impression de me souvenir de quelque chose, mes notes pourront m'aider à me rappeler. »

Son regard se voila d'une tristesse, qu'elle tenta de dissimuler derrière un faux sourire.

« Et si je ne m'en rappelle jamais, eh bien... au moins, je suis sûre de ne pas les oublier une seconde fois. »

Elle laissa promener son regard dans le vague et, par hasard, fit tomber ses deux prunelles sur les étranges bracelets rouges que portait la bleue à chaque poignet. A leur vue, son cœur rata un battement et elle se sentit soudain prise d'un malaise qu'elle posa instinctivement une main sur sa poitrine, comme pour s'assurer qu'il battait toujours. Un moment passa, durant lequel elle inspira et souffla longuement, tout en essayant de garder sa constance face à sa vis-à-vis. Puis, lorsqu'elle fut calmée — assez pour maîtriser ses émotions — elle leva ses yeux vers Célania.

« Mmh... Tu sais, tout ça, c'est encore très confus pour moi, alors... Désolée si mes propos te paraîssent un peu bizarre. Ils le sont sûrement, » annonça-t-elle, gênée, entortillant nerveusement une mèche de ses cheveux autour de son doigt, « Par où commencer... »

Elle avait achevée sa phrase d'un soupir, et d'un regard fuyant.

« C'est juste que... parfois, certaines choses en lien avec mon passé m'évoquent des sensations, » expliqua-t-elle, « Ça peut être une odeur, un bruit, une image... »

Elle prenait soin de bien choisir ses mots — elle voulait être sûre d'être comprise, et de ne pas blesser son amie tout juste retrouvée.

« Et parfois, des sentiments. Une impression de froid, de chaud, de tristesse ou de joie... » reprit-elle, « Mh... ce genre de choses, tu vois ? »

Elle fit une pause, les yeux fixés sur la tasse de thé à laquelle elle n'avait pas touché.

« Mmh... quand je t'ai vue... enfin, ton prénom... » avoua-t-elle finalement, « C'est étrange, parce que j'ai ressenti ces choses que tu m'as racontées. Mais je n'arrive pas à me défaire d'une sensation... mh... effrayante. »


(Comme si j'avais un monstre)
(Comme si j'étais (?) un monstre)

« Quelque chose d'horrible... et dangereux. »


(Prêt à te dévorer.)

(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mer 21 Aoû - 22:15
Not All Those Who Wander Are Lost




Les paroles s’envolaient au gré du vent, les mots s’écrivaient, sur les pages vierges.


Au fil de son récit, l’amnésique se tue. Écoutant attentivement ses mots, ne l’interrompant à aucun moment, ne lui posant aucune question. Les yeux rivés sur un petit carnet usé, elle se contentait d’écrire frénétiquement, au rythme de ses phrases, ne perdant pas une miette de chaque sentiment -de chaque souvenir- qui se cachait derrière ses paroles. Happée par sa tâche, Bonnie donnait l’impression de ne l’écouter que d’une oreille discrète, se concentrant davantage sur sa retranscription que sur l’instant présent.

Lorsqu’elle conclut enfin, l’Irlandaise se contenta d’acquiescer vaguement, comme par automatisme, ne laissant pas la jeune femme sans réponse. Son carnet, ce qu’elle écrivait dedans, absorbaient totalement son esprit, l’emmenait ailleurs. Comme si elle vivait le souvenir à travers ses textes plutôt qu’à travers le discours.

Étrange, qu’un si petit carnet ait plus d’importance que la réalité.

Patiente, l’ancienne Exorciste attendit que la femme termine son histoire. Elle ne savait que dire de plus, ignorait si davantage de mots pourraient déranger ou non l’écrivaine.

« Merci de m'avoir raconté tout ça, » finit-elle par dire.

D’un geste vif, Bonnie lui montra le fameux objet, comme s’il s’agissait du trésor le plus inestimable qu’elle possédait. C’était peut-être le cas.

Du moins, ce qui se trouvait à l’intérieur, l’était.

Songeuse, Célania plissa les yeux pour tenter d’apercevoir ce qui était noté à l’intérieur. Elle n’en eut par le temps. La blonde reprit le feuillet vers elle, le fixant avec nostalgie et tristesse.

« J'ai tout écrit ici. Comme ça, si un jour j'ai l'impression de me souvenir de quelque chose, mes notes pourront m'aider à me rappeler. Et si je ne m'en rappelle jamais, eh bien... au moins, je suis sûre de ne pas les oublier une seconde fois. »
« Tu n’oublieras pas une fois de plus, j’en suis sûre. »

Elle n’en savait rien.

La bleue avait prononcé ces mots par simple compassion. Elle se voulait rassurante, espérait mettre à l’aise son amie. Toutefois, elle sembla seulement parvenir au contraire. Bonnie parut se sentir mal, l’espace de quelques minutes, comme si une panique soudaine l’avait prise. Embêtée, le fantôme regarda son interlocutrice en silence, se demandant à regret si elle n’avait pas dit quelque chose de trop.

« Tout va bien ? » hasarda-t-elle, hésitante.
« Mmh... Tu sais, tout ça, c'est encore très confus pour moi, alors... Désolée si mes propos te paraîssent un peu bizarre. Ils le sont sûrement. Par où commencer... »

Si la gêne semblait maîtrisée, il ne faisait aucun doute qu’elle était toujours présente, cachée là, quelque part au plus profond de la blonde, côtoyant doutes et craintes.

La réaction de Bonnie n’avait fait qu’amplifier sa propre hésitation. Trouver les paroles justes était bien plus difficile qu’elle ne l’avait imaginé. Peut-être même n’y parvenait-elle pas. Elle ne tenait pas à vexer son amie par des mots hasardeux, injustes, incompréhensibles. Elle souhaitait seulement l’aider.

Si elle le pouvait, toutefois.


Alors, ne souhaitant pas faire de nouveau une erreur, elle ne prononça plus une phrase, tournant la tête vers sa tasse, s’enfermant dans un mutisme profond, jusqu’à ce que la conversation lui soit plus accessible.

Autrefois, l’épéiste aurait été plus qu’attristée du sort de l'amnésique. Elle lui aurait pris les mains pour la réconforter. Elle lui aurait dit des paroles rassurantes. Elle l’aurait incité à ne pas abandonner, à aller de l’avant. Aujourd’hui, elle s’en sentait tout simplement incapable. Comment pouvait-elle aider les autres à aller mieux lorsque elle-même souffrait continuellement ? C’était comme impossible ; ses maux se répercutaient toujours sur les autres, d’une façon ou d’une autre.

De la tasse, ses yeux passèrent à ses mains. Elles lui semblaient si froides…

La voix de Bonnie s’éleva à travers ses pensées, à son tour hésitante.

« C'est juste que... parfois, certaines choses en lien avec mon passé m'évoquent des sensations. Ça peut être une odeur, un bruit, une image... »

Elle ne l’écoutait que vaguement, fixant toujours ses mains. Guidée par les paroles.

Ses mains couvertes de sang. Le sien. Celui des autres.
Ses mains si froides. Dans la neige. Mortes.
Ses mains. Invisibles. Comme elle.
Et les deux bracelets. Ceux par qui tout était arrivé.

Souhaitant tenir hors de son esprit les sombres pensées qui revenaient bien trop vite -dès qu’elle baissait sa garde- Célania redressa la tête, plongeant son regard dans celui de la jeune femme assise en face d’elle, concentrant toutes son attention sur ses mots.

« Et parfois, des sentiments. Une impression de froid, de chaud, de tristesse ou de joie... Mh... ce genre de choses, tu vois ? »

Comprenait-elle ?

L’ancienne Exorciste n’en savait rien. Elle peinait à s’imaginer ces choses dont on lui parlait. Ce qu’elle comprenait toutefois, c’était que Bonnie ne se souvenait pas de leur rencontre. Elle ne se souvenait pas d’Émy. Pas de la fête. Pas de la neige. Pas de la nuit. Pas du monstre. Pas de la maison.

L’Irlandaise détourna les yeux, fixant la table en bois, abîmée par l’âge et l’usage.

« Mmh... quand je t'ai vue... enfin, ton prénom... C'est étrange, parce que j'ai ressenti ces choses que tu m'as racontées. Mais je n'arrive pas à me défaire d'une sensation... mh... effrayante. »

Effrayante ?

« Quelque chose d'horrible... et dangereux. »

Horrible. Dangereux.

Ce n’était pas de ça dont Célania voulait qu’elle se souvienne.

Surprise et mal à l’aise de l’entendre prononcer de telles paroles, la bleue tressaillit et renversa par la même occasion une partie de son thé. Elle pesta, et, résolue -paniquée- elle entreprit de nettoyer son erreur avec sa serviette. Vexée, peinée, elle s’exécuta sans rien dire.

Elle avait peur.

Et si Bonnie se souvenait de son Noé ? Et si elle l’attaquait ? Après tout, elle ne représentait plus rien pour elle. Rien de ne la retenait. Rien de ne l'empêchait de livrer un combat ici et maintenant. Rien ne l’empêchait de se souvenir.

Si. Elle.

Alors qu’allait-elle dire ? La blonde avait parlé de sensations. Pas de souvenirs. Elle ne devait pas se souvenir. Pas de ça.


Surtout pas.


« Peut-être… Peut-être que cette… Sensation, te viens de l’orage qui nous a surprises, ce jour-là ? »

Prise de court, paniquée, elle fit la pire chose qu’elle aurait pu faire à son amie.

Célania lui mentit.

Elle ne voulait pas effrayer Bonnie. Elle ne voulait pas lui révéler la vérité. Elle ne voulait pas la mettre devant la guerre. Elle ne voulait pas qu’elles soient à nouveau ennemies. Elle ne voulait pas lui faire de mal.

« C’était une véritable tempête. Emy a eu très peur. »

Alors elle cacha la vérité.

© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mar 27 Aoû - 14:22
White like a diamond, black like coal. ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Comme elle s'y était attendue, la réflexion de Lucie avait perturbée la bleue — bien plus qu'elle ne l'avait imaginé, cela dit. Sa surprise — ou son mal-être — fut telle qu'elle en trembla et renversa sa tasse de thé, dont une partie se déversa sur la table. L'amnésique voulu intervenir mais Célania ne lui en laissa pas le temps, et se dépêcha de nettoyer, non sans avoir fulminé quelques mots que Lucie ne compris pas. Elle la regarda s'exécuter le regard triste, et le cœur soudainement rongé par la culpabilité — plus que d'habitude, du moins, puisque le sentiment d'être coupable ne la laissait jamais vraiment en paix.

La jeune femme semblait réellement peinée, et la blonde s'en voulait de l'avoir ainsi blessée. Il fallait pourtant qu'elle soit honnête avec elle, d'autant plus que la sensation de malaise grandissait et se faisait de plus en plus oppressante, comme si quelque chose d'horrible était prêt à bondir hors d'elle à n'importe quel instant. Une simple impression, à n'en pas douter, se rassurait-elle. Mais une impression bien réelle tout de même, si forte qu'elle lui tordait l'estomac et l'empêchait de toucher à sa tasse de thé fumante.

Si le passé qu'elles avaient partagé ensemble n'était pas aussi beau que la bleue le laissait croire, elle voulait le savoir. Elle avait besoin de savoir, et ne voulait pas se défiler face aux erreurs qu'elle avait commises autrefois. Si cette deuxième — troisième ? — vie était une chance de se racheter, elle voulait la saisir.

« Peut-être... Peut-être que cette... sensation, te vient de l'orage qui nous a surprises, ce jour-là ? »

Lucie leva un regard étonné vers la bleue, le visage frappé d'une surprise qu'elle ne pouvait pas cacher. L'affirmation lui semblait si délibérément disproportionnelle à ce qu'elle avait évoqué qu'elle se demanda un instant si Célania ne tentait pas simplement un trait d'humour hasardeux ; mais le sérieux — et la gêne — sur son visage ne permettaient pas le doute.

L'expression de l'amnésique se figea aussitôt dans le marbre, mais elle peinait malgré tout à dissimuler sa profonde déception. Pas déçue par la bleue, non — c'était son choix et elle le respectait. Après tout, si elle avait la chance d'avoir oublié son passé, ce n'était pas le cas de son ancienne amie ; et peut-être aurait-elle voulu être à sa place, à ce moment-là.

« C'était une véritable tempête. Emy a eu très peur.
Oh... Je vois. » répondit-elle simplement, d'un ton monotone.

Un silence s'installa. Lucie réfléchissait, le regard fixé sur le minuscule reflet que lui renvoyait sa tasse de thé. Ses yeux s'éloignaient parfois un peu pour se poser sur les bracelets rouges de Célania, qui l'intriguaient tout autant qu'ils la repoussaient. Elle ne savait pas dire quoi, ni expliquer comment et encore moins pourquoi, mais quelque chose lui donnait envie de vomir, lorsqu'elle les fixait ainsi. C'était presque une révulsion, qui l'atteignait au plus profond de son âme, semblait réveiller une vieille douleur, comme un faute marquée au fer rouge.

« Innocence, » souffla-t-elle pour elle-même, sans vraiment savoir pourquoi ce mot lui était venu.

C'était quelque chose dont Destiny lui avait parlé, quelques semaines plus tôt. L'Innocence, une arme secrète pour affronter des démons tout aussi secrets. Elle ne lui en avait pas dit plus, et Lucie se prenait encore parfois à se demander si elle n'avait pas rêvé tout ça, tant ça lui paraissait improbable. Mais ce qui l'était davantage, c'était que ce souvenir lui revienne là, précisément à cet instant, et que le mot tournait désormais en boucle dans sa tête comme une litanie.

I n n o c e n c e. I n n o c e n c e. I n n o c e n c e.

Impardonnables.
Ils sont impardonnables ils—


(Tais-toi.)

C'est Elle
La femme dans la neige je la reconnais c'est—
Celle qui n'a pas d'ombre
Celle que tu as sauvé celle que—
(Sa brûlure était insupportable)
(Et ses mains)
(Ses mains ses mains ses mains s e s     m a i n s)


(Tais-toi !)


« Tais-toi... » murmura-t-elle en se tenant la tête, soudainement migraineuse.

Réalisant qu'elle devait paraître bien étrange — et sans doute même inquiétante — aux yeux de la bleue, elle lui lança un regard désolé, qui se voulait rassurant mais qui traduisit toute la détresse qu'elle ressentait.

« Pardon, je... ce n'était pas pour toi, » fit-elle, la machoire serrée, « Je ne dors pas bien en ce moment, alors... mh... j'ai souvent des migraines. »

Celle-ci était différente, et elle s'en rendait parfaitement compte. Ou bien elle perdait définitivement la tête, ou bien une voix s'était immiscée dans son esprit, là, à l'instant. Et elle n'était pas sûre de savoir quelle option elle préférait, ni de vouloir savoir laquelle était la bonne.

« Désolée, » souffla-t-elle, en tentant de reprendre un air vaguement assuré, « Tu sais... à propos de l'orage... Tu n'es pas obligée de me dire la vérité. Mais... si tu n'as pas envie d'en parler... S'il te plait, dis-le moi. Je comprendrai, tu sais. »

(Je suis fatiguée)
(Fatiguée de vivre dans le mensonge.)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mer 28 Aoû - 15:55
Not All Those Who Wander Are Lost




Trahison, abandon, mensonge… Doucement mais surement, elle s'enfonçait dans ses pires vices, sans conscience de le faire.


« Oh... Je vois. »

Son ton ne reflétait sans doute pas l'ampleur de sa déception. Mais son impassibilité confortait la bleue dans son échec. Elle ne savait pas mentir ; pourquoi avait-elle seulement -stupidement- essayé ?

Pour l’aider.

C’était ridicule. Cacher la vérité à une amie n’était pas de l’aide. Seulement une action désespérée est irréfléchie, dans l’espoir de la tenir le plus loin possible de la cruauté. Mais fuir son passé éternellement était impossible, elle le savait. Elle-même devrait affronter le sien, si par chance elle parvenait à affronter et triompher du Noé. Affronter la Congrégation et Central. La déserteuse pouvait se voiler la face autant qu’elle le voulait, cela n’empêcherait pas le futur de la rattraper.

C’était exactement la même chose pour Bonnie. C’était exactement pour cette raison qu’elle avait besoin de connaître les fantômes de son passé.

Mais comment pouvait-elle lui parler de tout ceci ? Comment pouvait-elle être annonciatrice de si mauvaises nouvelles ?

Avait-elle seulement apporté de bonnes nouvelles un jour ?

Le silence s’installa, aucune des deux jeunes femmes ne semblaient en mesure de le briser. La blonde, coincée entre l’inconnu et la déception, la bleue, entre l’incertitude et le malaise. Plus prudemment que la première fois, Célania porta la tasse fumante à ses lèvres, cherchant quoi faire, quoi dire.

Qu’est-ce qui était juste de faire ? Elle qui avait tant donné pour cet idéal n’en avait aucune idée.

Elle reposa sa tasse, perdue dans ses propres pensées. Le bruit de la vaisselle fût accompagné d’un mot. Un mot grave, horrible, sombre, qui contrasta avec la tintement clair, délicat et léger de la porcelaine.

« Innocence. »

Un murmure, à peine audible.


Un murmure, qui aurait pu avoir la même puissance qu’un cri. Alarmée, la Française redressa la tête vers Bonnie. La Noé fixait ses bracelets. Son Innocence. Emplie de doute, elle fronça les sourcils. Se souvenait-elle de quelque chose ? Il n’y avait malheureusement qu’un moyen de le savoir ; relancer cette conversation qui s’enfonçait inexorablement dans les méandres de ce qu’elles fuyaient : la guerre.

Toujours là, cachée dans l’ombre, se rappelant à ses combattants d’une façon ou d’une autre.

« Bonnie... »

Hésitante, elle cherchait la meilleure façon de formuler sa question. Toujours. Espérant sincèrement ne pas aggraver la situation.

« Tais-toi... »

Toujours, les murmures. Pourtant, la bleue était sûre de l’avoir entendu, malgré ses mains qui cachaient sa tête. Perdue dans cet échange difficile, elle obéit, fixant son interlocutrice, peinée et à la fois septique.

Elle voulait juste partir. Avant de voir la situation s’aggraver.

La jeune femme redressa la tête, tentant de reprendre contenance, aussi bien physiquement que dans ses propos. Sur ses gardes, crispée, l’ancienne Exorciste l’écouta.

« Pardon, je... ce n'était pas pour toi, » s’excusa-t-elle. « Je ne dors pas bien en ce moment, alors... mh... j'ai souvent des migraines. »

Pas pour toi.

Pour qui alors ? La réponse, Célania la connaissait. Elle était là, quelque part, jouant avec son amie. La Mémoire, la Noé. Tout n’était pas oublié. Le pire restait.

« Désolée. Tu sais... à propos de l'orage... Tu n'es pas obligée de me dire la vérité. Mais... si tu n'as pas envie d'en parler... S'il te plaît, dis-le-moi. Je comprendrai, tu sais. »

Envie.

Le fantôme ne pouvait plus parler d’envie depuis bien longtemps. Ce n’était pas ce sentiment égoïste qui l’avait poussé à se taire, à mentir.

La peur. Le regret.

Les coupables n’étaient jamais bien loin. Mais si Bonnie voulait -à n’importe quel prix- se souvenir, si la Noé était toujours là, s’amusant de l’amnésique, pouvait-elle lui refuser sa demande ?


Non.


« Ce n’est pas… »

Que pouvait-elle lui dire ? Beaucoup de choses. Bien trop. Des histoires, elle en connaissait pleins. Des histoires horribles, avec beaucoup de cris, de larmes, de sang, de morts… Comment les raconter, ça, c’était la vraie question. Celle qui n’avait pas de réponse acceptable.

Il fallait les exprimer tout de même. Son amie le souhaitait. Alors, Célania prit une grande inspiration, essayant de trouver le peu de courage qui lui restait, pour le plus triste des comptes. Celui où il n’y a ni Princesse, ni petite fille, ni fête joyeuse, ni fin heureuse.

« Je suis désolée… Je voulais simplement te protéger, que tu ne retombes pas dans tout ça. Mais c’est peut-être plus important que tu te souviennes. »

L’espace d’un instant, ses yeux tombèrent à nouveau sur le liquide ambré de sa tasse. La surface ne lui renvoya rien, comme depuis plusieurs mois. Mais étrangement, c’était plus acceptable que de supporter le regard de la blonde ; plus acceptable que de le voir se transformer lorsqu’elle saurait.

« Ce que… Ce que j’essayais de te cacher… C’est la guerre. Une guerre dont nous sommes des combattantes. Et où nous sommes ennemies. »

Prête à replonger dans l’atrocité, Bonnie ?


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Dim 1 Sep - 22:33
Remember. Remember it all (except). ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

Le regard de Célania ne mentait pas — et c'était précisément pour cette raison que Lucie ne pouvait pas lui en vouloir de lui cacher la vérité. Elle devait avoir ses propres raisons, des raisons qui allaient bien au delà de la simple question d'envie. Le verrou qui maintenait sa bouche close devait être fait d'autre chose, de quelque chose de plus sombre, de plus effrayant, de beaucoup plus dangereux. Quelque chose qui, peut-être, ressemblait un peu à ce qu'elle ressentait depuis qu'elle l'avait retrouvée.

Quelque chose qui avait sans doute un rapport avec ces deux bracelets rouges dont l'image ne quittait pas son esprit, quand bien même elle ne les regardait plus.

« Ce n'est pas... » commença la bleue, avant de se raviser.

Lucie ne voulait pas la brusquer, alors elle se tut, et attendit patiemment. Peu importait la réponse — elle n'était même pas obligée de lui en donner une, après tout. Sa curiosité, son envie, son besoin de savoir passait après le bien-être de celle qui avait un jour été son amie ; quand bien même elle n'était plus aujourd'hui qu'un fantôme. Il n'avait jamais été question d'obtenir la vérité à tout prix. Il n'avait jamais été question de se faire passer avant les autres — en fait, il n'avait tout simplement jamais été question d'elle. Sa vie, c'était les autres. Pour les autres. C'était la raison de sa deuxième chance, elle en était persuadée. La consacrer aux choses importantes.

Elle passa sa main dans le nœud de tissu fixé dans ses cheveux — depuis ce jour-là, elle ne s'en était jamais défait. Elle avait trop peur de le voir disparaître, trop peur qu'il rejoigne le monde des rêves auquel il appartenait. Et maintenant qu'elle savait, — maintenant qu'elle se doutait un peu, du moins — tout faisait sens. Tout, et plus rien à la fois.

Célania prit une grande inspiration, et Lucie ravala sa salive par anticipation et appréhension.

« Je suis désolée... Je voulais simplement te protéger, que tu ne retombes pas dans tout ça. Mais c'est peut-être plus important que tu te souviennes. »

Les mots employés par la bleue ne la rassuraient pas, et lui faisaient craindre une réalité plus sombre encore que celle qu'elle avait imaginée. La pause que son amie prit à cet instant ne fit qu'accentuer encore cette impression, et Lucie sentit sa gorge se nouer dans l'angoisse et l'attente. Elle fixa sa propre tasse, ravala une nouvelle fois sa salive, et passa une main dans ses cheveux.

« Ce que... Ce que j'essayais de te cacher... C'est la guerre. Une guerre dont nous sommes des combattantes. Et où nous sommes ennemies. »

Lucie demeura silencieuse, abasourdie. Elle n'était pas effrayée, apeurée, en colère ou désespérée, non. L'espace d'un instant, elle se sentit purement et simplement déconnectée de la scène, du présent, du moment. Des milliers de mots, d'émotions et de questions lui traversèrent l'esprit, mais aucun son ne sortit de sa bouche, pas plus que l'émotion ne se manifesta dans son regard.

Et là, au plus profond de son âme, l'autre s'éveilla.

Ce qu'elle essaye de te dire, Bonnie
Ce que tu as déjà compris— n'est-ce pas ?
Ce que tu ne voulais pas savoir
Ce que tu as toujours su, au fond de toi
Au fond de toi, c'est
Au fond de toi, tu es
Au fond de toi, je suis
Je suis tu.


memora
(Souviens-toi)

Et juste comme ça, par sa simple volonté, l'entité rendit ses souvenirs à son hôte.

Souviens-toi, Bonnie
Souviens-toi sept-mille ans
et trente-six ans
Souviens-toi Noé
et apôtre
Souviens-toi l'Arche
et le Déluge
Souviens-toi le crime
et l'Innocent
Souviens-toi la famille
et le traître
Souviens-toi l'Amour
et la Mort
Souviens-toi l'Éternité
et le dernier jour
Souviens-toi la première nuit
et la dernière
Souviens-toi, Bonnie
Souviens-moi
memora


Lorsqu'elle revint à elle, Bonnie pleurait. Elle pleurait des larmes noires comme l'encre, des larmes qu'elle ne sentait pas couler, ou si peu. Les larmes de memora.

« Je... » murmura-t-elle d'une voix fébrile, tremblante, « Je... »

Elle se hâta d'essuyer ses larmes, priant pour que personne ne l'ait aperçue ; et prit à son tour une grande inspiration, les mains moites et tremblantes.

« Célania... » reprit-elle, incertaine, l'air terrifiée, « Là, juste à l'instant, je... »

Son cœur battait à tout rompre, et sa tête lui faisait mal, atrocement mal. Elle avait l'impression que sa tête allait s'ouvrir, que son front se déchirait, et bien que moindre ; elle se souvenait désormais — partiellement — de la première nuit. Celle où elle s'était éveillée en tant qu'apôtre de Noé, et où Saga était venu la trouver.

« Je me souviens, Célania, je... » les sanglots restaient dans sa gorge, mais elle se sentait capable de céder à tout moment. « Je me suis souvenu... »

Une main appuyée contre son front endolori, l'autre serrée sur un pan de sa robe, elle essayait malgré tout de garder un semblant de constance, pour ne pas éveiller les soupçons — heureusement, l'auberge était bruyante et fréquentée, à cette heure-ci.

« Je suis... un fragment de... la mémoire de Noé... » dit-elle, sans pour autant être certaine de ce qu'elle avançait — la douleur était trop forte, les souvenirs trop flous et trop récents, la révélation trop brusque et la situation trop pénible pour avoir les idées claires.

Lentement, — trop lentement — les souffrances diminuèrent, permettant à la blonde de respirer un peu mieux. Son regard se fixa à nouveau sur les bracelets de la bleue et, cette fois, leur nature lui apparue aussi claire que le cristal.

Que le cristal divin.

« Tu es une exorciste, c'est ça..? » demanda-t-elle sans attendre de réponse. D'un regard, elle désigna les bracelets de Célania. « J'ai... déjà rencontré une exorciste. Et elle m'a déjà parlé de... mh... ça... de l'Innocence, je veux dire. »

Elle avait la gorge nouée, le cœur affolé, l'estomac retourné et la conscience lourde, très lourde.

« Tu sais, mh... » murmura-t-elle, « Je ne sais pas ce qu'a pu te faire... Bonnie, par le passé mais... moi, Lucie... enfin, non... Bonnie, mh ? (c'est toujours moi, n'est-ce pas ?) Je ne te ferai aucun mal, mh. Je... »

Tu ne tiens jamais tes promesses, Bonnie.

« Je te le promets. »

(Celle-ci je la tiendrai)
(Celle-ci je la tiendrai parce que)
(Maintenant je)
(Maintenant je n'ai plus je)
(Maintenant je (je sais ?))
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Ven 6 Sep - 18:33
Not All Those Who Wander Are Lost




Souvenirs, souvenirs… Errance et malchance.


S’entrelaçant de façon nerveuse, impulsive, ses doigts témoignaient de son anxiété -une habitude qui ne l’avait pas quitté-. Silencieuse, Célania ne pouvait s’empêcher de se torturer l’esprit, se posant mille questions, se demandant si, dans le fond, elle avait bien agit, si elle avait tout simplement bien fait d’avouer la vérité à l’amnésique. À présent qu’elle savait, allait-elle la voir différemment ? Allait-elle changer ? Partir, l’abandonner -une fois de plus- ? Allait-elle lui en vouloir, de lui avoir dit la vérité ?

Tant de questions, si peu de réponse.

L’ancienne Exorciste ne savait pas à quoi s’attendre, ne parvenait pas à trouver de réponse satisfaisante à toutes ces interrogations. Elle ne pouvait qu’attendre, angoissée, une réaction chez son amie.

Le silence.

La surprise parut d’abord sur le visage de la blonde, qui ne laissa rien paraître d’autre. Qui garda pour elle ses propres pensées, n’offrant qu’un silence pesant à la bleue, qui appréhendait la suite. Le terme "ennemi", qui avait suivi de peu celui "d'ami", ne devait pas l’aider à voir plus clair dans leur passé commun.

Puis… La tristesse ? Une erreur.

Après ce qui sembla être aussi bien une infime seconde que de longues minutes, des larmes apparurent au coin des yeux de l’Irlandaise, avant de dévaler sur ses joues. Aussitôt, le fantôme se crispa, convaincu qu’elle avait bel et bien fait une importante erreur en révélant cet aspect de la vie de l’amnésique.

Imbécile.

Toujours aussi mal à l’aise, Célania recula quelque peu sa chaise, ne sachant absolument pas ce qu’elle pouvait faire, ce qu’elle devait faire, pour aider et calmer les larmes de son amie. Elle ne pouvait que s'angoisser, et attendre. Attendre que Bonnie se calme. Attendre qu’une solution traverse son esprit. Sous ses yeux coupables, la jeune femme essuya ses joues, reprenant la parole, mais ne semblant pas au meilleur de sa forme.

« Célania... Là, juste à l'instant, je... »

Perturbée. Apeurée.

Souffrante, plutôt. Son interlocutrice semblait souffrante, en proie à un mal qu’elle seule connaissait, affrontait. La Française aurait voulu la rassurer, l’aider, de n’importe quelle façon. Elle n’amorça aucun geste, aucun mot, de peur de faire une nouvelle erreur qui aurait pu aggraver le comportement de Bonnie.

« Je me souviens, Célania, je... » reprit-elle faiblement « Je me suis souvenu... »

Souvenu.

Pour la première fois depuis longtemps, une expression sembla s’afficher -bien qu’infime- sur le visage de la bleue. De la surprise. Pas du soulagement pour autant. Elle s’était souvenu ? Si… Rapidement ? C’était inattendu. Mais pas forcément une bonne nouvelle. De quoi la Noé s’était-elle souvenu ? Connaître la réponse à cette question se révélait d’une importance capitale pour la suite de leur échange. Seulement, au vu de l’état -du comportement- de l’amnésique, la brusquer et l'assommer de questions aurait été aussi déplacé qu’indélicat.

Le temps, fidèle ami, traître ennemi.

« Je suis... un fragment de... la mémoire de Noé... » commença-t-elle, semblant se reprendre à mesure qu’elle s’exprimait. « Tu es une exorciste, c'est ça..? J'ai... déjà rencontré une exorciste. Et elle m'a déjà parlé de... mh... ça... de l'Innocence, je veux dire. »

Quoi ?

Célania fronça les sourcils, soudainement perplexe, faisant mine d’ouvrir la bouche, avant de se raviser. Bien que nombreuses, ses interrogations devraient attendre. La mémoire de Bonnie était leur priorité pour le moment, divaguer à propos d’Exorciste rencontré n’était pas une priorité, quand bien même cette branche secondaire à la conversation lui semblait importante. Soucieuse, la bleue hocha simplement la tête, donnant raison aux paroles de la jeune femme.

« Alors… Tu te souviens vraiment, » constata-t-elle.

Un discours pareil ne pouvait pas être inventé, tout comme la douleur de la blonde. Il s’agissait là de souvenirs, non de mensonges. Elle n’aurait eu aucune raison d’agir de la sorte.

Quelles autres brides étaient réapparues ?

« Tu sais, mh... » reprit l’Irlandaise plus bas, « Je ne sais pas ce qu'a pu te faire... Bonnie, par le passé mais... moi, Lucie... enfin, non... Bonnie, mh ? Je ne te ferai aucun mal, mh. Je... Je te le promets. »

Pas les plus importantes.


Il était inutile de le préciser, l’Exorciste le savait. Bonnie -l’ancienne comme la nouvelle- était l’une des rares personnes en qui elle avait entièrement confiance. Sa gentillesse l’aurait empêché de l’attaquer, le fait qu’elle le précise ne faisait que le prouver. Il n’y avait que sa mémoire qui aurait pu l’induire en erreur. À présent qu’elle était partiellement revenue, il n’y avait plus lieu de s’inquiéter. Un sourire las -le seul qu’elle parvenait à offrir malheureusement- apparut sur son visage.

« Maintenant que tu te souviens, tu n’as pas besoin de me le promettre ; je le sais déjà. » affirma-t-elle.

Soulagée de constater que la blonde allait mieux, que les événements semblaient prendre une tournure plus favorable, qu’elle puisse parler sans crainte et sans se torturer l’esprit, Célania reposa ses mains autour de sa tasse, tiède à présent.

« Tu ne m’as jamais fait de mal, Bonnie. Tu m’as sauvé la vie, tu sais ? Sans toi… Eh bien, je ne serais pas là. »

Légèrement plus à l’aise, la bleue s’autorisa une pause, buvant une gorgée de thé avant qu’il ne soit totalement froid, espérant ainsi se tenir éloignés de ses propres souvenirs.

« En principe, nous sommes ennemies. Mais nous ne l’avons jamais été. Je ne t’ai pas menti quand je t’ai dit que nous étions amies. »

La guerre était ce qu’elle était, les forçait à soutenir des camps différents, à suivre des destins différents, à s’affronter. Mais ce qu’elle ne contrôlait pas, c’était les choix, les convictions, de ses combattants. Ils pouvaient bien faire ce qu’ils voulaient, du moment qu’ils étaient prêts à en assumer toutes les conséquences.

La curiosité finit par avoir le dessus sur l’ancienne Exorciste, qui s’autorisa une question, bien que Bonnie aurait dû poser les siennes.

« Dis… Cette personne, qui t’a parlé de l’Innocence… Qui était-ce ? »

Un ami en qui avoir confiance ou une personne mal intentionnée qui aurait pu lui mentir ?


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Jeu 19 Sep - 23:08
Watch my life unfold all around me (like a beautiful garden) ”
Avril 189X ― Célania & ... Bonnie ?

J'ai comme ça
Une vieille mélodie
Incomplète je crois
Il manque quelques notes
J'ai comme ça
Une idée, un peu bête
Si tu la chantais
Je veux dire avec moi
Alors peut-être
Peut-être

Elle s'était souvenu. Ce n'était pas grand chose, et dans l'absolu, ça soulevait même davantage de questions que ça n'apportait de réponses — mais elle s'était souvenu. Pour la première fois depuis trop longtemps, — depuis toujours, il lui semblait — elle renouait avec l'espoir de pouvoir un jour se rappeler tout ce qu'elle avait oublié. Alors, malgré les larmes, malgré les doutes, malgré ce qu'elle savait à présent et tout ce qu'elle ignorait encore ; elle était heureuse.

Heureuse de pouvoir se dire que si la mémoire lui revenait, alors peut-être n'était-elle pas tout à fait morte.

L'étrange sentiment de paix qui l'habitait se heurtait pourtant à la réalité de sa vie, à l'Innocence qu'elle venait de perdre une seconde fois. Elle avait conscience qu'elle ne pourrait plus voir le monde comme Lucie le voyait, avait conscience de le voir autrement, déjà. C'était une vérité difficile à accepter, difficile à supporter et encore plus à comprendre ; mais une vérité qu'elle n'aurait pas voulu ignorer plus longtemps. Elle avait besoin de connaître le monde tel qu'il était réellement afin d'y trouver sa véritable place, et était terriblement las des mensonges.

« Maintenant que tu te souviens, tu n'as pas besoin de me le promettre ; je le sais déjà. » lui répondit Célania, et Bonnie sentit son cœur se serrer.

Si elle ignorait toujours le genre de personne qu'elle avait été autrefois ; elle savait désormais qu'elle n'était pas une mauvaise personne — en tout cas, pas le genre à s'en prendre à ses amis parce que la guerre l'avait décidé.

« Tu ne m'as jamais fait de mal, Bonnie. Tu m'as sauvé la vie, tu sais ? Sans toi... Eh bien, je ne serais pas là. »

Cette fois, elle du se faire violence pour ne pas fondre en larmes. Elle se contenta de hocher la tête, sourire aux lèvres, comme pour lui signifier qu'elle allait mieux aussi. Mimant les gestes de son amie, elle s'autorisa aussi à prendre une gorgée de son thé.

« En principe, nous sommes ennemies. Mais nous ne l'avions jamais été. Je ne t'ai pas menti quand je t'ai dit que nous étions amies.
Je sais, » murmura-t-elle doucement.
Dis... Cette personne, qui t'a parlé de l'Innocence... Qui était-ce ?
Elle s'appelle Destiny, » répondit-elle sans attendre, « Je l'ai rencontrée à Londres. Tu la connais ? »

Bien-sûr, ce n'était pas la question qui lui brûlait les lèvres. Ce qu'elle voulait savoir ne tenait d'ailleurs pas en une seule question, et la curiosité l'emporta bien vite sur la patience.

« Mh, désolée de te demander ça, mais... », commença-t-elle, « Tu as dit que je t'avais sauvée... est-ce que tu pourrais me parler un peu plus de cette fois-là ? »

Elle baissa les yeux sur les bracelets rouges de l'exorciste — elle finissait toujours par y revenir, d'une façon ou d'une autre. Et même si c'était cette fois un moyen d'éviter le regard de la bleue, elle était incapable de réprimer, ni même de contrôler l'émotion qui bouillonnait en elle chaque fois qu'elle les regardait. Et maintenant qu'elle en connaissait l'origine, elle la craignait un peu moins — c'était là, mais ce n'était pas une fatalité.

« Je me disais que peut-être... ça pourrait me rappeler d'autres souvenirs, » ajouta-t-elle d'une petite voix, presque coupable, « mais je ne veux pas raviver d'anciennes blessures... alors, si c'est trop douloureux pour toi, je comprendrai. »

Elle craignait bien trop de blesser l'amie qu'elle venait tout juste de retrouver ; bien plus que de manquer une occasion d'éclaircir le chemin de son passé.
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Sam 28 Sep - 17:30
Not All Those Who Wander Are Lost




Traîtresse ou alliée. Complexe. Il est difficile de définir sa mémoire. Encore plus d’aller à son encontre.


En face d’elle, la jeune femme semblait s’être légèrement calmée. En apparence du moins. Si la surface de l’eau paraissait placide, elle pouvait camoufler quelques remous encore, prêts à créer de nouvelles vagues si l'occasion se présentait. Mais l’esprit de la blonde semblait moins en proie aux angoisses, plus ouvert à la connaissance. Elle accueillit ses déclarations avec un semblant de tranquillité, ne laissant transparaître aucune surprise.

Comme si, elle se souvenait.

À moins qu’il ne s’agisse là que du reflet d’un sentiment lointain, d’une amitié enfuie, attendant que la réalité s’affine pour émerger enfin. Malgré tout, si Bonnie semblait s’être perdue dans ses songes, elle eût tôt fait de répondre à sa question.

Destiny.

Ce prénom ne lui évoquait rien. Aucune discussion l’ayant mentionnée, aucune rencontre avec la concernée. Pourtant, la bleue avait fait un long séjour à la Congrégation avant de disparaître. Assez long pour avoir l’occasion de rencontrer beaucoup de monde, qu’ils soient exorcistes ou non. Pourtant ce prénom n’éveillait rien. Logiquement, il devait donc s’agir d’une nouvelle arrivante. Une nouvelle qui faisait savoir au premier venu qui elle était réellement -elle ne resterait pas longtemps, si elle n’était pas plus prudente. Mentalement, Célania garda l’information dans un recoin de son esprit ; connaître les nouveaux pourrait lui être utile, d’une façon ou d’une autre. Faisant écho à ses pensées, la bleue répondit vaguement à la question.

« Non, son prénom ne m’évoque rien, » dit-elle simplement, ne s’attardant pas sur le sujet.

Si la personne avait été l’un de ses anciens amis, la fuyarde aurait profité de l’occasion pour demander de ses nouvelles à Bonnie. Mais ce n’était pas le cas. De son côté, l’Irlandaise n’ajouta rien de plus, comprenant également que le sujet venait déjà de se tarir. Elle se concentra davantage sur sa tasse, vidant enfin une gorgée, alors qu’elle n’y avait pas touché depuis un bon moment. Visiblement, elle semblait plus à l’aise, assez en tout cas pour que ses gestes se fassent moins hésitants, plus naturels.

Célania, elle, s’était réfugié dans ses souvenirs. À l’évocation de la nouvelle recrue, elle avait songé à ses anciens camarades, qu’elle avait laissés derrière elle de façon bien égoïste. Malgré son geste, elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’ils faisaient actuellement, mais surtout, s’ils allaient bien. Ne pouvant obtenir aucune réponse à ses questions, elles étaient relayées au rang de frustration. Que Bonnie brisa, reprenant la parole, la sortant ainsi de ses pensées.


« Mh, désolée de te demander ça, mais... Tu as dit que je t'avais sauvée... est-ce que tu pourrais me parler un peu plus de cette fois-là ? »

Cette fois là.

Cette fois où elle avait eu si peur, où elle avait tant regretté, où elle avait eu si mal. Où elle était morte. En parler lui était presque impossible. Quelques mois auparavant, elle avait déjà peiné à la raconter correctement et avec justesse à la personne qui comptait le plus pour elle. Étrangement, lorsque ce n’était pas un sentiment de peur qui la prenait à l’évocation de la rencontre avec le Monstre, c’était le manque de précision de ses souvenirs qui intervenait, ne laissant presque que des brides, floues et horribles. Comme si son esprit avait tenté de la protéger, lui faisant oublier cette nuit, sans y parvenir totalement. Ce qui rendait l’histoire plus confuse qu'elle ne devait l'être.

Il y avait pourtant tant à dire.

Il y avait la Neige.
Il y avait la Nuit.
Il y avait le Monstre.
Il y avait le Cauchemar.
Il y avait la Vérité.
Il y avait la Douleur.
Il y avait la Peur.
Il y avait le Fanion.
Il y avait le Sang.
Il y avait la Lumière.

Enfin, la Lumière.

La simple évocation de cette fois-là, l’avait crispée, avait fait resurgir le peu de souvenirs qu’elle avait de cette fameuse nuit. Le peu de souvenirs qu’elle aurait préférés oublier à jamais. Et si elle avait eu le courage de les évoquer, de se replonger dedans, la bleue fût rapidement contrainte par un nouveau blocage. Mettre des mots sur les images se révélait encore pire que de simplement les remémorer. Il fallait s’attarder dessus, les comprendre, y réfléchir afin de trouver la juste formulation. C’était là un véritable calvaire, que la blonde sembla remarquer.

« Je me disais que peut-être... ça pourrait me rappeler d'autres souvenirs, » fit-elle comme pour justifier sa demande, « mais je ne veux pas raviver d'anciennes blessures... alors, si c'est trop douloureux pour toi, je comprendrai. »

Douloureux ?


C’était pire que cela. Traumatisant était plus judicieux. L’ancienne exorciste ne pouvait que regretter que Bonnie ne se souvienne pas, alors qu’elle se trouvait là également, à la toute fin du Cauchemar. La Lumière. Alors comment trouver les mots justes, ceux qui expliqueraient au mieux cette fois-là, sans pour autant replonger dans les sentiments qu’ils impliquaient ? Alors même qu’elle s’était engagée à répondre à toutes les questions que l’amnésique pourrait lui poser. Avec difficulté, la bleue reprit la parole, essayant tant bien que mal de commencer le récit.

« C’était… C’était en janvier, en Allemagne, » dit-t-elle péniblement, cherchant ses mots, espérant être clair pour son amie, vague pour son propre esprit.

Raconter sans se rappeler.

Célania aurait pu donner bien plus de détail. Elle aurait pu évoquer le froid, la neige, la nuit. Elle aurait pu donner le nom de cette ville où la rencontre s’était passée. Elle aurait pu parler de Gwenaëlle, qu’elle avait croisée quelques minutes auparavant. Mais elle n’en fit rien, pour ne pas se perdre, pour ne pas rendre l’histoire immersive. Et à n’en pas douter, elle trouvait le début convenable. Il était simple, et ne laisser rien paraître de la suite. Suite qui se trouvait être bien plus compliquée à mentionner, bien plus difficile à verbaliser.

« J’ai croisé... »

Un des tiens.

Non, ça n’allait pas. Le fantôme ne souhaitait pas impliquer la jeune femme dans ce qui s’était passé -sous-entendre qu’ils étaient tous les mêmes, tous cruels. Elle ne souhaitait pas la faire culpabiliser pour un fait dont elle n’était pas responsable.

« Un Noé et… Ça s’est mal terminé pour moi. »

Pas assez mal pour lui. Cependant, elle n’ajouta rien de plus, n’expliquant ni comment, ni pourquoi. Elle évinça ce passage sinistre, quand bien même elle aurait préféré avoir la force de le raconter correctement dans l’éventualité d’éveiller la mémoire de son amie.

« Mais tu es arrivé au bon moment et tu m’as sauvé, » conclut-elle.

Sauvé, pas soignée. Du moins, pas totalement.

Consciente que son récit n’était pas à la hauteur des espérances de l’amnésique, elle baissa simplement la tête, se taisant, ne voyant pas ce qu’elle aurait pu raconter d’autre. Le reste évoquait des sentiments, des ressentis compliqués à gérer, encore aujourd’hui, plusieurs mois après le combat.


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mar 8 Oct - 23:13
« me and you, we got enough yesterdays. we need some kind of tomorrow. »

Bonnie l'avait bien vu — la réaction de Célania lorsqu'elle avait évoqué cette fois-là en disait long. Elle n'avait pas besoin de l'expliquer, pas besoin de lui dire ce que ça évoquait, elle pouvait clairement le lire — dans ses yeux, sur ses lèvres pincées, son air crispé, son visage tendu. Elle le savait parce que ce regard, elle le connaissait par cœur — ce regard, ça avait été le sien, un jour. Ça l'était encore de temps en temps, lorsqu'elle repensait aux horreurs qu'elle avait traversé. Ça l'était un peu moins maintenant, certes — la vérité sur laquelle memora lui avait ouvert les yeux avait au moins eu le mérite de mettre les choses en perspective. Mais Célania était exrociste, elle, et n'avait que ses épaules pour porter son fardeau. Peu importait ce qu'il s'était passé cette fois-là, peu importait la raison qui avait amené Bonnie à lui sauver la vie, il était question de quelque chose de bien trop douloureux, bien trop difficile à décrire.

Et la blonde le lui aurait probablement dit, si la bleue n'avait pas commencé son récit par ces quelques mots :

« C'était... C'était en janvier, en Allemagne. »

La suite, Bonnie l'avait à peine écoutée. Son esprit était resté bloqué sur cette phrase, et sur tout ce qu'elle impliquait — sur toutes les possibilités qu'elle offrait, sur tous les feux éteints qu'elle rallumait, sur tous les espoirs qu'elle faisait renaître. Il ne pouvait pas s'agir que d'une simple coïncidence, d'un malheureux hasard — ces choses-là, c'était pour ceux qui pouvaient se permettre d'y croire.

Janvier. En Allemagne.

Et si Célania détenait la clef de la porte qui ouvrait le passage entre hier et aujourd'hui ? Et si le mystère de ce jour-là, qu'elle avait presque fini par abandonner tant le mettre à jour lui semblait impossible — tant elle avait essuyé d'échecs — se trouvait dans le récit que la bleue s'apprêtait à lui faire ?

« Un Noé et… Ça s’est mal terminé pour moi. »

La manière avec laquelle son amie avait prononcé cette phrase lui serra le cœur — à quel point avait-elle souffert à cause de l'un des siens ? Elle attendait la suite autant qu'elle l'appréhendait, mais Célania choisit de ne pas donner plus de détails. Un silence tomba, laissant à toutes les deux le temps de digérer le poids des mots — le poids du savoir pour l'une, celui de l'ignorance pour l'autre.

« Mais tu es arrivée au bon moment et tu m’as sauvée, » acheva-t-elle finalement.

Dans d'autres circonstances, Bonnie n'aurait pas cherché à en savoir plus — à plus forte raison que la tâche semblait éprouvante pour l'exorciste. Seulement, elle avait besoin de comprendre — besoin de lui faire comprendre, aussi, que son histoire était peut-être bien plus mêlée à la sienne qu'elle ne le pensait. Besoin de lui dire qu'aujourd'hui, c'est peut-être elle qui était en mesure de la sauver, cette fois.

« Célania... tu sais, cet accident dont je t'ai parlé ? Et qui m'a fait perdre la mémoire ? » dit-elle alors, « c'était... en janvier... et en Allemagne. »

Elle n'osait pas la regarder — elle avait trop honte de lui demander une telle chose, trop honte de la replonger dans un passé dont elle cherchait manifestement à se défaire. Un passé qu'elle, elle cherchait à retrouver.

« S'il te plait... raconte-moi, » demanda-t-elle fébrilement, « peut-être... peut-être qu'il m'est arrivé la même chose qu'à toi. Moi aussi j'ai été sauvée tu sais — quelqu'un m'a trouvée étendue dans la neige, presque morte, et m'a déposée à l'hôpital de la ville. Je n'ai pas réussi à retrouver cette personne, et j'ai toujours pensé qu'il était le seul à pouvoir m'aider... il a forcément vu quelque chose, tu sais ? Enfin... »

Elle inspira profondément, et leva finalement les yeux vers son amie.

« Ce que je veux dire, c'est que... la personne qui t'a fait ça, c'est peut-être celle qui s'en est prise à moi aussi, tu sais ? » dit-elle, « peut-être qu'elle n'a pas apprécié que je te sauve la vie, et qu'elle a voulu me le faire payer... je ne sais pas... mais j'ai l'impression que nos deux histoires sont liées. Ça ne peut pas être une coïncidence, n'est-ce pas ? Si nous étions toutes les deux là-bas, en janvier... »

Étrangement, memora s'était tut.

« Peut-être que si tu me racontais, je me souviendrai de quelque chose... » conclut-elle après un bref silence.

(ton monstre je le connais sûrement tu sais)
(tu sais ton monstre c'est)
(probablement le mien aussi.)
» début avril 189x ― célania & ... bonnie ?
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Sam 12 Oct - 18:26
Not All Those Who Wander Are Lost




Cette fois-là, cette fois-là, cette fois-là.
Cette fois-là, elle devait tomber dans l’oubli.


Célania espérait avoir tout raconté -enfin- concernant cette fois-là, elle pensait l'avoir évoqué pour la dernière fois, elle voulait l’oublier dans les méandres de son esprit détruit, elle ne voulait plus lui donner vie par la parole. Cette fois-là ne devait plus exister. Malgré les souvenirs, malgré les réminiscences, malgré la douleur, malgré l’importance. Célania voulait en terminer une bonne fois pour toute avec l’histoire de cette fois-là.

[Cette fois-là] ne devait plus exister.

Seulement, Bonnie en avait décidé autrement. Pour l’irlandaise, [cette fois-là] manquait de trop d’informations, de trop de détails pour en comprendre les tenants correctement. Pour elle, [cette fois-là] était soudainement devenue d’une importance cruciale. Car [cette fois-là] s’entremêlait bien plus que les deux jeunes femmes n’auraient pu -n’auraient voulu- l’imaginer. Son [cette fois-là] était également son cette fois-là à elle. Alors, malgré son air absent, malgré toute la douleur qui avait pu assombrir ses paroles, malgré ses yeux déviés de la blonde, malgré ses prières, le sujet ne fût pas clos, il ne fût pas détourné. Car [cette fois-là] était encore là.

« Célania... tu sais, cet accident dont je t'ai parlé ? Et qui m'a fait perdre la mémoire ? C'était... en janvier... et en Allemagne. »

En Janvier.
Le mois du Froid, le mois des Ténèbres, le mois de l’Horreur.
En Allemagne.
Le pays des Secrets -des siens, des autres-, et du Silence.

La déclaration de Bonnie eut au moins pour bénéfice de faire redresser la tête de la bleue, qui comprenait enfin que [cette fois-là] ne concernait pas qu’elle. L’histoire concernait les autres, incluait les autres, qu’ils le veuillent ou non. Car [cette fois-là] n’avait pas fini de délivrer tous ses secrets, toutes les choses sombres et insidieuses qu’elle avait camouflées jusqu’alors. [Cette fois-là] ne pouvait pas être oubliée et aimait se rappeler aux esprits des concernés, tel un éternel Regret.

En face d’elle, l’irlandaise avait fait le contraire, baissant sa tête, ne la regardant plus, fixant sa tasse d’un air honteux, désolé, indécis. Et enfin, elle se décida à prononcer les mots que Célania ne voulait pas entendre. Ne voulait plus entendre.

Elle aussi, elle insistait.

« S'il te plait... raconte-moi. »

Un faible murmure.
Et pourtant, une demande si importante.


Une phrase presque silencieuse, inaudible, effacée, mais qui pourtant, cachait entre ses mots une horreur qui n’aurait pas dû être racontée. Une phrase faible, qui réclamait tant d’explications.

« Peut-être... » reprit-elle avec toujours aussi peu d’assurance, avec toujours autant de tristesse. « Peut-être qu'il m'est arrivé la même chose qu'à toi. Moi aussi j'ai été sauvée tu sais — quelqu'un m'a trouvée étendue dans la neige, presque morte, et m'a déposée à l'hôpital de la ville. Je n'ai pas réussi à retrouver cette personne, et j'ai toujours pensé qu'il était le seul à pouvoir m'aider... il a forcément vu quelque chose, tu sais ? Enfin... »

La même chose ?

Ses yeux bleus s’écarquillèrent légèrement, d’une façon infime sous ce qui semblait être de la surprise.

De ses mots, Bonnie évoquait avoir subi la même situation qu’elle, au même endroit qu’elle. Une mise à mort, violente, terrifiante, pour enfin finir par agoniser dans la neige de Janvier, seule. Le Monstre, [cette fois-là], avait frappé à nouveau. [Cette fois-là], instaurait un nouveau Cauchemar, celui de la blonde cette fois. Si le fantôme avait perdu une part d’elle, Bonnie, avait tout autant perdu, devenant amnésique.

Le Monstre s’était repu de sa mémoire.

Enfin, l’irlandaise redressa la tête, essayant de retrouver son assurance perdue, continuant de s’exprimer devant le silence pesant de la bleue qui pourtant, commençait à entrevoir toute l’horreur, tous les secrets de [cette fois-là]. Et elle était encore pire que ce qu’elle avait pu imaginer.

Car le monstre rodait, il rodait toujours, déchiquetant ses proies sur son passage.


« Ce que je veux dire, c'est que... la personne qui t'a fait ça, c'est peut-être celle qui s'en est prise à moi aussi, tu sais ? » fit-elle, comme mettant au jour ses propres pensée, « peut-être qu'elle n'a pas apprécié que je te sauve la vie, et qu'elle a voulu me le faire payer... je ne sais pas... mais j'ai l'impression que nos deux histoires sont liées. Ça ne peut pas être une coïncidence, n'est-ce pas ? Si nous étions toutes les deux là-bas, en janvier... »

Bonnie avait tout dit.

Dit tout ce qui avait pu traverser l’esprit sombre de Célania, tout ce que ses pensées avaient évoqué depuis que la blonde avait continué de parler de [cette fois-là]. Son amie voulait connaître le Cauchemar, elle voulait mettre un nom sur son Monstre, savoir s’il était également le sien.

Ce Regret infâme qui s’en était pris à elle, cette Créature qui l’avait attaqué et qui n’avait pas manqué de s’en prendre également à Bonnie, sa chère amie.

D’ordinaire, une telle chose aurait choqué Célania, lui aurait donné envie de prendre les armes, de défendre la jeune femme quoi que cela puisse lui coûter. Car personne ne pouvait se vanter de s’en prendre à ses amis sans s’en mordre les doigts par la suite -sans regretter. Aujourd’hui, ses émotions, ses réactions étaient minimisées, amoindries, mais elles étaient toujours présentes, quelque part au fond d’elle. Et la bleue n’oubliait pas ses valeurs, les choses qui étaient importants à ses yeux. Alors le Monstre aurait les doigts coupés.

« Peut-être que si tu me racontais, je me souviendrai de quelque chose... » finit-elle par dire.

Peut-être, oui.
Mais ça, Bonnie,
Lucie, veux-tu vraiment t’en souvenir ?

Devait-elle réellement se souvenir de son propre Cauchemar, de sa propre mise à mort ? Devait-elle vivre à nouveau avec des souvenirs aussi brillants de cruauté, aussi sombres de désespoir en les faisans sien à nouveau ? Des souvenirs qui allaient si profondément s’ancrer -telles des encres- qu’ils ne s'effaceront plus jamais ?

« Tu es sûre que… Tu veux te souvenir de ça ? » demanda finalement la bleue, attristé pour son amie.

Bien sûr qu'elle le voulait. Si Célania savait, si elle vivait, avec le poids des souvenirs, Bonnie, elle, n’avait que l’ignorance et devait vivre dans l’incertitude. En un sens, c’était tout aussi difficile à supporter. Embêtée, à son tour désolée, la française fixa à nouveau sa tasse, comme si l’eau ambrée pouvait lui apporter les réponses voulues, à défaut de lui renvoyer son reflet.

Elle devait en parler, encore une fois.
Elle devait à nouveau évoquer [cette fois-là].
Car on ne pouvait pas l’oublier.


Seulement, cette fois-ci, ce n’était pas pour elle qu’elle le faisait. Cette fois-ci, c’était pour Bonnie, pour ses souvenirs à elle, et c’était tellement différent. Sa souffrance muette passait après celle des autres, qui paraissait tellement plus criarde.

Car le monstre ne devait plus tuer.
Ne devait plus rien dérober.


« J’ignore si c’est lui qui t’a fait ça mais… » dis-le. « Je vais te raconter tout ce que je sais. »

Absolument tout.
Même si c’est horrible.
Même si son esprit se détruit.
Même si les souvenirs s'éveilleraient chez elle et non chez Bonnie.
Même si Bonnie pourrait regretter.


Enfin, elle redressa la tête. Enfin, elle était prête à parler. De Janvier. De l’Allemagne. Du Noé. De la nuit. Tout ce qui devait être étoffé, de tout ce qui devait être couvert de plus de détails.

« Je l’ai croisé par hasard, » le hasard, toujours. « Chez les Noés, il est le Regret. Son nom, c’est Cyclamen. Je l’ai affronté mais… Enfin, non, » elle se corrigea, par certaine de ce qu’elle devait dire. « C’est ses Encres que j’ai affrontées. C’est celle qui porte le nom de Lewis qui… »

Qui l’avait tué. Mais elle ne le dit pas. Parce que ça, c’était trop dur. Et parce que Bonnie le comprendrait seule.

« L’autre, » reprit-elle, « The Truth, elle m’a volé des choses précieuses, des choses qui font que je ne suis plus moi. Et ils m’ont laissé là, comme pour toi. »

Un schéma, une répétition. C’était peut-être bel et bien lui, le Monstre de Bonnie.

« Tu m’as soigné et tu es restée trois jours avec moi, pour m’aider. Mais tu as dû partir. » et c’était déchirant d'être seule. « Tu m’as laissé cette lettre. »

D’un geste timide, Célania sortit le papier abîmé par le voyage d’une des poches de son manteau, le tendant à son amie, attendant patiemment qu’elle le prenne.

« Ensuite, je ne t’ai plus revu. »

Ensuite, le Monstre l’avait trouvé.

© GASMASK



HRP:
 


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mer 23 Oct - 21:02
« beware that, when fighting monsters, you yourself do not become a monster... for when you gaze long into the abyss, the abyss gazes also into you. »

Si elle voulait s’en souvenir ? Bonnie ne désirait rien de plus, à cet instant. Peu importait ce qui l’attendait, peu importait ce qu’elle apprendrait — elle voulait savoir, voulait comprendre. Elle ne supportait plus de vivre dans l’incertitude, dans le flou, entre les si et les peut-être — et puis, maintenant, elle en savait à la fois trop et pas assez. Trop pour espérer avoir (eu) une vie tranquille et paisible, pas assez pour deviner ce dont il s’agissait réellement. Pas assez pour savoir d’où elle venait et où elle devait aller.

Alors oui, elle voulait savoir — même si la vérité serait probablement difficile à entendre. Elle avait eu le temps de s’y préparer, depuis le mois de janvier, et quelque chose lui disait que ça ne pouvait pas être pire que d’appartenir à un clan dont l’objectif était d’annihiler l’espèce humaine.

« J’ignore si c’est lui qui t’a fait ça, mais... je vais te raconter tout ce que je sais.
Merci... »

Bonnie redressa la tête en même temps que son amie, et leurs yeux se croisèrent — les uns brillaient d’impatience et d’appréhension, les autres étaient voilés d’une ombre maussade, presque coupable. Indéniablement, l’irlandaise avait devant elle quelqu’un de détruit... d’incomplet. Il manquait quelque chose à ce regard, quelque chose que la médecine ne pouvait pas soigner ; pas plus que les mots.

Elle inspira fébrilement — elle se sentait terriblement impuissante face au malheur qui accablait celle qui était son amie. Elle avait envie de l’aider, mais elle était tout juste capable de s’aider elle-même.

« Je l’ai croisé par hasard. Chez les Noés, il est le Regret. »

Le Regret... c’était un sentiment qui la suivait toujours, à chacun de ses pas, comme tapie dans son ombre. C’était quelque chose qui était toujours là, une impression qu’elle gardait au fond d’elle depuis qu’elle s’était réveillée en Allemagne — non, depuis plus longtemps que ça, elle en était certaine. Les regrets, c’était le lot de tout un chacun, mais il lui semblait que ce qui la liait à cet état de conscience était plus étroit, plus ancré, plus... fondamental. Et Célania venait peut-être de lui expliquer pourquoi : il s’agissait d’un apôtre de Noé, d’un des membres de la fratrie de memora.

Et probablement de celui qui avait essayé de la tuer.

« Son nom, c'est Cyclamën. »

Son cœur rata un battement. Cyclamën... ce prénom, elle l’avait déjà entendu quelque part, elle en était sûre — c’était même plus qu’une certitude, c’était une conviction, quelque chose qui ne se questionnait pas. Et, paradoxalement, elle était incapable de se souvenir et d’expliquer comment elle le savait — elle le savait, c’est tout. Était-ce parce qu’il lui avait donné son nom avant de la tuer ? Était-ce une réminiscence de son ancienne vie ?

(Ce prénom c’est...)
(quelque chose d’important ?)

« Je l’ai affronté, mais... enfin non, c’est ses Encres que j’ai affrontées. C’est celle qui porte le nom de Lewis qui... »

Ça lui revenait à présent — grâce à memora, et aux souvenirs qu’elle lui avait permis de retrouver. Feilen et ses Encres... l’apôtre du Regret.

Celui qui avait voulu tuer son amie. Celui qu'elle devait empêcher de nuire, à tout prix.

« L’autre, the Truth, elle m’a volé des choses précieuses, des choses qui font que je ne suis plus moi. Et ils m’ont laissée là, comme pour toi. Tu m’as soignée et tu es restée trois jours avec moi, pour m’aider. Mais tu as dû partir. Tu m’as laissé cette lettre. »

Joignant le geste à la parole, l’exorciste tendit un morceau de papier abîmé à l’irlandaise, qui le saisît délicatement entre ses doigts tremblants. Son cœur battait la chamade — qu’allait-elle y découvrir ?

« Ensuite, je ne t’ai plus revue.
Je vois... »

Malheureusement, le récit de Célania ne lui avait pas permis d’éveiller une partie de sa mémoire, pas plus que les souvenirs qui correspondaient à cette partie-là de son passé. Ça n’était pas vain pour autant : elle avait malgré tout appris beaucoup de choses, compris certaines autres, et avait désormais une piste réelle à suivre. Si la bleue avait pu lui donner une partie des réponses, Cyclamën détenait probablement l’autre moitié (en vérité Cyclamën détient (plus que ça)). Elle n’avait plus qu’à le retrouver, et memora lui serait sans doute d’une grande aide dans cette quête.

Bonnie garda la lettre entre ses mains, hésita un moment à la lire.

« Dis... est-ce que je peux la garder ? » demanda-t-elle.

Depuis qu’elle avait tout oublié, elle prenait le temps de tout noter dans son petit carnet — pour être sûre de ne plus jamais se retrouver dans ce genre de situation si par malheur quelque chose de similaire lui arrivait à l’avenir. Tout ce qui pouvait avoir un sens, ou n’était-ce que le moindre semblant de petite importance était conservé entre les précieuses pages de son calepin. Des mots, des dessins, des photos...

« Tu sais, ce Cyclamën... » et prononcer ce nom lui laissait une drôle de sensation, « si tu le cherches, je peux t’aider à le retrouver. Par instinct, je connais tous les membres de mon clan... le nom de son Noé, c’est Feilen. »

Elle hésita un moment — après tout, rien ne lui disait que Célania ne cherchait pas simplement à oublier toute cette histoire, et ceux qui l’avaient écrite. Elle avait le sentiment d’avoir abusé de la gentillesse de son amie, et craignait de s’engager sur un terrain miné. Mais il restait quelque chose, une phrase, qui la poussa à reprendre malgré tout :

« Tu as dit que... l’une des Encres t’avait... volé quelque chose ? » dit-elle, « des choses précieuses, qui font de toi quelqu’un de... différent. Je me disais que... si on s’y mettait à deux, alors peut-être que... »

Que cherches-tu à faire, Bonnie ?
Pourquoi n’arrives-tu pas à prononcer ce mot ?
Qu’est-ce qui t’en empêche ?


« Peut-être que tu pourrais récupérer ce qu’il t’a volé. Et qu’on pourrait le... »

Elle cherchait ses mots — parce qu’il était impensable pour elle de prononcer celui-ci. Impossible d’accepter qu’elle était en train de l’envisager.

« ... le mettre hors d’état de nuire. »

(et si je tuais un monstre, dis)
(est-ce qu’il y en aurait un de moins)
(ou est-ce que je prendrais sa place ?)
» début avril 189x ― célania & bonnie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Dim 10 Nov - 13:32
Not All Those Who Wander Are Lost




Avec hésitation, pleine d’une appréhension qui se trahissait dans son geste, l’amnésique attrapa doucement la lettre froissée entre ses doigts, la regardant avec autant d’espoir que de craintes. Le papier ne contenait que de brèves explications quant à son départ, rien d'extraordinaire. Mais il était le reflet d’une ancienne vie, une vie oubliée, qu’il suffisait peut-être de regarder pour se souvenir.

« Je vois... » fit-elle d’un murmure.

La blonde semblait déçue, mais pas surprise ou troublée pour autant. Simplement songeuse. Comme si son récit n’avait pas apporté autant qu’elle avait pu l’espérer. Peut-être même n’avait-il servi à rien. Avec ce qui aurait dû être de l'inquiétude, la française fixa son amie, se demandant si le cauchemar avait été d’une quelconque utilité. S’il ne lui avait pas apporté que tristesse et déception.

« Dis... est-ce que je peux la garder ? » reprit-t-elle après quelques secondes de silence.

La bleue hésita devant sa demande. Elle tenait à cette lettre, plus qu’elle ne le devrait pour un simple bout de papier. Mais elle la tenait de Bonnie, qui avait pris le temps et le soin de la lui laisser. Pas de Lucie.

Cela faisait-il une réelle différence, à présent qu’elle connaissait les deux.
Peut-être.
Si Lucie ne redevenait jamais Bonnie.


Et puis, c’était sa lettre, celle qui lui rappelait que tout cela n’avait pas été qu’un cauchemar et que parfois, elle avait aussi besoin de l’aide d’autres personnes pour être sauvée. Mais pour le moment, Lucie -pas Bonnie- avait sans doute besoin de ce rappel -d'être sauvée- plus qu’elle. Pour se souvenir, pour avancer. Elle, ne faisait que stagner, de par son manque d’information sur le Regret.

« Tu peux, oui, » finit-elle par dire, sans savoir si elle faisait bien d’accepter ou non.

Avec précaution, Bonnie rangea le papier dans son carnet, le fameux carnet, avec tous ses souvenirs, ses notes et les renseignements qu’elle avait pu récupérer jusque-là. La bleue n’avait pas besoin d’un carnet pareil, quand bien même il lui insufflait un brin de curiosité. Parce que ses sentiments oubliés, elle les connaissait toujours -de noms seulement- et les écrire ne lui serait d’aucune utilité. Parce qu’elle n’avait pas la moindre chose à écrire dedans quant à la localisation du Noé. Parce qu’elle n’avait rien d’important à noter, à se souvenir.

Ne semblant pas troublée comme elle avait pu l’être quelques minutes auparavant, l’irlandaise reprit, hésitante toujours.

« Tu sais, ce Cyclamën... si tu le cherches, je peux t’aider à le retrouver. Par instinct, je connais tous les membres de mon clan... le nom de son Noé, c’est Feilen. »

La surprise.
Réelle.


Pour la première fois depuis si longtemps, des mots -ceux de Bonnie- parvinrent à trouver un chemin entre la grisaille et l’indifférence qui régnaient dans son cœur, provoquant enfin une légère réaction chez l’asthénique. Le fantôme peinait à croire ce que Bonnie lui proposait. Elle voulait l’aider. Encore. Pour traquer un membre de sa propre famille. Le Monstre était sans doute responsable de leurs états, à toutes les deux, mais l’aider était contre les principes de cette famille si particulière.

Mais n’avait-elle pas déjà bafoué de nombreuses règles ?
Elle pouvait savoir où étaient les Encres.
Elle pouvait le lui dire.
Elle pouvait faire tourner le destin en sa faveur.
Lui apporter de l’aide, mais plus que ça, une chance.


« Tu as dit que... l’une des Encres t’avait... volé quelque chose ? Des choses précieuses, qui font de toi quelqu’un de... différent. Je me disais que... si on s’y mettait à deux, alors peut-être que... Peut-être que tu pourrais récupérer ce qu’il t’a volé. Et qu’on pourrait le... » l’irlandaise marqua une pause, comme pour réfléchir à ses mots, à ce qu’elle souhaitait réellement, avant de reprendre. « ... le mettre hors d’état de nuire. »

Tuer le Monstre.
Une bonne fois pour toutes.
Pas seule.


La perspective lui semblait presque trop belle pour être vrai. Trop irréelle. Bonnie faisait une apparition, après des mois sans donner signe de vie, par pur hasard dans ce café perdu en campagne française, pour lui proposer son aider pour trouver le Regret, pour lui proposer de le tuer avec elle, alors même qu’elle ne se souvenait plus de qui elle était, alors même qu’elle ne se souvenait plus de leur amitié si particulière. C’était impensable que les choses puissent s’arranger de cette façon, si facilement, après des mois sans trouver la moindre piste qui aurait pu la mener aux Encres.

Et pourtant.
C’était bien ce qu’elle lui proposait.


« Tu… Tu ferais ça ? » dit-elle difficilement, ayant extrêmement de mal à y croire.

Jusqu’à présent, la bleue n’avait reçu que peu d’aide -par sa faute-, parce qu’elle avait prit soin d’éloigner ses amis de ce qu’elle était, du danger que représentait sa quête, afin que personne ne souffre par sa faute. Et parce qu’elle était convaincue que personne ne pourrait l’aider à récupérer ce qu’elle avait perdu. Mais maintenant, c’était différent. Bonnie faisait partie du Clan Noé, elle connaissait le Monstre, d’une façon ou d’une autre, pouvait savoir où il se trouvait et elle lui avait déjà prouvé que son aide lui était précieuse. En lui sauvant la vie. Alors qu’elle-même n’était pas fichue de l’aider à retrouver sa mémoire, alors qu’elle la laissait être Lucie plutôt que Bonnie.

« Je... » la surprise était toujours là, elle s’était atténuée, ne pouvait pas rester longtemps, mais elle ne l’avait pas quitté pour autant et l’ancienne exorciste ne parvenait pas à trouver ses mots face à un tel retournement de situation.

Mais elle s’était atténué.
Et la réalité l’avait rattrapé.


« Bonnie… Il est dangereux. Te mêler à ça, le combattre… Je ne peux pas accepter, ça serait beaucoup trop risqué. »

Et surtout, égoïste. Quand bien même elle n’avait qu’une envie : accepter.

© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Sam 4 Jan - 17:39
« we didn’t come this far to only come this far »

Célania sembla surprise — l’une des rares expressions qu’affichaient les traits fatigués de son visage — et ce fut presque suffisant pour que Bonnie ne revienne sur sa proposition. Elle était si peu sûre de ce qu’elle voulait faire, et encore moins de ce qu’elle devait faire qu’elle cru lire dans les yeux éteints de son amie une forme de jugement. L’amnésique ne pouvait que la comprendre, quand bien même elle était à mille lieues de la vérité : ce qu’elle lui proposait n’était ni plus ni moins qu’un meurtre. Et le meurtre de quelqu’un de sa propre famille — enfin, de celle de memora (et pourquoi demeurait-elle soudain si silencieuse ? Était-elle seulement celle qu’elle prétendait être ?). Le meurtre de quelqu’un qu’elle avait sûrement côtoyé, autrefois...

(à ce moment là)
(j’ai eu l’impression qu’une partie de moi pleurait.)

Et dans les yeux glacés de son amie, elle pouvait voir ce qu’elle voulait
Et dans les yeux glacés de son amie, c’est au reflet de ses propres peurs qu’elle se heurtait
Et dans les yeux glacés de son amie, c’est le monstre qui s’agitait

(et le monstre)
(c’était moi.)

« Tu... tu ferais ça ? »

« ça ». C’était une façon de qualifier la chose qui permettait à l’amnésique de s’en détacher un peu, juste assez pour ne pas trembler le moment venu. Tuer, c’était contraire à ce qu’elle était, contraire à ce qu’elle voulait être — et malgré les doutes et les incertitudes, malgré les millions de scénarios possibles qu’elle revisitait chaque nuit au moment de s’endormir, elle voulait croire qu’elle n’avait jamais franchi cette ligne par le passé. C’était étrange, et à la fois effrayant de se rendre compte de la facilité avec laquelle elle se sentait prête à la franchir, désormais. Et elle ne savait pas vraiment comment l’expliquer : était-ce parce qu’elle n’avait plus rien ? Ou les restes d’un passé qui ne s’effaçait pas totalement ?

Une phrase lui revint à ce moment là : « Ce qui compte, ce n’est pas ce que vous avez été, mais ce que vous voulez être, vous ne pensez pas ? »

(à ce moment-là)
(à ce moment-là, je...)

« Je... » Bonnie releva la tête, tirée des pensées auxquelles l’hésitation de l’exorciste faisait drôlement écho, « Bonnie... Il est dangereux. Te mêler à ça, le combattre... Je ne peux pas accepter, ça serait beaucoup trop risqué. »

L’apôtre baissa les yeux, à nouveau. Le risque ne lui faisait pas — plus — peur, à présent. Elle avait suffisamment frôlé la mort, et suffisamment de fois pour ne plus la craindre, désormais. Et si elle s’était longtemps questionné sur les raisons, elles lui semblaient aujourd’hui évidentes.

memora avait veillé sur elle pendant tout ce temps.

« Célania... » souffla-t-elle, le regard animé d’une flamme qu’elle ne savait (n’osait pas) nommer, « tu sais... ça fait un peu plus de deux mois maintenant que je me suis réveillée dans un endroit que je connaissais pas, sans aucun souvenir de qui je suis. J’ai parcouru une partie de l’Allemagne, je suis allée en Angleterre aussi, dans l’espoir de retrouver un morceau de mon passé, n’importe quoi... quelque chose qui puisse me dire que je ne faisais pas fausse route, que tout ça avait un sens. Que... que je n’avais pas survécu pour rien... »

Elle fit une pause, le temps de reprendre son souffle et de rassembler les quelques miettes de courage dont elle avait besoin pour évoquer les choses qui l’effrayaient.

« Tu vas peut-être trouver ça idiot... et, ça l’est probablement un peu, » avoua-t-elle, un peu gênée, « mais je suis... terrifiée à l’idée que mon existence n’ait aucun sens. Que tout ça... ne soit que le fruit d’un malheureux hasard et d’un peu de chance. J’ai... j’ai besoin de croire qu’il y a une raison à tout ça, que j’ai moi aussi... un but, quelque chose à accomplir. C’est sans doute très égoïste... mais je ne peux pas m’empêcher de penser que si je ne faisais rien... si tout ça était arrivé pour rien, alors... »

Elle serrait son petit carnet entre ses mains, sans s’en rendre compte.

« Alors... ce serait comme si... » (et j’avais tant de peine à trouver les mots tu sais), « comme si j’avais pris la place de quelqu’un d’autre... »

Face au désarroi de son hôte, memora demeura silencieuse.

« S’il te plait... laisse-moi t’aider, » conclut l’amnésique, la voix tremblante mais le regard résolu, « Je sais que j’en suis capable. Et puis, tu l’as dit toi-même : il est dangereux. C’est une raison suffisante pour ne pas te laisser l’affronter seule... »

(tu sais j’avais besoin d’y croire)

Elle hésita un instant, puis reprit :

« ... sinon... » (en vérité je crois qu’ils me faisaient un peu peur), « quel genre d’amie je ferais..? »


(car nous sommes toujours amies n’est-ce pas ?)
(c’est toi qui me l’as dit.)
» début avril 189x ― célania & bonnie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mer 8 Jan - 16:14
Not All Those Who Wander Are Lost




Tu ferais ça ?


Tu voudrais vivre [cette fois-là] ?
Tu voudrais le trouver ?
Tu voudrais l’éliminer ?


Le tuer.


Parce que tu sais Bonnie, c’est de ça dont il s’agit.
Tuer.


Encore et toujours.
Parce qu'après tout, n’est-ce pas tout ce que l’on sait faire ?

Elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas lui demander ça. Elle ne pouvait pas l’obliger à faire ça.
Tuer, quelqu’un -non, un Monstre.
Mettre fin à une existence -non, à un Cauchemar.
Répandre le sang -non, l’Encre.
Anéantir une histoire -non, permettre à d’autres de continuer.
Les Encres -le Regret-, aussi horribles soient-elles, étaient. Elles étaient le Souvenir. Elles étaient le Clan. Elles étaient la Famille de Bonnie et de son propre Souvenir. Amnésique, mais pas au point de tuer un membre de son propre clan, n’est-ce pas ?

Et pourtant.


Pourtant, en face du fantôme, la blonde baissa son regard, comme hésitante. Comme essayant de comprendre toute l’horreur de leur conversation. Comme essayant de comprendre ce qu’elle souhaitait, finalement.

Pas tuer.
Certainement pas.


Pas alors qu’elle l’avait sauvé de la mort. Pas alors qu’elle lui paraissait si gentille. Pas alors qu’elle faisait toujours passer le bien des autres avant le sien. En aucun cas, jamais, elle ne pouvait imaginer Bonnie tuer une personne, aussi terrifiante et dangereuse soit-elle. Mais un monstre ?

« Célania... » finit par dire la femme en relevant la tête, comme animée d’une volonté nouvelle -ô combien enviable. « tu sais... ça fait un peu plus de deux mois maintenant que je me suis réveillée dans un endroit que je connaissais pas, sans aucun souvenir de qui je suis. J’ai parcouru une partie de l’Allemagne, je suis allée en Angleterre aussi, dans l’espoir de retrouver un morceau de mon passé, n’importe quoi... quelque chose qui puisse me dire que je ne faisais pas fausse route, que tout ça avait un sens. Que... que je n’avais pas survécu pour rien... »

Pour rien ?

Sans un mot, ne comprenant que trop bien son amie, elle la fixa, incapable de trouver les mots justes, ceux qui auraient fait taire ses craintes. Survivre, à travers les horreurs de la guerre, à travers la douleur et les larmes, alors que d’autres ne se relevaient pas, sans savoir pourquoi. Elle connaissait ce sentiment, pour le porter tous les jours en elle, pour vivre avec lui au quotidien. Si elle avait survécu, c’était grâce à Bonnie. Mais la raison, le sens que devait prendre son existence après avoir tué le Monstre, restait un mystère qu’elle ne parvenait pas à élucider. Alors les mots ne venaient pas. Car ils étaient aussi vaporeux et invisibles que ceux qui lui étaient destinés.

Après un léger silence nécessaire, Bonnie reprit, comme habituée à son manque de réaction.

« Tu vas peut-être trouver ça idiot... et, ça l’est probablement un peu, mais je suis... terrifiée à l’idée que mon existence n’ait aucun sens. Que tout ça... ne soit que le fruit d’un malheureux hasard et d’un peu de chance. J’ai... j’ai besoin de croire qu’il y a une raison à tout ça, que j’ai moi aussi... un but, quelque chose à accomplir. C’est sans doute très égoïste... mais je ne peux pas m’empêcher de penser que si je ne faisais rien... si tout ça était arrivé pour rien, alors... Alors... ce serait comme si... comme si j’avais pris la place de quelqu’un d’autre... »

Impossible.
Il était impossible de prendre sa propre place.
De devenir une autre sans pouvoir retrouver -redevenir- celle que l’on avait été.
C’était la certitude à laquelle à se raccrochait désespérément depuis des mois.
Alors Bonnie ne pouvait pas la contredire.


« Bonnie, » essaya-t-elle de la rassurer -à moins qu’elle essayait de se convaincre à elle-même. « Malgré tout ce que tu as vécu, tu es toujours toi. Tu n’as pas pris la place d’une autre ; tu ne l’as jamais perdu. Tu n’es pas différente de celle que j’ai connue, » ajouta-t-elle dans ce qui aurait dû être un sourire. « Il nous faut seulement… Effacer, ce qui nous a changés. »

Tuer le Monstre.
Et redevenir celles qu’elles étaient.

« S’il te plait... laisse-moi t’aider, » déclara la blonde, visiblement certaine de son choix. « Je sais que j’en suis capable. Et puis, tu l’as dit toi-même : il est dangereux. C’est une raison suffisante pour ne pas te laisser l’affronter seule... »

S’il te plait... laisse-moi t’aider. »
« Je veux t’aider. Je le dois. »
« Laisse-moi t’aider… »)

Ses doigts se crispèrent sur sa tasse, à présent froide, alors qu’elle ne comprenait pas. Toujours pas. Elle leur disait, expliquait, répétait que c’était dangereux, qu’il ne s’agissait pas d’un simple combat mais de ce que l’on faisait de pire. Et pourtant. Pourtant. On ne voulait pas la laisser. On ne voulait pas l’abandonner. Alors elle savait déjà comment cela allait se passer. Refuser, et Bonnie insisterait, comme Lavi et Oskar. Et elle, finirait par céder. Encore. Alors autant éviter cette perte de temps. Autant, ne plus être seule.

« ... sinon... » continua Bonnie devant son silence. « quel genre d’amie je ferais...? »

Le même genre qu’elle avait été pour Gwenaëlle.
De ceux qui ignorent les tourments et les peines.
De ceux qui abandonnaient et ne soutenaient pas, malgré les horreurs.
Et elle répugnait suffisamment le comportement qu’elle avait eu -et qu’elle voulait effacer auprès de son amie- pour ne pas l’imposer à Bonnie.

« Si… Si tu es sûre de toi, » finit-elle par dire enfin, après une hésitation. « si c’est vraiment ce que tu veux, » tuer quelqu’un « Alors… C’est d’accord. On l’affrontera, ensemble. »

Elle fixa ses yeux, toujours aussi mornes, dans ceux résolus de Bonnie. Ensemble, elles pourraient réussir. Elle y croyait.


© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Sam 25 Jan - 0:21
« nightmares end. they shouldn’t end who you are. »

so they asked if the monsters ever tried to kill her
and she got real quiet
she said she was dead the minute she stepped into their shadows
everyday she woke up and told herself
« rest in peace. now get up and go to war. »
and then after a long time of pretending she was dead
she made it out alive.

Le regard de Célania n’avait pas changé. Toujours le même, toujours éteint, toujours vitreux ; fenêtres d’un corps qui semblait dépossédé de son âme. Elle demeurait silencieuse, ne réagissait que par quelques gestes presque mécaniques — comme ses doigts qui s’étaient crispés, à l’instant, sur les bords de sa tasse froide. Comme ses épaules tendues au creux desquelles elle semblait vouloir se cacher. Comme ses lèvres qui tremblaient parfois et qui, hésitantes, finirent par prononcer quelques mots.


« Si... Si tu es sûre de toi, » commença-t’elle, forçant la blonde à se poser la question. Sûre d’elle ? Sûre de quoi ? Bonnie n’était sûre de rien depuis qu’elle avait perdu la mémoire, et malgré l’attachement évident qu’elle avait eu pour Célania dans son ancienne vie ; celle qui lui faisait face n’était, en définitive, rien de plus qu’une inconnue. A l’image du monde que parcourait Lucie depuis trois mois — fait de si, de peut-être et de presque. Elle n’était sûre de rien, non. Mais la Bonnie du passé aurait probablement été sûre de vouloir aider son amie — c’est ce qu’elle pensait. « si c’est vraiment ce que tu veux, » poursuivit l’épéiste, « Alors... C’est d’accord. On l’affrontera, ensemble. »

Ce n’était pas ce que Bonnie voulait. Elle ne voulait pas tuer — car il était bien question de cela, une fois que l’on enlevait tout le reste. Une fois que l’on enlevait les bonnes intentions, les certitudes et les doutes. Une fois que l’on enlevait le sentiment du devoir, et celui d’accomplir quelque chose qui semblait nécessaire. Une fois que l’on enlevait le monstre et qu’on le regardait pour ce qu’il était vraiment : un homme. Une fois que l’on enlevait tous les artifices qui maquillaient la vérité — il n’était plus question que d’un meurtre. D’humain à humain (de monstre à montre ?).

Do we deserve a second chance ?
I don’t know.
But sometimes we get one anyway.

Sa résolution ne tremblait pas, néanmoins. Elle était résolue à aider son amie — et, dans l’absolu, ce qu’il adviendrait du monstre ne dépendait pas du choix qu’elle faisait à cet instant. Célania ne l’avait pas attendue pour décider de son avenir, pour décider du sort que l’on réservait aux monstres, pour décider de celui qui attendait ce monstre-là précisément. Cyclamën. Son monstre à elle. Elle ne pouvait que soutenir son choix, que l’aider dans sa lutte, que l’accompagner dans sa quête — comme l’aurait fait une amie. S’assurer que la Mort ne se tromperait pas de cible, le moment venu (qu’elle ne viendrait pas finir ce qu’elle avait commencé quelques mois plus tôt).

« Ensemble alors. » répondit-elle simplement, déterminée malgré elle. Elle poussa un long soupir, s’autorisant enfin à se décrisper et détendre ses muscles — la discussion était close, et la pression accumulée retombait doucement. Il lui restait néanmoins un goût amer dans la gorge, qu’elle tenta de chasser en buvant une gorgée de son thé. « Mh, j’imagine que tu es ici pour les mêmes raisons que moi — je veux dire, parce que tu cherches quelque chose. Mais, je me demandais... enfin... tu veux bien me parler un peu de toi ? Qu’est-ce que tu as fait, lorsque elle... euhm, je suis partie ? Comment.. es-tu arrivée ici ? » demanda-t’elle, avant de réaliser qu’elle noyait sans doute son amie avec autant de questions. « Enfin... tu n’es pas obligée de me répondre, bien-sûr... désolée, j’essaye juste de penser à autre chose, mhhh. »

Le destin la rattraperait bien assez tôt — et de façon autrement plus cruelle que tout ce qu’elle avait pu imaginer.
» début avril 189x ― célania & bonnie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

Not all those who wander are lost ; {Célania} D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Mar 3 Mar - 15:38
Not All Those Who Wander Are Lost




« Ensemble alors. »

C’était de cette façon que ça allait se terminer ?
« Ensemble ? »
Et la petite voix néfaste qui continuait de s’exprimer.
Ne devait-elle pas être seule ?


Mais la question ne se posait plus. Elle avait trouvé sa réponse et était désormais scellée, tout comme le sort du Monstre. Tout, n’était plus qu’une question de temps à présent. Après un temps à rouiller, la roue se remettait en marche. Et il n’y avait plus rien à espérer. Seulement à endurer.

Encore un peu.
Combien ?


En face d’elle, Bonnie semblait se détendre légèrement. Comme si cette effrayante parenthèse, comme si le Cauchemar d’un songe passé venait de s’estomper avec un éveil, avec de nouvelles pensées, qui prenaient sa place, le relayant au simple rang de songe oubliable. Un songe, que l’on chassait, d’un simple soupir.

Si seulement.
Si seulement c’était aussi simple pour elle.


Car pour elle, le songe ne disparaissait pas. Il ne disparaîtrait pas, tant que tout ne serait pas terminé. Car pour elle, il ne suffisait pas d’oublier, de passer à autre chose. Car elle, était enfermée dans le Cauchemar.

« Mh, j’imagine que tu es ici pour les mêmes raisons que moi — je veux dire, parce que tu cherches quelque chose, » reprit Bonnie, la sortant encore et toujours de ses pensées sombres, toujours trop intrusives, toujours trop présentes et inutiles. « Mais, je me demandais... enfin... tu veux bien me parler un peu de toi ?
De… Moi ?  » répéta-t-elle sans comprendre ce que son amie attendait réellement.

Car Bonnie, tu ne sais pas.
Non. Tu ne sais plus.
Qu’il n’y a rien à dire.


Tout n’était qu’une histoire banale, sans intérêt, avant qu’elle ne plonge dans une horreur qui semblait sans fin. Il n’y avait rien à dire de son passé d’exorciste à part raconter à quel point ça l’avait détruite. Il n’y avait rien à dire sur son présent de fantôme, à part raconter à quel point elle était détruite. Et surtout. Il n’y avait rien à dire sur [cette fois-là], car elle ne voulait pas, plus jamais, le raconter. Elle ne voulait pas -ne pouvait pas-, le revivre une troisième fois. Alors elle ne comprenait pas, les réponses que Bonnie attendait.

« Qu’est-ce que tu veux savoir ?
Qu’est-ce que tu as fait, lorsque elle... euhm, je suis partie ? Comment.. es-tu arrivée ici ? Enfin... tu n’es pas obligée de me répondre, bien-sûr... désolée, j’essaye juste de penser à autre chose, mhhh. »

Penser à autre chose.
En y réfléchissant.
En y pensant.
Ce n’était pas une mauvaise idée.
Mais elle n’avait rien de joyeux -elle n’avait même plus cette notion- à raconter.


Vraiment ?

« Lorsque tu es partie... » réfléchit-elle. Ah si. Il y avait bien quelque chose. Qui même si, c’était le chagrin qui se montrait à la première évocation, reflétait bien plus d’espoir en réalité. « Je… Je n’ai pas su tout de suite quoi faire, comment le retrouver, par où je devais commencer… » Elle s’était sentie perdue. Abandonnée. Et surtout, elle ne s’était pas senti la force de l’affronter si rapidement. « Alors... J’ai repris contact avec un ami, un exorciste également. Je ne voulais pas qu’il me croit morte... »

Elle n’avait jamais eu l’occasion d'évoquer sa relation avec Lavi par le passé. Que ce soit avec Bonnie. Que ce soit avec quelqu'un. Personne n’avait jamais su ce qui les unissait. Et étrangement, elle avait presque toujours cette impression, qu’il ne fallait pas en parler. À personne. Que personne ne devait savoir, pour ne pas compliquer. Alors, sans vraiment s’en rendre compte, elle en disait peu. Comme s’il s’agissait toujours d’un secret, alors qu’il n’avait plus lieu d’être depuis sa mort.

« Et puis, j’ai commencé mes recherches, jusqu’à arriver ici. Mais pour le moment, je n’ai rien trouvé. »

Mais maintenant, ça serait différent.
N’est-ce pas ?
Car elles seraient ensemble.

© GASMASK


Célania's theme


Not all those who wander are lost ; {Célania} ZXDOz5K
©️Destiny

Not all those who wander are lost ; {Célania} KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Not all those who wander are lost ; {Célania} XGJaXns - Not all those who wander are lost ; {Célania} V54XpHz -

Not all those who wander are lost ; {Célania} ZyJ11Y6 Not all those who wander are lost ; {Célania} 2gcon0C Not all those who wander are lost ; {Célania} GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: Not all those who wander are lost ; {Célania}
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Not all those who wander are lost ; {Célania}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: France-
Sauter vers: